Partagez | 
 

 The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.   Lun 5 Sep - 16:45

William J. Cross

citation
28 ansEgide
Professeur d'histoireThe civilians
Célibataire, hétérosexuelMutant

Manipulation de l'énergie, Électrokinésie -

William possède deux pouvoirs découverts quand il était enfant. Le premier s’est manifesté au cours de certaines réactions, notamment la colère. Proche des appareils électriques, ces deniers se mettaient parfois à griller. C’est de cette façon qu’il découvrit au fil des années qu’il était capable de maîtriser l’électricité. Il peut rediriger l’énergie électrique environnante, ainsi que sentir sa présence. Il est également capable d’absorber une partie de l’électricité.

A l’instar de l’électricité, William peut contrôler de l’énergie plus brute. En effet, il est capable créer des champs de force énergétique plus ou moins important et pouvant stopper les projectiles, et notamment les balles. Il est de même capable de créer des projectiles énergétiques pouvant causer des dommages plus ou moins importants. Le jeune homme s’est toujours demandé si cette capacité à contrôler l’électricité n’était pas un « effet secondaire » de son habilité à contrôler l’énergie.

Quoiqu’il en soit, lorsque le mutant à tendance à vouloir maîtriser de l’énergie de manière trop importante, cela lui provoque des migraines et parfois des saignements de nez quand l’intensité est trop importante.


Souhait

William a toujours voulu savoir ce qui était arrivé à sa mère, si elle est toujours vivante et pourquoi elle avait disparue. Il a vécu toute sa vie jusqu’à lors sans savoir pourquoi elle les avait abandonné son père et lui. Mais, le souhait profond de William a toujours été de pouvoir avoir une enfance normale avec sa mère. A Genosha, cela se traduit par la réunification de sa famille. Son père et sa mère qui sont présents. Pour lui, il a grandi avec ses deux parents qui habitent sur l’île également. Bien qu’ils n’habitent plus ensembles, il va les voir régulièrement.

De ce fait, William n’a pas cette tendance sur Genosha à avoir peur de l’abandon. Il se sent également plus épanoui, sans cette sensation de vide qu’il ressent parfois.

Emergence

De temps en temps, William a une sensation étrange de déjà-vu. Cela lui ait déjà arrivé en donnant des cours. Comme s’il avait déjà fait ça, mais dans un autre endroit, avec d’autres élèves. Toutefois, ce genre d’impressions passe rapidement.
Une fois en ayant vu Charles Xavier, il eut une sorte de flashs. D’immenses gratte-ciels… Des éclairs… Une silhouette… Avec une sensation étrange sur le moment, comme s’il le connaissait depuis longtemps. Sensation que le jeune homme oublia dans les secondes qui suivirent. Enfin, c’était très flou dans son esprit.



Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?
Ce sont surtout des bruits de couloir. Au sens littéral. William a entendu les premières rumeurs dans l’école où il enseigne, de la bouche d’élèves. Quelques conversations avec des professeurs par-ci, par-là, mais rien de bien sérieux. Et puis, l’imagination des chères têtes blondes est débordante.

Toutefois, cela attise la curiosité du jeune professeur. Ce serait incroyable que des pouvoirs existent, non ? Cela ouvrirait considérablement le champ des possibles. A vrai dire, il serait curieux d’en apprendre plus… Surtout depuis que des éclairs se soient échappés de son grille-pain. Mais ce n’est pas possible… non ? Hein ?

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?
William est au fait qu’il y aurait des rafles. Mais le jeune homme en ignore les tenants et aboutissements. Et surtout, il n’en a jamais été témoin. Néanmoins, il trouve que cela est quelque chose d’abusif. Surtout que la population ignore de quoi il en retourne exactement. Il ne cautionne pas cela, et si cela perdure il est prêt à le faire savoir.

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?
Quelqu’un qui compte. Quelqu’un capable de faire la différence. Aider les autres. Accomplir quelque chose de plus grand. C’est toujours l’aspiration que William a sur Genosha. Il a toujours voulu se rendre utile. C’est une sorte de tropisme inexplicable. Comme s’il était né pour faire quelque chose, ne pas se contenter de sa routine quotidienne.


pseudo

Hemeris

sexe/age

Homme, 22 ans et toutes ses dents !

pays

France

DC

Comics ? :o

personnage marvel, scénario ou inventé

Inventé

niveau d'émergence

1

niveau de maitrise

1

Désirez-vous un parrain/marraine

Oui

vous nous avez connu...

Via Jaime L. Moore ♥

un dernier aveu

Je vous laisse venir découvrir si j'ai des secrets Razz
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.   Lun 5 Sep - 16:46

Before Genosha

we all have to start somewhere
Il y a bien longtemps dans une galax… Hein ? Quoi ? C’est déjà déposé ? Comment ça ? Humhum… humhum… hum. Bon, d’accord. De toute façon, ce n’était pas il y a si longtemps que ça. Plutôt vingt-huit ans en arrière, à Seattle. A cette époque naquit un petit bébé plutôt bien portant et en bonne santé. Il ne se doutait pas à l’époque de tout ce qui allait bouleverser le monde, et son monde. Vous allez me dire « mais comment un bébé pourrait en avoir conscience ? ». Et vous n’auriez pas tort. Il ne peut pas savoir, mais c’est moi qui narre, c’est moi qui décide ! Donc, installez-vous confortablement dans votre canapé, au coin du feu avec un chocolat chaud. Dans le cas où il ferait trop chaud, sur votre serviette de bain, au bord de la mer avec une glace. Bref, reprenons après ces divagations… HOP, toi au fond de la salle ne t’avises pas de répondre « vagations » !

Je disais… Ah oui, Seattle, il y a vingt-huit ans. William James Cross. Qui y at-il à raconter sur son enfance ? Et bien sa mère disparue seulement trois jours après sa naissance. Personne n’eut traces d’elle. Pas de numéro, pas d’adresse, pas une lettre, pas un mot. Le néant. Le père de William fut abasourdit par cette disparition, et n’en savait pas plus. L’enquête que la police avait menée à l’époque ne mena à rien du tout et fut classée sans suite. La vérité, qu’à la fois William et son père ignoraient, était que sa mère avait fui à cause de pouvoirs qu’elle disposait. La grossesse avait momentanément interrompu leur apparition. Elle pensait être débarrassée…. Jusqu’à la naissance. La peur de blesser les deux personnes qu’elle aimait et d’être trouvée fut la plus forte. Elle prit la fuite. Personne ne sait ce qui est advenu d’elle, ni si elle est encore en vie. Tout ce qui reste d’elle c’est les deux prénoms de son fils, respectivement le prénom de son père et de son frère décédé.

Grandir sans sa mère fut quelque chose de difficile. Le plus dur étant d’ignorer totalement les raisons de cet abandon et de ne pas savoir ce qui lui était arrivé depuis. Avait-elle reconstruit sa vie quelque part ? Avait-elle eut des enfants pour qui elle aurait donné tout son amour ? Cette pensée déchirait le cœur de William. Une douleur sourde qui le scindait en deux. Etait-elle morte ? Il ne pouvait pas faire son deuil. Et puis, comment faire son deuil d’une mère qu’il n’a jamais connu ?
Depuis, William a toujours eu peur d’être abandonné par les autres. Heureusement, ce ne fut pas le cas de son père. La disparition de sa compagne avait été très dure à encaisser pour lui. Il s’était donc enfouit dans le travail, pour donner tout ce qu’il pouvait à son fils. Dernier message de sa compagne à son attention.

Hormis cela, il eut une enfance heureuse. En cours ce n’était pas le premier de la classe, mais il se débrouillait. D’un autre côté, il s’était toujours débrouillé pour fournir le minimum syndical. Brillant mais flemmard. Très rapidement, il s’était passionné pour l’Histoire avec un grand H. C’était de très loin sa matière préféré.
Du genre têtu et défenseur des causes justes, il s’est souvent retrouvé dans des bagarres qui ne le regardaient pas de prime à bord. Il ne savait pas ce qu’aurait passé sa mère. Mais son père semblait penser que cela était une forme manière pour lui d’extérioriser le fait qu’elle les ait abandonnés.
En fait, c’est surtout qu’il était du genre à défendre ceux qui en avaient besoin et à défendre ses idéaux. Sa vie était des plus banales. Jusqu’à ses seize ans.

Une des bandes de l’établissement qu’il fréquentait s’en prenait à deux camarades. L’histoire dégénéra. Alors que William s’énervait, l’ensemble des lumières de l’établissement se mirent à clignoter frénétiquement avant d’exploser. Un ou deux élèves auraient jurés que des éclairs avaient été projetés par le jeune homme. Personne n’y prêta attention, mettant cela sur le coup de la confusion.

Mais William avait senti quelque chose. Une puissante décharge avait traversé son corps. Il avait ressenti l’électricité tout autour de lui. La colère avait été puissante. Une sensation de puissance et de peur s’était emparée de lui. Puis tout disparu lorsque les lumières explosèrent.

Le soir même, une fois l’adrénaline absorbée par son corps, l’adolescent était effrayé. Il ne savait pas quoi faire. En parler à son père ? Aller voir un médecin ? Non. Il préféra garder pour lui.
Plusieurs jours s’écoulèrent avant que William ne retente l’expérience. Après tout, il avait sans doute rêvé. Ce n’était pas possible autrement. Il passa plus d’une heure à essayer de retrouver les sensations qu’il avait eues. En vain. Du moins jusqu’à ce que l’agacement prenne le dessus. De nouveau, il ressentait l’électricité autour de lui. Il avait des pouvoirs ! C’était dingue. Il sentait l’électricité. Il parvenait presque à l’orienter. A l’amener jusqu’à lui. Il pouvait contrôler l’électricité !
Avec les semaines qui passèrent, il parvint à contrôler les impulsions électriques, à les diriger et même les absorber. Le jeune homme se rendit compte que lorsqu’il demandait trop d’efforts à son corps, il était pris de migraines. Mais, il pouvait devenir un héros. Faire enfin quelque chose de sa vie. Il a toujours voulu faire quelque chose. Quelque chose de plus grand que lui. Se rendre utile. Aider les autres. Et à cet instant, il en était capable.

La question étant de savoir comment s’y prendre. Il suffisait juste de demander. Un soir alors qu’il rentrait de cours, une course poursuite termina non loin de lui. Une voiture en fuite percuta un mur. Les forcenés sortirent et tirèrent à l’arme de guerre sur une voiture de la SPD. La voiture dévia de sa trajectoire et percuta un autre véhicule. Des débris volèrent dans plusieurs directions, dont directement vers William.
Ce qui suivit reste assez flou. Le jeune homme ne dispose que de brides de souvenirs. Par réflexe, il disposa ses mains devant lui pour se protéger. Protection délusoire vue la vélocité des projectiles. Mais pour une raison inexplicable sur le moment, une sorte de champ de force prit forme devant lui. Les débris le percutèrent et chutèrent au sol, stoppés dans leur trajectoire.
Les forcenés tiraient toujours. William sentit une boule d’énergie se former dans chacune de ses mains. Une énergie nouvelle, différente de celle de l’électricité qu’il sentait habituellement. Il projeta ses mains en avant vers les deux individus. Chaque projection d’énergie frappa de plein fouet un homme qui fut violemment projeté en arrière jusqu’à percuter une voiture garée. Aucun des deux ne bougeait. Après quelques secondes d’abasourdissement, le jeune homme se mit à fuir.

Est-ce qu’ils étaient morts ? Il les avait tués ? Quelqu’un l’avait vu ? Pire, quelqu’un l’avait-il reconnu ? Il courut aussi vite que possible jusqu’à chez lui. Son père n’était pas encore rentré du boulot. William dû passer une bonne heure à reprendre ses esprits et repasser les événements. Finalement, il décida d’allumer la télévision, effrayé à l’idée de voir sa tête en gros plan avec un avis de recherche. Mais il n’y avait rien de spécial. Il fut soulagé. Il attendit patiemment que les journalistes reviennent sur le sujet.

La présentatrice évoqua la fusillade. Les policiers étaient blessés et toujours en soin intensif. Les forcenés avaient été retrouvés inconscients et appréhendés. Une vidéo d’une caméra de surveillance montrait une silhouette vague. Celle de William. La journaliste demandait aux témoins de se présenter au commissariat le plus proche pour tenter d’identifier l’individu.

Les jours suivants parurent très longs aux yeux du jeune homme. Entre la peur à chaque fois qu’il croisait un policier ou qu’il entendait une sirène de police, et le fait qu’il soit tiraillé par l’envie d’en parler à son père. Mais, à chaque fois qu’il voulait lui en parler, William se ravissait.

Le week-end qui suivit, alors que le jeune homme était chez lui en train de lire une bande-dessinée, quelqu’un frappa à la porte. Le cœur de William se mit à battre à tout rompre. A l’accoutumé, personne ne le rendait visite. Parce qu’ils n’avaient de contacts avec personne.  Son père l’appela pour lui dire que quelqu’un était venu pour le voir et discuter. Le jeune homme descendit avec beaucoup d’appréhension et prêt à utiliser ses pouvoirs si nécessaire.
Arrivé dans la salle de séjour, il découvrit une personne relativement âgée en fauteuil roulant. L’homme se présenta comme étant le professeur Charles Xavier. Il expliqua qu’il était à la tête d’une école de jeunes surdoués où  William pourrait poursuivre ses études. Lui ? Un jeune surdoué ? Il se retint de rire. Bien entendu son père était très intéressé par cette opportunité. Après plusieurs questions, le professeur demanda s’il pouvait avoir un moment en tête à tête avec William. Ce dernier n’était pas vraiment rassuré à cette idée.

Après que son père eut quitté la pièce et que quelques longues secondes s’écoulèrent que l’homme au fauteuil roulant lui demanda s’il avait parlé de ses pouvoirs à son père. Abasourdi et paniqué, les lumières se mirent à s’allumer et à s’éteindre frénétiquement. Le professeur expliqua qu’il n’était pas venu lui faire de mal et qu’il ne dirait rien à son père si ce n’était pas son souhait. Quelques mots apaisants plus tard, il détailla que William pourrait rejoindre d’autres étudiants comme lui. Qu’il apprendrait à utiliser ses pouvoirs tout en poursuivant ses études.

Les discussions terminées, les réflexions menées à leur terme, la famille Cross accepta l’offre du professeur Xavier. A la rentrée prochaine, William intégrerait l’institut.

Le jeune homme y trouva une nouvelle maison. Il n’oubliait cependant pas son père à qui il rendait des visites régulières. L’institut lui permit de combler en partie de le vide laissé par sa mère, mais c’était également quelque chose d’effrayant pour lui. Il avait peur de se faire abandonner de nouveau.

William suivit les cours comme les autres élèves, se faisant des amis. Il avait des cours comme tous les étudiants américains. La seule différence étant qu’il apprenait à maîtriser ses pouvoirs de contrôle de l’énergie et de l’électricité.

Rapidement, quand il fut en âge, le jeune homme opta pour des études en Histoire. Il souhaitait devenir professeur et pouvoir enseigner au sein de l’institut du professeur Xavier. Rendre ce qui lui avait été offert. Il se donna les moyens de réaliser son objectif tout en rejoignant les X-Men pour se battre et protéger les siens à leurs côtés.

Egide était né. Ce fut le surnom donné à William. Du nom de l’arme de Zeus, dieu de la foudre, qui servait aussi pour se défendre que pour attaquer. Cela correspondait parfaitement aux pouvoirs de William.
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.   Lun 5 Sep - 16:46

After Genosha

Life goes on
Par où commencer ? Celui (ou celle) qui me répond « par le commencement » sera privé d’histoire ! Bien, maintenant que c’est dit passons aux choses sérieuses.

Avec les événements qui ont précipité la perte de mémoire de tous les habitants de Genosha, William a pu obtenir deux choses qu’il n’a jamais eues : une enfance avec sa mère et une amie d’enfance. Grâce, ou à cause selon comment l’on prend la chose, aux pouvoirs de Wenda, le petit garçon a grandi avec ses deux parents. A la fois sa mère et son père. Il n’a jamais ressenti cette peur d’être abandonné et il connait enfin ce que c’est d’avoir une mère.

Cela a eu un impact direct sur son enfance. William n’était plus le petit garçon renfermé et timide toujours dans son coin. C’est à l’école qu’il rencontra donc son amie d’enfance : Jaime Moore. C’est sans doute la personne dont il est le plus proche à l’heure actuelle. Il garde toujours des contacts réguliers avec elle, malgré le fait qu’elle soit très prise par son travail.

A ses yeux, William a donc eu une enfance parfaite. Des parents aimants, des amis et tout ce dont il a toujours rêvé. Notamment connaître sa mère.
C’est sans surprise que lorsque le choix des études se présenta, le jeune homme choisit de se diriger vers des études en Histoire. Il alla à la fac avec Jaime et ne se quittaient que très peu, faisant les quatre cents coups ensembles. La version officielle étant que de toute façon, c’était toujours la faute de William.

Le jeune homme avait le même attrait pour l’Histoire en général. Cela le fait rêver, voyager et développer son imaginaire. Notamment lorsqu’il était enfin pour imaginer les grandes batailles de chevaliers du Moyen Age. Devenir professeur d’Histoire était comme une évidence, comme s’il l’avait déjà été dans une vie antérieure…

William enseigne donc à l’institut Xavier l’Histoire. Il dispose d’un petit appartement assez grand pour accueillir deux personnes bien qu’il y vit tout seul. Il voit régulièrement ses parents qui habitent toujours dans la maison où il a grandi.
Bien qu’il soit heureux de la vie qu’il mène, William regrette de ne pas pouvoir faire quelque chose. Par-là, il entend faire quelque chose de plus grand. De plus utile. Bien que l’éducation des futures soit primordiale. Le jeune homme a toujours cette impression étrange qu’il était destiné à autre chose. Mais cela n’est sans nul doute qu’une impression.

Toutefois, des choses étranges se déroulaient sur l’île. Les bruits de couloirs à l’institut évoquant des pouvoirs. William n’y croyait pas vraiment. Bien qu’une chose étrange ce soit produit récemment. Un matin comme un autre, il préparait son petit déjeuner en grillant du pain. Il toucha par accident la partie métallique qui était en train de chauffer. Il sursauta de douleur. Son grille-pain eut un court-circuit et le pain à l’intérieur le pain fut complétement carbonisé. Les lumières de son appartement clignotèrent également. Au même moment, William avait senti une impression brève et intense, tout en étant impossible à décrire.

De plus, récemment lorsqu’il faisait cours. Il avait eu une sensation de déjà-vu, comme s’il avait donné des cours mais ailleurs. Sensation étrange mais passagère. Le jeune homme ne s’en préoccupa que pendant un jour ou deux avant de ne plus y penser.

Cela n’était sans nul doute que le fruit de son imagination.
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Mystique
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Métamorphe capable de prendre les traits de n'importe quelle personne, facteur guérisseur, immunisée contre toutes formes de poisons, et vieillissement naturel ralenti.
Isaak; Spencer; Dylan; Jessica & Romy
1248
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.   Lun 5 Sep - 16:48

Haaaaan bienvenue à toi !

Quel choix d'avatar ! N'oublie pas d'aller le réserver d'ailleurs !

Et puis un copain de Jaime c'est super Hâte de lire ta fiche :D

___



Daydream
The darkness I once knew; What could go wrong?; My heart is safe with you; I'm living in a daydream ▬ TITANIA
 
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.   Lun 5 Sep - 16:50

FAIS MOI LE BEUSOU TOI.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Quicksilver
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Il court vite !
Casey, Maria, Lydia, Laura, Elijah, Maddie et Clary
523
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.   Lun 5 Sep - 16:54

Bienvenuuuuue Bon courage pour ta fichette

___



- BEFORE I FORGET -

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.   Lun 5 Sep - 17:02

Bienvenue Bon courage pour ta fifiche !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.   Lun 5 Sep - 17:09

Un copain de Jaime... Encore un speedy ?!
Non mais sinon bienvenue ici
Revenir en haut Aller en bas
Jean GreyMutant
avatar

Phoenix // Marvel Girl
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Télépathie & Télékinésie
Amara A. - Maggie A.
2277
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.   Lun 5 Sep - 17:43

Han ! Bienvenu

Courage pour ta fiche, j'espère que tu vas beaucoup t'amuser parmi nous

___





I wanna hide the truth, I wanna shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide. When you feel my heat look into my eyes : It's where my demons hide. Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide




Pouet:
 

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.   Lun 5 Sep - 17:47

Raven Darkhölme a écrit:
Haaaaan bienvenue à toi !

Quel choix d'avatar ! N'oublie pas d'aller le réserver d'ailleurs !

Et puis un copain de Jaime c'est super Hâte de lire ta fiche :D

Merci beaucoup Il faut remercier Jaime pour ça encore

Neena Thurman a écrit:
FAIS MOI LE BEUSOU TOI.


SI C'EST DEMANDE GENTIMENT



Pietro Lehnsherr a écrit:
Bienvenuuuuue Bon courage pour ta fichette
Amora E. Collins a écrit:
Bienvenue Bon courage pour ta fifiche !

Merci beaucoup !

Anna-Marie Darkhölme a écrit:
Un copain de Jaime... Encore un speedy ?!
Non mais sinon bienvenue ici

Ahah non c'est pas possible de faire autant qu'elle
Merciii

Jean Grey a écrit:
Han ! Bienvenu

Courage pour ta fiche, j'espère que tu vas beaucoup t'amuser parmi nous

Merci ! Il n'y a pas de raisons pour que ce ne soit pas le cas
Revenir en haut Aller en bas
avatar

1 / 51 / 5
1 / 51 / 5
4 / 54 / 5
Cindy, Jennifer, Mai & Carter
244
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.   Lun 5 Sep - 18:40

BIENVENUE

Bon courage pour ta fiche et tout et tout !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.   Lun 5 Sep - 18:45

Bienvenue à toi ! Bon courage pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
James B. BarnesHumain modifié
avatar

Winter Soldier
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Un bras cybernétique qui lui permet d'avoir une force presque surhumaine. Un métabolisme accru ; des facilités dans le maniement des armes tel qu'elles soient. Des facilités dans les combats à mains nues ainsi que dans l'espionnage.
Ethan Ezel
625
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.   Lun 5 Sep - 19:47

Bienvenue par ici et bon courage pour ta fiche ♥
Revenir en haut Aller en bas
Loki OdinsonAsgardien
avatar

Past



Present


God of mischief
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
# Métabolisme supérieur à celui des humains
# Métamorphose, vol, projection astrale, réarrangement moléculaire, décharge d'énergie, projections d'illusions, télépathie, hypnose, téléportation
# Résistant à la glace
# Ralentissement du vieillissement
# Sorcier
# Vision accrue
Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Nathanaël L. Wilander
1758
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.   Lun 5 Sep - 20:58

Bienvenue sur le forum! comment j'adore ton prénom, j'avais exactement choisi le même pour un autre forum sans le "J"
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.   Mer 7 Sep - 11:58

James B. Barnes a écrit:
Bienvenue par ici et bon courage pour ta fiche ♥

Merci beaucoup

Loki Odinson a écrit:
Bienvenue sur le forum! comment j'adore ton prénom, j'avais exactement choisi le même pour un autre forum sans le "J"

Ahah merci :3 Le J c'est pour Génia... euh wait...
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
0 / 50 / 5
1454
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.   Ven 9 Sep - 15:24

FÉLICITATIONS

you are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


PIKACHU IS IN DA PLACE Très jolie fiche très plaisante à lire surtout avec la petite pointe d'humour! Très hâte de voir le beau Will évoluer sur Génosha ^^ Amuses-toi parmi nous!


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler! Si tu es un peu perdu n'hésite pas à faire un tour dans la partie I need a hero. Si tu souhaites t'inscrire au loto du RP, tu n'as qu'à t'inscrire! Un partenaire et un sujet te seront donnés! Tu peux aussi créer un scénario.  Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur House of M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
 
The fates you encounter are all down to yourselves. You make it all up yourselves.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Diorama "Duel of the Fates"
» VENDS DIORAMA DUEL OF THE FATES
» 6x18 - Le Fil de la Vie (When Fates Collide)
» Diorama Duel of the Fates
» Fire Emblem Fates (adresse de château)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: Fiches de présentations-
Sauter vers: