Partagez | 
 

 Les (dé)chus, rencontre du siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Seth
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
* Contrôle du corps, je peux faire battre votre cœur plus vite ou plus lentement, briser vos os, affaiblir vos muscles...le soigner ?

* Chance de zouf
504
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Les (dé)chus, rencontre du siècle   Mer 7 Sep - 12:02



❝Warren x Seth

    Les déchus, rencontre du siècle
La lumière se réverbère bizarrement sur les murs rocailleux, donnant aux rues un côté irréel, comme si elles avaient été dessinées mais pas coloriées. C’est la première fois que je me promène de ce côté de l’île  et je profite de chaque instant d’oisiveté, errant comme un fantôme dans le centre-ville, à cette heure assez animé. Quelque chose dans l’atmosphère de Fenyick m’attire, peut-être le fait que l’on peut entendre l’océan s’écraser contre les falaises ou que l’on se croirait dans un autre monde, plus fantaisiste. Genre Seigneur des Anneaux. Ce n’est pas non plus la campagne comme dans cette partie de Genosha où on croise des moutons mais ça change des rues où j’ai l’habitude de vivre. Il faut d’ailleurs que je perde cette habitude de dire que je vis dans la rue maintenant que j’ai un appart avec les Odinson et un job. Ce qui ne m’empêche pas de rôder avec mon hoodie. Mais passons.

Ca faisait longtemps que je voulais visiter le reste de l’île, j’étais tellement occupé à survivre que je n’ai pas pensé à regarder si l’herbe était plus verte ailleurs. Neena m’a parlé de ce coin une fois, je crois qu’elle y a de la famille. A moins que je ne confonde avec quelqu’un d’autre. Ou un autre truc. Ma mémoire est vraiment merdique pour ces trucs-là. Et puis il faut avouer que j’étais concentré sur d’autres infos la concernant. Genre le fait qu’elle ait sauvé mes fesses alors que j’allais me faire tuer (bon, c’était un peu de sa faute). Ou qu’elle bosse pour un truc hyper secret. Evidemment, je vous ai rien dit, z’êtes pas au courant (d’un autre côté, il y a de fortes chances que vous ne soyez que des voix dans ma tête).

Le nez en l’air, je regarde une femme secouer sa couette à la fenêtre tandis que résonne quelque part à ma droite les éclats de rire d’un groupe de gamins jouant à la console. Je me demande laquelle c’est, et à quel jeu ils jouent. Peut-être Mario, quoique, c’est un peu dépassé maintenant. Call of Duty ? Il faudrait que je leur pose la question mais bizarrement, je ne suis pas sûr que de voir arriver un homme d’une trentaine d’années avec les yeux globuleux les mettent en confiance.

Absorbé dans mes pensées, je n’en oublie pas de jeter un petit coup d’œil devant moi pour éviter de me manger un lampadaire (ça m’arrive souvent). Pas assez tôt cependant pour éviter la masse sombre qui fonce sur moi et me percute de plein fouet, nous envoyant tous les deux au sol. Je me réceptionne sur les fesses avec la grâce d’un hippopotame, mais un hippopotame sexy et lance quelques jurons dans ma langue maternelle suivis de quelques-uns en anglais pour faire bonne mesure.

Regarde où tu vas !

Je me redresse, endolori et regarde le boulet qui m’a heurté. Environ mon âge (si, si), pas l’air méchant. Pas de quoi s’énerver alors je quitte la tête de grumpy cat pour afficher un sourire amusé, je change d’émotion plus vite qu’un bipolaire, c’est comme ça.

Rien de cassé ?


❝I'm falling, crashing ❞
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Les (dé)chus, rencontre du siècle   Jeu 22 Sep - 16:22

Les flash avaient débarqué sans prévenir. Ils étaient brefs, teès brefs. Et rare. Mais même s'il était suffise ment rare pour que Warren ne s'inquiète pas trop, ils étaient de tout même là, ce qui, au plus profond e lui même, lui posait soucis. Il avait toujours été le genre de personne à vouloir comprendre. Et vite pour ensuite dominer et expliquer la situation. Ces maudits flash, il les attendait comme le messie tous les jours. Mais ils ne venaient pas sur commande. C'était son cerveau le soucis, il déraillé qu'une fois tous les quatre matins. Et jamais au bon moment. La dernière fois qu'un tel phénomène était survenu, il était penché sur des plans d’une base d'HYDRA. Étonnement il avait perdu ses moyens pendant deux longues minutes juste après l'action. Ce qu'il avait vu, ne voulait rien dire. C'était bien trop court pour qu'il voit correctement et pour qu'il assimile quoi que se soit. Il avait entraperçus très rapidement un bâtiment en flamme, une femme au sourire d'ange et... c'était à peu près tout. Et il oubliait presque tout aussitôt le lendemain. Ce qui l'avait poussé à prendre des notes lors des deux dernières fois.

PAF.

Il était tellement plongé dans ses pensées qu'il ne l'avait pas vu venir celui-là. Un type qui marchait visiblement d'un air décidé, dans sa bulle aussi sans doute. Son premier réflexe fut de trébucher. C'était plus fort que lui, ses ailes dissimulé dans son dos, il avait beaucoup moins d'adresse au sol. Ce qui lui donnait un air de grand maladroit sois disant passant. Puis, de relever la tête vers le principal intéresser et de le foudroyer du regard. C'était presque un réflexe, rien de méchant là-dedans.

Excusez moi, je n'ai rien de cassé, tout va bien !

Il agita les mains pour accompagner ses propos prononcé sur un ton plutôt théâtrale, trop même pour la situation mais Warren s'en fichait. Le gars avait changé d'expression en deux secondes top chrono, prestation qu'il salua mentalement, lui ce n'était pas son cas. Il pouvait bouder des heures tout comme rester en extase pendant au moins cinq minutes sans passer à rien d'autre. Il regarda la montre accroché à son poignet et soupira. Il avait de l'avance, une fois de plus. Il restait tellement de temps cloîtré dans les bureaux d'HYDRA qu'il en perdait la notion du temps. Alors quand il sortait en cachette acheter deux trois trucs... il rajusta la capuche qu'il avait sur la tête, esquissa un sourire. On lui avait recommandé de ne pas se faire reconnaître, juste au cas où. Pourquoi ? Il n'en savait trop rien. C'était comme ça, c'est tout. Il tendis la main à l'homme toujours sur les fesses.

Je suis maladroit. Et je regardais pas où j'allais. Toutes mes excuses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seth
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
* Contrôle du corps, je peux faire battre votre cœur plus vite ou plus lentement, briser vos os, affaiblir vos muscles...le soigner ?

* Chance de zouf
504
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les (dé)chus, rencontre du siècle   Mer 12 Oct - 8:18



❝Warren x Seth

    Les déchus, rencontre du siècle

Le gugusse en face de moi affiche un air tout aussi surpris que celui gravé sur ma figure, s'agite au sol comme une sorte de muppet en s'exclamant qu'il n'a rien de cassé. C'est amusant d'ailleurs la façon dont il déclame ça, un peu excessivement, comme si ça touchait miracle. "Je n'ai rien de cassé, loué soit le Seigneur" et on lance l'orgue et le gospel. Alléluia.
En tout cas, lui aussi est un adepte de la capuche. On se comprend toi et moi.  

Je suis maladroit. Et je regardais pas où j'allais. Toutes mes excuses.

Il me tend la main et en un rien de temps, on est tous les deux les pieds sur le sol et les fesses en apesanteur, à peu près. Du moins, elles ne touchent plus le sol. Malgré la capuche, ce type laisse quand même voir son visage et je peux le détailler à loisir, pas trop fixement non plus. Pendant que je m'emploie à un petit examen -pourquoi pas ?- je lui souris avec l'air du mec qui est tellement col qu'il en a rien à faire.

Pas grave, excuses acceptées. On était tous les deux dans la lune.

Ouais, on a surtout fini la lune par terre. Je me demande à quoi ressemble la sienne. Ouh la, faut que je me calme, je suis en manque de beaucoup de choses mais c'est aller un peu loin.
Quoique je peux au moins lui proposer un café, pour me faire pardonner de la collision. Si ça se passe bien, il y en aura d'autres.
Enfin, pour ça, faudrait déjà savoir s'il est gay. Il a une tête de gay. Pas trop en fait, il a une tête de gars entre les deux, aucune idée précise de quel bord il est. Ouais nan, il a pas une tête de gay. Osborn fils a une tête de gay (sur les photos que j'en ai vu). Complètement. Le jour où il va sortir du placard celui-là, ça va pas faire un grand choc. Oui, j'avoue que j'ai passé pas mal de temps à lire les magazines people quand j'avais pas de boulot. Et c'est resté même maintenant. Tout ça pour dire que je ne sais pas si je peux proposer un café à ce mec sans dévoiler mon jeu et qu'il prenne la fuite.

Au fait, c'est quoi ton nom ? C'est pas pour signer un constat, on est pas assez amoché, c'est juste pour pouvoir noter le nom de la personne que j'ai percuté aujourd'hui. Des fois que tu portes plainte.

What ? Qu'Est-ce que je viens de sortir moi ? Il n'y avait pas d'autres moyens plus subtils de lui demander son nom ? J'aurais pas du sauter la case café ce matin, je commence à sortir des conneries grosses comme moi. Aie.... Bon, avec un peu de chance, il va me donner son nom, rire un peu et ça va rouler tranquille. Et je lui proposerai un café. Comme ça, je peux me remettre les idées en place.

❝I'm falling, crashing ❞
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Les (dé)chus, rencontre du siècle   Dim 6 Nov - 15:21

Au fait, c'est quoi ton nom ? C'est pas pour signer un constat, on est pas assez amoché, c'est juste pour pouvoir noter le nom de la personne que j'ai percuté aujourd'hui. Des fois que tu portes plainte, dit alors l'homme en face de lui.

Bon ce type était étrange. Et il s’en foutait, des gens étrange il en croisait tous les jours au QG, lui m^me était étrange en un sens. Avoir des ailes dans le dos, c'était pas bizarre ? Si, alors voilà.

Warren, balança t-il du tac au tac.

Et bah vas-y, décline ton identité entière tant que tu y es. Cette petite voix dans sa tête qui le mettait en alerte si souvent... Pourquoi ? Il n'en savait rien. C'était comme si dévoiler son simple prénom le mettait en danger. Il en voyait pas vraiment pourquoi, mais sa mémoire (qui lui jouait beaucoup trop de tour en ce moment) semblait penser le contraire. Au pire que risquait-il ? Il devait bien y avoir d'autres Warren dans ce monde ? Parce que si le seul Warren existant était le seul héritier de la famille Worthington, porté disparu après avoir été en taule depuis des années... Certes, il était mal barré. Ces parents ne cherchaient même plus à le retrouver, visiblement s'être débarrasser d'un fils qui passer son temps à claquer leur argent et à donner de (trop) grosses fêtes ne leur déplaisaient plus tant que ça.

Tu veux aller boire un café ?

Là, il se trouvait carrément étrange. Alors c'était peut-être le fait de sortir trop peu de son maudit QG, ou de ne pas avoir d'amis, ou du moins, pas de vrais amis sur qui compter ou encore d'avoir le cerveau qui débloquait complètement mais il ne se reconnaissait plus vraiment en ce moment précis. Ben vas-y, invite le au ciné aussi tant que tu y es, très futé Warren, très futé...

Enfin t'es pas obligé hein ?

Il allait le prendre pour un pauvre type au pire. Et dans le pire des cas il se prenait un vent et il continuer de tracer seul sa route. Sinon, il irait boire un café, peut-être faire connaissance et élargir un peu ses horizons. Son boulot attendrait, il avait toujours été réglo, ses boss n'étaient pas à une heure près. Il avait de la monnaie au moins sur lui ? Au pire il ferait un numéro de charme à la serveuse. Ça marchait presque toujours. Il avait certes moins de chance si le serveur en question était de sexe masculin mais bon... Commence peut-être par ôter cette capuche robin des bois, tu fais u peu gangster là...  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seth
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
* Contrôle du corps, je peux faire battre votre cœur plus vite ou plus lentement, briser vos os, affaiblir vos muscles...le soigner ?

* Chance de zouf
504
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les (dé)chus, rencontre du siècle   Lun 28 Nov - 9:50



❝Warren x Seth

    Les déchus, rencontre du siècle



Warren, sympa...Moi, c'est Seth.  

Au moins, les présentations sont faites maintenant. On doit avoir l'air idiots tous les deux à se regarder en chien de fusil avec nos capuches vissées sur la tête.
Je connais son prénom, c'est déjà ça. Warren....ça s'entend pas tous les jours , ou du moins moi je connaissais pas. Ou alors peut-être vaguement mais je ne me souviens plus. Ca fait pas vraiment atypique non plus, seulement c'est pas mal. Ca change des Bob, Max et autres Scott.
Mais ça ne me dit toujours pas si j'ai une chance de le prendre contre l'une de ses falaises lui aussi est gay. Bah, on verra ça plus tard. D'abord, faut que je lui propose un café. On verra le reste après.

Tu veux aller boire un café ?

Ce mec est un dieu ! Il vient de lire dans mes pensées ! Si c'est pas un signe du destin ça ! Oh la vache ! Je vais pas m'en remettre de ce coup-là ! Oh !!!!
J'ouvre des yeux ronds tandis qu'il se ravise à moitié, ce qui me fait exploser de rire parce que oui, quand je suis entre deux émotions, je ris. Ce type m'attire et en même temps il pense la même chose que moi pour le café avant d'hésiter. J'ai toujours aucune idée de ce qui se passe sous cette capuche et ça m'éclate.

Ouais, avec plaisir.


Bon, on va passer oûtre cette réponse bizarre entre le "ouais poto, à fond" et le "mais volontiers très cher...".
Je continue de le mater discrétos, j'y crois de plus en plus au fait que j'ai une chance de savoir quel corps il a sous ses vêtements (tant de perversité tôt le matin, bouh....). D'abord café ensuite....je sais pas encore ce qui se passera ensuite, on verra. Mais je le sens bien.

Avec un grand sourire, je cherche des yeux un coin où prendre un café, me demande comment faire rebondir la conversation. L'épisode avec la montagne de l'armée rouge a déjà montré que
j'étais pas très doué dans ce domaine. Mais qui sait, ce mec peut peut-être m'inspirer ! Il faut aussi que je me mette en tête que ça peut simplement devenir un pote, alors je vais calmer mes ardeurs. Si ça amène à une partie de jambes en l'air, tant mieux mais mieux vaut que je ne me lance pas dans ce domaine tout de suite. Un pote ,c'est bien aussi. Même très bien à vrai dire. Qui a besoin de plus ?

Alors Warren, tu fais quoi dans la vie ? A part rentrer dans les gens. T'as un job ? Une passion ? Une nana ? (j'assume (et la rédactrice aussi))



❝I'm falling, crashing ❞
made by MISS AMAZING.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les (dé)chus, rencontre du siècle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Médaille-enseigne du XVIe/XVIIe siècle - St-Quentin
» Idée - Déchus
» [SdA] Les Royaumes Déchus s'éveillent ...
» [Van Cauwelaert, Didier] La nuit dernière au XVème siècle
» Liste Alamans Ve siècle: suggestions néophytes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: