Partagez | 
 

 Walk slow through the fire + TEDAAK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
436
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Walk slow through the fire + TEDAAK   Sam 10 Sep - 14:34

Walk slow though the fire  
Teddy ∞ Isaak


Allongé à même le sol Isaak observait le plafond les jambes en l’air bien callées sur le canapé. A ce qu’il avait entendu dire par ses collègues médecins c’était bon pour la circulation ; puis faire des choses chelous il aimait bien ça notre grand brun. Il était donc là en train d’observer les fissures de son appartement se disant qu’il devrait peut être déménager un jour parce que pour qu’il y ai tant de fissures c’était que le bâtiment n’était pas tout jeune ! Pourtant il aimait bien son cocon aussi vieux soit-il ; l’homme agita ses pieds tel un gymnaste et se retourna afin d’observer la pièce. Mouais ; on ne pouvait pas dire que c’était moche chez lui ; un mélange d’ancien et de neuf, un poil kitch. D’ailleurs Klaus se foutait souvent de sa gueule parce que justement ; rien n’était classe chez lui. Il lui avait clairement sous-entendu que si il ramenait une demoiselle chez lui elle trouverait sa déco genre terrier des weasley assez dégueulasse mais il s’en contre fichait bien. Isaak n’était pas du genre à aimer les choses parfaites mais plutôt ce qui apportait un grain de folie dans sa vie de peace and love. Le grand brun se décida à mouver son corps pour se diriger vers la cuisine afin de se prendre un paquet de chips qu’il grignota sans ménagement devant une série tv un peu con con. C’est fou ce qu’il pouvait s’ennuyer lorsqu’il était en congés. Il s’était habitué à la vie au SHIELD et à l’emploi du temps chaotique qu’il avait enduré ces derniers mois. Entre les interventions sur le terrain ; celles qu’ils detestaient évidemment ; les interventions dans les locaux et son aide à l’hôpital d’Hammer Bay il n’avait plus une minute à lui. A vrai dire il commençait à regretter le temps où il était interne au moins il pouvait en profiter pour sortir faire la fête dans les bars le soir et se pointer au boulot tout pimpant et aussi frais qu’une rose le lendemain matin. Aaaah le bon vieux temps ! Celui où il était jeune et fougeux ! Maintenant sa vie se résumer à travailler ; rentrer chez lui ; regarder un film en buvant une petite tisane ou un verre de whisky selon sa journée… La finalité étant un gros dodo après son petit verre. De temps à autre Leo le tirait dans un bar ou deux mais jamais très longtemps parce qu’il avait une vie de famille lui et l’ouragan Lydia passerait sur lui si il rentrait trop tard et Leo … Leo il aimait pas du tout contredire sa fiancée. Isaak n’aimait non plus vexer sa cousine ; elle avait une bouille qui faisait craquer absolument tout le monde et lorsqu’elle était vexée c’était pire que tout… D’ailleurs Isaak comme Leo était des passifs qui voulaient absolument éviter tous problèmes dans la vie. Ils n’étaient pourtant pas les derniers pour se mettre dans le pétrin et il ne comptait plus le nombre de fois où ils avaient dû courir comme des dératés à travers la ville pour éviter les ennuis. Mais là était toute la beauté de leur amitié et de leur bromance.

Le tout jeune médecin détourna le regard vers son portable bien décidé à casser son train train quotidien ; malheureusement Leo n’était pas disponible ce soir ; alors il irait à une fête en solo. Il ouvrit son application de réseau social et laissa défiler les invitations monotonement. LA ! Il avait trouvé ! Une fête déguisé qu’un de ses collègues de Fac organisé ; il se souvenait très bien que Chuck avait insisté pour qu’il vienne mettre une touche de folie à sa party. Il était vrai que quand Isaak était dans les parages on ne s’ennuyait que très rarement car il était toujours enclin à faire une connerie… Avec un peu d’alcool dans le sang il devenait vite un autre homme que celui qui était assis à cet instant dans le canapé. Il décida d’envoyer un sms à son pote qui lui répondit quasiment instantanément se disant heureux de sa venue. Isaak se dirigea alors vers son armoire et attrapa sa chemise hawaïenne ; un chapeau de paille ; un short large de bain et ses lunettes de soleil. Il s’admira un instant dans le miroir presque satisfait… PRESQUE. Il manquait quelque chose à sa parure au bout de 5 mins il s’éclipsa dans l’entrée et revint avec des tongs aux pieds. Parfait ! Il tourna sur lui-même marchant comme un petit pingouin et éclata de rire. Il prit alors la direction de sa voiture en prenant soin de bien tout fermer derrière lui et se rendit chez son ami Chuck. Arrivé là-bas il sonna  à deux reprises ; la musique couvrant sûrement la sonnette il entra sans attendre l’arrivée de son hôte. La maison était déjà pleine à craquer et l’ambiance bien installé. Un léger sourire vint étirer ses lèvres et il alla saluer ses anciens camarades en sifflant une ou deux bières ; à vrai dire il ne compterait pas ses verres ce soir il n’en était pas question. Alors que le brun discuter avec Chuck de son boulot au SHIELD il fut attiré par des éclats de rires provenant de derrière lui. Il détourna le regard et son cœur loupa un battement en apercevant une jeune femme non loin de là. Ses cheveux brun, presque ébène; sa peau dorée; ses yeux rieurs... Absolument tout ce qui la constituait provoqua chez le médecin des battements de cœur bien trop irréguliers. Prenant son courage à deux mains ; et mettant un epic vent à Chuck ; Isaak décida de mettre en pratique les conseils de Klaus pour la première fois de sa vie et il s’approcha de la demoiselle. « Eh bien puis-je savoir ce qui vous fait autant rire petit ours brun ? » lui adresse-t-il avec son petit accent germanique. De toutes façons avec la tenue qu’il porte rien ne peut paraitre serieux venant de sa bouche. Esperons juste que le ridicule  ne tue pas.

Code by Silver Lungs

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Bear
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Aucun, si ce n'est que c'est une putain de badass de ouf, ancien agent très spécial du SHIELD siouplé.
Max, Kitty, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
369
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Walk slow through the fire + TEDAAK   Dim 9 Oct - 17:03

Vous avez déjà vu un ours vêtu d'une veste en cuir qui fait de la moto ? Non ? Et bien c'est maintenant chose faite. On la surnomme « Bear » depuis sa plus tendre enfance. Non pas pour sa férocité - bien qu'elle soit assez redoutable - mais plutôt pour la combinaison de ce surnom avec son prénom ce qui donne un célèbre nom d'ourson. Et ce soir, la Teddybear en question a justement choisi de se déguiser en ours pour une petite fiesta costumée. Alors qu'elle monte sur sa moto, vêtue de son costume quelque peu encombrant, la jeune femme sort son portable de sa veste en cuir et elle prend un selfie sur lequel elle fait une grimace rigolote pour l'envoyer à ses amis qu'elle doit rejoindre à cette même soirée. Elle a l'air ridicule et ça l'amuse affreusement. La brune adore faire la fête et si elle aime aussi se faire belle pour leurs soirées enflammés, les fêtes déguisées restent pourtant le summum du fun niveau préparation. Elle joue toujours le jeu avec plaisir et, avant de finir déguisée en ours, elle a déjà sorti des dizaines de costumes farfelus : alien, amazone, pirate, zombie... Cependant elle a un doute sur ce déguisement-là : elle va crever de chaud c'est sûr. Mais peu importe, la jeune femme allume le contact de sa moto, après avoir enfilé son casque sur sa capuche aux oreilles d’ours, et elle file à travers les rues de la capitale pour se diriger chez Chuck, un ami d'enfance chez qui ils vont faire la fête ce soir-là. La jeune femme rejoint sa meilleure amie devant le bâtiment. Depuis l’extérieur on entend déjà la musique inonder l'air et ça donne déjà envie de danser. Les jeunes femmes, qui se sont déjà vues à peu près toute la journée, inséparables comme toujours, se dépêchent donc d'entrer chez Chuck qu'elles saluent en lui sautant dessus. Elles sont toutes excitées. Elles veulent danser, boire, rire et danser à nouveau et ce jusqu’à ce que le soleil se lève sur Fenyick. A 27 ans, elles sont encore de grandes fêtardes, loin de se poser en une vie tranquille et monotone. Enfin loin… Felicia vient de pécho un gars du genre sérieux et Teddy est maintenant officiellement en couple pas libre du tout. Mine de rien, les deux amazones indomptables sont en train de passer un cap. La question est de savoir si elles le font avec les bonnes personnes ou pas. Teddy ne croit pas en l’âme sœur, mais après cette soirée elle reverra peut être son jugement sur cette question-là.

Ce n'est que le début de soirée mais Teddy et Felicia se sont déjà perdues de vue. Teddy s'est retrouvée à discuter avec de vieux amis qu'elle ne voit pour ainsi dire jamais. Loin de rattraper le temps perdu, ils s'amusent à se balancer des blagues toutes plus nulles les unes que les autres. Ils ont tous un verre à la main et l'alcool doit commencer à faire son effet car ils se bidonnent de chutes de plaisanteries pas drôles du tout. Teddy est pire que les deux autres, elle a un rire sonore et communicatif ce qui n'aide pas à la discrétion. Elle est bon public en plus ce qui fait qu’à chacune des blagues, toutes plus nulles les unes que les autres, elle éclate de rire. C'est justement après l'un de ces éclats que quelqu'un, un gars avec un accent chelou mais inexplicablement craquant, vient l'aborder. « Eh bien puis-je savoir ce qui vous fait autant rire petit ours brun ? » elle se tourne vers le nouveau venu et elle ne sait pas pourquoi mais le voir peint un énorme sourire sur son visage. La jeune femme n'a jamais vu cet homme qui lui fait face mais elle a besoin de quelques secondes pour analyser ce qu’il se passe. C’est plutôt bizarre car elle qui est pourtant vive d'esprit d'habitude mais il lui est étrangement familier. Sa chemise hawaïenne assortie à un collier de fleur et un magnifique chapeau la font finalement pouffer de rire. Son look est juste magique et soudainement elle se demande pourquoi elle n'a pas pensé à se déguiser en vahiné plutôt qu'en ours. Ils auraient fait un magnifique duo. Mais au-delà de son magnifique costume elle trouve ce jeune homme beau et quelque peu hypnotique, en tout cas à ses yeux. Certes Teddy a un copain, mais elle n'en reste pas moins un esprit libre et elle n'y peut rien si elle trouve le nouveau venu complétement à son goût. La cerise sur le gâteau étant cet accent qu’elle adore déjà.

Teddy est de nature sociable et discuter avec un inconnu ne la dérange nullement. Surtout qu'elle n'a aucune honte à colporter les blagues nulles qui l'ont faites rire quelques instants plus tôt. Alors la jeune femme réajuste ses oreilles d'ours et elle se lance, pas peu fière de sa blague à venir. « Seulement si tu me dis où tu as trouvé cette chemise ! Elle m'irait bien, j'adore l'imprimé. » Sa main se dirige vers le col du jeune homme qu'elle ne peut s'empêcher de réajuster au passage. Pourtant Teddy n'a rien d'une maniaque ou quoi, mais c'est vrai qu'elle aime bien cette chemise d'ailleurs elle lui irait très bien au teint. Une fois cela fait, elle en arrive à la super blague de l'année, celle qui vaut vraiment pas du tout le détour. La jeune femme claque du pied comme pour se donner l'impulsion nécessaire pour sortir cette débilité qui, à coup sûr, la fera éclater de rire une seconde fois. « Alors je t'explique, faut dire "combien coûte un place de cinéma ?" Sans prononcer les "c". Vas-y je te défie. » Et comme pour mieux le défier elle le pointe du doigt avant de reprendre quelques gorgées de son verre. Son regard est bloqué sur celui du jeune homme qui est à peine plus grand qu'elle. Elle ne sait pas pourquoi mais elle l'aime bien. Il a l'air drôle et facile, ce qui lui donne un côté ultra sympathique qui lui plait définitivement. Ca n'empêche que dans dix pauvres secondes, quand il aura fait son défi, la jeune femme va lui rire au nez.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
436
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Walk slow through the fire + TEDAAK   Lun 17 Oct - 12:03

Walk slow though the fire  
Teddy ∞ Isaak


Les ténèbres de la nuit étaient sans fin, même l'horizon ne pouvait pas montrer une seule marque de la fin de ce voile sombre. Isaak aimait beaucoup tout ce qui touchait à l'astrologie, tout particulièrement les étoiles qui brillaient dans ce vaste ciel. Le médecin s'intéressait de près aux émissions sur le sujet des étoiles, des ... Comment disait-on ? Ah oui, une série SF ! Pas que le bel Allemand n’était pas sensible aux conneries qui pouvait passer à la télé mais il avait une drôle d’approche en ce qui concernait les séries et ça ; son frère lui avait toujours dit. Au lieu de se pencher sur un bon vieil épisode de Sons of Anarchy ; notre beau brun préféré ce pencher sur du Supernatural ou toute autre série complétement farfelue. C’est donc avec un naturel évident qu’il s’était ensuite tourné vers la science-fiction et autre Startrek. Pour en revenir à ce thème cette série était portée sur les voyages dans l'espace. Selon les scientifique de cette fiction, chaque étoiles, dans la galaxie, n'étaient autre qu'une planète, pour la plupart habitées par des humains et certaines inhabitable à cause de certaines conditions climatiques. Une vie était donc fort probable sur ces astres de lumières, m'enfin ce n'était qu'une série de science fiction, la vérité n'était pas du tout ce que cette chose montrait, bien que cela semblait palpitant de pouvoir voyager dans la galaxie par le biais d'une porte comportant un vortex instable, appelé "l'horizon". Qu’est-ce qu’il aurait aimé accompagner ces personnages à travers leurs aventures ! Du moins si il n’avait pas toujours été aussi « No violence. Peace and Love. » peut être qu’en ces conditions il aurait put vadrouiller à travers l’univers ; mais pour le moment les terres Genoshiennes étaient l’endroit le plus sûre pour notre Allemand. Les scénaristes avaient vraiment de drôle d'idées, toutes plus tordues que les autres.  A vrai dire la seule série qui intéressait vraiment Isaak au sujet de la galaxie était l'incontournable Doctor Who. D’ailleurs le générique vint instantanément s’implanter dans sa tête et il se mit à fredonner l’air de rien. Ou l’air très bête ; comme vous le sentez.

C’est donc avec un air idiot que le jeune homme entra dans la maison de son pote pour faire la fête en bonne compagnie. Depuis combien de temps n’avait-il pas prit du temps pour lui ? Beaucoup trop longtemps. Les soirées bières et chips avec Eo n’étant pas inclus là dedans. D’ailleurs c’était peut-être le seul moment où il faisait des trucs de vrai mec. A bien y réfléchir si Isaak se trouvait une nana il faudrait qu’elle ait le potentiel badass qu’il n’avait pas pour compenser ce manque. La soirée étant bien lancée ; l’homme se mit direct dans l’ambiance en s’envoyant une bière ou deux sur le tas. D’ailleurs son doux fessiers commença à remuer sur un fond de Sum 41 qui de toute évidence s’acoquinait parfaitement avec l’alcool dans son sang. Le jeune homme se servit une bière de plus tout en discutant avec ses amis ; jusqu’à que le son d’un éclat de rire vint chatouiller ses oreilles. Là ; le jeune curieux parti à la recherche de cette voix d’ange pour finalement se retrouver face à un petit ours brun. Son cœur loupa un battement en remarquant la belle aux oreilles d’ours. Ses yeux se balladèrent coquinement sur les courbes de la jeune femme qui était absorbée par les paroles de son groupe d’amis qui visiblement avait bien picolés aussi. Oh l’Allemand n’était pas mieux il était quasiment que ses joues étaient à présent mordu par une jolie couleur pourpre. Il s’en fichait bien ; après tout n’était-il pas là pour faire la fête en bonne compagnie ? Et de toutes évidences le petit ours brun était de bonne compagnie. Alors il s’approcha de la belle pour lui demander ce que la faisait  autant rire. Quand elle se retourna vers lui les doutes de l’Allemand se dissipèrent. Elle était bien plus que belle. Il souriait et avait surement l’air d’un idiot. Sors lui le sourire BG. « Seulement si tu me dis où tu as trouvé cette chemise ! Elle m'irait bien, j'adore l'imprimé. » la main de la jeune femme se dirigea vers le col de la dite chemise pour le remettre bien en place. Chose qui le fit complétement craqué et pas seulement parce que ses idées était en désordres à cet instant. « Peut être que si tu es une gentille fille avec moi ce soir je te la donnerais » dit-il avec un clin d’œil. L’idée que cette demoiselle puisse être prise ne monta pas du tout au cerveau d’Isaak qui était complétement subjugué par l’air malicieux de la demoiselle. « Alors je t'explique, faut dire "combien coûte un place de cinéma ?" Sans prononcer les "c". Vas-y je te défie. » dit elle en le pointant du doigt pour le défier. Il se mit à rire en pensant à l’air que ça lui donnerait de relever ce défi mais bon joueur il décida de se prêter au jeu. Il prit une nouvelle gorgée de son verra de vodka orange et observa la jeune femme retenant son envie de rire. « Ok ok je vais essayer tu es prête ? » dit-il comme si cela allait être un défi dur à relever « ombien oute une plae de inema ? » dit-il avec tout son sérieux ; son accent germanique ne venant pas du tout arranger les choses. Un petit silence s’installa et il éclata de rire suivit de la belle brune. « Belle entrée en matière ! Je m’appelle Isaak et toi ? » dit-il avec son plus beau sourire, des larmes bordant légèrement ses yeux rieurs.



Code by Silver Lungs

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Bear
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Aucun, si ce n'est que c'est une putain de badass de ouf, ancien agent très spécial du SHIELD siouplé.
Max, Kitty, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
369
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Walk slow through the fire + TEDAAK   Sam 12 Nov - 19:38

Teddy l’adore déjà. Il est beau et à un je-ne-sais-quoi qui la fait craquer. Elle n’arrive pas à mettre le doigt dessus. C’est peut être son sourire, son regard ou plutôt sa manière de la regarder comme si elle était la seule présente dans la pièce, comme si les autres n’existaient pas et qu’ils n’y avaient qu’eux. Ça aurait pu la gêner, mais Teddy aime bien cette sensation-là. C’est assez étonnant venant d’une fille dont le boulot a été de se fondre dans la masse, mais c’est peut être aussi pour ca qu’elle aime cette impression. Il la voit, vraiment. Mais ce n’est même pas ça qui fait qu’elle se sent, en quelques secondes de conversation à peine, comme une adolescente dont les hormones sont en folie. D’ailleurs elle se fait déjà des films. La preuve, elle n’est pas la seule fille dans la pièce et il la regarde normalement. Elle fabule un peu, mais elle a bu et c’est vrai qu’il y a quelque chose d’inexplicable qui se passe à ce moment-là. Une sensation de déjà-vu, comme si tout cela s’était déjà passé dans une autre vie bien lointaine. Quoiqu’il en soit, elle n’arrive pas à mettre le doigt dessus, mais il a un petit rien qui la fait fondre.

Elle réfléchit encore à cela alors qu’elle lui lance son défi du jour. Teddy est multitâche, c’est ce qui fait qu’elle est si forte dans son domaine. Ca et son grain de folie bien entendu. C’est son ingrédient secret, le petit plus que la rend imprévisible au possible, au boulot comme dans la vie. C’est aussi ce grain de folie qui fait qu’elle est bon public et qu’elle rigole aux blagues les plus nulles que la terre n’ait jamais entendu. Elle ne devrait pas être fière de faire l’une de ces plaisanteries pourries au jeune homme. Non vraiment, elle ne devrait pas être fière, mais en réalité elle trépigne d’impatience, littéralement. « Ok ok je vais essayer tu es prête ? » Son sourire se fait encore plus grand, si c’est possible. Elle est toute excitée, surement à cause de l’alcool, et à la question du jeune homme, elle exclame un « Oui ! » énergique. La bouche grande ouverte (megustastyle), elle attend d’entendre ce que va donner le tout. « ombien oute une plae de inema ? » Voilà, c’est son moment, celui où elle va donner la chute de cette blague pas drôle du tout. Et pourtant, elle est hilare, surement à cause de l’alcool, oui, encore. C’est une très bonne excuse l’alcool. « C’est gratuit pour les débiles ! » Et elle éclate de rire, définitivement. Cette blague n’est vraiment pas drôle mais elle a du mal à s’arrêter de rigoler aux dépends de l’allemand. Mais elle ne connait rien de ce gars qui a pourtant l’air sympa. Elle doute qu’il le prenne mal, sans savoir pourquoi d’ailleurs. Dans tous les cas, la brunette se dépêche de s’excuser même si elle continue de rire. Sa main vient se poser sur le bras du beau brun comme pour l’empêcher de partir, le retenir à ses côtés encore un petit moment. On ne sait jamais, l’envie lui prendrait peut être de s’éloigner de cette fille trop fofolle. « Pardon, pardon ! Traiter quelqu’un de débile à la première rencontre, ça le fait pas je sais, mais je trouve ça trop drôle. Puis je me suis faite avoir aussi. » Elle est tombée dans le panneau à peine deux minutes plus tôt et est ravie de ne pas être la seule à s’être fait traiter de débile ce soir-là. C’est toujours mieux d’être débile à deux de toutes manières.

« Belle entrée en matière ! Je m’appelle Isaak et toi ? » C’est l’heure des présentations officielles et c’est à tour de la jeune femme de se présenter ce qu’elle se dépêche de faire. C’est presqu’étonnant de voir Teddy comme ça. Elle est sympathique à sa manière, piquante et acidulée. Ca ne plait pas forcément à tout le monde d’ailleurs. Mais avec lui, elle montre le meilleur d’elle-même. C’est une version de Teddy qui apparait dans les bons jours, avec les bonnes personnes aussi. Son côté chipie est là, toujours, mais c’est son entrain et sa bonne humeur qui dominent ce soir, clairement. « Moi c’est Teddy. Et oui je suis habillée comme un ourson ! » Aucune honte. Oui, elle s’appelle Teddy et s’est déguisée comme en Teddybear. C’est son surnom depuis toute petite et elle l’aime bien. Ca lui va bien, même si elle a plus un côté ours qu’ourson. « Tu viens d’Allemagne je suis sure. Ce petit accent est trop craquant. J’adore. » Son sourire se fait mutin alors qu’elle se rend compte que c’est ça le je-ne-sais-quoi que la fait craquer pour lui justement. Pourtant l’Allemagne n’est pas un pays super exotique, mais elle adore vraiment le petit accent d’Isaak. Sa manière de prononcer le R surtout. C’est con, elle doit être bizarre, mais oui, elle adore. La brune le dévore presque des yeux alors qu’elle porte son verre à la bouche pour en siroter quelques gorgées. Teddy est de nature curieuse et elle veut en apprendre plus sur le jeune homme. Et vu qu’elle est experte dans cet art-là, elle se lance dans un interrogatoire subtil mais certain. « Je t’avais jamais vu avant, tu connais Chuck du boulot ? » La conversation se veut légère mais il y a bien un petit truc qui se passe entre eux. Une petite étincelle qui s’allume et un déclic qui vient de faire « click ». Elle n’a jamais couru après le grand amour, ce genre de chose, elle a toujours cru que c’était pour les autres, pas pour elle. Elle a quelque chose d’indomptable, d’indépendant au possible et de sauvage peut être. Mais au final, est ce que ceci empêche cela ? Peut-être pas. Non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
436
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Walk slow through the fire + TEDAAK   Jeu 22 Déc - 20:07

Walk slow though the fire  
Teddy ∞ Isaak


L’ambiance autour d’eux était des plus agréables. Des rires, de l’alcool, de la musique, tout pour passer une merveilleuse soirée à n’en pas douter ! Isaak se trouvait là ; au milieu de la foule un sourire des plus béat cloué sur ses jolies lèvres (si si il a de belles lèvres auxquelles tu ne vas pas résister longtemps), ses yeux pétillaient de bonheur ou peut-être est-ce un des effets que l’alcool avait dur lui. Une chose était sûre c’était que la rencontre qu’il venait de faire l’avait bouleversée. Cette femme, ce petit ourson, était la chose la plus magnifique qu’il lui ai été donnée de voir. Ses yeux malicieux, ses lèvres généreuses, ses cheveux d’un noir de jais, ses fossettes plus que craquantes. Tout. Absolument tout chez elle le perturbait, elle était étincelante, charmante, enivrante. Pourtant il ne la connaissait que depuis quelques minutes à peine et il aurait dû se gifler mentalement d’avoir des pensées à l’eau de rose comme celle-ci. Ce n’était d’ailleurs absolument pas le genre de l’allemand que de fondre devant une femme de la sorte. Isaak avait beau être le genre de mec non violent, avec un grand cœur et un sens de l’humour plus que nul, il n’était tout de même pas le genre de mec à tomber amoureux et à croire au coup de foudre. Tout ça c’était que des conneries pour lui ; même lorsque Leo et Lydia lui avait annoncé leur mariage Isaak s’était simplement contenté de les féliciter et était vite passé à autre chose. Pas qu’il n’était pas heureux pour eux ou qu’il n’en avait rien à faire, non. L’amour pour lui c’était quelque chose d’ennuyeux et peut être pas pour lui, simplement. Leo et Lydia ne lui en avait pas tenu rigueur étant habitués au fait que le bel allemand fuyait tout simplement ce sujet. Pourquoi ? Pourquoi fuyait-il ? Il n’en avait pas la moindre idée. Il avait l’impression que son cœur lui avait été arraché il y avait maintenant bien longtemps. Volé, broyé, blessé au point que l’amour n’existait plus à ses yeux voilà tout.

L’homme releva les yeux la jeune femme qui lui faisait face, elle riait aux éclats  et l’allemand ne pouvait s’empêcher de faire de même. Elle avait un rire incroyablement communicatif ce qui piqua encore plus la curiosité du jeune homme. Il ne pouvait pas mettre le doigt sur ce qui l’attirait chez la belle demoiselle mais une chose était sûre il ne s’était pas sentit aussi bien aux côtés d’une fille depuis bien longtemps. Le brun releva alors le défi qu’elle lui lança en sachant pertinemment qu’il aurait l’air d’un idiot fini mais peu lui importait le temps que son rire tintait à ses oreilles. Après avoir pris une bonne gorgée de son verre il se lança alors, attendant la sentence de la belle. Elle allait probablement se moquer de lui, d’autant plus que son accent allemand prononcé ne jouait en rien en sa faveur. La honte totale. C’est en retenant sa respiration qu’il attendit la chute de la blague de la brunette, chute qui ne tarda pas à arriver. « C’est gratuit pour les débiles ! »  lacha-t-elle hilare. L’homme s’arrêta un instant. Quelques secondes qui lui parurent une éternité, le temps que la phrase lui monte au cerveau après le whisky qu’il venait d’ingurgiter. Puis le déclic ; il avait compris et éclata de rire à son tour. Le sien se mêlant à celui de Teddy dans une jolie mélodie.

« Pardon, pardon ! Traiter quelqu’un de débile à la première rencontre, ça le fait pas je sais, mais je trouve ça trop drôle. Puis je me suis faite avoir aussi. » La confession de Teddy le détendit un peu. Il n’était donc pas le seul à s’être fait avoir. Ses yeux dévièrent sur le costume pour le moins originale de la belle et sourit d’autant plus. Elle lui plaisait, même dans ce costume d’ours elle le faisait craquer. Lui le mec dur, le médecin du shield, celui qui ne vivait que pour son boulot était déstabilisé par l’ourson qui se tordait de rire devant lui. Il avait envie de la connaitre encore plus à présent ; beaucoup plus et peut être la reverrait-il un jour. Il se servit un autre verre et en tendit un à Teddy, après une gorgée de plus la chaleur vint s’immiscer dans sa gorge. Il devrait peut-être rentrer en taxi en fin de compte, à l’heure qu’il était il ne pouvait déjà plus conduire. Il se présenta enfin tout sourire à la belle. « Moi c’est Teddy. Et oui je suis habillée comme un ourson ! » elle dit ça sans aucune honte, presque amusée par la situation ce que l’allemand apprécia d’autant plus. Il appréciait déjà la petite lueur de folie de la brune. Elle était vive, piquante, comme ces bonbons sucrés à la poudre acidulé qu’il aimait tant. « Tu viens d’Allemagne je suis sure. Ce petit accent est trop craquant. J’adore. » Elle a l’air franche et Isaak ne peut qu’en être surpris. Son accent ? Elle aime vraiment son accent ? C’est bien la première fois qu’on le complimente à ce sujet. L’Allemagne n’a rien d’un pays craquant, la France peut être, l’accent Anglais aussi mais l’accent Allemand bof. Il lui sourit se demandant quelle surprise la petite femme lui réserve, il est impatient. Elle porte son verre à ses lèvres tout en le toisant, il la trouve incroyablement belle, sexy. Elle serait bien capable de le rendre dingue. Après toit il n’est qu’un homme non ? « Je t’avais jamais vu avant, tu connais Chuck du boulot ? » Ah oui Chuck. Ils se connaissent depuis un moment, pourtant c’est bien la première fois qu’il se rend à une soirée chez lui. Isaak préfère boire un coup dans les bars, c’est plus convivial et il y a plus de rencontre à faire. « Non. A vrai dire on se connait depuis la fac, mais on se voit surtout pour faire la tournée des bars comme au bon vieux temps. Ça ne me déplaît pas d’ailleurs. » il rit. Son rire se veut sincère et viril. Il reprend une gorgée de son verre, en plissant légèrement les yeux pour se fondre dans le regard noisette de la brune « Par contre il m’avait caché qu’il comptait parmi ses amis une si jolie femme. Je ne lui en veux pas, je peux comprendre d’ailleurs. » il lui fait un clin d’œil. Ce geste n’a rien de lourd au contraire venant d’Isaak ça parait léger. Il se tourne vers la piste de danse tout sourire. « ça te dirais de danser ? Tu vas voir je suis sûre que quand tu me verra m’agiter sur le dancefloor tu rira encore plus qu’après ta blague » finit-il en riant.




Code by Silver Lungs

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Bear
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Aucun, si ce n'est que c'est une putain de badass de ouf, ancien agent très spécial du SHIELD siouplé.
Max, Kitty, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
369
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Walk slow through the fire + TEDAAK   Dim 22 Jan - 19:22


   

   
"Walk slow through the fire"

   
Le feu ça brule. - Charlie et Lulu

   

 Il a pas l’air convaincu quand elle dit qu’elle aime son accent et pourtant c’est bien le cas. Bon c’est vrai que l’allemand, c’est pas la langue la plus sexy du monde, mais Teddy a des gouts un peu particuliers et, à vrai dire, tant que ça sonne pas comme d’habitude, elle kiffe (pas chiante la meuf). Mais elle le laisse pas convaincu parce qu’elle a mille choses à découvrir sur le jeune homme. Sa première question concerne Chuck, la seule personne qu’ils ont en commun. Chuck qui aurait franchement pu lui présenter le bel allemand plus tôt. Parlez donc d’un ami. Merci de rien mec ! « Non. A vrai dire on se connait depuis la fac, mais on se voit surtout pour faire la tournée des bars comme au bon vieux temps. Ça ne me déplaît pas d’ailleurs. » Et c’est parti pour le jeu préféré de Teddy, celui de noter toutes les informations éparpillées de manière anodine dans la conversation. Kiffer les tournées de bars, check. Elle aussi elle adore ça… Mais quel hasaaard ! Après un highfive avec elle-même à l’intérieur de sa propre tête elle reporte à nouveau son attention sur l’allemand qui poursuit sur sa lancée Chuckienne. « Par contre il m’avait caché qu’il comptait parmi ses amis une si jolie femme. Je ne lui en veux pas, je peux comprendre d’ailleurs. » Elle rit franchement, non pas qu’elle se moque de lui mais un peu tout de même. Ca fait depuis longtemps qu’on lui a pas sorti un truc du genre. C’est mignon, mais un peu trop, ce qui la fait automatiquement rire.  « C’est une tentative de drague ça ? » Elle lui balance ça avec un air taquin mais tout dans son visage prouve que la techniquement a bizarrement marché. Le mystère Hennessy surement. Les yeux de Teddy pétillent de malice et le dévorent. Il a l’air gentil, surement trop pour elle. Elle le boufferait surement avec son caractère bien trempé et indomptable. Pourtant elle aime justement le fait qu’il a l’air tranquille et pas prise de tête. Jusqu’à dans ses choix de crushs, Teddy n’a absolument aucune logique.

La musique change et certains se mettent à hurler, preuve imparable qu’ils aiment cette nouvelle chanson mais aussi - et surtout - qu’ils sont totalement bourrés. Elle-même n’est pas toute fraiche. La brunette se dandine d’ailleurs sur place, ne tenant pas en place, avec une furieuse envie de faire la fête un peu plus follement qu’avec une simple conversation avec le beau brun. Ca tombe bien, ce dernier lui propose justement ce dont elle a affreusement envie. « Ça te dirait de danser ? Tu vas voir je suis sûre que quand tu me verras m’agiter sur le dancefloor tu riras encore plus qu’après ta blague » Son visage semble s’éclairer. Il lui en faut peu mais elle sautille presque sur place d’impatience. Le fait qu’Isaak se présente comme un mauvais danseur semble la ravir encore un peu plus. « Oh de la drague et un mauvais danseur, c’est mon combo favori ! » Elle lui sourit, plus gentiment cette fois. Teddy adore se moquer et taquiner, mais elle a bon fond et n’est pas méchante, tout du moins pas avec tout le monde. Entre autre elle n’a vraiment aucune raison de vouloir vexer le jeune homme, bien au contraire, et, si elle avait voulu le faire, elle aurait été carrément plus mordante. « Allons-y, je veux voir ça ! » Elle attrape sa main et file vers la piste de danse improvisée, le trainant derrière elle.

Teddy n’est pas une très bonne danseuse mais elle s’en fiche. Elle se dandine sur la musique sans faire gaffe aux regards des autres. De toute manière les autres sont bien peu pour elle ce soir, car toute son attention est tournée vers ce gars à la chemise hawaïenne qui danse vraiment mal. Elle le voit tenter un mouvement de danse complétement improbable et elle éclate de rire. « Ah oui quand même… Tu danses vraiment… » Comment le dire gentiment, sans le vexer ? Elle se permet quelques secondes de blanc, pendant lesquelles son cerveau tourne à toute allure, cherchant le mot juste. Ceci dit le temps passe et elle ne trouve toujours pas, alors tant pis, elle va opter pour sa franchise éternelle. « Mal. » Ce mot est suivi d’un énorme sourire, preuve que c’est clairement pas un point négatif que de ne pas savoir se tortiller sur le dancefloor. « Je t’apprendrai bien mais c’est carrément plus drôle de te voir faire ! » Elle rit encore une fois, comme si elle ne savait faire que ça. Mais c’est plutôt bien car Teddy adore se marrer et que, si elle le pouvait, elle pourrait faire que ça de sa vie. Du coup Isaak ne le sait pas encore, mais il est vraiment en train de marquer des points. Tout plein de points.

Ils restent sur la piste de dance et, alors que la musique change à nouveau, Teddy enroule ses bras autour du coup fleuri du jeune homme. Elle affiche un grand sourire, de ceux qui prouvent qu’elle passe vraiment un bon moment. Et elle espère bien que ça va durer. « Ok donc l’électro, c’est clairement pas ton truc, mais je suis sure qu’on peut trouver une danse où tu cartonnes. On a toute la nuit non ? » Cette question n’est pas anodine. Elle, elle s’amuse beaucoup et, si elle le pouvait, elle passerait la nuit à rire de lui ou avec lui, mais peut être que lui en a marre de se faire chambrer. On le comprendrait d’ailleurs. Elle espère que ce n’est pas le cas ceci dit.

   
Code by Sleepy

___


Yeah I want you to be mine
So if you wanna dance, let's start the show cause I want you to be mine. Yeah, I want you to be mine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
436
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Walk slow through the fire + TEDAAK   Jeu 26 Jan - 17:09

Walk slow though the fire  
Teddy ∞ Isaak


Il était vrai qu’Isaak était le genre de garçon sympa avec qui on aimait trainer dans les bars à discuter des heures durant. Il avait ce côté rieur, compréhensif, ravageur qui faisait tourner la tête des demoiselles lorsqu’elles prenaient le temps d’engager la discussion. Ce qui arrivait pour tout avouer souvent, le beau brun était quelqu’un de simple, quelqu’un d’intelligent et de patient. Pour tout dire sa belle bouille n’y était pas pour rien et même si il dégageait cette impression de sécurité Isaak était heureusement un gars bien. Un gentil docteur mamour comme l’on en faisait plus ; le genre de médecin à avoir des pansements disney dans sa trousse de secours il devait l’avouer. Il aurait été certainement parfait en pédiatrie, à s’occuper des enfants avec une gentillesse infinie, malheureusement c’était les rangs du Shield qu’il avait rejoint ; l’organisation militaire de Genosha et toute sa barbarie. Oh il n’était pas un homme malheureux dans son travail, loin de là, il appréciait tous les outils mis à disposition par l’organisation et était conscient d’avoir de la chance. L’allemand avait travaillé dur pour en arrivait jusque là, il avait mis sa vie entre parenthèses. Le entre parenthèses comprenait surtout sa vie amoureuse à vrai dire, parce qu’il n’avait pas eu le temps pour aimer jusque là. Maintenant sa vie était mise en place et pourtant toujours pas de copine à l’horizon, il n’en avait pas ressentie le besoin mais ce soir il était conscient que tout pouvait changer. La magnifique brune au sourire ravageur qui lui faisait face le déstabilisé complétement. Elle semblait, intouchable, inébranlable même, pourtant il ne pouvait expliquer l’attraction qu’il y avait entre eux. Elle l’hypnotisée complétement, elle et son air taquin. Teddy. Alors qu’elle lui demandait comment il avait connu Chuck il lui répondu le plus naturellement possible toujours absorbé par ce sourire qui commençait à réellement le faire craquer. Elle semblait l’analyser pour mieux le croquer et ça ne lui déplaisait pas vraiment. « C’est une tentative de drague ça ? » Il rougit probablement sur le coup mais sa réaction le fait rire de nouveau. Puis c’est vrai, il la drague carrément même. Qu’il se fasse griller ou non ce n’est pas vraiment grave l’important pour lui c’est de repartir avec le numéro de la demoiselle afin de lui proposer un rendez vous par la suite. Oui, Isaak est déjà décidé sur le sort qu’il réserve à la jeune femme aux cheveux ébène.

C’est donc tout naturellement que le beau brun invite la demoiselle à danser. Si vous pensiez qu’Isaak ne pouvait pas être plus ridicule en draguant la belle oursonne qu’en portant cette chemise hawaïenne et son collier à fleur (chose que lui trouvait vraiment très très cool !) et bien attendez de le voir gesticuler sur le dancefloor. Car oui, c’est à ce moment-là que vous verrez la définition du ridicule ; mais le bel allemand n’est pas du genre à se démonter. C’est donc là que la musique changea et qu’une myriade de cris excités vint chatouiller les oreilles de nos deux amis. « Oh de la drague et un mauvais danseur, c’est mon combo favori ! » cette remarque eut pour effet de faire rire le médecin. Déjà parce qu’il avait un petit coup dans le nez et aussi parce qu’il était difficilement vexable. Il lui adressa un énorme sourire colgate en attendant sa réaction qui ne se fit pas attendre. « Allons-y, je veux voir ça ! » dit-elle en l’attirant sur la piste. Il la regarde se dandiner et même si elle ne danse pas très bien pour Isaak la brunette est tout simplement parfaite. C’est à son tour de bouger et le voilà qu’il se lance dans une chorégraphie plus que douteuse à base de balancement de bras et de visage tout tendu. Oh oui il est VRAIMENT mauvais danseur. Il retient son envie de rire rien qu’en voyant la tête de Teddy qui en dit long sur sa prestation foireuse. « Ah oui quand même… Tu danses vraiment… » La demoiselle cherche de toutes évidences ses mots. Elle semble pour le moins sceptique et c’est sûrement car elle ne veut pas le blesser « Mal. » ce mot suivit d’un magnifique sourire conforte Isaak dans l’idée que Teddy est une femme exceptionnelle. « Je t’apprendrai bien mais c’est carrément plus drôle de te voir faire ! » Alors qu’ils sont pris d’un énième fou rire la musique prend fin pour un son beaucoup plus doux. La belle passe ses bras autour de son cou et il doit avouer être surpris. Il apprécie la beauté de la Hennessy, transporté par son regard empli de malice.  « Ok donc l’électro, c’est clairement pas ton truc, mais je suis sure qu’on peut trouver une danse où tu cartonnes. On a toute la nuit non ? » ses mains se place doucement dans le bas du dos de Teddy qu’il ne lâche pas du regard. Il se balance doucement, de gauche à droite avec une certaine habileté. C’est peut être la danse qui lui va le mieux, oui. « Avec la bonne partenaire je peux cartonner dans toutes les danses tu sais. J'espère seulement que ce ne sera pas l'histoire d'une nuit. Ce serait dommage de la priver de mes talents pour la dance electro à tout jamais, non ? » dit-il doucement. Il la rapproche un peu plus de lui, ses mains glissent dans le creux de son dos, son regard noisette toujours planté dans le siens. Il fait tourner la demoiselle telle une princesse. C’est drole de voir un petit nounours se dandiner ainsi mais c’est un plaisir pour lui. Alors qu’il la ramène elle il fait glisser ses doigts entre les siens. « On dirait que j’ai trouvé la bonne » fini-t-il par lui souffler à l’oreille tout en resserrant son étreinte.





Code by Silver Lungs

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Bear
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Aucun, si ce n'est que c'est une putain de badass de ouf, ancien agent très spécial du SHIELD siouplé.
Max, Kitty, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
369
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Walk slow through the fire + TEDAAK   Dim 29 Jan - 16:57


   

   
"Walk slow through the fire"

   
Le feu ça brule. - Charlie et Lulu

   

Les mains du jeune homme se fraient un chemin jusqu'à sa taille et la brune trouve presque cela naturel. Teddy n'est pas quelqu'un de pudique ou encore de timide. Elle a toujours fait preuve d'une assurance qui lui donne la force de tout assumer, que ce soit ses opinions, ses choix, ses moqueries, mais aussi ses coups de cœur. Pourtant Elle n'est pas une grande sentimentale. Elle a eu des copains, quelques-uns, mais jamais pour bien longtemps. À la place elle préfère les aventures, celles qui ne durent que quelques semaines, qui n'impliquent rien, qui ne demandent rien non plus. Tout du moins c'était le cas jusqu'à maintenant. Jusqu'à ce qu'elle le rencontre lui. Il y a comme un truc entre eux, comme si, autres que leurs souvenirs oubliés, c'était la mémoire de leurs corps qui se rappeler de vieux réflexes. Restés trop de temps loin de l'autre, ils sont avides l'un de l'autre sans même en avoir conscience. Alors ils rattrapent le temps perdu. Les bras de la jeune femme autour du cou de l’allemand. Ses mains à lui retrouvant sa taille à elle. Des petits gestes tendres mais qui paraissent si évidents. Ils ne se rendent même compte que ce comportement peut être bizarre, parce que ça va vite, un peu trop, pour les convenances. Leurs mots ont même des sous-entendus qui les projettent trop loin, ils ne se connaissent que depuis quelques minutes qu'ils pensent à plus loin qu'à cette fin de soirée. Elle lance l'idée, lui l'attrape au vol. « Avec la bonne partenaire je peux cartonner dans toutes les danses tu sais. J'espère seulement que ce ne sera pas l'histoire d'une nuit. Ce serait dommage de la priver de mes talents pour la danse electro à tout jamais, non ? » Elle rit et ses yeux pétillent de ce même amusement qui illumine son visage. Elle le trouve drôle mais le fond de sa question n'en reste pas moins vrai et elle ne peut qu'acquiescer. « Ah, ça c'est clair et quel talent quoi ! » Mais il ne s'arrête pas là et lance une conclusion à cette idée. Ça l'étonne un peu et la surprend beaucoup. « On dirait que j’ai trouvé la bonne » Son grand sourire se fait plus petit mais reste présent tout de même. En temps normal, une phrase comme celle-ci l'aurait faite fuir mais là ça sonne presque juste. Presque.

Elle préfère retourner vers ce registre comique qu'elle adore. Alors qu'ils dansent à l'unisson, elle pense déjà à lui suite, à toutes les autres chansons qui les berceront de mille et une autres manières. « Attends on a pas testé tous les types de danse et je réserve encore mon avis. Genre il nous reste plus que... » Elle lève les yeux en l'air, comme si les styles de musique allaient lui tomber du ciel et, alors qu'elle les énumère, ses doigts se lèvent un à un pour mieux les compter. « Le rap bien sûr, le rock, le métal -j'ai hâte de voir ça !-, le r’n’b, la dance, le disco - ca faut pas oublier -, la variétééé et... » Ses yeux chocolat se posent à nouveau sur le visage de cet hawaïen d'une nuit qui la regarde comme aucun autre ne l’a jamais regardé. Sa conclusion à elle vaut bien la sienne alors qu'elle lance d'un air enjoué. « On dirait bien que ça va nous prendre des plombs ! » Un énorme sourie, un clin d'œil et c'est à son tour de le faire tourner lui sur lui-même le tout dans un éclat de rire.

Mais alors qu'elle est la première à vouloir rire de tout avec lui, elle a aussi envie d'en apprendre plus sur l'allemand. Ses dernières questions, éludées par des danses assez originales, n'ont pas du tout suffi à assouvir sa curiosité. Il faut dire que la curiosité de Teddy est un puit sans fond. Gardant ses bras autour du cou du jeune homme, elle ne peut pas s'empêcher d'y aller de ses suppositions. Elle a un esprit vif et à un goût certain pour les devinettes, même quand celles-ci ne lui sont pas posées. « Bon alors dis-moi, t'as étudié avec Chuck donc tu dois être dans les sciences. Le médical peut être ? » Elle le regarde et semble lire en lui comme dans un livre ouvert. À vrai dire, Elle n'a aucun mérite à avoir trouvé le domaine d’activité d'Isaak. Elle sait très bien qu'il a rencontré Chuck à la fac et ce dernier étant dans le milieu médical, ça doit en être de même pour l'allemand. Elle a tout de même le mérite d’avoir retenu toutes ces miettes d'information. Et puis malgré son air un peu balourd et rigolo, il a un petit quelque chose de vif et de malicieux dans le regard, une intelligence certaine. La main de la jeune femme vient caresser ce visage qu'elle ne connaît pas mais qui lui plait tant. Elle sourit, sûre d'elle lorsqu'elle le complimente sur une simple supposition. « Oui, t'as l'air d'en avoir la dedans. » Et ça, ça compense largement ses piètres compétences en danse.


   
Code by Sleepy

___


Yeah I want you to be mine
So if you wanna dance, let's start the show cause I want you to be mine. Yeah, I want you to be mine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
436
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Walk slow through the fire + TEDAAK   Dim 9 Avr - 21:15

Walk slow though the fire  
Teddy ∞ Isaak


Ses yeux ne peuvent plus se détacher de celle qui l’ensorcelle. Il ne la connait pas vraiment et pourtant il a l’impression d’avoir déjà parcouru se corps qui se déhanche de ses mains. Que ces lèvres qui s’étirent en un sourire qui le fait fondre tout entier lui ont déjà appartenues. Ses yeux ne peuvent plus se détacher de celle qui lui fait face et intérieurement il ne peut s’empêcher de vouloir plus qu’une simple danse. Pourtant ça ne lui ressemble pas du tout. Il est du genre à prendre son temps lorsqu’il accoste une demoiselle. Conscient que son joli minois en fait chavirer plus d’une il émet quand même certaines réserves à attirer une demoiselle entre ses griffes et encore moins quand il s’agit d’un coup d’un soir. Docteur mamour comme ses patients aiment l’appeler est un homme bon avec un cœur immense. Oh n’allez pas croire par là qu’Isaak est un mec faible au contraire il est tout ce qu’il y a de plus virile mais il doit avouer être assez sensible sur beaucoup de points, c’est ainsi. Il aime la vie et la croquer à pleine dents, profiter du temps qui passe et de ses amis. Il aime les gens et ne changerai de métier pour rien au monde parce que voir un sourire sur le visage de ses patients est bien plus important pour lui que toutes les merveilles du monde. En parlant de sourire et de merveilles, la belle qui continue de se jouer de lui est ce qui lui est été donné de plus beau à voir et il doit bien l’avouer, son cœur chavire à chacun de ses battements de cils. C’est pourquoi, lorsqu’il ose enfin poser ses mains sur les hanches de la demoiselle il a l’impression d’être sur le point de faire une crise d’angoisse imminente. Elle a un pouvoir insoupçonnable et si il n’avait pas été du genre gros nounours, Isaak lui aurait sûrement arraché un baiser. Le rouge lui monte un peu aux joues et il se réconforte en se disant qu’elle mettra son visage cramoisi sur le compte de l’alcool. Ce qui aide, d’ailleurs il voudrait courir prendre un nouveau verre afin de se donner du courage. Histoire de faire plus que de la regarder d’un air tout à fait idiot. Inconsciemment il passe sa main dans le dos de la belle aux cheveux ébène, comme une caresse, un geste qui l’aurait oublié et si d’habitude il s’en serait voulu d’être aussi tendre avec une inconnue avec Teddy il n’en est rien. Il se laisse même aller à la plaisanterie avec la belle comme si elle avait toujours fait partie de son monde à lui et c’est presque vrai. « Ah, ça c'est clair et quel talent quoi ! » il lui sourit de plus belle. C’est vrai qu’il n’est pas très bon danseur mais à présent il s’en fiche bien. Tout ce qui compte c’est de passer un bon moment avec la jeune femme et il ne se gêne pas pour lui faire comprendre. Premier faux pas, les mots sortent inconsciemment de sa bouche et efface quelque peu le magnifique sourire de la brunette. Notre médecin se fout une grosse claque mentale et s’insulte de tous les noms. Il voit bien que l’ambiance vient de se refroidir d’un coup et ça ne lui plait pas. Le ticket d’entrée qu’il avait vient de s’envoler bien loin. Toutefois il continue à la bercée au rythme de la musique.

« Attends on a pas testé tous les types de danse et je réserve encore mon avis. Genre il nous reste plus que... » Il l’observe lever les yeux au ciel alors qu’elle pointe sa main devant les yeux noisettes de l’agent du SHIELD, qui s’efforce de ne pas sourire comme un idiot. « Le rap bien sûr, le rock, le métal -j'ai hâte de voir ça !-, le r’n’b, la dance, le disco - ca faut pas oublier -, la variétééé et... » Il hoche la tête à chacune de ses énumérations comme si les mots qui sortaient de sa bouche était vraiment intéressants. Il les trouvait intéressants… Rectification c’est elle qui était intéressante avec son air enjoué et ses yeux pétillants.   « On dirait bien que ça va nous prendre des plombs ! »  Un léger rire vient passer la barrière des lèvres d’Isaak, qui se sent tout à coup bien moins tendu. Oui ça leur prendre sûrement des plombes et ça l’arrange ! La musique change du tout au tout et ils partent sur quelque chose de bien plus calme. Les bras de Teddy bien accrochée autour du coup du grand brun il lui sert du grand Isaak et lui fait un sourire à faire fondre la banquise. « On a toute la nuit pour les démonstrations de danses ! Je suis sûr que tu peux encore me surprendre ! Et moi aussi ! » dit-il en riant, son accent pas très sexy résonnant dans les airs. Alors qu’elle le sonde à nouveau du regard il pose les yeux sur la pièce observant toutes ses personnes qui se déhanchent sur la piste à leurs côtés. D’ailleurs quelques-uns de ses potes lui lancent des regards enjoués attendant sûrement qu’il passe la seconde. Il leur répond d’un haussement des yeux et d’un sourire taquin. « Bon alors dis-moi, t'as étudié avec Chuck donc tu dois être dans les sciences. Le médical peut être ? » elle réussit à le surprendre quelque peu. L’alcool lui montant à la tête il n’a pas vraiment le temps de se dire que c’est une évidence si la brunette est une amie de Chuck. Il la regarde un instant et plisse les yeux. Elle est forte, très forte ! « Oui, t'as l'air d'en avoir la dedans. » L’allemand lui sourit content du compliment de la belle. Il la fait tournée sur elle-même avant de la ramener à lui « Effectivement je suis médecin. On était dans la même promo Chuck et moi. Et toi ? Comment tu l'as connu ?  » dit-il en tenant fermement la main de la jeune femme avant de la ramener contre sa joue mal rasée. « Et toi à en juger par tes mains … Tu es musicienne. » dit-il avant de déposer un léger baiser sur celle-ci. Elle n’est pas la seule à avoir le sens du détail et si il doit jouer aux devinettes avec elle toute la nuit alors soit. Plongeant son regard avec intensité dans le sien il resserre la pression sur ses hanches la rapprochant un peu plus de lui, comme un réflexe, tout naturel. Comme si elle était déjà sienne. « Une magnifique et très curieuse musicienne. » souffle-t-il à son oreille.





Code by Silver Lungs

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Bear
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Aucun, si ce n'est que c'est une putain de badass de ouf, ancien agent très spécial du SHIELD siouplé.
Max, Kitty, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
369
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Walk slow through the fire + TEDAAK   Ven 12 Mai - 20:19


   

   
"Walk slow through the fire"

   
Le feu ça brule. - Charlie et Lulu

   

Teddy est rompue à l'art de faire attention aux petits détails de rien du tout. Elle adore les mystères et ce qu'elle aime encore plus que les mystères, c'est de les percer à jour. La brune trouve ses énigmes dans chaque détail de ses journées depuis l'humeur du concierge de son immeuble au meilleur moyen de braquer sa prochaine victime. Elle s'amuse souvent à deviner la vie des gens et c'est ce qu'elle fait ce soir-là, même bourrée, avec Isaak. Le métier est ce qui définit presque le mieux une personne et c'est souvent la première chose qu'on cherche à savoir sur quelqu’un qu'on vient de rencontrer. Sachant que le brun connait Chuck de la fac, et vu son air malin, elle opte pour le domaine des sciences et elle est ravie d'apprendre qu'elle a visé dans le mille. C'est ce qu'il y a de mieux dans les énigmes, d'avoir vu juste en tentant de les révéler. « Effectivement je suis médecin. On était dans la même promo Chuck et moi. Et toi ? Comment tu l'as connu ?  » Elle est presque impressionnée quand il lui dit être médecin mais n'a pas trop le temps de s'attarder sur ce point. Il a lui aussi quelques questions pour elle si bien qu'elle doit mettre sa curiosité de côté pour répondre à son tour. « On était au lycée ensemble. On devrait faire un partage de dossiers compromettants et honteux sur lui, je suis sûre que ça pourrait être utile ! » Elle rit à cette idée et à une pensée pour ce pauvre Chuck qui va pâtir de son rapprochement avec Isaak. Elle s'imagine déjà lui faire du chantage avec ces nouveaux potins que lui raconterait l’allemand. Elle pourrait peut-être obtenir des prescriptions gratuites avec ça et monter un marché noir de médoc. Elle deviendrait riche, puis investirait dans les noix de coco et deviendrait comme ça la reine du monde. Ou alors, avec un peu plus de réalisme, elle collerait juste la honte à Chuck parce qu'elle ne pourrait pas s'empêcher de montrer ces dossiers à tous leurs potes. C’est le problème avec les chantages qu’on ne peut soi-même pas tenir, ils servent pas à grand-chose.

Elle est déjà en train de délirer avec des plans improbables quand Isaak, le beau docteur, se met lui aussi à jouer les détectives. Elle n'est pas la seule à aimer les devinettes et elle n'est pas non plus la seule à mettre dans le mille. A eux deux, ils forment le parfait couple de détectives privés swag, cool et fichtrement doué. « Et toi à en juger par tes mains … Tu es musicienne. » Il réussit à la surprendre par cette hypothèse bien trouvée avec si peu d'indices à disposition. Elle n'aurait pas pensé que ses mains puissent la griller, les viles traitresses. Certes, elle est bassiste mais ce n'est pas non plus comme si elle jouait toute la journée en plus. Les Avengers sont loin d'être des professionnels, et elle ne cherche pas à en devenir une. Les gens comme elle se tiennent loin des projecteurs et elle a toujours dit que si le groupe prenait trop en popularité elle le quitterait. Mais pour l'instant elle s'amuse bien et ça lui suffit. Le reste du temps ses mains de musicienne servent à piquer des trucs, si possible qui coutent très, très chers. C'est comme ça qu'elle paie son super loft parfaitement situé en plein centre-ville de la capitale. Mais on peut comprendre qu'elle ne veuille pas s'épancher sur son activité principale. À la place elle sourit, amusée pour leur petit jeu. « Oh bien joué ! » Isaak attrape sa main et dépose un baiser sur celle-ci dans un geste so oldy classy sexy qui l'aurait faite glousser si elle avait été une midinette. Elle ne fait peut-être pas partie de cette catégorie de filles, mais il n'empêche qu'elle n'est pas du tout insensible à ses manières de prince charmant et ça se voit. Elle n’est pas une midinette mais elle est tout de même complétement sous le charme. Il l'attire vers lui et le sourire de la jeune femme s'étire encore un peu plus sur son visage amusé. « Une magnifique et très curieuse musicienne. » Elle plonge son regard dans celui du médecin et sa main glisse dans son dos dans un geste tendre dont elle n’a pourtant pas l’habitude mais qui lui vient avec une spontanéité folle. Il la regarde comme on ne l’a jamais regardé et elle voudrait que ca dure infiniment. « Je ne suis curieuse qu'avec ceux qui en valent la peine. » Elle se presse contre lui et leurs visages se rapprochent. Elle a envie de l'embrasser, affreusement, et Teddy est à un rien de craquer. C'est son moment préféré, celui juste avant le premier baiser. Et pourtant, à la place, elle s'éloigne et affiche un sourire malicieux. « Je suis pas chiante, j'adore les cafés ou alors les resto, genre sur le bord de plage, par contre j'aime pas les fleurs c'est trop gnangnan. Penses-y quand tu me proposeras un rendez-vous. » Elle ne doute pas qu'il la retrouvera via Chuck et doit dire que le faire galéré un peu fait partie aussi un petit peu du fun. Elle aime bien qu'on lui court après... Non, elle adore qu'on lui court après. Alors l'ourson repart en un coup de vent tout en balançant un « À la prochaine Doc ! » chantant, parce qu'elle ne doute pas qu'elle le reverra et elle a hâte de recevoir son coup de fil. Mais en attendant, elle va retrouver sa blonde de cousine et aller au grès du vent, imprévisible comme toujours. Leur premier baiser sera pour une prochaine fois et elle aura la joie de revivre cet instant à nouveau, celui qui le précède, celui où ils se jettent dans le vide, très certainement pour le mieux.



   
Code by Sleepy

___


Yeah I want you to be mine
So if you wanna dance, let's start the show cause I want you to be mine. Yeah, I want you to be mine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
436
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Walk slow through the fire + TEDAAK   Jeu 8 Juin - 15:55

Walk slow though the fire  
Teddy ∞ Isaak


 Il ne pouvait plus détacher son regard de la douce brune qui lui offrait une sourire comme il n'en avait jamais vu. Elle était belle, d'une beauté particulière... Sa beau dorée, ses yeux malicieux, sa bouche rieuse. Cette femme qu'il venait de rencontrer faisait battre son coeur comme jamais aucune ne l'avait fait battre auparavant. Teddy. Nul doute que son prénom resterait marqué au fer rouge dans son esprit. Il en était sûr, quand il regardait la belle, il pouvait voir... Lire en elle comme dans un livre ouvert. Elle était comme les montagnes russes, elle le pousserait au bout de ses limites. Elle était comme ce voyage qu'elle entreprendrait sans en connaître le bout, imprévisible. Elle tourbillonnait sans cesse et retournait tout ce qui l'entourait. Elle était une étoile brillante dans le ciel d'encre qui essayait de se faire une place dans l'obscurité. Elle était celle qui soulage, celle qui faisait pleurer. Son sourire était sa beauté, ses larmes son secret. Elle était la liberté incarnée. Et bon dieu ce qu'elle pouvait le troubler. Elle cherchait à le décrypter, le scannant de ce regard si spécial. Elle y arrivait d'ailleurs très bien. Lui arrachant des sourires au fur et à mesure de ses descriptions... Ou suppositions. « On était au lycée ensemble. On devrait faire un partage de dossiers compromettants et honteux sur lui, je suis sûre que ça pourrait être utile ! » elle éclate à nouveau de rire et son coeur loupe un battement. Teddy est vraiment unique, oui. "Des dossiers compromettants j'en ai beaucoup ... C'est à la fac qu'on fait le plus de conneries et Chuck n'était pas le dernier à en faire je peux te l'assurer" dit-il en rigolant à son tour les yeux pétillants. Oui des bêtises il en avait fait et Isaak oubliait sûrement de préciser qu'il n'était pas retissant à en faire une bonne flopée !

Il aurait pu passer encore de nombreuses heures à rires de l'idiotie de son pote. Parce que il en avait des anecdotes à raconter à la jolie brunette. Il s'affaira donc à deviner à son tour ce que faisait la demoiselle et se saisit de ses mains... De part leurs états rocailleux et avec des indices que seul un chirurgiens comme lui pouvait voir il en déduisit qu'elle jouait d'un instrument et se hâta à lui dévoiler cela. Il avait une chance sur deux mais au moins il aurait descellé son attrait pour la musique et il en était plutôt fière. D'ailleurs la jeune femme sembla surprise ce qui ravie la beau médecin. Il avait donc vu juste et ne cacha pas sa fierté. Non, il afficha donc un sourire jusqu'aux oreilles ne manquant pas de charme. Il était comme ça et se réjouissait même des choses les plus futiles. Isaak aimait la vie, c'était comme ça. « Oh bien joué ! » il hocha la tête et continua à danser en la dévorant des yeux. Ils auraient pu rester comme ça toute la nuit il en était convaincu mais le destin - ou plutôt la belle Teddy- en avait décidé autrement.  « Je ne suis curieuse qu'avec ceux qui en valent la peine. » Le corps de la brune qui le fait chavirer se presse contre le siens et il a l'espoir que ses lèvres qui lui font tant envie goûte à l'ambroisie des siennes. Pourtant il ne la lâche pas des yeux un seul instant, il aurait trop peur qu'elle disparaisse pour de bon. « Je suis pas chiante, j'adore les cafés ou alors les resto, genre sur le bord de plage, par contre j'aime pas les fleurs c'est trop gnangnan. Penses-y quand tu me proposeras un rendez-vous. » Il penche la tête de côté le regard rieur. Elle va le planter là il le sait très bien mais ne doute pas que si elle s'éloigne il la retrouvera. Elle en est elle aussi convaincu sinon pourquoi aurait-elle dit cela ? « À la prochaine Doc ! » dit-elle en s'éloignant d'un pas félin. Isaak laisse glisser son regard dans son dos, appréciant une dernière fois ces courbes qu'il a caressées. Puis lorsqu'elle disparaît il souffle "A la prochaine petit ourson".





Code by Silver Lungs


-SUJET TERMINE-

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Walk slow through the fire + TEDAAK   

Revenir en haut Aller en bas
 
Walk slow through the fire + TEDAAK
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pit Walk Photo Collection
» Lady Lyndis ( Fire Emblem 7 et SSBB )
» Bedford QL Fire Tender IBG
» Rhapsody on fire
» [MANGA] Breath of Fire IV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: