Partagez | 
 

 Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Dim 18 Sep - 20:23

« Trop de café. »
Chapitre 1.III Premier Post


Premier Post

Et voilà, ça y est, j'étais réellement dans les emmerdes cette fois-ci. Je venais de recevoir une lettre d'Oscorp me rabaissant au rang d'étudiants alors que j'avais eu tous les diplômes requis pour avoir enfin cette foutue bourse. De plus, le loyer pointait le bout de son nez et mon proprio m'avait renvoyé. Tout ça en une journée hein... Je devais donc à présent repasser l'examen au semestre prochain pour espérer, pouvoir remettre les pieds à Oscorp. Cette compagnie, c'était sans doute toute ma vie depuis que j'avais découvert cette passion pour les sciences alors que j'étais vraiment qu'un gosse. Je n'osais même pas imaginer la tête de Tante May si elle apprenait que j'avais perdu mon poste... Mais bon, il fallait bien que ça arrive, le loyer était trop cher et j'avais passé la plupart de mon temps a enchaîner les petits boulots en plus du Daily Buggle.

Il était donc temps de lire les petites annonces et peut-être découvrir la pépite... J'étais assis au soleil qui ne réchauffait pas grand chose ce matin et surtout pas mes fesses. La journée promettait d'être belle sans cette foutue lettre d'Oscorp. Dr. Cornors m'avait harcelé de coups de fil pour m'en parler, mais je ne pouvais pas faire face à mon mentor en science et ce genre de comportement était pour tout. Vous pensiez que Peter Parker, le photographe était un jeune homme courageux qui fait face aux problèmes ? Nope. Peter Parker, le second meilleur photographe du Daily Buggle était un lâche en vérité... C'est sans doute ce qui m'avait poussé à prendre l'air ce matin. Tout le monde au Daily Buggle de New York ne cessait de me prendre pour un paparazi. Même Jameson pour une fois, a été gentil et m'a conseillé très sérieusement de me reconvertir là-dedans seulement... Ce n'était pas du tout ce que je voulais.

C'est pourquoi j'avais le droit à un petit déjeuné entre moi, ma chaise me glançant les fesses, mon journal à la page des petites annonces et un café bien noir. C'est tout ce qui me fallait pour ne pas craquer à la pression et rentrer à New York, vivre chez mon oncle et ma tante le temps de trouver un appart, non, jamais je ne rentrerais ! J'étais à présent un grand garçon et... oh... Je réajustais mes lunettes que j'avais ressorties, ayant perdu une lentille ce matin... Bref, toujours autant de chances. On proposait un poste de photographe amateur pour un shooting photo de mannequin. Je reposais mon journal en soupirant longuement. Ce genre de chose, c'est n'était pas du tout ce que j'aimais ! Moi, je voulais parler d'actualité ! Prendre des photos étranges d'ovni ! Pas... Faire l'actu people dans le magasin Femmes à Jour. Je regardais l'article, histoire d'en savoir plus quand même... C'était un shooting pour Gwen Stacy. Je soupirais, n'en pouvant plus rien qu'ici. Je ne connaissais pas cette nana, mais je pouvais quasiment être sûr que ce n'était pas le style de fille a être raffinée et qui ne cherche qu'un pauvre esclavo-photographe pour son book. Je laisse tomber mon front sur la table, priant pour un miracle.

Je devais trouver un taf, un nouvel appart et ça avant la fin de la semaine. Super. Je pourrais peut-être retourner au Daily Buggle et supplier Loreleï de me donner des heures sup' mais vu son sadisme aigu qu'elle développe de jour en jour, il valait mieux pour moi juste rentrer chez moi, m'endormir et ne jamais me réveiller. Comme un ado emo. Mais avant, un petit café ? J'en recommandais un, l'air totalement crevé. J'avais déjà commencé mes révisions et je n'avais pas beaucoup dormi... La journée allait être longue.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Dim 18 Sep - 21:32


Trop de café


L'heure de travail de Jaimie n'avait pas encore commencé. Elle était partie assez tôt de chez elle et Nicholas dormait encore. Elle avait complètement oublié que son planning avait changé aujourd'hui et qu'elle commençait plus tard que d’habitude, ce qui faisait qu'elle avait encore une bonne heure devant elle.
Elle avait donc décidé de faire un crochet par un café tout proche. la cafet de l'hôpital, non merci. Il n'y avait rien de plus déprimant que ces murs blancs et les machins à café. Non, elle voulait un vrai café, pas une simple poudre versée dans de la flotte par un robot.

Elle ouvrit donc la porte avant de se diriger vers le bar et d'y commander un café. La serveuse acquiesça et lui demanda d'aller s'installer le temps de le lui préparer, ce qui Jaimie entreprit de faire.

Il n'y avait pas grand monde ce matin. En même temps, il était assez tôt et es gens préféraient prendre un petit déjeuner chez eux directement avant d'aller travailler. Ce qu'elle n'avait pas fait.

Enfin, elle se demandait quelle place parmi toutes celles inoccupées serait l'endroit idéal pour passer une heure quand elle repéra une tête connue.

Elle n'en fut pas certaine au premier coup d’œil mais au final...Si, c'était bien Peter Parker. Une jeune homme qui avait travaillé avec elle à l'hôpital d'Hammer Bay quelques temps auparavant. Ils n'avaient fait que se croiser la plupart du temps, et c'était ce que Jaimie s'apprêtait à faire une fois encore en priant pour que lui non plus n'ait pas repéré sa présence. Elle n'avait jamais voulu se lier d'amitié avec quiconque.

Mais depuis qu'elle avait fait la connaissance de Nicholas...Tout avait changé. Il s'était étonné qu'une femme comme elle n'ait aucun ami. Peut-être devrait-elle l'écouter et cesser de faire sa sauvage, pour une fois.
Elle se souvint de quelque chose à son sujet: Il était fan de science-fiction et avait un esprit très logique. Peut-être était-il en mesure de l'aider quant aux pouvoirs de Nicho...Enfin, elle devrait y aller subtilement, prétendant qu'il s'agissait d'autre chose.

Enfin peu importe. Affichant son habituel sourire aimable, elle se dirigea à la table à laquelle il était installé avec un journal.

-Peter Parker? Tenta-t-elle. Salut, je ne sais pas si tu te rappelle de moi. Je suis Jaimie Quinn, on a travaillé ensemble il y a quelques temps l'hôpital.

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Lun 19 Sep - 1:20

« Trop de café. »
Chapitre 1.III Premier Post


Second Post

Et c'est dans ces moments-là, où le héros sauve la jeune fille. Bon, dans ce cas-là, c'était plutôt la fille qui tente de changer les idées du types. Une jeune femme prit place dans le siège en face de moi. Je remontais la tête, assez surpris, entendant mon nom. J'haussais un sourcil, regardant qui pouvait connaitre mon minable petit nom.

Salut, je ne sais pas si tu te rappelles de moi. Je suis Jaimie Quinn, on a travaillé ensemble il y a quelque temps l'hôpital.

Comme quoi, même dans les moments les plus désespérés, il y a toujours de l'espoir... En fait, ça, c'est plus une phrase du Seigneur des Anneaux. J'arborais mon regard d'un grand sourire à cette femme. C'était Jaimie, elle était plus ou moins ma responsable pendant que je travaillais à l'hôpital effectivement. Disons que les petits boulots, ça ne datait pas vraiment d'hier... J'étais un fauché permanent. Je ne pouvais qu'être heureux de la voir ce matin, coup de bol. Je devais la convaincre de me reprendre, je n'avais pas trop le choix même si Jaimie a toujours été bizarre avec moi... Surtout froide et distante ?

"Mais si ! Je me rappelle de toi ! Tu es l'infirmière canon du... Ah... Ça, je ne devais pas le dire. Désolé... Je disais donc, oui bien entendu, je me rappelle de Jaimie, responsable des bizuts de son étage ! Ça me fait plaisir de te revoir, je pensais à toi justement... À l'instant !"

Menteur. Au final, pas vraiment... Je pensais vraiment à elle, j'avais besoin d'argent et elle pourrait totalement m'aider et me trouver encore un stage rémunéré. Ce serait déjà un peu plus d'argent pour mettre un peu plus de pâtes dans ma seule et unique assiette vide.

"Je ne savais pas que tu avais autant de temps en dehors de l'hôpital, comment ça se fait qu'on se voit si tôt au centre-ville ? Tu n'as pas... été virée quand même ?"

Aller, il me fallait vraiment un boulot...

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Lun 19 Sep - 1:42


Trop de café


Au moins un bon point: il la reconnaissait. Elle n'aurait pas à se taper la honte intégrale d'un "vous êtes qui déjà?"

-Mais si ! S'exclama-t-il. Je me rappelle de toi ! Tu es l'infirmière canon du...Ah...Ça, je ne devais pas le dire. Désolé... Je disais donc, oui bien entendu, je me rappelle de Jaimie, responsable des bizuts de son étage ! Ça me fait plaisir de te revoir, je pensais à toi justement... À l'instant !

C'était plutôt lui qui se prenait une honte monumentale en lui révélant ce qu'il pensait alors d'elle. Canon? Ah bon? Cela fit plutôt rire l'infirmière.

-Oui, c'est cela, répondit-elle avec humour. Jaimie-la-canon chargée des petits jeunots. Contente de te revoir également, Parker.

Que voulait-il dire quand il disait qu'il pensait à elle? Cela devait être plus par politesse qu'autre chose parce que cela faisait déjà un sacré bout de temps que Parker avait quitté l'hôpital. Et il avait dû passer à d'autres jobs intéressants.

-Je ne savais pas que tu avais autant de temps en dehors de l'hôpital, s'étonnait le jeune homme. Comment ça se fait qu'on se voit si tôt au centre-ville ? Tu n'as pas...été virée quand même ?

Nouveau rire de Jaimie.

-Haha, ah non, pas du tout, ne t'inquiète pas pour moi. Vu ce que les patients pensent de l'hôpital, heureusement que je suis là. Non, je me suis plantée dans le planning d'aujourd'hui et je suis arrivée trop tôt.

La serveuse apporta son café et lui laissa la note sous le sucrier. Jaimie la remercia rapidement avant de revenir à son interlocuteur.

-Que deviens-tu? Lui demanda-t-elle. Après l'hôpital tu as trouvé un boulot qui allait dans le sens qui te convenait?

C'était le genre de questions que les individus normaux posaient, après tout. Si elle se rappelait bien de ce qu'il avait pu lui dire dans les couloirs entre deux patients, c'était qu'il faisait de la photo. Boulot intéressant que celui de photographe, mais pour le faire professionnellement, il fallait s'accrocher.
Enfin, si Peter Parker était un peu maladroit avec les mots, il l'était peut-être plus professionnellement. En tout cas quand il bossait avec elle, il faisait bien rie les patients.

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Lun 19 Sep - 13:29

« Trop de café. »
Chapitre 1.III


Troisième Post

À vrai dire, je détestais ce genre d'ambiance gênante où tu sais pertinemment que tu cherches absolument a obtenir quelque chose de la personne avec qui tu parles, mais ce jour-là, je n'avais pas vraiment le choix, il me fallait absolument un boulot et Jaimie pouvait m'aider.

- Oui, c'est cela, Jaimie-la-canon chargée des petits jeunots. Contente de te revoir également, Parker.

Elle me paraissait différente. Cette Jaimie là n'était pas du tout la même que la Jaimie à l'hôpital... Après, c'était peut-être simplement mon imagination qui me faisait me sentir mal à l'aise avec elle ? Je me rappelle qu'en revanche, les patients étaient plutôt contents de l'avoir. L'hôpital me manque, qui l'eut cru... Je regardais la serveuse repartir pendant que Jaimie me donnait encore un peu d'espoir. Elle n'était pas virée du tout et j'avais encore toutes mes chances d'avoir ce travail.

- Que deviens-tu? Après l'hôpital tu as trouvé un boulot qui allait dans le sens qui te convenait?

J'allais pour répondre... Mais au final, c'est ce que je voulais vraiment ? Faire en sorte que cette nana m'aide malgré le fait qu'on n'avait pas vraiment développé de lien ? Je me sentais mal dans mes pompes tout à coup. Jaimie était une fille vraiment gentille, mais je ne devais pas mendier.

"Oh... Bah écoute, pour être tout à fait honnête avec toi. Je suis un peu déçu de la vie à Génosha."

Je n'allais pas lui parler à elle comme une sorte de demandeur d'emploi, mais plus comme une personne voulant faire connaissance.

"Je travaillais à Oscorp Industries à New York et... Disons que je suis parti pour travailler à pleins temps pour le Daily Buggle Génosha. Seulement, le Dr. Conors, pour qui j'étais assistant m'a dit qu'il me rappellerait sur l'île quand Oscorp sera installé. Ca fait maintenant un moment qu'ils sont là et toujours rien. Quand j'ai essayé d'appeler, on me dit que le numéro n'est plus attribué."

Je finissais mon café, d'un air un peu blasé, c'est vrai, passant la monnaie juste à côté.

"Comment te dire que c'était mon dernier café de la semaine et que dans moins d'une semaine, je dois partir de mon appart. Et sans boulot... Je risque de retourner à New York, d'aller chez des amis ou... Prendre des photos pour une certaine Gwen Stacy. Bref, c'est la merde quoi."

Je posais mes coudes sur la table, mes mains sur mes joues, fixant la jeune femme. Je me demandais aussi ce qu'elle avait pu devenir.

"Et toi ?"

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Lun 19 Sep - 22:52


Trop de café


Si pour Jaimie tout allait pour le mieux, les choses ne semblaient pas aller si bien que cela pour Peter.

-Oh... Bah écoute, répondit-il, pour être tout à fait honnête avec toi. Je suis un peu déçu de la vie à Génosha.

Jaimie se montrait attentive à ce qu'il lui disait. Elle était étonnée. Lui qui semblait un jeune homme plein d'espoir...Qu'est-ce qui avait bien pu se passer?

-Je travaillais à Oscorp Industries à New York et... Disons que je suis parti pour travailler à pleins temps pour le Daily Buggle Génosha. Seulement, le Dr. Conors, pour qui j'étais assistant m'a dit qu'il me rappellerait sur l'île quand Oscorp sera installé. Ca fait maintenant un moment qu'ils sont là et toujours rien. Quand j'ai essayé d'appeler, on me dit que le numéro n'est plus attribué.

-Ah, fit alors Jaimie en commençant à boire son café. Ça craint...Et tu n'as pas un plan de rechange?

Peter finissait sa boisson avec un air blasé.

-Comment te dire que c'était mon dernier café de la semaine et que dans moins d'une semaine, je dois partir de mon appart. Et sans boulot... Je risque de retourner à New York, d'aller chez des amis ou... Prendre des photos pour une certaine Gwen Stacy. Bref, c'est la merde quoi.

-C'est ton truc, ça, prendre des photos, se rappela-t-elle. Tu trouves que ce n'est pas une bonne idée?

Elle attendit sa réponse avant de lui dire:

-Sinon, tu peux revenir au Hamer Bay Hospital. Il y a toujours besoin d'aide, ils te reprendront sans problème.


La conversation dévia rapidement sur elle.

-Et toi ? Lui demanda-t-il.

Jaimie pinça les lèvres et haussa les épaules.

-La routine, déclara-t-elle. Les patients, l'hôpital, tout ça...

Sans parles de Nicho...Mais cela, elle préférait le garder pour elle par peur des oreilles indiscrètes. Son cher ami qui présentait de nouveaux pouvoirs qu'ils avaient des difficultés à contrôler...
Enfin, elle se rappela de quelque chose concernant Peter qui était enfoui profond dans sa mémoire.

-Et depuis peu, inventa-t-elle, je m'intéresse aux super héros. Je crois que tu en lisais aussi, des bouquins de science fiction et de la SF.

Si elle lui avouait les raisons de la conversation qu'elle lançait, il la prendrait pour une cinglée, de sûr. Elle allait juste parler d'une fausse situation, et elle verrait bien ce qu'il allait lui dire.

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Mar 20 Sep - 16:48

« Trop de café. »
Chapitre 1.III


Quatrième Post

Rien ne peut être éternel dans la vie ? Pas même le simple fait de survivre avec de minables petits boulots. C'était ce qui pouvait se passer pour moi, me retrouver là, dehors dans un café. Observant les petits oiseaux s'envoler pour une journée magnifique pour eux et tous les travailleurs de Génosha. Mon esprit partait à droite et à gauche... Je pensais à tout et à rien, mais au final, pourquoi j'étais ici ?

- C'est ton truc, ça, prendre des photos, Tu trouves que ce n'est pas une bonne idée?

J'acquiesçais  rapidement, me rappelant de ce métier que je voulais tout simplement faire quand j'étais petit. Quand j'étais plus jeune, c'était sûr, ce que je voulais le plus au monde était un moyen de me défendre contre les plus gros requins. J'en avais marre de me faire moquer, de me prendre des coups... C'est pour ça que je voulais être photographe, car avec un appareil photo, on peut faire chanter qui on veut, même les plus gros...

- La routine, déclara-t-elle. Les patients, l'hôpital, tout ça... Et depuis peu, je m'intéresse aux super-héros. Je crois que tu en lisais aussi, des bouquins de science-fiction et de la SF.

Après tout ça, elle m'avait proposé de reprendre un travail à l'hôpital. C'était toujours ça, n'empêche, j'avais encore l'impression d'abuser de sa gentillesse et ça ne m'allait pas du tout. Je préférais plutôt m'intéresser à ce qu'elle venait de me dire. Jaimie, elle et la SF ? Ça me paraissait totalement impossible, j'avais tellement l'impression que c'était une travailleuse acharnée que je me demandais sincèrement si elle avait le temps pour des loisirs. Ça me paraissait totalement impossible, j'avais tellement l'impression que c'était une travailleuse acharnée que je me demandais sincèrement si elle avait le temps pour des loisirs.

"Wow. Alors Jaimie-la-canon c'est ton nom de code de super-héros ?"


Je pouffais de rire, sortant de mon sac une simple BD made in Génosha.

"Lui c'est Humanism. C'est un personnage plutôt cool et créé par un type de Génosha, Yvan Nee. C'est un vieux bonhomme à présent, mais il se porte bien. Il a créé tout un tas de super-héros ultra charismatique ces dernières années. Pieuvre-Man, Iron-Chicken et même un héros inspiré de la France, Baguette-Boy. Ce qu'il faut que tu saches avec les super-héros, je le sais. Je lisais beaucoup de comics à New York, beaucoup moins depuis que je dois être un adulte, mais j'en lis toujours. Tu aimes quoi ? Le drame, les enquêtes, les trucs épiques ? Je connais tout, je te dis !"

Dès que je parlais de comics, on pouvait le voir... Je semblais être un passionné, un fou, mais que voulez-vous... ? J'aurais été un super-héros dans une autre vie, j'en suis sûr !

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Mar 20 Sep - 21:40


Trop de café


Peter eut l'air étonné quand elle lui déclara qu'elle commençait à s'intéresser aux super-héros.
Bon, ce n'était pas tout à fait vrai...Mais pas tout à fait faux non plus. Elle lisait quelques bandes dessinées et surtout, les pouvoirs de Nicho étaient ceux d'un héros qui s'ignorait.

-Wow. S'exclama le jeune homme. Alors Jaimie-la-canon c'est ton nom de code de super-héros ?

Cela fit rire Jaimie qui répondit aussitôt.

-Je pense que si j'étais une super-héroïne, je préférerais Hailstorm. Tempête de grêle...Parce que je pense que j'aurai des pouvoirs de glace.

Comme l'un des pouvoirs de Nicho. Pourquoi? Ça, Jaimie l'ignorait. Tout ce qu'elle savait, c'est que depuis quelques temps, elle faisait des rêves. Et à l'intérieur de ceux-ci, elle traquait des enfoirés afin de les dérouiller à grands coups de gel.

Enfin, Peter ne put s'empêcher de rire avant de lui sortir des bandes dessinées de son sac.

-Lui c'est Humanism. C'est un personnage plutôt cool et créé par un type de Génosha, Yvan Nee. C'est un vieux bonhomme à présent, mais il se porte bien. Il a créé tout un tas de super-héros ultra charismatique ces dernières années. Pieuvre-Man, Iron-Chicken et même un héros inspiré de la France, Baguette-Boy. Ce qu'il faut que tu saches avec les super-héros, je le sais. Je lisais beaucoup de comics à New York, beaucoup moins depuis que je dois être un adulte, mais j'en lis toujours. Tu aimes quoi ? Le drame, les enquêtes, les trucs épiques ? Je connais tout, je te dis !

-Yvan Nee, remarqua Jaimie. C'est pas le petit vieux que l'on voit de partout? Et qui réussit toujours à faire rire tout le monde avec une seule réplique? Il est déjà venu à l'hôpital pour un check-up. C'est drôle mais on dirait que quand il est quelque part, c'est pour rappeler au monde sa présence.

C'était une personnalité sur Genosha. Iron-Chicken faisait partie des rares BD que Jaimie lisait parfois et il faut dire qu'elle aimait bien. Mais elle n'était pas une spécialiste.

-Iron Chicken j'adore, dit-elle, exagérant à peine. J'avoue que je me suis déjà demandée pourquoi on n'avait pas de super-héros dans ce monde. Si c'était possible et que les pouvoirs existaient...Je pense que j'en serais une.

Cela, ce n'était pas faux. Elle l'avait déjà dit à Nicho quand celui-ci avait emménagé chez elle. Ses pouvoirs pouvaient servir, et c'était pour défendre le bien qu'elle les utiliserait si elle en avait.

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Mer 21 Sep - 22:11

« Trop de café. »
Chapitre 1.III


Cinquième Post

Jaimie semblait être vraiment une jeune femme pleine de surprise. Qui aurait cru qu'une infirmière très occupée par son travail était une amatrice de comics. Quand je repensais à ces longues journées d'Hiver, allongé sur mon lit avec des bonbons à la cerise à lire encore et encore les aventures du Lion América. Ce type défonçant tout et surtout les nazis, il était impressionnant ! Mais bref, c'était le bon vieux temps ! Il fallait que je passe à autre chose. Jaimie, elle soulevait une théorie amusante comme le fait qu'elle soit totalement la Reine des Neiges en congelant ses ennemis. J'y réfléchissais à peine, souriant déjà à la voir en super-héroïne. Nah, Jaimie n'était pas le genre de personne à avoir de pouvoirs.

- Yvan Nee, C'est pas le petit vieux que l'on voit de partout? Et qui réussit toujours à faire rire tout le monde avec une seule réplique ? Il est déjà venu à l'hôpital pour un check-up. C'est drôle mais on dirait que quand il est quelque part, c'est pour rappeler au monde sa présence.

"Tu m'en parles à moi... Je l'ai vu au Daily Buggle Génosha, il venait se plaindre de son ancienne vie à New York, il était... Bibliothécaire dans un lycée du Queens."


C'est vrai que ce type pouvait se montrer absolument partout dans cette foutue ville. Rien que d'y penser, j'avais froid dans le dos. Ou c'était peut-être le fait que l'Automne était presque arrivé et que j'allais sans doute comme à chaque fin d'Automne me prendre diverses maladies super rigolotes. Je fixais alors Jaimie dans les yeux, suivant ce qu'elle me disait...

- Iron Chicken j'adore, dit-elle, J'avoue que je me suis déjà demandée pourquoi on n'avait pas de super-héros dans ce monde. Si c'était possible et que les pouvoirs existaient... Je pense que j'en serais une.

Mouais. Des super-humains quoi ? J'avais entendu pas mal de rumeurs à propos de ce genre de mec. Je posais mon dos complètement sur mon dossier, souriant, dégageant mon regard vers le ciel... Même Jaimie pouvait croire à ces conneries ? On est dans la vraie vie, il n'y a aucune chance que ce genre de choses arrivent. Oui, j'étais un fan de comics... Mais ce n'était que des comics.

"Pourquoi on a pas de pouvoirs ? Simplement, car c'est de la science-fiction. Nous, tout ce qu'on peut faire, c'est raconter des histoires pour faire rêver ce monde. Tout ça, tu sais, c'est des contes de fées version moderne. Rien de tout ça n'existe."

J'étais froid, c'est vrai, mais il fallait me comprendre. Toute ma vie, j'ai rêvé avoir ce genre de pouvoirs pour avoir la paix auprès de ces abrutis de gamin me foutant la honte à chaque fois que je pouvais aller en cours. Au final, tout ça était du passé et j'ai été obligé de grandir. Ce n'était pas si mauvais, même si ma chambre me manque, mes comics me manquent et surtout mon non-manque d'argent me manque...

"Désolé, je ne voulais pas... Dire ça comme ça. Mais bref, tu avais quelque chose de spécial a me demander sur ces héros ?"

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Mer 21 Sep - 23:19


Trop de café


Elle avait l'air de le surprendre à parler soudainement de bandes dessinées. Bon, il fallait aussi dire qu'elle était pleine de surprises. Elle était humaine et n'avait pas qu'une facette, celle de "Jaimie-l-infirmière-canon-sympa-avec-les-patients-et-froide-avec-les-collègues".
Non, elle s'intéressait à beaucoup de choses. De toutes façons, comment occuper son temps autrement quand on avait passé des années sans avoir d'amis?
Oui, elle savait qui était Yvan Nee. Le petit vieux qui, semblerait-il, était doté du pouvoir de téléportation que Genosha.

-Tu m'en parles à moi...Avait répondu Partker. Je l'ai vu au Daily Buggle Génosha, il venait se plaindre de son ancienne vie à New York, il était... Bibliothécaire dans un lycée du Queens.

-Il ne supportait peut-être plus le silence, tenta la jeune femme. Sur Genosha, c'est plutôt animé, surtout ces derniers temps...

Et animé, c'était rien de le dire...Toutes ces catastrophes en si peu de temps...Jaimie se serait presque crue dans un film de science-fiction hollywoodien. Généralement les catastrophes visaient New-York, ici, c'était l'île de Genosha.

Elle lui évoqua alors ce vieux rêve de posséder des pouvoirs, ce qui fit plus rire son interlocuteur qu'autre chose.

-Pourquoi on a pas de pouvoirs ? Simplement, car c'est de la science-fiction. Nous, tout ce qu'on peut faire, c'est raconter des histoires pour faire rêver ce monde. Tout ça, tu sais, c'est des contes de fées version moderne. Rien de tout ça n'existe.

-Les contes de fée ils se terminent bien, eux...Fit Jaimie à voix basse.

Dans les comics, c'était différent. Des gens mourraient, et ce n'étaient pas forcément les méchants. Et la réalité était pareille. Bien plus proche des comics que ce que Peter Parker ne pouvait le penser.

-Désolé, je ne voulais pas...Se corrigea-t-il. Dire ça comme ça. Mais bref, tu avais quelque chose de spécial a me demander sur ces héros ?

-Oui, fit-elle en relevant la tête. Je me demandais...Vu que je ne les suis que depuis quelques temps et que je n'ai pas vraiment eu le temps de tout prendre depuis le début...Comment, quand un mec se rend compte qu'il a des pouvoirs, il parvient à les contrôler? Parce que cela doit prendre du temps. Si ses pouvoirs apparaissent du jour au lendemain, il peut être dangereux et provoquer des catastrophes sans le vouloir. Donc comment passe-t-on du gars maladroit au super-héros?

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Jeu 22 Sep - 18:50

« Trop de café. »
Chapitre 1.III


Sixième Post

Loin de moi l'idée de vouloir la blesser. Mais c'était un fait, les comics n'étaient que des comics. Personne ne peut sauter de toits en toits, tirer des lasers avec les yeux, posséder une telle fortune pour s'envoler vers les cieux avec une sorte de jet privé. Personne n'est aussi fort que ça en réalité. Et puis de toute façon, on pouvait compter sur la Garde Rouge pour nous protéger hein, pas vrai...? Je regardais Jaimie, déçue de ce que j'avais pu dire, même après m'être excusé... J'étais vraiment un abruti, je soupirais un bon coup, observant la couverture du comics d'Humanism, c'est vrai que ce type était vraiment classe.

- Oui, Je me demandais... Vu que je ne les suis que depuis quelques temps et que je n'ai pas vraiment eu le temps de tout prendre depuis le début... Comment, quand un mec se rend compte qu'il a des pouvoirs, il parvient à les contrôler? Parce que cela doit prendre du temps. Si ses pouvoirs apparaissent du jour au lendemain, il peut être dangereux et provoquer des catastrophes sans le vouloir. Donc comment passe-t-on du gars maladroit au super-héros?

J'haussais un sourcil, un peu surpris encore une fois. Je laissais mon regard vagabonder vers la population, les voitures roulant au pas. Toute cette ville était magnifique, tout allait pour le mieux, pourquoi aurait-on besoin de super-héros au juste ? Nous étions en sécurité ici et nous pouvions nous en aller à n'importe quel moment hein ? Pourquoi avoir besoin de ce genre de personne...? Je revenais à Jaimie, je me sentais bizarre...

"Euh pardon. Je... Ne sais pas ? C'est très compliqué au final. Chaque héros a un élément déclencheur dans son comics qui lui permet de réaliser certaine chose. Iron-Chicken par exemple, se rend compte que l'établissement dans lequel il travaille est un fastfood avec des spécialités au poulet, il va donc se fabriquer à l'aide du Professeur Darvis une armure en acier, pouvant tirer des rayons lasers. Black Chaton lui, combat le crime des autres chats de son quartier étant l'héritier du quartier Wananda. Chaque héros doit poursuivre une idée. Un héros n'est rien sans un principe... C'est comme des..."




Responsabilités ? Aller, dis-lui Peter... Tu te rappelles de cette phrase que t'avait dit Oncle Ben ? Je prenais une grande inspiration, un trop-plein d'émotion me remontant dans la gorge. Je me sentais mal, comme si une balle me traversait le torse.

"C'est... Un peu étrange. Mais quand j'étais plus jeune, je me souviens de ce que m'avait dit mon Oncle... J'avais discuté avec lui à propos du fait de venir à Génosha. On s'est pas mal disputés, assez sévèrement en fait. J'étais tout simplement trop immature, égoïste et au final, il a cédé et a accepter de me laisser vivre ma vie."

Je me grattais l'arrière de la tête, plus en signe de gêne... Même de tristesse. J'affichais en revanche un grand sourire pour la rassurer.

"Mon Oncle était mon héros, il me manque tous les jours et ne répond jamais à son téléphone ! Je suis dans la merde niveau fric, niveau appart et sans lui, je me sens vraiment seul. Mais il m'a dit une chose, qu'il ne faudra jamais que j'oublie... Un grand pouvoir, implique de grandes responsabilités. Si les super-héros existent, ces gens-là doivent suivre ce principe. Sérieusement."

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Jeu 22 Sep - 19:36


Trop de café


Parker semblait la regarder avec incrédulité, ce qui lui fit pincer les lèvres. Fan à ce point mais il ne pensait pas que des choses comme des pouvoirs pouvaient exister?
Pourtant, Jaimie savait que c'était bien le cas. Elle en avait la preuve à la maison.

Enfin, son interlocuteur daigna répondre à sa question:

-Euh pardon. Je... Ne sais pas ? C'est très compliqué au final. Chaque héros a un élément déclencheur dans son comics qui lui permet de réaliser certaine chose. Iron-Chicken par exemple, se rend compte que l'établissement dans lequel il travaille est un fastfood avec des spécialités au poulet, il va donc se fabriquer à l'aide du Professeur Darvis une armure en acier, pouvant tirer des rayons lasers. Black Chaton lui, combat le crime des autres chats de son quartier étant l'héritier du quartier Wananda. Chaque héros doit poursuivre une idée. Un héros n'est rien sans un principe... C'est comme des...

Il sembla un instant mal à l'aise...Sa gorge s'était subitement nouée mais il finit tout de même par poursuivre son propos.

-C'est... Un peu étrange. Mais quand j'étais plus jeune, je me souviens de ce que m'avait dit mon Oncle... J'avais discuté avec lui à propos du fait de venir à Génosha. On s'est pas mal disputés, assez sévèrement en fait. J'étais tout simplement trop immature, égoïste et au final, il a cédé et a accepter de me laisser vivre ma vie. Mon Oncle était mon héros, il me manque tous les jours et ne répond jamais à son téléphone ! Je suis dans la merde niveau fric, niveau appart et sans lui, je me sens vraiment seul. Mais il m'a dit une chose, qu'il ne faudra jamais que j'oublie... Un grand pouvoir, implique de grandes responsabilités. Si les super-héros existent, ces gens-là doivent suivre ce principe. Sérieusement.

Cette phrase fit tilt dans l'esprit de la jeune femme. Cette phrase...Elle l'avait elle-même prononcée quelques semaines auparavant à Nicholas quand il avait fait éclater les ampoules dans sa chambre. Elle n'avait jamais su d'où cette phrase venait. Peut-être aurait-elle sa réponse?

-Je suis désolée qu'il t'arrive tout ça, lui dit-elle. Tu sais que les portes de l'hôpital te sont toujours ouvertes en cas de besoin. Ils ne seront vraiment pas contre te reprendre...Et si j'appuie un peu ta candidature...Mais je voulais savoir un truc, Peter. La phrase que ton oncle a prononcée...Elle est de lui ou il l'a lue ou entendue quelque part? Parce que j'ai dit la même chose à un ami il y a peu...Et impossible de me souvenir d'où cette fichue phrase venait.

Surtout qu'elle ne connaissait personne à New-York. Impossible d'avoir rencontré son oncle alors...Bizarre.

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Jeu 22 Sep - 22:15

« Trop de café. »
Chapitre 1.III


Septième Post

J'avais été un peu trop loin dans mes propos ? Je ne connais pas vraiment Jaimie, à peine pour être précis. On avait travaillé ensemble à l'hôpital, mais rien de plus ? Je venais de griller mes chances de paraitre être quelqu'un de totalement normal à Jaimie. Je fermais les yeux, soupirant un bon coup. Je devais m'en aller à présent. Pourquoi rester dans ces conditions. Je me sentais vraiment très mal, je n'avais pas idée pourquoi. Je ressentais un manque, mon Oncle me manquait, pourquoi ?

- Je suis désolée qu'il t'arrive tout ça. Tu sais que les portes de l'hôpital te sont toujours ouvertes en cas de besoin. Ils ne seront vraiment pas contre te reprendre...Et si j'appuie un peu ta candidature...Mais je voulais savoir un truc, Peter. La phrase que ton oncle a prononcée...Elle est de lui ou il l'a lue ou entendue quelque part? Parce que j'ai dit la même chose à un ami il y a peu...Et impossible de me souvenir d'où cette fichue phrase venait.

J'haussais un sourcil. Qu'est-ce que je devais comprendre ? Que je faisais assez pitié pour qu'on m'embauche de force...? Non, ce n'est pas du tout ce que je voulais quand j'était arrivé à Génosha. Je me malaxais la nuque, tentant de me détendre un peu. Et où est-ce que mon Oncle avait entendu ça ? Je ne le savais pas moi-même.

"Euh... C'est gentil pour le travail, j'y penserais à l'occasion. Pour ce qui est de cette phrase... Je ne crois pas que mon Oncle l'a entendu quelque part. C'était son petit truc à lui, toujours me remonter le moral."

Je me sentais tout simplement ridicule devant Jaimie. Mais ce qui m'intriguait quand même, c'est qu'elle l'avait dit à un ami...? Les gens aux pouvoirs incroyables existent vraiment ? Je me penchais un peu plus sur la question.

"Quand tu dis "un ami"... Qu'est-ce que tu veux dire exactement ? Tu me parles de ça comme si... Tu avais un ami qui était... Une sorte de super-héros. Tout va bien ?"

Elle était peut-être comme moi ces derniers temps ? Fatiguée, s'imaginant des choses... Je devais découvrir ce qu'elle cachait. J'étais photographe et mon boulot était de rapporter des preuves solides pour ensuite faire un article. Elle en savait forcément plus. Je n'avais plus envie de partir tout à coup et j'avais envie de savoir... !

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Jeu 22 Sep - 23:27


Trop de café


Parker n'avait pas l'air de se sentir très à l'aise...Pourtant, Jaimie faisait de son mieux.

-Euh... C'est gentil pour le travail, répondit-il à se proposition. J'y penserais à l'occasion. Pour ce qui est de cette phrase... Je ne crois pas que mon Oncle l'a entendu quelque part. C'était son petit truc à lui, toujours me remonter le moral.

Bizarre, pensait-elle...Pourtant elle avait vraiment prononcé cette phrase. Au mot près...Décidément, elle n'y comprenait plus rien.

-C'est étrange, commenta-t-elle à voix haute. Vraiment étrange...

Mais Parker était intrigué par ce qu'elle venait de dire. Et il comptait bien en apprendre plus sur le sujet.

-Quand tu dis "un ami"... Qu'est-ce que tu veux dire exactement ? Tu me parles de ça comme si... Tu avais un ami qui était... Une sorte de super-héros. Tout va bien ?

-Oui oui, répondit-elle. Tout va bien, ne t'en fais pas...Un super-héros, on peut dire ça.

Elle eut un petit rire, cherchant comment ramener la stabilité de la situation.

-C'est quelqu'un de bien...Mais il ne veut pas l'admettre. Il a eu une enfance difficile, un mauvais départ dans la vie mais je sais qu'il n'est pas celui qu'il croit. Je sais qu'il a cette force à l'intérieur de lui...J'ai sorti cette phrase dans un moment de doute.

Autant bazarder le sujet "Nicho" rapidement pour détourner le sujet sur d'autres choses proches.

-Mais en parlant de pouvoirs, fit-elle, est-ce que tu as entendu ces rumeurs concernant la garde rouge? Comme quoi des gens auraient vraiment des pouvoirs et seraient enlevés? Afin d'être enfermés on ne sait où?

Si Nicho lui avait raconté toute l'histoire, c'était des rumeurs qui courraient déjà dans les couloirs de l'hôpital bien avant leur rencontre.
Il y avait eu des histoires de rafles un peu partout sur l'île...Jaimie n'en avait pas été témoins, mais beaucoup de monde en parlait entre deux portes.
Peut-être PEter savait-il quelque chose à ce propos. Mais cette fois, pas question d'impliquer Nicho. Il était en sécurité là où il était.

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Ven 23 Sep - 18:07

« Trop de café. »
Chapitre 1.III


Huitième Post

Jaimie me semblait si bizarre tout à coup. Et si ces gens existaient vraiment...? Comment réagir face à de tels personnages ? La question m'avait toujours suivie toute ma vie, surtout à New York quand je venais tout juste d'obtenir ce post au Daily Buggle. J'avais même pensé à discuter avec Jameson pour en faire un article... Mais j'ai n'ai eu que des moqueries. De toute manière, je n'avais aucune preuve. Elle daigna enfin me parler de son ami...

-C'est quelqu'un de bien... Mais il ne veut pas l'admettre. Il a eu une enfance difficile, un mauvais départ dans la vie, mais je sais qu'il n'est pas celui qu'il croit. Je sais qu'il a cette force à l'intérieur de lui...J'ai sorti cette phrase dans un moment de doute.

Je laissais un petit sourire après ce qu'elle avait pu me raconter. Jaimie prenait bien soin de ces amis, j'en étais un peu jaloux, je dois avouer. Bien entendu, Donna et Sylver jouaient parfaitement le rôle de parents à Génosha, mais il fallait avouer qu'elle avait un savoir-faire, rien qu'avec ses patients. Elle enchaîna, me lançant dans le débat de la garde rouge.

- Mais en parlant de pouvoirs, fit-elle, est-ce que tu as entendu ces rumeurs concernant la garde rouge? Comme quoi des gens auraient vraiment des pouvoirs et seraient enlevés? Afin d'être enfermés on ne sait où?

Si seulement Donna avait été là... Elle qui adorait les théories du complot. J'étais vraiment amusé par cette question venant de Jaimie... Et c'était vrai, en tant que photographe, je savais certaines choses. Même en tant que citoyen, j'avais pu voir certaines choses...

"Pour être franc... Ne t'approche pas d'eux. Je pense qu'en effet, la Garde Rouge cherche des gens avec des pouvoirs. Ils disent nous protéger, mais tu veux savoir un truc ? C'est les méchants de l'histoire, les Bad Guys. C'est peut-être le seul point commun qu'on a avec les comics... Nous, on a les méchants, les vrais."

J'étais remonté contre la Garde Rouge, tout comme Donna et pour une raison précise... J'avais été témoin de ce que j'avais vu de pire dans ma vie et surtout venant de la race humaine...

"Un soir, je me baladais tranquillement à Hammer Bay avec une amie, Donna. On sortait du cinéma et on voulait faire un petit tour vers la plage. On a vu un mec, courir avec son gosse sous le bras, des mecs de la Garde Rouge le suivant aussi vite que lui. Ils ont séparé le gosse qui chialait pour retrouver son père. Son père était plaqué contre une bagnole et a été tasé jusqu'à ne plus bouger, inerte au sol... ! Ces types-là disant qu'ils nous protègent de soi-disant super humains, mais au final, ceux dont on devrait se méfier, c'est eux, la Garde Rouge. Je crois qu'ils cherchent l'impossible, et de la mauvaise façon en plus. Donc ne t'approches pas d'eux, vraiment."

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Ven 23 Sep - 22:16


Trop de café


Apparemment, Peter en savait un rayon concernant la garde rouge. Peut-être même plus qu'elle...

-Pour être franc... Ne t'approche pas d'eux. La mit-il en garde. Je pense qu'en effet, la Garde Rouge cherche des gens avec des pouvoirs. Ils disent nous protéger, mais tu veux savoir un truc ? C'est les méchants de l'histoire, les Bad Guys. C'est peut-être le seul point commun qu'on a avec les comics... Nous, on a les méchants, les vrais.

-Tu ne me disais pas il y a une minute que ce n'était que des contes de fée? Le railla Jaimie en haussant un sourcil. Te rappeler de la garde t'aura donc fait changer d'avis à ce sujet?

AU fond, il y croyait peut-être et essayait de paraître quelqu'un de rationnel rien que pour la forme.
Mais il lui expliqua d'où venait cette certitude que la Garde Rouge était la plus mauvaise chose existant sur cette île.

-Un soir, je me baladais tranquillement à Hammer Bay avec une amie, Donna. On sortait du cinéma et on voulait faire un petit tour vers la plage. On a vu un mec, courir avec son gosse sous le bras, des mecs de la Garde Rouge le suivant aussi vite que lui. Ils ont séparé le gosse qui chialait pour retrouver son père. Son père était plaqué contre une bagnole et a été tasé jusqu'à ne plus bouger, inerte au sol... ! Ces types-là disant qu'ils nous protègent de soi-disant super humains, mais au final, ceux dont on devrait se méfier, c'est eux, la Garde Rouge. Je crois qu'ils cherchent l'impossible, et de la mauvaise façon en plus. Donc ne t'approches pas d'eux, vraiment.

Jaimie devint presque toute blanche à cette évocation. Alors ces types ne se cachaient même pas de ce qu'ils faisaient. Ils parlaient de super-humains, de personnes dotées de pouvoirs...Comme Nicho? C'était donc à cela qu'il avait échappé et dont il se protégeait en restant chez elle?

-Je le sais, lui dit-elle avant de mettre sa main devant sa bouche, sidérée. Et je sais ce qu'ils font d'autre. Je ne sais pas si tu as suivi les derniers événements sur Genosha mais il y a des rumeurs qui ont commencé à circuler...Et je sais grâce à mon métier qu'elles sont toutes vraies. D'autres sources me l'ont confirmé encore plus...Peter, il y a vraiment des personnes dotées de pouvoirs sur cette île. Et elles courent toutes un grave danger: celui d'être enlevées et enfermées dans des prisons souterraines.

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Dim 25 Sep - 5:03

« Trop de café. »
Chapitre 1.III


Neuvième Post

- Tu ne me disais pas il y a une minute que ce n'était que des contes de fée? Le railla Jaimie en haussant un sourcil. Te rappeler de la garde t'aura donc fait changer d'avis à ce sujet?

Elle avait mal compris ce que je voulais dire. Évidemment que je suis au courant pour la garde... Mais ce n'était pas parce qu'eux croient qu'il y a ce genre de gens, qu'ils existent forcément. Les super pouvoirs, c'est bon pour les comics, en revanche les supers méchants... Ils sont bien réels.

- Je le sais, lui dit-elle avant de mettre sa main devant sa bouche, sidérée. Et je sais ce qu'ils font d'autre. Je ne sais pas si tu as suivi les derniers événements sur Genosha, mais il y a des rumeurs qui ont commencé à circuler...Et je sais grâce à mon métier qu'elles sont toutes vraies. D'autres sources me l'ont confirmé encore plus...Peter, il y a vraiment des personnes dotées de pouvoirs sur cette île. Et elles courent toutes un grave danger: celui d'être enlevées et enfermées dans des prisons souterraines.

Je plissais les yeux pour tenter de cerner quelque chose a tout ce qu'elle venait de me dire. Elle...? Savoir quelque chose ? Elle ne faisait que travailler à l'hôpital. Elle voulait juste me faire flipper. Je baissais la tête, devant un tel jeu d'acteur... Y pensant peut-être cinq secondes. Puis, je me suis mis à rigoler devant elle, simplement, car tout ça était drôle ! C'était une énorme blague ! Ok, les bd étaient parfois super réelles, mais sérieusement ? Rien de tout ça n'existait. Je commençais à croire qu'elle avait vraiment quelque chose de pas net, mais à ce point ? Je continuais de rire pendant quelques secondes, me calmant, les larmes aux yeux et les regards dirigés vers nous.

"Ahhh.... Vraiment Jaimie. J'avais besoin de me remonter le moral et là, tu as fait vraiment fort ! Écoute... Je sais pas qui t'a mit ces idées dans le crâne, mais tout ça est bel et bien faux. Il n'y a pas de super-héros en ville et il n'y en a jamais eu. Ils n'existent pas."

Je continuais de sourire, plus tristement cette fois... J'avais vraiment envie que ce genre de types existent, mais au fond... Tout ça n'était que de la science-fiction, rien de plus. Je devais y aller, tomber sur Jaimie était sympa, mais je commençais sérieusement a flipper avec ce qu'elle pouvait raconter. Elle était pour moi, comme une grande soeur sadique, traumatisant son petit frère avec des histoires qui font peur.

"Je vais y aller Jaimie. Je pense que tu as besoin d'un peu de repos et moi aussi. Je vais profiter de mes derniers jours dans mon lit... euh je veux dire, dans mon ancien lit douillet."

Je me relevais rapidement, prêt à partir, laissant quelques pièces ne valant quasiment rien. Je devais m'en aller et retourner à l'appartement pour dormir un peu et oublier cette conversation. Un mal de crâne me prenait tout à coup, je m'arrêtais alors pour trifouiller dans mon sac et chercher mes lunettes, les posant sur le bout de mon nez.

Fiche par Sánsa ; sur Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !   Dim 25 Sep - 18:56


Trop de café


De manière totalement inattendue, Parker se mit à rire. Et après tout ce que Jaimie venait de lui dire...Cela ne lui plaisait pas vraiment.

-Ahhh.... Vraiment Jaimie. J'avais besoin de me remonter le moral et là, tu as fait vraiment fort ! Fit-il après avoir fini par maîtriser son fou-rire. Écoute... Je sais pas qui t'a mit ces idées dans le crâne, mais tout ça est bel et bien faux. Il n'y a pas de super-héros en ville et il n'y en a jamais eu. Ils n'existent pas.

Jaimie cligna deux-trois fois des yeux avant de se pencher davantage sur la table en le fixant tout droit.

-Vraiment, fit-elle en riant à moitié. C'est trop fort...Parce que tu crois qu'ils embarquent ces personnes pour quoi? Pour les emmener à Disneyland? Crois-tu vraiment que la garde rouge mettrait en place tellement de moyens pour aller combattre des moulins à vent?

Elle se renfonça sur sa chaise, bras croisés.

-Tu as vu une personne se faire embarquer par la garde rouge. Une personne innocente...Pourquoi à ton avis?

Enfin, tous ses arguments ne semblaient pas le convaincre.

-Je vais y aller Jaimie, annonça-t-il. Je pense que tu as besoin d'un peu de repos et moi aussi. Je vais profiter de mes derniers jours dans mon lit... euh je veux dire, dans mon ancien lit douillet.

Bien sûr...A quoi s'attendait-elle? A ce qu'il croit à tout ça? Même si elle avait parlé pour Nicho, ce qu'elle se refusait à faire, il ne l'aurait jamais crue. Il y avait des personnes qui avaient la tête plus dure que du bois décidément...Et qui feraient mieux d'écouter leurs aînés plutôt que de rester fixés sur leur idée "tant que je n'en ai pas vu, c'est que cela n'existe pas et même si j'en voyais je crierais au fake parce que je suis borné ou trop terrifié pour admettre que la réalité est bien plus complexe que ma conception de cette réalité."

-T'y connais rien, Jon Snow, cita-t-elle une série connue tout en levant les yeux au plafond.

FICHE PAR SWAN.
Revenir en haut Aller en bas
 
Chapitre 1.III : Une mauvaise journée ? Un petit café !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mauvaise journée
» Mauvaise journée!
» [McGee Causey, Toni] La très très mauvaise journée de Bobbie Faye
» Dorothy Parker
» [Les aventures de Koaxe] Tome 2: De retour au Disneyland Hôtel (Chapitre 2 - en pause) / Une journée de détente (Fini) / Version censurée de Ratatouille (en cours)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: