Partagez | 
 

 Maggie Andrews - Who cares ? Yolo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Maggie AndrewsHumain modifié
avatar

Pandore
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Maîtrise la douleur chez les autres. Physique ou Mentale. Par psychique ou toucher
- Peut l'appliquer à plus d'une personne
- Insensible aux pouvoirs de ses frères
Jeannie - Amara
274
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Maggie Andrews - Who cares ? Yolo    Lun 19 Sep - 21:15

Maggie Andrews

Hate me for who i am, i don’t care.
21 ansPandore
dealeuse & PhotographeCivilians
Pan & Célib'Humain modifié

Pouvoirs -

Maggie a la capacité de provoquer la douleur chez un autre individu

> Elle peut causer des douleurs physiques mais aussi ce qu’on peut appeler des attaques mentales.
> Elle peut l’appliquer à plus d’une personne à la fois, mais cela lui demande beaucoup d’efforts.
> Elle procède par voie psychique pour ce faire, mais peut également provoquer une douleur par le toucher.
> Elle est insensible aux pouvoirs de ses frères - u.c
> Elle possède une résistance légèrement plus élevé à sa propre douleur, physique ou mentale.


Souhait

Maggie n'a pas eu une vie facile. Et ce qu'elle a souhaité ce ne plus être sous le joug de son père... Elle voulait également être libre de vivre sa vie comme elle l'entendait. Cela ne lui a pas forcément apporté une meilleure vie, mais à présent elle seule est maître de son destin.

Emergence

La jeune femme n'a pas vraiment d'émergence. Elle rêve parfois de son père violent mais elle pense simplement que cela vient de l'enfance difficile qu'elle a eue.



Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?J'en ai entendu parler, oui. Je pense que ce sont des mythes. c'est un moyen pour les gens de s'occuper dans leur vie de merde. Ils ont besoin de se faire des frayeurs, de se stimuler. Ça pourrait être marrant je l'avoue, mais je n'y crois pas vraiment. Pas tant que je ne le verrais pas de mes propres yeux...

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?
Je sais pas trop ce qu'ils cherchent mais tant que leurs mains restent loin de mes poches ça me va. J'en ai pas encore été témoin et je n'aimerais pas vraiment l'être. On m'a raconté que c'était assez.. brutal. Il doit bien y avoir une bonne raison derrière tout ça, non ? Genosha est loin d'être une dictature.

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?
Une enfant normale, avec des parents normaux. Je dois vraiment donner des raisons ou c'est assez clair comme ça ?


pseudo

Non

sexe/age

Oui

pays

Elsass

DC

Trop

personnage marvel, scénario ou inventé

Inventé

niveau d'émergence

1

niveau de maitrise

1

Désirez-vous un parrain/marraine

Non

vous nous avez connu...


un dernier aveu

 
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Maggie AndrewsHumain modifié
avatar

Pandore
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Maîtrise la douleur chez les autres. Physique ou Mentale. Par psychique ou toucher
- Peut l'appliquer à plus d'une personne
- Insensible aux pouvoirs de ses frères
Jeannie - Amara
274
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Maggie Andrews - Who cares ? Yolo    Lun 19 Sep - 21:15

Before Genosha

we all have to start somewhere
La chambre était plongée dans le noir, encore. Si l’on pouvait appeler les quelques mètres de la pièce comme une chambre. Maggie était roulé en boule sur son matelas posé à même le sol. Elle avait froid et le fin drap qui lui servait de couverture n’était pas assez chaud pour elle. Elle entendu des bruits de pas au dessus de sa tête et la brunette se recroquevilla sur elle même. Elle savait très bien ce que ce son signifiait et égoïstement elle priait pour ne pas être celle qu’il viendrait chercher aujourd’hui. Le bruit s’approcha, devient plus clair, il est tout près. Le silence s’abat dans l’air, emprisonnant le temps qui s’écoule au ralenti. La porte claqua, amenant avec elle un brin de lumière qui s’étend sur le sol, dessinant les ombres de la personne qui venait de l’ouvrir sur le mur d’en face. Sous le coup de la surprise, l’enfant sursauta et un cri de peur franchit ses fines lèvres.

- « Non ! Pitié ! »

L’enfant s’accrocha à ce qu’elle pouvait appeler son lit mais le geste était vain. D’un mouvement brusque son père lui attrapa le bras et la tira hors de la pièce. Maggie se débattit et les larmes coulaient déjà sur ses joues d’enfants.

- « Papa ! S’il te plaît, laisse moi tranquille !!

Elle hurla à travers la cave dans laquelle il la traînait. Elle contracta tout son corps espérant pouvoir offrir une résistance à son agresseur mais c’était une lutte inutile. L’homme qui la maintenait était bien plus fort qu’elle. Il l’attacha rapidement à une table en métal, scellant ses bras, ses jambes mais aussi sa tête à la surface métallique. Il plaçant différents capteurs sur son crâne, son coeur pour mesurer les réactions qu’il y aurait très prochainement sur son corps. Les larmes continuaient de couler en abondance sur la peau de la jeune enfant et ses supplications franchirent sans fin ses lèvres. Il n’entendait rien, ne voulait pas écouter. La douleur reviendra très vite, elle le savait. Il disparaît de son champ de vision et l’enfant panique de plus belle.

- « Ezra !! Archer !! »

Appeler ses frères ne changerait rien, ils ne pouvaient rien faire pour elle. Ni personne d’autre d’ailleurs. Personne ne savait ce qui se passait dans cette maison. Maggie n’avait pas vu le jour depuis des semaines, n’avait pas parler à une autre personne -excepté sa famille- depuis bien plus longtemps. Qui pourrait les sauver ? Une seringue se planta dans la peau de son cou et la brûlure du liquide mordit immédiatement sa chair. C’est une torture. Le coeur de l’enfant s’accélère instantanément et une désagréable sensation de brûlure se répand dans son petit corps. Sa bouche se tord d’une grimace, ne laissant s’échapper qu’un torrent de cri et de hurlement des plus terrifiants. Ses poings se ferment, ses muscles se contractent, lutte contre le poison qui coule dans ses veines. Elle se sent prisonnière de ce cauchemar et ne sait pas comment y mettre un terme. Mais peut être ces expériences n’ont-elles aucune fin ?

____________________ ♜ ____________________


Cette fois l’adolescente était attachée à une chaise en bois. Les sangles en cuir qui la maintenant en place lui lacéraient la peau mais elle serrait les dents, ne voulant pas montrer sa peine à son père. Ses ongles s’enfonçaient dans les accoudoirs de son support, évacuant toute la frustration de la brunette. Son regard était meurtrier. Elle lui en voulait plus que tout au monde. Il était responsable de ce qui lui arrivait. Il était responsable du sort d’Ezra et d’Archer qui subissait le même traitement qu’elle. En face un inconnu était attaché à une chaise en bois similaire à la sienne, bâillonné et attaché grossièrement avec une corde blanche. Chanceux, il avait au moins le loisir de pouvoir s’échapper.

- « Tue-le ! »

Les yeux verts de l’adolescente se posent sur son géniteur. Il est une fois de plus habillé de son habituelle blouse blanche. Sa barbe est irrégulière, ses cheveux en pétard et ses yeux luisent d’une d'excitation aux allures perverses. Elle sait pourquoi. Il avait réagi de la même façon pour ses frères… quand leurs dons avaient fait leur apparition. C’était à son tour de montrer à son père l’ampleur de ses capacités. Cette idée lui donna la nausée. Elle ne voulait pas faire ça, mais son esprit était embrumé. Elle n’arrivait plus à savoir ce qui était bien ou non. Elle se perdait et allait bientôt disparaître. Non ! Ezra ne la laisserait pas tomber. Il l’aiderait à surpasser ça, à combattre le démon que son père souhaitait voir. Archer aussi.

- « TUE-LE ! »

La voix sèche claque comme un coup de fouet et la jeune adulte sursaute sur place effrayée par le timbre de sa voix rauque. Ce sursaut lui provoque une douleur dans le corps, ses membres toujours liés à la pièce de bois sur laquelle elle était assise. Son regard s’assombrit tandis que l’homme debout à quelques mètres d’elle fulminait. Elle l’aurait tué lui si elle avait pu. D’un bond il franchit la pièce et la gifla violemment. Un hoquet de douleur s’échappa de sa bouche et des larmes roulèrent sur ses joues. Le goût amer de la rouille se répandit dans sa bouche et au fond de sa gorge quand elle avala le sang qui venait de se répandre sur sa langue. Un dernier coup d’oeil à son père suffit pour lui faire comprendre qu’il la cognerait encore si elle n'obéissait pas. Elle tourna ses yeux vers l’inconnu qui commençait à se débattre, il avait comprit le sort qu’elle lui réservait. Elle bloqua ses pensées, chassant la Maggie qu’elle était, éloignant son humanité pour noyer la culpabilité naissante. Ce n’est rien, fait le. Elle ferma les yeux et par un procédé qu’elle seule connaissait projeta une vive douleur dans la conscience du pauvre type. Elle ne prit pas la peine d’ouvrir les yeux pour vérifier si ça avait fonctionné, le bougre s’exprimait assez, laissant des hurlements de souffrance remplir la pièce. Ne supportant pas davantage les rires de son géniteur et la peine de l’inconnu elle l’acheva rapidement, lui envoyant une vague de douleur fatale. Le silence retombe dans la pièce tandis qu’un soupir franchit les lèvres crispées de la jeune adolescente.
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Maggie AndrewsHumain modifié
avatar

Pandore
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Maîtrise la douleur chez les autres. Physique ou Mentale. Par psychique ou toucher
- Peut l'appliquer à plus d'une personne
- Insensible aux pouvoirs de ses frères
Jeannie - Amara
274
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Maggie Andrews - Who cares ? Yolo    Lun 19 Sep - 21:16

After Genosha

Life goes on
L’enfant d’une dizaine d’années sortait de l’école, le pas lent comme toujours pas vraiment pressée de rentrer chez elle. Ce lieu l’effrayait plus que n’importe lequel. Ce n’était pas vraiment la maison qui la paralysait, mais la personne qui s’y trouvait à chaque fois qu’elle franchissait le seuil. Son père. Elle redoutait ses colères, celles qui ne semblait jamais s’arrêter. Celles où elle finissait par tourner de l’oeil sous les coups de son géniteur. Celles où son frère Ezra tentait toujours de s’interposer mais finissait à son tour ruer de coup. Rien qu’à cette pensée, la jeune enfant frissonna et ralentit le pas. Elle continua malgré l’envie de s’enfuir à marcher vers le portail de l’école. Arrivée à une dizaine de mètres de la sortie elle se figea sur place. Une voiture de police était garée devant. Deux policiers se tenaient debout à côté de cette dernière et à côté d’eux Ezra et Archer, les frères de la jeune brunette. Maggie s'arrêta sur place et sentit son sang se glacer sur place. La panique commença immédiatement à l’envahir. Etaient-ils là pour les arrêter ? Qu’avaient-ils fait, elle est ses frères ? Alors que les larmes commençaient à perler aux coins des yeux verts émeraudes de la fillette, le jeune Ezra s’avança vers elle, franchit le portail et entra dans la cour de l’établissement. Arrivée à moins d’un mètre d’elle, Maggie craqua et fondue en larmes tout en se jetant dans les bras de son frère aîné.

- « Mag’, ne crains rien. Papa est mort. »

____________________ ♜ ____________________


L’orphelinat était une délivrance, un soulagement. Le commencement d’une nouvelle vie. Maggie se sentait plus libre et surtout moins oppressée par la présence d’adultes. Ses frères avaient été envoyé dans le même orphelinat qu’elle et elle était ravie de les voir tous les jours. Du moins, les premiers mois. Un charmant couple se décida à sauter le pas et à adopter la charmante enfant à la peau claire et aux yeux verts. La petite brunette alors âgée de 11 ans découvrit la véritable signification du mot famille. Elle était chérie et traiter convenablement au sein de ce nouveau foyer. Ses frères lui manquaient pourtant mais Ezra venait souvent la voir. Il passait la chercher à la sortie de l’école et la ramenait chez elle. La cadette se sentait parfois coupable car ses frères n’avaient pas eu droit à ce bonheur-là mais Ezra la rassurait tout le temps, ravis qu’elle puisse grandir dans une maison saine. Archer, lui ne venait jamais et même quand elle allait le voir il passait son temps à l’ignorer, se fermant complètement à elle. Un jour elle participa pour la première fois à une pyjama party. La soirée fut riche en émotion et elle se sentit pour la première fois normale parmi ses amies du collège. Les stigmates de son père violent commençaient tout juste à s’effacer. Mais au petit matin c’est une autre voiture de police qui attendait la jeune Andrews. Celle-ci était aussi porteuse de, non pas une, mais deux disparitions : ses parents adoptifs avaient péri dans l’incendie de leur maison.

____________________ ♜ ____________________


Dix années plus tard la jeune Maggie avait bien changé. Elle était devenue une jeune femme qui avait à présent son propre studio et son atelier attenant. La jeune photographe, tout juste diplômé profitait de la vie et développait son art à son rythme. Son grand frère Ezra les avait sorti, Archer et elle de l’orphelinat à sa majorité. Le jeune homme avait décidé de devenir leur tuteur légal, cherchant avant tout à leur offrir une meilleure vie. Ça avait fonctionné sur la brunette mais pas sur son autre frère Archer. Ce dernier s'était éloigné du frère et de la sœur, au point même de s’en prendre à eux. Un incident avait marqué Maggie alors qu’elle avait 19 ans. Une violente dispute avait éclaté entre les deux plus jeunes de la famille Andrews et le frère s’était jeté sur la brune, enserrant son cou de ses mains puissantes. Il l’avait très vite relâché mais la jeune femme ne ferait pas la même erreur deux fois : elle avait tiré un trait sur Archer et faisait tout pour l’éviter. Au contraire, la relation entre Ezra et Maggie n’avait fait que s’améliorer. Elle lui était reconnaissante de l’avoir pris sous son aile et de l'élever comme tout bon parent l’aurait fait. Même si la jeune femme possède son studio, elle ne peut s’empêcher de venir crécher plusieurs fois par semaine chez lui, se sentant bien et surtout aimer là-bas. Pour gagner sa vie, la brunette surnommée Mag’ est photographe… officiellement. Cependant ce n’est pas cette activité qui remplit son compte en banque, mais plutôt celle de dealer, ayant principalement comme client Stephen. Stephen Strange de son nom entier. Elle mène avec lui une relation ambigue qu'elle n'est pas sûre de pouvoir vraiment qualifier. Elle était là pour lui, c'était tout.
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Maggie Andrews - Who cares ? Yolo    Lun 19 Sep - 21:17

Hello to yooooooooou

Fait moi des bisous tout pleins

Revenir en haut Aller en bas
avatar

X-23
3 / 53 / 5
4 / 54 / 5
-Deux griffes en adamentium rétractables dans chaque main et une griffe à chaque pied.
-Régénération moléculaire très puissant.
-Immunisée contre les maladies et les infections et insensible aux drogues et autres toxines.
-Vieillissement ralenti.
Maria, Casey, Pietro, Lydia, Elijah, Maddie, Clary, Paige
960
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Maggie Andrews - Who cares ? Yolo    Lun 19 Sep - 21:18

Hiiiiiiiiiii Et de quatre Et une inventé en plus! Je suis si fière de toi :D

Amuses-toi bien avec elle ma choupette!

___



- And what are you gonna do If the person that you thought you were is not the person you knew?-
Revenir en haut Aller en bas
Leo JüngHumain modifié
avatar


The pfiou guy
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Voyages spatio-temporel et inter-dimensionnel. Vieillissement ralenti.
Max, Kitty, Teddy, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
367
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Maggie Andrews - Who cares ? Yolo    Lun 19 Sep - 21:26

MA SŒUR DE FUTUR PERSOOOOO !

Je suis trop contente, on aura des rps de folie ! Un jour.

Revenir en haut Aller en bas
Cindy MoonHumain modifié
avatar

Silk
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
Spider-pouvoir : 6ème sens, agilité, vitesse, réflexes, tissage de toiles...
Steven, Jennifer, Mai, Carter, Colleen
291
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Maggie Andrews - Who cares ? Yolo    Lun 19 Sep - 22:06

COUCOU TOI
Rebienvenue à la maison
Revenir en haut Aller en bas
Nicholas S. FrancesHumain modifié
avatar

Dark Past


My Present

Daemons
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
La maîtrise des 5 éléments : -L'énergie -L'eau -L'air -La terre -Le feu
Seulement il ne maîtrise pas ses pouvoirs.

Loki Odinson - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts
1852
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Maggie Andrews - Who cares ? Yolo    Lun 19 Sep - 22:49

Re-bienvenue à toi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Maggie AndrewsHumain modifié
avatar

Pandore
1 / 51 / 5
2 / 52 / 5
Maîtrise la douleur chez les autres. Physique ou Mentale. Par psychique ou toucher
- Peut l'appliquer à plus d'une personne
- Insensible aux pouvoirs de ses frères
Jeannie - Amara
274
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Maggie Andrews - Who cares ? Yolo    Lun 19 Sep - 22:58


Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Maggie Andrews - Who cares ? Yolo    Mar 20 Sep - 8:06

Rebienvenue darling!!
Qui aurait cru que t'irais jusqu'au QC?

Bonne chance pour ta fifiche Tu connais le jeu
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Maggie Andrews - Who cares ? Yolo    Mar 20 Sep - 10:47




Courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Maggie Andrews - Who cares ? Yolo    Mar 20 Sep - 19:18

La 100ème membre!!!!!!!!

Re-bienvenue et bon courage pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Maggie Andrews - Who cares ? Yolo    Mar 20 Sep - 19:58

Rebienvenue à la maison Et bon courage pour cette fiche !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Maggie Andrews - Who cares ? Yolo    Sam 24 Sep - 19:13

Rebienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Seth
4 / 54 / 5
2 / 52 / 5
* Contrôle du corps, je peux faire battre votre cœur plus vite ou plus lentement, briser vos os, affaiblir vos muscles...le soigner ?

* Chance de zouf
510
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Maggie Andrews - Who cares ? Yolo    Sam 1 Oct - 17:58

Quoi ? Je ne t'ai pas envoyé ou laissé de message ici ? Incroyable !
Bienvenue ma elle je sens que tu vas faire des étincelles. Tu as un client avant même ta validation, je te préviens.


Kiss princesse
Revenir en haut Aller en bas
MarvelAdmin
avatar


E S C A P E M A D N E S S

5 / 55 / 5
5 / 55 / 5
1650
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Maggie Andrews - Who cares ? Yolo    Sam 1 Oct - 18:40

FÉLICITATIONS

you are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!




Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler! Si tu es un peu perdu n'hésite pas à faire un tour dans la partie I need a hero. Si tu souhaites t'inscrire au loto du RP, tu n'as qu'à t'inscrire! Un partenaire et un sujet te seront donnés! Tu peux aussi créer un scénario.  Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur House of M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Maggie Andrews - Who cares ? Yolo    

Revenir en haut Aller en bas
 
Maggie Andrews - Who cares ? Yolo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maggie Furey - Aurian - Les artefacts du pouvoir 1
» 17 again [Maggie O'Donnell]
» [Andrews, Virginia C.] Ma douce Audrina
» [O'Farrell, Maggie] L'étrange disparition d'Esme Lennox
» FLEURS CAPTIVES de Virginia C. Andrews

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: BASE DE DONNEES :: LE REGISTRE :: Fiches validées-
Sauter vers: