Partagez | 
 

 [Bal] Life is beautiful (Leodia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lydia WalshHumain modifié
avatar

Kopia
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Mimétisme
Maria, Casey, Pietro, Laura, Elijah, Madelyn et Clary
366
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: [Bal] Life is beautiful (Leodia)   Lun 19 Sep - 21:40

Life is beautiful




Lydia était excitée comme une puce. Non seulement, elle avait réussi à convaincre Leo d’aller au bal donnée par la maison M, mais aussi parce qu’il s’agissait de leur première sortie en amoureux depuis l’arrivée d’Aidan. Dix-huit mois qu’ils n’avaient pas été que tous les deux. Son homme manquait énormément à la jeune femme, mais tout s’était déroulé rapidement ces derniers mois. Il y avait eu tant de nouveauté dans la vie routinière et organisée de la jeune Walsh qu’elle ne savait pas où donner de la tête. Le petit couple avait d’abord dû s’accoutumer à leur vie de nouveaux parents, ce qui n’avait pas été toujours évident, surtout pour Leo. Cela avait pris un certain temps à l’agent du Shield pour réaliser qu’il était désormais papa et qu’il avait un petit bout-de-chou à s’occuper et à élever. Dès que ce concept avait finalement atteint le cerveau du grand blond, Leo était devenu un père exemplaire à la plus grande surprise de la jeune mère. Elle ne s’attendait pas à ce qu’il l’aide pour les couches, le bain, les histoires et le biberon et pourtant son copain se portait souvent volontaire pour ces petites tâches. Rapidement, ils avaient trouvé leur rythme. Ils avaient eu beaucoup d’aide des Xavier et de leurs connaissances, mais au final, ils s’en étaient très bien sortis. Ils avaient eu de la chance qu’Aidan soit un bébé calme et souriant. Puis, il y avait eu quelques mois, Lydia était devenue la nouvelle miss météo de l’émission du matin la plus regardée sur l’île. Elle devait donc se lever très tôt et quelques semaines plus tard, c’est l’homme de la maison qui avait eu une promotion importante. Ils avaient donc dû s’ajuster. L’arrivée de la nièce d’Eo avait à nouveau chamboulée leur vie qui commençait à prendre son rythme, mais toute la famille s’était ajustée afin de convenir à tous ses membres. Finalement, Lydia, avec son amie Dylan, avait décidé de partir en affaires et d’ouvrir un petit café style bistrot. C’était beaucoup d’événements et de nouveautés en peu de temps pour la jeune femme qui détestait les imprévus. Au moins, elle ne gérait pas cela toute seule et elle avait l’aide et le soutien de son entourage. Elle aimait les défis. Posséder son propre restaurant tout en s’occupant bien de sa famille et de sa carrière à la télévision en représentait un énorme pour elle. Tout déboulait rapidement, mais il s’agissait d’opportunités à ne pas manquer. Elle savait qu’un jour, elle allait devoir prendre des décisions, mais pour le moment tout s’harmonisait parfaitement, même si ses journées étaient plus que remplies.

Ce bal arrivait donc à point. Lydia avait besoin de décompresser un peu et de ne pas penser à son entreprise et aux travaux qui s’en venaient, le temps d’une soirée. Même si ce n’était pas le type de Leo de se rendre à de tels événements chics, il avait tout de même accepté de l’accompagner. Elle sentait que lui aussi en avait bien besoin. Il avait été très pris par son boulot à cause des derniers événements qui avaient mis toute l’île sur un pied d’alerte et qui, heureusement, n’avaient touché aucun membre de sa famille. Lydia avait paniqué à la suite de ces attaques et de ces drôles de pouvoirs et elle avait même pensé quitter leur pays d’adoption. Mais, Leo l’avait apaisé comme il le faisait chaque fois que sa copine montrait des signes de faiblesses. Lydia avait aussi donné congé de gardiennage à Reagan qui en avait eu elle aussi par-dessus les bras. Elle méritait une petite pause. Surtout qu’elle avait été exemplaire dans les dernières semaines.

C’est vêtue d’une simple petite robe rose d’été légère, coupée au-dessus des genoux et laissant ses longues jambes à découvert qu’elle descendit l’escalier de la petite maison. Elle avait laissé ses cheveux blonds et plats détachés et son maquillage était minimaliste. Comme la soirée se déroulait sur la plage, elle n’avait pas voulu s’encombrer d’une robe trop lourde et longue. Elle retrouva son chéri assis sur le canapé, Aidan sur les genoux et décidément, il n’était pas près. Elle soupira, sourire aux lèvres. "Leo! La gardienne va arriver! " Elle prit son fils dans ses bras et lui colla un doux baiser sur la joue, ce qui le fit ricaner et fit craquer sa mère. L’idée de rester avec lui, lui traversa l’esprit, mais non. Tout était prévu et les deux jeunes adultes en avaient besoin! On cogna à la porte et Lydia s’empressa d’aller ouvrir. Elle salua la gardienne et lui expliqua ce qu’il y avait à savoir, même si elle avait tout noté sur une feuille aide-mémoire. Une fois que tout avait été dit, elle dit aurevoir à contre-cœur à son petit homme. Pendant ce temps, Leo avait revêtu son veston et la blonde sourit bien malgré elle, consciente d’avoir de la chance d’avoir un homme tel que lui comme amoureux. Elle lissa les épaules du jeune homme puis l’embrassa tendrement. Une fois prêts, elle salua une dernière fois l’adolescente chargée de surveiller leur fils et monta dans la voiture.

Une fois sur les lieux, ils arrivèrent à trouver une place de stationnement malgré la foule déjà présente. Les yeux verts de la pâtissière brillaient chaque fois qu’elle pénétrait dans le domaine. C’était toujours époustouflant de voir l’énorme manoir de la famille régnante. Ils n’avaient pas lésiné sur la décoration et la nourriture. Le but de cette fête était évident : Que toute la population puisse profiter d’une belle soirée et ne penser à rien d’autre que s’amuser. "On va bien s’amuser!" Elle prit le bras de son chéri qu'elle serra très fort et ils se dirigèrent vers la plage.

made by roller coaster

___

A better place, A better time
Revenir en haut Aller en bas
Leo JüngHumain modifié
avatar

The pfiou guy
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
4 / 54 / 5
Voyages spatio-temporel et inter-dimensionnel. Vieillissement ralenti.
Max, Kitty, Teddy, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
345
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Bal] Life is beautiful (Leodia)   Dim 25 Sep - 18:00

Lydia est partie faire il-ne-sait-pas-trop-quoi et Leo se retrouve tout seul à jouer avec son fils de même pas deux ans. Ils sont sur le canapé et le petit Aidan fait du toboggan sur les jambes de son gigantesque père ce qui le fait éclater de rire plus d’une fois. Leo, lui, est presqu’aussi heureux que son fils. Il a toujours eu le feeling avec les enfants, en partie parce qu’il est lui-même un grand enfant, mais être père est au final infiniment plus dur mais aussi infiniment plus magique que d’être un simple tonton. Mais il ne faut pas croire, même si le petit couple semble évoluer sur un nuage, il n’y a pas eu que des moments faciles durant cette dernière année. Leo, même si il n’est pas un grand psychologue, sait bien que toutes ces arrivées, celles d’Aidan puis de Reagan, ont mis à mal les petites habitudes de sa routinière de copine. Mais malgré cela, ils restent soudés par un lien qu’ils ne s’expliquent même pas eux même. Après tout, même après huit années de petits bonheurs, ils ne se ressemblent pas plus. Toujours aussi contraires, Lydia et Leo s’aiment pourtant et ce très simplement, ce qui relève presque de la magie.

La jeune femme descend les marches de l’escalier et son maladroit de copain ne se retourne même pas pour l’admirer. Leo a momentanément oublié que ce soir-là, ils doivent sortir. Un rendez-vous juste tous les deux, comme ils n’en ont pas fait depuis longtemps. C’est à l’occasion du bal de Magnus que le petit couple a décidé de prendre une baby sitter le temps d’une soirée, coupant enfin le cordon avec leur adorable, et si prenant, premier enfant. A vrai dire ce n’est pas vraiment Eo qui a du mal à se passer d’Aidan. Lui, il a une légère tendance à abandonner sa chère et tendre pour aller boire quelques verres avec ses potes ou pour quelques parties de rugby, toujours entre potes. Il est un peu égoïste, c’est bien vrai. Lydia, elle, est un ange tombé du ciel. Non seulement elle se souvient qu’ils doivent aller au bal mais en plus elle est à l’heure et, avec toute l’étendue de sa patience, elle rappelle en subtilité à son compagnon qu’il est, comme d’habitude, en retard. « Leo! La gardienne va arriver! » Une chance pour Eo, il peut se préparer en un temps record. Abandonnant leur fils dans les bras de sa mère, il grimpe les marches quatre par quatre jusqu’à leur chambre après avoir claironné un rapide « Message reçu ! » qui s’évanouit dans les airs aussi vite qu’il file à l’étage. Une fois dans la chambre, Eo prend des vêtements un peu au pif. Il n’est pas très doué pour s’habiller avec gout et parfois il détonne à côté de sa toujours très « in » petite amie, miss météo de son état, ce qui est la grande fierté de Eo qui a un petit côté homme de cromagnon parfois. Il fait un effort surhumain pour ne pas se choisir un short et opte pour une tenue un peu plus de situation, ils vont à la maison Magnus tout de même. Une fois habillé, en une minute chrono, il redescend dans la pièce à vivre de leur petite maison, pile à temps pour le départ. Lydia, magnifique dans sa petite robe rose, ce qu’il ne pense pas à lui dire, réajuste sa veste et elle dépose un tendre baiser sur ses lèvres. Il n’en faut pas plus pour que le jeune homme affiche un large sourire.

Pas bien longtemps plus tard, ils arrivent à la maison de Magnus et Eo, après avoir copieusement râlé, trouve enfin une place libre dans le parking bondé. Apparemment beaucoup ont répondu présents à l’invitation de la classe dirigeante pour une petite soirée ressourcante qui, ils l’espèrent tous, se passera bien. Lydia descend de la voiture, excitée comme une puce, elle semble ravie de passer cette soirée uniquement avec son amoureux ce qui fait rire l’amoureux en question. Il aime bien la voir comme ça, elle qui peut parfois être si angoissée. « On va bien s’amuser! » Il claque la porte à son tour et ferme la voiture à clé avant de rejoindre rapidement sa belle en quelques foulées. Elle lui prend le bras et lui se sent comme un coq en pate. A vrai dire, il est aussi content que sa copine de la soirée à deux qui se profile devant eux. Parce qu’ils sont ensemble surtout mais ce point ne fait pourtant pas parti de la liste des raisons qu’il pense à énumérer. « Soirée open bar, open buffet ? Bien sûr qu’on va s’amuser ! En plus écoute... » Il lève le doigt en l’air et prête l’oreille à la musique qui envahit l’air. « C’est de la bonne musique qu’ils passent ! J’avais trop peur de me retrouver à faire une valse ou je sais pas quoi. On aurait eu l’air trop ridicule, déjà que je sais pas danser. » C’est un fait, Eo, bien que fêtard, n’est pas le meilleur des danseurs. Il a de quoi être honteux à chaque fois qu’il met les pieds sur une piste de danse mais ça serait encore bien pire s’il avait à se trémousser sur des danses de salon, c’est certain. Il emploie son auto-dérision à rigoler de lui-même, s’imaginant danser sur une valse. A noter que dans sa tête, une valse, c’est plus un fox trot qu’une vraie valse, mais le pauvre, on l’excuse, il n’y connait rien en danse.

Ils arrivent sur la plage et découvrent le lieu de la soirée. Festif et animé, le bal est déjà bien rempli et, très intelligemment (#ironie), Eo s’exclame : « Waw y’a du monde. » Il aime ce genre d’ambiance et son indéfectible sourire s’agrandit encore un peu plus. Il est tiraillé entre l’envie d’aller dire bonjour à tous ceux qu’il reconnait dans l’assemblée, mais aussi entre l’envie de danser – très mal – ou encore de se servir un petit verre au frais du bon roi Magnus. Mais mieux que tout cela… Eo a envie d’une chose. Il se tourne vers la jolie Lydia et prend son air de bien heureux lorsqu’il lui propose la seule chose qu’il vaille vraiment la peine au fond. « On mange un truc ? »

OPEN BUFFET ! Le rêve de toute une vie.
Revenir en haut Aller en bas
Lydia WalshHumain modifié
avatar

Kopia
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Mimétisme
Maria, Casey, Pietro, Laura, Elijah, Madelyn et Clary
366
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Bal] Life is beautiful (Leodia)   Mar 27 Sep - 15:47

Life is beautiful




Autant Leo ronchonnait toujours à l’idée de se rendre à des événements officiels, autant une fois sur les lieux, il se fondait dans la masse et parlait avec tout le monde avec sa bonne humeur contagieuse. On pouvait parler de n’importe quoi avec lui. Il s’intéressait à tout et avait une excellente culture. Au début de leur relation, Lydia lui demandait souvent de l’accompagner à des soirées mondaines organisées par son riche banquier de beau-père. Il avait toujours accepté, même si c’était loin d’être son monde et pourtant, il arrivait à capter l’attention de tout le monde et toutes les femmes tombaient sous son charme. Lyly lui avait toujours envié cette faculté qu’il avait de sociabiliser avec n’importe qui : du plus fortuné, au plus intelligent en passant par le chef cuisinier et le concierge. Elle avait grandi dans cet univers riche, abondant et élitiste et pourtant, elle ne s’était jamais sentie à sa place. Se rendre au manoir dans une jolie robe au bras de son prince charmant l’a ramenait à cette époque qui lui semblait désormais si lointaine, alors que cela ne faisait que quelques années qu’elle s’était enfuie. Elle avait hésité un court instant avant de poser les pieds sur le sable chaud, mais s’était ressaisie aussitôt. Cette fête n’avait absolument rien à voir avec celles que sa mère organisait. Ce soir, elle n’avait pas à faire semblant de s’intéresser à tout le monde. Elle n’était pas « la belle-fille de ». Elle était une habitante de l’île comme tous ceux qui seraient présents. Peut-être un peu plus connue à cause de son travail de miss météo, mais en général, à part quelques regards indiscrets ou des sourires polis, on ne faisait pas attention à elle. Lydia roula des yeux à la mention du bar et du buffet à volonté. Elle n’était pas surprise en fait. C’était même ces deux points qui avaient fait céder son copain. "J'espère qu’ils ont prévu beaucoup de nourriture. " Elle sourit et déposa un bisou sur sa joue avant de prendre sa main. Elle enroula ses doigts aux siens, fière d’être vue avec cet homme grand, beau et au sourire ravageur. Elle ne put réprimer un rire à la mention des piètres qualités de danseur du blond. Il était vrai qu’il n’avait aucun sens du rythme et était très maladroit quand venait le temps de danser. Lorsqu’elle était adolescente, la mère de Lyly avait insisté pour que sa fille suive des cours de danse en couple parce que c’était noble. La blonde adorait la valse, le tango ou la salsa et elle avait tenté à plusieurs reprises d’enseigner à Leo, qui malgré son bon vouloir –ou pour faire plaisir à sa belle-mère- n’y était jamais arrivé et ils avaient abandonné rapidement. Pour être venue aux soirées données par Magnus, elle savait que le style musical changerait au cours de la soirée pour faire justement place à quelque chose de plus classique. Le son rock qui venait de la scène était pour donner le coup d’envoi de cette fête agréable.

Le couple se mêla aux invités déjà nombreux. Tout le monde s’était mis sur son trente-et-un et la bonne humeur flottait partout sur la plage. Cela faisait du bien de voir que tout ce beau monde ne se préoccupait pas des malheurs qui s’abattaient sur l’île et que leurs seuls soucis étaient de savoir qu’elle boisson prendre et quoi manger.  Elle salua de la main ou d’un sourire quelques connaissances. Elle aurait aimé que Cindy ou Dylan soient présentes, mais d’un autre côté, elle voulait vraiment passer toute la soirée avec son bien-aimé. Elle en avait besoin et elle savait que si ses copines étaient là, elle passerait toute la soirée avec elles. Elle lui sourit en penchant la tête sur le côté lorsqu’il lui demanda s’il pouvait aller manger. Il était comme un grand enfant qui avait toujours faim et ce n’était pas parce qu’il était mal nourrit! C’était juste un estomac sur pattes. Heureusement qu’il s’entrainait et faisait beaucoup de sport, sinon il prendrait du poids rapidement. Comme il était le goûteur officiel des pâtisseries et des viennoiseries de Lydia, il prenait cher. Surtout depuis qu’elle était en mode élaboration du menu du Pegasus 2.0. "Oui, mais juste un petit moment. Je veux m’assurer que tout est parfait avec les desserts. " Elle le tira vers la table des gâteaux. Cela faisait quelques fois que la maison M faisait appel à ses services pour la table des desserts, mais c’était la première fois qu’elle n’avait pas à rester derrière et servir les invités. Elle se présenta au serveur en charge et elle inspecta chaque dessert et sa présentation. Elle bougea une décoration ici et là ou tourna les assiettes pour une meilleure vue. Tout semblait en parfait état. Elle était soulagée que rien ne se soit défait lors du transport. "J’ai hâte que tu goûtes aux éclairs au chocolat!" Dit-elle à Leo avant de reprendre sa main et de se diriger vers l’énorme buffet et abondant. "Allons manger!"


made by roller coaster

___

A better place, A better time
Revenir en haut Aller en bas
Leo JüngHumain modifié
avatar

The pfiou guy
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
4 / 54 / 5
Voyages spatio-temporel et inter-dimensionnel. Vieillissement ralenti.
Max, Kitty, Teddy, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
345
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Bal] Life is beautiful (Leodia)   Sam 8 Oct - 13:50

Il ne l’a pas réalisé avant mais le fait d’imaginer le magnifique buffet qui se tient plus loin lui fait prendre conscience qu'il a faim. À vrai dire Eo a toujours un creux, petit ou grand, peu importe. Il est capable de manger n'importe quoi à n’importe quelle heure de la journée. Lydia est une pâtissière de talent qui est en plus à la recherche de nouvelle création pour l'établissement qu'elle va lancer avec son amie Dylan, donc Eo met son plus grand talent à lui en pratique dernièrement : il est le testeur officiel de la jeune femme. Mais vu qu'il est incroyablement facile à contenter, sa critique pâtissière est toujours et irrémédiablement la même : « Putain ! Chérie, c'est trop bon ! ». Mais en même temps, c'est vrai que ce que concocte Lydia est super bon. Elle a un talent certain et Eo ne doute pas une seconde que le Pegasus fera fureur à nouveau entre leurs mains à Dylan et elle. Puis surtout, lui, étant le copain de l’une des deux gérantes et surtout un amateur de muffin en tout genre, il va pouvoir se goinfrer gratuitement ! Avec Isaak, ils ont déjà tout prévu. Ils passeront le matin au café en allant au boulot, le midi pour leur pause, à la débauche du boulot et après ils iront se balader avec Aidan au parc mitoyen, se mangeront une glace et reviendront au Pegasus pour la fermeture ! Ils finiront donc, en toute logique, gros et heureux, gavés de muffin, donuts, cookies, scones et tous les autres gâteaux que la fée Lydia leur proposera. Et tout ça, gratuitement ! Le rêve ! A coup sur, à eux deux, ils ruineront l'établissement au bout d'une pauvre petite semaine. La pauvre Lydia doit le voir venir gros comme une maison vu qu’elle les connait par cœur et ce même si Isaak et Eo sont trop malins pour lâcher un seul morceau de leur super plan d'enfer. Quoiqu’il en soit, la pâtissière de choc est, ce soir, d'un professionnalisme extrême et elle repousse de quelques minutes le festin d'Eo pour aller vérifier le coin desserts qu'elle a cuisiné de A à Z. « Oui, mais juste un petit moment. Je veux m’assurer que tout est parfait avec les desserts. » Eo, pas contrarié ni contrariant, voit le côté positif de la chose. Le dessert, c'est son péché gourmand et même les dévorer avec les yeux reste un plaisir infini pour le grand blond. Alors autant dire qu'il ne râle pas une seule minute, au contraire, il emboîte le pas à la jeune femme sans demander son reste. « Ya rien de mieux pour s'ouvrir l'appétit, allons voir ! »

Ils se rendent devant le buffet en question et les yeux de Léo se mettent presqu'à briller. Il y voit des montagnes de gâteaux, crèmes dessert et chocolat en tout genre. Il y en a pour tous les gouts et les couleurs chatoyantes et pétillantes qui décorent la table finissent d’habiller le tout à merveille. C’est une ode à la gourmandise cette table. Et lui, il est très gourmand, alors ça lui parle. Des feux d'artifice explosent même dans sa tête ! Bon okay j'exagère, mais il n'empêche que tous ces desserts semblent tout simplement succulents à ses yeux. Eo regarde Lydia arranger quelques petites choses et il guette le moment où il pourra agir en toute discrétion. Sa cible ? L'éclair au chocolat, son dessert favori qui, quand il est cuisiné par sa fabuleuse copine, lui donnerait presque des micro-orgasmes culinaires. Il adore ses éclairs au chocolat, vraiment, il pourrait ne se nourrir que de ça sans jamais s'en lasser. Alors quand Lydia tourne enfin le dos, Eo est plus rapide que la lumière. Il attrape un éclair en un éclair et le fourre dans sa bouche en une seconde chrono. Il est pire qu'un animal affamé et pourtant il n’est ni un animal ni même affamé. Mais dans sa bouche c'est maintenant le festival du chocolat. Micro-orgasme culinaire je vous dis. Il a tout juste la présence d'esprit de se tourner afin de se cacher lorsque Lydia passe arranger le côté des éclairs au chocolat dont l’un manque définitivement à l’appel. « J’ai hâte que tu goûtes aux éclairs au chocolat! » Oops. Il allait se faire griller mais en même temps son plan est passablement bancale et ses chances d'en sortir ni vu ni connu sont proches de zéro. Puis il faut dire qu'il ne fait pas beaucoup d'effort non plus. « Hmrrffmhhm. » Étant sa réponse, Eo, la bouche pleine d'éclair au chocolat, se grille tout seul. Il n'a qu'une envie c'est de dire à Lydia ô combien c'est trop bon. « Allons manger! » Lydia attrape sa main et le traîne vers le buffet salé. Pendant ce temps, Eo avale enfin sa bouchée et il s'auto-balance tout seul, tournant la tête vers le buffet des desserts qu'il quitte à regret. « Chérie... J'te jure c'est trop bon ! Restons aux desserts c'est tellement le meilleur. » Mais alors qu'il se tourne vers l'amour de sa vie, le jeune homme croise du regard le buffet des hors d'œuvre... Ce qui le fait changer radicalement de discours. « Oh des ptits fours ! Viens viens ! » Cette fois c'est lui qui entraîne Lydia à sa suite. Il attrape une assiette et se pose devant le buffet garni de toutes sortes de mets plus alléchants les uns que les autres. Il a envie de tout goûter, mais même lui à ses limites et il va devoir faire des choix difficiles. Le fait qu'il vienne de se bouffer un dessert ne l'empêche aucunement de se projeter dans un festin de salé et il élabore déjà son plan d’action cherchant du regard ce qui va lui ravir les papilles ce soir-là. Il va se faire péter le bide. C'est une évidence. « Tu vas devoir me rouler sur la piste de danse je crois. » Il se tourne vers Lydia et affiche un énorme sourire. Eo est content d'être rien qu'avec elle pour cette soirée et ça se voit grâce à de tout petits rien. Lui qui n'est pas un fan de ces événements mondains ne râle pas une seule petite seconde. Il a tout pour être heureux à cet instant précis, non ? À manger, à boire et sa parfaite petite amie rien que pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Lydia WalshHumain modifié
avatar

Kopia
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Mimétisme
Maria, Casey, Pietro, Laura, Elijah, Madelyn et Clary
366
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Bal] Life is beautiful (Leodia)   Mar 22 Nov - 17:56

Life is beautiful




Lydia était de nature perfectionniste et nerveuse. Elle aimait que tout soit parfait, surtout en ce qui concernait sa cuisine. Elle n’était jamais totalement satisfaite et il y avait toujours un truc qui la chicotait. Même si elle se préparait à l’avance, même si elle était organisée et qu’elle se préparait des plans, elle se disait toujours qu’elle aurait pu faire mieux. Elle se posait des milliers de questions et elle avait toujours peur de recevoir des mauvais commentaires. Lydia aimait qu’on apprécie ses plats. Elle aimait plaire et elle portait beaucoup d’attention à ce que les gens pouvaient penser d’elle. Elle savait bien que c’était mal et très nocif, surtout dans un domaine aussi compétitif que celui de la nourriture, mais c’était tout simplement plus fort qu’elle. Tout son entourage lui disait de décrocher et de ne pas s’en faire. C’était normal de ne pas plaire à tout le monde puisque chacun avait ses propres goûts. Lyly tentait d’y faire abstraction, mais c’était difficile. Elle voulait démontrer à tous qu’elle avait du talent et qu’elle ne réussissait pas seulement parce qu’elle était une jolie fille qui passait à la télévision. Certes, certains contacts avaient grandement aidé à son succès, mais elle travaillait également très fort. Elle ne sortait pas de nulle part pour se proclamer pâtissière, elle avait suivi une formation en bonne et dûe forme. Elle n’avait pas eu de passe-droit. Elle avait mérité son diplôme autant que tous les autres. Mais certains journalistes s’entêtaient à dire que c’était son poste de miss météo qui lui permettait d’avoir une aussi bonne publicité. Ces déclarations lui minaient le moral. Ce bal était donc un excellent moyen de montrer à tous ce dont elle était capable et que son talent, elle ne le devait pas à sa petite notoriété, mais à elle seule. Elle voulait faire taire les mauvaises langues. Elle avait donc beaucoup de pression ce soir-là.

En regardant attentivement la table, il y avait un truc qui clochait sans qu’elle ne sache quoi. Elle avait changé des plats de place, bougé les pâtisseries dans leurs assiettes et replacé les petites décorations qui ornaient la table. Le tout sous les yeux ébahis du serveur qui ne savait pas trop comment réagir. Pendant qu’elle s’attelait à la tâche, son gourmand de petit-ami en avait profité pour voler un éclair au chocolat et le foutre complètement dans sa bouche, ce qui n’avait pas échappé à sa douce qui avait pincé les lèvres. "Je vois que tu n’as pas pu t’en empêcher!" Lydia savait que de tout ce qu’elle cuisinait, les éclairs étaient le petit point faible de son chéri. Elle lui en faisait toutes les semaines et pour cet événement, elle avait décidé de changer un peu sa recette habituelle pour le surprendre puisqu’il était évident qu’il s’en prendrait un lorsqu’il serait arrivé au dessert. Mais, il avait été plus rapide et n’avait pas pu attendre. Lyly avait à nouveau fait quelques petites modifications à la table avant de réaliser qu’elle exagérait. Elle fallait qu’elle parte et qu’elle aille s’amuser. Cela ne lui servait à rien de rester là pour trouver l’agencement parfait. Elle se rendait malade pour rien. Elle avait donc traîné Leo vers le buffet. Elle avait une faim de loup elle aussi. Les derniers jours, elle avait peu mangé étant trop stressée par la soirée. Le blondinet avait d’abord émis quelques réserves soulignant que la table des pâtisseries lui convenait très bien, mais dès qu’il avait aperçu les petits fours, il avait immédiatement changé d’avis et il avait pris les devants en la traînant à son tour. Lydia avait éclaté de rire. Ils devaient avoir l’air de deux adolescents à courir ici et là entre les tables de nourriture. Les deux avaient les yeux grands ouverts devant l’amoncellement de choix. C’était tout simplement incroyable. Tout avait l’air délicieux et tout sentait affreusement bon. "Alors on se roulera mutuellement, parce que je suis affamée!" Oui bon, affamée pour Lydia ne signifiait pas qu’elle allait dévorer toute la table et se resservir plusieurs fois. En fait, le terme affamé pour la blonde était probablement une portion de croustilles pour son homme. Elle s’empara d’une grande assiette toute chaude et la remplie d’un peu de tout. Une petite tourte, quelques bâtonnets de fromage, un feuilleté de saumon, des saucisses cocktail et quelques légumes. Sachant que les légumes crus étaient le dernier des soucis de l’agent du Shield, elle en déposa quelques-uns dans son plat. "Et je vais m’assurer que tu les manges!" Le taquina-t-elle sachant qu’il allait faire la moue. "Tu sais que tu peux revenir?" L’assiette de son amoureux commençait à ressembler à une jolie montagne. Leo devenait un vrai enfant quand il se retrouvait devant un buffet. Il voulait tout prendre et tout manger. Elle lui sourit. Elle n’était pas là pour lui faire la morale. Ils étaient là pour se détendre et s’amuser. S’il avait envie de se bourrer la face, ce n’était pas elle qui allait l’en empêcher. Déjà qu’il n’aimait vraiment ce type de soirée même s’il s’y fondait comme un pro. Elle voulait qu’il passe une belle soirée et elle n’était là pour lui faire des remontrances.

La jolie blonde se dirigea vers une petite table ronde haute où un homme et une femme y étaient déjà accoudés. Elle leur demanda s’ils pouvaient les rejoindre et le couple hocha la tête en souriant. Lydia attrapa une flûte de champagne lorsqu’un serveur passa devant la table. Elle croqua dans le feuilleté et ce fût le feu d’artifice de bon goût dans sa bouche. Il fallait absolument qu’elle propose un truc du genre pour le café. C’était succulent. "Oh mon dieu, j’espère que tu as pris les petites bouchées de saumon. Elle sont fabuleuses." Comme elle ne les voyait pas au premier regard dans le monticule de Leo, elle lui fourra la moitié dans la bouche. "N’est-ce pas?"

made by roller coaster

___

A better place, A better time
Revenir en haut Aller en bas
Leo JüngHumain modifié
avatar

The pfiou guy
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
4 / 54 / 5
Voyages spatio-temporel et inter-dimensionnel. Vieillissement ralenti.
Max, Kitty, Teddy, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
345
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Bal] Life is beautiful (Leodia)   Sam 14 Jan - 16:32

Ils sont devant le buffet et Leo a des étoiles plein les yeux. Pour lui, c'est l'équivalent du paradis en quelque sort. C'est couru d'avance, il va goûter à tout, plusieurs fois même peut-être, et il va prendre deux kilos en une seule soirée. Quand il dit qu'il faudra le faire rouler jusqu'à la piste de danse, c'est presqu'une remarque probable. Presque. Mais ce qui est bien, c'est que Lydia partage son enthousiasme. « Alors on se roulera mutuellement, parce que je suis affamée! » On doute cependant qu'elle mange à s'en faire éclater le bide comme lui, la Miss Météo est bien plus raisonnable que son chéri de longue date. Après, il ne faut pas croire les apparences. Lydia est certes un peu névrosée et adore avoir une vie ordonnée mais le seul fait qu'elle veuille encore de Leo dans sa vie est une folie à part entière, la plus folle peut être, ce qui va totalement à l'encontre de ses manières un peu rigides. Au final, des deux, c'est peut-être elle la moins responsable. Lui adore quand elle lâche un peu prise comme ce soir-là. Il aurait voulu qu'elle soit toujours ainsi, à s'enthousiasmer pour un simple buffet comme lui le fait d'à peu près tout dans la vie. Leo a trop souvent vu la jolie blonde dévorée par le stress et les doutes et, dans ces moments-là, il se retrouve bien démuni. Il ne le montre pas, parce que c'est pas son genre et qu'il a toujours un certain flegme apparent, mais la fragilité de Lydia est peut-être la chose qui l'inquiète le plus au monde. Ça réveille chez lui un instinct protecteur pourtant pas très inné, qu'il montre à sa manière. Non pas qu'il soit très démonstratif mais il sera toujours là pour elle, même si ça veut dire venir au bal donné par la maison Magnus ce soir-là. Mais la voir sourire comme ça, ça n'a pas de prix au final. Il la regarde et se dit tout cela alors qu'un fin sourire se peint sur son visage. Oui, c'est définitivement la femme de sa vie (et c’est la première fois en huit ans qu’il se dit ça, mon dieu mais qu’il est leeeeent).

Cette pensée ne s'estompe même pas alors qu'elle le menace à coup de légumes. Lui ne demande pourtant rien. Il est tout occupé à remplir son assiette d'une montagne de petites choses qui donnent l'eau à la bouche. Et alors qu'il kiffe sa vie, sa Miss Météo adorée lui colle des.... des légumes CRUS dans son assiette. Le pire c'est qu’elle ne lui laisse pas le choix. « Et je vais m’assurer que tu les manges! » Lui prend un air un tantinet scandalisé. Quelle idée d'aller manger de légumes crus alors que le buffet est rempli de beignets, de petits fours et de hors d’œuvres gras et délicieux ? Il ne comprend même pas comment des légumes ont pu se retrouver sur cette table. Certes ils amènent plein de petite tâches de couleur qui égayent le tout, mais c'est juste décoratif non ? Il ne va pas bouffer la déco quand même ? Enfin, il n'a pas son mot à dire et carottes, tomates, et autres légumes se retrouvent subitement dans son assiette à lui. Ses épaules s'affaissent alors que son visage passe du scandale à la résignation. Comme elle le dit si bien, elle va s'assurer qu'il les mange et comme il est du genre à faire ce qu'elle dit plutôt que d'essayer de négocier bah… Il va les manger ses légumes. Enfin ça ne l’empêche pas de se lamenter et, ça, il en abuse autant qu’il le peut. « Pourquoi tu me fais ça ? Pourquouaaaaa ? » Il donne souvent beaucoup trop dans le pseudo mélo-dramatique raté. Un peu plus et il pleurerait presque sur l'épaule de sa chérie. Mais au lieu de cela il laisse les légumes en place et finit de créer sa petite montagne de nourriture. Il ne finira jamais son assiette, c'est sûr, mais il a toujours les yeux bien plus gros que le ventre. Surtout qu'il doit quand même garder de la place pour le dessert... enfin toutes ces bonnes réflexions sont bien loin de son cerveau qui ne pense qu'à ajouter encore et toujours des éléments à la pile grandissante de son assiette. Ça doit laisser Lydia perplexe, parce qu'elle fait une remarque sur les excès de l'agent du SHIELD. « Tu sais que tu peux revenir? » Elle est tombée dans le panneau, celui de la fausse illusion du buffet qui paraît sans fin. Mais Leo, lui, n'est pas dupe. On sait jamais, en matière de buffet gratos, faut pas prendre de risque. Il explique alors sa théorie à Lydia et tout ça en continuant de remplir son assiette, tranquillou. « Imagine y'a plus de ces machins là quand je reviens. » Il laisse même un petit temps d’attente, assez pour laisser sa chérie s'imaginer le malheur que ça pourrait être alors qu’il montre des petits fours du bout du doigt d’un air on ne peut plus sérieux. « Moi je veux trop les goûter, je peux pas prendre le risque de rater ça, ça serait de la folie Lyl ! » Et lui, il n'est pas fou. C’est pas un bleu et il ne se fera pas avoir aussi facilement. Fallait la jouer secure dans la vie.

Ils se dirigent vers une table et y déposent leurs assiettes. Ils sont devenus les voisins d'une petit couple plus âgé qui a l'air super sympa et à qui Eo fait un signe de tête pour les remercier d'autoriser leur petit squattage. C'est un peu la spécialité des Jüng-Walsh. C'est comme ça qu'ils sont devenus les petits protégés des Xavier, comme quoi squatter peut vraiment apporter quelque chose dans la vie. Ils sont maintenant en train de squatter ce bal après avoir dévalisé le buffet et avoir piqué deux flûtes de champagne. Ils peuvent enfin manger et Leo ne se le fait pas redire deux fois. Ils ont l'air malin, à cette soirée en amoureux, parce que la première chose qu'ils font c'est de se goinfrer. Ils ne sont clairement pas le plus mignon des couples et pourtant, ils sont plein de petites attentions, comme Lydia qui fait partager une petite trouvaille culinaire à son petit ami de longue date. « Oh mon dieu, j’espère que tu as pris les petites bouchées de saumon. Elles sont fabuleuses. » Elle lui en colle un dans la bouche et Eo goûte ces bouchées au saumon que Lydia lui vend à merveille. Elle a bon goût et s'y connaît si bien en matière de nourriture que Leo n'est même pas étonné de constater qu'une fois encore elle a raison. Elles sont fabuleuses. « N’est-ce pas? » Leo finit sa bouchée et il ne peut qu'aller dans le sens de la blondinette. Après, il n'est pas un très bon juge en matière de bouffe vu qu'il aime à peu près tout... sauf les légumes crus. « Ah mais trop ! J'en ai pas pris... j'accuse les légumes crus, les vils ils ont pris la place de ces machins trop bons là. » Et il les pointe du doigt pour encore mieux les accuser. Après, il a encore plein de petits délices dans son assiette et les bouchées au saumon sont vite oubliés. C'est quand même le truc qui fait que les événements de la Maison M sont quand même cools : y'a trop de trucs à manger. « Tu vois, c'est pour ça que je suis content que tu m'aies fait venir ! Et pour ça aussi... » Il attrape son verre et se tourne vers la jeune femme. Son regard se pose sur elle et, comme à chaque fois, il se prend à la trouver belle. Elle n'est pas Miss Météo pour rien et ce statut enorgueillit bien plus Leo que Lydia. Oui, il la trouve belle et, oui, il est fier d'être l'élu, même si la plupart des gens doit se demander pourquoi. Bizarrement, Leo ne fait pas parti de ces gens-là ceci dit. Lui il est juste content d'être là, avec elle. « À la tienne Lyl, et à tes éclairs au chocolat surtout ! » Comme si la cuisine de Lydia était son seul talent... Leo est parfois, souvent, maladroit, mais c'est sa manière à lui de saluer le travail de la jeune femme qui va à coup sûr faire un tabac avec son buffet de desserts. Avec Leo, faut savoir lire entre les lignes malheureusement. Après avoir trinqué avec la pâtissière, il porte son verre à ses lèvres et prend quelques gorgées de ce champagne que leur propose la Maison M ce soir-là et sa réaction ne se fait pas attendre. « Hé, ils se sont pas moqués de nous, Magnus nous la fait pas à l'envers là ! » Magnus à cette qualité de pouvoir payer du bon champagne à l'ensemble de son peuple... il doit vraiment être blindé de thunes le roi quoi...

___

Electric Love
Baby, you're like lightning in a bottle. I can't let you go now that I got it and all I need is to be struck by your electric love. › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Lydia WalshHumain modifié
avatar

Kopia
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Mimétisme
Maria, Casey, Pietro, Laura, Elijah, Madelyn et Clary
366
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Bal] Life is beautiful (Leodia)   Lun 30 Jan - 19:27

Life is beautiful




La soirée se passait bien et maintenant que le petit couple s’était extasié devant l’énorme et abondant buffet de la fête, Lydia se sentait mieux. Ses yeux n’étaient pas constamment rivés sur la table voisine qui affichait ses créations. Ils n’étaient pas fixés sur le visage de ceux qui mangeaient de ses desserts dans l’attente d’une réaction. Ils observaient plutôt son amoureux des neufs dernières années. Même si elle le connaissait bien, elle était toujours étonnée de constater à quel point il pouvait être gourmand. Sa montagne de nourriture descendait à une vitesse folle. Il mangeait tout sans prendre le temps de bien mâcher ou même sans respirer. À croire qu’elle ne le nourrissait pas convenablement à la maison. On aurait dit qu’il voyait de la nourriture pour la première fois. Même les légumes crus, qu’elle avait déposé dans l’assiette du blond pour rigoler, y passaient. Il tenait à goûter à tout avant qu’il n’en reste plus. Lyly lui aurait bien dit que le roi avait probablement prévu le coup et tout commandé en triple, mais elle adorait voir le Leo insouciant et les yeux brillants d’excitation. Qu’il profite de cette abondance. Ils étaient là pour ça.  La blonde ne pouvait s’empêcher de rire. Un fou rire qui était plus que le bienvenu. Tout le stress qu’elle avait emmagasiné au fil des dernières semaines était en train de s’évacuer. Enfin, elle profitait du moment et mettait de côté ses petits soucis. Grace à Leo. Il n’avait pas à faire grand-chose pour rendre Lydia bien. Il n’avait qu’à être là et être lui-même. Il ne le savait pas, mais il avait un pouvoir d’apaisement sur elle. Il ne suffisait que d’une petite pensée pour son chéri pour qu’elle reprenne un peu le dessus sur ses émotions. Parfois, ses irritations étaient directement liées à Leo, mais elle lui en voulait rarement longtemps. Elle en était tout simplement incapable. Elle ne pouvait pas s’imaginer sans lui, s’ils en venaient à se séparer. Elle ne comprenait d’ailleurs pas pourquoi il restait auprès d’elle. Comment un homme aussi exubérant pouvait rester avec une femme aussi frigide qu’elle? L’île, ou même son Allemagne natal, regorgeait de fille sexy qui lui ressemblait bien plus. Des filles amusantes, expressives et enjouées qui ne s’en faisaient pas pour un rien et avec qui il avait beaucoup plus de points en commun. Dans les premières années de leur fréquentions, la blonde avait eu cette peur constante qu’il se rende compte qu’elle était ennuyante et qu’il la lâche. Cette peur était toujours présente, même si elle savait que malgré tout, il l’aimait. Il ne lui disait pas souvent, c’était peut-être même arrivé seulement deux fois, mais elle savait qu’il lui était dévoué et qu’il n’irait nulle part. Il avait eu plusieurs occasions de claquer la porte, mais Eo était resté auprès d’elle coûte que coûte. Non pas que les jeunes parents se disputaient souvent, mais ils étaient tellement différents et Lydia était tellement perfectionniste dans toutes les sphères de sa vie qu’il aurait pu en avoir marre. Ils formaient une très belle équipe unie. Leur fils était leur priorité et ils étaient sur la même longueur d’onde concernant son éducation. Les deux parents connaissaient chacun leur rôle et évidement, Lydia endossait celui du parent sévère, mais cela lui convenait.

Elle leva sa coupe au « toast » que Leo faisait en l’honneur de ses éclairs au chocolat. Elle pouffa de rire en portant une main à sa bouche. "À ton bon goût!" Elle claqua son verre sur celui de son conjoint et avala un peu de liquide sur le bout des lèvres. "Tu penses que le roi est radin? Il n’offre pas n’importe quoi à son peuple. Il veut ce qu’il y a de mieux pour lui. " Lydia était une fervente admiratrice de leur souverain. Elle ne le connaissait pas beaucoup. Elle avait seulement échangé quelques phrases avec lui depuis qu’elle travaillait pour lui lors d’occasions spéciales, mais elle savait que ce bal était pour les habitants de l’île et qu’il n’avait pas regardé à la dépense. Cette soirée ne cachait rien et ne servait pas à acheter la sympathie, mais bien pour que tout le monde puisse souffler et s’amuser un peu après les derniers événements.

Lydia termina rapidement son assiette et se sentait pleine alors qu’elle avait mangé le huitième de la nourriture de Leo qui continuait de s’empiffrer à cœur joie. "Je suis contente que tu sois venu. J’avais besoin que tu sois là ce soir. " Elle lui offrit un tendre sourire et posa sa main sur le bras de son homme, tandis que son regard se dirigeait machinalement vers la table des desserts. "Merci." Ses yeux brillants étaient revenus rapidement vers Leo. Elle savait qu’il aurait préféré passer la soirée à boire et jouer au poker avec ses amis au lieu de l’accompagner à une soirée officielle et classique, même si le repas était fabuleux. Elle savait qu’il ne se sentait jamais à l’aise dans ces endroits, même s’il démontrait le contraire. C’était sa nature d’être sociable et de s’intégrer facilement partout où il allait, mais il détestait. Mais il était là pour elle parce que probablement au fond de lui, il avait senti que sa douce avait besoin qu’il soit présent pour l’épauler et qu’il savait que cette soirée était importante pour elle. Lydia pris une gorgée de son champagne qu’elle prit le temps de bien savourer se doutant que c’était l’une des dernières fois qu’elle buvait des bulles de cette qualité. La musique festive changea alors son rythme entraînant pour un plus calme et doux. Plusieurs couples se dirigèrent vers la piste de danse pour partager un moment intime. Lydia se mordait les lèvres en les observant. Leo n’était pas démonstratif et dansait rarement, mais jamais il ne lui avait refusé une danse. "Tu viens? Ça va aider à faire passer tout ça." Elle lui tendit une main pour qu’il la suive.


made by roller coaster

___

A better place, A better time
Revenir en haut Aller en bas
Leo JüngHumain modifié
avatar

The pfiou guy
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
4 / 54 / 5
Voyages spatio-temporel et inter-dimensionnel. Vieillissement ralenti.
Max, Kitty, Teddy, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
345
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Bal] Life is beautiful (Leodia)   Sam 18 Fév - 21:09

Pour une fois dans sa vie, Leo choisit d'être raisonnable et il ne finit pas son assiette. Il commence à être full et c'est un très mauvais choix stratégique que de se gaver au plat principal. Il lui faut de la place pour les fabuleux desserts de sa fabuleuse copine, parce qu'il est gourmand comme tout et que les sucreries sont son pêché mignon. C'est peut-être pour ça qu'il aime autant Lydia même si il ne le lui dit que rarement. Parce qu'elle est comme ces sucreries qui lui plaisent tant. Jolie, douce et sucrée à la fois. Leo boit un peu champagne, histoire de finir ce plat en beauté, et son regard se perd sur la foule ambiante. Tout le monde est bien habillé et a l'air content. Certains vont même danser. Lui, c'est pas trop son truc. Quand il fait la fête, il rejoint ses potes du club de rugby et ils font la tournée des bars. C'est clairement pas le même monde ici, mais Leo n'a pas voulu dire non à Lydia. Pourtant, s’il n'avait vraiment pas voulu venir, il ne l'aurait pas fait. Il se force rarement à faire les choses même pour les beaux yeux de la jeune femme qui mérite réellement tellement mieux que lui. Il sait pourtant parfois être chou et mettre son égoïsme de côté, comme il le fait ce soir-là. Leo n'a pas une grande intelligence en matière de lire entre les lignes, mais fallait vraiment pas avoir bac +8 en psychologie pour savoir que cette soirée est importante pour la pâtissière. Comme il le fait parfois, il se force donc à assister à cette soirée. Ca ne lui coute pas grand-chose et au final c’est pas si mal que ça. De la bonne bouffe et du bon champagne, quoi demander de mieux ? Pour elle ça représente pourtant beaucoup plus que ces petits riens qui contentent amplement Leo. Lydia se sent le besoin de le remercier lui. Elle pose sa main sur son bras et il se retourne vers la jolie blonde. « Je suis contente que tu sois venu. J’avais besoin que tu sois là ce soir. » Il est un peu étonné qu'elle lui dise ça. Lydia est quelqu'un de fragile et Leo a de nombreuses fois du gérer des crises d'angoisse inexpliquées, mais ce soir-là, il n'a vraiment rien fait de spécial. « Merci. » Il a pas l'habitude qu'elle le remercie mais il aime bien et sourit à son tour. Il est un peu maladroit dans ce genre de situation, parce qu'il sait pas trop faire. Lui ce qu'il gère c'est les conversations de surface, celles qui sont rigolotes et légères. C'est ce qu'il fait qu'il est ultra sociable et qu'il se fond dans n'importe quelle masse, que ce soit dans un pub ou dans un bal de ce genre. Des que ça devient plus personnel c'est autre chose. C'est pas naturel chez lui et ça donne des réponses comme : « Bah de rien Lyl. »

C'est peut-être la magie de la soirée qui fait que Lydia a une soudaine envie d’aller danser en amoureux. Il faut dire que le cadre est sympa et que la musique s'est un peu calmée. Plusieurs couples en profitent pour aller passer un moment à deux et ça a dû donner l'idée à la jeune femme. « Tu viens ? Ça va aider à faire passer tout ça. » Il n’aime pas trop danser, mais il ne dit jamais non à Lydia, parce qu'en réalité il adore ces moments avec elle. Il ne se fait donc pas prier mais doit tout de même y aller de son commentaire, parce qu'il ne peut pas s'en empêcher. « Pour aider tout ça à passer faudrait que je me roule jusqu'à canapé et que j’y reste deux jours entier, mais un peu de danse ça peut peut-être le faire aussi. » Il attrape la main de la jeune femme et la suit sur la piste. Il est légèrement derrière elle et il ne sait pas pourquoi mais sa main libre se glisse dans la poche de sa veste, sûrement pour se donner un petit style de dandy (et ça lui va si bien). Il sent alors, du bout de ses doigts, un petit objet qu'il ne reconnaît pas tout de suite. Il l'attrape et le sort de sa cachette tout en baissant le regard vers celui-ci pour enfin le découvrir. C'est une petite bague, appartenant sûrement à Reagan. Comment s'est-elle retrouvée là ? C'était un mystère qui porte sûrement le prénom d’Aidan. Tout parent sait que les enfants ont un don pour faire apparaître les objets les plus improbables aux endroits les plus improbables. La bague ne doit pas valoir grand-chose mais elle est jolie tout de même. Ça lui donne une idée folle, une idée qui sonne vraie. Remettant la bague dans sa poche, il entre enfin sur la piste de danse et entraîne Lydia tout contre lui alors qu'il garde l'une de ses mains dans la sienne et que l'autre vient glisser dans son dos. Leo n’aime pas danser, mais il sait bien y faire et il est affreusement stylé quand il se lance dans des slows. Faut dire qu'il a une certaine élégance qui découle de sa stature de beau et grand blond. Ils font quelques pas de danse et il lance alors, sorti de nulle part un discours un peu fou qui lui va bien. « Tu sais, tes éclairs au chocolat j’pense que je pourrais jamais m'en passer. Mais quand je dis que je peux pas m'en passer c'est genre... même quand on sera vieux et tout fripés, j'en piquerais en cachette aux gosses d'Aidan quand tu leur en feras et que j’y aurais pas le droit. Oui, tu sais, à cause de mon futur cholestérol. » Son regard passe de la foule au visage de sa copine de longue date. Il arbore un petit sourire amusé, celui qui signifie qu'il a quelque chose derrière la tête. Leo ne dit pas toujours n'importe quoi n'importe quand, juste pour le plaisir de balancer des imbécilités dans le vent. On ne voit pas toujours où il veut en venir par contre, pourtant lui le sait très bien. Il adore ses éclairs au chocolat et il voudrait pouvoir en manger tous les jours jusqu'à sa mort, parce que c'est elle, la femme de sa vie.

___

Electric Love
Baby, you're like lightning in a bottle. I can't let you go now that I got it and all I need is to be struck by your electric love. › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Lydia WalshHumain modifié
avatar

Kopia
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Mimétisme
Maria, Casey, Pietro, Laura, Elijah, Madelyn et Clary
366
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Bal] Life is beautiful (Leodia)   Jeu 16 Mar - 15:43

Life is beautiful




Lydia savait qu’elle n’était pas facile à vivre. Elle aimait avoir le contrôle, elle aimait diriger, elle détestait quand les choses ne tournaient pas comme elle l’avait prévu et elle était constamment stressée. Tout ce qui l’entourait était une raison pour la rendre nerveuse. Les crises de panique étaient choses courantes chez elle et elles étaient souvent violentes. La belle prenait des médicaments, mais tous les jours, elle devait se battre contre ses démons. Pour n’importe qui, les raisons de ses crises étaient insignifiantes, mais pour elle, elles étaient gigantesques. Elle n’était jamais complètement calme ou détendue, il y avait toujours un truc qui occupait toutes ses pensées. Elle-même se trouvait épuisante, elle ne pouvait pas s’imaginer comment c’était de vivre avec elle ou de la côtoyer. Cindy et Dylan avaient de vrais nerfs d’acier pour être capables de l’endurer.  Le champion restait tout de même celui qui partageait sa vie. La blonde se demandait encore pourquoi Leo était encore à ses côtés, aussi fidèle, alors qu’elle pouvait être insupportable et dramatique. Il ne savait jamais comment réagir et était souvent mal à l’aise, mais jamais il ne l’avait abandonné. Il ne bronchait pas ou ne levait jamais le ton. Il ne disait pas grand-chose, mais habituellement, sa seule présence aidait à calmer la pâtissière. Elle ne savait pas ce qu’elle ferait sans lui. Il semblait être le seul à pouvoir la supporter. N’importe quel homme serait parti à la première heure en s’apercevant qu’elle était folle. Lydia ne le remerciait pas assez, le prenant pour acquis. Alors qu’il en faisait beaucoup pour elle sans qu’il ne le sache. Déjà de rester avec elle, c’était le plus beau des cadeaux. C’est pour cela que le commandant en second avait eu l’air surpris par cette démonstration d’affection. Lyly se sentit mal et se promit mentalement de ne plus le faire. Elle avait souri faiblement à la réponse du jeune homme. Il ne changerait jamais. Les sujets sérieux, ce n’était pas pour lui. Et c’était l’une des raisons pourquoi Lyly l’aimait autant et qu’elle avait besoin de lui. Il réussissait à la détendre et à la faire rire sans faire beaucoup d’efforts.

Portée par l’ambiance à la fois festive et intime, Lydia avait demandé à son chéri de venir danser avec elle. Il avait accepté, même si c’était à contre-cœur. "Tu pourras rester sur le canapé autant que tu veux, mais après!" Elle toucha son nez avec son doigt et empoigna sa main. Elle le traina au milieu de la piste de danse en gambadant comme une fillette. Sans qu’elle ne le guide, il l’encercla de ses bras et la jeune maman s’y engouffra. Tout d’un coup, tous ses petits tracas s’étaient volatilisés et la table des desserts était le cadet de ses soucis. Elle posa sa tête sur le torse musclé de son homme et se laissa bercer. Il y avait tellement longtemps qu’ils n’avaient pas été que tous les deux et qu’ils ne s’étaient pas offerts une soirée en amoureux. Elle voulait en profiter au maximum ne sachant pas quand ils pourraient le faire à nouveau, surtout avec tout ce qui s’en venait et ses nouvelles fonctions d’entrepreneure. Valait mieux ne pas y penser, sinon des tonnes d’idées allaient lui traverser l’esprit et elle risquait une rechute. Ce n’était vraiment pas le moment, ni l’endroit pour faire une crise. Elle devait se détendre et profiter du moment présent.

Après quelques minutes de silence tandis qu’ils dansaient doucement l’un contre l’autre, Leo se mit à déblatérer sur les éclairs au chocolat de la miss météo. Elle avait d’abord froncé les sourcils se demandant pourquoi il revenait sur le sujet, alors que chaque fois qu’elle lui en faisait, il l’inondait de compliments. Mais voilà qu’il ne s’arrêtait pas seulement au simple « Ils sont délicieux », il parlait au futur et des petits-enfants d’Aidan et de sa futur maladie reliée au cholestérol. Elle pouffa de rire en le regardant avec suspicion. "J’inventerai une recette moins calorique et grasse, mais aussi bonne pour que tu puisses continuer à en manger!" Elle ne voyait pas du tout où il voulait en venir. Leo parlait beaucoup, souvent pour rien dire, mais là, il y avait quelque chose de différent dans son visage et sa voix. Il avait un sourire franc et un regard brillant. Sa voix était douce et neutre, il n’y avait aucune once de taquinerie comme il en avait l’habitude. Lyly plissa les yeux et planta son regard dans celui de son amoureux. "Leo, qu’est-ce que tu essaies de me dire?" Elle n’avait aucune arrière-pensée et elle était plutôt amusée par ce petit manège. Elle le connaissait bien son homme.

made by roller coaster

___

A better place, A better time
Revenir en haut Aller en bas
Leo JüngHumain modifié
avatar

The pfiou guy
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
4 / 54 / 5
Voyages spatio-temporel et inter-dimensionnel. Vieillissement ralenti.
Max, Kitty, Teddy, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
345
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Bal] Life is beautiful (Leodia)   Ven 17 Mar - 22:43

Leo dit parfois des trucs qui n'ont ni queue ni tête, ou plutôt si, mais juste pour lui. Il a toujours une certaine logique même si elle est assez unique et originale. C'est cette logique qui  le fait sortir du lot et qui l'a amené loin très vite. Il y a de cela quelques années, elle les a fait émigrer sur cette île à coup du destin, grâce à un simple hémisphère où un doigt vint se poser sans vraiment savoir où ca allait les mener. Genosha est très loin de leur Allemagne natale mais c’est maintenant leur maison. Et à seulement trente ans, cette même logique a fait de lui le commandant en second du SHIELD, rien que ça. Il ne faut pas croire, si il en est arrivé là c'est parce qu'il le mérite par bien des égards. Mais si il a pu prouver autant c'est parce que sa magnifique copine a toujours été là pour gérer les choses quand lui ne l'était pas. Et même alors qu'il divague complètement sur leur futur, fait de petits enfants, de cholestérol et de sucrerie, elle a la réponse à tous ses caprices. « J’inventerai une recette moins calorique et grasse, mais aussi bonne pour que tu puisses continuer à en manger! » Leo ne s'attendait pas à ça, en grande partie parce qu'il ne pensait pas qu’un tel miracle soit possible. Lui, qui est déjà bien décidé à mener à bout sa prochaine folie, n'en est alors que plus sûr de lui et il sourit doucement. Les yeux bleus de l'allemand se perdent sur le visage de porcelaine de sa petite amie de longue date. Il n'est pas du genre à lui sortir des mots doux bien souvent, mais quand elle lui assure des éclairs au chocolat à vie, ça le fait redoubler d'amour envers elle. Et ne vous y trompez pas, ce n'est pas juste parce qu'il est gourmand, mais plutôt parce qu'il n'y a qu'elle pour être attentionnée au point de lui inventer des éclairs allégés. « T'es vraiment parfaite. » Son sourire se fait un peu plus grand et il la fait tourner sur elle-même, le tout avec une élégance qu’il ne leur soupçonne pas. Le fait est que Lydia et Leo ont toujours fait un petit couple attendrissant malgré eux.

Pourtant, il a beau être d'une subtilité peu subtile, Lydia sent l'entourloupe. Elle le connaît par cœur depuis le temps et vice verra d’ailleurs. Il reconnaît cette manière qu’elle a de plisser les yeux et de planter son regard dans le sien, ce qui précède inéluctablement la question. Il conserve pourtant son sourire un peu énigmatique. Il adore la faire marcher avec ses cachotteries, ce qui n’est pas vraiment sympa quand on sait que Lydia déteste être prise au dépourvu. Ils sont les opposés l’un de l’autre, et pourtant, ça ne les empêche pas de voir les années défiler main dans la main malgré tout. « Leo, qu’est-ce que tu essaies de me dire? » Son sourire se fait plus grand, plus malicieux aussi, et il s'arrête de danser quand elle lui demande, assez légitimement, cela. Lui qui n'est pas spécialement porté sur l'épanchement de sentiments à tout va, ni même sur les démonstrations affectives à répétition, la regarde d'un air attendri. Une caresse glisse sur le visage de la blondinette alors qu'il s'explique enfin. « Ce que j'essaie de te dire Lyly, c'est que j'adore tes éclairs au chocolat et que je voudrais en manger tous les jours de ma vie. Mais plus que tes éclairs au chocolat, c'est toi que j'adore et je te veux à mes côtés tous les jours de ma vie. Ça j'en suis sûr alors... » Ses mots se perdent quelques courtes secondes dans le temps.

Lui-même n'en revient pas de ce qu'il va faire. Il n'a jamais envisagé ce moment-là, jamais, parce que ce n'est pas pour lui ce genre de truc. Il pensait la même chose, il y a quelques années de cela, du rôle de papa. Ca ne l'intéressait pas, voir même pire, ça le refroidissait carrément parce qu’il pensait que ça ne lui apporterait que des inconvénients. L'important c'est le moment présent, s'amuser et passer du temps avec des gens qu'on aime. L’important, ce n’est pas d’avoir des enfants, ni même de se marier dans une église bondée. Et pourtant, il va vraiment passer le pas, sur un franc coup de tête, mais ça lui parait infiniment juste à ce moment-là. L'allemand fouille alors dans la poche de sa veste, et quitte à se lancer dans le vide en un saut de l'ange totalement improvisé, il va le faire à la façon old school. Alors il se sépare d'elle, de quelques centimètres seulement, juste de quoi mettre un genou à terre, ce qui le fait rire tout seul. Il doit vraiment avoir l'air con, mais il s'en fiche. Il prend la main de la femme de sa vie avec douceur et relève les yeux vers elle. Il est plus amusé que solennel, mais ça n'enlève rien à la sincérité de sa demande. « Lydia Walsh, me ferais tu l'honneur de devenir ma femme ? » Cependant il se doit d'ajouter à l'attention de la jeune femme, et ce parce que la bague qu’il lui montre actuellement est certes jolie mais elle hurle au cheap par la même occasion. « Et oui c'est du toc, je viens de la trouver dans ma poche. C'est surement à Reagan... Mais tout le reste, c'est 100% vrai. » Son sourire s'agrandit alors qu'il avoue sans détour lui faire sa demande sur un coup de tête. Mais quand on connait Leo, ça paraît presque normal au final. Comment en aurait-il pu être autrement à vrai dire ?

___

Electric Love
Baby, you're like lightning in a bottle. I can't let you go now that I got it and all I need is to be struck by your electric love. › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Lydia WalshHumain modifié
avatar

Kopia
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Mimétisme
Maria, Casey, Pietro, Laura, Elijah, Madelyn et Clary
366
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Bal] Life is beautiful (Leodia)   Lun 20 Mar - 16:57

Life is beautiful




« Tu es parfaite » Ces trois petits mots prononcés par Leo allèrent directement au cœur de Lydia qui se sentait rougir, tout d’un coup. Son compagnon de longue date n’avait pas l’habitude de lui dire ce genre de petits mots doux. Il lui faisait souvent des compliments sur sa cuisine, mais rarement sur elle. Si au début, elle aurait souhaité qu’il soit plus romantique et attentionné, elle avait très vite compris que ce n’était pas son genre. De nature midinette, Lydia lui avait d’ailleurs souvent fait la remarque aux débuts de leurs fréquentations, mais sans succès. Elle avait finalement décidé d’abdiquer et d’accepter le fait qu’il lui démontrait son amour d’une autre façon. Ce qui faisait en sorte que lorsqu’un compliment sortait de la bouche de son chéri, c’était qu’il était vrai et franc. Il ne lui avait pas seulement dit cela pour lui faire plaisir. Il le pensait réellement. Ce qui rendait la phrase encore plus belle et plus touchante. Même s’ils savaient bien tous les deux qu’elle était loin d’être parfaite.  Elle déglutit. Pour elle, il était tout à fait normal de faire en sorte que son amoureux soit heureux et ce, même si certaines difficultés se présentaient. Elle était prête à tout pour que Leo se sente bien et elle était très sérieuse en disant qu’elle trouverait une façon de cuisiner des éclairs au chocolat, même s’il ne pouvait plus à cause d’une maladie quelconque. Quitte à en inventer une. Le bonheur de ses deux hommes passait avant tout. Il n’y avait rien de plus satisfaisant de les voir se régaler dans les plats qu’elle leur préparait avec amour.  Il la fit alors tourner gracieusement sur elle-même et elle gloussa. Leo aurait pu ronchonner lorsqu’elle l’avait invité à danser, mais il avait préféré jouer le jeu et s’y donner à fond. Il était un très bon danseur. Elle posa tendrement sa main douce sur le visage de son chéri qui affichait un large sourire. Il y avait longtemps qu’elle ne l’avait pas vu ainsi, aussi décontracter et léger. C’était très contagieux. La belle ne pouvait s’empêcher de sourire à son tour. Il ressemblait à un petit gamin avec ses yeux brillants. Elle pouvait sentir son cœur battre rapidement. Leo était nerveux et il l’était très rarement. Il préparait quelque chose et Lyly ne pouvait pas dire si c’était rassurant, mais elle était tout de même curieuse de savoir ce qu’il mijotait.

Leo continuait de déblatérer sur le fait qu’il voulait manger ses éclairs au chocolat toute sa vie avant de lui faire une déclaration. Il ne lui avait jamais dit toutes ces belles choses. Elle s’en doutait, bien sûr, mais il n’avait jamais été aussi honnête. Aussi doux. Il avait toujours été évident que Leo et elle, c’était pour la vie, même s’ils étaient le complet opposé l’un de l’autre. Ils avaient souvent des différends et ils ne s’attendaient pas pour tout, mais pour une raison incompréhensible, ça fonctionnait entre eux. Ils arrivaient toujours à s’entendre au final. Ils ne restaient jamais en colère bien longtemps et chacun faisait des compromis. Ils formaient une très belle équipe. Lyly était stressée pour tout, mais elle avait une confiance aveugle en son amoureux. Elle savait qu’il ne regardait pas ailleurs et qu’il ne la trompait. Il ne restait pas non plus avec elle, par dépit. On pourrait croire que le jeune père avait envie de plus vu son tempérament désinvolte, pourtant, Lydia savait qu’il se plaisait dans leur petite vie familiale et routinière. Ils n’avaient pas besoin de plus ou de moins. Elle ne comprenait donc pas pourquoi, Leo se lâchait autant ce soir-là. Peut-être était-ce l’atmosphère féérique du bal ou les bulles qui lui montaient à la tête, mais il était différent. Et il fit ce qu’elle n’aurait jamais pensé qu’il ferait un jour. Ce serait mentir de dire que Lydia n’avait jamais rêvé qu’il la demande en mariage, mais elle savait qu’il était contre. Il lui avait souvent dit que c’était une perte d’argent et de temps et qu’ils n’avaient pas besoin d’un bout de papier pour montrer qu’ils étaient amoureux. Comme tout le reste, Lyly s’était faite à l’idée. L’important restait qu’ils soient heureux ensembles. Le voir se mettre sur un genou devant elle était tout simplement irréel. Ses yeux s’étaient ouverts grands et ils s’étaient remplis d’eau. Son cœur avait arrêté de battre et elle retenait son souffle. Elle n’y croyait pas. Elle avait eu une montée de chaleur et elle se faisait du vent avec sa main pour retrouver son air. Ce n’était vraiment pas le moment de faire une crise. "Leo, tu es sérieux?" Laissa-t-elle échapper en le fixant au sol.  Mais, le blond l’était. Il n’était pas du genre à sortir le grand jeu juste pour blaguer. Elle ne pouvait pas le croire. Les gens autour d’eux avaient cessé de danser et ils étaient tous entrain de les fixer. Non seulement, elle n’aurait jamais cru qu’il décide de franchir le pas, encore moins qu’il le ferait devant une foule. Mais cela ne dérangeait pas l’homme qui semblait se trouver ridicule, alors que Lydia le trouvait parfait et que son amour pour lui venait d’atteindre un tout autre niveau. Même après huit ans de vie commune, il arrivait encore à la surprendre.  Lorsqu’il prononça la phrase tant attendue, la blonde sentit ses jambes devenir molles. Son rêve de petite fille se réalisait enfin. Et de la plus belle des façons. Elle laissa échapper un petit rire de ses lèvres avant de hocher vigoureusement la tête. "Oui! Bien sûr que oui! Quelle question!" Et il lui passa doucement la bague au doigt, l’air concentré. Malgré les larmes de joies qui mouillaient ses joues, Lydia avait le plus grand des sourires sur son visage. Son bonheur ne pouvait pas être plus énorme. "T’inquiète. Elle est …parfaite. " La qualité du bijou était bien le dernier de ses soucis. Et puis, c’était du Leo tout craché cette demande, ce qui la rendait encore plus authentique. Aucune préparation ou grande organisation. Elle avait été faite sous le coup de l’impulsivité, tout comme le reste de leur vie. L’alliance ne venait pas d’un grand bijoutier et n’avait pas coûté une fortune. C’était eux. Elle tendit la main à Leo pour le faire remonter. Elle voulait juste le sentir près de lui et l’embrasser.  


made by roller coaster

___

A better place, A better time
Revenir en haut Aller en bas
Leo JüngHumain modifié
avatar

The pfiou guy
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
4 / 54 / 5
Voyages spatio-temporel et inter-dimensionnel. Vieillissement ralenti.
Max, Kitty, Teddy, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
345
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Bal] Life is beautiful (Leodia)   Dim 2 Avr - 15:52

Leo est agenouillé au milieu de la piste de danse et les regards des autres danseurs se tournent les uns après les autres vers le petit couple. Il les voit faire et doit bien avouer être un peu gêné. Pourtant il aime bien être le centre de l'attention. Il parle beaucoup, tout le temps, souvent pour dire des âneries dans le seul but de faire rire ses amis et sa famille. Il est tout aussi capable de faire les pires conneries juste pour le défi et, souvent, quand public il y a, ça se retrouve en affiche totale. Alors c'est étonnant que, pour une fois qu'il ne fait pas une connerie, il se sente gêné. Pas beaucoup, juste un peu, parce que malgré tous ces regards c'est surtout elle qu'il voit. Après tout, il attend une réponse pour pouvoir se relever et ne plus passer pour un gros bouffon. À la place, elle lui demande : « Leo, tu es sérieux? » Il sourit largement parce qu'il adore la surprendre. Elle a toujours ce petit air mi- heureux mi- paniqué qui lui dit qu'il est arrivé à la sortir de ses petites habitudes - d'où la panique - mais pour le mieux - d'où le heureux. Il a réussi son coup, et doublement parce que lui non plus n'en revient pas de la demander en mariage. Il n'a jamais voulu de ça pour eux, et même à ce moment-là, il ne sait pas trop ce que ça représente pour lui. Il sait qu'il le veut, pour elle bien plus que pour lui. C'est son acte non-égoïste de l'année peut être et il le lui offre, sérieusement, oui, très sérieusement même. D'ailleurs pour répondre à sa blonde, elle hoche simplement de la tête, amusé.

Lydia a l'air choqué. Elle pleure et rigole à la fois, non sans être devenue rouge au passage. Elle reste pourtant jolie comme un cœur, parce qu'il en faut bien plus pour enlaidir une Miss Météo. Sa miss météo à lui, parce que oui, il en tire un certain mérite même si franchement, il n'a rien à voir la dedans. Quoiqu’il va peut-être pouvoir officiellement la dire sienne. Il ne tarde d’ailleurs pas à le savoir car elle accepte sa demande. Le suspens n'était pas non super palpitant après huit longue années à être ensemble, mais tout de même, il en est tout de même un peu soulagé. « Oui! Bien sûr que oui! Quelle question! » Le sourie de Leo ne pourrait pas être plus grand alors qu'elle lui dit cela. Il se dépêche d'attraper sa main, qu'elle lui offre visiblement avec plaisir, et il glisse la petite bague de sa nièce à l'annulaire gauche de sa nouvellement fiancée. Le tout ce fait sous le regard de plusieurs personne qui font des « Oooh » enchantés, voir qui applaudissent timidement. Mais eux n'y font pas trop attention, Lydia regarde sa bague en toc achetée pour la modique somme de rien du tout et, surtout, trouvée dans une poche par tout hasard. Et malgré tout cela, elle semble ravie. « T’inquiète. Elle est …parfaite. » Leo n'aurait pas pensé que cette bague conviendrait à sa copine, maintenant fiancée, mais il trouve que c'est tant mieux.

Non pas que le fait qu'elle se contente du peu qu'il a à lui offrir le laisse de marbre, mais il ne compte pas passer sa soirée à genoux en plein milieu de la piste de danse. Il se relève donc et lui attrape les mains pour l'attirer contre lui. Il ne l'embrasse pas, non, mais l'une de ses mains glisse sur la taille de la jeune femme tandis que l'autre main garde celle de Lydia pour la guider à nouveau dans un slow en amoureux. Ça serait presque romantique, si seulement il n'avait pas toujours le mot pour casser ce genre de moment. « Bah nickel alors ! » Emballé c'est pesé, ils sont fiancés ! Il réfléchira à toutes les conséquences de son coup de tête le lendemain, parce que pour le moment, Leo a encore envie de profiter de leur soirée à deux, sans enfant, ni amis, ni famille. C’est la première depuis trop longtemps et il compte bien en profiter pleinement. Et comme Leo n'en reste pas moins fidèle à lui-même, après quelques pas de danse silencieux, il demande presque naïvement. « Dis Lydia... t'as pas une petite envie de dessert toi ? » Il a comme un petit creux. Une envie de sucreries réalisées par sa magnifique fiancée. Fiancée. Ça lui fait bizarre de penser à elle en ce terme pour la première fois. Peut-être que c'est à cause de ça que ses yeux pétillent ou c'est à cause du champagne, ou encore, plus probablement, à la simple pensée du buffet qui l'attend, ou c'est un combo de tout ça. Et puis au final peu importe. Ce soir-là est vraiment super sympa.

___

Electric Love
Baby, you're like lightning in a bottle. I can't let you go now that I got it and all I need is to be struck by your electric love. › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Lydia WalshHumain modifié
avatar

Kopia
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Mimétisme
Maria, Casey, Pietro, Laura, Elijah, Madelyn et Clary
366
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: [Bal] Life is beautiful (Leodia)   Lun 17 Avr - 23:08

Life is beautiful




Lydia n’aurait pas pu être plus heureuse à ce moment bien précis. Malgré quelques petites embuches, elle avait enfin sa maison coquette et rêvée sur une île paradisiaque. Elle était libre et elle était fière de ce qu’elle était devenue et de ce qu’elle avait accomplie depuis leur départ de l’Allemagne. Jamais, elle n’aurait cru qu’ils s’en sortirait aussi bien alors qu’ils étaient partis sans le sous dans un pays étrangé choisi au hasard sur un globe-terrestre poussiéreux. Elle commençait doucement à se faire un nom dans le domaine de la pâtisserie. Bientôt, elle ouvrirait un café littéraire avec son excellente amie et elle était certaine qu’il obtiendrait un franc succès. Elle avait des amis qui l’épaulaient et sur qui elle pouvait compter. Elle était la maman d’un petit garçon attachant et calme. Finalement, le prince charmant avec qui elle partageait sa vie depuis huit belles années avait décidé de lui faire la grande demande, alors qu’elle ne s’y attendait pas et qu’elle n’espérait plus. Lydia avait toujours respecté le choix de son partenaire de vie de ne pas vouloir se marier. Elle n’avait jamais insisté et puis, il était vrai que ce n’était pas si important au final. Ce bout de papier ne voulait rien dire alors que plusieurs couples divorçaient. Mais romantique comme elle était et ayant assistée a des mariages dignes des contes de fées, la jeune femme avait toujours gardé un mince espoir que Leo changerait d’avis, même si elle n’y croyait pas trop. Pourtant, avait bien posé un genou au sol devant elle et il tendait une bague bon marché. Il venait de prononcer la phrase fatidique et il semblait surpris par sa démarche, mais tout aussi heureux qu’elle. Lydia avait bien évidemment accepté sous les acclamations des autres invités. Elle avait les joues en feu et elle n’arrivait toujours pas à y croire. Ce n’est que lorsqu’il avait glissé le petit bijou en toc à son annulaire gauche qu’elle avait pris conscience de l’authencité du geste. Elle avait couiné en fixant le petit objet qui venait de prendre une valeur immense à son coeur. Jamais plus, il n’allait quitter son doigt. Même si ce ne devait qu’être temporaire puisque le blond n’avait rien préparé. Il était très important à ses yeux. Parfaite comme elle venait de le mentionner.  Elle se fichait bien que l’alliance ne provienne pas d’un riche bijoutier, mais bien d’une machine de supermarché. Ce qui pouvait être surprenant de la part d’une fille qui avait grandi et été élevée dans l’abondance. Mais tout cela n’avait plus d’importance désormais. Il y avait longtemps qu’elle avait compris que l’argent ne faisait pas tout. C’était le geste qui comptait. La preuve attendue que Leo voulait passer le reste de sa vie auprès d’elle et qu’il lui promettait son amour. Elle n’en avait jamais douté, mais cela la faisait sentir si importante aux yeux fiers de son fiancé.

Leo se releva soudainement et la repris par la taille pour continuer leur danse comme si de rien était. Comme s’il n’y avait pas eu une petite pause dans laquelle l’un des rêves de Lydia venait de se réaliser. Cela la fit rire doucement et elle se laissa guider par les mouvements de son amoureux. Sa tête était déjà en fonction et remplies d’idées. Elle avait hâte de l’annoncer à ses amies et de commencer les préparatifs. Un regard vers le blond lui signala que ce n’était pas le moment pour cela et qu’elle aurait amplement le temps d’y penser dans les prochains jours. Elle posa sa tête sur la poitrine de son nouveau fiancé et respira son odeur en fermant les yeux. Au bout de quelques secondes d’un silence apaisant, Leo la secoue un peu et lui demanda si elle avait envie de d’un dessert. Lyly ne pu s’empêcher d’éclater de rire. "Allons-y!" À bien y penser, elle avait un petit creux elle aussi. Toutes ses émotions lui avaient ouvert l’appétit et elle ne dirait pas non à une petite dose de sucre. Elle l’attrappa par la main et le guida vers la table des desserts.

SUJET TERMINÉ

made by roller coaster

___

A better place, A better time
Revenir en haut Aller en bas
 
[Bal] Life is beautiful (Leodia)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beautiful agony
» Life on Mars / Ashes to Ashes
» Resident Evil : After Life (3D)
» Unordinary Life
» Life

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: