RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Ryan Helsbury
Extraterrestre
Ryan Helsbury


https://houseofm.forumactif.org/t1717-i-would-bring-you-back-tonight-o-ryan https://houseofm.forumactif.org/t1683-we-were-born-to-make-histor
More about you :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Xcls

Codename : Dilwizit
Pouvoirs : C'EST UN MEC VIRIL UN VRAI!

Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay 53ui
Emergence :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr115 / 55 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Maitrise :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr110 / 50 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Messages : 327
DCs : Amaury, Morgan, Hailey, Moran, Eames, Nathan, Terrence, Lena & Eden

Mar 19 Sep - 21:04

Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable
Jay & Ryan
♠ ♣ We can be heroes everywhere we go. We can have all that we ever want. Swinging like Ali, knocking out bodies, standing on top like a champion. Keep your silver, give me that gold, you'll remember when I say we can be heroes everywhere we go.  ♥ ♦

Un soupir franchit la barrière de ses lèvres alors qu'il rédige quelques lignes. Son stylo crissant contre le papier tandis que l'encre se déverse au niveau des crevasses. Les documents amoncellement sur son bureau qui croule presque sous le tas de fichiers à remplir. Ryan s'en occupe très rarement et à vrai dire il a bien mieux à faire, mais les propositions de contrats sont bien trop alléchantes pour passer à la trappe. Surtout que les prochains blockbusters vont commencer à arriver et il se frotte déjà les mains à l'idée de récupérer les bandes si précieuses qu'il va pouvoir projeter dans les salles. De gros noms sont déjà écris sur les contrats, tapes à l’œil et aguicheurs pour certains. Le nouveau film de cul qui s'auto-proclame l'oeuvre d'art la plus travaillée dans l'écriture du script, alors que c'est clairement un smut tiré d'une fanfiction PWP. Le dessin animé pour gamins qui va attiré la plupart des ados pré-pubères. Le film d'horreur à la faute de grammaire la plus atroce de tout l'histoire du cinéma. Le film d'action qui est un remake sous couverture des années quatre vingt dix. Et ça en passe. Il ricane devant l'engouement de certains de ses contribuables et de ses associés dans leur lettres. Certains font la pub la plus irréprochable possible, alors que d'autres en font déjà la critique la plus pertinente. Tout ceci va lui apporter gros, mais ce que lui souhaite, c'est apporter du divertissement à tous. Il se fiche pas mal de son argent, seuls les films intéressants passent dans ses salles obscures aux noms de planètes. Au sein de la galaxie de son cinéma, les salles renferment ce petit rien qui, ensemble, forment le tout. Son projet est mené à bien et il touche du bout du doigt cette réussite qu'il a tant cherché depuis tout petit. Enfin il est arrivé à son but et il compte bien continuer ainsi.

Pendant encore quelques heures, le directeur de La Comète rempli ses dossiers, relisant plusieurs documents et rédige quelques lettres à l'attention de ses collègues. Il sait pertinemment que la compétition est rude et après avoir établi la liste des films qui figureront à l'affiche, le brun laisse le champ libre aux autres compétiteurs au travers de sa plume. Il soupire en secouant sa main, tentant de faire passer la crampe qui commence à le tirailler. Malgré le progrès informatique et l'essor de celui-ci au sein de la société, le jeune homme préfère toujours l'écriture manuscrite, plus solennelle et authentique. Être un amateur d'art n'est pas que dans la tête, mais aussi dans les manières et la façon de vivre. Ce n'est pas pour rien que toute la fratrie se retrouve encore de temps à autre pour jouer ensemble et laisser libre cours à leur imagination. Cela doit bien faire quelques mois qu'ils n'ont plus été en répétition, mais Ryan passe beaucoup de son temps à jouer du piano une fois chez lui. Il a toujours adoré cet instrument, même s'il pratique le plus souvent la batterie. Le mélange parfait entre antiquité et modernité. La sobriété et l'élégance d'un instrument à cordes face au côté sauvage et déchaîné de l'instrument à percussions. Il sourit en y repensant, ses doigts enserrant le stylo qui trace toujours des arabesques noires sur le papier de couleur crème. Il voit de l'art partout, même en ces quelques lignes stylisées qui caractérisent son écriture si particulière. Le don des Helsbury, avec un cinéaste qui voit de l'art dans le mouvement, un libraire qui voit de l'art dans l'écriture, et un peintre qui voit de l'art dans l'immuable, l'art ne peut être que bien accueilli et se sentir chez lui.

Une mélodie s'élève alors dans l'atmosphère, virevoltant dans les airs. Le téléphone de Ryan se met à sonner soudainement et vibre contre la table du bureau, le faisant sursauter. Il grimace en voyant une petite tâche à côté de sa lettre et lance un regard vers l'écran allumé de son téléphone. C'est un de ses amis et le brun attrape l'appareil du bout des doigts, la pulpe caressant le bouton pour déverrouiller le portable. Il rigole devant l'empressement de son pote et discute quelques secondes avec lui lorsqu'il entend quelqu'un frapper contre le battant de la porte. S'excusant auprès de son ami, il raccroche et interpelle le nouveau venu à entrer, sans chercher à savoir qui se trouve derrière la porte. Revenant à ses lettres, il laisse l'encre s'épancher pour quelques mots tandis que l'individu rentre dans la pièce. Relevant le visage vers lui, Ryan sourit en reconnaissant la silhouette de son plus jeune frère. Ses iris d'onyx se mettent à briller et il termine rapidement sa lettre avant de fermer son stylo et de se relever rapidement. S'approchant de Jay, il pose sa paume sur son épaule en une accolade familière et fraternelle avant de le prendre dans ses bras dans l'un de ces câlins très virils et empreints d'affection. Yo frangin ! Il ricane avant de se reculer, ancrant ses iris dans les siens. Ça va bien ? Il se décale légèrement. Désolé je dois finir les lettres pour les collaborateurs. J'ai plus qu'à les mettre dans les enveloppes, ça sera pas long. Je demanderai à Stanley de les déposer à la poste et on pourra filer. Ryan s'applique alors à transcrire les adresses sur les enveloppes et à y enfermer les lettres, apposant les timbres en dernier lieu. Il soupire de contentement et ricane devant le regard de son frangin avant de se lever, attrapant ses affaires. Il appuie sur l'un des boutons du téléphone fixe pour demander à son coursier de venir passer récupérer les lettres, et s'approche de son bro en quelques enjambées. Alors quoi de neuf ? T'es pas trop exténué avec tes dernières toiles et l'expo en cours ? Il sourit en coin, le regard soudainement pétillant, comme impatient. Tu as pensé à me rapporter l'esquisse pour le tableau que je t'ai demandé ?


Ayaraven


___

enlight the dark
ignite our spark
I'm losing my mind trying to find the perfect line. I think I'm running out of time. Counting seconds passing by. I don't know when I'll be fine. I'm minutes away from going insane. I need a miracle.
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Jay Helsbury
Extraterrestre
Jay Helsbury


https://houseofm.forumactif.org/t3432-jay-helsbury https://houseofm.forumactif.org/t2017-jay-helsbury
More about you : Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay HVgbnY

Jay est un libertin. Ce n'est pas quelqu'un qui se prend la tête. Il fait ce qu'il veux, quand il le veux. Pas de restriction. Pas de jalousie. C'est vraiment quelqu'un de libéré et de franc. Dragueur dans l'âme, si une femme ou un homme lui plait, il essayera de la(ou le) séduire. Comme vous l'avez compris, Jay est un jeune homme qui n'aime pas se mettre de barrière. Son objectif est de s'éclater, de profiter de la vie à fond. Quitte à faire des conneries.

Artiste, il aime autant son métier que jouer avec ses frères sur scène. D'ailleurs, il adore ces derniers. Bien qu'avec son ainé, Ryan qu'il a toujours vu comme un modèle, ils passent beaucoup de temps à charrier Wylan. Il ferait tout pour eux. Et il peux se montrer très loyal en amitié.
Pouvoirs : Tout comme ses frères, Jay n'est ni un mutant, ni un humain modifié. Il possède juste les capacités d'un extraterrestre. C'est à dire qu'il a développé une plus grande résistance au force de l'espace.
Emergence :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr114 / 54 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Maitrise :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr110 / 50 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Messages : 632
DCs : Keith - Malik - Kwan - Tao - Artémia - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun - Sin - Daeho

Dim 8 Oct - 12:38

Jay

ft. Ryan

Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable
Une bien belle journée s'annonce. Comme à ton habitude, tu t'es couché tard et tu t'es levé à plus de midi. Tu as encore un peu la tête dans le cul mais tu es plutôt de bonne humeur. Parce que bon, hier tu as passé une bonne soirée. Une belle nuit même. Tu t'es éclaté au Jarvis et tu t'es accordé une petite ballade nocturne avant de rentrer chez toi pour terminer l'esquisse que tu as commencé.

Cette fois, tu n'as ramené personne. Pas de donzelle ni de beau mâle dans ton lit. Et non. Pas de partie de jambe en l'air ni de Lena dans les parages non plus. Ce qui est plutôt rare venant de toi. De vous. Tu t'es montré extrêmement raisonnable et dans un sens, ça te fais bien marrer. Ce n'est pas souvent que ça arrive. En vérité, tu t'es senti inspiré et tu t'es enfermé dans ta petite bulle d'artiste pour finir ce que tu dois apporter à Ryan aujourd'hui.

D'ailleurs, tu es content du résultat. Tout en roulant un joint, après avoir bu le premier café de la journée, tu admires ton travail et tu lâches un sifflement admiratif. Et oui, tu te lances un peu des fleurs. Tu n'es pas du genre à dénigrer ton travail et très clairement, tu sais que t'es bon. Bah quoi. C'est vrai. Tu fais honneur à votre nom de famille.

Une fois roulé, tu portes ton joint à tes lèvres et tu t'affales sur le canapé, lâchant un sourire. Une heure passe puis deux. Et tu te décides enfin à bouger. Tu vas dans la salle de bain et tu te laves. Tu files ensuite dans ta chambre et tu enfiles un jean et un sweat à capuche que tu affectionnes tout particulièrement.

Au bout d'une heure, tu es prêt. Tu prends les clefs de voiture, posées sur le meuble d'entrée. Et, tout en calant ton dossier à dessin sous ton bras, tu sors de chez toi. Direction, cette fois, la province de Prenova. Tu dois retrouver ton frangin là-bas, pour lui apporter l'esquisse et passer du temps avec lui. Ça te fais plaisir putain. Avec votre emploi du temps respectif, vous n'avez pas trop eu l'occasion de vous revoir. Et ouai, t'es vachement content de passer du temps avec lui quoi. Car tu l'aimes ton frangin. Depuis tout petit, tu le vois comme un modèle à suivre et franchement, ça n'as pas trop changé depuis.

Calé dans ton siège, clope au bec, tu fous la musique à fond. Et tu chantes au rythme de cette chanson qui te prend au tripes et te donnes envie de t'égosiller. Le temps passe et tu arrives enfin à la "Comète". Là où ton grand con travaille. Enfin travaille. Dirige plutôt. Un sourire étire tes lèvres et tu sors de ta caisse, fumant une dernière cigarette avant de pénétrer à l'intérieur.

Tu retrouves Ryan dans son bureau, en train de bosser. Puis, tu frappes à la porte, saluant ton frangin d'un hochement de tête et d'un signe de main, quand ce dernier te gueule d'entrer et que tu pousses le battant.
- Salut !

Très vite, tu te fous à l'aise et tu rend chaleureusement l'accolade que ton grand frère te donne. Tu lui tapotes plusieurs fois son épaule et un rire s'échappe de tes lèvres. Parce que, ouai. Tu es plutôt de bonne humeur. Ton frangin demande si tu vas bien et tu lui réponds :
- Yep et toi?

Avant de reculer légèrement. Il s'excuse de son retard et t'avoue avoir encore quelques petits détails à régler avant que vous puissiez filer.
- T'inquiète. Fait. Je vais pas me casser sans toi de toute façon.

Ça ne te dérange pas une seule seconde. Tu es près à attendre et tu le regardes donc trimer sur ses enveloppes, un sourire amusé au coin des lèvres. C'est qu'il est consciencieux au travail. Tu t'éclates à l'observer et tu te permets même de te coller au mur, histoire d'avoir un truc sur lequel t'appuyer. Plusieurs minutes passent et Ryan quitte enfin son bureau pour te rejoindre. A ses questions, tu te marres et tu te passes une main dans tes cheveux, répondant aussitôt en haussant les épaules.
- Moi exténué? Jamais. Tu me connais. Non, ça se passe plutôt niquel. Puis bon, j'ai juste a ramener mon cul à l'expo hein. L’organisation, tout ça. C'est pas moi qui gère.

C'est Alexia, ta besta. Et à ce jeu là, elle est super douée. Toi. Tu te contentes juste de te ramener à la salle et de jouer les hôtes en balançant à tes potentiels clients, ton sourire le plus enjôleur. Ou angélique. Au choix. Tout dépend. Tu t'es même permis de draguer une jolie demoiselle l'autre jour.

A ce souvenir, un sourire plus taquin étire tes lèvres mais tu ne dis rien. Pas pour l'instant. Tu te contentes de rire et tu ouvres ton dossier à dessin, pour en sortir l'esquisse que Ryan t'a demandé. D'ailleurs, ses yeux pétillent et il semble avoir hâte de voir ce que tu lui as préparé. T'espère que ça va lui plaire. Tu as vraiment envie qu'il soit fier de toi et tu lui tends alors l'esquisse, ajoutant d'une voix rauque.
- Le voilà. J'ai passé la nuit dessus alors j'espère que ça va te plaire. Si tu me dis non. Putain. Je te jure que je tire la tronche.

Bon. Tu plaisantes. Bien sûr. Tu éclates de rire et te le laisses regarder. Tu essayes de voir à l'expression de son visage ce qu'il en pense. Tu restes un moment silencieux. Puis tu lui demandes, curieux, repensant à ses lettres que ton frangin a préparé quelques minutes auparavant.
- Et toi? T'es sur un projet là?



selena gomezthe heart wants what it wants
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Ryan Helsbury
Extraterrestre
Ryan Helsbury


https://houseofm.forumactif.org/t1717-i-would-bring-you-back-tonight-o-ryan https://houseofm.forumactif.org/t1683-we-were-born-to-make-histor
More about you :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Xcls

Codename : Dilwizit
Pouvoirs : C'EST UN MEC VIRIL UN VRAI!

Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay 53ui
Emergence :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr115 / 55 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Maitrise :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr110 / 50 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Messages : 327
DCs : Amaury, Morgan, Hailey, Moran, Eames, Nathan, Terrence, Lena & Eden

Jeu 19 Oct - 8:40

Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable
Jay & Ryan
♠ ♣ We can be heroes everywhere we go. We can have all that we ever want. Swinging like Ali, knocking out bodies, standing on top like a champion. Keep your silver, give me that gold, you'll remember when I say we can be heroes everywhere we go. ♥ ♦

A peine arrivé, la bonne humeur de son frère est contagieuse, et le fait sourire tellement il est un bien heureux. Voir sa famille de temps à autre est vraiment quelque chose qui lui tient à cœur, et le brun se sent prêt à tout quitter pour elle. Si un malheur tombe sur ses frangins ou ses parents, il va être du genre à foncer dans les emmerdes pour leur épargner trop de soucis, préférant porter leur poids sur ses épaules que de voir leur âmes tourmentées. Il est l'aîné de la fratrie et il s'est toujours vu ainsi, tel le chevalier servant de ses petits frères. Bien qu'il ait une fâcheuse tendance à les emmerder plutôt que de leur montrer à quel point il tient à eux. Il ricane devant la constatation, quelques souvenirs de son enfance remontant à son esprit, s'imprimant sur ses paupières alors qu'il ferme les yeux de temps à autre. La voix de Jay le ramène à la réalité et il se rend compte à présent d'à quel point ils ont grandis. Peut-être qu'ils ne sont pas totalement pareils, mais au fond, il s'en fout et apprécie ses frères autant l'un que l'autre. Un sourire étire ses lèvres et illumine son visage, alors que Jay tapote son épaule. Ça va tranquille. Il rit doucement et se recule, pointant son bureau avec sa paume, afin de faire comprendre qu'il avait encore du boulot. Son frère lui répond qu'il ne compte pas se barrer sans lui, ce qui est une bonne nouvelle en soi et cela fait ricaner le plus âgé. Encore heureux, je vais m'ennuyer sans toi sinon. Blague à part, il est vrai qu'il s'amuse bien plus avec la présence rassurante d'un de ses frères que tout seul. Enfin, au boulot y a pas vraiment le temps de niaiser, et ainsi il termine rapidement ses lettres. Ryan les dépose consciencieusement à côté de son bureau, où se trouve le panier à lettres, et se tourne enfin vers son plus jeune frère.

Le brun lui demande si tout va bien en ce moment. Ryan remarque qu'il a l'air un peu fatigué, mais ça doit être son côté protecteur qui ressort. Ça lui arrive de s'inquiéter pour eux, même quand tout va bien. Enfin. Il hausse les épaules et ricane devant sa réponse. Bien sûr que je te connais, trou duc, c'est pour ça que je demande. Il lui donne une petite tape dans le bras et lui sourit doucement. Ah l'amour fraternel. Hochant la tête à la fin, il se souvient vaguement de sa dernière exposition, que la meilleure amie de son frère a organisé. Il est vrai que l'artiste en question préfère juste se la ramener devant ses toiles, un air fier et prétentieux ancré sur le visage. C'est de famille, cette mimique. Quand ils ont du talent, ils savent le montrer. D'ailleurs, Jay finit par ouvrir son dossier pour en sortir l'esquisse qu'il a promis à son frère. Le brun sautille presque tant il est impatient. Il adore le style de son petit frère et rajouter un peu de ses toiles dans son cinéma va faire un bon coup de pub pour lui, et également redonner des couleurs à la bâtisse. D'une pierre deux coups. Les traits dessinés sont fins, et les iris d'onyx glissent sur le papier, couvrant l'oeuvre d'art d'un regard tendre et presque fasciné. L'esquisse est magnifique, et il ne regrette pas de lui avoir demandé une toile exprès pour le cinéma. Elle représente un magnifique astre céleste dans le coin supérieur, que l'on distingue au loin, illuminant une sorte de comète en plein milieu, aux couleurs sinistres. Du moins c'est ce qu'il imagine avec les ombres et les teintes prises par son frangin. Le vaste univers en fond, avec des centaines d'étoiles, et des astéroïdes alentours. Il croit distinguer des silhouettes sur l'astre, et relève le visage vers son artiste préféré, dont il est extrêmement fier. Il hésite à blaguer juste pour le taquiner mais préfère rester sincère. Ricanant doucement, il lui offre un sourire ravi et ses yeux pétillent de bonheur. Elle est parfaite, vraiment. Merci ptit con. Ses iris brillants retournent vers l'esquisse alors qu'il se dirige vers une armoire, et les silhouettes qu'il a cru voir semblent avoir disparu. Il secoue la tête et constate qu'effectivement, il a rêvé. Il n'y a personne sur l'astre, tout est silencieux, et le paysage céleste est d'une beauté à couper le souffle.

Se raclant la gorge, le brun range l'esquisse dans l'armoire, afin de ne pas plier ou abîmer l'oeuvre d'art et la ferme à clefs. Il rejoint rapidement son frère, et lance un coup d’œil à ses lettres quand il lui demande s'il est sur un projet actuellement. Oh, eh bien c'est presque la rentrée alors ça veut dire qu'on va devoir rajouter de nouveaux films. Et je dois les trier parce que j'ai bien une vingtaine de propositions, et certaines ne sont pas vraiment aptes ou idéales pour passer dans les salles. Ryan fait signe à son frère de sortir du bureau et le brun ferme derrière lui tranquillement. Je te jure, des fois je me demande s'ils lisent vraiment les documents avant de signer les contrats avec nous. Il ricane et entraîne Jay à sa suite, pour descendre les escaliers. Croisant Stanley en chemin, Ryan s'arrête deux secondes pour lui demander d'aller récupérer les lettres dans son bureau afin de les poster en ville. Le coursier hoche la tête, souhaitant une bonne fin de journée à son boss, et le brun sourit avant de lui faire un signe de la main, lui rendant la pareille. Tournant la tête vers son frangin, il le voit attendre tranquillement à ses côtés, et lui fait signe de continuer. Ils finissent par sortir du cinéma et l'air frais caresse doucement la peau hâlée du plus âgé, qui soupire d'aise. On avait dit quoi encore ? Resto bédo, c'est ça ? Il ricane. J'espère tu as apporté de la bonne. J'en ai sur moi là, une petite merveille. Tu m'en diras des nouvelles quand on sera sur la terrasse. Ryan glisse d'ailleurs ses doigts dans la poche de son sac pour en sortir un paquet de cigarettes et en tend une à son bro. Il en prend une pour lui après et la cale entre ses lèvres avant de ranger le paquet dans son sac. Cherchant son briquet dans sa poche de jeans, il le sort et il fait rouler la pierre entre ses doigts, allumant la cigarette de son frère. Apportant la flamme à la sienne, le brun inspire un bon coup, regardant le bout rougir sous le brasier dévorant. Le feu s'éteint et il range son briquet alors que des cendres commencent à s'envoler à ses côtés, tournoyant autour de lui. T'as une préférence pour le resto ? Chinois, indien, français ?


Ayaraven


___

enlight the dark
ignite our spark
I'm losing my mind trying to find the perfect line. I think I'm running out of time. Counting seconds passing by. I don't know when I'll be fine. I'm minutes away from going insane. I need a miracle.
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Jay Helsbury
Extraterrestre
Jay Helsbury


https://houseofm.forumactif.org/t3432-jay-helsbury https://houseofm.forumactif.org/t2017-jay-helsbury
More about you : Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay HVgbnY

Jay est un libertin. Ce n'est pas quelqu'un qui se prend la tête. Il fait ce qu'il veux, quand il le veux. Pas de restriction. Pas de jalousie. C'est vraiment quelqu'un de libéré et de franc. Dragueur dans l'âme, si une femme ou un homme lui plait, il essayera de la(ou le) séduire. Comme vous l'avez compris, Jay est un jeune homme qui n'aime pas se mettre de barrière. Son objectif est de s'éclater, de profiter de la vie à fond. Quitte à faire des conneries.

Artiste, il aime autant son métier que jouer avec ses frères sur scène. D'ailleurs, il adore ces derniers. Bien qu'avec son ainé, Ryan qu'il a toujours vu comme un modèle, ils passent beaucoup de temps à charrier Wylan. Il ferait tout pour eux. Et il peux se montrer très loyal en amitié.
Pouvoirs : Tout comme ses frères, Jay n'est ni un mutant, ni un humain modifié. Il possède juste les capacités d'un extraterrestre. C'est à dire qu'il a développé une plus grande résistance au force de l'espace.
Emergence :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr114 / 54 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Maitrise :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr110 / 50 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Messages : 632
DCs : Keith - Malik - Kwan - Tao - Artémia - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun - Sin - Daeho

Jeu 16 Nov - 11:43

Jay

ft. Ryan

Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable
"Encore heureux, je vais m'ennuyer sans toi sinon." A ses dires, un grand sourire étire tes lèvres. Celui qui dévoile toutes tes dents et te fais prendre cet air charmeur, un peu pédant qui te vas si bien. En vrai, tu n'as pas l'intention de te barrer. Tu as trop envie de passer du temps avec ton frère et putain, qu'es-ce que tu te ferais chier sans lui. Il est ton modèle, celui que tu as toujours admiré depuis ta petite enfance. Tu le kiffes ce grand con et ouai, t'as réservé ton après-midi pour lui alors non. Tu ne comptes pas te casser tout ça parce qu'il est un peu long à décoincer de sa chaise.

T'attends donc qu'il termine ses lettres et quand il te traite de trou duc, tu lâches un rire en mettant tes mains dans tes poches.
- Hey, trou duc toi-même connard !

Rien d'insultant dans vos joutes. C'est comme ça que vous vous parlez. Vos rires résonnent d'ailleurs dans la pièce et tu lui renvoie la balle, en cognant ton épaule contre la sienne. Putain, qu'es-ce que c'est beau la fraternité. Vous vous marrez comme des baleines et voilà que tu lui montres l'esquisse que tu as préparé.

T’espère qu'il va kiffer. Tout en le lui tendant, tu ancres tes iris sur lui en attendant sa réaction. Un nouveau sourire étire tes lèvres quand il te dis qu'elle est parfaite. Tu es soulagé. Tu fais mine de le remercier par un salut militaire à la con que tu as vu à la télé et tu balances, toujours avec ce même rictus amusé au coin des lèvres :
- Me voilà soulagé alors grande nouille. Je vais pouvoir pioncer tranquille maintenant.

Tu le laisses encore admirer l'esquisse puis, tu lui demandes s'il est sur un projet. Ryan te répond alors que c'est presque la rentrée et qu'il va devoir rajouter de nouveaux films. Tu hausses les sourcils en hochant la tête. Ça dois être un sacré taffe, n'empêche. De trier toutes les propositions et de voir ceux qui conviennent ou non dans la salle. Tu sifflotes et tu passes vite fait une main dans tes cheveux en lâchant un rire lorsque ce dernier te sors qu'il se demande parfois si certains lisent les documents avant de signer.
- Tu trouveras toujours des glandus qui ne savent pas lire ou s'en foutent totalement. Envoie les chier et le problème sera réglé !

Bon. Même si c'est loin d'être aussi facile, tu en as conscience. Toujours est-il que vous finissez par sortir du bureau et te voilà en train de suivre ton grand frère. Tu le laisses parler au coursier, en restant à l'écart puis vous vous retrouvez enfin dehors. L'air frais fouette ton visage et ébouriffe tes cheveux. Tu les remets en arrière par un mouvement vif et tu tournes la tête en direction de Ryan qui fait allusion à la beuh que tu as ramené.
- Ah ça, tu vas carrément tomber de ta chaise quand je vais te la faire goûter. C'est Arthur qui me la filé, de la bonne à l'état pur. Je te laisserai juger par toi-même.

Putain. Rien que d'y penser, tu as des étincelles dans les yeux. La dernière fois que tu en as fumé un, pas plus tard qu'hier, tu t'es sentis délicieusement plané. Franchement, aucune beuh ne t'avais fais un tel effet et bordel, le goût était à tomber par terre. Bon, tu as joué au con après en rentrant complètement défoncé à la maison et tu avais failli te faire arrêter par les flics mais ça, c'est habituel venant de toi. Ça te fais triper. Par chance, tu n'avais pas été arrêté mais ça t'avais bien fait  marrer de leur faire un petit coucou en passant avant de filer le plus normalement du monde. En mode j'en foutiste à souhait.
- Oh yeah ! balances-tu en faisant un clin d'oeil quand ton grand con de frangin te proposes de goûter à la sienne. Ouai, t'as intérêt à faire péter que je te dises mon avis.

Puis tu prends une clope qu'il te propose si gentiment. Tu la porte à tes lèvres et tu laisses Ryan l'allumer avant d'en inhaler une première bouffée. Elle est agréable comme toujours. Vous commencez alors à marcher et ton grand frère te demande qu'es-ce que tu préfères comme resto.
- Chinois. J'ai une grosse envie de sushi là.

Tout en disant ça, tu laisses un ricanement s'échapper de ta gorge et tu ramène ta cigarette à tes lèvres, prenant une nouvelle taffe. Le moment est agréable. Très vite, vous vous retrouvez au resto choisi puis vous vous installez sur la terrasse, pépouze, cigarette en main à l'air libre, tels deux libertins que vous êtes.
- Bon sinon? Les plans culs? Les amours? T'en es où? lances-tu sans aucun tabou ni aucune gêne tandis que tu t’emploie déjà, à sortir de ton paquet, le joint préparé ce matin. La pêche à été bonne ces temps-ci?



selena gomezthe heart wants what it wants
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Ryan Helsbury
Extraterrestre
Ryan Helsbury


https://houseofm.forumactif.org/t1717-i-would-bring-you-back-tonight-o-ryan https://houseofm.forumactif.org/t1683-we-were-born-to-make-histor
More about you :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Xcls

Codename : Dilwizit
Pouvoirs : C'EST UN MEC VIRIL UN VRAI!

Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay 53ui
Emergence :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr115 / 55 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Maitrise :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr110 / 50 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Messages : 327
DCs : Amaury, Morgan, Hailey, Moran, Eames, Nathan, Terrence, Lena & Eden

Jeu 11 Jan - 19:47

Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable
Jay & Ryan
♠ ♣ We can be heroes everywhere we go. We can have all that we ever want. Swinging like Ali, knocking out bodies, standing on top like a champion. Keep your silver, give me that gold, you'll remember when I say we can be heroes everywhere we go. ♥ ♦

Un rire s'échappe d'entre ses lèvres lorsque son frangin se met à lui donner des conseils. A croire qu'il s'y connaît mieux que lui dans le domaine. En vérité, il sait très bien que Jay a raison, et Ryan veut vraiment pouvoir simplement dire 'non' ou 'stop' à quelques organismes. Encore faut-il qu'ils comprennent le refus. Soupirant doucement, il préfère dévier la conversation, ne souhaitant pas passer sa soirée à rager contre quelques glandus de la vie. A la place, une soirée détente avec son frangin est tout ce qu'il lui faut à l'heure actuelle. Déjà parce que cela fait un moment qu'il n'a plus vu sa sale gueule de petit con, mais aussi parce qu'il lui manque. Et accessoirement parce qu'il a toujours un bon stock de nouveauté en poche, et Ryan n'est pas du genre à refuser ce genre de choses. Profiter de la vie, sans s'arrêter. Le brun connaît les risques mais sa joie de vivre et sa bonne humeur le tirent toujours vers le haut et il ne se soucie que très rarement des conséquences. A vrai dire il s'en fiche même complètement, tel un pro du je m'en foutisme à son paroxysme. Ryan s'est toujours dit qu'il doit tout tester dans sa vie, quitte à frôler ou outrepasser certaines limites. Vivre dangereusement dans une société bien trop contrôlée à son goût. Il lui arrive de faire profil bas de temps à autre, mais là, il en a juste carrément rien à foutre. Son plus jeune frère se tient à ses côtés, et il sait que Wylan le sera aussi, du moins quand il se décoincera un peu plus. Sans compter qu'il y a encore pire que lui et le brun est sûr et certain qu'il ne pourra jamais le dépasser. Leur père, jackass professionnel auto-proclamé et auteur à succès. Du moins pour ceux qui aiment la littérature graphique. Ghayle est le modèle de Ryan, et il ne cesse de le regarder avec fierté, souhaitant pouvoir devenir aussi décalé que lui quand il aura son âge. Enfin, pour l'instant, il a encore du chemin à faire pour être aussi con que lui, même s'il n'en mène déjà pas large à l'heure actuelle.

Ryan se racle la gorge et récapitule rapidement ce qu'ils ont prévu pour la soirée, histoire de bien se remettre les choses en tête, et tout éclaircir. Un petit repas pépère en terrasse avec un échange de joints, la soirée parfaite. Il sourit d'ailleurs lorsque Jay lui raconte qu'il en a ramenée une bonne à l'état pur. Son sourire s'élargit de plus belle, étirant ses traits émerveillés, tandis que son frangin le rassure qu'il pourra juger de lui-même. Le brun a vraiment hâte de goûter et tester de nouvelles saveurs, et il doit bien avouer que Jay est plus doué pour en trouver que lui. Ses trouvailles à lui se basent plus sur les alcools. Forts, vieux, âpres. Il en connait un rayon et en profite pour ramener quelques bouteilles lorsqu'ils prévoient des soirées à plusieurs. En l’occurrence, il en aurait bien ramené pour ce soir, mais débarquer avec son propre alcool en terrasse, c'est un peu moyen, même pour lui. De toute façon, il aura bien l'occasion de prendre une bouteille au cours du repas, et même peut-être après, s'ils décident de se déplacer et de trouver un meilleur spot pour fumer. Soupirant d'aise, le brun fouille dans ses poches à la recherche de ses clopes alors que Jay semble tout aussi ravi que lui à l'idée d'échanger leur splif. T'inquiètes, y en a assez pour durer une partie de la soirée. Avec un clin d’œil, il lui offre une cigarette et s'en prend un pour lui également, avant de les allumer et de lui demander où il préfère manger ce soir. Son ventre grogne silencieusement et il a faim, ses entrailles réclamant l'attention nécessaire pour les apaiser. Jay a envie de sushi, et le brun doit bien avouer que cela fait un moment qu'il n'a pas profité d'un buffet à volonté au restaurant. Qu'il soit japonais ou chinois d'ailleurs. Mais il connait l'adresse d'un bon resto qui font de merveilleux sushis, makis et autres merveilles asiatiques. Ryan salive d'avance en hochant la tête. Fermant les yeux, il peut sentir sa langue devenir plus lourde dans sa bouche tandis qu'il apporte la cigarette à ses lèvres une nouvelle fois. Alors va pour le chinois, il ricane en rouvrant les paupières. Suis-moi, je connais un restau super bien aménagé, et leur buffet est délicieux. Accélérant un peu le pas, le brun fait signe à son frangin de le suivre d'un geste de la main, sa cigarette pendouillant au bout de ses doigts.

Les cendres s'envolent alentours et la fumée s'évapore, tourbillonnant devant lui lorsqu'il souffle au travers de ses lèvres entrouvertes. Ses iris pétillants scrutent le chemin devant eux, alors qu'ils parcourent quelques rues pavées, d'autres bétonnées. Ils marchent en silence, avec une certaine grâce, et une élégance raffinée, malgré leurs manières quelque peu déplacées. Au bout de quelques minutes, ils se retrouvent devant le restaurant et se font installer en terrasse non sans quelques sourires de la part de la serveuse. Le brun lui fait même un clin d’œil alors qu'elle s'éclipse à l'intérieur de la bâtisse, laissant les deux frères devant leur table. Ryan s'installe tranquillement, déposant sa veste sur le dossier de la chaise avant de s'asseoir. Cigarette toujours en main, il la fait tapoter contre le cendrier et l'apporte à ses lèvres, inhalant la fumée empoisonnée en appréciant sa texture sur sa langue. Jay a déjà terminé la sienne et s'emploie à sortir de son paquet le joint qu'il a ramené. Cela fait briller d'autant plus le regard du brun, et il sourit narquoisement, ricanant devant les paroles de son frangin. Avec dextérité et d'un geste fluide, il attrape son briquet et le lance sur la table en direction du blond, avant d'écraser sa cigarette. Un filet de fumée opaque glisse d'entre ses lèvres tandis qu'il expire le poison, s'adossant contre sa chaise. Boah, les plans culs ça se passe toujours bien. Il lui lance un clin d'oeil, ricanant doucement. J'ai bien eu quelques aventures dernièrement, deux trois meufs, et un mec pas plus tard que hier. Mais... Il susurre, son regard pétillant plus ardemment, ses lèvres s'étirant déjà au souvenir de sa rencontre au festival. J'ai rencontré quelqu'un au festival. Enfin, je l'ai vu de loin avant que ça parte en couilles, et je l'ai revue après que ces connards en rouge aient pris la fuite. Il ricane en repensant au fait qu'Esther a retiré son t-shirt sous ses yeux. Tu me crois si je te dis qu'elle s'est déshabillée devant moi ? Il rigole franchement, ses doigts jouant avec le bord de la chaise. Je l'ai invitée à boire un café, et elle est même venue me voir à l'hosto, tu te rends compte, aha. En plus je dois la voir d'ici quelques jours. Il soupire d'aise. Je crois que j'ai eu de la chance pour le coup. Sa voix s'adoucit doucement, il est apaisé, sensible à ces souvenirs partagés avec la belle jeune femme. Mais sa bulle de tendresse éclate alors qu'il secoue la tête, ricanant délicieusement. Mais assez parler de moi, parlons de toi ! Il pointe un doigt accusateur vers son frère, haussant les sourcils de manière suggestive. Toujours avec ta libertine là ? Vous devez bien vous amusez tous les deux. Un ricanement s'échappe de ses lèvres, un air joueur émanant de tous ses pores. T'as du neuf niveau conquête ? Pas que tu perdes de ton charme et de ton jeu quand même, ce serait con.


Ayaraven


___

enlight the dark
ignite our spark
I'm losing my mind trying to find the perfect line. I think I'm running out of time. Counting seconds passing by. I don't know when I'll be fine. I'm minutes away from going insane. I need a miracle.
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Jay Helsbury
Extraterrestre
Jay Helsbury


https://houseofm.forumactif.org/t3432-jay-helsbury https://houseofm.forumactif.org/t2017-jay-helsbury
More about you : Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay HVgbnY

Jay est un libertin. Ce n'est pas quelqu'un qui se prend la tête. Il fait ce qu'il veux, quand il le veux. Pas de restriction. Pas de jalousie. C'est vraiment quelqu'un de libéré et de franc. Dragueur dans l'âme, si une femme ou un homme lui plait, il essayera de la(ou le) séduire. Comme vous l'avez compris, Jay est un jeune homme qui n'aime pas se mettre de barrière. Son objectif est de s'éclater, de profiter de la vie à fond. Quitte à faire des conneries.

Artiste, il aime autant son métier que jouer avec ses frères sur scène. D'ailleurs, il adore ces derniers. Bien qu'avec son ainé, Ryan qu'il a toujours vu comme un modèle, ils passent beaucoup de temps à charrier Wylan. Il ferait tout pour eux. Et il peux se montrer très loyal en amitié.
Pouvoirs : Tout comme ses frères, Jay n'est ni un mutant, ni un humain modifié. Il possède juste les capacités d'un extraterrestre. C'est à dire qu'il a développé une plus grande résistance au force de l'espace.
Emergence :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr114 / 54 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Maitrise :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr110 / 50 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Messages : 632
DCs : Keith - Malik - Kwan - Tao - Artémia - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun - Sin - Daeho

Mer 28 Fév - 12:01

Jay

ft. Ryan

Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable
Putain que c'est agréable : d'être assis là, pépouze sur la terrasse à fumer et boire un coup avec ton frangin. Tu kiffes ce genre de moment. Tu kiffes de toute façon ton grand con de frère et passer du temps en sa compagnie, t'enchantes. Comme à chaque fois que vous avez l'occasion de vous voir.

Faut dire que depuis tout petit, tu l'as toujours vu comme un modèle à suivre. C'est dingue. Tu t'es toujours retrouvé béa devant ses conneries et même si tu adores tout autant Wylan, ton autre frère, tu t'es toujours senti plus proche de ton ainé. Pour la simple et bonne raison que vous avez un peu le même état d'esprit, comme votre con de père en fait.

Alors tu profites de cet instant. Tu ris. Tu inhale ta cigarette et tu en apprécie chaque bouffée. La serveuse qui vous attable est plutôt pas mal. Tu la mate toi aussi. Tes yeux glissent sur sa silhouette appréciatrice et tu hausses les sourcils devant cette jolie poitrine, ce joli fessier quand elle retourne à l'intérieur. Tu te marre devant le clin d'oeil de Ryan. Tu t'installe confortablement sur ta chaise et tu pousses un soupir d'aise, cigarette au lèvres, à apprécier l'air frais sur ton visage.

Ouai. Là, t'es bien bordel. Sourire aux lèvres, tu ancres ton regard malicieux sur ton frère et tu lui demande alors des nouvelles. Sur ses plans culs, sur les amours, tout ça car tu sais qu'à ce niveau, il est tout aussi libertin que toi. Vous n'avez aucun tabou. Vous pouvez en parler comme ça, en plein milieu d'une terrasse bondée sans vous sentir gêné ou quoi que ce soit. Tu ne vois pas pourquoi vous le serez d'ailleurs. Le sexe fait partie des plaisirs de la vie et tu l'as toujours vu comme tel. Bref, tu te cales bien sur le dossier de la chaise et tu te permets même de te balancer légèrement, à rouler ton joint, en écoutant la réponse de ton ainé.

Ses dires te font marrer. Tu hausses les sourcils d'un air amusé, joueur lorsqu'il te dit que les plans culs se passent toujours bien. Il te parle alors de ses conquêtes du moment quand soudain, son regard pétille, s'illumine. Surpris, curieux, tu plisses les paupières et tu avances légèrement ton buste vers la table, tout à l'écoute car là. Il y a un truc. Tu le sais. Tu le sens. Ce regard... bordel. Tu crois comprendre ce que cela veux dire. Tu veux en savoir plus. Il t'avoue alors qu'il a rencontré quelqu'un au festival. A ce foutu festival de merde qui a bien vrillé d'ailleurs. Tu lâche un :
- Non sérieux? Raconte !

Lorsqu'il balance qu'elle s'est déshabillée devant lui. Bordel. Là, tu veux vraiment tout savoir, dans les moindres détails. Un rire s'échappe de tes lèvres et tu termine de rouler ton joint avant de le tendre à ton ainé.
- Ah ouai, là, tu as une touche frangin. Fonce, qu'es-ce que tu attends?

Tout en disant ça, tu claques ta langue contre ton palais. Tu te marres. Tu lui adresses un clin d'oeil complice mais plus tu l'observe, plus tu remarque la différence dans sa voix, dans sa façon de parler d'elle. Tu te demande si... non? Impossible. Un rictus éclaire ton visage et tu hoche lentement la tête, comme si tu réalise soudain qu'il a l'air quand même sacrément sous le charme de cette demoiselle. Ça t'amuses. Tu as bien envie de le taquiner à ce sujet mais Ryan détourne la conversation sur toi et te demande si tu es toujours avec ta libertine.

A sa question, tu éclate de rire et tu rejette légèrement ta tête en arrière. Quant au même moment, la serveuse revient pour vous apporter vos boissons. Tu la remercie dans un sourire enjôleur, séducteur puis tu reporte ton attention sur ton frère, non sans la mater une dernière fois, en levant légèrement ton verre pour trinquer.
- Tu n'imagine même pas mais ouai, je suis toujours avec elle. On se tripe bien tout les deux. On a exactement les mêmes délires et on voit la vie du même côté alors c'est tout bénef.

Oui. Lena et toi. Et bien, c'est une histoire qui te plait extrêmement bien. Vous avez le même état d'esprit, la même façon de voir les choses. Vous ne vous prenez pas la tête et vivez simplement au gré de vos envies, de vos désirs. Sans faire preuve de jalousie ou de possession envers l'un et l'autre. C'est exactement ce qu'il te faut. C'est exactement le genre de relation qui t’enivre, te transporte. Même si tu dois avouer que ta belle est peut-être la première parmi toutes les autres qui t'exalte autant, t'excite et tu dois avouer que la perdre te ferais profondément chier. Mais ça. Tu ne le dis pas, bien évidemment. Tu le garde pour toi. Tu profites juste de l'instant présent et de toute façon seul compte, vos distractions respectives.

Un sourire éclaire ton visage et tu marques une pause. Puis, tu poursuis, te mordant les lèvres aux souvenirs de tes dernières conquêtes, allant de Maggie à Esther. A cette jolie brune en boite et à ce beau barman qui a partagé ta couche pas plus tard que la veille.
- T'inquiète pas pour ça va, dis-tu en riant, tu me connais. Ce n'est pas demain la veille que tu vas me retrouver casé avec des mômes. T'imagine le cauchemars? Ah non. Tu me donnes un bon coup de pied au cul sinon ! Bah écoute, ça se passe aussi niquel. Je n'ai pas à me plaindre de ce côté là. D'ailleurs, j'ai rencontré une belle petite nénette à ma dernière expo. Je suis sûr qu'elle t'aurait plu toi aussi.

Un nouveau clin d'oeil complice. Un rire qui s'échappe doucement de ta gorge. Ta main vient enserrer ton verre pour le porter cette fois à ta bouche et tu continues, appréciant le gout de l'alcool dans ton gosier.
- Même qu'on a fait plus humble connaissance dans un local. Si tu vois ce que je veux dire. Mais toi, du coup? Dis moi, cette demoiselle? Tu n'aurais pas eu le coup de foudre par hasard? Si je ne te connaissais pas aussi bien, je dirais même qu'elle t'a ensorcelé.

selena gomezthe heart wants what it wants
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Ryan Helsbury
Extraterrestre
Ryan Helsbury


https://houseofm.forumactif.org/t1717-i-would-bring-you-back-tonight-o-ryan https://houseofm.forumactif.org/t1683-we-were-born-to-make-histor
More about you :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Xcls

Codename : Dilwizit
Pouvoirs : C'EST UN MEC VIRIL UN VRAI!

Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay 53ui
Emergence :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr115 / 55 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Maitrise :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr110 / 50 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Messages : 327
DCs : Amaury, Morgan, Hailey, Moran, Eames, Nathan, Terrence, Lena & Eden

Mer 7 Mar - 12:40

Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable
Jay & Ryan
♠ ♣ We can be heroes everywhere we go. We can have all that we ever want. Swinging like Ali, knocking out bodies, standing on top like a champion. Keep your silver, give me that gold, you'll remember when I say we can be heroes everywhere we go. ♥ ♦

Jay étend son bras, sa main offrant le délice qu'il s'est roulé juste avant. Le brun ricane à sa réponse, attrapant entre ses doigts le joint préparé par les bons soins de son plus jeune frère. Sa paume érafle le filtre, tandis qu'il s'installe contre le dossier de sa chaise en riant doucement. Oh, t'en fais pas pour ça. Ryan remarque le clin d’œil complice de Jay, ses mimiques taquines et son regard plus sournois. Cela l'amuse. Il sait ce que son frère doit en penser, et il se l'avoue lui-même. Il est sous le charme, de cette belle blonde, de cette femme qui a fait battre son cœur plus d'une fois. Le brun détourne le sujet, demandant à son frangin s'il est encore avec sa libertine. Il trouve leur couple très exaltant, surtout que le blond dispose de goûts particuliers en ce qui concerne ses relations. Tout comme le brun, et le fait qu'il a pu trouver une femme aussi ouverte que lui, rend Ryan heureux. Il ricane, et passe sa langue sur ses lèvres avant d'y glisser le joint, le regard pétillant. Dans un mouvement fluide, il récupère son briquet sur la table, faisant rouler la pierre. Une étincelle jaillit avant de laisser place à une flamme fébrile. Ryan l'approche doucement, laissant le feu dévorer le papier et les herbes, tout en inspirant plusieurs fois. La fumée glisse sur sa langue, déversant une légère saveur contre son palais. Fermant les paupières, il hume doucement, sa gorge tiraillée par les effluves de la drogue douce. Il entend le rire de Jay, et cela l'entraîne dans une certaine euphorie. Il ricane délicieusement, rouvrant les paupières, décalant le joint pour qu'il reste entre ses doigts, alors que son poignet se pose sur la table. La fumée glisse sur sa langue, s'échappant d'entre ses lèvres, en des arabesques stylisées. Son regard capture la silhouette de la serveuse qui revient avec leur commande. Elle dépose les boissons avec un petit sourire, tandis que le brun tapote le joint doucement, lui lançant une œillade charmeuse. Du coin de l’œil, il peut voir Jay faire de même, et un rire glisse sur sa langue à cette image. Lorsqu'il lève son verre pour trinquer, le brun s'approche de la table, torse penché en avant, tandis que sa paume enserre le récipient. Le soulevant légèrement, il trinque joyeusement avec le blond, l'écho du tintement caressant ses tympans.

Apportant le verre à ses lèvres, il laisse la liqueur glisser sur sa langue en un poids qui lui titille les papilles. L'alcool caressant l'intérieur de ses joues, picotant son palais. Il savoure le mélange dans sa bouche, sentant déjà les effets du joint se faire ressentir. Reposant le verre, il ramène une fois de plus la drogue à ses lèvres, dégustant une nouvelle bouffée de ces herbes mixées au tabac. Il inspire, soupire, et hume délicieusement l'odeur fumée. C'est trop d'la bonne ton truc là. Il sourit, avant de passer le joint à son frère, l'écoutant s'épancher sur sa belle. Il a l'air bien, vraiment. Heureux aussi, et même ravi d'avoir trouvé quelqu'un qui semble lui correspondre sur bien des points. Ryan peut le voir au fond de son regard, lorsqu'il plisse ses paupières et que ses iris pétillent plus ardemment. Quelque chose d'agréable s'épanche au creux de sa cage thoracique, une douce chaleur, une fierté et de la joie pour le benjamin. Il sourit, son regard adouci, sa voix imprégnée par l'affection qu'il porte au blond. C'est cool alors. Il souffle doucement, un rire glissant au travers de sa gorge. Tu devrais l'inviter un de ces quatre, qu'elle rencontre les autres. Je suis sûr qu'elle s'entendrait bien avec papa. En imaginant la scène, il ne peut s'empêcher de rire plus franchement, voyant déjà les sujets abordés par leur père. Les conneries de jeunesse, ce qu'elle préfère avec les mecs, et aussi avec les filles, et surtout toutes les propositions de débauche qu'il peut offrir, passant de la drogue à bien plus encore. Leur père est un sacré numéro, mais Ryan ne l'échangerait pour rien au monde tant il se sent bien avec lui. Sa famille et ses amis comptent énormément à ses yeux, si bien qu'il fait tout en son pouvoir pour les rendre heureux. Ils représentent tellement pour lui, qu'il lui est impossible de s'imaginer sans eux, de continuer à avancer sans ces personnes à ses côtés. Un sourire se dessine sur ses lèvres, alors que sa langue vient caresser la chair craquelée. Son regard est doux, tandis qu'il savoure la sensation agréable qui le transcende en pensant à ses proches.

Jay reprend la parole, attirant l'attention du brun. Il se met à ricaner en l'entendant raconter qu'il ne sera pas casé avec des mioches de sitôt. L'image lui tire presque une grimace, plus amusée qu’écœurée. T'inquiète pas, je ferai bien pire que ça si tu finis avec des gamins. Un ricanement s'élève, glissant sur sa langue, avant qu'il ne la fasse claquer contre son palais. Je vais te défoncer, te railler, te charrier, tu vas tellement prendre cher, bro. Sa main se pose sur ses lèvres, cachant son euphorie, mais pas ses iris pétillants. Et seulement ensuite, j'entraînerai ta progéniture sur le chemin de la décadence, pour qu'ils fassent plein de conneries pour te punir. Un silence, tandis qu'il ricane en secouant la tête. Le meilleur tonton au monde. Il reprend le joint que Jay lui tend, le glissant entre ses lèvres. La fumée et le goût apaisent sa langue, caressant sa gorge. T'imagines papa s'il apprenait que t'avais des gosses ? Le bordel que ça ferait, je te raconte pas. Il serait pire que moi. Un ricanement s'élève dans les airs, alors qu'il sourit distraitement, tirant à nouveau sur la drogue. Le brun hoche la tête tandis que le blond explique que tout se passe bien, qu'il ne manque de rien niveau débauche. Cela l'amuse, et il laisse les lèvres s'étirer à nouveau. Jay lui explique finalement qu'il a rencontré une femme à sa dernière exposition, et s'il la mentionne, c'est qu'elle a dû lui taper dans l’œil. Titillant assez l'intérêt du brun, ce dernier se replace plus confortablement sur sa chaise, haussant les sourcils, intimant à son frère de continuer sur sa lancée. Il émet presque une exclamation alors qu'il lui raconte qu'ils ont fait plus ample connaissance. Ouuuuuuuuuh ! Raconte ! Un sifflement approbateur s'échappe d'entre ses lèvres alors qu'il hoche lentement la tête, satisfait par la tournure des événements. Eh bah frangin, t'as vraiment assuré là. Il ricane délicieusement, apportant une fois de plus le joint à sa bouche, goûtant encore et encore la saveur particulière. Il manque presque de s'étouffer quand il lui demande d'élaborer sur la charmante demoiselle qui lui a jeté un sort. Ryan rit doucement, se grattant l'arrière de la tête, ses cheveux râpant sa paume. Un clin d’œil lancé à son frangin et le voilà qui tire une nouvelle fois sur la drogue, avant de lui rendre son joint. Peut-être bien, va savoir. Il sourit, avant de faire racler sa chaise sur le sol, frappant dans ses mains. Bon, on va se servir quand même ? Se redressant, il adresse un regard au plus jeune, attendant qu'il se relève lui aussi. Ses mains frôlent ses cuisses, alors qu'ils marchent en direction du buffet, l'eau à la bouche. Et ensuite je te fais goûter mon spliff, tu vas voir c'est presque autant une tuerie que ce que t'as ramené !



Ayaraven


___

enlight the dark
ignite our spark
I'm losing my mind trying to find the perfect line. I think I'm running out of time. Counting seconds passing by. I don't know when I'll be fine. I'm minutes away from going insane. I need a miracle.
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Jay Helsbury
Extraterrestre
Jay Helsbury


https://houseofm.forumactif.org/t3432-jay-helsbury https://houseofm.forumactif.org/t2017-jay-helsbury
More about you : Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay HVgbnY

Jay est un libertin. Ce n'est pas quelqu'un qui se prend la tête. Il fait ce qu'il veux, quand il le veux. Pas de restriction. Pas de jalousie. C'est vraiment quelqu'un de libéré et de franc. Dragueur dans l'âme, si une femme ou un homme lui plait, il essayera de la(ou le) séduire. Comme vous l'avez compris, Jay est un jeune homme qui n'aime pas se mettre de barrière. Son objectif est de s'éclater, de profiter de la vie à fond. Quitte à faire des conneries.

Artiste, il aime autant son métier que jouer avec ses frères sur scène. D'ailleurs, il adore ces derniers. Bien qu'avec son ainé, Ryan qu'il a toujours vu comme un modèle, ils passent beaucoup de temps à charrier Wylan. Il ferait tout pour eux. Et il peux se montrer très loyal en amitié.
Pouvoirs : Tout comme ses frères, Jay n'est ni un mutant, ni un humain modifié. Il possède juste les capacités d'un extraterrestre. C'est à dire qu'il a développé une plus grande résistance au force de l'espace.
Emergence :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr114 / 54 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Maitrise :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr110 / 50 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Messages : 632
DCs : Keith - Malik - Kwan - Tao - Artémia - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun - Sin - Daeho

Ven 18 Mai - 14:08

Jay

ft. Ryan

Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable
Laissant délicatement l'alcool t'ennivrer, tu regardes ton frangin. Tu ne peux t'empêcher de lui adresser un air taquin, joueur, carrément amusé lorsqu'il te parle de sa demoiselle et tu te fais même la remarque qu'elle a dû sacrément lui taper dans l’œil pour qu'il t'en parle de cette manière. Ça t'amuse. Ça t'éclate et un rire s'échappe de ta gorge tandis que tu hausse un sourcil d'un air espiègle, farceur. Parce que putain, ça te cloue le bec quand même.

Puis, la conversation dérive sur Lena et toi. Un large sourire pourfend alors tes lèvres. Tu repense à ta belle. A ta belle grognasse comme tu aime tant l'appeler. Tes yeux pétillent à sa pensée. Tout en t'adossant confortablement sur ta chaise, tu pose même un doigt sur ta bouche pour les effleurer légèrement, lentement. A l'aise, tu pose ensuite ton pied sur ton autre jambe et tu réponds à ton con de frère, tout en laissant ton esprit divaguer. Car ouai. Ouai, vous vous tripez bien tout les deux. Tu aime votre complicité, votre relation bien particulière qui vous convient tout les deux et tu aime tellement votre dynamisme que tu en redemande, encore et encore sans jamais t'en lasser. Oui, jamais dans la routine. Toujours dans la passion, le jeu et l'art de la séduction. De toute les femmes que tu as pu rencontrer, Lena est la seule à te transporter toujours autant. A te faire vibrer dans chaque moment passé avec elle.

Un rire s'échappe de ta gorge lorsque Ryan te fait une petite remarque sur la beuh que tu as apporté et tu balance, en lui adressant un clin d'oeil :
- Qu'es-ce que tu crois. J'allais pas te ramener de la merde.

Autour de vous, le temps s'écoule. A la fois doucement et lentement. C'est agréable putain et tu laisse le soleil caresser ta peau avec délice. La conversation se poursuit, toujours avec cette légèreté, cette complicité qui vous caractérise. Aux dires de ton frangin, tu te marre, tu imagine soudain un repas de famille et cela te fait triper, en pensant aux blagues de ton père lancé à la volée au cours d'un apéro.
- Grave ! Vas-y, la prochaine fois on organise ça. J'entends déjà papa faire le con et balancer des vannes. C'est Maman et Wywy qui vont être content tient.

Car autant, ton con de frère et toi, vous ressemblez à votre père, autant Wylan a d'avantage pris de votre mère. Tu les vois gêné, toussé, se regarder d'un air blasé pendant que votre daron s'épancherait sur des sujets sensible qui vous ferait bien marré. De nouveau, un rire franc s'échappe d'entre tes lèvres et tu te fonds d'avantage sur ton siège en respirant l'air à plein poumon.

Lorsque Ryan te taquine sur des prétendus gosse que tu n'auras probablement jamais, tu te marre de plus belle. Tu te penche légèrement en avant et tu laisse tes doigts glisser sur ton verre pour le porter à ta bouche.
- Oh mais je n'en attends pas moins de toi grand con. Tu seras le pire des tontons ouai. Pauvres gosses, entre les parents, le tonton et le grand-père, ils seront pire que nous t'sais. Des monstres les mômes. Tellement qu'à la fin, j'aurai même envie de les vendre pour m'en débarrasser.

Non. Ouai. Toi père? Jamais. T'as rien contre les gosses hein mais tu les préfère de loin. Tu ne ressens pas le désir d'en avoir pour la simple et bonne raison que tu aime bien trop ta liberté. Vos rires s'emmêlent, se rejoignent. L'atmosphère est franchement agréable et tes yeux se posent sur ton frangin lorsque la discussion dérive sur vos conquêtes. Tu lui parle alors de la blonde qui a croisé ton chemin lors de ton exposition. Tu lui explique sans trop en dire. Ton sourire se fait taquin, emplis de sous-entendus et tu ricane, passant brièvement ta langue sur ta lèvre inférieure.
- Et bien. Disons que je l'ai abordé, on a un peu discuté tu vois. Puis, on s'est rapproché et dans un commun accord, on a décidé d'approfondir notre petit entrevu dans un endroit plus tranquille. C'était vachement agréable d'ailleurs. Même qu'on s'est vu plusieurs fois après. Une rencontre comme on les aime j'ai envie de dire.

Ton rire se fond une fois de plus dans l'air et tu jette cette fois un regard farceur, insistant sur ton frère en faisant mention de la demoiselle sans tee-shirt qu'il a rencontré. Lorsque ce dernier te tend le joint, tu te penche en avant et tu le prend en le portant délicieusement à tes lèvres entrouvertes. De nouveau, son goût enivre ton palais, te fais tourner agréablement la tête. Sans quitter Ryan de tes iris pétillants, tu fume une taffe puis deux et tu rajoute, en haussant les sourcils à plusieurs reprises.
- Peut-être hein? Héhé. T'as intérêt à me tenir au courant de cette histoire grande perche. T'en as trop dis là.

De plus belle, ta bouche rencontre le papier roulé et tu inspire une dernière bouffée avant de l'écraser dans le cendrier, te redressant sur ta chaise.
- Yep ! C'est pas pour dire, mais je commence aussi à avoir grave la dalle.

Tapant dans tes mains, tu te lève de ton siège puis tu suis ton grand con de frangin, profitant d'être à son niveau pour lui donner au passage une tape sur l'épaule.
- Hum. Hâte que tu me le fasse goûter tient. Connaissant tes goûts, je suis déjà certain que je vais kiffer de toute façon.

Alors que tu garde un bras entouré sur l'épaule de ton frère, vos pas vous mènent au buffet. Tout en agrippant une assiette et des couverts, tes iris glissent sur la jeune serveuse qui vous regarde discrètement et un sourire étire tes lèvres tandis que tu murmure à Ryan, faisant claquer ta langue contre ton palais.
- Je veux pas dire mais je crois qu'on a une touche avec la demoiselle. Je te parie cent balle qu'elle va nous laisser son numéro de portable sur une serviette.

selena gomezthe heart wants what it wants
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Ryan Helsbury
Extraterrestre
Ryan Helsbury


https://houseofm.forumactif.org/t1717-i-would-bring-you-back-tonight-o-ryan https://houseofm.forumactif.org/t1683-we-were-born-to-make-histor
More about you :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Xcls

Codename : Dilwizit
Pouvoirs : C'EST UN MEC VIRIL UN VRAI!

Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay 53ui
Emergence :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr115 / 55 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Maitrise :
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr110 / 50 / 5Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay Fonddr11
Messages : 327
DCs : Amaury, Morgan, Hailey, Moran, Eames, Nathan, Terrence, Lena & Eden

Sam 2 Fév - 20:57

Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable
Jay & Ryan
♠ ♣ We can be heroes everywhere we go. We can have all that we ever want. Swinging like Ali, knocking out bodies, standing on top like a champion. Keep your silver, give me that gold, you'll remember when I say we can be heroes everywhere we go. ♥ ♦

Ryan passe sa langue sur ses lèvres entrouvertes, alors que ses iris s'ancrent en ceux de la demoiselle. La jolie serveuse leur offre un sourire attendrissant, qui étire inconsciemment les coins des lèvres du brun. Lui renvoyant alors son geste, il claque également sa langue contre son palais, riant doucement à la remarque de son frangin. Grave, gros. Mais t'as pas besoin de cent balles, t'es déjà plein aux as, alors je vais pas parier derrière. Il plaisante, à nouveau, penchant sa tête sur le côté tandis qu'il tapote l'épaule libre de son frère. Une étreinte qu'il a apprécie partager en la présence et personne de son plus jeune allié dans la famille. Ses pupilles pétillent tandis qu'il lui lance un regard complice et amusé, ses traits étirés par sa bonne humeur et la plaisanterie. Le brun tapote une dernière fois son frère avant de se retirer, s'éloignant juste assez pour attraper une assiette et commencer à se servir dans le buffet. Toutes les spécialités y passent, tant il est affamé. Ryan retourne s'asseoir et déguste avec un empressement non dissimulé, ces mets délicieux et raffinés. Ses papilles s'en délectent et il hume plusieurs fois, soupirant de contentement alors qu'il échange des propos avec Jay. Parlant de sa dernière exposition, de ses nouvelles toiles. Et de ce qu'il compte présenter à sa prochaine collaboration. Les échos de leurs voix résonnent pleinement sur la terrasse et alentour. Leur joie imprégnant même les humeurs moroses de certains clients, qui se mettent à rire de ce qu'ils peuvent entendre. L'amusement s'épanche entre les frères, sans jamais les quitter. Les éclats de rires émanant de leur table, faisant sourire la serveuse, qui, comme ils l'ont prédit, a écrit son numéro sur leurs deux serviettes. Le brun lui lance un clin d’œil alors qu'elle s'échappe de la terrasse, un rire sur le bout des lèvres. Ryan passe sa main sur son ventre, rigolant doucement. Bordel, j'ai trop bouffé, bro. J'en peux plus. Sa main vient fureter dans la poche de sa veste à la recherche de son paquet et de son briquet. Déposant le tout sur la table, ses lèvres s'étirent en un sourire complice et prometteur. Serait temps de faire passer ça avec un digestif, tu crois pas?

Ryan hèle à nouveau les employés, et cette fois, c'est un serveur qui prend sa commande. Votre digestif le plus costaud. Deux fois, s'il vous plaît. Il repart, hochant la tête, alors que le brun laisse glisser ses iris sur ses formes, s'attardant un instant sur les courbes de son fessier. Il se tire de sa contemplation, en tournant la tête de l'autre côté, se concentrant sur son paquet de cigarettes. L'ouvrant avec dextérité, il attrape dans un mouvement souple du poignet, ce joint qu'il a roulé le jour-même. Maintenant je te fais découvrir cette tuerie. Petit rire qui s'élève, glisse sur sa langue avec légèreté. L'homme apporte le joint à ses lèvres, qu'il coince subtilement en les pinçant doucement. Ses paumes prennent le saint Graal en coupe, tandis qu'il allume son briquet. La flamme dansant sous ses yeux assurés, alors que les flammes s'épanchent déjà sur le papier. Le consumant à mesure qu'il inspire cette fumée empoisonnée, mais si délicieuse. Délictueux interdit. Mais c'est bien là tout l'intérêt. Il laisse le nuage intoxiqué peser sur sa langue, la fragrance s'y apposer. La saveur embaume contre son palais, jusqu'à ce qu'il finisse par expirer. Par delà la fumée qui s'élève, il lance un sourire amusé à son frère, lui passant le joint si dûment mérité. Le serveur arrive en plein échange, et dépose les deux shooters devant eux. Offrant un sourire amusé, il finit par se retirer avec un rire, alors que Ryan lui indique qu'ils ont tout ce dont ils ont besoin. Je constate bien cela, oui. Profitez. Le brun hausse les sourcils, étonné, mais finit par rire à la suite, en voyant l'expression de son frère. Ce dernier lui rend finalement le joint, en plaisantant que ce n'est pas mal du tout, mais que sa came est bien mieux. Cette remarque amuse encore plus le brun qui lève les yeux au ciel, feignant d'être exaspéré. Raté. Il enserre le shooter dans sa main, et trinque avec son frangin, avant d'avaler le tout cul sec. A nous ! Et à d'autres sorties en perspectives, ehe. Ils passent le reste de leur après-midi à s'échanger ce joint, jusqu'à ce qu'il n'en reste plus que des cendres envolées. Mais Jay a également apporté ses herbes, et leur en a roulé un chacun. Les deux profitent alors de ce moment partagé, pour échanger d'autres anecdotes et plaisanter à n'en plus finir. Complètement euphoriques, imbibés et fonce-dé. Mais ça en vaut la peine. Et Ryan ne peut pas le contredire, tant il a aimé cet instant passé en la compagnie de son frère adoré. Le souvenir de cette après-midi, embrume encore ses pensées, le soir-même. Des heures après qu'ils aient fini par régler la note et s'en aller. Retournant chacun là où leurs obligations les ont demandés pour le reste de la journée.


Ayaraven


___

enlight the dark
ignite our spark
I'm losing my mind trying to find the perfect line. I think I'm running out of time. Counting seconds passing by. I don't know when I'll be fine. I'm minutes away from going insane. I need a miracle.
©️ ZIGGY STARDUST.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Keeping us down is impossible 'cause we're unstoppable | Jay
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL N°II :: RPS :: RPS TERMINÉS-
Sauter vers: