RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -39%
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
Voir le deal
152 €

Don't be cheeky [Pv Junno et Xander]
◄ Madness. Madness is the only constant ►
Junno Park
Mutant
Junno Park


https://houseofm.forumactif.org/t3422-junno-park https://houseofm.forumactif.org/t2591-junno-park
More about you : Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Svbn

Pouvoirs : Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] REBELSLOGOF

Contrôle des éléments : Terre. Junno est capable de manipuler et de contrôler des éléments terrestres. Tels que des rochers, de la boue ou toute autre matière issu de la terre. Il peut également pourfendre le sol en deux lorsqu'il touche le sol avec ses mains.
Emergence :
Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr115 / 55 / 5Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr11
Maitrise :
Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr115 / 55 / 5Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr11
Messages : 1129
DCs : Keith - Malik - Kwan - Tao - Artémia - Taïs - Jay - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun - Daeho

Lun 4 Déc - 14:32
 

Don't be cheeky

FT. Xander
   

   
Une atmosphère étrange règne au QG. Beaucoup se sont barré et tu dois avouer que votre réputation n'est pas au beau fixe ces temps-ci. Certains se posent des questions. D'autres, se sentent responsable. Mais toi, comme une partie de tes collègues heureusement, vous vous en foutez royalement. Les citoyens ont beau vous montrer du doigt, en vous tenant coupable de ce qui s'est passé au festival. Ce qui dans un sens, est vrai. Tu penses sincèrement qu'ils ont tord et tu es convaincu qu'ils ne se rendent pas compte du véritable problème.

Car les émergés. Ces espèces de... monstre, n'ont rien à faire sur cette terre. Ils vous polluent, vous narguent. La preuve, la plupart se sont barré au festival et se cachent désormais, en projetant surement de vous anéantir. Certains faisaient même partie de la Garde. Ça te dégoute, ça t’obsède. Tu te demandes comment cela a pu être possible et tu ressens comme une sensation désagréable de trahison te parcourir l'échine.

Es-ce que tu laisserais un t'échapper? S'il advenait que tu mettes la main sur un des tes anciens collègues? Non. Impossible. Surement pas. Car tu ressens plus de colère que de la peine envers eux. Tout comme avec ceux qui ont donné leurs démissions, tu ne comptes pas laisser passer cet outrage. Tu as même bien hâte que ça arrive et très franchement, tu sais qu'à ce moment là, tu ne montrera pas ton visage le plus aimable. Tu te feras même un malin plaisir de les titiller, de les pousser à bout en te montrant particulièrement détestable.

Oui, c'est fort. C'est excessif mais quand ça concerne tes convictions, tu ne fais pas dans la demi-mesure. C'est comme ça. Tu es comme ça. Tu as tes principes et tu n'es pas du genre à prendre de pincette ou te montrer compréhensif sur certaines choses. Soit on t'aime ainsi, soit on te déteste. Bref. Ce que les gens pensent de toi te passe au dessus et de toute façon, tu ne tiens pas à faire des efforts. Tu aimes trop ta liberté pour ça.

Toujours est-il que tu te balades tranquillement dans les couloirs du QG. Après t'être entrainé, tu as rejoins les vestiaires, prit une douche et tu t'es même habillé pour rentrer chez toi. La journée est terminée sauf que, tu ne sais pas vraiment pourquoi, tu ne rentres pas tout de suite. Oh non. Tu fais un détour dans la salle d'arme histoire de titiller ce bon vieux Xander qui doit sûrement être encore là-bas à l'heure qui l'est.

En vérité, tu as bien envie de le faire chier. Tu ne sais pas pourquoi mais ça t'amuses même si un jour, tu sais qu'il y a de forte chance que ça se retourne contre toi. Or, tu t'en fous. Peut-être qu'au fond, tu as toujours cherché les ennuis. Pour assouvir un manque, une blessure dont tu n'as même pas conscience.

Bref, tes affaires sur les épaules, tu sifflotes jusqu'à entrer dans la salle en question et un rictus étire tes lèvres lorsque tu le vois, en train de bosser comme tu t'y attendais. Bingo ! Te voilà satisfait. Mine de rien, tu t'approches de lui en jetant un bref coup d'oeil autour de toi. Tu fais mine de regarder les armes, de chercher quelque chose. Tu poses même tes affaires dans un coin de la pièce que tu compte récupérer plus tard.

Tu laisses un silence s'installer. Tu ne le salue pas parce que soyons honnête, vous ne vous êtes jamais apprécié. Tu te contentes de flâner, tranquillement avant de t'adosser innocemment sur l'un des meubles présents dans la pièce.
- Alors comme ça, tu es toujours là? demandes-tu, toujours avec ce même rictus au coin de la bouche. Je croyais que tu allais fuir comme les autres. Me voilà déçu.

   
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Xander Harrison
Inhumain
Xander Harrison


More about you :
Emergence :
Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr114 / 54 / 5Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr11
Maitrise :
Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr113 / 53 / 5Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr11
Messages : 291
DCs : Ororo Munroe/Cameron E. Fox/Rachel Grey

Mar 16 Jan - 22:02




Don't be cheeky

Junno - Xander


 

Les choses avaient bien changé depuis le festival, la réputation des gardes était entacher depuis ce jour, même s’il fallait reconnaître qu’avait vous n’étiez pas vraiment apprécier. Tu l’avais toujours compris, tu n’aimais pas non plus qu’on prive un être humain de sa liberté, même si tu pensais que parfois, c’était nécessaire. Mais, les choses ne devaient pas être faites de cette manière, pas aussi violemment. Alors tu ne savais plus vraiment pourquoi tu étais là, tu ne savais plus vraiment si les idéaux de la garde étaient les tiennes et si tu devais emboîter le pas de Connor qui lui était partis ainsi que bon nombre de tes amis. Seule, restait Gavin, Carol, Eli dans les gens que tu apprécies, le reste avais démissionner. Mais un jour ou l’autre, on aurait dû s’en douter, la première à avoir fait ce choix avec été Munroe qui avait pris les devants et elle avait bien fait au vu de ce qu’elle est devenue maintenant. Une rebelle au même titre que Raven, la jolie blonde qui te soignait quand tu faisais trop le con ou à jouer au cowboy alors que tu savais que tu ne pouvais plus vraiment te le permettre.

Mais en tout cas, cela mettait une étrange ambiance dans le QG de la garde. Tu offrais à Carol un moment de répit en la laissant venir dans ton formidable atelier qui sent la poudre et ou elle pouvait tester de nouvelles armes. Tu avais remis quelques-uns des gardes en place après des réflexions sur les 3 qui était rester, montrant qu’ils avançaient sur un terrain dangereux. Tu n’avais jamais aimé qu’on s’en prenne à tes amis, d’ailleurs pour ça que tu avais rejoint Connor à la garde, tu avais voulu le protéger d’une manière ou d’une autre et si tu restais, c’était peut-être pour la même raison. Tu ne voulais pas qu’ils soient seule face à toute ses personnes qui leur reprochait sûrement leur manque de loyauté ou d’avoir blessé d’autre garde. D’ailleurs tu en avais même plaqué un violemment contre le mur de la cantine après que celui-ci avait eu des paroles désobligeantes sur Carol. Tu comprenais leur colère, mais comprenais surtout l’attitude de la blonde et des autres. A sa place tu aurais fait sûrement pareille, car la manière dont les choses ont été faites n’avait pas été la meilleure des façons.

Alors, aujourd’hui, tu étais dans ton atelier, en train de recalibrer des armes. Tu le faisait avec beaucoup d’attention, regardait le moindre défaut, le moindre chose qui pourrait rendre ses armes dangereuses pour eux. Tu avais mis de la musique, te concentrai sur tes affaires. Tu étais bien tranquille le moment ou tu pouvais écouter du Johnny Cash tranquillement sans te faire chier. Même si parfois ton atelier servait de refuge à quelques personnes comme Gavin. Tu étais d’ailleurs toujours content de les voir.

Mais aujourd’hui ce n’était nullement une de ses personnes que tu appréciais qui venait te rendre visite. C’était ce petit merdeux, chétif, celui qui tu avais envie foutre à terre gueule en terre pour lui apprendre les bonnes manières qui arrivaient. Tu ne l’a jamais supporter, mais alors vraiment jamais, dés le début, il s’était montré condescendant avec toi, voulant se montré supérieur, car lui allait sur le terrain et pas toi. Le seul hic, c’est que si tu le voulais vraiment, tu poussais lui donner tellement mal au cul qu’il ne pourrait plus s’asseoir pendant plusieurs semaines. Mais il est tellement con qu’il pense qu’il est meilleur que toi, après tout toi, tu es à l’armurerie et lui tremblote sur le terrain à chouiner comme un gamin. Tu l’entends te faire une réflexion sur ceux qui était partie et tu penses directe à ton meilleur pote Connor. Tu ne montre pas ton agacement sur ton visage, mais tu le avais bien sentir à ta réflexion au petit merdeux ou petit con comme tu aimes l’appeler « Et moi que tu te pisserai dessus face à des émerger… Comme quoi tout le monde se trompe. » Tu te lèves pour prendre une pièce sans faire attention à Junno retourne à ta place et rajoute « Qu’est ce que tu veux ptit con ? Une leçon sur la vie ? Ou une bonne petite racler ?»


 

 
Shacka FallDown

Revenir en haut Aller en bas
Junno Park
Mutant
Junno Park


https://houseofm.forumactif.org/t3422-junno-park https://houseofm.forumactif.org/t2591-junno-park
More about you : Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Svbn

Pouvoirs : Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] REBELSLOGOF

Contrôle des éléments : Terre. Junno est capable de manipuler et de contrôler des éléments terrestres. Tels que des rochers, de la boue ou toute autre matière issu de la terre. Il peut également pourfendre le sol en deux lorsqu'il touche le sol avec ses mains.
Emergence :
Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr115 / 55 / 5Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr11
Maitrise :
Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr115 / 55 / 5Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr11
Messages : 1129
DCs : Keith - Malik - Kwan - Tao - Artémia - Taïs - Jay - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun - Daeho

Mer 7 Fév - 12:17
 

Don't be cheeky

FT. Xander
 

 
Pourquoi venir ici? Pourquoi vouloir à tout prix l'emmerder? Après tout, tu aurais pu tout aussi bien rentrer. Tu aurais pu tout aussi bien l'ignorer. Mais non. Tu n'en as pas envie. Tu ne sais pas trop pourquoi or, tu ressens le besoin de le titiller, de lui faire savoir que tu ne l'aime pas. Lui non plus d'ailleurs. Tu le fixe de tes yeux brillants et tu t'appuie contre un meuble, en faisant allusion à ses amis qui ont préféré fuir comme des lâches après le festival.

Tu lui demande pourquoi il est encore là, au QG, à bosser pour la garde alors que d'un côté, tu aurais préféré qu'il parte lui aussi. Tu souris, d'un sourire exécrable, sarcastique. Il fait style qu'il ne te voit pas et ça t'amuse. Tes sourcils se froncent cependant lorsqu'il réplique et un sifflement amer sort d'entre tes lèvres tandis que ton regard reste fixé sur lui.
- Me pisser dessus? Moi au moins, je les affronte. Dès que je peux. Pas comme toi qui reste sagement planqué ici parce que tu es trop vieux et trop usé pour sortir.

Bon. Tu avoue. Tu cherches la merde. Tu l'attends. Au tournant.Tes muscles se crispent et tes traits se tirent. Tes poings se serrent aussi et tu repousse une mèche de cheveux qui est tombé sur tes yeux. Xander continue à faire comme s'il ne te voit pas et dans un sens, ça t'énerve. Ça te frustre Tu prends une grande inspiration et tu quitte ton appui, en laissant tes bras tomber le long de ton corps svelte.

Il te demande ce que tu lui veux et tu ne dis rien. Pas tout de suite. Tu flânes dans la pièce. Tu touche à tout et tu marche d'un pas lent, mesuré. Tu te permets même de prendre une pièce et de la faire tomber consciemment par terre sans la ramasser.
- Oups. Pardon.

Un bruit métallique résonne en écho dans la salle. Un rictus éclaire ton visage. Tu hausses les épaules, l'air innocent et tu avances d'un pas, puis deux avant de t'immobiliser près de ton collègue. Oui, tu joue vraiment au petit con. Tu t'en amuse. Tu ne saurais vraiment pas dire pourquoi mais tu veux qu'il réplique, qu'il t'affronte, qu'il te montre enfin ce qu'il sait faire.

Et puis. Tu sais qu'il a des affinités avec les traitres qui ont donné leur démission. Connor. Jessica. Cindy. Tu sais aussi qu'il est ami avec Elijah et vu que ce dernier non plus, tu ne le porte pas dans ton cœur alors c'est un peu un tout englobé. C'est lui qui paye. C'est comme ça. Tu n'as vraiment pas apprécié que ces lâches se soient barré alors que la rafle était justifié, à ton sens. Et quand bien même, tu soupçonne limite Xander de rester uniquement pour voir ce qui se passe. Une taupe peut-être? Tu n'as pas de preuve mais tu émets des doutes.
- Comme si tu en serais capable, siffles-tu en mettant cette fois tes mains derrière ton dos.

Tu marques un court silence. Tu sifflote aussi et sans cesser de regarder par dessus son épaule, pour le gêner au maximum, tu poursuis, d'une voix toujours aussi mielleuse, sarcastique et arrogant à souhait :
- Dis-moi. Es-ce que toi aussi, tu aimes les émergés? Es-ce que toi aussi tu es un traitre? Je me pose la question parce que quand même, tu fréquentes beaucoup d'hypocrite. Ça ne m'étonnerais même pas que tu en sois aussi.

Ça y est, la bombe est lancée. Tu n'en as rien à faire des conséquences. Tu n'attends que ça en fait. Tout en reculant légèrement, un nouveau rire s'échappe de ta gorge et te voilà qui fait tomber une nouvelle pièce, sans t'excuser cette fois. Parce que tu veux qu'il arrête de fuir, qu'il te réponde et qu'il porte enfin son attention sur toi.
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Xander Harrison
Inhumain
Xander Harrison


More about you :
Emergence :
Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr114 / 54 / 5Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr11
Maitrise :
Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr113 / 53 / 5Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr11
Messages : 291
DCs : Ororo Munroe/Cameron E. Fox/Rachel Grey

Sam 14 Avr - 23:01




Don't be cheeky

Junno - Xander



Le ptit con parler et parle un peu trop à mon goût, mais que voulez-vous parfois ce genre de personne à besoin de parler et de jouer au coq ca flatte leurs égaux de temps en temps. Mais lui… On dirait qu’il en a besoin tout le temps, si on l’écoute, on croirait qu’il est meilleur en tout. Que voulez-vous quand on est con, on le reste pour toujours. Mais pour l’instant, je continue ma tâche et je le laisse jouer au sale gamin qui fait tout tomber, même si j’ai un léger rictus d’énervement.

Je n’ai pas pour habitude de détester une personne, même quand celle-ci est énervant. Mais Junno… Ce gars-là… Il avait le don de me mettre hors de moi, ainsi que de lui une bonne racler à l’ancienne. Un petit combat entre hommes pour lui montrer qui était supérieur à l’autre et remettre ce merdeux à sa place. Bon nombre de fois, cela m’avait démangé. Plusieurs fois, Jess m’en avait empêché, pourtant…. Qu’est-ce que ça me ferait du bien de pouvoir le voir manger le sol sans que je me retienne pour une fois. Oh que oui…. Je pense même que c’est un de mes plus grand rêve pouvoir faire en sorte que ce gamin ferme pour une fois sa grande gueule qui ne fait que déblatérer connerie après connerie….Bon, ceci dit, s’il est rentré dans la garde, c’est qu’il n’est pas si mauvais que ça.

Bref, on l’ignore le gamin, car je n’ai pas très envie de me prendre la tête avec lui aujourd’hui. Surtout, que j’avais encore pas mal de boulot, vérifier certaines armes en préparer d’autres. Mais ca devient de plus en plus difficile de faire abstraction de ce qu’il dit. Il me lance une petit pique le ptit con, rien de bien méchant, juste de quoi me titiller et me faire rire. Alors je lui jette un premier coup d’œil, puis je reprends mon activité. Je ronge mon os comme on dit. J’ai même l’habitude que certain petit curieux regarde par-dessus mon épaule pour voir ce que je faisais. Ce n’est donc pas cela qui va me déconcentre.
Mais voilà qu’il dépasse les bornes, m’insulte, j’en ai que faire, je peux passer outre, et lui lancer un petit regard qui montre clairement que j’en ai rien à foutre de ce petite remarque de gamin, mais Parles de Carol, Eli, Jess, Jake, Raven, Cindy, et même Ororo dans les termes qu’il venait d’employer, rien de tels pour m’énerver. Je pose bruyamment mes outils sur mon plat de travail. Prends une grande inspiration essayant de ne pas succomber à l’envi de le prendre à la groge….. Bon, je n'ai pas réussi, car ni une ni deux mon sang fait qu’un tour et me voilà d’un geste vif, sans même qu’il ai le temps de réagir de lui écraser la face contre mon établi le maintenant avec force contre celui-ci. Et ce petit rire qu’il avait eu à la toute fin avait achever ma patiente. C’est sur un ton bien grave, celui du mec dont il ne faut pas chier dans les bottes et qui n’avait plus rien de sympathique que je lui dis, le maintenant avec force au point où il essaye de se dégager, j’en mettais un peu plus « Ecoute moi bien petit merdeux. Oses encore parle de tes aînées de cette façon et je te jure que je te fous la racler de ta vie… Et cette fois, il n’y aura personne pour m’arrêter morveux. »

Bon, maintenant que je lui ai fait comprendre que je n’étais pas de bonne humeur et qu’il avait réussis son petit jeu. Je le relève brusquement comme un bonhomme sait le faire, le repoussant un peu plus loin « Maintenant fous moi le camp.» Mon regard montre bien que je ne rigole pas, le bleu de mes yeux doit être plus électrique… Du moins, on m’a dit qu’il était plus électrique quand j’étais en mode pas content



Shacka FallDown

Revenir en haut Aller en bas
Junno Park
Mutant
Junno Park


https://houseofm.forumactif.org/t3422-junno-park https://houseofm.forumactif.org/t2591-junno-park
More about you : Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Svbn

Pouvoirs : Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] REBELSLOGOF

Contrôle des éléments : Terre. Junno est capable de manipuler et de contrôler des éléments terrestres. Tels que des rochers, de la boue ou toute autre matière issu de la terre. Il peut également pourfendre le sol en deux lorsqu'il touche le sol avec ses mains.
Emergence :
Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr115 / 55 / 5Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr11
Maitrise :
Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr115 / 55 / 5Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr11
Messages : 1129
DCs : Keith - Malik - Kwan - Tao - Artémia - Taïs - Jay - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun - Daeho

Jeu 3 Mai - 14:16

Don't be cheeky

FT. Xander

Tout en faisant tomber cette pièce sur le sol, tes yeux se plissent, tes traits se crispent. Les battements de ton cœur continuent de battre avec force contre ta poitrine et un rictus mauvais étire tes lèvres. Si bien que tu affiche désormais cet air pédant, sarcastique à souhait avec cette expression malhabile, diablotin sur ton visage émincé.

Là, tu cherche la bagarre, le conflit. Clairement. Tu ne compte pas t'en aller et tu te tend, tu te redresse tandis que tu pose toujours plus tes prunelles sur lui. Tu veux qu'il te réponde, franchement, qu'il t'accorde enfin toute son attention. Tu veux qu'il s'énerve, qu'il perde ses moyens et qu'il arrête de fuir à tes questions. Tu es même prêts à refaire tomber du matériel pour ça.

Pourquoi tu réagis comme ça? Aussi violemment, aussi perfidement. Tu ne sais pas vraiment mais tu ressens, au fond de toi, au fond de ton être intérieur une envie soudaine, brutale, dévastatrice de te mettre dans une situation inconfortable. Inconsciemment, tu cherche à te faire du mal, à te fondre corps et âme dans une bataille où tu es sûr, d'en éprouver de la difficulté. Tu veux l'affronter, le défier et tu sais que l'un comme l'autre, vous ne pouvez pas vous piffez. Alors, tu sais que tu arriveras forcément à tes fins, tôt ou tard.

D'ailleurs, tu choisis bien tes mots. Tu fais exprès de mentionner vos collègues, ses amis qui ont fui lâchement. Tu le titille en te demandant pour quelle raison il n'a pas fait de même, allant à le questionner sur sa fidélité douteuse. Oui, tu ne compte pas t'arrêter en si bon chemin. Lentement, tes sourcils se froncent sur ton front et ta langue claque contre ton palais tandis que tu penche légèrement la tête sur le côté d'une manière on ne peut plus significative.

Cette fois, sa réaction est immédiate, soudaine. Sans que tu t'y attende, il t'attrape violemment par le col pour écraser ton visage contre l'établi. Tout en pestant, en hoquetant de surprise, tu sens une vive douleur se répandre sur ta joue endolorie. Tu sens la matière froide du plan de travail se mêler à la chaleur plus brutale du contre-coup. Tu grogne, tu râle. Tu essaye même de t'échapper, de gigoter pour se dérober mais sa poigne est bien trop forte et t'immobilise assez pour t'empêcher de te débattre.
- Connard.

Tout en te crispant un peu plus, un juron s'échappe d'entre tes lèvres pincées. Ta respiration se fait plus courte, plus hachurée. Tu entends sa voix claquer à tes oreilles et tu siffles, fulmines même si là, tu peux te vanter d'avoir réussi à l'énerver.
- Ah ouai? T'es sûr de ça? T'en aurais vraiment les tripes vieux papi?

Au lieu de te calmer, de laisser sagement tomber et de faire volte face en le laissant tranquille, tu prend en vigueur. Tu prends en sarcasme et ton ton se fait plus perfide, plus suave, rageur tandis que la colère, l'envie d'aller plus loin dans le conflit te titille, te traverse, te transperce comme un poignard. Tu ne veux pas t'arrêter. Oh non. Ton cœur continue de marteler avec force ta poitrine et tu lâche un nouveau grognement lorsqu'il te libère enfin, en te repoussant comme une brindille prête à voler. Tu trébuche, manque de perdre l'équilibre. Tu parviens néanmoins à te redresser à temps et tu te retourne, les poings serrés, la mâchoire crispée, à claquer de plus belle ta langue contre ton palais.
- Non.

Xander t'ordonne de ficher le camps? Parfait. Tu vas rester. Tu vas aller plus loin dans tes accusations. Tu vas tester ses menaces. Tu vas encore plus jouer au petit con et tes sourcils se froncent, se plissent. Ta bouche s'étire en un rictus mauvais et tu balance d'un air hautain :
- Ce que j'ai dis est vrai alors. Tu n'es qu'un traitre toi aussi. Mais vas-y, planque toi comme un lâche derrière tes grands airs et tes paroles à deux balles. Je suis sûr que tu ne serais même pas capable de m'en foutre une.

Tes paroles sont lourde de sens. Dépareillé à cause de la brutalité de ce grand con, tu remets ton col en place. Tes doigts viennent glisser dans tes cheveux en bataille et tu le fixe de tes iris perçants. Ta poitrine se soulève rapidement au rythme de ta respiration effrénée et tu passe brièvement ta main sur ta bouche comme pour soulager cette douleur aiguë qui te traverse depuis que ta peau à rencontré la morsure froide de l'établi.
- Alors? Qu'es-ce que tu attends? Viens donc espèce de lâche, de traitre. Viens donc m'en foutre une que je puisse voir si tu en es vraiment capable.
(c) ANAPHORE

Revenir en haut Aller en bas
Xander Harrison
Inhumain
Xander Harrison


More about you :
Emergence :
Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr114 / 54 / 5Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr11
Maitrise :
Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr113 / 53 / 5Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr11
Messages : 291
DCs : Ororo Munroe/Cameron E. Fox/Rachel Grey

Jeu 20 Sep - 15:33




Don't be cheeky

Junno - Xander



Ce petit con me cherche vraiment. Bordel, je vais lui écrases sa figure contre une des armoires s’il n’arrête pas. Cela me ferait le plus grand bien, à moi comme à lui qui ne comprends rien à ce qui se passe ici. En plus il est là fanfaron comme un pan de mes couilles, alors qu’il sait très bien qu’il ne fait pas le poids. Je me suis retenue, mais vraiment retenue, j’avais promis de ne pas trop faire de vague, mais là ce petit merdeux a besoin d’une leçon à coup de pied dans le cul. Et c’est mon pied qui bottera le sien. Rien à foutre de ce que Connor, Jess, Gwen ou les autres puissent dire, ce gamin mangera le sol.

Après tout, c’est ce qu’il demande, sinon ils ne seraient pas là à continuer à me provoquer sachant qu’il n’a aucune chance avec moi. Le pourquoi, il fait ça, j’en ai aucune idée et cela ne me préoccupe pas le moins du monde. D’habitude, cela aurait été dans la salle de sport, sur le ring, mais je n’ai pas la patiente d’attendre qu’on arrive jusque-là. D’ailleurs, il n’eu même pas le temps de dire quoi que ce soit que ma main venait à la rencontre de son visage le plaquant contre une de ses amroires avec violence, lui tenant le bras par-derrière. Ouais, quand je suis ainsi, je me retiens plus, je laisse éclater toute ma force sans aucune retenue, du moins quand c’est une personne que comme lui. D’habitude, je suis plus modéré et reste encore sympa avec la personne. Mais, Junno… Quoi que je suis encore sympa, je le préviens encore le gosse “Je te laisse une dernière chance gamin.” Ma voix n’a plus rien à voir. Au non, j’ai la bonne voix grave, bien badass à la Stallone ou Shwarzi qui ne cache nullement que je me retiens juste encore pour lui laisser une chance, mais qui dans quelques secondes s’envolera pour du bon.

D’ailleurs, elle vient juste de s’envoler avec les premiers mots qu’il vient de prononcer. J’appuie un peu plus fort sa tête contre l’armoire, ressers ma poigne sur son bras qui est dans son dos et avec un force non retenue je le balance comme un sac à patate contre une table. Hors, de moi, je l’étais, je ne suis jamais tombé dans ses petites provocations foireuse. Mais, il fallait quelqu’un pour le remettre à sa place le ptit con et je vais me faire une joie de le faire. “Lève toi.” Jouons au bonhomme toi et moi petit. “Je vais t’apprendre le respect.” Bon, on va attendre qu’il se lève hein, car je ne suis pas un connard fini et aller le frapper alors qu’il n’est même pas sur ses guibole. De toute manière, il n’y a aucune fierté à frapper un gars qui est à terre et de toute manière s’il est si sur de ses propos qu’il les défend sans se caché derrière ces paroles. Aller, on fait craquer un peu les doigts et on le force à venir à moi “Allez gamin amène toi.” JE me tiens bien droit, avec cet air bien dangereux comme j’ai l’habitude d’avoir dans ce genre de situation. Le mec qui impose quoi et dont on sait dés qu’on le regarde qu’il ne va nullement se retenir. “Tu as ce que tu veux.” Oui, il a ce qu’il veut le ptit con, un Xander énerver et prêt à lui en foutre sur la tronche et lui retirer cet air suffisant sur de son visage.





Shacka FallDown

Revenir en haut Aller en bas
Junno Park
Mutant
Junno Park


https://houseofm.forumactif.org/t3422-junno-park https://houseofm.forumactif.org/t2591-junno-park
More about you : Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Svbn

Pouvoirs : Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] REBELSLOGOF

Contrôle des éléments : Terre. Junno est capable de manipuler et de contrôler des éléments terrestres. Tels que des rochers, de la boue ou toute autre matière issu de la terre. Il peut également pourfendre le sol en deux lorsqu'il touche le sol avec ses mains.
Emergence :
Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr115 / 55 / 5Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr11
Maitrise :
Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr115 / 55 / 5Don't be cheeky [Pv Junno et Xander] Fonddr11
Messages : 1129
DCs : Keith - Malik - Kwan - Tao - Artémia - Taïs - Jay - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun - Daeho

Mer 30 Jan - 19:53
 

Don't be cheeky

FT. Xander

La colère t’enivre. Si bien que ton corps tremble. Tout en défiant Xander de tes yeux sombres, tu crispes les poings, la mâchoire. Tu siffles même et ta langue vient sournoisement claquer contre ton palais. Tu aurais pu laisser tomber, oui. Tu aurais pu aisément te retirer et calmer cette malveillance, cette méchanceté qui te rend si exécrable, si vile et sûr de toi. Mais tu n'en as pas envie. Non. Tu veux le pousser à bout, quitte à te frotter à lui au détriment de ta propre sécurité. Par ailleurs, tu la sens à l'intérieur de toi. Tu sens cette envie, ce désir oppressant de frôler le danger à chaque instant. Tu veux te faire mal. Oui, sans savoir pourquoi, tu cherches à te faire souffrir, à laisser des marques sur ta peau. A sentir la souffrance te tirailler, te foudroyer et bon sang, tu n'arrive plus vraiment à la contrôler. Alors tu poursuis, tu continues. Ta langue lacérée claque de plus belle contre ton palais et tu l'incite toujours plus à se battre contre toi, à sortir de sa lâcheté. Dans un mouvement vif, tu remets le col de ta veste en place et te voilà donc à jouer au con, titillant davantage sa patience en franchissant les limites que tu ne t'es jamais imposées.
- Allez vieux con. Viens m'en foutre une si tu en es capable.

Un rictus éclaire ton visage fin mais cette fois, nul besoin d'attendre longtemps pour avoir son attention. Il répond enfin à tes provocations. A nouveau, tu sens la morsure du froid écraser ta joue. Tu sens une vive douleur monter dans ton bras, te faisant lâcher un grognement sourd. Tu grommelles, pestes, essayes de te dégager sans grand succès. Il te laisse une chance mais tu t'en contrefiches. Tu n'as pas l'intention de lui donner ce plaisir. Alors tu siffles, lâche d'une voix rauque, perçante et claquante :
- Vas-te faire foutre. Tu peux toujours crever !

À l'intonation de sa voix. A la brutalité dont il fait preuve, tu sais que là, tu as réussi. Tu as atteint ton but premier. Parfait. Ton coeur bat de plus en plus vite contre ta poitrine. Ta voix siffle, percutes la pièce et tu en redemandes. Tu fais preuve d'une imprudence sans nom. Xander finit par te lâcher. Ou plutôt. Par te jeter et tu percutes violemment une table métallique. Ton menton cogne la surface brute du mobilier. Du sang glisse de ton nez, de tes lèvres fendues par la brutalité du coup porté. Tandis que tu te redresses difficilement, ta main se pose sur ton flanc endolori et tu ancres tes iris plissés sur ton adversaire, prêt à t'en reprendre une autre si nécessaire.

“Tu as ce que tu veux.” Oh oui. Pour le coup, tu l'as. Il veut t'apprendre le respect ? Il veut que tu continues ? Soit. Tandis que tu te remets bien sur tes deux jambes, tes doigts vinrent brièvement s'enfouir dans tes cheveux, repoussant ces quelques mèches rebelles qui tombent sur ton visage. Tu roules des épaules. Un grognement sourd s'échappe une fois de plus de tes lèvres pincées et tu te mets en position, tel un chat sur le point d'attaquer.
- Mais avec grand plaisir papy. Tu crois que je vais abandonner aussi facilement? C'est mal me connaître.

Ta langue vient claquer contre ton palais. Une fois de plus. Une fois encore. Tes yeux perçants s'ancrent dans ceux colériques de ton adversaire et un nouveau rictus étire tes traits. La douleur enivre chacun de tes muscles crispés. Tu la sens qui glisse sur chaque partie de ton corps touché. Elle gonfle tes veines, pique ta peau avec un certain délice. Un frisson inexplicable te parcoure et tu grelottes, légèrement, marquant un temps d'arrêt. Pourquoi tu n'arrêtes pas? Pourquoi tu ne fuis pas tout de suite pour éviter une défaite cuisante puisque tu sais qu'il est plus fort que toi? Tu ne sais pas. Tu trembles. Tu veut aller toujours plus loin dans ta confrontation. Tu serres la mâchoire et tu te mords la langue, juste assez pour sentir le goût du sang envahir ta bouche.

Finalement, le plus amusant pour toi c'est de le faire sortir de ses gonds. Te faire toujours plus mal par la même occasion. Oui, tu peux peut-être aller plus en profondeur cette fois, toucher la partie la plus sensible pour le voir exploser. Complètement. Sans aucune retenue. Un ricanement s’enfuie de ta gorge et tu te mets alors à te mouvoir, lentement, sans réellement t'approcher. Tu réfléchis à ce que tu pourrais dire, lui balancer pour sortir la bête en lui. Tu prends ton temps. Assez pour trouver le point sensible susceptible de le faire attaquer en premier. Et alors que tu t'arrêtes prêt d'une table, jouant sournoisement avec l'une des clés à molette posée sur sa surface, tu lâches enfin, penchant légèrement la tête sur le côté histoire de bien le défier de tes iris dorés :
- Dis. Je me suis toujours posé la question mais ça fais quoi de se prendre une balle? Tu t'es senti comment quand tes coéquipiers ont crevé à côté de toi? J'imagine que ça ne dois pas être facile. De se sentir responsable de leur mort. Je veux dire... Tu n'as même pas été capable de les protéger quoi. Ca doit être dur non? Enfin, je dis ça, je dis rien. Je me dis que ça t'arrive souvent quand même. De laisser tomber tes amis. Un à un.  
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Don't be cheeky [Pv Junno et Xander]
◄ Madness. Madness is the only constant ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL N°II :: RPS :: RPS ABANDONNÉS-
Sauter vers: