RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Would you let me in ? | Chantana
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Aidan Bowman
Sorcier
Aidan Bowman


https://houseofm.forumactif.org/t3548-aidan-the-duty-is-always-calling https://houseofm.forumactif.org/t3454-aidan-the-older-brother-is
More about you :
Codename : Alkemya
Pouvoirs : Would you let me in ? | Chantana Tumblr_p60ib7QhWP1qm7ow9o3_400

SORCELLERIE : lancement de sorts et de rituels - création de portails envers des lieux donnés, qui se connectent spirituellement à Aidan lors d'appel à l'aide. (uiui c'possible).
PIERRE PHILOSOPHALE : immortalité - dons de guérison - changement argent en or.
Emergence :
Would you let me in ? | Chantana Fonddr113 / 53 / 5Would you let me in ? | Chantana Fonddr11
Maitrise :
Would you let me in ? | Chantana Fonddr113 / 53 / 5Would you let me in ? | Chantana Fonddr11
Messages : 393
DCs : Skye & Aelys & Kaine & Avery & Nikki & Gwen & Klaus & Matthew & Heather & Isaac & Luke & Haiden

Lun 11 Déc - 8:31

Would you let me in ?

Charlie and Santana

Open your heart to me and let me in, i'll show you something that will make you higher than cafeine. ~ Random person


 
Avait-elle déjà été autant stressée ? Santana n’en était pas certaine. Après des jours et des jours à avoir pesé le pour et le contre, la lieutenant du SHIELD s’était enfin décidée à prendre son courage à deux mains. Et au lieu de laisser tomber, au lieu de repousser l’image entêtante de Charlie qui revenait sans arrêt la hanter, elle avait fini par y succomber, et suivre son instinct. Ainsi que les conseils prodigués par ses proches et par Hank, qui ne cessaient de la pousser dans les bras de l’étudiante. Bien entendu, son mentor, son père adoptif, était au courant de toute la vie de Santana, et il savait ce qu’elle ressentait pour la brunette. S’il avait été surpris de la voir sombrer pour une femme aussi jeune, il n’en avait pas été choqué. Après tout, ce n’était pas la première fois que l’hispanique craquait pour des femmes bien moins âgées qu’elle. Ce qui comptait à ses yeux, c’était le bonheur de sa fille. Et il avait bien vu que son regard s’éteignait à force de rester éloignée de l’étudiante, à force de se dire que ne plus la revoir serait le meilleur pour la concernée. Alors, Hank l’avait poussé. Il avait fait prendre conscience à Santana qu’il était temps pour elle de s’assumer, ou plutôt, de redevenir celle qu’elle était, celle qui ne flanchait pas derrière les obstacles, qui suivait ses tripes et son coeur. Ce que faisait enfin la trentenaire, le regard incertain, le souffle quelque peu saccadé.

Elle était au bas de l’immeuble où résidait Charlie, levant la tête pour admirer la vue du bâtiment. Observant le quatrième étage, cherchant la fenêtre qui témoignerait de la résidence de la brunette. Santana n’était encore jamais allée chez la jeune femme. Les deux intéressées s’étaient toujours retrouvées à des points de rendez-vous fixés lorsqu’elles étaient libres pour se rejoindre, pour passer du bon temps ensemble. Malgré cet état de fait, l’hispanique n’avait pas eu de grandes difficultés à obtenir l’adresse de la brunette. Être agent du SHIELD avait ses avantages. Mais aussi ses inconvénients. Et ce fut pour cela que le visage de la lieutenant s’assombrit, alors qu’elle repensait à leur dernier rencard en date. Des semaines plus tôt. Un rencard qui avait fini en cauchemar, alors que la rafle s’en était prise violemment à la population de Genosha. Et Charlie n’avait pas été épargnée, au grand malheur de Santa’ qui n’acceptait toujours pas de n’avoir su être aux côtés de la petite brune quand elle en avait eu besoin. Oui, Carpenter s’en mordait encore les doigts. Elle avait encore la rage, en voulait encore à ces soldats impétueux qui avaient fait preuve d’une violence non nécessaire. Et qui l’avait elle-même forcée à se battre contre ses propres collègues. Santana n’acceptait pas ce tragique événement, qui avait pourtant amené, assez ironiquement, à une promotion temporaire. Celle de commandant en second, le temps de quelques mois, le temps que Maria reprenne son poste et Leo le sien. L’hispanique n’avait pas renié la promotion, elle lui rendait même honneur. Mais elle mentirait si elle prétendait ne pas s’en être servie comme excuse pour ne pas avoir à revoir Charlie. Parce que la lieutenant se refusait à croiser le regard déçu et douloureux de celle qui la faisait étonnamment rougir. Parce qu’elle se refusait à aller réconforter la jeune femme, honteuse de n’avoir pu la défendre au moment opportun. Parce que, aussi, elle était persuadée de n’être qu’une source de danger pour l’étudiante, alors même qu’elle ne s’était jamais sentie aussi heureuse depuis qu’elle la fréquentait. Au bout du compte, Santana, elle était aussi bien altruiste qu’égoïste. Et pourtant.

Pourtant, la voici enfin qui ouvrait la porte de l’immeuble, qui dévalait quatre par quatre les escaliers menant au quatrième étage. Sportive comme elle était, Carpenter n’avait pas besoin de prendre l’ascenseur. Une bouteille de vin dans la main, une boite de chocolat sous le bras, l’agent du SHIELD était ici, ce soir, pour se faire pardonner auprès de sa belle. Pour son absence, pour son incompétence. Craignant à l’avance que Charlie ne soit déjà passée à autre chose, ou qu’elle refuse même de lui ouvrir la porte. Toutefois, il n’en fut rien. Quand Santana toqua à trois reprises à la porte de l’appartement de la brunette, elle n’eut à attendre que quelques petites minutes avant que le visage de la petite brune n’apparaisse enfin. Sourire aux lèvres, sourire forcé mais à la fois bienheureux de revoir enfin Charlie, Santana lui laissa à peine le temps de la dévisager qu’elle s’annonçait déjà, un brin indécise : « Hey. » Le salut fut doux, bien plus délicat que ce que voulait Santana à l’origine, alors déterminée à paraître enjouée. « J’espère que je ne dérange pas. J’ai pensé qu’il était temps que je te vois et que… Je te dois des excuses. » Les derniers mots étaient sortis de la bouche de Santa’, peu fière de son attitude. Mais pourtant bien désireuse de se racheter auprès de sa belle, qui ne l’était, techniquement, pas encore. « Tu veux bien me laisser entrer deux minutes ? Je ne suis pas venue les mains vides ! » Moue cette fois-ci plus joueuse qui appuya ses paroles, son regard planté dans celui de l’étudiante. Faites que le rejet ne soit au moins pas immédiat.

 

___

that's the price you pay
† Lookin' through the glass find the wrong within the past knowin' | Cut until it bleeds, digging deeper | Leave behind your heartache, cast away †

Would you let me in ? | Chantana LE-PLUS-GROS-FAIL
Revenir en haut Aller en bas
Samira Cantela
Mutant
Samira Cantela


https://houseofm.forumactif.org/t3502-samira-cantela https://houseofm.forumactif.org/t3419-ca-m-ira-quand-t-es-la
More about you :
Would you let me in ? | Chantana Tumblr_objy4glnh01tw2dgjo2_250

Codename : Nixe
Pouvoirs : Samira peut contrôler l'eau sous toutes ses formes. Aussi, son corps s'adapte lorsqu'elle est entourée d'eau : elle peut y respirer, y voir mieux que quiconque et en supporte mieux la pression.
Emergence :
Would you let me in ? | Chantana Fonddr112 / 52 / 5Would you let me in ? | Chantana Fonddr11
Maitrise :
Would you let me in ? | Chantana Fonddr112 / 52 / 5Would you let me in ? | Chantana Fonddr11
Messages : 284
DCs : April . Ann . Harry . Gemma . Noah . Abigail . Nebula . Jodie

Jeu 14 Déc - 8:49

Would you let me in?
Chantana
Les dernières semaines avaient été difficiles pour Charlie. Le moral n'était pas au rendez-vous, ce qui avait augmenté son anxiété face à ses études et à la vie en général. Le pessimisme était revenu et sa confiance en elle avait chuté une nouvelle fois. Oui, depuis la violente rafle à laquelle elle avait assisté au festival, Charlie n'était plus vraiment la même. Beaucoup pensait que cela était dû au choc de cet événement, ce qui était en partie vraie. Pourtant, si l'étudiante se sentait si déprimée c'était surtout dû à l'éloignement qu'il s'était produit entre Santana et elle. Elle n'avait pas revu la jolie hispanique depuis le festival. C'est à peine si elles s'étaient contactées même. Et lorsque Charlie lui avait envoyé des sms, Santana ne semblait s'être pas montré aussi enjouée qu'avant dans ses réponses.

Charlie avait donc fini par se résoudre. Santana avait probablement compris qu'elle n'était pas assez bien pour elle. Et au vu du manque de courage dont elle avait fait preuve au festival, elle voulait bien la comprendre. La seule fois où elle avait agit et s'était battu comme les autres, c'était quand le garde était au sol, à moitié assommé déjà. Charlie avait honte. Elle avait espéré être réconfortée par Santana mais celle-ci ne lui avait donné que peu signe de vie. Elle l'avait déçue, c'était évident. Et cela faisait mal. Affreusement mal. Savoir que l'on avait déçu quelqu'un qu'on tenait en si haute estime était douloureux. Et plus que cela, elle avait perdu toute ses chances avec Santana alors même qu'elle développait de sérieux sentiments à son encontre. Une peine d'amour sans que jamais il n'y ait eu de relation. Pathétique.

Ainsi, Charlie ne sortait plus beaucoup. Les seules fois où elle daignait sortir était avec Poppy qui, elle le savait, serait toujours là pour la réconforter et la faire sourire quand elle n'en avait pas envie. Au sein du FullGeek Studio, Charlie continuait de sourire pour se présenter serviable et agréable avec les clients mais le cœur n'y était pas. Elle ne prenait que difficilement plaisir à discuter avec les autres geeks du magasin. Et lorsqu'elle rentrait de cours ou du magasin, elle retrouvait un appartement mal entretenu. Enfin, il l'avait toujours été. Le rangement et Charlie cela faisait deux. Mais le bazar était passé au niveau du dessus. Si bien que sa mère s'était sentie obligée de s'inviter et de tout nettoyer à fond, forçant Charlie à se bouger et ranger ses affaires.

Finalement, ce n'était pas plus mal puisqu'elle recevrait une visite inattendue ce jour là. Lorsqu'elle entendit des coups donnés à sa porte, Charlie se retint de pousser un juron. Elle détestait les visites surprises, sachant qu'elle se dérangerait probablement pour une personne de l'immeuble qui lui demanderait quelque chose de futile. Ainsi, elle se leva et chercha en hâte ses vêtements. Oui, elle avait eu l'intention de rester en pyjama toute la journée.

- Une minute!
lança-t-elle alors qu'elle enfilait maladroitement un pantalon.

Elle s'habilla à toute vitesse, étala sa couette sur le lit qui prenait une grande partie de la pièce, se recoiffa rapidement puis se rendit à la porte, presque essoufflée. Son souffle se coupa cependant lorsqu'elle vit Santana sur le pas de sa porte, le sourire aux lèvres.

- Hey... la salua-t-elle avec un regard confus sur le visage.

Elle ne comprenait plus. Son cœur manqua un second battement alors que Santana lui disait vouloir faire ses excuses. Aussitôt, les pensées de Charlie s’emballèrent. Venait-elle pour mettre un terme à cette presque relation? Voulait-elle tout reprendre? Elle n'en savait rien! Elle devait se calmer, reprendre ses esprits.

- Heu, oui entre. Je peux pas laisser quelqu'un avec du chocolat sur le pas de la porte.
tenta-t-elle de plaisanter alors qu'elle refermait la porte derrière Santana après que celle-ci eut entré dans son minuscule appartement. Désolé, c'est tout petit. Un appart' d'étudiant. Mais assis toi où tu veux.

Charlie prit, quant à elle, place sur le lit, les mains jointes, pas le moins du monde à l'aise. Elle ne savait quoi dire ou faire tant cette visite était soudaine. Elle ne savait pas à quoi s'attendre et même si elle était heureuse de revoir Santana, elle appréhendait la discussion qui aurait lieu.

- Donc... Tu voulais me parler de quelque chose?

Charlie avait un don naturel pour commencer les conversations. Un talent vraiment exceptionnel.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Aidan Bowman
Sorcier
Aidan Bowman


https://houseofm.forumactif.org/t3548-aidan-the-duty-is-always-calling https://houseofm.forumactif.org/t3454-aidan-the-older-brother-is
More about you :
Codename : Alkemya
Pouvoirs : Would you let me in ? | Chantana Tumblr_p60ib7QhWP1qm7ow9o3_400

SORCELLERIE : lancement de sorts et de rituels - création de portails envers des lieux donnés, qui se connectent spirituellement à Aidan lors d'appel à l'aide. (uiui c'possible).
PIERRE PHILOSOPHALE : immortalité - dons de guérison - changement argent en or.
Emergence :
Would you let me in ? | Chantana Fonddr113 / 53 / 5Would you let me in ? | Chantana Fonddr11
Maitrise :
Would you let me in ? | Chantana Fonddr113 / 53 / 5Would you let me in ? | Chantana Fonddr11
Messages : 393
DCs : Skye & Aelys & Kaine & Avery & Nikki & Gwen & Klaus & Matthew & Heather & Isaac & Luke & Haiden

Mer 10 Jan - 4:26

Would you let me in ?

Charlie and Santana

Open your heart to me and let me in, i'll show you something that will make you higher than cafeine. ~ Random person


 
Le visage confus de la brunette eut quelque peu le mérite de calmer Santana dans ses ardeurs. Elle avait beau être douée de motivations raisonnables, elle avait beau vouloir se faire pardonner, elle ne pouvait pas oublier. Oublier qu’elle l’avait quasiment abandonné, sitôt qu’elles avaient quitté la rafle. Elle l’avait laissé presque dans un silence pesant, et il n’y avait aucune excuse valable qui pouvait justifier son piètre comportement des dernières semaines. Si ce n’était reconnaître pour la première fois sa faiblesse et ses doutes, mais l’hispanique n’était pas bien certaine d’être capable de franchir ce cap. Brandissant ainsi le chocolat et le vin, elle avala rapidement sa salive et sourit de nouveau, se composant ce même visage avenant et assuré, celui qu’elle avait toujours eu et qui, pourtant, avait de quoi se craqueler : « J’ai également apporté du vin, mais je crois bien que tu n’en bois pas, donc… la bouteille sera super en guise de décoration ! » Blague un peu forcée, Santana n’avait pas vraiment réfléchi quand elle avait choisi ses accompagnements. Qu’importait, de toute manière. Ce qui était fait était fait, et voici que l’étudiante la laissait pénétrer dans son antre alors que la lieutenant lui tendait ses victuailles. Sans surprise, l’appartement était digne de ce que pouvait s’offrir n’importe quel universitaire. Petit, une pièce pour tout ranger, certainement peu cher. Mais ça ne choquait pas Santana. Elle avait été habituée à bien pire, de son temps, pour certaines de ses missions également. A la place, elle se retourna, dévisageant Charlie quelques secondes pour se décider à dire tout simplement : « Merci. De me laisser entrer. » Wow. Quelle phrase exceptionnelle. Santana finit par s’agenouiller sur le sol, son dos calé contre le lit de l’étudiante. Elle se sentait misérable, à avoir ainsi ignoré Charlie. Encore plus pathétique à revenir dans ses bras, sans ne savoir quoi dire exactement. Où était passé son tact et son enjouement habituels ?

Charlie devait de toute évidence se poser la même question, puisqu’elle-même interrogea l’hispanique sur le motif de sa visite. Celle-ci hésita longuement, inspirant et expirant longuement à plusieurs reprises. Elle ne savait pas vraiment comment amener le sujet en plein centre de leur discussion. Comment bien s’exprimer, mettre les choses au clair avec la brunette. Pour la première fois depuis des lustres, Carpenter avait peur de mal s’y prendre. De dire les mots qu’il ne fallait pas, et de tout envoyer en l’air, bien malgré elle. Mais elle était celle qui avait causé du tort à celle qui faisait battre son coeur un peu plus fort. Il lui appartenait de remédier à son erreur, aussi difficile que cette étape pouvait être. « Oui… Il n’y a pas vraiment de bonne façon d’amener ça sur le tapis, de toute manière. » Début hasardeux, Santana dut se reprendre, se raclant doucement la gorge alors qu’elle tentait de ne pas faillir aux attentes de l’étudiante. « Je suis désolée. » Mots prononcés d’un ton fort, comme s’il s’agissait d’un étrange cri du coeur. L’hispanique secoua la tête, indécise quant à quoi rajouter. Mais trois mots n’étaient pas suffisants, et elle savait qu’elle devait fournir un bien meilleur effort que cela. « Je veux dire… je n’ai pas géré, et j’en suis désolée. » Elle était sur sa lancée, la lieutenant, alors qu’elle poursuivait : « Ce que j’ai fais… ne pas te parler ou presque pendant ces dernières semaines, c’était mal. C’était stupide et idiot de ma part. » Complètement ridicule, même. « C’est difficilement réparable, et je n’ai pas vraiment d’excuse valable pour justifier mon attitude. C’était tout sauf … adulte de ma part, et je m’en veux pour ça. » Elle s’en voulait terriblement même. Et ça la tourmentait tellement, il était temps que Santa’ fasse ce pas en avant. « Avant que tu ne dises quoi que ce soit, je tiens à le préciser. Ce n’est pas de ta faute. » Ses commissures de lèvres s’étirèrent faiblement, alors qu’elle ajoutait : « Je te connais, à force, je sais bien que tu as dû croire que tu avais fait quelque chose de mal. Mais ce n’est pas le cas. Loin de là. »

Santana eut un début de geste, et tendait déjà les bras pour se saisir du poignet de la brunette. Mais elle se ravisa au dernier moment. Elle ne voulait pas la brusquer, ne voulait pas paraître mal-placée. Pas alors qu’elle l’avait refoulé si injustement. « Je ne te demande pas de me pardonner maintenant. J’ai juste… » Un rire nerveux lui échappa, mais ça ne l’empêcha pas de confesser, le souffle quasiment coupé : « J’ai pris peur. Après la rafle. » Nouvelle interruption, nouvel arrêt de respiration. Que c’était dur d’admettre que son coeur ne battait plus pour du vide désormais. « J’ai pris peur pour toi. »

 

___

that's the price you pay
† Lookin' through the glass find the wrong within the past knowin' | Cut until it bleeds, digging deeper | Leave behind your heartache, cast away †

Would you let me in ? | Chantana LE-PLUS-GROS-FAIL
Revenir en haut Aller en bas
Samira Cantela
Mutant
Samira Cantela


https://houseofm.forumactif.org/t3502-samira-cantela https://houseofm.forumactif.org/t3419-ca-m-ira-quand-t-es-la
More about you :
Would you let me in ? | Chantana Tumblr_objy4glnh01tw2dgjo2_250

Codename : Nixe
Pouvoirs : Samira peut contrôler l'eau sous toutes ses formes. Aussi, son corps s'adapte lorsqu'elle est entourée d'eau : elle peut y respirer, y voir mieux que quiconque et en supporte mieux la pression.
Emergence :
Would you let me in ? | Chantana Fonddr112 / 52 / 5Would you let me in ? | Chantana Fonddr11
Maitrise :
Would you let me in ? | Chantana Fonddr112 / 52 / 5Would you let me in ? | Chantana Fonddr11
Messages : 284
DCs : April . Ann . Harry . Gemma . Noah . Abigail . Nebula . Jodie

Dim 4 Mar - 5:24

Would you let me in?
Chantana
Est-ce que Charlie aurait dû s'énerver? Probablement. C'est ainsi que beaucoup de monde aurait réagi à sa place. Mais la jeune femme n'avait jamais aimé les confrontations. Aussi, et surtout, elle était du genre à partir de cette idée : si quelque chose n'allait pas avec une personne, elle en était la faute. Son manque de confiance en elle ne lui permettait pas de s'imposer auprès d'un groupe. C'est pourquoi on lui disait souvent de se méfier. En effet, beaucoup verrait en Charlie l'occasion de se jouer d'elle, de la faire culpabiliser jusqu'à obtenir ce qu'ils désiraient. La française en était consciente mais elle ne se voyait tout simplement pas comme quelqu'un de fort. Au lieu de ça, elle attendait le jour miraculeux ou elle deviendrait celle qu'elle voyait dans ses pensées, ignorant qu'elle pouvait décider de le devenir quand elle le voulait. Il lui fallait simplement le courage de le réaliser.

Alors, Charlie ne s'était pas énervée. Tout simplement parce qu'elle ne l'était pas. Au lieu de ça, elle se sentait affreusement mal et s'attendait même à ce que des reproches lui soient fait de la part de Santana. Elle ne voulait pas vivre ça, jamais. Elle ne pourrait les affronter avec un regard impassible. Peut-être était-ce donc pour cela qu'elle n'osait à peine parler, n'affichant qu'un mince sourire à la blague de la brune sur le vin. Elle se préparait à affronter des critiques. Mais là n'était pas le plan de Santana, à son grand étonnement.

Au contraire, l'agent du SHIELD s'excusa de son absence auprès de Charlie et elle avait l'air sincèrement désolée. Et alors même qu'elles ne se connaissaient que depuis quelques semaines, Santana avait su lire en l'étudiante, la rassurant immédiatement : elle n'avait rien fait de mal. Absolument rien. Cette dernière tenta de ne rien laissé paraître sur son visage mais elle fut surprise. Surprise et, surtout, soulagée. Elle s'était faite de fausses idées, encore. Et elle luttait à présent pour voir les choses de la même manière que Santana, bien qu'une voix dans son esprit continuait de la faire douter.

- Je ne comprend pas. Si je n'ai rien fait de mal, pourquoi t'es tu éloignée? demanda-t-elle, s'installant à son tour sur le sol, avant d'avoir une réponse de Santana. Tu as pris peur pour moi? Qu'est-ce que ça veut dire?

Elle ne comprenait toujours pas. Elle avait compris que la rafle avait joué son rôle dans cet éloignement mais l'explication de Santana ne l'aidait pas à découvrir la vérité. Au contraire, cela ne faisait que rendre la chose plus confuse encore.

- Est-ce qu'il s'est passé quelque chose que j'ai raté? Ou bien est-ce parce que je n'ai pas su me défendre?

Cette dernière question, Charlie l'avait posé avec plus de timidité encore. Elle n'en était pas fière et cela se lisait clairement sur son visage. De toute manière, vu la façon dont elle s'était comporté ce jour-là, il aurait été mal vu d'entendre parler de cet événement autrement en présence d'un témoin.

Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Aidan Bowman
Sorcier
Aidan Bowman


https://houseofm.forumactif.org/t3548-aidan-the-duty-is-always-calling https://houseofm.forumactif.org/t3454-aidan-the-older-brother-is
More about you :
Codename : Alkemya
Pouvoirs : Would you let me in ? | Chantana Tumblr_p60ib7QhWP1qm7ow9o3_400

SORCELLERIE : lancement de sorts et de rituels - création de portails envers des lieux donnés, qui se connectent spirituellement à Aidan lors d'appel à l'aide. (uiui c'possible).
PIERRE PHILOSOPHALE : immortalité - dons de guérison - changement argent en or.
Emergence :
Would you let me in ? | Chantana Fonddr113 / 53 / 5Would you let me in ? | Chantana Fonddr11
Maitrise :
Would you let me in ? | Chantana Fonddr113 / 53 / 5Would you let me in ? | Chantana Fonddr11
Messages : 393
DCs : Skye & Aelys & Kaine & Avery & Nikki & Gwen & Klaus & Matthew & Heather & Isaac & Luke & Haiden

Ven 13 Avr - 16:35

Would you let me in ?

Charlie and Santana

Open your heart to me and let me in, i'll show you something that will make you higher than cafeine. ~ Random person


 
Des erreurs, elle en avait commise, Santana. Et plus d'une, sa vie ayant été caractérisée par des bêtises à réparer. Mais peut-être bien qu'elle avait franchit un cap en ce jour, l'hispanique. Peut-être bien que repousser la douce étudiante avait été le pas de trop, le mouvement fatidique. Est-ce que Charlie pourrait la comprendre, peut-être même lui pardonner ? Elle en doutait. Malgré toute sa sincérité, elle devait bien confesser : tout était de sa faute. Elle était la seule responsable de cette interruption inopinée entre les deux femmes. Reniant un contact qui, pourtant, avait le don de lui réchauffer le coeur. Elle qui, depuis Alexia, avait décidé de ne plus vraiment se poser, elle avait été prise par surprise. Et ce, bien trop agréablement pour ne pas avoir envie d'y goûter. Mais entre-temps, beaucoup de choses s'étaient passées. La rafle, la vie même. C'était celle-ci qui les avait éraflée toutes deux, en vérité. Puis la lieutenant avait merdé. En beauté. Et la voici, presque à ramper. Désireuse de se rattraper, sans vraiment savoir si elle avait de quoi être reprise par l'étudiante. Et si certains pouvaient rire de sa position inconfortable, de cette manière qu'elle avait de quémander le pardon auprès de la brunette, Santana s'en fichait. Eperdument. Les apparences ne comptaient pas quand le coeur vous dictait de revenir près de l'être aimé. Parce que c'était obligé, et elle ne pouvait y couper, la seconde commandante. Elle aimait la jeune étudiante.

Alors, Santa' tentait. Le tout pour le tout. Bien que pour Charlie, tout semblait flou. « Je... »  Hésitation. Ses arguments semblaient si fragiles, sur l'instant. « A cause de moi Charlie. N'y as-tu jamais pensé toi non plus ? » Respiration plus forte. Elle ne voulait pas être la cause de la perte de la jeune étudiante. « Je suis une agent du  SHIELD. Depuis la rafle, je suis même commandante en second. Et c'est une haute position. Trop grosse même. » Une sacrée promotion qu'elle n'avait toujours pas vraiment bien assimilée. Le terrain, son équipe, lui manquaient. Mais désormais elle devait faire avec de nouvelles responsabilités. Une chose dont elle ne se vantait guerre avec Charlie. Parce qu'elle n'en était que plus menacée. « Je suis une cible mouvante. Une cible qui peut mener les terroristes de Genosha tout droit sur ton dos. » Soupir. « La rafle géante, même si elle est censée avoir été orchestrée par des ... collègues... Elle m'a rappelé une chose. Elle m'a rappelé que je pouvais te perdre. » En disait-elle trop, n'en disait-elle pas assez ? L'hispanique ne savait plus vraiment. Elle était sur sa lancée, menée par un coeur bien trop longtemps demeuré enfoui en elle. Il était temps de se découvrir un peu, peu importe les conséquences que cela aurait sur leur relation. « Et je n'ai pas envie de ça, little girl. Je n'ai pas envie d'être la raison pour laquelle ta vie est mise en danger. C'est pour ça que je me suis éloignée de toi. »

Santana baissa les yeux, secouant doucement la tête. La trentenaire ne pensait pas un seul instant que Charlie soit faible, ou qu'elle ait été incapable de se défendre. Plus d'une personne aurait craqué face à la pression soumise pendant le festival de Genosha. Mais la brunette avait fait front, à sa façon. Et pour ça, rien que pour ça, parmi une multitude d'autres choses, elle était impressionnée par l'étudiante. Par celle qui secouait inconsciemment cet organe vital en elle. « Ne dis pas ça... face à des agents expérimentés, tu as eu la meilleure réaction possible. Et tu t'es défendue, je l'ai vu. C'est de ma faute, je n'aurais pas du être séparée de toi à ce moment-là. » Dernier ajout : « Tout est de ma faute, Charlie. Je suis désolée. Je le suis vraiment. Et pourtant, je n'ai pas envie de rester loin de toi. » C'était ridicule, n'est-ce pas ?


 

___

that's the price you pay
† Lookin' through the glass find the wrong within the past knowin' | Cut until it bleeds, digging deeper | Leave behind your heartache, cast away †

Would you let me in ? | Chantana LE-PLUS-GROS-FAIL
Revenir en haut Aller en bas
Samira Cantela
Mutant
Samira Cantela


https://houseofm.forumactif.org/t3502-samira-cantela https://houseofm.forumactif.org/t3419-ca-m-ira-quand-t-es-la
More about you :
Would you let me in ? | Chantana Tumblr_objy4glnh01tw2dgjo2_250

Codename : Nixe
Pouvoirs : Samira peut contrôler l'eau sous toutes ses formes. Aussi, son corps s'adapte lorsqu'elle est entourée d'eau : elle peut y respirer, y voir mieux que quiconque et en supporte mieux la pression.
Emergence :
Would you let me in ? | Chantana Fonddr112 / 52 / 5Would you let me in ? | Chantana Fonddr11
Maitrise :
Would you let me in ? | Chantana Fonddr112 / 52 / 5Would you let me in ? | Chantana Fonddr11
Messages : 284
DCs : April . Ann . Harry . Gemma . Noah . Abigail . Nebula . Jodie

Dim 20 Mai - 18:14

Would you let me in?
Chantana
Charlie n'avait jamais vu Santana en tant qu'agent du SHIELD, elle avait souvent oublié ce détail d'ailleurs. Elle ne l'avait jamais vu travailler et cela lui avait empêcher de réaliser pleinement ce qu'était la vie de la jolie hispanique lorsqu'elles n'étaient pas ensemble. Une vie bien différente de l'étudiante. Le jour de la rafle, elle en avait eu un apperçu cependant. Celle qui faisait battre son coeur avait su se battre et il n'avait pas été difficile de comprendre qu'elle avait de l'expertise en combat. Peut-être cela aurait-il du lui mettre la puce à l'oreille. Lui faire réaliser que Santana ne menait pas une vie sans danger, au contraire. Plus encore depuis l'apparition des émergés au sein de Genosha. Mais non, Charlie s'était bien trop inquiétée sur ce qu'elle avait fait pour éloigner la trentenaire. C'en était presque egoïste. Une nouvelle fois, son manque de confiance en elle lui avait joué des tours. Il était temps que cela cesse si elle voulait garder Santana auprès d'elle.

Mais, à écouter Santana, Charlie commença à prendre peur. L'hispanique venait elle mettre un terme à leur relation naissante? Elle semblait réellement effrayée à l'idée de voir la vie de l'étudiante en danger. Cette dernière s'inquiéta elle aussi, se demandant si jamais on s'en prendrait à elle pour atteindre l'agent du SHIELD. C'était possible, probalement. Avec tout ce qui se passait sur Genosha, l'île n'était plus en sécurité. Personne ne pouvait le nier. Cependant, Charlie semblait bien plus effrayée par la disparition de Santana dans sa vie que d'être en danger. Elle ne voulait pas la perdre, surtout pas. Et c'est surement à ce moment là qu'elle réalisa pleinement l'ampleur de ses sentiments. Des sentiments qu'elle n'avait jamais ressentie pour personne auparavant. C'est pourquoi, d'une voix faible, Charlie demanda :

- Est-ce que cela veut dire que tu vas disparaitre pour de bon, cette fois-ci? Que c'est la dernière fois qu'on se parle?

Oui, elle retenait ses larmes alors qu'elle osait poser ces questions à voix haute, comme si la réalité s'imposait plus encore. Les machoires sérrées pour ne pas dévoiler ses émotions, Charlie écouta alors Santana la rassurait sur sa réaction lors de la rafle.

- Tu ne peux pas te reprocher de t'être éloignée à ce moment là, la rassura-t-elle à son tour. Tu ne pouvais pas savoir que les gardes débarqueraient. Et, pour être honnête, si je me suis défendue quand tu étais là, c'était surtout parce que j'avais honte de n'avoir rien fait. Pourtant, ce n'était pas avec ce minable coup que je lui ai donné que j'allais réussir à t'impressionner.

Elle se permit de rire, se rendant compte qu'elle avait en effet tenter d'impressionner une agent experimentée du SHIELD en donnant un coup à un garde qui avait déjà été bien amoché par tous les autres, sauf elle, juste avant. Néanmoins, il n'empêchait que Santana se sentait responsable de la situation dans laquelle Charlie avait été la victime. Elle se sentait coupable de ne pas l'avoir protégée.

- Rien n'est de ta faute, Santana, et tu es venu me protéger dés que tu as pu. Je ne l'oublie pas. dit-elle avant de continuer, après un silence de réfléxion : Je ne te veux pas loin de moi.

Elle avait osé posé sa main sur celle de Santana à cette phrase, décidant qu'il était temps de se montrer courageuse pour une fois. Elle ne voulait pas la perdre et elle ne le permettrait pas.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Aidan Bowman
Sorcier
Aidan Bowman


https://houseofm.forumactif.org/t3548-aidan-the-duty-is-always-calling https://houseofm.forumactif.org/t3454-aidan-the-older-brother-is
More about you :
Codename : Alkemya
Pouvoirs : Would you let me in ? | Chantana Tumblr_p60ib7QhWP1qm7ow9o3_400

SORCELLERIE : lancement de sorts et de rituels - création de portails envers des lieux donnés, qui se connectent spirituellement à Aidan lors d'appel à l'aide. (uiui c'possible).
PIERRE PHILOSOPHALE : immortalité - dons de guérison - changement argent en or.
Emergence :
Would you let me in ? | Chantana Fonddr113 / 53 / 5Would you let me in ? | Chantana Fonddr11
Maitrise :
Would you let me in ? | Chantana Fonddr113 / 53 / 5Would you let me in ? | Chantana Fonddr11
Messages : 393
DCs : Skye & Aelys & Kaine & Avery & Nikki & Gwen & Klaus & Matthew & Heather & Isaac & Luke & Haiden

Sam 28 Juil - 11:54

Would you let me in ?

Charlie and Santana

Open your heart to me and let me in, i'll show you something that will make you higher than cafeine. ~ Random person


 
Son coeur battait à la chamade, ses muscles tremblaient. Ebranlée, Carpenter avait peur d'avoir échoué. Elle avait voulu s'excuser, et d'un autre côté, elle s'était légèrement dévoilée. Trop ou pas assez ? Rien n'était bien certain. Il y avait bien longtemps que la trentenaire avait dépassé le stade des aveux sur le plan amoureux. Elle ne s'était jamais considérée comme spécialement douée sur cet aspect-là. En même temps, à force d'avoir repoussé tous ceux qui avaient tenté de l'atteindre, elle avait quelque peu manqué d'expériences en la chose. Malgré toute sa bonne volonté, et surtout toutes ses capacités, sur ce niveau-là, l'hispanique n'avait juste aucune compétence. Ses relations s'étant toujours terminées, de commun accord ou non, sur quelques nuits partagées tout au plus, elle n'avait jamais vraiment eu à commettre de révélations. Elle n'avait jamais eu à ouvrir cet organe vital rempli d'émotions. Mais quand bien même avait-elle entamé, ce soir même, le processus de réparation, Santa' doutait que ce soit suffisant. Elle avait trop à se faire pardonner auprès de l'étudiante. Et en un sens, après ses erreurs accumulées et son silence radio additionné, elle avait le sentiment de ne guère mériter un quelconque pardon.

Pourtant, malgré la confession de ces peurs qui pouvaient paraître exagérées, l'hispanique n'avait pas envie que l'étudiante ne la radie de sa vie. Malgré ses doutes, sa crainte de la perdre sur un plan autre que spirituel, elle voulait tout partager avec elle. Ses matinées comme ses soirées. Ses journées comme ses nuitées. Elle voulait se retrouver à ses côtés, progressivement, lentement mais sûrement. Santana n'en pouvait plus, de se laisser envahir par sa solitude pesante.  De cloîtrer ce coeur qui enfin, après tant d'années, parvenait à trouver réconfort auprès d'une seule et même personne. Ce n'était pas rien, si Charlie réussissait autant à l'atteindre, que ce soit par son sourire discret ou par sa délicatesse qu'il fallait couvrer avec toute la douceur du monde. Il y avait une raison si après tant de temps, sa carapace était percée par l'étudiante. Comme disait Hank après tout, quand fallait y aller, il fallait y aller. Et la trentenaire venait de plonger les deux pieds en avant. Tête la première.

Réalisant qu'elle avait trop forcé sur le côté dramatique, mais pourtant bien présent, de sa vie, la commandante en second serra les dents. Le visage de Charlie, presque au bord des larmes, déchira quelque chose en ses entrailles. Confirmant alors son voeu le plus cher, en l'instant présent. Celui de demeurer auprès de sa belle, fusse cela futile à entendre. Levant la main, Santana allait pour se saisir du visage de la jeune femme, quand elle dévia son mouvement initial. Glissant une mèche de cheveux derrière l'oreille de Charlie avant de reposer sa main, un petit sourire en coin. Des larmes qu'elle-même ne voulait pas verser alors qu'elle secouait la tête en signe de négation, dévoilant ses dents pour tenter de tranquilliser la brunette.  « Non, je... » Hésitation sur les mots qui devaient suivre. Santa' mordilla ses lèvres, s'en voulant d'avoir inquiéter sa douce compagnie.  « Non, ce n'est pas ce que je voulais dire. » Même si cela s'y prêtait, à première vue.  « Je ne veux pas t'abandonner. Pas encore. Ce que j'ai fait était mal. » Mais ?  « Mais ... je ne peux rester que si tu as pleinement conscience de ce que je pourrais t'apporter. » En bons comme en mauvais côtés.  « Je ne veux pas être celle qui risque ta vie alors que tu n'as rien demandé. Mais je ne peux pas non plus me contenter de t'observer de loin. » Sa voix se brisa en admettant ces derniers mots. La rafle du festival lui avait fait prendre conscience de bien trop, de son besoin d'aimer comme de sa peur d'être dépossédée. Elle ne pouvait décemment plus vivre comme avant, mais ne pouvait non plus ignorer les dangers qui pesaient sur sa vie au SHIELD, bien trop menaçants.

Riant à son tour lorsque Charlie la rassura également, Santa' émit un petit sifflement admiratif.  « Tu voulais m'impressionner ? J'en suis flattée. » Ce devait bien être le meilleur compliment, bien qu'inconscient, que Charlie ait pu lui faire depuis le début de leur relation. Que l'étudiante cherche à l'impressionner faisait remuer quelque chose en sa cage thoracique. Comme si son coeur ne pouvait désormais que réagir aux phrases teintées d'émotions de la brunette. La forçant par la suite à admettre également :  « Tu sais, si je dois être honnête, je cherchais également à t'éblouir. » Bien qu'elle ait par la suite gâché sa tentative en ignorant les appels de sa belle. Détournant la tête pour tenter d'oublier sa plus grosse gaffe de ces dernières années, elle écouta les dernières paroles de Charlie. Avant de se laisser surprendre par le geste affectif de la jeune femme, sa main posée sur la sienne. Lui retournant un regard interrogateur pour toute réponse, il fallut quelques secondes à l'hispanique pour mesurer toute l'importance de cette unique action. Naturellement alors, ses doigts s'entremêlèrent à ceux de Charlie tandis que ses prunelles cherchèrent à se plonger dans les siennes. Santa' aurait peut-être pu réfléchir un peu plus, aurait dû, peut-être. Elle n'en savait rien après tout. Mais elle se décida de se laisser porter par le moment. Penchant sa tête un peu plus en avant, son regard déviant sur les lèvres de l'étudiante, qu'elle contemplait avec une avidité qu'elle ne pouvait plus vraiment masquer. Ce désir, après tout, elle le ressentait depuis un long moment. Depuis l'instant même où Charlie avait accepté de boire un second verre avec elle, après leur première rencontre quelque peu hasardeuse. De sa main libre alors, elle caressa la joue de la brunette du bout des doigts, s'assurant qu'elle n'allait pas la fuir. Attendant la confirmation silencieuse qu'elle n'allait pas trop loin. Et puis enfin, ses doigts se mouvèrent lentement pour saisir le menton de l'étudiante, tandis qu'elle pressa avec tendresse ses lèvres sur celles de Charlie. Savourant ce premier baiser, alors qu'elle le faisait durer. Ses yeux se fermant à ce contact aussi bien rêvé qu'inespéré, à cette réponse qu'elle avait toujours souhaité. Délivrant par là-même, toute la teneur de ses sentiments qu'elle avait cherché à exiler de son petit coeur. Mais aujourd'hui, elle laissait entrer le bonheur. Et prouvait à Charlie ô combien elle pouvait l'aimer, par cette délicatesse qui unissait leurs âmes, par ce baiser qui liait leurs sentiments respectifs, par ce désir qui n'avait jamais cessé de les rapprocher.


 

___

that's the price you pay
† Lookin' through the glass find the wrong within the past knowin' | Cut until it bleeds, digging deeper | Leave behind your heartache, cast away †

Would you let me in ? | Chantana LE-PLUS-GROS-FAIL
Revenir en haut Aller en bas
Samira Cantela
Mutant
Samira Cantela


https://houseofm.forumactif.org/t3502-samira-cantela https://houseofm.forumactif.org/t3419-ca-m-ira-quand-t-es-la
More about you :
Would you let me in ? | Chantana Tumblr_objy4glnh01tw2dgjo2_250

Codename : Nixe
Pouvoirs : Samira peut contrôler l'eau sous toutes ses formes. Aussi, son corps s'adapte lorsqu'elle est entourée d'eau : elle peut y respirer, y voir mieux que quiconque et en supporte mieux la pression.
Emergence :
Would you let me in ? | Chantana Fonddr112 / 52 / 5Would you let me in ? | Chantana Fonddr11
Maitrise :
Would you let me in ? | Chantana Fonddr112 / 52 / 5Would you let me in ? | Chantana Fonddr11
Messages : 284
DCs : April . Ann . Harry . Gemma . Noah . Abigail . Nebula . Jodie

Dim 28 Oct - 18:31

Would you let me in?
Chantana
Charlie était étourdie. Étourdie de cette proximité qu'elle avait avec Santana. Elle avait du mal à mettre de l'ordre dans ses idées, bien trop perturbée par la beauté de celle qui, elle le comprenait maintenant, avait simplement chercher à la protéger en s'éloignant. Un éloignement auquel Charlie n'avait donc pas été la seule victime puisqu'il avait fait tout autant de mal à Santana. Ainsi donc, l'étudiante avait à présent la certitude que ses sentiments étaient partagés. Si cela l'émerveillait, l'emplissait d'une euphorie difficilement contenue, elle avait encore du mal à y croire. La fragile confiance qu'elle avait en elle-même continuait toujours de penser que cela était trop beau, que cela ne pouvait être vrai. L'hispanique était bien trop parfaite pour s'intéresser à elle. Pourtant, Charlie commençait à y croire. Pour une fois, elle repoussait cette petite voix malfaisante, préférant croire en du positif, alors même que Santana lui parlait pourtant de danger. Un danger qui pourrait mettre en péril leur relation mais plus encore.

- Tu penses sincèrement que ma vie pourrait être en danger en étant à tes côtés? demanda Charlie, une pointe d'inquiétude naissant en elle.

Bien sûr que cela l'inquiétait, dire le contraire aurait été un mensonge. Ce n'était pas tous les jours qu'on lui annonçait que sa vie pouvait être en danger. Seulement, l'étudiante ignorait de quels dangers Santana parlait exactement. De quoi s'agissait-il? Elle ne connaissait que peu, voir rien du tout, du métier de l'hispanique. Elle ignorait les dangers auxquels elle était confronté chaque jour. Pourtant, malgré ses interrogations et ses inquiétudes, Charlie connaissait déjà sa réponse quant à savoir si elle voulait essayait une relation avec l'hispanique.

- Dis moi tout ce que j'ai à savoir. Mais peu importe les dangers qu'il pourrait il y avoir, je sais déjà que je ne te veux pas éloigner. Je ne veux pas, et je ne pourrais pas, faire comme si toi et moi on ne s'était jamais rapproché.

Elle avait déjà bien trop souffert de cet éloignement. Ne plus voir Santana, ne plus entendre sa voix, ne plus se réveiller en sachant qu'elle pourrait recevoir un sms ou un appel de sa part la démoralisait. Elle s'était bien trop attachée à Santana pour ne pas accepter les risques qu'apportaient le métier de cette dernière. Elle avait des sentiments. Des sentiments bien plus fort que la peur.

- S'il te plait, apprends moi à me battre. Que j'arrive à t'impressionner ne serait-ce qu'un tout petit peu la prochaine fois que la Garde Rouge pète les plombs, dit-elle avant de lâcher un rire, amusée d'apprendre que Santana avait également cherché à l'impressionner.

Puis, Charlie avait pris son courage à deux mains et avait posé sa main sur celle de Santana. Elle n'était pas d'un naturel tactile alors ce geste était exceptionnel venant d'elle, il signifiait ce qu'elle désirait. Elle ne voulait pas l'agent du SHIELD éloignée ou même en simple amie. Elle voulait plus.

Les battements de son cœur se firent plus rapides alors que Santana entrelaçait leurs doigts. Si déjà Charlie se sentait étourdie par leur proximité quelques secondes plus tôt, elle n'arrivait désormais plus à réfléchir. Tout se chamboulait dans son esprit et elle n'arrivait plus à formuler de pensée cohérente si ce n'était celle-ci : "S'il te plait, embrasse moi". En son fort intérieur, elle suppliait l'hispanique de poser ses lèvres sur les siennes. Jamais elle n'avait autant désiré quelque chose. Ce geste, elle l'avait longtemps imaginé, se demandant quel effet cela lui ferait de toucher les lèvres de Santana des siennes. Après de nombreuses secondes de supplices durant lesquelles Charlie redouta un mauvais sort, elle eut enfin sa délivrance. Celle dont elle avait longtemps rêvé l'embrassait enfin, déclenchant en elle une vague d'émotions. Elle était amoureuse.


Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Would you let me in ? | Chantana
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL. N°I :: RPs terminés-
Sauter vers: