RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-27%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer Alienware M15 – (15,6″ – 16Go RAM ...
1599 € 2199 €
Voir le deal

Groupe 7 : La forêt
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Eternity
Force de l'Univers
Eternity


https://houseofm.forumactif.org https://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence :
Groupe 7 : La forêt Fonddr115 / 55 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
Maitrise :
Groupe 7 : La forêt Fonddr115 / 55 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
Messages : 2688

Dim 28 Jan - 11:33


Terre-50211 : Les androïdes

La chasse


GROUPE 7



★ Brian Braddock
★ Amélia Fraser
★ Alkis Mordoh
★ Spencer Ezel
★ Lorna Lehnsher
★ Loki Odinson
★ Harry Walton
★ Katsu Iwasaki
★ Aelys Cantela
★ Max Ezel


La réalité s’écroule autour de vous. Tout ce que vous avez toujours connu, ou pensé connaitre, tombe en lambeau, s’effrite, devient poussière, sous vos yeux effarés. Pourtant la vie suivait son cours le plus normalement du monde. Vous étiez tranquillement chez vous, au café du coin avec un ami, au travail, au ciné, en train de faire du shopping. En train de tout et rien faire, en train de vivre. Mais à la Maison M, enfermée dans sa chambre, l’ainée de filles du Roi est, elle, en pleine crise. Les genoux à terre, elle prend sa tête entre ses mains et hurle de douleur. Elle maintient ce monde depuis trop longtemps. Certes, il lui apporte une protection nécessaire mais elle n’y tient plus. Ses pouvoirs s’égarent autant que son esprit déjà malade. Elle s’époumone, elle n’y arrive plus, son corps brûle, sa tête va exposer. Son sortilège vacille.

C’est une sensation bizarre, particulière et, surtout, indéfinissable que de comprendre que, dans ce monde, le seul point constant n’est autre que soi-même. Parce que c’est bien le cas à ce moment précis, celui où tout se reconstruit en quelque chose de tellement différent. A croire que le reste du monde est malléable à souhait, à croire qu’il n’y a rien d’autre de vrai que soi.

Sous les rayons enchanteurs du soleil, la forêt offre un paysage merveilleux. Presque peinture idyllique, elle n'est que cimes, feuilles aux mille nuances verdâtres et sublimes fleurs. Pour autant, à la nuit tombée, tandis que le soleil se couche et laisse place à la pénombre, la noirceur des lieux prend vie. Dans l'obscurité, la forêt n'est que traîtrise menaçante, dangereux allié en ce monde de créatures insensées. Il n'est pas difficile de s'y perdre, mais ce n'est qu'ainsi que vous tomberez sur le joyau qu'elle recouvre. En son cœur, existe le plus joli des endroits de la ville ; une clairière qui abrite des milliers de lucioles. Des créatures étincelantes qui scintillent dans les airs, d'une beauté à en couper le souffle. Hélas, pour découvrir ce somptueux tableau, il faudra en payer le prix. À vos risques et périls.

Vous voilà tous rassemblés en plein milieu de cette forêt aux allures aussi magnifique que terrifiante. Vous ne vous souvenez de rien, comment êtes-vous arrivez là ? Aucune idée, toutefois l'ambiance est pesante. L'air vous manque et vous grelottez de froid.

TOUR 1



Bienvenue sur la terre des Androïdes !

Ici les androïdes sont rois et vous avez été transporté dans ce monde par une Wanda qui perd définitivement les pédales ! Pour cette mission, on a décidé d’en revenir à l’ancienne façon de faire avec des choix multiple. Le but de vos personnages est de trouver la brèche inter-dimensionnelle qui leur permettra de rentrer à Genosha. Comment ? Bon courage pour le deviner. Groupe 7 : La forêt 3542309723

Pour ce premier tour, et vu ce qu’il se passe, on a pensé que commencer avec une simple réaction de vos personnages seraient pas mal. Groupe 7 : La forêt 3542309723
A dans deux semaines pour le début des choix ! Groupe 7 : La forêt 1499035354


Indications de jeu


Pour ce tour, on vous demande de :

  • Simplement la réaction de votre personnage.

Comme d’habitude, il y a quelques règles de base à suivre pour l'ensemble de la mission.

  • On vous demandera de ne pas scinder le groupe, par mesure de facilité, on avoue. Groupe 7 : La forêt 2526280923
  • Le nombre minimum de mots autorisés est de 200 mots.
  • On a abandonné l’idée que vous fassiez des petits posts. Groupe 7 : La forêt 186512564 Ceci dit vous devez obligatoirement mettre des résumés de vos posts à la fin de ceux-ci.
  • Veuillez indiquer l'option choisie en blanc.
  • Vous avez deux semaines entre deux tours pour répondre.
  • Il n'y a pas d'ordre de passage.
  • S'il vous plait, essayer d'inclure tout le monde dans le groupe, il y en a souvent qui se sentent de côté.
  • Pour toutes questions veuillez envoyer un MP à Raven Darkhölme.

Et, pour info, nous considérons la mission comme réussie si vous arrivez à trouver la brèche en moins de 6 tours. Vous ne devez aussi pas manquer plus de un tour de jeu.



house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Artémia Dimitra
Mutant
Artémia Dimitra


https://houseofm.forumactif.org/t3467-artemia-dimitra https://houseofm.forumactif.org/t3413-artemia-dimitra-invente
More about you : Groupe 7 : La forêt Ib9e
Artémia est quelqu'un d'assez renfermée. Battante, elle n'hésite pas à défendre ses convictions et ses opinions, quitte à allez franchement. C'est quelqu'un de sérieux. D'un peu trop parfois. Tysha, sa meilleure amie, aime à dire qu'elle fait plus vieille que son âge parfois. Bien qu'elle essaye de faire des efforts, elle a grand mal à faire confiance aux hommes. Dû à son éducation. Mais derrière son allure de guerrière, froide et digne à chaque circonstance, c'est une jeune femme sensible qui ne demande qu'à connaitre certains horizons qu'elle ne connait pas encore.
Codename : L'amazone
Pouvoirs : Artémia a la capacité de contrôler les arbres et les plantes en générale. Elle peut façonner une arme avec une simple racine. Elle peut également redonner vie à une végétation morte. Par ailleurs, dès lors qu'elle touche le tronc d'un arbre, elle acquit sa force, son énergie, ce qui décuple ses capacités de guerrière. Elle peut communiquer avec eux. Elle peut également ressentir quand l'un de ces derniers appel à l'aide ou est en train de mourir. La végétation est comme une alliée de taille. Une alliée mais aussi, un proche. Elle se sentira toujours à l'aise et parmi les siens dans une forêt.
Emergence :
Groupe 7 : La forêt Fonddr114 / 54 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
Maitrise :
Groupe 7 : La forêt Fonddr112 / 52 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
Messages : 807
DCs : Keith - Malik - Kwan - Tao - Jay - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Laurenl - Yong-Sun

Lun 29 Jan - 10:01
 

 Terre-50211 : Les androïdes

Groupe 7
 

 
Une belle journée s'annonçait ! J'avais rendez-vous avec Lorna et j'étais toute contente de passer du temps avec elle. En plus, je devais impérativement lui parler de ce nouveau cactus que j'avais acheté la veille. Ni une ni deux, je m'étais donc préparée et me voilà, sur mon vélo à pédaler à toute vitesse en direction du café où on devais se retrouver.

Depuis le festival, j'avais beaucoup réfléchi. J'avais aussi un peu broyé du noir parce que bon. Tout n'était pas facile en ce moment. Je sais, cela ne me ressemblais pas trop mais... fallait me comprendre aussi ! Entre ce qui s'était passé à Prenova, Mai qui avait pris la décision d'être interné à l'asile, ma conversation avec Eli, ma séparation avec mon beau vendeur. Tout ça, tout ça. Olalala oui, j'avais eu un mal fou à tout gérer. J'avais beaucoup pleurer mais j'avais fini par reprendre du poil de la bête, à espérer comme avant que tout s'arrange. Parce que oui, je voulais y croire. Non. J'y croyais. Et puis... pour moi, les autorités avaient tord. Je veux dire. J'entendais ce qu'ils disaient, aux informations. J'avais vu comment les gardes s'en étaient pris à eux. A nous. Et pour moi, pour moi les émergés étaient des héros, pas des fous dangereux.

Ils avaient des pouvoirs. Des pouvoirs! Et ça, franchement, c'était trop la classe. Et puis, j'oubliais pas que l'un m'avait aidé. J'oublierai jamais ça car comme je l'avais dis à Eli, ce dernier m'avait sauvé la vie. Puis, il y avait Jake aussi... Alalala, oui tellement de chose à assimiler. C'était un peu beaucoup le bordel en y pensant mais je crois bien que grâce à ça, j'avais muris. Du moins, un peu.

En tout cas, c'est de nouveau toute joyeuse que je rejoignais mon amie la princesse sur la terrasse de ce café. On discutait, de tout et de rien. On riait aussi. Ça me faisait du bien et on se racontait les derniers potins, s'extasiant sur nos plantes préférées quand soudain. Tout chavira. Une sensation étrange m'envahit. Puis pouf ! Le décor changea. Radicalement. C'était genre, vraiment bizarre. Mon café entre les mains, la bouche entrouverte, les yeux écarquillés, je regardais devant moi peu sûr de capter ce qui nous arrivait.

Non parce qu'on était plus sur la terrasse, dans la rue, à Genosha mais dans une forêt. Une forêt bordel ! Toute hébétée, je lâchais alors un :
- Euh....

Avant de secouer frénétiquement de la tête, sentant une vague de panique m'envahir.
- Lorna? On es où là?

Heureusement, mon amie était à côté de moi. Toute nerveuse, apeurée, je me collais à elle, lui attrapant même la main pour être sûr que je n'étais pas toute seule. C'était effrayant mais beau à la fois. Non.... en fait, c'était terrifiant. Genre, vraiment. Je grelottais, essayant de respirer calmement pour ne pas me laisser envahir par une angoisse. Olalalala. C'était réel en vrai? Je veux dire. Ce n'était pas une caméra caché? On était pas dans un film là? En parlant de film, voilà que j'étais en train d'imaginer un tueur en série nous poursuivre. Non parce que bon... les forêts, c'était jamais bon signe en général. Et voilà. Je succombais complètement à la panique.

Agitée, je me mis à bouger les mains dans tous les sens, le souffle coupé par une crise d'angoisse.
- On va mourir, c'est ça?!

En plus, il faisait froid. La nuit tombait. Claquant des dents, tremblant de partout, je regardais Lorna, attrapant son bras et me collant à elle comme une bernique.  
(c) ANAPHORE


Résumé :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lorna Lehnsherr
Mutant
Lorna Lehnsherr


https://houseofm.forumactif.org/t3430-lorna-it-s-time-to-make-a-new-world https://houseofm.forumactif.org/t1702-the-majestic-tale-of-a-girl
More about you :

Groupe 7 : La forêt Umkzvot

I'm tired of hiding. We have to take a stand.

Lorna est la dernière de la famille Lehnsherr Ayant toujours quelques troubles psychiatriques avant Genosha, elle demeure relativement stable grâce à l'illusion de Wanda. C'est cependant un équilibre mental de courte durée. Elle ne s'est jamais questionnée sur ses privilèges dans cette vie avant d'assister en direct à une démonstration de force de la garde lors d' Ultimate Festival. A partir de ce moment-là, Lorna a commencé à afficher publiquement ses opinions et à aider la Résistance. Elle est une élève brillante même si ses préoccupations ne sont actuellement plus du tout tournées vers ses études. Depuis que ses pouvoirs se sont réveillés, ses cheveux reprennent leur couleur verte naturelle. Ses proches associent le vert à un changement drastique de look car dans le même temps, Lorna a renoncé à sa garde-robe élégante pour se tourner vers les vestes en cuir et les vêtements noirs. Dans l'ombre de Wanda et Pietro, Lorna a toujours donné l'impression d'être l'enfant discrète qui ne causerait aucun problème. Visiblement, Papounet va devoir revoir son jugement.

Codename : Polaris
Pouvoirs : Mistress Of Magnetism ► Digne héritière de Magnéto, Polaris maitrise le magnétisme. Elle peut manipuler le métal, leur donner la forme qu'elle souhaite, l'attirer, le projeter. Grâce aux minéraux présent dans le sol, elle peut léviter et même se construire un bouclier d'urgence en se servant des champs électro-magnétique.
Groupe 7 : La forêt Vo32mgc
Mutant and proud ► Le signe le plus visible de sa nature de mutante sont ses cheveux verts. Ils sont apparus le jour où elle a causé le tragique accident qui a tué ses parents.
Emergence :
Groupe 7 : La forêt Fonddr115 / 55 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
Maitrise :
Groupe 7 : La forêt Fonddr115 / 55 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
Messages : 629
DCs : Gabriel / Marc / Lucy / Ben / Sean / Jess J / Scylla

Lun 29 Jan - 12:57

Groupe 7

It's a mad mad world


Un homme sage a dit un jour qu’il n’y a pas de problème qu’un bon café ne puisse pas régler. Lorna ne sait pas si c’est vraiment un homme sage ou un accro à la caféine qui a dit ça mais dans le cas présent, ses problèmes ont l’air bien moins insurmontable alors qu’elle savoure un délicieux café avec Amélia Fraser. Unies par la même passion pour la botanique, c’est obligé qu’elles finissent par parler des plantes. Et Lorna est même sur le point de l’inviter dans la demeure royale pour lui faire découvrir son jardin. Elle apprécie Amélia et sait que ce n’est franchement pas une année facile pour elle. Elle culpabilise un peu quand elle lui parle, à cause de son frère qui est à présent un ennemi public suite au festival. Lorna n’oublie pas que Jake a tenté de la défendre lors de la rafle et sans ça, peut-être qu’elle n’aurait jamais ouvert les yeux sur le problème de la Garde Rouge. Elle a presque l’impression qu’elle est redevable à Amélia. Ça ne change rien à l’affection qu’elle éprouve pour cette pile électrique bavarde et enjouée qui a de la joie de vivre pour une dizaine de personne. Mais tout de même. Lorna s’en veut un peu.

Elle est donc sur le point de proposer à Amélia une petite escale chez elle pour lui montrer ses derniers plants en portant une tasse à ses lèvres quand elle sent venir le truc. C’est désagréable et ça lui met l’estomac à l’envers. Elle écarquille les yeux, sa tasse à deux centimètres de sa bouche. Parmi les effluves montant de ce joli mug, il y a aussi l’odeur caractéristiques des arbres. Amélia, en face d’elle, est dans le même état d’hébétude. « Qu’est-ce que… ?» Lorna baisse la main qui tient la tasse et regarde autour d’elle. Elles sont dans une forêt. Une putain de forêt. Oui, la princesse jure. Ce n’est pas dans ses habitudes mais elle est tellement surprise que les jurons lui viennent en tête en premier. Pourquoi sont-elles dans une forêt flippante alors qu’elles étaient à la terrasse d’un café en train de parler arbre fruitier cinq secondes avant ? Amélia se tapit contre elle, manquant de lui faire renverser son café et Lorna jure à nouveau quand elle sent le liquide chaud lui brûler un peu la main. « Aie ! Bordel !» Oups, ça fait deux jurons en l’espace de dix secondes. Elle inspecte les lieux de son regard perçant en se hissant sur la pointe des pieds, sans reconnaître l’endroit où elles se trouvent. « Je sais pas… Je…»  Lorna commence à trembler de froid. Elles ne sont plus à Genosha, ça, c’est certain. « Calme-toi, Amélia, il y a forcément une explication logique.» Dit-elle ça pour rassurer Amélia ou pour se rassurer elle ? Elle préfére ne pas répondre à cette question.

Elle inspire et expire calmement. Amélia est en train de paniquer pour deux, il faut qu’au moins une garde la tête froide. Enfin, façon de parler, vu qu’elle est en train de claquer des dents. Lors de son inspection, elle reconnaît un visage familier parmi ceux qui sont avec elles. Elle lâche la main d’Amélia pour faire un grand signe à Harry Walton ou Queen Ariah, sa drag queen préférée et son couturier favoris. « Harry, par ici !» Dans ce genre de situation, on va vers les visages qu’on connait. Elle attrape Amélia d’une main, garde sa tasse de café dans l’autre parce qu’elle sait pas quoi en faire et se dirige vers son ami. « Je suis contente de te voir, tu ne peux pas t’imaginer. Tu sais où on est ? Et… bonjour ?» Elle salue quand même tout le monde parce que c’est la politesse et elle doit donner un drôle de tableau avec sa tasse de café, là tout de suite. Tant qu’à faire, elle en boit quand même une gorgée parce qu’il faut pas gâcher. Parce qu’il fait froid en plus. Une gorgée bien chaude, c’est parfait.
AVENGEDINCHAINS


Résumé:
 

___

If you feel so filthy, so dirty, so fucked up. If you feel so walked on, so painful, so pissed off, you're not the only one refusing to go down
You're not the only one
So get up
Revenir en haut Aller en bas
Harry Walton
Humain
Harry Walton


https://houseofm.forumactif.org/t2230-harry-look-at-me-beautiful-look-at-you-not-so-much https://houseofm.forumactif.org/t2202-harry-we-re-born-naked-and
More about you : Groupe 7 : La forêt MtaBfFT
Codename : Queen Ariah the one of England. Mais vous pouvez l'appeler Ariah.
Pouvoirs : Charisma, Uniqueness, Nerve & Talent. Voilà ce qu'il répondrait.
Groupe 7 : La forêt Tumblr_pf31lvsdws1xnlfieo4_250
Emergence :
Groupe 7 : La forêt Fonddr115 / 55 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
Maitrise :
Groupe 7 : La forêt Fonddr110 / 50 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
Messages : 243
DCs : April . Ann . Gemma . Noah . Samira . Abigail . Nebula . Jodie

Lun 29 Jan - 20:12

TERRE-50211 : LES ANDROÏDES
Un jour, il finirait par raser ses sourcils définitivement. Il n'avait de cesse de se battre avec ces derniers dés lors qu'il débutait sa transformation en femme. Pour obtenir une illusion de visage féminin, beaucoup de drag queens se devaient d'effacer leurs sourcils pour en redessiner plus haut sur le visage. Harry n'y échappait pas. Impossible de paraître crédible s'il laissait ses deux buissons tels qu'ils étaient. Alors il utilisait les tubes de colles violets à outrance pour ensuite mettre le maquillage nécessaire dessus. Et après de nombreuses minutes de batailles, il parvint enfin à obtenir le résultat escompté. Bref, se les raser lui ferait gagner un gain de temps considérable mais ce n'était pas ça qui lui ferait avoir du succès avec les femmes. Il tenait bien trop à sa vie sexuelle pour faire un tel sacrifice.

Harry se préparait donc pour la soirée à venir. Il s'y prenait toujours des heures à l'avance pour s'assurer d'avoir le temps nécessaire. Et maintenant qu'il avait passé la partie la plus chiante de son transformisme, et que ses yeux manquaient grandement de charmes sans la présence de ses énormes sourcils, il allait pouvoir commencer le maquillage. Il chercha donc dans sa trousse un certain pinceau parmi tout le bordel. Un jour, il apprendrait à ranger ses affaires. Un jour.

Quand, enfin, il trouva l'objet, Harry releva le regard pour s’observer dans le miroir. Mais, au lieu de se trouver face à son reflet, le jeune homme découvrit des arbres devant lui. Il eut un mouvement de recul, ne se souvenant pas de ressembler à une putain de forêt.

- Mais qu'est-ce que... commença-t-il en observant le paysage autour de lui.

Il était dans son appartement et l'instant d'après il se trouvait dans une forêt. Est-ce qu'il avait été victime d'hypnose ou bien il était complètement en train d'halluciner? Ok, il voulait bien admettre qu'il se passait des choses étranges dans la ville ces derniers temps mais ça, c'était la cerise sur le gâteau.

Lorsqu'il entendit une voix familière, Harry comprit qu'il n'était pas seul. Son regard se posa sur Lorna Lehnsherr et une pointe de soulagement le gagna. La princesse était une de ses meilleures clientes mais aussi une amie. Il était peut-être dans la merde mais, au moins, il était bien accompagné.

- Ouais, moi aussi. lui dit-il quand elle lui confia être heureuse de le voir. C'est quoi ce bordel encore?! On a tous été drogués ou quoi?!

Regardant le visage de chaque personne, Harry se souvint de ce à quoi il devait ressembler.

- Et évidemment, j'ai pas de sourcils pour l'occasion. Génial. se plaignit-il avant d'élever la voix à nouveau, en direction de quelqu'un d'autre. Hey, Aelys! Ramène ton cul!

Bonjour aurait pu être convenable aussi.
code by bat'phanie



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Lun 29 Jan - 22:39
TERRE-50211 : LES ANDROÏDES
Groupe 7

Le cabaret était fermé, je prenais alors le temps de faire l'inventaire, chose qui revenait très souvent d'ailleurs. J'aurais très bien pus demander à des employés de le faire, seulement il m'arrivait d'apprécier la solitude quand mon cabaret était fermé. Parfois je prenais même des notes des prochains numéros que j'allais mettre au programme. Je connaissais beaucoup de monde, j'aimais donner des chances à des petits groupes ou des chanteuses, chanteurs débutants ... Après tout j'avais bien eu une seconde chance, j'étais passé de l'adolescent accro à la drogue et suicidaire, à mannequin et gérant d'un cabaret, ça aurait très bien pus ne pas arriver, c'était une façon de remercier la vie. Terminant l'inventaire, cette fois-ci j'étais bien prêt à retourner chez moi. Enfilant ma veste et éteignant toute les lumières, j'ouvris la porte arrière et ce ne fut pas les rues de Génosha que je vis, mais une forêt ... Alors que je reculais, prêt à rentrer de nouveau dans mon cabaret, je me rendis compte qu'il n'y avait même plus de porte, il y avait même des arbres autour de moi, oui, j'étais bien dans une forêt, mais comment ? Non seulement il faisait nuit, mais en plus il faisait plus que froid ... Je n'osais pas bouger de peur que le sol ne s'effondre sous mes pieds, oui il se passé des choses étranges à Génosha, mais cette fois-ci ça dépassé tout, puis cette forêt avait un air apocalyptique, quoi glacer le sang, j'avais même cette impression d'être dans un film d'horreur. Isolé, non je n'étais pas seul, je pouvais entendre de voix, de suite je cria

-Il y a quelqu'un ? !

Bon c'était plus une affirmation qu'une question.
made by black arrow


Résumé

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Aelys Cantela
Humain modifié
Aelys Cantela


https://houseofm.forumactif.org/t2221-aelys-once-upon-a-time https://houseofm.forumactif.org/t2187-aelys-i-thought-i-knew-ever
More about you : Groupe 7 : La forêt Yy46gbkv

A savoir :
- des cicatrices, tracées sinueux et en forme de demi-lunes, sont apposées sur tout le corps d'Aelys. Deux sont plus luisantes que les autres, une au niveau du cou et au niveau du poignet. Les autres sont entièrement réparties sur son corps.
- Les cicatrices de morsures et griffures des loups et d'Alaric, avant-génosha, ont poussé Aelys à adopter un style pour le moins original. Son bras droit entièrement couvert, à l'inverse du gauche, et son cou toujours orné d'un foulard, par tous temps et toutes saisons.
Codename : Moodybloon
Pouvoirs : Chamane : connaissance des plantes, qui lui permet de préparer des potions aux aspects guérisseurs.
Communication et lien sacré avec l'au-delà et l'esprits des morts.
Groupe 7 : La forêt Y4geasls
Vampire : force surhumaine - Guérison accélération, régénération - jeunesse apparente éternelle -
Pouvoirs surnaturels : hypnose sur les humains - forme d'une louve ou chauve souris - peut demeurer au soleil grâce à ses connaissances en tant que chaman.
Faiblesse : ne peut entrer chez quelqu'un sans y être invité - aversion envers ail et signes religieux - soif de sang incommensurable - peut être tuée par un pieu en bois ou en argent s'il lui transperce le coeur.

Emergence :
Groupe 7 : La forêt Fonddr114 / 54 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
Maitrise :
Groupe 7 : La forêt Fonddr112 / 52 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
Messages : 367
DCs : Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Kaine Reilly / Aidan Bowman / Gwen Stacy / Avery Burnham / Klaus Caglar / Matthew Denvers / Heather Scarpetta / Isaac Torres / Luke Cage-Jones

Mar 30 Jan - 5:41



Loup, y es-tu ?

Groupe 7

Madness is somewhere inbetween chaos and having a dream.

Les pupilles dilatées, une expression ahurie collée au visage, son corps tendu : tous ces aspects physiques contribuaient à relater la surprise qu’affichait actuellement Aelys Cantela. Abasourdie par ce qui venait de s’afficher sous son regard assombri par les derniers événements. La stupeur laissa toutefois rapidement place à la curiosité, et à cette vague d’interrogations qui submergea son esprit, et celui des autres compagnons présents et auxquels elle daignait à peine accorder son attention. Non pas par mépris, mais tout simplement parce qu’elle était hypnotisée par la situation actuelle. «  Où on est ? En quelle année ? Comment c’est arrivé ? Quel est le but de tout ça ? Est-ce que l’endroit était peuplé ? Par qui, par quoi ? » C’était plus ou moins les mêmes interrogations qui tournaient en boucle, encore et encore, dans l’esprit affiné de la médium, menée par une logique quelque peu discutable. Mais Aelys était bien connue pour ses pensées parfois décalées.

Malgré son questionnement constant, quelque part, la mentaliste était comme enchantée par ce qu’elle voyait. Du vert presque idyllique, qui lui semblait vaguement familier, avec ces plantes et ces fleurs qui s’étalaient à perte de vue. Elle n’arrivait pas à dire pourquoi, Aelys, mais elle avait envie de tendre la main et de les cueillir, d’en pêcher leurs propriétés, comme si celles-ci étaient destinées à servir une cause quelconque. Et c’est ainsi qu’elle se retrouvait avec une fleur en main, prête à humer la senteur, quand une voix familière perça sa bulle et la fit sursauter brutalement. Se retournant prestement, un sourire effleura son visage quand Harry lui fit signe de la rejoindre. Soudainement, la réalité, ou l’alternative de cette dernière, se ramena à elle, et lui fit décrocher son hypnose temporaire pour rejoindre la sorte de petit groupe qui avait commencé à se former. Aelys ne connaissait personne personnellement, en dehors de son ami, mais elle ne s’inquiéta pas d’être en présence des inconnus. « Harry, toujours aussi maniéré », fut sa première réflexion, un rictus amusé au coin des lèvres, avant qu’elle ne fronce enfin les sourcils, s’affichant plus concernée par le rebondissement du jour. Et par le froid qui se rappelait à elle, la faisant frissonner. « Brr, il fait plus froid qu’à Genosha ici. Vu la température, j’ai bien l’impression que nous ne sommes plus sur l’île. Mais comment est-ce seulement possible… » Aelys murmurait, pas forcément pour les autres, plus pour elle-même, concentrée par le mystère qui s’offrait à elle et qui lui faisait oublier temporairement son chasseur. Y a quelqu’un ? Une voix masculine retentit, comme en écho lointain, qui fit tourner la tête des personnes présentes. Haussant la voix à son tour, la médium répondit naturellement : « Ici, on arrive ! » Elle reporta son attention vers ses camarades du jour, pointant la direction de la voix d’un signe de la main, de celle qui tenait encore la fleur cueillie quelques secondes plus tôt. « On devrait peut-être rejoindre la source du son, peut-être qu’il y en d’autres de gens comme nous… On pourrait ainsi commencer l’exploration de cet endroit, pour voir de quoi il en retourne exactement ? » Une pointe d’excitation pouvait se faire entendre dans la voix de la medium. Le mystère de la forêt l’attirait, et elle ne pouvait s’empêcher de vouloir en savoir plus, tout en redoutant le pire.
(c) DΛNDELION

Good to know:
 

___

    A World full of Monsters and Lies
    HIDDEN TRUTH MUST FIND A WAY IN. SEE HOW FRIENDS ARE FOES, HOW DARKNESS REIGNS INSIDE YOUR HEART. roller coaster
    Revenir en haut Aller en bas
    Leigh Montgomery
    Dieu
    Leigh Montgomery


    More about you :
    Codename : Ether
    Emergence :
    Groupe 7 : La forêt Fonddr113 / 53 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
    Maitrise :
    Groupe 7 : La forêt Fonddr113 / 53 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
    Messages : 332
    DCs : Anna/ Rachel/Gamora/ Silke/Xander Harrison//Robin Caglar Alexia H. Wheeler

    Mar 30 Jan - 20:58




    La forêt

    Groupe 7



    Depuis ce jour, tu n’es dans une humeur des plus radieuse, tu as changé…. Plutôt, ce festival t’a changé. Tu devais juste faire un show, seulement un show, prendre ton pied, augmenter le rythme cardiaque de ceux qui t’aurais écouté. Mais voilà, depuis ce jours, tu vis dans un cauchemar, tu n’ose plus dormir avec Lauren, n’ose plus la toucher. Pourtant, ce n’est pas l’envie qui te manque. Non, tu as juste peur. Peur qu’à cause de toi elle se retrouve bruler, car à chaque fois que tu fermes les yeux, tu peux revoir ce feu prendre ton bras, cette boule partir vers cette femme. Cela te hanter et tu as du mal à passer au-dessus de tout cela. Et cette peur, te donne l’impression de perdre cette femme que tu aimes tant petit à petit. Vous êtes dans une mauvaise passe, tu le sais, elle essaye de se montrer patiente, douce, compréhensive, un véritable amour. Cela devrait pourtant te suffire savoir qu’elle ne te rejette pas, qu’elle continue à t’aimer malgré ce que tu es capable de faire.
    Pourtant, il semble que ça ne compte pas vraiment, tu as honte de ce qu’il y a en toi, effrayer comme un enfant peut l’être face à ses pires cauchemars, et ta musique se faisait plus sombre. Tu as cette impression que toute ta carrière est finie désormais. Mais il y a une chose dont tu as encore plus peur, c’est de la perde. Alors quand elle te propose de sortir avec elle, prendre l’air, passer du temps rien que tout les deux. Tu l’avais regardé un moment, pris une grande inspiration et avait cédé face à ta belle. Mais avant tu l’avais pris dans tes bras, et t’excusais pour cette vie que tu leur imposais pour le moment, lui promettant de changer cela.
    Mais cette journée que vous aviez prévue rien que vous deux, celle qui devait faire en sorte que vous vous retrouviez. Le paysage laisse place à un autre, Lauren avait disparu, ses doigts qui s’étaient entrelacés dans les tiens avait eux aussi disparu. A la place, une forêt à perte de vue, des arbres donnant un aspect irréel à tout ceci. Tu ne sais pas si tu rêves, ne sais pas si un autre pouvoir s’est manifester en toi encore une fois et tu commences à ressentir une certaine peur, bien que le paysage soit magnifique. Tu cherches après Lauren, cris après elle avançant dans cette immense forêt, demandant si quelqu’un était là. Tu continues à marcher, arrêtant d’interpeller les personnes qui pourraient s’y trouver.
    Mais, alors que tu marches à l’aveuglette, tu entends des voix non loin de toi, tu suis le son des voix. Arrivant enfin vers eux. Tu reconnais bien sûr la princesse Lorna, que tu avais connue grâce à Richard. « Hime !» Tu connais également son frère vous partagiez tout deux la même passion qu’était la musique. Mais elle n’est pas toute seule, deux femmes et un homme était avec elle. Tu fais le petit salut comme elle avait l’habitude de faire dans son pays natal. Mais une chose te rassurait, s’ils étaient là ça voulait dire que tu n’y étais pour rien, tu n’avais nullement manifesté une nouvelle fois un quelconque pouvoir. Où est-ce qu’on est ? » Un des autres personne une brune avance l’hypothèse que vous n’êtes plus sur l’île, cela, tu veux bien croire. Une autre voix interpelle et elle propose d’aller rejoindre la source de ce bruit. « On devrait y aller tous ensemble pour éviter de se séparer » Tu continues quand même à regarder tout autour de toi, malgré tout cette forêt ne t’inspire pas confiance, elle te semble menaçante et tu te sens mal à l’aise. Alors tu ne comptes pas rester seule dans ce lieu.



    Shacka FallDown




    résumé:
     
    Revenir en haut Aller en bas
    Spencer Hennessy
    Mutant
    Spencer Hennessy


    More about you : Groupe 7 : La forêt 17040911010919064614972529
    Codename : Icey
    Pouvoirs : Spencer est une mutante capable de réfrigérer son environnement, donnant lieu à des formations de cristaux ou de blocs de glace qu'elle peut mentalement sculpter à sa guise. Elle utilise souvent son pouvoir en projetant un souffle glacial de ses mains pour engloutir en quelques secondes ses ennemis sous la glace. Il lui arrive de créer des fines pistes de glace qui lui permettent de se déplacer en glissant très rapidement. Son corps est capable de supporter un très grand froid car elle est capable de baisser sa température corporelle sans subir de conséquences. Le professeur Xavier pense que tout comme son mentor IceMan elle peut aussi se transformer en femme de glace, devenant sous cette forme quasiment invincible.
    Emergence :
    Groupe 7 : La forêt Fonddr114 / 54 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
    Maitrise :
    Groupe 7 : La forêt Fonddr115 / 55 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
    Messages : 709
    DCs : Raven, Andy & Jessica D.

    Mer 31 Jan - 17:33




    Mission III

    La forêt


    Plic. Ploc. Plic. Ploc. Les gouttes tombent l'une après l'autre. Plic. Ploc. La surface plane de l'eau s’agite sous le tumulte répétitif qu'elles produisent. La tête plantée sur le rebord en faïence de la baignoire Spencer observe le liquide cristallin déformer son reflet qui trône au milieu du amas mousseux qui git de ça et là. Elle est fatiguée, éprouvée, déprimée. Elle ne contrôle plus rien, sa vie n'est à présent qu'un caméo de tableaux plus horrifiques les uns que les autres, fait de souffrances, de morts, de sang. Envolée la jeune femme insouciante qui riait au bord de la plage avec son jumeau et ses meilleurs amis. Envolée la jeune femme qui vivait un amour secret avec l'homme dont elle était amoureuse depuis plusieurs années. Envolée la jeune femme passionnée par les arts. Envolée la douce et intrépide Spencer. Ses doigts caresses l'eau et laisse sur leur passage une trainée glacé. Le froid. Son cœur est envahit par la glace. Le froid. Elle ne le ressent plus depuis quelques temps. Impossible de se réchauffer. Elle se penche actionne le robinet d'eau chaude, passe sa main dessus, observe l'épais amas de vapeur qui s’échappe de sa main. Rien.

    Pourtant elle a toujours aimé l’eau et les bains, son élément. Laver la noirceur qui incruste son épiderme si fragile. Un mouvement et tout part, le mal s’évapore. Les larmes, les agonies, ces terribles souvenirs qui la ronge. Faire peau neuve prend tout son sens lorsqu'elle se noie dans l'eau savonneuse. Une pellicule de mousse se forme à la surface. Elle immerge la tête sous l’eau pour faire des bulles – petit plaisir personnel dont elle s’acquitte en quelques secondes. Elle pourrait rester plusieurs minutes submergée. Elle gazouillerait presque comme l’enfant qu’elle fut jadis et qu’elle demeure.  Chaque instant de bonheur volé, un bain suffit à les remplacer. Un à un. Elle s'efforce de reconstruire à partir de ruines. Elle recouvre le champ de bataille. Camoufler les horreurs au plus vite. Un îlot de cheveux châtains s’étend autour d’elle ; couronne flamboyante aux mouvements incertains, elle remonte, souffle et observe. Il est temps. Elle soupire, se lève, sort de ce bain qui lui a fait tant de bien pour s'enrouler dans une serviette. Se penche en avant pour essorer ses cheveux et...

    Un cri s'échappe de sa gorge. Le sol. Le sol est recouvert de feuilles, de terres et de racines. Elle cligne des yeux. Une fois, deux fois, trois fois. Se redresse, regarde autour d'elle. Des arbres, plein d'arbres. La salle de bain où est-ce qu... elle s'arrête. Fait face à un groupe d'inconnus. Sa bouche s'ouvre en grand. Elle tique un instant. Ils discutent, elle n'écoute rien. Elle resserre sa serviette contre sa poitrine, pur réflexe puisqu'elle n'a pas froid ne l'oublions pas. Elle ose à peine bouger, ne voulant pas attirer l'attention. Croise le regard d'un homme, rougit. Elle fait un pas en arrière. Se cogne contre un autre homme. Elle se tourne et se retrouve face à son jumeau. Se cache soudainement derrière lui et passe la tête par dessus son épaule. Max... On dort hein ? Non parce que j'suis à poil dans une forêt avec des gens... On dort hein ? couine-t-elle rouge de honte. Tout ce qu'elle souhaite là de suite, c'est se réveiller le plus rapidement possible.



    Spoiler:
     
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar



    Jeu 1 Fév - 0:04
    Mission III - It's a mad mad world
    ft. tout plein de gens

    Assis à son bureau, Brian était penché sur son ordinateur, occupé à rédiger cette chose ô combien atroce qu'on appelait un rapport. Poussant un soupir absolument pas discret, le blond était occupé à cette tâche pour le moins rébarbative et fastidieuse depuis une bonne demi-heure, et ça le gonflait clairement d'être obligé de devoir faire ça. Ok, il avait passé des années à bosser dans des labos, mais la rédaction de rapports, et autres formulaires administratifs du même genre n'avait jamais fait partie des choses qu'il adorait faire par-dessus tout. C'était même tout le contraire. Si le britannique avait finit par quitter sa blouse blanche pour un gilet pare-balles, c'était pour une bonne raison. Ce qu'il voulait vraiment, c'était faire dans le pratique, aller sur le terrain, faire des trucs qui comptaient vraiment et qui avaient un véritable résultat. La théorie... ok, il était bien obligé d'en faire, ça allait encore. Mais tout ce qui était administratif et compagnie... sérieusement, il plaignait les types qui bossaient là-dedans, parce qu'ils devaient vraiment s'ennuyer comme des rats morts à faire ça toute la journée. Ou alors ils étaient tous totalement accros aux antidépresseurs et aux excitants en tout genre.
    Verrouillant son ordinateur, il se leva, avant de s'étirer à grands gestes. Il avait besoin d'une pause. C'était ça ou il allait finir par s'endormir devant son ordinateur. Ou par lui foutre un pain. Les deux options semblaient tout à fait envisageable. Quittant la pièce, Brian se dirigea vers la machine à café, non sans vérifier qu'il avait bien pensé à prendre son porte-monnaie avec lui. Une fois devant la machine, l'agent du SHIELD se prit un café, et attendit patiemment que la machine daigne enfin lui donner sa boisson. Attrapant le gobelet, il en but aussitôt une gorgée, indifférent au fait que le liquide était encore chaud bouillant. Nom de dieu ce que ça pouvait faire du bien par ou ça passait. Il avait clairement besoin de ça. Surtout vu comment ils bossaient comme des dingues dans le service. Depuis le Festival, ça n'arrêtait pas, à croire que tout le monde avait décidé de péter son câble au même moment. Un frisson parcourut soudain Brian, et quand il releva la tête de son gobelet, il vit que la machine à café avait disparu. Pire, c'était tout le bâtiment qui avait l'air d'avoir disparu. Voila qu'il se trouvait dans une forêt. Une foutue forêt! Et c'était franchement pas la plus sympathique des forêts, vu qu'elle ressemblait plus au décor d'un bon gros film d'horreur genre « Le Loup-Garou attaque les randonneurs IV » ou une version Tim Burton du « Petit Chaperon Rouge ». Et puis c'est qu'il faisait froid bordel. Il était en polo, pas en doudoune! « Bordel, qui a remplacé le sucre de la machine à café par du LSD? » S'exclama-t-il en regardant autour de lui. Et merde, en plus il avait l'air d'être tout seul. Quoique non, il avait l'air d'entendre des voix qui venaient de pas trop loin. Il hésitait à y aller, parce qu'avec sa chance, il allait tomber sur une tribu de pygmées cannibales qui allaient essayer de le transformer en viande pour kebab.
    Finissant quand même par se décider à bouger, il finit par tomber sur un petit groupe de personnes qui avait l'air d'être au moins aussi paumé que lui. Peu à peu, ils commençaient à former un groupe, mais c'était un groupe qui ne cassait franchement pas trois pattes à un canard. Oh ça non, ils n'étaient clairement pas la Communauté de l'Anneau. « Bon euh... je suppose que personne n'a pensé à emporter un Bear Grylls ou un Mike Horn dans ses poches? Nan? Une boussole alors? » Ouais, il se la jouait déconnade, mais c'était pour mieux cacher qu'il n'était franchement pas rassuré par cet endroit. Alors que la rouquine proposait de se diriger vers une voix qui semblait être franchement paniquée et qui essayait visiblement de savoir si quelqu'un de vivant et potentiellement amical se trouvait dans le coin, Brian porta instinctivement sa main libre à l'arrière de sa ceinture, là ou se trouvait le holster de son arme, juste histoire de. Non sérieusement, cette forêt lui foutait les pétoches, et il n'avait clairement pas envie de rester ici plus longtemps que nécessaire « Ben je pense qu'on ferait mieux d'aller voir, ou il... ouais ça a l'air d'être il, va nous faire une syncope. Et ça serait bien que quelqu'un donne sa veste ou n'importe quoi à la demoiselle, ou elle va attraper un rhume avant la fin du voyage. » Parce que oui, en plus de ça sur tout le groupe, il y en a une qui a pour seuls fringues une simple serviette. Franchement pas la meilleure tenue pour faire une petite promenade en forêt. Il lui aurait bien filé un truc, mais il n'avait que son polo sur le dos, et ça ne l'enchantait pas plus que ça de se trimballer torse poil. Mais il en voyait d'autres qui avaient plus d'une couche de vêtements sur le dos, alors ils pouvaient bien lui en filer une ou deux. Brian se dirigea vers la direction de la voix, et prenant plus ou moins la tête du groupe par la même occasion, tout en sirotant tranquillement son café. Après tout il l'avait payé, il n'allait pas le balancer par terre sans avoir au moins fini son gobelet « Et on oublie pas, si jamais on croise le Grand Méchant Loup, une maison en pain d'épice ou Slender, on ne s'arrête pas pour faire un câlin ou en croquer un bout. » Non décidément, la forêt c'était clairement pas son truc. Surtout quand elle avait décidé de lui foutre les jetons.
    made by black arrow


    Résumationnage:
     
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar



    Sam 3 Fév - 16:38
    It's a mad mad world
    Mission 3

     
    Bon il sait, théoriquement, il a pas vraiment le « droit » d’être là tout seul. Mais quand il a voulu partir en vadrouille dans la jungle, il a pas trouvé Casey alors c’est pas vraiment de sa faute au fond.  Surtout qu’il trouve ca complétement stupide. Il connait la jungle comme sa poche (scout un jour, scout toujours !) et puis c’est pas franchement comme si il se mettait en danger. La jungle sur Genosha, à part les moustiques, c’est relativement tranquille. Alors y’a déjà bien assez de vigilance à avoir pendant les missions sans qu’en plus on s’en rajoute pour un rien. Entre autre, il ne compte pas arrêter d’aller glisser des petits mots dans la grotte où il a rencontré Maddie, ni même de s’empêcher de grimper aux cocotiers et ce même si il arrive pas à trouver Casey dans le camp. Alors yolo. Il n’a pas marché bien longtemps avant de trouver pile ce qu’il cherchait. Y’a rien de mieux en plein été qu’une noix de coco, il manquerait plus que la plage et il se croirait en vacances, pépouze, sans plus aucun soucis pour le malmener la nuit. Il pose son sac à dos, chope la machette qu’il y a dedans et grimpe à l’arbre tel le ouistiti qu’il est. Quelques secondes plus tard, les noix de coco tombent à terre, suivies de peu par Max qui redescend encore plus vite qu’il n’est monté. Il a pas vraiment envie d’attendre d’être revenu au camp pour se désaltérer, et en attrape une à laquelle il fait une petite ouverture d’un coup sec de machette.

    Alors qu’il boit tranquillou, le monde autour de lui change sans qu’il ne s’en rende compte. Ce n’est que quand il s’arrête de boire qu’il regarde autour de lui et constate qu’il est toujours dans une forêt, certes, mais clairement pas la bonne. Le soleil réchauffe sa peau et franchement, le cadre est genre over trop conte de fée. C’est vraiment pas mal foutu ici, on se croirait dans… bon il sait pas où mais c’est sympa même si clairement, c’est complétement fucked up comme plan parce que baaah, il vient de se faire téléporter la gueule, oklm. Il n’a pas vraiment le temps d’étudier plus en détail le cadre idyllique où il se trouve. Max se rend vite compte qu’il est entouré de plein de gens dont la princesse, rien que ça, et… Spencer en serviette de bain. Max a alors une expression complétement surprise alors qu’il écarquille les yeux et que ses lèvres forment un magnifique « o ». « Max... On dort hein ? Non parce que j'suis à poil dans une forêt avec des gens... On dort hein ? » Sa jumelle vient alors direct se planquer derrière lui, ce qui le laisse seul face à tout le monde. C’est pas un problème pour lui, l’impro, c’est son dada. « Quelqu’un veut une noix de coco ? » Il tend la noix de coco déjà ouverte qui ne semble pas avoir beaucoup de succès. « Non ? Je m’en serais douté en fait. » Tant pis pour eux, elle est délicieuse sa noix de coco.

    Il balance la coco à terre et se retourne vers Spencer. « Quand je vais dire à Casey que tu te trimballes en serviette au milieu d’inconnus, il va être dingue ! » Et il rigole à la simple image de Casey qui poppe dans sa tête, il sera genre décomposé de savoir sa copine à moitié à poil en pleine forêt. Bon, c’est pas drôle là tout de suite mais, avec le temps, il va tellemeeeent en rire, Spencer va en entendre parler jusqu’à la fin de ses jours. Mais d’ici là, Max calle la machette sous son bras et prend le visage de la jeune femme entre ses mains. « C’est pas un rêve Spence, prends ça. » Heureusement pour elle, pour pas se faire bouffer par les moustiques, et pour pas s’égratigner en grimpant aux arbres, il avait une chemise sur lui et Max l’enlève pour la lui donner. « Reste près de moi. » Il lui offre un sourire rassurant. Après tout, ils sont genre au pays de Candy, c’est pas comme si ils pouvaient crever ici. Suffit juste de trouver comment retourner à la maison. Easy.

    Il est parcouru d’un frisson. Ce froid soudain contraste avec la douce chaleur qu’il avait ressentie plus tôt. Allez savoir pourquoi mais, bizarrement, ca ne lui dit rien qui vaille.




    Made by Neon Demon



    Résumé:
     
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar



    Mar 6 Fév - 20:58
    Pan !

    Le bruit du coup de feu résonnait à peine dans les grottes. Le silencieux fonctionnait bien et de toute façon, même si quelqu'un passait par là et identifiait la détonation, personne ne pourrait exactement dire d'où cela venait. L'avantage d'avoir été un membre actif d'Hydra, c'était bien ça. Connaître les bons endroits pour commettre un meurtre. Le problème d'Hydra, c'était qu'il n'y avait pas forcément que des enfants de chœur et certains, persuadés de leur pouvoir sur des membres qui s'étaient "dissociés" du groupe, se permettaient des choses insensées. C'est ce qui était arrivé à Karl. Un chien opportuniste qui avait toujours cette tendance à viser trop haut pour ses maigres compétences. Drogué et alcoolique, ses primes passaient généralement dans ses vices et à la fin, quand le manque de thunes se faisaient sentir, il allait voir des partenaires, réalisait des casses ou faisaient des conneries ici et là. Tout ça quand le groupuscule n'avait rien à lui donner comme basses besognes. Bien sûr, certaines personnes avaient capté que le jeune patron avait rendu son insigne de membre de terrain pour se concentrer sur la recherche. Dans le fond, il restait à la botte de la bête mythologique mais il s'en éloignait. Pour lui. Pour elle. Pour eux et parce qu'il culpabilisait toujours plus d'avoir été un investigateur de ses malheurs. Alkis repoussait Hydra pour aider Maggie et prendre soin d'elle. Bien évidemment, il avait stoppé les subventions pour les recherches, arguant qu'il en avait besoin pour maintenir sa couverture de civil. En soi, ce n'était pas faux puisque le Festival avait tellement de bruit qu'il fallait s'empresser de trouver une solution au problème de la mutation génétique qui octroyait un don particulier.

    Dans les faits, l'entreprise du grec n'était pas encore parvenue à comprendre les tenants et aboutissants de la chose mais il ne cessait de donner son sang pour les recherches et bien souvent ça l'épuisait à n'en plus finir. C'est un de ces jours que choisit Karl pour ramener sa fraise et balancer à Alkis un "Mordoh. Quel plaisir de te revoir. Dis moi, j'aurais un service à te demander et je suis certain que tu peux m'aider." d'une voix pleine de sous-entendu. Bien sûr, le jeune homme écouta les revendications du misérable, souriant en coin. En gros, l'homme menaçait d'aller voir Maggie et de le dénoncer, de lui dire que le grec était responsable de ses problèmes puisqu'il faisait parti des terroristes du Pégasus, ceux qui ont créer le virus et qui avait pour mission de ruiner les recherches de l'Alpha House. Le deal ? Une grosse somme contre son silence.

    Bien sûr, Alkis avait accepté. Il savait que Maggie avait peur d'Hydra, ne les portait pas dans son cœur et il n'aurait clairement pas prit le risque de la perdre à cause de ce lourd secret. L'amour qu'il lui portait se trouvait être bien trop fort pour qu'il refuse l'accord. Alors, ils avaient convenus d'un lieu de rendez-vous. Dans une sacoche, il avait réuni pas loin de 5 milles boules. Bordel, c'était un bras qu'il donnait là et ça faisait mal au cul de devoir s'en séparer... Enfin, c'était surtout dans l'idée qu'il s'en sépare et ce n'était pas le cas. L'imbécile récupéra son bien et vérifia le contenu, comptant les liasses de billets et baissa sa garde. Erreur typique des pseudo méchants... Celui là ne manquerait pas à l'organisation. L'homme avait alors dégainé son arme à feu, l'avait collé à l'arrière du crâne de son adversaire et avec le plus grand des sangs froids, abaissa la gâchette. Personne ne le menaçait, qu'il appartienne encore ou non à Hydra. Il ne pardonnerait jamais ce genre de manque de respect.

    Au moment où le corps allait toucher le sol, le paysage autour d'Alkis changea, le faisant resserrer les doigts autour de son arme, sourcils froncés. C'était quoi cette merde ? Serrant les dents, l'homme prit son téléphone qui ne captait rien. Eh merde ! L'avantage c'est que son fric et le corps du mort l'avait suivit. Au loin, quelques voix se firent entendre. Hm... Finalement ce n'était pas totalement pratique. Récupérant la sacoche, le grec cacha son arme à l'intérieur et vérifia ses vêtements. Pas de traces suspectes. Bien. D'un pas tranquille, il se dirigea vers les sources de bruits avant de tomber nez à nez avec un homme aux cheveux noirs. "Salut mon pote. J'suppose que toi aussi, tu es là contre ton gré." fit Alkis avant de lui tapoter l'épaule. "Allez vient, on rejoint les autres." qu'il rajoutait en ouvrant la marche jusqu'aux autres. Il ne savait pas ce que signifiait tout ça mais il sentait qu'il devait s'inquiéter. Ou était Maggie ? Tout ce qu'il espérait, c'était qu'elle ne se trouvait pas dans la même situation que lui.

    Alkis trouva enfin les nombreuses bouches qui ne cachaient pas leur présence et grimaça. Il y avait des têtes qu'il ne voulait pas voir. D'abord l'employé du Shield qu'il avait rencontré à l'Alpha House. Les souvenirs qui lui revenait de l'hallucination le firent grimacer des dents même si sa présence n'était pas le plus dérangeant. Il avait la princesse Lorna. S'il lui arrivait un truc, les choses partiraient vite en cacahuète une fois de retour du Genosha... Et le pire, il y avait Amélia, la frangine de Mai. Mai qui était actuellement internée à cause de lui. Parce qu'elle le lui avait demandé et qu'il était un suffisamment bon ami pour obéir à ses ordonnances même si ça lui pinçait le cœur. Mai une des raisons qui le faisait culpabiliser à mort et qui le poussait à devenir meilleur même s'il doutait que ce soit possible. En pinçant les lèvres, il osa un salut léger de la main avant de dévisager les autres avec de plus en plus de surprises. Un mec sans sourcil, une meuf à moitié à poil si ce n'était totalement, Eh beh, ils étaient pas sortis de l'auberge si jamais ils étaient en danger. "En tout cas, si quelqu'un sait comment faire une boussole, même primitive, c'est le moment de briller." laissa-t-il échapper en laissant ses iris émeraudes découvrir les alentours.

    Résu-meh:
     
    Revenir en haut Aller en bas
    Eternity
    Force de l'Univers
    Eternity


    https://houseofm.forumactif.org https://houseofm.forumactif.org
    More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
    Codename : Eternity.
    Emergence :
    Groupe 7 : La forêt Fonddr115 / 55 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
    Maitrise :
    Groupe 7 : La forêt Fonddr115 / 55 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
    Messages : 2688

    Dim 11 Fév - 19:07


    Terre-50211 : Les androïdes

    La chasse



    Bienvenue mes chers enfants dans la forêt enchantée. Vous m'avez l'air d'un groupe composé de fortes têtes, c'est bien vous aurez besoin de ça pour vous en sortir alors faites attention à ne pas la perdre. Après avoir pris ses repères on se sent tout de suite mieux n'est-ce pas ? Attendez de voir la suite. Les rayons du soleil filtrent à travers la cime des arbres qui s'élancent jusqu'au ciel, toutefois elle faiblit à vue d’œil. La nuit ne tardera pas à pointer le bout de son nez et cet endroit à l'allure féérique se transformera en enfer je peux vous le garantir. Profitez donc de cet instant pour prendre les bonnes décisions. D'ailleurs quel est ce bruit qu'on entend au loin ? N'est-ce pas des aboiements de chiens ? Ah si ! C'est ça ! De toutes évidences vous n'êtes pas seuls. L'air se fait lourd et la tension est palpable au point où même les plus naïfs d'entre vous se rendent compte que le danger est imminent. Baissez la tête vers vos vêtements, ils deviennent étrangement moites, c'est désagréable, ça colle. Les aboiements se font de plus en plus proche, il va falloir prendre une décision. Le temps presse à présent. Entendez-vous le bruit de vos cœurs tambouriner contre vos cages thoraciques ? La peur ? L'angoisse? Ah et regardez autour de vous. Si vous faites plus attention, vous pouvez vous rendre compte que vous êtes encerclés. Par qui ? Par quoi ? Oh mais c'est là qu'on va s'amuser !



    TOUR 2



    Option 1.1: Se diriger vers les aboiements.

    Option 1.2: Quitter les lieux afin de vous rapprocher des silhouettes qui vous entoure.



    À dans deux semaines pour le troisième tour!

    house of memories
    Revenir en haut Aller en bas
    Artémia Dimitra
    Mutant
    Artémia Dimitra


    https://houseofm.forumactif.org/t3467-artemia-dimitra https://houseofm.forumactif.org/t3413-artemia-dimitra-invente
    More about you : Groupe 7 : La forêt Ib9e
    Artémia est quelqu'un d'assez renfermée. Battante, elle n'hésite pas à défendre ses convictions et ses opinions, quitte à allez franchement. C'est quelqu'un de sérieux. D'un peu trop parfois. Tysha, sa meilleure amie, aime à dire qu'elle fait plus vieille que son âge parfois. Bien qu'elle essaye de faire des efforts, elle a grand mal à faire confiance aux hommes. Dû à son éducation. Mais derrière son allure de guerrière, froide et digne à chaque circonstance, c'est une jeune femme sensible qui ne demande qu'à connaitre certains horizons qu'elle ne connait pas encore.
    Codename : L'amazone
    Pouvoirs : Artémia a la capacité de contrôler les arbres et les plantes en générale. Elle peut façonner une arme avec une simple racine. Elle peut également redonner vie à une végétation morte. Par ailleurs, dès lors qu'elle touche le tronc d'un arbre, elle acquit sa force, son énergie, ce qui décuple ses capacités de guerrière. Elle peut communiquer avec eux. Elle peut également ressentir quand l'un de ces derniers appel à l'aide ou est en train de mourir. La végétation est comme une alliée de taille. Une alliée mais aussi, un proche. Elle se sentira toujours à l'aise et parmi les siens dans une forêt.
    Emergence :
    Groupe 7 : La forêt Fonddr114 / 54 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
    Maitrise :
    Groupe 7 : La forêt Fonddr112 / 52 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
    Messages : 807
    DCs : Keith - Malik - Kwan - Tao - Jay - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Laurenl - Yong-Sun

    Mar 13 Fév - 14:08
     

     Terre-50211 : Les androïdes

    Groupe 7
     

     
    "Ne pas paniquer, ne pas paniquer, ne pas paniquer. Ne SURTOUT pas paniquer". Oui, mais je paniquais quand même moi. Toute agglutinée contre Lorna, je lui tenais le bras en hochant la tête sans parvenir pour autant à me calmer.

    Non parce que bon. Atterrir dans une forêt était pas rassurant en soi. J'avais vu bien trop de films d'horreur pour savoir qu'on allait probablement finir en viande hachée, traquée par un tueur en série ou une bête féroce. Ou pire !
    - Oui, tu as raison ! On va s'en sortir. On y croit !

    Ou pas. Non parce que vraiment, je le sentais pas moi. Bon. Heureusement, on était pas seuls visiblement. Mon amie reconnu même une des personnes présente ici et je le saluais timidement, les doigts accrochés au bras de la princesse. D'habitude, quand la panique m’enivrait, je devenais un vrai moulin à parole mais là. Là, j'étais bien trop terrorisé pour bouger, ne serais-ce qu'un petit doigt. Je tremblotais. J'avais froid et ma bouche était grande ouverte tandis que mes yeux glissaient de tout côté.

    Je ravalais ma salive, secouant la tête rapidement lorsqu'une femme qui avait rejoint le monsieur sans sourcil, proposait de rejoindre la source du bruit histoire de voir s'il y avait d'autre personne comme nous.

    Puis, on marchait. Mes sourcils se levèrent en remarquant une autre personne en petite serviette. La pauvre ! Elle devait tellement avoir froid ! Je lui aurais bien proposé quelque chose pour se couvrir mais je n'avais qu'une veste sur moi et je tremblais déjà tellement que je finissais par me rétracter. De plus, elle s'était caché derrière un jeune homme avec une noix de coco dans les mains qui avait l'air de bien la connaitre. Ouf. D'ailleurs, elle avait l'air bonne sa noix de coco. Sur le coup de la panique, j'aurais bien levé la main bêtement quand il nous la proposa si gentiment mais il la jeta par terre avant même que je n'arrive à bouger, ce qui me fit pousser un léger soupir.

    Tant pis. Pas de noix de coco alors. Soudain, un visage familier apparu et je me redressais, secouant frénétiquement la main dans sa direction:
    - Oh Alkis !

    Ce dernier croisa mon regard et répondit à mon salut mais il détourna bien vite les yeux et je soupirais, me pinçant les lèvres. Non parce que je lui en voulais pas moi. Je ne lui en voulais pas pour Mai. Je savais que ce n'était pas de sa faute et quand bien même, à l'heure actuelle, j'étais vraiment soulagée de le voir. Mais lui non visiblement... Toute attristée, je prenais une grande inspiration et baissais la tête, posant ma joue sur l'épaule de Lorna qui était toujours à mes côtés.

    Mes tremblements commençaient peu à peu à se calmer. Enfin, je croyais. Mais très vite, les aboiements se firent de plus en plus entendre et je sursautais, me mettant maintenant à claquer des dents. Parce qu'en vrai, j'étais pas rassurée. Du tout. Il avait l'air pas sympathique en plus ces chiens et je murmurais, d'une voix franchement basse et hésitante.
    - Dites. On devrait peut-être bouger non? Les animaux sont nos amis mais je n'ai pas trop envie de finir en pâté pour chien.

    Puis, il y avait ces silhouettes autour. On était désormais encerclé et olalalala, j'avais tellement l'impression que mon esprit partait en cacahouète que je parlais maintenant pour ne rien dire.
    - Euh..., bafouillais-je en pointant du doigt l'une des ombres au fond. Vous croyez qu'ils sont ici pour nous aider? On devrait peut-être aller les voir.
    (c) ANAPHORE


    Résumé :
    Spoiler:
     
    Revenir en haut Aller en bas
    Invité
    Invité
    avatar



    Jeu 15 Fév - 22:54
    TERRE-50211 : LES ANDROÏDES
    Groupe 7

    Je fus rapidement rejoins par un autre homme, celui-ci semblait confiant que moi. J'hochais la tête à ses paroles avant de suivre celui-ci, pour rejoindre le petit groupe de personne. Je reconnus une jeune femme (Amélia), je l'avais déjà croisé à Génosha, enfin son visage ne mettait pas inconnu. Il y avait aussi Lorna, la princesse de Génosha, qui ne connaît pas la princesse de Génosha honnêtement ? Par contre pour les autres je pouvais toujours donner ma langue au chat. C'est la que je pus constater qu'une jeune femme, n'avait qu'une serviette de bain pour vêtement ... Je pouvais parfaitement deviner le problème, moi je venais de terminer le travail, et elle devait être bien au chaud dans un bain, avant de finir dans cette forêt macabre. La femme en question, était caché derrière un jeune homme qui avait une noix de coco dans les mains, enfin noix de de coco qui fini bien vite au sol ... Je retirais ma veste pour tendre celle-ci à la jeune femme @Spencer Hennessy, je me moqué pas mal de rester en chemise, pour une raison inconnu, j'arrivais à supporter le froid. Avant je redoutais le froid, seulement depuis peu, j'avais remarqué que j'étais bien plus à l'aise pendant la saisons froides ... Alors pourquoi laisser cette jeune femme congeler sur place ? Sans oublier qu'elle était vraiment en petite tenue, elle ne devait pas être à l'aise. Je n'étais pas très à l'aise dans le groupe, pourtant j'étais gérant d'un cabaret, mais c'était comme ci je retrouvais ma timidité enfantine. Levant la tête vers le ciel, je pus voir que la nuit serait bientôt présente, puis j'entendis des aboiements, visiblement je n'étais pas le seul et les avoir entendu. Fronçant des sourcils je ne pus m'empêcher de penser à "chasser ou être chassé ?", mais ou étais-je ? Est-ce qu'on m'avait mis de la drogue dans mon verre pendant que je travaillé ? Plus le temps passe et plus je sens mes vêtements me coller à la peau, alors écoutant Amélia, je réfléchis ... Les aboiements ou les silhouettes sombres ? Honnêtement j'avais envie de fuir loin de ses deux options. Pouvant lire l'angoisse dans son regard, je repris à mon tour la parole.

    -Qu'est ce qui vous semble le mieux ? Les aboiements ou les silhouettes ? Pour être honnête je ne veux pas servir de repas, après qui sont ses personnes ... Enfin si c'est des personnes

    Dis-je d'une voix peu assurée.
    made by black arrow


    Résumé

    Spoiler:
     
    Revenir en haut Aller en bas
    Aelys Cantela
    Humain modifié
    Aelys Cantela


    https://houseofm.forumactif.org/t2221-aelys-once-upon-a-time https://houseofm.forumactif.org/t2187-aelys-i-thought-i-knew-ever
    More about you : Groupe 7 : La forêt Yy46gbkv

    A savoir :
    - des cicatrices, tracées sinueux et en forme de demi-lunes, sont apposées sur tout le corps d'Aelys. Deux sont plus luisantes que les autres, une au niveau du cou et au niveau du poignet. Les autres sont entièrement réparties sur son corps.
    - Les cicatrices de morsures et griffures des loups et d'Alaric, avant-génosha, ont poussé Aelys à adopter un style pour le moins original. Son bras droit entièrement couvert, à l'inverse du gauche, et son cou toujours orné d'un foulard, par tous temps et toutes saisons.
    Codename : Moodybloon
    Pouvoirs : Chamane : connaissance des plantes, qui lui permet de préparer des potions aux aspects guérisseurs.
    Communication et lien sacré avec l'au-delà et l'esprits des morts.
    Groupe 7 : La forêt Y4geasls
    Vampire : force surhumaine - Guérison accélération, régénération - jeunesse apparente éternelle -
    Pouvoirs surnaturels : hypnose sur les humains - forme d'une louve ou chauve souris - peut demeurer au soleil grâce à ses connaissances en tant que chaman.
    Faiblesse : ne peut entrer chez quelqu'un sans y être invité - aversion envers ail et signes religieux - soif de sang incommensurable - peut être tuée par un pieu en bois ou en argent s'il lui transperce le coeur.

    Emergence :
    Groupe 7 : La forêt Fonddr114 / 54 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
    Maitrise :
    Groupe 7 : La forêt Fonddr112 / 52 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
    Messages : 367
    DCs : Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Kaine Reilly / Aidan Bowman / Gwen Stacy / Avery Burnham / Klaus Caglar / Matthew Denvers / Heather Scarpetta / Isaac Torres / Luke Cage-Jones

    Sam 17 Fév - 22:38



    Loup, y es-tu ?

    Groupe 7

    Madness is somewhere inbetween chaos and having a dream.

    Elle se perdait, Aelys. Pas dans le mauvais sens du terme, non, pas vraiment. Elle perdait simplement pied avec la réalité. Ne prêtant que peu d'attention à leur groupe qui s'était accru, à ces inconnus qui l'entourait, certains étant même en petite tenue. Elle était tout simplement obnubilée par cet environnement qui s'offrait à elle. Cette nature, avec laquelle elle désirait ne faire qu'un, mais qui lui envoyait également, et étrangement, des signaux d'avertissement. Le danger n'était jamais loin, elle le savait mieux que personne. Pour ce qu'elle en savait, son propre chasseur était même dans le coin. Mais c'était plus fort qu'elle. Ces plantes, cette odeur qui s'échappait des fleurs, qu'elle humait comme une personne en manque, elle s'en imprégnait. Comme si elle ne faisait qu'un avec cette nature qui était mystiquement apparue.

    Des rayons de soleil percèrent les feuillages des arbres, lui faisant oublier la froideur de l'endroit. Un sourire flottant sur ses lèvres, Aelys s'arrêta subrepticement pour tendre sa tête en arrière et accueillir cette lumière inespérée. Elle était à deux doigts de se laisser complètement aller, près d'écarter les bras et de demeurer figée, à ainsi aspirer l'essence même de la nature. Mais des voix étouffées, celles de ses camarades, lui parvenaient alors que des aboiements lointains titillèrent son ouïe. Elle dut s'obliger à ouvrir les yeux, pour constater qu'une sorte de cercle s'était formé autour d'eux. De sombres silhouettes encapuchonnées l'electrisant, la noirceur de ces inconnus l'effrayant par le même temps. Certains proposaient de les rejoindre, mais plus les secondes s'écoulaient, et plus elle se laissait distraire, Aelys. N'arrivant qu'à vraiment écouter ce son répétitif, cette animalité qui se rapprochait du petit groupe.  Quelque chose de lourd, poisseux, la prenait à la gorge. Une angoisse inexplicable, qu'elle s'efforçait d'ignorer. Se raccrochant à ces aboiements qui n'étaient pas vraiment sécurisant, mais qui l'attiraient, presque malgré elle. Plus à l'aise à l'idée de suivre ces animaux, ou ce qui semblaient en être, que de s'adonner à corps perdus à ces silhouettes sombres et glaciales. « J'arrive... Chuchotement inexplicable, et pourtant, la voici qui avançait, Aelys. Pas à pas, d'une lenteur mesurée, elle les rejoignait. S'offrait, même, à ces aboiements incessants. Il y avait quelque chose, là-bas. Quelque chose qu'il fallait voir, qui l'appelait, elle en était persuadée. « Je dois y aller. Justification imposée, plus pour elle-même que pour les autres. Elle n'avait d'autres choix, Aelys. Ou plutôt si, c'était son choix. Celui de se plonger dans le coeur même de la forêt, qu'importe ce qui l'attendait.
    (c) DΛNDELION

    Résumium:
     

    ___

      A World full of Monsters and Lies
      HIDDEN TRUTH MUST FIND A WAY IN. SEE HOW FRIENDS ARE FOES, HOW DARKNESS REIGNS INSIDE YOUR HEART. roller coaster
      Revenir en haut Aller en bas
      Harry Walton
      Humain
      Harry Walton


      https://houseofm.forumactif.org/t2230-harry-look-at-me-beautiful-look-at-you-not-so-much https://houseofm.forumactif.org/t2202-harry-we-re-born-naked-and
      More about you : Groupe 7 : La forêt MtaBfFT
      Codename : Queen Ariah the one of England. Mais vous pouvez l'appeler Ariah.
      Pouvoirs : Charisma, Uniqueness, Nerve & Talent. Voilà ce qu'il répondrait.
      Groupe 7 : La forêt Tumblr_pf31lvsdws1xnlfieo4_250
      Emergence :
      Groupe 7 : La forêt Fonddr115 / 55 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
      Maitrise :
      Groupe 7 : La forêt Fonddr110 / 50 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
      Messages : 243
      DCs : April . Ann . Gemma . Noah . Samira . Abigail . Nebula . Jodie

      Sam 17 Fév - 23:19

      TERRE-50211 : LES ANDROÏDES
      Entre Aelys qui semblait excitée de se retrouver dans un monde inconnu en l'espace d'une seconde, celui qui proposait une noix de coco ou encore celle qui était à moitié nue, Harry se dit que leur petit groupe était mal barré pour se sortir de cette situation. Encore fallait-il savoir dans quoi ils étaient tombés. Pour l'instant, l'explication la plus plausible était qu'on les avait tous drogués et placés dans cette forêt mais il ne ressentait pas les effets de stupéfiants, ce qui était étrange. Mais comment expliquer autrement? Encore cette histoire de pouvoirs à Genosha? Harry ne voulait même pas y penser.

      L'atmosphère s'alourdit et les vêtements d'Harry commencèrent à lui coller à la peau. S'il ne laissait rien paraître, le british commençait cependant à prendre peur. Quelque chose ne tournait pas rond et il sentait le danger arriver. C'est alors qu'ils entendirent tous des aboiements mais virent en même temps des silhouettes les entourer.

      - Génial, des drama queens. Ne manquait plus que ça. Vous vous prenez pour qui?! Les illuminatis?! lança-t-il en élevant la voix en direction des silhouettes.

      Ce n'était franchement pas le bon plan de s'adresser à eux sur ce ton mais Harry avait la facheuse habitude de parler sans réfléchir dés lors qu'il était mal à l'aise, qu'il avait peur, qu'il... Non, en vrai, il avait la facheuse habitude de parler sans réfléchir en toute situation.

      - Je suis d'accord, on m'a pas mis au monde pour finir en pâté pour chien. répliqua-t-il quand la  très attirante amie de Lorna prit la parole. Mais, d'un côté, je suis pas bien sûre que ces silhouettes soient prêtent à nous aider.

      Et quand le propriétaire du cabaret d'Idunn prit la parole à son tour, Harry comprit que personne ne savait vraiment quoi faire. Il savait cependant une chose : il ne fallait pas se séparer. Mais, apparemment, Aelys n'était pas du même avis et commença à parler étrangement, disant qu'elle devait rejoindre les aboiements.

      - Elle est dingue ou quoi?! s'exclama Harry en la voyant s'éloigner, avant de se tourner finalement vers Lorna : Bon, désolé princesse mais je pourrais pas jouer au prince charmant. Je peux pas laisser cette tarée partir seule.

      Il poussa un long soupir et rejoignit son amie, maudissant de l'avoir un jour rencontré, alors qu'ils se rapprochaient des aboiements.

      - Aelys, si on meurt par ta faute, je te promet que je rallierais tous tes petits copains esprits contre toi et tu vas le regretter!
      code by bat'phanie


      Spoiler:
       
      Revenir en haut Aller en bas
      Lorna Lehnsherr
      Mutant
      Lorna Lehnsherr


      https://houseofm.forumactif.org/t3430-lorna-it-s-time-to-make-a-new-world https://houseofm.forumactif.org/t1702-the-majestic-tale-of-a-girl
      More about you :

      Groupe 7 : La forêt Umkzvot

      I'm tired of hiding. We have to take a stand.

      Lorna est la dernière de la famille Lehnsherr Ayant toujours quelques troubles psychiatriques avant Genosha, elle demeure relativement stable grâce à l'illusion de Wanda. C'est cependant un équilibre mental de courte durée. Elle ne s'est jamais questionnée sur ses privilèges dans cette vie avant d'assister en direct à une démonstration de force de la garde lors d' Ultimate Festival. A partir de ce moment-là, Lorna a commencé à afficher publiquement ses opinions et à aider la Résistance. Elle est une élève brillante même si ses préoccupations ne sont actuellement plus du tout tournées vers ses études. Depuis que ses pouvoirs se sont réveillés, ses cheveux reprennent leur couleur verte naturelle. Ses proches associent le vert à un changement drastique de look car dans le même temps, Lorna a renoncé à sa garde-robe élégante pour se tourner vers les vestes en cuir et les vêtements noirs. Dans l'ombre de Wanda et Pietro, Lorna a toujours donné l'impression d'être l'enfant discrète qui ne causerait aucun problème. Visiblement, Papounet va devoir revoir son jugement.

      Codename : Polaris
      Pouvoirs : Mistress Of Magnetism ► Digne héritière de Magnéto, Polaris maitrise le magnétisme. Elle peut manipuler le métal, leur donner la forme qu'elle souhaite, l'attirer, le projeter. Grâce aux minéraux présent dans le sol, elle peut léviter et même se construire un bouclier d'urgence en se servant des champs électro-magnétique.
      Groupe 7 : La forêt Vo32mgc
      Mutant and proud ► Le signe le plus visible de sa nature de mutante sont ses cheveux verts. Ils sont apparus le jour où elle a causé le tragique accident qui a tué ses parents.
      Emergence :
      Groupe 7 : La forêt Fonddr115 / 55 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
      Maitrise :
      Groupe 7 : La forêt Fonddr115 / 55 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
      Messages : 629
      DCs : Gabriel / Marc / Lucy / Ben / Sean / Jess J / Scylla

      Mar 20 Fév - 15:27

      Groupe 7

      It's a mad mad world


      Lorna est absolument perdue. Ces bois lui donnent la franche impression d’être à Narnia ou dans le Seigneur des Anneaux. Mais elle n’est pas franchement rassurée. La nuit va bientôt tomber. Sentant les ongles d’Amélia s’enfoncer dans son bras, elle est tout de même heureuse de voir des visages familiers. Un petit gloussement s’échappe de sa gorge en découvrant l’absence de sourcil d’Harry qui était visiblement en train de se préparer pour une représentation. Il interpelle une jeune femme qui impressionne un peu Lorna par sa prestance et la benjamine Lehnsherr tourne la tête en direction d’une autre voix, qui appelle à l’aide. Elle pose une main sur celle d’Amélia, dans un geste presque protecteur pour l’inciter à rester derrière elle. Elle sent la nervosité pulser dans ses veines mais elle se force à rester maîtresse d’elle-même. Cherchant où ils se trouvent, pourquoi ils sont là et comment ils sont arrivés là. Elle pense au départ à une espèce d’hallucination, qu’elle s’est endormie d’une façon ou d’une autre à la terrasse du café où elle se trouvait avec Amélia. Mais ce ne serait pas logique, car elle sent parfaitement le froid qui lui gèle les os et les ongles de son amie qui s’enfoncent à travers sa veste.  Veste qu’elle est heureuse de porter quand elle voit une fille uniquement vêtue d’une serviette de bain.  C’est… Heureusement qu’elle était en train de prendre un café avec Amélia et pas sous la douche, pense soudain Lorna, abasourdie par la vision de cette fille qui a l’air un peu perdue. Elle se cache derrière le garçon qui est arrivé en tenant des noix de coco. Elle note donc qu’ils se connaissent bien. Peut-être même qu’ils sont de la même famille. La dénommée Aelys parle d’aller chercher la personne qui est toute seule et Lorna est assez d’accord. Elle remarque également Katsu Iwasaki, qui la salue d’un air solennel. Pendant qu’elle voit le garçon aux noix de coco donner sa chemise à la fille en serviette, elle suit l’échange qui suggère qu’ils restent tous groupés. Elle est d’accord également. La dernière chose dont ils ont besoin, c’est de se perdre.

      Une autre voix se fait entendre et ils peuvent voir deux hommes arriver. Derrière elle, Amélia s’agite en reconnaissant l’une des personne tandis que Lorna reconnait la deuxième qui n’est autre que Loki Odinson. Elle lève la tête quand elle entend parler de boussole. Mais oui ! Les champs électromagnétiques ! « Oh ! »Elle commence à regarder à ses pieds.  « J’ai une boucle d’oreille et une tasse ! Si quelqu’un a un aimant et de l’eau, ainsi qu’un bouchon de liège ou quelque chose qui peut faire l’affaire, on devrait pouvoir en fabriquer une. » Pour l’eau, elle songe à se servir de la noix de coco. C’est pas de l’eau mais un tout autre liquide peut être tout aussi pratique. Il manque plus que l’aimant et quelque chose pour faire flotter la boucle d’oreille qui n’est rien de plus qu’une tige en métal. Elle réfléchit à plein régime. Avec assez de mousse, ils peuvent trouver quelque chose, non ? Elle scrute le sol. Reste le problème de l’aimant.

      Elle est perdue dans sa réflexion, jetant des regards sur le tapis de feuille morte de la forêt quand soudain, elle entend des aboiements qui manquent de la faire sursauter. Sans s’en apercevoir, elle se rapprocha en vitesse de Harry et Aelys dans une recherche de protection. Elle adore les animaux mais ceux-là, ils n’ont pas l’air amicaux. Elle se penche pour ramasser un morceau de bois qui est ridiculement trop court si elle doit tenir ces bestioles à distance. Elle peste entre ses dents et le jette. Trop fragile. Elle ne sait pas si c’est elle qui flippe ou si c’est l’air ambiant, mais ses vêtements lui collent à la peau. Son attention se porte sur les silhouettes que Lorna ne remarque que maintenant. Damn. Elle ne sait pas si elle préfère se donner directement aux chiens, si ce sont des chiens et pas des espèces de canidés pas franchement sympa ou aller en direction de ces silhouettes qui ne sont pas du tout engageante. Loki semble assez d’accord pour ne pas finir en steak tartare et Harry balance une de ses répliques cinglantes dont il a le secret en direction des silhouettes, ce qui aurait pu faire Lorna si elle n’était pas à moitié en train de se décomposer.  « Entre finir en hachis parmentier et aller voir ces Nazguls du dimanche, j’ai fait mon choix. On devrait…» Elle s’interrompt en voyant l’air étrange d’Aelys et la façon dont elle parle. Qu’est-ce qu’elle a ? Médusée, Lorna la voit se diriger vers les chiens. « Harry ? Non, n’y vas pa… Et merde ! » Lâche la jeune princesse en le voyant s’engager à la suite d’Aelys. « Pas moyen que j’aille aux devant de ces chiens, je préviens ! » Elle se tourne vers les membres restants de leur petite assemblée bizarre. Katsu, le blondinet qui parlait de Slender, les deux plus jeunes, Alkis et Loki. Laisser partir Harry et Aelys ne lui plait pas mais elle ne tient pas à finir dévorer par le Grand Mechant Loup.  Les deux jeunes s’appellent Max et Spence si elle se souvient bien.  Elle s’adresse à eux mais elle peut tout aussi bien parler à tout le monde. « Vous venez ?» Et sans attendre de réponse, elle part dans la direction opposée de Harry et Aelys, droit vers les silhouettes en tirant Amélia par la main.

      AVENGEDINCHAINS


      Résumé:
       

      ___

      If you feel so filthy, so dirty, so fucked up. If you feel so walked on, so painful, so pissed off, you're not the only one refusing to go down
      You're not the only one
      So get up
      Revenir en haut Aller en bas
      Invité
      Invité
      avatar



      Sam 24 Fév - 11:58
      It's a mad mad world
      Mission 3

       
      Ils font une bonne bande de glandus là. Paumés en plein milieu de cette forêt qui se transforme doucement mais très surement en quelque chose de complétement… désenchanté. Ils savent pas où ils sont et la plupart d’entre eux ne se connaissent même pas. Y’en a un qui parle de boussole et la princesse sort une méthode pour en faire une avec un rien, en mode McGyver, ce qui le laisse sur le cul parce qu’il trouve ça troooop cool. Ceci dit, il ne voit vraiment pas tout l’intérêt de savoir où est le nord vu qu’ils ne savent pas où ils sont. A la limite, ils auraient une carte avec un point rouge « Vous êtes ici » dessus, alors ok, mais là… Ils peuvent aller n’importe où, ils seront toujours paumés. « J’vois pas trop à quoi ca servira de savoir où est le nord là. » Ou alors il a raté un truc. C’est vrai que si ils s’enfoncent dans la forêt, ils risquent de tourner en rond, mais dans tous les cas, partir en vadrouille de nuit, c’est pas l’idée du siècle. « Puis c’est par là. Le soleil s’est couché là donc… » Il pointe successivement les quatre points cardinaux en les énumérant. « Est, ouest, sud et nord. » Max se retourne vers Spencer et lui fait un clin d’œil alors qu’il s’exclame en se la pétant un peu. « On faisait pas que glander chez les scouts. » Ok, ils ont mangé beaucoup de marshmallow mais ils étaient de vrais aventuriers sisi.

      Y’a comme un truc bizarre. Ou plutôt des trucs bizarres, beaucoup trop même. C’est fou comme tout peut partir en couille en un rien de temps. D’abord ils entendent des aboiements et Max se tourne dans leur direction. Rien que ca, franchement, ça donne vraiment mais genre vraiment pas envie. Ensuite il se rend compte du truc le plus chelou de tous parce que, au fond, qu’il y ait des chiens dans les parages, pourquoi pas. « Euh… C’est normal que j’ai l’impression d’avoir piqué une tête tout habillé là ? Ca vous le fait aussi ? » Non parce que pour le coup, il est sur de pas avoir fait de saut dans l’océan avant de se retrouver ici. Max regarde ses vêtements qui sont belle et bien mouillés. Juste… wtf ? Quand il relève le visage c’est pour voir des silhouettes du genre pas franchement accueillantes. Oui, c’est fou comme les choses peuvent partir en couille à la vitesse de la lumière.

      Il a l’impression que tout s’emballe un peu. Y’en a deux qui partent en direction des aboiements et ca lui plait pas du tout surtout que d’autres, comme la princesse, sont bien décidés à aller en direction des silhouettes. Lui aimerait bien en faire de même parce que, après tout, ils sont peut-être sympas ces mecs-là, faut pas s’arrêter à la première impression (=>). Ils pourraient les aider et les héberger pour la nuit. Alors que des chiens… Si c’est une meute de chiens errants, ca pue grave quand même. Après c’est peut-être des chiens sympas hein. Bref, il sait pas quoi faire mais ce qu’il sait c’est que se séparer c’est pas bon. « On va pas les laisser quand même ? » Il regarde les autres et comprend vite que… bah oui, ils se séparent là. Autant il a envie d’aller voir ces mecs pour leur demander de l’aide, autant, il craint un peu que la nana et le mec sans sourcils s’en sortent pas avec ces maudits cabots. Et lui, il a des pouvoirs et pourrait les aider… Fait chier, il est vraiment trop gentil pour son propre bien. Il se retourne vers Spencer et la regarde droit dans les yeux alors qu’il lui dit. « Vas avec eux, j’vais les ramener. » Bon, autant dire qu’il a aucune autorité sur Spencer et il sait que sa sœur se laissera pas dire quoi faire, mais on peut pas l’empêcher d’essayer. De toutes façons, il est déjà parti pour rejoindre Harry et Aelys. Quand il arrive à leur niveau, il tente de les raisonner comme il le peut. « Sérieux, c’est pas une bonne idée de se séparer je crois. On devrait rester avec les autres. » Non, c’est pas une bonne idée du tout même.


      Made by Neon Demon



      Résumé:
       
      Revenir en haut Aller en bas
      Spencer Hennessy
      Mutant
      Spencer Hennessy


      More about you : Groupe 7 : La forêt 17040911010919064614972529
      Codename : Icey
      Pouvoirs : Spencer est une mutante capable de réfrigérer son environnement, donnant lieu à des formations de cristaux ou de blocs de glace qu'elle peut mentalement sculpter à sa guise. Elle utilise souvent son pouvoir en projetant un souffle glacial de ses mains pour engloutir en quelques secondes ses ennemis sous la glace. Il lui arrive de créer des fines pistes de glace qui lui permettent de se déplacer en glissant très rapidement. Son corps est capable de supporter un très grand froid car elle est capable de baisser sa température corporelle sans subir de conséquences. Le professeur Xavier pense que tout comme son mentor IceMan elle peut aussi se transformer en femme de glace, devenant sous cette forme quasiment invincible.
      Emergence :
      Groupe 7 : La forêt Fonddr114 / 54 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
      Maitrise :
      Groupe 7 : La forêt Fonddr115 / 55 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
      Messages : 709
      DCs : Raven, Andy & Jessica D.

      Dim 25 Fév - 11:07




      Mission III

      La forêt


      Le vent glacé effleure sa peau à demi nue tandis que la jeune femme cligne des yeux à plusieurs reprises. Elle a l'air plutôt bête à faire ça et nul doute que si Max tourne la tête vers elle à ce moment précis, il éclatera de rire. Elle sautille sur place agripper aux épaule de son jumeau, observant les visages inconnus des personnes alentours. Elle aimerait reconnaitre quelqu'un, se sentir un peu plus en confiance mais rien. Resserrant ses doigts contre sa serviette, elle pince les lèvres. Un grand blond fait une remarque sur son accoutrement mais pour être franche tout le monde s'en balance. Tout le monde sauf Max qui s'empresse de lui donner sa chemise après lui avoir lancer qu'il raconterait tout à Casey. Le pourpre vient immédiatement mordre les joues de la brunette et elle secoue la tête avant de lui donner un coup de poing sur l'épaule. Un autre homme s'approcha d'elle pour lui offrir sa veste qu'elle saisit en lâchant un timide "merci". Il existait encore des personnes civilisés dans ce monde de brutes ? Elle se concentra à nouveau sur la conversation après lui avoir adressé un bref sourire. Un homme parla de boussole et la princesse lui répondit du tac au tac, ce qui plus à Max qui de toutes évidences était absorbé par leur discussion. Scout un jour, scout toujours ! L'aventure il connaissait, il lui avait raconté tellement de choses que si quelqu'un pouvait les sortir de là, c'était bien Maxou.

      Soudain le jeune homme fit une remarque qui fit tiquer l'étudiante en littérature. Elle baissa les yeux et remarqua que ses vêtements, ou le peu qu'elle en avait était trempés. " Heeeeey mais c'est vrai !"   elle toucha les vêtements de Max trempés en faisant les gros yeux et détourna la tête pour toucher ceux de Loki "Les vôtres aussi monsieur !" lui signala-t-elle. Elle sortie de sa cachette pendant que les autres parlaient des aboiements de chiens et approcha la main vers le bras d'Alkis pour vérifier si lui aussi était mouillé mais se ravisa au dernier moment. Mauvaise idée. La jeune femme pencha cependant la tête et se paralysa en apercevant de drôle de silhouette. "Bruuuuuh... Personnellement je n'aime pas ça du tout." elle soupira en voyant tout le groupe se séparer. « Vas avec eux, j’vais les ramener. » lui lança Max avant de partir à la poursuite d'Aelys et d'Harry. Il ne pensait pas sincèrement qu'elle allait resté là, avec des inconnus si ? Elle fronça les sourcils, reportant son attention sur Alkis "C'est mon jumeau, il croit qu'il est un suoer héro mais de toutes évidences c'est faux... Je sais pas ce que vous voulez faire mais je vais le suivre... Si vous nous entendez crier, j'ai vu votre arme, vous pourrez venir nous aider ? Merci !" dit-elle avant de partir en direction des aboiements. Quelle fouineuse cette Spencer il faut dire qu'Amara l'a bien entrainée!



      Spoiler:
       
      Revenir en haut Aller en bas
      Invité
      Invité
      avatar



      Sam 3 Mar - 16:05
      Mission III - It's a mad mad world
      ft. tout plein de gens

      Bon, maintenant qu'ils étaient enfin tous réunis, ils pouvaient passer à la suite. À savoir foutre le camp de cet endroit et fissa. Même si maintenant que la surprise était passée, cette forêt était un peu moins flippante que ce qu'il croyait. Enfin, pour le moment. Parce que le soleil avait l'air de rapidement décliner, et ils allaient bientôt se retrouver dans le noir. Après ils ne seraient pas totalement dans le noir total, vu qu'ils devaient tous avoir des téléphones assez modernes pour avoir l'appli lampe-torche dessus. C'est alors que la princesse de Genosha propose une idée franchement pas conne, à savoir essayer de fabriquer une boussole « J'ai du café. J'sais pas si ça marchera avec mais c'est mieux que rien. » De toute façon, son café commençait à être froid et le café froid... non merci. Il leva cependant au ciel quand un petit jeune qui avait visiblement envie de se la jouer Einstein avança tout son savoir de super boy scout. Bravo champion, mais c'était facile de faire ça avec le soleil levé et encore visible. D'où la nécessité de se fabriquer une boussole ou un truc qui leur permettrait de savoir dans quelle direction se déplacer. Parce que c'était ça ou errer dans cette foutue forêt jusqu'à ce qu'ils se perdent encore plus. Ou qu'ils se fassent tous bouffer par un ours. Ou des loups.
      C'est alors que l'anglais les entendit. Des aboiements. Et merde, il venait de faire un remake de la scène finale de Ghostbuster 1, quand les héros devaient éviter de penser à un truc sous peine de voir le truc en question essayer de les tuer. Si Brian avait su, il aurait plutôt pensé à une licorne ou à un cochon d'Inde. Ces trucs là c'était gentil et mignon. Mais non, il avait fallu qu'il pense à des loups. Enfin il ne savait pas si c'était des loups ou juste des chiens, mais c'était dans tous les cas une bonne grosse meute qui avait l'air d'avoir les crocs et d'avoir flairé à manger. Sauf que le manger, c'était eux. Et que Brian était clairement trop jeune pour se faire dévorer par une bande d'animaux. Lâchant son café, le blond s'empara de son arme, bien décidé à vendre chèrement sa peau si jamais les bestiaux arrivaient. C'est alors qu'il remarqua les formes autour d'eux. C'était quoi encore? D'abord une meute de bestioles enragées, et maintenant des... des quoi d'ailleurs? C'était qui ces types? Vu à quel point le coin était charmant, ça pouvait aussi bien être des gentils humains que des Détraqueurs ou comme le disait la princesse, une foutue bande de Nazguls. Et en plus voila que maintenant y en avait deux qui partaient de leur côté! Nan, même quatre! « Mais les mecs, vous cassez pas, c'est comme ça que les gens ils meurent dans les films d'horreurs! » Se plaignit Brian avant de soupirer « Venez pas vous plaindre si vous finissez par croiser Michael Myers ou Jason au coin d'un arbre. » Finalement, il décida de suivre la princesse et la majorité du groupe. Non pas qu'il n'aurait pas voulu aider les autres, mais il était du SHIELD. Et laisser une princesse déambuler toute seule sans protection, c'était franchement pas la meilleure des idées si Brian voulait conserver son boulot. Alors du coup il se dirigeait avec les autres en direction des silhouettes. En espérant qu'ils n'allaient pas tomber sur une bande de tueurs canibales ou une autre joyeuseté du même genre. Parce que là, sa journée serait vraiment, mais alors vraiment pourrie.
      made by black arrow


      Résumationnage:
       
      Revenir en haut Aller en bas
      Leigh Montgomery
      Dieu
      Leigh Montgomery


      More about you :
      Codename : Ether
      Emergence :
      Groupe 7 : La forêt Fonddr113 / 53 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
      Maitrise :
      Groupe 7 : La forêt Fonddr113 / 53 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
      Messages : 332
      DCs : Anna/ Rachel/Gamora/ Silke/Xander Harrison//Robin Caglar Alexia H. Wheeler

      Sam 3 Mar - 18:05




      La forêt

      Groupe 7



      Tu entends chacune des paroles, tu es partagé entre ton envie de fuir, prenant tes jambes à ton cou et t’éloigner à la fois de ces silhouettes et de ses aboiements. Pourtant, tu n’aurais jamais pensé faire partie de ses personnes apeurées. Pourtant, tu l’es et tu jalouses un peu celles qui ne le sont pas. Surtout cette personne qui semble être subjuguée part cette forêt et qui part vers les aboiements des chiens.
      Tu ne sais vraiment pas ce que tu dois faire, partir vers ces bourei ( phantôme en japonais) -ou du moins cela y ressemblait- qui avait le don de te donner la chair de poule, ou alors partir avec cette femme brune et ceux qui l’ont suivit vers les chiens. Lorna, elle avait choisi et préférait les silhouettes étrange. Tu regardes les petits groupes se former doucement, tournes la tête de chaque côté. Tu regrettes même que Richard ou même Lauren ne soit pas là, au moins s’ils avaient été là, tu aurais su qui suivre. Et c’est étrange comme toute ton assurance semblait avoir disparu de toi, toi qui d’habitude te montrait plus sur de toi, tu étais comme une enfant apeurée dans cette forêt, comme ces jours où ton père te racontais des contes fais d’esprit espiègle et de monstre répugnant.

      Tu regardes l’autre petit groupe s’éloigner et tu n’aimes pas vraiment ça. Tu préfères rester avec Lorna, tu la connais, alors que les autres non. Puis tu es tellement perdu que tu ne sais pas ce que tu dois faire. Dire que tu es d’accord avec la princesse pour cette boussole, pour retrouver leur votre chemin… Bref, tu es d’une inutilité complète. Tout ce que tu sais faire, c’est chanter… Tout ce que tu sais faire, c’est chanter… Tout ne se résume qu’à ça, la seule chose sur laquelle tu avais une emprise était ta musique et tes chansons. Même ta vie amoureuse, tu la laissais dépérir et tu avais cette impression que tu n’avais plus le contrôle de rien. Tu avais même laissé Kaito, t’humilier sans rien faire… Et tu ne sais pas comment faire pour changer tout ceci.

      Peut être trouvera tu une réponse. Mais pour l’instant, tu préfère faire le mouton et suivre sans rien dire le groupe de la princesse et faire comme elle pensait. De toute manière tu n’avais pas de meilleurs solution.




      Shacka FallDown




      résumé:
       
      Revenir en haut Aller en bas
      Eternity
      Force de l'Univers
      Eternity


      https://houseofm.forumactif.org https://houseofm.forumactif.org
      More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
      Codename : Eternity.
      Emergence :
      Groupe 7 : La forêt Fonddr115 / 55 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
      Maitrise :
      Groupe 7 : La forêt Fonddr115 / 55 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
      Messages : 2688

      Dim 4 Mar - 17:17


      Terre-50211 : Les androïdes

      La chasse


      Les aboiements



      En voilà de petits courageux ! Vous êtes peu nombreux à vous aventurer vers les aboiements des chiens. Après tout rien qu'à les entendre on devine que ce ne sont pas de petits caniches non ? Effectivement c'est ce que vous ne tarderez pas à découvrir... Ou peut-être pas. Après tout vos deux groupes ne sont pas si éloignés l'un de l'autre et si vous vous retournez vous pouvez voir les autres devant les silhouettes. Bien entendu vous ne les distinguez pas clairement mais ils sont là vous le savez. En reportant votre attention de votre côté vous pouvez remarquer que les aboiements des chiens se font de plus en plus forts et pourtant pas la moindre trace d'un animal à proximité. Un bruissement d'oiseau vous fait lever les yeux au ciel et c'est là que vous les apercevez. De drôles de personnes perchées sur une branche d'arbre la bouche grande ouverte, mâchoire désarticulée d'où s'échappe les aboiements. Elles vous observent, sont le même nombre que vous et vous ressemblent comme deux gouttes d'eau. Elles sautent au sol se plantant devant vous avec fracas, les yeux exorbités et penchent légèrement la tête "Joue. Joue. Joue avec moi." c'est une voix robotique et désagréable qui s'élève dans les airs. "Oh oui. Joue. Joue avec moiii." Des gouttes dégringolent sur votre visage avec fracas et pourtant il ne pleut pas.

      Les silhouettes.



      Vos pas craquèlent les branches mortes, brisant ainsi le silence de plombs qui s'est installé dans la forêt. Vous marchez d'un pas déterminé vers les silhouettes qui vous font face. Elles ne sont pas si loin et pourtant vous peinez à les distinguer. Elles vous paraissent de plus en plus flou au fur et à mesure que vous vous approchez. Ce n'est pourtant pas un effet d'optique, ces personnes n'ont pour ainsi dire, pas de visage. Votre sang ne fait qu'un tour dans vos veines alors qu'il vous semble pleuvoir averse. Vous levez les yeux au ciel et rien, pas le moindre nuage. Cette forêt commence à vous rendre fous, voilà la seule explication. Un léger bruit mécanique vous fait détourner les yeux, vers les étranges individus et... Voilà qu'ils ont maintenant votre apparence, à une exception prés, leurs bouches sont désarticulées. Pourtant une voix s'élève dans les airs "Sondage : ok. Terminé. Identification de votre pire cauchemar. Activé. La chasse est ouverte." Un cri sonore retentit et vous vrille les tympans alors que devant vous se trouve votre pire cauchemar.


      TOUR 3



      Option 3.1: Courir afin de retrouver les autres membres du groupe et fuir.

      Option 3.2: Affronter les androïdes.


      Dans ce cas, lancer un dé de maitrise.





      À dans trois semaines pour le quatrième tour!

      house of memories
      Revenir en haut Aller en bas
      Artémia Dimitra
      Mutant
      Artémia Dimitra


      https://houseofm.forumactif.org/t3467-artemia-dimitra https://houseofm.forumactif.org/t3413-artemia-dimitra-invente
      More about you : Groupe 7 : La forêt Ib9e
      Artémia est quelqu'un d'assez renfermée. Battante, elle n'hésite pas à défendre ses convictions et ses opinions, quitte à allez franchement. C'est quelqu'un de sérieux. D'un peu trop parfois. Tysha, sa meilleure amie, aime à dire qu'elle fait plus vieille que son âge parfois. Bien qu'elle essaye de faire des efforts, elle a grand mal à faire confiance aux hommes. Dû à son éducation. Mais derrière son allure de guerrière, froide et digne à chaque circonstance, c'est une jeune femme sensible qui ne demande qu'à connaitre certains horizons qu'elle ne connait pas encore.
      Codename : L'amazone
      Pouvoirs : Artémia a la capacité de contrôler les arbres et les plantes en générale. Elle peut façonner une arme avec une simple racine. Elle peut également redonner vie à une végétation morte. Par ailleurs, dès lors qu'elle touche le tronc d'un arbre, elle acquit sa force, son énergie, ce qui décuple ses capacités de guerrière. Elle peut communiquer avec eux. Elle peut également ressentir quand l'un de ces derniers appel à l'aide ou est en train de mourir. La végétation est comme une alliée de taille. Une alliée mais aussi, un proche. Elle se sentira toujours à l'aise et parmi les siens dans une forêt.
      Emergence :
      Groupe 7 : La forêt Fonddr114 / 54 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
      Maitrise :
      Groupe 7 : La forêt Fonddr112 / 52 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
      Messages : 807
      DCs : Keith - Malik - Kwan - Tao - Jay - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Laurenl - Yong-Sun

      Lun 5 Mar - 14:32

      Terre-50211 : Les androïdes

      Groupe 7

      Les yeux écarquillés, la bouche grande ouverte, je m'accrochais de plus en plus au bras de Lorna alors qu'on se dirigeait tout droit vers les silhouettes. Mon cœur n'arrêtait pas de faire des bonds dans ma poitrine. Je tremblais de partout et olalalalala, pour le coup. Non. Je n'étais pas Xena la guerrière. J'étais plutôt Joxer, vous savez, le compagnon de route un peu idiot qui était aussi courageux qu'un cheval.
      - T'es sûr que c'est une bonne idée finalement? murmurais-je à mon amie, toute anxieuse que j'étais tandis qu'elle me trainait vers elles.

      Non parce que j'avais soudain une mauvaise impression. On avait beau être proche, c'était difficile de les distinguer et zut de flute. Au bout du compte, elles n'avaient pas l'air si gentilles finalement. Poussant un gémissement, je me recroquevillais à la princesse et j'accélérais le pas tout en essayant de ne pas succomber à la panique.
      "On respire et on inspire. On respire et on inspire. On inspire et on respire. Mais quand même, c'est bizarre non? Mais mais... Pourquoi ils ont pas de visage? Et pourquoi il pleut tout à coup?"

      Ok. Là, je paniquais. Beaucoup, beaucoup, beaucoup. Tout plein de scénarios tourbillonnaient dans ma tête et je n'arrivais même plus à penser correctement. Tandis que je me faisais ces réflexions, je regardais vers le ciel pour voir cependant qu'il n'y avait aucun nuage. Il ne pleuvait pas. Alors pourquoi, j'avais la sensation du contraire? Bruuuuuuuuu. On était dans un film d'horreur, c'était la seule solution logique. On allait se réveiller hein? On était en plein cauchemars et on allait se réveiller bien au chaud dans nos lits n'es-ce pas?

      Non parce que là. J'étais pas du tout rassurée. J'avais envie de pleurer et je poussais même un cri aiguë quand un léger bruit métallique retentit au loin.
      - Mais..... C'est pas drôle !

      Surtout que lorsque mes yeux se posèrent de plus belle sur les silhouettes, ces dernières avaient pris notre apparence. Je me voyais, là, toute droite devant moi et elle me regardait intensément, avec une bouche toute déformée qui me donnait juste la chair de poule.

      Les yeux exorbités par la terreur, je restais immobile, incapable de bouger tandis qu'une voix s'élevait maintenant dans les airs. "Sondage : ok. Terminé. Identification de votre pire cauchemar. Activé. La chasse est ouverte."
      - hiiiiiiiiii, hurlais-je malgré moi alors qu'un cri sonore manqua de me crever les tympans.

      Sur le coup de la panique, j'avais lâché enfin le bras de Lorna et me voilà, recroquevillée à terre, les deux mains posées sur ma tête à trembler de partout à la fois. C'est alors que ma maman se matérialisa. Ma vrai mère. Pas Sophie. Je la voyais, là, très distinctement et elle semblait si triste, si démunie que j'en avais le souffle coupée.
      - Maman? susurrais-je d'une toute petite voix. Maman? Qu'es-ce que tu as?

      Mais elle ne me répondit pas. Elle se contentait de me fixer d'un regard vide, lourd de sens alors qu'elle jouait entre ses doigts avec un révolver. Un révolver qui étrangement, me disais quelque chose sans me rappeler où je l'avais vu la dernière fois. Incapable de bouger, je restais par terre, les yeux imbibés de larme quand soudain, j'entendis la voix de mon amie à mes côtés. Elle me disait de m'enfuir. Elle me disait de partir et cela suffit à me réveiller, genre complètement.

      Je me redressais alors et prenais mes jambes à mon cou, en espérant de tout cœur que Lorna me suive elle aussi. Je n'avais pas envie de me retrouver seule. Je n'avais pas envie de la perdre et je me mettais à pleurer, à courir en pensant à Elijah, Jake, Wesley, Mai, Marc, mes parents adoptifs, Wylan, Kurt. Tout le monde ! Tandis que je m'activais tout en même temps à rejoindre les autres membres du groupe.
      (c) ANAPHORE


      Résumé :
      Spoiler:
       
      Revenir en haut Aller en bas
      Invité
      Invité
      avatar



      Lun 5 Mar - 23:38
      Est-ce qu'il y avait un choix meilleur que l'autre ? Non, pas vraiment, du point de vue d'Alkis. En réalité, à choisir, il aurait préféré marcher et s'éloigner le plus possible des deux destins qu'on leur proposait. Mais voilà, personne n'était vraiment d'accord et deux groupes se créèrent. Certes, certains partaient vers les aboiements pour ramener ceux qui tentaient leur chance de ce côté mais quand même. Comme l'avait dit Braddock avant, tous les éléments d'un parfait film d'horreur étaient réunis. De fait, ça allait forcément finir en bain de sang, encore... Manquait plus que le psychopathe qui viendrait les écorcher vif. Bon, y avait moyen de le descendre puisqu'il avait son glock dans la sacoche et il ne le sortirait qu'en cas de besoin. De toute façon, tant qu'Amélia n'était pas en danger, il n'avait pas besoin de s'en servir. Parce que oui, même perdu dans un lieu inconnu, il se promettait de prendre soin de la petite sœur de sa meilleure amie. Il lui devait au moins ça. Peut-être pour apaiser sa conscience ou parce qu'il sentait que c'était son devoir, allez savoir. C'est bien pour ça qu'il prit la peine de la suivre, s'avançant vers les silhouettes en serrant les dents. Il n'aimait vraiment pas ça.

      Et il avait eu raison. Les craquements des branches qu'on brisait en marchant rendait l'atmosphère plus stressante que jamais et d'avoir les vêtements collés à la peau le faisait râler intérieurement en plus de le faire légèrement frissonner de froid. Putain mais c'était quoi ce bordel de merde ? Il pleuvait pas mais il se sentait trempé et agressé par des gouttelettes invisibles. A cette allure, il penserait qu'un truc venait de foutre en l'air son système nerveux comme dans l'Alpha House. Oh putain... Si c'était un truc comme à ce moment là, il irait faire exploser le QG, il se le jurait. Et puis, comme les autres, le grec se stoppa pour observer les étranges créatures vers lesquelles ils s'étaient dirigés. "Mais... What the... ?" fit-il en venant baisser les yeux vers son petit sac pour récupérer son arme et la pointer vers les trucs puis sursauta en constatant qu'il se fixait. Lui et les autres. "Mais merde ! C'est quoi ce plan ?!" rageait le brun alors que ses iris émeraudes détaillaient les visages fixes de ceux qui n'étaient pas ses compagnons d'infortunes. Puis les machins se mirent à parler. " La... Chasse ?! Quoi ?!" qu'il poursuivait en regardant autour de lui.

      Et là, là il vit ce qui le bloqua un instant. Andreas Mordoh, son père, dans une blouse blanche, armé d'un scalpel et d'une scie électrique. Qu'est-ce que c'était que ce... Cette... Eh merde ! C'est vrai qu'il s'agissait de son pire cauchemar. N'était-ce pas cet homme qui l'avait pourri jusqu'à la moelle ? Qui avait fait de lui un larbin d'Hydra et qui l'avait plongé dans le mal ? N'était-ce pas cet homme qui menaçait constamment de tuer son fils aîné pour obliger l'obéissance du cadet ? N'était-ce pas lui et son sourire malsain qui avait longtemps hanté les nuits du jeune patron ? Si... Andreas Mordoh parvenait encore à tirer de longs frissons à Alkis, des frissons qui devinrent tremblements. Était-ce réel ? Non. Bien sûr que non... Il avait fait en sorte que son père se retrouve derrière les barreaux, surveillés h24 et en plus il avait payé pour que tout manquement à cette surveillance soit puni par la mort de l'employé. Et pour ça, clairement il n'avait pas honte de faire couler le sang. Et pourtant, le patriarche était là. Ses cheveux bruns encadraient son visage fin au menton et aux joues mangés par une barbe d'une semaine, couleur poivre et sel. Ses yeux verts clairs presque jaunes, semblaient percevoir l'âme du jeune homme. Son sourire, en coin, malfaisant au possible ne laissait pas de doute quant à la suite des événements. Alkis Kleos Mordoh n'existerait plus. Et pourtant...

      Et pourtant, le jeune patron laissa tomber sa sacoche puis sa veste. Lentement, il remonta ses manches et présenta son arme à sa bête noire. "Oh toi, mon vieux..." fit-il pour commencer. Il tira une première fois sans que la balle n'effleure l'autre monstre à cause de ses mains tremblantes qu'il ne contrôlait pas. Il avait peur. Il ne pouvait pas se mentir mais puisqu'il fallait se battre... "Je t'ai eu une fois déjà !" qu'il hurlait en venant réduire rapidement la distance entre lui et son adversaire. "Le sang de tes morts tu vas manger, connard !" concluait-il en haussant tellement la voix qu'il avait l'impression d'avoir été entendu jusqu'à l'autre bout de la forêt et armant son bras pour le balancer au visage de son géniteur, dans l'espoir de le frapper suffisamment fort. Sa dernière pensée, néanmoins, s'adressait à Maggie, s'excusant d'avance si jamais il ne devait jamais revenir mais il fallait que le jeune homme affronte le monstre sous son lit.
      Resumeh:
       
      Revenir en haut Aller en bas
      Eternity
      Force de l'Univers
      Eternity


      https://houseofm.forumactif.org https://houseofm.forumactif.org
      More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
      Codename : Eternity.
      Emergence :
      Groupe 7 : La forêt Fonddr115 / 55 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
      Maitrise :
      Groupe 7 : La forêt Fonddr115 / 55 / 5Groupe 7 : La forêt Fonddr11
      Messages : 2688

      Lun 5 Mar - 23:38
      Le membre 'Alkis K. Mordoh' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


      'Dé 10 - maîtrise ' : 1
      Revenir en haut Aller en bas
      Contenu sponsorisé



      Revenir en haut Aller en bas
      Groupe 7 : La forêt
      ◄ The real crime would be not to finish what we started ►
      Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

      House of M :: VOL. N°I :: Events & Intrigues :: Mission III-
      Sauter vers: