RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Another bros story [Bowman bros]
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Invité
Invité
avatar



Mar 8 Mai - 17:01
Another bros story
Marc et Aidan



Certaines missions avaient quelques aspects séduisants, je devais bien l’avouer. La traque de ma cible - un émergé si vous avez bien suivi l’action - m’avait mené jusque dans un pub aussi miteux que craignos. C’était là que le gars qui travaillait. Ouais autant dire qu’il devait y avoir mieux comme taff. m’enfin au moins je pouvais me payer un petit scotch, et ça ce n’était pas de refus. Accoudé au comptoir du bar, je lançais des petits coups d’oeil discrets autour de moi. Bien sûr, je m’étais permi de dégager l’uniforme de la Garde Rouge, ce qui était assez salvateur en soit. Non parce que leur uniforme… d’une je ne l’aime pas spécialement. Et de deux, le rouge ? Vraiment ? Je sais bien qu’on suivrait le tripe de la garde rouge, t’as vu on est en rouge… mais ça faisait un trop coco à mon goût. Puis paye ta discrétion. Clairement, je préférais pour ce genre de chose faire plus profil bas. Ce n’était pas en fonçant tête baissée avec une uniforme rouge vif et une paire de gros sabots que j’allais l’attraper. Je continuais d’observer autour de moi, mais la cible n’y était pas  Alors je terminais de boire mon verre, je sortis une cigarette tout en faisant un signe de main au barman. Alors que le type s’approcha, j’allumais ma cigarette. Excuse-moi, mais y’avait un type avec toi hier. Blondinet, assez mignon. Le barman répondit assez rapidement. Oh, Chris, c’est-ce pas ? Ouais, c’est ça. Il est pas là aujourd’hui ? Je voulais il lui filer mon numéro, s’tu vois ce que je veux dire. Mon interlocuteur leva les sourcils, arborant un faciès étonné. Il fallait croire que celle-ci il ne s’y était pas vraiment attendu. Enfin, il fallait bien une bonne excuse. J’écrasai ma cigarette sans même l’avoir terminée et avalai mon verre d’une traite. Merci pour l’info, terminai-je en posant un billet sur le comptoir.

Je sortis rapidement, chié. Je revoyais les options que j’avais à cet instant. Me diriger vers l’appartement du gars ? Malade ? Ouais, j’avais un peu du mal à y croire. Il y avait quelque chose qui n’allait pas, je ne saurais dire quoi. Dans mes tripes, je savais que ça sentait mauvais. Ça sentait le cul, et pas dans le bon sens. Il fallait dire que j’avais un don certains pour détecter  les mauvais plans. Je fourrais mes mains dans mes poches et prenant le chemin. Oui, parce que même si j’arrivais à avoir un instant pour les affaire vouées à tourner, ça ne m’empêchait pas d’y foncer tête baissée. Je crois que c’était un truc de famille. Je commençais à faire le chemin, par chance ce con n'habitait pas à l’autre de l’île. Plus je me rapprochais et plus je pouvais dire qu’il y avait vraiment un truc qui déconnait. Trop silencieux. Vraiment trop. Jusqu’à ce que je sois assez proche pour entendre un cri et un grand fracas. Putain, j’espérais juste que j’allais pas avoir de crétins à protéger, rien que d’y penser ça me saoulait d’avance. Au pire dommage collatéral hein ? Je m’approchais rapidement, sans pour autant sortir mon arme. Guidé par le son de la lutte qui se déroulait non loin. Je parcourai les ruelles jusqu’à finalement arriver sur place. Je reconnus l’émergé dont que j’étais censé appréhendé…. et visiblement il avait bien pété un cable… vu les rochers qui tournaient autour de lui à ce moment, lui foutre une mal dans le crâne derrière lui, c’était simple. Sauf que voilà… il y avait quelqu’un d’autres… Et en vrai, tué quelqu’un de sang froid devant des témoins je m’en foutais. Sauf que voilà, si on enlevait le gosse dont je tapais royalement, il s'avérait que j’avais largement reconnu la personne à ses côtés. Je le connaissais assez bien que cette tête blonde, c’était mon putain de frère jumeau. Mais putain il foutait quoi là au juste ? Ah oui non, c’était un Bowman, forcément qu’il était au plus proche des grosses embrouilles.

Bon à cet instant il était clair que Chris, le garder en vie, c’était pas ma priorité numéro un. Et le fait de voir Marc l’avait confirmé… bon certes, peut-être que je l’envisageais aussi bien avant, mais ça c’était un détail. En tout cas, le frérot avait pas l’air de bon poil… ça ou alors il était constipé. Je sortis directement mon arme et visait l’épaule du gars, juste assez pour attirer son attention. Alors qu’il se retournait vers moi, je grimaçais. Oh putain t’es moche… tu le tiens de ta mère ou de ton père ? Ou alors t’es juste anormal à ce point là ? Oui, parce que la discrétion et la délicatesse, ce n’était pas vraiment le moment. Quand je vois qu’il s'apprête à me balancer, je sautais en avant pour ne pas me la manger en pleine figure. Rapidement je retrouvais vers Marc et sa marmaille…. c’était son gosse ou quoi ? Non, puis j’avouais qu’à cet instant je m’en fichais un peu ? C’est toi qui a foutu Chrichri en colère ou bien ? Demandais-je ironiquement en regardant mon jumeau. Ouais, après un bail sans nous voir, c’était la première chose que je lui disais. Bon vu que j’ai encore plus énervé le gars, je dirai que t’as dix secondes pour dire ce que fous là… et c’est quoi ce truc ? Je l’avais sorti en montrant le gamin du doigt…. ou la gamine ? Ouais non, les gosses j’aimais pas ça, vraiment.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Marc Bowman
Sorcier
Marc Bowman


https://houseofm.forumactif.org/t3442-marc-i-m-not-scared-of-the-dark https://houseofm.forumactif.org/t1365-i-like-my-tea-how-i-like-wo
More about you : Another bros story [Bowman bros] Tumblr_onbe0cOPBN1rvh3u3o2_250
Codename : Pride
Pouvoirs : Manipulation des ténèbres ► Marc possède la capacité de manipuler à sa guise les ombres. Il faut cependant que ces dernières soient présentes. Dans une pièce intégralement noire, son pouvoir ne lui servira à rien.
En plus de les manipuler, il peut également s'en servir pour guérir certaines blessures et recharger son énergie. C'est une capacité passive et elle ne sera jamais aussi efficace qu'un vrai repos.

Magie ► Marc est un sorcier, ce qui le rend donc logiquement capable de maîtriser la magie. Il est capable de lancer certains sorts après les avoir appris - et non naturellement comme avec sa maîtrise des ombres. Il peut également détecter les autres sorciers et reconnaître une empreinte magique s'il y a déjà été confrontée.

Emergence :
Another bros story [Bowman bros] Fonddr115 / 55 / 5Another bros story [Bowman bros] Fonddr11
Maitrise :
Another bros story [Bowman bros] Fonddr115 / 55 / 5Another bros story [Bowman bros] Fonddr11
Messages : 629
DCs : Gabriel, Sean, Lorna, Lucy, Jess Jones, Scylla & Ben

Mer 9 Mai - 2:01


Another Bros Story
Its just one of those days where you don't want to wake up. Everything is fucked, everybody sucks. You don't really know why but you want to justify, rippin' someone's head off. No human contact. And if you interact, your life is on contract

Cigarette aux lèvres, les bras croisés, il attend patiemment. Sa nouvelle fonction, c’est ça à quatre-vingt pour cent. Attendre. Poireauter. Faire le planton. Tous les termes qui indiquent qu’il doit prendre son mal en patience alors qu’il n’en a jamais eu. De la patience, c’est ce qui lui manque cruellement. Il soupire en portant un regard agacé à sa montre. Okay, Jean-Baptiste Jamais A L’Heure commence parfaitement la journée. Enfin, la nuit. Depuis que Marc a la charge de former les nouveaux – pourquoi lui, d’ailleurs ? – il doit retenir tout ce qu’il n’a pas l’habitude de garder pour lui. Enfin, le jeune agent arrive, les épaules rentrées et se tordant presque les mains, donnant à Bowman l’envie de rouler des yeux jusqu’à ce que ces derniers fassent un trois cent soixante degrés. Il ignore si c’est le fait d’être sur le terrain ou si c’est parce qu’il doit être là avec lui qui le rend comme ça, mais ça l’énerve déjà. Il balance sa cigarette, se décolle du mur et fait un pas, un seul, les mains dans les poches de son éternel blouson en cuir. « Quand je dis vingt-deux heures, c’est pas vingt-deux heures et trois minutes, okay ? » Le jeune agent baisse la tête en bafouillant des excuses et Marc détourne la tête en grognant. Pourquoi c’est lui qui se colle la responsabilité de ces mômes au juste ? Et puis d’abord, pourquoi ils sont si jeunes ? Celui-là vient à peine d’avoir la vingtaine. Il est plus jeune que Jones. Il s’appelle Jacob et il est un peu à la ramasse.  Clairement, sa place n’est pas sur le terrain. Mais comme il doit vérifier ses capacités avant de l’envoyer dans n’importe quelle section d’Hydra, le voilà à jouer les nounous pour Jacob.

La mission est simple. Jacob doit faire parler un type et Marc doit simplement superviser l’opération en tant qu’observateur. Il ne doit pas intervenir, sauf en cas d’extrême urgence. Et l’extrême urgence arrive bien plus vite qu’il ne le pense. Alors que Jacob commence tout juste à parler, Marc dissimulé dans l’ombre, la cible devient incontrôlable. Marc a tout juste le temps de tendre la main pour l’écarter que Jacob manque de se manger un énorme rocher sur le coin de la poire. Des éclats les frôlent tous les deux et ça y est. Bowman est énervé à son tour. Déjà, il déteste quand il est face à des émergés parce qu’ils sont juste des emmerdes sur pattes. Et autre chose. Personne ne maltraite ses recrues. Personne. Il ramasse Jacob qui est complètement sonné, s’interpose entre lui et l’autre enfoiré en se demandant pourquoi c’est sur lui que ça tombe. Pourquoi, putain ? « Sérieux, mec ? Des rochers ? » Des rochers. Voilà qu’on lui balance des rochers, maintenant. Il en a définitivement sa claque de cette île à la noix. « Tu vas redescendre la pression, on veut juste te parler, d’accord ? » Bon. Il ment ouvertement. Ils ne veulent pas juste lui parler. Marc essaie simplement de gagner du temps pour que Jacob puisse doucement prendre la fuite. Il sera plus efficace pour gérer l’émergé en colère s’il ne doit pas se soucier du gamin. Il tourne légèrement la tête vers lui. « Casse-toi, putain ! Reste pas, là ! » Ces gamins…Faut tout leur dire…

Il ne sait même pas comment il va faire pour s’en sortir sans recevoir un rocher sur le coin de la tête. Il analyse la situation en tentant de garder l’attention du mec focalisée sur lui. Ça, c’est un truc qu’il sait faire. Il le sait parfaitement. Et il est tant concentré sur sa tâche qu’il sursaute carrément en entendant la voix qui provient de derrière l’émergé. Puis il bugue. Littéralement, il bugue. De toutes les issues possibles à cette discussion, franchement, celle-ci avait le moins le chance de se produire. Et pourtant si. Aidan est là. En train de pointer son flingue – nique Genosha – sur l’émergé. Balançant une espèce de punchline pour faire diversion. Pendant que l’autre a les yeux rivés sur Aidan, Marc en profite pour pousser Jacob en pestant entre ses dents. Il n’arrive pas à comprendre pourquoi il est encore là, celui-là. L’échange entre Aidan et Machintruc tourne au vinaigre. Il se retrouve avec son frère cadet à ses côtés, qui vient juste d’esquiver un bon gros caillou qui s’écrase avec fracas sur le sol. Tout de suite, c’est lui qui l’a mis en rogne. Marc grogne en direction d’Aidan. « Il a pas eu besoin de moi pour ça. » Non mais sérieux. Pourquoi c’est direct lui qu’on accuse ? Et puis sympa les premiers mots du frangin après tout ce temps. Il pouvait pas se contenter d’un Salut, Marc ! Comment tu vas ? comme tout le monde ? Pas de ça entre eux, il suppose. « Ce que je fous là ? Ce que je fous là ? Toi, qu’est-ce que tu fous là ! » Eh oh, c’est pas à lui de rendre de compte, hein. Putain.

Marc tourne la tête vers ce que Aidan désigne et voit que Jacob est encore là. « Je m’appelle Ja… » « On s’en branle ! » répond Marc en le poussant une nouvelle fois derrière lui. «  Qu’est-ce que tu comprends pas dans Casse-toi d’ici ?! » « Mais… » « J’veux pas le savoir, va te mettre à l’abri avant que je t’y force ! » Devant lui, un émergé vénère. A sa gauche, son frère qui revient après tant d’années d’absence. Derrière lui, ce gamin qui refuse de prendre la fuite et qui ouvre un peu trop sa gueule devant Aidan. C’est ce genre de journée où tout le monde a décidé de venir lui briser les noix.  En pestant une nouvelle fois, Marc referme la main sur la crosse de son arme, glissée dans son dos. « Il est à découvert à chaque fois qu’il lance un rocher. Ça te fait une ouverture. Je vais l’occuper. Assure-toi juste de l’avoir avant que je me retrouve enseveli. » Il écarte de sa tête toutes les questions concernant Aidan. Son retour. La façon dont il tient l’arme. Ce qu’il fait ici. Marc pense de façon presque scientifique. Une chose après l’autre, en gardant son calme. Il sait que s’il s’en sort, il aura tout le temps pour râler. Il se décale de quelques pas, assurant d’avoir toute l’attention dont il a besoin pour laisser à Aidan une ligne de mire.


___

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Jeu 10 Mai - 13:15
Another bros story
Marc et Aidan



Dans le genre mauvais plan, il y avait ceux du type soirées chiantes et il y avait ceux d’un genre un peu plus supérieur. Du genre foutre encore plus en rogne un émergé qui avait déjà l’air particulièrement en rogne. Non parce que déjà l’énerver c’était quand même pas top…. mais en plus moi j’arrivais derrière, je lui calais une balle dans l’épaule et l’insultais tel un enfant de cinq ans pour attirer son attention…. ouais non c’était pas une super ambiance.On avait connu mieux comme choix judicieux. Parce que là clairement pour le Chris, j’étais devenu une cible en mouvement avec écrit “à lapider”. Par chance, ce n’était le premier type très en colère qui voulait ma peau - “par chance”. J’eus le réflexe d’esquiver le rocher qu’il m’avait balancé et plein gueule. Putain, des rochers, sérieusement ?  Sérieusement ? Putain. En tout cas j’étais certains qu’un de ces trucs reçu dans le coin du crâne, il y avait moyen de se chopper une bonne grosse migraine, voire même petit excès de mort. Ouais, autant dire qu’il valait mieux faire gaffe avec ça. Et forcément avec un autre Bowman dans le coin, c’était obligé que ça soit lui qui ait foutu la merde. Parce que forcément, on avait des prédispositions à créer ce genre de situations. Et vu que ce n’était pas moi, c’était forcément mon jumeau. Bon okay peut-être qu'après bien des années sans avoir vu mon jumeau, j’aurais pu faire mieux comme première phrase de retrouvailles. J’avais pensé à un truc du genre: Ouais t’as pris cher, on dirait un petit vieux., mais j’étais presque sûr que ce n’était pas mieux. Puis faire un truc plus classique, se tapper sur l’épaule… ouais non. C’était pas moi. Je préférais laisser ça genre aux films américains.

Mais surtout le plus important, c’était de savoir ce qu’il foutait là, au plus proche des emmerdes et surtout avec un niard. Parce que autant je comprenais que Marc soit proche de emmerdes - passif Bowman oblige - mais ce que le gosse fichait là ? Non j’en avait foutrement aucune idée. Je secouai la tête quand il me renvoya la question directement. J’habite ici, non mais quelle question conne. Bon okay, c’était logique pour moi, parce que ça faisait plusieurs mois que j’étais de retour sur Genosha…. et aussi plusieurs mois que je n’avais pas contacté mon frère ou pire, les parents. J’étais vraiment le pire. Par contre quand j’entends la voix du gamin, j’eus un réflexe d’un coup d’un seule. On s’en branle, putain... balançais-je en levant le yeux au ciel. Je ne fus même pas surpris d’entendre la voix de Marc à l'unisson avec la mienne. Ouais, on n’était pas jumeaux pour rien. C’était un truc plutôt flagrant. S’en suivit un dialogue entre Marc et le gamin… Je préférais ne rien dire, pas de commentaire sarcastique, que dalle. Ouais, surprenant. Je me contentais de regarder mon frère agir quais comme un daron… et autant dire que l’expérience était quand même bizarre. Puis je préférais qu’il dégage ce machin de mes pâtes… parce que ce gosse sentait l’inexpérience et la maladresse à quinze kilomètres à la ronde.Le genre de p’tit gars à se prendre une balle perdue. Quoi qu’il aurait pu faire un bon bouclier humain… mais mon petit doigt me disait que cette tête de pioche de Bowman n’aurait pas vraiment été d’accord avec ça.

En écoutant son plan, je hochais la tête. Ouais, c’était logique. Visiblement, les années en plus n’avaient pas fait perdre la lucidité d’esprit à mon frère. je ne savais pas que t’étais du genre à faire l’appât, dis-je avec un petit sourire en coin. En plus ce plan aurait été parfait avec le gamin comme diversion…. mais c’était la même chose qu’avant. On gère ça vite fait et après je te paye une bière…. et aussi au gamin. Mineur ? Bon ben il prendrai sa bière aussi hein. Mon arme était déjà prête, j’attendis que Marc fasse le premier pas pour attirer l’attention de l’émergé. Je tends l’oreille, attendant le bruit de la caillasse fendant l’air. Dès que j'entends je me décalai. Arme en joug, je tirais un premier coup et rapidement un second coup. Mais il fallait bien que les choses ne soient pas aussi simple que ça. Le premier tir finit dans son bras mais le second… Il fallait croire qu’il m’avait capté, un secousse me fit dévier de ligne de mire et le rata complètement. Putain…; sérieux il pouvait faire ça ? Chié ! Je serrai les dents, forcément que l’affaire n’allait pas être pliée aussi rapidement. Je lançai un regard à Marc. Je continuais à tirer juste pour lui donner l’occasion de se planquer à nouveau, et sans surprise, les balles furent arrêtées par d’autres pierres. Je me remis à couvert et fis un petit signe de la main au gamin pour qu’il s’approche. Dis moi gamin, tu sais courir vite et en zigzag ? Je sentais déjà le regard de Marc sur moi, je haussais les sourcils. Quoi ? Faut qu’il s’endurcisse ce mioche… c’est pas en restant planqué qu’il apprendra la vie. Puis au moins faisant l’appât il pourrait être utile. C’est logique, il pourra pas avoir son attention sur trois personnes… et sérieux si on clamse, j’donne pas cher de sa peau. Je hochais la tête…. et au pire quoi ? Il aurait un gros bobo ? Allez sa maman allait lui mettre un pansement hein ! Je préférais utiliser toutes les ressources que j’avais à disposition pour ma propre survie.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Marc Bowman
Sorcier
Marc Bowman


https://houseofm.forumactif.org/t3442-marc-i-m-not-scared-of-the-dark https://houseofm.forumactif.org/t1365-i-like-my-tea-how-i-like-wo
More about you : Another bros story [Bowman bros] Tumblr_onbe0cOPBN1rvh3u3o2_250
Codename : Pride
Pouvoirs : Manipulation des ténèbres ► Marc possède la capacité de manipuler à sa guise les ombres. Il faut cependant que ces dernières soient présentes. Dans une pièce intégralement noire, son pouvoir ne lui servira à rien.
En plus de les manipuler, il peut également s'en servir pour guérir certaines blessures et recharger son énergie. C'est une capacité passive et elle ne sera jamais aussi efficace qu'un vrai repos.

Magie ► Marc est un sorcier, ce qui le rend donc logiquement capable de maîtriser la magie. Il est capable de lancer certains sorts après les avoir appris - et non naturellement comme avec sa maîtrise des ombres. Il peut également détecter les autres sorciers et reconnaître une empreinte magique s'il y a déjà été confrontée.

Emergence :
Another bros story [Bowman bros] Fonddr115 / 55 / 5Another bros story [Bowman bros] Fonddr11
Maitrise :
Another bros story [Bowman bros] Fonddr115 / 55 / 5Another bros story [Bowman bros] Fonddr11
Messages : 629
DCs : Gabriel, Sean, Lorna, Lucy, Jess Jones, Scylla & Ben

Mer 23 Mai - 19:46


Another Bros Story
Its just one of those days where you don't want to wake up. Everything is fucked, everybody sucks. You don't really know why but you want to justify, rippin' someone's head off. No human contact. And if you interact, your life is on contract

Première chose. Ce n’est qu’une question de temps avant que soit la Garde, soit les flics rappliquent. Ayant eu des déboires avec les deux, Marc n’a aucunement envie de les voir débarquer ici et surtout qu’ils le voient lui. Son petit séjour pour avoir suggéré un rapport anal avec un chameau au garde qui est venu lui poser des questions sur Jake est certainement consigné quelque part et son nom est pas des plus appréciés. Quant aux flics ? A-t-il vraiment besoin de dire que son casier judiciaire est loin d’être vierge ? Outrage à agent, principalement ? Les trucs plus graves disparaissent de la circulation, surtout depuis qu’il est à Hydra et que Dakho aide grandement à faire disparaitre les choses compromettantes. Mais dans les deux cas, son nom est connu par beaucoup et nul doute qu’ils doivent se souvenir de lui. Si on le voit ici, avec un émergé vénère et une arme dans la main, il est mal. Autant donc tenter de faire ça rapidement et se barrer d’ici en quatrième vitesse. Tant pis pour les infos. La vie d’Aidan et celle de Jacob sont en jeu. Et accessoirement la sienne mais ça, c’est un foutu détail. Et deuxième chose. Il fait l’appât parce qu’il faut bien que quelqu’un le fasse. Il est le candidat parfait pour ça. Pas que ça l’enchante mais bon. Parfois, on a pas le choix. Il espère juste que son frère n’a pas appris à tirer récemment et qu’il va ne pas finir sa misérable vie écrasée sous un putain de rocher. Il grogne quelque chose d’incompréhensible en s’écartant des deux autres pour attirer l’attention sur lui.

Si le plan est parfait dans l’idée, dans l’application, il y a quelque chose qui gêne. L’émergé est insensible aux provocations de Marc et réussit à dévier les balles d’Aidan. Sa vie est un putain de cauchemar. Genosha est un putain de cauchemar. Il en ras-le-bol de ces conneries. A force d’éviter les projectiles, Marc finit par revenir auprès de son frère et du gamin. Frustré de ne pouvoir rien faire de plus. Ce serait tellement plus simple s’il pouvait régler le problème avec une balle dans la tête ou… Non. Pas ici. Pas devant Aidan. C’est pas le moment de servir de ces étranges capacités qui se manifestent quand Marc en a besoin et qui sont forts pratiques. Trop de témoins potentiels. La balle entre les deux yeux reste la meilleure idée mais encore faut-il que cet enfoiré arrête de les dévier. Et rapidement, avant que des indésirables se pointent vu le boucan qu’ils sont en train de faire.

Marc tourne vivement la tête en entendant Aidan. Non mais il est sérieux, là ? Il en a d’autres des idées à la con comme ça ? Jacob s’apprête à répondre quelque chose, sans doute dans l’optique d’accepter. Marc le voit à son regard qu’il veut faire ses preuves maintenant, ne serait-ce que pour ne pas passer pour un trouillard. Le blond l’attrape par l’épaule et le tire avec force vers lui. « Même pas en rêve, tu restes là. » Il se tourne vers Aidan. « C’est hors de question. Ce gosse est sous ma garde et il va rester sagement à couvert. » Il ne laissera pas une recrue jouer les appâts. Pas sous sa responsabilité. Il n’est pas ce genre de type qu’il déteste, ceux qui sont prêt à envoyer les autres servir de chair à canon. C’est de sa faute s’ils en sont là et il compte bien régler le problème. Ceci dit, Aidan a raison. Il ne pourra pas focaliser son attention sur trois personnes. Et c’est Jacob qui lui fait comprendre. « Il a raison, Marc. J’vais pas apprendre en restant planqué. » Quel genre de formateur il est s’il laisse ce gosse faire l’appât ? D’accord, ils sont à HYDRA et c’est pas le club Med. Mais à HYDRA, on est également censé apprendre à ne pas courir de risques inutiles. Et oui, c’est bien Marc Bowman, adepte du #YOLO MODE qui pense ça. Il serre les dents et crache « Putain… » Maudit soit Aidan. Il finit par hocher la tête. Se tourne vers son frère et lui adresse avec un petit sourire de défi. « Rate pas ta cible. » Et évite de nous faire tuer.


___

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Ven 15 Juin - 19:09
Another bros story
Marc et Aidan



Ouais, dans le genre retrouvailles, on était assez loin du cliché d’accolades dégoulinantes de bons sentiments et de belle fraternité. Oui, c’était pas un truc de famille. Aucun de nous deux n’avait de talent pour être démonstratif sur ce genre de trucs. Puis ce n’était pas vrai l’occasion rêve pour ce genre de scènes. On avait un soucis un peu plus important. Cet émergé avait décidé de bien nous les briser. Modèle géant. Surtout le moment ou cet imbécile arriva à me faire dévier de ma trajectoire de tir. Et oui putain ça m’agaçait bien comme il fallait. Ouais, c’était vraiment une journée de merde. Déjà que je n’aimais pas cette île de merde, mais maintenant il y avait des émergés en plus. Certes, c’était clairement moins emmerdant que par le passé, mais putain qu’est-ce que ça pouvait être casse-couille.

Je reportais rapidement mon attention sur le gamin. Ouais j’avais une idée et je savais d’avance que ça n’allait pas plaire à Marc. Je ne savais pas pourquoi mais visiblement, c’était le chaperon du gosse… non ça ne pouvait pas être son daron… non parce qu’un Bowman n’aurait jamais été aussi mou du cul, soyons franc. Je ne savais pas quel était le lien être mon jumeau et ce niard, et à vrai je m’en foutais un peu. Parce que comme je l’avais dit plutôt, on avait plus urgent, genre nos vies et émergé qui était un brin énervé. Bon, limite so le mioche pouvait faire l'appât, ça m’allait bien moi. Mais forcément, cette tête de mule de Marc est campé sur ses positions. a ça clairement, ce n’est pas l’âge qui a fait changer son sale caractère. Quand il avait une idée en tête, difficile de l’en déloger. Son gosse il voulait le protéger et ça, impossible de l’en faire changer d’idée. Sauf qu’à cet instant mon frère manquait clairement de lucidité. Il était clair que si nous se faisait buter à grands coups de caillasses, le gosse n’allait pas vraiment être en mesure de survivre lui aussi. La finalité était la putain de même. Par chance, la marmaille est plus réactive que ce bougon de Marc. Ce gosse est plus lucide de toi Marc, balançai-je avec un sourire en coin moqueur. Pour une fois que quelqu’un écoutait mes arguments. Ils étaient censés en plus. Puis ouais, ce gamin avait besoin de connaître un peu la galère, ça le rendrait un peu plus dynamique. Eh puis au pire quoi ? Il se prenait quelques taquets dans la tronche. Dans le fond se prendre de coup était souvent plus formateur que d’être toujours protégé.  Cependant, je me gardais ce commentaire pour moi, une intuition me disait qu’il serait assez malvenu. J’avais beau être un connard, je n’étais pas stupide à ce point là.

Mon regard oscilla entre le jeune et Marc qui avait l’air d’être pris dans le plus gros dilemme de sa vie. Mais là, c’était légèrement urgent de prendre une décision. Je pouvais toujours foncer tête baissée  dans le tas en solo mais avec un émergé, c’était quand même compliqué. Pour ne pas dire juste suicidaire. Son juron m’arracha un sourire amusé. Visiblement il redevenait lucide. La petite phrase de défi qu’il me balança à la tronche ne manqua pas de m’amuser encore plus. quel vieux con ce Bowman. Je ne manquais pas de lancer une petite pique en retour. Je parie que je l’aurai avant toi, avais-je dis avec une petite pointe de moquerie. Je me tournais vers le gamin avant de dire. Tu cours vite et tu changes de direction, faut que sois dur à viser okay ? J’aurais pu lui donner une tape sur l’épaule histoire de, mais ce n’était pas mon truc et que je m’en fichais un peu du gosse. C’était le “taffe” de Marc d’après ce que j’avais compris en plus. C’était lui le daron. Je lui fis signe d’y aller au plus vite parce que ce n’était pas vraiment le moment de prendre le thé et les petis gateaux. Bon c’était triste à dire, mais cet émergé, je n’allais pas pouvoir le ramener vivant au QG. Dommage hein ? Je voyais déjà la tête Graham quand j’allais lui dire que j’en avais tué un autre, parce que nécessaire. Le pauvre je ne lui ramenais pas vraiment de cible à interroger.

Dès que le gamin commença à bouger, je partais dans le sens opposé. Je ne regardais même pas Marc, je savais qu’il faisait ce qu’il avait à faire, je lui faisais confiance. Un truc du jumeau peut-être. Mais là, il ne savait plus vraiment où se concentrer notre poto qui balançait des cailloux - oui j’avais déjà zappé son prénom. Il fallait croire que mon idée fonctionnait. Rapide, je le visais, mais cette fois la balle se logea au niveau de sa cuisse. J’allais tirer une seconde fois, mais c’était à ce moment là que je vis que le gosse de Marc avait le cul par terre. Putain de gosse. Je n’étais pas le seul à l’avoir vu, parce que la cible s’était tournée vers lui. J’eus ce réflexe stupide, mon corps bougea tout seul, donna une grande impulsion. Je le chopais dans  le dos, les bras enroulés autour de son buste. Dans ma précipitation j’avais tout laissé tombé mon arme. Je venais vraiment de sauver le cul d’un gamin parfaitement random ?  Des fois j’avais vraiment putain du mal à comprendre mes réactions à la con. Je le retenais alors qu’il commençait à se débattre, pas de doute que j’allais me prendre un parpaing dans la tronche dans peu.
made by black arrow
Revenir en haut Aller en bas
Marc Bowman
Sorcier
Marc Bowman


https://houseofm.forumactif.org/t3442-marc-i-m-not-scared-of-the-dark https://houseofm.forumactif.org/t1365-i-like-my-tea-how-i-like-wo
More about you : Another bros story [Bowman bros] Tumblr_onbe0cOPBN1rvh3u3o2_250
Codename : Pride
Pouvoirs : Manipulation des ténèbres ► Marc possède la capacité de manipuler à sa guise les ombres. Il faut cependant que ces dernières soient présentes. Dans une pièce intégralement noire, son pouvoir ne lui servira à rien.
En plus de les manipuler, il peut également s'en servir pour guérir certaines blessures et recharger son énergie. C'est une capacité passive et elle ne sera jamais aussi efficace qu'un vrai repos.

Magie ► Marc est un sorcier, ce qui le rend donc logiquement capable de maîtriser la magie. Il est capable de lancer certains sorts après les avoir appris - et non naturellement comme avec sa maîtrise des ombres. Il peut également détecter les autres sorciers et reconnaître une empreinte magique s'il y a déjà été confrontée.

Emergence :
Another bros story [Bowman bros] Fonddr115 / 55 / 5Another bros story [Bowman bros] Fonddr11
Maitrise :
Another bros story [Bowman bros] Fonddr115 / 55 / 5Another bros story [Bowman bros] Fonddr11
Messages : 629
DCs : Gabriel, Sean, Lorna, Lucy, Jess Jones, Scylla & Ben

Dim 29 Juil - 13:04


Another Bros Story
Its just one of those days where you don't want to wake up. Everything is fucked, everybody sucks. You don't really know why but you want to justify, rippin' someone's head off. No human contact. And if you interact, your life is on contract

C’est plus fort que lui. Il doit toujours tout prendre comme un putain de défi. Et visiblement, Aidan aussi. Le petit sourire qu’il échange avec son frère est bref, mais suffisant. En quelques instants, c’est devenu une compétition. Une compétition meurtrière qui se soldera par la mort de l’émergé. Marc jette un regard à Jacob, espérant que le gosse ne sera pas blessé dans l’opération. Il détourne les yeux en se redressant, arme au poing. Il se sent toujours responsable des gamins qui l’entourent même quand ils font des erreurs de jugement clairement évidente en entrant dans l’organisation terroriste de l’île. Normalement, ça ne devrait même pas être son problème. Mais Marc est un mystère pour lui-même. S’il arrivait lui-même à comprendre ses réactions, ça se saurait. Toujours est-il que même s’il se donne un air assuré, il est loin de l’être. Parce qu’il doit la faire à l’ancienne. Il ne peut pas se servir de cette force étrange qui lui a été fort utile à maintes reprises. En admettant qu’il puisse, il ne sait même pas si ça fonctionnera. Ça semble ne pas marcher sur commande. Et s’il pouvait éviter de montrer à tous ce dont il est capable, encore une fois, ça l’arrangerait fortement. Il n’a pas forcément envie que ça se sache. Il doit donc le faire normalement. Avec la vie de son frère et de la recrue dans la balance.

Il fait craquer sa nuque en inspirant longuement. Comme d’habitude. C’est comme d’habitude. Sa main sur la crosse de son arme, son attention sur la cible. Nul besoin de se concentrer sur Aidan. Marc focalise son attention sur sa mission à lui. Tirant plusieurs fois. Peut-être que l’émergé arrive à dévier son attaque mais il ne pourra pas longtemps dévier les attaques d’Aidan, ni gérer Jacob. Il devra forcément se concentrer sur une seule personne ou il finira par s’épuiser. Le plus tôt serait le mieux car Marc veut décamper d’ici avant que les flics n’arrivent. Il serre les dents, jurant quand il doit esquiver un rocher lancé en plein dans sa direction. Il se décale habilement et y retourne. Ça traine un peu trop à son goût et il est plutôt rassuré d’avoir Aidan avec lui sur le coup. Il garde un œil sur le gamin, qui se débrouille plutôt bien. Un petit sourire se dessine et il repart de plus belle.

Le cri de douleur de l’émergé l’informe qu’Aidan l’a eu. Parfait. Il commence à se fatiguer. Il fait n’importe quoi et baisse sa garde. Marc aurait presque envie de considérer l’affaire comme pliée mais l’expérience lui a appris à se méfier. L’émergé est acculé, tel un animal se battant pour sa survie. Un animal qui peut leur balancer des bons gros cailloux à la gueule. Il n’y a rien de plus dangereux qu’un être à pouvoir qui cherche à survivre. Et la suite lui confirme qu’il a bien raison de se méfier. Un autre cri, différent, l’oblige à tourner la tête. Jacob est exposé, vulnérable et l’émergé a simplement à agir pour le réduire en bouillis. Le cœur de Marc se serre quand il hausse les sourcils avec surprise. Oh, merde. Non. C’était expressément pour ça qu’il ne voulait pas se servir du gamin. Dans un réflexe débile et dénué de sens, Marc plongea en avant pour se placer entre Jacob et l’émergé, prêt à prendre pour lui, serrant les dents en anticipant un potentiel impact. Il est prêt à recevoir pour un gosse qu’il connait à peine. S’il n’était pas occupé à se battre, il serait le premier à lever les yeux en se demandant s’il ne ferait pas mieux d’aller voir un psy pour régler ce problème. Heureusement pour Marc et Jacob, le rocher ne vient pas sur eux. En tournant la tête, Bowman s’aperçoit qu’Aidan est en train de s’occuper de lui. Sans doute lui a-t-il sauté dessus au moment où Marc faisait le choix idiot de s’interposer. Aidan, plus rapide, attaque le problème directement au lieu de servir de bouclier. Une différence majeure entre les deux jumeaux.

La main de Marc se referme sur l’épaule de Jacob qu’il remet debout d’un geste rapide et sec. Son regard s’arrête sur Aidan qui est en train d’en chier. Marc secoue la tête en avançant à son tour. Il ne compte pas laisser le temps à l’émergé de faire quelque chose à l’encontre d’Aidan. Il aurait aimé ne pas avoir à faire ça mais ce type est furieux, trop dangereux et pire… Quand les flics et les gardes lui mettront la main dessus, il parlera d’eux. Il parlera d’Aidan, Marc et Jacob. Il parlera d'eux et ils risquent d'avoir une attention dont ils se passeraient bien. Et il a tenté de les blesser, ce qui est aussi quelque chose de non-négligeable. Alors qu’il parvient presque à se débarrasser de son frère qui est toujours en train de le retenir, l’émergé lève les yeux vers Marc qui tient son arme devant lui. Avec un regard dénué de la moindre expression, son doigt appuie sur la gâchette et la balle finit sa course dans sa boîte crânienne. Il laisse retomber son bras tenant l’arme fumante et regarde le corps sans vie s’effondrer devant lui. Le vacarme s’est arrêté et le silence retombe enfin dans cette ruelle. Marc n’entend plus que le sang qui bat à ses temps et son cœur qui cogne furieusement contre sa cage thoracique. Il jette un regard sur le gosse qui est juste sonné mais qui va bien. Puis il s’arrête enfin sur Aidan. Il a tellement de question à lui poser. Qu’est-ce qu’il fait là, depuis combien de temps il est là, ce qu’il a fabriqué tout ce temps et enfin, depuis quand Aidan est devenu un pro dans le combat rapproché. Il fait taire cette impression étrange d’avoir atteint un objectif, un objectif qu’il ignorait. Un sourire finit enfin par se dessiner sur ses lèvres. « Je l’ai eu avant toi. » Et maintenant, ils doivent se casser d’ici. Car de là ils se trouvent, ils peuvent déjà percevoir des sirènes qui résonnent dans la ville. Rangeant l’arme, Marc lâche tout simplement un « On se tire de là. » en se détournant.


___

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Another bros story [Bowman bros]
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Chaperon Rouge [DVDRiP]
» [UD] Laisse-moi entrer [DVDRiP]
» [MU] Devil [DVDRiP]
» [FREE] The Interceptor [DVDRiP]
» [UP] Les Simpson - Le Film [DVDRiP] 2007

House of M :: VOL. N°I :: RPs abandonnés-
Sauter vers: