RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

DAISY • Best Friend.
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Invité
Invité
avatar



Mer 9 Mai - 22:47

I think that I'll keep loving you

« way past sixty-five, we made a language for us two, we don't need to describe »

L’amitié, tout comme l’amour, n’est jamais acquise. Il faut parfois se battre pour ceux qui comptent si fort. Et depuis plusieurs années maintenant, Daisy faisait partie des rares personnes que Jemma pouvait donc appeler amie. Oh, elle était si joviale et souriante, la jeune anglaise, qu’elle n’était jamais bien seule. Ni à la maison, où elle recevait souvent de la visite, ni au travail, où elle était bien entourée. Mais Daisy était importante pour Simmons, plus importante que n’importe quelle autre amie. Elle était sans doute aucun, la meilleure. Mais elle n’avait pas su le prouver, n’est-ce pas ? Non, pas toujours. La différence peut parfois faire peur, elle peut aussi éloigner. Et lorsque Daisy avait montré qu’elle répondait à des choses bien plus grandes qu’elle, Jemma s’était enfui. Elle avait pris ses jambes à son cou et n’avait plus donné signe de vie. Des heures. Des jours durant. Jusqu’à se dire que non, ce n’était pas ainsi que l’on traitait les amis, les vrais, ceux qui avaient toujours été là, et que Daisy méritait mieux que cela. Alors, petit à petit, elles avaient appris à se faire confiance à nouveau.

Et peut-être que ce qui fonctionnait le mieux, finalement, était de ne pas trop en savoir. Elles vivaient ce lien fort qui les unissait sans trop chercher à comprendre. Jemma était persuadée que la belle brune avait une vie bien remplie, entre recherche du véritable soi et quête de la justice, et de son côté, elle tentait de protéger sa famille du mieux qu’elle le pouvait. Ellie était tout ce qui comptait. Tout. Ce bébé n’avait rien demandé et si Jemma avait parfois des rêves, des sensations, des voix qui la faisaient perdre pied, elle s’accrochait à sa fille, son ancre, qui était sa réalité. Si elle avait su, mon Dieu, si elle avait su. Que dirait-elle, Jemma, si elle savait que ce petit être n’existait pas ? Et que dans cette vie, construite de toute pièce, celui qu’elle aimait chassait les bons ? C’est sans aucun doute tout son monde, qui s'écroulerait.

Souvent, quand elle se réveillait d’un mauvais rêve, avec la sensation d’avoir compris quelque chose, elle pensait à Daisy. Et depuis plusieurs jours, l’envie de la voir, de lui parler, de la prendre dans ses bras était forte. Alors, sans en parler à Fitz — qui avait un comportement assez étrange lorsque sa femme évoquait leur amie, allez savoir pourquoi — elle envoya un message à la brunette. « Toi. Moi. La plage. Un pique-nique. Comme au bon vieux temps ». Depuis qu’elles se connaissaient, Daisy et Jemma aimaient prendre du temps pour elles. Et souvent, elles préparaient quelques mets, puis se rejoignaient sur la plage pour les déguster ensemble. Ce midi, plus que tout, elle voulait profiter de sa pause déjeuner pour partager quelques précieuses secondes avec Daisy. Elle espérait juste qu’elle serait d’accord. Allez. « J’amène le chocolat », eut-elle en simple réponse. Elle fut tellement soulagée par cette réponse, qu’elle esquissa un sourire ravie. Elles allaient pouvoir être seules, enfin.

Elle trépignait d’impatience et puis, il fut enfin l’heure de rejoindre le point de rendez-vous. Elle avait acheté quelques plats tout prêts pour l’occasion et arrivée la première, elle s’assit dans le sable, en attendant son amie. Elle la vit arriver, après quelques minutes, et elle se leva alors, pour l’accueillir. Elle la serra fort dans ses bras, et lui offrit son plus beau sourire. « Je suis si heureuse de te voir ». Et elle l’était sincèrement. Comme si elles ne s’étaient pas vues depuis des années, finalement. Elle prit à nouveau place dans le sable, proposant à la jeune femme de s’asseoir à ses côtés. Elles avaient beaucoup à se dire, c’était certain.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Daisy Skye Johnson
Inhumain
Daisy Skye Johnson


https://houseofm.forumactif.org/t297-skye-is-that-a-hacker-s-name
More about you : DAISY • Best Friend. 3-EDAUPHINE
DAISY • Best Friend. LE-PLUS-ADDICT-A-HOM
DAISY • Best Friend. Giphy
DAISY • Best Friend. LE-PLUS-ACCUEILLANT

Codename : Quake
Pouvoirs : Inhumaine : génération d'ondes et vibrations sismiques. V'la le séisme dans ta gueule.
Immunité contre lesdites vibrations qui peuvent jusqu'à prendre la vie des personnes touchées. Limitation pour le moment déterminée à 3.2 de magnitude sur l'échelle de Richter.

Skills : experte en informatique - tireuse surentraînée - maîtrise des combats rapprochés et à mains nues - spécialisation dans l'espionnage et l'infiltration

DAISY • Best Friend. R7eefx9
Emergence :
DAISY • Best Friend. Fonddr115 / 55 / 5DAISY • Best Friend. Fonddr11
Maitrise :
DAISY • Best Friend. Fonddr114 / 54 / 5DAISY • Best Friend. Fonddr11
Messages : 667
DCs : Aelys Cantela & Nikki Ren & Kaine Reilly & Avery Burnham & Aidan Bowman & Gwen Stacy & Klaus Caglar & Matthew Denvers & Heather Scarpetta & Isaac Torres & Luke Cage-Jones & Haiden Hauwanga

Dim 27 Mai - 11:32


It was always just you and I
 
Do you remember ? Always by your side. The world can try to beat us, we will still rise. No matter what. #Skimmons


Depuis qu'elle avait rejoint la Résistance, la jeune brune se sentait aussi bien libérée qu'enfermée. Son monde entier avait chaviré, du jour au lendemain, et elle avait le sentiment qu'elle avait tout perdu. Carol, d'abord, la femme de sa vie, mais aussi ses amis. Ceux pour qui elle se sacrifierait sans une once d'hésitation. Mais entre ceux qui bossaient pour la Garde, dans le secret, et ceux qui faisaient partie du SHIELD, il était difficile pour Skye de maintenir des amitiés qui semblaient dangereusement s'effriter. Et lorsque votre visage était placardé sur tous les coins de rues possible, il était doublement compliqué de parvenir à retrouver ceux qu'on aimait. Daisy en payait malheureusement les frais. Certes, elle avait choisi, de son plein gré, de rejoindre les siens, les gens comme elle, qui combattaient l'injustice comme ils le pouvaient. Elle avait retrouvé son OS, l'un de ses plus vieux amis, et avait construit de nouvelles amitiés avec des émergés. Ironiquement, d'ailleurs, la geek s'était rapprochée d'Ororo, la meilleure amie de Carol, quand bien même celles-ci avaient rompu. Et on ne pouvait pas dire que rire avec la Tornade ne lui tordait pas le coeur, à ainsi imaginer la jeune femme avoir échangé les mêmes blagues avec celle qui avait fait fondre cet organe vacillant dans sa poitrine. Mais c'était ainsi, pour Daisy. Elle avait sacrifié, mais tous ceux qui garnissaient les rangs de la rébellion avaient opéré les mêmes actions. Tout le monde avait dû dire adieu à quelque chose, à quelqu'un. Elle ne faisait pas exception.

Toutefois, si l'informaticienne savait quelles étaient les restrictions de sorties et les précautions à prendre, pour se protéger de la Garde Rouge, il avait suffit d'un sms pour l'ébranler. De tous ses proches, il fallait bien avouer que Jemma était celle qui lui manquait le plus. Des années qu'elles avaient tout partagé, le meilleur comme le pire. Et même si Daisy avait rejoint le SHIELD tardivement, et brièvement, elles avaient quasiment tout construit ensemble. Alors ne plus pouvoir la voir, du jour au landemain, c'était hasardeux, tortueux, même, pour la geek. A sa demande de rencontre, elle n'eut ainsi aucune hésitation. Piquant du chocolat dans les réserves de nourriture de la Résistance, Daisy laissa un petit mot à l'attention d'Ororo et emballa rapidement ses victuailles dans son éternel sac à bandoulière. L'émergée savait qu'elle n'était pas la seule à sortir pour tenter d'échanger quelques mots avec les êtres tant appréciés. Et aujourd'hui, plus qu'à n'importe quel autre moment de sa vie, elle avait besoin de ça. De son amie de toujours, sa Jemma.

Elle avait tout planifié, Skye. Du moins, il lui semblait avoir réussi à ne pas alerter tout le quartier. Ce qui changeait drastiquement de sa dernière sortie, qui lui avait valu un face-à-face avec Robbie. Qui s'était dévoilé comme un membre de plus, un de ces gardes armés. Elle l'avait haï, cet ami qui s'était perdu dans sa malhonnêteté. Autant qu'elle avait détesté Carol pour s'être ainsi pointée dans son uniforme, sur son lieu de travail. Confrontation imprévue qui avait amené des conséquences inéluctables. La geek n'était pas bien certaine que le couple se remette un jour de leur séparation forcée. Mais elle l'espérait, grandement. Après tout, son coeur ne battait, encore et toujours, plus que pour elle. Cette déesse aux yeux azurés, elle était la personne qu'elle aimait le plus dans ce monde déchiré. Vivre sans elle lui paraissait impensable, quand bien même les conditions actuelles ne permettaient aucunement une réunion heureuse entre ces deux élues brisées.

Arrivant enfin au point de rendez-vous, Skye se tourna une dernière fois. Vérifiant par-dessus son épaule qu'elle n'avait pas été repérée, avant d'accélérer le pas. Pour ne pas dire qu'elle se mettait à courir. Sans même prononcer un seul mot, la jeune résistante referma ses bras autour du buste de son amie de toujours. La pression se relâchant brusquement alors qu'elle posait sa tête sur l'épaule de Simmons, humant son odeur familière, lui rappelant ces moments passés dans le labo de l'anglaise. Elle demeura un long moment ainsi, l'émergée, à savourer ces retrouvailles tant espérées. Fermant les yeux, elle profitait de cette rencontre qui lui faisait un bien fou. Le sourire de Jemma, sa douceur et sa bonté caractérielle lui avaient affreusement manqué. A tel point que même sa poitrine en avait saigné. Se dégageant de cette étreinte qui aurait pu, pourtant, durer indéfiniment, Skye prit place aux côtés de son amie, ses talons s'ancrant lourdemment dans le sable. « Si tu savais, tu m'as tellement manqué Jemma. » souffla la brunette en disposant le chocolat si honteusement acquis dans la cache des résistants. « Je déteste ça, tu sais. Ne plus pouvoir te parler comme avant, ne plus pouvoir plaisanter et prétendre que je comprends tes explications, » admit-elle, son regard se portant sur l'horizon. « J’ai cru que tu me détestais aussi, » finit-elle par avouer, la tête soudainement baissée. « Pour ce que je suis. Une émergée. » Un de ces monstres que tout le monde voulait chasser.
 
code par SWAN - gifs tumblr - citation par Renescence

___


    Blessed Be The One
    I can't do it, you used to say. You're always been capable of more than you imagined, they answered. And so did you. So did you become way more than what you wanted to. And now, it's too late. You can't go back. + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas
DAISY • Best Friend.
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL. N°I :: RPs abandonnés-
Sauter vers: