RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

We're only humans after all {Jin&Kurt}
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Sean Caglar
Humain
Sean Caglar


https://houseofm.forumactif.org/t3474-sean-if-i-m-waitin-it-s-on-my-throne https://houseofm.forumactif.org/t3417-fck-this-shit-i-m-out-sean
More about you :
Acting on your best behaviour
Turn your back on mother nature
Everybody wants to rule the world

We're only humans after all {Jin&Kurt} Tumblr_pd07rbqh2D1w8fkhpo2_500

Codename : Black Flag
Pouvoirs : A part celui d'être une épine dans le pied de tout le monde, Sean n'a aucun pouvoir. C'est simplement quelqu'un qui sait manier les mots, qui s'en sert pour parvenir à ses fins.
Emergence :
We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr111 / 51 / 5We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr11
Maitrise :
We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr110 / 50 / 5We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr11
Messages : 484
DCs : Gabriel, Marc, Lorna, Lucy, Ben & Jess Jones

Jeu 31 Mai - 22:18


we're only humans after all
I'm just young enough to still believe, but young enough not to know what to believe in. If I can live through this I can do anything


Le soupir qui s’échappe de ses lèvres trahit son ennui profond. Le bon côté des choses, c’est qu’il peut maintenant soupirer sans sentir une douleur profonde lui scier les côtes. Anna lui a amené un kit de survie pour les quelques jours qu’il doit encore passer à l’intérieur de ces murs. Sans ça, aucun doute qu’il aurait probablement pu virer dingue. L’inactivité n’a jamais des effets positifs sur Kurt. Surtout une inactivité forcée après des évènements qui ont semé le bazar dans sa tête. A son arrivée ici en portant - trainant plutôt - Gavin, il n’existait pas un seul endroit de son corps qui ne le faisait pas souffrir. Bêtement, Kurt avait voulu repartir en estimant que son état était moins grave que ça en avait l’air. On l’avait bien évidemment forcé à rester et le constat était tombé. Des multiples fractures et un bon nombre d’hématomes. D’après le personnel médical, Kurt avait frôlé la perforation du poumon vu l’état de ses côtes. Il avait passé les jours suivants sous anti-douleurs avec l’impression d’être totalement défoncé. Et ce n’était pas qu’une impression. La surprise, ça avait été de découvrir qu’un bon nombre de ses connaissances se trouvaient en ce moment même dans cet hôpital pour des blessures plus ou moins graves. Pour à peu près les mêmes raisons que lui. Un voyage bizarre qui a mal tourné. L’euphémisme du siècle.

Kurt essaye de ne pas y penser. Anna a eu la bonne idée de lui amener des livres pour passer le temps et autant dire que Kurt n’a jamais autant bouquiné de toute son existence. Tout pour ne pas avoir à réfléchir aux évènements et ne pas tourner en rond en râlant sur le fait d’être obligé, pendant encore quelques jours, de rester à l’hôpital. Pourtant, malgré tous ses efforts, il n’arrive pas à penser à autre chose qu’à Gavin qui est arrivé ici presque mort, à Raven qui a du retourner se cacher dans son état et que Kurt n’a pas pu aller retrouver à cause de ses propres blessures et de l’urgence qu’il avait à gérer - Gavin, en somme, à Anna qui est revenu avec un bras et une jambe cassés, à Jin qui s’est retrouvé là pour les mêmes raisons… Cette famille et son instinct de survie limité… Pour une fois, Kurt n’a rien à dire parce qu’il a montré qu’il est parfois incapable de sauver sa propre peau si celles de ses proches sont dans la balance. Il attrape le livre qui trône sur la tablette en soupirant une nouvelle fois. Il aimerait bien sortir de cette chambre mais on le forcerait à rester allongé. Même une simple promenade, c’est hors de question. Du coup, il n’a pas d’autres choix que de se prêter au jeu et de lire cette histoire de dragon et de loup, le tout agrémenté de trahison, de guerres civiles et de complot pour le pouvoir. Avec bien trop de nom pour son propre bien et des descriptions à rallonge. Kurt en est à la moitié et doit continuellement revenir en arrière pour se souvenir de qui est qui et quel est le rôle de chacun dans l’histoire depuis le début. Sans compter que parfois, ils ont le même prénom. D’après ce qu’on lui a dit, il va finir par s’y faire mais Kurt sait d’avance qu’une fois qu’il sera rentré chez lui, il ne touchera plus à ce bouquin.

Quand il lève enfin les yeux du livre après avoir mis un moment à rentrer dedans, il se rend compte que deux heures se sont écoulées. La position dans laquelle il s’est mis pour lire l’a arraché de sa lecture car les anti-douleurs ont cessé de faire effet. Il doit maintenant se redresser en grognant à cause de ses côtes cassées et de son épaule endolorie. Saloperies de… Quoi, au juste ? A quoi ils avaient eu affaire, là-bas ? A part des doubles vénères de personnes qu’ils connaissaient ? Le visage haineux d’Ororo lui revient en mémoire et il repense à la dérouillée qu’elle lui a mis. Il secoue la tête pour éviter de recommencer à paniquer en resongeant à la pression qu’elle avait exercée sur lui et les nombreux coups qu’il a reçu de sa part. C’est plus douloureux que la fois où il est passé par la fenêtre. Un jour, peut-être, Kurt pourra mettre un pied dehors sans que l’univers ne tente de le bolosser. Un jour. Mais pas cette année, visiblement, vu comme c’est parti. Il ferme les yeux un instant pour respirer lentement. Merci la fausse Ororo. Il se laisse avoir par toutes les pensées négatives qu’il tente de garder à distance. Pensées dont il est arraché par quelques coups frappés à la porte. La personne qui entre en boitillant et dont le bras est en écharpe n’est autre que Jin. Un fin sourire se dessine sur les lèvres de Kurt. Au moins, lui, il a le droit de marcher. Lui aussi, il a pris cher, il n’y qu’à voir les marques qui jonchent son visage. « Tu te fais chier comme un rat mort, toi aussi ? » demande Kurt avec un certain amusement dans la voix. Il ne va pas cracher sur la visite de Jin, bien au contraire. Son arrivée lui permet de penser à autre chose et c’est juste ce dont il a besoin.




___


You should see me in a crown

Count my cards, watch them fall. Blood on a marble wall. I like the way they all scream. Tell me which one is worse : Living or dying first. Sleeping inside a hearse, I don't dream  ▬ I'm gonna run this nothing town

Revenir en haut Aller en bas
Tao Hwang
Mutant
Tao Hwang


https://houseofm.forumactif.org/t3475-tao-hwang https://houseofm.forumactif.org/t3412-tao-hwang-invente
More about you : We're only humans after all {Jin&Kurt} Pe47


Pouvoirs : Métamorphose : Tao a la faculté de prendre l'apparence d'un autre à condition de l'avoir touché au moins une fois (Par accident ou intentionnellement) Il peut donc changer de "peau" à sa guise sous certaines conditions. En effet, s'il reste sous une apparence volée pendant trop longtemps, il peut s'affaiblir, voir se mettre en danger de mort.
Emergence :
We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr113 / 53 / 5We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr11
Maitrise :
We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr113 / 53 / 5We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr11
Messages : 1225
DCs : Keith - Malik - Kwan - Artémia - Jay - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun

Lun 4 Juin - 11:13


 We're only humans after all
Ft Kurt
 Qu'es-ce que je m'ennuyais. Non, vraiment. C'est vrai, je m'ennuyais. L'atmosphère était sinistre ici. J'avais trop l'impression d'étouffer et bordel. Voilà que mon cerveau partait dans tout les sens et que je ne savais plus quoi en penser.

C'est vrai ça. Qu'es-ce qui a bien pu se passer? C'était quoi le délire quand on s'était retrouvé là-bas, dans ce pseudo palais à se faire pourchasser par des mecs qui n'avaient qu'une seule envie : nous tirer dessus comme des lapins. Bon. Ok. Si on n'avait pas décidé avec Ryan de rester à un moment donné. Peut-être qu'on aurait plus de chance. Peut-être qu'on aurait rien eu au final et sûrement qu'on ne se serait pas retrouvé dans la mêlée à lutter pour notre propre vie quoi. Mais le fait est qu'on ne peut plus revenir en arrière. Le fait est qu'on en est là et bordel. Ces connards nous avait laissé des traces quoi. Ils nous avaient pas loupé.

J'avais reçu des projectiles sur le visage. Je m'étais cassé le bras et je m'étais pris même pris une boule de je ne sais quoi juste à niveau du flanc, ce qui m'avait valu un hurlement de douleur. En y réfléchissant, je ne sais même pas comment j'ai réussi à me trainer jusqu'à cette lumière. L'instinct de survie peut-être. Sans doute. Enfin, j'en savais rien. On ne peux pas dire que j'en ai d'habitude. Tout se chamboulait dans ma tête et clairement. Je me sentais fatigué. Limite lassé parce que bon. Ne pas se sentir en sécurité nul part et tout sauf un sentiment réjouissant et rassurant en fait.

Et puis. Merde. Après avoir passé quelque jour dans les vapes à cause des anti-douleurs, j'avais appris que je n'étais pas seul à avoir atterri ici. Non seulement, la plupart de mes camarades avaient connu le même sort mais en plus. Pour ne pas changer. Voilà que j'avais appris en même temps que Gavin, Kurt et Anna se retrouvaient également ici, dans un état pire que le mien. A croire qu'on allait bientôt recevoir la palme des patients les plus réguliers dans cette famille.

Poussant un soupir, je me redressais. Histoire de me dégourdir un peu mes jambes. Parce que mine de rien, rester allongé à ne rien faire était pire que tout. Je n'arrêtais pas de penser. Je n'arrêtais pas de remuer la scène dans tout les sens et bordel. Cela me fatiguait encore plus en fait.

Et puis... Je pensais à Clay aussi. Dans ce tumulte de pensée en tout genre, je m'inquiétais pour lui. Je me demandais s'il allait bien. S'il n'avait pas été propulsé aussi dans un monde parallèle. Ouai. J'espérais vraiment qu'il n'avait rien. Puis, qu'il ne m'en voulait pas non plus de ne pas avoir été à notre rendez-vous. Je m'en voulais pour ça. Clairement. Certes, ce n'était pas de ma faute mais ouai. Ouai, je m'en voulais et bref. Je ne savais franchement pas quoi faire pour rattraper le coup. Et voilà que je grimaçais, gigotais en grommelant car je n'avais pas été foutu, en prime, de lui envoyer un message depuis que je m'étais réveillé à l'hôpital.
- Bwah...

En même temps, j'avais peur. Peur de sa réaction. Peur de lui avouer mes sentiments à son égard et ouai. Entre Gavin, Kurt, Anna, Raven, Val et tout mes proches qui se trouvaient désormais à mes côtés, j'avais la frousse de les perdre. Un par un. Tellement que je ne savais plus comment réagir quoi. Je me sentais perdu, paumé et le pire dans tout ça, c'était que je n'arrivais toujours pas à me décider quoi faire.

Alors, me mordant la lèvre inférieure, je restais quelques instants immobile, assis comme un con sur le rebord du lit. A me faire milles scénarios dans ma tête, à retourner, torturer mon esprit dans tous les sens. Mon cœur battait avec force contre ma poitrine et bordel. Là, tout de suite. Il fallait que je bouge. Il ne fallait pas que je reste là à ruminer. A m'imaginer tout plein de truc divers et varié et c'est pourquoi, je quittais enfin ma chambre pour déambuler dans les couloirs.

Chaque pas était le parcours du combattant. Vraiment. Je sentais mes muscles me tirailler. Je sentais une douleur fulgurante se répandre dans mes côtes, sur mon visage tout entier et bordel. Je ne parlais même pas de cette lourdeur oppressante qui pesait sur chaque partie de mon corps endoloris en fait.

Au bout de quelques minutes d'errance, voilà que je me retrouvais face à la chambre de Kurt. Prenant une grande inspiration, je toquais à sa porte et lançais, tout en entrant à l'intérieur parce que bon. Déjà, je ne voulais plus penser à quoi que ce soit. Puis de l'autre, je voulais m'assurer qu'il allait bien. On n'avait eu trop l'occasion de parler depuis notre altercation chez lui avec Josh tout ça et ouai. J'avais besoin de penser à autre chose. De ne pas rester seul dans ma chambre au risque de finir chèvre ou complètement fou. Au choix.
- Salut. M'en parle pas... j'ai l'impression de tourner en rond depuis des heures c'est horrible. Ça va toi?

Grimaçant pour la unième fois consécutive, je me rapprochais. Je m'immobilisais à quelques mètres seulement de son lit et ancrais mes iris aux siens en l'interrogeant du regard. Ouai. On l'avait pas loupé. Contrairement à moi, il ne pouvait pas bouger et clairement, ça se voyait qu'il avait prit cher lui aussi. En vrai, on devait ressembler à rien là. On devait faire peine à voir et bordel. On avait eu de la chance d'être encore en vie en fait. Poussant un soupir, je me frottais la nuque et continuais, vaquant brièvement mes yeux de droite à gauche :
- Enfin. Comment tu te sens surtout?
Ⓒayaraven
Revenir en haut Aller en bas
Sean Caglar
Humain
Sean Caglar


https://houseofm.forumactif.org/t3474-sean-if-i-m-waitin-it-s-on-my-throne https://houseofm.forumactif.org/t3417-fck-this-shit-i-m-out-sean
More about you :
Acting on your best behaviour
Turn your back on mother nature
Everybody wants to rule the world

We're only humans after all {Jin&Kurt} Tumblr_pd07rbqh2D1w8fkhpo2_500

Codename : Black Flag
Pouvoirs : A part celui d'être une épine dans le pied de tout le monde, Sean n'a aucun pouvoir. C'est simplement quelqu'un qui sait manier les mots, qui s'en sert pour parvenir à ses fins.
Emergence :
We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr111 / 51 / 5We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr11
Maitrise :
We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr110 / 50 / 5We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr11
Messages : 484
DCs : Gabriel, Marc, Lorna, Lucy, Ben & Jess Jones

Sam 30 Juin - 0:47


we're only humans after all
I'm just young enough to still believe, but young enough not to know what to believe in. If I can live through this I can do anything

En voyant la tête de Jin, Kurt prend conscience qu’ils ont tous bien morflés. La dérouillée du siècle, voilà ce qu’ils ont pris dans la tronche. Anna avait eu droit à des zombies, elle. L’horreur. Kurt ne sait pas ce qui était pire entre des trucs décomposés qui tentent de te bouffer ou des gens à pouvoir avec les visages de ceux que tu connais qui te lattent la tronche comme jamais tu ne t’es fait latter la gueule jusque-là. Et il n’a pas trop envie de faire la comparaison, pour des raisons bien évidentes. Il se redresse un peu pour accueillir Jin, avec un petit sourire sur les lèvres. Au moins, ça lui donne une excuse pour lâcher ce bouquin, même s’il commence à peine à susciter son intérêt. Maintenant qu’il y pense, ils n’ont jamais pris le temps de discuter depuis la dernière fois. Leurs contacts se limitaient à se croiser dans les couloirs du SHIELD. Il aurait préféré qu’ils ne se recroisent pas dans ces circonstances. Des questions brûlent les lèvres de Kurt, à savoir ce que Jin avait bien pu voir de son côté, mais il préfère les garder pour lui. Jin n’est pas la personne avec qui il parle le plus. Et pourtant, il devrait. Il est le fils du compagnon de sa mère, ce qui fait de lui son frère par alliance. Et ça, Kurt a encore du mal à l’intégrer. L’idée, en soi, ne le dérange pas. Bien au contraire. C’est juste qu’avec lui… Kurt a bien plus de mal à s’ouvrir qu’il ne voudrait l’avouer. C’est stupide, car Jin l’avait vu des situations parfois catastrophiques.

Il grimace à la réponse de Jin. Il ne peut que comprendre. Il déteste l’inactivité et être obligé de rester alité est difficile pour lui. Sans compte que même quand il sera sorti, ce n’est pas demain la veille qu’il pourra retourner travailler. Il cumule les arrêts de travail, ces temps-ci et ça l’agace prodigieusement. « Je donnerais un rein pour pouvoir me barrer de là. » marmonne Kurt avant de reporter son attention sur Jin. Sa question lui fait perdre son semblant de sourire. Comment il se sent ? Comme une merde. Clairement. Il s’est fait latter la gueule et il a rien pu faire, si ce n’est subir. Il est pourtant censé être un agent entraîné. Ce n’est pas comme s’il ne savait pas se battre. Et pourtant, il avait été incapable de reprendre, pris au dépourvu et impuissant devant la dérouillée qu’il s’est mangé. Avec le recul, il se demande même comment il a pu réussir à marcher et traîner Gavin jusqu’ici. Il secoue doucement la tête avec un sourire amusé. « Encore pire que la fois où je suis passé par la fenêtre. » La référence subtile à leur première mission ensemble et celle où ils s’étaient mutuellement sauvés la vie.  « Mais ça va. Ça aurait pu être bien pire. » Bien pire sans l’intervention de Silke et bien plus tard, du sosie de Rachel.

Kurt se passe une main derrière la nuque, se sentant un peu idiot. « Et toi ? T’en as pour combien de temps, encore ? » Il est fort probable qu’il sorte avant lui. « Et… ton père ? » S’il y en a bien un qui a pris cher, c’est lui. Kurt n’avait pas cessé de s’inquiéter pour lui depuis qu’ils étaient partis de là-bas. Anna avait fini par avoir pitié de son frère pour demander des nouvelles à sa place, vu qu’il ne pouvait pas s’y rendre lui-même. C’est la deuxième fois que Gavin se fait massacrer sous ses yeux et que Kurt ne peut rien y faire. Il ne peut que regarder, sans pouvoir intervenir parce qu’on l’en empêche. Et ça l’énerve. Il avait tenté de défendre Raven et Gavin mais à la place, il s’était pris une branlée monumentale. Il en vient même à remettre ses convictions en doute. Comment peut-il prétendre protéger des civils s’il n’est fichu de réussir à protéger sa propre famille quand il le faut ? Kurt baisse la tête en espérant que ses doutes ne se lisent pas sur son visage. Il n’a pas envie d’imposer à Jin ses états d’âmes. Il remarque qu’il ne s’est pas assis et se sent un peu coupable de le laisser debout dans cet état. « Euh. » Il tourne la tête et désigne une chaise. « Tu peux t’asseoir, tu sais ? Tu ne me déranges pas, j’étais en train de lire un bouquin pour ne pas virer dingue. »



___


You should see me in a crown

Count my cards, watch them fall. Blood on a marble wall. I like the way they all scream. Tell me which one is worse : Living or dying first. Sleeping inside a hearse, I don't dream  ▬ I'm gonna run this nothing town

Revenir en haut Aller en bas
Tao Hwang
Mutant
Tao Hwang


https://houseofm.forumactif.org/t3475-tao-hwang https://houseofm.forumactif.org/t3412-tao-hwang-invente
More about you : We're only humans after all {Jin&Kurt} Pe47


Pouvoirs : Métamorphose : Tao a la faculté de prendre l'apparence d'un autre à condition de l'avoir touché au moins une fois (Par accident ou intentionnellement) Il peut donc changer de "peau" à sa guise sous certaines conditions. En effet, s'il reste sous une apparence volée pendant trop longtemps, il peut s'affaiblir, voir se mettre en danger de mort.
Emergence :
We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr113 / 53 / 5We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr11
Maitrise :
We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr113 / 53 / 5We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr11
Messages : 1225
DCs : Keith - Malik - Kwan - Artémia - Jay - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun

Ven 24 Aoû - 13:41


We're only humans after all
Ft Kurt
L'ambiance était un peu étrange n'empêche. Je veux dire. Je sais pas. Depuis ce qui s'était passé avec Josh, Kurt et moi... disons que ouai. Il y avait comme un froid entre nous. On dirait qu'on ne se sentait pas très à l'aise. Pourtant, on avait pas mal de chose en commun, en y pensant. Nos parents se fréquentaient et bref, on s'entendait quand même plutôt bien avant... Avant que chacun reproche à l'autre un truc en fait et ouai, depuis on pouvait clairement dire que notre relation était assez bizarre en soi.

Enfin bref. Un bras dans le sac, le visage tout écorché de partout et l'air un peu penaud, je restai immobile comme un con près de l'entrée. Je n'osais pas trop m'approcher et bref. J'étais un peu coincé sur les bords quoi. Kurt marmonna qu'il donnerait un rein pour se barrer de là et un rire m'échappa, me faisant lâcher un :
- Ouai, tu m'étonne.

Qui me détendit un peu. Bordel. Qu'es-ce qu'on avait prit cher n'empêche. Poussant un soupir, je laissais ma main valide se perdre dans mes cheveux dépareillés, les repoussant brièvement en arrière. Le pire dans tout ça, c'était que personne ne pouvait expliquer ce qui s'était passé. Personne. On s'était tous retrouvé dans un sorte de monde parallèle et bref, j'essayais encore de trouver un sens logique à tout ça sans en trouver quoi.

De nouveau, un soupir m'échappa et bordel, qu'es-ce que je me sentais nerveux en vrai. Je ne pourrais pas vraiment dire pourquoi. Plein de truc m'inquiétais, tourbillonnait dans ma tête et c'était clairement le bordel là-haut. Mes mains tremblaient légèrement et je pouvais même sentir des frissons désagréables me parcourir l'échine rien que d'y penser. Je sentais comme une peur inconsciente me tirailler et merde. Il fallait que je me reprenne. Là, tout de suite. Car ce n'était pas trop le moment de flancher.

Tandis que mon beau frère faisait maintenant allusion à sa chute spectaculaire, lors de notre première mission ensemble, je laissais à nouveau un rire m'échapper. Je me grattais la nuque, une ultime fois puis je baissais la tête, la relevais presque aussitôt en la secouant légèrement de droite à gauche.
- Ouai... Enfin. Content quand même de te retrouver en un seul morceau. Moi je dis, à force, on va bientôt pouvoir demander à l'accueil une carte de fidélité.

Bon ok. Je me permettais de plaisanter. Peut-être pour virer cette peur désagréable qui continuait à me tordre le ventre innocemment. J'en savais trop rien. Mais c'était vrai n'empêche. A chaque fois qu'il se passait quelque chose ici, à Genosha, l'un de nous finissait toujours à l'hôpital et bordel, on devait avoir une sacré réputation au sein du service hospitalier quand même. A cette pensée, mon visage blanchit et mon sourire s’éteignit comme frappé par la dure réalité de ma propre plaisanterie. C'était pas si drôle en fin de compte. Ou peut-être que si au final. Dans un sens du moins. Prenant une grande inspiration suivi d'un profond soupir, je laissais mon bras valide tomber le long de mon corps sans pour autant oser m'approcher. Kurt me demanda pour combien de temps encore j'en avais ici et je lâchais, me frottant cette fois la nuque d'un air pensif :
- Le Doc m'a dit que je pourrai sortir d'ici la fin de la semaine. J'ai encore une radio à faire mais apparemment, j'ai eu du bol et je devrais ne pas avoir trop de séquelle. Et toi? Tu pense pouvoir sortir bientôt?

La conversation s'enchainait, comme si de rien n'était et mon collègue finit par me demander comment allait mon père. A sa question, je me mordais les lèvres et passais de plus belle mes doigts sur ma nuque parce que clairement, j'étais inquiet. Non pas qu'il était faible hein. Non pas qu'il était à l'article de la mort mais ouai. Il en avait eu encore pour son grade. Comme après l'histoire du festival, je flippais et bordel. Je l'avais engueulé sévère avant de pleurer sur son épaule parce que clairement, ça faisais deux fois quand même. Deux fois qu'il était passé à un cheveux près de la mort et deux fois que j'avais failli le perdre. Moi qui chialais pas souvent d'habitude... Faut croire que je n'arrivais plus à garder les choses pour moi ces temps-ci.
- Bwah. Disons qu'il s'en remet. Il a eu de la chance lui aussi. Sans toi...

De plus belle, je marquais une pause et poussais un long et profond soupir. Ouai. Sans Kurt pour surveiller ses arrières, peut-être que je me serai retrouvé à nouveau orphelin. Cette simple pensée suffit à me rendre nerveux et bordel. Voilà que je serrais mon poings valide parce que clairement, je me sentais mal en fait. Je me sentais angoissé pour plein de chose et je tremblais, légèrement. Je gigotais sur place sans parvenir totalement à me calmer. Bref. Quand Kurt m'invita à m’asseoir, un léger sourire étira mes lèvres et je quittais enfin mon immobilité pour prendre place sur ce siege qui trônait à côté de son lit.
- Tu lisais quoi?

Simple question de curiosité. Marquant une courte pause, je posais ma main valide sur le tissu qui recouvrait le bras cassé. Puis, après une longue hésitation, je poursuivais, tête rabaissé parce qu'il fallait quand même que je le remercie pour Gavin. Pour l'avoir sauvé et s'être foutu en danger par la même occasion. C'était la moindre des choses.
- Merci Kurt. De... Enfin, de n'avais pas laissé tomber Gavin. Il m'a tout raconté. Je te dois une fière chandelle alors merci. Je sais pas ce que je deviendrais si... S'il partait lui aussi. Bref. Je tenais à te le dire en face.
Ⓒayaraven


Revenir en haut Aller en bas
Sean Caglar
Humain
Sean Caglar


https://houseofm.forumactif.org/t3474-sean-if-i-m-waitin-it-s-on-my-throne https://houseofm.forumactif.org/t3417-fck-this-shit-i-m-out-sean
More about you :
Acting on your best behaviour
Turn your back on mother nature
Everybody wants to rule the world

We're only humans after all {Jin&Kurt} Tumblr_pd07rbqh2D1w8fkhpo2_500

Codename : Black Flag
Pouvoirs : A part celui d'être une épine dans le pied de tout le monde, Sean n'a aucun pouvoir. C'est simplement quelqu'un qui sait manier les mots, qui s'en sert pour parvenir à ses fins.
Emergence :
We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr111 / 51 / 5We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr11
Maitrise :
We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr110 / 50 / 5We're only humans after all {Jin&Kurt} Fonddr11
Messages : 484
DCs : Gabriel, Marc, Lorna, Lucy, Ben & Jess Jones

Jeu 29 Nov - 22:25


we're only humans after all
I'm just young enough to still believe, but young enough not to know what to believe in. If I can live through this I can do anything

Une carte de fidélité. En voilà une bonne idée. Le dixième séjour à l’hôpital est offert. C’est une super idée, Kurt songe qu’il faudrait en parler au syndicat hospitalier. Il se redresse péniblement, en grimaçant. La douleur qui le ronge ne compte pas le laisser en paix, ni même rire. Mais elle ne le privera pas de son sens du sarcasme. Il rétorque alors, un sourcil arqué. « Un seul morceau, faut le dire vite, hein. J’ai toujours pas remis la main sur ma fierté.» Sans doute quelque part près du mur que la fausse Ororo avait fracassé en visant sa tête. Poussé par la curiosité, Kurt enchaîne alors pour demander à Jin s’il va rester longtemps dans l’enceinte du bâtiment. Sa réponse ne tarde pas à venir. Un grognement de jalousie s’échappe de la gorge de Kurt alors qu’il laisse retomber sa tête sur l’oreiller. Jin, ce veinard. Lui, il a encore pour quelques semaines. Histoire réparer ses côtes. Merci fausse Ororo. L’humiliation est totale. Sa fierté en a pris un sacré coup, ça, c’est clair. Il redresse la tête alors que Jin lui parle à nouveau. « J’ai le temps de mourir de vieillesse avant de sortir de cet endroit de malheur. » grogne Kurt en roulant des yeux. « Je me suis fait engueuler quand je suis arrivé. Apparemment, c’était un miracle que j’arrive encore à me déplacer dans mon état.» Merci l’adrénaline. Le fait d’avoir la vie de Gavin entre les mains lui avait fait ignorer la douleur. « J’en ai marre de me retrouver là, t’as pas idée. » Un rire grave s’échappe de sa gorge. Oh, Jin doit bien s’en douter.

Quand ils abordent le sujet de Gavin, Kurt penche doucement la tête sur le côté. Il comprend que Jin ait du mal à terminer sa phrase. Il sait très bien à quel point Gavin compte pour lui et combien Jin peut flipper à l’idée qu’il arrive quoi que ce soit à la seule famille qu’il lui reste. Il le sait parce qu’il est exactement dans le même état d’esprit. N’ayant pas connu ses parents biologiques, ignorant tout de ses origines, Kurt se raccroche à Raven et Anna comme à une bouée. Rien que l’idée de les savoir en danger manque de le rendre dingue. Il n’y a qu’à voir comment il se sent depuis que Raven est obligée de se cacher dans la jungle parce qu’elle est recherchée par l’organisme qui l’emploie, lui. Et ne parlons pas de l’état dans lequel ils avaient retrouvé Anna après que sa couverture ait capoté. Il ne répond donc à Jin que par un simple hochement de tête. Il n’a fait que ce qui lui semblait juste. La bonne chose à faire. C’était tout. Un petit sourire se dessine sur son visage et il propose à Jin de s’asseoir pour qu’ils puissent parler d’autre chose. Ils ont vécu un moment traumatisant, tous les deux et ils auraient bien besoin de se changer les idées.

Son ami lui désigne le livre qu’il était en train de lire. « L’Assassin Royal.» répond Kurt en lui tendant le livre, des fois que Jin s’y intéresse. « Je fais ce que je peux pour chasser l’ennui mais… J’ai jamais été un grand lecteur, en vérité. Je préfère les images aux mots.» Il hausse les épaules. Quiconque le connait sait qu’il est un très grand fan de cinéma et qu’il peut tenir des heures si on le lance sur le sujet des vieux films en noir et blanc. Mais il s’autorise une remarque. « Après, même si j’ai du mal à rentrer dedans… ça pourrait faire un film sympa.» Il sourit, les épaules se détendant au fur et à mesure que la conversation dérive sur un sujet plus superficiel et moins grave. « Vas-y, quand je sortirais d’ici, je vais me faire une cure de film.» Oh ouais. Ce sera bien. Il pense à sa collection de DVD qui l’attend sagement chez lui. « T’as déjà vu Metropolis ? Ou Le Cabinet du Docteur Caligari ? Faudrait que je te montre ça, un jour. Écoute pas les connards qui vont raconter que le meilleur réalisateur de tous les temps, c’est Stanley Kubrick. C’est juste des abrutis qui font comme les autres pour se rendre intéressant. Il est tellement surcôté ce mec que ça en devient ridicule. » Et voilà, il commence. Il s’arrête lui-même en secouant la tête. « Pardon, t’es pas là pour avoir un cours sur le cinéma.» s’excuse-t-il avec un petit sourire.  


___


You should see me in a crown

Count my cards, watch them fall. Blood on a marble wall. I like the way they all scream. Tell me which one is worse : Living or dying first. Sleeping inside a hearse, I don't dream  ▬ I'm gonna run this nothing town

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
We're only humans after all {Jin&Kurt}
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL. N°I :: RPs abandonnés-
Sauter vers: