RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-78%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
23.95 € 110 €
Voir le deal

I can't take no more | ft. Mommy Jenn
◄ Madness. Madness is the only constant ►
Kaine Reilly
Clone
Kaine Reilly


https://houseofm.forumactif.org/t3036-kaine-i-m-doing-something-very-very-stupid-don-t-screw-up-my-hero-moment https://houseofm.forumactif.org/t3032-kaine-you-re-about-to-see-
More about you : I can't take no more | ft. Mommy Jenn Giphy
I can't take no more | ft. Mommy Jenn Giphy
Codename : Scarlet Spider. Clone n°1. L'Autre.
Pouvoirs : - Une capacité à adhérer aux surfaces supérieure aux autres Spider-men. Son adhérence est si puissante qu'il peut s'en servir pour déchirer des matières entières, comme si un pan de mur n'était rien d'autre qu'un filet de poussière.
- De cette sur-adhésion, Kaine a adopté une signature assez cruelle. Il peut en effet brûler la peau de ses ennemis de sa paume, ce qu'il fait bien souvent sur leur visage, blessure surnommée sobrement "marque de Kaine". On se demande bien pourquoi, meh.
- L'éternel sens de l'araignée, qui permet de pressentir un danger en approche, ne fait pas exception chez notre clone. Toutefois, là encore il semble amélioré puisque cela dépasse une simple sensation. On pourrait même dire que Kaine est affublé d'un sens limité de précognition. Un sens d'araignée à double tranchant, qui ne prévient pas Kaine d'une attaque de Parker et vice-versa.
- Une habileté à se rendre invisible, camouflage bien pratique quand on veut surprendre ses ennemis. On a la classe ou on ne l'a pas, voyez-vous.
- La force de Kaine est également accrue comparée à celle du Spider-Man original. Capable de soulever approximativement 60 tonnes, la force de Kaine demeure, au bout du compte, indéterminée.
I can't take no more | ft. Mommy Jenn Giphy
- Enfin, Kaine n'échappe pas aux tradionnelles capacités des Spider, telles que l'endurance et l'agilité améliorées ainsi qu'une habilité à se régénérer plus rapidement. A la différence de la majorité des Spider, Kaine produit sa propre toile. En même temps, quand on sait qu'il est capable de communiquer, indirectement, avec les araignées également, hein...
- Toutefois, il faut noter deux choses. Premièrement la particularité du costume de Kaine, qui est construit de manière à ralentir la dégénérescence de son corps dont il est victime depuis sa création. Deuxièmement, la forme que prend Kaine, lorsqu'il perd le contrôle de ses émotions. Il ressemble à une araignée, littéralement. Mais entre ça et les épines qui sortent de ses poignets, on se demande ce qui le rend le plus moche.
Emergence :
I can't take no more | ft. Mommy Jenn Fonddr112 / 52 / 5I can't take no more | ft. Mommy Jenn Fonddr11
Maitrise :
I can't take no more | ft. Mommy Jenn Fonddr114 / 54 / 5I can't take no more | ft. Mommy Jenn Fonddr11
Messages : 575
DCs : Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Aelys Cantela / Avery Burnham / Aidan Bowman / Gwen Stacy / Klaus Caglar / Matthew Denvers / Heather Scarpetta / Isaac Torres / Luke Cage-Jones / Haiden Hauwanga

Dim 3 Juin - 13:19


I can't take no more
Mes doigts claquent sur le volant, ma fenêtre est baissée au maximum, me laissant tout le loisir d'observer ce bâtiment imposant mais pathétique. Mes traits sont déformés par la colère, une moue furieuse calmant toute tentative de venir me parler. Pas que les passants ont une raison spécifique de venir me faire chier dans ma propre bagnole, mais bon, dans l'éventualité où ils voudraient me déranger, ma tronche les prévient du risque à prendre. Et je parie que personne n'a envie de tâter de mon poing. En même temps, il faudrait être fou pour déclencher une bagarre et un mouvement de foule juste aux pieds du bastion de la Garde Rouge. Parce que oui, je suis garé en bas de la maison de ces soldats sans coeur et sans valeur. Je n'y avais jamais réfléchi avant, mais je réalise soudainement que même leur localisation les dévoile. Cachés dans des montagnes, ils ne sont rien de plus que des couards. Ils officient sur l'île toute entière, et pourtant, ils ne sont pas fichus de vivre sur le même sol plat que nous. Ce ne sont que des lâches. Que des bâtards sans nom, sans identité aucune, et qui ne cherchent qu'une chose : attiser la haine parmi la population.

Et bien aujourd'hui, ils peuvent être fiers d'eux. Ils peuvent être heureux. Après tout, ils ont réussi leur mission avec moi. Ce n'est pas dur, vous me direz, je suis une proie facile. Il est si aisé de me faire sortir de mes gonds, d'enclencher la bombe que je suis intérieurement. Mais je m'en contrefous. J'assume parfaitement cette rage qui demeure en moi, et qui ne demande qu'à s'exprimer. J'ai tout prévu dans le coffre, mais je n'attends qu'une seule chose. La voir, elle. Cette tarée qui s'est permis de poser la main sur mon frère. Je ne connais pas spécialement le passif entre eux deux, d'ailleurs. J'ai vaguement cru comprendre que mon crétin de bro connaissait la Garde qui l'avait arrêté. Mais comme je l'ai déjà dit à peine quelques secondes plus tôt : je m'en contrefous comme de ma première couche culotte. Ces salopards n'avaient pas à lever la main sur mon frangin. La famille, c'est sacré. Et si j'ai pas la tête du gars qui se soucient des autres, j'ai quand même mes limites. Ben est le seul être qui m'importe en ce monde. Lui faire du mal, ça revient à me blesser impunément. Et je n'aime pas ça, qu'on me touche de cette façon. Je n'aime pas du tout qu'on se fiche de nos droits de citoyens, quand bien même lui et moi on cherche bien trop souvent la merde pour notre bien. On a beau être des crétins finis, surtout lui si vous voulez mon avis, on a beau s'être perdus dans Hydra, on en reste pas moins des hommes. Et je suis certain d'une chose : Ben ne méritait pas de se retrouver embarqué comme une vulgaire raclure. Comme un émergé de plus qui est privé de tout choix. Non, il ne méritait pas ça. Et je suis ici pour redresser les torts de cette armée de froussards retranchés.

Je retire les clés du volant, que je glisse nonchalemment dans ma poche de jean militaire. J'appuie sur la poignée, et je pousse la porte du genou, mes dents grinçant tellement j'ai les nerfs. Je claque la portière, et jette un regard noir à ces montagnes dorsales impénétrables. Tu parles. Tout le monde sait où  se situe la Garde Rouge, mais personne n'a jamais rien attenté contre elle. Je ne comprends pas pourquoi les gens ont si peur. Une fois qu'on aura démontré que ces soldats ne sont rien de plus que des pleutres évidés, leur compte sera réglé. Je fais le tour de la voiture, j'ouvre le coffre. J'admire le bidon d'essence qui trône sans grâce parmi le reste du débarras qui officie dans la bagnole, et je me saisis du liquide. Par précaution, je m'assure que le contenant est bien fermé. Manquerait plus que je renverse tout en chemin, alors qu'il me reste encore à parcourir plusieurs centaines de mètres pour balancer la sauce. Quitte à me lancer dans une mission suicide, autant m'assurer qu'elle soit accomplie jusqu'au bout hein. Je referme la malle d'un coup d'épaule, verrouille la voiture. Je mets ma main libre dans mon autre poche de jean, et je souris en sentant les formes du briquet se dessiner sous mes doigts. Bien. J'ai tout ce qu'il me faut. Je vais mettre un terme à cette milice royale une bonne fois pour toutes. Et pour ça, mon plan est simple. Je vais tout bonnement leur crâmer la gueule.

(c) Miss Pie



___


Now, I Know I am a Monster
For so long, I struggled with the question of whether I was a monster or not. I don't struggle anymore. My name is Kaine and now... | sign by Slythbitch.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Lun 4 Juin - 16:25
I can't take no more


Je raccrochais le téléphone et pendant quelques instants je fus tétanisée. Je ne respirais plus et tous mes muscles étaient contractés sans que je puisse effectuer un mouvement. J’étais tétanisée par une peur panique. Une peur de ce qui pourrait arriver, de ce qui était entrain d’arriver, de ne rien pouvoir faire pour empêcher la situation de virer à la catastrophe. Le genre de peur qu’on ne connaît pas tous les jours, le genre auquel je n’étais pas bien habituée. Mais qui trouvait un certain écho dans ce que j’avais vécu à l’alpha house. Et je n’avais pas le moins du monde envie de revivre cela. Au bout de quelques secondes, l’air rentra à nouveau dans mes poumons et j’eus l’impression de suffoquer. Je sentis un tremblement me parcourir. Je fermais les yeux et me concentrais sur ma respiration quelques fractions de secondes. Parce que je n’avais pas vraiment plus de temps que cela a accordé à mon état de choc. Les jambes tremblantes et les mains peu assurée, je récupérais ma veste et mon sac à main, glissant mon téléphone dans la poche de cette dernière. Je n’avais réellement pas de temps à perdre à perdre mes moyens et à paniquer. Je devais réagir. Je savais pas encore exactement ce que je pouvais faire, si ce que je ferais réussirais mais je savais que je devais faire quelque chose. Après tout, c’était Kaine… je pouvais pas laisser Kaine s’attirer ce genre d’ennui ! Je sors en trombe de mon bureau, claquant la porte au passage car je ne contrôlais pas spécialement la délicatesse de mes gestes. Je vis Gabriel sortir de la cuisine de notre cabinet avec une tasse de café dans les mains. Il me lanca un regard interrogateur, pau habitué à me voir dans ce genre d’état probablement. Je dois y aller. Kaine… Je ne prenais même pas le temps de finir ma phrase, déjà à l’extérieur de notre cabinet, à dévaler les escaliers. Je savais que Gabriel savait qui étaient les frangins Reilly et qu’il comprendrait assez vite que c’était le genre d’urgence auxquelles je répondais. Mais je savais aussi qu’il en avait rien à faire que je sois pas là, surtout que j’étais un peu sa supérieure. Je ne mis pas longtemps à rejoindre ma voiture, mettre le contact et partir en direction des montagnes dorsales. Je sentais mon coeur tambouriner dans ma poitrine. Qui aurait cru ? Qui aurait cru que le fait de savoir que l’un de mes protégés en danger me mettrait dans un état pareil ? Pas moi avant que cela n’arrive la première. Je me souvenais très bien de mon état de panique, identique à celui actuel, quand j’avais appris que Ben avait été emmené par la garde rouge. Et maintenant c’était Kaine qui allait provoquer ces derniers, surement dans une rage incontrôlée après avoir appris ce qui était arrivé à son frère. Les frères Reilly… Je disais mes protégés mais je savais que je les voyais plutôt comme des fils, bien qu’ils soient beaucoup trop âgés pour être réellement mes enfants. Et voilà qu’en quelques jours… Je sentais une vague d’anxiété me serrait la gorge. Ils en avaient fait du chemin depuis que je les avais pris sous mon aile avec Aelys. Moi qui avait cru que je n’avais plus à m’inquiéter pour eux, voilà que je m’étais fortement trompée. Pourquoi est-ce que je ne l’avais pas vu venir ? Pourtant, je connaissais Kaine. Je savais qu’il serait en colère, fortement énervé après ce qui venait de se passer entre cette garde et son frère. Je l’avais su à l’avance ça. Mais j’avais pas voulu croire qu’il perdrait le contrôle, du moins ce que moi j’appelais contrôle, au point d’aller s’en prendre à la garde rouge. J’avais vu passer assez de dossier à propos des émergés, ou supposés émergés au boulot, pour savoir que s’en prendre à la garde n’était jamais une bonne idée. Tous les gardes n’étaient pas Ororo, Carol ou Elijah. Et déjà ces trois là n’étaient pas vraiment le genre de personne à qui on veut chercher des ennuis. Je vois bientôt se profiler le bâtiment de la garde et je tentais de me reconcentrer sur ce qui se passait. Dissuader Kaine de faire une bêtise s’il en était encore temps et se place comme son avocate s’il était déjà trop tard. Hors de question que quelqu’un d’autre que moi gère le dossier de mon gamin. Ou alors Matthew ou Franklin s’ils jugeaient que j’étais pas assez… distante pour le faire correctement. J’arrive sur le parking devant la garde et je prend même pas la peine de garer réellement ma voiture. Mes yeux se sont posés sur la silhouette de Kaine et une vague de soulagement m’envahit de voir que rien ne semble fait. Je coupe le contact et me précipite vers lui. KAINE REILLY ! Je le vois se retourner quand j’arrive à sa hauteur et que je pose ma main sur son bras. Je prenais un air sérieux, un air de grande soeur ou de maman, j’en savais trop rien. Je voulais pas lui hurler dessus. Parce que je comprenais sa rage soudaine contre la garde, que je nourrissais un peu aussi quand j’avais appris ce qui était arrivé à Benjamin. Kaine, je t’en prie, sois raisonnable et partons d’ici. Je tentais de le tirer légèrement vers moi et vers l’arrière mais il était bien campé sur sa position et je ne voulais pas utiliser la force contre lui. Jamais. Ben va bien ! Ca sert strictement à rien de faire ça.

Revenir en haut Aller en bas
Kaine Reilly
Clone
Kaine Reilly


https://houseofm.forumactif.org/t3036-kaine-i-m-doing-something-very-very-stupid-don-t-screw-up-my-hero-moment https://houseofm.forumactif.org/t3032-kaine-you-re-about-to-see-
More about you : I can't take no more | ft. Mommy Jenn Giphy
I can't take no more | ft. Mommy Jenn Giphy
Codename : Scarlet Spider. Clone n°1. L'Autre.
Pouvoirs : - Une capacité à adhérer aux surfaces supérieure aux autres Spider-men. Son adhérence est si puissante qu'il peut s'en servir pour déchirer des matières entières, comme si un pan de mur n'était rien d'autre qu'un filet de poussière.
- De cette sur-adhésion, Kaine a adopté une signature assez cruelle. Il peut en effet brûler la peau de ses ennemis de sa paume, ce qu'il fait bien souvent sur leur visage, blessure surnommée sobrement "marque de Kaine". On se demande bien pourquoi, meh.
- L'éternel sens de l'araignée, qui permet de pressentir un danger en approche, ne fait pas exception chez notre clone. Toutefois, là encore il semble amélioré puisque cela dépasse une simple sensation. On pourrait même dire que Kaine est affublé d'un sens limité de précognition. Un sens d'araignée à double tranchant, qui ne prévient pas Kaine d'une attaque de Parker et vice-versa.
- Une habileté à se rendre invisible, camouflage bien pratique quand on veut surprendre ses ennemis. On a la classe ou on ne l'a pas, voyez-vous.
- La force de Kaine est également accrue comparée à celle du Spider-Man original. Capable de soulever approximativement 60 tonnes, la force de Kaine demeure, au bout du compte, indéterminée.
I can't take no more | ft. Mommy Jenn Giphy
- Enfin, Kaine n'échappe pas aux tradionnelles capacités des Spider, telles que l'endurance et l'agilité améliorées ainsi qu'une habilité à se régénérer plus rapidement. A la différence de la majorité des Spider, Kaine produit sa propre toile. En même temps, quand on sait qu'il est capable de communiquer, indirectement, avec les araignées également, hein...
- Toutefois, il faut noter deux choses. Premièrement la particularité du costume de Kaine, qui est construit de manière à ralentir la dégénérescence de son corps dont il est victime depuis sa création. Deuxièmement, la forme que prend Kaine, lorsqu'il perd le contrôle de ses émotions. Il ressemble à une araignée, littéralement. Mais entre ça et les épines qui sortent de ses poignets, on se demande ce qui le rend le plus moche.
Emergence :
I can't take no more | ft. Mommy Jenn Fonddr112 / 52 / 5I can't take no more | ft. Mommy Jenn Fonddr11
Maitrise :
I can't take no more | ft. Mommy Jenn Fonddr114 / 54 / 5I can't take no more | ft. Mommy Jenn Fonddr11
Messages : 575
DCs : Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Aelys Cantela / Avery Burnham / Aidan Bowman / Gwen Stacy / Klaus Caglar / Matthew Denvers / Heather Scarpetta / Isaac Torres / Luke Cage-Jones / Haiden Hauwanga

Dim 8 Juil - 19:39


I can't take no more
Le sang appelle le sang, c'est pas ce qu'on dit ? Oeil pour oeil, dent pour dent, ce genre de choses... Des proverbes pas franchement excessifs au niveau littéraire, mais qui, en l'instant, me correspondent parfaitement. Parce qu'en effet, la haine proclamée par la Garde n'a fait qu'attiser la mienne à mon tour. Déjà que, sur le principe, je n'apprécie pas ces soldats. Désormais qu'ils ont osé porter la main à mon frangin, il est clair que je leur voue une rage meurtrière sans nom. Ce n'est pas pour rien que je finis par retirer le briquet de ma poche pour l'allumer bêtement. La flamme du petit objet se reflète dans mes yeux, lueur révélatrice et dangereuse qui décrit avec précision mon état du moment. Mes machoires se crispent, mes phalanges se serrent tandis que je secoue subtilement mon bidon d'essence. J'ai presque envie de le déverser, là tout de suite, sur ce foutu parking. Sauf que ça ne me mènerait à rien. J'aurais vidé le contenant en moins de deux sans même atteindre ne serait-ce que l'entrée du bastion de la Garde Rouge. Il n'est donc pas question que je cède à la couardise familière de ces soldats. Je suis tout sauf comme eux. J'irais jusqu'au bout. Je veux voir leur déconvenue face à mon arrivée. Je veux voir le feu prendre vie sous leurs visages décomposés. Je veux voir cette espèce de connasse qui a arrêté mon frère se mordre les doigts pour son acte démesuré. Qui ne le sera jamais autant que le mien.

Je soupire, ou souffle bruyamment plutôt, une dernière fois. Avant d'y aller, le visage sérieux et le regard dur. Un pas, puis deux, je commence à être porté vers l'avant. Mais je me stoppe net quand une voix familière résonne un peu trop fortement à mes oreilles, m'obligeant à me recroqueviller discrètement derrière mes larges épaules. KAINE REILLY. Oh non. Je ne connais que trop bien cette voix, cette intonation surtout. Merde. Allez Kaine, fuis, cours, vole, plane, je ne sais pas. Echappe à Jennifer avant que ce ne soit elle qui te crâme tout cru. Je n'ai pas le temps d'esquisser le moindre geste que je sens une pression soudaine sur mon bras, celui portant le liquide inflammable, en plus. J'avale de travers, je ferme les yeux une brève seconde, puis je me retourne. Je parais plus sec et plus féroce que je ne le voudrais envers elle, envers cette femme qui nous a pris sous son aile, mon frère et moi, il y a bien longtemps. Je ne suis pas en colère contre elle, mais je ne peux m'empêcher de me récrier, plus furibond que jamais : « Lâche-moi ! » Je dégage mon bras vivement de son emprise, avant de me figer. De secouer la tête en lançant un regard dépité à celle que je pourrais presque appeler maman. Relax Kaine, elle n'y est pour rien. Non, elle n'a rien fait, c'est sûr. Ce n'est pas elle qui mérite de souffrir de mon humeur. « Mais qu'est-ce que tu fais ici d'abord ? Aelys est au courant elle aussi  ? » Aelys, la seconde mentor de notre fratrie, si je puis dire. Depuis que je connais les deux femmes, je me sens relativement plus proche de Jennifer que de la medium. Peut-être parce que je trouve que l'avocate me ressemble plus, je ne sais pas. J'aime autant l'une que l'autre, mais c'est comme ça. Ceci dit, si les deux femmes qui s'occupent de mon bro' et moi sont au courant de mon plan, mon existence risque de s'avérer relativement raccourcie dans les secondes à venir.

Toujours est-il que Jenn ne s'en laisse pas démordre. Je vois dans son regard qu'elle est inquiète, mais je tente de nier ses propos. Je me retiens de hurler, virulent, qu'ils doivent tous payer. Parce que je suis là pour ça. Pour leur rendre la monnaie de leur pièce. « Tu ne comprends pas ! Ces gens-là ne s'arrêteront jamais. Je dois les empêcher de nous nuire. Maintenant qu'ils ont Ben dans le viseur, qui sait ce qu'ils pourraient lui faire pour le choper à nouveau ? » Peut-être que ça n'avait été qu'une garde-à-vue. Peut-être qu'il ne risquait véritablement plus rien. Sauf que je ne peux pas croire ça. On a tous vu comment la Garde Rouge opérait dans le coin. La violence, ça les connait. Si je dois jouer dans la même partie qu'eux, alors je suis partant. A la différence près que je déteste perdre. « Ils méritent de brûler en enfer. » Mes mains se crispent un peu plus, et je renifle, méprisant. L'enfer, c'est tout ce qui les attend. Quand bien même, quelque part, ce n'est pas suffisant. Mais il est là, le châtiment. Prêt à leur tomber dessus.

(c) Miss Pie



___


Now, I Know I am a Monster
For so long, I struggled with the question of whether I was a monster or not. I don't struggle anymore. My name is Kaine and now... | sign by Slythbitch.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mar 10 Juil - 11:41
I can't take no more


JAlors que je hurle son prénom et son nom, je vois bien Kaine se figer quelques secondes. Il faut dire que je leur avais assez peu souvent hurler dessus et qu’il savait donc que cela signifiait quelque chose que j’emploie ce genre de ton. Il savait juste pas quoi. Ou alors, on en avait jamais parlé. Je leur gueulais pas dessus quand ils faisaient une bêtise ou quelque chose de pas moral. Ils étaient assez grand pour assumer ce genre de chose par eux-mêmes. Non, je leur gueulais dessus quand je découvrais qu’ils avaient, Kaine ou Ben ou même les deux en même temps, fait quelque chose qui mettait leur vie en danger, gravement. Ce n’était pas arrivé souvent… mais c’était arrivé. Et là… en deux jours à peine ma peur de les perdre avait atteint des niveaux que je ne pensais pas connaître un jour. Si bien que je courais jusqu’à Kaine. Comme s’il allait disparaître soudainement en plein milieu de ce parking, ce qui n’avait aucune logique. Je posais ma main sur son bras sauf qu’il me dit, d’une voix chargée de colère, de le lâcher tout en se dégageant. Je restais quelques secondes muettes. Il ne voulait pas que je le touche. Il voulait que je le lâche. Il me parlait en colère. J’aurais voulu faire style que cela n’était rien mais je me sentis blessée. Je n’étais pas réellement sa mère, je ne l’avais pas réellement élevé. C’était pour ça que je savais pas. Que c’était pas dirigé contre moi, que c’était normal d’avoir ce genre d’échange au sein d’une famille, etc… Je me contentais d’inspirer un grand coup et de décider que je serais pré-occupée à ce sujet là une autre fois. J’avais pas le temps de penser à tout cela. Je devais d’abord mettre Kaine à l’abris. Ce que je fais ici ? Mais je viens te sauver les fesses ! Tu es comme mon fils, tu crois vraiment que j’allais te laisser te mettre en danger comme ça ? J’avais gagné en douceur dans la voix tout en parlant. Parce que certes, sa question m’avait agacée. Mais je savais que lui répondre sur ce ton n’apporterait rien de bénéfique. A vrai dire je n’étais pas non plus certaine que lui parler doucement fonctionnerait mais qui ne tente rien n’a rien comme on dit. Aelys n’en sait rien pour le moment, à ma connaissance. Mais je me doutais qu’elle ne prendrait pas les choses beaucoup mieux que moi une fois qu’elle le saurait. Alors je me devais de convaincre Kaine de partir d’ici. Pour son bien et pour celui de Ben, pour le bien d’Aelys également. Mais cela ne serait pas évident. Peut être parce que moi aussi j’avais envie de foutre le feu à ce bâtiment quand je savais qu’ils avaient arrêté Ben. Et d’ailleurs, entendre Kaine m’expliquer pourquoi il doit faire ce qu’il est entrain de faire me confirme que c’est bien à cause de ce qui est arrivé à Ben qu’il est dans cet état. Quelle famille on ne fait pas. J’inspire un grand coup. Il ne faut pas craquer Jenn. Il faut montrer l’exemple. Il le faut… Je me crispe en entendant Kaine dire qu’ils doivent brûler en enfer. Les visages de Carol, Elijah, Jake, Jessica, Cindy la copine de Gabriel, passent devant mes yeux. Ils ne sont pas tous comme ça ! Ce qui n’est vraiment pas la meilleure chose à dire pour calmer Kaine… Mais bon. Crois moi, j’ai tout autant envie que toi de leur faire payer. Et crois moi, au moindre dérapage légal de la garde ou de la teigne qui a arrêté ton frère, je leur colle un procès au cul. C’était pas comme si je travaillais dans un cabinet qui suivait ce genre d’affaire depuis un moment pour rappeler tout le monde à l’ordre d’un côté comme de l’autre. J’avais plaider pour la garde dans certaines affaires, contre dans d’autres. De même avec le SHIELD. Et s’ils retouchent à un seul cheveux de Ben, je te jure que… Je sens une fureur inhabituelle s’emparer de moi à ce moment là. Je vois ce voil vert devant mes yeux. Celui dont je cherche toujours l’origine mais que je ne comprend pas. Inspire Jenn. Inspire un grand coup. Pour le moment Ben va bien d’accord ? Et il ira beaucoup moins bien si tu te fais choper à essayer de foutre le feu ici. Parce qu’ils te feront bien pire qu’ils lui ont fait. Et j’aurais pas moyen de te sortir de là comme on vient de le faire facilement avec ton frère. Et… Etrangement, je sais que mon discours ne doit pas fonctionner. Il est véridique. Il est logique. Mais même moi, je n’arrive pas à y croire. J’ai envie de penser que Ben s’est juste retrouvé en garde à vue parce que la garde peut pas le piffrer. Mais je suis pas sure de trouver ça rassurant déjà de base. Et c’était la garde, s’ils avaient plus contre lui ? S’il y avait autre chose ? Je devais me sortir ça de la tête. S’il te plait Kaine, fais pas ça.


Revenir en haut Aller en bas
Kaine Reilly
Clone
Kaine Reilly


https://houseofm.forumactif.org/t3036-kaine-i-m-doing-something-very-very-stupid-don-t-screw-up-my-hero-moment https://houseofm.forumactif.org/t3032-kaine-you-re-about-to-see-
More about you : I can't take no more | ft. Mommy Jenn Giphy
I can't take no more | ft. Mommy Jenn Giphy
Codename : Scarlet Spider. Clone n°1. L'Autre.
Pouvoirs : - Une capacité à adhérer aux surfaces supérieure aux autres Spider-men. Son adhérence est si puissante qu'il peut s'en servir pour déchirer des matières entières, comme si un pan de mur n'était rien d'autre qu'un filet de poussière.
- De cette sur-adhésion, Kaine a adopté une signature assez cruelle. Il peut en effet brûler la peau de ses ennemis de sa paume, ce qu'il fait bien souvent sur leur visage, blessure surnommée sobrement "marque de Kaine". On se demande bien pourquoi, meh.
- L'éternel sens de l'araignée, qui permet de pressentir un danger en approche, ne fait pas exception chez notre clone. Toutefois, là encore il semble amélioré puisque cela dépasse une simple sensation. On pourrait même dire que Kaine est affublé d'un sens limité de précognition. Un sens d'araignée à double tranchant, qui ne prévient pas Kaine d'une attaque de Parker et vice-versa.
- Une habileté à se rendre invisible, camouflage bien pratique quand on veut surprendre ses ennemis. On a la classe ou on ne l'a pas, voyez-vous.
- La force de Kaine est également accrue comparée à celle du Spider-Man original. Capable de soulever approximativement 60 tonnes, la force de Kaine demeure, au bout du compte, indéterminée.
I can't take no more | ft. Mommy Jenn Giphy
- Enfin, Kaine n'échappe pas aux tradionnelles capacités des Spider, telles que l'endurance et l'agilité améliorées ainsi qu'une habilité à se régénérer plus rapidement. A la différence de la majorité des Spider, Kaine produit sa propre toile. En même temps, quand on sait qu'il est capable de communiquer, indirectement, avec les araignées également, hein...
- Toutefois, il faut noter deux choses. Premièrement la particularité du costume de Kaine, qui est construit de manière à ralentir la dégénérescence de son corps dont il est victime depuis sa création. Deuxièmement, la forme que prend Kaine, lorsqu'il perd le contrôle de ses émotions. Il ressemble à une araignée, littéralement. Mais entre ça et les épines qui sortent de ses poignets, on se demande ce qui le rend le plus moche.
Emergence :
I can't take no more | ft. Mommy Jenn Fonddr112 / 52 / 5I can't take no more | ft. Mommy Jenn Fonddr11
Maitrise :
I can't take no more | ft. Mommy Jenn Fonddr114 / 54 / 5I can't take no more | ft. Mommy Jenn Fonddr11
Messages : 575
DCs : Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Aelys Cantela / Avery Burnham / Aidan Bowman / Gwen Stacy / Klaus Caglar / Matthew Denvers / Heather Scarpetta / Isaac Torres / Luke Cage-Jones / Haiden Hauwanga

Sam 28 Juil - 14:45


I can't take no more
Je suis sidéré. La situation vient de prendre une ampleur que je ne contrôle pas le moins du monde. Jennifer étant désormais à mes côtés sur le parking, nous nous affrontons du regard, nos corps tournés l'un vers l'autre. A la différence près que si elle veut se rapprocher de moi pour me rassurer, moi je veux juste la repousser pour mieux foncer vers cette Garde Rouge. Malheureusement, je ne peux pas faire ça. Premièrement, parce que j'ai déjà été assez sec, à l'instant, envers Jenn, et qu'elle ne mérite pas ça. Deuxièmement, parce que quelque part, les mots de la brune résonnent en moi. Pas forcément comme je veux l'entendre, ceci dit. Ils m'engagent dans un débat auquel je ne veux pas prendre part en vérité, mais c'est plus fort que moi. J'ai envie de convaincre ma mère adoptive que ce que je fais, c'est pour le bien de tous. Et putain, j'en suis persuadé. Mais si elle n'est pas convaincue, j'ai comme le sentiment que je dois me justifier. Encore et toujours. Quelqu'un doit prendre les rênes dans le coin. Quelqu'un doit oser passer à l'action.  Et avec ce qu'il est arrivé à Ben, je ne vois aucunement pourquoi cela ne devrait pas être moi. Quand tout le monde aura vu ces gardes de malheur brûler en enfer, alors on n'aura plus leur ombre à supporter. C'est certain. Mais l'est-ce vraiment ?

Désormais, Jenn est là pour me faire douter. C'est clairement son objectif de départ, vous me direz. Sauf que j'ai pas envie d'être ébranlé comme ça. Bordel, mais comment elle a su que j'étais là d'abord ? Elle ne devrait pas me voir comme ça. Quand bien même la façon dont elle a de s'adresser à moi me fait un petit quelque chose au coeur. Tu es comme mon fils. Merde, comment vous voulez que je l'ignore moi, après ça ? « Mais justement ! » Que je m'agace en réponse à sa déclaration qui, en d'autres circonstances, auraient pu décrocher une palme de la mignonitude. Si on n'était pas aussi borné l'un que l'autre, toutefois. « Toi, et Ben, et Aelys, vous êtes ma famille. Si je fais ça, c'est pour vous tous. » Pour que plus personne ne souffre des actions de ces raclures. Pour que cette épée de Damoclès, qui pèse sur nos têtes comme sur celles de la population entière, disparaisse enfin. Parce qu'on ne mérite pas ça. Ben n'avait pas à finir menotté comme un rat, et Jenn ne devrait pas jouer au coude-à-coude avec ces gardes, retenue par la loi que j'emmerde bien profondément en l'instant. Si ça nous apporte à tous de la tranquillité, ne devrais-je pas être soutenu ? « J'en ai marre de cette injustice. Ils s'en prennent tous les jours à des innocents. Hier c'était Ben, aujourd'hui ça peut être toi ou moi. On ne sait jamais quand ça prendra fin. Je n'ai pas envie d'attendre qu'ils nous aient détruits pour agir. » Je rage, je laisse échapper des explications incertaines entre mes dents serrées.  Je veux juste mettre un terme à tout ça, et ne plus entendre parler de ces soldats armés.

Et pourtant, ma mère semble prendre leur défense. Se récriant qu'ils ne sont pas tous les mêmes, ce qui m'arrache une moue offensée. La déception pointe un instant dans mon coeur tandis que je secoue la tête, voulant ignorer ce qu'elle vient de dire. Ils ne sont pas tous comme ça ? Ils ont pourtant tous accepté leur rôle à jouer dans cette pièce détestable, que je sache. Il est hors de question que je plie sous de tels arguments. Quand bien même Jenn dévie, ce qui me fait doucement rire. Petit rire moqueur qui m'échappe, non pas contre Jennifer en elle-même, mais contre cette loi qui nous retient de commettre tout acte impensé. « Mais ils sont censés exécuter la loi ! Les procès auront beau se multiplier, ils seront toujours là, dans leurs droits. Celui de nous arrêter à chaque coin de rue, celui de nous humilier devant nos familles, nos amis. Celui de faire de nos vies un enfer. » Ils sont l'élite du Grand Magnus. Ils sont les bâtards suprêmes, et on ne peut rien faire contre eux. J'ai l'impression d'être un gamin mal luné. Je suis en plein caprice, à ainsi ne pas vouloir entendre l'adulte qui a raison, et je le sais bien. Enfin, je refuse surtout de le reconnaître, mais il n'y a pas besoin d'être un génie pour savoir que cramer leur bastion ne m'apportera que des ennuis. Et pourtant, je refuse d'y croire. En l'instant, je suis bien trop bercé par ma propre colère, par cette fureur qui ne demande qu'à s'écouler, que je n'arrive pas à voir le bon sens des choses. Ben a pris, putain. Ils s'en sont pris à mon frère. Comme si elle lisait dans mes pensées, Jenn le mentionne, et mes yeux, jusque alors tournés vers la Garde, cessent d'esquiver le regard suppliant de ma mère adoptive. Je grimace, je sens quelque chose réagir à ses paroles en moi, et pourtant, cela ne fait aucun doute. Je préfère mourir en enfer avec ces crétins que de laisser mon frère souffrir encore une fois. Me sacrifier pour le bien commun de ma famille sonne comme le but de ma vie, quand bien même je suis le premier à tremper dans des affaires pas nettes. Mais j'ai fais ça pour mon frère à l'époque. Je peux encore faire ça pour lui maintenant. « Je veux juste le protéger. » Comme on a toujours fait jusque là, lui et moi. Je baisse les yeux en disant ça, observe mon bidon d'essence qui attend toujours son utilité, dans ma main. Je sens à peine son poids tirer sur mon bras, tellement je suis focalisé sur ce désir d'agir. « Je veux vous protéger. » répétai-je, cette fois ci en ancrant mes iris dans celles de Jenn. Pourquoi ne veut-elle pas me laisser faire ? Ainsi, on trouverait enfin la paix.

(c) Miss Pie


___


Now, I Know I am a Monster
For so long, I struggled with the question of whether I was a monster or not. I don't struggle anymore. My name is Kaine and now... | sign by Slythbitch.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
I can't take no more | ft. Mommy Jenn
◄ Madness. Madness is the only constant ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL. N°I :: RPs abandonnés-
Sauter vers: