RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

i never asked for my childhood to end (francis barton)
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Invité
Invité
avatar



Dim 10 Juin - 15:24

Francis Barton

i wanna be ten feet tall.
26 ansHawkeye
videur au Jarviscivilians
hétérosexuelHumain

Souhait

une chose t’avait traversée l’esprit, les yeux de ta mère. Le bleu océan dans lequel tu te souviens avoir plongé si souvent quand t’étais minot, avec tes petites mains posées sur ses joues en porcelaine. Tu voulais les mêmes, pas ceux marrons moches de ton père, tu ressemblais trop à ton père. Tu voulais une preuve que tu étais bien le fils de ta mère. Alors t’as souhaité lui ressembler, juste un peu, juste avoir les mêmes yeux.

Emergence

tu fais des rêves étranges, chaque matin tu te réveilles dans la vapeur. L’impression d’avoir eu une autre vie, une vie autrement faite, d’autres gens et d’autres voix. Des rêves qui font si vrais, c’est le genre de rêves qui te donnent l’impression d’être une pythie incomprise. Au final, tu essayes de te convaincre que ce ne sont que des délires momentanés de ton cerveau.


La présence des émergés parmi la population a été confirmée au cours de cette année, que pensez-vous de ces individus qui parcourent les rues de Genosha ? N'avez-vous pas peur qu'ils causent de nouveaux attentats ou pensez-vous que Hydra se cache derrière tout ça ?  
Y a forcément un frisson qui prend sa place sur ton échine, une incompréhension, une hésitation. Tu ne sais pas trop quoi penser de ces émergés, simplement parce que tu as peur de finir comme eux, avec tes rêves à la noix. Il y a toujours cette peur refoulée d’Hydra, ces gens terrifiants. Il y a le n’importe quoi ambiant, les choses qui commencent à dérailler et le besoin de rejeter la faute sur quelqu’un. Alors Hydra ça te semble juste, ce sont des terroristes. Est-ce que tout les émergés sont manipulés par Hydra ? C’est possible selon toi, mais tu n’es sûr de rien et ça te ronge. Pour l’instant tu te convaincs qu’il s’agit de cobayes dont ils se servent pour terrifier la population.

Pensez-vous que les mesures et la pression mise en place par les autorités est-elle un mal nécessaire ? Que pensez-vous de la grande rafle organisée par la garde rouge lors de l'Ultimate festival ? Certaines rumeurs parlent d'un groupe de recherchés qui sèmeraient la pagaille sur l'île, en avez-vous entendu parlé ?
À commencer que tu n’aimes pas tout ce qui est apparenté au contrôle. Donc la pression exercée par les autorités, ça n’aura à tes yeux aucune légitimité en tant que mal pour un bien. Non, c’est plus lié au cauchemar pour toi la descente qui a été faite pendant le festival, c’était effrayant. On parle de contrôle sur toute la population de l’île, d’embarquer sous légère suspicion, non vraiment tu ne comprends pas. Un groupe de gens est peut-être entrain de semer la pagaille, toi tu ne vois que les autorités qui ont n’importe quoi.

Une majeure partie de la population est sujette à des rêves plus qu'anormaux, est-ce votre cas ? Comment pouvez vous expliquer qu'autant de personnes soient touchées?Bien sûr que c’est ton cas, ça te crée des insomnies. Ce que tu ignorais au début, c’était que tu n’étais pas le seul. Maintenant, tu caches ces rêves particuliers par précaution. La dernière chose dont tu as envie, c’est d’être relié à quelque chose de plus gros que toi et que tu ne comprends pas. Tu ne cherches pas d’explication, pas encore du moins. Tu fermes les yeux bêtement pour rester dans ta petite vie pénard.


pseudo

antithèse.

sexe/age

f, 19 ans.

pays

france.

DC

none.

personnage marvel, scénario ou inventé

personnage marvel.

niveau d'émergence

2.

niveau de maitrise

0.

Désirez-vous un parrain/marraine

Non  i never asked for my childhood to end (francis barton) 1959235045

vous nous avez connu...

via une bande de fous.  i never asked for my childhood to end (francis barton) 3542309723

un dernier aveu

i don’t feel so good.  i never asked for my childhood to end (francis barton) 2698648629
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 10 Juin - 15:25

Before Genosha

we all have to start somewhere
Un pied devant l’autre, prudemment avancer, être prêt à tout.  Il était bien sombre ce dédale qui te servait de maison. C’est dans l’un de ces tunnels que tu as perdu ton père. C’est dans ces tunnels que tu as appris à te battre. Ils avaient beau être plus sûrs que la surface, ils étaient tout de même dangereux. C’est pourquoi tu arborais un rictus énervé quand tu entendais la voix de ces gamins pas plus vieux que toi résonner et ricocher sur toutes les parois de terre. Ils étaient mal en point, c’est peut-être ça qui t’as retenu de leur intimer de se taire. Ça te surprenait qu’il y ait des survivants, des enfants qui plus est, autre que vous. Les Scavengers étaient devenus ta seule famille après la mort de ton père. Il t’a tout laissé. Vous pensiez être les seuls, les derniers. « tu es qui au juste ? » une voix s’élève pour t’inviter à la conversation. « Barton, mais tout le monde m’appelle Hawkeye » tu sers ton arc, te rappelant que c’était le pseudo de ton paternel. La conversation pris un tournant auquel tu ne t’attendais pas, « tu es aussi l’enfant d’un avengers ? ». Tu te retourne soudainement « comment ça ‘aussi’ ? », qu’est-ce qu’ils insinuaient ? Ces gosses qui ont foncés têtes baissés dans l’Ultracity ne pouvaient pas être les enfants disparus des autres avengers. C’était impossible, cela faisait trop longtemps pour que leur existence ne soient vérifiée que maintenant. Pendant le trajet jusqu’à la base des Scavengers, ils t’expliquent qu’ils sont en effet ces enfants évaporés, élevés ailleurs dans un environnement sain. « Je pensais être le seul. » tu ne sais plus quoi penser, tu te croyais le dernier, tu pensais être seul au monde et les voilà. Déchiré entre la trahison et l’envie d’avoir des semblables, tu continues silencieusement ta route jusqu’à la base. Elle est plus grande et un peu plus lumineuse, faiblement éclairé par le peu de choses que vous assemblez. Il ne faut pas trop d’électricité, car Ultron veille, vous le savez.


Voilà, la carcasse de l’être numérique qui a fait de ta vie un cauchemar gisait devant toi. Les muscles tendus de ton corps se relaxent soudainement et tu laisses ton corps fatigué par le combat contre un mur. Vous aviez tous le souffle court, les yeux n’y croyant pas vraiment. Avec eux, t’as pu venger ton père, chacun a pu venger ses parents, ce monde que vous n’avez pas connu. C’était une partie de toi qui s’écroulait. Eux, ils n’avaient jamais connu ce monde avant, toi c’était toute ta vie. Tu ne connaissais que la survie et ils t’ont apporté amitié et liberté. Tu en avais fini d’être le leader des Scavengers, fini d’être conquis par la peur de perdre à nouveau quelqu’un de cher dans les broyeuses de ces robots. Tu t’es dis que t’allais rester avec eux, s’ils le voulaient bien. Tu adresses un sourire à James, celui qui deviendra ton frère parmi les frères.
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 10 Juin - 15:27

After Genosha

Life goes on
Mère trop jeune, mère trop occupée, mère brisée de devoir laisser aller son enfant dans les bras d’une autre famille. Petits doigts boudinés s’emmêlant dans la chevelure d’or tombant jusqu’à la pointe des seins qui te donne du lait. Larme qui viennent se mélanger pour donner au salé le goût de la tristesse pour le reste de ta vie. Souvenir invisible mais présent quelque part, mélancolie pure qui n’a jaillit qu’à l’adolescence quand ceux que tu appelais « papa » et « maman » t’apprirent qu’ils n’étaient pas tes géniteurs. Tu les aimes toujours autant pourtant, mais une partie de toi a toujours sût que ces yeux bleus ne sortaient pas de n’importe où. Les perles de la mer ne sont pas arrivées dans une famille aux yeux bruns de terre par hasard. Goûte de pluie sur l’écorce, larme sur la peau. Pour une raison inconnue tu es devenu tendu, aigri presque, adolescent difficile à la concentration impossible. Une main sur l’épaule, un rire, un nez rouge pissant de sang pour l’un et un coquart pour toi. « Dis nous ce qu’il se passe Francis, où on va devoir te prendre rendez-vous chez le psy pour que l’école t’accepte à nouveau » c’était le ton inquiet de ta mère tremblante, une poche de glace à la main et soignant un énième bleu, qui venait chatouiller ton oreille. L’air agacé, tu hausse les épaules, tu n’aimes pas la voir comme ça. Mais voulais-tu vraiment qu’elle se mêle de tes affaires ? De ces gosses qui se moquent de toi parce que t’es adopté, parce que t’es à part, parce que t’as de mauvaises notes alors que t’essaye ? Y a quelque chose qui te manque et tu sais pas quoi.


Les bras croisés devant l’entrée du Pub, ton regard blasé check les cartes d’identités. Tu fais le tri entre les gens, ceux qui peuvent rentrer, tu adresses un bonjour plus chaleureux aux habitués et un regard suspicieux à ceux que tu n’as jamais vu. Aux alentours d’une heure et demi du matin, tu t’autorises l’approche du bar. Un verre gratuit, plusieurs d’ailleurs, ça fait longtemps que tu as sombré dans cet alcoolisme quasi normé du monde de la nuit. Tout le monde ferme les yeux sur celui de tout le monde, le cachant avec honte, prétendant que ce n’est pas de l’alcoolisme. Mais y a pas une nuit que tu finis complètement sobre. T’es assez lucide pour savoir virer un client emmerdant, mais pas assez pour parler avec une complète intelligibilité. Tu dragues beaucoup la nuit, au final beaucoup pense que tu es payé à rien foutre, ce qui est évidement faux. Parce que les coquards, les bleus, les écorchures, le manque de sommeil pour veiller sur le Pub, c’est du boulot. Le jour tu dors, t’appelle ta mère, tu lui dis que tout va bien puis tu te recouches. Tu va courir, te balader, essayer de lire puis abandonner. Tes journées sont ennuyantes, mais ça te va. Parfois tu changes de routine, une fois de temps en temps pour varier. Tu tombes sur quelqu’un qui vaut la peine d’être écouter, tu te fais un ami qui au final s’ennuiera de toi ou ne saura pas garder contact. Tes vrais fréquentations, ta vraie vie, elle se passe le soleil couché.
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 10 Juin - 15:31
Bienvenue collègue du jarvis i never asked for my childhood to end (francis barton) 2698648629

Bon courage pour ta fiche i never asked for my childhood to end (francis barton) 16650110
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 10 Juin - 18:14
Bienvenue avec ce personnage et bon courage pour ta fiche i never asked for my childhood to end (francis barton) 3098070717
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 10 Juin - 18:24
Bienvenue à toi sur le forum :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 10 Juin - 20:38
POTOOOOOOOOOOOOOOOO i never asked for my childhood to end (francis barton) 1145199752

Viens on va faire pleins de bêtises dans ce monde là aussi i never asked for my childhood to end (francis barton) 1033788476
Revenir en haut Aller en bas
Nathan C. Summers
Hybride
Nathan C. Summers


https://houseofm.forumactif.org/t3041-it-breaks-me-down-but-it-saves-me-o-nathan https://houseofm.forumactif.org/t3025-i-ve-been-from-the-future-t
More about you :
i never asked for my childhood to end (francis barton) 25vn

---

i never asked for my childhood to end (francis barton) L36k

Codename : Cable.
Pouvoirs : Télékinésie et télépathie. Atteint par un technovirus lui donnant l'aspect d'un cyborg. Oeil qui luit h24 mais totalement inutile.

i never asked for my childhood to end (francis barton) Tumblr_pq5z1ijs4H1rgpubao2_500
Emergence :
i never asked for my childhood to end (francis barton) Fonddr113 / 53 / 5i never asked for my childhood to end (francis barton) Fonddr11
Maitrise :
i never asked for my childhood to end (francis barton) Fonddr113 / 53 / 5i never asked for my childhood to end (francis barton) Fonddr11
Messages : 543
DCs : Amaury, Morgan, Ryan, Hailey, Moran, Eames, Terrence, Lena & Eden

Dim 10 Juin - 21:54
Ouuuuuuuuh bienvenue i never asked for my childhood to end (francis barton) 1033788476

Super choix d'avatar que voilà :cute:
Bon courage pour ta fiche i never asked for my childhood to end (francis barton) 2397947188

Hésites pas si tu as la moindre question i never asked for my childhood to end (francis barton) 3827039187
Hâte de te voir parmi nous et à très vite en jeu i never asked for my childhood to end (francis barton) 16650110

___


« a chance to live out all your dreams you seem to leave out »
Cable ▬ Heavy hands lay the crown and you broke your promises. We’re living in black and white but at least we tried. Now we’re living in colour. Just slow down. We’re all fine now.

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Lun 11 Juin - 13:47
Bienvenue Francis!

Bon courage pour ta fiche! i never asked for my childhood to end (francis barton) 16650110
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mer 20 Juin - 10:29
Francis vient de me demander si je pouvais transmettre qu'elle demandait un petit délais i never asked for my childhood to end (francis barton) 2397947188
Elle a oublié de prévenir qu'elle partait en vacances et qu'elle ne pourrait donc pas finir sa fiche avant son retour le 30 juin i never asked for my childhood to end (francis barton) 3226606414

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mer 20 Juin - 13:40
Pas de soucis! Je lui met jusqu'au 7 juillet! Elle aura qu'a en demander un autre au besoin ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 1 Juil - 23:04
Merci beaucoup ! i never asked for my childhood to end (francis barton) 1061801632
Je suis rentrée, le 7 juillet c'est farpait, j'aurais fini d'ici là i never asked for my childhood to end (francis barton) 3098227752
Revenir en haut Aller en bas
Eternity
Force de l'Univers
Eternity


https://houseofm.forumactif.org https://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence :
i never asked for my childhood to end (francis barton) Fonddr115 / 55 / 5i never asked for my childhood to end (francis barton) Fonddr11
Maitrise :
i never asked for my childhood to end (francis barton) Fonddr115 / 55 / 5i never asked for my childhood to end (francis barton) Fonddr11
Messages : 2611

Mer 4 Juil - 17:23

FÉLICITATIONS

you are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


Excellente fiche avec une très jolie plume! Hâte de voir ton petit Francis en jeu! Amuses-toi bien avec nous i never asked for my childhood to end (francis barton) 16650110


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler! Essaie de faire un petit résumé de ton personnage dans la partie prévue à cet effet pour faciliter l'échange d'idées. Si tu es un peu perdu n'hésite pas à faire un tour dans la partie I need a hero. Si tu souhaites t'inscrire au loto du RP, tu n'as qu'à t'inscrire! Un partenaire et un sujet te seront donnés! Tu peux aussi créer un scénario. Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur House of M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
i never asked for my childhood to end (francis barton)
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL. N°I :: Fiches de présentations-
Sauter vers: