RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Kinder Surprise + Jelirol
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Invité
Invité
avatar



Mar 10 Juil - 15:12
Kinder surprise
“Elijah, Carol et Jessica”
Q
uand il avait aperçu l’espèce d’ouverture lumineuse et scintillante, Eli n’avait pas hésité une seule seconde à s’y engouffrer. Il en avait marre d’être dans ce bled et son instinct lui dictait de prendre ce portail. Il avait rassuré Xander en lui signalant qu’il s’occupait de Jessica avant de jeter un regard à ses compagnons d’infortune et tous semblaient de son avis. Sans plus attendre, il s’était lancé dans le vide. Une brume les enveloppa de nouveau et il se senti transporter ailleurs. Eli tenait toujours fermement Jessica dans ses bras. Toute sa concentration était tournée vers la femme inconsciente. Tout s’évaporait autour d’eux. Bientôt, l’énorme clocher, le sable, le marché, la prison et les gardes en bleu avaient disparu. Tout s’écroula autour de lui. Puis, il tomba sur le sol, légèrement sonné et mélangé. Jessica n’avait pas quitté ses bras et elle n’avait eu aucune réaction. Le son d’une cloche insistante et un vélo roulant à toute vitesse le réveilla de sa stupeur. Le cycliste lui cria des bêtises et le brun releva la tête prenant finalement conscience de l’endroit où il se trouvait. Les buildings environnants lui disaient vaguement quelque chose. Des voitures passaient à toute vitesse près de lui. Son regard s’arrêta sur l’enseigne en face de lui. Une vague de soulagement déferla en lui. Machinalement, il regarda sa montre qui fonctionnait de nouveau et qui indiquait la bonne date et l’heure. Il n’en revenait pas. À peine une petite heure s’était écoulée alors qu’il avait l’impression avoir passé des heures interminables dans cet endroit maudit. Il s’assura que Jessica respirait toujours en mettant son oreille sur sa poitrine. Le pouls était faible, mais il était là. Même s’il était complètement lessivé, il se releva. L’hôpital n’était pas très loin. Il se faisait regarder bizarrement, mais il s’en fichait. Il se fichait d’être torse nu, sale et dégoulinant de sueur alors qu’il faisait plutôt frais sur Génosha. Il se fichait d’avoir des écorchures et des blessures saignantes très visibles. Il devait vraiment avoir une tête affreuse, sans parler qu’il tenait dans ses bras une magnifique brune à la robe déchirée et pleine de sang. Il avait même cru voir quelques personnes les fixer avec leur téléphone à l’oreille comme s’ils communiquaient avec la police. Son cœur battait vite, conscient qu’il avait l’air louche et suspect. Il devait se rendre aux urgences au plus vite. Il n’avait pas de temps à perdre, encore moins pour répondre aux autorités et tenter d’expliquer sa situation. On allait l’enfermer aussitôt. Il accéléra le pas. Ignorant tous les obstacles, les murmures et les regards. On lui criait dessus, mais il n’écoutait pas. Il chuchotait à sa belle de s’accrocher, même si elle ne l’entendait pas. Naïvement, il aurait cru que les blessures se seraient effacées en revenant sur l’île, mais ce n’était pas du tout le cas. Chaque fois qu’il posait ses yeux inquiets sur elle, elle semblait toujours plus pâle. Il déposa un baiser sur son front pour se donner du courage.  

Ses pas se firent encore plus rapides lorsque la devanture du centre hospitalier se matérialisa devant lui. Il entra en trombe aux urgences sous les yeux ébahis du personnel. "S’il vous plait. Elle a perdu beaucoup de sang et son pouls est faible. " Dit-il d’une voix suppliante. On s’empressa de la mettre sur une civière et de l’emmener, probablement en chirurgie. Il la regarda s’éloigner, impuissant. Il aurait tant voulu la suivre et ne pas la quitter. On l’invita à s’asseoir et il ne résista pas. Il était exténué, assoiffé et brûlé. Il savait qu’il allait devoir expliquer ce qui s’était passé et il redoutait ce moment. On n’allait pas faire comme si de rien était. Pas avec l’allure qu’il avait et la façon il avait ramené la blessée.  Qu’allait-il pouvoir raconter? Un accident? On lui demanderait bien trop de détail. La vérité? Jamais, on n’allait le croire. On lui proposa de le soigner, mais il secoua la tête et répéta qu’il allait bien. On lui proposa de l’eau, on lui demanda de remplir des formulaires, on lui posa toutes sortes de questions. Au bout d’un moment, il se leva d’un bond. Il n’en pouvait plus. Il avait besoin de respirer, de s’aérer l’esprit. Il n’avait aucune réponse à leur donner. Sans le mentionner, il sorti à l’extérieur en se prenant la tête. Il était dépassé par tout ça, ne réalisant pas qu’il y avait à peine quelques minutes, il s’était retrouvé sur une terre inconnue, qu’ils avaient été attaqué par des gardes aux pouvoirs puissants puis mis en prison. C’était tout simplement irréel. Il aurait aimé que ce soit un rêve et que rien de tout cela ne soit arrivé. Il ne serait pas dans cette situation précaire, Jessica ne serait pas sur la table d’opération et les autres…il espérait qu’ils avaient bien fait le chemin jusqu’à Génosha. Il ne savait pas quoi faire. Comment était-il supposé réagir alors qu’il avait l’impression d’être fou? Dans un soupir, il sortit son portable qui semblait fonctionner malgré tout. Il n’avait plus beaucoup de batterie, mais assez pour envoyer un message à Carol. Jess avait besoin de sa meilleure amie et il avait besoin de quelqu’un pour attendre avec lui.  



« Plus de batterie, mais je suis à l’hôpital avec Jess. Viens quand tu peux. »

(c) nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Kinder Surprise + Jelirol
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL. N°I :: RPs abandonnés-
Sauter vers: