RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Give me more # Clintasha
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Invité
Invité
avatar



Mer 18 Juil - 23:13
you stole my heart and my thoughts ft Clinton & NatashaLe moins qu'on puisse dire, c'était que la rouquine n'avait pas du tout eu la journée de repos qu'elle s'était imaginée. Tout avait bien commencé pourtant. Natasha faisait tranquillement son yoga chez elle, libérant son esprit de tout parasite en se concentrant sur son corps, lorsque tout avait dérapé, comme ça, sans crier gare dans son appartement. Une sorte de cratère lumineux défiant toute logique l'avait happé dans ce qui avait semblé être un autre pays, voire même carrément un autre monde car elle n'avait jamais entendu parler de cet endroit, alors qu'elle était pourtant agent du SHIELD depuis des années et qu'elle avait accès à nombre d'informations tenues secrètes à 99,99% de la population. Et ce n'était pas comme si ça pouvait être le fruit de son imagination, puisque Nicholas, une connaissance, en avait été témoin lui-aussi, et qu'il n'était pas homme à être délirant. Il avait d'ailleurs été le premier à lui demander si toute cette folle aventure avait bien existé, car lui non plus ne pouvait pas accepter ce qu'il venait de vivre. Et puis il y en avait eu d'autres personnes aussi, coincées comme eux dans ce pays sableux, mais ils avaient disparu après avoir franchi le halo lumineux. Peut-être avaient-ils atterri ailleurs ? En tout cas, Natasha espérait que les fous qui avaient tenté de les tuer n'avaient pas réussi à traverser. Quoi que ça, elle le saurait très vite en regardant les informations, à moins que la Garde Rouge ne s'en mêle avant et n'étouffe cette affaire. Après tout, il lui avait semblé reconnaitre certains agents de la Garde sur la plage tout à l'heure. Preuve qu'ils devaient être au courant de quelque chose et qu'elle n'était pas cinglée. Mais à présent qu'elle avait pu retrouvé ses esprits et que Nicolas était rentré chez lui, la rouquine avait elle-aussi des nouvelles à prendre de son côté. Et le premier nom qui lui vint en tête fut celui de Clinton.

Sur le coup, l'espionne voulut s'empêcher de le contacter pour savoir s'il avait vécu quelque chose de similaire, mais elle repensa à la conversation qu'ils avaient eu et à cette déclaration qu'elle lui avait faite comprendre à demi-mot. Peut-être était-il tant qu'elle cesse d'avoir et qu'elle fasse un pas dans sa direction ? De retour chez elle car elle n'avait pas son portable sur elle, Natasha appela l'homme qui hantait ses pensées depuis des mois maintenant, et duquel elle faisait attention de ne pas trop s'attacher. Une tentative ratée dont elle se persuadait régulièrement du contraire. La rouquine sentit son cœur se mettre à battre plus vite tandis que les tonalités résonnaient dans son oreille, mais au moment où elle entendit sa voix, Natasha se rendit compte à quel point elle avait besoin d'être près de lui à ce moment précis. « Salut Clint, j'espère que je ne te dérange pas. » se lança-t-elle, se sentant comme une adolescente amoureuse. « Je me disais que si tu es disponible et que tu en as envie, on pourrait se voir... » C'est là que l'espionne apprit que son collègue était actuellement à l'hôpital. Prise de panique, elle demanda aussitôt : « C'est grave ? Qu'est-ce que tu as ? » Elle attendit fébrilement sa réponse puis lança tout de go sans attendre : « Ne bouge pas, j'arrive tout de suite ! ». Et sans même prendre le temps de se changer, la rouquine se précipita à l'Hammer Bay Hospital. Même si Clint prétendait qu'il n'avait rien de grave, ça ne faisait que quelques mois qu'il avait quitté l'infirmerie suite à cette explosion sur le terrain lorsqu'il était militaire. Natasha s'inquiétait donc pour lui, car elle avait l'impression de le voir un peu trop souvent là-bas.

Une fois sur place, elle interrogea rapidement les infirmières qu'elle croisa et finit par atterrir dans une chambre où se reposait Clint. Soulagée de voir qu'il n'avait aucun tuyau qui lui sortait de nulle part et qu'il semblait en (presque) pleine forme, Natasha s'arrêta un instant pour l'observer et se rassurer. Un sourire s'esquissa sur ses lèvres. A ce moment-là plus qu'à tout autre, elle se rendit compte combien elle y était attachée, et qu'elle ne voulait plus jamais voir un jour se lever sans lui dans sa vie. « Hey ! Comment tu te sens ? » fit-elle avec douceur et entrain tout à la fois, entrant dans la chambre et venant s'asseoir sur le bord du lit. Plongeant ensuite son regard dans ceux de Clint, elle lui sourit, mais c'était différent cette fois-ci. Il y avait des sentiments qu'elle n'avait jamais mis jusqu'ici.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mer 25 Juil - 15:08

GIVE ME MORE # CLINTASHA
CLINTASHA
Mon ami et collègue avait été plus que secoué ... Quand nous étions enfin revenu à Génosha, je n'avais pas trop réfléchi à ce qui c'était passé, mon ami était en très mauvais état, et avait besoin de soin en urgence. J'avais fait en sorte de garder mon sang froid, mon côté militaire et agent aidant pas mal à la situation, si je venais à paniquer, je ne serais d'aucune aide. Aux urgences Thor avait été pris en priorité, je fus soulagé de le voir entre des bonnes mains, même si voir mon ami être emmené sur un brancard, à de quoi me foutre le bourdon ... Alors que je reprenais conscience de l'endroit ou j'étais, je remarqua enfin une infirmière qui cherché à me poser des questions, sur ce qu'il c'était passé, que j'avais aussi besoin de soin ... Secouant la tête, puis me pinçant l'arête du nez, je suivi celle-ci dans une salle de soin. Qu'est ce qui c'était passé ? Personne n'allait me croire, alors je me contenta de mentir, une mission qui avait mal tournée avec mon collègue. Mon appareil me fut retiré, celui-ci ayant était assez endommagé ... A présent je pouvais uniquement parler par langage de signe, jusqu'à ce qu'on m'en donne un autre. J'avais trois côtes cassées et j'étais en état choc, du au coup de jus que je mettais pris, d'ailleurs je n'eu même pas la force de réchigner lorsque je me retrouvais dans une chambre d'hôpital, avec un nouvelle appareil auditif, celui-ci bien moins puissant par rapport à l'ancien, fabriqué par Stark lui même. Ainsi j'avais finalement récupéré les affaires de Thor, qui avait fini en soin intensif. Lorsque son portable sonna, je répondis de suite et tomba sur son frère, quand celui-ci appris que son aîné était à l'hôpital, de suite il me raccrocha au nez ... Sans doute l'adrenaline le poussant à venir aux urgences. Alors que j'allais m'endormir, cette fois-ci c'est mon portable qui sonna, c'était Natasha, je fus tellement soulagé de l'avoir au téléphone, ça voulait dire que celle-ci allé bien. Natasha me proposa de me voir, seulement se serait compliqué, et dès que je lui dis que j'étais à l'hôpital, celle-ci me dit qu'elle arrivé de suite. Je n'avais aucune famille, personne à contacter ... Natasha l'avait fait, et elle avait décider de venir me voir sans que je lui demande, j'eu un léger petit sourire malgré mon état, avant de somnoler. Je fus réveillé par le sentiment du présence ... Me détournant j'aperçus Natasha venir s'asseoir et j'eu un sourire en voyant celle-ci.

-ça va merci ... Thor a eu pire ... Les médecins veulent surtout me surveiller et ... Toi comment va tu ?
date du RP
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Lun 30 Juil - 17:26
you stole my heart and my thoughts ft Clinton & NatashaSous la surprise et la panique qu'elle avait éprouvé en apprenant qu'il était à l'hôpital, Natasha n'avait même pas réfléchi et s'était dépêché de se rendre à ses côtés. Pourtant, si ce n'était pas grave - quoique venant de Clint, la rousse n'était pas sûre qu'ils aient la même définition de ce qui était grave ou non, d'autant qu'elle le soupçonnait de noyer le poisson par fierté et pour ne pas l'inquiéter - sa réaction vive et dynamique démontrait combien elle s'était attachée à lui au fil du temps, passant du stade de simples collègues à au moins celui d'amis. Sauf que vu la manière dont le soldat la regardait et ce qu'elle lui avait dit quant Clint avait avoué avoir fait un rêve, disons, chaud entre eux, ils avaient clairement dépassé ce stade-là aussi. Et puis en dehors de l'amour naissant qu'elle éprouvait pour lui, Natasha projetait sur lui ce qui venait de lui arriver. Ce serait plus facile de s'inquiéter pour Clinton que de continuer à se ronger l'esprit sur cette faille spatiotemporelle où on avait cherché à la tuer, elle et d'autres personnes avec elle. Cela dit, la rouquine se demandait aussi comment le soldat avait atterri à l'hôpital. Normalement, il devrait être à l'infirmerie du SHIELD, pas dans l'hôpital classique de la ville. Mais au moins, ce mystère-là serait vite résolu. Du moins le pensait-elle...

Une fois arrivée dans ledit hôpital et s'étant renseignée sur la chambre qu'occupait Clinton, l'espionne s'y rendit non sans un certain soulagement à chaque qui la rapprochait de son beau blond. Elle avait terriblement besoin de le voir, autant pour se rassurer sur son état que sur son état émotionnel. Mais une fois qu'elle arriva sur le seuil de sa chambre, ce dernier était en train de dormir, la faisant hésiter. Natasha ne voulait pas le réveiller, mais elle ne se sentait pas non plus de faire demi-tour. Du coup, elle s'abandonna simplement à l'observer, la seule vue du soldat la calmant. Mais Clint finit par regarder dans sa direction, ayant sûrement senti le poids de ses iris perçantes sur lui. Arborant un sourire empreint de douceur, la rousse lui demanda finalement comment il allait. « Ça va merci... Thor a eu pire... Les médecins veulent surtout me surveiller et... Toi, comment vas-tu ? » S'étant installée sur le bord du lit pendant qu'il lui répondait, l'espionne ouvrit les yeux comme deux ronds de flan, tandis que sa bouche formait un "o". Thor ? Blessé ? Mais ça n'avait pas de sens ! Dans sa tête, il était tout bonnement impossible de faire bouger cette armoire à glace, encore moins qu'il finisse à l'hôpital ! Et surtout, qu'est-ce qui s'était passé pendant son absence pour que Clinton se retrouve en compagnie du nordique alors qu'ils ne travaillaient pas dans les mêmes sections ? « Thor est là-aussi ? Je n'arrive pas à y croire ! Il faut absolument que je prévienne Lilith ! Et son frère aussi ! » s'exclama-t-elle en levant, cherchant son portable dans sa poche, et se montrant maladroite dans ses gestes. Ça faisait beaucoup d'informations et de non-sens d'un coup ! « Mais qu'est-ce qui s'est passé ? Il y a eu d'autres blessés ? Pourquoi vous étiez ensemble ? » se mit-elle à demander en chaîne, noyant le pauvre agent Barton sous les questions. Sérieusement, elle partait une journée en repos, et la moitié du pays tombait en ruines !
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 5 Aoû - 21:44

GIVE ME MORE # CLINTASHA
CLINTASHA
Ma mère m'avait abandonné, mon père était mort et mon frère disparu ... Je n'avais plus personne ... Enfin c'était ce que je croyais, jusqu'à ce que Natasha vienne me voir à toute hâte à l'hôpital. Bien sur j'avais Thor qui été un ami, seulement il avait sa famille et ses propres problèmes, je ne voulais pas trop m'imposer, j'avais toujours peur d'être un poids pour les autres. J'ai toujours eu des doutes, mais en voyant Tasha auprès de moi à cet instant présent, j'étais bel et bien soulagé et rassuré. Quand elle m'avait demandé comment j'allais, évidemment je n'avais pas voulu l'inquiéter, seulement Tasha était loin d'être bête ... Pour le moment j'avais la moitié de mon ouïe, quand j'aurais un autre appareil auditif de Stark Industrie, se ne serait plus un problème. Heureusement j'avais appris à lire sur les lèvres, et je connaissais très bien le langage des signes, seulement je ne parlais de ma surdité à personne ... Jusque la au SHIELD, il y avait que les médecins qui étaient au courant de mon état. Les médecins avaient voulut me garder, avant tout pour surveiller mon coeur et mon cerveau, à cause de cette électrocution. D'ailleurs j'avais encore des douleurs musculaires, enfin je préféré ne pas y penser, je savais qu'il y aurait pus avoir des conséquences plus graves, d'ailleurs c'était pour ça que je resté en observation. J'avais hâte d'avoir des nouvelles de Thor ... Mon ami avait bien plus dérouillé que moi. Lorsque je vins à parler de Thor à Natasha, de suite celle-ci paniqua, chose toute à fait normal, comment imaginer Thor finir dans un hôpital ? Ce mec était une montagne de muscle! J'eu un léger rire à l'évocation du frère de Thor.

-Oh ne t'en fais pas pour son frère, je l'ai eu sur le portable de Thor, dès que je lui ais dit que son frère était à l'hôpital, il a raccroché, je pourrais même parier qu'il est déjà la, par contre Lilith ?

Hum ... Thor m'aurait-il caché une éventuelle petite amie ? Je gardais un petit sourire en coin, lorsque je fus pris d'une vague de vertige, m'obligeant à me coller à mon oreiller. Aux prochaines questions de la rousse, je fermais des paupière prenant une profonde inspiration. Ouvrant à nouveau les yeux, je chercha à nouveau mes mots.

-C'est tellement compliqué Tasha ... Je dirais même que c'est une histoire de fou ...
date du RP
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Jeu 30 Aoû - 23:01
you stole my heart and my thoughts ft Clinton & NatashaLorsqu'on travaillait au SHIELD, on connaissait les risques encourus pour soi et pour ses coéquipiers. Pour cette raison, Natasha avait toujours su faire la différence entre vie privée et vie professionnelle. Mis à part à de très rares occasions, elle n'était jamais sorti avec quelqu'un qui bossait dans son service ou avec un autre agent de terrain. De toute façon, vu sa propension à mettre son boulot en premier dans sa vie, aucune de ses relations n'avaient duré bien longtemps. Mais depuis que Clinton était entré dans sa vie, depuis qu'il s'intéressait franchement à elle sans toutefois s'immiscer dans sa vie, qu'il cherchait à l'apprivoiser tout en douceur et avec patience, la rouquine était peu à peu passer de la curiosité à une véritable fascination, pour finalement développer des sentiments forts à son égard. Elle aimait sa façon d'être, l'homme qu'il était intérieurement, tout à la fois que son physique. Mais voilà, il y avait un mais. La jolie rousse craignait de perdre cette attraction qu'il y avait entre eux si jamais elle tentait quoi que ce soit. Car peut-être que la réalité ne rejoindrait pas le rêve, et qu'une étreinte éphémère briserait ce magnétisme. A moins que cette peur ne soit qu'un prétexte pour masquer une crainte plus complexe ? Parce que si au contraire ça fonctionnait, arriverait-elle à s'ouvrir à lui, entièrement et complètement ? Parviendrait-elle à lui faire confiance ou lui ferait-elle du mal ? Quelle que soit la réponse, Natasha avait accouru au chevet de son soldat, inquiète et ressentant le besoin vital de l'avoir prêt d'elle. En dépit de ce qu'elle venait de traverser, le plus important pour elle à ce moment-là était de s'assurer que Clinton allait bien. Pour cette histoire de faille spatio-temporelle, elle verrait plus tard. De toute façon, la Garde Rouge était déjà sur le coup, alors il valait mieux faire profil bas en attendant de voir s'il y aurait un retour, ou s'ils allaient noyer le poisson. Son instinct lui disait que ce serait plutôt la seconde option...

Et comme si ça ne suffisait pas, Natasha apprit que Thor était ici lui-aussi, mais dans un état bien pire que celui de Clinton. Aussitôt la rousse se leva pour attraper son téléphone. Loki et Lilith devaient être prévenus au plus vite ! « Oh ! Ne t'en fais pas pour son frère, je l'ai eu sur le portable de Thor. Dès que je lui ai dit que son frère était à l'hôpital, il a raccroché. Je pourrais même parier qu'il est déjà là. Par contre, Lilith ? » La réaction de Loki ne l'étonna pas vraiment. Après tout, elle-même avait été choqué d'apprendre une nouvelle pareille... Thor, ce colosse que rien ne pouvait faire bouger, qui était une véritable force de la nature, blessé et envoyé à l'hôpital ? Impossible ! Et pourtant... Il faudra qu'elle passe le voir plus tard. Ils n'étaient peut-être pas de supers amis, mais la rouquine l'appréciait grandement et, maintenant qu'il était le petit-copain de sa meilleure amie, ils allaient assez souvent. Quant à Lilith, l'espionne fut étonnée que Clint ne soit pas au courant. « Euh oui, ils sont ensemble depuis un moment maintenant. » expliqua-t-elle en espérant ne pas avoir fait une bêtise. Natasha ne voulait pas ruiner l'amitié entre Thor et Clint. Cependant, ce dernier ne semblait pas mal le prendre et affichait au contraire un sourire en coin. Jusqu'à ce que son visage change et qu'il ferme les yeux en laissant sa tête retombée sur l'oreiller. La rousse comprit qu'il ne devait pas se sentir très bien et revint aussitôt auprès de lui. « Ca va ? » s’inquiéta-t-elle. « Je peux appeler une infirmière si tu veux. » Ou même aller la chercher par la peau des fesses pour gagner du temps... D'ailleurs, qu'est-ce qu'ils leur était arrivés à Thor et à lui pour qu'ils terminent à l'hôpital ? « C'est tellement compliqué Tasha... Je dirais même que c'est une histoire de fou... » Mmm, pas pire que ce qu'elle avait vécu il y avait encore une heure à peine. Car même si Natasha aimerait qu'il ait vécu quelque chose de similaire pour se dire qu'elle n'était pas cinglée, c'était déjà complètement improbable que ça puisse arriver une fois alors deux... « Raconte toujours. » l'encouragea-t-elle avec douceur en venant s'asseoir près de lui. Puis, après une hésitation, elle posa une main sur la sienne mais évita de croiser son regard tout de suite. Elle n'avait pas envie de se mettre à rougir comme une adolescente.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Jeu 13 Sep - 19:26

GIVE ME MORE # CLINTASHA
CLINTASHA
J'eu un petit sourire en coin en entendant le prénom "Lilith", évidemment je mettais tellement focaliser sur Tasha, que je n'avais pas vraiment fait attention au reste. Dommage! car visiblement j'étais en train de louper quelque chose ... "Thor espèce de sale petit cachottier!" , il n'avait même pas partagé son coup de coeur avec son meilleur ami. Une seconde! ... Suis-je son meilleur ami ? Y avait plutôt intérêt, je lui avais sauvé les fesses, ce n'était pas rien! certes j'avais faillit y passer, ont avaient vécus quelque chose de ... Fou ? Dingue ? .. Bref, dès qu'il irait mieux, je devais aller voir Thor, pas pour parler que de Lilith évidemment, même si oui, j'allais aborder ce sujet. ... C'est un vertige qui me rappela que j'étais dans un lit d'hôpital, et que la forme n'était pas au rendez-vous. Natasha était toujours auprès de moi, et je ne me lassé pas de croiser son regard. Je retiens la rousse, en lui serrant davantage, la connaissant, elle irait chercher une infirmière par la force, seulement je n'avais eu qu'un vertige, rien de bien méchant.

-Ce n'est rien, un vertige, j'oublie assez facilement ou je suis ....


J'eu un soupire. Un soupire qui voulait dire "non je ne veux pas rester ici, je veux rentrer chez moi!". Le genre de phrase que pourrait dire un gosse en colère. Enfin je suis loin d'être un enfant, et je devais prendre sur moi-même, puis pourquoi s'embêter d'une infirmière, lorsque j'avais Tasha ? Puis celle-ci revint au, comment j'avais fini dans cet hôpital. Me passant une main dans les cheveux, j'eu un nouveau un soupire.

-Si je te raconte, tu ... Tu va partir, se serait même tout à fait compréhensible d'ailleurs, je suis bon à enfermer et ... Je n'ai aucune envie de te perdre Tasha ... Je ne veux pas non plus te mentir, mais ce que je vais te raconter est tellement ... Enfin sache que je t'aime et ... Je comprendrais, bref ...


Je croisais le regard de la rousse, hésitant encore un instant, avant de commencer par le plus gros titre, voir si Natasha allait fuir ou vraiment rester. Sans oublier, que je venais légèrement de lui dire à voix haute, que je l'aimais, tant qu'à balancer des bombes, autant bien le faire.

-Je me suis retrouvé dans ... Une sorte d'autre dimension, enfin comme un monde parallèle ...


Je n'osais même pas relever la tête, la seule chose que j'attendais, c'était un mouvement, suivi d'un claquement de porte, pourquoi pas aussi, Natasha qui dirait "camisole!"
date du RP
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Jeu 13 Sep - 23:55
you stole my heart and my thoughts ft Clinton & NatashaVoyant qu'il se sentait mal et inquiète pour sa santé, Natasha demanda à son soldat s'il avait besoin d'une infirmière. D'ailleurs, elle était prête à y aller même s'il refusait. Car qu'il soit simplement fatigué ou que ce soit autre chose, la rouquine ne voulait prendre aucun risque et s'assurer qu'il n'avait rien de plus grave que ce qu'il lui disait. Déjà qu'il avait longuement été hospitalisé après l'explosion qui avait eu lieu lorsqu'il était militaire, hors de question qu'il retourne dans une de ces chambres si triste et déprimante pour une autre éternité. Natasha n'aimait pas les hôpitaux, ces lieu synonyme de maladies, de blessures et de morts. Elle se souvenait encore parfaitement des coéquipiers qu'elle avait eus, et qu'elle s'était forcé à venir voir dans cet endroit sinistre. Ou pire encore, lorsqu'elle n'avait même pas besoin de se déplacer car la personne n'était plus de ce monde. Natasha s'était engagée dans un boulot où il n'était pas bon de se faire des amis. Comme chez les militaires d'ailleurs. On ne savait jamais si on allait revenir en même nombre que lorsqu'on était parti. Et pourtant, même en prenant le plus des précautions, il était impossible de rester de marbre. On finissait toujours par s'attacher aux personnes qu'on fréquentait tous les jours. Autant dire que l'angoisse qu'on ressentait lorsqu'on travaillait avec une personne qu'on aimait était encore pire que la mort elle-même ! Heureusement, Clinton semblait n'avoir que des blessures superficielles. Il n'empêche, elle ne se sentirait mieux qu'une fois qu'il serait sorti de là. « Ce n'est rien, un vertige, j'oublie assez facilement où je suis... » répondit-il en enveloppant son poignet de ses doigts, comme s'il avait lu en elle, ce qui était sûrement le cas d'ailleurs... Depuis le début, Clinton semblait capable de deviner ses pensées et ses intentions. Apaisée par ce contact, la jolie rousse accepta de rester auprès de lui et de remettre à plus tard sa quête d'appeler une infirmière. Quête qu'elle oublia même carrément devant le soupire de son collègue et la pensée que cela évoqua en elle. Clinton avait l'air tellement désabusé d'être ici que l'espace d'un instant, Natasha envisagea de lui proposer de le prendre chez elle le temps qu'il se remette complètement, ou de venir habiter chez lui s'il préférait. Mais cette invitation ne passa pas la barrière de ses lèvres. L'espionne, toute amoureuse qu'elle soit, était encore dans la retenue. Peut-être parce qu'elle craignait ce qui pourrait se passer si elle brisait le carcan de leur relation officiellement professionnelle ? Car Natasha se connaissait et savait parfaitement que, si elle cédait, elle se laisserait emporter dans cette passion qui la brûlait de l'intérieur. De reine des glaces elle deviendrait une tigresse. Alors à la place, n'ayant pas encore le courage de franchir ce pas, la rouquine demanda plutôt à Clinton comment il s'était retrouvé dans cet état, surtout qu'il lui avait parlé de Thor. Or, pour autant qu'elle se souvienne, aucun mission n'était prévu entre eux deux, le colosse nordique ne servant que de gilet par-balles au roi de Génosha. « Si je te raconte, tu... tu vas partir. Ce serait même tout à fait compréhensible d'ailleurs, je suis bon à enfermer et... Je n'ai aucune envie de te perdre Tasha... Je ne veux pas non plus te mentir, mais ce que je vais te raconter est tellement... Enfin sache que je t'aime et... Je comprendrais, bref... » A ses paroles, Natasha se raidit aussitôt. Est-ce qu'elle avait bien entendu ? Est-ce qu'il venait bien de dire les mots qu'elle croyait avoir entendus ? Impossible... Et pourtant ! Son cœur se mit alors à s'accélérer, sans qu'elle ne puisse rien y faire. Il pouvait maintenant lui avouer tout ce qu'il voudrait, rien ne lui paraitrait plus dingue que ça ! Car Natasha avait beau savoir que Clinton lui courrait après depuis le début, entendre ces mots de vive voix alors qu'ils n'étaient pas ensemble et qu'ils ne le seraient peut-être jamais la laissaient complètement abasourdie. Ainsi, lorsqu'il reprit la parole, ça lui sembla être à des kilomètres d'elle, tant elle était concentrée sur son « Je t'aime » sorti de nulle part. « Je me suis retrouvé dans... Une sorte d'autre dimension, enfin comme un monde parallèle... » Mmm... de quoi parlait-il ? Un monde parallèle ? Lui-aussi s'était retrouvé dans une spirale spatio-temporelle ? C'était fou aussi ça, mais pas autant qu'il lui avoue ses sentiments. « Je... » Natasha chercha quoi répondre, mais dut accepter que rien ne venait car elle ne savait pas par où commencer. Finalement, incapable de rester insensible à la déclaration que Clinton venait de lui faire, l'espionne cessa de réfléchir et écouta son cœur. « On verra ça plus tard. » déclara-t-elle avant de venir capturer les lèvres du militaire avec ferveur, s'allongeant à moitié sur lui et ses mains venant saisir fermement son tee-shirt. Le reste avait peu d'importance, même si le reste en question était tout de même un voyage dans une faille spatio-temporelle. Mais quitte à être complètement fous, autant l'être d'amour. ©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mer 3 Oct - 14:55

GIVE ME MORE # CLINTASHA
CLINTASHA
Je n'avais pas besoin d'une infirmière ou je ne sais quoi d'autre, la présence de Natasha me suffisait. C'était aussi à moi de faire attention, seulement je venais facilement à oublier mon état, surtout quand je me retrouve face à la rousse. Ce n'était pas la première fois, que Natasha me voyait dans ce genre de lieu, en tout cas, j'espère que ça n'allait pas devenir une habitude ... A chaque fois ma fierté en prenait un sacré coup. En voyant Tasha s'inquiéter, je pris son poignet, je connaissais que trop bien son caractère, je ne voulais pas qu'elle aille traumatiser le service de l'hôpital. La question du comment j'avais fini ici, revint rapidement aux lèvres de Natasha et en aucun cas, je ne voulais lui mentir ... Je ne voulais pas non plus la perdre, mais je l'aimais trop pour lui mentir, de plus, en ce qui concerné le mensonge, j'étais lamentable, la preuve avec ce rêve que j'avais fait ... J'avais fuit Tasha et celle-ci avait rapidement compris que je lui caché quelque chose. Non pas de mensonge. Avant de lui parler de ce qui c'était passé, je voulais d'abord lui dire ce que je ressentais pour elle. A quoi bon lui cacher davantage ? Puis ça devait bien se voir de tout façon ... Me lançant, je pus voir celle-ci se raidir, et en ce qui concerné le reste, disons que j'étais bien trop inquiet par rapport à sa réaction, pour voir que j'avais visiblement perdu celle-ci ... Natasha semblait complètement ailleurs, après, peut-être qu'elle se disait "mais qu'est ce que je fou avec ce cinglé ?", ou "bon, on l'enferme comment celui-là ?", mais son regard disait autre chose. Celle-ci reprit la parole, enfin la parole ... Disons plutôt un mot ... Oh m*rde ... J'avais fait buguer Natasha ... En même temps, il y aurait de quoi avoir le cerveau en mode, bug, pause, redémarrage, veuillez patienter ... Non mais tant qu'à être cinglé, autant l'être jusqu'au bout, j'étais en train de comparer Natasha à un ordinateur, ça n'avait vraiment rien de sexy. Puis lorsqu'elle sortie de sa transe, cette fois-ci, ce fut moi qui eu un bug ... A mais complètement! Tasha venait de m'embrasser ? Fallait que je devienne fou bien plus souvent, en tout cas je n'allais pas laisser l'occasion passer, même si sur le coup, je m'y étais vraiment pas attendus. Je répondis à son baiser d'une manière très fiévreuse, voir un peu trop dans mon état ... Enfin surtout dans un hôpital, mais bref ... Si je me retenais pas, Natasha n'aurait plus de t-shirt, mais je me retins, un sourire en coin.

-Ouahou! faut que je me retrouve dans des mondes parallèles bien plus souvent, à moins que je sois fou, mais bon ... Disons que la je n'y vois aucun inconvénient, au contraire


Dis-je tout en affichant un air de canaille.
date du RP
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Lun 12 Nov - 12:23
you stole my heart and my thoughts ft Clinton & NatashaÇa faisait un moment maintenant que les deux agents se courraient après, ou plutôt que Natasha le laissait courir. Peu à l'aise avec ses sentiments naissants et n'étant pas certaine que ce soit une bonne idée de nouer ce genre de relation avec un collègue, surtout que ses projets d'avenir se situaient au travail et non pas dans une potentielle famille, Natasha s'était toujours montrée professionnelle, en tout cas au maximum de ses limites face à la tentation, avec Clint. Mais voilà, résister à son envie de se jeter dans ses bras devenait de plus en plus dur. C'était comme s'ils se connaissaient depuis toujours, comme si leur rencontre était prévue de même que leur histoire. Et c'était complètement dingue de penser ça, l'espionne le savait parfaitement. Ça la perturbait d'autant plus qu'elle n'avait jamais été du genre romantique, et encore moins cœur d’artichaut. Mais il y avait un truc entre eux, et elle ne pouvait le nier. Alors quand elle avait vécu cette folie dans le royaume d'Aladin, folie qu'elle savait être réelle mais que son esprit logique refusait tout bonnement d'accepter, c'était naturellement vers celui qui faisait battre son cœur qu'elle s'était tournée. Perturbée, la rouquine avait besoin de se raccrocher à quelqu'un en qui elle avait une confiance aveugle et qui serait toujours là pour elle. Sauf que Clint était à l'hôpital, ce qui avait ajouté de l'angoisse et de la peur à son état de paumée. Le cocktail parfait pour que sa vulnérabilité soit à découvert. Lorsque son beau soldat lui avait fait part de ses sentiments, il n'en avait donc pas fallu plus pour qu'elle craque et qu'elle se réfugie dans ses bras et sur ses lèvres. Natasha était une femme forte et indépendante, il n'empêche que pouvoir compter sur quelqu'un en toute circonstance était en train de changer sa perception de la vie. C'était rassurant de pouvoir laisser sa carapace de côté en sachant que quelqu'un d'autre prendrait soin d'elle. Et depuis le temps que Clint l'attendait sans jamais cacher ses sentiments mais sans non plus jouer les harceleurs, il méritait bien qu'elle se donne enfin entièrement, sans doute et hésitation. De toute façon, à un moment donné, il y aurait bien fallu qu'elle prenne une décision et qu'elle arrête de le faire mariner, c'était désormais chose faite. « Ouahou ! Faut que je me retrouve dans des mondes parallèles bien plus souvent, à moins que je sois fou, mais bon... Disons que la je n'y vois aucun inconvénient, au contraire. » Natasha s'esclaffa. Qu'importe les situations, il restait toujours le même. Un véritable roc avec un sourire malicieux qui apportait le soleil même dans les pires situations. « Eh bien peut-être que j'aime les fous parce que moi-aussi je suis folle. » supposa-t-elle, tout en se disant qu'il n'imaginait pas à quel point puisqu'elle aussi avait fait un voyage temporel, sauf qu'elle était allé dans un autre espace spatio-temporel. Peut-être qu'elle rêvait tout ça ? Eh bien même si c'était le cas, elle ne regrettait pas d'avoir embrassé Clint et comptait bien le refaire dans la réalité. C'est alors qu'un raclement de gorge se fit entendre derrière eux. Toujours à moitié allongée sur son soldat, Natasha tourna lentement la tête en direction de la porte. « Excusez-moi, je viens juste faire quelques vérifications. » annonça une infirmière qui hésitait visiblement entre l'embarras et le blasement. « Oh mais oui, faites. » fit la rouquine en se levant tout en affichant un regard amusé à son nouveau petit-ami. « Est-ce que vous savez quand il pourra sortir ? » s'enquit-elle ensuite, cherchant à savoir si elle pouvait le ramener chez elle pour en prendre soin ou si elle allait devoir faire preuve de patience. « Non, mais le médecin en charge de monsieur Barton devrait passer d'ici la fin de la journée pour établir s'il peut d'ores et déjà rentrer ou si nous devons le garder en observation. » Natasha hocha la tête, se disant qu'elle pourrait toujours se servir de ses charmes pour sortir Clint de là le plus rapidement possible au besoin. Surtout qu'elle savait à quel point il avait horreur d'être ici. L'infirmière fit ses vérifications puis sortit de la chambre, laissant à nouveau les tourtereaux tous seuls. « Mmm, je ne sais pas comment te le dire, alors je vais être franche avec toi. Moi-aussi je me suis retrouvée dans une faille spatio-temporelle. Sauf que moi j'étais chez Shéhérazade et les 1001 nuits. » lâcha-t-elle de but en blanc, se disant que de toute façon il n'y aurait pas de bon moment pour le lui dire, et aussi pour le rassurer sur son état mental. Enfin, pas sûr que ce soit vraiment rassurant, mais au moins il se sentirait moins seul. « Et quand je suis revenue, je me suis rapidement planquée. La Garde Rouge n'a pas tardé a débarquer. Je me dis que tu devrais garder pour toi ce que tu as vu. Jusqu'à ce qu'on comprenne ce qui s'est passé en tout cas. » La conversation était redevenue sérieuse, mais l'espionne jugea qu'il valait mieux en parler tout de suite. Après tout, avec la Garde dans les parages, c'était leur vie-même qui était en jeu... ©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Sam 24 Nov - 13:41

GIVE ME MORE # CLINTASHA
CLINTASHA
Combien de fois Natasha m'avait vue à l'infirmerie ? Sans oublier la fois, ou c'était grâce à elle que j'y étais retourné. Bon la je n'étais pas à l'infirmerie, mais dans un hôpital, mais ça ne l'avait pas empêché de venir. Si je n'aurais pas eu Natasha, je sais que personne ne serait venu, enfin sauf les médecins, mais disons que c'était légèrement leurs boulots de me soigner. Racontant ce qui c'était passé à Tasha, tout en ayant peur qu'elle ne me fuit, je fus plus qu'heureux, de voir que c'était même tout le contraire. L'agent du SHIELD n'avait pas fuit, non, elle m'avait sauté dessus! je n'allais pas m'en plaindre, surtout que je venais tout de même de lui déclarer que j'étais amoureux d'elle ... Oh oui je savais qu'il y avait des risques, notre boulot était dangereux, mais j'étais fou amoureux d'elle, et rien je ne pouvais nier ce sentiment. Alors que j'avais répondu à rouquine que j'étais sans doute fou, celle-ci me répondit qu'elle devait aussi être "folle" ... J'arquais un sourcil à ses paroles ... Hum ... Il y avait quelque chose qu'elle ne m'avait pas dit ... Alors que j'allais reprendre la parole, c'est un raclement de gorge qui me sorti de mes pensées, détournant la tête vers le bruit, je pouvais voir une infirmière attendre, Natasha toujours sur moi ... La situation était juste à mourir de honte et de rire aussi. Tasha repris la parole et demanda à l'infirmière quand est-ce que je pourrais sortir, ah oui bonne question! non mais oh .... Comment elles parlent de moi les filles la ? Je suis présent! allô! enfin lorsque l'infirmière me repartie, Tasha repris la parole. Aux paroles de Natasha, je me redressais rapidement, voir trop rapidement ... M*rde Clint calme toi, me rallongeant, je regardais celle-ci de haut en bas, elle ne semblait pas blessée, mais j'allais avoir besoin de vérifier (bien oui quand même).

-Comment tu va ? Tu n'es pas blessé ? Personne ne t'a fais de mal ?


Puis j'eu un soupire, hochant la tête, ressentant bien trop d'émotion à la fois.

-Ne t'en fais pas, je ne comptais pas en parler ... Sauf à toi et Thor bien sur, il était avec moi et il s'en est prit plus que moi ... C'est fou ce qui c'est passé ... Tu étais seule ? Ou il y avait des personnes avec toi ?
date du RP
⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Give me more # Clintasha
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL N°II :: RPS :: RPS ABANDONNÉS-
Sauter vers: