RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Nice to meet you, between two punches ☆ Blodwyn
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Invité
Invité
avatar



Dim 12 Aoû - 22:47
never touch a girl
blodwyn & isaline

 
« I'll give you a kick in the butt, asshole ! »
La belle blonde se leva de dessus son petit-copain, sur qui elle avait décidé de camper pendant qu'il fumait, allongé dans son lit. Depuis leurs retrouvailles, Isaline passait le plus clair de son temps avec lui et, à vrai dire, elle ne lui laissait pas vraiment le choix. Nicholas était d'ailleurs maintenant pris entre son jumeau et sa copine, au point que cette dernière doutait qu'il parvienne à avoir du temps rien pour lui. Mais bon, elle était possessive et elle avait attendu son retour pendant trop longtemps, sans compter qu'elle avait longuement cru l'avoir perdu définitivement... Alors maintenant qu'il était de retour, elle refusait de le lâcher, purement et simplement. L'amour qu'elle lui vouait était toujours aussi intense, et elle n'avait pas de temps à perdre en fioriture. Ils s'aimaient depuis leur adolescence et se connaissaient parfaitement. Paradoxalement, Isaline jugeait qu'il valait mieux attendre un peu avant de décider à emménager ensemble. Peut-être à cause de son lien si particulier avec son père ? Quoi qu'il en soit, ce fut avec sa démarche féline que la voleuse se mit debout, laissant son homme se préparer pour aller travailler. Il avait une mission à effectuer ce soir, et la blonde allait donc devoir se passer de sa présence. Néanmoins, avant de le laisser partir, Isaline hissa une dernière fois ses jambes autour de sa taille pour capturer ses lèvres dans un baiser torride. « Reviens-moi vite mon héros. » murmura-t-elle ensuite à son oreille, avant de le laisser quitter la pièce. Isaline laissa ensuite échapper un soupir. Elle ne supportait pas la distance entre eux, ça la rendait de mauvais poil. Enfin, plus que d'habitude. Du coup, la voleuse avait prévu d'aller voir un spectacle dans les collines de Krölik. Un cirque s'y était installé et elle comptait bien aller y faire un tour. Ça lui changerait les idées le temps que son mec revienne.

***

Le spectacle touchait à sa fin, et le numéro suivant laissa Isaline complètement éblouie. Une jeune femme brune, svelte et dynamique entra en scène avec un violon en main. Elle se mit à jouer tout en dansant, tandis que d'autres danseurs prenaient place à leur tour, la mettant en valeur et remplissant la scène pour un spectacle encore plus grandiose. La musique elle-aussi, qui partait dans des tonalités techno avec le violon rendait le tout impressionnant. Pour autant qu'elle s'en souvienne, Isaline n'avait jamais assisté à ce genre de numéro depuis le temps qu'elle venait au cirque. Et franchement, pour elle qui aimait la danse, ça lui donnait envie de s'y remettre ! Peut-être irait-elle parler à cette artiste en sortant... Difficile à prévoir, tout dépendrait si cette sensation d'émerveillement serait encore présente à la fin du spectacle ou pas.

Une fois dehors, un léger sourire aux lèvres, Isaline fut satisfaite de se rendre compte que le temps était passé incroyablement vite. Nicholas était peut-être déjà rentré, mais elle ne voulait pas le déranger des fois que ce ne soit pas le cas. L'envie de lui téléphoner ou de lui envoyer un SMS la démangeait, mais si jamais il était en mauvaise posture ou qu'il devait simplement rester discret, il était hors de question qu'elle mette sa vie en danger ou lui fasse rater sa mission. Son père en serait trop heureux pour l'utiliser contre elle. A la place, Isaline décida donc de faire un peu le tour du cirque, se disant qu'elle apercevrait peut-être la danseuse de tout à l'heure. Mais alors qu'elle se dirigeait vers les caravanes, elle entendit un bruit qu'elle ne connaissait que trop bien. « Des alcoolos ? Ici ? Mmm, encore des jeunes qui devaient se faire une petite fête pas loin et qui ont décidé de venir ici. » pensa-t-elle. Et en effet, ses doutes se confirmèrent lorsqu'elle aperçut plusieurs types qui marchaient en manquant de tomber à chaque pas. Ils étaient cinq et, malgré leur fort taux d'alcoolémie, il était clair qu'ils restaient dangereux. A ceci près que la voleuse ne connaissait pas le danger, puisque c'était d'elle qu'il fallait se méfier lorsqu'elle était dans les parages. Isaline les ignora, elle ne voulait pas gâcher cette belle journée et cette soirée qui avait commencé tout aussi bien. Mais moins de quelques secondes plus tard, elle entendit des bruits de bagarre et une voix de femme se mêler à la voix des autres tarés. Se retournant, la voleuse fronça les sourcils et se hâta vers l'endroit d'où s'élevaient les voix. La danseuse était aux prises avec la bande des ivrognes et se débattaient. Sans attendre, la blonde fonça dans le tas, un sourire assassin aux lèvres. Une bonne journée ne pouvait pas se terminer sans une bonne baston, et l'occasion se présentait justement devant elle. Poing serré et utilisant de l'élan, Isaline fracassa le nez du premier type qui se présenta à elle. Comme son oncle, son père et les jumeaux le lui avait appris, elle se mouvait dans une danse martiale qui mit rapidement les cinq nazes à terre. Se battre était un art, et Isaline le pratiquait avec élégance. Elle se tourna ensuite vers la brune. « Ah ! Ça fait du bien de se défouler ! » déclara-t-elle, ses yeux brillant de plaisir et de dangerosité. Néanmoins la voleuse se reprit, ne pouvant cependant s'empêcher de sourire. « Je m'appelle Isaline. J'ai assisté au cirque et j'ai vu votre numéro, et je pense pouvoir dire que c'est le vôtre qui m'a le plus impressionné. C'est la première fois que je vois quelqu'un allier danse et musique de la sorte. » la complimenta Isaline, ce qui n'était pas peu dire. D'une nature asociale, il fallait vraiment que l'artiste lui ai plu pour qu'elle déroge à ses propres règles en se montrant aimable. Enfin, quant on oubliait l'entrée fracassante qu'elle avait faite en envoyant les ivrognes au tapis.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Ven 24 Aoû - 20:16

NICE TO MEET YOU, BETWEEN TWO PUNCHES
 
Aujourd'hui j'avais spectacle dans un cirque! je n'étais pas du genre "pour les cirques", c'était surtout par rapport aux animaux et leurs conditions de vie, mais je connaissais bien ce cirque, il y avait des chevaux et parfois des éléphants, mais c'était assez rare, les dresseurs voulaient privilégier le bonheur des animaux, et ne faire que quelque rares spectacles, pour montrer ce qu'ils avaient réussi à leur apprendre. Lorsque j'avais été demandé pour y faire un spectacle de danse et de violon, j'avais de suite accepté. J'avais parlé avec le gérant du cirque, et celui-ci voulait quelque chose qui représente l'Afrique, aucun problème! j'avais déjà ma petite idée en tête. Nous étions en fin de semaine et j'avais fait des spectacles du lundi, jusqu'à ce dimanche soir. Au cirque on se reposait la journée et on reprenait le show le soir. Ayant toujours assez de mal à tenir en place, la journée j'aimais aller aider les dresseurs, ainsi qu'assister aux entraînements des autres artistes, mais en ce dimanche, j'avais davantage réussi la fatigue me tomber dessus. C'était l'heure de mon dernier spectacle et c'était toujours avec un immense sourire, que je venais monter sur scène. J'étais accompagné d'une chanteuse africaine et le thème était basé sur les Masaï. C'était toujours un véritable plaisir de jouer et de danser, j'arrivais toujours à partir dans des rêves différents, et cette fois-ci, je pouvais facilement m'imaginer au Kenya. La savane autour de moi, puis les petits villages, sans oublier les hautes herbes ou l'on pouvait y voir des arbres, pouvant y cacher des prédateurs. Une source d'eau, des sourires, des enfants qui courts ... Encore une fois j'étais parti dans mon monde et lorsque la musique cessa, j'en avais les larmes aux yeux. C'était mon dernier spectacle dans ce cirque, du moins pour le moment, saluant le publique, je rejoignis ma loge qui se trouvé assez éloigné du chapiteau. Exténué mais toujours aussi heureuse, c'est des bruits de pas, qui fit que je m'arrêta, me mettant en garde, ayant l'habitude de croiser des ivrognes. Cette fois-ci ce fut une bande qui vint me harceler, je pouvais très bien hurler, le spectacle n'était pas fini au cirque, je devais me débrouiller seule, seulement je ne me voyais pas me battre, après avoir dépensé autant d'énergie. En garde un premier coup partie dans l'entrejambe de l'un des hommes, mais je fus rattrapais, par l'un des ivrognes que je n'avais pas vue, sur le coup j'eu un cri de surprise, avant de lui coller mon poing en pleine figure. Mon sourire ayant bel et bien disparu, je redoutais ce qui allé se passer, jusqu'à ce qu'un "ange", oui pour moi c'était un ange, me vienne en aide. La femme qui venait d'arriver ne faisait pas parti du cirque, mais elle pourrait parfaitement y travailler, elle avait des très grandes capacités au combat. Ce qui me dérangea un peu ... C'est que celle-ci semblait vraiment s'amuser à mettre les hommes à terre ... Bon après c'était eux qui avaient commencé, puis ça pouvait être l'effet de l'adrénaline. Lorsque la blonde eu terminé, elle se retourna vers moi, prenant la parole.

-Ouah ... Hum ... Merci et merci pour ...


Je pointais du doigt les ivrognes qui fuyaient.

-Ce soir je n'avais vraiment pas la force de me battre, mais vous, ouahou! vous vous débrouillez super bien!
code by bat'phanie


Le spectacle :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Jeu 4 Oct - 18:15
never touch a girl
blodwyn & isaline

 
« I'll give you a kick in the butt, asshole ! »
Mmm... quel plaisir de tabasser des ivrognes ! Quelle jouissance d'entendre leurs os craqué sous les coups, de les mettre à terre et de leur faire avaler la poussière ! Isaline ne se lassera jamais de ce magnifique spectacle de voir des porcs pareils se prendre la raclée qu'ils méritent tant ! Elle pourrait faire ça toute la nuit sans se lasser un seul instant, sans compter que chaque goutte de sang versé ne rendait le moment que plus excitant ! Cependant, le combat manqua un peu de challenge. Vu le nombre de grammes d'alcool qu'ils devaient avoir dans le sang, Isaline avait l'avantage sans vraiment le mériter. Mais bon, c'était une victoire et, au final, c'était tout ce qui comptait. Une fois les sales types au tapis, la belle blonde afficha un sourire satisfait, et même heureux comme si elle venait de passer un fantastique moment (ce qui était le cas pour elle, psychopathe sadique qu'elle était). Rien ne valait une bonne baston pour sentir le sang refluer dans ses veines... tandis que celui de ses ennemis s'égouttait au sol. Mais passons. Car bien qu'il était toujours agréable de contempler son œuvre, Isaline n'était pas seule. Elle se retourna d'ailleurs vers la danseuse et musicienne pour lui demander comment elle allait, tout en prenant soin de se recomposer un visage amical et avenant. Parce que dans le cas contraire, même si elle était venue pour l'aider, pas sûr que la jeune artiste se sente rassurée d'être accueillie par une folle sortie tout droit de l'asile. A choisir, les ivrogne faisaient moins peur... « Ouah... Hum... Merci et merci pour... » Isaline comprit de qui elle parlait sans avoir besoin de regarder vers où le doigt de la miss pointait. « T'avoir débarrassée de ces parasites ? Aucun souci. Je ne dis jamais non à un peu d'exercice. » sourit-elle de manière un peu effrayante. Puis elle reprit un visage normal. « En tout cas, je profite de t'avoir en face à face pour te féliciter de ta performance de ce soir. J'ai particulièrement adoré ta prestation ! De mon côté j'ai fais de la danse classique et je connais un peu le piano et la guitare, donc je ne peux que comprendre à quel point ce que tu fais est impressionnant. » Parfois les gens ne se rendaient pas compte que danser tout en jouant était une sacrée gymnastique de l'esprit et demandait une énergie et une maitrise exceptionnelles. « J'imagine que tu dois être bien fatiguée. Ça fait longtemps que tu fais ça ? » demanda-t-elle dans un sourire, se sentant particulièrement de bonne humeur après avoir tapé sur des déchets humains et curieuse d'en apprendre plus sur le travail artistique de cette jolie brune.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 25 Nov - 13:23

NICE TO MEET YOU, BETWEEN TWO PUNCHES
 
Je n'étais pas tombé sur un sauveur, mais une sauveuse, et pas n'importe qu'elle sauveuse ... Cette femme était vraiment magnifique! elle avait un très beau regard de biche, et du talent dans la lutte aux corps à corps ... Hum ... J'étais sur que cette femme devait avoir des autres talents cachés. Un petit côté psychopathe ? Oh oui, surtout à voir la façon dont celle-ci observait son oeuvre ... Je ne pus m'empêcher d'afficher un sourire ... Non ce n'était pas drôle, des mecs étaient en sang et au sol, mais après tout, c'était eux ou moi. Je remerciais la blonde, puis j'eu un rire à ses paroles.

-Oh que je comprends ... Un trop plein d'énergie, des imbéciles et on se retrouve libéré


Dis-je à la femme avec un clin d'oeil. Oui je suis une artiste, danseuse, musicienne ... Mais je sais aussi me battre, seulement la, je n'avais plus du tout d'énergie, si cette femme ne serait pas arrivé, j'aurais passé un très mauvais moment, d'ailleurs à cette pensée, j'eu un frisson de dégoût. Qu'est ce que l'alcool pouvait rendre les gens bêtes ... En particulier les hommes ... Ou c'était moi qui été sexiste. Puis la blonde repris la parole et je lui offris une petit révérence, c'était l'effet des compliments.

-Merci beaucoup ... Han de la danse classique ? C'est tellement magnifique, au début on souffre mais après on arrive enfin à se libérer, du coup ... J'aimerais bien te voir jouer, tu sais, quand on me parle musique, je suis deviens très curieuse ... J'en demande peut-être trop


Dis-je avec un sourire timide.

-Tu viens de mettre ses hommes à terre, mais tu as du talent, ça se voit sur toi ... Et tu es magnifique, tu aurais tout d'une artiste! je sais reconnaître le talent tu peux me croire!


Je continuais de regarder la blonde, oh oui ... Sa musculature était parfaite, elle avait un très beau corps, le genre corps de mannequin et elle connaissait ses atouts, sans oublier son charme ... Elle devait pas mal en jouer d'ailleurs, hum ... Oui pour moi j'étais face à une artiste née! puis j'eu un rire, on pourrait croire que je suis le choixpeau dans le film Harry Potter, j'étais à la limite de sortir une maison : Serdaigle! ... Gryffondor ? Serpentard ? Oh il fallait que je sorte de mes pensées, j'allais encore passer pour une folle qui décolle dans son monde, allez, faut revenir Blodwyn.

-Oh oui! depuis toute petite, mes parents sont des artistes, j'ai hérité d'eux et j'en suis très fière!


Dis-je victorieuse.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Nice to meet you, between two punches ☆ Blodwyn
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL. N°I :: RPs abandonnés-
Sauter vers: