RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Come and get your... shirt? | Kwan
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Peter Parker
Humain modifié
Peter Parker


https://houseofm.forumactif.org/t3453-peter-yolo-as-they-say https://houseofm.forumactif.org/t3406-peter-okay-hero-man-let-s-s
More about you : friendly stupid kid with an odd sense of living
Codename : spiderman
Pouvoirs : adhérence ; capacités accrues -truc que tu nommes spidersens- (agilité, force, vitesse, réflexes, endurance) ; régénération moléculaire

Come and get your... shirt? | Kwan S5ze

Emergence :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Maitrise :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr113 / 53 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Messages : 226
DCs : Reed & Clint

Mer 23 Jan - 19:23
Kwan & Peter
Come and get your love
Tu pousses les lunettes sur ton nez en regardant une nouvelle fois le tee-shirt que tu tiens entre tes mains. T’es pas vraiment sûr de comment il t’es tombé dessus -pas au sens littéral quoi que ça aurait pu arriver-. Parfois tu te demandes si tu te souviens bien de tout ce qui se passe dans ta vie. Hm, c’était certainement pas très important, c’était un tee-shirt certains diraient. Sauf qu’en soit c’était un beau tee-shirt et que tu t’étais une fois retrouvé à le porter lorsque t’étais vraiment trop à la bourre pour attraper autre chose. Après il avait traîné sur une chaise pendant plusieurs semaines. C’est pas comme les vêtements d’enfants, t’as bien vu qu’il y a pas de noms écrit dedans. T’es pas naïf et tu sais très bien qu’il va passer le restant de ses jours là.

Si seulement. Il aurait pu passer le restant de son temps sur ta chaise si t’avais pas zieuter ton appareil et tes photos de la dernière soirée où t’as été. T’es bien content d’ailleurs de l’avoir fait comme ça tes yeux ont pu découvrir le détenteur du tee-shirt. Tu sais même pas à quel moment c’est toi qui t’es retrouvé avec, tu vas pas chercher non plus. Tu te doutes qu’il ai du rester très longtemps à la soirée vu que si le visage te rappelle quelque chose, il ne t’as pas marqué comme ont pu le faire d’autres d’entre eux. Pourtant tu reconnais ce visage, passe à travers les photos, suit presque l’avancée d’un tee-shirt, une explosion de tissu. Sur une photo il l’a. L’autre il a disparu. Le tee-shirt comme le jeune homme d’ailleurs.

Tu t’étais battu avec ta propre mémoire pour te souvenir du nom du gars qui l’avait porté. Pourquoi tu t’étais autant battu avec une chose aussi bête? Parce qu’on gardait pas les affaires qui n’étaient pas à soit. Hey, t’as des valeurs que t’as tenté d’éduquer une fois, qu’on t’as appris. Disons que ça fait bon genre de pouvoir les ressortir non? Donc tu t’étais battu contre une mémoire qui défaillait -même si elle semblait oublier des choses plus importantes que ça, hm- pour te souvenir de son prénom. Prénom que t’avais passé deux minutes à essayer de dire comme un imbécile avant de te rendre compte que ça fondait sur la langue et que c’était particulièrement adorable en bouche. Après t’avais pas retenu son nom de famille, t’étais même pas sûr de l’avoir entendu, t’as entendu trop de choses à cette soirée en fait.

Tu prends les lunettes sur ton nez et les fait glisser sur le bureau avant de ressortir ton appareil et de le brancher à l’ordinateur. Tu détestes faire cela mais tu sais aussi que c’est vraiment la dernière chose que tu peux faire pour retrouver le propriétaire. Tu sors la première photo où tu vois son visage et tu la cherches basiquement sur un moteur de recherche. T’as pas grand chose à faire actuellement pour trouver quelqu’un de nos jours mais en faisant ça tu te sens un peu voyeur. Mais t’as les infos que tu recherches et avec un petit sourire tu cliques sur le profil facebook du jeune homme. Kwan Swan. Voilà qui sonne encore mieux maintenant que tu sais son nom de famille. Tu regardes une dernière fois le profil, te renseignes sur l’endroit où il bosse et attrape tes clefs avant d’éteindre l’ordinateur.

Tu sais pas trop de quoi t’as l’air avec un tee-shirt dans les mains, tu t’attends presque à tomber sur le jeune homme torse-nu, ça n’aurait presque rien d’étonnant. «Bonjour?» Tu lâches quelque chose dans l’espoir qu’on te réponde directement mais les gens semblent occupés. Tu racles ta gorge nerveusement, t’as surtout peur de déranger. «Hey? Ouais.» Hey, ça y est on t’as repéré, tu souris, ton plus beau sourire, celui qui te fait passer n’importe où et finalement t’indique la personne que tu recherches. Un dernier sourire à ton interlocuteur et tu recherches le Kwan.
J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas... 
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Kwan Swan
Mutant
Kwan Swan


https://houseofm.forumactif.org/t3434-kwan-swan https://houseofm.forumactif.org/t3196-kwan-swan
More about you : Come and get your... shirt? | Kwan 225101682c90b4c5c67c1c1c32e3b23d7d65b610
Come and get your... shirt? | Kwan LA-PLUS-BELLE-ASSURANCE

Codename : Cutieglace
Pouvoirs : Cryokinésie : Kwan maitrise la glace. Il peut par exemple bâtir des objets avec et l'utiliser comme bon lui semble. Il peut également geler une personne ou un objet par le toucher à partir de rien mais cela implique d'utiliser une très grande énergie psychique. D'ailleurs, il se sent très à l'aise dans le froid. Il n'est pas rare de le retrouver torse nu dehors malgré un hiver mordant (ou tout le temps en règle générale) et il supporte difficilement la chaleur. Il tombe fréquemment malade durant l'été.
Emergence :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Maitrise :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Messages : 674
DCs : Keith - Malik - Tao - Artémia - Jay - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun

Sam 26 Jan - 10:22


Come and get your...shirt?
Ft Kwan
Le soleil agresse ses yeux. Kwan plisse le front. Il bredouille, rouspète contre cette chaleur oppressante même si pourtant, la température est plutôt clémente dehors. Mais oui, malgré le vent qui caresse sa peau, lisse et sans défaut apparente, il a l’impression de fondre, littéralement. C’est bizarre, c’est vrai mais il n’arrive pas à faire autrement. Le dos de sa main vient essuyer son visage luisant et il prend une inspiration. Il secoue la tête, s’activant presque aussitôt à laver cette voiture pour un client. Pas de repos possible. Il doit finir son travail avant de rentrer à la maison. Non pas que Anna, sa patronne, soit le diable sur terre or, il a toujours aimé travailler. Pour l’unique et bonne raison que ça l’occupe, lui permet de ne pas penser. Surtout après ce qui s’est passé au cabinet d’Aelys, pas plus tard que la semaine dernière. A cette pensée, ses joues s’empourprent et il frissonne, secoue à nouveau la tête comme pour oublier toutes ces images atroces qui lui trottent encore à l’esprit. Il n’a plus aucune raison d’avoir peur toutefois, il ne peut s’empêcher de repenser à cette pauvre jeune femme, tuée d’une balle dans la tête par ce diable en personne.
- Bruh.

Là au mauvais endroit, au mauvais moment. Ce n’était pas de sa faute. Il doit s’en convaincre et il frotte la voiture, manque à plusieurs reprises de faire tomber l’éponge par maladresse. Les heures défilent et il s’apprête à ranger ses affaires. Manque de chance, son pied glisse sur une flaque d’eau et il bascule, perd bêtement l’équilibre avant de se retrouver les fesses contre le sol.
- Aie….

Ça fait mal bordel. Kwan grimace, tente difficilement de se relever, posant ses mains sur son fessier endolori. Tout cassé, il boitille jusqu’à son casier.  Un énième soupir traverse ses lèvres et il prend alors une petite pause, devant un bon petit chocolat chaud dans la petite pièce prévues pour les employés. Sans le vouloir, sans le savoir aussi car c’est devenu instinctif, il se débarrasse de son haut, le laissant torse nu, libéré de tout tissu. Ca fait du bien. Un sourire traverse son visage enfantin et il se détend, ferme les yeux quelques instants tandis qu’il a moins chaud tout à coup. C’est agréable.

Les minutes passent et le jeune coréen se requinque pour terminer enfin ses dernières tâches. En prenant bien soin de ne rien casser cette fois, il range les outils à leurs places respectives. Il sifflote, chantonne comme il a l’habitude de faire quand il se croit seul quand soudain une voix résonne, se fait entendre dans le garage. «Hey? Ouais.». Surprit, Kwan hausse les sourcils et se retourne, pour apercevoir ce jeune homme un peu loin. Il semble vouloir attirer l’attention de quelqu’un et le coréen regarde à droite, à gauche, remarquant que personne à part lui ne semble l’avoir entendu. Zut. Cela veut dire qu’il doit l'accueillir. Même s’il a prit un peu en confiance avec ses deux boulots simultanés, Kwan se sent toujours aussi intimidé de parler à un inconnu. Il rougit, bafouille, triture ses mains en regardant ses pieds. Cela dit, il prend enfin son courage à deux mains et il s’avance, lentement, légèrement, oubliant carrément qu’il est encore torse nu, trop habitué à n’avoir rien sur lui pour l’avoir remarqué.
- Euh… Bonjour? Vous cherchez quelqu’un peut-être? Je peux… euh. vous aider?

Oui. Le jeune coréen est intimidé et il se mordille la lèvre inférieure. Ses yeux glissent et regardent tout sauf son interlocuteur. Il est tout penaud en vérité mais tout à coup ses pupilles s’écarquillent. Ses iris accrochent le tee-shirt que l’homme tient entre ses doigts et il le reconnaît, s’exclamant aussitôt comme par réflexe :
- Oh ! mais c’est mon tee-shirt ! Euh… je… je croyais l’avoir perdu.

A cette soirée alors que Xander, son tuteur, l’avait poussé à y aller pour sortir un peu. Kwan n’était pas à son aise mais il avait hoché néanmoins la tête en se disant qu’il avait surement raison. Bon. Durant tout le long, il était resté dans son coin. Il n’avait pas osé danser, prendre contact avec les autres et il était partit, réalisant bien plus tardivement, dans son lit, qu’il lui manquait en effet quelque chose sur le dos. Comme maintenant.  
- Vous l’avez trouvé où?
Ⓒayaraven
Revenir en haut Aller en bas
Peter Parker
Humain modifié
Peter Parker


https://houseofm.forumactif.org/t3453-peter-yolo-as-they-say https://houseofm.forumactif.org/t3406-peter-okay-hero-man-let-s-s
More about you : friendly stupid kid with an odd sense of living
Codename : spiderman
Pouvoirs : adhérence ; capacités accrues -truc que tu nommes spidersens- (agilité, force, vitesse, réflexes, endurance) ; régénération moléculaire

Come and get your... shirt? | Kwan S5ze

Emergence :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Maitrise :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr113 / 53 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Messages : 226
DCs : Reed & Clint

Lun 28 Jan - 19:38
Kwan & Peter
Come and get your love
Tu fronces les sourcils en regardant le jeune homme de dos. Ce n'est pas mater, non mon capitaine, c'est juste de la curiosité. Voir un jeune homme torse nul alors que la chaleur n'est pas folle n'est pas vraiment quelque chose d'habituel. Après tu devrais être habitué venant de la part de Kwan, t'as limite que des photos de lui torse nu dans ton appareil. Bordel Parker dit comme ça t'es un mec louche tout de même.

Il a un truc sur la fesse gauche. T'es pas vraiment un de ceux qui vivent dans la propreté la plus parfaite, t'as même abandonné l'idée d'être propre plus tôt dans ta vie. Après t'arrivais même pas à te lever de ton lit donc on peut dire que ta propreté fut excusée... Mais le problème avec la tâche que l'autre à sur sa fesse gauche c'est qu'elle a l'air graisseuse et que du fait il y a pleins de choses qui se sont collées à elle. T'as bien envie de te rapprocher pour venir retirer mais disons que ça serait certainement très bizarre. Un pour l'emplacement de la tache. Deux parce que tu le connais pas. Et trois parce que même avec les gens que tu connais pas tu passes pour un gros relou lorsque tu fais cela. Tu lui diras après?
Ouais tu lui diras après, faut déjà que t'arrives à t'adresser à lui.

T’es très amusé et peut-être un perturbé aussi. Disons que c’est quelque chose contre laquelle tu peux pas te battre non plus huhu. Fais des efforts Parker, rigole parce qu’une nouvelle fois, comme à son habitude semble-t-il, le garçon n’a pas de tee-shirt. Peut-être une habitude bidon, tu sais pas mais ça te fait bien sourire. Tu dois d’ailleurs avoir l’air un peu bête. Le tee-shirt, pas celui qu’il portait quelques heures auparavant, mais un autre, entre les mains, un sourire de gamin sur les lèvres parce que tu trouves l’amusement de cette situation bien trop gros pour ce qui se passe réellement.
"Ouais! Oui je..." lorsqu'il t'interrompt pour mettre en avant que tu tiens son tee-shirt entre tes mains un grand sourire s'élargit sur tes lèvres. -Non tu n'es pas vexé d'être coupé, encore heureux sachant que tu le fais assez souvent tout de même.- "Voila. C'est le propriétaire que je cherchais."

Ton sourire s'élargit de nouveau, regard en contrebas, passent sur le tissu que tu as plié comme tu as pu. Pas un maître dans la matière, un simple humain pas réellement bon depuis qu'il n'y a plus personne pour regarder par dessus ton épaule et te dire que repasser les vêtements est réellement utile, que ce n'est pas qu'un mythe. Tu dépoussières le tissu avant de relever ton regard vers l'autre homme, fin sourire sur les lèvres. "J'étais en soirée, la même soirée que to-vous." T'as vraiment du mal à vouvoyer le monde toi, surtout lorsque les personnes ont le même âge que toi, certainement pour ça que tu te fais si souvent taper sur les doigts au boulot. "J'étais le mec qui avait tout le temps l'appareil photo." Tu te frottes nerveusement l'arrière de la nuque, les gens disent de toi que tu es asocial, c'est certainement la raison d'ailleurs, ton amour pour les photos. "À la fin de la soirée, en rentrant j'ai vu que j'avais le tee-shirt dans mon sac. J'avais aucune idée à qui il était avant de mettre les photos dans mon ordinateur et de voir qu'entre deux photos vous aviez pas de tee-shirt et..." T'es prêt à surenchérir mais tu sais bien que c'est plus utile alors tu fermes la bouche et lui tend.

... Avant de te rendre compte qu'il ne peut certainement pas le récupérer vu l'état de ses mains. Réfléchis Parker. Tu reprends le tee-shirt en rigolant nerveusement. "Je-j'y ai pas pensé pardon, c'est vrai que vous avez les mains sales... Pas que les mains d'ailleurs, vous avez une tâche sur le pantalon, à gauche, derrière. Je sais pas ce que c'est mais c'est tout sale, je-j'ai- vous avez du tomber, je sais pas, vous essuyez les mains je..." ferme ma bouche. Tu te arrêtes de parler parce que tu le fais trop, tu le sais. Maintenant va falloir aussi expliquer comment t'as réussi à le trouver parce que c'est quand même vachement bizarre sachant qu'il y avait pas son nom dans le t-shirt. Peter Parker ne passerais-tu pas pour un mec totalement étrange. Il va certainement penser que tu le stalk. En espérant que ce ne soit pas le cas. C'est vrai que tu as quand même des photos de lui torse nu sur ton ordinateur. C'est bizarre le métier de photographe.
J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas... 
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Kwan Swan
Mutant
Kwan Swan


https://houseofm.forumactif.org/t3434-kwan-swan https://houseofm.forumactif.org/t3196-kwan-swan
More about you : Come and get your... shirt? | Kwan 225101682c90b4c5c67c1c1c32e3b23d7d65b610
Come and get your... shirt? | Kwan LA-PLUS-BELLE-ASSURANCE

Codename : Cutieglace
Pouvoirs : Cryokinésie : Kwan maitrise la glace. Il peut par exemple bâtir des objets avec et l'utiliser comme bon lui semble. Il peut également geler une personne ou un objet par le toucher à partir de rien mais cela implique d'utiliser une très grande énergie psychique. D'ailleurs, il se sent très à l'aise dans le froid. Il n'est pas rare de le retrouver torse nu dehors malgré un hiver mordant (ou tout le temps en règle générale) et il supporte difficilement la chaleur. Il tombe fréquemment malade durant l'été.
Emergence :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Maitrise :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Messages : 674
DCs : Keith - Malik - Tao - Artémia - Jay - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun

Mer 30 Jan - 10:56


Come and get your...shirt?
Ft Kwan
Oh zut. Voilà qu’il se rend compte de l’avoir coupé. Tout penaud, Kwan regarde pour la énième fois ses pieds. Il s’incline par réflexe. Il se mord la lèvre et lâche un :
- Désolé. Pardon.

D’une toute petite voix faible et maladroite. Car ce n’est pas dans ses habitudes d’être malpoli. Ses parents et son tuteur attitré l’ont plutôt bien éduqué. Ses joues s’empourprent alors légèrement et il se gratte la nuque, laissant un mini sourire le traverser lorsque son interlocuteur finit par achever que c’était justement son propriétaire qu’il cherchait.
- Oh? Et bien, trouvé !

Il essaie de plaisanter. Un rire rauque s’échappe de sa gorge mais un léger couinement trahit sa timidité, ce qui le fait immédiatement baisser la tête. Pour dire la vérité, il ne s’attendait pas à retrouver son tee-shirt. Il n’avait aucune idée de où il l’avait perdu et il a tellement tendance à les enlever facilement, sans penser à mal, sans même y penser tout court, qu’il n’envisageait pas de le revoir de sitôt. Mais il est là. Bien plié. Bien soigné dans les mains de son interlocuteur qui devait être bien gentil et aimable pour le lui rapporter. D’ailleurs, apparemment, ce dernier était à la même soirée que lui. Quelque peu surpris, Kwan relève le menton. Ses pupilles s’écarquillent légèrement et il lâche cette fois un :
- Ah?

Avant de plisser les sourcils comme pour se mémoriser son visage. Ce n’est pas forcément très facile. Il y avait quand même beaucoup de monde à la soirée et il était resté tellement dans son coin que certains détails lui échappaient. Toutefois, à force de fouiller dans sa mémoire, il se remémore la silhouette lointaine avec son appareil photo. Sa bouche s’entrouvre, forme un O et il hoche la tête, se demandant tout de même comment il l’avait retrouvé au final. Réponse qui ne tarda pas à arriver. Malheureusement. Des photos. De lui, torse nu… Mon dieu que c’est gênant. A nouveau, ses joues prennent la couleur rouge vif et il baisse le regard. Il bafouille, se gratte la nuque, la tête, les cheveux en prenant soin de ne pas le regarder en face. Car oui. Oui c’est gênant. Il n’est pas du genre pudique. La preuve avec sa fâcheuse manie à se déshabiller à tout va mais aussi étrange que cela peut paraitre, il ne le fait pas exprès. Il le fait instinctivement. On a beau lui dire de faire attention, ses mouvements décident d’eux-même et là, par exemple, il ne calcule même pas qu’il est encore torse nu, à la vu de tout le monde.
- Oh...euh...ah...euh… Merci?

Ses mots s’entremêlent, s’entrechoquent. Sa respiration devient plus hachurée et s’il pouvait se terrer dans un trou, il le ferait sans l’ombre d’une hésitation. Dans un geste maladroit, Kwan lève les bras pour récupérer son bien or, le jeune homme recule, le reprend, le laissant soudain pantois, les cils papillonnants.
- Qué?

Il ne comprend pas tout de suite. Doucement, ses yeux l’interrogent et il penche la tête sur le côté, se demandant bien pourquoi il ne pouvait pas reprendre son tee-shirt à cet instant précis. Il a même du mal à comprendre ce que son interlocuteur lui dit. Avec le stress, tout ça, il en oublie ses cours de langue étrangère avec son meilleur ami et il bug, reste immobile, se concentre d’autant plus avant de virer rouge pivoine quand le puzzle se forme enfin dans son esprit. Une tâche? Sur son pantalon? Manquant de pousser un cri aiguë, Kwan se cache les fesses par pure réflexe. Autant dire qu’il est profondément gêné. Décidément, cette rencontre s’avère embarrassante sur bien des points et le voilà de plus belle à s’incliner, s’excuser alors qu’il gigote, fait de grand gestes avec ses mains, ses bras, pour palier à la forte angoisse qui commence perfidement à le tirailler.
- Je suis vraiment désolé. Pardon. J’ai glissé tout à l’heure et…. et je…. je vais me changer.

Oui. C’est une bonne idée. Kwan s’apprête à faire demi-tour, à partir au plus vite se cacher dans les vestiaires mais il s’arrête d’emblée, reprenant d’un ton si bas que le jeune homme en face de lui aura surement du mal à le comprendre au début.
- Vous…tu…. vous voulez un café en attendant?

Ne pas oublier les bonnes manières. C’est la règle même si là, tout de suite, il aimerait disparaître le plus rapidement possible. La tête rabaissée, le coréen marmonne, chuchote, bafouille, déglutissant de plus belle sans oser redresser le menton tant le malaise s’insinue en lui.
- Je n’en ai pas pour longtemps.
Ⓒayaraven
Revenir en haut Aller en bas
Peter Parker
Humain modifié
Peter Parker


https://houseofm.forumactif.org/t3453-peter-yolo-as-they-say https://houseofm.forumactif.org/t3406-peter-okay-hero-man-let-s-s
More about you : friendly stupid kid with an odd sense of living
Codename : spiderman
Pouvoirs : adhérence ; capacités accrues -truc que tu nommes spidersens- (agilité, force, vitesse, réflexes, endurance) ; régénération moléculaire

Come and get your... shirt? | Kwan S5ze

Emergence :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Maitrise :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr113 / 53 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Messages : 226
DCs : Reed & Clint

Mer 30 Jan - 23:42
Kwan & Peter
Come and get your love
Tu lui offres un sourire, un grand sourire, ceux qui font rire Ben, que Kaine trouve trop mielleux. Tu sais pas pourquoi tu lui offres ce sourire, ce sourire il est réservé aux gens que t’apprécient par desuss tout, ceux qui égaient tes journées et ceux sur qui tu peux compter en permanence. Tu sais pas mais ça sonne plutôt bien comme situation. Il te fait rire. Pas d’une manière moqueur, t’as aucune envie de te moquer de lui quand tu le voit, après tout tu es Peter Parker, tu es celui dont on se moque, pas celui qui se moque. La manière dont il s’excuse peut-être, le rouge qui semble avoir une place de choix sur ses joues, toutes ces petites choses qui le rendent adorables aux yeux de tous. Mais tu ne peux pas verbalement émettre l’idée qu’il est adorable, alors tu lui offres juste un très joli sourire. «C’est rien ça va, je comprends qu’on puisse se sentir heureux en retrouvant ses affaires.» Hey, t’avais des vêtements auxquels tu tiens beaucoup.
Tu souris une nouvelle fois, le regarde dans toute sa hauteur. «Un homme sans tee-shirt, c’est certainement le bon endroit?» Tu rigoles doucement, un peu fier de ta blague. Celle-là elle t’aurais valu une chancla derrière la tête de la part de Ben. Rien que d’y penser t’as mal. Tu te passes d’ailleurs la main à l’arrière du crâne dans un geste de total réflexe. Tu te doutes seulement après coup que tu vas encore embarrassé le garagiste et tu secoues doucement la tête. «C’est pas, enfin c’est pas un problème quoi, c’est juste que...» Silence. Tu hausses les épaules en souriant nerveusement. Parker faut mettre un bouton stop là.


Puis après c’est toi qui parle juste pour embarrasser encore plus le jeune homme et une belle petite séance d’incompréhension. T’aimerais sincèrement te frapper pour ce qui vient de se passer. Ridicule, tes mains se crispent sur le tee-shirt, doux réconfort du coton, de l’odeur de lessive. Tu sens plus maintenant, odeur d’une essence cheap, odeur de sueur. Odeurs qui ont un quelque chose de réconfortant, d’apaisant. T’en as parfois marre de mettre les gens dans une situation de malaise parce que tu ne sais arrêter de parler, t’as honte et tu sais que tu devrais arrêter mais à force de le faire c’est devenu ton mécanisme de défense. Tu parles, trop, pour dire des choses inintéressantes, tu prends la tête, fatigue sur visage d’autrui mais ça te va. Si l’autre ne parle pas, il a pas le temps de dire quelque chose que tu n’as pas envie d’entendre. Ici elles te servent à te reconcentrer, te rappeler que t’es pas un imbécile mais bien le mec qui a fait tout le déplacement pour rendre un tee-shirt à un inconnu alors que ce tee-shirt tu l’aimes bien et que tu aurais certainement pu le garder.

Tu lèves les mains à son attention, précipitemment, déplie le tee-shirt sans faire exprès, détail stupide, toi qui avait passé du temps à le plier, l’idée fait soupirer. «Non-non mais c’est rien, enfin... Vous travailler quoi, c’est du gras, c’est-c’est normal.» Tu pourrais te confondre en excuse, tu vas, ne comprends pas pourquoi l’autre se sent obligé de le faire. Quand dans un geste qui se veut certainement un réflexe, l’autre homme se cache les fesses le rouge te monte aux joues. «Oh mon dieu mais...» Tu te passes la main dans les cheveux. «C’était pas accusateur, rien du tout... C’était pour-pour prévenir quoi?» T’hoches vivement la tête, offre un sourire peut-être pour appuyer tes propos. «Faut pas vous sentir obliger d’aller vous changer hein! Vous travaillez donc... enfin...» Tu te facepalm à ce moment là, ce que tu dis n’est plus rattrapable Peter.

Relève la tête, écoute ce que t’offres l’autre homme, sourit doucement. «Si ça ne dérange pas... Je... Ouais. Un café.» Tu le laisses te guider vers la machine. Tu lui offres un regard. «Va-Allez, pardon, vous changer, je veux pas-enfin retenir quoi.» T’as l’impression que tout ce que tu peux dire maintenant est ridicule. Alors t’attend qu’il tourne au détour d’une porte avant de faire couler deux cafés en grommelant que t’es particulièrement ridicule parfois. Tu sais pas vraiment où tes paroles vont te porter un jour, certainement en enfer. Tu tournes la tête, regarde les alentours, pose le tee-shirt sur la petite table à ta gauche pour le plier décemment. Voilà que tu provoques des crises d’angoisse chez l’autre homme, tu pourrais au moins bien lui plier son tee-shirt. "T'es un champion Parker."
J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas... 
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Kwan Swan
Mutant
Kwan Swan


https://houseofm.forumactif.org/t3434-kwan-swan https://houseofm.forumactif.org/t3196-kwan-swan
More about you : Come and get your... shirt? | Kwan 225101682c90b4c5c67c1c1c32e3b23d7d65b610
Come and get your... shirt? | Kwan LA-PLUS-BELLE-ASSURANCE

Codename : Cutieglace
Pouvoirs : Cryokinésie : Kwan maitrise la glace. Il peut par exemple bâtir des objets avec et l'utiliser comme bon lui semble. Il peut également geler une personne ou un objet par le toucher à partir de rien mais cela implique d'utiliser une très grande énergie psychique. D'ailleurs, il se sent très à l'aise dans le froid. Il n'est pas rare de le retrouver torse nu dehors malgré un hiver mordant (ou tout le temps en règle générale) et il supporte difficilement la chaleur. Il tombe fréquemment malade durant l'été.
Emergence :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Maitrise :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Messages : 674
DCs : Keith - Malik - Tao - Artémia - Jay - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun

Jeu 31 Jan - 16:02


Come and get your...shirt?
Ft Kwan
Non. Vraiment. Kwan se sent gêné. Au plus haut point. Pourtant, il sait que ce jeune homme ne pense pas à mal. Par ailleurs, ce dernier le lui fait savoir en essayant vivement de se rattraper mais… le coréen n’arrive tout bonnement pas à se détendre. Son mal être et sa timidité s’intensifient et il bafouille d’autant plus, s’incline, regarde ses pieds, s’incline à nouveau en se mordant la lèvre inférieure.
- Non… ça ne...ça ne dérange pas du tout.

Puisqu’il vient de le proposer. Se raclant la gorge comme pour mieux déglutir, faire disparaître la boule qui s’y était formé, il lui fait signe de le suivre jusqu’à la petite pièce des employés, où est disposé la fameuse machine à café. Cependant, en chemin, il manque à plusieurs reprises de se prendre les pieds dans ses lacets et il trébuche, retrouve difficilement son équilibre avant de marcher encore plus vite histoire de se cacher le plus rapidement possible dans les toilettes.
- Meuh.

Un gémissement plaintif s’échappe de ses lèvres. Tout en trottinant jusqu’à la salle, il sert les poings et il secoue la tête, en essayant vainement de reprendre ses esprits. Car maudite timidité. Maudite maladresse et sa si piètre confiance en lui. Kwan aimerait tellement être plus fort, plus sûr de lui parfois. Il aimerait être comme Kaine, qui se contrefout de tout et fonce dans le tas sans réfléchir. Oui. Oui. A cet instant précis, il aimerait être comme Kaine, son modèle. Comme Xander, son tuteur et tous ces hommes virils qui ne rougissent pas à chaque parole prononcée. Il a bien essayé de le faire. Une fois. Il a bien essayé de jouer des muscles et paraître confiant devant Amadeus histoire de s'entraîner mais le fou rire de son meilleur ami derrière quand il s’était retrouvé la tête coincée dans son pull quelques minutes après, avait suffit à briser tout ses maigres espoirs.
- Pardon?

La voix de son interlocuteur brise soudain le cours de ses pensées. Ses yeux s’écarquillent, papillonnent et il baisse à nouveau la tête, tout gêné tandis que ce dernier bafouille qu’il peut y aller.
- Euh… oui. Oui, j’y vais. Tu...vous. La machine est là.

Sa main se tend et il pointe la cafetière du bout des doigts. Puis,tout en prenant soin de ne pas le regarder en face, il fait demi-tour. Ses petites jambes trottent jusqu’aux toilettes où là, il se permet de souffler. Un énième gémissement et il prend une inspiration. Une première. Il essaye de calmer doucement l’angoisse qui s’éternise, le tend de part et d’autre en le faisant haleter.
- Bruh.

“Calme toi Kwan. Calme. Inspire, bloque, expire. Tout ira bien.” Oui. Bruh. Bruh d’être aussi idiot parfois. Tout en secouant une nouvelle fois la tête, le jeune coréen se donne une petite claque mentale. Il change son pantalon, se regarde dans le miroir et répète :
- Tu es un homme. Un homme viril, un vrai !

Qui sonne particulièrement faux à ses oreilles. Avant de repartir, il ouvre le robinet et apporte la fraîcheur de l’eau à son visage. Cela fait du bien. Ses joues sont moins rouge désormais et il inspire, expire de plus belle avant de rouler des épaules en se donnant du courage. De toute façon, même si l’idée de rester là le tente énormément, il ne va pas laisser son interlocuteur poireauter à côté en lui faisant le coup du lapin. Cela ne se faisait pas. Un nouveau “bruh.” suivi d’un “Meuh” sort de sa bouche séchée et il se donne de plus belle une jolie claque mentale avant de passer la porte des toilettes.
- Mince !

Tout à coup, il s’immobilise et repars de plus belle dans l’autre sens, réalisant enfin qu’il lui manque un tee-shirt sur le dos. Non mais. Mais. C’est bien sa veine. Les joues toutes empourprées de ne pas l’avoir réalisé plus vite, plus tôt, Kwan s’active à en trouver un dans son casier et manque de rester encore coincé dedans tandis qu’il titube enfin jusqu’à la pièce des employés.
- Euh… voilà. Je… Je crois que je suis plus présentable à présent.

A part que ses cheveux partent désormais dans tous les sens mais ça. Il n’a pas le temps de s’en occuper. Un raclement de gorge et il sourit, timidement, osant enfin apporter un regard sur l’inconnu.
- Encore merci de me l’avoir rapporté. C’est que.. euh. Enfin. Je m’appelle Kwan et toi?
Ⓒayaraven
Revenir en haut Aller en bas
Peter Parker
Humain modifié
Peter Parker


https://houseofm.forumactif.org/t3453-peter-yolo-as-they-say https://houseofm.forumactif.org/t3406-peter-okay-hero-man-let-s-s
More about you : friendly stupid kid with an odd sense of living
Codename : spiderman
Pouvoirs : adhérence ; capacités accrues -truc que tu nommes spidersens- (agilité, force, vitesse, réflexes, endurance) ; régénération moléculaire

Come and get your... shirt? | Kwan S5ze

Emergence :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Maitrise :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr113 / 53 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Messages : 226
DCs : Reed & Clint

Dim 3 Fév - 1:24
Kwan & Peter
Come and get your love
Tu regardes une tasse puis l’autre. T’es presque sûr d’avoir déjà remplie celle-là mais elle est totalement vide? Peter t’as fumé quelque chose avant de venir rendre son tee-shirt au jeune homme? C’est... totalement impossible. Peut-être devrais-tu arrêter de regarder des écrans lumineux à longueur de journée, t’en perd la notion de réalité. Tu secoue la tête doucement, peut-être simplement que tu ne l’as pas versé, que tu as regardé l’autre homme partir pensant avoir déjà rendu ton utilité? C’est possible, tout semble possible avec toi. Un soupir t’échappe, tes yeux se reportent sur ce café. Tu te connais assez bien, sait que si tu ne regardes fixement tes yeux vont virés, tu vas te verser du liquide brûlant sur la main et pester sur chaque personne qui t’approche dans l’idée de t’aider. Disons que tu déduis cette idée de toutes les cicatrices ridicules que tu peux trouver sur ton corps. Alors tes yeux sont bien centrés sur la tasse lorsque tu verses le café. Une. Puis deux. Pas de brûlures, le monde serait presque fier de toi Parker. Du moins t’es fier de toi parce que tu dois attendre l’autre homme. D’ailleurs, ça t’embêtes particulièrement de l’avoir placé dans cette situation, c’est comme si tu l’avais poussé à bout et pour cette raison tu te sens particulièrement responsable.

Disons que, dans ton esprit une question se pose, perdure, tourne entre deux pensées qui seront bientôt oubliées. Tu te demandes comment, pourquoi peut-être? Qu’une personne qui ai si peu de pudeur, c’est à dire avec ce contact, au jugement des yeux des autres, comment cette personne peut elle être si timide? Kwan qui, doi savoir, se rendre compte de ses actes, puisse-t-il se retrouver si désarmé face à un garçon à la langue bien pendue comme toi? Se sent-il effrayé? Intimidé? L’idée pourrait presque te faire rire, mais tu n’as aucune envie que le jeune homme fasse face avec un inconnu hilare seul, dans son garage. Tu trouves que tu lui en déjà fait assez enduré pour en plus l’obliger à voir cela.

Tu tournes vers la voix de nouveau, tu savais déjà qu’il arrivait, sans trop savoir comment d’ailleurs, c’est juste que tu le savais. Un sourire étire tes lèvres et tu hoches la tête à son attention. «Vous aviez vraiment pas à vous changer, je suis désolé si vous vous êtes senti obligé.» Tu passes de nouveau ta main sur ta nuque, geste nerveux, une habitude de nervosité, toi qui l’est si rarement. «Mais... oui, vous-tu. Présentable.» Tu hôche la tête, appuie ton argument avec une valeur seulement physique. «Joli tee-shirt! Faut pas le perdre celui-là.» Un rire s’échappe de tes lèvres, ce dernier aussi est nerveux et pourtant il transporte une vraie valeur, une vraie idée. T’apprécierais pas perdre tes affaires, tu comprends que t’ai pu aider à faire quoi que ce soit dans cette histoire.

T’attends qu’il se présente, lache finalement le vouvoiement, grand moment de soulagement pour toi. Tu hoches la tête; son prénom tu le connais, il semble normal de retourner la pareille. «C’est normal. C’est retourner quelque chose qui appartient à quelqu’un. C’est juste... Humain.» Tu souris de nouveau, doucement. «Peter Parker.» Tu attrape la tasse, lui tends. «J’ai fais du café, je sais pas comment tu le prenais ou si t’en prends, il est noir, simple. Si t’en veux pas dis le, je serais pas vexé.» Tu souris doucement. «Faut que je te dise, par hm, par respect pour toi.» T’es nerveux pour cela. «J’ai porté ton tee-shirt, une fois. Je suis désolé. Je sais que ça se fait pas mais c’était le premier truc qui venait, j’étais vraiment à la bourre... Je l’ai lavé depuis hein.» Tu te passes la main sur la nuque, nerveux. «Je suis désolé.»
J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas... 
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Kwan Swan
Mutant
Kwan Swan


https://houseofm.forumactif.org/t3434-kwan-swan https://houseofm.forumactif.org/t3196-kwan-swan
More about you : Come and get your... shirt? | Kwan 225101682c90b4c5c67c1c1c32e3b23d7d65b610
Come and get your... shirt? | Kwan LA-PLUS-BELLE-ASSURANCE

Codename : Cutieglace
Pouvoirs : Cryokinésie : Kwan maitrise la glace. Il peut par exemple bâtir des objets avec et l'utiliser comme bon lui semble. Il peut également geler une personne ou un objet par le toucher à partir de rien mais cela implique d'utiliser une très grande énergie psychique. D'ailleurs, il se sent très à l'aise dans le froid. Il n'est pas rare de le retrouver torse nu dehors malgré un hiver mordant (ou tout le temps en règle générale) et il supporte difficilement la chaleur. Il tombe fréquemment malade durant l'été.
Emergence :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Maitrise :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Messages : 674
DCs : Keith - Malik - Tao - Artémia - Jay - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun

Ven 8 Fév - 10:15


Come and get your...shirt?
Ft Peter

Kwan essaye de se reprendre. Oui, il essaye de toutes ses forces de ne pas succomber à nouveau sous le poids de sa timidité. C’est dur. Il le sent. Ses joues sont encore toutes empourprées et il gigote légèrement, passant ses yeux sur le jeune homme en face de lui puis sur ses pieds. Car il n’arrive tout bonnement pas à maintenir son regard. Il se sent penaud. Un peu. Beaucoup même et il secoue légèrement la tête. Il se donne mentalement du courage. Un sourire maladroit étire ses lèvres et il tente une approche. Une première en se présentant à lui d’une voix basse, peu confiante et si fluette au final.

Pourtant, il voit que son interlocuteur est tout aussi gêné que lui. Il tente de le mettre à l’aise. Il lui dit qu’il n’était pas obligé de se changer et à ses paroles, Kwan baisse la tête de plus belle. Il rougit. Il bafouille et il passe une main brève sur sa nuque, marmonnant dans un souffle :
- C’est… euh… la moindre des choses.

Pour dire la vérité, il ne se voyait pas rester avec une belle tâche sur les fesses. Rien que d’y penser, sa peau devient encore toute rouge et il se mord les lèvres, lutte pour ne pas repartir en courant même si l’idée d’aller se cacher à nouveau dans les toilettes le traverse.
“Allez Kwan. Un homme, un vrai.”

Meuh. Rien à faire, cette phrase sonne toujours aussi faux quand il la répète en permanence. Il prend alors une légère inspiration. Ses yeux fuyants se posent de plus belle sur le jeune homme et il sourit timidement lorsque ce dernier plaisante sur son nouveau tee-shirt, ses épaules s'affaissant légèrement comme pour se mettre à l’aise.
- Promis, je vais essayer !

Même si ce n’est pas gagné. Soyons honnête. Ici, Kwan a toujours chaud et son premier réflexe est de se débarrasser de ses vêtements pour se sentir mieux dans sa peau. C’est étrange certes. C’est même assez bizarre en y pensant mais c’est une habitude, un toc, une manie qu’il n’a jamais sû contrôler. Bwah. Il devrait pourtant. Cela lui éviterait bien des angoisses et le voilà encore à rougir, bafouillant à l’intention de Peter, en regardant ses pieds, l’air tout aussi penaud et désarmé :
- Oh. Euh… Merci, c’est gentil. Non, non. Ne t’inquiète pas, ça me convient très bien.

Amadeus, son meilleur ami, la plus ou moins initié au café. Lui qui n’en buvait que très rarement, se retrouvait régulièrement une tasse dans les mains, à apprécier le goût amer dans sa gorge. Il attrape alors le gobelet en s’inclinant. A nouveau, ses mains tremblent mais il se concentre à cent pour cent pour ne pas renverser par inadvertance son café et brûler le jeune individu par la même occasion. Ça serait un comble. Oui. Leur rencontre est déjà assez gênante comme ça et il se redresse, grimace lorsque ses doigts frôlent le gobelet brûlant, le faisant marmonner un :
- Ouch. C’est chaud.

Avant de se concentrer de plus belle pour le garder bien en main et non le lâcher bêtement par terre. Tandis qu’il se recroqueville, gigote d’un pied sur l’autre, il souffle légèrement sur le liquide fumant. Il n’ose toujours pas regarder Peter dans les yeux et ce fut seulement lorsque ce dernier ouvrit à nouveau la bouche qu’il redresse le menton, l’interrogeant du regard lorsque celui-ci semble vouloir tout à coup lui avouer quelque chose.

Une nouvelle tâche sur les fesses? Ou peut-être a-t-il mit son nouveau tee-shirt à l’envers. C’est possible ça. Vu la vitesse à laquelle il la enfilé. Rien qu’à cette idée, Kwan rougit et se fait milles scénarios dans sa tête. Il déglutit, pose son attention sur le café et manque de le renverser par la même occasion. Meuh. Cependant, il le redresse à temps. Un soupir de soulagement s’échappe de ses lèvres, bientôt suivi d’un hoquet, quand le dénommé Peter lui informe avoir porté le dit tee-shirt.
- Ah? Oh? Euh…

Il ne s’attendait pas à cette réponse. Ses sourcils se haussent puis se plissent mais il ne ressent aucune colère à son égard. En vérité, il s’attendait à pire. Bien pire. Ses épaules s’affaissent et il ressent à nouveau comme une forme de soulagement l’envahir. Pas de tâche. Pas de nouvelle maladresse et c’est tout ce qui compte à présent. Passant une main brève sur sa nuque, Kwan se mord la lèvre et chuchote, de sa petite voix toute fluette mais légèrement moins tremblante à présent :
- C’est pas grave tu sais…. Je…. Je ne t’en veux pas. Euh…

Bon. Il bafouille toujours autant. Comme pour palier à sa grande timidité, il déglutit et s’incline de plus belle. Il prend une pause puis reprend, osant cette fois poser un oeil sur son interlocuteur, nerveux et gêné par cette révélation subite.
- Puis, tu n’as pas à t’en vouloir. Je pense que… que j’aurai fais pareil. Euh… Je t’avoue que je m’attendais à pire. Enfin… Tu comprends.

Ou pas. Car il se perd un peu dans ses paroles tout de même. Ses joues reprennent leur couleur rouge vif et il marque un silence. Il se gratte brièvement le nez. Il finit néanmoins par s’adosser contre un tabouret, prenant une première gorgée de son café en se brûlant la langue. Ça pique bordel. Une grimace déforme ses traits et il papillote des paupières, sentant des larmes de douleur lui monter aux yeux. Sauf qu’il ne s’y attarde pas. Par habitude sûrement. Une idée le traverse et il ose la partager, sans même y faire attention.
- Aie. Et euh…. tu veux peut-être le garder? Le tee-shirt? J’en ai plein et s’il te plait vraiment, tu peux tu sais. Je te l’offre en cadeaux.
Ⓒayaraven
Revenir en haut Aller en bas
Peter Parker
Humain modifié
Peter Parker


https://houseofm.forumactif.org/t3453-peter-yolo-as-they-say https://houseofm.forumactif.org/t3406-peter-okay-hero-man-let-s-s
More about you : friendly stupid kid with an odd sense of living
Codename : spiderman
Pouvoirs : adhérence ; capacités accrues -truc que tu nommes spidersens- (agilité, force, vitesse, réflexes, endurance) ; régénération moléculaire

Come and get your... shirt? | Kwan S5ze

Emergence :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Maitrise :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr113 / 53 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Messages : 226
DCs : Reed & Clint

Lun 18 Fév - 1:10
Kwan & Peter
Come and get your love
Il était vraiment très agréable avec toi c’était quelque chose que tu ne pouvais nier. La gentillesse des gens est quelque chose que tu ne vois plus tous les jours à présent. Comme si c’était plus facile d’être froid, comme si faire son travail sans avoir de lien social était plus simple, plus agréable. Des amis tu en as, entouré d’une famille qui t’aide à avoir la tête hors de l’eau, oh même si tu as plus que la tête hors de l’eau ces temps-ci. Qu’un inconnu te le dise c’est très agréable, tu apprécies. Enfin, étiez vous encore des étrangers lorsque vous aviez partager un tee-shirt? L’idée te fait une nouvelle fois sourie. Ce n’est pas vraiment la moindre des choses lorsque c’est toi qui vient le déranger dans son travail, que c’est toi qui lui fait remarquer qu’il est sale et que tout simplement c’est toi l’enfant chiant dans cette situation. Mais il semble vraiment vouloir s’excuser, ou faire marquer son point, alors tu lui offres un doux sourire, affirme ce que tu penses de lui et de cette situation. «Dans ce cas là, merci.»

Tu sais pas trop si ce que tu as fait, ne serait-ce que verser un café, était une bonne idée. Parfois tu prends des décisions sans vraiment y penser. Tu fais ce que tu penses être bien alors tu sais que l’autre pourrait aussi te regarder, sourire nerveusement et repousser ton café en te demandant de partir. L’idée te file presque des sueurs froides, tu commençais réellement à apprécier le jeune homme, t’as aucune envie qu’il te vire de cette manière. Mais tes insécurités sont vite repoussées, retranchées dans un coin de ton esprit tandis qu’il se saisit du café que tu lui propose. «Tout le plaisir est pour moi!» Et sincèrement, tu es vraiment heureux qu’il ai décidé de prendre le breuvage. C’est peut-être rien mais c’est un rien que tu connais plutôt bien. De pouvoir fournir quelque chose en reconnaissance. Pourquoi c’est toi qui est reconnaissant? Peut-être parce qu’il ne t’as pas demandé à ce que tu partes après le fait que tu l’ai presque insulté et envoyé se changer comme un enfant de 6 ans qui est puni par sa mère. Pour ta défense ta bouche va plus vite que ton esprit.

Tu regardes le fond du café, le marron que tu essaie de percer de tes yeux. Tel un enfant tu fais tournoyer doucement le gobelet, histoire que son contenu fasse un petit tourbillon que tu puisses regarder avec une concentration particulière. T’es un enfant Parker, tu le sais particulièrement et pourtant il t’arrives encore d’être fier de toi-même. Un petit rire soufflé s’échappe de tes lèvres et tu relèves la tête vers lui. «Sincèrement si c’est pour que je puisse en porter, je t’en prie perd les.» Ton rire éclaire doucement tes rires, font ressortir ta blague soutenue dans tes propos.

Ton rire se calme doucement, tu redeviens un peu plus normal, moins amusé par une simple de tes phrases, un petit sourire toujours sur les lèvres tu relèves la tête vers le jeune homme qui te fait face. «Je peux rien dire, j’ai renversé aussi du café plus tôt, je suis... Très maladroit.» Tu te grattes nerveusement la nuque, dieu seul sait comment tu arrives à marcher sans trébucher sur tes propres pieds.

T’es presque gêné lorsqu’il est question de porter un vétement qui ne fut pas à toi mais tu décides de jouer carte sur tabe, mentir serait bien inutile dans cette situation, tu aurais pu en effet, ne jamais rendre le tee-shirt à son propriétaire. Même si ta conscience t’en aurais voulu, au moins tu n’aurais pas eu à lui avouer la vérité. Mais lorsqu’il dit que ce n’est pas grave, ton coeur sourit autant que ton visage. «Vraiment? Merci. Je sais que c’est pas poli mais j’étais vraiment en retard et j’avais pas rangé le tee-shirt de peur que si je le range j’oublie qu’il n’est pas à moi et que je continue à m’en servir à jamais.» Tu ris encore nerveusement, prend note de se taire une nouvelle fois, retourne au café qui tourbillonne toujours avant d’en boire une gorgée.

Tu tournes la tête une nouvelle fois en le voyant parler, son visage s’est un peu assombri. Tu souhaites lui demander ce qui ne va pas mais déjà il t’offre le tee-shirt. Le rouge te monte aux joues. «Oh non non , je ne pourrais pas. Ce n’est pas que je l’aime pas, au contraire, il est vraiment chouette mais c’est le tien et en soit si je l’ai récupérer c’était enfin...» T’hausses les épaules. «Ce sont tes affaires pas les miennes.» Un petit rire t’échappes même si tu aurais voulu garder ce tee-shirt il n’est pas à toi. «Hey, ça va? T’as pas l’air très bien?» La barre inquiète s’inscrit sur ton front, tu fais un pas en sa direction.
J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas... 
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Kwan Swan
Mutant
Kwan Swan


https://houseofm.forumactif.org/t3434-kwan-swan https://houseofm.forumactif.org/t3196-kwan-swan
More about you : Come and get your... shirt? | Kwan 225101682c90b4c5c67c1c1c32e3b23d7d65b610
Come and get your... shirt? | Kwan LA-PLUS-BELLE-ASSURANCE

Codename : Cutieglace
Pouvoirs : Cryokinésie : Kwan maitrise la glace. Il peut par exemple bâtir des objets avec et l'utiliser comme bon lui semble. Il peut également geler une personne ou un objet par le toucher à partir de rien mais cela implique d'utiliser une très grande énergie psychique. D'ailleurs, il se sent très à l'aise dans le froid. Il n'est pas rare de le retrouver torse nu dehors malgré un hiver mordant (ou tout le temps en règle générale) et il supporte difficilement la chaleur. Il tombe fréquemment malade durant l'été.
Emergence :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Maitrise :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Messages : 674
DCs : Keith - Malik - Tao - Artémia - Jay - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun

Jeu 28 Fév - 15:51


Come and get your...shirt?
Ft Peter
Le rouge lui monte aux joues. Toujours. Encore. Kwan ne tient pas vraiment en place et gigote, regarde ses pieds, se gratte le nez, la nuque, la tête en manquant à plusieurs reprises de renverser son café. Ce n’est pas qu’il est stressé mais un peu beaucoup quand même. En vérité, il ne sait pas comment réagir. Il faut dire que cette rencontre n’a rien d’habituel et en plus, il n’a jamais vraiment été à l’aise avec les autres. Principalement, les inconnus. La timidité. Tout ça. Il connaît sur le bout des doigts. C’est difficile à gérer. Oh oui. C’est difficile. C’est horrible même. Il prend alors une bonne inspiration et pense à Xander puis à Kaine qui eux, n’avaient pas vraiment ce problème. Il souhaite être comme eux. Il essaye de se donner du courage et tente même de plaisanter avec un air détaché qui est complètement raté en fin de compte.

Lorsque le dénommé Peter lance qu’il peut perdre ses tee-shirt sans problème pour qu’il puisse les porter, le jeune coréen manque de s’étouffer avec son café. Il toussote et devient de plus belle rouge pivoine, se massant la nuque d’un air profondément gêné. Désolé aussi. Non parce que ce n’est pas commun. Il le sait. De se promener toujours à demi-nu, en parsemant ses hauts aux quatre coins de l'île. Il se mord la lèvre inférieure et laisse finalement un rire nerveux s’échapper, bafouillant aussitôt :
- Euh… Oui. Enfin. Je sais que… Enfin que c’est pas commun quoi. A ce stade, c’est mon armoire entier qui va se retrouver chez toi.

Oui plaisanter. Ou du moins, essayer. Bon sang que c’est gênant. Comment expliquer ça aussi. Comment expliquer qu’il ne le fait vraiment pas exprès et que les vêtements a comme un effet oppressant sur sa peau quand il a trop chaud. Bruh. Meuh. Si seulement, il pouvait se transformer en une petite sourie à cet instant précis.
‘Respire Kwan. Oui respire et essaye de paraître plus sûr de toi.”

C’est pas gagné. Cependant, son interlocuteur se montre gentil avec lui et avoue également être maladroit, ce qui le fait hausser les sourcils. C’est rassurant. Un peu quand même. Un mini sourire étire ses lèvres et il laisse de nouveau ses doigts glisser dans ses cheveux, les ébouriffant un peu plus.
- Oh? Super, je me sens moins seul du coup.

Oui. Un peu. Un tout petit peu. Un nouveau rire traverse la barrière de ses chairs et il prend une première gorgée de son café. Il se brûle avec et grimace, sent une vive douleur envahir sa langue puis lui piquer les yeux, les remplissant de larme. Il n’y prête pas attention cependant et il se détend. Légèrement. Ses épaules s’affaissent et il toussote, murmure à son interlocuteur de ne pas s’en vouloir d’avoir porter son tee-shirt. A vrai dire, il s’attendait tellement à pire et le voilà même à lui proposer de le garder ce qui le fait papillonner des paupières tant il est surprit lui-même par cette proposition audacieuse. C’est sortit tout seul et il rougit à nouveau, se rend compte que cela pouvait paraître étrange tout à coup. Non? De proposer ça à un parfait inconnu? Étrange et gênant mais en même temps, il est sincère. Cela ne le dérange nullement cela dit. De lui offrir ce cadeau et il est quand même bien sympathique d’avoir cherché à le ramener alors qu’il n’y était pas obligé au final. Bruh. Pourquoi c’est si compliqué, de paraître sociable tout à coup? Les dires de son interlocuteur le fait sourire et il se prend encore à rougir, baissant timidement la tête pour regarder ses pieds.
- Tu…

Il bafouille de plus belle, se triture les lèvres en marquant une pause. Quand Peter s’inquiète pour lui cependant, il redresse le menton l’air penaud, clignant des yeux à plusieurs reprises. Tout aussi surpris qu’il est par cette question subite.
- De? Hein? euh… Oui oui ça va, ne t’inquiète pas. C’est juste que.. je me suis bêtement brûlé la langue avec le café mais ça va je t’assure. Pourquoi? J’ai… J’ai fais une tête qui ne fallait pas?

Confiance. Confiance. Quand cette dernière n’est pas là et s’amuse à s’enfuir à l’autre bout du globe. Sous le coup de la surprise, Kwan quitte son appui et ancre ses iris dans ceux du jeune homme à présent. Il l’interroge du regard. Il se rend compte néanmoins que ce n’est pas très poli et il baisse la tête, grimaçant lorsqu’il sentit une goutte de café éclabousser son nouveau tee-shirt. Décidément, c’est pire que tout aujourd’hui. Il enchaîne bêtise sur bêtise et il continue malgré tout, frottant cette nouvelle tâche sur lui qui, bien sûr, ne veux plus partir. A croire que Peter le déstabilise plus que de raison. “Bruh…”
- Zut ! euh… Pour en revenir au tee-shirt. J’insiste. Garde le. C’est… c’est déjà super gentil de ta part d’être venu me le ramener. Alors. Vraiment, je te le donne de bon coeur. De toute façon, me connaissant, je suis sûr que je le perdrai de nouveau demain. Autant qu’il soit en sécurité chez toi.
Ⓒayaraven
Revenir en haut Aller en bas
Peter Parker
Humain modifié
Peter Parker


https://houseofm.forumactif.org/t3453-peter-yolo-as-they-say https://houseofm.forumactif.org/t3406-peter-okay-hero-man-let-s-s
More about you : friendly stupid kid with an odd sense of living
Codename : spiderman
Pouvoirs : adhérence ; capacités accrues -truc que tu nommes spidersens- (agilité, force, vitesse, réflexes, endurance) ; régénération moléculaire

Come and get your... shirt? | Kwan S5ze

Emergence :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Maitrise :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr113 / 53 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Messages : 226
DCs : Reed & Clint

Lun 4 Mar - 1:51
Kwan & Peter
Come and get your love
Peut-être qu’à force de se sentir honteux ensemble il n’y aura plus de honte si vous continuez à parler de cette manière. T’y crois Parker, tu te dis que peut-être un jour, ou à un moment de cette conversation, les deux d’entre vous auront des sourires normaux, pas coincés ou forcés sur vos deux visages. Ce n’est pas que tu te forces, bien au contraire, c’est que tu essaies de forcer la rougeur à quitter ton visage. Cette dernière se bat avec ton bon sans. Pas plein d’insécurités, pourtant tu ne sais ce qui te pousses à cette timidité. Tout est toujours plus simple derrière un appareil photo de toute manière. T’aurais du venir en temps que reporter, prétexter un article à faire, t’aurais fais des photos, peut-être de sa figure adorable... Damn, Parker tu sonnes vraiment comme une personne bizarre parfois, sors toi certaines idées de la tête.

Un rire s’échappe de tes lèvres, doux, pas du style à brusquer l’autre avec toi. Tu viens juste d’imaginer la situation, les tee-shirts qui trainent, abandonnés encore et encore. Pauvre d’eux. «J’ai compris je vais faire de la place dans mon armoire alors.» Ce qui devait sonner comme une blague te donnes quelques secondes pour réfléchir. Encore une fois Parker, retenir les choses avant de les dire. Le vieux diction que disait ta tante? Toujours tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de l’ouvrir? Tu aurais peut-être dû prêter un peu plus attention. «Hé... Au moins s’ils sont centralisés chez moi ils sont pas perdus dans la nature?» Grand dieu baillonnez le. Le rouge fait encore son chemin jusqu’à tes joues et cette fois-ci tu décides de te taire en amenant le café près de ta bouche, auprès de tes lèvres avant d’en boire. Encore une fois tu sais que pour cette micro-hyper activité que tu es susceptible d’avoir, le café n’a rien d’une bonne idée, mais au moins dans cette situation il t’oblige à te taire.
T’hausses les épaules, regard un peu stupide sur ton visage, pour une situation comme celle-ci, tu es pardonné. «Je crois qu’on est trop nombreux dans ce genre de situation.» A être mauvais avec son corps. Personne n’arriverait à croire que dans une autre vie tu étais un très bon super-héros. Surtout lorsque l’on est témoin de la façon dont tu renverses des cafés par milliers.

Tes pensées s’échappent une nouvelle fois. Tu l’aimes bien ce tee-shirt, t’aurais du accepter lorsqu’il avait proposé de te le filer. Mais t’es une de ces personnes trop bien élevées, passe les autres avant toi-même, te perds dans le dessin. Enfin, ici tu ne fais que rentre à César ce qui est à César. Lorsque dans d’autres situations tu serais prêt à te sacrifier. Bordel faut arrêter de divaguer de cette manière dans son propre esprit Parker, surtout lorsque l’autre fait de même, vous avez tous deux des conversations intérieures qui semblent dures à suivre, compliquées et importantes peut-être. «Je?» T’as peur d’avoir fait une connerie, d’avoir refusé la fois de trop. «Après si tu veux me remercier il y a d’autres-» Non. On ne finit pas cette phrase. Elle sonne déjà super mal alors qu’elle n’est pas finie. Trouve quelque chose à dire pour oublier...

T’es content d’avoir une distraction lorsqu’il te regarde; T’offres un sourire encore plus gêné que le précédent, t’as une terrible envie de disparaitre c’est dingue. «Nan! Nan c’est pas ta tête! T’as une jolie tête t’en fais pas!» Bah oui allez vas-y. «j’avais peur pour ma part d’avoir dis quelque chose qui fallait pas... T’as du te rendre compte que je parle beaucoup...» Petit sourire, peu certain de lui-même.
Tu regardes la tache s’écraser sur le tee-shirt avec un petit rictus désolé. Ces journées là sont les pires, tu les connait et tu les vie bien souvent toi Peter. «C’est dommage, j’avais l’impression que t’allais en avoir besoin.» Tu souris de nouveau. «Ecoute, si tu tiens tant à me le donner, ce qui me fait grandement plaisir, tu le gardes pour cette fois, histoire de pouvoir rentrer en étant propre et je t’invite boire un café, à ce moment là tu pourras me le redonner?» T’hausses les épaules. «C’est un deal que t’es pas obligé d’accepter! C’est juste -fin, voilà...»Tu souris encore nerveusement.
J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas... 
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Kwan Swan
Mutant
Kwan Swan


https://houseofm.forumactif.org/t3434-kwan-swan https://houseofm.forumactif.org/t3196-kwan-swan
More about you : Come and get your... shirt? | Kwan 225101682c90b4c5c67c1c1c32e3b23d7d65b610
Come and get your... shirt? | Kwan LA-PLUS-BELLE-ASSURANCE

Codename : Cutieglace
Pouvoirs : Cryokinésie : Kwan maitrise la glace. Il peut par exemple bâtir des objets avec et l'utiliser comme bon lui semble. Il peut également geler une personne ou un objet par le toucher à partir de rien mais cela implique d'utiliser une très grande énergie psychique. D'ailleurs, il se sent très à l'aise dans le froid. Il n'est pas rare de le retrouver torse nu dehors malgré un hiver mordant (ou tout le temps en règle générale) et il supporte difficilement la chaleur. Il tombe fréquemment malade durant l'été.
Emergence :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Maitrise :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Messages : 674
DCs : Keith - Malik - Tao - Artémia - Jay - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun

Mer 13 Mar - 10:46


Come and get your...shirt?
Ft Peter

Oui. Il y a des journées comme ça où rien ne va. Où tout va à travers. Cela dit, cela lui arrive quasiment tout les jours et Kwan tente désespérément de faire disparaître la tache de café. Il ne fait qu’empirer le problème. Il essaye malgré tout de paraitre le plus confiant possible et il rougit, bafouille de plus belle à chaque fois que Peter ouvre la bouche. Il ne sait pas vraiment pourquoi cela dit. Il n’arrive pas à se l’expliquer. Cet homme le perturbe un peu et il frotte, grimace à nouveau, lâche un unième :
- Meuh.

en voyant la tâche s’agrandir sur son nouveau tee-shirt tout neuf. C’est vraiment pas de veine. Il en pleurerait. Mais comme lui a souligner son interlocuteur, ils sont nombreux dans ce genre de situation. Beaucoup plus qu’il n’y paraît. C’est rassurant dans un sens. Un soupir s’échappe d’entre ses lèvres et il écarquille les prunelles lorsque ce dernier lui dit quelque chose à laquelle il ne s’y attendait pas du tout. Mais alors vraiment pas. Ses joues rougissent à nouveau et il papillonne des paupières, il bugue littéralement, tournant en boucle cette phrase dans sa tête :
«Nan! Nan c’est pas ta tête! T’as une jolie tête t’en fais pas!»

- Euh…. Merci? Toi aussi…

Qui va complètement dans le sens opposé de la conversation de base. Mais pourquoi il a dit ça? Pourquoi il a enchérit alors qu’il aurait pu tout aussi bien faire comme s’il n’avait rien entendu ou simplement le remercier d’un hochement de menton. Pensées qui s’entremêlent, se brouillonnent dans son esprit maladroit. Le voilà tout embarrassé à présent et il baisse les yeux, regarde pour la millième fois ses pieds dans l’espoir de disparaître pour de bon. Car non vraiment. Cette journée n’est pas faite pour lui. Il en oublie même d’arrêter de bégayer à tout va et redevient en moins de deux seconde, le garçon intimidé et peu confiant en lui qui rougit à la moindre occasion. Il redresse le regard cependant lorsque Peter lui avoue parler beaucoup. Il ne peut pas lui en vouloir et il sourit. D’un sourire gêné, se massant la nuque en guise de nervosité.
- Oh non ne t’inquiète pas. Au contraire ! je veux dire…

Nouvelle pause. Nouveau massage de la nuque. Bordel. Cette conversation aurait pu faire sourire n’importe qui d’autre dans la pièce. Tellement cela en devient épique. Un raclement de gorge et Kwan poursuit, se noyant brièvement dans son café comme pour se donner du courage.
- Ça ne me dérange pas tu sais. Au moins tu…

“Parle pour deux” Il ne termine pas sa phrase cependant. Les joues à vif, l’asiatique se pince les lèvres et termine sa boisson chaude d’une traite, se brûlant le gosier pour la unième fois consécutive. Oui. C’est tellement difficile. C’est tellement difficile de paraître sociable alors qu’il est aussi timide qu’un ours en peluche. Il se donne une légère claque mentale. Il pose son gobelet sur le comptoir et baisse les yeux, le regard lorsque son interlocuteur propose finalement de garder le tee-shirt en attendant d’en enfiler un autre. L’invitant à boire un autre café par la même occasion.

“Oh?”. Il est censé dire quoi maintenant? Doit-il accepter ou éviter ce rendez-vous improvisé histoire de ne pas refaire de bêtise? Pour dire la vérité, Kwan a peur encore d'enchaîner bourde sur bourde. Il a peur de faire honte à Peter. De le faire fuir finalement et il hésite, tortille son pied tel un enfant avant de secouer la tête. Parce que bon. Il sait qu’il va finir par le regretter. Il en a vraiment envie. A part Amadeus et Samira, il n’a pas beaucoup d’ami et il doit avouer qu’il apprécie le jeune homme, même si cette pensée attise encore sa peau déjà bien rougissante.
- D’accord. On fait comme ça alors.

Un sourire. Une voix quelque peu éraillée par le stress sans doute. Quittant son appui le coréen hoche le menton et dans un geste habituel, peu conventionnel, il décide d’enlever son tee-shirt tout de suite sans penser, une fois de plus, aux conséquences de ses actes. C’est si instinctif. Aucune pudeur et pourtant, caractère réservé, peureux et troublé. Cela peut paraître étrange. Même pour lui. Non. Il ne sait vraiment pas d’où vient cette manie de se déshabiller à tout va et ses doigts vinrent à tirer le tissu tâché, lui faisant lâcher un cri presque aiguë lorsqu’il réalise enfin à retardement ce qu’il est en train de faire si aisément.
- Pardon ! Pardon, pardon…. euh… Tu… Tu peux te retourner?

Yeux fuyants. Tête rabaissée. Embarrassé comme jamais, Kwan se cache le visage derrière son tee-shirt tâché. Il se maudit de plus belle. Ses dents vinrent titiller ses lèvres rosées et il s’active rapidement à remettre l’autre que Peter lui tendait, manquant de trébucher à plusieurs reprises. Tout aussi honteux qu’il est désormais, il grogne, gémit lorsqu’il reste la tête coincée dedans et il se bat avec ce dernier, se retrouvant ébouriffé, haletant, le regard bas et la voix fluette, une fois habillé comme il se doit.
- C’est.. C’est bon. Encore pardon. Euh…

Bruh. “Respire Kwan. Respire avant de finir étouffé par le poids de ta propre honte. Qu’est-ce que Peter va penser de toi maintenant? Meuh... “

- Si ça tient toujours. Enfin. Pour le café. Je termine le travail dans cinq minute. C’est… Enfin. C’est toi qui vois. On peut mettre ça à un autre jour sinon.
Ⓒayaraven
Revenir en haut Aller en bas
Peter Parker
Humain modifié
Peter Parker


https://houseofm.forumactif.org/t3453-peter-yolo-as-they-say https://houseofm.forumactif.org/t3406-peter-okay-hero-man-let-s-s
More about you : friendly stupid kid with an odd sense of living
Codename : spiderman
Pouvoirs : adhérence ; capacités accrues -truc que tu nommes spidersens- (agilité, force, vitesse, réflexes, endurance) ; régénération moléculaire

Come and get your... shirt? | Kwan S5ze

Emergence :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Maitrise :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr113 / 53 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Messages : 226
DCs : Reed & Clint

Jeu 4 Avr - 23:56
Kwan & Peter
Come and get your love
Nan mais vraiment. Stoppez vous là. Le monde entier doit te trouver ridicule Parker, tu remercies vraiment chaque fibre de ton corps, chaque n’importe quoi qui passe dans le coin que Ben ou Kaine ne puissent voir ça. T’es ridicule, magnifiquement ridicule, aussi efficace que n’importe lequel d’entre vous. De toutes manière eux aussi ils sont mauvais, juste qu’ils le cachent bien mieux que toi, ou du moins ils ne se fourrent pas dans ce genre de situation là où tout ce qui sort de sa bouche n’est que connerie et ridicule. Mais c’est bon Peter, tu vas t’en sortir, tu t’en sors toujours nan? Une araignée retombe toujours sur ses pattes? Je doute que le dicton soit le bon mais l’idée est la même.

En plus te voilà qui rougit comme un imbécile. Le compliment est simplement par pure politesse, il semble aussi gêné que toi, la panique peut-être, une peur de l’autre. Peut-être que le blabla incessant le rend inconfortable? Oh, dans ce cas là tu serais extrêmement honteux. Il doit se douter que ce n’est pas le but, de le rendre mal et que tu faisais réellement un compliment parce que tu le penses. Mais tu dis beaucoup de conneries, tout un ramassis qui roule sur ta langue et qu’il est obligé d’écouter alors qu’il pourrait faire des choses bien plus intéressantes, plus utiles et plus importantes ailleurs. Bordel.

«Je comble. On me le dit souvent.»
Tu ne le prend plus mal au fil du temps, tu t’en rends bien compte, du moulin à paroles que tu es, presque content de l’être ceci dit, presque sûr que ce que tu fais, c’est pour une bonne raison, pour aider l’autre à mieux se sentir. Est-ce vrai? La réponse tu ne la possède pas, tu te poses déjà les questions. Et les questions qui sont sans importances qui plus est. Pas de questions du style «mais je lui proposes un café alors qu’il n’a pas l’air d’aimer beaucoup le café, on va droit dans le mur?» Mais plus du style «Mais si je renverse mon café là, le sol il va coller ou glisser?» Bordel Parker t’es super fatiguant.

Mais au moins l’autre arrive à te sortir de tes pensées lorsqu’il accepte la sortie dans l’univers de la caféine et tu ne peux t’empêcher de sourire comme un imbécile. «Super! Heureux que ça te tente.» Parce que t’aurais pas vraiment su quoi faire s’il avait lâché quelque chose du style «bah non pas du tout en fait, on se revoit plus jamais après ça.» Tu te serais de nouveau enfoncé dans un niveau de gêne immense où la seule chose qu’aurait vu l’autre aurait été ton petit visage rougit par la honte la plus extrême.
Mais la gêne ça ne semble pas être quelque chose qui le dérange lui lorsqu’il fait passer son tee-shirt au dessus de ses épaules comme si ce n’était pas grand chose, seule barrière entre sa peau et l’extérieur. Tes joues rosissement et lorsqu’il demande que tu te tournes en s’excusant de cette manière tu t’étouffes doucement. «Je-oui oui, pardon, excuse moi.» Tu te retournes aussi rapidement, renversant un peu de café au sol. «Ah mince!» Au moins tu auras une réponse à la question que tu te posais plus tôt. Enfonce les mains dans tes poches après avoir posé le café sur le côté en attendant qu’il te parle de nouveau.

Tu te tournes doucement, petit sourire gêné sur les lèvres. «Ce tee-shirt te va mieux qu’à moi!» Tu rigoles doucement avant d’hocher la tête. «J’étais très sérieux pour le café! Je vais attendre pas de soucis! Prends ton temps!» Tu souris, encore souriant comme un môme à l’idée de sortir boire un café maintenant.
J’ai vu tes peurs se cacher près de notre passé. Et laisse-moi seul, laisse-moi loin de tes côtés. Mais oublie-moi, parcours ces flots, efface mes pas... 
Pando
Revenir en haut Aller en bas
Kwan Swan
Mutant
Kwan Swan


https://houseofm.forumactif.org/t3434-kwan-swan https://houseofm.forumactif.org/t3196-kwan-swan
More about you : Come and get your... shirt? | Kwan 225101682c90b4c5c67c1c1c32e3b23d7d65b610
Come and get your... shirt? | Kwan LA-PLUS-BELLE-ASSURANCE

Codename : Cutieglace
Pouvoirs : Cryokinésie : Kwan maitrise la glace. Il peut par exemple bâtir des objets avec et l'utiliser comme bon lui semble. Il peut également geler une personne ou un objet par le toucher à partir de rien mais cela implique d'utiliser une très grande énergie psychique. D'ailleurs, il se sent très à l'aise dans le froid. Il n'est pas rare de le retrouver torse nu dehors malgré un hiver mordant (ou tout le temps en règle générale) et il supporte difficilement la chaleur. Il tombe fréquemment malade durant l'été.
Emergence :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Maitrise :
Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr114 / 54 / 5Come and get your... shirt? | Kwan Fonddr11
Messages : 674
DCs : Keith - Malik - Tao - Artémia - Jay - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun

Lun 22 Avr - 12:08


Come and get your...shirt?
Ft Peter
C’est si gênant. Tout est tellement gênant et Kwan rougit à n’en plus finir. Il gigote des pieds. Il baisse le menton et s’étend en excuse quand il enlève ce tee-shirt tâché, dévoilant encore son torse nu à la vu de son pauvre interlocuteur. Il lâche même un cri peu viril en le découvrant. Ses doigts agrippent la texture du vêtement et il cache sa peau, ses muscles en se maudissant intérieurement d’être aussi… Impudique? Alors qu’il le connaît à peine. Mais le pire c’est qu’il ne le fait pas exprès. C’est si instinctif. Aussi loin qu’il se souvienne, il a toujours fonctionné ainsi et cette habitude, qui va complètement dans le sens contraire de sa personnalité, semble si difficile à enlever. A s’extirper. Même s’il essaye de faire tout son possible pour s’en dépêtrer. Ses joues rougissent et il se mord les lèvres. Il se sent tellement désolé. Désolé pour Peter qui, tout aussi mal à l’aise que lui, la peau à vif, se retourne rapidement en s’excusant à son tour.
- C’est moi qui suis désolé.. Je… Pardon…

Meuh. Oui. Cette rencontre est vraiment gênante. Mais dans un sens, Kwan apprécie son interlocuteur d’une façon qu’il ne peut s’expliquer. Peut-être parce qu’il dit ce qu’il pense sans filtre pour déformer ses pensées? Peut-être parce qu’il semble un peu comme lui. Enfin. Peut-être. Bruh. Voilà qu’il se bat contre ce maudit tee-shirt et manque de rester coincé, les bras en l’air à tenter vainement de glisser sa tête à l’intérieur. Au bout d’un long combat interminable, il parvient enfin à l’enfiler et tente difficilement de peigner ses cheveux tout dépareillé sans grand succès. Tant pis. Au point où il en est. Kwan prend alors une grande inspiration et lève le menton, remarquant la tache brune sur le sol fraîchement tombée, du gobelet de son interlocuteur.
- Oh? euh… Attend, je.. je vais nettoyer.

En priant qu’il ne se salit pas à nouveau, dans sa maladresse légendaire. Il en serait bien capable en plus. Tandis qu’il écoute le compliment de Peter, ce qui a le don de le faire rougir de plus belle, l’asiatique s’active à prendre un chiffon pour recouvrir la tâche imbibée. Il frotte le sol du bout de ses baskets. Puis, une fois cela terminé, il chiffonne le torchon pour le mettre de côté, à l’envoyer à laver plus tard s’il ne l’oublie pas avant. Ce qui a de forte chance d’arriver.
- Mais non, je suis sûr du contraire moi, murmure-t-il faiblement, en rebondissant à retardement sur le joli compliment que le jeune homme lui a fait un peu plus tôt. Tu me montreras tout à l’heure. Enfin… Quand je dis ça, je veux dire. Quand je te le redonnerai quoi… Tu… Enfin, tu m’as compris.

Et c’est reparti pour un tour. Kwan rougit et se mord les lèvres pour ne plus ouvrir sa bouche. Un sourire étire néanmoins la barrière de ses chairs quand Peter confirme leur rendez-vous improvisé, choisissant de l’attendre ici plutôt que de s’en aller. Comme il aurait pu le faire devant ses innombrables maladresses.
- Super alors ! Je… A tout de suite. Tu peux te resservir en café le temps de… Enfin, le temps que je finisse et que je revienne.

A espérer qu’il ne s’enfuit pas durant ce laps de temps. Tout nerveux désormais, l’asiatique s’incline légèrement avant de se carapater vite fait bien fait, pour reprendre sa respiration saccadée. Son coeur bat vite contre sa poitrine et il se sent essoufflé, si bien qu’il gonfle ses joues pour ensuite les dégonfler, s’adonnant au plaisir de la solitude histoire de reprendre ses esprits. Sa concentration envolée. Parce qu’il se sent quand même très stressé. Stressé d’aller boire un verre avec un inconnu. Un inconnu qui plus est, le trouble assez pour le rendre plus maladroit que d’habitude. Ce qui est déjà un exploit en soi. Lui qui ne passe une journée entière, sans rien casser ni oublier quelque chose d’important. Parce qu’il a parfois la mémoire d’un poisson rouge.
- Allez Kwan, ça va aller… Bruh. Pour une fois que tu t’ouvre au monde extérieur.

Cinq minutes. Cinq petites minutes c’est court quand on cherche à se calmer. Après avoir rangé sa boite à outil, vérifier pour la unième fois qu’il n’a pas oublié ses clefs, Kwan laisse un message rapide à Anna pour énumérer les tâches accomplies. Puis il trottine jusqu’à la salle de repos où il retrouve Peter, toujours présent au poste à son plus grand soulagement, ce qui le fait rougir de plus belle, la tête légèrement rabaissée.
- Euh… Ca y est paré. On peut y aller si tu veux. Tu… Enfin, tu as une idée de où on va? On peut prendre ma voiture si tu préfères. Ou la tienne, c’est toi qui vois. Je ne suis pas chiant. Enfin… je crois. Euh...
Ⓒayaraven
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Come and get your... shirt? | Kwan
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL N°II :: RPS :: RPS TERMINÉS-
Sauter vers: