RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-96%
Le deal à ne pas rater :
Chargeur sans fil – Samsung EP-P1100 Intérieur – ...
0.94 € 20.94 €
Voir le deal

All star (clone edition) |Ben&Kaine
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Peter Parker
Humain modifié
Peter Parker


https://houseofm.forumactif.org/t3453-peter-yolo-as-they-say https://houseofm.forumactif.org/t3406-peter-okay-hero-man-let-s-s
More about you : friendly stupid kid with an odd sense of living
Codename : spiderman
Pouvoirs : adhérence ; capacités accrues -truc que tu nommes spidersens- (agilité, force, vitesse, réflexes, endurance) ; régénération moléculaire

All star (clone edition) |Ben&Kaine S5ze

Emergence :
All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr114 / 54 / 5All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr11
Maitrise :
All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr113 / 53 / 5All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr11
Messages : 228
DCs : Reed & Clint

Lun 28 Jan - 14:31
all star (clone edition)
feat Ben & Kaine & Peter
Tu passes ta langue sur tes lèvres, t’es super concentré et t’es sûr de ce que tu fais pour le moment. C’est pas trop mal d’être sûr de ce que tu fais non? Hey, c’est pas si mal ça non? TU soupires pendant un court instant avant de soupirer de nouveau. Personne ne sait vraiment comment t’as fais pour survivre aussi longtemps tout seul finalement, non? T’aurais certainement pas pu nourrir ta môme avec ce que t’essaies de faire pour te sustenter ici. Après tout les boîtes c’est bien, n’est-ce pas? C’est peut-être pour ça qu’à chaque fois que tu tentes un truc Cindy est pas trop chaude finalement. Tu regardes de haut, de bas, tu cherches le bon angle pour une photo. C’est lorsque tu te rends compte qu’il y a pas de bon angle pour une photo que tu t’es totalement raté. Oups. C’est possible de raté une pâte à crêpes? C’est pas supposément la chose la plus simple à faire? Peut-être que si tu t’étais pas gouré sur la farine aussi t’aurais pu avoir quelque chose de plus réussi. T’es à peut près sûre que tante May aurait critiqué la façon dont t’avais passé un coup de fil sans vraiment prêté attention à tout ce qui t’entourait. Hm. Hm. Congrat Parker, t’as réussis à prendre une farine à pain pour faire des crêpes.

Les lunettes sur ton nez glissent, tu les remonte négligemment en regardant le reste pitoyable dans ta poêle. T’entends ton ventre qui grogne. Tu tournes le gaz à zéro et tu laisses tomber la spatule dans l’évier. Abandon des charges monsieur le juge. Peter Parker se rend à l’évidence. Les jurés déclarent l’accusé coupable et le condamne à aller acheter de la malbouffe pour se rattraper. Hm. Vendu. T’es plutôt content de la sentence. T’enfile ta veste, t’attrapes tes clefs et t’es déjà prêt à partir. C’est pas que tu voulais pas donner une deuxième chance à tes crêpes. C’était juste une retraite stratégique. Si tu te retire maintenant c’est pour mieux gagner au moment d’après hey. T’en as de la logique qui échappe à tous sauf à toi. Peut-être à d’autres imbéciles d’ailleurs mais bon, c’est pour ça qu’eux aussi ils tapent pas l’envie de faire des crêpes.

T’offres un sourire à la vendeuse, t’as juste le ventre qu’est en train de s’auto digéré mais ça va, tu vas survivre. T’essuies une nouvelle fois tes mains sur ton jean, parfois elles collent sans que tu saches pourquoi c’est chiant, les mains moite ça te plaît pas, surtout lorsqu’elle te tend finalement ton paquet et que t’as aucune envie de passer pour un con lorsque tu vas te retrouver coller à ce super paquet. C’est un supplice de pas tout engloutir en un moment mais tu te bat contre tes propres instincts, t’es trop fort mais c’est presque régulier comme sensation finalement.

Tu te bat encore quand tu tapes à la porte des Reilly. C’est limite si t’as les yeux rivés dans le sac sans vraiment t’intéresser aux deux autres qui sont à l’intérieur. T’as beau avoir une dalle monstre t’es pas sûr que la quantité prise t’aurais pu la manger tout seul en fait. «Reillyyyyyyyy ouvrez cette porte là, j’suis armé de nourriture.» Tu renifles, limite remonte le paquet devant leur porte pour qu’ils le voit s’ils ont un judas. «Je jure devant l’empire si vous m’ouvrez pas je fais un feu de camps devant la porte et je mange tout seul ici.» S’il l’un des deux t’ouvre pour te lâcher un ‘putain Parker t’as les clefs’ jurez tu pleures.
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Kaine Reilly
Clone
Kaine Reilly


https://houseofm.forumactif.org/t3036-kaine-i-m-doing-something-very-very-stupid-don-t-screw-up-my-hero-moment https://houseofm.forumactif.org/t3032-kaine-you-re-about-to-see-
More about you : All star (clone edition) |Ben&Kaine 190803010857210256
Codename : Scarlet Spider. Clone n°1. L'Autre.
Pouvoirs : - Une capacité à adhérer aux surfaces supérieure aux autres Spider-men. Son adhérence est si puissante qu'il peut s'en servir pour déchirer des matières entières, comme si un pan de mur n'était rien d'autre qu'un filet de poussière.
- De cette sur-adhésion, Kaine a adopté une signature assez cruelle. Il peut en effet brûler la peau de ses ennemis de sa paume, ce qu'il fait bien souvent sur leur visage, blessure surnommée sobrement "marque de Kaine". On se demande bien pourquoi, meh.
- L'éternel sens de l'araignée, qui permet de pressentir un danger en approche, ne fait pas exception chez notre clone. Toutefois, là encore il semble amélioré puisque cela dépasse une simple sensation. On pourrait même dire que Kaine est affublé d'un sens limité de précognition. Un sens d'araignée à double tranchant, qui ne prévient pas Kaine d'une attaque de Parker et vice-versa.
- Une habileté à se rendre invisible, camouflage bien pratique quand on veut surprendre ses ennemis. On a la classe ou on ne l'a pas, voyez-vous.
- La force de Kaine est également accrue comparée à celle du Spider-Man original. Capable de soulever approximativement 60 tonnes, la force de Kaine demeure, au bout du compte, indéterminée.
All star (clone edition) |Ben&Kaine Giphy
- Enfin, Kaine n'échappe pas aux tradionnelles capacités des Spider, telles que l'endurance et l'agilité améliorées ainsi qu'une habilité à se régénérer plus rapidement. A la différence de la majorité des Spider, Kaine produit sa propre toile. En même temps, quand on sait qu'il est capable de communiquer, indirectement, avec les araignées également, hein...
- Toutefois, il faut noter deux choses. Premièrement la particularité du costume de Kaine, qui est construit de manière à ralentir la dégénérescence de son corps dont il est victime depuis sa création. Deuxièmement, la forme que prend Kaine, lorsqu'il perd le contrôle de ses émotions. Il ressemble à une araignée, littéralement. Mais entre ça et les épines qui sortent de ses poignets, on se demande ce qui le rend le plus moche.
Emergence :
All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr112 / 52 / 5All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr11
Maitrise :
All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr114 / 54 / 5All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr11
Messages : 574
DCs : Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Aelys Cantela / Avery Burnham / Aidan Bowman / Gwen Stacy / Klaus Caglar / Matthew Denvers / Heather Scarpetta / Isaac Torres / Luke Cage-Jones / Haiden Hauwanga

Dim 10 Fév - 12:45
ALL STARS | CLONE EDITION
Useless device, it won't suffice ; I want a new game to play ; When I am gone ; It won't be long, before I disturb you in the dark | Muse - Megalomania

Spider-Men
Je croise les bras alors que les résultats du moteur de recherche ne donnent absolument rien. Je tape un peu, beaucoup même, trop fort sur le pad de l’ordinateur portable qui se freeze, empirant ainsi la situation dans laquelle je m’engouffre. Je suis pris d’une envie de jeter l’appareil au loin, mais je sens que Ben m’en voudrait à mort si je faisais ça. Après tout, on se partage l’ordi, alors ce serait con que je lui prive de notre accès au monde extérieur quand on n’est pas en train de bosser pour Hydra. Surtout que techniquement, c’est plus l’ordi de mon frangin que le mien. Ouais, je n’ai jamais vraiment fait l’effort d’économiser pour m’acheter mon propre matos. Je suis plus du genre manuel faut dire aussi. L’informatique, c’est un peu l’armoire de Narnia. Ça me balade dans un autre monde, un que je ne désire pas forcément connaître, m’voyez ? Alors autant que j’en reste à ce que je connais, c'est-à-dire fricoter avec les mauvais gars d’Hydra et buter le petit peuple, plutôt que de chercher à utiliser une foutue barre de recherche QUI SE BLOQUE PUTAIN DE MERDE. Mes poings se serrent, je grince sérieusement des dents, et assène des coups de doigts – vraiment bizarre dit comme ça – répétitif sur ce foutu pad pour que je puisse enfin procéder à ma quête sur le portail internet. Mais rien n’à faire. A croire que la souris intégrée s’est littéralement liguée contre moi aujourd’hui. « Oh et puis merde ! » Je lâche une multitude de juron alors que je fais glisser l’appareil à l’autre bout de la table, pile au moment où Ben débarque dans le salon. Il m’a forcément entendu rager, et je peux deviner qu’il ne doit pas être très content de la manière dont je traite son matériel informatique. Et je pense également que je viens de le réveiller vu sa gueule déformée et ses cheveux tout ébouriffés. Oups. « Je t’ai déjà dit que c’est vraiment un ordi pourri ? Non, si ? Bah je te le redis. » Toute une histoire d’amour, que je vous dis. Je déteste vraiment l’informatique.

Je me lève, rangeant ma chaise en un mouvement un peu trop brusque. Mon incapacité du jour à me servir d’internet pour savoir quoi faire prochainement de ma vie m’ayant énervé bien plus qu’imaginé. Je soupire encore plus fort d’ailleurs, et je me doute bien que mon frère ne va pas laisser passer ma frustration de si bon matin. Enfin, matin, midi même. J’ai dû passer je ne sais combien d’heures à tenter de faire marcher cette putain de machine, à mon avis. L’échec total de ma vie. Heureusement qu’on est dimanche et que je n’ai pas à travailler aujourd’hui. Et encore, fracasser quelques têtes bien placées, ça m’aurait peut-être soulagé. Je secoue mes cheveux, que je décide d’attacher rapidement alors que je commence à regarder ce qu’on peut s’faire à manger entre Reilly. N’étant pas très doué en cuisine, je passe plus mon temps à marmonner dans ma barbe imaginaire qu’autre chose, et je cède très vite à mon irritabilité du moment. « Vraiment, ça me gave. Je sais bien qu’on a discuté de ça trente mille fois, mais je me demande dans quoi je vais finir. Après ce bordel qui s’annonce. » Pas besoin de crier sur tous les toits de quoi je parle. C’est un truc de Reilly piégés à Hydra ça. Je sais bien ce qu’il fait, et je sais aussi ce que je fais. Et ce que je ne vais plus faire. Et franchement, même si mon crétin de bro a bien su négocier, je ne peux m’empêcher de m’interroger. Une fois que tout est fini, qu’est-ce qui va se passer pour moi hein ? Y a pas cinquante domaines dans lequel je suis doué. Et je ne vais pas pouvoir refaire mon CV aux couleurs de l’organisation criminelle qui nous abrite depuis des mois et des mois. Alors ma vie, ça va donner quoi si je contiens mes pulsions meurtrières du jour au lendemain ?

« Pff. » Quelle merde cette histoire. Je sais bien que de base, on n’aurait pas dû se retrouver embarquer dans l’idéologie de ce clan, mais quand même. Une fois qu’on y est, c’est difficile d’y échapper. Mais je sais que mon frère ne tiendra pas indéfiniment. Et un jour, on ne pourra plus se regarder en face si je continue à commettre les pires actes là-bas. Je souffle à nouveau, ferme les armoires de la cuisine, ne tombant que sur de la vaisselle que je n’ai pas envie de laver prochainement. Je m’approche du frigo, en quête d’un truc rapide à savourer, quand on toque à la porte. Que dis-je, quand quelqu’un fait un boucan monstre et manque de défoncer la porte de notre résidence si merveilleusement verrouillée. Une voix retentit, presque hurlée, et bien trop familière. Je lève les yeux au ciel et dévisage Ben qui hausse les épaules, comme blasé par la situation. Entre mon hostilité du moment et le débarquement de Parker, y a de quoi être résigné. Je claque la porte du frigo que j’avais à peine entre-ouverte à l’origine, secouant d’ailleurs l’appareil malgré moi, et me dégage de la cuisine, me mettant à m’exclamer en avançant vers l’entrée : « Parkeeeer, t’as tes clés putain ! Sors toi les doigts du … » Je ne finis même pas ma phrase car j’ouvre au même moment la porte qui subit l’arrivée massive de Peter dans notre foyer. Je croise les bras en le dévisageant de bas en haut, faisant même craquer mes phalanges pour la peine. « Tu peux me dire à quoi il te sert, le double des clés qu’on t’a filé ? » Je fronce les sourcils mais finis par me décaler pour qu’il déboule enfin dans notre salon, un sac dans les mains. J’hume l’odeur qui s’en émane, et je suis légèrement moins contrarié quand je lâche : « Poulet ? T’es passé au KFC ? » Ah tiens, peut-être qu’il tombe à pic en fait le troisième frangin de la famille.

b l a c k f i s h

___

I am not a hero
For so long, I struggled with the question of whether I was a monster or not. I don't struggle anymore. My name is Kaine and now... Now I know I'm a monster.
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Reilly
Clone
Benjamin Reilly


https://houseofm.forumactif.org/t2972-ben-i-know-what-it-s-like-to-have-no-one-and-no-chance-for-a-normal-life https://houseofm.forumactif.org/t2968-this-is-darker-than-red-it
More about you :

All star (clone edition) |Ben&Kaine IuucpHT
« So many people come through here to begin a new life. Find a new chance. Start everything over again. Why not me, then? »
Codename : Scarlet Spider // Spider-Man
Pouvoirs : Tu vois Peter Parker ? Bah c'est pareil. La différence, c'est qu'il a un lance-toile à impact. Sinon, le reste, c'est tout comme Peter. Il peut même pas se rendre invisible et parler aux araignées comme Kaine ou balancer des décharges électriques comme Miles. Il est juste la banale copie de Peter Parker, rien de plus, rien de moins.

All star (clone edition) |Ben&Kaine 44798b45c06f02e25a3ae2166df174bdb99b2d9a
Emergence :
All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr115 / 55 / 5All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr11
Maitrise :
All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr115 / 55 / 5All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr11
Messages : 630
DCs : Gabriel, Marc, Lorna, Sean, Jessica Jones et Lucy

Sam 16 Fév - 22:06

Le vide s’étend sous mes pieds. Je peux sentir le vent, au sommet de ce building. Un pas en avant, c’est tout ce qu’il faudrait pour que je plonge dans le vide. New-York se dessine jusqu’à la ligne d’horizon. Ses gratte-ciels m’entourent. La plénitude, l’apaisement. La sensation que pour une fois, ma propre destinée m’appartient. Le vent et soudain, la voix de Kaine.  Cela suffit à me faire ouvrir les yeux et transformer le paysage de New York en celui de ma chambre. Parfois, déménager me traverse l’esprit. Avoir mon propre appartement, mes propres affaires, mon indépendance et la paix quand j’essaie de dormir. C’est tellement tentant comme concept. Surtout quand j’entends depuis ma chambre mon frère s’énerver sur on ne sait quoi encore. En râlant dans ma barbe, j’attrape mon oreiller et le presse contre ma tête pour ne plus l’entendre. J’ignore ce qui l’a encore gonflé mais ça l’a mis suffisamment en rogne pour que je l’entends vociférer jusque dans mon rêve. Je me force à fermer les yeux pour tenter de me rendormir. J’en ai besoin. J’ai besoin de dormir après avoir enchainé les nuits blanches quasi toute la semaine. Pas par choix, mais parce que j’ai tellement de trucs en tête que je reste éveillé jusqu’au lever du jour, à regretter chacun de mes choix et me repasser le film des moments gênants de mon existence datant de l’école maternelle. Nouveau juron de la part de Kaine et je baisse les bras. Là, tout de suite, je le déteste. Un coup d’œil sur mon téléphone m’informe qu’il est déjà midi, de toutes façons.

L’informatique et Kaine, c’est une grande histoire d’amour à base de juron, de menace de mort contre la carte mère et de rage. Kaine étant le moins patient de nous deux, je ne suis guère surpris de le voir repousser avec un peu trop de force l’ordinateur portable qui trône sur la table. Voilà donc pourquoi il râlait au point que je l’entende au sommet de mon building onirique. Je me fige, lassé et fatigué. Ma voix ne cache pas que je viens de me réveiller et s’il en doutait déjà, il n’a qu’à voir ma dégaine. Mes yeux sont à moitié ouverts et je n’ai pas besoin de me regarder dans le miroir pour deviner que mes cheveux ont fait leur vie chacun de leur côté. « P’tain, Kaine… Sérieux… » C’est ça, blâme l’ordi. C’est pas du tout parce que t’as autant de patience qu’un inspecteur des impôts. En passant une main dans mes cheveux, je finis par bouger de ma place pour me diriger vers la machine à café. Elle est devenue ma meilleure amie cette semaine. Et si je veux pouvoir aligner plus de trois mots et faire des phrases complètes, je risque d’avoir fortement besoin de caféine. L’idée de retourner me coucher est plus que tentante. On est dimanche après tout et s’il y a bien un jour de la semaine où c’est acceptable de rester couché, c’est celui-ci. Mais maintenant que je suis debout… « Tu casses l’ordi, tu le repayes. » Et c’est pas négociable. Depuis le temps, il aurait quand même pu s’en acheter un. Il est mieux payé que moi, en plus. Le ronronnement de la machine est le son le plus agréable à mes oreilles depuis que je suis réveillé. Sauf que je suis encore dans le coltard et que j’ai, comme un idiot, oublié de mettre une tasse. Le temps que je m’en aperçoive, le liquide est déjà en train de se répandre partout sur le plan de travail. « 'commence bien, cette journée à la c… » J’appuie d’un coup sec sur le bouton pour l’arrêter. Et je contemple les dégâts, avec probablement l’air le plus désespéré qui puisse s’afficher sur mon visage.

Alors que j’arrive enfin à allumer mon cerveau et que j’attrape de quoi nettoyer mes conneries, j’entends Kaine grogner, encore. A ce train-là, il va finir par inventer une nouvelle langue. Mais quand je comprends de quoi il est en train de parler, j’arrête mon geste. Ah ouais. Ça. Je baisse la tête, me mord la langue et je finis enfin par tourner la tête vers lui, alors qu’il est penché dans le frigo. « Je sais.  Mais tu trouveras quelque chose. » Un truc légal qui implique de ne pas tuer des gens, de préférence. Au moins avec cette histoire d’immunité, aucune charge ne sera retenue contre Kaine pour ce qu’il a fait à Hydra. Etant donné qu’il a atterri là-bas en partie à cause de moi, je m’en serais voulu de le voir plonger pour une dizaine de meurtre. J’aimerais dire que je comprends ses craintes, mais ce serait mentir. Car je ne sais pas ce que ça fait, de tuer quelqu’un. Et je ne sais pas ce que ça fait que d’être à sa place. « Je peux éventuellement chercher des pistes pour… » Je n’ai pas le temps de finir ma phrase parce qu’on frappe à la porte et que ça se met à hurler de l’autre côté. Cette voix, je la reconnais. Cette voix a encore oublié qu’elle avait les clés de la maison. Elle suffit à relayer Hydra dans un coin. On reprendra certainement cette conversation à un autre moment. Alors que Kaine lève les yeux au ciel, je marmonne dans ma barbe en haussant les épaules. « P’têtre qu’un jour, il se rappellera qu’on lui a filé un double. » Kaine fracasse presque la porte du frigo, m’arrachant au passage un grognement désapprobateur pour aller lui ouvrir la porte. Un jour, il va vraiment finir par casser l’appareil. Le matériel, ça se traite avec soin, nom d’une pipe ! Je l’entends crier sur Peter en se dirigeant vers la porte au moment où j’attrape une tasse pour me faire ce café pour de bon. Je ne peux pas me permettre d’être exécrable au prétexte que je me suis levé du pied gauche. J’écoute d’une oreille distraite l’échange entre Kaine et celui qu’on appelle pour rire le troisième Reilly. Je ne sais pas trop de quoi ça parle, mais au ton de la voix de mon frère, il a l’air de s’être détendu. Et c’est quand je me tourne avec ma tasse de café à la main et que je vois Peter arriver avec de la malbouffe que je comprends. Du poulet. Bien sûr.

Au moins, le point positif, c’est que Kaine est moins grognon. Je salue Peter d’un signe de tête et d’un sourire fatigué alors que je m’adosse au plan de travail. Je devrais me sentir gêné d’être seulement affublé d’un vieux tee-shirt à l’effigie d’un film et d’un short à peine trop grand pour moi, mais on est dimanche et je suis debout depuis à peine dix minutes. Puis Peter ne passe pas à la maison pour mon grand sens de la mode, de toutes manières. « L’Empire, c’est dépassé. C’est le Nouvel Ordre, maintenant. » Quoi ? On m’a gonflé avec les nouveaux Star Wars. Bosser dans un cinéma possède aussi ses inconvénients, surtout quand des fans viennent se plaindre à moi, simple employé, des incohérences du film comme si j’étais George Lucas. « Je vais m’habiller, je reviens. » On est peut-être dimanche mais il y a un minimum de décence à avoir. «  Bouffez pas tout, hein. » Quoi ? On est jamais trop prudent avec eux. Le poulet, c’est sacré.

___

it's a beautiful crime
   We fight every night for something, when the sun sets we're both the same. Half in the shadows, half burned in flames. We can't look back for nothin,' take what you need, say your goodbyes.
Revenir en haut Aller en bas
Peter Parker
Humain modifié
Peter Parker


https://houseofm.forumactif.org/t3453-peter-yolo-as-they-say https://houseofm.forumactif.org/t3406-peter-okay-hero-man-let-s-s
More about you : friendly stupid kid with an odd sense of living
Codename : spiderman
Pouvoirs : adhérence ; capacités accrues -truc que tu nommes spidersens- (agilité, force, vitesse, réflexes, endurance) ; régénération moléculaire

All star (clone edition) |Ben&Kaine S5ze

Emergence :
All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr114 / 54 / 5All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr11
Maitrise :
All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr113 / 53 / 5All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr11
Messages : 228
DCs : Reed & Clint

Lun 4 Mar - 1:53
all star (clone edition)
feat Ben & Kaine & Peter
Ouais, tu te doutais tout de même assez bien qu’ils allaient te le sortir. Tu les connais presque un peu trop bien. Cherche pas à savoir pourquoi, tu n’aimerais peut-être pas ce qui risque de te tomber dessus. De toute manière t’as plus urgent à gérer. Dans l’immédiat tu fais face à un des frères qui, comme tu t’y attendais, te balance que t’as les clefs. Non Peter. Non on ne pleure pas en fait. Parce que tu t’en doutais bien qu’un de ces conos allait te rappeler à l’ordre. Tu t’étais d’ailleurs toi même rappeler à l’ordre avant de taper à la porte. Mais tes clefs elles devaient être rester dans la voiture. C’est pas dramatique normalement de frapper à une porte mais entre vous trois le drama avait toujours moyen de monter d’un cran.

Prends sur toi Parker, c’est pas comme si c’était foncièrement méchant, tu pouvais compter sur tes doigts le nombre de fois où tu avais vu un immense sourire sur les lèvre de Kaine. Monsieur Grumpy c’était un de tes potos sûr. Beaucoup de jugements dans cette phrase, pourtant l’idée est la bonne. Tu sais bien qu’arriver ici à l’improviste peut sembler être une mauvaise idée, mauvais plan parce que tu peux en énerver certains mais t’étais toujours rempli de bonnes attentions. Là encore dans ta tête tu n’étais venu que pour «passer du temps avec eux?» Peut-être aussi parce que l’odeur de ta pâte à crêpes des enfers était restée bloquée autant dans ton nez que dans ton appartement et que tu préférais rester à l’extérieur de ce dernier pour quelques temps.

Tu lèves les yeux au ciel, attendant que l’autre se décale avant que tu déclares en soupirant. «Je sais pour les clefs, elles sont sur mon trousseau.» Tu souris doucement. «Avant que tu demandes, mon trousseau est dans la voiture.» Encore une fois tu tends les bras, dans l’esprit de montrer tes sacs aux deux abrutis qui semblaient encore être coincé dans une longue matinée. «Je comptais sur votre bonté légendaire pour m’ouvrir la porte.» Tu papillonnes, t’es déjà pardonné lorsque t’as soufflé poulet auprès de Kaine.

Tu offres un sourire suivi d’un hochement de tête envers Ben qui est encore au café, l’image te fait doucement rire, t’avais raison hey, un long dimanche matin. Tu fais mine d’être interloqué lorsqu’il s’en va. «La trilogie originale a toujours été mieux. Pars laver cet affront, malpropre.» Tu le suis du regard, suspicieux, tandis qu’il disparaît lui promettant qu’il ne resterait pas une miette à son retour.

Tu te tournes vers Kaine avec un petit sourire en coin avant de lui tendre le premier sac. «J’suis passé à KFC parce que je connais ton amour pour le poulet. Et aussi parce que je crevais la dalle et que j’étais pas capable de faire un truc correct par chez moi.» Tu te passes la main sur la nuque avant de te rapprocher de la table et de venir poser les deux sac dessus. Tu laisses glisser la veste de tes bras avant de venir la poser sur le dossier de la chaise, un soupir passant tes lèvres. Tu tournes la tête vers Kaine, croisant les bras sur ta poitrine. Si t’es matinal, que tu tentes de faire des choses très tôt même si ça ne fonctionne pas toujours, t’en oublie parfois que ce n’est pas le cas de tout le monde, que tu peux déranger les autres. «Je t’ai réveillé? C’était pas le but désolé.» Et parfois t’es comme ça à t’excuser sans raison alors que tu sais même pas ce qu’il allait répondre. «Après, j’ai ramené de quoi faire la paix.» T’hausses les sourcils. «Je sais que c’est l’arme secrète pour te battre, désolé K’.» T’as ce sourire sur le visage, celui des petites victoires, si tu t’en prends une Parker, elle est méritée.
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Kaine Reilly
Clone
Kaine Reilly


https://houseofm.forumactif.org/t3036-kaine-i-m-doing-something-very-very-stupid-don-t-screw-up-my-hero-moment https://houseofm.forumactif.org/t3032-kaine-you-re-about-to-see-
More about you : All star (clone edition) |Ben&Kaine 190803010857210256
Codename : Scarlet Spider. Clone n°1. L'Autre.
Pouvoirs : - Une capacité à adhérer aux surfaces supérieure aux autres Spider-men. Son adhérence est si puissante qu'il peut s'en servir pour déchirer des matières entières, comme si un pan de mur n'était rien d'autre qu'un filet de poussière.
- De cette sur-adhésion, Kaine a adopté une signature assez cruelle. Il peut en effet brûler la peau de ses ennemis de sa paume, ce qu'il fait bien souvent sur leur visage, blessure surnommée sobrement "marque de Kaine". On se demande bien pourquoi, meh.
- L'éternel sens de l'araignée, qui permet de pressentir un danger en approche, ne fait pas exception chez notre clone. Toutefois, là encore il semble amélioré puisque cela dépasse une simple sensation. On pourrait même dire que Kaine est affublé d'un sens limité de précognition. Un sens d'araignée à double tranchant, qui ne prévient pas Kaine d'une attaque de Parker et vice-versa.
- Une habileté à se rendre invisible, camouflage bien pratique quand on veut surprendre ses ennemis. On a la classe ou on ne l'a pas, voyez-vous.
- La force de Kaine est également accrue comparée à celle du Spider-Man original. Capable de soulever approximativement 60 tonnes, la force de Kaine demeure, au bout du compte, indéterminée.
All star (clone edition) |Ben&Kaine Giphy
- Enfin, Kaine n'échappe pas aux tradionnelles capacités des Spider, telles que l'endurance et l'agilité améliorées ainsi qu'une habilité à se régénérer plus rapidement. A la différence de la majorité des Spider, Kaine produit sa propre toile. En même temps, quand on sait qu'il est capable de communiquer, indirectement, avec les araignées également, hein...
- Toutefois, il faut noter deux choses. Premièrement la particularité du costume de Kaine, qui est construit de manière à ralentir la dégénérescence de son corps dont il est victime depuis sa création. Deuxièmement, la forme que prend Kaine, lorsqu'il perd le contrôle de ses émotions. Il ressemble à une araignée, littéralement. Mais entre ça et les épines qui sortent de ses poignets, on se demande ce qui le rend le plus moche.
Emergence :
All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr112 / 52 / 5All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr11
Maitrise :
All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr114 / 54 / 5All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr11
Messages : 574
DCs : Daisy Skye Johnson / Nikki Ren / Aelys Cantela / Avery Burnham / Aidan Bowman / Gwen Stacy / Klaus Caglar / Matthew Denvers / Heather Scarpetta / Isaac Torres / Luke Cage-Jones / Haiden Hauwanga

Jeu 11 Avr - 15:30
ALL STARS | CLONE EDITION
Useless device, it won't suffice ; I want a new game to play ; When I am gone ; It won't be long, before I disturb you in the dark | Muse - Megalomania

Spider-Men
Les Reilly-Parker, c’est toute une histoire. Entre le réveil du pied gauche de mon frangin et l’arrivée brutale du deuxième adelphe improvisé de la famille, j’ai de quoi être exaspéré. D’autant plus au vu de ce matériel de toutes sortes qui m’entoure et qui ne fonctionne jamais comme il faut. Quand ce n’est pas internet qui ne charge pas, c’est le frigo qui ne se referme pas correctement. A croire que je suis entouré de crétinerie de tous les côtés. Bon sang de bonsoir, tiens. Je finis quand même par faire un effort pour ouvrir au Parker qui ne cessera pas ses hurlements tant qu’on n’aura pas cédé à ses demandes. Par moment, je me demande exactement ce qui nous a menés à nous croiser pour qu’on finisse ainsi fourrés ensemble, tous les trois. Pas que je me fourre souvent avec ces deux-là de toutes manières. Enfin … non je n’voulais pas dire ça comme ça. Bref. Revenons-en à nos moutons. Ou à nos araignées. Parce que vu comment notre trio fonctionne bizarrement, ça ressemble plus à une toile tissée n’importe comment qu’à autre chose. Bref, je m’égare. Parker donc. Qui me gonfle avec ses clés. « Dans ta voiture ? » Okay, comme à l’accoutumée, Peter se fiche de moi. Mes poings se serrent, mon calme légendaire cramant comme neige au soleil. Bon, je ne vais pas lui taper dessus, mais je n’ai pas franchement envie de le prendre dans mes bras non plus. Je finis par maugréer, me retenant de lui claquer la porte au nez : « Ouais ouais, c’est ça. T’as surtout de la chance qu’on voulait éviter que tu nous pètes la porte à force de tambouriner dessus. » Ouais, je sais ce que vous vous dites. C’est l’hôpital qui se fout de la charité. Mais eh, c’est lui le coupable ce matin, pas moi. Ou alors mes crimes sont secondaires, comparés aux siens.

Heureusement le poulet ramené par le dernier intrus de la famille finit par contenter mes grondements. Un sac est rapidement ouvert par mes soins, et j’en sors un bucket tant apprécié par mes pupilles déjà amourachées des pièces de viande qui s’étendent devant moi. Je dois bien le dire, la bouffe me parle bien plus que les références cinématiques que mes deux comparses s’échangent, revanchards. « Je comprends rien à votre jargon. Le Nouvel Empire, on dirait un nom de vieux nanard. » Ouais, en plus de l’informatique, le cinéma me rend dingue. Trop de films qui sortent à la minute. Et Ben qui bosse dans l’un d’entre eux, forcément, j’entends parler de tout ce qui peut se faire dans l’industrie. Et franchement, vu le peu de retours que j’ai des films diffusés, je préfère m’en tenir à la réalité. Même si actuellement, elle est loin de vendre du rêve, celle-là. « On ne te promet rien. Si tu t’habilles rapidement, on pourra peut-être sauver un petit tender. » Oui, le poulet, c’est notre came. Ça donne des forces en plus, alors comment résister ?

Finalement Ben revient assez vite, et le poulet s’étend sur la table, celle-là même où on a préféré décaler l’ordi du frangin avant qu’il ne souffre d’une intoxication alimentaire, en plus d’un court-circuit provoqué par mes poings. Les sachets glissent entre nos mains avides de se fournir en chicken, et pendant quelques minutes, le silence est simplement perturbé par quelques glapissements contentés. Ça ne dure pas bien longtemps toutefois, avant que l’un d’entre nous brise ce moment de calme. Moi-même je finis par me tourner vers Peter, haussant un sourcil suspicieux : « On te remercie de ta belle action, mais c’est quoi le prix à payer pour ce bon kfc ? » Kaine le rabat-joie, qu’on me surnomme. On ne se demande pas pourquoi. «Parce que t’aurais très bien pu te le manger chez toi, en grand homme indépendant. Alors c’est quoi l’histoire ? On te manquait trop c’est ça ? » Je jette un coup d’œil moqueur à Ben. Avant que mon regard ne devienne également soupçonneux. «Me dites pas que vous avez comploté pour m’inculquer vos leçons d’informatiques. Ça ne marchera pas sur moi ! La technologie ne vaut pas les bonnes vieilles méthodes manuelles. » Rien ne vaut de se salir les mains, j’en reste persuadé. A cette pensée d’ailleurs, j’émets un discret soupir. Me demandant, après tout le sang que j’ai sur les mains, comment je vais désormais parvenir à les nettoyer alors que cette page est prête à se tourner. Bordel, mon cerveau est bien trop concerné par ce qui va bientôt m’être retiré. A croire qu’il ne peut pas me laisser en paix deux minutes. Je finis par m’adosser à la chaise sur laquelle je suis posée, balançant un os de chicken en un mouvement rageur sur la table. J’ai perdu l’appétit d’un coup. Et je plains les deux frangins qui doivent supporter ma situation. Dont l’un qui n’a aucune idée de ce qui se trame vraiment. Bon sang, à quel moment Ben et moi on s’est fourré dans ce merdier hein ? Que le poulet sacré soit avec nous pour qu’on retombe sur nos pattes, car ce n’est pas gagné.

b l a c k f i s h

___

I am not a hero
For so long, I struggled with the question of whether I was a monster or not. I don't struggle anymore. My name is Kaine and now... Now I know I'm a monster.
Revenir en haut Aller en bas
Benjamin Reilly
Clone
Benjamin Reilly


https://houseofm.forumactif.org/t2972-ben-i-know-what-it-s-like-to-have-no-one-and-no-chance-for-a-normal-life https://houseofm.forumactif.org/t2968-this-is-darker-than-red-it
More about you :

All star (clone edition) |Ben&Kaine IuucpHT
« So many people come through here to begin a new life. Find a new chance. Start everything over again. Why not me, then? »
Codename : Scarlet Spider // Spider-Man
Pouvoirs : Tu vois Peter Parker ? Bah c'est pareil. La différence, c'est qu'il a un lance-toile à impact. Sinon, le reste, c'est tout comme Peter. Il peut même pas se rendre invisible et parler aux araignées comme Kaine ou balancer des décharges électriques comme Miles. Il est juste la banale copie de Peter Parker, rien de plus, rien de moins.

All star (clone edition) |Ben&Kaine 44798b45c06f02e25a3ae2166df174bdb99b2d9a
Emergence :
All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr115 / 55 / 5All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr11
Maitrise :
All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr115 / 55 / 5All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr11
Messages : 630
DCs : Gabriel, Marc, Lorna, Sean, Jessica Jones et Lucy

Jeu 25 Avr - 13:41

Je ne cache pas que c’est un peu le bazar dans nos vies en ce moment. Et que je ne suis pas des plus coopératifs. C’est à peine si j’arrive à parler à mon frère sans grogner ou sans tirer une tronche des plus aimables. Le fait que je me sois fait tirer du lit par ses propres grognements y est pour beaucoup. Et très vite, le sujet Hydra est abordé. Pas Hydra en lui-même, mais l’après. Ce qu’on va devenir une fois qu’on aura quité ce trou à rat pour de bon. Ce qui va arriver par la suite, comment nous allons rebondir. Précisément l’une des nombreuses sources de mes angoisses. La prochaine fois que j’ai l’idée fabuleuse de rejoindre une organisation terroriste, frappez-moi d’un bon coup sec derrière la nuque, s’il vous plait.

La visite de Peter, bien qu’inattendue est parfaite pour éloigner le sujet qui fâche. Même s’il fait toujours le même cirque avec ses clés et que Kaine lui fait remarquer de la manière habituelle. Je ne vais cependant pas cracher dessus. Alors que je me change, j’en profite pour tenter de me débarasser de toute la négativité qui m’habite depuis le début de la semaine. On est dimanche. Je suis avec famille et amis. Je suis vivant, je vais bien. Restons positif et profitons de cette visite impromptue pour penser à autre chose. Je sais que dit de cette manière, ça a l’air bien plus facile à dire qu’à faire. Mais si j’arrive à m’en convaincre, je peux y arriver. Je rejoins Peter et Kaine, de façon bien plus présentable qu’avant. On aurait peine à croire que je suis debout depuis dix minutes. Et comble du bonheur, il reste de la nourriture. Ces goinfres n’ont pas tout englouti, c’est parfait !

Si d’ordinaire, nous sommes plus que bavards quand on est ensemble, c’est pourtant un petit silence qui règne au début. Même si je me suis promis de rester positif et de faire la gueule le moins possible, je ne peux pas m’empêcher de garder ma bouche close et de laisser mon esprit se diriger précisement vers les sujets qui sont la source de mes angoisses, nuits blanches et introspection personnelle. Pesant le pour et le contre, me demandant encore une fois si je n’aurais pas dû m’abstenir de prendre une décision précipitée qui allait non seulement causer ma perte mais aussi celle de Kaine par-dessus le marché. Même si ce poulet est très tentant et donne envie de le déguster tout de suite, j’ai la gorge trop serrée pour avaler quoique ce soit. Je crois qu’en fait, je vais laisser ma part aux deux autres. C’est dommage, parce qu’il a l’air super bon, ce poulet. C’est presque un crime de ne pas le manger.

Par chance, mon frère saute sur l’occasion pour lancer une conversation et je me force à me concentrer dessus.  Rien que ça, mine de rien, ça apaise un peu l’ambiance. Je partage même l’oeillade moqueuse de Kaine quand il demande avec humour si on manque tellement à Peter qu’il se sent obligé de venir partager sa nourriture avec nous. Avant que Kaine le parano revienne à la surface. Même le poulet n’arrive pas à chasser totalement cet aspect de sa personnalité. Je lève les yeux au ciel en soupirant, m’essuyant les mains avec une serviette et avalant le peu de nourriture que j’ai réussi à mettre dans ma bouche.

- La morale de l’histoire, mon cher Peter, c’est que Kaine est incapable d’apprécier un élan de générosité sans penser qu’il y a un prix à payer.

La charité, l’hôpital. Oui, je sais. Je peux causer. On a toujours plus tendance à voir les défauts des autres que les nôtres. Mais on ne parle pas de moi, là. On parle de Kaine et de sa paranoïa. Un demi-sourire se dessine sur mes lèvres alors que je pose mes yeux sur Parker qui a l’air aussi surpris que moi pour revenir sur mon aîné.

- En attendant, t’en aurais bien besoin, Monsieur-je-tape-sur-le-matos-jusqu’à-ce-que-ça-marche ! L’informatique, ça se traite avec respect ! Dis-lui, Peter.

J’hausse les épaules en me laissant aller contre ma chaise. Au moins, ça nous permettra de penser à autre chose. Peut-être ? Laissez-moi rêver, nom de dieu.



___

it's a beautiful crime
   We fight every night for something, when the sun sets we're both the same. Half in the shadows, half burned in flames. We can't look back for nothin,' take what you need, say your goodbyes.
Revenir en haut Aller en bas
Peter Parker
Humain modifié
Peter Parker


https://houseofm.forumactif.org/t3453-peter-yolo-as-they-say https://houseofm.forumactif.org/t3406-peter-okay-hero-man-let-s-s
More about you : friendly stupid kid with an odd sense of living
Codename : spiderman
Pouvoirs : adhérence ; capacités accrues -truc que tu nommes spidersens- (agilité, force, vitesse, réflexes, endurance) ; régénération moléculaire

All star (clone edition) |Ben&Kaine S5ze

Emergence :
All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr114 / 54 / 5All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr11
Maitrise :
All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr113 / 53 / 5All star (clone edition) |Ben&Kaine Fonddr11
Messages : 228
DCs : Reed & Clint

Ven 10 Mai - 0:45
all star (clone edition)
feat Ben & Kaine & Peter
Le brun vient lever les yeux au ciel, lever les bras au dessus de sa tête, peut-être en faire trop mais... uh, c’est un peu sa marque de fabrique, il doit en profiter quelque peu avant que ça ne fonctionne plus trop pour lui. Parce que ça arrivera. «Oui dans ma voiture Kaine, j’veux bien être sportif mais je me trimballe pas à pieds sur toute l’île, je ferais pas long feu.» De toile en toile c’est tentant? Secoue encore la tête, en rajoute comme à son habitude mais préfère marquer le coup, pauvre Parker. «Je doute qu’avec la force de mes petits bras tu puisses voir la porte de ton appartement s’envoler en morceaux.» Hey, cette fois-ci c’est se mentir à soi-même Parker. Il y a quelques années peut-être, bonhomme frêle et presque ridicule. Maintenant? Pas le genre de gars à trébucher sur ses propres pas, il est puissant maintenant le bonhomme?

Un petit rire s’échappe des lèvres du brun tandis qu’il survole du regard le visage de Kaine, perdu dans ces références. Parker a jamais été un très grand fan de Star Wars, mais il a toujours été à la page, il a toujours su voir la vérité en face; Vérité qui est-elle qu’on ne peut pas être décemment constitué et aimer une des daubes qui est sortie ces dernières années. Il a peut-être pas un autel dédicacé à George Lucas dans sa chambre mais il peut y penser au moins.

C’est peut-être ridicule, peut-être gamin ou tout ce que tout le monde pourrait dire actuellement. Mais Peter Parker se sent bien dans cet appartement, sans parler en train de s’avaler des morceaux de poulet comme s’il en pleuvait du ciel. Tout le monde aime le poulet, du moins une bonne partie du monde. Mais entre ces trois là, c’est le culte certainement. Cependant, lorsque Kaine vient avec cette idée de plan en informatique, tu fronces les sourcils, tourne la tête vers Ben dans l’espoir d’avoir une réponse peut-être à ce que l’autre vient de dire. Et cette réponse il ne l’attend pas longtemps.
Un petit rire s’échappe des lèvres du journaliste. «Ah, très bien, je comprends mieux.» Il sourit une nouvelle fois. «Tu préfères que je te sortes quelle histoire? Celle où je ne pouvais pas passer une minute de plus sans vous voir ou les cours d’informatique?» L’idée le fait encore sourire. «C’est pour ça qu’il était abandonné sur le côté l’ordinateur? Kaine on ne résout pas les problèmes en tapant dessus!» Un point pour Parker. Disons que pour lui cette donnée coule de source. Pour les autres, ça semble bien moins évident. Et ici il ne parle pas seulement de Kaine mais bien de gens autour de l’île qui semble penser qu’en cassant des personnes leurs problèmes allaient s’arranger.
Peter lui offre un sourire en coin avant de prendre un nouveau morceau. «Je suis pas sûr de Ben soit très fan de ce que tu fais subir à ses pauvres affaires. T’aurais pas besoin d’aide pour t’occuper de la technologie, papy?» Haussement de sourcils entre accusateur et joueur, pourtant le sourire ne quitte pas son visage, amusement poussé presque à l’extrême.
☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
All star (clone edition) |Ben&Kaine
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL N°II :: RPS :: RPS TERMINÉS-
Sauter vers: