RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Pleasure, before Law ... Or Freedom ?
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Invité
Invité
avatar



Jeu 7 Fév - 13:28
Fatiguant… d’une manière ou d’une autre. Et si il ne l’exprimait pas, c’est bien parce qu’il n’avait pas besoin de chercher loin pour crouler sous une tonne de travail…

Et si encore il ne s’occupait que d’un domaine spécifique ?  Benjamin avait plutôt bien préparé le terrain… Trop bien même. Il ne faisait plus que de brèves passages au Labo, et en général, les deux travaillaient de leur côté, ne comparant le fruit de leur travail que quand c’était réellement nécessaire… Il faut dire que Remy était pas le gars le plus loquace du monde…Et entre les gaz complexes, la pyrotechnie, et même certaines choses qu'il avait encore un peu de mal à s'expliquer.... C'était pas trop le moment, surtout le niveau d’exigence de Hydra et de ses troufions !

Il créait plutôt, plus qu’il ne parvenait réellement à comprendre toutes les choses qui se sont passées bien avant qu’il se réveille dans ce lit miteux. Au sein de Hydra, c’était toutefois encore différent… Autant il avançait, autant parfois…

Les armes de Wade étaient prêtes, mais comme il prenait toujours un malin plaisir à le blâmer -parce que Wilson oubliait de venir chercher ses affaires, et bien entendu, n’avait jamais tort- cette fois-ci, il s’était servi de la dernière chose qu’il était parvenu à mettre au point : Un petit drone qui ne payait pas trop de mine, se déplaçant à ses côtés autant pour collecter des données sur ses recherches et ses expériences… Il l’avait programmé pour induire Deadpool en erreur, la prochaine fois où il n’aurait pas envie de l’écouter.

Du côté de l’armement : peu pouvaient trouver de choses à redire à son travail… Confortablement installé dans son siège, Remy jouait négligemment avec une carte dont le coin semblait brûlé… L’énergie cinétique le fascinait à tel point qu’un énorme livre sur le sujet aurait pu lui tomber sur la tête à ce moment précis, au lieu de ça….



" Bonjour, Keith. " tel était le nom de la personne qui venait tout à coup d’entrer dans le laboratoire suite au bip caractéristique des portes électroniques… Gambit jeta la carte à la poubelle avant de programmer son drone pour une tâche plus basique. "  C’est à quel sujet ? " lui demanda le scientifique avant de faire volte-face sur son siège, observant avec curiosité l’avocat...
Revenir en haut Aller en bas
Keith Ferell
Humain
Keith Ferell


https://houseofm.forumactif.org/t3425-keith-ferell https://houseofm.forumactif.org/t1395-keith-ferell
More about you : Pleasure, before Law ... Or Freedom ? E88r

Codename : Flash
Pouvoirs : Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Emergence :
Pleasure, before Law ... Or Freedom ? Fonddr115 / 55 / 5Pleasure, before Law ... Or Freedom ? Fonddr11
Maitrise :
Pleasure, before Law ... Or Freedom ? Fonddr110 / 50 / 5Pleasure, before Law ... Or Freedom ? Fonddr11
Messages : 1294
DCs : Artémia - Malik - Kwan - Tao - Jay - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun

Jeu 21 Fév - 11:37

Pleasure, before Law ... Or Freedom ?
L’intensité de sa colère était toujours la même. Instable, immédiate, violente. Elle le perçait sans prévenir. Elle le tiraillait jour et nuit, si bien qu’il manquait parfois de sommeil. Cauchemars. Souvenirs clairs dans sa mémoire. Images brutales s’insinuant sournoisement dans son esprit.

Pour palier à sa haine. A cette rage insatiable. Keith se fondait corps et âme dans le travail. Toujours. Même s’il estimait ne plus avoir sa place au cabinet. Car Gabriel avait beau lui avoir parler. Il avait beau avoir cherché à le retenir. A lui faire entendre raison. Il estimait encore que sa place n’était plus ici mais ailleurs. A Hydra par exemple. Dans cette organisation que son ex petit-ami, Arthur, lui avait fait connaître peu de temps après la grande rafle. Alors oui, certes. Il avait écouté son collègue. Il était resté. Mais ici, dans ce bâtiment, il se sentait vraiment lui-même. Ou presque. Il avait encore du mal à y déposer sa marque, à se faire une place or, grâce à Nikki, son mentor, il parvenait à toucher une autre branche, un autre métier que celui d’avocat. Ce qui le faisait le plus grand bien.

Espion lui correspondait assez en fin de compte. Il en éprouvait la hâte, l’euphorie d’entrer en action. Il tenait à faire ses preuves et c’est pour cette raison qu’il n’éprouvait aucune culpabilité à ce jour de jouer à un double jeu. Une double vie même si cela impliquait de mentir à Gabriel, Jennifer et ses patrons au sein de Nelson & Murdock.

Par ailleurs, en ce jour, il avait posé un arrêt de travail. Non pas pour rester chez lui. De toute manière, il n’y parviendrait pas. Pas avec toute cette rage accumulée au fond lui. Mais pour passer la journée à Hydra. Pour s’occuper d’une affaire importante entre deux entraînements avec Nikki. Mais aussi pour rendre visite à Remy, concernant son arc. Son arc qui, depuis le retour de ses souvenirs, revenait et disparaissait sans cesse comme à son habitude. Oh combien, Flash détestait cela. Il détestait toujours autant ses caprices de diva. Car son arc magique avait beau revenir à lui, certaines choses à son sujet ne changeait pas. Comme sa faculté unique à venir puis partir comme bon lui semblait. Hier encore, le jeune avocat l’avait senti apparaître derrière son dos, au détour d’une mission. Il avait senti sa matière se dessiner, se fondre parfaitement entre ses omoplates. Cela n’avait duré cependant qu’une minute puisqu’en un rien de temps, avant même qu’il puisse s’en servir, ce dernier s’était volatilisé, ne laissant à ses doigts rugueux qu’une sensation de vide, non palpable.
Tout en se fondant dans ses pensées, Keith quitta donc son bureau pour arpenter cette fois les couloirs. Il ne pouvait pas se fier à lui. Pas pour l’instant en tout cas. Il le sentait, le percevait à chaque fois qu’il tentait un temps soit peu de l’attraper. Était-il beaucoup trop nerveux en ce moment ? Éprouvait-il beaucoup trop de rage pour l’utiliser à sa guise? Il était vrai que son arc fonctionnait ainsi. Depuis son acquisition en haut de ce pont, au moment où il avait voulu sauter pour attenter à sa propre vie.  Il coopérait uniquement lorsque son utilisation était nécessaire. Blesser, même tuer oui. Mais uniquement lorsqu’il était en danger. Ou que son adversaire représentait une menace. Réel Pas pour autre chose. Pas autrement. Cela posait alors quelques problème et oui. Il devait s’entretenir avec Remy à son propos.

Mais une question se posait. Une seule. Comment le faire sans émettre la faculté magique de son arme? Comment lui poser quelques questions techniques à son sujet sans devoir s’expliquer sur sa provenance? En vu des circonstances. En vu de ce qui se passait à Genosha. Flash ne tenait pas spécialement à émettre, à avouer que lui aussi possédait un arc, capable de se matérialiser tout seul, avec une âme et un caractère bien à lui. Il devait feinter sans trop en dire. Cela représentait une source de stress or, le jeune Hydra était bien décidé à ne pas faire machine arrière. Car il avait besoin de cette arme. De cet arc qui le caractérisait. Il prit alors une grande inspiration et frappa à la porte du laboratoire. Une première fois. Ses muscles se tendirent dès lors que Remy mentionna son nom et il entra, crispé, passant une main fébrile sur sa nuque en un geste quelque peu désordonné.
- Pardonnez-moi de vous déranger, murmura-t-il d’une voix rauque, posant ses yeux sur l’homme qui venait de faire volte-face sur son siège, captant ainsi son regard. Mais j’aurai besoin de votre aide. Concernant un arc. Disons que…

Keith marqua un court silence et se redressa, poursuivant aussitôt :
- J’aurai besoin de plus d’information sur ce type d’arme. Pouvez-vous m’éclairer un peu plus à ce sujet?
AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Jeu 21 Fév - 22:43
C'était impressionnant à quel point il était parvenu à se faire à sa nouvelle fonction... En un rien de temps ! D'aileurs, ce serait déplacé de suggérer qu'il n'était sans doute pas prédestiné à un tel revirement dans sa vie ... Professionnelle ? Oui, à part les cliquetis du drône -qui pouvaient encore être divertissants quand ils ne signalaient pas des bugs ou une surchauffe imminente...- ils faisaient des choses sérieuses ici tout de même ! L'avenir résidait en toutes choses, que ce soit le packaging de produits industrialiés, une nouvelle drogue en vogue, la mode... L'armement, et tout ce qui assurerait à Hydra de rester les têtes pensantes de toute cette ... Communauté.

Il faut dire qu'il avait un bon rôle de planqué aussi... Remy n'en avait peut-être pas conscience à ce moment-là mais... Death aurait pu avoir pire destin que de finir les pieds devants suite à l'ultime trahison de ce fameux Rob ... Rat de laboratoire converti en petit soldat pour le compte du plus offrant... Sinistre ? Herzog ? ... Magneto pour que ses anciens camarades aient pitié !? Pire ... A nouveau bête de foire pour The Pig ... Parfois, ne pas se souvenir, c'était pas plus mal.

Surtout quand on voyait d'autres personnes moins bien s'en sortir que nous... Il se délecta d'ailleurs de l'air décontenancé de son interlocuteur ... Gambit ne lui accorda que quelques oeillades, l'écoutant alors qu'il faisait fonctionner les roues de son confortable siège de bureau avant d'arriver à la portée du drone, collectant un rapport de ses données -avec une interaction "gadget" qui consistait en un simple contact du poing de l'inventeur et de sa création- ...

Le mail envoyé et le Smart Guy en veille, le brun reporta son attention sur Keith. " C'est donc à propos d'un arc ... Monsieur Ferell ? " question purement rhétorique, Gambit lui désigna d'un geste du bras, non pas l'arme dans un premier temps, mais un siège à proximité " Je vous en prie, ne restez pas debout comme ça..." le laborantin marqua ensuite d'une manière beaucoup plus explicite son souhait de prendre l'arme afin de l'examiner. " Il y a des mignardises sur l'établi de l'autre côté et le Thermos est plein si cela peut vous être agréable... " le pire était qu'il n'était même pas à l'origine de ces installations mais... Autant profiter. " Quel curieux modèle... " s'interrogea-t-il alors qu'il venait de s'emparer de l'arme de celui qu'on appelait Flash : Il ne le confiera pas au drone, mais préférait d'abord prendre quelques précautions avant de le passer au scanner..." Qu'est-ce qui vous interpelle à propos de "celui-ci" , précisémment ? ... " il voulait au moins " savoir " à peu près où commencer à chercher... Le scientifique déposa l'arme traditionnelle sur un grand plan de travail polyvalent avant de manger un biscuit et de prendre une petite pause.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Pleasure, before Law ... Or Freedom ?
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL N°II :: RPS :: RPS ABANDONNÉS-
Sauter vers: