RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Tricks of the Trade
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Kara Killgrave
Mutant
Kara Killgrave


More about you :
Fille de Zebediah Killgrave, un diplomate réputé sur Genosha » Assistante d'Aidan Bowman » Sa couleur préférée est le violet » N'a pas du tout sa mémoire d'avant » Jeune femme dynamique, rigolote, pleine de vie » Bornée, manipulatrice et extrêmement têtue » Pratique le Krav-maga et le Penchak Silat depuis dix ans » Parle couramment l'anglais, l'espagnol, le chinois et le russe » A un chien du nom de Flea qu'elle adore » A eu des sentiments pour Anna Maria. Les deux femmes se sont séparées suite à la démission d'Anna, elle a perdu contact avec elle » Préfère se concentrer sur son travail, sauf que son patron actuel l'intimide beaucoup et la rend extrêmement maladroite
Codename : Persuasion
Pouvoirs : Comme son père, Kara possède un pouvoir de persuasion du a une mutation. Elle est de ce fait la femme pourpre, un peu par défaut, mais n'en use pas avec les mêmes buts que l'homme pourpre. Son pouvoir lui permet de contrôler une personne proche en émettant des phéromones. Ses victimes sont dociles et lui obéissent au doigt et à l'oeil. Quelques points :
- Ses pouvoirs n'agissent pas au contact de l'eau.
- Elle peut hypnotiser plusieurs fois la même personne.
- Kara peut sentir la présence de ses victimes, même à grande distance.
- Sa peau est devenue violette du fait de sa mutation, et il en va de même pour celle des gens qu'elle contrôle, le temps qu'elle exerce son pouvoir sur eux.
Emergence :
Tricks of the Trade Fonddr110 / 50 / 5Tricks of the Trade Fonddr11
Maitrise :
Tricks of the Trade Fonddr111 / 51 / 5Tricks of the Trade Fonddr11
Messages : 114
DCs : Domino, Vision & Daredevil

Mar 12 Fév - 22:37
Elle n’avait pas vraiment réussi à dormir, et pour cause !

C’était son premier jour à son nouveau poste, dans une toute nouvelle équipe, à la suite d’une personne très importante dans l’agence. Autant dire que Kara n’avait aucune idée de comment elle était parvenue jusque-là - même si elle ne déméritait pas en compétences diverses. Sa mutation lui avait été transmise un bon mois avant, non pas pour lui faire quitter concrètement le terrain, mais pour la retirer des affaires sensibles et l’envoyer sous la coupe d’Aidan Bowman. Loin de se douter des démélés qu’il y avait dans cette mutation précise ou de l’influence de son père là-dedans, la petite brune se doutait de toute l’importance de la besogne.

Aidan Bowman avait une belle réputation au sein du SHIELD : agent redoutable, leader excellent, sa prise de fonction était récente et ses exigences avaient besoin d’être comblé pour exécuter un travail du même acabit que sa carrière. Oh, Kara avait pris la peine de se renseigner sur lui. Ça faisait plus d’un mois qu’elle écumait les recherches à son sujet, pour savoir à qui elle avait désormais à faire. Et pour tout dire, ça n’avait vraiment pas aidé à se détendre. L’excellence de son parcours l’avait même submergé : il était terriblement beau, et cent fois plus intimidant.

En avance, la jeune femme était restée un long moment dans sa voiture à essayer d’évacuer cette boule dans sa gorge qui l’empêchait de respirer. D’ordinaire confiante, optimiste, vive d’esprit, elle avait l’étrange impression que son cerveau fonctionnait dans le mauvais sens. La pression qu’elle s’était mise sur les épaules pesait une bonne tonne et demi, et autant dire que la traîner jusqu’au bureau d’Aidan Bowman allait être une toute autre besogne.

Pour autant, elle se motiva. Habillée sérieusement, elle avait réussi à dompter sa longue chevelure brune en une queue haute et presque stricte. Son maquillage était sobre, et avait surtout servi à cacher les cernes immenses qu’elle avait sous les yeux. Sa tenue, simple mais lui donnant l’air sérieuse, n’allait pas vraiment avec sa personnalité. Mais ça n’était pas un choix : ses goûts n’avaient aucune importance dans la balance. Parvenue dans les longs couloirs de l’immeuble, elle se rendit  jusqu’à ses nouveaux bureaux, débloqués par ses accès, et fut la première sur place…

Tout du moins, presque la première. Un homme se trouvait déjà dans l’une des pièces, à se défaire de sa veste et de ses affaires, prêt à s’installer et à travailler. Il était pourtant déjà tôt, et elle pensait être suffisamment en avance pour faire bonne impression. Ratée ! Sa prochaine nuit serait sûrement aussi courte, juste pour prévenir à ce point. Le nom sur la porte indiqua alors à qui elle avait à faire, et elle rassemblant son courage pour se présenter. Tapant deux fois fermement contre le verre, elle prit son souffle et se raidit :

Monsieur, appela-t-elle. Agent Killgrave, votre nouvelle… Assistan- surbordonnée ? Elle ne savait même pas comment se nommer. « Esclave » aurait pu être tout aussi bien. Je… Je tenais à me présenter en bonne et due forme auprès de vous. Avez-vous des choses à me transmettre avant ma prise de fonction ? Demanda-t-elle le plus poliment possible.

Elle avait l’air hésitante, sans doute perdue, même si elle faisait tout pour ne pas en donner la conviction. Loin d’être facile. Son regard sombre tenta de s’ancrer dans celui de son supérieur, mais au bout du compte, fixer sa bouche fut moins contraignant que ses yeux glaçants.
Revenir en haut Aller en bas
Aidan Bowman
Sorcier
Aidan Bowman


https://houseofm.forumactif.org/t3548-aidan-the-duty-is-always-calling https://houseofm.forumactif.org/t3454-aidan-the-older-brother-is
More about you :
Codename : Alkemya
Pouvoirs : Tricks of the Trade Tumblr_p60ib7QhWP1qm7ow9o3_400

SORCELLERIE : lancement de sorts et de rituels - création de portails envers des lieux donnés, qui se connectent spirituellement à Aidan lors d'appel à l'aide. (uiui c'possible).
PIERRE PHILOSOPHALE : immortalité - dons de guérison - changement argent en or.
Emergence :
Tricks of the Trade Fonddr113 / 53 / 5Tricks of the Trade Fonddr11
Maitrise :
Tricks of the Trade Fonddr113 / 53 / 5Tricks of the Trade Fonddr11
Messages : 393
DCs : Skye & Aelys & Kaine & Avery & Nikki & Gwen & Klaus & Matthew & Heather & Isaac & Luke & Haiden

Lun 4 Mar - 22:27
TRICKS OF THE TRADE | Kara ft. AIDAN

Un mois plus tôt.

« Killgrave ? Comme… » avait entamé Aidan, les sourcils froncés. « Comme Zebediah Killgrave, oui. » Bowman fronça les sourcils face à la tranquillité affichée par Coulson. Toujours là pour lui apporter des nouvelles, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Pourtant le blond, qui avait jusque là toujours suivi les directives des supérieurs du SHIELD, ne put se retenir de pencher la tête en avant, l’air sceptique. « Et vous êtes sûr qu’elle conviendra ? Je n’ai pas franchement envie d’avoir un stagiaire juste bon à m’apporter le café dans les pattes. » Le sous-commandant se rendit compte de sa froideur du moment dès que Phil étira les commissures de ses lèvres. Oui, de prime abord, Aidan n’était pas forcément un bisounours accueillant. Mais c’était bien pour ça qu’on l’avait embauché. « D’après son père, elle fera un atout formidable. » Un ricanement accompagna la répartie de Coulson qui demeurait appuyé contre son bureau. Bowman ferma brutalement le dossier qu’on lui avait remis en mains, et siffla, d’ores et déjà agacé par ce qu’on lui imposait. Quand il avait demandé d’embaucher un agent pour le seconder, il était loin de songer un seul instant que la politique aurait un rôle à jouer là-dedans. « Son père dit ça hein ? Formidable, voilà qui change toute la donne ! » Le sarcasme ne quitta pas plus les traits d’Aidan lorsqu’il abandonna le bureau de Coulson. De toute manière, personne ne pouvait plus revenir en arrière.

Aujourd’hui.

Les mains posées sur le volant, Bowman traversait l’île de Genosha, plus concentré que jamais. Bien que ses yeux ne dérivaient pas un seul instant de la route à tracer, ses pensées fourmillaient dans tous les sens. Aujourd’hui était le jour J, et ce sur plusieurs points. Premièrement, la fille Killgrave entamait officiellement ses fonctions auprès de son service ce matin même. Deuxièmement, et pas des moindres, la réunion ayant pour objet le démantèlement des caches d’Hydra, et plus particulièrement du QG de l’organisation ennemie, se passait dès les premières heures de la matinée. Torres ne serait pas présent pour informer de leur avancée dans cette opération de grande envergure, mais les grandes pontes de l’île, aussi bien en terme de hauts gradés des autorités que certains visages politiques, seraient, quant à eux, bien là. Tous considéraient Hydra comme un fléau à éliminer de Genosha. Mais tous jugeaient également le SHIELD comme bien trop long à se débarrasser de l’enfant bâtard à plusieurs têtes. Ce meeting était donc l’occasion de prouver que le SHIELD entamait la dernière ligne droite. Bientôt, les agents d’Hydra finiront derrière les barreaux. Encore fallait-il convaincre les grandes têtes de l’île d’assigner les gros moyens à cette mission de haute importance, sans quoi la justice ne pourra triompher.

Bowman parvenait enfin à se garer devant le bâtiment abritant son bureau et sa prise de fonction encore récente. Il fit claquer la portière de sa voiture qui résonna dans le silence ambiant, signe qu’il était décidément bien un lève tôt même pour le SHIELD. Aidan pressa le pas, les rouages de son cerveau tournant à toute allure. Il atteignit bientôt son bureau à la vue imprenable sur un des terrains d’entraînement de l’organisation, et se défit prestement de sa veste qu’il balança nonchalamment sur son siège de bureau. Ignorant l’extérieur, il s’activa à brancher l’ordinateur à son disque dur qu’il empochait toujours avec lui, tapotant déjà sur le clavier pour indiquer ses identifiants. Pourtant, son mouvement fut interrompu par deux coups secs tapés contre le verre de sa porte d’entrée, et il releva brièvement les yeux, ne pipant pas le moindre mot.

Le commandant en second n’avait même pas eu le temps de répondre aux coups portés que déjà une brunette s’avançait, droite comme un i, au sein de la pièce qui recouvrait son fonctionnement entier. A peine un trimestre passé en ces lieux et déjà Aidan avait adapté le bureau à sa manière. Laissant le silence s’éterniser après la présentation de Kara Killgrave, Bowman acheva de mettre en route son matériel et ouvrit plusieurs dossiers en prévision de la réunion à venir dans les deux heures qui suivraient. S’assurant que chacune des données relevées étaient bien sauvegardées dans les dossiers virtuels, ses lèvres formèrent un mince sourire. Puis brutalement il laissa son ordi de côté pour planter ses iris dans celles foncées de son interlocutrice. « Agent Killgrave, on m’a beaucoup parlé de vous oui. Je ne me présente pas, je suppose que vous savez qui je suis ici ». Entame de présentation qui avait de quoi refroidir l’atmosphère ambiante. Les yeux d’un bleu glacial jaugèrent rapidement l’Agent qui ne semblait pas comprendre le but final de sa fonction. L’hésitation d’un côté comme de l’autre semblait retenir les souffles de chacun, au grand dam d’Aidan qui maudissait ce recrutement privilégié. Le blond se mordilla les lèvres alors qu’il mesurait les prochains mots. « Je n’ai pas grand-chose à vous dire. Avez-vous eu le temps de prendre connaissance des dossiers que je vous ai envoyé dimanche soir ? » Bowman s’arrêta dans son questionnement, fronçant soudainement les sourcils. « Vous n’êtes pas sans savoir qu’une réunion importante nous attend. Dans moins de deux heures, nous aurons à convaincre de parfaits étrangers de donner leur aval pour une mission d’envergure. Mais j’imagine que vous avez fait vos devoirs, n’est-ce pas ? » Le ton froid n’indiquait à aucun moment qu’Aidan pouvait être un homme chaleureux. Et pourtant. Le travail empiétait sur la personnalité de l’homme qui ne pouvait se permettre de ne pas être à la hauteur. Des vies futures en dépendaient, et l’Agent Killgrave avait fort intérêt à suivre son mode de fonctionnement. Auquel cas, entre eux, rien ne marcherait jamais.

Pando

___

that's the price you pay
† Lookin' through the glass find the wrong within the past knowin' | Cut until it bleeds, digging deeper | Leave behind your heartache, cast away †

Tricks of the Trade LE-PLUS-GROS-FAIL
Revenir en haut Aller en bas
Kara Killgrave
Mutant
Kara Killgrave


More about you :
Fille de Zebediah Killgrave, un diplomate réputé sur Genosha » Assistante d'Aidan Bowman » Sa couleur préférée est le violet » N'a pas du tout sa mémoire d'avant » Jeune femme dynamique, rigolote, pleine de vie » Bornée, manipulatrice et extrêmement têtue » Pratique le Krav-maga et le Penchak Silat depuis dix ans » Parle couramment l'anglais, l'espagnol, le chinois et le russe » A un chien du nom de Flea qu'elle adore » A eu des sentiments pour Anna Maria. Les deux femmes se sont séparées suite à la démission d'Anna, elle a perdu contact avec elle » Préfère se concentrer sur son travail, sauf que son patron actuel l'intimide beaucoup et la rend extrêmement maladroite
Codename : Persuasion
Pouvoirs : Comme son père, Kara possède un pouvoir de persuasion du a une mutation. Elle est de ce fait la femme pourpre, un peu par défaut, mais n'en use pas avec les mêmes buts que l'homme pourpre. Son pouvoir lui permet de contrôler une personne proche en émettant des phéromones. Ses victimes sont dociles et lui obéissent au doigt et à l'oeil. Quelques points :
- Ses pouvoirs n'agissent pas au contact de l'eau.
- Elle peut hypnotiser plusieurs fois la même personne.
- Kara peut sentir la présence de ses victimes, même à grande distance.
- Sa peau est devenue violette du fait de sa mutation, et il en va de même pour celle des gens qu'elle contrôle, le temps qu'elle exerce son pouvoir sur eux.
Emergence :
Tricks of the Trade Fonddr110 / 50 / 5Tricks of the Trade Fonddr11
Maitrise :
Tricks of the Trade Fonddr111 / 51 / 5Tricks of the Trade Fonddr11
Messages : 114
DCs : Domino, Vision & Daredevil

Dim 10 Mar - 13:24
Au moins, Aidan allait directement au fait. Non, il n’avait pas besoin de se présenter – elle avait très bien fait ses recherches en effet, et de toute façon, sa réputation le précédait. Il y avait bien quelques rumeurs à droite et à gauche qu’elle pourrait avoir envie de vérifier, mais se dit très justement que ça n’était pas le moment pour ça. Quoi que ? Non. Kara fit en sorte de se retenir, peut-être qu’à l’occasion, elle lui en demanderait davantage sur la mission Star Light 3.1, sur la fois où il aurait défait une base ennemie à lui seule avec un bras dans le dos pour donner suite à un pari avec un collègue, ou encore sur la fois où il aurait apparemment eu des aveux de la part d’un agent d’Hydra d’un simple regard sombre qui aurait, comme le disait la rumeur, terrifié tellement son destinataire qu’il aurait fini en asile psychiatrique après ça.

Qu’est-ce qui était vrai, qu’est-ce qui ne l’était pas ? Kara hocha simplement la tête, se ravisant de poser ces questions. Elle l’écouta lui parler de ce qu’elle avait reçu durant la fin de son weekend. Sans pouvoir répondre à ça, elle se montra simplement patiente, jusqu’à avoir l’occasion d’en placer une. Le ton était de toute façon donné, les attentes d’Aidan fixées, il n’allait pas se montrer conciliant. Il avait plus que besoin d’une personne compétente à ses côtés, et son objectif était d’en être digne.

Je pense… Articula-t-elle à voix basse avant de se reprendre immédiatement : Je suis prête pour cette réunion.

C’était important, elle avait travaillé pour ça, elle méritait très probablement sa place pour assister Aidan Bowman. Il fallait ne pas se décourager tout de suite, croire que c’était fichu même. Elle n’était pas idiote, certes, les documents étaient nombreux, certains en langue étrangère qu’elle avait dû traduire, mais en soit, les indications étaient plus que claires. Elle s’était organisée pour tout bien apprendre, et à peu près sûre de ne rien avoir manqué.

Tout de même, ça mettait une sacrée pression. Et elle ne pouvait pas être à cent pour cent sûre de ne rien avoir loupé. Deux heures pour régler un angle mort, n’était-ce pas suffisant ?

Je vais… Je vais quand même vérifier tout ça une dernière fois. Annonça-t-elle à son supérieur avant de sortir du bureau et de foncer vers le sien.

Non, Kara n’attendit pas l’accord pour pouvoir quitter la pièce. Aidan n’avait pas besoin d’une ombre qui loupait la moitié des informations, mais d’une assistante compétente. De ce fait, jusqu’à l’heure de la réunion, la brune se repencha sur tout ce qu’elle avait déjà étudié la veille au soir avec abnégation. Sur ce qu’elle avait imprimé, il y avait des annotations, qu’elle transmit bien vite à son supérieur pour qu’il ait lui-même les notes qu’elle avait fait. Finalement, elle le vit sortir de son bureau cinq minutes en avance, et elle attrapa son ordinateur portable et ses dossiers pour le talonner :

Ou est-ce que je peux m’installer ? Demanda-t-elle dans son dos, en essayant d’arriver à son niveau. A part si vous voulez que je reste dehors ? J’ai traduit les documents que vous m’avez envoyé mais je n’avais pas accès à certains noms de code. J’ai supposé que vous, vous les connaissiez… s’expliqua-t-elle avant qu’ils n’arrivent tous deux devant la salle en question.

A l’intérieur, une dizaine d’hommes en costume, trop bien habillés pour ne pas être importants, silencieux et concentrés. Comme Aidan présentement. Kara déglutit péniblement : elle allait se faire dévorer.
Revenir en haut Aller en bas
Aidan Bowman
Sorcier
Aidan Bowman


https://houseofm.forumactif.org/t3548-aidan-the-duty-is-always-calling https://houseofm.forumactif.org/t3454-aidan-the-older-brother-is
More about you :
Codename : Alkemya
Pouvoirs : Tricks of the Trade Tumblr_p60ib7QhWP1qm7ow9o3_400

SORCELLERIE : lancement de sorts et de rituels - création de portails envers des lieux donnés, qui se connectent spirituellement à Aidan lors d'appel à l'aide. (uiui c'possible).
PIERRE PHILOSOPHALE : immortalité - dons de guérison - changement argent en or.
Emergence :
Tricks of the Trade Fonddr113 / 53 / 5Tricks of the Trade Fonddr11
Maitrise :
Tricks of the Trade Fonddr113 / 53 / 5Tricks of the Trade Fonddr11
Messages : 393
DCs : Skye & Aelys & Kaine & Avery & Nikki & Gwen & Klaus & Matthew & Heather & Isaac & Luke & Haiden

Dim 14 Avr - 20:25
TRICKS OF THE TRADE | Kara ft. AIDAN

Moment de flottement alors que les présentations sont rapidement énoncées. Le temps est si pressant que le commandant en second ne prend pas la peine d’accueillir son assistante avec des pincettes. Il ne réalise pas que la première impression peut faire drastiquement tourner les choses entre elle et lui. Il ne songe pas un seul instant à la réputation qui le précède. La seule chose qui le préoccupe, à l’heure actuelle, c’est ce fichu débat politique qui s’annonce. Les questions économiques qui vont être posées, les relations diplomatiques qui seront astucieusement travaillées. On parle pourtant de sévir, de faire régner la justice sur l’île de Genosha qui mérite certainement mieux que de subir les actions préjudiciables d’un groupe terroriste. Mais tout n’est pas question que de bien ou de mal, bien au contraire. Et ce fait s’implique inconsciemment à Aidan qui expédie rapidement l’accueil plus que douteux réservé à Mademoiselle Killgrave. Ses aprioris jouant également un triste rôle, l’ascension politique de Zebediah Killgrave ayant ainsi pris le dessus sur les demandes du nouveau commandant en second du SHIELD. Un soupir traverse discrètement ses lèvres serrées. Ses yeux azurs continuant de déchiffrer celle qui sera son alliée en toutes circonstances. Bowman hausse un sourcil, inquisiteur, quand la dénommée Kara affiche une dernière fois son indécision. Mais il est très vite contenté alors que la jeune femme se reprend d’elle-même, soulageant sans le savoir le commandant aux occupations bien trop pesantes pour se perdre en paroles réconfortantes avec la nouvelle arrivée. Le ton est un peu moins sec qu’à son débarquement quand il achève une bonne fois pour toutes les doutes émis par l’agent Killgrave : « Il ne peut pas y avoir de place à l’incertitude, Mademoiselle Killgrave. J’ai besoin de vous. » La phrase est plus sincère que jamais. Quand bien même la demoiselle est une parfaite inconnue, Aidan nécessite une épaule sur laquelle compter.

« Cette réunion est cruciale. Faites-ce que vous avez à faire. » La phrase glisse à peine dans les oreilles de l’intéressée. Celle-ci ayant déjà quitté le bureau du Bowman pressé. Pressé d’en finir, pressé d’obtenir les accords nécessaires au bon déroulement de la phase finale. Lui-même se pose à son tour sur sa chaise, profite de l’heure qui suit pour vérifier les informations recueillies et la fiabilité de celles-ci. Il reçoit de temps à autres les notes de son assistante qui n’a pas perdu de temps à traduire des documents importants. Si l’accréditation de Kara n’est pas encore totale, il est certain que la réunion qui va suivre sera capitale. Déterminant ainsi leur capacité de fonctionner à deux, mais surtout le choix judicieux, ou non, d’embaucher la jeune femme à son service. Sa nouvelle interlocutrice le rattrape d’ailleurs au moment même où il sort de son bureau, empochant les dossiers et son ordinateur portable sous le coude, ayant déjà mémorisé les ajouts de son assistante en tête. « Ne vous inquiétez pas pour les codes. Certaines informations restent confidentielles, même pour les hautes sphères. » Les mots de passe et noms de codes de missions en vues ne sont qu’une dénomination qui désignent à la fois tout et rien. Le commandant en second a choisi de garder certains renseignements pour lui, décidant de s’affranchir de ce poids politique qui pèse sur le SHIELD. Lui seul conviendra d’utiliser certains termes. Cette direction a été choisie en bonne et due forme avec le commandant supérieur Torres, approuvés, bien entendu, avec les hommes habitués aux secrets, Coulson et Fury.

Le déglutissement de Kara Killgrave résonne dans la tête d’Aidan, finalement interrompu dans ses réflexions sérieuses. A son tour de jeter un œil à la salle de réunion où déjà les interlocuteurs, aussi bien invités qu’imposés, se sont déjà infiltrés. Certainement accueillis par les agents occupant la fonction de standard de l’organisation. Un soupir accompagne le mouvement du Bowman qui s’assure de sa bonne tenue en un geste vif. Le nœud de sa cravate comptant malheureusement tout autant que l’exposé bientôt entretenu. Aidan se tourne vers son assistante, la dévisage un bref instant. Jaugeant à nouveau sa bravoure du moment. « Vous restez avec moi, Agent Killgrave. Les deux sièges restants sont pour nous. » Oui, l’homme avait depuis longtemps planifié le placement de chacun. Le recrutement de l’assistante également attendu avant le moment fatidique. « Venez, aidez-moi à installer le matériel. Ce sera suffisant pour instaurer le silence dans la salle. »

Un dernier regard, un pas en avant. Un mépris à pleine plissé au coin des lèvres face à cet amas de personnes importantes et à la fois insignifiantes. Si le personnel militaire est bienvenu, Aidan ne peut s’empêcher de maudire la présence des luxueux hommes du pays. Ceux-là même qui sont incapables de se salir les mains. La moue n’est pas visible, du moins pas pour les concernés, et le commandant ne peut se rendre compte de ce qu’il peut laisser percevoir à sa nouvelle assistante. Il se tourne d’ailleurs à nouveau vers elle alors qu’ils parviennent à installer le nécessaire pour capter l’attention des invités. Il hoche la tête, indique implicitement la distribution des dossiers qui sont glissés délicatement sur la table ronde. Multiples informations nécessaires à chacun,  pour que les hommes costumés daignent prendre connaissance du motif de cette réunion forcée. Parallèlement, le commandant en second se racle la gorge, entame la prise de parole. « Messieurs, nous vous remercions pour votre présence. Je suis l’Agent Bowman, commandant en second du SHIELD, et voici mon assistante, l’Agent Killgrave. Vous connaissez certainement les motifs de cette réunion en nos locaux, mais avant d’entamer toute discussion, nous vous laissons prendre connaissance du dossier que l’agent Killgrave vous transmet. » Celle-ci revient d’ailleurs rapidement à ses côtés, ce que le commandant lui a fortement conseillé. Pas question de se diviser dans cette pièce remplie de lions maquillés en hommes charmants. Le SHIELD se doit de faire front. Qu’ils se connaissent depuis quelques heures à peine ou quelques années, l’unité est impérative. D’un commun accord, alors que le silence se poursuit, Aidan invite Kara à mettre en place l’écran projeté contre tout un pan de mur de la salle. Les choses sérieuses commencent. Maintenant.
Pando

___

that's the price you pay
† Lookin' through the glass find the wrong within the past knowin' | Cut until it bleeds, digging deeper | Leave behind your heartache, cast away †

Tricks of the Trade LE-PLUS-GROS-FAIL
Revenir en haut Aller en bas
Kara Killgrave
Mutant
Kara Killgrave


More about you :
Fille de Zebediah Killgrave, un diplomate réputé sur Genosha » Assistante d'Aidan Bowman » Sa couleur préférée est le violet » N'a pas du tout sa mémoire d'avant » Jeune femme dynamique, rigolote, pleine de vie » Bornée, manipulatrice et extrêmement têtue » Pratique le Krav-maga et le Penchak Silat depuis dix ans » Parle couramment l'anglais, l'espagnol, le chinois et le russe » A un chien du nom de Flea qu'elle adore » A eu des sentiments pour Anna Maria. Les deux femmes se sont séparées suite à la démission d'Anna, elle a perdu contact avec elle » Préfère se concentrer sur son travail, sauf que son patron actuel l'intimide beaucoup et la rend extrêmement maladroite
Codename : Persuasion
Pouvoirs : Comme son père, Kara possède un pouvoir de persuasion du a une mutation. Elle est de ce fait la femme pourpre, un peu par défaut, mais n'en use pas avec les mêmes buts que l'homme pourpre. Son pouvoir lui permet de contrôler une personne proche en émettant des phéromones. Ses victimes sont dociles et lui obéissent au doigt et à l'oeil. Quelques points :
- Ses pouvoirs n'agissent pas au contact de l'eau.
- Elle peut hypnotiser plusieurs fois la même personne.
- Kara peut sentir la présence de ses victimes, même à grande distance.
- Sa peau est devenue violette du fait de sa mutation, et il en va de même pour celle des gens qu'elle contrôle, le temps qu'elle exerce son pouvoir sur eux.
Emergence :
Tricks of the Trade Fonddr110 / 50 / 5Tricks of the Trade Fonddr11
Maitrise :
Tricks of the Trade Fonddr111 / 51 / 5Tricks of the Trade Fonddr11
Messages : 114
DCs : Domino, Vision & Daredevil

Sam 31 Aoû - 12:01
Quel échec.

Kara s’était retrouvée à son bureau, à fixer le vide durant de longues minutes après cette réunion. Mais quel échec. Sur l’écran de son ordinateur, le mail qu’elle avait reçu au tout début de ce meeting de la plus haute importance, décisif il allait sans dire, et dont elle n’avait pu prendre connaissance qu’à la moitié du temps écoulé. Dans un mandarin plus compliqué que d’habitude, qu’elle avait eu énormément de mal à traduire au pied levé. Elle avait adressé au mieux des notes à Aidan, les faisant glisser vers lui pour lui signifier qu’elle allait y arriver.

Les posts-it, Aidan les avait gardé. Elle pouvait le voir dans son bureau, passablement agacé par sa conduite. Si la réunion n’avait pas été un total fiasco, c’était parce qu’il avait réussi à garder son calme et sa concentration, pendant qu’elle s’était enfoncée progressivement dans son siège puis sous la table. De plus en plus pâle au fur et à mesure que le temps passé, les choses avaient pris une tournure si sérieuse. Le pire dans tout ça, c’est qu’elle avait l’impression que le poids du silence d’Aidan était plus lourd encore que son regard de reproche. Elle l’avait déçu, pour son tout premier jour.

Il l’appela à un moment donné, dans l’encadrement de la porte de son bureau. Kara eut comme un sursaut en entendant son nom, et eut toutes les peines du monde à quitter sa chaise. La gorge nouée, elle eut à peine le temps de refermer derrière elle qu’elle se sentait encore fébrile. Elle noua ses doigts entre eux pour pouvoir s’empêcher de trembler. Les yeux baissés vers ses chaussures, comme une enfant qu’on avait pris en faute, la brune accusa simplement le coup. Devait-elle se justifier ?

Je suis désolée… Vraiment désolée… Articula-t-elle péniblement parce que sa gorge avait fait un nœud si gros qu’elle n’arrivait pas à le défaire. Les documents ne sont arrivés que tardivement et je n’ai pas eu le temps de les traduire à 100% correctement durant la réunion, ça… ça ne se reproduira plus, je peux vous l’assurer. Promit-elle avec une pointe de précipitation dans son attitude, en plantant ses yeux sombres dans ceux d’Aidan.

La confiance ne serait pas rétablie, mais l’essentiel était cependant que les autorisations avaient été accordé.

Du reste, Aidan pourrait bien la gronder comme elle le méritait sans doute. Qu’importait son arrière-goût d’injustice.

__________________


Vous partez en mission ? S’enquit-elle soudainement en adressant à Aidan un regard confus.

Là, devant lui, Kara tenait contre elle son ordinateur ainsi qu’un dossier épais à transmettre à l’un de ses collaborateurs. Dans la salle de contrôle, elle pouvait voir son supérieur s’équiper à côté du groupe d'intervention, pendant qu’elle n’était même pas au courant qu’il y allait. Bêtement, elle avait imaginé qu’il resterait en retrait – comme elle ! Décidément… ça faisait des mois qu’ils bossaient l’un à côté de l’autre – pas l’un avec l’autre à l’évidence – et il ne daignait même pas lui dire lorsqu’il partait se mettre en danger.

Ça ne lui plaisait pas, et sans doute que sa question, il la trouverait déplacée vu que c’était toujours de bon ton entre eux. Mais elle garda pour elle ses commentaires : elle se contenta d’un regard fâché en se détournant d’eux tous, clairement vexée. Il y eut des rires derrière elle. Une phrase fusa alors qu’elle se plantait près d’un de ses interlocuteurs, en faisant semblant de ne pas les entendre :

Vous avez fâché votre assistante, Commendant ! plaisanta un membre de l’équipe. De quoi détendre l’atmosphère avant d’aller au front, c’était souvent comme ça. Des rires s’élevèrent :Vous avez intérêt à rentrer pour vous faire pardonner, ou elle va faire de votre vie un enfer ! Rajouta-t-il alors qu’un autre prenait la parole :
Elle changera d’avis quand elle le verra faire, fit-il. Le commandant Bowman est l’un des meilleurs sur le terrain.

Autant dire que la confiance au sein de l’équipe était totale.
Mais Kara ne faisait pas partie de cette équipe, et Aidan ne lui faisait pas suffisamment confiance pour lui parler de ce genre de détails.

Commandant, les cibles sont en visuel, adressa l’un des assistants en se tournant vers lui. Sur l’écran, en effet, on pouvait voir l’arrière cour d’un restaurant, donnant sur une place nette puis un petit entrepôt ouvert. Là, deux hommes armés encadrés l'entrée, et une voiture s’immisça dans le champ de la caméra. En sortirent quatre hommes – armés aussi. D’autres passèrent dans le champ. L’échange est en cours, vous pouvez aller vous mettre en position.

Kara soupira. Ils étaient à quelques mètres de là, dans un étage abandonné d’un immeuble qui servait de couverture. Elle ignora l’équipe – encore plus Aidan. S’il voulait aller jouer sur l’autoroute, il n’avait qu’à se faire plaisir, ça ne la concernait plus, voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Aidan Bowman
Sorcier
Aidan Bowman


https://houseofm.forumactif.org/t3548-aidan-the-duty-is-always-calling https://houseofm.forumactif.org/t3454-aidan-the-older-brother-is
More about you :
Codename : Alkemya
Pouvoirs : Tricks of the Trade Tumblr_p60ib7QhWP1qm7ow9o3_400

SORCELLERIE : lancement de sorts et de rituels - création de portails envers des lieux donnés, qui se connectent spirituellement à Aidan lors d'appel à l'aide. (uiui c'possible).
PIERRE PHILOSOPHALE : immortalité - dons de guérison - changement argent en or.
Emergence :
Tricks of the Trade Fonddr113 / 53 / 5Tricks of the Trade Fonddr11
Maitrise :
Tricks of the Trade Fonddr113 / 53 / 5Tricks of the Trade Fonddr11
Messages : 393
DCs : Skye & Aelys & Kaine & Avery & Nikki & Gwen & Klaus & Matthew & Heather & Isaac & Luke & Haiden

Mer 6 Nov - 21:19
TRICKS OF THE TRADE | Kara ft. AIDAN

Mon Dieu. Les mains frottent nerveusement le front plissé, la tête légèrement baissée témoignant de l'échec perçu à peine quelques dizaines de minutes auparavant. Le commandant Bowman soupire, se demande même comment il compte justifier à son propre supérieur hiérarchique le fiasco de sa réunion. Bien sûr, son assistante n'avait pu traduire du mandarin en plein milieu de meeting, et il lui en avait voulu pour ça. Mais Bowman n'est pas totalement bête. Il a largement sa part de responsabilité dans cette histoire, et mieux vaut qu'il l'accepte dès que possible. Pourtant, tout avait été préparé en vu d'obtenir un déroulement parfait. Expliquer les objectifs, démontrer les besoins incessants d'agir au plus vite, justifier les financements qui devaient permettre la mission d'avoir lieu. Mais il avait fallu que ce fichu mail les plonge directement en enfer. Alors le rendez-vous avait drastiquement adopté une tournure quelque peu rocambolesque. Les deux agents du SHIELD s'enfonçant dans une spirale infernale tandis que certains représentants internationaux se révélaient outrés par une mauvaise compréhension d'un échange entre un agent d'Hydra et... un ministre chinois. Comment avaient-ils pu louper ça ? Tout ce temps, au fur et à mesure que les posts-its de Kara s'accumulaient à sa place, Aidan n'avait guère douté de la certitude de ses propos. Jusqu'à ce que son assistante s'immobilise, et lui adresse un regard presque choqué. A cet instant, il avait su, il avait compris. Ils avaient merdé.

« Miss Killgrave ! » Le blond soupire de plus belle, somme sa seconde de venir le rejoindre. Il a, de toutes manières, senti son regard inquiété l'interroger au loin depuis belle lurette. Il n'est donc pas surpris de la voir débarquer presque aussitôt ses lèvres refermées. En d'autres circonstances, il aurait pu sourire d'être témoin de tant d'empressement. Mais pas aujourd'hui. Pas après ce foutu fiasco. Le poing justement plié, il rencontre durement le bois de son bureau alors que le ton du commandant se fait sec. « Expliquez-moi. Expliquez-moi comment on a pu passer à côté d'une intel pareille. » Le bleu de ses yeux, glaçial, rencontre les prunelles noisettes de la brune. Et bientôt, les excuses rebondissent sur son regard froid, amènent la discusion à s'enchaîner, en des phrases tranchées. Qu'importe, au final, le pardon du supérieur. Si Kara accuse le coup sur le moment, derrière, le Bowman va prendre aussi. Et ils devront tous deux se rattraper pour cette bêtise.

--------------------

Les mains tirent sur les languettes, serrent au maximum le gilet qui étreint le buste du blond. Les paumes viennent lisser le gilet pare-balles, fournir les poches du matériel que ces dernières doivent recouvrir. Les holsters, à la ceinture et vers la cuisse droite, sont ensuite garnis des armes de poings que l'homme apprécie tenir dans sa main. Les  Glock 17 que tout bon militaire manie à merveille. Aidan souffle, se mord les lèvres. Si tout se passe bien, il ne devrait pas avoir à faire fuser les balles plus que nécessaire. Il réfléchit brièvement à prendre sa fidèle mitraillette HK UM 45, mesurant le risque tandis qu'il se remémore le plan de la mission prévue. Mais ses pensées sont interrompues par la voix de son assistante qui tombe nez-à-nez avec lui, dans cette salle de contrôle où tous se préparent, l'intimité n'ayant guère sa place. Kara Killgrave émet une lueur comme consternée, où se partagent aussi bien la surprise que la déception. Quelque chose frappe alors le sous-commandant qui détourne le regard, comme appointé de lui-même. Il est vrai qu'il n'a pas à être fier d'avoir passé sous silence sa participation à la mission. Il n'aurait pu l'expliquer, mais pour une raison qui lui est propre, il n'avait pas souhaité partager ce détail avec la demoiselle. Non pas par manque de confiance. Après tout, cela faisait des mois qu'ils échangeaient sur de nombreuses informations confidentielles. Mais simplement... non. Elle devait rester en retrait, alors il avait préféré la convaincre de sa position similaire. Comme si cela pouvait la contenter. Ce qui, après réflexion, était tout bonnement ridicule.

Killgrave s'éloigne de quelques pas, et Aidan ne trouve rien à y redire. Un rictus déforme ses traits pourtant concentrés tandis que ses collègues le chambrent, gentiment, presque avec respect lorsqu'ils énoncent des compliments. Le chef d'équipe secoue la tête, décide finalement d'y aller avec ses Glocks et ses chargeurs de munitions. « Ok, ça suffit les gars ! » Les dames sont comprises dans le lot alors que tout le monde se met d'un coup en rang. Un de leurs vaillants opérateurs pointe un écran, annonce la couleur. Le blond émet un signe de tête, fait claquer sa sécurité. Il secoue pourtant les doigts, guide l'assistant concerné. « Tout doux. Il faut d'abord confirmer la présence de Cheng. » A peine prononce-t'il le nom sacrément familier du criminel mandarin qui empoisonne les rues de Genosha qu'il lève un regard vers son assistante. Bien qu'elle semble toujours aussi vexée, au fond, il sait qu'elle tend l'oreille, qu'elle est autant concentrée que lui. Cheng, cela fait des mois qu'ils sont dessus. C'est lui qui a compromis leur réunion, lors du premier jour de Killgrave. Non pas qu'il soit le fameux ministre mentionné dans les mails. Il est simplement son cousin et le représentant de la Chine pour les affaires à signer avec Hydra.  Autant dire qu'il est en vérité un sacré filon dans le milieu, qui a de quoi largement rattraper leur fiasco et ramener leur mission abandonnée à l'époque au goût du jour. Une cible qui ne peut décemment par leur échapper aujourd'hui.

Une autre femme de la pièce échange des murmures avec l'opérateur, qui lève le pouce. Aussitôt, alors même que les paroles résonnent dans les oreillettes des agents respectifs, Bowman invite ses camarades à se mettre en position. « C'est confirmé. Cheng vient d'entrer dans le restaurant ! » Parfait, il n'en faut pas plus. Les agents se mettent en route, Bowman le premier. Parés à quitter l'étage, sortir tranquillement de leur immeuble abandonné par la petite porte sur le côté.  Dans sa démarche, Aidan se décale légèrement, si subtilement que personne ne pourrait le remarquer. Son épaule vient à frotter celle de Killgrave, comme une promesse gravée dans le plus discret des gestes réalisés. Il ne pipe mot, ne croise plus ses iris. C'est trop tard de toute façon. Déjà, le vent froid vient mordre les joues des différents agents du SHIELD. La main droite serrée sur la crosse de son arme, il longe les murs, dévisage froidement l'horizon étalé devant lui. Son oreillette grésille, et le commandant reprend la communication. « Contrôle Tower, vous avez le visuel ? On approche du restaurant. » Lentement, mais sûrement.  Quasiment tous les sbires du 4x4 aperçu à la caméra se sont réfugiés à l'intérieur du restaurant, lieu de l'échange. Seuls les gardes attitrés, au nombre de deux, demeurent à l'extérieur, protégeant l'entrée de leurs corps - et mitraillettes - corpulents. Parallèlement, le petit groupe mené par Aidan se scinde en deux. Les murs du restaurant teintent de poussières les tenues des agents qui empruntent les deux côtés du bâtiment. « Rodriguez, Thompson, à vous. » Les concernés réagissent au quart de tour. Quelques secondes à peine après l'ordre claqué, deux hommes surgissent à la gauche et à la droite des gardes, qui sont immédiatement pris d'assaut. Là, en des gestes simples et avisés, les bodyguards du coin sont rapidement maîtrisés.

Bien. Tout se déroule comme il se doit. Aidan ne manifeste aucun contentement toutefois, sort plutôt son arme de son holster. Les deux gardes ne sont rien à côté de l'armée qui réside dans le restaurant. Les bras tendus en avant, les genoux légèrement pliés, le commandant recommande une avancée précautionneuse. Son oreillette toutefois crépite à nouveau, alors qu'une dernière info est transmise rapidement, en un ton contenant avec grande peine une frayeur prononcée  : « Merde ! Commandant, il y a un troisième garde ! Je repète, il y a un troisième garde ! » L'opérateur se mue en un disque rayé alors que la troupe se retourne brusquement lorsqu'une nouvelle voix féminine indique la position du nouvel assaillant. Là, par derrière, un homme, qui n'avait pas été repéré auparavant, brandit sa mitraillette. Il n'y a pas le temps, alors, pour empêcher la catastrophe. D'une balle, le sbire est abattu. Mais le mal est fait. Cet homme, qui avait échappé à la vigilance de la tour de contrôle, vient de signaler la présence du SHIELD dans le lieu convoité par Cheng et Hydra. Chaque criminel à l'intérieur du restaurant est désormais informé de l'arrivée proche, trop proche, de l'ennemi. Les agents du SHIELD sont maintenant attendus. Au tournant.
Pando

___

that's the price you pay
† Lookin' through the glass find the wrong within the past knowin' | Cut until it bleeds, digging deeper | Leave behind your heartache, cast away †

Tricks of the Trade LE-PLUS-GROS-FAIL
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Tricks of the Trade
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: THE OTHER SIDE :: DAYS OF FUTURE PAST-
Sauter vers: