RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Les 10 jeux vidéo indispensables pour bien ...
Voir le deal

Jamais seul.
◄ Madness. Madness is the only constant ►
Kara Killgrave
Mutant
Kara Killgrave


More about you :
Fille de Zebediah Killgrave, un diplomate réputé sur Genosha » Assistante d'Aidan Bowman » Sa couleur préférée est le violet » N'a pas du tout sa mémoire d'avant » Jeune femme dynamique, rigolote, pleine de vie » Bornée, manipulatrice et extrêmement têtue » Pratique le Krav-maga et le Penchak Silat depuis dix ans » Parle couramment l'anglais, l'espagnol, le chinois et le russe » A un chien du nom de Flea qu'elle adore » A eu des sentiments pour Anna Maria. Les deux femmes se sont séparées suite à la démission d'Anna, elle a perdu contact avec elle » Préfère se concentrer sur son travail, sauf que son patron actuel l'intimide beaucoup et la rend extrêmement maladroite
Codename : Persuasion
Pouvoirs : Comme son père, Kara possède un pouvoir de persuasion du a une mutation. Elle est de ce fait la femme pourpre, un peu par défaut, mais n'en use pas avec les mêmes buts que l'homme pourpre. Son pouvoir lui permet de contrôler une personne proche en émettant des phéromones. Ses victimes sont dociles et lui obéissent au doigt et à l'oeil. Quelques points :
- Ses pouvoirs n'agissent pas au contact de l'eau.
- Elle peut hypnotiser plusieurs fois la même personne.
- Kara peut sentir la présence de ses victimes, même à grande distance.
- Sa peau est devenue violette du fait de sa mutation, et il en va de même pour celle des gens qu'elle contrôle, le temps qu'elle exerce son pouvoir sur eux.
Emergence :
 Jamais seul. Fonddr110 / 50 / 5 Jamais seul. Fonddr11
Maitrise :
 Jamais seul. Fonddr111 / 51 / 5 Jamais seul. Fonddr11
Messages : 117
DCs : Daredevil

Jeu 21 Fév - 21:57
Son plat avait finalement fini par refroidir. Pour la seconde fois où elle le réchauffait dans l’espoir de le manger, Kara se retrouvait attrapé par toute autre chose, et dans l’incapacité de finir sa préparation. Ça n’était heureusement pas un met fin d’un cuisinier hors pair, mais son estomac criait farine, là où sa tête peinait lamentablement à se défaire de ce qu’elle devait mener à bien. Tournant à toute vitesse, ses pupilles suivaient les lignes minuscules d’un long document que lui avait confié Aidan, dans l’espoir qu’elle trouve un moyen de contourner une loi qui les embêtait pour une intervention.

Avec son diplôme de droit en poche, ça aurait dû être facile. Mais depuis trois jours qu’elle tournait en rond et ne quittait pas d’une semelle ses lourds bouquins pénaux, Kara devait admettre que ça n’était pas aussi aisé que prévu. Et l’enthousiasme qu’elle avait mis en promettant à son supérieur de tout faire pour trouver la solution à son problème semblait déjà bien loin. Venue à bout d’une phrase interminable sur un point de droit qu’elle ne comprenait même pas, la jeune femme s’enfonça sur son fauteuil pour se laisser absorber par son cousin.

Oh mon dieuuuu… Geint-elle en fixant le plafond. Il va me virer… Fut finalement sa conclusion la plus habile des derniers jours.

Aidan Bowman allait la mettre à la porte, à défaut de la placer ad vitam eternam dans un placard pour qu’elle se fasse oublier. Qu’importait désormais sa bonne volonté, ça faisait trop longtemps qu’elle enchainait maladresse sur maladresse sans parvenir à s’accorder avec son supérieur. Venait un moment ou se faire une raison était plus que nécessaire : elle n’était pas faite pour ce travail. Elle n’aurait jamais dû accepter ce piège infame déguisé en promotion. Rester sur le terrain, sous les ordres de Clint, aurait été une bien meilleure initiative tout compte fait.

Mais qui pour venir lui dire le contraire ? Kara avait l’impression d’être face à une montagne monstrueuse qui risquait à tout moment de faire s’ébouler sur elle un roc massif. En fait, qui n’attendait que ça. L’instant où elle se tordrait la cheville, se vautrerait comme la miss catastrophe qu’elle était depuis plusieurs semaines déjà, afin de l’achever définitivement.

I’m so screwed… Pleurnicha-t-elle en posant finalement sa tête sur l’énorme bouquin de droit, dans lequel elle chouina finalement comme une enfant.

Elle était – heureusement pour sa réputation – seule dans la salle de repos.

Tout du moins, le crut-elle. Jusqu’à ce qu’un raclement de gorge ne la fasse se raidir et se redresser soudainement.

Evidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Jamais seul.
◄ Madness. Madness is the only constant ►
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MEGAUPLOAD][DVDRiP]Never Back Down - Ne Jamais Reculer
» Gani et Naru ....... (finira très certainement en Hentaï)

House of M :: VOL N°II :: RPS :: RPS ABANDONNÉS-
Sauter vers: