RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

grief is the price we pay for love | Ororo
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Ann Pembroke
Mutant
Ann Pembroke


https://houseofm.forumactif.org/t1191-ann-pembroke-by-daily-proof-you-shall-me-find-to-be-to-you-both-loving-and-kind https://houseofm.forumactif.org/t1172-the-headless-queen
More about you : grief is the price we pay for love | Ororo Tumblr_ojsnxyFX1i1vueirco1_400

Codename : The Headless Queen
Pouvoirs : Dôtée d'un pouvoir de régénération lui permettant de guérir de toute blessure, Ann est également immortelle.
Emergence :
grief is the price we pay for love | Ororo Fonddr115 / 55 / 5grief is the price we pay for love | Ororo Fonddr11
Maitrise :
grief is the price we pay for love | Ororo Fonddr115 / 55 / 5grief is the price we pay for love | Ororo Fonddr11
Messages : 366
DCs : April . Harry . Gemma . Samira . Noah . Abigail . Nebula . Jodie

Dim 10 Mar - 17:44
grief is the price we pay for love
Ororo & Ann
La pièce ressemblait à une salle de torture. Tout autour d'elle, sur le sol, se trouvaient divers instruments teintés d'une couleur rouge parfois brillante, parfois sombre. Plusieurs bandages et cotons tâchés de la même couleur s'y trouvaient également. Ses mains aussi n'avaient pas échappé à tout ce sang. Il aurait suffi que quelqu'un entre dans la pièce sans prévenir pour affoler les battements d'un coeur. La vie qu'ils menaient était déjà difficile. Inutile de terroriser les résistants d'avantage. Cependant, Ann n'en avait pas terminé. Régulièrement, elle se mutilait pour connaître l'avancée de ses pouvoirs. D'après ce qu'elle avait constaté, sa régénération était bel et bien revenue. Cependant, ses blessures, même si elles se guérissaient beaucoup plus rapidement que la moyenne, connaissaient une guérison plus lente qu'avant sa vie à Genosha. Ce qui n'était pas des plus pratiques. Ann ignorait si son immortalité était assurée. Oui, il serait plus difficile de la tuer et toute cette perte de sang aurait du la mettre six pieds sous terre depuis longtemps mais un doute persistait. Et si elle ne se réveillait pas à la prochaine balle ou attaque qu'elle recevrait? Cela lui faisait peur. Elle avait longtemps désiré redevenir mortelle, pour ne plus voir qui que ce soit mourir, mais savoir qu'elle l'avait été pendant plusieurs mois à cause de Wanda la terrifiait. Tout aurait pu arriver. Et pourtant, la voilà toujours vivante. Ignorant toujours si sa vie prendrait un jour fin.

Ann décida de se mutiler une dernière fois. Elle ferma les yeux quelques secondes et replongea parmi les souvenirs les plus douloureux qu'elle possédait. Des souvenirs retrouvés. Son hypothèse était que sous le coup de fortes émotions, son pouvoir était plus susceptible de gagner en puissance, comme cela était arrivé au festival de Prenova. Ainsi, l'ancienne reine se remémora les derniers jours en tant que reine consort d'Angleterre. Elle se laissa submerger par la tristesse, la panique, la peur et la terreur qu'elle avait ressentie en sentant son heure venir. Alors, elle planta un cutter avec force dans son avant-bras, lâchant une plainte de douleur. Les larmes lui montèrent aux yeux et sa main droite, qui tenait toujours l'objet coupable de sa douleur, se mit à trembler. Elle reprit quelques respirations et retira tout aussi rapidement la lame de sa peau, du sang s'écoulant aussitôt. Elle rouvrit les yeux avec difficultés pour voir sa blessure se guérir en l'espace de quelques secondes, la douleur disparaissant. Son hypothèse était donc vraie.

Ann laissa tomber le cutter sur le sol et prit quelques minutes pour respirer calmement, essayant de faire disparaître de son esprit les souvenirs douloureux de son esprit. Epuisée par cette séance de torture, la résistante se leva malgré tout pour ranger et nettoyer la pièce, histoire de n'inquiéter personne.

Elle avait fait disparaître la dernière goutte de sang lorsqu'on vint la chercher. On ignorait où était Ororo. Les sourcils d'Ann se froncèrent. Son bras-droit ne devait pas être très loin. Elle se mit à la recherche de son amie, un mauvais pressentiment la gagnant alors qu'elle se rendait compte du temps désatreux. Du vent, le grondement du tonerre bientôt suivi d'éclairs et une pluie violente. Alors que rien n'avait annoncé ce temps précédemment. Cela ne pouvait être qu'Ororo. Ann courru à l'extérieur et découvrit son amie dont les émotions influençaient le ciel.

- Ororo?! Qu'est-ce qu'il se passe?


code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
grief is the price we pay for love | Ororo
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL N°II :: RPS :: RPS ABANDONNÉS-
Sauter vers: