RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

I've got you under my skin | ft. James B. Barnes
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Natalia A. Romanova
Humain modifié
Natalia A. Romanova


https://houseofm.forumactif.org/t3629-natalia-black-widow https://houseofm.forumactif.org/t3627-natalia-romanova-pledge-all
More about you :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes VvAgPWa
Codename : The Black Widow.
Pouvoirs : Ses pouvoirs sont les causes d'un sérum lors du projet Black Widow.

- Vieillissement ralenti
- Réflexes améliorés
- Combats corps-à-corps, armes à feu, armes blanches, pratique les arts-martiaux
- Rapidité, agilité, force améliorées
- Cicatrisation / guérison accélérée

I've got you under my skin | ft. James B. Barnes BTs4d27
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr112 / 52 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 134
DCs : Carol Danvers & Aldrif Odinsdottir & Anthony Stark.

Jeu 14 Mar - 21:01
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. I've got you under my skin. I'd tried so not to give in, I said to myself this affair never will go so well. But why should I try to resist when baby I know so well, I've got you under my skin. »
SIl faisait relativement froid. Il était relativement tard. Tout était relatif, tout dépendait du point de vue de la personne. Pour elle, qui était russe, il ne faisait pas si froid que ça, le vent n'était pas si fort non plus et elle était un oiseau de nuit donc qu'il soit presque 19h un mois de mars n'importait pas des masses.

Une mission, chercher les émerger, les noter. Les dénoncer ou se charger de leur cas, tout dépendait de la personne et sa volonté. Elle laissait souvent le choix, à sa façon. C'était à la personne de le comprendre ou non et donc, toujours une question de volonté.

Elle se rendait dans une petite salle de boxe, des filons qu'elle avait, des ouïes-dires, des lieux comme ça où on se regroupait parfois pour défouler la rage qu'on accumulait la journée. Elle avait joué le jeu, avait pris un sur-vêtement, des gants de boxe et le nécessaire pour s'adapter, matériel qu'elle ne s'était bien évidemment pas achetée mais qu'on lui avait donné pour l'occasion. Pas sûre qu'elle en ait une réelle utilité mais quitte à avoir un rôle, autant avoir les accessoires qui allaient avec.

Elle n'avait pas l'air d'une boxeuse, sportive oui mais n'avait certainement pas l'air d'une femme de combat, ce qui jouait souvent en sa faveur et c'était une image qu'elle cultivait. Croyez ça autant que vous le souhaitez. Tout était calculé, c'était le but.

Des personnes commençaient à s'en aller, l'impression de trouver plus d'hommes que de femmes par ici. Elle s'approchait avec une certaine aisance, la femme gentille et un peu fragile qui voulait s'affranchir.

Arriverais-je trop tard ?

Lançait-elle simplement à un homme sur le ring. Son visage lui était familier. Puis elle se souvenait qu'elle l'avait croisé à plusieurs reprises ces derniers jours. Elle allait attendre qu'il lui réponde pour en parler, voir si lui l'avait remarquée ou non. Elle regardait les lieux, les visages des personnes commençant à s'en aller. Elle remarquait l'odeur de sueur, fortement ancrée. Le cuir aussi. La poudre. Des odeurs très fortes qui prenaient facilement au nez, ce n'était pas une salle de sport de luxe il fallait le reconnaître et ce n'était pas les lieux propres et cadrés du SHIELD où elle pouvait s'entraîner comme elle le voulait. Peut-être que vraiment s'entraîner pourrait être intéressant, fallait-il seulement avoir un adversaire à sa taille. Mais s'entraîner ici lui rappellerait les situations réelles du combat, là où le SHIELD était justement trop propre contrairement à la réalité de la vie et des combats. Elle pensait surtout valoir mieux qu'un endroit miteux comme celui-ci et avoir connu le luxe une grosse partie de sa vie jouait aussi là-dedans ; elle savait qu'elle pouvait trouver beaucoup mieux ailleurs. Mais là n'était pas le sujet. Elle s'entraînerait si l'homme l'y poussait ou si la conversation les y menait mais venir si tard n'était pas anodin non plus, voir les gens partir, voir leur visages, s'en souvenir, qui sait. Et surtout les voir partir pour pouvoir parler avec celui qui gérait les lieux et voir si elle devait continuer à soupçonner quelque chose ici ou pas. Le terrain, elle n'y était pas allé depuis longtemps et il ne faudrait pas qu'elle rouille.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
James B. Barnes
Humain modifié
James B. Barnes


https://houseofm.forumactif.org/t3630-james-barnes-if-you-knew-who-i-really-was https://houseofm.forumactif.org/t3628-james-b-barnes-no-one-knows
More about you : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes U04w
Codename : The Winter Soldier
Pouvoirs : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Tumblr_osb1a1KmOy1v9zk2uo3_500
★ Sniper d'élite, maîtrise des armes blanches ★ Expert en pilotage ★ Maîtrise du combat au corps à corps à mains nues ou non et arts martiaux. ★ Vitesse accrue ★ Force surhumaine ★ Endurance améliorée ★ Durabilité renforcée ★ Agilité améliorée ★ Réflexes améliorés ★ Facteur de guérison régénératrice ★ Vieillissement ralenti ★ Résistance aux coups, aux chutes, aux maladies, aux poisons et malheureusement à la douleur. ★ Souplesse accrue ★ Sens améliorés ★ Espionnage ★ Bras cybernétique
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr114 / 54 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 176
DCs : Brunhilde Norriss & Loki Laufeyson

Ven 15 Mar - 12:03
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. »
Il n'a pas vu la journée défiler depuis qu'il est venu bosser sur les coups de 9h du matin, même là alors que la lumière décroit et ne passe pratiquement plus à travers les hautes fenêtres de la salle. S'il a la chance d'avoir un métier qui lui plait, ce n'est pas pour autant, qu'au quotidien, il est ravi d'être présent ou qu'il a la tête à ça. Il y a bien des jours où il aimerait encore être à l'armée pour servir son drapeau malgré les horreurs vues et les choses bancales que son unité a pu faire. Parce qu'il est là son vrai métier et non ici, il faut se faire une raison, ce qu'on a pu le lui répéter ça, il se l'est dit aussi. Bref, aujourd'hui est une bonne journée à ne pas voir le temps passer, à ne rien avoir d'autre en tête que ce qu'il doit absolument faire.

Il ne sait pas quelle heure il peut être, il sait simplement qu'il est sur le ring pour terminer l'entraînement d'un jeune qui vient après ses cours. Sauf que des fois, ils y passent une heure, d'autres fois ça sera deux ou trois heures, autant dire que ça n'aide pas plus que pour savoir que la journée touche à sa fin. Malgré le fait qu'il soit entièrement à ce qu'il fait, il peut entendre les bruits dans la salle, les mouvements des uns et des autres, des murmures aussi. Avant que le petit jeune face à lui ne lui fasse remarquer qu'une rousse canon vient d'entrer et qu'elle approche. Sa réaction ? Lui coller un coup de poing pour lui apprendre à se concentrer sur ce qu'il fait et non les alentours. Coup qui s'accompagne de nouvelles mises en garde, de précautions à prendre quand on est sur le ring. Ah.

- J'arrive, mademoiselle.

Levant deux doigts en même temps pour lui signifier deux minutes. Il ne la regarde pas vraiment sur le coup, se décidant surtout à chercher du regard la vieille horloge murale trônant au dessus d'une porte. Ah oui, quand même, il est presque 19h. Bien. Le temps de donner deux ou trois conseils de plus au jeune homme avant de lui dire de filer au vestiaire, chose que le dit jeune fait. Se tournant finalement vers la jeune femme, il se retrouve à cligner des yeux quelques secondes en la voyant. Il se souvient parfaitement de l'avoir croisée à plusieurs reprises ces derniers jours. Il se souvient de l'avoir remarquée alors que sa silhouette fait écho à des impressions qui peuvent le saisir ces derniers temps.

- Pour vous répondre, il n'est jamais trop tard paraît-il.

Il s'est glissé entre les cordes en disant cela, retrouvant le sol ferme sous ses pieds pour mieux se redresser et lui faire face. Défaisant avec ses dents, la fermeture du gant de sa main gauche pour mieux ôter le dit gant. C'est tout à fait volontaire de commencer par cette main là, par sa prothèse, il a tendance à jauger les gens en fonction de leur réaction à ceci. Quand bien même, en simple maillot de corps, tout son bras est plus que visible.

- Que puis-je pour vous ? Mademoiselle ?

Il n'est pas le proprio ici mais justement s'il a été là toute la journée c'est parce que le patron avait besoin d'une journée pour s'occuper de paperasse et autres petites choses, le chargeant alors de veiller sur la salle. Lui demander en même temps comment elle s'appelle, histoire de pouvoir mettre un nom sur ce si joli minois.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Natalia A. Romanova
Humain modifié
Natalia A. Romanova


https://houseofm.forumactif.org/t3629-natalia-black-widow https://houseofm.forumactif.org/t3627-natalia-romanova-pledge-all
More about you :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes VvAgPWa
Codename : The Black Widow.
Pouvoirs : Ses pouvoirs sont les causes d'un sérum lors du projet Black Widow.

- Vieillissement ralenti
- Réflexes améliorés
- Combats corps-à-corps, armes à feu, armes blanches, pratique les arts-martiaux
- Rapidité, agilité, force améliorées
- Cicatrisation / guérison accélérée

I've got you under my skin | ft. James B. Barnes BTs4d27
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr112 / 52 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 134
DCs : Carol Danvers & Aldrif Odinsdottir & Anthony Stark.

Sam 16 Mar - 16:08
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. I've got you under my skin. I'd tried so not to give in, I said to myself this affair never will go so well. But why should I try to resist when baby I know so well, I've got you under my skin. »
Elle appréciait ces lieux, dans le sens où ils lui rappelaient - ou elle croyait que ça lui rappelait - certains souvenirs. Des entraînements qu'elle avait reçu pour devenir qui elle était. L'odeur était la même. Elle regardait les visages de chacun, les notant mentalement et essayant de voir qui pouvait être ici, déterminer le type de clients et leur possible dangerosité. Un à un. Jusqu'à arriver jusqu'au ring et que l'homme qu'elle avait souvent croisé ne la remarque après son petit sketch qui l'avait amusée. Amusant comme homme.

Il la faisait attendre. Surprenant. Elle gardait pour elle une petite remarque en croisant les bras et regardant autour d'elle, les hommes qui s'en allaient sac sur le dos. Arrivée à la bonne heure voir un peu trop tôt selon le point de vue.

Puis l'homme s'adressait de nouveau à elle. Jamais trop tard. Hm.

C'est ce que l'on dit.

Elle n'était pas vraiment sûre de son affirmation, trop terre-à-terre à ce sujet mais elle n'insisterait pas. Elle regardait toujours autour d'elle, par curiosité aussi de ce qu'il s'y passait. Quand l'homme sautait au sol, elle pouvait remarquer plus de détails, que ce soit sa taille, les traits de son visage ou son bras gauche métallique. Elle n'avait jamais vu de prothèse métallique de la sorte et se demandait pourquoi une telle prothèse, était-ce un nouveau modèle que l'on faisait ? Elle pensait à Stark et ses essais, surtout que l'homme semblait pouvoir mouvoir son bras de ce qu'elle avait vu en l'attendant.

Nancy. Nancy Rushman. Je viens car je souhaiterai apprendre à me défendre. Je travaille jusqu'à très tard le soir, la plupart du temps et j'aimerais pouvoir sortir sans me dire que je devrai éviter telle ou telle rue. J'imagine que je ne suis pas la seule à venir pour ça. On m'a parlé de ce lieu alors je me suis dis, pourquoi pas, cessons de retarder l'échéance.

Un petit rire pour sublimer ses paroles, rire qui semblait sincère mais ne l'était, en réalité, absolument pas. Elle avait l'air guillerette, un peu trop niaise et joyeuse. Elle ne donnait pas sa véritable identité non plus, de toute façon, personne ne la connaissait. Normalement. Ou alors elle faisait vraiment mal son travail d'espionne et de garde qui agissait en fond et en cas de coups durs.

Est-ce qu'une débutante qui n'a, de toute sa vie, pratiqué que de la danse et de la course athlétique, conviendrait avec ce que vous proposez ?

Question qui aurait pu paraître innocente. Elle cherchait souvent le regard de l'homme, bien qu'il ait de très beaux yeux, c'était surtout pour détecter une certaine sincérité ou manque de sincérité, justement. Voir qui il était, à qui elle avait à faire. Il n'était pas désagréable à regarder, bien au contraire, la mission s'annonçait fort agréable. Mais elle se concentrait surtout sur ce qu'elle avait à faire et au rôle qu'elle jouait, celui de la jeune femme joyeuse et souriante, un peu paumée. Une impression de déjà vu alors qu'elle regardait cet homme mais essayer de rationaliser en se disant que c'était parce qu'ils se voyaient depuis quelque jours, se croisaient dans la rue. L'impression d'avoir rêvé de lui et rationaliser une fois de plus en se disant qu'elle avait rêvé d'un visage flou et qu'elle avait inconsciemment remplacé ce flou par le visage de cet homme.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
James B. Barnes
Humain modifié
James B. Barnes


https://houseofm.forumactif.org/t3630-james-barnes-if-you-knew-who-i-really-was https://houseofm.forumactif.org/t3628-james-b-barnes-no-one-knows
More about you : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes U04w
Codename : The Winter Soldier
Pouvoirs : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Tumblr_osb1a1KmOy1v9zk2uo3_500
★ Sniper d'élite, maîtrise des armes blanches ★ Expert en pilotage ★ Maîtrise du combat au corps à corps à mains nues ou non et arts martiaux. ★ Vitesse accrue ★ Force surhumaine ★ Endurance améliorée ★ Durabilité renforcée ★ Agilité améliorée ★ Réflexes améliorés ★ Facteur de guérison régénératrice ★ Vieillissement ralenti ★ Résistance aux coups, aux chutes, aux maladies, aux poisons et malheureusement à la douleur. ★ Souplesse accrue ★ Sens améliorés ★ Espionnage ★ Bras cybernétique
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr114 / 54 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 176
DCs : Brunhilde Norriss & Loki Laufeyson

Mer 20 Mar - 16:57
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. »
Il n'est ni macho, ni sexiste et encore moins misogyne et pourtant, ça ne le dérange pas de faire attendre la jeune femme. Bien qu'en même temps, s'il la fait attendre c'est bien parce qu'il n'est pas tout ça, qu'homme ou femme pour lui c'est un peu la même chose, tout le monde logé à la même enseigne. Il aurait fait attendre un homme alors pourquoi ne ferait-il pas la même chose avec une femme ? Parce qu'il paraît qu'on ne fait pas attendre une femme ? Il serait d'accord sur un plan privé mais là, quoi qu'il ajouterait qu'on ne fait pas attendre la personne que l'on doit voir tout court. Sans compter qu'il est bien placé pour savoir que ces dames peuvent être aussi terribles que des hommes voir pire encore. Il se souvient parfaitement de cette unité qui était venue en renfort en plus de la sienne et de la militaire qui y était. De comment un des siens l'avait charriée, que ça avait fini par un défi et qu'elle lui avait mordre le sol poussiéreux en moins de temps qu'il ne faut pour le dire.

Et puis, il ne la fait pas attendre par plaisir mais bien parce qu'il doit terminer ce qu'il a commencé avec le jeune avant de pouvoir lui accorder toute son attention. Ce qu'il termine par faire en lui adressant la parole et en descendant du ring, cherchant les réactions qu'elle va pouvoir avoir. Aimant jauger les gens, essayer de lire leurs questionnements dans leurs regards. Pour le moment, elle s'en sort pas mal du tout même si quand elle lui dit son nom, l'espace d'une seconde, il a été persuadé qu'elle allait lui dire autre chose...sans pour autant savoir quoi.

- En effet, Nancy vous n'êtes pas la seule.

Il comprend cette envie de pouvoir se défendre, de ne pas se retrouver en état de faiblesse s'il se passe quelque chose. Même si beaucoup se mettent à la boxe pour simplement pouvoir se défouler avant de comprendre qu'il y a une certaine rigueur à avoir.

- Laissez moi deviner, danse classique ?

Elle a la morphologie pour en tout cas et une espèce de grâce qui va avec et au moins, elle saura déjà ce qu'est la discipline si c'est bien le cas.

- En tout cas, il n'y a pas de souci pour qu'une débutante puisse s'y mettre et justement vous tombez bien, je suis celui chargé des débutants.

Un truc qu'il n'aurait pas cru possible d'ailleurs, mais il aime bien cela en fait. Former les newbies, les entraîner, les aider à progresser ou à s'améliorer, être leur instructeur d'un certain côté. Même si on lui a déjà dit qu'il est trop dur, trop exigeant, qu'il pourrait être plus doux, plus ouvert.

- Au fait, moi c'est James. James Barnes.

Bien que beaucoup de personnes l'appelle Bucky, diminutif de son second prénom, il ne sait plus d'où ça peut venir mais soit. Gardant cette impression que quelque chose dans ce qu'elle peut dire n'est pas réel, que ce n'est pas la vérité. Avant de se dire qu'il ne voit pas quel intérêt elle pourrait avoir à mentir, dans quel but ferait-elle ça. C'est ridicule de penser ça n'est-ce pas, pour autant, il a l'impression qu'il ne doit pas baisser la garde. Cesse ta paranoïa. Les médecins lui ont assez dit ça, qu'il ne doit pas la laisser gagner, qu'il n'est plus à l'armée, plus sur un champs de bataille, qu'il n'a plus de raisons de se méfier de tout le monde.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Natalia A. Romanova
Humain modifié
Natalia A. Romanova


https://houseofm.forumactif.org/t3629-natalia-black-widow https://houseofm.forumactif.org/t3627-natalia-romanova-pledge-all
More about you :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes VvAgPWa
Codename : The Black Widow.
Pouvoirs : Ses pouvoirs sont les causes d'un sérum lors du projet Black Widow.

- Vieillissement ralenti
- Réflexes améliorés
- Combats corps-à-corps, armes à feu, armes blanches, pratique les arts-martiaux
- Rapidité, agilité, force améliorées
- Cicatrisation / guérison accélérée

I've got you under my skin | ft. James B. Barnes BTs4d27
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr112 / 52 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 134
DCs : Carol Danvers & Aldrif Odinsdottir & Anthony Stark.

Dim 24 Mar - 0:08
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. I've got you under my skin. I'd tried so not to give in, I said to myself this affair never will go so well. But why should I try to resist when baby I know so well, I've got you under my skin. »
Natalia était sportive et ça, elle ne pouvait pas faire comme si ce n'était pas le cas alors que c'était marqué sur son corps et que n'importe qui pouvait le voir. Elle ne pouvait pas éclipser qu'elle faisait beaucoup de sport donc elle préférait mettre en avant ceux qu'elle faisait avant d'entrer dans le SHIELD. C'était simplement mentir sans mentir, c'était dire ce qu'elle faisait, ce qu'elle avait fait sans dire absolument tout ce qu'elle faisait en réalité. La seule fois où elle avait menti était sur ses capacités de combat, sinon, tout était vrai.

L'homme était charmant. Avenant. Sympathique, il avait l'air d'être un homme bon aux premiers regards et la première analyse, pas le genre à qui on cherche des noises mais pas le genre à en chercher non plus. Il restait à une certaine distance, n'était pas très regardant là où d'autres ne s'étaient pas gênés pour la reluquer. Il était donc poli et respectueux de la gente féminine, elle notait, analysait, s'adaptait en conséquence. Il était rassurant aussi, cela se voyait à la façon dont il lui parlait et essayer de la rassurer sur ses capacités alors qu'elle évoquait ses insécurités, il savait trouver les bons mots immédiatement.

Démasquée !

Un rire qui accompagnait ses paroles et continuait à appuyer son rôle de la jolie jeune femme naïve et optimiste, joyeuse et un peu niaise. Un rôle de femme enfant, un poil fragile qu'on pourrait avoir envie de couvrir, de protéger. Subterfuge. Le genre de femme qu'on ne bousculerait pas en temps normal car elle semblerait peu sûre d'elle aux premiers abords. Démasquée pour la danse classique, c'était bien trouvé. Il n'était pas totalement idiot, jusque là en tout cas.

Ravie de faire votre connaissance, James. J'ignore si je dois être rassurée que vous soyez mon futur professeur, j'espère que vous me ménagerez un peu plus que cet homme juste avant.

Un rire coincé, timide. Faux, évidemment, mais qui pouvait seulement le savoir si on ne la connaissait absolument pas ?

Je dois remplir des papiers d'abord ou est-ce qu'il y a un test ou que sais-je encore ?

Se mordre la lèvre, regarder le ring avec timidité, se frotter doucement le bras, une légère crainte. Vouloir être rassurée, comme si elle venait pour s'endurcir. Continuer pourtant à analyser les réactions de James. James Barnes, ça lui disait quelque chose mais quoi ? Comme un prénom d'un vieux camarade de classe qu'elle aurait eu tout le temps d'oublier jusqu'à ce qu'on lui rappelle aujourd'hui.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
James B. Barnes
Humain modifié
James B. Barnes


https://houseofm.forumactif.org/t3630-james-barnes-if-you-knew-who-i-really-was https://houseofm.forumactif.org/t3628-james-b-barnes-no-one-knows
More about you : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes U04w
Codename : The Winter Soldier
Pouvoirs : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Tumblr_osb1a1KmOy1v9zk2uo3_500
★ Sniper d'élite, maîtrise des armes blanches ★ Expert en pilotage ★ Maîtrise du combat au corps à corps à mains nues ou non et arts martiaux. ★ Vitesse accrue ★ Force surhumaine ★ Endurance améliorée ★ Durabilité renforcée ★ Agilité améliorée ★ Réflexes améliorés ★ Facteur de guérison régénératrice ★ Vieillissement ralenti ★ Résistance aux coups, aux chutes, aux maladies, aux poisons et malheureusement à la douleur. ★ Souplesse accrue ★ Sens améliorés ★ Espionnage ★ Bras cybernétique
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr114 / 54 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 176
DCs : Brunhilde Norriss & Loki Laufeyson

Lun 25 Mar - 15:52
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. »
Il garde la sensation que quelque chose ne tourne pas rond dans leur échange, qu'elle a pu lui mentir alors que dans les faits il n'a rien pour lui prouver que c'est bel et bien le cas. Et pourquoi a t-il été persuadé qu'elle allait lui donner un autre prénom ? Est-il possible qu'il l'ait déjà croisée par le passé et qu'il l'ait oublié ? Quand même pas, il est sûr qu'il n'aurait pas pu oublier une jeune femme aussi belle qu'elle. C'est d'ailleurs bien pour ça qu'il l'a remarquée à chaque fois qu'ils ont pu se croiser ces derniers jours. À chaque fois il a eu envie de l'aborder avant d'y renoncer malgré l'envie, autrefois il savait charmer les femmes et plus largement son entourage mais il est terminé ce temps là, la guerre est passée par là.

Maintenant qu'il l'a vraiment en face de lui, qu'ils se parlent, il n'ira pas plus tenter de la charmer même s'il savait encore s'y prendre. Surtout s'il doit réellement s'occuper d'elle, de lui apprendre les bases de la boxe, elle sera son élève et lui l'instructeur, ça serait plus que mal vu s'il fait ça. Entre son démasquée et son rire, il en a un léger sourire qui vient sur ses lèvres, un peu amusé de la voir faire avant de finir par se présenter à son tour.

- Vous n'avez rien à craindre, je suis plus exigeant avec lui parce qu'il est dans l'optique de partir sur des compétitions en amateur. Je lui ai juste rappelé qu'il doit garder sa concentration sur son adversaire et non ce qu'il se passe autour. En combat un adversaire ne se stoppera pas pour lui laisser le temps d'admirer les alentours.

Ou plutôt dans le cas présent d'admirer les rousses canon qui entrent dans la salle. Au moins, elle semble vraiment décidée à se mettre à la boxe malgré tout. Posant ses gants sur le rebord du ring, il ira les ranger plus tard.

- On va passer dans le bureau du proprio que je puisse tout vous expliquer.

Lui indiquant d'un signe de main la direction du dit bureau avant de s'y diriger. Une petite pièce encombrée de papiers et de classeurs, rangée par on ne sait quel miracle, vitrée qui donne sur la salle directement et dont la porte est ouverte. Entrant dans le dit bureau pour passer derrière, attrapant au passage une petite bouteille d'eau.

- Je vous en prie.

L'invitant ainsi à prendre place sur la chaise devant le bureau, pendant que lui s'assoit à la place du patron. Ouvrant un des tiroirs, duquel il sort ses plaques militaires qu'il pose quand il va sur le ring pour un entraînement sérieux, pour mieux les remettre. Sortant aussi une plaquette d'antidouleur, son épaule gauche le tirant, il n'a pas le choix et n'aura visiblement pas le choix à vie. Mais avant d'avaler son cachet, il tire d'une pochette les papiers nécessaire pour les tendre à Nancy.

- Je vous laisse lire et je vous explique ensuite ce que cela donne en pratique. Comme vous pouvez le voir, on propose plusieurs forfaits adaptés selon les cas. Bien sûr les horaires sont variables en fonction de la personne.

La laissant lire les papiers, le premier est donc les forfaits et le second le formulaire d'inscription. Sur les deux, il est spécifié que la première séance est offerte pour que la personne soit sûre que ça peut lui correspondre. Ouvrant rapidement sa bouteille d'eau pour en boire quelques gorgées en même temps qu'il avale un cachet.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Natalia A. Romanova
Humain modifié
Natalia A. Romanova


https://houseofm.forumactif.org/t3629-natalia-black-widow https://houseofm.forumactif.org/t3627-natalia-romanova-pledge-all
More about you :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes VvAgPWa
Codename : The Black Widow.
Pouvoirs : Ses pouvoirs sont les causes d'un sérum lors du projet Black Widow.

- Vieillissement ralenti
- Réflexes améliorés
- Combats corps-à-corps, armes à feu, armes blanches, pratique les arts-martiaux
- Rapidité, agilité, force améliorées
- Cicatrisation / guérison accélérée

I've got you under my skin | ft. James B. Barnes BTs4d27
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr112 / 52 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 134
DCs : Carol Danvers & Aldrif Odinsdottir & Anthony Stark.

Mar 26 Mar - 21:18
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. I've got you under my skin. I'd tried so not to give in, I said to myself this affair never will go so well. But why should I try to resist when baby I know so well, I've got you under my skin. »
Natalia regardait les lieux. Elle regardait chaque fenêtres, chaque portes. Si elles étaient brisées ou défoncées, si elles pouvaient être des sorties utiles ou pas. S'il y avait à tout hasard des traces de balles. Elle avait au préalable fait le tour des lieux, il était possible qu'une fenêtre paraisse haute mais qu'à l'extérieur une poubelle soit exposée pour recueillir quelqu'un qui sauterait et à l'intérieur, quelque chose de simple pour y grimper mais qui ne sauterait pas aux yeux de n'importe qui. Mais non, juste des fenêtres sans rien pour y grimper en cas de descente de la garde rouge ou du SHIELD. Elle regardait le ring, y avait-il ou non du sang, était-il neuf ou plus qu'usé.

L'homme à qui elle faisait face lui donnait l'impression d'être vraiment bon. D'avoir un bon fond. Il ne la dévisageait pas, ne se montrait pas grossier et avait même rembarré un de ceux qui n'avait pas eu la même courtoisie. Un homme qui paraissait gentil sans pour autant être trop gentil. Pendant un instant elle avait cru être démasquée tout court, simple tique du visage que l'homme avait eu, dont il ne pouvait pas se rendre compte. Un tique simple, sur son visage et dans son regard, quelque chose qu'elle avait l'impression de reconnaître. Le doute sur quelque chose. Natalia était sur-entraînée pour ces choses là, on n'était pas espion si on ne savait pas lire sur le visage des gens et si on ne savait pas reconnaître des tiques de comportements comme lui en avait. Au moins il ne contrôlait pas ses gestes et ce qu'il pensait, même si c'était bref. Elle notait intérieurement qu'elle allait devoir faire attention à ce qu'elle laissait paraître à cet homme et qu'il n'était pas si naïf qu'elle l'aurait espéré.

Il avait un beau sourire, elle devait le reconnaître. Il devait sûrement être de ces hommes qui faisaient tomber les damoiselles ou les damoiseaux, difficile d'y rester insensible, son sourire était communicatif et sans qu'elle ne sache trop pourquoi, son sourire était bien plus réel en voyant celui de l'homme. Bien, au moins ça facilitait les choses. Sourire n'était pourtant pas, hors du travail, dans ses habitudes, ce n'était pas un réflexe qu'elle avait de sourire et se montrer joyeuse. Son visage était naturellement froid, fermé, dénué d'émotions, surtout parce qu'elle n'en ressentait aucune. Alors c'était bizarre de soudainement sourire par envie mais elle s'en préoccuperait plus tard. Elle hochait la tête à ce qu'il lui disait sur l'homme et son concours, il forme donc toute sorte de personne, bien.

Elle le suivait ensuite jusqu'au bureau, s'asseyant quand il lui indiquait, posant son sac à côté d'elle et prenant le papier qu'il lui sortait, relevant juste le regard en le voyant faire d'autres choses. Elle regardait une fois de plus les alentours mais surtout en se demandant si ça n'allait pas finir par leur tomber dessus à un moment ou un autre. Qu'est-ce que c'était tous ces dossiers ? Ca paraissait lourd pour juste des inscriptions et pour louer les locaux et ce qu'il y avait dedans. Même en ajoutant les assurances, ça paraissait gros. Elle le voyait prendre un médicament, autre info qu'elle notait. Elle survolait la fiche et l'inscription semblait raisonnable.

Mes horaires sont relativement flexibles. Il est plus simple pour moi de venir le soir mais les semaines qui viennent devraient être plus souples. Je vous fais confiance sur le nombre d'heures. S'il faut venir plusieurs fois par semaine, ainsi soit-il. Je verrais ce que je peux faire pour l'argent, je préfère me ruiner mais savoir me défendre que continuer à éviter de sortir la nuit ou trouver des subterfuges... Enfin, je ne vais pas vous ennuyer avec ça.

L'argent n'était pas un problème et pourtant elle laissait glisser que cela pouvait en être un pour elle. Qui sait seulement comment l'homme pourrait lui répondre et s'il pourrait lui trouver des solutions particulières à ses problèmes. C'était bien ce qu'elle voulait savoir, comment tout se passait ici quand on venait, quand on était fragile, possiblement psychologiquement autant que physiquement mais aussi tout un tas d'autres détails.

Vous allez bien, James ?

Il y avait un poil plus rassurant qu'un entraîneur qui prenait des cachets et elle était en droit de savoir ce qu'il se passait. Il était un poil étrange. Il était inhabituel. Son épaule, son comportement. Ca ne collait pas.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
James B. Barnes
Humain modifié
James B. Barnes


https://houseofm.forumactif.org/t3630-james-barnes-if-you-knew-who-i-really-was https://houseofm.forumactif.org/t3628-james-b-barnes-no-one-knows
More about you : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes U04w
Codename : The Winter Soldier
Pouvoirs : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Tumblr_osb1a1KmOy1v9zk2uo3_500
★ Sniper d'élite, maîtrise des armes blanches ★ Expert en pilotage ★ Maîtrise du combat au corps à corps à mains nues ou non et arts martiaux. ★ Vitesse accrue ★ Force surhumaine ★ Endurance améliorée ★ Durabilité renforcée ★ Agilité améliorée ★ Réflexes améliorés ★ Facteur de guérison régénératrice ★ Vieillissement ralenti ★ Résistance aux coups, aux chutes, aux maladies, aux poisons et malheureusement à la douleur. ★ Souplesse accrue ★ Sens améliorés ★ Espionnage ★ Bras cybernétique
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr114 / 54 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 176
DCs : Brunhilde Norriss & Loki Laufeyson

Jeu 28 Mar - 16:30
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. »
C'est rare et étrange pour lui que de sourire, depuis qu'il s'est engagé dans l'armée en fait et s'est resté maintenant qu'il est de retour à la vie civile. À vrai dire, à part un de ses amis qui arrive à lui en soutirer un de temps à autres, les autres peuvent toujours s'y essayer, ça ne fonctionne pas. Alors pourquoi aujourd'hui avec cette jeune femme cela vient tout seul ? Bucky en a strictement aucune idée. Mais est-ce qu'il a pour autant envie de chercher ? Pas vraiment. Peut-être que tout simplement, il revient un peu à la normale, enfin la normalité selon la société.

Pour le moment, il doit surtout songer à lui montrer le côté paperasse aka le truc le moins passionnant au monde mais il n'a pas le choix. Le patron lui en voudrait s'il ne le faisait pas en premier en plus du fait que Nancy semble avoir besoin d'être rassurée sur le comment cela fonctionne ici. Y aller par étape, c'est l'idée générale et ça ne le dérange absolument pas alors que quand il le veut, il a une patience dépassant l'entendement. La laissant regarder les papiers pour voir ce qui lui irait le mieux tout en prenant un antidouleur, il n'aime pas en avaler pourtant mais après une journée entière, il a mal tout simplement. Il n'aime pas aussi parce que ça l'empêche de faire de la compétition s'il le voulait, bien que légers, ses antidouleurs restent des substances chimiques.

- Vous ne m'ennuyez pas.

Il peut comprendre qu'elle ait besoin d'en parler, après tout, ça peut arriver à n'importe qui d'avoir un petit budget. Lui-même n'en a pas un extensible. Refermant sa bouteille d'eau et la reposant sur le bureau. Se redressant et se penchant légèrement en avant tout en attrapant un stylo pour venir noter un rapide calcul sur la feuille des forfaits.

- On peut partir sur trois heures par semaine, que vous répartissez comme vous voulez, par exemple trois fois une heure ou deux fois une heure et demie. Le faire sur trois mois, ce qui devrez déjà vous donner de solides bases et vous permettre de payer cette somme au mois.

Soit une somme bien plus légère que les autres forfaits, c'est rare qu'ils fassent ainsi mais il sait que le proprio ne lui dira rien du tout. Surtout que la salle n'a pas pour vocation de ramener un maximum d'argent mais simplement de pouvoir payer les factures et d'offrir un lieu sympa au plus grand nombre. Relevant réellement le regard sur elle à sa question, ayant la sensation l'espace d'une seconde de se perdre dans ses yeux et que ce n'est pas la première fois. Magnifiques.

- Très bien, oui, pourquoi ?

Se remettant à sa place dans le même temps qu'il percute du pourquoi elle lui a demandé ça.

- Oh. Ne vous en faites, c'est juste mon épaule gauche qui me fait mal après de longues journées. Ce sont des antidouleurs rien de plus.

Un nouveau sourire venant sur ses lèvres, se voulant rassurant pour la demoiselle. C'est rien, vraiment, ne vous inquiétez pas. Il ne comprend pas vraiment pourquoi elle a pu lui demander ça surtout qu'on ne peut pas louper sa prothèse et donc que par là, c'est logique qu'il puisse avoir encore mal à la jonction entre son corps et la prothèse. Et puis on voit qu'il a été militaire, non ? Il paraît que sa posture l'indique et rien que ses plaques militaires l'indiquent. Ou alors elle a cru qu'il prenait autre chose ou qu'il était malade ? Mouais, c'est bizarre mais pas improbable.

- Vous voulez faire votre séance d'essai maintenant ou vous voulez revenir un autre jour ?


Si elle revient du coup, cela ne l'étonnerait même pas, les gens peuvent être si étranges face à des "handicaps" ou des choses sortant de ce qu'ils ont l'habitude de voir. Elle ne serait pas la première à reculer ainsi, c'est déjà étonnant qu'elle ne l'ait pas fait directement en le voyant. Décevant mais pas étonnant, oui.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Natalia A. Romanova
Humain modifié
Natalia A. Romanova


https://houseofm.forumactif.org/t3629-natalia-black-widow https://houseofm.forumactif.org/t3627-natalia-romanova-pledge-all
More about you :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes VvAgPWa
Codename : The Black Widow.
Pouvoirs : Ses pouvoirs sont les causes d'un sérum lors du projet Black Widow.

- Vieillissement ralenti
- Réflexes améliorés
- Combats corps-à-corps, armes à feu, armes blanches, pratique les arts-martiaux
- Rapidité, agilité, force améliorées
- Cicatrisation / guérison accélérée

I've got you under my skin | ft. James B. Barnes BTs4d27
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr112 / 52 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 134
DCs : Carol Danvers & Aldrif Odinsdottir & Anthony Stark.

Sam 30 Mar - 19:59
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. I've got you under my skin. I'd tried so not to give in, I said to myself this affair never will go so well. But why should I try to resist when baby I know so well, I've got you under my skin. »
Elle ignorait combien de temps elle pourrait tenir dans ce rôle de la jeune femme fragile. Ce n'était pas un rôle qui lui correspondait et généralement, son comportement faisait que cela sautait aux yeux. C'était un combat de tous les instants de rester souriante et sembler bienveillante, c'était un travail de tous les instants de tout scruter et à la fois de paraître la plus crédible possible dans ce rôle. Elle avait surtout l'avantage qu'ils ne s'étaient jamais adressés la parole, qu'ils ne se connaissaient pas et qu'ils ne s'étaient qu'aperçus dans la rue ou dans d'autres lieux à plusieurs reprises mais sans s'approcher réellement.

Elle ne savait pas ce qui la marquait le plus ni pourquoi elle se souvenait de lui en particulier, peut-être son bras, peut-être parce qu'il était bel homme et qu'il avait des traits qu'on retenait facilement. Ca arrivait. C'était difficile de jouer la femme qui n'avait pas beaucoup d'argent alors qu'elle roulait sur l'or depuis longtemps et qu'elle n'avait aucune dette d'argent, ne manquait de rien et n'avait plus à se soucier de payer ses factures et ce qu'il lui resterait à la fin du mois. C'était vraiment par amour par son métier qu'elle s'y efforçait. Et une fois encore, l'homme se montrait charmant en disant que ça ne l'embêtait pas. Alors elle souriait, qu'aurait-elle pu faire d'autre ? Puis il trouvait une solution des plus normales. Une solution simple. Basique et du coup, inintéressante. Elle préférait largement se fourvoyer au sujet de cet endroit que l'ignorer et louper une grosse occasion. Ceci dit, il n'était pas seul à gérer cet endroit alors si lui était clean, ce n'était pas forcément le cas de son collègue.

Faisons cela.

Lui demander comment il allait, par curiosité et principe. Curiosité du personnage autant que d'elle-même, sans trop savoir pourquoi son sort pouvait l'inquiéter alors qu'elle ne se souciait même pas réellement de savoir comment pouvait aller les membres de son équipe qu'elle côtoyait pourtant tous les jours. Il lui demandait pourquoi et elle n'avait pas le temps de répliquer qu'il finissait par comprendre. Prendre des médicaments n'avait rien d'anodin et elle était bien placée pour le savoir puisqu'elle en prenait le moins possible.

Il disait bien aller et pourtant elle doutait de la véracité de ces mots. L'épaule gauche, hm. Elle regardait plus attentivement la base de l'épaule. Elle avait vu bien des hommes et des femmes, amputés à cause d'une guerre. D'un obus, d'une balle ou d'un incident quelconque. Mais les cicatrices étaient propres, on amputait et on plaçait la prothèse. Là, c'était comme si la prothèse était greffée à sa peau et non comme un ajout, comme on ajouterait un gant qu'on retirerait à la fin de la journée. Elle était donc perplexe. Elle l'aurait bien questionné sur la barbarie de la prothèse mais cela en montrerait trop sur qui elle était et ce qu'elle savait. Après tout, on était pas tous sensé savoir comment les soldats revenaient du front, dans quel état et quels prothèses ils pouvaient avoir à la fin.

Mes affaires sont là, ce serait dommage de les avoir amenée pour rien. Mais si votre épaule vous fait trop mal pour bouger, je peux revenir plus tard.

Bah, oui, toujours le rôle de la gentille demoiselle compréhensive et tout le tralala. Là où, si cela ne tenait qu'à elle, elle se serait levée et lui aurait demandé pourquoi il restait encore assis, s'il avait une crampe à la jambe ou s'il n'était pas trop feignant. Ou alors elle l'aurait appelé papy. Toujours est-il qu'elle se levait, gardant les papiers en main. Continuant à les lire, les parcourir du regard. Lire le règlement intérieur, qu'elle trouvait ridiculement petit et simple, d'ailleurs.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
James B. Barnes
Humain modifié
James B. Barnes


https://houseofm.forumactif.org/t3630-james-barnes-if-you-knew-who-i-really-was https://houseofm.forumactif.org/t3628-james-b-barnes-no-one-knows
More about you : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes U04w
Codename : The Winter Soldier
Pouvoirs : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Tumblr_osb1a1KmOy1v9zk2uo3_500
★ Sniper d'élite, maîtrise des armes blanches ★ Expert en pilotage ★ Maîtrise du combat au corps à corps à mains nues ou non et arts martiaux. ★ Vitesse accrue ★ Force surhumaine ★ Endurance améliorée ★ Durabilité renforcée ★ Agilité améliorée ★ Réflexes améliorés ★ Facteur de guérison régénératrice ★ Vieillissement ralenti ★ Résistance aux coups, aux chutes, aux maladies, aux poisons et malheureusement à la douleur. ★ Souplesse accrue ★ Sens améliorés ★ Espionnage ★ Bras cybernétique
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr114 / 54 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 176
DCs : Brunhilde Norriss & Loki Laufeyson

Mar 2 Avr - 20:32
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. »
Il tente encore et toujours de la rassurer, de lui montrer qu'il y a une solution à tout. Il y a toujours une solution à tout dès qu'on se donne la peine d'y réfléchir. D'aussi loin qu'il s'en souvienne, Bucky a toujours été comme ça, à ne pas se laisser abattre, à trouver des solutions. Sans doute tient-il cela de son père, en fait c'est même sûr et certain, souvent sa mère lui a dit qu'ils se ressemblent sur bien des points, ce qui est plutôt flatteur à bien y penser. Donc, oui, lui montrer qu'il peut trouver une solution pour elle alors qu'elle lui dit avoir un petit budget. Bien qu'en même temps, cela n'a rien d'extraordinaire non plus, c'est tout bête comme solution ; lui fixer un nombre d'heures fixes plus modeste que les forfaits. Après tout, il connaît bien ses capacités pour enseigner et est sûr que ça lui sera suffisant et il sera toujours tant plus tard de réviser les choses. Ce qui semble lui convenir, parfait.

La rassurant aussi après sa question sur le comment il va, même s'il met quelques secondes à percuter de ce qu'elle veut vraiment dire par là. Le faisant sans pour autant entrer dans les détails, cela ne le dérange pas de parler de ce qui lui est arrivé, de dire qu'il a perdu son bras lors d'une opération de son unité, de dire qu'ils ont dû totalement l'amputer, poser une base métallique sur ses os ou dire que les médecins ne savent pas pourquoi il ne cicatrise pas plus. Il évite les détails s'il le peut et ça parce qu'il n'aime pas du tout lire de la pitié dans le regard de la majorité des personnes. Il n'a pas besoin que quelqu'un s’apitoie sur son sort ou cherche à le réconforter et Nancy semble trop gentille pour que ça n'en arrive pas là. Ou alors il se foire en beauté sur ce qu'elle dégage, surtout qu'il garde dans un coin de sa tête cette impression qu'elle a pu lui mentir.

Préférant rebondir et passer à la suite, revenir à son inscription -ou non- ici, à moins qu'elle ne fuit comme il l'a pensé. Bon, au moins, elle ne lui demande pas plus de détails et elle ne s'enfuit pas à toutes jambes, du moins pour le moment.

- Allons-y alors.

Se levant dans le même temps, pour contourner le bureau, autant ne pas perdre plus de temps n'est-ce pas.

- Je vais vous montrer les vestiaires pour poser vos affaires et vous changer. On s'y met juste après, on va commencer avec un sac de frappe que je vous explique déjà les mouvements de base pour garantir votre sécurité.

Il serait inconscient s'il faisait monter une débutante directement sur le ring. Tellement de risques qu'elle puisse se blesser avec un faux mouvement.

Lui montrant à nouveau la direction, ce qui n'est pas si compliqué vu que la salle et les pièces annexes ne sont pas immenses non plus. Pièces annexes qui consiste en un local de rangement et aux deux vestiaires, un pour homme et un pour femme. Chacun comportant des casiers pour les affaires et dans le fond un coin pour les douches. Croisant au passage un homme qui s'en va, les deux hommes se saluant avant que l'autre n'adresse un signe de tête à Nancy accompagné d'un "M'dame" tout en passant son chemin pour partir et rentrer chez lui.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Natalia A. Romanova
Humain modifié
Natalia A. Romanova


https://houseofm.forumactif.org/t3629-natalia-black-widow https://houseofm.forumactif.org/t3627-natalia-romanova-pledge-all
More about you :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes VvAgPWa
Codename : The Black Widow.
Pouvoirs : Ses pouvoirs sont les causes d'un sérum lors du projet Black Widow.

- Vieillissement ralenti
- Réflexes améliorés
- Combats corps-à-corps, armes à feu, armes blanches, pratique les arts-martiaux
- Rapidité, agilité, force améliorées
- Cicatrisation / guérison accélérée

I've got you under my skin | ft. James B. Barnes BTs4d27
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr112 / 52 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 134
DCs : Carol Danvers & Aldrif Odinsdottir & Anthony Stark.

Sam 6 Avr - 23:56
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. I've got you under my skin. I'd tried so not to give in, I said to myself this affair never will go so well. But why should I try to resist when baby I know so well, I've got you under my skin. »
Elle n'était pas tout à fait sûre de la pertinence de sa question, lui demander comment il allait, c'était juste sorti tout seul et pour elle qui avait l'habitude de contrôler ses mots, c'était assez troublant de tout sortir comme ça sans prendre le temps de réfléchir aux mots exactes à employer. Une inquiétude qui semblait réel et au moins elle n'avait pas à jouer la comédie, elle verrait plus tard avec elle-même pourquoi ce soudain débordement qui n'avait pas lieu d'être, normalement. L'instant n'était pas à ce genre de réflexion.

Elle se levait lorsqu'il lui disait qu'ils y allaient, elle prenait son sac. Il lui expliquait le programme, ce qui, honnêtement, l'amusait beaucoup, même si elle s'efforçait de rester un poil neutre. Le sac de frappe, elle n'y était plus passée depuis longtemps, préférant s'entraîner avec des personnes réelles directement. Il y avait un côté plus interactif, surtout lorsqu'elle ne connaissait pas les personnes face à elle. Bien, repartir à la base, jouer le jeu jusqu'au bout. Souriant, il fallait y penser, à l'homme qui s'en allait pour répondre à son m'dame. Bien, les vestiaires étaient en mauvais états mais elle s'y ferait. Cette manie, toujours, de regarder autour d'elle et finir par poser son sac. Attendre que le coach s'en aille pour se changer, rapidement. Elle avait pris un sur-vêtement simple, pas forcément de grande marque, ce n'était jamais qu'un prêt le temps de la mission. Elle n'était pas tout à fait sûre de vouloir utiliser les douches ici, elle ne voulait pas attraper quelque chose. Elle valait quand même mieux que ça, il ne fallait pas trop pousser non plus.

Elle attachait ses cheveux roux, bien que tous ne coopéraient pas avec elle et préféraient jouer les rebelles et elle partait rejoindre le coach dans la salle, laissant là ses affaires. Elle n'irait pas se plaindre si on lui volait, c'était certain. C'était presque si elle n'espérait pas qu'on les lui prenne, même.

Je suis prête. Je crois.

Un sourire un peu crispé, elle était sensé être timide, autant pousser le vice. Espérons juste que ses vieux réflexes ne reviennent pas malgré elle, ce qui était fort probable, pourtant, que cela puisse arriver. Un plaquage était si vite arrivé, n'est-ce pas ? Le sol était si proche, quand on regardait bien.

James n'avait pas l'air d'être un mauvais bougre. Elle avait un bon feeling à son sujet, quelque chose de bien qui se dégageait de lui, une certaine lueur qu'elle percevait. C'était bon signe. Peut-être qu'elle perdait son temps avec lui ou peut-être que non, elle pouvait toujours voir les alentours et pouvait toujours s'engouffrer ici la nuit, par une des fenêtre, pour aller voir les dossiers. Ou simplement crocheter la serrure et s'enfoncer dans le bureau, rares étaient les portes qui lui résistaient. Si elle faisait ça bien, ils ne se rendraient compte de rien et avoir vu les lieux au préalable lui permettrait d'aller plus rapidement trouver ce qu'elle voulait. Sinon, elle ferait passer ça pour un cambriolage. Elle avait nombreuses idées mais pas tournées vers James directement, il n'avait pas l'air nocif.

Dites moi tout, James. Que suis-je sensée faire ?

Tester ses réflexes ? Tester quoi, exactement ? Mi-enjouée, mi intimidée. Elle verrait.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
James B. Barnes
Humain modifié
James B. Barnes


https://houseofm.forumactif.org/t3630-james-barnes-if-you-knew-who-i-really-was https://houseofm.forumactif.org/t3628-james-b-barnes-no-one-knows
More about you : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes U04w
Codename : The Winter Soldier
Pouvoirs : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Tumblr_osb1a1KmOy1v9zk2uo3_500
★ Sniper d'élite, maîtrise des armes blanches ★ Expert en pilotage ★ Maîtrise du combat au corps à corps à mains nues ou non et arts martiaux. ★ Vitesse accrue ★ Force surhumaine ★ Endurance améliorée ★ Durabilité renforcée ★ Agilité améliorée ★ Réflexes améliorés ★ Facteur de guérison régénératrice ★ Vieillissement ralenti ★ Résistance aux coups, aux chutes, aux maladies, aux poisons et malheureusement à la douleur. ★ Souplesse accrue ★ Sens améliorés ★ Espionnage ★ Bras cybernétique
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr114 / 54 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 176
DCs : Brunhilde Norriss & Loki Laufeyson

Mar 16 Avr - 20:42
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. »
Bucky s'est connu bien moins patient qu'il ne l'est actuellement avec la jeune femme, cela a de quoi le surprendre un peu d'ailleurs, tout comme le fait de lui avoir sourit tout à l'heure. Mettant ça sur le compte de la fatigue et le fait qu'il est dans un bon jour aujourd'hui. Il n'y a pas eu ces rêves étranges, ces cauchemars pour le sortir du sommeil le coeur au bord des lèvres et en sueur. Un jour, il faudrait quand même qu'il en parle à son médecin de ça, sans mentionner que même physiquement il a l'impression de changer. L'impression de ne jamais avoir eu autant de réflexe que maintenant alors que pourtant il se sent plus usé qu'autre chose au quotidien.

Mais oui, concernant Nancy, c'est juste qu'il est dans un bon jour même en étant fatigué, il ne parle pas de la douleur dans son bras puisqu'elle est bien plus présente qu'il ne veut bien se l'avouer. Peut-être aussi que la jeune femme lui plait bien plus qu'il ne veut le reconnaître, qu'il y a ce quelque chose chez elle qu'il ne sait pas définir et qui le met en confiance. Et là, il ne se l'explique pas du tout ce sentiment de confiance alors qu'il se méfie de tout et de tout le monde en permanence, d'autant plus qu'il a gardé dans un coin de sa tête cette sensation qu'elle a pu lui mentir.

Il réfléchit à tout ça en l'attendant dans la salle après lui avoir montré les vestiaires. Profitant aussi de ce temps de latence pour ranger deux ou trois affaires qui traînent même si franchement le désordre ne le dérange plus...Et dire qu'il était maniaque plus jeune et même pendant sa carrière militaire mais depuis son retour à la vie civile, c'est comme s'il en avait plus rien à faire de tout ça. Il a vérifié rapidement que le vestiaire homme est vide, vu l'heure c'est plus que logique que tout le monde rentre chez soi, c'est le moment de la journée qu'il préfère ça ; le soir quand plus personne ne vient le voir pour un truc x ou y. Se rendant compte que bizarrement, la présence de Nancy et ce qu'il doit lui montrer ne le dérange pas du tout, encore cette impression que c'est normal et familier avec elle. Du grand n'importe quoi, Barnes.

Se disant ça, à peine une ou deux secondes avant de voir la jeune femme revenir dans la salle. Bordel, même en sur-vêtement elle est canon et ce n'est vraiment pas le bon moment pour avoir ce genre de pensées. De toute façon comme il se l'est déjà dit ; rien est possible avec elle, point. Bien que cela ne l'empêche pas d'avoir un léger sourire en réponse au sien et qui n'a aucune explication logique, juste sourire pour lui sourire. Ne disant rien à ses premières paroles, ne réagissant qu'aux secondes tout en lui montrant les sac de frappe à quelques mètres d'eux à peine.

- Je vais vous montrer les bons mouvements à adopter pour ne pas vous blesser, ce que vous devez toujours garder en mémoire si jamais quelqu'un vous aborde...avec de mauvaises intentions.

Parce que oui, il ne s'agit pas seulement de lui enseigner à boxer mais bien qu'elle puisse se défendre si quelqu'un s'en prend à elle. Que ça soit par surprise ou non.

Ne perdant pas plus de temps pour l'entraîner vers un des sacs de frappe, commençant par lui montrer la position qu'elle doit adopter. En souplesse sur ses jambes, un peu pliées et écartées qu'elle ait plus de surface d'ancrage l'air de rien. Lui demandant ensuite de frapper le sac sans réfléchir pour qu'il puisse voir sa main dominante, sachant par expérience qu'un droitier ne frappe pas forcément le mieux de cette main là. Le faire pour pouvoir la guider ensuite et qu'elle sache comment se placer pour ne pas baisser sa garde. Lui expliquant encore et toujours chaque étape, chaque chose.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Natalia A. Romanova
Humain modifié
Natalia A. Romanova


https://houseofm.forumactif.org/t3629-natalia-black-widow https://houseofm.forumactif.org/t3627-natalia-romanova-pledge-all
More about you :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes VvAgPWa
Codename : The Black Widow.
Pouvoirs : Ses pouvoirs sont les causes d'un sérum lors du projet Black Widow.

- Vieillissement ralenti
- Réflexes améliorés
- Combats corps-à-corps, armes à feu, armes blanches, pratique les arts-martiaux
- Rapidité, agilité, force améliorées
- Cicatrisation / guérison accélérée

I've got you under my skin | ft. James B. Barnes BTs4d27
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr112 / 52 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 134
DCs : Carol Danvers & Aldrif Odinsdottir & Anthony Stark.

Lun 22 Avr - 1:10
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. I've got you under my skin. I'd tried so not to give in, I said to myself this affair never will go so well. But why should I try to resist when baby I know so well, I've got you under my skin. »
Plus les minutes s'écoulaient et plus elle avait l'impression de faire fausse route avec cet homme. Qu'il n'avait rien à cacher. En soi, on avait tous nos petits secrets mais ceux de cet homme ne semblaient pas être de ceux qui l'intéressaient. Elle finirait bien par tout savoir à la fin de la séance. Elle avait enfilé son sur-vêtement et l'avait rejoint, reconnaissant le genre de regard qu'il pouvait avoir et souriant, amusée, par ce qu'elle pouvait voir. Elle notait qu'elle semblait lui plaire, c'était toujours une bonne chose pour elle de savoir ce genre de détail, savoir qu'elle pouvait plaire et donc qu'elle pouvait toujours utiliser la carte charme si la carte demoiselle en détresse ne fonctionnait pas.

Elle jouait vraiment le jeu de le suivre jusqu'aux sacs, même si pour elle, l'entraînement contre des sacs était très loin, repartir sur ce genre de base était un réel exercice pour elle, habituée aux cibles mouvantes et difficiles à gérer, parfois à plusieurs personnes à la fois, parfois des personnes qui faisaient le double ou le triple de son poids. Elle devait toujours ruser pour combattre mais ces cibles étaient toujours mouvantes. Et là ? Elle faisait face à un sac qui ne bougerait que si elle donnait un coup dedans, sauf si l'homme le retenait.

Adopter la position qu'il lui indiquait n'avait rien de compliqué, elle faisait surtout de son mieux pour que cela ne paraisse pas naturel pour elle, là était l'exercice pour la rousse ; faire comme si c'était la première fois qu'elle prenait ce genre de position contre un sac. Faire comme si elle hésitait à placer ses pieds et quand il lui demandait de frapper, là où elle aurait pu frapper d'un coup sec et sans hésitation, elle bougeait à peine ses poings, plaçant jusqu'à ses pouces sur ses poings et non à l'intérieur. Des détails auxquels elle devait penser pour donner l'air que tout cela était nouveau. Frapper dans le sac avec hésitation et timidité, du poing droit, là où elle savait pourtant frapper avec efficacité des deux poings.

James était patient, elle le reconnaissait. Gentil, aussi. Cela n'allait pas rendre sa mission plus difficile pour autant, Natalia ne faisait pas dans la douceur ni la pitié, sinon, il valait mieux qu'elle change de branche. Peut-être qu'elle trouverait juste ça dommage d'avoir à jouer un rôle aussi idiot pour leur vraie rencontre, alors qu'ils se croisaient depuis des jours sans jamais se parler. Pour elle, c'était simple, si elle devait lui montrer ses capacités, ce ne serait que lors d'un corps-à-corps et uniquement si elle soupçonnait quelque chose chez cet homme. Ne jamais montrer de quoi elle était capable, c'était permettre aussi aux autres de la découvrir et d'être surpris quand elle passait à l'attaque. Ses attaques n'en n'étaient que plus fortes et déstabilisante. Là ? Aucune raison pour que cela arrive. Il n'était pas louche, si elle le soupçonnait de quelque chose, ce n'était pas d'être un dissident, ce serait plutôt d'être un peu trop gentil pour être honnête.

Cela fait longtemps que vous enseignez ? J'ai l'impression de vous avoir déjà vu quelque part. Est-ce vous que je croise depuis quelque matins ?

Elle profitait d'une petite pause pour lui demander, puisqu'il ne semblait pas décidé à le faire, elle entamait le sujet d'elle-même. Il avait ce genre de visage que l'on retient, des traits que l'on retient. Un homme des plus séduisants qu'elle aurait pris plaisir à charmer en d'autres circonstances, une impression de gâchis, quelque part, que l'homme puisse être mêlé de près ou de loin à des affaires louches alors qu'elle l'aurait volontiers invité à dîner un de ces soir, prenant les devants par elle-même plutôt qu'attendre qu'on le fasse pour elle. Agir comme elle était vraiment et non comme elle devait actuellement se forcer à être.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
James B. Barnes
Humain modifié
James B. Barnes


https://houseofm.forumactif.org/t3630-james-barnes-if-you-knew-who-i-really-was https://houseofm.forumactif.org/t3628-james-b-barnes-no-one-knows
More about you : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes U04w
Codename : The Winter Soldier
Pouvoirs : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Tumblr_osb1a1KmOy1v9zk2uo3_500
★ Sniper d'élite, maîtrise des armes blanches ★ Expert en pilotage ★ Maîtrise du combat au corps à corps à mains nues ou non et arts martiaux. ★ Vitesse accrue ★ Force surhumaine ★ Endurance améliorée ★ Durabilité renforcée ★ Agilité améliorée ★ Réflexes améliorés ★ Facteur de guérison régénératrice ★ Vieillissement ralenti ★ Résistance aux coups, aux chutes, aux maladies, aux poisons et malheureusement à la douleur. ★ Souplesse accrue ★ Sens améliorés ★ Espionnage ★ Bras cybernétique
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr114 / 54 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 176
DCs : Brunhilde Norriss & Loki Laufeyson

Mar 23 Avr - 19:13
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. »
Il finit par lui montrer la position qu'elle doit adopter, comment elle doit se comporter, les choses à ne jamais oublier lors d'un "combat". Bien qu'il lui souhaite ne jamais avoir à s'en servir, qu'elle n'ai jamais besoin de se défendre contre qui que ce soit. Pourtant il sait que cette pensée relève de l'utopie, il est bien placé pour savoir que l'humanité ne sera jamais paisible. Qu'il y aura toujours des personnes pour en attaquer d'autre, pour s'en prendre à d'autre et bien évidemment des personnes ne pouvant pas se défendre. Il a vu bien trop d'horreur pendant qu'il était encore un soldat pour vraiment croire à cette pensée. Il en a bien trop fait également, à se demander comment il arrive encore à dormir la nuit ou se regarder dans un miroir...et justement...Mais bref c'est une autre histoire et il n'a pas vraiment envie d'y songer pour le moment. Ni même tout court mais ça aussi relève de l'utopie.

Doucement, il la corrige quand elle semble ne pas savoir comment se placer ou comment fermer ses poings. Lui expliquant toujours avec patience le pourquoi du comment elle doit y songer, cette notion de pouvoir être en sécurité, de ne pas prendre le risque qu'elle puisse être blessée. Même contre un sac de frappe cela pourrait arriver si elle venait vraiment à frapper plus fort qu'elle ne le fait à l'heure actuelle. D'ailleurs, il trouve cela un peu étrange la manière dont elle agit, Bucky a vu bien d'autres débutant et débutantes y aller plus franchement. Se sermonnant intérieurement à ces doutes qui arrivent dans son esprit ; cesse de voir le mal partout. Cesse d'être aussi parano. Bien que sa parano lui a déjà sauvé la vie plus d'une fois par le passé mais il était encore à l'armée, là ça n'a rien à voir.

Décidément, c'est la soirée des surprises, il ne s'attendait pas aux questions qu'elle lui pose, il aurait cru que Nancy profiterait de la courte pause pour lui demander plus de conseils sur la boxe...pas des informations plus personnelles. Mais soit.

- Six mois par là mais ça fait un moment que je venais déjà dans cette salle.

Il a eu besoin de temps pour se mettre en tête qu'il pouvait réellement faire à peu près ce qu'il veut malgré cette prothèse, malgré ce retour à la vie civile.

- Et en effet, c'est bien moi.

Ou comment avouer que Bucky l'a bel et bien remarquée sans oser l'aborder jusque là.

- Vous allez rire mais j'ai cette impression, également, de vous avoir déjà rencontré avant mais je ne vois vraiment pas où.

Toujours cette impression de familiarité auprès d'elle, comme si c'était normal qu'il la rencontre. Comme si avec elle, il pouvait un peu baisser la garde.

- Cela fait longtemps que vous vivez ici ?

Qui sait, ils ont pu se croiser hors de l'île même si Bucky peut redire qu'il ne voit absolument pas à quel endroit. Il faut dire qu'il est persuadé qu'il s'en serait souvenu si c'était le cas. Même s'il n'oublie pas qu'ils ne sont pas là pour discuter, il trouve agréable d'essayer d'apprendre à la connaître, savoir qui se cache derrière cette splendide ballerine rousse. Bien qu'en même temps, depuis quand Bucky cherche à apprendre à connaître les gens ? Cela aussi est nouveau et doit être lié à ce qu'il peut penser d'autre concernant la jeune femme.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Natalia A. Romanova
Humain modifié
Natalia A. Romanova


https://houseofm.forumactif.org/t3629-natalia-black-widow https://houseofm.forumactif.org/t3627-natalia-romanova-pledge-all
More about you :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes VvAgPWa
Codename : The Black Widow.
Pouvoirs : Ses pouvoirs sont les causes d'un sérum lors du projet Black Widow.

- Vieillissement ralenti
- Réflexes améliorés
- Combats corps-à-corps, armes à feu, armes blanches, pratique les arts-martiaux
- Rapidité, agilité, force améliorées
- Cicatrisation / guérison accélérée

I've got you under my skin | ft. James B. Barnes BTs4d27
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr112 / 52 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 134
DCs : Carol Danvers & Aldrif Odinsdottir & Anthony Stark.

Dim 28 Avr - 13:17
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. I've got you under my skin. I'd tried so not to give in, I said to myself this affair never will go so well. But why should I try to resist when baby I know so well, I've got you under my skin. »
Elle pensait que cela pourrait être amusant de jouer les saintes-ni-touches mais cela devenait bien vite très ennuyeux. Jouer les femmes qui ont peur de se servir de leur poings face à un sac de frappe, ça avait ses limites et... elle venait de les franchir. Elle s'efforçait juste de ne rien montrer et se demandait si une attaque de face pourrait faire parler l'homme plus tôt mais, convaincue qu'il n'aurait pas grand chose à lui dire à moins de vraiment bien cacher son jeu, elle lui ferait juste plus peur qu'autre chose.

Elle se contentait de jouer sagement le jeu. Puis durant la pause, boire une gorgée sans en avoir vraiment besoin et finalement briser la glace avec cet homme. Elle hochait la tête lorsqu'il lui disait enseigner depuis six mois. Six mois, il aurait donc déjà du entendre ou voir quelque chose avec son boss, s'il y avait quelque chose, s'il venait là depuis longtemps, il connaissait bien son boss et connaissait bien les lieux. Elle doutait qu'il puisse cacher quelque chose à James en travaillant ensemble depuis la moitié d'une année et à se côtoyer depuis plus longtemps. Pourquoi prendre quelqu'un sous son aile si cette personne peut être un poids, hm ?

Puis il confirmait qu'ils se croisaient, son désamorçage fonctionnait puisque l'homme souriait, riait presque, l'impression que c'était suspendu à ses lèvres mais que quelque chose l'en empêchait. L'impression de se connaître ? Adorable.

Cela doit faire deux années. Je vivais en Russie, avant, j'allais de ballet en ballet, je voyageais à travers la Russie. A cause de son travail dans l'armée, mon mari et moi avons été envoyés ici mais...

Un air triste, bien qu'en réalité cela ne la touchait plus tellement et qu'elle avait fait son deuil. Dire des vérités mais pas trop, manipuler la réalité. Parce que ce qu'elle disait était vérifiable facilement, mais que ce n'était pas tout à fait vrai et qu'elle éclipsait pas mal de détails. Un air qui ne laissait pas de place au doute quant à l'avenir de son mari.

Enfin soit, autrefois je ne sortais jamais seule mais maintenant les choses sont différentes et je réalise chaque soir en rentrant du travail que la présence de mon mari me préservait beaucoup, maintenant que je suis seule je dois juste affronter les regards et les intentions douteuses. Cette île est dite sécurisée et pourtant je n'en n'ai pas tellement l'impression, parfois... Je me demande parfois si je ne ferais pas mieux de retourner en Russie. Peut-être nous y sommes-nous rencontrés par le passé. Avez-vous déjà été en Russie ou à Moscou plus précisément ?

Elle posait sa bouteille d'eau. Elle aurait aimé en rire, car des deux du couple, Natalia était justement la moins à préserver. Elle était la plus dure, la plus combative, là où Alexi pouvait juste calmer le jeu et souffler, Natalia fonçait. Est-ce qu'elle faisait exprès de lui envoyer un signe en pointant la mort de son mari depuis "deux ans" ? Oui. Chaque mot était sorti exprès.

Et me voilà, je parle, je parle et vous importune. Peut-être devrais-je me concentrer sur vos explications.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
James B. Barnes
Humain modifié
James B. Barnes


https://houseofm.forumactif.org/t3630-james-barnes-if-you-knew-who-i-really-was https://houseofm.forumactif.org/t3628-james-b-barnes-no-one-knows
More about you : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes U04w
Codename : The Winter Soldier
Pouvoirs : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Tumblr_osb1a1KmOy1v9zk2uo3_500
★ Sniper d'élite, maîtrise des armes blanches ★ Expert en pilotage ★ Maîtrise du combat au corps à corps à mains nues ou non et arts martiaux. ★ Vitesse accrue ★ Force surhumaine ★ Endurance améliorée ★ Durabilité renforcée ★ Agilité améliorée ★ Réflexes améliorés ★ Facteur de guérison régénératrice ★ Vieillissement ralenti ★ Résistance aux coups, aux chutes, aux maladies, aux poisons et malheureusement à la douleur. ★ Souplesse accrue ★ Sens améliorés ★ Espionnage ★ Bras cybernétique
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr114 / 54 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 176
DCs : Brunhilde Norriss & Loki Laufeyson

Mar 30 Avr - 22:11
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. »
Lui dire depuis combien de temps il enseigne, cela fait revenir certains souvenirs. Ceux de quand il a été relâché à la vie civile après sa ré-éducation et le suivi psy obligatoire. De quand il pensait qu'il ne pourrait rien refaire de sa vie, que tout ne serait plus qu'un vide sans fin pour lui. Il n'est toujours pas certain d'avoir dépassé l'étape du "je ne fais que survivre pour vivre" mais il y a d'énormes progrès, il a retrouvé une vie plus ou moins normale. Même s'il a toujours l'impression qu'il lui manque quelque chose, qu'une partie de lui n'est plus là et non, il ne pense pas à son bras gauche en songeant à ça. Mais, oui, il y a des progrès alors qu'il a commencé par reprendre une vieille passion, celle de la boxe, d'abord simplement comme ça puis de fil en aiguille, il en est là à entraîner des personnes diverses et variées.

Pour finir par avouer que c'est bien lui qu'elle peut croiser depuis quelques matins même si cela veut dire avouer qu'il l'a remarquée. Pourtant Nancy n'est pas la première jeune femme rousse qu'il peut croiser donc pourquoi l'avoir remarquée elle au point de s'en souvenir ? Il n'en sait rien du tout. Il faudrait déjà que Bucky s'explique cette sensation de l'avoir déjà connue ailleurs pour ça, enfin disons que sans doute les deux choses sont liées. Sauf que pour le moment c'est le trou noir dans son esprit.

Essayant alors d'en apprendre un peu plus sur la jeune femme pour tenter de faire un lien. Encore faut-il qu'elle lui réponde réellement, bien que sa question soit innocente, elle pourrait ne pas vouloir. Pourtant elle lui répond et Bucky a l'impression d'avoir un flash en tête. Russie. Ballerine. Femme rousse. D'avoir des mots en russe qui lui viennent en tête alors que pourtant, il n'a jamais appris cette langue. Et pourquoi n'arrive t-il pas à compatir quand elle lui parle de son mari et de ce qui lui est arrivé ?

- Toutes mes condoléances.

La phrase sort pourtant, c'est ce qu'on dit dans ce genre de circonstances n'est-ce pas ? Sauf que oui, Bucky ne parvient pas à avoir de l'empathie là dessus. Peut-être parce qu'en même temps il songe au fait que ce sont les risques de tous les soldats, celui de partir un jour et de ne jamais revenir. Lui en est revenu mais il en a vu combien tomber au combat sans rien pouvoir y faire.

- J'ai été dans quelques pays mais jamais en Russie, non et ma dernière affectation était en Irak.

C'est là où il a perdu son bras et a manqué perdre la vie et encore, Bucky est le chanceux de son unité alors que la moitié est morte ce jour là. Que dans les survivants certains sont plus handicapés que lui peut l'être. En même temps, un soldat américain en Russie, vous la voyez venir la nouvelle crise mondiale ? Une guerre froide bis. Réfléchissant en même temps à ce qu'elle peut lui dire et les possibles sens que cela peut avoir comme le fait de pointer que cela fait deux ans qu'elle est veuve. Tout en laissant sous-entendre qu'elle est donc célibataire. Une pensée presque plaisante en soit même si Bucky ne veut pas se l'avouer ou pas réellement.

- Je vous l'ai dit mais vous ne m'embêtez pas du tout, je comprend totalement que vous puissiez avoir besoin d'en parler. Tout comme je comprend vos inquiétudes.

Ce qui est vrai, une belle jeune femme comme elle, certains soit disant mâles doivent en profiter et ne plus se sentir en la voyant passer.

- Si cela peut vous rassurer, je peux vous raccompagner chez vous après la séance ?

Lui ne trouve pas que l'île soit si dangereuse que ça, il trouve même qu'elle a un côté reposant. Oh bien sûr, il est comme tout un chacun au courant de ce qu'il se passe, il entend des rumeurs aussi et suit vaguement les faits de loin mais c'est tout. À vrai dire tant qu'on lui fout la paix le reste il s'en fout.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Natalia A. Romanova
Humain modifié
Natalia A. Romanova


https://houseofm.forumactif.org/t3629-natalia-black-widow https://houseofm.forumactif.org/t3627-natalia-romanova-pledge-all
More about you :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes VvAgPWa
Codename : The Black Widow.
Pouvoirs : Ses pouvoirs sont les causes d'un sérum lors du projet Black Widow.

- Vieillissement ralenti
- Réflexes améliorés
- Combats corps-à-corps, armes à feu, armes blanches, pratique les arts-martiaux
- Rapidité, agilité, force améliorées
- Cicatrisation / guérison accélérée

I've got you under my skin | ft. James B. Barnes BTs4d27
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr112 / 52 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 134
DCs : Carol Danvers & Aldrif Odinsdottir & Anthony Stark.

Mar 30 Avr - 23:59
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. I've got you under my skin. I'd tried so not to give in, I said to myself this affair never will go so well. But why should I try to resist when baby I know so well, I've got you under my skin. »
Elle se confiait pour faire la conversation et non par réel besoin de le faire, peut-être aussi continuer à user de cette image de douce jeune femme qui n'avait pas eu une vie simple, sachant ô combien certaines jouaient de ça pour attirer les faveurs des hommes un peu naïf comme il semblait l'être. Sauf qu'elle n'en tirait aucune satisfaction de le faire. Elle ne tirait ni satisfaction ni intérêt de la situation, cela revenait à mentir dans le vent. Il y avait plus plaisant, niveau impression, que se dire que son travail avait de fortes chances de ne servir à rien.

Natalia avait nombreuses possibilités, revenir la nuit, profiter du fait qu'elle semble plaire au coach, car s'il ne savait rien aujourd'hui, peut-être qu'il saurait tout demain et il serait idiot d'avoir perdu une occasion. Natalia avait souvent charmé mais n'avait jamais eu à aller plus loin et se le serait sans doute refusée, elle n'était pas non plus au point de vendre ou brader son corps pour une mission qui avait de fortes chances d'être inutile.

Elle hochait la tête aux condoléances. Si elle faisait mine que ça la touchait, ce n'était pas le cas. C'était une sensation curieuse que celle de se dire qu'elle devrait être triste mais qu'elle se sentait en réalité incapable de ce genre de sentiments. Elle savait les feindre mais pas les ressentir réellement. Elle avait été proche d'Alexi, elle l'avait aimé mais n'avait pas un poids de ne plus avoir sa présence. Le vide venait d'ailleurs mais pas d'Alexi, ce vide, ce manque de quelque chose. Elle ignorait ce que c'était mais savait ce qui n'en n'était pas la cause. Puis il lui confiait ne jamais avoir été en Russie. Ah. Bon. Que dire de plus ? Elle le croisait ces derniers jours et avait cru rêver de lui mais elle connaissait la mécanique des rêves, elle était pragmatique. Tu crois rêver de quelqu'un, mais il n'y a aucun vrai visage, juste des impressions de connaître la personne sans que ce ne 1soit réellement le cas. Puis un visage semble coller, et on lui met.

La veuve noire lui allait bien comme pseudonyme. Mais elle se taisait sur tout ça, se contentant d'exprimer ses inquiétudes sur le fait de sortir seule maintenant que son mari n'était plus alors que c'était plutôt les attaquant qui étaient à plaindre qu'elle. Ce ne serait pas elle qui finirait sur une civière ou dans un sac mortuaire.

James était à nouveau très rassurant. C'était presque touchant, cette gentillesse, cette naïveté. Elle souriait. Que faire de plus ? Il était vraiment trop gentil pour son bien. Et. Oh ? Me raccompagner chez moi ? Elle était prise au dépourvu à l'idée de l'emmener chez elle. Ceci dit, qu'avait-elle à cacher chez elle ? Disons que même ses collègues ignoraient où elle vivait. C'était le propre de l'espionnage. Elle était espionne au sein de la Garde Rouge, ce n'était pas pour rien. Elle ne dévoilait que des semi-vérités par-ci par-là, des banalités qui pouvaient arriver à tout le monde. Quant à son appartement, c'était au luxe qu'elle était relativement rattachée plus qu'à ce qu'il se trouvait à l'intérieur. Son appartement était froid, impersonnel, il ressemblait à la couverture d'un magasine pour déco d'intérieur plus qu'à un appartement vraiment habité. Aucune photo, aucun détail personnel, difficile de deviner qui vivait là ou si ce n'était pas un appartement à vendre ou un appartement vitrine. Elle n'avait rien à cacher puisqu'elle n'avait rien, qu'elle n'était rien. Sauf ce soir où elle était Nancy Rushman.

Je n'oserai pas vous déranger à ce point, James. Ceci étant, il est vrai que cela me rassurerait beaucoup.

Elle mentait en disant ne rien avoir de personnel. Elle avait toujours ses armes. Beaucoup d'armes, vraiment beaucoup d'armes. Elles étaient juste dissimulées stratégiquement, dans des points qu'elle seule connaissait. Des armes blanches, des armes à feu. Une dague qui lui tenait à coeur, près de son lit, une arme à feu, qui lui tenait à coeur, qu'elle cachait dans un recoin du canapé. Outre les points dans les murs qu'on ne trouvait qu'en sachant quoi bouger ou où appuyer. Sous les meubles parfois. Mais rien que l'homme ne pourrait voir à moins de vraiment chercher.

Après une dernière gorgée, elle reposait sa bouteille.

Il y a d'autres choses que vous souhaiteriez me montrer ce soir ?

Prête à en découdre ou prête à ce que tout cela se termine vite, au choix.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
James B. Barnes
Humain modifié
James B. Barnes


https://houseofm.forumactif.org/t3630-james-barnes-if-you-knew-who-i-really-was https://houseofm.forumactif.org/t3628-james-b-barnes-no-one-knows
More about you : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes U04w
Codename : The Winter Soldier
Pouvoirs : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Tumblr_osb1a1KmOy1v9zk2uo3_500
★ Sniper d'élite, maîtrise des armes blanches ★ Expert en pilotage ★ Maîtrise du combat au corps à corps à mains nues ou non et arts martiaux. ★ Vitesse accrue ★ Force surhumaine ★ Endurance améliorée ★ Durabilité renforcée ★ Agilité améliorée ★ Réflexes améliorés ★ Facteur de guérison régénératrice ★ Vieillissement ralenti ★ Résistance aux coups, aux chutes, aux maladies, aux poisons et malheureusement à la douleur. ★ Souplesse accrue ★ Sens améliorés ★ Espionnage ★ Bras cybernétique
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr114 / 54 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 176
DCs : Brunhilde Norriss & Loki Laufeyson

Ven 3 Mai - 20:09
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. »
Il se dit, que s'il ne compatit pas à ce que la jeune femme lui annonce, c'est parce que son mari était un soldat. Que c'est le risque de tout soldat malheureusement. Ce qui est réel mais n'explique pas tout, une petite partie de lui, lui soufflant qu'il est simplement plus brisé qu'il ne pouvait le penser. Que ce qu'il a pu vivre dans l'armée a conduit à ça, à ce qu'il soit totalement détraqué. Pourtant il se souvient de l'empathie dont il a pu faire preuve aux obsèques de certains de ses camarades. Alors c'est quoi ce bordel ? Encore une fois, c'est un "si seulement je le savais" qui lui passe en tête. Préférant se dire qu'il est juste plus fatigué qu'il ne le pensait, que c'est là la vraie raison. C'est plus rassurant de se dire ça, surtout avec ce qui vient ensuite, cet espèce de flash, ces mots étranges alors qu'il n'a pas appris cette langue. Il en est sûr et certain, comment l'aurait-il appris alors qu'il n'a jamais posé les pieds en Russie de toute sa vie.

Il en a vu pourtant des pays mais là, jamais. Il a des bases dans quelques autres langues mais pas de russe. Ce début de soirée est de plus en plus bizarre, pour autant, Bucky n'est pas mal à l'aise en compagnie de Nancy, c'est même plutôt le contraire. Se montrant rassurant une nouvelle fois, parce que dans le fond, il est comme ça le soldat quand on gratte la carapace qu'il s'est forgé. Gentil, serviable même s'il n'est pas crétin pour autant et qu'il ne risque pas d'être du genre à dire oui et amen à tout. Mais un fond réellement gentil qu'il faut savoir voir chez lui, qu'il faut connaître et qui va au delà de simplement être rassurant envers une potentielle future cliente de la salle. C'est vrai que là, avec Nancy, cela vient tout seul ce réflexe de vouloir l'aider s'il le peut. Gentil, courtois, il a même sourit tout à l'heure et ne grogne pas à tout bout de champs. De quoi faire en sorte que son entourage se demande si c'est bel et bien Bucky mais heureusement personne n'est là pour voir ça.

- Alors c'est vendu, je vous raccompagne.

Répondant cela malgré un "si je vous le propose c'est que ça ne me dérange pas" sur le bout de la langue et qui sortirait un peu trop moqueur sans doute. Et puis d'un coup, entendre son prénom dans la bouche de Nancy...a un côté anormal, dérangeant. Alors que pourtant elle l'a déjà dit. Est-ce qu'il doit vraiment chercher à comprendre le pourquoi du comment ? Non. Est-ce que pour autant, il cherche à lui donner son surnom ? Pas maintenant, cela ne s'y prête pas, Bucky verra ça plus tard ou pas du tout qui sait. Il va vraiment falloir qu'il songe à réfléchir à ce qui se passe ce soir. Quand il pourra avoir un verre en main.

Regardant rapidement l'heure à la question qu'elle peut lui poser. 19h45. Déjà. Mais où sont passées les minutes ?! Il en fronce les sourcils un bref instant, un mystère de plus à résoudre sur la liste déjà bien trop longue de la soirée.

- Obligatoirement ce soir ? Non, cela peut attendre la prochaine fois.

Après tout, c'est elle qui va payer pour des leçons, un entraînement donc...

- Mais si vous voulez continuer, il n'y aucun souci.

Restant prêt à reprendre ses explications ou prêt à la laisser aller rechercher ses affaires, le temps pour lui d'attraper les siennes avant de pouvoir la raccompagner. Se demandant un peu où elle peut vivre pour qu'ils se croisent ainsi ces derniers jours et pourquoi ils ne se sont pas croisés plus tôt.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Natalia A. Romanova
Humain modifié
Natalia A. Romanova


https://houseofm.forumactif.org/t3629-natalia-black-widow https://houseofm.forumactif.org/t3627-natalia-romanova-pledge-all
More about you :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes VvAgPWa
Codename : The Black Widow.
Pouvoirs : Ses pouvoirs sont les causes d'un sérum lors du projet Black Widow.

- Vieillissement ralenti
- Réflexes améliorés
- Combats corps-à-corps, armes à feu, armes blanches, pratique les arts-martiaux
- Rapidité, agilité, force améliorées
- Cicatrisation / guérison accélérée

I've got you under my skin | ft. James B. Barnes BTs4d27
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr112 / 52 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 134
DCs : Carol Danvers & Aldrif Odinsdottir & Anthony Stark.

Dim 5 Mai - 23:41
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. I've got you under my skin. I'd tried so not to give in, I said to myself this affair never will go so well. But why should I try to resist when baby I know so well, I've got you under my skin. »
Elle venait bien rapidement à la conclusion qu'elle n'obtiendrait rien de plus de leur entrevue, elle avait tendue quelque perches mais il n'en n'avait pris aucune, il avait juste réagi au jeu de séduction comme ils et elles auraient été nombreux à le faire ; cela ne voulait absolument rien dire. Et honnêtement, elle commençait à apprécier ce petit jeu et se moquait bien d'une relation professeur-élève qui n'aurait pas du avoir lieu. Ils n'étaient pas à l'école, aux dernières nouvelles.

C'était surprenant qu'il cherche à la raccompagner. Elle pourrait lui donner une fausse adresse mais elle savait que c'était risqué, il pouvait bien chercher à la suivre jusqu'à ce qu'elle soit dans son appartement. Hm. Et la soirée pouvait continuer de façon tout à fait sympathique aussi. Jouer ce rôle de la femme niaise était tout de même étouffant et ne lui allait vraiment pas, alors continuer ce rôle toute la soirée allait être un réel défi pour elle.

Cela pouvait attendre la prochaine fois, bien, elle hochait la tête, va pour la prochaine fois. Si elle devait jouer les femmes niaises, d'accord, mais continuer à frapper comme une attardée sur ce sac, non merci. C'était vraiment rabaissant et ridicule.

Je pense que c'est bon pour ce soir, nous aurons l'occasion de voir la suite très prochainement.

Reprendre sa bouteille d'eau et sourire à nouveau.

Je vais chercher mes affaires. Merci pour ce premier cours. C'était très intéressant.

L'idée de faire du sport et ne pas se laver la répugnait, quelque part. Le truc, c'est que Natalia ne transpirait pas, ne transpirait plus. Cela se voyait, là, d'ailleurs, c'était comme si elle n'avait rien fait, elle n'avait pas les joues rouges et pas de transpiration qui dégoulinait. Il fallait aussi ajouter qu'elle n'allait pas se rabaisser à tester les douches d'ici alors qu'elle avait chez elle une douche moderne avec la possibilité de choisir la température au degré près et choisir la puissance du jet et s'il venait du plafond, d'un pommeau ou des murs, le choix était vite fais. Alors elle allait chercher ses affaires, mettant au passage sa bouteille d'eau dans son sac avec ses vêtements et jetant par dessus son épaule le sac. Bon, mission peu constructive malheureusement, mais ça finirait bien par changer. Elle n'était pas défaitiste pour l'instant.

Elle finissait par sortir, attendre l'homme, ne sachant pas ce qu'il avait à faire entre éteindre les lumières et fermer elle ne savait quoi. Elle attendait donc dehors, il faisait relativement frais mais pas assez pour qu'elle estime bon de remettre sa veste. Elle n'était pas frileuse et connaissant le froid de Russie, ici, c'était du petit lait. Elle prenait son portable pour regarder l'heure et ses notifications en attendant. Elle n'avait pas loupé grand chose, quelque sms, elle prenait le temps d'en envoyer un à Steve. Elle tournait la tête pour voir James arriver, puis elle rangeait son portable dans une poche arrière de son jogging.

Dites-moi, James. C'est souvent que vous venez en aide aux jeunes femmes un peu perdue ?

C'était lancé avec amusement, évidemment. Elle entamait la marche jusqu'à chez elle. Prononcer le prénom James était à la fois familier et bizarre, comme si quelque chose clochait. Comme si elle l'avait déjà appelé mais que ce n'était pas comme ça qu'elle l'avait appelé, sans mettre le nom dessus. Difficile de trouver un surnom à James. Sûrement que cela venait de ses rêves. Elle pensait avoir rêvé de lui, souvent et pas des rêves très sains mais elle rationalisait toujours en se disant qu'elle avait rêvé d'une personne inconnue mais en y repensant, avant remplacé le visage inconnu par celui de James. La mécanique habituelle des rêves, en soi. Chose qu'elle gardait bien pour elle et certains rêves n'étaient pas si mal que ça. Elle marchait tranquillement. Elle ne se pressait pas. Si silence il y avait, ce n'était pas spécialement gênant pour elle. Les silences n'étaient pas gênants entre eux ou alors elle planait complètement. Mais elle tournait parfois le visage vers lui, souriant.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
James B. Barnes
Humain modifié
James B. Barnes


https://houseofm.forumactif.org/t3630-james-barnes-if-you-knew-who-i-really-was https://houseofm.forumactif.org/t3628-james-b-barnes-no-one-knows
More about you : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes U04w
Codename : The Winter Soldier
Pouvoirs : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Tumblr_osb1a1KmOy1v9zk2uo3_500
★ Sniper d'élite, maîtrise des armes blanches ★ Expert en pilotage ★ Maîtrise du combat au corps à corps à mains nues ou non et arts martiaux. ★ Vitesse accrue ★ Force surhumaine ★ Endurance améliorée ★ Durabilité renforcée ★ Agilité améliorée ★ Réflexes améliorés ★ Facteur de guérison régénératrice ★ Vieillissement ralenti ★ Résistance aux coups, aux chutes, aux maladies, aux poisons et malheureusement à la douleur. ★ Souplesse accrue ★ Sens améliorés ★ Espionnage ★ Bras cybernétique
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr114 / 54 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 176
DCs : Brunhilde Norriss & Loki Laufeyson

Mar 21 Mai - 17:03
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. »
La raccompagner cela semble logique pour lui sur plusieurs points. En premier, elle lui a dit craindre se promener seule dans les rues le soir, il ne peut pas feindre ne pas l'avoir entendu puisqu'il lui a répondu. Il serait un monstre s'il ne la raccompagnait pas ou du moins ne le lui proposait pas. Ensuite et même s'il sait que rien est possible, elle reste belle à regarder et il apprécie sa compagnie, donc pourquoi pas tenter de faire plus connaissance. Même s'il cela n'entre pas en compte, il pense aussi au fait qu'elle va devenir une cliente et donc que c'est le genre de petit geste appréciable n'est-ce pas. Et dernier point, plus personnel, s'il ne la raccompagne pas et qu'il lui arrive quelque chose, il s'en voudra un long, très long moment pour ça. C'est peut-être égoïste mais il a déjà bien assez de culpabilité et de démons à gérer comme ça, il n'a pas besoin d'en rajouter un de plus sur la liste.

Se disant aussi et surtout que pour ce soir, il doit cesser de songer à toutes ces petites choses étranges qui peuvent s'enchaîner, dans son comportement ou dans ses pensées. Voir même en provenance de Nancy. Il est juste bien plus fatigué qu'il ne le pensait et tout trouvera une explication à tête reposée. Parce qu'il y a forcément une explication à chaque fait. Songeant à cela tout en lui laissant la possibilité de continuer pour ce soir, après tout, rien ne l'attend chez lui, il est célibataire et n'a pas d'animal à s'occuper. Bien qu'on lui a déjà dit qu'en adopter un pourrait lui faire du bien. Et visiblement, rien n'attend non plus la jeune femme, donc. L'une ou l'autre solution lui va et finalement, elle choisit d'arrêter là pour ce soir.

- De rien, Nancy.

Même si dans les faits, elle n'a pas à le remercier. La laissant aller récupérer ses affaires pendant que lui-même attrape son sac et vérifie ne rien avoir oublié dedans. Faisant le tour de la salle pour voir si tout est en ordre, que les lumières des vestiaires soient éteintes, que l'eau ne coule pas quelque part. Allant éteindre le bureau également, fermant la porte par simple réflexe même si elle n'est jamais fermée à clé. Avant de gagner l'entrée et d'éteindre la salle en elle-même pour ensuite en verrouiller la porte d'entrée.

Cherchant ensuite du regard la jeune femme pour la rejoindre, notant pour lui-même de regarder son téléphone quand il sera chez lui, pour voir s'il n'a pas de message ou quoi que ce soit. Le genre de petite chose à laquelle il doit sciemment penser, qui n'est pas un réflexe pour lui. Même si en réalité, le temps qu'il raccompagne Nancy puis rentre chez lui, prenne sa douche etc, il aura peut-être déjà oublié. Enfin, de toute manière ses quelques amis savent comment il fonctionne donc il ne s'en fait pas vraiment, ni pour lui-même, ni pour eux. Bien que celui qu'il considère comme son meilleur ami ait la fâcheuse manie de se foutre dans le pétrin à force de foncer n'importe comment.

Hum. Ah. Seulement les jolies jeune rousse russe. Bucky pourrait répondre quelque chose du genre mais ça serait uniquement du charme et pas forcément totalement vrai.

- Vous m'avez dit craindre les rues le soir, c'est le moins que je puisse faire.

Disant cela en haussant les épaules, pour dire que vraiment ce n'est rien et le disant avec un léger sourire l'air de rien. Avant de caler son sac sur l'épaule pour ensuite mieux caler ses mains dans ses poches. Laissant Nancy lui montrer le chemin, restant pourtant à sa hauteur tout en surveillant les alentours et les possibles personnes qu'ils peuvent croiser. Lui lançant quelques regards par instants, pouvant ainsi surprendre les quelques sourires que Nancy peut lui adresser. Pour Bucky, elle est vraiment un mystère et en même temps, même s'il ne veut plus y penser, il n'arrive pas à se défaire de cette impression de familiarité entre eux. Là, c'est comme s'ils avaient déjà souvent marchés côte à côte sans forcément avoir besoin de se parler.

C'est bien ce côté familier qui ne lui fait pas briser ce silence entre eux, là encore, cela semble presque naturel et surtout ce n'est pas du tout dérangeant. Une sensation que Bucky a déjà pu connaître, à l'armée déjà mais surtout depuis qu'il vit ici, depuis qu'il connaît Steve. Avec lui aussi, il a pu avoir cette sensation qu'ils n'ont pas besoin de parler pour apprécier la compagnie de l'autre. Nancy fait peut-être partie, tout simplement, de ce genre de personnes qu'on ne connait pas une minute mais où la minute suivante tout est logique et normal. Et puis, l'air de rien, lui qui n'aime plus vraiment parler ou du moins pas de trop, il l'aime ce silence, c'est agréable, bien qu'apaisant serait plus le mot juste. De là ce n'est pas surprenant que Bucky continu à lui sourire légèrement tout en marchant tranquillement.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Natalia A. Romanova
Humain modifié
Natalia A. Romanova


https://houseofm.forumactif.org/t3629-natalia-black-widow https://houseofm.forumactif.org/t3627-natalia-romanova-pledge-all
More about you :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes VvAgPWa
Codename : The Black Widow.
Pouvoirs : Ses pouvoirs sont les causes d'un sérum lors du projet Black Widow.

- Vieillissement ralenti
- Réflexes améliorés
- Combats corps-à-corps, armes à feu, armes blanches, pratique les arts-martiaux
- Rapidité, agilité, force améliorées
- Cicatrisation / guérison accélérée

I've got you under my skin | ft. James B. Barnes BTs4d27
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr112 / 52 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 134
DCs : Carol Danvers & Aldrif Odinsdottir & Anthony Stark.

Mar 21 Mai - 22:07
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. I've got you under my skin. I'd tried so not to give in, I said to myself this affair never will go so well. But why should I try to resist when baby I know so well, I've got you under my skin. »
Natalia avait l'habitude de côtoyer des tueurs. Des personnes malsaines, tout type de caractère et tempérament et là, avec James, elle était perplexe. Il avait un bon fond, elle le sentait. Mais il y avait quelque chose qu'elle ne parvenait pas à détailler précisément. Une part sombre, dans son regard. James était l'archétype même d'homme qui plaisait aux femmes ; beau, gentil et mystérieux. Un cliché sur pattes et elle-même pourrait se laisser prendre facilement. Après tout, elle jouait elle-même au jeu de la jolie jeune femme un peu naïve et fragile, ce serait bien son genre, non ?

James était gentil et la raccompagner n'était pas une obligation, elle s'en serait même bien passée mais quitte à jouer le jeu jusqu'au bout. Elle aurait pu appeler un ou une ami(e) pour venir la chercher mais elle passerait un peu plus de temps avec lui.

Le silence n'était pas gênant avec lui, elle n'avait pas la sensation de devoir parler pour combler les vides et c'était agréable. Il y avait pas mal de monde qui ne supportait pas le silence ou avec qui cela donnait une impression de malaise mais pas cette fois. James avait une aura qu'elle trouvait apaisante, ce qui sonnait une alarme dans son esprit, celle de "c'est pas normal". Elle n'était attirée que par les mauvaises personnes et c'était réciproque, ses histoires d'amour finissaient toujours mal et se passaient avec des personnes peu recommandables.

Lui sourire était parfois naturel et parfois, elle devait y penser pour le faire. Ne pas avoir l'air d'un robot, ne pas avoir l'être trop froide ni rigide comme elle l'était pourtant en temps normal. En temps normal, il n'aurait pas réussi à lui tirer tous ces sourires et ces gentillesses pas plus qu'à l'accompagner jusqu'à chez elle. Jouer le jeu jusqu'au bout et peut-être aussi essayer d'entraîner quelque paroles, inciter à le mettre en confiance.

Je me demandais... Comment êtes-vous passés de l'armée à la boxe ?

Elle avait bien vu son bras, avait bien vu qu'il avait du se prendre un impacte, que ce soit une balle ou une bombe, qu'importait finalement. Elle-même avait des traces sur le corps de certaines escapades périlleuses, surtout avec la Garde Rouge. Elle avait des cicatrices sur le corps et pas forcément des très belles à regarder, du genre à éviter les bikinis sur la plage mais elle vivait avec et elle était chanceuse, elle au moins n'avait pas perdu de membre, contrairement à lui.

Elle s'était un peu rapprochée, semblant vraiment intéressée par sa vie et comment les choses avaient évoluées pour lui, là où elle menait doucement la conversation vers ce qui l'avait conduit à la boxe, ce qui l'avait conduit à cet établissement, ce qui l'avait conduit à finir par devenir coach dans cet établissement en particulier.

Natalia n'emmenait personne chez elle, sinon ses amis les plus proches. Steve avait un double de clé, pouvait venir quand il voulait même sans la prévenir, ça ne la dérangeait pas vraiment. Mais ses conquêtes, elle se débrouillait pour que cela se passe chez eux, même si elle aimait son petit confort à son appartement, c'était une question pratique et que personne ne sache où elle vivait. Pourtant, après une certaine marche et le ciel devenu presque noir, après quelque personnes croisées d'un peu trop près avec qui ça aurait, elle le savait, pu facilement dégénérer avec un seul regard, ils étaient arrivés. Pour y arriver, quelque quartiers compliqués, population peu recommandable et elle avait plus ou moins fait exprès de passer par là, pas pour qu'un combat ait lieu - et encore que, s'il avait lieu, cela pimenterait les choses - mais pour appuyer ses propos sur les coins peu fréquentables à une certaine heure.

L'appartement était à l'un des dernier étage de l'immeuble, plutôt grand, plutôt pour une certaine classe huppée qui n'avait pas à se soucier du coût du loyer. C'était devant la porte d'entrée du bâtiment qu'elle se tournait vers James, un nouveau sourire aux lèvres et un regard qui en disait long, du moins, elle ne prenait pas la peine de cacher les possibles idées qu'elle pouvait avoir derrière la tête.

Merci à vous de m'avoir accompagnée jusqu'ici. Je me sens quelque peu redevable, malgré tout. Me laisseriez-vous vous inviter à déjeuner, un midi ou un soir ?

Elle n'avait pas vu de close sur les relations coach-élève et elle pensait qu'il se doutait qu'il ne la reverrait possiblement plus à ses cours. Elle n'était pas encore décidée sur le sujet mais il y avait de fortes probabilités qu'elle n'y retourne plus, ou pas quand lui y serait, à moins qu'il ne dorme là-bas dans une pièce qu'elle n'aurait pas vu mais elle avait des doutes à ce sujet. Alors elle montrait peut-être la partie plus franche et audacieuse de sa personnalité, sa vraie personnalité, plus rentre-dedans. Une invitation à dîner, qu'importe. Toujours est-il qu'elle se penchait, se mettait sur la pointe des pieds et déposait un baiser contre sa joue. Quitte à jouer les niaises et garder cette image, autant le faire jusqu'au bout. Ce n'était pas contradictoire avec le fait de l'inviter, si ? Peut-être. Sûrement qu'une femme totalement niaise aurait attendue d'être invitée et non d'inviter directement comme elle venait de le faire. C'était vraiment trop loin d'elle, ce genre de comportement. Natalia était plus directe. Je veux, je prends, point. Le baiser pour lui dire au revoir après avoir entendu sa réponse. Au revoir ou monte boire un verre, qu'importait, elle verrait bien comment il réagissait. On ne perdait rien à être directe, parait-il. Par contre on perd beaucoup plus à manquer le coche et de possibles occasions. Donc autant foncer. Au moins elle serait fixée.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
James B. Barnes
Humain modifié
James B. Barnes


https://houseofm.forumactif.org/t3630-james-barnes-if-you-knew-who-i-really-was https://houseofm.forumactif.org/t3628-james-b-barnes-no-one-knows
More about you : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes U04w
Codename : The Winter Soldier
Pouvoirs : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Tumblr_osb1a1KmOy1v9zk2uo3_500
★ Sniper d'élite, maîtrise des armes blanches ★ Expert en pilotage ★ Maîtrise du combat au corps à corps à mains nues ou non et arts martiaux. ★ Vitesse accrue ★ Force surhumaine ★ Endurance améliorée ★ Durabilité renforcée ★ Agilité améliorée ★ Réflexes améliorés ★ Facteur de guérison régénératrice ★ Vieillissement ralenti ★ Résistance aux coups, aux chutes, aux maladies, aux poisons et malheureusement à la douleur. ★ Souplesse accrue ★ Sens améliorés ★ Espionnage ★ Bras cybernétique
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr114 / 54 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 176
DCs : Brunhilde Norriss & Loki Laufeyson

Mer 22 Mai - 21:57
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. »
Une fois qu'il arrive à mettre plus ou moins de côté ses pensées sur l'étrangeté de la situation, Bucky parvient à se détendre un peu plus. Sans aucun doute possible, il parvient à ce résultat, entre autre, grâce au silence entre eux qui n'est pas gênant alors qu'ils avancent dans la rue. Puis finalement quand il se dit qu'il va sans doute chercher trop loin, que l'explication est toute simple, c'est juste normal et logique, cela arrive des fois. Ranger sa paranoïa pour quelques moments volés par ci, par là, ça fait du bien l'air de rien au lieu de se méfier de tout et de tout le monde. Même s'il est plus que bien placé pour savoir que les apparences peuvent être trompeuses et qu'il ne doit jamais sous estimer quelqu'un, surtout une femme aussi innocente qu'elle puisse en avoir l'air.

De l'autre côté, il a un bon feeling avec Nancy, ce qui est assez rare pour qu'il se dise que tout est vraiment normal. Ou alors, c'est qu'il ne sait vraiment plus y faire avec la gente féminine mais en même temps cela fait combien de temps qu'il n'a connu personne ? Bucky n'est même pas capable de s'en souvenir. Ce n'est pas que ça ne l'intéresse pas, c'est simplement qu'il y a toujours ce petit quelque chose qui l'empêche de tenter quoi que ce soit. Et avec qui que ce soit d'ailleurs. Une connaissance de la salle de boxe lui a même fait remarquer un jour que c'est peut-être un homme qu'il devrait se chercher. Ah. Possible qu'il a pu se dire mais en fait non, rien n'éveille vraiment son intérêt. Comme si en réalité, il cherchait quelqu'un, une personne sans jamais la trouver, peut-être que s'il faisait vraiment des efforts, style en sortant, il l'aurait déjà trouvé.

Marchant tranquillement à côté de la jeune femme, son sac sur l'épaule, les mains dans les poches. La regardant simplement par moments, jusqu'à ce qu'elle ne reprenne la parole et lui pose cette question. Ah. Il l'a pensé tout à l'heure et ça reste vrai, ça ne le dérange pas de parler de ce qui lui est arrivé mais là, la tournure est plus intime il dirait. Du moins ça diffère grandement des questions dont il a l'habitude.

- Je ne voulais pas quitter l'armée même après avoir perdu mon bras mais je n'ai pas eu le choix. Rééducation, retour à la vie civile, j'ai un peu abusé des soirées dans des bars jusqu'à rencontrer quelqu'un qui est devenu un ami. Entre deux verres on parlait pas mal et on a parlé boxe, c'est une passion que j'avais plus jeune, il a fini par me convaincre que mon nouveau bras ne m'empêcherait pas d'en faire. Et de fil en aiguille me voilà ici.

C'est le plus visible mais son bras n'est pas la seule cicatrice qu'il garde, loin de là même. Certaines sont physiques et d'autres mentales, ces dernières sont les pires, ses démons comme il peut le dire.

- Ce n'est peut-être pas classique, je n'en sais rien mais c'est une reconversion qui me plait.

Et lui permet de garder la forme, de se vider l'esprit également, tout comme ses footings du matin. Il n'est pas habitué à ce genre de questions et pourtant c'est sorti tout seul, en gros résumé mais c'est quand même venu.

Est-ce utile de dire que même en parlant avec les rues dans lesquelles ils peuvent passer, Bucky fait surtout attention à ce qui peut le entourer. Les éventuelles personnes qu'ils croisent, il n'a pas mais alors pas du tout envie que ça tourne mal pourtant il y reste prêt, sait-on jamais. Peut-être qu'ils n'ont pas envie de chercher la merde ce soir, peut-être que la démarche de Bucky les y aide. Il a beau avoir les mains dans les poches, ça ne l'empêche pas de marcher d'un pas confiant, la confiance de celui qui sait qu'il peut avoir le dessus, que ça soit réel ou feint. Mais surtout, il évite d'avoir le regard trop insistant sur eux. Je peux vous foutre ko mais je cherche pas la merde, on ne fait que passer. C'est l'idée.

Pour finalement arriver au bon endroit, une rue mais surtout un immeuble qui jure avec les endroits qu'ils ont passés. D'ailleurs en regardant l'immeuble, Bucky tique un peu, Nancy lui a pourtant dit avoir des soucis d'argent hors ce qu'il a sous les yeux ne semble pas donné. Héritage de son mari ? Possible. Reportant son regard océan sur la jeune femme en l'entendant prendre de nouveau la parole. What. Wait. De quoi. L'inviter lui ? Cela le prend totalement au dépourvu, mettant peut-être quelques secondes de trop avant de répondre.

- Je vous assure, vous ne me devez rien mais pourquoi pas après tout.

Ah bon d'accord, Bucky accepte son invitation sans même y réfléchir réellement mais maintenant c'est trop tard pour revenir dessus. Et puis ce n'est qu'un repas, il ne doit pas aller chercher plus loin malgré les airs qu'elle peut avoir. Oui, voilà, un repas ça n'engage à rien du tout. Se retrouvant avec un nouveau sourire sur le visage quand Nancy se hisse sur ses pieds pour déposer un baiser sur sa joue. La trouvant vraiment adorable dans son geste même si d'un coup, il aurait préféré un vrai baiser.

- Demain soir, cela vous convient ?

S'il songe à la raccompagner jusqu'à la porte de son appartement ? Oui. Est-ce qu'il compte le faire ? Non, un côté gentleman mal placé diraient certaines personnes. Et du coup, pressé de la revoir sans vraiment savoir pourquoi dans les faits.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Natalia A. Romanova
Humain modifié
Natalia A. Romanova


https://houseofm.forumactif.org/t3629-natalia-black-widow https://houseofm.forumactif.org/t3627-natalia-romanova-pledge-all
More about you :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes VvAgPWa
Codename : The Black Widow.
Pouvoirs : Ses pouvoirs sont les causes d'un sérum lors du projet Black Widow.

- Vieillissement ralenti
- Réflexes améliorés
- Combats corps-à-corps, armes à feu, armes blanches, pratique les arts-martiaux
- Rapidité, agilité, force améliorées
- Cicatrisation / guérison accélérée

I've got you under my skin | ft. James B. Barnes BTs4d27
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr112 / 52 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 134
DCs : Carol Danvers & Aldrif Odinsdottir & Anthony Stark.

Lun 27 Mai - 19:54
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. I've got you under my skin. I'd tried so not to give in, I said to myself this affair never will go so well. But why should I try to resist when baby I know so well, I've got you under my skin. »
Elle essayait de creuser un peu, de décrypter le personnage, savoir qui il était vraiment et ce qu'il faisait là, ce qui l'avait mené là et s'il ne jouait possiblement pas un double jeu lui aussi. Un homme intriguant, elle avait pourtant depuis longtemps dépassé le stade de la femme attirée par les hommes plein de secrets, elle savait que ça ne donnait rien de bon mais c'était visiblement plus fort qu'elle avec cet homme là, ce n'était pas juste pour le travail ou en tout cas, elle essayait de croire et espérer qu'il y avait quelque chose derrière pour l'innocenter. Elle avait pourtant depuis longtemps perdu l'espoir sur ce genre de chose mais son alarme interne ne lui indiquait rien.

Elle écoutait, hochait la tête, ça tenait debout. Qu'il ait du quitter l'armée à cause de ça. Il aurait tout aussi bien pu y rester et rentrer dans la bureaucratie mais il ne semblait pas être le genre d'homme à rester le cul sur une chaise toute la journée du lundi au vendredi, bien au contraire. Au moins, il ne cachait pas qu'il buvait, les hommes qui avaient des problèmes avec la boisson tenaient d'habitude à le cacher sous le tapis et ne se vantaient pas d'aller dans des bars et picoler jusqu'à s'endormir, c'était donc une bonne chose, il restait honnête et visiblement savait aussi reconnaître certaines faiblesses. Faiblesse qui était peu étonnante quand on perdait un membre, elle l'avait souvent vu chez les hommes - comme les femmes - qu'elle avait côtoyé. Et visiblement il était seul, sans personne pour le soutenir, pour que son seul refuge soit un bar. A quel point était-il seul pour qu'aucun véritable ami ne l'aide, si bien qu'il s'est fait un ami dans un lieu de picole ? Hm. Elle se posait la question. Natasha n'avait jamais été très portée sur la boisson et n'y trouvait aucun intérêt concret, ça nous faisait perdre nos sens, aucun intérêt d'en boire si on perdait la tête après, selon elle.

Et cet ami a eu raison. Je suis heureuse pour vous, qu'il ait réussi à vous convaincre. Vous avez l'air... bien.

Contrairement à ceux qu'elle avait côtoyé, revenu du front et en piteux état. Et en même temps, toujours ce rôle de la niaise, comme si elle pouvait être heureuse pour quelqu'un qu'elle ne connaissait pas pour quelque chose de futile et d'aucun intérêt pour elle. Elle écoutait toute fois comment il avait intégré cette salle. Et elle n'était pas aveugle, il n'avait pas l'air si bien que ça à en juger ses traits fatigués et le manque d'expressions sur son visage à moins qu'elle initie des paroles ou des sourires, un visage presque éteint. Mais c'était plus simple de laisser croire qu'elle le trouvait bien voir heureux que dire ce qu'elle voyait vraiment. Surtout que dans le fond, au delà de s'en foutre, ça ne la regardait pas.

Elle regardait les hommes qui passaient près d'eux, amusée par leur démarches et à la simple idée qu'elle pourrait les mettre à terre. Elle n'était pas spécialement rassurée d'être raccompagné par un homme, elle était assez grande pour se défendre seule et elle avait connu bien plus costauds que ces bougres. Pourtant, c'était une excuse de plus pour se rapprocher de James et jouer les femmes craintives et fragiles. Elle aurait tout le temps du monde ensuite pour se dégoûter d'avoir du agir comme ça.

Puis enfin ils arrivaient et elle lui demandait pour une sortie. Elle aurait pu pourtant lui indiquer qu'il pouvait la suivre jusqu'à chez elle, mais... Elle n'était pas une de ces femme que l'on pouvait vite conquérir, il leur faudrait bien du temps pour en arriver là. Temps justement accordé lorsqu'il avait accepté l'invitation. Tant mieux. Ils se retrouveraient bien assez tôt, de toute façon. Ou alors, à lui de se décider, elle n'allait pas non plus faire tout le travail pour deux, elle verrait bien s'il avait envie ou non de quelque chose.

Demain soir, donc.

Elle était supposée être une femme seule, veuve, alors si elle avait soudainement des choses importantes et prévues, cela pouvait paraître un peu bizarre. Elle décommanderait son rendez-vous de demain, ce n'était pas si grave que ça. Elle allait vers la porte d'entrée de l'immeuble, y passait le badge pour l'ouvrir.

Bien... Votre présence était vraiment rassurante, je suis bien contente finalement que vous m'ayez accompagnée. Alors... je vous dis... à demain ?

Un sourire timide, l'envie de se flageller pour devoir faire ce genre de chose. Please. A demain, bien, elle l'avait remercié, lui avait déposé un baiser sur la joue, elle tenait la porte d'entrée ouverte et le regardait en souriant. Cela n'aura pas mené bien loin comme enquête mais elle aura été plutôt agréable dans l'ensemble.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
James B. Barnes
Humain modifié
James B. Barnes


https://houseofm.forumactif.org/t3630-james-barnes-if-you-knew-who-i-really-was https://houseofm.forumactif.org/t3628-james-b-barnes-no-one-knows
More about you : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes U04w
Codename : The Winter Soldier
Pouvoirs : I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Tumblr_osb1a1KmOy1v9zk2uo3_500
★ Sniper d'élite, maîtrise des armes blanches ★ Expert en pilotage ★ Maîtrise du combat au corps à corps à mains nues ou non et arts martiaux. ★ Vitesse accrue ★ Force surhumaine ★ Endurance améliorée ★ Durabilité renforcée ★ Agilité améliorée ★ Réflexes améliorés ★ Facteur de guérison régénératrice ★ Vieillissement ralenti ★ Résistance aux coups, aux chutes, aux maladies, aux poisons et malheureusement à la douleur. ★ Souplesse accrue ★ Sens améliorés ★ Espionnage ★ Bras cybernétique
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr114 / 54 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 176
DCs : Brunhilde Norriss & Loki Laufeyson

Jeu 6 Juin - 18:23
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. »
Tout vient naturellement avec la jeune femme même parler de lui ainsi, presque se confier à elle quelque part. Sauf que Bucky ne cherche pas à s'attirer de la pitié ou autre en parlant, il dit juste les faits tel qu'ils sont et le comment il a pu en arriver à exercer un tel métier. Il n'a pas honte non plus de dire que pendant un temps, il a pas mal abusé de l'alcool, cela lui permettant pendant quelques heures d'oublier ce qui pouvait lui embrumer l'esprit. Certes, les réveils sont presque pire avec la gueule de bois et compagnie mais bon. De toute manière, il s'est bien calmé depuis, il est sorti de cette mauvaise passe, il a réussi à se mettre en tête qu'il pouvait toujours avoir une vie normale. Qu'elle serait simplement loin de l'armée. Et puis, Bucky a aussi relativisé, jusqu'à se dire qu'il y a pire situation que la sienne, si on omet son bras, il est quand même en pleine forme et peut bouger comme il le veut. Oh, il ne dit pas qu'il ne sort plus ou qu'il ne boit plus, certaines journées sont tellement longues qu'un verre en rentrant chez lui ou dans un bar, des fois ça fait du bien mais oui, il a dépassé le stade de boire pour oublier.

Bucky est pourtant surpris de la réponse de Nancy sur le fait qu'il ait l'air bien. Ah. Bon d'accord. Peut-être qu'elle dit ça parce que du coup elle vient de le rencontrer et que c'est une bonne journée aujourd'hui malgré la fatigue. Des fois rien ne va et des fois, il a juste l'impression d'avoir un énorme poids sur les épaules, d'être plus vieux, plus usé que l'âge qu'il peut avoir.

- Merci.

Il ne vois pas quoi dire d'autre alors un petit remerciement ça ne fait pas de mal surtout que la rousse lui donne l'impression qu'elle était vraiment à l'écoute de ce qu'il a pu lui dire.

Finalement ils arrivent en bas de l'immeuble de Nancy, Bucky ne risquant pas de s'attendre à ce qu'elle lui demande de le revoir, à ce qu'elle l'invite à dîner comme ça. Ce n'est pas qu'il ne comprend pas le regard qu'elle lui lance, c'est qu'il est peut décider à y croire et puis il est toujours dans cette optique que rien ne peut être possible. Donc oui, un repas n'engage personne, elle est très jolie, elle est sympathique et puis il se sent pas si mal que ça à côté d'elle. Même si Bucky se met à penser qu'il aurait mieux aimé un vrai baiser, se demandant d'où il peut tirer une telle pensée. Et pourquoi il est pressé de la revoir, et pourquoi il aurait envie de la raccompagner jusqu'à la porte de son appartement même s'il ne le fera pas. Bon, il semblerait donc qu'ils ont rendez-vous demain soir pour un dîner.

- À demain soir, oui, je peux venir vous chercher ici-même, on dit 20h ?

Parce que oui quand même, faut bien qu'il y pense à ce genre de choses, surtout qu'elle n'a pas son numéro même si elle pourrait le trouver à la salle ou lui faire passer un message. Et qu'il n'a rien sur lui pour éventuellement le lui noter. Et qu'il n'a pas non plus le numéro de Nancy. Sans oublier que même si c'est elle qui l'a invité, c'est la moindre des politesses que ça soit lui qui viennent la chercher. Du moins, dans sa petite tête c'est ainsi même s'il se fustige un peu mentalement tellement cela fait vieux jeu.

Attendant sa réponse, de voir si cela lui convient ou si elle préfère faire autrement, sait-on jamais. Pour ensuite la laisser entrer dans le hall de son immeuble, guettant que la porte se referme bien et qu'elle ne risque plus rien maintenant.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Natalia A. Romanova
Humain modifié
Natalia A. Romanova


https://houseofm.forumactif.org/t3629-natalia-black-widow https://houseofm.forumactif.org/t3627-natalia-romanova-pledge-all
More about you :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes VvAgPWa
Codename : The Black Widow.
Pouvoirs : Ses pouvoirs sont les causes d'un sérum lors du projet Black Widow.

- Vieillissement ralenti
- Réflexes améliorés
- Combats corps-à-corps, armes à feu, armes blanches, pratique les arts-martiaux
- Rapidité, agilité, force améliorées
- Cicatrisation / guérison accélérée

I've got you under my skin | ft. James B. Barnes BTs4d27
Emergence :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr112 / 52 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Maitrise :
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr113 / 53 / 5I've got you under my skin | ft. James B. Barnes Fonddr11
Messages : 134
DCs : Carol Danvers & Aldrif Odinsdottir & Anthony Stark.

Jeu 6 Juin - 21:34
I've got you under my skin
WinterWidow

« I've got you under my skin, I've got you deep in the heart of me, so deep in my heart that you're really a part of me. I've got you under my skin. I'd tried so not to give in, I said to myself this affair never will go so well. But why should I try to resist when baby I know so well, I've got you under my skin. »
Il y avait quelque chose de reposant chez James, elle ne saurait dire quoi exactement mais il avait un côté rassurant, apaisant, reposant, qui aurait pu faire effet sur elle à une autre époque. Elle aurait aimé connaître un homme comme James dans sa jeunesse, sûrement aurait-elle tourné autrement et n'aurait pas autant perdu foi en l'être humain.

Elle avait fini par se dire que la gentillesse cachait forcément quelque chose, que des actes de soi disant bonté ne venait pas sans idée derrière. Que l'amitié c'était vague, l'amour un conte pour enfants. James semblait faire parti de ces personnes que la vie n'avait pas épargnée mais qui semblait s'accrocher. Elle ne saurait dire à quoi il s'accrochait mais au moins il n'était pas faible et ne se laissait pas abattre, la preuve. Il avait cédé à l'alcool et avait fini par reprendre sa vie en main malgré tout. Donc, forcément, Natalia avait du respect pour ça.

Elle aurait pu arrêter tout contact ici mais avait proposé qu'ils aillent dîner, elle ne regrettait finalement pas son invitation. Puis si cela se trouvait, elle retournerait ce soir pendant qu'il n'y avait personne à l'établissement et ferait son inspection et enverrait la Garde Rouge là-bas pendant qu'elle serait partie dîner avec James, cadeau qu'elle lui ferait en lui évitant de tomber avec le patron. Fallait-il seulement qu'elle trouve les preuves suffisantes.

20h, c'est parfait. Je vous attendrai en bas. Passez une bonne soirée, bel homme.

Un sourire en coin, amusée par la tournure des choses. Puis elle s'en retournait dans le hall en sachant que rien ne se passerait de plus ce soir et que cela lui laisserait tout le temps pour préparer le lendemain en la compagnie de cet homme. Etait-il niais ? Elle se posait la question en rentrant chez elle. Toujours est-il qu'elle n'allait pas laisser tomber maintenant, elle allait surtout se changer pour des vêtements noirs pour éviter d'être repérée lorsqu'elle irait dans la salle de boxe vérifier ce qu'elle avait à vérifier.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
I've got you under my skin | ft. James B. Barnes
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL N°II :: RPS :: RPS TERMINÉS-
Sauter vers: