RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Aidan Bowman
Sorcier
Aidan Bowman


https://houseofm.forumactif.org/t3548-aidan-the-duty-is-always-calling https://houseofm.forumactif.org/t3454-aidan-the-older-brother-is
More about you :
Codename : Alkemya
Pouvoirs : Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  Tumblr_p60ib7QhWP1qm7ow9o3_400

SORCELLERIE : lancement de sorts et de rituels - création de portails envers des lieux donnés, qui se connectent spirituellement à Aidan lors d'appel à l'aide. (uiui c'possible).
PIERRE PHILOSOPHALE : immortalité - dons de guérison - changement argent en or.
Emergence :
Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  Fonddr113 / 53 / 5Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  Fonddr11
Maitrise :
Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  Fonddr113 / 53 / 5Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  Fonddr11
Messages : 393
DCs : Skye & Aelys & Kaine & Avery & Nikki & Gwen & Klaus & Matthew & Heather & Isaac & Luke & Haiden

Mar 4 Juin - 21:11


Hold your breath, we're not submitting to death
Korra & Aidan
In the eye of the storm ; You remain in control ; And in the middle of the war ; You guard my soul ; You alone are the anchor ; When my sails are torn ; Your love surrounds me
In the eye of the storm - Ryan Stevenson



Mallette délicatement pressée sur les genoux de l’homme inquiété. Les doigts tiennent précautionneusement la valise aux multiples serrures, aussi bien biométriques que basiques. La chose pèse son poids, l’objet y reposant étant encore unique en son genre. Un prototype que seul le SHIELD se doit de posséder, auquel cas beaucoup de plans tomberont à l’eau. Légèrement comme eux d’ailleurs,  les dénommés Agent Hayes et commandant Bowman, qui se doivent de faire face aux intempéries imprévisibles. La période de tempête fait serrer des dents le blond, qui se relève légèrement de sa place assise. La poignée de la valise toujours fermement accrochée à lui, Aidan ne bronche pas en dépit de la lourdeur qui affaisse quelque peu son épaule. Obligation de la mission entamée qu’ils se doivent de mener à son terme. Il se rapproche du siège avant, hésite même à se poser sur le fauteuil passager. Mais il est plus aisé de rester en arrière pour mieux palier à toute éventuelle situation qui pourrait être provoquée par le produit transporté. Ce dernier a de quoi attirer les foudres, ennemis comme situations météorologiques traversées en cette éprouvante journée. « Hayes, on en est où ? » Le ton est quelque peu pressant quand le blond prend la parole. Toutefois aucune méchanceté ne transperce ses lèvres affinées. Il demeure simplement formel alors que les deux employés du SHIELD ne peuvent que constater le ciel qui s’assombrit et la violence des éléments qui empirent à tout instant. Korra répond quelques brefs mots sur l’état de la situation, qui n’apaise pas pour autant le second commandant. Il soupire légèrement et s’appuie sur la tête du siège de la conductrice. Ses yeux azurs balaient le temps à peine envisagé par le biais du pare-brise, lui-même attaqué par une pluie glaciale et tourmentée. L’homme réfléchit, sonde ce qu’il se trouve aux environs, en quête de solutions de repli. Mais ils sont encore éloignés du SHIELD ou de des potentiels abris fiables, ce qui leur complique relativement la vie. « Ok, il va falloir faire v... »

Le mot n’a pas le temps de s’achever que le tonnerre gronde. Telle une unique entité, les deux agents relèvent brièvement la tête. Intrigués et inquiétés par ce fait nouveau. La foudre les rate une première fois, mais elle éclaire sauvagement leurs yeux ahuris. Sans réfléchir, Bowman enfonce ses ongles un peu plus dans le siège avant. Craignant inconsciemment le pire, qui ne tarde pas à arriver. La foudre, ainsi déterminée, frappe à nouveau. Mais cette fois-ci, elle ne les loupe pas. L’éclair blanc touchant le capot sans qu’il ne soit possible de l’éviter, pas même un bref moment. Le choc est violent, la voiture de transport réagit aussitôt en conséquence. Tout devient rapidement hors de contrôle tandis que Korra cherche malgré tout à reprendre le volant en main. Mais le van tourne, le van cahote, le moteur grille et brûle quelque peu. En quelques instants, le plan, déjà assez calamiteux, tombe à l’eau. Littéralement. Propulsé par le vent et la foudre, le fourgon se renverse sur le bas côté. Fossé toutefois loin d’être le plus plat, qui entraîne les agents et leur transport dans une spirale infernale. Aidan se sent lâcher prise alors que le véhicule tourne dans tous les sens. Le plafond crachant les coups reçus par la terre rencontrée, la matière se pliant sous les chocs multipliés. Il y a cette étrange impression, pourtant, que l’accident a duré une éternité. Alors que tout s’est déroulé en moins de deux minutes, coup du destin impossible à éviter. La tragédie est vécue au ralenti, le commandant pouvant sentir chacun des coups amortis. Il sent la valise lui échapper des mains mais ne parvient pas lui-même à la rattraper. C’est bien trop tard tandis que bientôt, il plonge dans le noir.  

Carcasse fumante et sérieusement abîmée. De loin c’est à peine si on peut reconnaître le van aux vitres brisées de tous côtés, et aux parois sérieusement amorcées. Les paupières finissent toutefois par trembler et les cils papillonnent, encore privé d’une conscience nécessaire pour se replonger dans le désagréable bain forcé. Finalement, en un éclair, les yeux bleus percent le néant imposé, et bientôt Aidan ne peut que constater. Toutefois l’étendue des dégâts ne se rappelle pas tout de suite à lui, une voix étranglée sommant l’agent anciennement au volant du véhicule renversé : « Korra, vous allez bien ? » Au diable les formalités en l’instant. L’homme est véritablement inquiété tandis qu’il essaie de se redresser. Mais il est très vite bloqué et pousse un hurlement noué, alors qu’il ne peut que subir. L’aménagement du van s’est littéralement renversé sur l’homme désormais coincé à même le sol. Morceau de tôle détaché et arrangement du mobilier coupant sa respiration, cassant les côtes et les genoux du commandant abattu. Aidan ne peut plus sentir le bas de son corps et il ne peut rien faire d’autre que soupirer. Il essaie d’une main faible de repousser le mobilier ferreur bloquant son corps amoché. Mais le véhicule, ironie du sort, a bien trop été garni. Désormais, l’homme ne peut qu’encourir la douleur cuisante, qui se répand dans son corps piégé. La tête du blond repart en arrière, le regard en quête de l’alliée de la mission. Car il réalise, sans pouvoir vraiment l’accepter. Son temps, et possiblement celui de Korra, est en effet désormais compté.

Ⓒslytbitch.

___

that's the price you pay
† Lookin' through the glass find the wrong within the past knowin' | Cut until it bleeds, digging deeper | Leave behind your heartache, cast away †

Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  LE-PLUS-GROS-FAIL
Revenir en haut Aller en bas
Korra Hayes
Mutant
Korra Hayes


https://houseofm.forumactif.org/t3665-korra-hayes-sato#96632 https://houseofm.forumactif.org/t3632-korra-hayes
More about you : Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  190928104620291570


Pouvoirs : Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  Tumblr_op4njaRKyO1vq676bo2_r1_500

- Manipulation du feu
-Manipulation de la terre
-Manipulation de l'eau
-Manipulation de l'air
Emergence :
Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  Fonddr112 / 52 / 5Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  Fonddr11
Maitrise :
Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  Fonddr112 / 52 / 5Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  Fonddr11
Messages : 66

Lun 10 Juin - 19:56


Hold your breath, we're not submitting to death
avec Aidan et Korra
Citation de ton choix
“Ne t’inquiète pas, Asami. Tout va bien se passer, c’est juste conduire un van. Dés que c’est fini, je mets à l’arbis.”

C’était ce qu’elle lui avait dit. “ …Tout vas bien se passer.” Malgré ce temps capricieux qui était annoncer. “…tout vas bien se passer.” Une phrase qu’elle n’aurait sûrement pas dû prononcer ce jour-là. Ce n’était qu’une simple mission, un banal transport, même si la cargaison était importante. C’était elle qui conduisait, alors que le sous-commandant Bowman, lui, gardait le précieux paquet. Elle regardait la route, grognait contre se temps qui ne faisait que se dégrader. Le ciel devenait de plus en plus sombre, le vent de plus en plus fort. “J’aurais dû me taire.” Ce disait elle à elle-même. Elle pouvait entendre dans sa tête Asami, lui faire une réflexion et un soupir sortis d’entre ses lèvres. Alors que dans le fond, son chef lui demandait où il en était “On est encore à 20 minute, je pense.” Elle n’aimait guére ce temps, la pluie ne cessant de tomber, le vent qui se faisait de plus en plus fort. La route devenait impraticable et leur voyage était désormais de la folie. Elle entendait encore une fois son sous-commandant, un regard dans le rétroviseur pour l’apercevoir. Alors que le ciel gronde, une éclaire apparue, ce qui ne la rassurait pas. Alors elle fixe à nouveau cette route, se concentrant sur ce trajet qui leur restait à faire.

Un premier éclaire, un juron sortant de la bouche de Korra. Celui là, les avaient rater, de peu, mais il les avait rater. Elle continue à rouler, ce disant où plutôt espérant que le reste du chemin serait plus calme. Cette fois, elle n’eut le temps que de voir cette lumière aveuglante jaillir, ne les loupant pas. La voiture partir soudainement dans un rodéo sauvage, elle essayant tant bien que mal de reprendre le contrôle de cette maudite camionnette. On l’entendait répéter “Tout doux, ma belle” mais sa tentative fut vaine. Elle n’arrive pas à dompter le bête blessé, car cette foudre avait laissé quelques séquelles. Il se retourne, un soupire de soulagement aurait pu être tire, mais le van continue sa course, tournant comme un tonneau. Son corps était ballotté, dans tous les sens, sa tête venait cogner , plusieurs fois ce volant la plongeant dans le noir absolu, lui faisant perdre connaissance

Une fois sa course finis, Korra était toujours là attacher à son siège, tête pencher toujours inconsciente. Le van dans un mauvais état, complètement briser. A l’intérieur deux membres du shield, dont une voix résonnait, aucune réaction de la jeune femme dans un premier temps, puis un gémissement se faisait entendre. Elle reprenait conscience petit à petit, sentant cette tête la faisant souffrir, alors que sa main venait se poser sur celle-ci touchant un liquide chaud. Un autre gémissement de douleur sortir de ses lèvres, alors que ses paupières s’ouvraient enfin, la laissant dans le flou dans un premier temps, pour petit à petit laisser place à ses formes qui devenaient de plus en plus net. Son esprit, lui, mis encore quelques secondes avant réalisé dans quelle situation désormais, ils se retrouvaient. Elle tournait la tête, cherchait après le sous-commandant. “Monsieur?”. Elle dé fait la ceinture de sécurité, mais celle-ci résiste farouchement “Allez, bon sang.” Pendant de longues secondes qui avaient paru des minutes à l’agent.

Elle passait derrière, voyait le sous-commandant coincer par tout ce bordel que contenait le van. Il essayait de repousser ce qui lui était tomber dessus et sans attendre Korra venait l’aider, ce tenant aux parois du van, titubant presque. “Attendez. Je vais vous aider ” Elle essayait de soulever le mobilier du van, même si elle avait cette impression que toute sa force lui manquait. Elle prenait une grande inspiration, commençait l’exercice de force tout en expirant, elle réussit à soulever le meuble de quelques centimètres demandant au son chef s’il pouvait bouger “Essayer de vous dégager.” Elle n’allait pas tenir longtemps, elle sentait déjà les maigres forces qu’elle avait rassembler la quitter. Plus jamais elle ne dirait que tout allait bien se passer, plus jamais elle ne prendrait un van pendant une tempête.


MADE BY FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Aidan Bowman
Sorcier
Aidan Bowman


https://houseofm.forumactif.org/t3548-aidan-the-duty-is-always-calling https://houseofm.forumactif.org/t3454-aidan-the-older-brother-is
More about you :
Codename : Alkemya
Pouvoirs : Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  Tumblr_p60ib7QhWP1qm7ow9o3_400

SORCELLERIE : lancement de sorts et de rituels - création de portails envers des lieux donnés, qui se connectent spirituellement à Aidan lors d'appel à l'aide. (uiui c'possible).
PIERRE PHILOSOPHALE : immortalité - dons de guérison - changement argent en or.
Emergence :
Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  Fonddr113 / 53 / 5Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  Fonddr11
Maitrise :
Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  Fonddr113 / 53 / 5Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  Fonddr11
Messages : 393
DCs : Skye & Aelys & Kaine & Avery & Nikki & Gwen & Klaus & Matthew & Heather & Isaac & Luke & Haiden

Mer 2 Oct - 22:00


Hold your breath, we're not submitting to death
Korra & Aidan
In the eye of the storm ; You remain in control ; And in the middle of the war ; You guard my soul ; You alone are the anchor ; When my sails are torn ; Your love surrounds me
In the eye of the storm - Ryan Stevenson



L'inquiétude grimpe tandis que le silence augmente. Une peur latente prend le sous-commandant aux tripes. Il s'inquiète, Bowman, mais certainement pas pour sa vie. Il maudit ce poids qui pèse, l'incapacitant momentanément. Il ne peut pas se relever, pas aller vérifier qu'Hayes est encore avec lui, bien vivante. Son manque de réponse est flagrant alors qu'il répète sa question. Sa voix résonne dans le van et le fossé qui accueille ainsi le SHIELD dans toute sa splendeur. Aidan songe, un bref instant, à hurler. Histoire, éventuellement, que ça fasse bouger les choses et qu'enfin son alliée daigne se réveiller. Fort heureusement, celle-ci finit par se manifester d'elle-même. Sa voix tombant dans son oreille telle une vieille berçeuse oubliée, soulageant le commandant pris au piège. « Bon sang, Hayes, on répond plus vite aux appels. » Le blond grommelle, manifeste en réalité un soulagement apprécié. Rassuré qu'en dépit de leur chute impressionnante, la collègue soit en vie, parée à reprendre du travail. Fidèle à lui-même, l'homme prend la parole de manière toujours aussi formelle. S'adaptant à la situation en étant, plus ou moins, en osmose avec elle. Il garde cet air propre, cette attitude de chef inflexible, qui veille au grain sur la réalisation des missions. En dépit, toutefois, de ces façons grinçantes de rappeler les agents à l'ordre, on décèle facilement une affection pour chacun des êtres qui partagent son quotidien risqué. Hayes n'y fait donc pas exception, malgré la sentence que la jeune femme pourra certainement interpréter aisément. Car, après tout, Aidan a beau être coincé, au moins sa collègue s'en est sortie. Pour le moment. Et c'est bien ce qui lui suffit.

Le fardeau qui pèse sur son bas du corps se fait toutefois sérieusement sentir. Son impuissance aussi. Le blond ne peut pas apprivoiser la douleur qui le parcourt, encore moins dégager l'obstacle qui le barricade. Là, tout de suite, le commande est simplement immobilisé. Sa tête se relève et retrouve rapidement le sol tandis qu'il pousse un soupir de dépit. Avouant sa position d'une voix désabusée à son alliée rapprochée : « Je suis coincé. » Mais vraiment, littéralement, condamné. La jeune femme ne se laisse pas pour autant démonter alors qu'elle apparaît dans son champ de vision. Il l'entend imposer son aide, le visage bien marqué, la voit tendre les bras en avant. Bowman ne fait rien, se laisse porter par l'action entamée. Korra accroche les étagères en fer de ses fins doigts, et commence à les soulever. Le souffle est court, aussi bien pour l'homme que la femme. Elle doit forcer, bandant les muscles pour user de toute sa force. Lui doit se cabrer, s'appuyant de ses coudes pour reculer. Et pendant un bref instant, les yeux azurés y ont cru. Ils ont même échangé une lueur de remerciements et d'admiration envers les prunelles plus foncées de l'agent employée. Sauf que le destin est souvent risible, et rarement juste envers les personnes méritantes. Alors, tandis que la seconde figure de commande parvient à retirer ses jambes des étagères en poussant des gémissements de douleur, le sort s'acharne. Le craquement des côtes s'entend, les os broyés font couler la douleur dans le sang d'Aidan qui manque de se révulser, plié par celle-ci. C'est dur, c'est long, quand bien même le tout ne prend que quelques secondes. Mais il pousse, elle tient bon, et enfin, le fer ne pèse plus. Enfin, les os ne rencontrent plus le métal, mais ils sont brisés, craquelés de tous côtés. Bowman doute sérieusement pouvoir se relever, sauf qu'il n'a pas le choix. Car encore une fois, le sort s'acharne. Mais pas sur lui.

Le commandant relève les yeux, se surprend même à tendre le pouce en avant. Mais le geste est à peine entamé qu'il est aussitôt rabaissé. Non à cause de l'effort demandé. Mais certainement suite à la vision horrifiante qui vient alors le marquer. Devant lui se dresse Hayes, essoufflée, tremblante de l'effort surhumain accompli. Mais surtout, transpercée. A se demander comment elle a pu tenir debout sans même flancher. Car là, pour le blond, c'est flagrant. Inquiétant, effrayant même. Les traînées rouges marquent le pantalon, salissent le van tout du long. Le sang s'écoule, du long de la jambe, également du long du van, depuis le volant à son arrière défoncé. Aidan écarquille les yeux, en oublie sa propre douleur pour se redresser quelque peu. Il ne peut pas encore tenir debout, ne tente même pas à vrai dire, puisqu'il attire l'agent à terre. Pointant l'atroce vérité du doigt en s'exclamant, presque outré de ne pas l'avoir remarqué :« Dammit, Hayes, à terre, tout de suite. Vous n'avez pas senti qu'un morceau du pare-brise s'est logé dans votre flan droit ? » Plus elle plie le genou, plus elle pousse sur son appui et plus la flaque s'agrandit. Car en dépit du morceau de verre toujours enfoncé en elle, la plaie béante est si impressionnante que la vague de sang ne cesse de s’aggraver. Tandis que Bowman ignore ses os craquants pour se rapprocher de Korra, il soupire. Observant de plus près la situation sérieusement amplifiée, cherchant des solutions nécessaires à leur survie. « Sans vouloir vous inquiéter... ça pourrait être grave Korra. L'artère pourrait être touchée. » Déduction faite de la quantité de sang perdu déjà fort considérable. « Si on retire le morceau de verre, ça pourrait provoquer une hémorragie... fatale. Et si on ne le retire pas... » Aidan ne se prononce pas. Le visage sombre, il demande, sans se faire d'illusion : « Comment vous sentez-vous Hayes ? Le point sur votre situation, vite. » Est-ce qu'elle va tenir seulement la réponse ? Rien n'est désormais moins sûr. Le sort s'acharne, disait-on, et il sait jouer avec ses proies. Car la faucille est toujours en quête de gains à récupérer, et cette fois-ci, il semblerait bien que la vie en jeu soit celle de son infortunée alliée.

Ⓒslytbitch.

___

that's the price you pay
† Lookin' through the glass find the wrong within the past knowin' | Cut until it bleeds, digging deeper | Leave behind your heartache, cast away †

Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra  LE-PLUS-GROS-FAIL
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Hold your breath, we're not submitting to death | ft. Korra
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Course à la mort (Death Race 1 et 2 ) [FR DVDRiP]

House of M :: GENOSHA :: IN THE EYE OF THE STORM-
Sauter vers: