RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Les coeurs fêlés ft. Enora
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Invité
Invité
avatar



Sam 8 Juin - 22:36

Les coeurs fêlés
Tu n'es pas seule
Seul, isolé, toujours errant je ne savais plus ou je devais me rendre ... HYDRA ? Non je n'y avais sans doute plus ma place, mon père de coeur était parti, Isaline m'avait annoncé sa grossesse et pour protéger notre futur enfant, elle était partie avec Logan. Mon frère avait rejoint sa petite amie en Amérique, de mon côte, j'étais toujours sur Génosha. J'aurais très bien pu quitter les lieux, mais j'avais des affaires à terminer. HYDRA, j'étais parti, j'étais revenu, je ne savais pas si j'allais rester ... Pour le moment se serait le cas, seulement je devais trouver quelque chose de légal, j'allais devenir père, je ne pouvais toujours vivre dans l'ombre. Gardant toujours le contact avec Isaline, celle-ci cherché ses repères en Amérique, se familiariser avec son nouveau foyer, enfin notre nouveau foyer, même si pour le moment j'étais absent. Bientôt je rejoindrais Isa ... J'avais vraiment hâte de la retrouver, en attendant, j'errais dans les rues ... Mécanicien ? Oui je m'y connaissais bien en moto, mais j'aurais vraiment un petit salaire, après c'était toujours mieux que de faire les poubelles ... Pour commencer, je devais être plus sociable, plus proche des autres, sinon j'allais faire fuir tout le monde ... Si vraiment je devais me retrouver dans un garage, je ne pouvais pas avoir une tête à faire fuir les clients, seulement voila, sourire, c'était loin d'être mon truc ... Je dirais même que sourire c'était assez flippant chez moi, ou ça voulait dire que je préparé un sale coup. Je regardais les habitants de Genosha, des hommes et des femmes d'affaire, la classe pouvait se lire chez eux ... Je n'avais pas vraiment envie de ressembler à ça ... Le genre de personne qui se croit au dessus des autres, non j'étais bien ainsi. Continuant d'avancer, j'arrivais au parc de Génosha, les enfants étant déjà sorti de l'école, ce qui faisait qu'il y avait pas mal de monde, tant pis, c'était à moi de me forcer, après tout, j'allais être père, j'y aurais le droit à des sorties au parc. Continuant d'avancer, je reconnu une silhouette rousse assise dans l'herbe ... Je connaissais cette silhouette féminine, c'était Enora et elle n'avait pas l'air au meilleur de sa forme. Me rapprochant doucement, je pris d'une voix "douce".

-Enora ? Tu ....

Non elle ne semblait vraiment pas bien, c'était bizarre de voir celle-ci ainsi.
code by bat'phanie

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 9 Juin - 9:37
Je restais silencieuse, assise à même l’herbe à regarder mes filles jouer sagement dans le parc de jeux du parc avec d’autres enfants. J’avais gardé Lonàn tout près de moi sur une couverture épaisse avec ses jouets à lui. J’étais sortie tôt du travail, si bien que je profitais d’un moment de calme au parc avant de rentrer. Grâce à Kara j’avais une nouvelle maison pour moi et mes mômes… Mais cette histoire… Me travaillait beaucoup plus que je ne voulais bien me l’admettre. C’était pas… facile à vivre aussi, de voir la transformation d’un homme qu’on avait aimé et qui nous avait soutenu durant des années… Je soupirais en sentant mes épaules s’arrondir sous le poids de la tristesse. Visiblement mes filles avaient trouvé des copines et Lonàn jouait tout aussi sagement C’est agréable comme moment malgré le relant acide et de tristesse qui me serrait la gorge. La vie était quand même sacrément une fille de pute.

Je savais que je pouvais me flageller autant que je le voudrais, me dire que jamais j’aurais dû quitter l’armée, que jamais j’aurais dû me mettre en couple avec Faolan, que jamais j’aurais dû avoir de gosses, même si j’aimais les miens de tout mon cœur, Je pouvais penser tout ça, on pouvait pas remonter le temps et changer mon futur. Puis j’aurais été mauvaise langue de dire que je n’avais pas eu de bons souvenirs… Je me frottais le visage avant de donner un biscuit à Abi et Mona qui repartirent jouer. Aller… Tout allait bien se passer, les gosses tout ça… On allait vivre tous les quatre… Puis j’étais pas toute seule, j’avais ma famille, tout ça. J’essuyais vivement les larmes qui s’amusaient à glisser sur ma peau. Hors de question que je pleure. J’allais pas pleurer pour ça… Je secouais la tête en respirant profondément.

Je me retournais surprise en entendant mon prénom. Oh… Nicholas. Je n’avais pas reconnu sa voix, jamais je ne l’avais entendu parler ainsi. Je forçais un sourire et l’invitais à s’asseoir avec moi, autant qu’il ne reste pas debout.

« Salut Nicholas. Assieds-toi tu payeras pas plus cher. »

Je sortis un BN au chocolat de son emballage et le croquais avant d’en tendre un à Nicholas. Les BN le biscuit des héros ou je ne sais plus quoi.

« C’est rare de te voir dans le coin. Tout va bien pour toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Les coeurs fêlés ft. Enora
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL N°II :: RPS :: RPS ABANDONNÉS-
Sauter vers: