RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery}
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Kobik Salamander
Entité
Kobik Salamander


https://houseofm.forumactif.org/t3326-kobik-family-means-no-one-gets-left-behind-or-forgotten https://houseofm.forumactif.org/t3300-kobik-un-cube-revant-d-etre
More about you :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Dvgi
I can make you strong again.
I can make you a hero.
Just have faith in you.

Codename : Kobik
Pouvoirs : Le jeu de la perception et ainsi influencer la volonté de la personne ciblé par les yeux bleutés de la jeune femme.

Une projection astrale encore non déclarée qui remplace son don d'ubiquité originel.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr114 / 54 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr113 / 53 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 121
DCs : Anton Ivanov

Jeu 21 Nov - 11:40

They all float down here

The Hauting of Magnus House {Event}

Douce fraîcheur qu’offrait la nuit alors que tous attendaient aux abords de ce manoir. Le cri résonnait encore dans les oreilles de Kobik, tel un sifflement persistant qu’elle se contentait d’ignorer. Nombreux étaient ceux ayant réagi et si elle n’avait rien vu de cette lueur rougeâtre, d’autres avaient été témoins. La question fut posée de la part de la blonde qui obtient une réponse d’une voix qu’elle reconnut. Un sourire s’étendit sur ses lèvres alors qu’elle vit Abigael à ses côtés. Si la jeune femme avait d’abord craint d’arriver dans une soirée mondaine sans personne lui étant familière, la présence de la nouvelle directrice de l’Orphelinat la faisait démentir.

— Abigael. Tu es sublime.

Une salutation laissant entendre le plaisir de la jeune femme à la retrouver là, alors qu’elle admirait la tenue de la jeune femme. Elle-même avait eu peur de trop en faire, mais tous avaient opté pour cet accord tacite d’un trente et un digne de la soirée présente. Kobik avait regardé de nouveau la fenêtre.

— Crois-tu que nos hôtes tentent déjà de nous effrayer ?

Ce qui n’était pas encore le cas de la jeune femme qui se laissa bien vite déconcentrer par la présence de d’autres personnes connues. SI elle avait eu le temps de lever la main en direction de Luna pour la saluer, et l’inviter à la rejoindre, ce fut une toute autre silhouette qui la fit stopper alors que son regard fut irrémédiablement attiré par sa silhouette. Elle n’avait guère revue Avery depuis sa rencontre sur les bancs de l’Université et, il fallait le dire, la jeune femme la trouvait des plus sublimes alors qu’elle la reconnue, toute de rouge vêtue. Bien vite, la blonde avait rapidement détourné la tête afin de mieux masquer cette rougeur empourprant la pâleur de son visage. C’était bien beau de s’être donné un teint fantomatique pour mieux laisser trahir ses pensées.

— Bonsoir Avery.

Se ressaisissant, Kobik avait décidé d’ignorer sa légère coloration afin de saluer la jeune femme. Elle ne voyait plus du tout l’étudiante avec qui elle avait passé un bon moment à faire connaissance, mais une toute autre personne qui lui faisait rater un battement. Cependant, le son des lourdes portes s’ouvrant eut raison de toute son attention. Bien que courageuse, elle ne fut pas la première à s’avancer. Échangeant avec ceux qu’elle connaissait, quand elle se trouvait à côté, la jeune femme se laissait distraire par ce qui s’étalait sous ses yeux. Le manoir avait son charme, il n’y avait pas à dire, mais le temps laissé pour l’observer ne fut guère long, alors qu’une silhouette d’un rouge détonnant surplombait l’assemblait depuis le haut des escaliers.

Dans un silence des plus respectueux, la jeune femme observait désormais celle ayant réuni tout le monde en ce lieu. Se focaliser sur la princesse de la dynastie était son subterfuge pour ne pas laisser divaguer sa pensée alors qu’elle n’aurait eu aucune gêne à aller commenter la tenue de celle lui ayant fait rater un battement de cœur. Mais les propos de leur hôte avaient ce pouvoir de la tenir concentrée, alors qu’ils étaient tous invités à monter.

Encore une fois, Kobik ne fut pas la première à enjamber la première marche pour débuter cette longue ascension. Un frisson, lié à l’inconnu de ce qui les attendait, remonta le long de l’échine de l’agent du Shield. Réajustant son châle, elle laissa son regard se croiser celui de ceux qu’elle connaissait. La jeune femme était tentée de rester entourée, alors que l’ambiance se faisait de plus en plus étrange. L’ascension prenait son temps, et déjà cela lui semblait bizarre alors que jamais elle n’avait encore mis tant de temps à grimper des marches. Encore n’était-elle jamais grimpée au sommet de la Tour Effel, mais là n’était pas la question, alors que le manoir ne lui avait pas semblé si immense de l’extérieur.

— Les filles, je crois que je ne vous quitte pas…

Un murmure de la part de Kobik alors qu’un mélange de sensations naissaient en elle. L’adrénaline de cette soirée de la haute société était toujours là, mais une certaine appréhension de part ce qui se tramait. Il fallait dire que les lieux semblaient plus dignes d’une soirée horrifique qu’autre chose. Alors la blonde ne s’était pas gênée pour proposer aux filles de rester groupée afin de découvrir ensemble ce que leur réservait la princesse si mystérieuse de Genosha.

Un long couloir. La jeune femme était presque bouchée bée de voir ce long couloir s’étendre devant eux et, tout au bout, la silhouette rougeoyante de leur hôte. Surprise que de ne pas comprendre ce qui se tramait, mais Kobik fut incapable de partager quoi que ce soit. Impossible pour elle de détacher son regard, comme si son esprit se désynchronisait de son corps. Les propos lui parvenaient, mais sans qu’elle n’en ait réellement conscience. Froncement de sourcil de sa part, tandis qu’elle s’était retrouvée devant une porte. La blonde n’avait pas compris. L’instant d’avant, elle voyait la jeune femme, toute de rouge vêtue et l’instant suivant, sa main s’était apposée sur la poignée de l’une de ces innombrables ouvertures. Mais peut-être était-ce lié à la soirée à laquelle tous étaient invités ? Après tout, Halloween était le symbole de cette nuit, l’horreur le résulta escompté dans les histoires contés. Pourquoi la dynastie Magnus ne mettrait pas en scène leur propre soirée ?

Alors Kobik avait ouvert la porte.

Avant le son de l’eau, ce fut cette sensation glacée la prenant aux chevilles qui saisit la jeune femme. Elle a l’impression qu’il fait sombre, qu’elle ne voit guère les détails de la pièce, n’ayant ainsi pas vu ce dans quoi elle plongeait les pieds. Cri de surprise qui lui avait échappé, suivi d’un de ses jurons marmonnés. Elle frissonna alors qu’il en était fini de ses pieds déjà détrempés.

— Je ne sais pas où ils vont chercher leurs tours de passe-passe, mais je crois qu’on est bon pour une baignade.

Kobik avait remonté quelque peu les pan de sa robe, alors qu’elle cherchait à observer les alentours. L’eau semblait partout, mais pas que. D’autres bruits étaient présents et donnaient froid dans le dos de l’agent. Le crapaud, elle l’avait reconnu. Les pleurs de l’enfant en peur la touchèrent sans pour autant lui faire comprendre. Mais ce grondement s’élevant de l’obscurité ? D’innombrables frissons la prirent. Kobik n’était pas bien, elle n’osait pas s’aventurer alors qu’elle sentait l’eau bouger. Elle avait besoin de se rassurer et savoir les autres avec elle l’aidait.

— Dites, on est d’accord ? Tout doit être truqué ici ? On cherche à nous faire peur pour la fête des morts ?

Une bande son, salle aménagée en piscine, hologramme, il y avait de quoi faire pour tromper les sens des personnes présentes. Ou alors avaient-ils tous plongé dans un piège digne de Hydra ou de on ne sait qui ? Cette idée la prit subitement, à se dire qu’elle avait aveuglément fait confiance à cette invitation des plus mystérieuse. Et si tout ça n’avait été que manigance pour permettre de semer le chaos ?
Awful


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Luna Archelune
Mutant
Luna Archelune


https://houseofm.forumactif.org https://houseofm.forumactif.org/t3989-luna-archelune-un-ange-en-e
More about you : Possède deux chats Norvégiens répondant aux doux noms de Loki et Freya.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr111 / 51 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr111 / 51 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 33

Dim 24 Nov - 22:33



Étrange et surréaliste, c’étaient les mots qui lui venaient à l’esprit, les portes du manoir face à eux venaient de s’ouvrir. L’Italienne était légèrement désorientée, elle ne savait absolument pas ce qu’elle faisait ici. Elle avait aperçu quelques connaissances dans le petit groupe qui se trouvait sur le parvis du manoir, la rousse se sentit un peu soulagée, au moins elle aurait des personnes avec qui parler.

Luna avança en même temps que le groupe, elle en profita pour s’approcher de Kobik qui lui avait fait signe quelques secondes plus tôt. La petite blonde était devenue une assez bonne connaissance, voire une amie, au fil de ses visites à L’Inferno. La rousse salua la femme qui se trouvait aux côtés de son amie, son visage lui disait quelque chose, mais elle n’arrivait pas à mettre un nom dessus. Légèrement observatrice, elle ne put s’empêcher de voir le léger mouvement d’arrêt de Kobik, elle suivit son regard pour remarquer une demoiselle d’une vingtaine d’années, aux cheveux auburn et portant une superbe robe rouge. Celle-ci lui était également inconnue, mais ne semblait pas si inconnue que ça à Kobik.

La barmaid observa les lieux, sinistre, c’était l’adjectif qui correspondait le mieux à la description des lieux, elle se retrouvait avec les autres dans un hall à l’aspect ténébreux, la luminosité relativement réduite, laissant malgré tout apercevoir un immense escalier dont les marches étaient recouvertes d’un épais tapis rouge. La jeune femme se demanda si les autres pièces de la demeure seraient ainsi, si c’était le cas, cela promettait une folle soirée dans l’ambiance d’Halloween. Une autre question lui vint à l’esprit, où étaient les gens en livrés, prêt à les servir en petit four ou en boisson ?

L’ambiance était légèrement glaciale, les autres étaient aussi silencieux qu’elle, elle avait l’impression de se retrouver dans un hôtel hanté, elle s’attendait presque à trouver l’entrée d’un labyrinthe en se retournant et en regardant par l’ouverture de la porte, le bruit de cette dernière se refermant lui fit penser « Ah bah non ».

Un claquement se fit entendre, Luna leva les yeux vers le haut des escaliers, là se trouvait une silhouette entièrement de rouge vêtue, elle comprit qu’il s’agissait de la princesse de la Dynastie Magnus, Wanda Lehnsherr, la rousse fut impressionnée par la richesse de la tenue de la femme.

Il est vrai que tous faisaient pâle figure devant la richesse de la tenue de la princesse, Luna ne se sentait de nouveau pas à sa place en ces lieux et un frisson de malaise lui parcouru le dos. Non vraiment, cette soirée commençait à réellement ne pas sentir bon.

L’héritière Magnus les invita à monter l’escalier, ce fut le mouvement de Kobik qui fit bouger l’Italienne, elle avait cette impression d’être faite de plomb et de peser une tonne, elle avait énormément de mal à mettre ses membres en mouvement.

Elle posa finalement le pied sur la première marche d’une interminable série qui devaient les conduire jusqu’à la maîtresse des lieux. Cette ascension lui parue interminable, elle avait l’impression de se retrouver à l’âge de 4 ou 5 ans à monter les marches de la fameuse tour de Pise, ou alors encore plus âgée à escalader les 1576 marches de ce si célèbre Empire State Building.

La voix de Kobik lui parvint au bout d’un moment, elle affirmait qu’elle ne les lâcherait pas d’une semelle, elle et les deux autres femmes présente à leurs côtés.

-Personnellement, Kobik, je n’ai pas non plus l’intention de te laisser me quitter… Du moins de t’éloigner de moi.

Arrivée en haut de cet Everest à marches, alors qu’elle s’attendait à trouver quelques choses dignes de cette montée infernale, Luna se retrouva extrêmement surprise et presque déçue de découvrir un long couloir, si long qu’elle peinait à en voir le bout. Ce dernier ressemblait tellement aux catacombes de Rome que la jeune femme se retourna, non les escaliers étaient bien dans le sens de la montée. Mais alors, pourquoi avait-elle cette impression qu’ils étaient en sous-sol ?

Elle crut même voir de la buée s’échapper de ses lèvres, son esprit commençait à saturer, mais il arriva tout de même à analyser une chose : la peur commençait à prendre lentement, mais sûrement les commandes de son corps.

La jeune femme refusa de céder à la panique, elle fut distraite par la vision de Wanda, celle-ci se trouvait près d’elle, elle n’arrivait pas à dire si elle était en face d’elle, ou derrière elle. Luna avait l’impression que la femme en rouge se trouvait partout et nulle part à la fois. Elle l’entendit lui susurrer à l’oreille : « Approchez, encore un peu plus. Allez-y, entrez. Et voyez, vivez le gouffre qui vous attend. »

La demoiselle se trouva sans qu’elle ne sache comment aux côtés de Kobik devant une porte fermée, elle ne le resta pas longtemps, la blonde fut comme hypnotisé, elle ouvrit la porte tel un automate.

Luna aurait voulu lui hurler « N’ouvres pas cette P***** de porte !!! » Mais le geste était fait. À peine la porte fut elle ouverte, que Luna se retrouva les pieds dans l’eau, elle commença à pester.

-Non ?! Tu crois Kobik ? Bordel !!! Ce sont des chaussures en cuir italien !! Vous savez combien ça coûte ?!

La dernière question était rhétorique. Elle les retira pour les préserver et regarda autour d’elle, il y avait de l’eau partout, elle entendait un crapaud, quelque part, un enfant aussi… Mais qu’est-ce qu’il foutait là le mioche ? Elle commençait à penser qu’elle rêvait, la rousse leva la main vers son bras et se pinça…

-Aïe ! Je n’ai pas l’impression que ce soit une mise en scène, ça a l’air plutôt réel »

Un bruit d’une chose s’approchant d’elles se fit entendre. Qu’est-ce qui allait leur tomber dessus ? Un affreux clown maléfique se changeant en monstre du lac ?

La jeune femme commençait à ne plus trouver cela amusant, elle avait voulu fêter Halloween, pas finir dans ces histoires que l’on se raconte pour faire peur.

Mais où étaient « Faitp’ » et « Achier » lorsqu’on avait besoin d’eux ? Et les princes sur leurs chevaux blancs ? Quoi que là, elle s’attendait plus à voir le cavalier sans tête sur son fidèle « Trompe La Mort » surgir devant elle.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Avery Burnham
Mutant
Avery Burnham


More about you : {event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Giphy
AVENGERS SQUAD
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Giphy

Codename : Bulletproof (THE GAY DESERVE A BULLETPROOF JACKET #NoMoreLexasDeath hem.)
Pouvoirs : - Arme naturelle : La peau se fond et les bras deviennent translucides. Le processus ne prend qu'une minute à peine pour voir les membres de la gamine, du creux du coude aux doigts les plus fins, pour devenir des lames acérées. Le changement est difficile, fait grimacer la gamine qui ressent une douleur sourde tout le temps que ses armes sont sorties. Mais avec le temps, les lames capables de couper n'importe quel matériel, ou presque, font partie de son corps aux capacités étranges et si convoitées.

{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Tumblr_prvs234Dfn1vmjs6wo3_r1_400

- Dysfonctionnement des armes à projectiles : En réponse à son arme naturelle, celles superficielles, faites pour tirer et non transpercer, se meurent dans un silence étourdissant. Les armes à feux s'enraillent, les missiles refusent d'être tirés, les fusils se vident de leurs cartouches. En présence d'une jeune fille, soudainement, la violence du monde semble ne plus pouvoir frapper. Du moins seulement pour les armes à projectiles et seulement dans un rayon de 300 mètres, ce qui confère une capacité sommes toutes largement limitée. Et quand bien même les armes ennemies volent dans ses mains, Avery ne peut tout bonnement pas les utiliser.


Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr111 / 51 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr111 / 51 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 340
DCs : Daisy / Aelys / Nikki / Kaine / Gwen / Matthew / Heather / Isaac / Luke / Haiden

Dim 1 Déc - 14:48


THEY ALL FLOAT DOWNHERE
The Haunting of Magnus House

Se reprendre est impératif. A l’aube de connaître une soirée à l’atmosphère teintée d’épouvante, tu ne peux décemment la passer à regarder tes pieds. C’est tentant, bien sûr. Tu colles Samira en silence, et tu te caches derrière elle pour masquer ta gêne à la vision d’une blonde rencontrée sur les bancs de l’académie, mais au palmarès et à la beauté fort impressionnants. C’est plus fort que toi, Avery, tu découvres Kobik sous un autre jour et ce moment en question te galvanise, sans même que tu ne le souhaites. Il y a une certaine attraction qui prédomine alors que tu ne peux t’empêcher de lancer des regards en coin à l’agent du SHIELD, qui semble déjà fort populaire. « Tu crois qu’elle m’a vue ? » chuchotes-tu stupidement à ta colocataire (@Samira Cantela ) alors que vous avancez déjà vers le Manoir, accompagné de ses frères. Mais tu as très vite la réponse à ta question alors que la dénommée Salamander te salue, faisant rougir un peu plus tes joues. Heureusement que tu as opté pour cette couleur concernant ton dress-code, on peut dire que la thématique est en train de te sauver la vie. Le visage écarlate, tu croises ses prunelles, dont tu admires la coloration claire, avant de te racler la gorge en balbutiant : « Bonjou…erm bonsoir Kobik. » Tu fais mine d’être enjouée, totalement dans ton élément, alors que tu trembles de tous tes membres. Comment est-ce possible de ressentir à la fois un sentiment malveillant émanant de la demeure des Magnus et en même temps une émotion aussi affriolante en tombant nez-à-nez avec la personne la moins envisagée ? Franchement, il va falloir te questionner, Avery.  

Heureusement pour toi, la Dynastie a décidé de te sauver par le gong alors que les battants de la bâtisse se ferment en un claquement dur, te faisant sursauter. D’un coup d’œil, tu vois que les grincheux de la soirée tentent de ressortir, comme pris d’une vive réalisation. Mais ils ont tous un mouvement de recul, à la manière d’une brûlure insérée à même leur peau, comme si la maison elle-même avait décidé de montrer les crocs. Ah super, ça a l’air vachement réconfortant comme édifice. Un peu trop vivifiant peut-être. Tandis que vous patientez dans le couloir, toi toujours aux basques de ta colocataire, tu décides d’ignorer le battement de ton cœur précipité à la vision de Kobik, et t’attelles à une observation franche de l’environnement dans lequel tu es piégée. Pas de grande lumière, pas non plus d’expositions exagérées d’une franche luxure, si ce n’est pour le tapis velours couvrant les marches d’un escalier massif. En même temps, à vue d’œil, toutes les autres pièces sont interdites d’accès. Tu soupires en constatant que personne ne daigne vous accueillir, ne repérant étrangement aucun serveur à l’horizon. Personne donc, pour partager coupes et amuses-bouches, ou, puisqu’on est dans le thème d’Halloween, pour faire goûter d’affreuses potions. Rien du tout. Et tu ne sais pourquoi, mais tu ne le sens pas. Tes tripes d’agent en formation sont loin de te détromper, Avery, mais vient enfin une personne vous apostropher, te faisant momentanément oublier tes doutes de l’instant. Comme tout le monde, tu redresses la tête et écoute les dires de ce qu’il semble être la princesse. Tu tournes tes yeux vers Samira, mais collée à ses frères, elle entame déjà son ascension en famille. Tu roules des yeux, gardant tes dents serrées tandis que, consciemment ou non, dirons-nous par réflexe, tu te rapproches de l’unique connaissance repérée dans la masse environnante. Aux côtés de Kobik et de deux autres femmes que tu ne connais pas, tu grimpes les marches, faisant appel à ton calme aussi bien pour que personne ne remarque les battements puissants – à ton goût – de ton palpitant que pour affronter la souveraineté de l’endroit et son réalisme un peu trop claquant. A la phrase de la blonde qui te fait sourire, tu as l’intention de lui répondre quand la rouquine qui l’accompagne te devance. Ses termes employés te font froncer les sourcils, et bien qu’elle semble plus âgée, sur le moment tu es rendue confuse. Leur proximité t’interroge et tu demandes d’où elles se connaissent, jalousant presque leur lien tissé. Oh Avery, n’as-tu pas l’impression d’aller un peu trop loin ? Sûrement oui, car tu te redonnes meilleure contenance en secouant la tête et en ajoutant ton grain de sel : « Moi non plus. Vous savez ce qu’on dit : dans les films d’horreur, il ne faut jamais se séparer. Ça double nos chances de survie. » D’autant plus qu’en cas de séparation, ce sont les noirs qui meurent les premiers. Tu n’y es pour rien dans cette réflexion, ce sont les statistiques qui le prouvent. Heureusement, Samira n’est pas là, mais celle que tu as entendu être appelée Abigail est bien avec toi et les autres. Ce serait peut-être bien de lui épargner une mort douloureuse dès le début, du coup.

Pour ton plus grand bonheur, tu n’as pas le temps de partager tes pensées qui partent dans tous les sens que tu es envahie par la parole hypnotique de la Princesse Lerhnsherr. Comme un automate, tu l’écoutes, tu te soumets à ses désirs, sans même y réfléchir. De toute manière, ce n’est pas comme si tu avais vraiment de quoi lutter contre le spectre qui se présente. A l’instar des autres invités, tu t’avances en te dirigeant vers une porte apparue par magie. Sans avoir la force de l’ouvrir, tu as toutefois le courage de suivre Kobik et les deux inconnues à l’intérieur. Tu trempes dans un véritable mauvais rêve, mais tu n’en as conscience qu’une fois le battant verrouillé derrière vous. Alors, comme toutes les autres, tu réalises enfin sur quoi vous êtes tombée. Ou plutôt, dans quoi. Une froideur soudaine t’agresse les chevilles, et tu couines de surprise, lâchant un cri choqué. Merde, pour une fois que tu mets une robe assez coûteuse, tu finis dans l’eau ? Quelle farce. « Urrrgh. Ce n’est pas du cuir italien, mais une partie de ma paye est passée dans la robe et les chaussures quand même. Note pour moi-même, pour les soirées prochaines, il faudra penser à se vêtir d’une combinaison de plongée. » Tu cherches un soutien du regard, rigolant amèrement de la situation. Mais ton rictus se fane vite tandis que tu entends un immonde croassement, qui s’allie avec une récurrence de gouttelettes tombant dans l’eau, depuis des hauteurs impossibles à entrevoir à première vue. Tu appuies en silence la réponse de la demoiselle rousse, approuvant que la mise en scène soit bien trop parfaite pour n’être qu’une vulgaire pièce de théâtre. Puis, alors que tu te débats avec l’eau et que tu souhaites t’enfoncer dans la pièce histoire de voir où vous êtes réellement, tu manques de t’étaler et de boire la tasse, comme bloquée par l’étang foulé. En écho au son guttural dont la source vous est encore étrangère, tu relèves tes jambes sérieusement mouillées, mais surtout couvertes d’une substance aussi liquide que collante, avec laquelle tu te démènes comme une tarée. « Beuuaaaargh, c’est moi où on dirait de la bave ? » Oh bordel, ne me dites pas que cette piscine est composée de salive ? Okay alors, si c’est vraiment de ça dont il s’agit… Quelle sorte d’abomination peut cracher autant d’écume dégoûtante ? « Les filles, pas que je n’apprécie pas votre compagnie, mais je crois qu’on devrait sortir d’ici avant… » Avant que quoi ? Ah, ça c’est bien la question à un milliard de dollars.  

code by exordium.




Résumé :
 

#HAUNTEDWORDS:
 

___

Secret and Lies
I know all your secrets, I know all your lies. I know where you keep 'em, Buried deep inside. Despite all your efforts, no, you can't hide your secrets and lies.


Revenir en haut Aller en bas
Abigail Nivans
Humain
Abigail Nivans


https://houseofm.forumactif.org/t3888-abigail-nivans-dancing-with-a-stranger https://houseofm.forumactif.org/t3866-abigail-nivans-i-hope-you-
More about you : {event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Tumblr_pmktcfg78Y1v7irlyo3_r2_250
Codename : Les habitants de son village natale l'appelle la Protectrice.
Pouvoirs : Humaine, les capacités d'Abigail ne sont amplifiées que lorsqu'elle est en contact avec une vieille lance Africaine qui l'a choisie comme propriétaire. L'arme, habitée par l'esprit d'un ancien guerrier, lui confère une plus grande force, une plus grand agilité et lui permet de ressentir les dangers imminents.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr112 / 52 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr110 / 50 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 67
DCs : April . Ann . Harry . Gemma . Noah . Samira . Zhenya

Mar 3 Déc - 17:20
The Haunting of Magnus House
EXORDIUM.
- Merci, toi aussi! dit Abigail en rejoignant Kobik, rassurée de connaître quelqu'un à cette soirée.

Elle n'avait pas eu peur en se rendant à cette petite fête organisée par la famille royale mais, maintenant qu'elle faisait face à ce grand manoir et que l'atmosphère d'Halloween les entourait, Abigail n'était pas la plus à l'aise. Ainsi, la vue d'un visage familier lui était rassurant. Si les festivités impliquaient de les effrayer à un moment ou un autre, au moins ne serait-elle pas seule. Pour autant, elle espérait bien ne pas avoir peur et que ce soit une soirée comme une autre. Kobik semblait penser la même chose au vu de la question qu'elle lui posa.

- Je n'espère pas. Je pensais naïvement passer une soirée tranquille.

Les grandes portes s'ouvrirent et ils entrèrent enfin, se rassemblant tous dans un grand hall qui faisait face à un impressionnant escalier. Une femme apparut alors. Sa tenue était entièrement rouge et une capuche cachait une partie de son visage. Abigail, qui ne vivait pas sur l'île depuis des années, chercha dans sa mémoire qui ça pouvait bien être. Elle se remémora la famille royale de Genosha et crut deviner que c'était là Wanda Lehnsherr. Elle avait quelque chose d'énigmatique, presque effrayant. Néanmoins, la directrice de l'orphelinat suivit le groupe pour monter les marches. Mon dieu, jusqu'où montaient-ils? Cela lui semblait interminable et ça n'apaisait en rien ses appréhensions sur les heures à venir.

Durant l'ascension, Kobik exprima son désir qu'elles restent toute ensemble ce à quoi deux inconnues répondirent leur accord. Le côté maternel d'Abigail ressortit et, comme si elle avait été accompagnée des orphelins à sa charge, elle adressa un sourire confiant aux trois filles à ses côtés pour les réconforter.

- L'union fait la force.

Enfin, ils parvinrent en haut des marches, ce qui fut un grand soulagement. Gravir un escalier aussi long avec des talons hauts n'avait pas été une partie de plaisir. Quoi qu'il en soit, tous se retrouvaient à présent dans un long couloir aux multiples portes, ce qui étonna Abigail. Elle qui s'attendait à une grande salle de réception, comprenait que la famille royale avait prévu tout autre chose. Elle espérait que ce soit quelque chose d'agréable et qui les ferait rire plus tard en y repensant. Mais sans doute n'avait-elle pas assez vécu à Genosha pour comprendre que quelque chose clochait avec cette île.

Wanda réapparut à trois mètres du groupe, comme si elle cherchait à garder ses distances. Abigail se sentit envoûtée par ses paroles, ne prenant pas tout à fait conscience que la princesse ne semblait pas physiquement parmi eux. Puis, comme une automate, la trentenaire suivit le groupe à l'intérieur d'une pièce, une exclamation s'échappant de ses lèvres alors qu'une eau glacée recouvra ses pieds. De mauvaise humeur, elle enleva ses talons pour les prendre en main, comprenant parfaitement ce que ressentaient celles qui l'accompagnaient.

La porte s'étant refermée derrière elles, Abigail tenta de la rouvrir aussitôt pour retrouver un sol sec mais découvrit qu'elle était bloquée. Elle secoua la porte mais celle-ci ne céda pas, ce qui ne fit qu'accentuer la peur qu'elle ressentait.

- On est coincées.

Elle décida d'observer autour d'elle, à la recherche d'une autre issue, mais elle ne voyait pas grand chose. Tout était si sombre. Et il y avait du bruit, elles n'étaient pas seules. Ce qui retint particulièrement son attention était les pleurs d'un enfant. Aussitôt, elle en chercha la source, inquiète.

- Il y a un enfant, où est-il?!

Elle ignorait si tout ça était une mise en scène ou non mais elle devait en avoir le cœur net. S'il y avait un enfant à secourir, alors elle était au bon endroit au bon moment. Ainsi, sans réfléchir, elle tenta d'avancer, tout comme la jeune femme brune qui lâcha un commentaire qui remonta le cœur d'Abigail.

- Oh non, je vais vomir si c'est ça.

Refusant d'analyser la texture dans laquelle elles marchaient, elle leva la tête et prit de grande respirations, le dégoût s'emparant d'elle.

- Sortit comment? C'est fermé. dit-elle en essayant de garder son calme face à la situation. Et s'il y a un enfant dans le coin, on ne peut pas le laisser seul... Avec ce qu'il y a dans cette salle. On est d'accord qu'il y a quelque chose dans cette eau, n'est-ce pas?

Elle craignait leur réponse. Pourtant, elle en était persuadée. Il y avait quelque chose qui rôdait dans ce liquide qui les glaçait et elle n'était pas sûre de vouloir faire sa connaissance.





résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Infinity
Force de l'Univers
Infinity


More about you : « Two realities cannot survive on the same plane of existence. To avert this disaster you must immediately depart this reality and never again return. [...] Then let us restore astral equilibrium, in the hope that it will also avert the tragic fate that presently awaits us. »
Codename : Infinity.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 242

Ven 6 Déc - 17:40

The Haunting of Magnus House
troisième tour


/!\GROUPE 5 SEULEMENT/!\

{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} WCrumoi

Oh mais que voilà. C’est qu’il est beau, votre escadron suicide. Quoi qu’un peu plaintif, tout de même. Est-ce vraiment la teneur de vos habits qui vous inquiète ? Il faudrait décidément revoir vos priorités, chers enfants. Oh tiens, vous entendez ? Un gamin pleure. Ou pas. On dirait que ça vient d’un autre côté, son lointain, agressif, qui s’en prend à d’autres victimes. Oh non, ce n’est pas vous qui allez gérer un deuil, aujourd’hui. Vous, vous allez plutôt éviter d’être les victimes à pleurer. Car vous le sentez, cette eau, ou plutôt cette bave qui dégouline et qui augmente, au fur et à mesure des secondes égrenées. Relevez vos têtes, mes amies, que vous puissiez le voir. Le monstre qui rôde, accroché à même le plafond. Ses grosses babines claquent, dévoilent des dents fort acérées, fort longues et fort pointues. Ses tentacules dégoulinants sont collés à même la paroi, lui permettant de s’y accrocher aussi profondément qu’une étoile de mer. Mais le pire, c’est cette salive qui s’en écoule, en un mouvement répétitif, à raison de deux profondes gouttes qui tombent, plic ploc. Ouh, dégoûtant, n’est-ce pas ? Si seulement c’était simplement une blague.

Mais elle est là, la Sorcière Rouge qui se manifeste à nouveau devant vous. Elle provoque un sursaut, mortel pour l’une d’entre vous. Voilà que la concernée tombe dans cet étang peu ragoûtant, manque surtout de s’y noyer. Car vous voyez, le problème de cette substance particulière, c’est que ça a tendance à coller. Alors vous pouvez bien nager, ça ne vous aidera pas des masses à avancer. Qu’attendez-vous donc ? « Unissez-vous. » manque de s’étrangler la silhouette encapuchonnée. Mais oui, aidez votre camarade, avant qu’elle ne connaisse un sort funeste. Avalée par le crapaud, ou crapieuvre devrait-on dire vu sa forme, légendaire, ou plutôt par sa salive anxiogène. Vite, tirez-là de sous cette substance, avant qu’il ne soit trop tard. Dégagez vous de là, évitez de vous engluer dedans, enfin.

« Par-là. » Dicte alors votre hôte qui affiche une ouverture. Là, dans un rayon lumineux, vous avez l’impression d’apercevoir de quoi faire front, de quoi vous équiper. Mais pour ça, il va vous falloir passer sous l’espèce de monstre marin hybride qui, déjà, tend sa langue, décolle son tentacule, cherche à les enrouler autour de l’une d’entre vous. Argh, mais comment lui échapper ? Vous ne pouvez pas, mais il est possible de lui faire fermer son clapet. « Sous l’eau. » précise la Princesse, sans plaisanter une seule seconde. Sous l’eau ? ça n’en est pas, et elle vient justement d’indiquer qu’il faudrait éviter de se retrouver sous cette substance. Du moins, pas en entier. Rien ne vous empêche de tendre un peu les bras, n’est-ce pas ? Seule ou à plusieurs, vous avez de quoi vous munir de vos cannes à pêches et appâts. Car voilà que se dévoile, un bref instant, la teneur de vos répliques :

• Une Lance
• Un Trident
• Une Anicroche
• Une Arbalète Espadon

Et bien, demoiselles. Il est temps de partir à la chasse et d’empêcher le monstre de vous attraper. Gare à vos réflexes, et n’oubliez pas de travailler en équipe, auquel cas, vous n’y échapperez pas. Sans un regard de plus, voilà que Wanda a quitté l’endroit. Vous laissant seules face à l’immonde créature collante qui dessine, de sa bave, une écriture à peine perceptible. « No More Mutants » s’inscrit dans la salive, avant d’être recouverte par celle-ci. Et vous, vous aussi vous voulez subir les foudres gluantes de la chose ?




► EXPLICATIONS



/ !\Attention, veillez à bien en prendre connaissance/ !\

L’Univers a parlé, se dévoile votre sort décidé.

La mise en situation se précise un peu plus, ainsi que Wanda qui vous guide le temps de quelques secondes. Pour ce troisième tour, il est important de noter l’insistance de la Sorcière Rouge vous concernant, afin que vous surviviez en tant que simple mortel. Ne comptez donc pas sur votre maîtrise pour ce tour, mais n’ayez crainte, l’event n’est pas fini. Comme auparavant, la Sorcière vous apparaît presque magiquement, vous ne pouvez point définir s’il s’agit d’une illusion ou d’une présence véritable.

Pour votre groupe, ainsi sont présentées les choses : Le contenu de la substance dans laquelle vous êtes plongés est révélé, au même titre que sa source. Au-dessus de vous, un immense monstre couvre tout le plafond de la pièce. Ressemblant à un crapaud mélangé à une pieuvre, il se délecte de son repas, tandis que vous vous débattez avec sa salive qui augmente sa pression. L’objectif est le suivant : Attaquer la bête avant qu’elle ne vous avale, d’une manière ou d’une autre. Pour ce faire, Wanda vous dévoile quatre armes, que chacun de vos persos choisiront pour les utiliser contre le monstre, qui s’apprête déjà à vous attaquer. Attention, parmi vous, une personne, tirée au sort comme en témoigne le résultat du dé, a eu le malheur de se retrouver engluée par la salive de l’étrange création. Pas de risques de mourir noyée, à condition que vos camarades se décident de vous aider.  

A nouveau, ce tour fait la part belle à votre imagination. La situation détaillée un peu plus, il vous appartient ainsi d’interpréter les attaques du crapaud géant et vos réparties. Attention, rien n’empêchera le MJ de tirer au sort vos degrés de blessures par la suite. Mais pour ce tour, vous pouvez vous faire plaisir sur les attaques menées par les deux fronts et sur l’état dans lequel vous embarquez. Wanda vous piège dans vos esprits, et la teneur de ceux-ci est entretenue par vos propres réactions. N’hésitez pas à vous consulter entre vous pour la bataille à mener. Celle-ci est ardue et, vous n’avez pas encore la moindre idée de ce que vous réserve le quatrième tour. Bonne pêche les amis.

• Le personnage blessé/tombé/attaqué est forcément tiré au sort pour ce tour. Le dé affiché après ce post désigne l'heureux élu. Il est obligatoire pour ce dernier de prendre la blessure ou le contexte maudit en compte lors de sa réponse.

• Pensez à mettre un résumé de votre intervention en spoiler. Mots minimum : 250. Pas de limite maximum. N'hésitez pas à laisser votre inspiration prendre le dessus, les possibilités sont infinies.

• N'oubliez pas : vous n'avez que 15 jours pour répondre à ce troisième tour. Le délai dépassé, vos rps ne seront pas acceptés.

• Des questions ? N’hésitez pas à ployer le genou devant @Infinity pour qu’elle daigne vous accorder de l’attention.

HOUSE OF M(emories)

Revenir en haut Aller en bas
Eternity
Force de l'Univers
Eternity


https://houseofm.forumactif.org https://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 2602

Ven 6 Déc - 17:40
Le membre 'Infinity' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'GROUPE 5 ' :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} GZr7Ud2
Revenir en haut Aller en bas
Kobik Salamander
Entité
Kobik Salamander


https://houseofm.forumactif.org/t3326-kobik-family-means-no-one-gets-left-behind-or-forgotten https://houseofm.forumactif.org/t3300-kobik-un-cube-revant-d-etre
More about you :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Dvgi
I can make you strong again.
I can make you a hero.
Just have faith in you.

Codename : Kobik
Pouvoirs : Le jeu de la perception et ainsi influencer la volonté de la personne ciblé par les yeux bleutés de la jeune femme.

Une projection astrale encore non déclarée qui remplace son don d'ubiquité originel.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr114 / 54 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr113 / 53 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 121
DCs : Anton Ivanov

Mer 11 Déc - 23:16

They all float down here

The Hauting of Magnus House {Event}

Cette eau dans laquelle elle pataugeait... ce n’était pas de l’eau. Si la tête blonde du groupe ne l’avait pas de suite remarquée, les propos de Avery lui firent remonter un frisson le long de son dos. De la bave, c’était désormais une évidence alors qu’une gluante sensation éveillait le toucher de son épiderme. Si elle ne disait rien sur la qualité de sa tenue, elle n’en pensait pas moins. Kobik n’était peut-être pas une coquette, loin de là, mais elle avait ses limites et cette mixture dans laquelle les filles étaient prises au piège était cette fameuse limite. C’était tout bonnement immonde.

L’esprit analytique de l’agent s’était mis en marche. Elle avait ouvert cette porte, s’était engouffré dans cette salle, mais ne savait pas ce qui l’y avait poussé. Elle avait mené ce petit groupe dans cette merde et il fallait qu’elle trouve une solution. Inconsciemment, elle se sentait responsable de ce qui allait leur arriver. Et alors que Abigail évoquait la présence d’un enfant, la blonde avait tenté de l’apercevoir du regard, mais rien. Elle s’était détournée de cette recherche, faisant volte-face lorsqu’elle apprit que la porte était fermée, glaçant la jeune femme dans ses pensées. Elle ne pouvait pas avoir raison, cela ne pouvait pas être un piège, ça ne le devait pas.

— C’est la cata, ok. On reprend. On patauge dans un truc pas très glamour. Il y a potentiellement un gosse en plus de nous et un autre truc bizarre aussi. Et la porte est fermé. Sérieux, on se fout de nous là ?

Et pourtant, Kobik restait calme. Trop calme alors qu’elle n’avait juste qu’une envie, laisser ses nerfs partir en vrille. Mais non, elle essayait de ne pas céder à cette douce tentation alors qu’elle avait été formée pour faire face à la plus cauchemardesque des affaires. Seulement, jamais son imagination n’avait poussé aussi loin que ce qui s’étendait sous ses yeux. C’était tout bonnement impossible à proprement parlé que tout cela soit réel. Ce n’était pas possible, malgré le pincement de Luna qui l’avait fait sourire. Réaction naturelle dans un tel moment, tout comme le cri étouffé qu’allait avoir la blonde en relevant les yeux, suivant le plic ploc intempestif de cette bave.

La créature était des plus immondes. Un hybride de deux créatures qui les toisait depuis les hauteurs de cette salle. Kobik sentit la nausée la prendre, un haut-le-cœur soulevant son estomac. Elle y mit toute la volonté du monde pour ne pas rendre leur pataugeoire plus ignoble et répugnante qu’elle ne l’était déjà. Une main sur sa bouche pour réprimer cette envie, elle déglutie difficilement, baissant le regard. Pour mieux voir l’apparition soudaine de cette silhouette rougeoyante qui l’avait poussée à entrer. Cela commençait à être trop pour elle et Kobik se demandait comment elle arrivait à ne pas perdre la face. Une frayeur l'a saisi en voyant Luna perdre pied de par cette soudaine apparition.

— Luna !

Réagissant face à son amie plutôt que face à la représentation de Wanda, Kobik n’avait pas entendu sa première supplication. Son esprit s’était mis à fonctionner de façon automatique. Elle avait pris cette attitude d’agent, à garder la tête froide qu’importe la situation. Un peu plus et il lui serait difficile, mais elle ne devait pas flancher. Elles étaient deux à appartenir au Shield. Avery et elle. L’une était encore à l’Académie et pas l’autre. C’était à elle de planifier la suite, à elle de ne pas flancher. Mais la blonde ne pouvait pas non plus tout porter sur ses épaules...

De façon rapide, Kobik faisait le tri dans ses informations. Alors qu’elle avait essayé de se diriger, tant bien que mal vers Luna, elle avait observé les indications de la maîtresse des lieux. Les armes étaient une véritable aubaine, mais il aurait été trop simple de se précipiter dessus. Cette créature était là, ses tentacules mouvants créaient de parfaits obstacles. C'était ce qui avait empêché la jeune femme de rejoindre son amie, un juron lui ayant échappé.

— Ok les filles, il faut rester calme.

Kobik se le disait plus à elle-même qu’aux autres. Il n’y avait que des personnes à qui elle tenait, présentes dans cette pièce. Une en particulier, alors qu’elle se rendait compte qu’une partie de ses craintes se tournaient vers Avery. Elle prit une profonde inspiration une seconde, une longue et unique seconde afin de se ressaisir. Oublier un instant l’horreur de ce monstre ayant dévoré un enfant pour mieux se concentrer sur la situation. Cette bestiole avec des tentacules. Comme une pieuvre. Mais ressemblait à un crapaud. De qui tenait-elle le plus. Se débarrassant de ses talons pour mieux appréhender le sol et s’en armer, elle reprit son assurance, fixant la bestiole.

— On doit se disperser. La troubler, ne pas la laisser savoir où donner de la tête. Je veux bien servir d’appât pendant que l’une de vous sorte Luna de là et l’autre récupère les armes.

Tout en disant cela, elle avait lancé son arme improvisée sur leur ennemi. Il ne lui restait plus qu’une chaussure, son projectile temporaire s’étant retrouvé dans cette affreuse et détestable bave.

— J’espère juste que ce truc n’a pas les neufs cerveaux de la pieuvre ou de Davy Jones, mais la débilité du crapaud. Eh ! Je suis là tête d’abruti !

Et sa deuxième chaussure fut lancée.  
Awful


Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Abigail Nivans
Humain
Abigail Nivans


https://houseofm.forumactif.org/t3888-abigail-nivans-dancing-with-a-stranger https://houseofm.forumactif.org/t3866-abigail-nivans-i-hope-you-
More about you : {event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Tumblr_pmktcfg78Y1v7irlyo3_r2_250
Codename : Les habitants de son village natale l'appelle la Protectrice.
Pouvoirs : Humaine, les capacités d'Abigail ne sont amplifiées que lorsqu'elle est en contact avec une vieille lance Africaine qui l'a choisie comme propriétaire. L'arme, habitée par l'esprit d'un ancien guerrier, lui confère une plus grande force, une plus grand agilité et lui permet de ressentir les dangers imminents.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr112 / 52 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr110 / 50 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 67
DCs : April . Ann . Harry . Gemma . Noah . Samira . Zhenya

Jeu 12 Déc - 13:41
The Haunting of Magnus House
EXORDIUM.
- On se fout de nous, oui. Répondit Abigail avec colère, une partie d'elle espérant toujours que ce soit une bonne grosse blague de la famille royale. Une blague qui ne l'amusait pas.

Sérieusement, c'était une tentative d'assassinat ou quoi? Qu'avaient-ils fait pour mériter ça? Abigail se demanda alors si leur groupe était le seul à vivre cette expérience ou si les autres vivaient les mêmes horreurs. Quoi qu'il en soit, s'ils s'en sortaient, et Abigail espérait bien qu'elle s'en sortirait sans la moindre blessure, la famille royale allait en entendre parler. Ils allaient se prendre de nombreuses plaintes. A commencer par la sienne.

Mais il lui fallait absolument trouver cet enfant avant de quitter le manoir. Elle ne pouvait pas le laisser ici tout seul. Pourtant, le son de ses pleurs semblait se faire plus distant, comme s'il n'était pas vraiment parmi eux. Mais merde alors, qu'est-ce qu'il se passait? Soudain, une vision d'horreur s'offrit à Abigail et toutes les autres femmes. Une énorme créature aux dents acérées et aux longues tentacules les menaçait depuis le plafond, bavant abondamment et faisant monter le niveau de "l'eau". La terreur s'empara du corps d'Abigail et elle sentit les battements de son cœur prendre une allure record.

La princesse réapparut soudainement. Un désir de l'insulter s'empara d'elle mais avant qu'elle ne puisse l'injurier, elle vit la rouquine sursauter et tomber dans cette bave collante qui menaçait de la noyer. Sans réfléchir, Abigail lâcha ses chaussures et plongea ses bras dans cette bave qui la dégoûtait pour s'emparer du bras de la dénommée Luna et tenter de la tirer vers l'extérieur, sachant pertinemment qu'un compte à rebours avait été lancé. Elle y mettait déjà toute sa force quand Kobik mit un plan en place.

- Je m'occupe de Luna, dépêchez-vous! s'écria-t-elle en pleine effort.

Elle tirait la pauvre femme, en espérant qu'il ne soit pas trop tard, en espérant qu'elle retrouvait assez vite de l'air pour respirer et remplir ses poumons d’oxygène. A ce moment là, elle avait presque oublié l'enfant ou la bête qui les menaçait. Presque. Luna était sa priorité mais elle savait qu'il faudrait se battre ensuite. Et, pour être honnête, elle n'avait aucune idée de comment elles allaient s'y prendre. Elle était gérante d'un orphelinat, pas une super-héroïne de blockbuster. Pourtant, elle avait l'impression d'être plongée dans une oeuvre de fiction car, jusqu'à preuve du contraire, les monstres fantastiques n'existaient pas dans son monde.



résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Luna Archelune
Mutant
Luna Archelune


https://houseofm.forumactif.org https://houseofm.forumactif.org/t3989-luna-archelune-un-ange-en-e
More about you : Possède deux chats Norvégiens répondant aux doux noms de Loki et Freya.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr111 / 51 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr111 / 51 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 33

Sam 14 Déc - 15:03


Luna frissonna lorsqu’Avery évoqua la possibilité que la substance dans laquelle elles pataugeaient allègrement pourrait être de la bave.

-Non quand même pas, si c’est le cas, je me demande quel genre de créature peut produire autant de mucus.

La réponse lui vint lorsqu’elle entendit un bruit au-dessus d’elles, tout comme ses comparses, la rousse leva les yeux pour découvrir le producteur de leur « bain ». Ce n’était pas possible, c’était une blague ! Elle voulait bien croire à la mythologie, aucun écrit, aucune légende ne parlait de ce genre de créature… Ou alors elle avait loupé une étape.

-Euh ! Quelqu’un a laissé Ombrage copuler avec le Kraken ? Je pensais qu’elle détestait les créatures magiques !

Elle ne savait pas réellement ce qu’elle disait et elle essayait de rationaliser, mais elle n’y arrivait pas, et la vision de l’enfant servant de repas ne l’aidait pas. Elle n’arrivait plus à analyser ce qui se passait devant ses yeux. Elle s'attendait presque à le voir prendre la forme d'un clown mangeur d'enfant. Au moins là, d'après ce qu'elle avait lu, elle savait comment le tuer.

Elle entendit ses partenaires d’infortune parler, elle n’arrivait pas à réellement comprendre ce qui se passait, son cerveau tentait vainement de rassembler les pièces du puzzle, mais il commençait à être en surchauffe. Luna était tellement prise dans ses réflexions qu’elle ne vit pas Wanda apparaître, elle ne sut pas vraiment si elle l’apparition était loin d’elle ou à seulement quelques centimètres, mais elle était tellement à cran qu’elle sursauta si violemment qu’elle perdit l’équilibre et se retrouva dans l’un des deux seuls endroits de la pièce qu’elle aurait voulu éviter : la bave.

La rousse entendit juste son nom être crié par Kobik avant de plonger dans un monde silencieux et oppressant.

Avez-vous déjà plongé la main dans de la colle à papier peint ? Hey bien, c’était la sensation qu’avait Luna à ce moment précis. Elle se retrouvait engluée dans une substance collante, visqueuse et froide. Son corps était enveloppé par le liquide épais, ses mouvements étaient réduits et difficiles. Elle ne sut absolument pas combien de temps elle passa dans cette affreuse mixture, mais elle commençait à manquer d’air.

Était-ce comme les sables mouvants ?

La rousse ne le savait pas, toujours, est-il qu’elle tenta de ne pas céder à la panique, elle ne savait pas ce que les autres faisaient ou comment elles s’en sortaient…

La jeune femme ne comprit pas comment elle réussit à sortir une main de là, mais le contact avec une seconde lui fut salutaire. Elle poussa de toutes ses forces pour s’extraire de là et surtout ne pas y entraîner sa sauveuse.
Une fois sur la terre ferme, elle ne prit pas la peine de se regarder, mais ne put s’empêcher de dire.

-Hakuna matata ! Beaucoup gluant et absolument pas appétissant.

Luna croisa le regard de sa sauveuse qui se trouvait être Abigail.

-Merci beaucoup.

Elle reprit tant bien que mal ses esprits avant de se concentrer sur les deux autres femmes présentent avec elles. Voir Kobik servir d’appât lui serra le cœur, la blonde était son amie et elle savait qu’elle en avait suffisamment bavé ces derniers temps, sans jeux de mot de mauvais goût.

L’Italienne tenta de s’essuyer les mains comme elle pouvait et se prépara à se battre. Elle ne savait pas d’où lui venait ce calme, mais elle le prit à sa juste valeur.

-Les filles ! Je vous jure que si on s'en sort vivantes, je vous offre un verre gratuit à vie à l'Inferno !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Avery Burnham
Mutant
Avery Burnham


More about you : {event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Giphy
AVENGERS SQUAD
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Giphy

Codename : Bulletproof (THE GAY DESERVE A BULLETPROOF JACKET #NoMoreLexasDeath hem.)
Pouvoirs : - Arme naturelle : La peau se fond et les bras deviennent translucides. Le processus ne prend qu'une minute à peine pour voir les membres de la gamine, du creux du coude aux doigts les plus fins, pour devenir des lames acérées. Le changement est difficile, fait grimacer la gamine qui ressent une douleur sourde tout le temps que ses armes sont sorties. Mais avec le temps, les lames capables de couper n'importe quel matériel, ou presque, font partie de son corps aux capacités étranges et si convoitées.

{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Tumblr_prvs234Dfn1vmjs6wo3_r1_400

- Dysfonctionnement des armes à projectiles : En réponse à son arme naturelle, celles superficielles, faites pour tirer et non transpercer, se meurent dans un silence étourdissant. Les armes à feux s'enraillent, les missiles refusent d'être tirés, les fusils se vident de leurs cartouches. En présence d'une jeune fille, soudainement, la violence du monde semble ne plus pouvoir frapper. Du moins seulement pour les armes à projectiles et seulement dans un rayon de 300 mètres, ce qui confère une capacité sommes toutes largement limitée. Et quand bien même les armes ennemies volent dans ses mains, Avery ne peut tout bonnement pas les utiliser.


Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr111 / 51 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr111 / 51 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 340
DCs : Daisy / Aelys / Nikki / Kaine / Gwen / Matthew / Heather / Isaac / Luke / Haiden

Jeu 19 Déc - 17:01


THEY ALL FLOAT DOWNHERE
The Haunting of Magnus House

C’est complètement dégoûtant. C’est débile, hein, mais vraiment, c’est surtout cette pensée qui te traverse en premier. Vous êtes juste quatre femmes à patauger dans de la salive, dont le niveau ne cesse d’augmenter. Mais qu’est-ce que c’est que ça franchement ? Une mauvaise blague ? Le rideau, il compte bientôt être tiré ou bien ? T’as très vite la réponse à ta question, Avery, quand quelque chose attire ton attention depuis les hauteurs du lieu dans lequel vous vous trouvez. Tu tressailles face à la vision cauchemardesque de la chose, une sorte de...de… tu n’as pas les mots en fait. A première vue, il s’agit d’un crapaud tentaculaire, mais l’image est tellement grotesque que tu ne peux t’empêcher de lâcher un rire nerveux qui résonne dans la pièce. Quand tu te rends compte de ta réaction, tu portes tes mains à ta bouche, t’obligeant à te reprendre de cette manière. Oops. Manquerait plus que les autres te prennent pour une folle. Comme on te l’a enseigné, tu mesures les battements de ton palpitant, t’assures que ton pouls suit la bonne cadence afin d’afficher une contenance plus travaillée. Tu finis par soupirer, tentée de baisser les yeux pour ignorer la créature qui semble vous dévisager. Mais même ça, tu n’en es pas sûre, tellement tu es focalisée sur la bave qui s’écoule d’elle et de ses tentacules prêtes à s’enrouler sur l’une de ses proies piégées.

Au même instant, voilà qu’à nouveau, une silhouette encapuchonnée se manifeste, te faisant sursauter. Tu n’es pas la seule à être prise au dépourvue alors que la certaine Luna tombe en arrière, disparaissant de ton champs de vision. « Oh merde ! » Tu t’exclames, malgré toi, mais déjà Kobik et Abigail sont sur le coup. Tu te retrouves pantoise, à faire face à Wanda les yeux ronds, manquant de lui hurler dessus pour lui demander une justification. « Mais qu’est-ce qu’il se passe ici ?! » Tu essaies de raisonner, tâchant de garder le contrôle alors que l’une d’entre vous est à deux doigts de mourir noyée. Ok, ok, Avery, tu peux le faire. Et, sommes toutes, dans cette galère, tu n’es pas seule. Kobik est un agent expérimenté, après tout, tu peux également compter sur elle. Puisant sur cette idée, tu finis par écouter la princesse qui vous balance des mots sans suffisamment de précisions pour que cela paraisse cohérent à tes yeux. Langage codé, sérieusement ? La Dynastie est vraiment perchée, décidément. Mais il n’y a pas le temps de chercher une explication rationnelle à tout ça. Déjà, l’apparition n’est plus là, tandis que la blonde qui fait battre ton cœur un peu trop fortement se propose en appât. A cette mention, tu te tournes prestement vers elle, lâchant un « QUOI ? » ébahi, ne voulant certainement pas risquer sa vie. Mais tu calcules vos chances de vous en sortir qui se révèlent limitées, et tu comprends rapidement le plan appliqué par la jeune femme aux ressources multiples. Serrant les lèvres, la mâchoire crispée montrant aussi bien ton inquiétude que ton désaccord avec tout ça, tu finis toutefois par te plier à la stratégie. Celle-ci est, de toute manière, déjà entamée, alors que la plus adulte d’entre vous se précipite pour sauver la rouquine avalée. Littéralement, pour le coup.

Tu te remets en selle donc, jeune Burnham, levant les yeux au ciel une dernière fois. Ah. Super. Le crapaud est toujours là, et le talon dans la tronche ne semble pas convenir à Monsieur. Peut-être voudrait-il se sustenter de quatre pauvres âmes innocentes ? Tu déglutis, lance un dernier regard à Kobik, qui compte sur toi. Très bien, tu ne peux, et tu ne le feras aucunement, la laisser tomber. Ni elle, ni les autres. Prenant sur toi, tu grimaces alors que tu te positionnes un peu dessous la créature, dont les écoulements de mucus se font ressentir sur tes épaules à peine couvertes. Euuuurk, mais pourquoi ça fait ça, ce truc là ? Pas le temps de te plaindre que tu plonges les bras complètement dans votre bain improvisé. Tes cheveux trempent dans la salive alors que tu dois te pencher un peu plus en avant pour saisir les armes désignées par la mystérieuse princesse. Tu te débats un peu avec la substance, qui gêne tes mouvements, te collant partout et te coinçant presque avec elle. Après de longues secondes interminables, tu sens enfin les objets frôler le bout de tes doigts, jusqu’à parvenir au creux de tes mains. D’un coup sec, tu te redresses, des armes singulières dans les bras. Tu aimerais bien lever les poings d’un air victorieux, mais le temps presse, alors tu agis au quart de tour. « Kobik, attrape ! » Ta première pensée, évidemment, est pour la blonde, à laquelle tu balances d’un mouvement ample du poignet ce qui ressemble à une arbalète. Parfait, ça prendra la relève de ses chaussures. Puis, tu te tournes vers Abi’ et Luna, jetant quelque chose leur à leur intention et leur criant : « Tenez ! » Une lance d’un côté, un trident de l’autre. Super, de quoi se défendre donc. Et toi, de ton côté ? Tu finis avec une sorte d’anicroche, ce qui te rend perplexe sur le coup. Eh dis donc, va falloir penser à faire des suggestions au SHIELD. Les armes à feu, tu connais, les armes blanches basiques, également, c’est dans ton cursus. Mais ça ? Oh, ça, c’est autre chose. Flûte. Va falloir que tu te formes mieux que ça. Et maintenant sinon, on fait quoi ? Tu penses bien, c’est l’heure de l’attaque. Tu ne sais si les autres demoiselles vont suivre, mais il le faut. Parce qu’après tout, c’est ça la clé, non ? Défier la chose. A quoi bon vous refiler des armes, sinon. Alors tu souffles, te mettant en position. Bien campée sur tes jambes, tu hoches la tête, déterminée : « Vous êtes prêtes ? » Tu n’attends pas vraiment leur réponse, à vrai dire, parce que déjà tu commences le compte à rebours. Pas question de mourir ici. « A trois. Un… Deux… » Toutes en même temps ? Et pourquoi pas ? Et pourquoi aussi ? Qu’importe, car de toute manière, déjà tu brandis ton anicroche. La tenant du bout de son bois affuté, tendant tes bras de toutes tes forces. C’est difficile de choper de l’élan vu la substance dans laquelle vous baignez, mais tu ne désespères pas. Sautant afin que le bout du coutelas puisse trancher quelque chose de la créature, à vrai dire n’importe quoi. Finalement, t’es peut-être bien cinglée, Avery. Trois.

code by exordium.




Résumé :
 

___

Secret and Lies
I know all your secrets, I know all your lies. I know where you keep 'em, Buried deep inside. Despite all your efforts, no, you can't hide your secrets and lies.


Revenir en haut Aller en bas
Infinity
Force de l'Univers
Infinity


More about you : « Two realities cannot survive on the same plane of existence. To avert this disaster you must immediately depart this reality and never again return. [...] Then let us restore astral equilibrium, in the hope that it will also avert the tragic fate that presently awaits us. »
Codename : Infinity.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 242

Lun 23 Déc - 23:11

The Haunting of Magnus House
Quatrième tour


/!\GROUPE 5 SEULEMENT/!\

{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} WCrumoi

Silhouette agenouillée à même le sol, repliée dans des catacombes à l’entrée entièrement bouchée. La capuche ne cache plus rien qu’un visage blafard couvert de larmes et de souffrance inimaginable tandis que la Dame, à l’abri des regards, se dévoile. Une lueur rouge danse toujours dans les iris assombris, le corps tremble sous les assauts répétés de cette venue qui vient perturber ses illusions multipliées. Elle sent les proies d’un soir se dépêtrer avec le mal inventé, incapables de se reposer sur leur si faible humanité. « Non. » La négation n’est plus désespérée, elle est tout bonnement résignée. Tout cela pour ça donc ? Tant de douleur orchestrée pour recevoir si peu en retour, serait-ce donc là sa fatalité ? La Sorcière Rouge secoue la tête, serre ses poings dont les ongles allongés tranchent ses propres paumes crispées. « Ils ne comprennent pas. » Ils ne comprennent rien. Ils ne voient rien d’autre que le présent, ne poussent pas plus loin que cela leur vision délimitée par leurs maudits soins. Ils ne peuvent ou ne veulent point saisir la chance qu’elle leur offre, et en cela, Wanda a mal. Elle est attristée par ce constat qui ne saura que rapporter des résultats lamentables, le pire restant encore à venir. La Maximoff essaie pourtant, de leur venir en aide. Mais ils la rejettent. Comme ils l’ont toujours fait, inconsciemment d’abord, puis un peu plus volontairement encore. Pourquoi a-t-il fallu que tout parte en vrilles ? « AAAARGH, STOP ! » Le corps de la Sorcière s’arque violemment en avant. Ses bras se tendent, et de ses mains s’échappent une vague d’ondes rougies par la puissance émise en un seul mouvement. Il suffit, après tout. Le mal n’a que trop sévit, et il s’annonce plus fort qu’auparavant. Sous peu, aucun d’entre eux ne pourra plus lutter. Mais d’ici là, sous le couvert d’une imparfaite Dynastie, la Dame peut encore se permettre d’agir. Alors, elle enclenche l’étape deux. En chaque esprit elle s’insère, claquant des doigts pour ralentir la cadence alors qu’elle insuffle à chacun, sans possibilité de revenir en arrière : « No. More. Humans. » Voilà qu’elle leur prodigue les armes tant attendues. Ils n’en ont pas conscience, mais ils ne vivent qu’un avant-goût de ce qui les attend. L’île paradisiaque s’effrite au même titre que la raison de Wanda, qui ne cesse de changer d’avis. Mortels, ils sont ? Mortels ils ne peuvent être. Puisqu’ils insistent pour outrepasser leurs droits, alors autant leur donner ce à quoi ils aspirent. Sans se douter, encore, du prix à payer.



{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} WCrumoi



Quelle cohésion d’équipe, il y a de quoi en être impressionné. La stratégie appliquée est fine, intelligente, mais tout de même imparfaite. Le temps de récupérer vos armes ou de servir d’appât, voilà déjà que l’immonde crapaud repère ses proies. Fort heureusement, vous êtes assez vives pour éviter les premiers coups de tentacules et langues avisés. Malgré tout, vous êtes agaçantes pour la créature qui se ramasse des chaussures au goût douteux en pleine face. La colère suinte, sa salive se décuple alors que la chose imagine comment vous manger un peu plus. Vos armes brandies, vous pouvez l’atteindre, vous y arrivez même, mais c’est sans compter sur le cerveau affiné de l’étrange pieuvre qui disparait sous l’eau après votre première offensive. Serait-elle déjà tombée ? Que nenni, jeunes filles, elle est encore là, à rôder. La peur, vous la transpirez, et à raison. Heureusement pour vous, la Sorcière Rouge vient prendre le contrôle de la situation. Quelques secondes seulement, le temps de glisser quelques mots dans vos esprits vifs. Vif, il faut justement l’être pour voir la bave remuer, former une nouvelle sentence éphémère. « No More Humans », les lettre s’illustrent, quelques instants, juste avant que la créature réapparaisse à la surface. Ecouter la voix de Wanda ne peut point vous sauver de tout, encore moins des assauts répétés de la chose qui ne cesse de vous secouer. Votre parfaite unité vole en éclat alors que les tentacules vous projettent toutes à différents endroits. Avez-vous mal ? Très bien, alors cessez de patauger. Et pour ce faire, vous avez de quoi renforcer vos armes. Car vous n’êtes plus de simples humaines, désormais, comme l’indique la couleur incarnate qui brille dans vos prunelles écarquillées. Du sang mutant coule dans vos veines, mélangeant ainsi vos différents gênes. De quoi rendre la monnaie de sa pièce à ce fichu crapaud, à condition d’éviter d’en payer le prix trop élevé.  



► EXPLICATIONS



/ !\Attention, veillez à bien en prendre connaissance/ !\

Le quatrième tour a sonné. Afin de bien en comprendre le fonctionnement, merci de prendre connaissance des informations suivantes (à lire jusqu’au bout) :

Chaque membre du groupe se retrouve blessé, d’une manière ou d’une autre. Dans le cas présent, le monstre hybride a usé de ses tentacules pour vous attaquer avec, vous projetant à tous les angles de la pièce. Le degré de la blessure est défini par le dé d’intensité, lancé par le MJ.

• Pour ce tour, l’heure est aux pouvoirs ! Mais, afin de demeurer dans l’éternelle folie de la Sorcière Rouge, ce n’est pas sur les pouvoirs de vos propres persos qu’il faut compter. Ainsi, l’espace de quelques instants, Wanda vous a insufflé une mutation particulière, qu’il convient de tirer au dé également. Eh oui ! Le pouvoir que vous gagnerez pour ce tour sera récupéré au hasard, au gré des envies de la Princesse !

Peu importe votre nature, vous récupérez tous un pouvoir. De même, peu importe votre maîtrise ou absence de celle-ci, vous avez tous la possibilité d’utiliser le don récupéré. Vous êtes dans l’obligation d’attaquer votre adversaire, quelle que soit sa forme, afin de vous en débarrasser. La réussite de votre attaque dépendra du dé d’intensité, que vous devrez tirer au dé lors de votre réponse.

• Pour les groupes qui ont bénéficié d’armes au tour précédent, vous avez la possibilité d’utiliser ET vos dons ET vos armes. Le dé d’intensité ne devra toutefois être lancé qu’une seule fois et définira votre succès dans tous les cas.

• Pour connaître le pouvoir que votre personnage gagne malgré lui, il convient de lancer le dé « Powers » dans le sujet suivant. Bien entendu, comme tout dé, il est possible que plusieurs personnages aient le même pouvoir, c’est le destin qui veut ça. Le dé Powers présente des faces de « chiffres ». Un chiffre correspond à un pouvoir spécifique, qui est précisé dans la liste postée dans le sujet de lancement de l’event.

• Vous avez 15 jours pour répondre à l’event à partir de cette date. Un rappel sera fait quelques jours avant la fin du délai pour vous en avertir. Tout dépassement ou manquement au délai impliquera un malus, décidé par le MJ.

• Des questions ? N’hésitez pas à ployer le genou devant @Infinity pour qu’elle daigne vous accorder de l’attention.

HOUSE OF M(emories)

Revenir en haut Aller en bas
Infinity
Force de l'Univers
Infinity


More about you : « Two realities cannot survive on the same plane of existence. To avert this disaster you must immediately depart this reality and never again return. [...] Then let us restore astral equilibrium, in the hope that it will also avert the tragic fate that presently awaits us. »
Codename : Infinity.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 242

Lun 23 Déc - 23:14
Suite à l'assaut du crapaud-pieuvre, les blessures infligées à chacun de vos personnages ne peuvent être évitées.

Ci-dessous, le résultat du dé d'intensité dévoilera la gravité de vos plaies.

A noter que l'ordre des blessés est à prendre selon votre ordre de passage lors du second tour (lancement des rps de groupe) :

- Kobik
- Luna
- Avery
- Abigail

Nous laissons le soin aux personnages concernés de justifier au mieux le résultat du dé.
Pour rappel, le dé d'intensité se présente d'après les termes suivants :

1 = très peu réussi / Blessure superficielle
2 = peu réussi / Blessure assez légère
3 = moyennement réussi / Blessure moyenne
4 = bien réussi / Blessure importante
5 = très bien réussi / Blessure très grave
Revenir en haut Aller en bas
Eternity
Force de l'Univers
Eternity


https://houseofm.forumactif.org https://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 2602

Lun 23 Déc - 23:14
Le membre 'Infinity' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé d'intensité' : 3, 5, 1, 1
Revenir en haut Aller en bas
Kobik Salamander
Entité
Kobik Salamander


https://houseofm.forumactif.org/t3326-kobik-family-means-no-one-gets-left-behind-or-forgotten https://houseofm.forumactif.org/t3300-kobik-un-cube-revant-d-etre
More about you :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Dvgi
I can make you strong again.
I can make you a hero.
Just have faith in you.

Codename : Kobik
Pouvoirs : Le jeu de la perception et ainsi influencer la volonté de la personne ciblé par les yeux bleutés de la jeune femme.

Une projection astrale encore non déclarée qui remplace son don d'ubiquité originel.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr114 / 54 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr113 / 53 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 121
DCs : Anton Ivanov

Dim 29 Déc - 10:22

They all float down here

The Hauting of Magnus House {Event}

C’était de la folie que de se battre face à un tel monstre, mais avaient-elles le choix ? Kobik laissait son instinct agir, décider pour elle, réfléchir pour le groupe. Il fallait prendre par surprise cette créature tentaculaire, chimère de cauchemars les plus monstrueux. Illusions parfaites des terreurs nocturnes d’un enfant, mais elle n’en était plus un. Elle n’était plus cette petite fille apeurée lors de ses premières nuits dans une nouvelle maison. Plus de sanglots ni de crainte de se retourner. Seulement la force de se battre, espérant voir fonctionner son plan. Une idée comme une autre que de servir d’appât, détourner l’attention afin d’offrir la possibilité de sauver Luna et de récupérer les armes. Trois tâches pour trois personnes restantes. Une idée simple, mais dangereuse. La blonde se sentait touchée à la réaction d’Avery, et elle lui offrit un sourire avant d’attaquer la créature.

— Ça va la faire. Ne t’en fais pas.

Quelques mots pour rassurer, pour se rassurer aussi. Elle avait vu Abigail aller aider Luna et Kobik priait mentalement pour que son amie s’en sorte.

Elle avait profité de ce moment pour lancer sa dernière arme improvisée. Deux pieds, deux talons. Elle ne pouvait alors qu’interpeller le monstre, pouvant se vanter de voler toute sa monstruosité à celui du Loch Ness afin de le détourner des autres. Agiter les bras en se déplaçant comme elle le pouvait dans cette bave plus que visqueuse, ralentissant ses mouvements. C’était bien pire que tous les entraînements subis au Shield, elle en était certaine. Le mucus visqueux lui collait aux jambes, l’entravait, mais qui fut bien vite oublié en entendant la touche d’humour de Luna. Elle était sortie et n’en avait pas perdu son ironie habituelle. La blonde en sourit.

— Franchement, je préfère volontiers les vers et autres asticots à ça.

Ce n’était peut-être pas le moment de répondre, mais jouer la corde de l’humour était une façon de ne pas craquer face à l’hystérie de la situation. Elle n’était plus armée et ne pouvait qu’essayer de garder le regard globuleux de l’hybride sur elle. Prier pour qu’elle n’envoie pas voler ses tentacules dans les quatre coins de la pièce. Huit bras contre deux talons, cette idée était déjantée dès la seconde où elle était apparue dans son esprit.

Mais la voix d'Avery la fit de nouveau sourire. Rattrapant habilement l’arme, elle ne perdit pas une seconde à l’analyser dans le moindre de ses recoins. Ce n’était peut-être pas une arme commune pour elle, mais ça restait une arme. Une pointe, une cible et une gâchette. Pas bien compliqué ? Les comparses de la blonde reçurent elles aussi de quoi se défendre. Enfin la situation était renversée à leur avantage. Car si seulement quelques minutes à peine ne s’étaient écoulées depuis la fermeture de cette porte, Kobik avait cette sensation qu’elles étaient là depuis des heures et elle sentait son épaule commencer à la tirailler. Pas bon ça, alors que son médecin lui avait dit que l’articulation était encore fragile. Bien jouée miss, voilà ton retour au Shield encore retardé de quelques semaines.

La jeune femme ne prit pas le temps de médire sur cette pensée. Se mettant en position, elle se concentra sur sa respiration en écoutant Avery mener la danse. Elle était prête.

— Viser la tête.

Un dernier conseil avant de déclencher l’assaut. Le trait fila, unique munition de la blonde. Une nouvelle prière dans l’espoir que cela fonctionne, qu’elles soient toutes libérées de cette immondice sans non. Kobik voyait bien qu’elle avait été touchée. Baissant son arme, elle pouvait voir ce monstre disparaître dans les profondeurs de sa propre bave toujours aussi peu appétissante. C’en était réellement finie ? Elles allaient pouvoir souffler ? C’était bien trop beau pour être vrai.

— Où est-elle ?

Kobik refusait de s’avouer gagnante sans avoir vu l’illusion imploser où le cadavre réel de la créature. Et si cadavre il y avait, il était hors de question qu’elle s’en aille sans un échantillon à envoyer au laboratoire. Il leur fallait savoir ce que c’était et dénoncer ce qui pouvait se tramer dans les obscures coulisses de Genosha. Si tout cela était bien réel, il lui fallait découvrir, comprendre le pourquoi du comment d’une telle situation et si cela était bel et bien orchestré par la princesse rougeoyante ou alors une belle manipulation d’un puissant émergé. Ou encore une fois de Hydra. Après tout, l’hydre, le crapaud tentaculaire... N’y avait-il pas une ressemblance ? La raison de Kobik disjonctait quelque peu, mais la jeune femme ignorait le labyrinthe sans fin de son esprit, bien trop habituée à ses raisonnements des plus illogiques.

Raisonnements d’ailleurs interrompus par ce changement visible. Kobik le vit qu’une fraction de seconde, ces lettres jusque-là non remarquées, changeant le sens d’une phrase. Mais avant même de pouvoir l’interpréter, elle vit un tentacule jaillir pour la percuter de plein fouet. Trop rapide, trop tard pour réagir, la blonde ne put qu’encaisser le coup, se faisant projeter avec force contre un mur. Un juron lui échappa alors qu’une vive douleur traversa son épaule meurtrie ainsi que sa tête. Le crâne avait été le premier à frapper et des étoiles se mirent à danser dans ses yeux alors que ses amies étaient elles aussi en proie à la créature.

Sous la force de l’impact, Kobik avait lâché son arme. Pourtant, elle ne se sentait plus aussi démunie qu’avant. Il lui était impossible de voir l’éclat bleu de ses yeux, illuminant ses iris. Elle sentait ses doigts picoter, non pas de douleur, mais comme une démangeaison. Comme lorsqu'elle sentait parfois une étrange énergie l'envahir, écho de ses émotions.

Alors la jeune femme ne réfléchit plus. Laissant son corps décider pour elle, suivre ces mots qui étaient été interprétés par son esprit. Si elle n’était plus humaine, alors elle pouvait agir. Elle pouvait être celle que certains pourchassaient dans les rues. Si son épaule la brûlait et sa tête la vrillait, elle leva tout de même ses mains en direction de la créature. Il ne fallait pas s’en prendre à ses amis, et c’était cette pensée qui la traversa quand des éclairs jaillirent vers le plafond, au-dessus de l’immondice. Même dans une telle situation, l’agent avait su quoi faire. Quand elle avait compris ce qu’étaient ces petits éclairs parcourant ses doigts, elle n’avait pas voulu toucher le liquide visqueux. Ne pas risquer de blesser ses amis, mais plutôt faire chuter de la pierre sur la bestiole. L’enfouir dans ce manoir. Si tout ressemblait à un film, alors elle allait agir comme dans un film. Tant pis pour l’incompréhension, l’heure était d’aider ses comparses et d’enfin se sortir de là.  
Awful


Résumé:
 

Que dit le dé ? :
 
Revenir en haut Aller en bas
Eternity
Force de l'Univers
Eternity


https://houseofm.forumactif.org https://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 2602

Dim 29 Déc - 10:22
Le membre 'Kobik Salamander' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé d'intensité' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Luna Archelune
Mutant
Luna Archelune


https://houseofm.forumactif.org https://houseofm.forumactif.org/t3989-luna-archelune-un-ange-en-e
More about you : Possède deux chats Norvégiens répondant aux doux noms de Loki et Freya.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr111 / 51 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr111 / 51 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 33

Dim 29 Déc - 18:55


Trente secondes ! C’est tout ce que souhaitait avoir Luna pour le moment. Juste un petit moment de répit pour comprendre ce qui se passait, pour retirer cette affreuse substance qui la maculait des pieds à la tête, pour trouver les failles de cette affreuse créature.
Mais bon apparemment, c’est trop demander. Bien que Kobik ait pu gagner un peu de temps en faisant diversion. À peine eut-elle promis d’offrir un verre gratuit à vie à son bar, qu’elle recevait le trident lancé par Avery. Les options « chaussures d’assauts » étant épuisées, et l’hybride n’appréciant pas l’attention de Kobik, ce dernier commence à suinter de colère et de bave, quoi que ça, c’est déjà le cas depuis un bout de temps.
Elle serra ses mains sur le manche de l’arme, après tout comme s’amusait à lui dire Elédan avec philosophie, « Ce qu’il faut se dire, c’est qu’après cela, les choses ne peuvent pas empirer ! ».
La jeune femme regarda ses vêtements puis la créature, finalement ce n’était peut-être pas le cas cette fois-ci.
L’Italienne se reprit lorsqu’elle entendit Kobik parler d’asticots et de vers, elle sourit à la réflexion de la blonde.
Quand celle-ci donna l’ordre d’attaquer, la rousse ne sut pas d’où lui vint cette impression de facilité à manier cette arme, mais elle s’élança comme elle pût avec le tissu collant sur son corps.
Elle visa la tête comme le conseillait la blonde, elle le toucha comme les autres femmes présentent dans la pièce.
L’affreuse créature tomba dans sa bave après leurs coups.
Trop facile, vraiment trop facile pour être vrai. La créature avait disparu, mais l’Italienne avait l’affreuse impression qu’elle se trouvait tapie quelque part dans la pièce. «Penser positif ! » Dirait Rigel. Elle espérait que cela serait vrai pour une fois.
Elle eut juste le temps de voir étinceler les mots suivant « No more human » avant que les tentacules de l’ombrage-Kraken ne viennent les frapper toutes de plein fouet.
Luna fut projetée contre l’un des murs de la pièce, elle entendit de sinistres craquements provenir de l’un de ses bras. « Ta pensée positive, tu peux te la carrer où je pense Rigel » pensa-t-elle alors.
La douleur qui résulta de cette charmante rencontre, raisonna dans tout son corps, elle eut pendant un bref instant l’impression qu’elle allait s’évanouir dans son intensité était forte.
Soudain, sans qu’elle ne sache d’où cela venait, elle sentit une rage et une force incroyables l’envahirent.
Était-ce, ce que les émergés appelaient les pouvoirs mutants ?
Elle ne savait pas vraiment, mais elle fonça sur le monstre dans l’espoir de le blesser.


Spoiler:
 
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eternity
Force de l'Univers
Eternity


https://houseofm.forumactif.org https://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 2602

Dim 29 Déc - 18:55
Le membre 'Luna Archelune' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé d'intensité' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Avery Burnham
Mutant
Avery Burnham


More about you : {event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Giphy
AVENGERS SQUAD
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Giphy

Codename : Bulletproof (THE GAY DESERVE A BULLETPROOF JACKET #NoMoreLexasDeath hem.)
Pouvoirs : - Arme naturelle : La peau se fond et les bras deviennent translucides. Le processus ne prend qu'une minute à peine pour voir les membres de la gamine, du creux du coude aux doigts les plus fins, pour devenir des lames acérées. Le changement est difficile, fait grimacer la gamine qui ressent une douleur sourde tout le temps que ses armes sont sorties. Mais avec le temps, les lames capables de couper n'importe quel matériel, ou presque, font partie de son corps aux capacités étranges et si convoitées.

{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Tumblr_prvs234Dfn1vmjs6wo3_r1_400

- Dysfonctionnement des armes à projectiles : En réponse à son arme naturelle, celles superficielles, faites pour tirer et non transpercer, se meurent dans un silence étourdissant. Les armes à feux s'enraillent, les missiles refusent d'être tirés, les fusils se vident de leurs cartouches. En présence d'une jeune fille, soudainement, la violence du monde semble ne plus pouvoir frapper. Du moins seulement pour les armes à projectiles et seulement dans un rayon de 300 mètres, ce qui confère une capacité sommes toutes largement limitée. Et quand bien même les armes ennemies volent dans ses mains, Avery ne peut tout bonnement pas les utiliser.


Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr111 / 51 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr111 / 51 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 340
DCs : Daisy / Aelys / Nikki / Kaine / Gwen / Matthew / Heather / Isaac / Luke / Haiden

Dim 5 Jan - 19:24


THEY ALL FLOAT DOWNHERE
The Haunting of Magnus House


Le souffle court, tu pries pour que les paroles rassurantes de Kobik ne se contentent pas de faire jolie et de calmer les battements vivifiés de ton palpitant. Pour autant, vous n'avez, ni l’une ni l’autre, le temps de débattre sur la sainteté et l’assurance du plan. Le temps presse, notamment parce qu’un monstre rôde au-dessus de vos têtes. Alors au prix d’un dernier regard, concerné forcément, tu te plies à la stratégie appliquée. Et pendant un instant, t’as cru que ça allait marcher. La jeune femme effectue une très bonne distraction – sigh – ce qui te laisse le temps de récupérer les armes. C’est presque avec joie que tu gères la distribution de ces dernières, une fois Luna à nouveau sur ses pieds. Pas trop le temps de s’inquiéter de la noyade improvisée, malheureusement, mais tu lui adresses un signe de tête, contentée de la voir toujours parmi vous. Et sans trop savoir quelle mouche te piques, tu te lances à l’attaque. Souriant à la remarque de Kobik, tu te revoies t’éclater sur des jeux de survie en pleine apocalypse quand tu en avais encore le temps. La bonne époque. Si t’avais su, t’aurais largement préféré en rester aux zombies plutôt qu’aux espèces de kraken hybride. Alors, comme toutes les autres, tu t’es élancée. Menant la barque, et avec une certaine fierté, tu dois l’avouer. Et si vous auriez pu crier victoire, tellement vos armes ont chacune su toucher la cible, c’est assez rapidement que tu as déchanté. Parce que justement, quand une cible disparait, on t’a appris que ça représentait rarement quelque chose de bon. « Prenez garde » lâches-tu alors en direction de tes alliées, faisant écho à l’inquiétude de la blonde qui est loin d’être aveuglée. Vous êtes tous sous tension, à tel point que la sorte de phrase dessinée dans la bave manque de t’échapper. Mais à peine tu t’autorises deux secondes pour la déchiffrer que les immondes tentacules de la chose s’échappent de l’eau. Tu hurles, prise par surprise, comme toutes tes camarades. T’as légèrement le réflexe de te jeter sur les côtés avant de sentir l’atrocité te frapper.

Et t’as l’impression que tout tourne au ralenti. Tu vois Luna voler au loin, Kobik et Abigail se faire écarter dans tous les recoins. Et toi ? T’es pas mieux alors que tu sens ton dos frapper une surface dure qui, sous le choc, te coupe totalement ta respiration. Tu finis par tremper à genou dans la bave, suffoquant alors que tu peines à retrouver ton souffle. Il te faut de longues secondes avant que tu ne sois enfin capable de respirer, et lorsque t’inspires et expires ta première bouffée d’air, t’as la gorge en feu et t’as le sentiment que tout ton être va exploser. Avec l’impact, t’as perdu de vue tes camarades, et encore assaillie par ton vol plané, tu ne parviens pas à t’époumoner pour les appeler. Ghh. Mais qu’est-ce que c’est que ce bordel ? Vos armes n’ont donc même pas blessé la chose ? Merde merde merde. C’est un désastre. Mais reprends-toi Avery, t’as pas le temps de chialer. Tu te redresses enfin, toussotant, et tu cherches du regard tes amies. Quand tu les aperçois enfin, et ce que tu vois te fait écarquiller les yeux, encore plus que la créature. D’abord, voici que Kobik semble douée de pouvoirs, puisque des éclairs sortent de ses mains. Du moins c’est ce que tu crois discerner depuis ta position assez distancée. Il t’apparaît qu'elle vise le plafond, évitant intelligemment le liquide, ce qui permet, dans un second temps, à Luna d’attaquer. Ou plutôt de foncer littéralement sur la créature, une sorte de rage dépeignant les traits de son visage. Comme si, penses-tu, elle répond à un instinct primitif.

Soudainement, la crainte que Luna, au même titre que Kobik et Abigail, prennent encore plus cher alors qu’elle se jette sur la bête, t’étreint. Tu jettes un regard confus à la blonde, bien trop concentrée pour te prêter attention, et tu cherches la plus maternelle d’entre vous, en quête de soutien. Puisque deux parmi vous sont déjà parties à l’attaque, il est temps pour les deux restantes de se joindre à elles. Alors, comme en proie à une soudaine prémonition, voilà que tu apposes ta paume contre le mur de la caverne qui t’a si gentiment accueilli. Grimaçant du souvenir vif, tes prunelles s’étirent alors que ta peau prend une teinte, et même une matière, bien plus rocailleuse que ce que tu n’as jamais vu dans ta vie. Okay. Tout va bien Burhnam, tu viens juste d’absorber la matière que tu as touché pour… pour être comme elle ? Bon, c’est très bizarre, mais ça fait rapidement tilt dans ton cerveau. T’es plus une simple mortelle fragile, désormais. T’es bien plus que ça. T’es aussi renforcée et dure que cette caverne qui vous retient prisonnières. Tu souris à cette pensée, te frottant les mains. Si Kobik maintient le cap et qu’Abigail y met du sien, tu peux à ton tour foncer sur la chose comme Luna vient de le faire. Y mettant de toutes tes forces, tu prends la pose, courant dans cette bave comme si elle te t’atteignait plus pour te rapprocher de la créature. Et alors que tu parviens à sa portée, tu te mets de profil, tendant ton bras en arrière, et tu te balances toi-même contre le crapieuvre, t’envoyant valdinguer tel un foutu boulet de canon. « EEEH BANZAIIIIII » hurles-tu sans plus aligner de mots, attendant l’inévitable collision.

code by exordium.




Résumé :
 

Intensité:
 

___

Secret and Lies
I know all your secrets, I know all your lies. I know where you keep 'em, Buried deep inside. Despite all your efforts, no, you can't hide your secrets and lies.


Revenir en haut Aller en bas
Eternity
Force de l'Univers
Eternity


https://houseofm.forumactif.org https://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 2602

Dim 5 Jan - 19:24
Le membre 'Avery Burnham' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé d'intensité' : 3
Revenir en haut Aller en bas
Abigail Nivans
Humain
Abigail Nivans


https://houseofm.forumactif.org/t3888-abigail-nivans-dancing-with-a-stranger https://houseofm.forumactif.org/t3866-abigail-nivans-i-hope-you-
More about you : {event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Tumblr_pmktcfg78Y1v7irlyo3_r2_250
Codename : Les habitants de son village natale l'appelle la Protectrice.
Pouvoirs : Humaine, les capacités d'Abigail ne sont amplifiées que lorsqu'elle est en contact avec une vieille lance Africaine qui l'a choisie comme propriétaire. L'arme, habitée par l'esprit d'un ancien guerrier, lui confère une plus grande force, une plus grand agilité et lui permet de ressentir les dangers imminents.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr112 / 52 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr110 / 50 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 67
DCs : April . Ann . Harry . Gemma . Noah . Samira . Zhenya

Mar 7 Jan - 18:44
The Haunting of Magnus House
EXORDIUM.
Cette Luna ne cessait de l'étonner. Alors même qu'elle avait échappé de peu à la mort, Abigail étant parvenu à la sortir de cette bave gluante absolument immonde, la rouquine reprenait des blagues. Il fallait croire que certaines personnes se cachaient derrière l'humour pour accepter les évènements. Elle lui accorda un sourire lorsqu'elle la remercia et reporta son attention sur la créature qui les menaçait toujours. Kobik avait perdu ses deux chaussures mais, heureusement, la plus jeune d'entre elles revint avec des armes et une lance atterrit dans la main d'Abigail. Celle-ci, quand elle la vit venir à elle, se demanda comment elle allait bien pouvoir manipuler un tel objet. Pourtant, maintenant qu'elle possédait l'arme, elle se sentait étrangement à l'aise, comme si la sensation de cette lance ne lui était pas inconnue. Elle ne se posa pas de question, profitant de cette confiance que lui apportait cet équipement pour se mettre en position de défense, bien plus rassurée qu'elle ne l'était quelques secondes plus tôt. Désormais, elle pouvait blesser la créature si celle-ci venait à attaquer. Et c'est précisément ce qu'elle fit.

Kobik disait de viser la tête. Ok, c'était la meilleure idée. Essayant de garder un regard concentré sur la créature, Abigail donna un coup lorsque cette sorte de crapaud ou pieuvre, elle ne savait toujours pas comment l'appeler, l'approcha. La pointe de sa lance blessa la créature, juste assez pour la repousser. Ses coéquipières aussi attaquaient avec leurs armes et toutes furent sur leurs gardes quand le monstre s'enfonça dans sa bave et disparut. Quelque chose disait à Abigail que ce n'était pas le fin. C'était trop beau pour être vrai. C'est alors qu'elle vit un message apparaître à la surface du liquide.

- No more mut...

Elle n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'un tentacule arriva soudainement et la propulsa en arrière. Son dos heurta une surface dure, lui coupant la respiration pendant quelques secondes. Un instant, elle paniqua, ne parvenant pas à retrouver de l'air mais elle fit en sorte de se calmer et repensa à quelques conseils donnés par son fiancé si jamais une situation comme celle-ci arrivait. Quand ils avaient eu cette discussion, c'était surtout pour savoir quoi faire si cela arrivait à un des enfants. Elle ne pensait pas qu'elle appliquerait ces conseils sur elle-même. Heureusement, elle parvint à retrouver de l'air dans ses poumons et se releva difficilement, la bave entravant ses mouvements. Elle reprit sa lance et observa autour d'elle. Kobik et Luna avaient déjà attaqués, la dernière prit d'une rage folle ce qui l'étonna. Elle posa alors son regard sur Avery qui l'observait aussi. Elle lui adressa un mouvement de tête pour qu'elles attaquent toutes deux. Néanmoins, Abigail ne s'était pas attendue à voir la jeune femme se changer en pierre.

- C'est ça un mutant? se demanda-t-elle dans un murmure.

Pas le temps de réfléchir davantage à la question. Elle devait agir. Et c'est là qu'elle sentit un nouvel élan de confiance monter en elle. Tel Jack Frost et son bâton, elle porta sa main libre et sa lance en avant, en s'attendant à voir, sans savoir pourquoi, de la glace surgir.



résumé:
 

intensité:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eternity
Force de l'Univers
Eternity


https://houseofm.forumactif.org https://houseofm.forumactif.org
More about you : « Before you stands the embodiment of actuality. We may exist in myriad fashions and over the millennia have. So do not pester us with matters of little import, for unlike ourselves, our patience is not without limits. »
Codename : Eternity.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 2602

Mar 7 Jan - 18:44
Le membre 'Abigail Nivans' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé d'intensité' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Infinity
Force de l'Univers
Infinity


More about you : « Two realities cannot survive on the same plane of existence. To avert this disaster you must immediately depart this reality and never again return. [...] Then let us restore astral equilibrium, in the hope that it will also avert the tragic fate that presently awaits us. »
Codename : Infinity.
Emergence :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Maitrise :
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr115 / 55 / 5{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} Fonddr11
Messages : 242

Dim 12 Jan - 19:57

The Haunting of Magnus House
Cinquième tour


/!\GROUPE 2 SEULEMENT/!\

{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery} WCrumoi


Eh bien, eh bien, mesdemoiselles, le succès est assez partagé vous concernant. Tandis que des petits flocons meurent au pied de certaines, partant à l’opposé des flux d’électricité qui volent partout, et surtout sauf où il faut, deux autres parmi vous parviennent à sonner suffisamment la créature pour la faire tituber. Sous les coups donnés et balancés sans pitié, entre une rage partagée et un boulet de canon explosé, la chose se secoue dans tous les sens. La douleur qui la frappe de plein fouet lui fait perdre le contrôle, et ses tentacules s’étendent de tout leur long, choquant les murs de la pièce qui vous retient prisonnières. Les plus vives d’entre vous auront aperçu brièvement votre porte s’ouvrir, vous faisant convoiter une sortie tant souhaitée. Mais c’est sans compter sur les parois qui s’effritent avant d’éclater brutalement sous les assauts de la créature énervée. Est-ce qu’elle cherche à vous attraper ou seulement à s’échapper ? Rien n’est moins sûr, mais dans tous les cas, vous vous sentez être emportées par un courant ravageur. Certaines n’ont pas de chance, elles sont projetées à toute vitesse contre les murs, cognant les parois qui les balancent dans tous les sens. Avant que le courant ne s’arrête brutalement et que vous constatez avoir drastiquement changer de pièce pour… vous retrouver dans une autre caverne. Mais cette fois-ci, vous n’êtes plus seules dans votre détresse. Quatre autres âmes esseulées ont eu l’honneur de se ramasser cette vague de substance en pleine tronche. Et si vous pensiez avoir échappé un bref instant à la créature, ne vous faites pas de fausse illusion. Car ce qui se dresse devant vous est encore pire que ce que vous avez pu voir auparavant. Désormais, il n’y a pas qu’un seul crapaud, qui vous fait face. Il y a aussi une immense Dame, digne d’une horrible sorcière qui vous dévisage avec hargne. Et chacun vous promet monts-et-atrocités en perspective. Et dire que vous le savez, tout ceci n’est rien comparé à ce qui est à venir.


► EXPLICATIONS



/!\ Attention, votre groupe doit désormais se rendre dans le sujet du groupe 4 pour participer à la suite des événements. Merci de bien prendre connaissance des explications indiquées dans le post du MJ.

Ce sujet est désormais verrouillé, il n'y a plus d'intérêt à y poster. /!\



HOUSE OF M(emories)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
{event} They all float down here {Luna & Abigail & Avery}
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boyz’n the Hood, la loi de la rue .:DVDRip – FR:. excellent film alala, mon préféré, je vous le conseille ;)

House of M :: GENOSHA :: AROUND THE WORLD-
Sauter vers: