RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Like troubled water running cold • ADRIAN
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Adrian Ettore
Bug de la matrice
Adrian Ettore


https://houseofm.forumactif.org/t4148-like-troubled-water-runnin
More about you : Like troubled water running cold • ADRIAN 53f0
Codename : Corrado
Pouvoirs : Dons primaires innés accordés par sa nature :
Luminescence son corps émet une lueur qu'il peut étendre ou amenuiser, changer son intensité et son ampleur. Manipulation de la lumière l'énergie lumineuse peut être contrôlée et manipulée, d'origine naturelle ou artificielle, tant qu'une source est à proximité. Contrôle du plasma l'ultime manifestation de ses capacités, son paroxysme, se trouvant être en cette habilité à conjurer des éléments du quatrième état de la matière.
Le contrôle du plasma étant le level final de ses pouvoirs, cette capacité lui est tout d'abord inaccessible, il se retrouve à être bloqué et à saigner du nez, à trembler et à presque perdre connaissance à chaque fois qu'il tente de s'en approcher.

Dons accordés par le toucher divin :
(interférence statique) son esprit le rend indétectable par autrui, et l'empêche d'être soumis au contrôle mental que de sombres âmes peuvent enclencher. (perception aura) capacité de ressentir les auras des esprits alentour et de visualiser les émanations qui en découlent, permettant ainsi de discerner les mensonges et la peur, dans l'épanchement des émotions fluidifiées. (conscience cosmique) sensibilité exacerbée en ce qui concerne sa sécurité, sensation d'être écrasé dès lors qu'un danger pour sa sûreté l'approche de trop près.
Les dons accordés par la divinité étant bien trop puissants pour lui, chaque utilisation de ces pouvoirs absorbent une partie de son être, le faisant souffrir atrocement, de par l'imposante prestance de ceux-ci. Il finit par être presque effacé, soumis à leur poigne et leur intensité. Contrôlé par le don, et non en contrôle du don.

Like troubled water running cold • ADRIAN 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f75497254394a49716277344950773d3d2d3731373730333835322e313539353734666362643661363966623930303532373330353630342e676966?s=fit&w=720&h=720
Emergence :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr110 / 50 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Maitrise :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr110 / 50 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Messages : 8
DCs : TOO MUCH

Mar 31 Déc - 23:51

Adrian Ettore
Sorcier ◊ 34 ans ◊ Civilians (futur Rebels)


Identity Card

Nom : Ettore, nom de famille originel, porté par le pater, offert à l'héritier.
Prénom(s) : Adrian, un prénom portant les origines latines du côté maternel.
Alias : Corrado.
Âge : 34 années dépassées sur le carnet de son existence.
Lieu de naissance : Bologne, dans l'une des provinces d'Italie.
Orientation sexuelle : Hétérosexuel, son cœur n'est attiré que par les courbes féminines.
Situation : Célibataire sur le papier, encore amoureux d’une compagne passée.
Métier : Agent de sécurité au Mermaid’s Cove.
Émergence : I.
Maîtrise : 0.
FT David Castañeda une beauté rare à l'attrait particulier.
Que pensez-vous des émergés ? Il n'en laisse écouler aucune information à ce sujet, vis-à-vis de son ancienne position. Il préfère garder son avis pour lui, même si les remarques manquent de fuser face à l'adversité. Il ne comprend plus toute la haine envers ces individus qui n'ont rien demandé. Il les voit plus comme des personnes qui doivent être entourées et aidées, plutôt que des menaces, comme il a pu le penser par le passé. Il est de leur côté, pro-émergé, mais cache cette vérité, encore point certain de totalement l'accepter.

Lunaeye


POWER
Dons primaires innés accordés par sa nature :

Luminescence son corps émet une lueur qu'il peut étendre ou amenuiser, changer son intensité et son ampleur. Manipulation de la lumière l'énergie lumineuse peut être contrôlée et manipulée, d'origine naturelle ou artificielle, tant qu'une source est à proximité. Contrôle du plasma l'ultime manifestation de ses capacités, son paroxysme, se trouvant être en cette habilité à conjurer des éléments du quatrième état de la matière.

Le contrôle du plasma étant le level final de ses pouvoirs, cette capacité lui est tout d'abord inaccessible, il se retrouve à être bloqué et à saigner du nez, à trembler et à presque perdre connaissance à chaque fois qu'il tente de s'en approcher.



Dons accordés par le toucher divin :

(interférence statique) son esprit le rend indétectable par autrui, et l'empêche d'être soumis au contrôle mental que de sombres âmes peuvent enclencher. (perception aura) capacité de ressentir les auras des esprits alentour et de visualiser les émanations qui en découlent, permettant ainsi de discerner les mensonges et la peur, dans l'épanchement des émotions fluidifiées. (conscience cosmique) sensibilité exacerbée en ce qui concerne sa sécurité, sensation d'être écrasé dès lors qu'un danger pour sa sûreté l'approche de trop près.

Les dons accordés par la divinité étant bien trop puissants pour lui, chaque utilisation de ces pouvoirs absorbent une partie de son être, le faisant souffrir atrocement, de par l'imposante prestance de ceux-ci. Il finit par être presque effacé, soumis à leur poigne et leur intensité. Contrôlé par le don, et non en contrôle du don.


MAKE A WISH

Il n’a réalisé aucun souhait dans sa vie passée. Aucune volonté ne surpassant sa conscience. Nulle pensée hasardeuse et envieuse qui outrepasse ses restrictions. Il n’a jamais voulu changer quoique ce soit, estimant que toutes les épreuves traversées ont su le guider sur le chemin de sa destiné. Toutes les peines chagrinées et les échecs essuyés, ne l’ayant que fait grandir et mûrir, malgré les pertes comptabilisées. Son existence en cette nouvelle réalité, seulement perturbée par l’amertume d’une divinité. Le dieu ayant regretté, les remords le rongeant, au point qu’il souhaite n’avoir jamais approché ses sujets. Que son don ne les ait point touchés, et qu’ils ne soient plus, à ses affaires divines, mêlés.




ÉMERGENCE

Les images d’une vie passée ne sont que floues à son intérêt. Fugaces impressions et sensations qui le font parfois frissonner. Il se sent parfois comme étranger à sa propre réalité. A le sentiment de n’être que spectateur de ces scènes jouées, à moitié éveillé. Il les évince de son esprit, les chasse sans plus s’y intéresser. Il est intrigué, mais doit rester concentré. Ne peut s’accorder le bénéfice du doute quand rien n’est encore précisé.


behind the screen
◊ Pseudo :  Armaggeddon, Dark Lord of them all. ◊ Age : 24 trop longues années. ◊ Pays : Le Coq. ◊ Inventé, Scénario, Marvel : Inventé mixé à un ancien Marvel tenté Like troubled water running cold • ADRIAN 3603413558. ◊ Je souhaite être parrainé.e : Always Like troubled water running cold • ADRIAN 1033788476 ◊ J'ai découvert le forum grâce : J’ai trouvé une porte, j’l’ai ouverte et chui rentrée comme si c’était chez oim Like troubled water running cold • ADRIAN 514584721 ◊ Multicompte : Je ne vois pas de quoi vous parlez Arrow ◊ Un dernier mot : Bonne année ! Like troubled water running cold • ADRIAN 106055577

HOUSE OF M(emories)


___


I feel it in my bones
I won't be grain of sand. Slippin' down the hour glass. Watchin' every minute fall through. I will pay the price. Never satisfied, I'm never gonna be refused. •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Adrian Ettore
Bug de la matrice
Adrian Ettore


https://houseofm.forumactif.org/t4148-like-troubled-water-runnin
More about you : Like troubled water running cold • ADRIAN 53f0
Codename : Corrado
Pouvoirs : Dons primaires innés accordés par sa nature :
Luminescence son corps émet une lueur qu'il peut étendre ou amenuiser, changer son intensité et son ampleur. Manipulation de la lumière l'énergie lumineuse peut être contrôlée et manipulée, d'origine naturelle ou artificielle, tant qu'une source est à proximité. Contrôle du plasma l'ultime manifestation de ses capacités, son paroxysme, se trouvant être en cette habilité à conjurer des éléments du quatrième état de la matière.
Le contrôle du plasma étant le level final de ses pouvoirs, cette capacité lui est tout d'abord inaccessible, il se retrouve à être bloqué et à saigner du nez, à trembler et à presque perdre connaissance à chaque fois qu'il tente de s'en approcher.

Dons accordés par le toucher divin :
(interférence statique) son esprit le rend indétectable par autrui, et l'empêche d'être soumis au contrôle mental que de sombres âmes peuvent enclencher. (perception aura) capacité de ressentir les auras des esprits alentour et de visualiser les émanations qui en découlent, permettant ainsi de discerner les mensonges et la peur, dans l'épanchement des émotions fluidifiées. (conscience cosmique) sensibilité exacerbée en ce qui concerne sa sécurité, sensation d'être écrasé dès lors qu'un danger pour sa sûreté l'approche de trop près.
Les dons accordés par la divinité étant bien trop puissants pour lui, chaque utilisation de ces pouvoirs absorbent une partie de son être, le faisant souffrir atrocement, de par l'imposante prestance de ceux-ci. Il finit par être presque effacé, soumis à leur poigne et leur intensité. Contrôlé par le don, et non en contrôle du don.

Like troubled water running cold • ADRIAN 68747470733a2f2f73332e616d617a6f6e6177732e636f6d2f776174747061642d6d656469612d736572766963652f53746f7279496d6167652f75497254394a49716277344950773d3d2d3731373730333835322e313539353734666362643661363966623930303532373330353630342e676966?s=fit&w=720&h=720
Emergence :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr110 / 50 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Maitrise :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr110 / 50 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Messages : 8
DCs : TOO MUCH

Mar 31 Déc - 23:57

"No sweet dream, but a hell of a night"


before genosha

1986

Les cris de douleurs se réverbèrent dans la pièce plongée dans la semi-obscurité. Des bougies illuminent quelques pans en particulier, dessinant des ombres sur les visages creusés. Les traits concentrés au dessus du corps de la mère mortifiée en train d’offrir la vie. Ses traits à elle sont étirés, tandis qu’elle épuise ses forces pour accueillir au monde son enfant en danger. Son fils, qui peine à s’extirper de ses entrailles, et dont l’énergie vitale semble même s’amenuiser. Sa naissance altérée par un hasard brusqué. Son arrivée n’étant plus qu’un semblant de mauvais présage. Augure n’annonçant plus qu’une ombre supplémentaire au tableau déjà déchirant. Le petit être n’est plus dans la capacité de se mouvoir. Immobile, figé. Mort avant même d’être né. Encore coincé en ce foyer censé accueillir la vie. Il a succombé, et la mère ressent en sa poitrine, son organe se briser. Cœur fragilisé alors que les larmes s’écoulent sans jamais s’arrêter. Elle hurle, son mari sentant sa détresse et son chagrin, ne pouvant plus que lui prendre la main. La mère supplie, prie dans son esprit. Demandant à ce que son fils lui soit rendu. Qu’il ne soit pas dans les limbes, perdu. Le désespoir fait resurgir ses pouvoirs, et les flammes des bougies s’intensifient. Se mouvant ardemment alentour, prêtes à tout consumer. La perte subie est telle, que la mère a l’impression d’être enlacée par le toucher glacé de l’inanité. Mais au cœur de la tourmente, une présence fugace semble réchauffer son esprit, raviver l’espoir en son cœur ravagé. Elle rouvre ses yeux, rougis, les paupières gonflées, et son regard se perd sur les contours éthérés se fondant presque dans le plafond décrépi. Les formes lui sont floues et il lui est impossible de décrire précisément les détails au travers des larmes. Mais cette simple vision lui accorde un bref instant de lucidité. Je vous en prie… Par pitié… Du bout des lèvres, elle murmure une supplique à la divinité, qui la contemple et la perçoit de ses multiples sens. Un court moment de flottement, une considération. Le poids de la douleur, la sincérité de la souffrance. La contrepartie accueillie sans même rechigner. Une seconde de silence. Et un fugace mouvement. Les lueurs oscillent avant d’être étouffées, les flammes s'éteignant dès lors que le geste divin est entamé. L’obscurité règne, l’incompréhension des soignants également. Le père se fige aux côtés de sa femme, allongée. La mère tend sa tête en arrière, serre plus fermement sa poigne sur la main de son amant. Et au même instant, une lueur opalescente émane de ses entrailles, dessinant les contours de l’être perdu, mais plus à tout jamais. La forme de l’enfant se meut doucement, alors que son arrivée reprend plus aisément. Il est extirpé avec la plus étrange des facilités, l’accouchement désormais bien passé. Le bébé aux creux des mains, pousse ses premiers cris, perçant les tympans des parents et soignants. Il luit dans la nuit, alors que son prénom est prononcé. Adrian est un miraculé.


1993

Adrian s’aventure entre les bicoques disposées, arpentant les allées terreuses de leur village reculé. Quelques enfants jouent dehors, riant gentiment, alors que les adultes s’adonnent à diverses activités. Assurant la stabilité de la communauté en la maintenant active, lui permettant de proliférer. Le jeune garçon entend les voix sans toutefois les distinguer. Les échos se faisant plus durs sur son passage, les paroles comme chuchotées. Imperceptibles, ne l’évinçant que plus encore depuis ces sept dernières années. Il se sent désespérément isolé. Aucun ami à compter parmi ses proches, ni un seul allié. Seuls ses parents encore et toujours à ses côtés. Il erre parmi l’indifférence, et la crainte engendrées. La communauté ne l’a pas rejeté pour les circonstances particulières entourant sa naissance, mais elle ne l’a pourtant point accepté. Adrian n’est qu’un enfant qui ne comprend pas la situation. Qui n’a sous les yeux que cet écart creusé entre lui et autrui. Sans aucune explication, seulement des suppositions. Des assomptions et des extrapolations. Il n’est qu’un gamin qui se met en tête que la raison derrière tout cela réside en sa simple existence. Que le problème, c’est lui. Et cette croyance plombe plus encore son humeur déjà bien sombre. Alors même qu’il ne le réalise pas vraiment. Et sans qu’il ne le remarque également, ses pouvoirs se manifestent inconsciemment. La lueur écrasée sur les surfaces réfléchissantes sont subitement plus opaques, plus aveuglantes. Les reflets des rayons solaires parsemant les côtés des maisons et le terrain terreux, sont plus vifs et scintillants. Brillance ardente tandis que ses iris sombres blanchissent faiblement, s’approchant d’une teinte opalescente. Un voile nacré recouvrant son regard perdu dans l’inanité. A peine quelques secondes, pour que la manifestation s’imprègne en la réalité. Et déjà envolée tandis qu’il secoue la tête. Vapeur évaporée alors qu’il s’arrache de ses contemplations. Adrian se détourne, reprend sa route. Loin de tout et de tous.


2001

Le liquide carmin s’écoule sur le sol à peine séché de la dernière pluie. Jonchant la terre et s’étalant à perte de vue. Les corps tombés des disciples de la communauté, n’encensant que plus encore l’horreur perpétrée. Le paysage est plus sombre que jamais. Un carnage orchestré. La désolation semble flotter dans les airs telle de la fumée, et chaque pas est un supplice à affronter. Surmonter la pression constante sur sa peau, la tension en l’atmosphère qui crépite sur ses contours et lui intime de reculer. Outrepasser l’odeur persistante et âcre qui agresse ses narines à la moindre inspiration. Sa gorge le tiraille, et les particules picotent dangereusement ses poumons encombrés. Il peine à respirer et avancer est devenu une torture tant il a la sensation d’être oppressé. Repoussé au moindre pas effectué. Ses muscles tendus sont compressés par cette force invisible qu’il peine à discerner autrement que par ces perceptions. Son regard impuissant se pose sur les cadavres qui reposent à ses pieds, les larmes brouillant sa vision déjà altérée par la tempête s’étant levée. Le ciel semble déchiré, fendu. Une fracture rouge et noire parsemant le firmament. Présage d’orage et de sang versé, une électricité statique régnant alentour. Un obstacle d’énergie descendant de la voûte céleste assombrie, et s’écrasant sur le lieu sacré de leur propre maison. Marquant une délimitation tout autour de leur antre, de leur sanctuaire. Tel un champ de force impossible à traverser. Adrian cligne des paupières alors qu’il parvient enfin à s’approcher de quelques pas, malgré les efforts l’ayant éreinté. Sa respiration se bloque à même ses poumons comprimés tandis que son regard découvre une nouvelle horreur orchestrée. L’adolescent finit par s’écrouler. Juste là, à ses côtés, son père a succombé. Face contre terre, son sang épanché. Et Adrian ne parvient même pas à hurler. Les perles salées s’écoulent sous le choc qui le percute de plein fouet, mais il ne peut rien faire d’autre que de rester figer. Écrase par la force qu’il ne parvient à contrer. Il parvient tout de même et après de longs efforts à redresser le visage pour que ses iris se perdent sur leur habitation. Les couleurs se mélangent subitement, alors que quelque chose s’active en son être. Le pouvoir divin accordé qu’il ne pourra jamais maîtriser. Deux auras distinctes émanent de la maisonnée, l’une brillante comme jamais. Sa mère, qui combat pour sa vie. Sa survie, en utilisant ses pouvoirs pour contrer la seconde aura, bien plus sombre. Bien plus vicieuse et néfaste. Plus poignante et étouffante. Une aura divinement maléfique, qui ne laisse que terreur sur son passage. Désolation et douleur, tourment et horreur. Elle appartient à cet être qui a ravagé la communauté. A cette divinité diabolique, ennemie jurée de celle l’ayant ramené à la vie. Même s’il ne le sait point, et ne le saura peut-être jamais. Et en l’instant, sous le poids de toutes ces sensations qui l’assaillent inlassablement, il se sent impuissant. Ses épaules s’affaissent, ses paupières se ferment. Son souffle le quitte et Adrian sombre dans l’inconscience. Accueillant la douceur de l’instant salvateur, et l’obscurité où il n’est plus que la seule lueur.


2005

Il se sent comme emporté par un courant. Une substance intangible l’entourant, berçant son esprit prisonnier. Le guidant dans l’obscurité qui règne en cet endroit isolé. Étendue immense que lui seul peut arpenter. Il a sombré dans l’inconscience, à nouveau. En effleurant le chaos désordonné des souvenirs passés durant un temps indéterminé. Désormais piégé dans l’accalmie du désert obscur de ses pensées. Sarane l’a prévenu pourtant, que de trop forcer sur ses capacités n’allait que lui nuire et le vider. De son énergie, de sa poigne sur la substantialité. Sa propre emprise lui échappant, glissant entre ses doigts telle de la fumée. Elle l’avait prévenu mais Bastian l’avait quelque peu agacé, le provoquant contre son gré. Et bien évidemment, Adrian n’a pas résister. Voulant lui prouver ses torts, lui montrer qu’il est bien plus fort. Mais la réalité l’a rattrapé, alors que ses pouvoirs s’épanchaient plus vivement. Lui claquant une migraine atroce provoquée par la luminosité. Du sang s’est écoulé de son nez, et il s’est mis à trembler comme jamais, avant de finir effondré. Immobile à même le sol de leur cabane planquée. Et désormais, il se retrouve ici. Sans pouvoir y réchapper dans l’immédiat. Il ne peut seulement qu’errer entre les filaments effilochés de ses pensées, là où le hasard peut bien le guider. Se laisser porter vers les images fugaces que son inconscient veut lui montrer. Mais seule l’obscurité l’entoure présentement, et le silence est l’unique sonorité l’accompagnant. Il n’a aucune idée depuis combien de temps il se trouve ici, la notion même de temporalité lui échappant tant cela est en ce lieu, étranger. Son attention toute perturbée, entre le chaos provoqué par ses pensées, et l’accalmie de l’inanité. Il vacille, flotte, ne ressent rien si ce n’est la sensation d’homéostasie. Complétude et stabilité. Aucune douleur, aucune peine ne venant le chagriner. Il est bien, et à la fugace pensée de vouloir rester ainsi à jamais. Mais elle est subitement évincée alors qu’une lueur sans pareille se met à scintiller devant lui. Une forme abstraite se dessinant dans la luminosité. Les contours contrastant parmi le paysage inexistant et absent. Seule source d’intérêt, captant son attention instantanément. Impossibilité de parler tant la prestance est imposante. Mais l’autre décrit son intention sans trop attendre. L’exprimant d’une voix perçant le silence, une sonorité qui vibre contre lui, les ondes caressant son être. Un écho réverbéré, tandis qu’une identité s’imprègne en cette réalité. Devant lui, là, dans les méandres de son propre esprit, se tient la divinité. Celle qui l’a ramené à la vie, sans pour autant le lui indiquer. Le secret semblant à jamais gardé, jusque dans ces tombes éthérées. Et elle se présente enfin à lui après toutes ces années. Faisant vibrer l’écho du toucher divin l’ayant ressuscité. Adrian ressent toute l’envergure de cette situation, l’ampleur de cette présentation. Cette rencontre, changeant sa vie à nouveau, et pour la seconde fois de son existence, à jamais. Tandis que le nom de la divinité résonne encore dans ses pensées sans s’estomper. Quetzalcóatl.


2008

Le temps passé suite à la rencontre fortunée s’est depuis longtemps écoulé. Des années effilées entre ces mêmes murs, où il s’est entraîné tel un acharné. Puisant en son énergie tant physique que magique, dévorant tous les bouquins et parchemins sur la sorcellerie. La planque ressemble bien plus à un repère d’apprentis sorciers, qu’à un foyer.  mes encore fébriles, guidées par la divinité que seule Sarane peut percevoir à toute heure de la journée. Une habilité particulière, dont lui-même ne peut disposer. Il la ressent alentour cependant, ainsi que dans son esprit, du fait du don accordé. Mais Bastian lui, n’a aucune connexion pouvant lui être relié. Prétend également ne pas être déçu d’être exclu quand la divinité se met à leur parler. Et même si leur relation n’est pas des plus amicale en l’instant présent, Adrian ne peut s’empêcher de se sentir désolé pour lui. Bien que l’homme plus âgé continue pourtant de s’entraîner, afin de parvenir à ce niveau estimé. Le jeune ressuscité peut ressentir son éreintement et son épuisement à chaque fin de session. Bastian se tue à s’améliorer, et cet aspect semble inquiéter sa grande sœur, Sarane, qui pourtant ne l’empêche pas de s’y adonner. Adrian comprend la raison de cette absence de limites imposées, lorsque Bastian parvient à lancer ses premiers sorts parfaitement exécutés et non à moitié foirés. Ainsi que, plus tard, quand il réussit à maintenir un sortilège plus longtemps qu’à l’accoutumée. Et qu’en réponse à ce succès, le visage de Sarane s’illumine de fierté. Leur relation si poignante et pure qu’elle rappelle à Adrian ce qu’il a manqué depuis son premier cri poussé. Il a perdu ses parents, et désormais, ces deux adelphes sont la seule sorte de famille qui semble lui rester. Et ce sentiment est le seul auquel il tente de se raccrocher, pour pouvoir continuer. Il refuse de retomber dans cette solitude amère qui l’a longtemps accompagné dans son passé. Malgré les difficultés, il parvient à avancer, et à s’améliorer. Approchant de la maîtrise parfaite de la lumière naturelle, lorsqu'il sort sous le soleil en journée et auprès de bougies éclairantes durant la soirée. Il découvre également qu’il peut maîtriser la lumière artificielle, les ampoules de quelques appareils oscillant lorsque son attention s’y concentre dessus totalement. Il en a fait exploser plus d’une au tout début, les éclatements soudains ayant permis de réaliser l’étendue de ses capacités. Mais désormais son pouvoir semble enfin se stabiliser. Ce n’est pas encore parfait, mais pour lui c’est déjà un succès.


2013

Un silence absolu persiste en l’instant. Seulement perturbé par les froissements de parchemins étalés sur la table. Examinés par le regard avide et intéressé d’Adrian qui se concentre sur la lecture d’un énième sortilège complexe à exécuter. Il est seul en ce jour particulier. Bastian s’est rendu auprès d’autres individus, eux aussi touchés par la divinité, afin de tenter de les rallier à leur cause inespérée. Dernièrement, la trinité a découvert que les adeptes ayant reçu le don accordé par Quetzalcóatl sont pourchassés par une toute autre divinité. Mictlantecuhtli. Ennemie de la première, et la même qui a décimé la totalité de sa communauté, il y a déjà douze années. L’étau se resserre alors que les nouvelles circulent sur les causes surnaturelles entourant la mort de ces personnalités. Elles ne sont pas épargnées même dans leur décès. Et Sarane suspecte que Mictlantecuhtli en a après lui aussi. Qu’il ne va pas tarder à s’en prendre à eux, s’ils n’agissent pas rapidement. Ainsi, tandis que Bastian s’est rapproché de la piste des autres survivants graciés, Sarane s’est rendue auprès d’un autel oublié. Pour tenter de contacter une énième divinité, familière à celle les accompagnant déjà, au travers d’offrandes bien précisées. Chacun allant quémander une aide qui leur sera précieuse lors du moment de la confrontation sacrée. Tandis que lui, reste en arrière, planqué. Passant son temps à s’attarder sur des sortilèges plus ardus et sombres qu’à l’accoutumée. Comme aujourd’hui. Mais sa séance instructive est carrément ébranlée, alors que l’entrée principale de leur repère est subitement obstruée. Bastian contraste dans l’encadrement avant de s’accoler à la surface, hors d’haleine, et l’expression paniquée étirant ses traits interpelle directement Adrian, qui en lâche les parchemins cornés. Bastian ? Il ne répond pas, son regard se perd dans le vide alors que ses doigts se crispent sur la porte. Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Sa respiration se fait plus hachurée, alors qu’Adrian maintient la sienne avec difficulté. Il n’aime vraiment pas ce silence, ni l’air apeuré sur le visage de son grand frère. BASTIAN ! L’écho brusqué a le mérite de faire sortir Bastian de sa léthargie, et ce dernier finit enfin par s’exprimer. Il les a tous tués. Adrian sent un poids s’écraser en sa cage thoracique, l’empoignant douloureusement. Une vague glaciale déferle en ses entrailles, alors que Bastian plante son regard plein de crainte et de regrets dans le sien. Adrian sent sa respiration se bloquer à même sa gorge, et ses muscles se tendent. Il tremble, totalement crispé. Incapable de bouger. Jusqu'à ce que Bastian ne s’élance au loin de l’entrée, pour se rendre au cœur de la planque. Fouillant leurs affaires pour n’en prendre que le stricte nécessaire. La précipitation se faisant pressante, alors qu’il exprime l’urgence de la situation. On doit se casser. Et prévenir Sarane. Avant qu’il ne soit trop tard.


2020

UC




after genosha


UC



HOUSE OF M(emories)


___


I feel it in my bones
I won't be grain of sand. Slippin' down the hour glass. Watchin' every minute fall through. I will pay the price. Never satisfied, I'm never gonna be refused. •• ALASKA

Revenir en haut Aller en bas
Silke M. Harfn
Asgardien
Silke M. Harfn


More about you :
Like troubled water running cold • ADRIAN LE-PLUS-BEAU-SHIP-F-F
Codename : Munin
Emergence :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr112 / 52 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Maitrise :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr112 / 52 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Messages : 365
DCs : tellemnt plein

Mer 1 Jan - 1:42
TOII TOIIII *lance des pop corns sur l'autre là* Puff comme tu m'a abandonné. Je te jure! je t'en voudrai pour l'éternité na!


Amuse toi bien avec ce perso. Fait nous plein de rp!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Elias Callahan
Démon
Elias Callahan


https://houseofm.forumactif.org/t4039-elias-callahan-within-the-shadows-within-pain https://houseofm.forumactif.org/t4025-i-m-the-poison-in-your-bon
More about you : Like troubled water running cold • ADRIAN 191027042832883502

Démon de la Traîtrise ; « Arioch », Duc des enfers, Seigneur des Sept ténèbres, Chevalier des Epées : Seigneur inconstant du mensonge, de la traîtrise et de la corruption. Parfois appelé « Arük », « Ariokar » ou encore « Ariokan ». Certains raconteraient même qu’il est en réalité l’archange déchu Arkaël.
Codename : Arioch, Arük, Ariokar, Ariokan, Arkaël et biens d'autres encore selon les périodes et les cultures.
Pouvoirs :

- Intemporalité – Le temps n’a aucune emprise sur lui. Il ne vieillit donc jamais.

- Manipulation/ Possession - Elias étant spécialisé dans la traîtrise et le mensonge, il ne semble pas bien étonnant qu'il possède la capacité de briser les esprits afin de les mener à des pactes pourtant inutiles à la base. Le démon est ainsi capable d'entrer dans la tête de ses victimes afin d'y trouver leur plus grande faiblesse, usant de leurs peurs, angoisses mais aussi désirs inavouables pour s'emparer de leurs âmes. Il peut ainsi suivre sa proie et voir par ses yeux, tout comme il peut lui susurrer de viles pensées comme le ferait une âme en peine à la présence oppressante.

- Matérialisation d’armes blanches - Là où d'autres préfèrent le feu ou les ombres, Elias a depuis longtemps trouvé une affinité avec les armes blanches qu'il trouve plus esthétiques et permettent de varier les sévices. Il use ainsi de ses capacités démoniaques pour matérialiser des épées, haches et autres armes dans le monde réel par la simple force de sa pensée.
→ Dons faits à ses sbires : Aussi appelé « don de combat », Elias a la capacité de doter ses soldats de lames démoniaques, imitant ainsi son propre don de matérialisation.

- Malédiction/Malchance - Parce que tout est bien plus drôle quand le sort s'acharne, le démon du Mensonge et de la Traîtrise aime donner un coup de pouce au destin en influençant la chance d'un individu. Que cela soit un simple talon qui casse ou un couteau qui empale un enfant, tout semble possible quand on est touché par la malédiction de la malchance.


Emergence :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr112 / 52 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Maitrise :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr112 / 52 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Messages : 34
DCs : Alexander Stern & Wade Wilson & Amadeus Cho & Sven Whitman

Mer 1 Jan - 2:26
*bave sur l'avatar un instant, se réhydrate puis reprend*

Me tarde de voir cette fiche remplie pour voir ce que tu vas faire du terrible homme qui brille dans le noir Like troubled water running cold • ADRIAN 3542309723
Revenir en haut Aller en bas
Mok Harris
Humain
Mok Harris


https://houseofm.forumactif.org/t4143-mok-harris https://houseofm.forumactif.org/t4117-mok-harris-humain
More about you : Like troubled water running cold • ADRIAN Tumblr_p0icceK0X91tno6c3o7_1280
Codename : U.C
Emergence :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr110 / 50 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Maitrise :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr110 / 50 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Messages : 95
DCs : Keith - Malik - Jay - Junno - Kwan - Tao - Yong-Sun - Kelsey - Lauren - Artémia - Taïs - Simon - Russel - Alaric - Sin - Daeho

Mer 1 Jan - 11:38
Re-bienvenue avec ce nouveau perso qui promet encore Like troubled water running cold • ADRIAN 1033788476 amuse toi bien avec lui et plein de courage pour sa fichette Like troubled water running cold • ADRIAN 680588936 hâte d'en savoir plus Like troubled water running cold • ADRIAN 16650110
Revenir en haut Aller en bas
Loki Laufeyson
Asgardien
Loki Laufeyson


https://houseofm.forumactif.org/t3953-loki-laufeyson-i-m-a-god#10
More about you : *
Codename : Dieu des méfaits, dieu du mal, dieu de la ruse, dieu espiègle, dieu des mensonges, dieu de la discorde, etc.
Pouvoirs : ♦️ Vieillissement extrêmement ralenti ♦️ Endurance, d'une agilité, de réflexes améliorés et d'une super force qui sont largement supérieurs à la normale ♦️ Combat au corps-à-corps à mains nues ♦️ Combat à l'arme blanche ♦️ Guérison accélérée ♦️ Régénération ♦️ Résistance aux coups et aux chutes, une résistance modérée à la chaleur, une résistances aux maladies, une résistance au vide de l'espace. ♦️ Résistance extrême au froid et à la glace. ♦️ Magie ♦️ Illusions ♦️ Métamorphose ♦️ Intrusion d'idées dans les pensées et intrusion dans les esprits ♦️ Télépathie ♦️ Télékinésie ♦️ Projection astrale ♦️ Téléportation ♦️ Intellect, manipulation, ruse, tacticien, etc. ♦️ All speak.
Emergence :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr110 / 50 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Maitrise :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr110 / 50 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Messages : 48
DCs : James B. Barnes & Brunhilde Norriss

Mer 1 Jan - 18:07
*Jette l'éponge au loin* J'abandonne de suivre vos DC à toutes Like troubled water running cold • ADRIAN 3056091040

Re-bienvenue chez toi Like troubled water running cold • ADRIAN 2397947188
Revenir en haut Aller en bas
Norrin Radd
Entité
Norrin Radd


https://houseofm.forumactif.org
More about you : Like troubled water running cold • ADRIAN 0706a97de5339130db2d946ed75ccb7e75fafb45
Pouvoirs : - Usage du Pouvoir Cosmique, impliquant de nombreuses facultés et une puissance inégalée (de la réalisation d’illusions en passant par des décharges d’énergies cosmiques, des champs de force,l’influence des émotions des hommes, démontrant des capacités télépathiques, ou encore des propriétés de guérisseur et d’intangibilité, jusqu’à la création de trou noir ou destruction de planétoïde, à titre d’exemple).

Like troubled water running cold • ADRIAN Tumblr_o934024h4F1r5k5eto6_250

- Force surhumaine : indéfinie, renforcée par le pouvoir cosmique.
- Invulnérabilité : intouchable, résistance accrue, musculature améliorée.
- Immortalité : infatigable, aucun besoin humain éprouvé (pas de sommeil, de nourriture, de boire etc).
- Fanal : vol, super-vitesse (en années lumières), connexion avec la planche.
Emergence :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr110 / 50 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Maitrise :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr111 / 51 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Messages : 17

Ven 3 Jan - 15:36
Qu'il est beau ce Monsieur Like troubled water running cold • ADRIAN 3542309723

ça fait plaisir de te voir ramener un ancien bout de Marvel avec cet inventé concocté, je sens que cela va donner un excellent personnage qu'il me tarde de découvrir en jeu Like troubled water running cold • ADRIAN 1061801632

Et puis, avec ta plume, ce faceclaim, ça ne peut qu'être la perfection incarnée Like troubled water running cold • ADRIAN 2941363044

Amuse toi bien avec Adrian, bella, et re-bienvenue chez toi Like troubled water running cold • ADRIAN 3827039187 Like troubled water running cold • ADRIAN 16650110

___


less than fallen god, still more than mortal

ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Maria Hill
Humain
Maria Hill


https://houseofm.forumactif.org/t156-maria-the-hill https://houseofm.forumactif.org/t125-maria-black-swan
More about you :
Like troubled water running cold • ADRIAN 1UYWynL

Codename : The Hill
Pouvoirs : Elle est badass c'tout
Like troubled water running cold • ADRIAN Tumblr_inline_o0rrkq5n1T1sad57x_250
Emergence :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr115 / 55 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Maitrise :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr110 / 50 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Messages : 1010
DCs : Casey, Laura, Paige, Grace, Laserian et Harper

Ven 3 Jan - 16:19
Rebienvenue toi Like troubled water running cold • ADRIAN 2089296626

Trooooop contente de te voir reprendre cette nouvelle version de ce perso Like troubled water running cold • ADRIAN 2941363044 j'ai hâte de voir ce que tu mijotes avec lui et de rp avec toi blbl!

Courage avec ta fiche Like troubled water running cold • ADRIAN 16650110
Revenir en haut Aller en bas
Clinton Barton
Humain
Clinton Barton


https://houseofm.forumactif.org/t4140-rabits-come-out-of-the-hole-aw-pants-clint https://houseofm.forumactif.org/t4136-heaven-don-t-have-a-name-cl
More about you : Like troubled water running cold • ADRIAN Tumblr_nrnatbR7W51txws16o2_r2_500
Codename : hawkeye
Pouvoirs : un savoir surtout physique, une vue améliorée, une maîtrise totale du combat au corps à corps, des armes à feu et des armes blanches.
Une maîtrise de l'arc toute naturelle.
Un corps qui se tord dans tous les sens.
Emergence :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr112 / 52 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Maitrise :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr110 / 50 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Messages : 81
DCs : spiderboy & grumpy papy

Ven 3 Jan - 16:27
Jpp j'ai fais une fiche d'un perso avec cet avatar il y a quelques semaines. on a les mêmes goûts Like troubled water running cold • ADRIAN 2089296626

J'ai hâte d'en lire plus hoy Like troubled water running cold • ADRIAN 2764245756 écris nous cette fiche là chacal Like troubled water running cold • ADRIAN 2764245756
Revenir en haut Aller en bas
Jodie Selway
Mutant
Jodie Selway


https://houseofm.forumactif.org
More about you : Like troubled water running cold • ADRIAN Tumblr_pfsq3gAars1thw8zco2_250
Codename : Incandescence
Pouvoirs : La peau de Jodie peut devenir aussi brûlante que du feu, comme de la braise. Elle est également invulnérable aux fortes températures. Elle pourrait s'asseoir dans un feu de cheminée que ça ne lui ferait pas mal.
Emergence :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr111 / 51 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Maitrise :
Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr110 / 50 / 5Like troubled water running cold • ADRIAN Fonddr11
Messages : 19
DCs : April - Ann - Harry - Gemma - Noah - Samira - Abigail - Nebula

Sam 4 Jan - 20:34
Alors comme ça on se décuple pendant mon absence? Like troubled water running cold • ADRIAN 1033788476

L'avatar est ouf Like troubled water running cold • ADRIAN 1061801632 (faudrait qu'il rencontre Harry Like troubled water running cold • ADRIAN 1033788476 )

Rebienvenue et amuse toi bien avec lui Like troubled water running cold • ADRIAN 16650110

Like troubled water running cold • ADRIAN 2089296626 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Like troubled water running cold • ADRIAN
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: BASE DE DONNEES :: LE REGISTRE-
Sauter vers: