Partagez | 
 

 STESHA + When the night as come...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
434
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: STESHA + When the night as come...   Mer 20 Avr - 23:11

Natasha ∞ Steve


« wherever I may have become
wasn't born without tears of rage
but the rage was sweeter than the tears
I found a home in the fire »



Les jambes croisées sur la table de la salle de repos du S.H.I.E.L.D. la jolie russe balancée sa chaise d'avant vers l'arrière, en un grincement frénétique tandis qu'elle lisait une revue people parlant des derniers potins de Genosha.  Tout était calme autour d'elle, apaisant. Mais rien n'était vraiment ce qu'il paraissait être n'est ce pas ? Le calme qui paraissait régner n'était autre qu'une autre forme de terreur, celle que ces foutus membres d'Hydra et leurs compères avaient réussi à établir. La maison de Magnus et ses larbins se cramponnait à l’espoir de les faire disparaître, mais c’était cause perdue. Sacrés membres de l'infâme HYDRA. Il tomberait un jour car rien n'était éternel, la tyrannie était  vouée à prendre une place durable dans un système qui avait goûté au nectar de la liberté ne serait-ce que quelques jours, heures, minutes... secondes. Rien, non rien ne valait ça, cet embrun de ne dépendre d'aucun ordre, cette sensation de n'être soumise a aucune impulsion despotique, retrouver l'écume de ces jours perdu dans de vieux souvenirs qui pourtant restés ancrés dans la mémoire de certains. Elle ne se plierait pas, elle ne s'était jamais abaissée, et il fallait avouer qu'elle faisait une manipulatrice hors pair. Son jeu dangereux lui octroyait une place de choix au  sein du S.H.I.E.L.D. faisant preuve de courage elle s'était hissée au rang de lieutenant, à force de volonté et d'actes. Elle veillait à ce que rien n'arrive a ceux qu'elle aimait et pouvait surveiller de près toute cette vermine qui venait se pavaner en croyant que la guerre était enfin gagnée. Mais elle ne l'était pas, et jusqu'à son dernier souffle, elle continuerait de lutter dans l'ombre de ces sourires hypocrites qui juraient la perte de cette organisation.

Elle balança son magasine sur la table sans doutes un peu trop fort car celui vint glisser jusqu'à l'autre bout de celle-ci. Elle suivit le bouquin de ses iris bleutés parcourir la longue distance qui la séparait de l'autre bout de la plaque de verre. Cependant la course de celui-ci fut interrompu par la main rocailleuse d'un de ses collègues. Main qu'elle ne connaissait que trop bien. Le regard de la rouquine se planta dans celui de Rogers qui l'observait maintenant avec un sourire ravageur. Natasha fit mine de ne pas apercevoir la lueur qui vibrait à présent dans ses yeux et détourna la tête. C'était un jeu, leur jeu depuis ce fameux soir.


_______


Finlande un an plus tôt.

Il faisait frais, la Filande était une terre humide mais Natasha s'y été habituée et a présent elle ne craignait plus le froid. Le balancement du vent dans les arbres avait la même douceur que les mélodies de piano que la jeune femme créait lorsqu'elle avait un peu de temps. Elle aurait presque pu mettre des notes sur le bruit harmonieux de la nature. Tout n'était que beauté. Et c'est avec son regard innocent qu'elle se perdait entre les couleurs du ciel, entre les images qu'elle filtrait dans son esprit mais ce sur quoi elle s'attachait le plus, c'était les sentiments. Il lui fallait de peu de choses pour s’imprégner de la véritable essence des émotions  : tout ce qu'elle regardait lui faisait ressentir quelque chose, tout ce qu'elle touchait lui procurait des sensation différentes et c'est pour cela que la jeune femme fit glisser ses doigts le long des pétales douce et duveteuses des roses. Son regard était insistant, elle les trouvaient parfaite en tout point... mais cela était sans doute du au fait qu'elle se sentait bien dans cet instant qui aurait pu s'arrêter. Elle aimait l'air frais du soir et profiter de cet instant où la population s'endormait à peine.

C’était un jour tout ce qu’il y avait de plus normal. L’air humide du pays s’engouffrait dans chaque coin de la foret environnante. Même si la chaleur n’était pas au rendez-vous, il n’y avait pas de quoi se plaindre. La nuit enveloppait l'endroit de son manteau sombre, l’encre noire du ciel ne faisait que donner un aspect des plus mystérieux à l’astre lunaire qui allait céder dans quelques heures au soleil. Ce décor ne faisait qu’amplifier l’aspect du monde dans lequel elle se trouvait, un monde… magique. La belle glissé donc sur le balcon de sa suite d'hotel l'esprit vaporeux, sa chevelure de rousse rebondissant tel une cascade de feu dans son dos. Lors de ses moments là rien ne pouvait entravée l'apaisement de la jeune femme. Un long frisson parcourra l'échine de la demoiselle. Alors qu'elle sentait une présence à ses côtés un vague sourire vint étirer ses lèvres carmines. "Cette journée fut riche en renseignements... Bien profiter des thermes monsieur Smith ? " son regard fixant l'horizon elle savait que son co-équipier du moment Steve Roger se trouver derrière elle.
code by Silver Lungs

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: STESHA + When the night as come...   Mar 3 Mai - 12:56


when the night has come
stesha

Un dossier dans une main et une tasse de café brûlante dans l’autre, Steve observait sa collègue depuis l’autre bout de la table. La jeune femme à la chevelure de feu se balançait sur sa chaise dans un mouvement presque hypnotique. Depuis son siège, sa hauteur lui permettait d’entrevoir le haut de ses cuisses et son regard glissait innocemment sur la jeune femme qu’il devrait bientôt connaitre par coeur. Elle semblait agitée, plus en tout cas qu’à l’ordinaire. Natasha avait toujours été une femme difficile à comprendre mais, depuis ce fameux soir, ils partageaient quelque chose de plus… Quelque chose qui le tenait parfois éveillé certaines nuits et qui le poussait s’approcher d’elle un peu plus que ce qu’il s’autorisait d’ordinaire.

Son attention furetait entre son dossier et sa jeune collègue lorsque celle-ci envoya valser son magazine sur le plat de la table. Libérant l’une de ses mains, Steve l’arrêta avant qu’il ne passe par-dessus bord. Là… Il avait son attention, maintenant. Ses lèvres s’étirèrent en un sourire ravageur, à mille lieues de celui qu’il portait pour ses agents. Ce sourire-là, c’était le leur, témoin de la danse qu’ils menaient l’un avec l’autre ; vibrante et dangereuse, mais le rythme lancinant ne lui laissait jamais de repos. Natasha lui rendit son regard avant de détourner la tête, brisant leur connexion le court d’un instant. Natasha… Toujours si froide sous l’apparent brasier. Ou peut-être était-ce l’inverse ? Le souvenir de leur première nuit lui revint en mémoire, celle où il avait découvert une autre Natasha…

——

Leur mission en Finlande avait débuté depuis quelques jours et, avec sa coéquipière, ils avaient rapidement pris leurs marques. Leur cible était pratiquement atteinte et ils savaient que ce serait leurs derniers moments à passer sur place… Alors ils en profitaient un peu, faisant trainer les choses afin de profiter d’une soirée de plus dans ce pays aux terres humides et sauvages. Natasha s’était remarquablement adaptée au terrain mais Steve, lui, admettait avoir encore un peu de mal avec le climat. Le froid était rude, mordant, et il n’appréciait plus les températures trop basses depuis son petit passage dans l’Arctique. Les souvenirs qu’il en tirait n’étaient jamais très agréables. Pourtant, malgré la sévérité du pays, le lieutenant évoluait dans une légère allégresse. La compagnie de la rouquine à ses côtés ne devait pas y être innocente : la froideur de la lune associée au velours de la nuit enveloppait son visage dans un doux cocon qu’il n’osait qu’à peine briser. Pourtant, il franchit le pas de la porte vitrée pour rejoindre Natasha sur le balcon et s’accouder à ses côtés. Steve la couva du regard, n’osant briser la quiétude du moment. Au SHIELD, il n’avait jamais vraiment pris le temps de partager de tels instants avec elle - ils étaient tous des agents, sous ses ordres ou non, et partageaient la même mission. Ici… C’était différent. Elle était avant tout Natasha, et Steve découvrait en elle la femme qui l’attirait considérablement depuis plusieurs semaines. La nuit était un peu fraiche, mais ce n’était rien comparé aux dernières basses températures qu’ils avaient vécus. Pourtant, la tenue légère qui habillait ses courbes ne suffisait pas pour masquer les légers frissons qui l'agitaient.  D'un geste souple, il déploya une étoffe de soie qu'il savait lui appartenir sur ses épaules et la noua au creux de son cou. Sa voix chaloupée lui parvint soudain et un sourire franc apparu sur ses lèvres. « Elles auraient probablement été plus agréables en meilleure compagnie, » commenta-t-il en laissant son regard glisser sur elle. « Je crains que ce ne soit notre dernière nuit ici, » dit-il en reportant son attention sur la lune d’argent qui leur tenait compagnie, avant d’ajouter d’un murmure : « On dit qu’il faut toujours faire de la dernière nuit d’un voyage la plus mémorable… »


copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
434
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: STESHA + When the night as come...   Lun 9 Mai - 14:44

Natasha ∞ Steve


« wherever I may have become
wasn't born without tears of rage
but the rage was sweeter than the tears
I found a home in the fire »



Il était temps de découvrir la suite de l'histoire en évitant les répétitions et les passages trop connus. La bande son de sa vie avait changé... le rythme était différent, plus langoureux et lascif, la musique se jouait en fond en suivant les battements de son cœur. Elle aimait cette nouvelle sensation de chaleur, l'impression de découvrir une nouvelle mélodie, apprendre à en apprécier les accords... Tic tac Tic tac, les minutes défilaient tandis qu'elle continuait son petit jeu de séduction dans la salle de repos du S.H.I.E.L.D.. La rouquine attrapa une bouteille d'eau devant elle et commença a en boire quelques gorgées. Elle réfléchissait à toute allure, se demandant a quel moment l'un d'eux craquerait à l'abris des regards indiscrets, mais quoi qu'il advienne la finalité serait la même n'est-ce pas ?

Elle releva ses yeux verts afin de les planter à nouveaux dans le bleu glacial de ceux de Steve. Ne pas couper la connexion trop longtemps. Ils avaient besoin de se chercher et de se trouver. La bouteille d'eau quitta les lèvres de la femme et elle referma le bouchon de celle-ci pour la reposer. Un clin d’œil et elle passe sa main dans ses cheveux subtilement en dévoilant sa nuque. Nuque que le lieutenant connait déjà bien n'est-ce pas ?

_______

Il était là, derrière elle, et la russe ne voyait qu’une seule possibilité à cela : il avait de passer du temps avec elle, besoin de sa présence en ce moment si mystique et cet air qu’il affichait venait appuyer cette théorie. Pourtant elle fut incapable de bouger pendant les quelques secondes où il l’observa de haut en bas, se posant sans doute des questions sur sa tenue ou trouvant ce moment étrange sans doute (car il fallait l’avouer : voir Natasha en nuisette plutôt qu’une lieutenant du S.H.I.E.L.D. en combinaison avait quelque chose de différent. Non ?). « J'imagine … » Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase que déjà celui-ci se décida à se poser à ses côtés, appuyait sur la rembarre la russe pu mieux détailler le visage de l'homme. Aussitôt, l’empathie s’empara d’elle et Natasha sentit son estomac se serrer. Un sentiment étrange la parcourait a cet instant, bercer par la voix suave de Steve elle affiche un léger sourire. Ce fut à ce moment précis, comme si les choses avaient été faites exprès que le disque changea de musique pour en lancer une beaucoup moins subtile que la première. « So slide over there, and give me a moment. Your moves are so raw, I've got to let you know…I've got to let you know : You're one of my kind ». Mais la rouquine n’entendait presque plus les paroles de la musique, tout ce qui comptait à cet instant était devant elle et la regardait avec un regard cassé  «En effet j'ai déjà entendu ça quelque part... Êtes-vous prêt a voyager Steve ? » murmura-t-elle doucement à l’homme face à elle tout en caressant de son pouce la paume de sa main qu'elle frôla. Joueuse, ça elle l’était, mais ce qui était sûr c'était que Steve semblait vouloir entrer dans son jeu qu’il était venu la voir, elle devait être un pilier. Ce n’était pas le Steve du SHIELD qui se tenait face à elle, mais un véritable séducteur. « I need you tonight 'cause I'm not sleeping. There's something about you girl that makes me sweat. How do you feel, I'm lonely. What do you think, can't take it all ». En entendant les paroles de la chanson qui vibrait dans la chambre, Natasha soupira en roulant des yeux puis attira Steve vers elle pour lui caresser le front d’un geste délicat. " Montre moi ..."

code by Silver Lungs

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: STESHA + When the night as come...   Mar 31 Mai - 11:56


when the night has come
stesha

La soirée qu’ils venaient d’entamer lui semblait irréelle. La brise qui soufflait suffisait à peine à effleurer les bras nus de la jeune femme, rafraichissant sa peau pour quelques instants, la faisant frissonner. Sa blancheur éclatait sur la toile de fond la nuit sombre, ses yeux étincelant à travers l’obscurité. Steve n’avait jamais pris le temps de s’attarder sur elle : les missions, les dossiers, les entrainements, il ne prenait le temps de se poser que lorsqu’il fermait les yeux. Mais cette nuit là, il voulait les garder grands ouverts. L’homme avait l’impression de découvrir la lieutenant pour la première fois, sous un nouvel angle. Sa tenue de combat avait laissé place à une lingerie de nuit, souple et légère, qui ne faisait qu’affoler son imagination. Ses boucles sauvages encadraient son visage et voletaient doucement au gré du vent. Dans un autre lieu et un autre temps, Steve aurait attrapé son crayon et griffonné son empreinte sur son carnet à dessin pour capturer sa beauté intemporelle. Mais en cet instant, ses pensées étaient tout ailleurs et le charme de Natasha accaparait toute son attention et ses pensées les plus folles. Sa poitrine semblait se serrer au fur et à mesure qu’elle brisait la distance, son coeur s’affolant d’une nouvelle adrénaline qui lui était presque inconnu. Ses yeux se posèrent sur elle, sans retenue, déshabillant du regard la silhouette qui se dessinait sous la soie transparente. Un léger sourire se dessine sur ses lèvres et le fait chavirer. Il n’a pas envie de se poser de questions, de se demander si c’est une bonne idée ou non. A cet instant précis, les bras de la jeune femme lui semblent être la meilleure décision qu’il pourrait jamais prendre. Son pouce frôla sa paume, le faisant doucement frissonner. La chanson qui feulait depuis la chambre lui arracha un sourire, malgré la profondeur sombre de son regard. Le bleu de ses yeux disparait pour laisser place à un océan lorsque la belle l’attire près d’elle, sa main caressant son front d’un geste délicat. Sans s’en rendre compte, Steve penche doucement la tête dans sa direction. Son parfum est entêtant, la proximité de son corps contre le sien lui donne des frissons. Le lieutenant n’a jamais été aussi proche de la jeune femme et il se rend compte, désormais, de l’apparence veloutée de son décolletée et des longs cils charmeurs qu’elle fait battre dans sa direction. L’homme sait que ce soir, son coeur n’appartiendra plus au SHIELD ; que pendant quelques heures, il laissera ses devoirs et ses obligations derrière lui pour gouter à un interdit qu’il désire ardemment. Ses bras s’enroulent autour de la taille fine de la jeune femme, l’une de ses mains remontant lentement le long de sa nuisette jusqu’à se perdre à la lisière de sa nuque. Sa voix devient un souffle, intime, tandis qu’il la soulève sur la pointe des pieds pour la rapprocher de lui. « Tes désirs sont des ordres… » Puis ses lèvres se posent sur les siennes, doucement d’abord, épousant la douceur et la chaleur qu’elle lui prodigue. Ses doigts dans le creux de ses reins se font plus possessifs… Et il se laisse succomber, sombrant dans un baiser qui lui arrache le souffle.

copyright acidbrain
Revenir en haut Aller en bas
 
STESHA + When the night as come...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 10/08/2009 - Clermont Ferrand - Cosplay à la "TOKYO NIGHT"
» [ANIME] Senkou no Night Raid
» Night of Champs III
» [Touchstone] Fright Night (14 septembre 2011)
» HEROES OF THE DC UNIVERSE: BLACKEST NIGHT: RED LANTERN ATROCITUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: