Partagez | 
 

 Things we lost in the fire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
588
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Things we lost in the fire   Jeu 11 Mai - 14:20

Spencer & Max & Casey

       

Ta joue posée contre le sol terreux, tu te laisses aller. Le rythme de ta respiration se fait de plus en plus régulier alors que la pluie tombe sur l’île de Genosha. Ton cœur bat dans ta poitrine tel un tambour enragé. Percussionniste tapant de ta baguette meurtrière tu repense à la personne que tu étais. A celle que tu as abandonnée derrière toi il y a de cela quelques semaines pour devenir la beauté épineuse qui jonche le sol à cet instant. Tu n’as plus rien de la fille fragile qui suivait son bout de chemin avec innocence. Les épreuves que tu as vécues t’ont changée, complétement. Où est-elle la brunette qui dansait entourée de ses amis ? Celle qui plongée à corps perdu dans un amour inconditionnelle. Celle qui ne pensait pas à demain et qui marchait pied nu sur la plage ? Disparue. C’en est fini de la douce lycéenne, elle est morte le soir où tout lui a était arraché. Plus de jeune fille à fleur de peau, il n’en reste que des cendres balayées par le vent. Tu incendies le monde en un regard meurtrier. You got no place to hide   Tu n’es plus que l’ombre de toi-même à présent. Où sont-ils maintenant ? La solitude qui te faisais tant peur a fini par te bouffer toute crue. Adieu Spencer. Tu t’es envolée lorsque ta meilleure amie à lâcher son dernier souffle devant tes yeux apeurés. En un instant la femme que tu étais a disparu, alors que le peu de vie qui lui resté lui voilait le regard. Tes doigts se crispent sur la poussière des cavernes de Fenyick. Tu souffres encore n’est-ce pas ? Ils t’ont été arrachés. Tous. Sans exception. And I'm feeling like a villain Toi qui avait si peur de te retrouver mise à l’écart. Toi qui avais souhaité dans une vie antérieure ne plus être seule, te voilà devenu une autre femme. Arrogante. Méchante. Carnassière. Déterminée. Tu n’as plus l’âme d’une artiste, si ce n’est pour repeindre les murs avec de la cervelle. Tu as fait une promesse, t’en souviens-tu ? Je le retrouverai. Tu as mis de côté ta vie afin de mener cette mission. Tu as promis à Casey que tu mettrais en place un plan pour le retrouver malgré ses suppliques pour que tu te tiennes tranquille. En un instant tu l’as laissé lui aussi. Il comprend. Tu l’espères. Ce jour est ancré dans ton cœur à vie. Tu te souviens de tout. Absolument tout. De son odeur si rassurante. De sa voix brisée lorsque tu lui as mentionné ton départ. De ses mots. De son regard céruléen qui glisse avec tristesse sur toi. De ton visage impassible. Du regret que tu as pu ressentir lorsque tu pris la décision de t’éloigner de lui pour mieux te rapprocher d'hydra. De la question qui avait hanté ton esprit des jours durant : Est-ce la dernière fois que je le vois ? Non, bien sûre que non. Jamais tu ne serais partie à la recherche de Max sans lui. Parce qu'à défaut d'être un quatuor vous êtes devenus un trio. Casey... Max... Ils sont la seule famille qu'il te reste. Les seuls qui semblent si vrai dans ce monde qui sonne si faux.

Ton poing vient percuter violemment le sol avec une rage depuis trop longtemps enfoui. Tout ce qu’ils s'apprêtent à faire aujourd’hui c’est pour eux ; pour qu’ils puissent être à nouveau réunis et faire le deuil de celle qui a emporté avec elle une partie d’eux. Norah. Sa douce Norah. Got that hunger inside. Tes dents viennent meurtrirent ta lèvre inférieure quasiment jusqu’au sang. Tu inspire profondément en te redressant te souciant de celui qui guette à tes côtés. Qu'est-ce qu'il peut bien penser de toi en te voyant t'agiter ainsi ? Il s’en veut probablement de te voir dans cet état, sachant tout ce que tu as du faire pour qu'ils puissent mettre à execution ce plan bien trop dangereux pour eux. De voir de ce que tu es capable quand l’amour qui t’habite se change en une haine profonde envers ceux qui vous on fait souffrir. Tu n’as que dix-huit ans et pourtant tu traque les grands méchants comme du simple gibier. Ton cœur est épris dans la glace  rester bien trop longtemps loin de ceux qui peuvent te le réchauffer. C’est une vendetta qui régit ton être à présent et qui te guidera jusqu’à que tu retrouves ta moitié. One look in my eyes D’un coup de manche tu essuies les larmes qui roulent le long de tes joues sales. Vêtue de noir tu passes inaperçu dans l’obscurité. Voilà que tu t’approches du but après un long moment à vivre un calvaire sans nom. Cherchant par tous les moyens de te rapprocher de Hydra et de ses agents, ce que tu as fini par faire il y a de cela une semaine. Amara, Colleen, des personnes qui ont aidés a ce qu'en ce jour Casey et toi vous puissiez libérer Max. C’est dangereux,  tu le sais mais s’infiltrer dans la base avec la carte d’accès que ta nouvelle amie Amara a volé à un des agents c’est votre dernière chance. Si vous vous faites prendre c’est fini. C’est fini pour vous. Tu ne peux pas te le permettre. And you're running 'cause I'm coming Ta main glisse doucement vers celle du garçon qui t'apprend doucement à redevenir douce. Il n'y a qu'avec lui que tu te sens tranquille, vrai. Au contact de sa peau brûlante contre ta main gelée tu respires à nouveau. Tu t'appuies contre la paroi rocheuse ne le lâchant pas du regard. Bon dieu qu'est-ce que tu as envie de l'embrasser. Tes yeux glissent sur ces lèvres qui t'on tant manquée et t'arraches un léger sourire. Tes doigts caressent de plus belle sa main, pour te donner du courage peut être ? Tu n'en sait trop rien. "Tu es prêt ?..." dis-tu avec la voix légèrement brisée. Tu as beau t'être endurcie, tu as carrément la trouille de le perdre lui ou Max. "Amara à dit qu'il est dans l'aile Ouest... On aura 15 minutes tout au plus pour le libérer... ça risque d'être tendue..." tu continues la voix tremblante. Puis sort une des armes fournies par Colleen et retire la sécurité dans un petit crac sonore. Tu expires doucement et te lèves d'un pas franc, tes bottes martèlent le sol puis tu te stoppes. "Casey ... Je t'aime." dis-tu en te tournant vers lui. " Allons sauver Max."





(c) naehra.


___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
avatar



Blaze
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il est PYROKINÉSISTE. Il peut manipuler et contrôler le feu en autant qu'une source soit présente. Lorsqu'il se trouve sous de fortes émotions, il peut créer le feu à partir de ses mains, mais c'est arrivé seulement deux fois. Il est invulnérable à la chaleur et aux flammes.
Maria, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
765
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Things we lost in the fire   Lun 15 Mai - 19:29

Things we lost in the fire
Casey - Spencer - Max


Accroupi, le dos posé la paroi d’un rocher froid, Casey fume sa cigarette en silence en jouant avec son briquet dans sa main. Il fixe le vide, son estomac noué par la nervosité. Il sursaute quand Spencer lui prend la main. Il tourne la tête vers elle et aussitôt, il sent tous ses muscles se détendre. Il serre sa main douce et délicate dans la sienne pour lui infuser du courage, même s’il sait qu’elle n’en a pas besoin. S’ils sont sur les terres d’Hydra ce matin-là, c’est grâce à elle. Il a pourtant essayé de l’a dissuadé de tenter quoi que ce soit seule et d’attendre qu’il sorte de sa prison, surtout qu’elle se remettait à peine de ses nombreuses blessures graves, mais elle n’avait rien voulu savoir. Elle ne pouvait pas rester là à se tourner les pouces et attendre qu’un sérum soit trouvé alors qu’ils n’avaient aucune idée du temps que cela prendrait. Cas n’avait pas pu l’a contredire. Il savait que c’était inutile de se battre avec elle. Il savait aussi que le temps était compté et qu’ils n’avaient aucune secondes à perdre. Il avait donc accepté, à contre-cœur, qu’elle élabore un plan. C’est donc elle qui a tout fait. C’est elle qui s’est rendue seule dans le quartier général de l’organisation pour avoir une idée des lieux. C’est elle qui est entrée en contact avec des membres pour qu’ils puissent avoir de l’aide pour s’infiltrer plus facilement dans les cavernes. Elle n’a, d’ailleurs, jamais voulu lui dire comment elle s’y est prise, mais Casey n’insiste pas. Il lui fait confiance et il sait qu’elle a pensé à tout. Lui, il se sent légèrement impuissant puisqu’il n’a rien pu faire pour l’aider, alors qu’il est animé de la même détermination que sa belle de sauver son meilleur ami. Son frère. Ce dernier a été enlevé par les assaillants du Pegasus et ils sont sans nouvelles depuis. Les autorités ont cessé leurs recherches. Ils ont baissé les bras, mais Spencer et Casey savent que Max est toujours en vie quelque part. Ils le sentent directement dans leurs tripes et ils sont son seul espoir et ils n’ont pas l’intention de repartir les mains vides. S’ils ne réussissent pas à le sortir de là, c’est qu’ils y ont laissé leur peau.

Casey continue d’observer sa belle silencieusement. Il n’arrive pas croire que c’est la même Spencer qui a grandi avec lui. Elle n’a plus rien de l’adolescente naïve et ayant peu confiance en elle qu’elle était il y a un an à peine. Elle est maintenant une jeune femme déterminée, forte et féroce. Il aimait la douce et artistique brunette, il est désormais complètement amoureux de l’intrépide jeune femme. N’importe qui aurait pu s’effondrer après tout ce qu’elle a vécu. N’importe qui aurait déjà jeté la serviette, mais pas la jeune Ezel. Au contraire, elle n’en est que ressortie que plus forte de tous ces événements. Il est tellement fier d’elle et il ne peut s’empêcher de sourire, malgré l’importance de leur mission. Elle lui demande s’il est prêt D’une voix brisée trahissant de sa nervosité. Il déglutit et hoche la tête en se relevant. "Oui. " Non, il n’est pas prêt. Il ne sait pas ce qui les attend derrière ces murs. Ce qu’ils s’apprêtent à faire n’a rien d’un jeu. C’est dangereux. Ils risquent leur vie. Derrière ces grandes portes se trouvent des assassins sans scrupules, des voleurs, des psychopathes et des gens surentrainés qui peuvent faire qu’une bouchée de deux petits adolescents. Il sait pourtant qu’il n’a pas le choix parce que personne ne le fera. Leur plan est bon et il croise mentalement les doigts pour que tout se déroule comme prévu. Sa nervosité a repris le dessus lorsque sa copine lui explique le déroulement pour la cinquantième fois. Il hoche à nouveau la tête. Raconté ainsi, ça semble si simple et si facile. Il a envie de croire qu’ils seront sortis en moins de quinze minutes. Il prend une dernière taffe de sa cigarette qu’il jette au sol puis l’écrase sous son pied. Il retient son souffle lorsque la jeune fille sort une arme à feu en retirant la sécurité. Il déteste la voir avec un tel objet entre les mains. Un frisson le parcours et la peur l’envahit. Il s’avance vers elle et pose ses mains sur celles de Spencer qui tient toujours l’arme métallique. "On ne fait pas de bêtise. On se sert de nos armes seulement si on est en danger. " Il plante son regard azur dans celui couleur miel de la jeune fille, cherchant la promesse qu’elle ne ferait pas de conneries inutiles. Il sait  qu’un esprit de vengeance l’habite et qu’elle veut faire payer tous ceux qui se retrouvent dans ces cavernes, mais ils doivent se faire discrets et ne pas attirer l’attention. "Promets-le-moi, Spence." S’il devait lui arriver quelque chose, il ne s’en remettrait pas. Ils reçoivent un signal, c’est l’heure. Ils ne peuvent plus reculer. Une étincelle jaillit des yeux de Spencer qui lui dit qu’elle l’aime, puis tourne les talons en direction de la porte. Casey sourit, même s’il a envie de vomir tellement il est nerveux. Il lui attrape la main et l’oblige à se retourner vers lui. Il l’embrasse fougueusement. Il met tout son amour dans ce baiser, l’idée que c’est peut-être le dernier lui traverse l’esprit. "Je te suis. Mais, une fois à l’intérieur, tu me laisses passer devant. Tu en as assez fait. C’est à moi de te protéger." Il sait qu’elle ne voudra pas, mais il y tient. Il tient à prendre les rênes de leur mission une fois à l’intérieur. Il ne veut pas qu’elle se mette encore plus en danger et surtout, il ne veut pas qu’elle aille à se servir du pistolet. Il regarde ses mains qui le démangent et il espère ne pas avoir à se servir de sa faculté pour les sortir de là. Il s’assure que son capuchon est bien en place puis suit la belle Ezel dans l’antre de la pieuvre. Le Destin de Max est entre leurs mains.


___

I'm a nightmare, you're a unicorn


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
588
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Things we lost in the fire   Mer 17 Mai - 15:44

Spencer & Max & Casey

       

C'est avec la rage au ventre que tu fixes l'horizon. Guider par le feu qui brûle en toi, guider par l'amour qui réchauffe ne serait-ce qu'un peu ton cœur de glace. La peur ? Tu ne la connais plus. C'est de l'adrénaline qui brûle maintenant dans tes veines tel un poison aux allures si réconfortantes. Bientôt tout sera fini. Ce calvaire sera fini. Ton cœur menace de sortir de ta cage thoracique tellement la pression est immense. Même la peau brûlante de Casey contre la tienne ne suffit plus à te calmer. Tu détournes la tête afin de chercher en lui ne serait-ce qu'un peu de réconfort, en vain. Ca fait mal, tellement mal que tu en meurt à petit feu et il le sait. Les mots sont de toute façon inutiles. Il n'y a rien à dire. Le chagrin n'a besoin d'aucune parole pour s'exprimer. N'est-ce pas ? La peine que tu ressens à cette instant et probablement la même que la sienne. Ce n’est plus la peur, l’inquiétude, toute cette masse compacte de tracas, maintenant… Tu ne contrôle plus le flot de souvenirs, d’émotions contradictoires. Phare au milieu de la brume. Tu te sens dépourvu de tout lorsque ton jumeau n'est pas là. La vie à un goût amer quand Max n'est pas dans les parages. Et puis ? Et puis comment réagira-t-il si il le sorte de là ? Norah. Norah. Son corps sans vie hante tes pensées chaque nuit. Et si il était trop tard pour lui aussi ? Non. Tu le sais, tu le sens. Max est toujours là, quelque part. Amara t'as jurée qu'il était retenu captif, pas plus, ni moins. Tu relèves les yeux impuissante. L'heure n'est pas au doute. Tu répète le plan machinalement sous le regard d'un Casey bien trop anxieux.  Il ne faut pas faiblir, pas maintenant. Es-tu prêt ? Es-tu seulement prêt ou la suis tu de peur qu'il lui arrive à elle aussi quelque chose ? Tu te mord la lèvre machinalement attendant sa réponse.  "Oui. " ça résonne en toi. C'est le moment pour vous de passer à l'attaque. Tu dégaine ton arme le cœur lourd, fait sauter la sécurité avec expertise. Tu pinces légèrement les lèvres alors que les mains de celui que tu aimes viennent se poser sur les tiennes. Impossible de fuir son regard azur qui perce ton âme, te mets à nu. "On ne fait pas de bêtise. On se sert de nos armes seulement si on est en danger. " mais ils sont en danger. Constamment. Tu baisse doucement les yeux sans réponses. Tu te doutes qu'en entrant dans la gueule du loup tu ne pourra t'en sortir que grâce à ça... Ou à la faculté de Casey à générer du feu. Il ne se maîtrise pas encore et tu voudrais éviter qu'hydra lui mette la main dessus aussi. "Promets-le-moi, Spence." tu hoches la tête sans convictions aucune. " Je te le promet Cas..."

Le signal qu'ils attendent se fait remarquer et c'est d'un pas assuré que tu martèles le sol de tes bottes. Coupé dans ton élan par la main de Casey qui t'obliges à te retourner. Tu te laisse faire et fond lorsque ses lèvres se presses contre les tiennes avec fougue. Tes mains se nichent dans ses cheveux bruns, approfondissant ce baiser qui peut être le dernier. Tu l'aimes tellement. C'est avec regret que tu mets fin à ce moment entre vous. Il fallait se hâter parce que le temps courait, court toujours plus vite que nous. Reprenant ton souffle tu te détache doucement de lui. "Je te suis. Mais, une fois à l’intérieur, tu me laisses passer devant. Tu en as assez fait. C’est à moi de te protéger." un sourire triste vient étirer tes lèvres pulpeuses. Le laissera-t-elle seulement se mettre en danger ? Non. Bien sûr que non. Alors qu'il remet sa capuche en place tu l'imites à ton tour. "Allons-y." tu te diriges vers l'un des portails qui vous font face et sort la fameuse carte d'accès ne prêtant pas le moins du monde attention aux gardes qui sont entrain de discuter. Ta main vient prendre celle de Casey, plus brûlante que jamais. Un bip retentit alors que la lumière verte clignote pour les laisser passer. Quinze minutes. Tu jettes un regard à ton copain avant de bifurquer à gauche au bout du couloir. " Il devrait y avoir un ascenseur pas loin... Il faut descendre au sous sol. C'est là que ça risque de chauffer, il y a des gardes partout. Mais Max est enfermé dans l'avant dernière cellule." tes yeux se posent au fond du couloir. Tu les plissent légèrement avant de pointer l’ascenseur du doigt. " C'est par là suis moi." Tu te stoppes net en sentant la main de Casey sur ton bras alors qu'il te lance un regard réprobateur quand ta main glisse sur ton arme inconsciemment. " Je te suis, excuse moi..." dis-tu en levant les mains en l'air. La vérité c'est que si la rage gronde en toi, tu es mortifiée à l'idée de les perdre tout les deux. Tu soupires en emboîtant le pas à Casey, car ce moment dans l'ascenseur sera le dernier que vous pourrez passer en paix.





(c) naehra.


___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
avatar



Blaze
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il est PYROKINÉSISTE. Il peut manipuler et contrôler le feu en autant qu'une source soit présente. Lorsqu'il se trouve sous de fortes émotions, il peut créer le feu à partir de ses mains, mais c'est arrivé seulement deux fois. Il est invulnérable à la chaleur et aux flammes.
Maria, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
765
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Things we lost in the fire   Jeu 25 Mai - 22:04

Things we lost in the fire
Casey - Spencer - Max


Casey sait que cette promesse est difficile à accepter pour Spencer et que sa promesse n’a rien de convaincue. Il sait, par contre, qu’elle la tiendra. Il sait qu’elle a la rage au ventre et qu’elle est impatiente de sortir Max de ce cauchemar. Il l’est tout autant, mais il est prudent. Se montrer impulsifs et indiscrets ne les aidera pas. Ils devaient faire profils bas, se fondre dans la masse et ne pas attirer les regards. Il ne serait pas judicieux que l’un d’eux se fasse prendre avant qu’ils ne se rendent au prisonnier. Il a peur qu’elle fasse une bêtise en étant soulevée par sa fureur et sa détermination. Surtout, il ne veut pas que quelque chose arrive à sa belle. Elle a déjà assez souffert cette dernière année. Elle mérite quelques instants de répit. Elle mérite d’être heureuse auprès de son jumeau. Le jeune homme a bien l’intention de lui ramener son frère sain et sauf et ce, même s’il doit y laisser sa peau. Il ne se fait pas d’illusions. Il sait bien que ce qu’ils s’apprêtent à faire est dangereux et que leurs chances de succès sont minces. Ils sont jeunes, inexpérimentés et ils ne se sont jamais infiltrés dans une organisation secrète aux activités louches et illégales. Ils ne se retrouveront pas dans un jeu dans lequel ils peuvent ressusciter infiniment, ils n’ont qu’une seule chance. Une seule vie. S’ils échouent, c’est game over. Casey n’a jamais été aussi nerveux de toute sa vie. Il sait que c’est de la folie, mais il est trop tard pour reculer à présent. Ils ont la certitude que Max est toujours vivant, mais pour combien de temps encore? Ils ne peuvent plus attendre. Chaque seconde qu’il prend pour réfléchir à ce qui est bien ou non, est une seconde de trop. La seconde qui peut tout faire balancer. Tout faire échouer.

Il a envie de garder ses mains sur celles de Spencer. Leur froideur a un effet apaisant sur lui qui bouillonne. Mais, le signal qu’ils attendaient impatiemment est lancé. C’est le moment. Celui qui changera leur vie à jamais. Celui qui met un terme à leur enfance et où commence l’âge adulte. Une chose est sûre, une part d’eux restera enfermée entre ses parois rocheuses. Ils en sortiront changés. Peut-être pour le meilleur, mais probablement pour le pire. Il n’y qu’un moyen de le savoir et c’est de pénétrer chez l’ennemi. Il embrasse fougueusement sa petite-amie en y mettant toute la passion qui le possède. Il veut lui insuffler du courage et de la force. Il frisonne lorsqu’elle passe sa main dans sa crinière nouvellement coupée. Puis, elle brise le charme et il revient subitement à la réalité. Il lui signale qu'il prendra les devants une fois à l’intérieur et ils se mettent en marche. La partie est commencée, la mission enclenchée. À partir de maintenant, tous leurs sens sont tournés vers leur survie et la libération de leur frère. Casey sent une montée d’adrénaline remonter jusqu’à son échine alors qu’il met le chrono à sa montre. Quinze minutes. C’est tout ce qu’ils ont. Il est prêt. Du moins, il essaie de se le faire croire. De toute façon, il n’a pas le choix puisque Spencer vient d’ouvrir la porte avec la carte d’accès donnée par l’une de ses contacts. Un bip sonore résonne, Cas se mord la lèvre et la belle prend sa main pour le diriger. Ils entrent en gardant un air naturel qui passe inaperçu auprès des gardes. Il jette un coup d’œil vers la jeune fille qui se déplace aisément parmi tous ses gens qui ont sûrement tous un passé trouble. Si elle est nerveuse, elle ne le démontre pas du tout. Alors que lui, il a l’impression d’avoir une lumière en forme de flèche qui le pointe directement avec écrit au-dessus « Infiltré ». Il tente de se calmer, il en a bien besoin s’il veut être en mesure de se servir de ses pouvoirs qu’ils ne maîtrisent pas du tout. Il met sa main dans sa poche et il se sent rassuré lorsqu’elle rencontre le métal froid de son Zippo, la source de feu qu’il a besoin pour être en mesure d’utiliser sa faculté. Il se détend et se penche vers la jeune fille pour entendre correctement les instructions qu’elle lui murmure. Il hoche silencieusement la tête pour indiquer qu’il a bien compris. L’avant dernière cellule, c’est tout ce qu’il veut savoir. Ses yeux perçants sont dirigés directement vers l’ascenseur qui vient d’apparaître devant eux. Leur premier objectif : Y pénétrer sans se faire remarquer. Il préfère y aller par étape pour ne pas se perdre. Il serre un peu le bras de Spencer pour lui dire qu’il prend les devants. Il soupire lorsqu’elle s’excuse timidement. Il veut juste la protéger. Il lui souffle un « Je t’aime » avant de continuer. À mesure qu’ils avancent, Casey se voit prendre plus confiance et entrer dans le jeu. Il a cessé d’avoir une démarche saccadée et il se déplace avec plus de facilité. Il salue même d’un coup de tête des passants qu’il croise, mais il s’assure toujours d’avoir sa capuche sur les yeux. À son grand étonnement, on ne fait pas trop attention à eux. Aucun ne les regarde bizarrement, trop occupé à penser à leur sale besogne.

Ils arrivent finalement à l’ascenseur et il pèse aussitôt sur le bouton d’appel. Il retient son souffle en entendant l’appareil se mettre en branle. Ils sont tout prêt. Dans quelques secondes, ils seront au cœur de la pieuvre. Les portes s’ouvrent dans un bruit sonore beaucoup trop fort. Le jeune garçon regarde autour d’eux, mais ils sont seuls. Un soupir de soulagement quitte ses lèvres, malgré lui. Il jette un regard à sa montre, treize minutes cinquante-trois. Il entre dans la cabine et tend la main pour que la brunette lui donne la carte d’accès. Les sous-sols étant probablement surveillés, ce n’est pas tout le monde qui a accès. Il passa la carte et l’ascenseur se met en route. Il reste droit et concentré. Son cœur bat rapidement. Il ferme et ouvre ses poings. Il sent la chaleur irradier dans tout son corps. Il n’ose pas regarder la jeune fille de peur de perdre tous ses moyens. Après une minute qui lui semble interminable, la cabine s’arrête dans une grosse secousse. Il se met en position de défense, une main sur son briquet. Les portes s’ouvrent et alors qu’il s’attend à avoir une masse de garde leur sauter dessus, c’est un immense local vide qui les accueille. Il fronce les sourcils et hausse les épaules en regardant Spencer. Elle lui a bien dit que ça risquait de chauffer une fois en bas. Pourtant, il n’y a aucune âme qui vive. Il met une main devant la brune pour ne pas qu’elle se jette dans la gueule du mollusque sans réfléchir. Il tend l’oreille pour entendre le son qui pourrait trahir la présence d’un ennemi. "C’est louche. On reste prudent. " Il quitte enfin l’espace étroit en gardant les yeux grands ouverts et les mains prêtes, au besoin.



___

I'm a nightmare, you're a unicorn


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
588
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Things we lost in the fire   Mar 30 Mai - 15:03

Spencer & Max & Casey

       

Tu grinces des dents alors que tu reconnais le signal qui célèbre l'arrivée des festivités. Il est trop tard pour faire machine arrière et intérieurement tu t'en veut de traîner Casey dans ce guêpier. Ce n'est pas comme si tu avais eut le choix mais ... Tu ne supporterais pas qu'il lui arrive quelque chose à lui aussi, c'est déjà beaucoup trop ce qui arrive à Max.Tu es à deux doigts de craquer pour tout avouer mais la détermination et la vendetta que tu poursuis contre ceux qui t'ont arrachés ta moitié est sans failles. Cette souffrance et cette rage que tu ressens au fond de ton être est ce qui fait de toi celle que tu es à présent. Non plus une petite fille se souciant de choses futiles mais une femme sauvage et forte. Telle que tu as toujours souhaitée devenir. Ton regard autre fois mielleux est aujourd'hui parcouru par les braises de ton animosité. Ta respiration se veut calme alors que tes pas retentissent entre les cavernes de la ville de Krolik. Le goût du baiser que tu viens d'échanger avec Casey encore sur tes lèvres rouges. Tu passes machinalement la langue sur celle-ci essayant de réguler ton pouls. Ton coeur bat horriblement vite dans ta cage thoracique mais la volonté est là. Alors que tes doigts effleurent doucement ceux de Casey quand tu insères la carte d’accès dans le premier barrage, tu ressens ce courant électrique qui passe entre vous, comme pour te rappeler qu'il est toujours là. Comme pour faire surgir de nouveau en toi cette part d'humanité que tu as enfouillis au court des derniers mois. Tu dois bien l'avouer ça te fais un bien fou. Tu prend une profonde inspiration, l'air de rien, ta capuche rabaissée sur ton visage, tu exécutes le plan que tu as mis au point avec Amara et Colleen avec minutie. Un faux pas et vous êtes perdus. Un faux pas et c'est la fin du trio que vous formez à présent. Tu prends finalement conscience du danger que vous encourrez à présent mais ne te laisse pas démonter pour autant. Après tout rien ne compte plus que la libération de ton jumeau. Tu ressens les souffrances qu'il endure sans même savoir où il est et dans quel état il se trouve. Un nouveau soupire passe la barrière de tes lèvres alors que vous vous dirigez vers l’ascenseur qui descend dans les sous sols. Tu te mords la lèvres alors que Casey prend les devants. A vrai dire si ça pète en bas tu es sûre que tu passera à nouveau en première ligne.

Ta promesse en tête tu la roule en boule et la jette dans un coin. Tu ne veux pas le voir souffrir. Les balles déchirants ta chair en une douleur lancinante tu sais ce que c'est ... Ta main glisse sur une des petites cicatrices qui ornent ton bras. Souvenir du Pegasus et même si tu ne sens rien tu ne peux t'empêcher de grimacer. Le souvenir de cette soirée est encore si frais dans ton esprit. Cette soirée qui pour toi à tout changée. Tu te mords instinctivement la lèvre et serre les poings alors que Casey appelle l'ascenseur. C'est insupportable de devoir rester là sans rien faire. Tu as envie de botter leurs derrière de pieuvres. De les faire payer ce qu'il VOUS ont fait. Tu dois faire preuve d'une concentration sans failles pour ne pas gesticuler dans tout les sens. La porte fini enfin par s'ouvrir et vous vous engouffrez dans la machine métallique. Le grand brun tant la main pour que tu lui donne la carte d'accès, tu t’exécutes ne cherchant aucunement son regard. Après tout lui non plus n'en a pas envie, il te fuis à présent. C'est compréhensible quand on sait à quel point votre relation est fusionnelle. Vous avez besoin de tout vos moyens, cependant tes yeux restent rivés sur les mains de Casey qui commencent doucement à irradier. Tes lèvres se pincent alors que la porte s'ouvre dans un bruit désagréable. A ton grand étonnement le sous sol est vide de gardes. Tu relèves légèrement un sourcil d'incompréhension mais ne cherchent pas à trouver une explication, vous en avez tout simplement pas le temps. Les secondes défilent à une allure folle sur vos montres à tout les deux. "C’est louche. On reste prudent. " tu hoches la tête d'un coup sec en signe de compréhension et suit Casey dans le couloir. D'un signe de tête tu désignes une cellule dans le fond "C'est par là" dis-tu doucement. Alors que Casey avance d'un pas franc tu te tournes dos à lui et marche à reculons afin de surveiller les environs. Ta main posée sur la crosse de ton arme chargée. Une fois arrivé devant la porte de fer lourd tu sors la deuxième carte d’accès pour la tendre à Casey. Un léger bip sonore se fait entendre alors que la lumière passe au vert. Un bruit de décompression se fait entendre et la porte s'entrouvres. Sans même laisser le temps à ton petit ami de bouger tu pousse la lourde porte et tes mains viennent se planter devant ta bouche. Sous le choc du spectacle qui s'offrent à toi. Max est là, les mains attaché par une chaîne comme un vulgaire animale. Tu as beau savoir que c'est lui tu peine à le reconnaître à cause des hématomes sur son visage. La respiration coupé tu retiens un haut le coeur. Ça dure quelques secondes et tu t'élances enfin vers lui prenant son visage en coupe entre tes petites mains froides. "Max c'est nous... C'est Casey et Spencer on va ... on va te sortir de là Max..." tu te tournes vers Casey qui reste pétrifié. Tu plante tes dents dans tes lèvres un peu trop abruptement et secoue la tête pour te reprendre. "Casey il faut que tu fasses fondre ses chaines ... Maintenant! " dis-tu avec conviction. Pas le temps pour les larmes, vous aurez assez le temps de pleurer à votre sortie.





(c) naehra.


___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1268
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Things we lost in the fire   Mer 31 Mai - 19:22

Les secondes passent une à une et il les voit toutes lentement défiler devant ses yeux. Il ne sait pourtant pas combien de temps il a passé ici. Il se le demande souvent et est quasi sûr que, depuis le temps, le nouvel album de son groupe préféré est maintenant sorti. Dans les entrailles d'Hydra, Max n'a aucune notion de jour, de nuit, de semaine ou de mois. Il lui semble que ça fait des années qu'il est là. Le temps passe trop lentement ici, sûrement parce qu'il n'a rien à porter de main pour le tuer. Une télé aurait été la bienvenue, une console aussi, ça lui aurait permis de se changer les idées au moins, parce que, au fond de cette cellule, il ne peut que ressasser. Quand il est éveillé il fait son possible pour penser à sa jumelle, son meilleur ami et son frère, afin de se remémorer les instants heureux de sa vie, positiver, et ne pas broyer du noir. Sauf qu'il ne peut pas se les rappeler sans cette jolie tête blonde qu'il aime tellement. Norah, son sourire rayonnant et son éclat de rire cristallin. Il pense à elle et sourit, pourtant ça ne dure jamais longtemps, le charme de la nostalgie étant toujours brisée par la dure réalité. Sa tristesse le poursuit et ne lui laisse aucune échappatoire. Le souvenir de ce jour-là, de son regard effrayé quand elle s'est éteinte dans ses bras, le hante malgré lui, comme si il était gravé en lui à jamais. Même son sommeil est traqué par cette image et, si ce n'est pas à cause d'elle, il est malmené par tout ce qu'il lui arrive dans ce lieu. Les scientifiques. La violence. La souffrance. Les piqures. Les tortures. Il lutte donc contre le sommeil et regarde passer les secondes une à une. Des cernes se sont incrustées sous ses yeux, l'épuisement s'est mêlé à son être et pourtant dormir n'est devenu qu'une solution d'extrême urgence.

Le noir de la pièce est dense et épais et ça a le don de l'angoisser. Les seuls éclats de lumière sont provoqués par les explosions qu'il déclenche parfois dans ses excès de folie, quand ses nerfs lâchent et qu'il se met à délirer, hurler ou encore pleurer. La plupart du temps c'est le noir et le silence qui l'entourent et qui l'aliènent complètement. Le métal de ses chaînes lui meurtrit la peau. Au début il n'était pas enchaîné de cette manière, mais il a essayé de s'échapper à plusieurs reprises et on a préféré le maintenir en place de cette manière-là. La manière brute. Parce qu'il n'est plus qu'un rat de laboratoire et qu'il ne mérite, au fond, pas plus que ça. Max a très bien compris ceci depuis le temps, si bien qu'il ne supplie même plus qu'on le laisse partir. Il se demande par contre ce qu'il adviendra de lui quand ils n'auront plus d'idées de trucs à tester sur lui. Il est pas un pro en bio mais il doute que les rats de laboratoires soient libérés à la fin des expériences in vivo... il n'a pourtant pas envie de mourir. Parce qu'il veut revoir Ethan, il veut aller faire du skate avec Casey et il veut écouter Spencer lui parler de tout et de rien. Il commence pourtant à perdre espoir, ne voyant pas comment regagner sa liberté par ses propres moyens.

La lourde porte qui scelle sa cellule s'ouvre soudainement. La lumière l’éblouit alors et il doit plisser les yeux pour s'en protéger. Il distingue une silhouette qui s'avance vers lui et il se crispe aussitôt, pensant que l’heure est venue de repasser sur le billard. Si ce n’était que ça, à la limite, il serait anesthésié et ça lui ferait une bonne sieste sans cauchemars gratos. L’autre option est moins enviable. Il détesterait revoir le psychopathe du Pegasus juste pour que les scientifiques voient ce que donne la nouvelle formule qu’ils ont inventée sur ses pouvoirs. Mais à la place il sent deux mains encadrer son visage avec précaution. Sa vision ne s'est pas encore habituée à la nouvelle luminosité et pourtant il sait que c'est elle avant même qu'elle ouvre la bouche. « Max c'est nous... C'est Casey et Spencer on va ... on va te sortir de là Max... » Sa voix a quelque chose de choqué et de soulagé à la fois ce qui est totalement raccord avec ce que ressent Max à cet instant précis. Il n'a jamais envisagé ce scénario-là, que sa jumelle et son meilleure amie se pointent dans sa cellule miteuse comme ça. Mais il met rapidement de côté cette surprise. A la place, c'est un éclat de joie que le prend au cœur. « Spence ! » Sa voix est rauque et enraillée faute d'avoir beaucoup parlé ces derniers temps. Max aurait voulu la prendre dans ses bras mais ses chaînes l'en empêchent. Heureusement, la jeune femme semble avoir une solution à ce problème et elle se tourne vers Casey, resté en arrière pour le moment. « Casey il faut que tu fasses fondre ses chaines ... Maintenant! » C'est qu'elle est autoritaire la Spencer, et ça marche parce que Casey s'approche à son tour rapidement pour venir pratiquer ses talents de pyromane sur les chaînes qui le retiennent à cette cellule. Max a toujours eu une entière confiance en Casey. Il l'aurait suivi à travers toutes les aventures les plus folles les yeux fermés, cependant, il le regarde et ne peut pas s'empêcher de lui demander. « Me cuit pas au passage steuplé Cas. » Non, même après tout ça, Max n'a pas totalement perdu son humour.

Casey prend soin de ne pas le cramer, ce qui aurait pourtant été bien facile avec du métal en fusion. Alors que ses chaînes tombent au sol dans un bruit sourd, Max se sent instantanément plus léger. Il ne se ménage pourtant pas le luxe de s'étirer et tente de se relever difficilement. Il a mal partout et plus particulièrement au niveau des côtés, dernier morceau de son corps choisi par les scientifiques pour agrandir leur collection de biopsie déjà grande. Il n'a pas encore totalement cicatrisé et le simple fait de se mettre sur ses deux pieds tiraillent ses points de suture et le font grimacer. Une fois debout, Max ne peut pas tenir. Il se fiche bien de la guérison de sa cicatrice et choisit de prendre Spencer et Casey dans ses bras en un élan d'amour qui montre bien ô combien ils lui ont manqué. D'ailleurs un câlin ne suffit pas pour leur démontrer ça, il en faudrait plutôt des milliers. « Je suis tellement heureux de vous voir ! » Il ne peut d'ailleurs pas s'empêcher de sourire alors qu'il s'éloigne d'eux tout en gardant Spencer dans ses bras. Eux qui ont toujours été fusionnels au possible ne peuvent sûrement pas en faire autrement, tout du moins c'est le cas pour Max. Spence est sa moitié après tout. Néanmoins ce petit moment de joie non dissimulé laisse rapidement place à plus de sérieux. Max ne sait pas comment ils ont réussi à le retrouver, mais il sait très bien ce qu’il leur arrivera à eux trois si ils se font attraper par les agents d'Hydra. « Vous avez un plan ? » Il faut qu'ils partent vite mais Max est loin de savoir par quel miracle y arriver. Casey et Spencer sont loin d’être bêtes et ont même très certainement un plan en poche... Max espère juste qu'il soit solide.

___


LINE OF FIRE

Convince yourself to be someone else and hold back from the world your lack of confidence. What you choose to believe in dictates your rise or fall.  ©️shinouh

Revenir en haut Aller en bas
avatar



Blaze
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il est PYROKINÉSISTE. Il peut manipuler et contrôler le feu en autant qu'une source soit présente. Lorsqu'il se trouve sous de fortes émotions, il peut créer le feu à partir de ses mains, mais c'est arrivé seulement deux fois. Il est invulnérable à la chaleur et aux flammes.
Maria, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
765
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Things we lost in the fire   Mar 6 Juin - 22:14

Things we lost in the fire
Casey - Spencer - Max


Il est prudent. Il n’aime pas ça du tout. C’est trop facile, trop simple. Ce n’est pas normal. Il y aurait dû y avoir des gardes qui les attendaient de pieds fermes. Tous les sens de Casey restent aux aguets, mais il n’a pas le temps de se poser des questions. Ils sont bien mieux de profiter de la chance qui leur est offert au lieu de se perdre dans leurs interrogations. Il laisse tout de même sa main près de son briquet au cas où on les prend par surprise. Il suit à la lettre les directions données par Spencer qui se tient derrière lui comme elle lui a promis. Elle surveille leurs arrières et il est toujours aussi surpris de la férocité qui l’anime. On aurait dit qu’elle était une espionne d’élite expérimentée. Ils arrivent devant une lourde porte fer et Casey s’empresse de tenter de l’ouvrir manuellement avant d’apercevoir une autre carte magnétique dans la main de la brunette. Il la prend et la passe devant le détecteur. Son cœur bat rapidement et d’appréhension. Il n’a aucune idée de ce qu’ils vont retrouver dans cette cellule. La possibilité qu’on leur ait tendu un piège lui traverse l’esprit. Et si Max est bien là, dans quel état allait-il être ? La porte s’ouvre dans un grincement et les deux amoureux s’avancent vers l’ouverture d’un pas prudent.

Il est là. Max est là. En chair et en os. Il fait peur à voir et il ne ressemble plus du tout à son meilleur ami. On dirait une pâle copie de Max. Il a des ecchymoses partout, des entailles lui barrent plusieurs parties du corps, il est maigre et pâle, il est cerné, sale et faible. Mais, l’éclat dans son regard est le même. C’est bien lui. Il est vivant. Max est vivant. Casey se répète cette phrase des dizaines de fois pour s’en assurer, mais la colère ne cesse de monter en lui. Une chaleur intense prend son corps d’assaut. Il serre les poings et les dents. La haine qu’il ressent pour ceux qui ont torturé son ami est indescriptible. Il s’est imaginé des choses, mais il ne pensait pas le retrouver en si mauvais état. Il ne veut même pas penser à tout ce qu’il a subi et tout ce qu’ils lui ont fait. Il se retient de toutes ses forces pour ne pas évacuer toute la fureur qui le brûle. Spencer s’est jetée sur lui d’elle qu’elle l’a aperçu et lui tient la tête entre ses mains. Un coup d’œil vers le duo de jumeaux le calme. Il est tellement heureux pour eux. Il se doute que leur séparation a dû être atroce tellement leur lien est fort. Il se tient un peu à l’écart pour les laisser à leurs retrouvailles et observe la scène en silence, un mince sourire sur son visage. La voix autoritaire de Spencer le fait légèrement sursauter et il la fixe d’un regard interrogateur. Il regarde ses paumes qui ont pris une drôle de teinte orangée et qui semblent irradier. Il n’est pas certain, même s’il sait que c’est la seule solution. Ils n’ont pas le temps de chercher un autre moyen de le délivrer. Il s’avance vers son ami, l’estomac noué par la nervosité et la peur de faire une bêtise.  Le prisonnier lui tend les bras et les sépare du mieux qu’il peut. Il ose même faire un peu d’humour et cela suffit à calmer Casey qui ne se sent pas bien du tout. Si Max peut rigoler alors qu’il a supporté les pires atrocités, il peut le faire. Il peut réussir à se concentrer et faire fondre ces maudites chaînes. "Je ne promets rien, mec." Il lui fait un sourire malicieux avant de prendre une grande respiration et de poser ses mains brulantes sur la chaîne. Il la serre de toutes ses forces, les yeux fermés. Il canalise toute son énergie dans ses mains pour les rendre le plus chaudes possibles. Un cri de rage s’élève de sa bouche lorsque le métal commence à fumer, puis à changer de couleur et finalement à entrer en fusion et à fondre. Max est à présent libre, mais Casey tiens toujours le métal liquide dans ses mains et il n’est pas capable de s’arrêter. C’est Spencer qui dû le frapper pour qu’il perde le focus et il jette la chaîne en fusion au sol. Il regarde à nouveau ses paumes qui avaient repris leur couleur et état normaux.

Il se sent un peu étourdi et il est couvert de sueur, mais il a réussi et il est fier de lui. Max est sauvé. Il s’approche de son ami lorsqu’il le voit tenter de se relever. Il passe son bras sous ses épaules et le soutient pour l’empêcher de tomber. Max les prend alors dans ses bras en leur disant qu’il est heureux de les voir et Casey ne peut retenir ses larmes. La pression venant de tomber tout d’un coup. "Tu pensais qu’on te laisserait pourrir ici? Désolé d’avoir mis autant de temps. " Il lui a tellement manqué. Il a lui aussi l’impression de retrouver une partie de lui-même. Ils sont tous les trois à nouveau réunit. Le jeune Hennessy se sent déjà mieux, même s’il sait qu’il leur reste encore à sortir et quelque chose lui dit que ce ne sera pas aussi facile de sortir de ces cavernes. Il se détache du groupe en essuyant ses larmes et laisse sa main glisser sur le dos de sa belle. Il a tellement envie de l’embrasser, mais ce n’est pas le moment d’annoncer la nouvelle à Max. Ce dernier met bien vite fin aux réjouissances et leur demande s’ils ont plan pour la suite. Casey hoche la tête en reprenant un visage sérieux, ce n’est pas le moment de baisser la garde. Ils ont déjà perdu quelques minutes précieuses et le temps continu de filer.  Il se tourne vers Spencer. "Normalement en ouvrant ta cellule, une sirène silencieuse s’est déclenchée et une des complices est supposée l’avoir désactivée, mais on ne sait pas combien de temps on a pour filer." Il attend la confirmation de la jeune fille, puisque c’est elle qui a établi le plan. " Tu es capable de marcher?" Il sursaute en entendant la porte de l’ascenseur s’ouvrir à leur droite et une poste s’ouvrir à leur gauche. Il déglutit et se met machinalement devant ses deux amis. Ses doigts lui chatouillent et il sort son Zippo, prêt à l’enclencher et à attaquer. Il ne ressent pas de nervosité, ni de peur. Il ressent de la colère et de la haine. Il sera sans pitié. Ils vont tous regretter ce qu’ils ont fait à son meilleur ami, à lui, à Spencer et à tous les innocents de Génosha. "J’espère que vous êtes prêts. Ça va être leur fête. " Il a un sourire mauvais sur le visage. Il n’est plus l’adolescent nerveux et insécure d’il y a une dizaine de minutes, à peine. L’adrénaline lui donne de la force et maintenant que Max est sauvé, il est prêt à se battre.



___

I'm a nightmare, you're a unicorn


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
588
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Things we lost in the fire   Mer 7 Juin - 12:54

Spencer & Max & Casey

       

Tu ne te souvenais plus … Non tout ça avait été l’affaire de quelques soirées… Une en particulière à scruter des plans et à poser des questions à la grande blonde face à toi … Oui. Comment étais-tu arrivée jusque dans l’antre de la pieuvre, bouche de l’enfer à vos yeux ? Toi-même tu ne le savais pas vraiment... Tu avais perdu le fil de la réalité depuis un moment, quelques brides de souvenirs d'une conversation échangée avec la hackeuse d’Hydra te restaient en tête... Tu savais que tu avais dit des choses que tu aurais sans doute bien fait de gardé pour toi mais, en vérité cela t’avais fait du bien de te livrer à quelqu’un... Tu avais bu pour oublier et au final tu n'y étais pas arrivée mais, livrer ton secret à quelqu'un d'autre, partagé ce qui pesait sur tes épaules depuis trop longtemps t'avais en quelque sorte libérer... Mais l'alcool ne t’avais pas permis pas de réfléchir de façon cohérente à vrai dire, cela t’avais empêchée aussi de marcher réellement droit aussi... En règle général tu aurais sans doute déjà gagné ta chambre étudiante tandis que là tu t’étais déjà trompé de chemin quelques fois et tu faisais sûrement bien plus de bruit que tu ne semblais le croire ne se rendant pas tellement compte de la situation... Tu avais marchée au radar tandis que ton corps jouait au funambulisme, menaçant un moment de penché vers la droite avant de finalement venir vers la gauche... Tu avais bu et pas de la façon dont tu le faisais quand ils étaient encore là, non tu avais bu comme un trou pensant que ça calmerait le mal qui brûlait tes entrailles... Toi, qui semblais si forte, si impénétrables, si inébranlable... Il avait fallu d'une seconde pour que tout bascule... Qu'on t’enlève ce qui faisait ta lumière pour que tu sombres dans les ténèbres... En avançant tu avais aperçut ton reflet dans une vitrine et n’avait pas reconnu  ton propre reflet... Tu t’étais même mise à rire, un rire qui aurait fait froid dans le dos à n'importe qui, si bien sûr quelqu'un s'était promené dans les ruelles... Mais non tu avais été désespérément seule. On t’avait arraché tout ce à quoi tu tenais durant la même soirée. Norah … Max… Casey… Ces mois loin d’eux avaient été un véritable enfer sur terre, d’abord une descente brutale, te faisant découvrir des parties de toi dont tu ne connaissais même pas l’existence puis ensuite la rage avait fait son travail te forgeant une carapace de guerrière … Tu avais enfin eut le déclic… Tu sauverais Max quoi qu’il en coûte !

Ton cœur bats trop vite dans ta cage thoracique, tu retiens un hoquet. Ce n’est pas le moment de flancher non. Tu tends la carte d’accès à ton copain qui cherche un moyen d’ouvrir la porte blindée qui vous fait face. Un court instant et vous voilà dans la cellule. Alors que Casey reste en retrait dévisageant ton jumeau toi tu te précipites vers lui, cherchant son regard.  Tu essaies de le rassurer, de lui dire que Casey et toi êtes là pour lui, pour le sortir d’ici. Tenant son visage entre tes petites mains tu n’as qu’une envie, le serrer dans tes bras. « Spence ! » Ton visage s’éclaire alors que tu entends ton prénom sortir de sa bouche. C’est une bonne chose il est conscient et ça te rassures. Pas le temps de profiter de tes retrouvailles avec ta moitié, il faut sortir et vite. Tu secoues la tête, mordant ta lèvre inférieure pour te reconcentrer. Ta langue claque et tu demandes à Casey de faire fondre les chaines de Max, tu ne vois pas d’autre solution et tu as confiance en lui… Il y arrivera. Tu inspires profondément et laisse ta place à ton homme. « Me cuit pas au passage steuplé Cas. »  Tu ne peux réprimer un sourire. Même après toutes les atrocités qu’il a dû subir il n’a pas perdu son humour légendaire. "Je ne promets rien, mec." Tes lèvres s’étirent donc en un sourire franc, observant Casey se saisir des chaines. Le fer rougeoie sous ses mains vous offrants un spectacle magnifique. Quelques secondes suffisent à les faires fondre, libérant Max de sa prison. Alors que ton jumeau s’affaire à enlever ses chaines tu remarques que quelque chose ne va pas … Casey sue à grosses gouttes et ne semble pas vouloir lâcher le métal entre ses doigts. « Casey… » tu murmures. Rien ne se passe. Il est pris dans une sorte de transes. Tu mordilles ta lèvre déjà bien meurtrie et fait la première chose qui te passe par la tête. Tu serres donc le poing et vient le balancer sur l’épaule de Casey avec force. Pas pour lui faire mal mais juste suffisamment pour qu’il retrouve ses esprits. Tu souffles quand tu le vois lâcher ses chaines. Max peine à se relever et vous venez tous les deux lui apporter votre aide. A peine avez-vous accouru pour le soutenir qu’il vous serre dans ses bras. Tes yeux pétilles en sentant ce contact si rassurant qui t’avez tant manqué. Max est avec toi. Max est avec toi. Max est avec toi. Tu fermes les yeux et inhale son odeur si rassurante. Tu te sens revivre à cet instant. Max est avec toi. « Je suis tellement heureux de vous voir ! » Il s’éloigne un peu de vous tout en te gardant dans ses bras, tu t’accroches désespérément à lui. Froissant le tissu sous tes doigts.  "Tu pensais qu’on te laisserait pourrir ici? Désolé d’avoir mis autant de temps. " a présent tu souris en regardant Casey. Désolée oui, elle est tellement désolée de ne pas avoir réussie à surmonter ses démons et être venue plus tôt. Tu te mords la joue, tu t’en veux pour tout ce qu’il lui est arrivé. Tu baisses les yeux mais les relèves bien vite. Il faut sortir d’ici et tu le sais. Le contact brulant de la main de Casey dans ton dos te détend un peu et te redonnes du baume au cœur.  « Vous avez un plan ? »  Bien sûr que vous avez un plan. Tu en as toujours un. Tu tournes la tête vers Casey pointant du menton la porte blindée. Le temps passe trop vite. Moins de 8 minutes. "Normalement en ouvrant ta cellule, une sirène silencieuse s’est déclenchée et une des complices est supposée l’avoir désactivée, mais on ne sait pas combien de temps on a pour filer." Tu hoches la tête, tes explications ont étés claires. Pour tout avouer tu penses que l’alarme sonne déjà depuis quelques secondes et que bientôt les gardes vont arriver. " Tu es capable de marcher?"  Tu agrippes Max et tente de le soutenir du mieux que tu le peux. Ça ne va pas être facile mais avec les pouvoirs de Casey vous pouvez vous en sortir.  "J’espère que vous êtes prêts. Ça va être leur fête."   Tu souris en voyant l’ait mauvais qui s’incruste sur le visage de Casey. C’est l’heure de s’amuser. Alors que des pas se font entendre dans le couloir tu donnes un coup dans la porte « Met les tous KO ! Amara à déverrouiller une porte qui mène à l’extérieure en haut à gauche. Il faut qu’on atteigne l’ascenseur si on veut sortir Casey. » Tu sors ton arme et la charge avec expertise. Un léger cliquetis et vous voilà dans le couloir faisant face à des agents armez jusqu’au dent « Désolée mais je ne vais pas avoir le choix… Max tient toi à moi. » Dis-tu en fermant un œil pour viser la jambe d’un des gardes. Dans le mille. Tu jettes un coup d’œil à Casey lui faisant signe que ce n’est pas le moment de se mettre en colère. « Il faut qu’on le fasse sortir tu comprends ? On ne va pas s’en sortir sinon… Je compte sur toi Cas'. » dis-tu alors que les balles commence à fuser.





(c) naehra.


___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1268
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Things we lost in the fire   Dim 11 Juin - 15:56

Il en a passé du temps dans cette cellule. Un temps qui lui a paru interminable et qui prend pourtant fin ce jour-là. Il n'en revient pas et se demande, l'espace de quelques secondes, s’il n'est pas en train de délirer. Ça ne serait pas la première fois que la fièvre le prend et que ce genre d'hallucinations s'imposent à lui. Pourtant ça semble réel cette fois. Ils semblent réels. Spencer et Casey, là, avec lui. Il les tient dans ses bras et c'est comme si il revivait à nouveau, comme si son cœur se remettait enfin à battre et qu'il pouvait vraiment respirer à plein poumons. Le poids de la solitude lui a fait plier le dos autant que celui des douleurs et des peines. Max le sent s'envoler en un instant. C'est un soulagement sous forme un pansement au cœur, qui lui arrache des larmes de bonheur. Il a cru ne plus jamais les revoir.

Il s'éloigne d’eux à contre cœur, tout en restant accroché à Spencer malgré tout. Le temps des retrouvailles est court, et pour cause, ils ont tous les trois conscience qu'ils doivent filer d'ici et vite. Très vite même. Max leur demande s’ils ont un plan et ne doute pas que ce soit le cas. Il fait ça pour se rassurer à vrai dire parce qu’il sait très bien ce qu'il leur arrivera si ils sont attrapés. Casey a des pouvoirs, comme lui, et Spencer étant sa jumelle, elle sera aussi traitée de la même manière. Ils finiront dans une cellule semblable à celle-ci et arboreront les mêmes blessures que lui, les mêmes cicatrices et les mêmes ecchymoses. Ils saigneront comme il a saigné. Et ils seront seuls. Infiniment seuls. Alors oui, il a besoin de se rassurer, pour lui mais surtout pour eux. « Normalement en ouvrant ta cellule, une sirène silencieuse s’est déclenchée et une des complices est supposée l’avoir désactivée, mais on ne sait pas combien de temps on a pour filer. » Max regarde son meilleur ami de toujours en attendant la suite de son explication qui ne vient pourtant jamais. À la place, Casey regarde Spencer et Max suit son regard pour se tourner à son tour vers sa jumelle qui hoche presqu'imperceptiblement de la tête. Il n'est pas au summum de sa forme, loin de là. Ses jambes sont molles et sa tête est lourde. Et pourtant il a encore assez de jugeote pour se rendre compte que ça sera la merde à un moment ou à un autre. Il le sait d'autant plus qu'il a déjà essayé de se faire la malle et qu'il l'a payé chèrement. Max serre les dents et avale sa salive avec difficulté. Y'a plus qu'à espérer que le complice de Casey et Spencer leur gagne un max de temps. « Tu es capable de marcher? » Il n'a pas le temps de répondre quoique ce soit que l'ascenseur d'un côté, et une porte de l'autre, s'ouvrent et déversent des agents d'Hydra dans le couloir. Leurs talons s'écrasent sur le sol en une cacophonie à laquelle le tintement de leurs armes donne le la. Instantanément, la peur prend Max aux tripes.

Casey se place devant les jumeaux et arbore un sourire mauvais. Il a l'air prêt à en découdre et semble déterminé. Ça donne presque confiance à Max qui n'en mène pourtant pas bien large. « J’espère que vous êtes prêts. Ça va être leur fête. » Ouais, Casey a définitivement la confiance. Max regarde sa jumelle qui, elle aussi, sourit en voyant faire son meilleur ami. Ils sont devenus tous les deux dingues pendant que Max n’était pas là, c'est pas possible autrement. Enfin ils sont peut-être dingues mais ils le sont avec style, ça c'est certain. Max n'est pourtant pas au bout de ses surprises. Spencer ouvre subitement la porte qui donne sur le couloir bondé d'agents. D'un côté fallait bien qu'ils en arrivent là à un moment mais ça finit de faire flipper Max. Pourtant, avant, il était un jeune homme courageux. Il aurait foncé dans le tas avec eux les yeux fermés, dans un acte de foi aveugle, jusque parce que c'est eux et que c'est lui. Mais à ce moment-là, il a la frousse pour eux. Sa jumelle et son meilleur ami risquent gros, peut-être trop gros, à être venus le sauver. Cependant il est déjà trop tard et ils n'ont plus le choix. Il faut absolument qu'ils sortent d'ici. Tous les trois. Ensemble.

Sa jumelle a pris les choses en main avec une assurance et une volonté qu'il ne lui connait pas. Il sait qu'il n'a pas le temps pour ça mais il ne peut pas s'empêcher d'être surpris par le ton qu'elle utilise. « Met les tous KO ! Amara à déverrouiller une porte qui mène à l’extérieure en haut à gauche. Il faut qu’on atteigne l’ascenseur si on veut sortir Casey. » Tout va beaucoup trop vite pour Max. Il voit Spencer dégainer une arme sortie de nulle part, Casey faire un pas vers elle, les agents s'approcher dans le couloir. « Désolée mais je ne vais pas avoir le choix… Max tient toi à moi. » Il comprend absolument rien à ce qu'elle dit et ne cherche même pas. À ce moment-là, tout ce qu'il veut, c'est qu'ils se barrent d'ici à vitesse grand V. « Ok. » Le coup part sans qu'il ne s'y attende, ça le fait sursauter autant que ça le choque. Ses yeux s'arrondissent alors qu'il regarde sa jumelle. Il l’a toujours connue inoffensive comme le sont généralement les gens de leur âge mais ce n’est visiblement plus le cas. « Wow Spence ! » C'est pas du tout un wow admiratif. Il tend plus vers le « whaaaaat » choqué et sur le cul qu'autre chose. Le regard de Max passe alors de sa sœur vers son meilleur ami. Lui aussi il a vu ça ? Lui aussi il comprend rien à ce qu'il vient de se passer ? Spencer a tiré sur quelqu’un ! Mais sa jumelle se fiche bien du fait qu'elle vienne de surprendre son jumeau, elle garde les idées claires. « Il faut qu’on le fasse sortir tu comprends ? On ne va pas s’en sortir sinon… Je compte sur toi Cas'. » Les balles fusent et se logent dans les murs, pour l'instant tout du moins. Casey met temporairement fin à l'échange en envoyant des énormes flammes dans le couloir. Max ne l'avait jamais vu faire des trucs aussi dingues avec son pouvoir et il en sera complètement admiratif plus tard, quand ils seront loin de là, sains et saufs.

Ils en profitent pour s'engouffrer dans la fosse aux lions. Max doit se tenir à sa jumelle bien qu'elle soit plus frêle que lui. Il n'a pas beaucoup de force en stock et c'est une épreuve pour lui que de suivre le rythme effréné de ses sauveurs. Ils n'ont pas beaucoup de répit pour prendre de l'avance. Les balles fusent à nouveau dans leur sens. Quelques agents sont encore devant l'ascenseur qu'ils doivent prendre et d'autres s'amassent derrière eux. Ils sont acculés de toutes parts. Max n'a pas vraiment le choix. Il se retourne et tend une main faiblarde vers les agents qui les suivent. Il ne maîtrise pas du tout son don, mais la situation d'extrême urgence l'aide à faire naître une explosion qui est directement suivie d'une seconde. Les murs s'écroulent dans le couloir, barrant la route aux nouveaux agents qui allaient rejoindre leurs collègues pour mieux les prendre au piège. C’est pas du tout ça qu’il visait, mais c’est déjà ça de pris… Ça lui a pris toute l'énergie qui lui reste et il défaillit, manquant de tomber au passage. « Je crois pas que je pourrais le refaire... » Sa voix trahit elle aussi sa faiblesse. C'est tout ce qu'il pouvait faire pour eux.

___


LINE OF FIRE

Convince yourself to be someone else and hold back from the world your lack of confidence. What you choose to believe in dictates your rise or fall.  ©️shinouh

Revenir en haut Aller en bas
avatar



Blaze
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il est PYROKINÉSISTE. Il peut manipuler et contrôler le feu en autant qu'une source soit présente. Lorsqu'il se trouve sous de fortes émotions, il peut créer le feu à partir de ses mains, mais c'est arrivé seulement deux fois. Il est invulnérable à la chaleur et aux flammes.
Maria, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Maddie, Clary, Paige
765
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Things we lost in the fire   Mar 13 Juin - 22:28

Things we lost in the fire
Casey - Spencer - Max


Maintenant qu’ils sont assurés que Max va bien, Casey se sent beaucoup mieux. Il n’a plus cette peur de le retrouver mort ou que son ami ait subit un lavage de cerveau qui l’habite. Certes, Max n’est plus que l’ombre de lui-même et son corps porte les vestiges des tortures qu’il a encaissées,  mais le plus important, c’est qu’il soit toujours là parmi eux, en un seul morceau. Le reste, c’est le temps qui va arranger. Il se doute que sa réhabilitation ne sera pas évidente et qu’il gardera pendant longtemps des séquelles de cette terrible mésaventure et Cas se promit d’être présent pour lui, peu importe le temps qu’il prendrait pour s’en remettre.

Après des retrouvailles émotives, il est temps de revenir aux choses sérieuses. Ils ont récupéré Max, mais ils sont loin d’être tirés d’affaires. Ils sont toujours au dernier sous-sol des cavernes et il est évident que leur intrusion n’est pas passée inaperçue. Malgré toutes leurs précautions, ils ont déclenché des alarmes et alerté tout le quartier général. Ce n’est qu’une question de secondes avant qu’ils ne soient encerclés par des agents expérimentés. Ils ont un plan et une complice, mais rien n’est gagné. Ils devront se battre et faire preuve de sang-froid. Spencer et Casey font part de certaines informations concernant leur plan à Max, mais ils n’ont pas le temps de plus détailler. Ils sont déjà là. Ils sont à leurs trousses et ils n’ont pas l’air content. Le jeune Hennessy ferme les yeux, il aurait aimé avoir plus de temps pour réfléchir, élaborer une stratégie et s’assurer que Max peut se déplacer convenablement. Mais, il est trop tard. Ils sont déjà encerclés. En apercevant les agents, il ressent une montée d’adrénaline qui lui donne confiance. Il sent la chaleur dans tout son corps. Ses paumes sont brulantes et les flammes ne demandent qu’à sortir. Un sourire malin s’affiche sur son visage. Il ne sait pas pourquoi, mais il ressent une soudaine confiance, même s’il sait très bien qu’il ne maîtrise toujours pas ses facultés et qu’il risque non seulement de se blesser sérieusement, mais aussi ses deux compagnons. Mais, il n’a pas d’autres choix. Il n’a pas d’autres armes et maintenant qu’il y pense, il se trouve bien bête de ne pas s’être mieux équipé et de s’être fié seulement à ses pouvoirs aux résultats hasardeux. Il attrape son Zippo et d’un petit mouvement de doigt agile, il fait jaillir une petite flamme orange pour le moment inoffensive. Il est un peu nerveux, après tout, c’est la première fois qu’il va attaquer des vraies personnes à l’aide de son don. Aussi excité, il se sent comme dans l’un de ses jeux d’action, même s’il sait très bien que tout cela n’a rien d’un jeu. Son cœur bat rapidement lorsqu’il passe sa main sur la flamme dansante du briquet. Il la tient dans le creux de sa main. Il sent sa chaleur souffler sur ses doigts fermés, elle le chatouille. Il se sent puissant. Il veut venger Norah, Max et Spencer. Il veut se faire justice. Pensez à tout ce que ses amis ont subi suffit à le mettre en rage. Il n’aura aucun scrupule. Les encouragements de Spencer ne font qu’augmenter sa hargne. Oh oui, ils vont s’en prendre plein la tronche. Ils n’y comprendront rien. Ils n’y verront que du feu, ces enfoirés. Avant que Casey ne lance sa première salve de flammes, il entend un cliquetis métallique derrière lui et il tourne vivement la tête. Ce putain de fusil, il l’avait presque oublié. Il se mord l’intérieur de la joue. Autant, il trouve sa belle sexy avec une arme dans les mains, autant il ne peut s’empêcher d’être inquiet pour elle. Il retient son souffle, mais elle a raison. Ils en auront besoin. Ils doivent mettre toutes les chances de leur côté, même si ça ne lui plait pas du tout. Il hoche la tête pour acquiescer et se remet en position. Il est prêt. Ils sont prêts. La jeune fille s’occupera de son frère et Casey leur ouvrira le chemin. Le feu en lui ne demande qu’à se faire admirer.

Il attend que les premiers courageux s’avancent à une distance relativement proche du trio. Jusqu’à maintenant, l’émergé n’a pas réussi à envoyer ses flammes à plus de deux mètres et il ne croit pas que ce soit le moment de tenter le coup. Il sursaute et se cache la tête par réflexes lorsque Spencer appuie sur la gâchette de son arme et qu’elle atteint un homme directement dans la jambe. Il doit avouer qu’il est très impressionné par l’intrépide jeune fille. Il ne la pensait pas aussi douée avec une arme, mais il refuse qu’elle s’en serve à nouveau si ce n’est pas nécessaire. Il reprend position, ce coup tiré à l’improviste ne les a pas fait fuir. Ils en ont vu d’autres. Dès qu’un des agents se trouve à une distance convenable. Il n’hésite pas et il s’élance. Des énormes faisceaux de feu sortent de ses mains, il doit planter ses pieds bien au sol pour ne pas reculer sous la force des volutes. Il ne vise personne en particulier. Il envoie dans le tas au hasard en espérant toucher quelqu’un. "Dirigez-vous vers l’ascenseur, je les ralentis. " Il continue sa danse. Une décharge vers la droite, une autre vers la gauche. Il entend des cris de surprise, des cris de mort, des injures, des menaces et ça le rend euphorique. Il ne peut s’empêcher de sourire en envoyant ses flammes vers ses ennemis. C’est tellement le pied. Il fait à peine attention aux balles qui sifflent à quelques centimètres de ses oreilles. Il regarde derrière lui toutes les cinq secondes pour s’assurer que ses amis sont corrects et il reprend de plus belle ses attaques. Ils sont à quelques mètres de l’ascenseur. Ils y sont presque. Encore un tout petit effort et ils seraient sortis de là. Mais, le jeune garçon commençait à faiblir et il avait du mal à lancer des grosses flammes.
C'est à peine des étincelles qui sortent désormais."J’y arrive plus!" La panique pouvait se voir dans ses yeux qui ont perdus un peu de leur couleur flamboyante. Il se sent fatigué et faible tout d’un coup. Ils y sont presque. Ça ne peut pas se terminer ainsi. Puis arrivé de nulle part, un agent lui saute dessus, le plaquant au sol et lui plante un couteau directement dans les côtes. Un cri de douleur sort de la bouche de Casey qui concentre toutes ses forces et ses énergies dans ses paumes. Il place sa main sur le visage du vilain au-dessus de lui. Ce dernier cri à son tour tandis que de la fumée s’élève et que son visage devient rougeoyant. Il lâche Casey qui se relève péniblement en se tenant le flanc. Il court difficilement vers ses amis en regardant autour d’eux. Ils sont cuits. Les gens d’Hydra sont trop nombreux. Ils seront encerclés dans quelques secondes et ils devront lever le drapeau blanc. Ce n’est pas censé se terminer ainsi. Ils n’ont pas fait tout ce chemin pour rien. L’espoir s’envole. C’est sans compter sur la détermination de l’ancien prisonnier qui, même s’il est faible et blessé, lève péniblement le bras et créer des explosions, comme au Pégasus. Des murs s’effondrent et barrent le chemin à leurs ennemis. C’est ce qu’il leur fallait. Il sourit à Max. "T’es fou. Gardes tes énergies pour plus tard, mais merci." Il a le souffle court et il pose sa main sur l’épaule de son bro et envoie un regard tendre vers Spencer qui a été une vraie héroïne. Un « ting » résonne et Casey ressent un immense soulagement. Les portes s’ouvrent et le trio s’engouffre dans la cabine de l’ascenseur. Casey s’écrase au sol en grimaçant, sa main ensanglantée sur son flanc. Il n’ose pas imaginer ce qui les attend au rez-de-chaussée.



___

I'm a nightmare, you're a unicorn


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
588
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Things we lost in the fire   Jeu 26 Oct - 17:13

Spencer & Max & Casey

       

Tu as du mal à vivre sereinement. La peur est présente, elle l'est constamment. Les brides de cette soirée aux souvenirs meurtriers frappent chaque soir à la porte de ton subconscient et voilà que tu te réveilles recroquevillé sur toi-même, tes phalanges blanches tellement tes points sont serrés. Tu es un être apeuré quotidiennement petite Spencer, et tu ignores comment aller mieux. Pourras-tu un jour réellement aller mieux ? Tu ne sais pas, tu en doutes. C'est une partie de toi, de ta capacité à être heureuse, que tu as laissé entre les murs de cette ruine qu'est à présent le Pegasus. Jusqu'à ce que la blonde du nom d'Amara te sorte de là, jusqu'à ce qu'elle t'extirpe et te traîne et te ramène à la vie. Es-tu vivant vraiment vivante Spencer ? Parfois il t'arrive d'avoir peur d'être heureuse. Tu te dis que ça ne peut pas durer, tu en as pour preuve tellement de faits, de choses qui te sont arrivés, que tu rirais presque de ceux croyant encore en un happy ending. Tu n'es pas folle petite brunette, tu sais très bien que cette quiétude ne va pas durer. Déjà parce que la folie ambiante prend de l'ampleur. Mais aussi parce que les hommes ne sont fait que pour s'anéantir. La guerre ne meurt jamais, la mort et ses cavaliers sont immortels, ils n'ont jamais vécus et ne disparaîtront jamais. Alors comment lutter contre nos instincts ? Comment faire pour assurer un avenir radieux à une bande de gens qui ne le méritent certainement pas. Mais ils ne méritent pas non plus la guerre, la mort, l'agonie de survivre à ça. Les vivants souffrent, les morts non. Les vivants se rappellent chaque jour la douleur, quelle soit physique ou mentale. Toi, elle s'insinue dans tes mains quand tu crois t'en sortir. Elle t'a volé tout espoir de reconstruction. Comment trouver la joie dans un levé de soleil quand ce dernier se léve quand même les jours de grand malheur. Tu ne sais pas, tu ne sais plus et c'est pour ça, Spencer, que ton âme est rongée par ce sentiment à présent. Ethan a voulu t'aider ce soir-là, dans cette ruelle, mais tu as fuit. Tu ne sais plus comment aimer. Pourtant lorsque tu vois le visage de ton jumeau et lorsque tu l'entends prononcer son nom, tu jures entendre ton coeur battre à nouveau. Tes lèvres s'entrouvre mais aucun son ne sors. Tu voudrais lui dire qu'il t'as manqué, l'enlacer pour ne plus jamais le lâcher, combler ce vide que tu ressens depuis maintenant quelques mois car sans lui, sans Max tu n'es que l'ombre de toi-même. Il est ta moitié, ton jumeau et rien ni personne ne vous séparera à nouveau. Son corps te paraîs si fréle, si fragile à présent. Et ça te fais mal, tellement mal.

Mais tu le sais mieux que personne après la vie que tu as menée dernièrement. Vous n'avez pas le temps. Vous n'avez plus le temps. Il faut sortir d'ici le plus vite possible si vous ne voulez pas vous retrouvez vous aussi enfermer dans une cellule. Alors que Casey libère Max de ses chaines à l'aide ses pouvoirs, tout vas trop vite dans ton cervau. Tu évalues les possibilités de s'en sortir sans utiliser ton arme, tu n'en vois aucune et le regard désaprobateur de Casey ne changera rien à ta décision. Il vous faut sortir d'ici coute que coute, même si il désapprouve. Alors que tu traines le corps de ton frère à l'extérieure de la cellule tu sais très bien à quoi t'attendre. Ils sont tous là, armés jusqu'au dents face à vous, trois adolescents aux attraits si particuliers. Tu n'hésite pas une seule seconde, aussi intrépide sois-tu et tu tire dans la jambe d'un des agents de la pieuvre, faisant clairement à Casey que ce n'est pas le moment de se facher. Les mains de Max s'aggripent un peu plus à tes épaules et tu ne tarde pas à comprendre que lui non plus n'aime pas te voire dans cet état. Tu t'en fiches. Tu lui a promis qu'ils sortiraient tous d'ici. Tu ne bronche pas et continue à tirer dans le tas par a coup. Alors que Casey se dirige à toute hâte vers les agents leur balançant boule de feu et tout ce dont il est capable. Tu le trouve incroyablement impressionnant et ne peut t'empêcher qu'il ferait un leader incroyable.  "Dirigez-vous vers l’ascenseur, je les ralentis. " dit-il à son tour. Pour seule réponse tu hoches la tête à l'affirmative et essaie d'atteindre l'ascenceur tant bien que mal. Max doit bien faire quinze kilos de plus que toi et soudain tu te sens vraiment frêle. "J’y arrive plus!" un dernier effort. Juste un dernier effort et vous serez libre... ou presque. "On peut le faire les garçons... Tenez bon..." tu dis ça sans trop y croire alors qu'un cri retentit derrière vous "CASEY !" tu hurles, le coeur battant beaucoup trop vite, ta respiration est trop forte... Quel merdier ! Alors que Max se détache de toi tu fonces vers l'homme de ta vie. Mauvaise idée Spencer. Comment aurais-tu pu deviner que Max allait tout faire péter hein ? L'explosion retenti, sonore, brûlante et une douleur lancinante s'empare de ton crane. Tu as mal beaucoup trop mal. Tes oreilles sifflent et ds larmes inondent tes yeux à présent. Ta main se porte à ta tête alors que tu te sens fasciller, un liquide rougeâtre ruisselle entre tes doigts. C'est fini ? C'est ainsi que ça fini pour toi Spencer. A peine as-tu franchit le pas de l'ascenseur tu tournes de l'oeil, t'écrasant douloureusement contre la paroie. Max 1-Spencer 0.



(c) naehra.


___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1268
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Things we lost in the fire   Dim 10 Déc - 17:30

C’est de la folie, complètement. Ils n’arriveront jamais à sortir de là en un seul morceau. Casey a beau faire usage de ses pouvoirs, ça ne suffira jamais. Qu’est-ce qu’ils peuvent bien faire, eux trois, contre Hydra ? Vu son état, Max ne compte même pas pour un d’ailleurs. Le pire c’est que, quand il essaie de provoquer une explosion, Spencer se retrouve parmi les victimes. Il en aurait la force, et ils en auraient le temps, il se serait collé une série de baffes. A la place, voyant que sa jumelle tient encore à peu près debout, il se contente de se maudire intérieurement et se traîne le plus rapidement possible dans l’ascenseur qui est enfin arrivé. Il est suivi de peu par la jeune femme, puis par Casey qui s’effondre à côté de lui, visiblement blessé. Oui, c’est de la folie, complètement. Ils vont tous y passer. Et si Casey et Spencer finissent dans un bunker semblable à celui où il a passé les derniers mois, ca sera de sa faute a lui, sans nul doute. A cette simple idée, son ventre se serre à en vomir.

Le pire c’est que Casey, lui, et limite en mode serein. Certes les portes de l’ascenseur se ferment mais elles s’ouvriront très certainement sur bien pire encore. Une flopée d’agents de l’hydre, armés jusqu’aux dents, certains en mode Ninja de la mort, d’autre en mode baraqué de trois mètres de haut et les derniers en mode machine de guerre. Ils ne feront jamais le poids. « T’es fou. Gardes tes énergies pour plus tard, mais merci. » Max pose un regard inquiet sur son meilleur ami. Casey a toujours eu ce don de meneur qui fait que Max le suit tête baissée, aveuglement, sans se soucier de ce qu’il va se passer. Pourtant ils savent tous les trois ce dont est capable Hydra, après tout, ils étaient au Pegasus, mais c’est tout particulièrement le cas pour Max. Le fait est que la partie est encore loin d’être gagnée. Le fait est que s’ils la perdent, ça sera sans aucun retour. C’est leur seule chance de s’en sortir mais ils y a autant de chance qu’ils la saisissent et qu’elle leur passe sous le nez. Non, en fait, il y a sûrement plus de chance qu’ils n’arrivent pas à la saisir qu’autre chose. Max serre la mâchoire sous le coup de l’appréhension et il ne peut pas s’empêcher d’ajouter un « Me remercie pas encore... » défaitiste. Son regard se pose ensuite vers Spencer qui semble mal en point et il se mordille la lèvre de culpabilité avant de lui demander si elle tient le coup.

Il n’a même pas le temps d’avoir une réponse que l’ascenseur s’arrête avant de subitement ouvrir ses porte sur un couloir qui semble, à première vue, dégagé. En vérité, il y a une blonde, entourée de ce qui ressemble à des agents totalement HS, étalés sur le sol. « What the... » Elle leur hurle de se dépêcher et Max met cinq bonnes secondes à réaliser qu’elle est vraisemblablement leur alliée. Ce n’est qu’une fois cela fait qu’il sort de l’ascenseur suivant Casey et Spencer qui lui crient presque de se bouger. Son meilleur ami et sa sœur semblent savoir exactement où se diriger et ils tracent leur route non sans avoir remercier la blonde d’un signe de tête. Casey est obligé d’aider Spencer à avancer tandis que Max suit le mouvement avec difficulté. Des cris se font entendre derrière eux et le jeune homme se retourne et le regrette aussitôt. Une flopée d’agents a fait son entrée alors même qu’ils sont à quelques mètres de la sortie. Sans nulle doute, ils ne pourront même pas faire cent mètres dehors, tout juste le temps pour Max de profiter deux secondes des rayons du soleil avant de se retrouver à nouveau dans ce bunker, jusqu’à sa mort malheureusement anticipée. Si près du but. Fais chier.

Les balles commencent à siffler près de leurs oreilles juste avant qu’ils ne sortent. Bizarrement, malgré la situation, qui ne s’y prête pas le moins du monde, il y a ces deux secondes de liberté qui lui font du bien au cœur. Il est sorti de là, après cinq mois d’enfer. Il est libre, enfin. Si seulement ils n’avaient pas été dans une foutu caverne, il aurait pu sentir le vent sur son visage et le soleil chatouiller sa peau, les oiseaux chanter et tout ça tout ça. Mais non, ils sont en effet dans la pénombre et le seul bruit qu’il entend et celui des balles qui viennent ricocher contre la porte blindée qu’il referme difficilement derrière lui. Max recule de quelques pas, se tenant les côtes tout en retenant une grimace due à la douleur. Il ne peut pas s’imaginer se faire attraper à nouveau et retourner dans le noir opaque de sa cage avec la lourdeur de la solitude pour seule compagnie. Il ne peut pas les imaginer dans cette situation non plus. Trop de chose se jouent là, à ce moment précis, leur liberté, leur futur, leur vie. Il recule encore un peu et manque de tomber à cause des rochers qui parsèment le sol. Peu importe, il ferme déjà les yeux, tentant de se concentrer. C’est peut-être dingue, peut-être que ça ne marchera pas, ou peut-être que si, peut-être qu’il va regretter, parce que c’est un fait, il est déjà totalement à plat. Mais c’est pas comme si il avait réellement le choix. Max rassemble le peu de force qu’il reste et inspire grandement avant de tendre les mains vers la porte. Ça lui prend tout ce qu’il a, le vidant totalement au passage, mais une nouvelle série d’explosion s’enchaîne. Une, puis deux, il tombe sur ses genoux, n’arrivant même plus à tenir sur ses jambes, trois puis quatre, Max est out et il finit par s’écrouler au sol. La porte, elle, est bloquée par d’énormes rochers tombés au sol sous les impacts. Ils l’ont fait... il est libre, enfin.
RP TERMINE

___


LINE OF FIRE

Convince yourself to be someone else and hold back from the world your lack of confidence. What you choose to believe in dictates your rise or fall.  ©️shinouh

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Things we lost in the fire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Things we lost in the fire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Phoenix S. Hopkins ϟ Things we lost in the fire
» [Manga] Saint Seiya - The Lost Canvas
» PREDATOR 2 - LOST PREDATOR (MMS76)
» La Cité Disparue - Legend of The Lost - 1957
» [ABC Studios] Lost, les Disparus - Saison 5 (2009)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: