Partagez | 
 

 My love from the star [Pv Talia et Taïs]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Taïs WheelerHumain modifié
avatar

1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Communication avec les oiseaux. Depuis qu'elle s'est plus ou moins "vendue" à la science, Taï arrive à communiquer avec les oiseaux. Elle les comprends, peu parler avec eux et se lient facilement avec. Ce sont ses amis, ses confidents. Et ils sont également de formidables alliés ou messager. D'ailleurs, son plus grand ami est un faucon. Il lui arrive de ne pas le voir pendant plusieurs mois mais quand ce dernier est là, ils sont presque inséparable.
Keith/Amélia/Malik/Connor/Jay
252
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: My love from the star [Pv Talia et Taïs]   Lun 15 Mai - 18:07

My love from the star
Talia & Taïs
••••

L'après-midi s'annonçait radieux. J'étais de très bonne humeur, sereine, quoi que légèrement excitée à l'idée de la revoir. Elle.Talia. Celle pour qui, mon cœur avait flashé. Je lui avais envoyé une carte il y avait plusieurs jours de cela, l'invitant à venir à mon cours. Ou plutôt chez moi, là où je pratiquais régulièrement, matin, midi et soir. Car ce n'était pas un cours ordinaire. Je n'avais pas prévu d'autres élèves. J'avais pris cette journée exprès, rien que pour nous deux, en tête en tête.

On avait tellement de retard à rattraper. D'ailleurs, combien de temps on ne s'était pas vu? Des mois, des années plutôt puisque la dernière fois qu'on s'était croisé, c'était avant que je parte en Inde, peu de temps après ma rencontre avec Dakshi. Alors oui, on avait beaucoup, beaucoup de chose à rattraper. Et rien que pour ça, je me sentait heureuse, toute légère de la retrouver.

Le destin était étrange parfois. Il mettait sur notre chemin des personnes, des gens avec qui ont se sentait profondément lié. Talia en faisait partie. Dès notre première rencontre, il  y avait eu ce petit truc, cette petite flamme qui s'était éveillé. Durant mes trois années d'apprentissage, à aucun moment je ne l'avais oublié. Elle avait toujours fait partie de mon esprit, de moi, en sachant très bien que notre route finiront par se recroiser tôt ou tard.

Et ce jour était enfin arrivé. Profitant que ma petite sœur, Alexia, était partis travailler, j'avais tout préparé avant qu'elle n'arrive. Bougies pour une ambiance tamisée, encens pour répandre une bonne odeur de rose et du thé pour accompagner un peu notre discussion. Je m'étais même habillé pour l'occasion. Non pas une robe, parce que je n'aimais pas vraiment ça. Mais un jean avec un débardeur rouge, qui laissait entrevoir un joli décolleté.
- Cette fois-ci, tout est prêt. Il n'y a plus qu'à attendre.

Après avoir vérifié une dernière fois si je n'avais rien oublié, je m'asseyais tranquillement sur l'un de mes coussins ovales qui m'accompagnaient à chaque méditation. 14h. J'avais encore un peu de temps devant moi. Je fermais donc les yeux, tranquillement, posant mes mains sur mes genoux alors que je me mis ensuite à me concentrer sur ma respiration.

C'était toujours mieux de méditer avant n'importe quel rendez-vous. Cela permettait de faire un retour sur soi. Enlever tout ce stress inutile pour accueillir au mieux l'instant présent.
- OOOHmmmmmm, chantais-je par habitude, laissant ce son mélodieux résonner dans ma tête telle une prière apaisante. Swasthi-praja bhyah pari pala yantam. Nya-yena margena mahi-mahishaha. Go-bramanebhyaha-shubamastu-nityam. Lokaa-samastha sukhino-bhavantu. Om. Ommmm shanti, shanti, shantihi.

Ce qui voulait signifier : "Om. Que l’humanité se porte bien. Que les dirigeants du monde protègent avec justice. Que soient bénis ceux qui savent que la Terre est un endroit sacré. Que tous les êtres humains soient heureux et prospères. Om paix, paix, paix" J'aimais bien ce mantra. Il permettait bien souvent de me calmer. Je restais encore quelques minutes immobiles, les yeux fermés avant qu'enfin, on vienne frapper à ma porte.
- J'arrive !

Tout sourire, je quittais donc ma méditation et allais ouvrir, un grand sourire étirant mes lèvres tandis que je me retrouvais face à Talia, resplendissante comme jamais avec ses yeux clairs et son visage fin. Mon cœur fit un bond. Les joues légèrement rosées, je l'embrassais sur la joue, murmurant d'une voix calme, douce mais légèrement émue :
- Je suis contente de te voir. Entre je t'en pris et fais comme chez toi.



••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nocturne
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Steven, Cindy, Jennifer, Mai, Carter, Colleen
257
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: My love from the star [Pv Talia et Taïs]   Mar 16 Mai - 23:54

My love from the star


Je me regarde dans la glace et… merde ça va pas. Ca va même pas du tout. C’est ridicule. Totalement pas correcte. Faut que je me change. Je soupire avant de passer ma robe par-dessus ma tête en faisant tout de même attention à pas me décoiffer ou démaquiller au passage. Les traces de mascara partout sur le visage ça n’était pas vraiment ce qu’il y avait de plus sexy. Même tout l’inverse. Je réouvre ma penderie, range la robe et me place devant en me demandant ce que je vais bien pouvoir mettre. J’avais mis cette robe parce qu’elle était agréable et jolie mais le rend me plaisait pas pour l’occasion. Et que je voulais vraiment faire un effort pour l’occasion. J’hésite encore cinq bonnes minutes devant mes vêtements ce qui commence à légèrement me foutre à la bourre et je déteste être en retard. Je suis ponctuelle, calibrée à la seconde près. Des restes de la pratiques de gymnastiques où tout s’enchaine à la seconde près. Je finis par attraper un short noir et une chemisette sans manche. Je me regardais dans le miroir. Oui c’était pas mal là. J’attrape mon sac à main et je fourre rapidement un peu de bordel dedans. Porte feuille, téléphone portable, rouge à lèvre, arme à feu, déodorant… bref, la base quoi. Je jette un coup d’œil à ma montre et réalise que… je suis en retard ! Enfin bien partie pour. Du coup je descends les escaliers quatre à quatre et saute sur ma paire de ballerine. Le truc c’est que je prends appui sur le mur pour enfiler mes ballerines et que là devant moi y a… Raven. Ma… tante ? Raven ! Tu m’as fait peur. Je porte une main à ma poitrine, me sentant un peu coupable dans le fond. Parce que je savais qu’elle allait me demander où j’allais comme elle venait de le faire à cet instant présent. Et que je savais déjà que j’allais lui mentir. Sans savoir réellement pourquoi je mentais. Je sais pas… surement que j’étais un tout petit peu mal à l’aise. Je vais rejoindre des amis du SHIELD, on a dit qu’on irait prendre un verre. C’était un mensonge. J’allais pas prendre un verre. J’allais pas voir quelqu’un du SHIELD. J’allais voir… j’allais voir la plus belle des yogi de la planète. Autrement dit Taïs Wheeler. Je retiens mon sourire béat jusqu’à ce que je sois en dehors de cette maison. Parce que j’étais pas sure d’avoir envie d’expliquer cela à Raven. Ni à Kurt. Ni à n’importe qui d’ailleurs. Je marchais jusqu’à chez Taïs. Je sentais une sorte de tract monté. Ca faisait pas vraiment longtemps que je l’avais vu puisqu’on s’était croisé quand elle m’avait donné sa carte et son adresse tout en planifiant ce rendez-vous. Mais sinon, oui ça faisait longtemps que je n’avais pas vu Taïs. Et je stressais. Parce à sa simple mention mon cœur s’emballait comme quand je l’avais connu. Sauf que j’avais aussi cette crainte que ce ne soit que le souvenir. Je me stoppe devant. J’inspire un grand coup avant de frapper à la porte. J’entends la voix de Taïs étouffé par la porte et je souris. J’espère que je ressemble à quelque chose. Et quand elle ouvre la porte… je reste sans voix. Je souris simplement, stupidement alors que ses lèvres se posent sur ma joue et qu’elle me dit qu’elle est contente de me voir. Je bug quelques secondes avant de me répondre. Et au lieu de lui rendre sa bise, je lui vole un léger baiser rapidement du bout des lèvres. Je sens mon sang prendre feu rien qu’à se contacte et mon sourire stupide continuait d’être sur mon visage. Je suis contente de te voir aussi. Elle s’efface pour me laisser rentrer et je regarde au tour de moi, découvrant la pièce où elle devait être entrain de méditer avant mon arrivée. C’est très joli chez toi. Je me serais presque dandiner sur deux pieds mais je faisais plus ça depuis que j’avais l’âge de faire de la gymnastique. Me mordillant la lèvre, je me tourne vers elle. Euh… tu vas bien ? Tes cours fonctionnent bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Taïs WheelerHumain modifié
avatar

1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Communication avec les oiseaux. Depuis qu'elle s'est plus ou moins "vendue" à la science, Taï arrive à communiquer avec les oiseaux. Elle les comprends, peu parler avec eux et se lient facilement avec. Ce sont ses amis, ses confidents. Et ils sont également de formidables alliés ou messager. D'ailleurs, son plus grand ami est un faucon. Il lui arrive de ne pas le voir pendant plusieurs mois mais quand ce dernier est là, ils sont presque inséparable.
Keith/Amélia/Malik/Connor/Jay
252
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: My love from the star [Pv Talia et Taïs]   Mer 17 Mai - 10:00

My love from the star
Talia & Taïs
••••

Talia était resplandissante, belle, fortement attirante dans ce short noir et cette chemise qui lui allait à merveille. Tandis que je lui ouvrais la porte et l'invitais à entrer, elle m'embrassa du bout des lèvres, ce qui éveilla en moi toute sorte d'émotion.

Un sentiment de feu intérieur m'envahit. Une joie immence accompagnée par le désir soudain de lui voler moi aussi un baiser me vint à l'esprit. Les joues légèrement rougissantes, je lui souriais alors qu'elle me disait être contente de me voir. Je la laissais donc entrer, refermant la porte derrière moi en prenant soin de vérifier que la voiture de ma soeur était bien abstente et qu'elle ne rentrerait pas tout de suite à la maison.

Non pas que je mettais Alexia dehors. Bien au contraire. Je l'adorais de tout mon coeur et j'aimais l'avoir comme colocataire. Mais j'avouais bien volontier vouloir profiter de chaque seconde, de chaque moment passée seule avec ma bien aimée. Par ailleur, j'avais même envoyé à ma soeur un petit texto, lui demandant de rentrer le plus tard possible. Elle comprendrait de toute façon. Ce n'était pas comme si je lui avais rien dis. Je l'avais baraciné pendant des heures avec ça, lui soutirant même des rires amusées.

Une fois la porte fermée, je me retournais vers Talia qui était en pleine contemplation de mon appartement. Elle me complimenta sur la déco, ce qui me fit sourire d'autant plus. Je m'avançais vers elle, lui murmurant simplement non sans chercher à capturer son regard :
- Merci, c'est gentil. Mais vas-y, mets-toi à l'aise. Je nous ai même préparé du thé.

Un thé vert gingembre-citron que j'avais commandé sur internet. En plus de quelques bougies parce que j'en allumais tellement, qu'elles se consumaient beaucoup trop vite à mon goût.

Non sans la frôler consciemment, mes yeux s'ancrant dans les siens, je l'invitais cette fois à me suivre dans la pièce, désignant deux coussins (et pas chaussons) pour qu'on puisse s'y asseoir.
- Très bien ! Et toi? répondis-je toujours avec un même sourire, quoi que légèrement séducteur. Parce qu'avouais un peu la dévorer du regard. Tellement elle m'avait manqué et que j'étais heureuse de l'avoir à mes côtés.

Je marquais un court silence, versant le thé dans deux tasses que j'avais soigneusement posé sur le sol.
- Oh et bien, plutôt bien je dirais. J'ai de plus en plus d'élèves et je commence même à avoir quelques habitués. Et puis, je donne des cours particuliers maintenant. Si ça te dis d'ailleurs... je pourrai t'en donner un gratuitement. Ça me ferait énormement plaisir.

Tout en disant ces mots, je laissais couler un nouveau silence, ne pouvant m'empêcher de lui adresser en même temps un petit clin d'oeil de sous-entendus. Complice également, comme toutes les fois où on avait passé du temps ensemble. A se séduire, à se chercher, à tout se dire comme si on se connaissais depuis l'enfance.  
- Et toi alors? Raconte-moi tout. Qu'es-ce que tu fais de beau? Tu continues toujours la gym?





••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nocturne
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Steven, Cindy, Jennifer, Mai, Carter, Colleen
257
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: My love from the star [Pv Talia et Taïs]   Dim 21 Mai - 21:24

My love from the star


Rapidement, furtivement, je pose mes lèvres sur celles de Taïs. Et même si ce baiser est rapide, ne durant qu’une seconde ou deux, je sens déjà le feu s’animer dans mes veines. Ce feu qui me prouvait que je n’étais pas là que pour nos souvenirs, qui me prouvait que ce que je ressentais pour elle n’était pas seulement un écho de notre passé commun. Et une pointe de déception que ce baiser soit si court, qu’elle n’y réponde pas, qu’elle me plaque pas contre le mur pour un échange plus passionné. Mais Taïs n’est que douceur, je le sais et j’aime cela chez elle. Alors je me contente de cela, sachant que les choses viendraient en temps voulu si elle voulait encore de moi. Je rentrais dans l’appartement de Taïs, toute… timide. La timidité était pourtant loin d’être ma première qualité mais voilà. Cette fille… non cette femme me faisait clairement perdre tous mes moyens, sortir de ma zone de confort, ou ce que vous voulez dans ce genre-là. Ne voulant pas laisser le silence s’installer parce que je sentais bien que ça aussi c’était un peu trop en dehors de ma zone de confort, je faisais remarquer à Taïs que c’était joli chez elle. Ce qui était tout à fait vrai. L’inspiration était clairement asiatique, avec délicatesse comme Taïs et une certaine sobriété. Elle me remercie et je souris. Quand elle me dit de me mettre à l’aise, je pose mon sac à main pas trop loin, réflexe d’agent. Puis je title quelque chose. Je me penche et je retire mes ballerines. Je crois me souvenir que c’est la tradition en Asie ? Enfin, je faisais ça quand je voyageais là bas… Je passais une main dans mes cheveux alors qu’elle me proposait un thé. Un thé à quoi ? Mais ça serait avec plaisir. Tout ce que tu veux avec plaisir ma belle… Je me mords la lèvre en la regardant. Elle est… splendide. Magnifique. Resplendissante. Elle est tellement, tellement belle que j’en ai le cœur qui exploserait. Et si… si elle était passée à autre chose ? Si j’avais mal interpréter la promesse que cette invitation représentait. Peut être… Talia stop ! Je devais juste attendre pour voir. Je me contente de lui demander comment elle va, pour démarrer la conversation. Moi ? A merveille depuis que je suis ici. Je lui souriais et lui adressais un clin d’œil pendant qu’elle nous servait le thé. Je l’écoute me parler avec une passion qu’elle ne peut dissimuler de ses cœurs e Yoga. Je caresse sa main de la mienne pour récupérer ma tasse de thé quand elle me parle des cours particuliers. Un autre genre de sourire se pose sur mon visage. Je suis pas sure d’être assez souple pour tes cours de yoga. Je sais qu’elle verra l’humour dans ma réponse, je sais qu’elle se souviendra que j’étais une gymnaste de très haut niveau et que donc la souplesse était loin d’être un problème pour moi. Mais avec plaisir d’être seule à seule avec toi, peu importe l’activité. Et le yoga me va aussi… Elle se met à me poser des questions et je rigole. Je porte la tasse à mes lèvres en souriant. Excellent le thé.  c’était vrai. Il avait bon goût. J’aimais bien. Mais je devais répondre aux questions de Taïs. J’ai arrêté la gymnastique y a quelques années. Enfin… la compétition, j’arrêterais surement jamais définitivement la gym. Je travaille… ailleurs maintenant. Je hausses les épaules. J’avais fait ma paix avec la fin de ma carrière olympique y a un moment. Ca me parait de plus voir ma famille, c’est bien. Je souris en disant cela. C’était vrai. Je pouvais voir Kurt beaucoup plus. Je voyais aussi Raven depuis son retour de l’alpha house. Il ne manquait plus que Anna. Mais je savais que l’absence de celle-ci était pas la plus dure pour moi. Et toi ? Ta sœur ?
Revenir en haut Aller en bas
Taïs WheelerHumain modifié
avatar

1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Communication avec les oiseaux. Depuis qu'elle s'est plus ou moins "vendue" à la science, Taï arrive à communiquer avec les oiseaux. Elle les comprends, peu parler avec eux et se lient facilement avec. Ce sont ses amis, ses confidents. Et ils sont également de formidables alliés ou messager. D'ailleurs, son plus grand ami est un faucon. Il lui arrive de ne pas le voir pendant plusieurs mois mais quand ce dernier est là, ils sont presque inséparable.
Keith/Amélia/Malik/Connor/Jay
252
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: My love from the star [Pv Talia et Taïs]   Sam 27 Mai - 10:13

My love from the star
Talia & Taïs
••••

Alors que je souriais à ma belle Talia, lui disant de se mettre à l'aise, celle-ci posa son sac avant de se pencher soudain pour enlever ses chaussures. Je haussais les sourcils, surprise avant qu'elle ne me dise que si elle s'en souvenait bien, c'était la tradition en Asie. En Inde comme beaucoup d'autres endroits.

Mon sourire s'élargit, trouvant ce geste particulièrement gentil et attentionné. Elle n'était pas obligé. Il était vrai que là-bas, c'était une nécessité. Les pieds avaient une connotation très négatives. On ne pouvait pas entrer chez un hôte, ou dans un temple, sans se mettre nu pied. Au risque de se montrer irrespectueux. Mais ici, je n'étais pas aussi stricte. Autant je suivais les coutumes, autant ici, à Genosha, c'était un peu différent. Je la rassurais donc de suite, toujours avec un même sourire au coin des lèvres :
- C'est vrai mais tu sais, tu n'es pas obligé. Promis, je ne te mettrais pas à la porte. Je suis trop heureuse de te voir pour ça.

Tout en disant ces mots, je lui adressais un clin d'oeil, un peu complice et séducteur. Elle passa d'ailleurs une main dans ses cheveux, dégageant son visage fin. Ce qui me fit frissonner intérieurement. Car j'éprouvais tout à coup une envie irrésistible de la prendre dans mes bras, et de l'embrasser passionnément comme autrefois.

Mais sans savoir pourquoi. Par respect sans doute, je réfrénais mes ardeurs.Tandis que je l'invitais à s’asseoir, pour prendre le thé, ma splendide invitée me demanda à quoi il était. J'ancrais de nouveau mes yeux dans les siens, la dévorant presque du regard.
- Thé vert, gingembre-citron. J'espère que tu aimeras.

La conversation démarra ensuite doucement. Je versais le thé dans nos tasses respectives, l'écoutant parler alors qu'elle me disait aller à merveille depuis qu'elle était ici. Un grand sourire étira mes lèvres. J'échappais un petit rire quand cette dernière m'adressa à son tour un clin d'oeil, ce à quoi je répondis par une œillade enjôleuse. D'ailleurs, quand je lui tendis sa boisson, nos mains se touchèrent. Très légèrement mais assez pour enclencher de nouveau frisson.

J'avais oublié à quel point sa peau était douce. Mes joues prirent une légère teinte rosée, me rappelant de tout ces bon moments passé ensemble, à se caresser sous une nuit étoilée. Un rire cristallin s'échappa alors de ma gorge quand ma belle Talia me disait qu'elle n'était pas assez souple pour mes cours de yoga.
- Si je m'en souviens bien, au contraire. Quoi que... c'est vrai qu'il te manque peut-être un peu d'entrainement, la taquinais-je à mon tour en essayant de prendre un air un petit peu plus sérieux.

Amusé, je portais doucement mon thé à mes lèvres, sans la quitter des yeux. Elle m'avouait maintenant en toute sincérité que ce serait un plaisir d'être seule avec moi, peu importe l'activité.  Ne pouvant m'empêcher d'y voir une forme de message, mon sourire devint plus carnassier, plus joueur même si pour le moment, je continuais toujours un peu de réfréné mes désirs profonds.

Je posais ma tasse sur le sol, haussant légèrement les sourcils quand cette dernière m'avouait avoir arrêté la gymnastique depuis déjà quelques années. Ou du moins, la compétition. Je hochais lentement la tête, espérant quand même que ce n'avait pas été trop dur pour elle. Car quand on était passionné par quelque chose, c'était toujours très difficile d'y mettre un terme. Qu'importe les raisons.
- Oh et tu travailles dans quoi maintenant?

L'essentiel cependant, c'était qu'elle semblait vraiment heureuse, épanouie. Cela se voyait dans son regard. Dans ses sourires qu'elle me lançait. Elle me demanda alors des nouvelles d'Alexia, ce à quoi je répondis :
- Elle va très bien ! Elle est propriétaire d'un magasin : le FullGeek Studio. Peut-être en as-tu déjà entendu parler?  D'ailleurs, on cohabite ensemble. Pour le moment, elle est au boulot mais je sais qu'elle rentrera assez tard ce soir.

Ce qui voulait dire, qu'on avait la maison pour nous toutes seules pendant au moins plusieurs heures. Je portais de plus belle mon thé à mes lèvres, laissant un court silence s'installer entre nous.


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nocturne
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Steven, Cindy, Jennifer, Mai, Carter, Colleen
257
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: My love from the star [Pv Talia et Taïs]   Mar 30 Mai - 12:02

My love from the star


Je retirais mes chaussures en disant à Taïs que dans mes souvenirs c’était une coutume en Asie. J’avais passé un certain temps en Asie, parce qu’il y avait un nombre incroyable de compétition de gymnastique en Asie. Du coup j’avais appris à retirer mes chaussures en rentrant quelque part même si je passais le plus clair de mon temps dans des gymnases en demi-pointe de gymnastique. Je vis le sourire de Taïs sur son visage et je sus que j’avais bien fait. Cela semblait l’amuser et lui faire plaisir en même temps. Elle me répond qu’elle ne me mettra pas à la porte et j’allais blaguer quand elle ajouta quelque chose. Je buguais quelques secondes pendant que l’information montait à mon cerveau. Avant que le rouge ne me monte aux joues et que j’ai soudainement un peu trop chaud. Elle était trop heureuse de me voir. Elle était… Bordel j’étais carrément trop heureuse qu’elle me dise ce genre de chose. Je pense que mon sourire parlait pour moi comme réaction d’ailleurs. Je finis par me mordre la lèvre et simplement lui demander quel thé elle allait me servir, savourant ce qu’elle venait de me dire. Du thé vert ? Au gingembre ? J’eus quelques difficultés à retenir un gloussement. Savait-elle que le gingembre était un aphrodisiaque ? Surement, surtout vu le temps qu’elle avait passé en Asie où ils utilisaient plus ce genre de méthodes naturelles. Mes yeux brillaient à l’idée. Même si je savais bien que j’avais pas besoin de l’aphrodisiaque pour passer un excellent moment avec la douce, la magnifique, la splendide Taïs. Mon clin d’œil, son rire, nos sourires respectifs quand je lui dis que je vais bien depuis que je suis ici le prouvent. Je passe déjà un excellent moment. Et la discussion qui commence promet que ça ne manquera pas d’être intéressant du début à la fin de cette rencontre. Rieuse, alors qu’elle me proposait des séances particulières que je ne pourrais refuser, je lui faisais savoir que je n’étais pas sure d’être assez souple pour cela ce qui prouva son rire. Et qui fit monter une chaleur dans ma poitrine alors que je regardais ses yeux se plissaient pendant qu’elle riait. Elle était belle. Et le son qu’elle produisait suffisait à faire s’accélérer mon rythme cardiaque. J’avais envie de rire avec elle. J’avais envie de faire taire son rire de mes lèvres contre les siennes mais je me retiens pour profiter de ce son encore un peu plus longtemps. Elle dit qu’il me manquait peut être un peu d’entrainement et je ris à mon tour. Pour le yoga, surement. La souplesse finalement, je pense que ça devrait encore suffire. Ca serait le comble n’est-ce pas ? Mais je ne m’arrêtais pas là en lui faisant savoir que quelques soit l’activité je serais contente de venir passer un moment seule à seule avec elle. Bien entendu, j’y glissais un certain sous-entendu que je doute qu’elle n’ait pas remarqué, à son sourire enjôleur. Mais j’étais sincère en disant cela. Elle pouvait m’inviter pour simplement discuter du temps, de politique, pour faire le ménage même je serais contente de venir passer un moment avec elle. Profitant du moment que je passais à ce moment avec elle, je répondis à ses questions, lui apprenant que j’avais arrêté la gymnastique ou plus exactement la gymnastique à niveau professionnel. Je la vis hocher la tête lentement et je souris. J’avais pas besoin qu’elle le dise pour savoir ce qu’elle avait pensé. Je souris avec gratitude à celle qui était au moins mon amie, au plus quelque chose qui me tentait encore plus. Je passais une main gênée dans mes cheveux quand elle me demanda ce que je faisais maintenant. C’était sur que c’était toujours un truc d’en parler. Mais je n’avais pas de raison de lui cacher ma profession tant que je ne donnais pas trop de détails sur celle-ci. Je travaille au SHIELD maintenant. J’avais souffler ça timidement avant de changer de conversation en lui demandant des nouvelles de sa sœur Alexia. Je l’avais connue à peu près en même temps que Taïs, qui en parlait toujours avec cette lueur d’amour inconditionnel au fond des yeux. Et je l’avais revue plus tard quand les deux sœurs Wheeler étaient chacune en voyage et que la route de Alexia avait croisé la mienne quand j’étais en compétition à l’étranger. J’appréciais la jeune femme et cette joie de vivre qu’elle avait. Je rigolais quand Taïs me parla de Alexia maintenant. Magasin de geek… pourquoi je ne suis pas surprise ? Je suis passé devant y a pas longtemps mais je savais pas que c’était Alexia qui le tenait ! Et bah je savais où j’irais me fournir la prochaine fois que j’aurais besoin de jeu vidéo, pour passer la soirée avec Kurt par exemple. En parlant de soirée, Taïs insista sur le fait que Alexia allait rentrer tard. Je relevais un sourcil surpris. Huuum… tu es donc toute à moi jusqu’à son retour ? Intéressant. Mais je fus prise d’un doute : et si je me méprenais sur les intentions de la jeune femme à mon égard ? Si elle n’était qu’amical et que j’interprétais mal ce qu’elle me disait ? Je me mordis la lèvre, espérant que ce ne soit pas le cas. Je sentis le besoin urgent de parler pour chasser mes doutes. Et si tu me racontais ton voyage en Inde ? Tu as eu le temps de visiter ? Banal… mais en même temps, j’avais réellement envie qu’elle me raconte son voyage. Alors… c’était mieux que rien non ? Oui oui. Ca devait être mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Taïs WheelerHumain modifié
avatar

1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Communication avec les oiseaux. Depuis qu'elle s'est plus ou moins "vendue" à la science, Taï arrive à communiquer avec les oiseaux. Elle les comprends, peu parler avec eux et se lient facilement avec. Ce sont ses amis, ses confidents. Et ils sont également de formidables alliés ou messager. D'ailleurs, son plus grand ami est un faucon. Il lui arrive de ne pas le voir pendant plusieurs mois mais quand ce dernier est là, ils sont presque inséparable.
Keith/Amélia/Malik/Connor/Jay
252
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: My love from the star [Pv Talia et Taïs]   Jeu 1 Juin - 14:21

My love from the star
Talia & Taïs
••••

La conversation était tellement agréable, fluide. Ça faisait tellement du bien de la retrouver. Après tout ce temps passé loin l'une de l'autre. Même si on n'osait pas encore faire le premier pas. Même si on se cherchait, timidement, sans que l'une de nous ne se lance réellement.
- C'est vrai, répondis-je en riant quand ma belle Talia me disait que ça serait un comble si elle n'avait plus de souplesse. En vu de son haut niveau de gymnastique.

Et puis, quand bien même. D'après mes souvenirs, sa souplesse était, disons, très appréciable. Je ne m'en faisais pas pour elle. D'autant plus qu'en yoga, il ne fallait pas forcément être souple pour pouvoir exercer. Ce n'était qu'un apriori. Le yoga permettait justement, de faire travailler tout le corps et le rendre flexible dans la mesure de ses capacités.

Tout en portant ma tasse à mes lèvres, je ne cessais de regarder ma belle dans les yeux, l'écoutant avec la plus grande attention quand elle m'avoua travailler au SHIELD désormais. Je lâchais alors un :
- Oh, d'accord.

Avant de laisser un léger silence couler entre nous. Juste le temps pour moi de reboire une nouvelle gorgée.
- L'essentiel, c'est que ça te plais. Et que tu te sentes bien dans ce que tu fais.

C'était tout ce que je lui souhaitais. Même si je n'avais pas vraiment d'avis sur l'endroit où elle exerçait à présent. J'en avais entendu parler, certes mais je ne connaissais pas assez cette organisation pour m'en faire une idée. Et puis, je ne comptais pas la juger. Je ne comptais pas me montrer curieuse en lui demandant plus de détails sur son activité professionnelle. Tout ce qui m'importait, c'était qu'elle se sente épanouie au travail comme au dehors. Et d'après ce qu'elle m'en montrait, je n'avais aucune inquiétude à avoir.

C'est alors que la conversation dériva sur Alexia et sa boutique. Je lâchais un rire amusé lorsque cette dernière me disait ne pas être surprise. Je posais à nouveau mon thé sur le sol, ma bouche se courbant en un large sourire :
- Et oui, elle a enfin accompli l'un de ses plus grand rêves. Je suis sûr qu'elle serait contente que tu passes la voir un jour. Elle te feras sûrement visiter les chaque recoins de sa boutique.

Et ma jolie Talia s'en irait sûrement avec plein de jeu en sa possession. Cette idée m'amusa. Ma sœur avec son dynamisme habituel, avait le chic de toute façon de transmettre son enthousiasme. Et puis, la connaissant, elle lui fera un bon prix. Elle sera vraiment heureuse de la revoir et de partager avec elle, sa passion.

A ma dernière remarque, concernant le fait que ma petite sœur rentrerais tard ce soir, ma belle haussa les sourcils. Ses dires me donnèrent le feu aux joues. Je me pinçais légèrement les lèvres inférieurs, mon ventre se tordant d'un frisson agréable.
- N'es-ce pas, murmurais-je d'une voix légèrement basse. Comme si la tentation de l'embrasser, là, maintenant, se faisait de plus en plus ressentir.

Car le désir et l'amour qu'on se portait mutuellement était toujours là. On pouvait le sentir. Dans nos regards, nos sourires, nos insinuations. Notre façon même de communiquer. Il régnait encore cette alchimie magique entre nos deux cœurs et nos deux corps liés.

Je bougeais légèrement, changeant de position. Alors qu'elle demandait à présent de lui raconter mon voyage en Inde, je posais une main sur le sol et allongeais brièvement les jambes, pour laisser un peu le sang circuler après les avoir croisé trop longtemps.
- Je dois avouer que j'ai passé plus de temps dans un temple à méditer et à me perfectionner auprès de mon Maitre yogi. Mais oui, c'était fabuleux. C'est tellement différent d'ici. C'est coloré, vivant. Leurs coutumes, leurs façon de penser et de vivre. C'est vraiment une expérience inoubliable. Je rêve un jour de pouvoir y retourner. Peut-être bientôt. Avec toi j'espère...

Un silence s'installa. Je marquais une courte pause tandis que mes yeux ne cessaient de se perdre dans les siens. J'étais vraiment sincère, quand je disais que je voudrais un jour y retourner avec elle. Je lui montrerais tout mes petits recoins, tout mes endroits qui avaient fait partie de mon quotidien. Je me redressais légèrement, l'observant à nouveau.

C'est là que mon cœur fit un bond dans ma poitrine. Je le sentais battre de plus en plus vite. Une vive envie me prit, me poussant à me rapprocher un peu plus de Talia. Oui, j'avais envie de partager tout ça avec elle. De l'avoir rien que pour moi, à mes côtés. Sans cesser de la regarder, mon corps me poussa à agir, à franchir enfin la maigre distance qui nous séparait. Je sentis mes joues rougir quand mes lèvres vinrent enfin attraper les siennes, les unissant dans un baiser trop longtemps contenu.


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nocturne
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Steven, Cindy, Jennifer, Mai, Carter, Colleen
257
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: My love from the star [Pv Talia et Taïs]   Mar 6 Juin - 23:33

My love from the star


Je souris tendrement alors que Taïs rigole quand je fais savoir que ce serait un comble que je ne sois pas souple. Elle ne savait pas. Enfin si elle savait très bien que j’étais souple parce qu’elle m’avait déjà rencontrée et qu’elle avait pu expérimentée ma souplesse d’une certaine manière. Mais elle ne savait pas à quel point j’étais souple, presque anormalement souple par rapport à quelqu’un de normal. J’étais très souple et j’avais gardé ma souplesse de gymnaste de haut niveau. Parce que c’était un des mes avantages comme agent du SHIELD d’être aussi souple et vive et sportive. Alors autant dire que même si j’avais arrêté la compétition, j’avais continué à bien m’entraîner. Et que je comptais bien avoir prochainement l’occasion de montrer à Taïs que je n’avais aucunement perdu de ma souplesse, que ce soit pour un de ses cours de yoga ou pour quelque chose d’autre d’un peu plus… caliente. Mais nous ne restons pas sur ce point là de la conversation qui pourtant me plaisait. Non… je finissais par lui lâcher, timidement, que je travaille au SHIELD. Je guette sa réaction. Comment ça d’accord ? J’allais grimacer quand elle ajouta que tant que ça me convenait, c’était l’essentiel. Un énorme sourire se posa sur mon visage et je dus me faire violence pour ne pas simplement lui sauter dessus là comme ça. J’avais envie de l’embrasser, de la serrer contre moi et de lui dire qu’elle était plus que parfaite. On t’a déjà dit que tu es géniale ? Je souris grandement mais je me retiens de lui faire plus part que cela de mon entrain pour sa réaction. Parce que même si j’aurais envie de lui faire pas mal de chose dont on ne parle pas en public ou du moins devant les enfants, je me retiens. Parce que j’ai aussi envie de lui parler. De savoir ce qui lui est arrivé depuis la dernière fois, où elle est dans sa vie, si entre nous c’est toujours pareil. J’ai envie de tant de choses à la fois que j’en suis perturbée et chamboulée. Je lui demande des nouvelles d’Alexia, pendant que je suis encore en moyen de penser à ce genre de chose. Elle me parle du magasin de sa sœur alors, et ajoute qu’elle a accompli l’un de ses plus grands rêves. Je souris plus doucement, sans arrière pensée pour cette fois-ci. Accomplir son rêve. Je connais la sensation. Je me souviens de quand j’avais eu cette médaille qui était accrochée à un mur de ma chambre. Elle doit être fière. C’est toujours magique d’accomplir un rêve. Tu lui diras que je passerais à la première occasion ! Tu me connais, quand c’est un peu geek je suis toujours partante. Je relève le fait que Alexia ne sera pas là et la manière dont Taïs l’a formulé. Comme… comme si elle voulait être un peu plus longtemps seule avec moi. Ou alors était-ce que j’espérais qu’elle voulait être plus longtemps avec moi. D’ailleurs, ma réponse ne laissait pas trop de doute sur mes intentions. Tellement peu de doute que je me retrouvais en partie mal à l’aise et que je changeais très rapidement de sujet de conversation même si j’arrivais à entendre sa réponse qui me donna espoir. Mais bon j’avais envie qu’elle me raconte son voyage en Inde. Je souris quand elle me dit qu’elle avait passé le plus clair de son temps à méditer dans un temple. Je n’ai aucun mal à la voir, assise au milieu d’une grande terrasse en pierre, les yeux fermés, les cheveux bousculées par une légère brise et le souffle calme et précis. Je souris alors qu’elle parle de ce qu’elle a quand même pu voir en Inde. Son ressenti remontait certains souvenirs en moi. Je me souvenais de toutes ces couleurs. Je me souvenais de ces personnes. L’Inde fait partie des bons souvenirs et ça serait un plaisir de t’y accompagner. Je souris doucement en la laissant plonger son regard dans le mien. Et je pense que pour la première fois de ma vie je me suis sentie… nue. Genre vraiment totalement nue. Pas physiquement parlant parce que j’avais bien conscience de mes vêtements sur mon corps. Je soutenais tout de même son regard, décidant que j’avais rien à cacher. Jusqu’à ce qu’elle bouge. Je ne pus m’empêcher de suivre les lignes de son corps des yeux. Jusqu’à ce qu’elle me surprenne. Elle m’embrassa. Taïs était en train de m’embrasser. Taïs était… en train… de m’embrasser. Oh bordel. Je mis quelques secondes à réagir avant de poser ma main derrière sa nuque et de l’attirer vers moi. Je ne rompis pas le baiser quand, la tirant un peu trop vers moi, je tombais à l’arrière et l’entrainais avec moi. ma main se perdis dans ses cheveux pendant que l’autre caressait doucement sa joue. Je finis par décrocher mes lèvres des siennes, appuyant mon front contre le sien. . J’attend ça depuis… wahou. Je souris et doucement je repose mes lèvres sur les siennes. Je déplace une de mes mains jusqu’à ses hanches pour la presser un peu plus contre moi tout en me retenant de me montrer bien plus entreprenante.
Revenir en haut Aller en bas
Taïs WheelerHumain modifié
avatar

1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Communication avec les oiseaux. Depuis qu'elle s'est plus ou moins "vendue" à la science, Taï arrive à communiquer avec les oiseaux. Elle les comprends, peu parler avec eux et se lient facilement avec. Ce sont ses amis, ses confidents. Et ils sont également de formidables alliés ou messager. D'ailleurs, son plus grand ami est un faucon. Il lui arrive de ne pas le voir pendant plusieurs mois mais quand ce dernier est là, ils sont presque inséparable.
Keith/Amélia/Malik/Connor/Jay
252
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: My love from the star [Pv Talia et Taïs]   Jeu 8 Juin - 15:20

My love from the star
Talia & Taïs
••••

"On t’a déjà dit que tu es géniale ?" A ses dires, je ne pus m'empêcher d'échapper un léger rire. Pas vraiment. A part Alexia, peut-être, quand je disais oui à l'une de ses propositions. Comme lui donner un avis sur la décoration de sa boutique par exemple. Ou encore, quand j'acceptais volontiers de tester un nouveau jeu vidéo avec elle.

D'entendre ces mots de la bouche de ma belle Talia me fit cependant rougir. Ça m'allait droit au cœur. Mes joues prirent une légère teinte rosée et je bus quelques gorgées de mon thé, en ne détachant pas mon regard d'elle. Car elle aussi, elle était parfaite. Elle respirait le dynamisme, la joie de vivre. Belle de l'extérieur mais aussi de l'intérieur, elle avait le don d'attiser en moi, divers sensations. Divers sentiments qui n'attendaient qu'une chose : se libérer.

Je me contenais néanmoins, attendant le bon moment pour le faire. Un large sourire aux lèvres, je levais mon nez de ma tasse, me contentant de murmurer d'une voix taquine :
- Je sais. Mais c'est parce que tu l'es, toi aussi.

Et puis. Je n'allais pas la juger. Chacun était libre de faire ce qu'il voulait. Comme je le pensais un peu plus tôt, tant qu'elle se sentait épanouie, heureuse dans sa vie, c'était tout ce qui m'importait. Talia le méritait. Elle méritait le bonheur. Elle méritait d'avoir un travail qu'il lui plaisait. Et quand bien même si par hasard, je n'étais pas pour ou quelque soit d'autre. Je n'aurais rien à dire. Parce qu'il s'agissait de sa vie et non de la mienne. Selon moi, personne ne devrait de toute façon interférer dans les choix d'autrui. Si on aimait vraiment quelqu'un. Si on était vraiment attaché à elle. Alors, il fallait respecter ses décisions. Et l'accepter, l'aimer telle qu'elle était. A part entière. Avec ses goûts, ses choix, ses qualités et ses défauts.

La conversation dériva alors sur ma sœur et sa boutique. J'écoutais ma belle parler quand elle disait qu'Alexia devait être fière d'elle. Que c'était toujours magique d'accomplir un rêve. Je hochais doucement la tête, dégageant une mèche de mon visage, toujours avec un même sourire aux coin des lèvres.
- Je lui dirai. C'est promis.

Puis, je riais lorsqu'elle m'avouait être toujours partante pour tout ce qui était un peu geek. Oh oui, je m'en souvenais bien. Au moins, une chose était sûr. Elle aurait de quoi trouver son bonheur là-bas. Entre les jeux, les produits dérivés et tout ce qui pouvait touché à cet univers, c'était l'endroit parfait. Je me promis même de demander à Alexia la meilleure nouveauté du moment afin de l'offrir à Talia en gage de nos retrouvailles.

L'Inde vint ensuite sur le tapis. Je répondais à ses questions, sentant toujours plus le désir qui montait en moi. Un sourire conquis, épanouis, heureux éclaira mon visage quand elle m'avoua être partante de m'accompagner. L'envie de l'embrasser, là, tout de suite, me vint. Je lâchais enfin l'unique barrière qui me séparait d'elle. N'écoutant que mon cœur, je n'y répondis même pas alors que je m'approchais d'elle, posant mes lèvres sur les siennes avec un certain désir non dissimuler.

Le temps autour de nous semblait soudain s'arrêter. Talia mis quelques secondes à réagir et nous voilà, tombée à terre l'une sur l'autre, à approfondir notre baiser. De nombreux frissons me parcoururent de partout. Ma langue vint doucement chercher la sienne tandis que je laissais lentement mes doigts parcourir ce corps qui m'avais tant manqué. Je sentais des chatouillis dans mon bas-ventre. Je frémis alors que je pouvais à présent sentir sa main me caresser la joue.

C'était tellement intense, attendu. Après quelques instants, nos lèvres finirent néanmoins par se séparer et ma belle posa son front contre le mien, me susurrant des mots qui, ô combien, me comblèrent de bonheur.
- Je t'avoue que j'avais envie de le faire depuis que tu es arrivé ici.

Et là, c'était juste le moment parfait. Je répondis à son nouveau baiser avec une sorte de frénésie, m'abandonnant toute entière à ses caresses, ses lèvres qui exploraient les miennes avec une certaine avidité. Elle posa ses mains sur mes hanches, me pressant un peu plus contre elle. Ce simple geste suffit à me faire échapper un gémissement. Doucement, je me frottais à elle, mes doigts jouant un instant avec ses cheveux avant de les laisser glisser sur son épaule puis sur son bras avant de terminer leur course sur sa jambe que j'entrepris de lever légèrement.
- Aurais-tu douté que ça arriverait? murmurais-je dans un souffle, détachant ma bouche de la sienne pour ancrer plus profondément mon regard au sien.


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Nocturne
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Steven, Cindy, Jennifer, Mai, Carter, Colleen
257
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: My love from the star [Pv Talia et Taïs]   Dim 11 Juin - 22:03

My love from the star


Je ne peux m’empêcher de relever que Taïs me dit que je suis géniale moi aussi. Et je souris. Parce que je suis assez contente qu’elle pense ça. Sure ça ne fait pas tellement modeste d’être contente qu’on me dise que je suis géniale. Mais tout compliment venant de Taïs me faisait sourire, rougir et plaisir. Tout ce qui venait d’elle était une forme de bénédiction à mes yeux. C’était… particulier peut être ? Peut être. Mais finalement je ne suis pas si sure que ce soit particulier. Parce que quand Taïs pose ses lèvres sur les miennes, tout semble devenir normal. Tout semble prendre sens. Tout est parfait. Je reste immobile quelques instants, fermant mes yeux pour savourer l’idée de ce qui vient de se passer avant de reprendre mes esprits et de lui rendre son baiser avec une certaine passion. Je l’attire à moi, je pose mes mains où je peux sur son corps. Je sens mes veines s’enflammer. Je me sens pressée, dans l’urgence en quelque sorte et avec le besoin de l’embrasser encore et encore. Si bien que je ne décolle pas mes lèvres des siennes même quand je tombe à l’arrière et l’entraine avec moi. Je ne décolle pas mes lèvres tant que je peux respirer parce que je ne veux pas les décolle. Pas maintenant. Jamais. Pas demain. Pas après-demain. Je voudrais l’embrasser, lui plaire et lui faire ressentir du plaisir jusqu’à la fin des temps. Je sens mon cœur battre plus fort dans ma poitrine quand je finis par décoller mes lèvres de ma douce. Je lui souffle doucement que j’attendais cela. Et je sens mon cœur qui s’emballe encore et encore et encore quand elle m’avoue qu’elle attendait cela depuis que j’étais arrivée. Je sens mes mains trembler légèrement parce que je ressens la même chose. J’avais voulu l’embrasser à l’instant où j’avais passé la porte, ayant frôler ses lèvres quelques secondes avant. Souriante, je l’embrasse à nouveau, pressant son corps contre le mien. J’ai envie de sentir sa peau contre la mienne. C’est déjà plus ou moins le cas avec nos tenues légères. Je sens la peau de ses bras contre les miens, je sens la peau de ses mains sur mon corps. Et c’est déjà extraordinairement bien. Je me sens plus légère que jamais. Et pourtant, je ne suis pas spécialement le genre à me sentir lourde ou quoi. Je rigole quand elle détache ses lèvres des miennes. C’est un rire de joie et de plaisir. Je lui souris alors qu’elle s’éloigne juste assez pour que nos yeux se rencontrent. Doucement je lève une main pour caresser les cheveux qui entourent son visage. Je souris. Douter, je ne sais pas. Crains que ça n’arrive pas ? Totalement. Je souris avant d’attraper son visage entre mes mains et de l’embrasser encore. Doucement, je nous redresse sans pour autant m’écarter d’elle. J’aurais bien envie de jamais m’écarter là. Mais je finis par le faire, frottant mon nez contre le sien. Je… tu m’as manqué. Je souris tout en redéposant un baiser furtif sur ses lèvres. Je souris grandement, j’ai envie de rire. Je me sens parfaitement euphorique à cet instant précis. Euphorique qui a soudainement bien chaud. Tu trouves pas qu’il fait chaud ? Ou c’est moi… enfin moi je sais pourquoi j’ai chaud et… ça me donne envie de retirer un vêtement. Très rieuse, je dépose mes lèvres dans le cou de Taïs, remonte jusqu’à son oreille. Tu me le retires ?
Revenir en haut Aller en bas
Taïs WheelerHumain modifié
avatar

1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
2 / 52 / 5
Communication avec les oiseaux. Depuis qu'elle s'est plus ou moins "vendue" à la science, Taï arrive à communiquer avec les oiseaux. Elle les comprends, peu parler avec eux et se lient facilement avec. Ce sont ses amis, ses confidents. Et ils sont également de formidables alliés ou messager. D'ailleurs, son plus grand ami est un faucon. Il lui arrive de ne pas le voir pendant plusieurs mois mais quand ce dernier est là, ils sont presque inséparable.
Keith/Amélia/Malik/Connor/Jay
252
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: My love from the star [Pv Talia et Taïs]   Lun 19 Juin - 11:35

My love from the star
Talia & Taïs
••••

L'instant était parfait, magique. Je ne pouvais pas rêver mieux. Tandis que je me perdais volontiers dans le regard pétillant de ma belle, cette dernière laissa échapper un rire. Un rire cristallin, de joie et de plaisir qui tinta à mes oreilles. Un large sourire éclaira alors mon visage. Talia caressa mes cheveux, et un nouveau frisson me parcourut.

Quelle était belle, merveilleuse. De tous les hommes et les femmes que j'avais pu rencontrer, elle était la seule à me procurer autant de sensation. Avec elle, les émotions se bousculaient, telle une vague. Je laissais ma main caresser sa peau, sans détacher mes yeux des siens.

Ses dires me fit hausser légèrement les sourcils. Mon sourire s'agrandit et je laissais une main se poser sur sa joue, la caressant maintenant du bout des doigts.

C'est vrai qu'on avait prit notre temps. Peut-être parce que chacune n'avait pas osé faire le premier pas avant. Ou du moins, furtivement comme intimidé par ce que l'avenir nous préparait. Mais le destin s'en était chargé. De nouveau, il nous avait mis sur sa route. Des retrouvailles, quelques paroles échangées et nous voilà, collées l'une à l'autre comme si on ne s'était jamais quitté.

Ma compagne m'embrassa de plus belle. Je fermais les paupières, goûtant à ce nouveau baiser qui me procurèrent des frissons de toutes sortes. J'avais envie d'elle. J'avais envie une fois de plus de caresser son corps, de la bercer de baiser et de l'enlacer comme jamais. Mon cœur se mit à battre plus vitre contre ma poitrine. Je la serrais plus fort dans mes bras, susurrant à demi-mot :
- Toi aussi, tu m'as manqué.

Avant qu'elle ne finisse par s'écarter de moi. Je laissais un soupir s'échapper du bout de mes lèvres. Mon sourire ne me quittait pas. Je me mis à rire quand ma belle m'informa soudain qu'il faisait chaud, lui donnant envie de retirer ses vêtements.
- Ouh, si tu veux te mettre à l'aise, ce n'est pas moi qui va refuser, dis-je d'une voix taquine, la dévorant presque des yeux quand elle s'approcha de moi, déposant ses lèvres sur mon cou avant de les remonter à mes oreilles.

La tendresse laissa bientôt place au jeu de séduction. Un sourire plus carnassier illumina mon visage lorsqu'elle me proposa de m'en charger, me soutirant un long soupir de contentement. Je me mordis légèrement la lèvres inférieure, mes mains se posant de plus belle sur son corps parfait en quête de le redécouvrir.
- Avec grand plaisir. Pas besoin de me le demander deux fois.

Heureusement que ma petite sœur n'avait pas l'intention de revenir tout de suite. Quelques œillades échangées, quelques baisers et l'instant suivant devint bien plus passionné entre nous. Après que chacune ait enlevé les affaires de l'autre, tantôt dans un rire, tantôt dans un gémissement, nos corps ondulèrent ensemble à même le sol. On ne vit même pas le temps passé. On laissait simplement notre désir parler et notre relation s'épanouir jusqu'à ce que la fatigue nous arrête et nous laisses allongées à terre, l'une contre l'autre. La respiration haletante mais le sourire aux lèvres.

Reprenant mon souffle, je tournais la tête vers Talia. Elle était vraiment splendide, nue sous ce drap qui lui arrivait à niveau de la poitrine. Je laissais ma jambe glisser sur la sienne, me redressant légèrement de telle sorte à capturer son regard.
- Je confirme. Tu n'as rien perdu de ta souplesse.

Je laissais un rire s'échapper de ma gorge. Puis, je lui volais de nouveau un baiser, me collant à elle avant de poser ma tête sur son épaule tout en fermant brièvement les yeux.
- Si seulement le temps pouvait s'arrêter. Là, maintenant. Je te garderai avec moi des jours et des nuits entières.


••••

by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
 
My love from the star [Pv Talia et Taïs]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» My love from the star [Pv Talia et Taïs]
» My Love From The Star
» La Nouvelle Star 2010
» Star-Crossed (Prochaine série love story entre Alien & Humain)
» [Collection] Casques Star Wars (Altaya)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: HAMMER BAY :: Habitations-
Sauter vers: