Partagez | 
 

 When truth and lies collide # Nathanaël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Natasha RomanoffHumain modifié
avatar

Black Widow
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Rythme de cicatrisation et de guérison accélérées (environ quatre à cinq fois plus rapide que la normale), immunité presque totale aux maladies et vieillissement ralenti.

Niveau physique d'athlète olympique, maîtrise de toutes les techniques militaires et de renseignement, entraînée et rompue dans plusieurs arts-martiaux, tireuse d’élite expérimentée, hyper-sensibilisée à une phéromone précise qui l'oblige à obéir à quiconque la porte.

Bracelets contenant diverses cartouches ayant divers usages. Petites capsules adhésives incrustées dans son uniforme lui permet de s'accrocher au murs.
Thor, Aaron et Selena
177
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: When truth and lies collide # Nathanaël   Lun 7 Aoû - 11:03

Don't see behind my liesShe was very private. I don’t think anyone will ever be able to totally capture her—she seemed so evanescent.La jolie rousse s'était finalement laissée convaincre par quelques collègues du SHIELD d'oublier les entrainements et les missions pour se détendre un peu. Après tout, on ne vivait qu'une fois et l'équilibre passait aussi par les divertissements, histoire de reposer son corps et ses synapses. Et puis comme les missions étaient plutôt calmes en ce moment... A moins que ce ne soit elle qui les termine avec une célérité et un talent hors du commun ? Possible. Natasha devait bien avouer qu'elle se sentait toujours dans une forme olympique, capable d'endurer plus qu'une femme normale n'était sensée le faire. Et si cet état de fait aurait dû l'alerté ou la rendre pensive, l'espionne avait plutôt préféré mettre ça sur le compte de ses longs et intenses entrainements. En tout cas, la robe serrée qu'elle portait lui changeait radicalement de son uniforme. Natasha avait aussi relevé ses cheveux flamboyant en un chignon aux effets relâchés, et elle s'était maquillée de sorte à rendre son regard encore plus énigmatique. Une fois qu'elle eut fini de se préparer, l'espionne se regarda dans le miroir. Elle était à tomber ! Un sourire satisfait aux lèvres, Natasha se dirigea vers la porte de son appartement. Ainsi vêtue, coiffée et maquillée, elle garderait le contrôle sur les hommes et les femmes qui l'entouraient durant cette soirée. Avec elle, rien n'était jamais laissé au hasard. Son besoin de contrôle allait jusque là, et ce serait plus facile pour manipuler son entourage. Ses collègues aimeraient pourtant qu'elle se laisse aller mais... ça lui était impossible. D'ailleurs, eux-aussi elle les manipulait en leur faisant croire qu'elle sortait s'amuser, alors que tout était calculé. Elle n'était sans doute pas faite pour ce genre de chose et, en dehors de rares chanceux, la confiance était un mot qui n'existait pas chez elle. Jetant un dernier coup d’œil à sa montre, Natasha jugea qu'elle serait pile à l'heure en partant maintenant. Elle héla ainsi un taxi qui l'emmena jusqu'au Jarvis, et dont le regard baladeur amusa fortement la rousse. Tellement facile de manipuler les hommes... Bien trop même. Réglant la course, l'espionne se permit même de lui faire un clin d’œil en partant. Elle aimait s'amuser au dépend des autres. C'était d'ailleurs sûrement ça son seul amusement. Marchant sur le trottoir jusqu'à l'entrée du Jarvis, Natasha aperçut rapidement ses collègues et se dirigea vers eux. « Je connais un archer qui aurait aimé être là. » commenta un des agents en apercevant la rousse et en lui servant un grand sourire. « Eh bien qu'est-ce qui te retient de l’appeler ? » demanda-t-elle dans un sourire malicieux, se doutant de qui il voulait parler. Ils entrèrent ensuite dans le bar et le groupe s'installa dans un box. Les hommes eurent la délicatesse d'aller chercher (et payer) les cocktails, pendant que les femmes entamèrent déjà une conversation sur ce qu'avait été la journée, et leur joie d'être ici pour se détendre. Inutile cependant de demander qui avait des vues sur qui, ça crevait les yeux. Se contentant de hocher la tête ou de répondre des phrases toutes faites, Natasha se désintéressa rapidement de ces futiles paroles. Mais alors que ses iris balayait la salle, son regard s'arrêta sur une personne qu'elle avait rencontré durant une mission. Nathanaël Wilander. Il était dans le carré VIP, logique au vu de son succès et de sa notoriété, et lui sourit en croisant son regard. Sourire qu'elle lui rendit, tout en se disant qu'il ne fallait pas qu'il vienne ici. Sait-on jamais qu'un des agents un peu alcoolisé fasse un impair, et le chanteur saurait qu'elle lui avait menti. Pire, il pourrait ensuite faire le lien entre elle et la banqueroute d'un de ses amis, car elle s'était servie de lui pour l'atteindre. Ne sachant pas trop quoi faire, Natasha préféré s'éloigner, dans le doute. « Je reviens les filles. » Et elle se dirigea vers le bar, commandant une boisson en attendant de voir si le rockeur allait la rejoindre ou non. Car après tout, même si elle l'avait utilisé, elle avait apprécié cet homme et il lui avait semblé que ça avait été réciproque. © 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Pepper
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Hum .... Maîtriser Tony ?
Loki Odinson - Nicholas S. Frances - Clinton F. Barton - Gadreel F. Sharpe - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles
293
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: When truth and lies collide # Nathanaël   Dim 13 Aoû - 20:44

WHEN TRUTH AND LIES COLLIDE # NATHANAËL

La musique c'était toute ma vie, je me réveillais en musique, je prenais ma douche en musique, j'allais manger en musique, je sortais en écoutant de la musique, enfin c'était une véritable passion, sans elle, je n'étais plus rien ... Oui je suis un comédien, j'ai fais du théâtre et j'ai eu la chance d'avoir tourné dans des films, je ne suis pas le mec le plus célèbre de la planète, mais on reconnaît tout de même facilement mon visage. On peut me dire que j'ai de la chance, personnellement j'aime aussi ma solitude, je n'aime pas qu'on vienne trop me harceler, au début c'était compliqué ... Les fans ne comprenaient pas et j'avais le droit à des bains de foule qui me fatigué, je dirais même que ça me déprimé, je restais davantage chez moi, je ne voulais même plus sortir. Puis petit à petit, les fans ont compris que j'aimais aussi ma tranquilité, alors je subissais moins de bain de foule et c'était maintenant un plaisir de rendre heureux mes fans. Maintenant quand je n'étais pas parti en tournée, je sortais énormément de chez moi. J'aimais me promener en forêt, aller au bord de la mer, retrouver mes amis musiciens autour d'une bière, voir de la nature ... Enfin comme le disait si bien ma mère, j'avais tout d'un bohème, j'étais déjà comme ça à l'école, j'ai aussi un don pour la musique, j'ai l'oreille musical, je sais de suite quand un instrument n'est pas accordé, d'ailleurs, un instrument de musique je le respecte, c'était pour moi une partie de mon âme et quand je montais sur scène, je ne faisais qu'un avec ma guitare. Aujourd'hui j'avais décidé de passer ma soirée au Jarvis, j'y avais mes habitudes et je connaissais du monde, la musique était plaisante ainsi que l'ambiance. Assis au comptoir, j'avais commandé un verre de rhum, savourant celui-ci. Alors que j'étais à nouveau perdu dans mes pensées, je reconnus une jeune femme qui m'offrit un sourire, je me rappelais bien d'elle, je lui rendis son sourire, je pouvais voir qu'elle était resplendissante, en général quand on vient au Jarvis, on s'habille toujours chic, enfin disons qu'on fait des efforts. Puis sans que je m'y attende, celle-ci fit un demi-tour pour venir vers moi, j'arquais un sourcil alors qu'elle approché, me demandant bien ce qu'elle voulait ou si elle souhaité juste passé la soirée avec moi.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas
Natasha RomanoffHumain modifié
avatar

Black Widow
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Rythme de cicatrisation et de guérison accélérées (environ quatre à cinq fois plus rapide que la normale), immunité presque totale aux maladies et vieillissement ralenti.

Niveau physique d'athlète olympique, maîtrise de toutes les techniques militaires et de renseignement, entraînée et rompue dans plusieurs arts-martiaux, tireuse d’élite expérimentée, hyper-sensibilisée à une phéromone précise qui l'oblige à obéir à quiconque la porte.

Bracelets contenant diverses cartouches ayant divers usages. Petites capsules adhésives incrustées dans son uniforme lui permet de s'accrocher au murs.
Thor, Aaron et Selena
177
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: When truth and lies collide # Nathanaël   Lun 14 Aoû - 10:55

Don't see behind my liesShe was very private. I don’t think anyone will ever be able to totally capture her—she seemed so evanescent.S'écartant de son groupe pour voir si le rockeur allait venir à elle, la rousse constata que ce dernier ne bougea pas. Bon... Stratégiquement parlant, qu'est-ce qui était le mieux à faire ? Aller lui parler ou laisser tomber ? Est-ce qu'il ne venait pas parce qu'il aimait sa solitude ou parce qu'il avait appris des choses sur elle. Mmm, dilemme. D'un côté Natasha aimait à croire qu'il était juste solitaire et que, étant déjà entouré par la foule, il préférait éviter les conversations. Ce qui était sûrement le cas d'ailleurs. Néanmoins elle ne pouvait s'empêcher de s'interroger et, surtout, elle avait sincèrement apprécié cet homme. Il était simple, authentique, sensible, bref, le genre d'homme qui avait un effet apaisant sur elle. Décidant de finalement aller lui parler, Natasha dut juste revêtir son rôle Moïra. Et par-dessus tout, rester attentive vis-à-vis de ses collègues pour s'assurer qu'aucun n'allait faire sauter sa couverture. Mais alors qu'elle allait se lever de sa chaise, un type débarqua avec ses gros sabots pour lui payer un verre et s'enquérir de son identité. Les dragueurs du samedi soir, vraiment... Natasha roula des yeux. Elle les détestait ceux-là, car ils étaient typiquement ceux qui maintenaient les femmes en position inférieure alors que le sexe faible n'avait clairement rien à leur envier. « On m'attend ailleurs. » fit-elle avec fermeté. Mais lorsqu'on est un abruti de macho congénital, on ne sait pas ce que veut dire un simple non lorsque c'est une femme qui le prononce. Parce qu'après tout, comment pourrait-elle refuser de passer du temps avec un mec aussi génial que lui ? S'il savait... Le type en question l'obligea à se rasseoir et Natasha dut se retenir au dernier moment de ne pas lui éclater la tête contre le comptoir. Pas sûr que ça colle avec l'image de sa couverture. La rouquine analysa la situation. Elle ne pourrait pas ce débarrasser de ce boulet sans repeindre le bois laqué avec son sang, mais elle n'avait pas l'intention non plus de prendre le risque de faire voler en éclat son double jeu. Voyons... elle pourrait se servir d'un somnifère qu'elle avait dans son sac ? Ou alors tout simplement lui faire une prise au moment où Nathanaël regarderait ailleurs ? Très tentant ! Sauf qu'en jetant un coup d’œil au rockeur, il observait la scène avec attention. Aucune chance qu'il tourne la tête. Non mais, définitivement, à part lui fracasser le crâne, la rousse ne voyait pas comment s'en défaire. Soupirant intérieurement, Natasha se dit qu'elle aurait dû s'habiller autrement. Bon ! On n'allait pas tergiverser comme ça encore longtemps ! Plantant un regard assassin dans celui de l'abruti, elle le menaça de tenter une fois encore de mettre ses sales pattes sur elle, sans quoi elle prendrait plaisir à le castrer devant tout ce beau monde. Le type ne moufta pas. Il fallait avouer que l'espionne pouvait être plus que persuasive : elle pouvait faire comprendre Ô combien elle était sérieuse rien que par son regard. Quittant enfin cette place-là, Natasha avança prudemment mais d'un pas décidé vers le rockeur. « Hey ! Salut toi. » fit-elle en souriant, son attitude contrastant totalement avec ce qu'elle avait laissé paraître avec l'autre. « Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi... Moïra. Moïra Mayfield. On s'est connu il y a plusieurs semaines lors d'une soirée de charité. » Jouant son rôle à la perfection, Natasha avait l'allure d'une femme de bonne famille, légèrement timide et prête à rire à toutes les blagues qu'il pourrait lui faire. Le genre adorable mais pas inoubliable. Exactement ce qu'on lui avait appris dans le manuel du parfait espion. © 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: When truth and lies collide # Nathanaël   

Revenir en haut Aller en bas
 
When truth and lies collide # Nathanaël
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nouveau Theme song pour R-Truth
» Nouvelle édition française de Persuasion (mars 2011- Archipoche))
» R-Truth
» A Truth Universally Acknowledged: 33 Great Writers on Why We Read Jane Austen
» Logement de Nathanaël Krammer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: