Partagez | 
 

 Something like Happiness

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1194
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Something like Happiness   Dim 15 Mai - 18:38

Les parents Ezel étaient partis en vacances et pour la première fois de leurs vies ils avaient fait confiance aux jumeaux en leur laissant la maison familiale pour eux tout seuls. A vrai dire c’était une très mauvaise idée et les deux adultes en étaient bien conscients. Ceci dit il fallait bien un début à tout et cette semaine serait celle de l’indépendance pour Spencer et Max. Les deux avaient été plus que ravis d’avoir la maison pour eux et ils avaient – comme attendu par à peu près tout le monde – un petit peu abusé. Déjà, le rangement, de base, c’était pas leur truc mais cependant ils étaient très bons pour en foutre partout. Ajouté à ce don pour mettre le zouk qu’ils mettaient en œuvre depuis maintenant quatre longues journées tout seuls, les jumeaux avaient décidé d’organiser une giga-fiesta dans la maison familiale et si celle-ci resterait mémorable, la maison portait encore les marques des excès de la veille.
Il était 15h et les jumeaux se réveillaient à peine. Après un bon petit déjeuner à base de céréales pris devant la télé où se jouait une énième rediffusion de la série Friends, les jumeaux, enfin réveillés bien qu’ayant la gueule de bois de leur vie, avaient décidé de faire un peu de rangement. Leur sens du rangement étant tout relatif, Max s’était retrouvé avec sa crosse de hockey à la main, shootant sans ménagement dans les bouchons de bouteilles vides qui trainaient un peu partout, le tout sur fond de musique assourdissante qui devait s’entendre à des kilomètres à la ronde. Le jeune homme et son palet improvisé faisaient des zigzags au milieu du capharnaüm ambiant. Fallait dire qu’ils y étaient pas allés de mains mortes la veille. Tous les amis de Spencer et Max étaient venus, soit une bonne trentaine d’adolescents survoltés, et on comptait parmi eux, bien évidemment, Casey et Norah. La musique avait tourné toute la nuit et eux avaient dansé, bu, ri et fumé un peu pour certains (j’accuuuuse Max et Casey). Mais maintenant les gobelets trainaient un peu partout comme les bouteilles de bière et les confettis qui jonchaient le sol, à certains endroits le sol en question était collant et y’avait quand même eut un peu de casse... Le jumeaux ne s’inquiétaient pourtant pas le moins du monde. Pour preuve, Max se croyait sur un terrain de hockey. Prenant la porte d’entrée de la maison pour le filet qui lui apporterait la victoire, le jeune homme interpella sa sœur, reconvertie pour la peine en goal de choc.

« Hey Spence ! Vazy arrête ça si tu peux ! Le grand Max Ezel s’apprête à tirer, la foule est en délire eeettttt… IL TIRE ! » Et défonce le vase situé dans l’entrée de la maison. Vase ignoblement laid, qu’adorait tout particulièrement leur mère. Une histoire d’héritage familial blablabla. Il était moche et franchement ce n’était pas une grande perte. Le plus embêtant dans tout ça, c’est qu’ils allaient prendre une volée quand leurs parents verraient ça. Le reste à la limite… il leur suffirait d’une après-midi de grand ménage avant l’arrivée des parents mais là… Il y avait pas assez de glue sur terre pour recoller les morceaux de ce vase. Armé de sa crosse, Max vint admirer les ravages qu’ils venaient de causer. Il esquissa une grimace tout en contemplant la multitude de morceaux de verre qui s’éparpillait devant eux. « Oh merde… Qui aurait cru qu’un bouchon pouvait faire des dégâts comme ça hein. J’veux dire… C’est tout pourri un bouchon quoi. »

Max se tourna vers sa sœur et il haussa à la fois des sourcils et des épaules comme pour dire qu’il était déjà l’heure de passer à autre chose. A vrai dire c’était bien le cas puisque c’était le moment pour leur grand frère de venir faire une inspection des lieux de manière tout à fait inattendue. Pensez bien que si les jumeaux avaient su qu’Ethan avait été missionné pour les contrôler, ils n’auraient pas mis un tel dawa… Mais les jumeaux ne pensaient pas la plupart du tout. Le futur et toussa, c’était bien loin d’eux.

___


LINE OF FIRE

Convince yourself to be someone else and hold back from the world your lack of confidence. What you choose to believe in dictates your rise or fall.  ©️shinouh

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
584
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Mer 18 Mai - 13:13

All Ezel


«You wake up late for school man you don't wanna go
You ask you mom, "Please?" but she still says, "No!"
You missed two classes and no homework
But your teacher preaches class like you're some kind of jerk »




La lumière du jour vient chatouiller le visage de la jeune Spencer Ezel, en théorie elle aurait adoré sentir la chaleur glisser sur son corps mais en cette matinée Spencer préfère fuir les rayons du soleil comme la peste. La soirée d'hier soir l'avait complètement achevée et tout contact avec la civilisation serait bien trop dur à surmonter pour la jeune fille. La belle roule sur le côté et tapote sa table de nuit à la recherche de ses lunettes de soleil, elle bouscule au passage son réveil qui vient s'écraser lourdement sur le sol de sa chambre " Ouuuutch". Le bruit résonne dans sa tête, assourdissant. La brunette attrape ses lunettes et regarde l'heure sur le réveil : 15h00. Déjà 15h00? Tout adolescents normalement constitué aurait commencé à paniquer mais pas Spencer, non. Et si vous la trouvait trop peu soucieuse attendez de connaitre Max. Dans son élan de courage elle roule sur le coté jusqu’à tomber par terre à coté de son réveil. Peut être qu'avec ça elle reprendra du poil de la bête... Ou pas. La jeune femme observe le plafond pendant une durée indéterminée essayant de se remémorer les événements de la veille. Si il y avait bien une chose que personne pourrait contester c'était que pour faire la fête les jumeaux Ezel était les plus forts. Les laisser seuls le temps d'un week end, non mais franchement qu'elle idée! Heureusement pour eux ils avaient tout prévu et les parents ne se douteraient d'absolument rien. Mais pour cela Spencer allez devoir se lever, vraiment genre maintenant. Tel un brave petit soldat, la brunette se leva et attrapa un sweatshirt, elle l'observa un  instant; qu'est ce que le pull de Casey faisait ici ? Elle haussa les épaules et l'enfila de toutes manières elle n'avait pas grand chose d'autre à mettre. Aaaaah si seulement elle avait était responsable, elle aurait sûrement fait la lessive n'est-ce pas ? Malheureusement, même si la jeunette était brillante, les responsabilités, le ménage, la lessive, tout ça c'était pas encore son truc.

Elle fini par descendre les escaliers et se servit un énorme bol de céréales en espérant que sa gueule de bois passerait bien vite, puis elle alla se coller à son frère sur le canapé en regardant la série Friends. Elle ne comptait plus le nombre de fois où elle avait vu cet épisode et était sûre de pouvoir réciter les répliques les doigts dans le nez ! Après s'être rassasiés et la gueule de bois un peu évaporée, les jumeaux décidèrent de ranger la maison. Spencer s'empara d'un sac poubelle et commença à ramasser les poubelles tandis que Max... Bah Max lui jouait au hockey avec des bouchons. Spencer aurait put le réprimander mais au lieu de cela elle lâcha son sac poubelle et fonça vers la porte pour jouer les gardiens.  « Hey Spence ! Vazy arrête ça si tu peux ! Le grand Max Ezel s’apprête à tirer, la foule est en délire eeettttt… IL TIRE ! » la belle plissa les yeux et suivit le bouchon prête à l'attraper et a savourer son heure de gloire ! Mais ça c'était si Max avait était un bon tireur, parce que le tire de son frére fila tout droit vers le vase préféré de leur mère. L'adolescente écarquilla les yeux, ça sentait vraiment pas bon pour leur derrière oh ça non ! « Oh merde… Qui aurait cru qu’un bouchon pouvait faire des dégâts comme ça hein. J’veux dire… C’est tout pourri un bouchon quoi. »Max se tourna vers sa sœur et il haussa à la fois des sourcils et des épaules et Spencer comprit qu'il était déjà passé à autre chose. La jeune fille trottina jusqu'à son frère et sauta dans le canapé se positionnant tête à l'envers.

Elle observa ensuite le vase un instant tandis que Max continuer à ramasser les bouteilles " Hé Max on a cas accuser Peanuts... Il est un peu bête ce chat et je suis sûre que si on range tout bien maman s’apercevra de rien... Puis elle aime trop son chat alors il se fera même pas engueuler" elle roula par terre et sauta sur le dos de son frère " JE SUIS UN GÉNIE PETIT HOMME !". Le plan impliqué de ne pas se faire prendre mais avec Ethan sur les pas de la porte ils étaient sacrément mal barrés.

couleur =Darkcyan

___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
N'en a pas. Ce qui est assez triste puisque c'est bien le seul.
James B. Barnes
263
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Mer 18 Mai - 18:14



❝Something like Happiness❞
Ezel Family

Leurs parents étaient irresponsables. Vraiment, Ethan se demandait parfois comment ils avaient pu avoir trois enfants et les élever comme ils avaient été élevés. Parce que bon, il ne fallait pas qu’il se voile la face, laisser les jumeaux dans une maison vide et sans parents n’était pas une bonne idée. Il connaissait les jumeaux, cela faisait 17 ans qu’il les pratiquait et il était presque sûr du résultat. Parce que si on laissait une maison vide à deux adolescents, la maison ne s’en sortirait pas indemne. Du moins, c’est ce qu’il aurait fait s’il avait eu l’occasion de faire quelque chose comme ça.  Enfin, c’est aussi ce qu’il faisait depuis qu’il était à la fac...

Mais les parents avaient décidés de laisser les jumeaux à la maison et ils avaient décidés de le missionner pour voir si tout se passait bien. Quand ils étaient passés chez lui pour lui demander, Ethan avait été d’accord et il avait évité de leur montrer les restes de la fête qu’il avait fait deux jours apparemment. Histoire d’être un minimum crédible quand même devant les parents qui le considéraient comme la réussite de la famille. Certes, il faisait de bonnes études, avait de bonnes notes, faisait du sport mais il n’était pas aussi sérieux que ses parents pouvaient le penser. Mais il préférait ne rien dire parce qu’il était tout de même un peu plus sérieux que Max et Spencer. Mais vraiment, c’était par période.

Il avait laissé couler quelques jours, histoire de les laisser faire ce qu’ils voulaient sans avoir l’impression d’être tout le temps supervisé et puis, il s’était dit qu’il allait quand même venir leur dire bonjour. Histoire de voir à quoi ressemblait la maison avant que les parents reviennent... Il avait une petite idée de l’état de celle-ci mais bon, il pourrait peut-être avoir une bonne surprise. Surtout si Spencer avait pris les choses en mains... Ou pas en fait. Il avait carrément peur de ce qu’il allait trouver. Parce que bon, il avait beau faire confiance aux jumeaux, il les connaissait par cœur. Comme il connaissait aussi leurs amis. Alors ouai, quand Ethan se mit en route pour rejoindre la maison familiale, il n’était pas vraiment confiant.

Comme à chaque fois qu’il montait dans la voiture, son cœur se serra mais il passa rapidement sur la sensation pour se concentre sur la route et imaginer ce qu’il allait trouver quand il arriverait chez ses parents. Le trajet ne fut pas long et il arriva rapidement devant la maison. De l’extérieur, rien ne présageait d’une explosion nucléaire. Et cela le rassura un peu quand il descendit de la voiture pour se diriger vers la porte d’entrée. Il passa son regard sur la porte et le devant de la maison, sans rien voir de suspect et il se pressa alors pour rejoindre la porte.

Alors qu’il allait mettre la clé dans la serrure pour ouvrir la porte, Ethan entendit des voix à l’intérieur. Reculant un peu le moment d’entrée, il préféra coller son oreille contre la porte et écouter ce que pouvait bien raconter les jumeaux de l’autre côté. Et il ne fut pas vraiment déçu de ce qu’il entendit. Ses sourcils se haussèrent sur son front et quand il entendit du fracas, il sursauta un peu en pensa au vase de sa mère qu’elle gardait près de la porte. Et il ne fut pas déçu en entendant les mots de sa petite sœur. Un petit sourire s’installa sur ses lèvres mais il se força à l’enlever rapidement alors qu’il enfonçait de nouveau la clé dans la serrure et qu’il entrait dans la maison familiale.

Il trouva Spencer sur le dos de Max, dans un capharnaüm pas possible, un vase cassé sur le sol et le chat qui le regardait avec les yeux ronds. Franchement il s’attendait à beaucoup de choses mais pas à ça. Ses yeux étaient un peu écarquillés et il passait de Max, à Spencer, au chat et au vase qui se trouvait par terre.

- Je pas sûr que génie te définisse très bien Spencer, dit-il alors prenant la parole pour la première fois. Et je m’attendais à beaucoup de chose en arrivant ici mais vraiment les gars... Vous vous êtes surpassé cette fois ! dit-il avec un petit sourire sur les lèvres et un regard un peu plus sérieux quand même.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1194
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Sam 28 Mai - 16:07

Alors que Max en était revenu à sa tâche principale, qui n’était pas de jouer au hockey avec des bouchons mais bel et bien de faire un peu de ménage, Spencer, elle, était en train de réfléchir. C’était la grande différence des jumeaux. A en croire que durant les neuf mois qui avaient précédé leur naissance, Spencer avait pris un malin plaisir à récupérer leur capital intelligence rien que pour elle car elle avait fini en petit génie tandis que Max lui… Disons que Max… bah Max était plutôt bête (non mais il est bien mignon mais faut bien le dire qu’il a pas le lumières à tous les étages quoi). La preuve, lui ne pensait même pas à trouver une explication quelconque à leurs bêtises alors que sa jumelle avait déjà le cerveau en ébullition pour trouver une excuse de choix, crédible et improuvable. Chacun sa technique et clairement celle de l’adolescente valait bien mieux que celle de son frère. Après le côté positif était que Max profitait souvent des bonnes idées de sa sœur, donc au final, c’était qui le plus malin de tous ? Celui qui glande ou celui qui se triture les neurones ? En fait, Max devait être un putain de génie. Bien sûr il n’arriverait jamais à ses conclusions là lui, c’était pas le genre, mais quand même j’suis si fière de lui que je devais le dire !

« Hé Max » Ledit Max se retourna en direction de sa jumelle lorsqu’il l’entendit prononcer son prénom. Lui avait déjà oublié cette histoire de vase et il ne se doutait pas le moins du monde qu’elle allait lui sortir l’excuse du siècle (oui du siècle !). Il l’écouta alors lui expliquer son stratagème de haut niveau. « On a qu’à accuser Peanuts... Il est un peu bête ce chat et je suis sûre que si on range tout bien maman s’apercevra de rien... Puis elle aime trop son chat alors il se fera même pas engueuler. » Un sourire malicieux se dessina sur le visage du jeune homme qui, assez clairement, adhérait à l’idée de sa sœur. Puis, sans avoir le temps de dire quoique ce soit, il la regarda faire une roulade chelou pour finir par lui sauter sur le dos. Max avait alors lâché son sac poubelle rempli de bouteilles qui vinrent se fracasser sur le sol dans un brouhahah sonore, et il rattrapa la jeune femme in extremis avant qu’elle ne lui crie dans les oreilles, faisant perdre momentanément à son ouïe quelques décibels au passage. « JE SUIS UN GÉNIE PETIT HOMME ! » Il se mit alors à courir avec sa sœur perchée sur son dos tout en hurlant à son tour un « MAIS GRAAAVE ! » enthousiaste.

C’est ce moment-là que choisit leur frère pour débarquer par surprise, prenant les jumeaux complétement de court. Max se stoppa net dans sa course. L’espace de quelques instants il s’était monté tout un film. Les parents avaient décidé de revenir plus tôt de leurs vacances et voilà qu’ils tombaient sur une maison ravagée par une tornade nommée « les jumeaux ». Ils devenaient tout rouges de colère. Son père se mettait à hurler. Sa mère, elle, pleurait son vase perdu. Et eux, pauvres victimes qu’ils étaient, se retrouvaient privés de Casey et Norah pendant deux semaines (c’était la seule vraie punition que leurs parents avaient trouvée pour les gérer… et ça marchait du feu de dieu !). Peanuts lui, faisait sa toilette tranquillou. Bref, Max s’était vraiment imaginé le pire lorsqu’il avait entendu la porte d’entrée s’ouvrir. Il avait rapidement relevé la tête pour voir qu’au final le nouveau venu n’était autre qu’Ethan, son grand frère. Après la panique, ce fut donc le soulagement et Max ne retint pas un petit soupir soulagé.

« Je suis pas sûr que génie te définisse très bien Spencer. Et je m’attendais à beaucoup de chose en arrivant ici mais vraiment les gars... Vous vous êtes surpassé cette fois ! » Alors que Max déposait Spencer par terre tel un sac à patate, il balança la superbe excuse qu’avait trouvé la jeune femme quelques secondes plus tôt. « Non mais c’est pas nous, c’est Peanuts. » Il se tourna vers sa sœur pour lui faire un clin d’œil ainsi qu’un hochement de tête qui voulait dire un « t’inquiète j’ai tout géré », et il passa à tout autre chose comme il en avait si bien l’habitude. Alors qu’il s’approchait de son frère pour lui dire bonjour à coup d’une virile tape sur l’épaule, le Ezel poussa le vice dans un style que lui seul maitrisait. « Ça fait plaisir de te voir en tout cas ! Puis tu tombes vraiment à pique, on était en train de faire un du ménage, tu vas pouvoir nous aider. » Comme pour appuyer ses dires, il se tourna vers le salon et hocha de la tête d’un air faussement affligé. Il allait se prendre un énorme vent, c’était sûr à 100% et lorsque Max posa son regard sur sa sœur, il haussa à nouveau les épaules et ajouta. « Oui bon on peut pas m’en vouloir de tenter, on sait jamais. Sur un coup de folie, ça pourrait marcher. »

De toute manière, il n’était plus du tout question de faire le ménage. Maintenant qu’Ethan était parti de la maison pour suivre ses études, les jumeaux ne le voyaient plus autant qu’avant. Alors dès que les trois Ezel se retrouvaient, ils en profitaient au maximum et clairement ceci n’allait pas du tout de pair avec la notion de ménage.

___


LINE OF FIRE

Convince yourself to be someone else and hold back from the world your lack of confidence. What you choose to believe in dictates your rise or fall.  ©️shinouh

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
584
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Sam 28 Mai - 19:10

All Ezel


«You wake up late for school man you don't wanna go
You ask you mom, "Please?" but she still says, "No!"
You missed two classes and no homework
But your teacher preaches class like you're some kind of jerk »




Si elle avait su qu'un jour elle aurait une idée aussi géniale Spencer se serait félicitée en s'achetant un nouveau sac à main tip top de la mort qui tue ! Le chat était l'excuse parfaite pour ne pas se faire engueuler par leurs parents ! Après tout Peanut était bien trop mignon pour qu'on lui en veulent ! Il était de ces chat à la fourrure noire et blanche toujours soyeuse avec un regard bien vide et une taille de chaton. Ouais parce qu'il fallait bien l'avouer Peanuts était carrément petit pour un chat de 4 ans ! D'ailleurs elle se demandait souvent si il avait pas eut un problème de croissance parce que Peanuts était allergique au lait ! Ironique pour un chat hein ? Peu importait puisque ça lui donner un air bien trop mignon ! Non il n'y avait rien à redire sur son superbe plan ! La jolie jeune femme avait donc un grand sourire planté sur le visage et elle était sûre que ce problème serait réglé. Il ne restait donc plus que la partie ménage qui serait vite pliée si aucun autre incident ne faisait son apparition. Elle observa  la pièce alentour et ne put s'empêcher de penser que la prochaine fois Norah et Casey serait réquisitionnés pour les aider à ranger cet immonde bordel qui trônait un peu partout dans la maison. La brunette se releva alors; dans une infinie souplesse pour s'élancer vers son jumeau qui s'évertuait à ranger la maison, lui. Mais préférant s'amuser elle décida de lui sauter sur le dos en lui éclatant les oreilles. Au même moment son frère pas non plus très consciencieux décida de lâcher son sac poubelle emplie de bouteille dans un immonde fracas sonore et partie de plus belle tel un étalon sauvage en courant à travers la pièce. Il n'y avait pas à dire les jumeaux Ezel n'étaient pas un exemple de sagesse. « MAIS GRAAAVE ! » cria le jeune Max à son tour.

Cette journée débutée bien et même si ils avaient encore beaucoup de travail à effectuer avant que la maison soit de nouveau en bon état; personne ne doutait que les jumeaux feraient ça en s'amusant. Ils étaient donc en pleine euphorie jumellesque quand ils entendirent une clé se glisser dans la serrure. Là Spencer vira au blanc s'imaginant la pire des scènes; sûrement comme Max. Les parents; rentrant de leur weekend à l'avance pour une raison quelconque et retrouvant les jumeaux au milieu de ce capharnaüm. Oh non elle ne pouvait pas imaginer ça; pas avec la punition dont ils écumeraient à savoir ne plus voir leurs meilleurs amis. Elle avala difficilement sa salive et les secondes défilèrent étrangement lentement... TROP LENTEMENT. Puis la porte fini par s'ouvrir sur un Ethan plutôt indécis. « Je suis pas sûr que génie te définisse très bien Spencer. Et je m’attendais à beaucoup de chose en arrivant ici mais vraiment les gars... Vous vous êtes surpassé cette fois ! »  La demoiselle papillona des yeux avec innocence tandis que Max la lâchait sans aucun soin au sol. Elle s'étala donc comme un vieux tas sur le carrelage tout sourire de voir son grand frère à la maison. « Non mais c’est pas nous, c’est Peanuts. » son frère se retourna vers elle avec un clin d'oeil et il ne lui en fallut pas plus pour comprendre ce qu'il voulait lui dire. Elle rigola de l'ironie de la situation. Peanuts ayant fait une super soirée avec ses potos les chats de gouttières ouais ! Surement ! Elle se redressa donc et lissa son sweat en continuant de rire. Vraiment les jumeaux n'étaient pas perspicaces; mais alors pas du tout. « Ça fait plaisir de te voir en tout cas ! Puis tu tombes vraiment à pique, on était en train de faire un du ménage, tu vas pouvoir nous aider. » Max se tourna vers le salon, pour montrer leur chef d'oeuvre à leur grand frère et Spencer se saisie d'un sac poubelle avec un grand sourire comme pour agrémenter les dires de son jumeau. Tout était bon pour empêcher Ethan de leurs passer un savon mais de toutes façons les jumeaux auraient oublié son sermon deux minutes plus tard. « Oui bon on peut pas m’en vouloir de tenter, on sait jamais. Sur un coup de folie, ça pourrait marcher. »

La belle reposa son sac plastique afin de se diriger vers son frère et le serra dans ses bras. Cela faisait un moment qu'elle ne l'avait pas vu et cela se ressenti dans l'étreinte de la jeune fille qui en profita pour humer le doux parfum d'Ethan. Elle avait se sentiment étrange qu'à tout moment pourrait le perdre et ça c'était hors de question. " On a peut être un peu abusé mais tu sais les fêtes tout ça ... C'est difficilement gérable et puis tu ne me fera pas croire que tu es un élève modèle à la fac grand frère " dit-elle en lui faisant un clin d'oeil. Elle s'éloigna de lui puis continua de s'affairer à ramasser ses bouteilles. " Puis bon je suis un génie n'oublie pas que j'ai été admise à l'institut Xavier sa mère" dit-elle avec ironie.

couleur =Darkcyan


___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
N'en a pas. Ce qui est assez triste puisque c'est bien le seul.
James B. Barnes
263
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Dim 5 Juin - 16:31



❝Something like Happiness❞
Ezel Family

Depuis qu’il était à la fac, Ethan passait moins de temps à maison et c’était normal. Il avait 21 ans, l’âge de la majorité et franchement, rentrer à la maison pour voir les parents n’était pas franchement l’activité qu’il préférait le plus. Parce que malgré le fait qu’il aime ses parents, cela ne voulait pas dire qu’il voulait les voir souvent. Ils plaçaient beaucoup trop d’espoir en lui et à chaque fois qu’il les voyait, il avait droit à un interrogatoire en règle sur ce qui se passait à la fac, les cours et le reste. Ce qu’il n’aimait pas forcément. Loin de là. Mais bon, c’étaient toujours ses parents et il avait trop de respect pour eux pour les envoyer paître. Et puis ce n’était pas à son âge qu’on commençait à se révolter contre ses parents. Enfin, il pourrait toujours le faire mais bon, il n’en voyait pas l’intérêt et puis il n’avait pas non plus les raisons de le faire. Et puis ce qui l’emmerderait le plus, c’est le fait de voir ses cadets encore moins souvent qu’il ne le faisait maintenant.

Mais s’il faisait la tronche à ses parents, il ne pourrait plus venir voir les jumeaux et les trouver dans ce genre de situation. Parce que cela était quand même drôle de les voir au milieu de la maison parentale à essayer de trouver des excuses pour le vase qu’ils venaient de casser. Ethan n’avait pas un sourire sur les lèvres parce qu’il devait quand même garder un minimum de sérieux mais ses yeux trahissait le reste. Parce qu’ils étaient rieurs et qu’il se retenait de rire dans les conneries des jumeaux. En même temps, il ne pouvait pas faire autrement. Max venait de lui dire que Peanut était responsable avec une telle croyance que s’il n’avait pas entendu les mots derrière la porte et qu’il ne connaissait pas ses frangins, il le croirait presque. Mais bon, il n’était pas bête et connaissait Max et Spencer absolument par cœur. En tant que grand frère, il se devait de la savoir parce que si ce n’était pas lui alors qui le ferait ? Ce n’était certainement pas les parents de la fratrie.

Ethan lâcha un rire quand il entendit son frère lui demander de l’aider. Ce n’était certainement pas ce qu’il était venu faire et Max et Spencer était assez grands pour le faire tout seul. C’est pour cela qu’il secoua la tête de gauche à droite alors qu’il rendait son geste à Max. Il lui sera également l’épaule avant de répondre à sa dernière intervention.

- Pour que cela fonctionne, il faudrait vraiment que je sois malade ou alors que je sois alcoolisé , souffla-t-il alors pour répondre. Et manque de bol les gars, ce n’est pas le cas aujourd’hui.

Un sourire s’installa ensuite sur ses lèvres alors que Spencer s’approcha de lui et qu’elle l’enlaça. Il lui rendit son étreinte avec un sourire plus doux sur les lèvres et la regarda avec cet air innocent qu’il avait souvent sur le visage quand on lui parlait de ce qu’il faisait à la fac. Certes, il n’était pas non plus un ange à la fac et participait à beaucoup de fête. Mais s’il ne le faisait pas maintenant, il ne le ferait pas plus tard. Alors oui, il profitait largement des années de fac qu’il était en train d’effectuer.

- Mais je n’ai rien dit Spencer, je constate juste que la fête a été... festive, répondit-il ensuite à sa sœur avec un sourire sur les lèvres alors qu’il l’embrasse sur le front pour la saluer.

Un rire s’échappe ensuite de ses lèvres alors qu’il entend les derniers mots de la jeune femme. Il était clair que Spencer n’était clairement pas la première de abruties de sa génération mais le fait qu’elle soit entré à l’Institut ne change rien, il continuerait à la chambrer sur le fait que ses idées soient vraiment pourries par moment.

- Admise ou pas, ça change rien, les idées que tu sors sont toujours nulles, reprit-il avec un sourire en coin sur les lèvres avant de regarder l’état de la maison un peu plus et de reporter son regard sur les jumeaux. Pas trop la gueule de bois quand même les terreurs ?

Un autre sourire en coin s’était installé sur ses lèvres alors qu’il avançait maintenant dans la maison pour se diriger vers la cuisine qui était... dans le même état que le reste. Rien d’étonnant en soi quoi. Il attrapa un gâteau apéro sur un des plans de travail et l’avala alors qu’il attendait la réponse des jumeaux.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1194
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Dim 26 Juin - 18:12

Dans la vie, il fallait être audacieux mais Max l’était surement un peu trop lorsqu’il tentait de faire faire le ménage à Ethan avec eux. Il n’avait aucun espoir que son ainé les aide, mais il n’avait rien perdu à essayer non plus, même si le refus tant attendu était bien entendu arrivé. « Pour que cela fonctionne, il faudrait vraiment que je sois malade ou alors que je sois alcoolisé. Et manque de bol les gars, ce n’est pas le cas aujourd’hui. » Max rit de ce que venait de dire. De nature, il était bon public et se marrait même à la plus nulle des blagues. Mais là, il avait imaginé un Ethan bourré en train de passer la serpillière ce qui était à la fois épique et hilarant. Alors on ne lui en voulait pas de se bidonner tout seul, il était pas aidé par son cerveau le pauvre.
Tandis que Max riait tout seul et allait s’affaler sur le canapé comme une énorme loque, sa sœur avait repris le sac de poubelle et assumé pour deux l’organisation d’une fête sauvage dans la maison familiale. De toute manière, à Ethan, ils pouvaient bien le dire. Les secrets c’était pas trop leurs trucs dans la fratrie. C’était tout du moins le cas pour Max qui était un vrai livre ouvert et qui pensait que ça devait être la même chose pour Ethan et Spencer. Il était un peu naïf peut être ou c’était qu’il avait pas envie d’aller chercher plus loin, mais le fait était que c’était plus simple de croire ça.

« On a peut-être un peu abusé mais tu sais les fêtes tout ça ... C'est difficilement gérable et puis tu ne me feras pas croire que tu es un élève modèle à la fac grand frère. » Max se retourna, se mettant à genoux sur le canapé familial. Il s’accouda au dossier et regarda faire son frère pour ne pas louper sa réponse. En vrai Max trouvait ça trop cool qu’Ethan soit à la fac, en médecine en plus, tout ça en faisait encore du football américain dans une équipe universitaire. Il aurait bien aimé être aussi fort que lui dans les études et sur le terrain, mais pour Max la fac, tout comme une carrière dans le foot, n’était même pas quelque chose d’envisageable. Lui qui ramait déjà au lycée avait assez de réalisme pour ne pas se donner de faux espoirs. Ca ne le dérangeait pas plus que ça, il n’avait jamais eu beaucoup d’ambition de toute manière. Il n’empêche que la vie étudiante envoyait du rêve. Les soirées, l’indépendance, les nanas… Bon pas les nanas, Max était fou amoureux de Norah et il n’avait d’yeux que pour elle. Il n’empêche que les soirées étudiantes et l’indépendance, ça vendait du rêve. « Mais je n’ai rien dit Spencer, je constate juste que la fête a été... festive. » Max se tourna instantanément vers Spencer avec un sourire amusé qu’il ne tentait même pas de cacher. Il dit tout alors bas à l’attention de sa jumelle uniquement. « Si il savait… » Ils avaient fait les fous, et ce n’était pas que de l’alcool qui avait enjaillé leur soirée. Mais Il y avait des choses qu’on était pas obligé de dire et ça en faisait partie. Max s’effondra à nouveau sur le canapé, laissant Spencer et Ethan se chamailler. « Puis bon je suis un génie n'oublie pas que j'ai été admise à l'institut Xavier sa mère. » Max attrapa une capsule abandonnée sur la table basse et il visa le sac poubelle que tenait Spencer pour un lancer de capsule en bonne et due forme. « Admise ou pas, ça change rien, les idées que tu sors sont toujours nulles. » Max mit un panier et se réjouit tout seul de sa précision en levant les bras en l’air. Il avait tout de même une manière toute personnelle de faire le ménage.

« Pas trop la gueule de bois quand même les terreurs ? » A cette question, Max se releva. Il était hyperactif, et même rester sur le canapé à rien faire ne lui convenait pas. A la limite si y’avait un film à regarder, mais là… Oh tiens un film, ça lui donnait l’idée du siècle ça ! Visiblement, il était ravi de son idée et ça l’enthousiasmait bien plus que le ménage. Sautant par-dessus le canapé, Max suivit Ethan dans la cuisine où ce dernier se servait en vieux gâteaux apéro. Il répondit alors très rapidement à la question de son frère pour enchainer sur son nouveau plan d’action pour le reste de la journée.  « Non t’inquiète on gère. On est même prêts à ce que tu nous traines en ville et nous offre un bon kebab et un ciné suivi d’une glace, mais genre la putain de glace tu vois, celle de chez Pépito là : six boules, tonne de chantilly et du chocolat partout ! » Il fit une tête à la megusta et regarda consécutivement Spencer, Ethan et Spencer à nouveau. Non mais sérieusement, il était pas un génie lui aussi ? C’était pas mille fois mieux que de faire le ménage ça ? Hein ? Hein ? « Par contre on va pas voir un film de nana hein, Norah m’a trainé voir le pire film du monde l’autre jour alors là on va voir un truc avec de l’action et tout ! » Il parlait en faisant de grands gestes des bras, ce qui chez lui, était fréquent et trahissait son entrain naturel. Fallait juste qu’Ethan accepte maintenant.

___


LINE OF FIRE

Convince yourself to be someone else and hold back from the world your lack of confidence. What you choose to believe in dictates your rise or fall.  ©️shinouh

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
584
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Mar 5 Juil - 16:42

All Ezel


«You wake up late for school man you don't wanna go
You ask you mom, "Please?" but she still says, "No!"
You missed two classes and no homework
But your teacher preaches class like you're some kind of jerk »




Bien que la seule fille de la fratrie; Spencer avait toujours su se faire entendre de ses frères. Elle avait toujours été forte et courageuse et n'était jamais resté dans son coin à jouer à la poupée. Les trois Ezel étaient si proches que jamais ô grand jamais un membre de leur trio n'avait été mis de côté par les autres. Ils s'aimaient bien trop pour ça et c'est comme ça que la brunette s'était bien vite mise à jouer à des trucs de garçons. La bagarre ça ne lui faisait pas peur et même si grâce à Norah elle avait des activités féminines, rien ne valait une bonne après-midi en compagnie de ses deux frères. C'est pour ça que bien  qu'ils soit dans une situation délicate le fait que Ethan soit là l'avait ravie au plus au point. « Pour que cela fonctionne, il faudrait vraiment que je sois malade ou alors que je sois alcoolisé. Et manque de bol les gars, ce n’est pas le cas aujourd’hui. » la tentative de son jumeau à ralier Ethan à leur cause était vouée à l'echec avant même que Max ai fini sa phrase ce qui arracha un sourire à Spencer, tandis qu'elle observait les deux garçons. Les deux hommes de sa vie indéniablement. Alors avec un sourire amusé elle avait envoyé une pique à son grand frère comme si de rien n'était. Elle savait qu'Ethan n'était pas un modèle d'éloquence, il était juste plus malin quand il s'agissait de le cacher aux parents voilà tout.  « Mais je n’ai rien dit Spencer, je constate juste que la fête a été... festive. » un fasciés d'ange s'installa sur le visage de la jeune fille qui secoua la tête l'air de rien. Puis son regard dévia vers son jumeau qui tourna sa tête au ralentit vers elle avec le sourire le plus idiot du monde. Le sourire que Spencer préférait quand elle voyait Max car cela signifiait que son jumeau n'en avait pas grand chose à faire de la situation et qu'ils allaient donc forcément s'amuser. « Si il savait… » elle hocha la tête fortement en riant face à la remarque de son frère. Cette fête avait été oufissime ! Et même si elle n'avait pas trop trainé avec le quatuor, elle s'était amusée comme une petite folle à faire toutes les bêtises possible et imaginables ! Elle avait bu... Un peu beaucoup... Elle avait dansé et elle avait ri sans s'arrêter. Même le fait de voir Casey avec cette Marélie ne l'avait pas tant énervée que ça ... Notamment parce qu'elle avait décidé d'ignorer ce couple et du coup bah ... Elle avait laissé les deux couples ensembles quoi ! Mais ce n'était pas grave parce qu'elle avait vite trouvé des copains, elle était comme ça Spencer ! Pleine de ressources !

Elle continua donc d'agir comme... Spencer et continua sa discussion avec Ethan. « Admise ou pas, ça change rien, les idées que tu sors sont toujours nulles. » Spencer fit une moue vexée par les dires de son frère et continua son ménage de manière si efficace que les gobelets et les bouteilles par terre disparurent bien vite du sol. « Pas trop la gueule de bois quand même les terreurs ? » Spencer prit un nouveau sac poubelle et s'attaqua à la cuisine. Avec son bras elle dégagea le bar en le faisant glisser pour faire tout tomber dans le sac poubelle.  « Non t’inquiète on gère. On est même prêts à ce que tu nous traines en ville et nous offre un bon kebab et un ciné suivi d’une glace, mais genre la putain de glace tu vois, celle de chez Pépito là : six boules, tonne de chantilly et du chocolat partout ! » Aaaah le voilà le plan de Max. La brunette prit une éponge et nettoya les tables et les meubles de la cuisine et du salon. L'hyperactivité, ça peut servir quelque fois. « Par contre on va pas voir un film de nana hein, Norah m’a trainé voir le pire film du monde l’autre jour alors là on va voir un truc avec de l’action et tout ! »

La belle s'arrêta dans son ménage et réfléchit un instant "On peut finir de nettoyer demain... Faut juste passer la serpillère. Et peut être un peu ranger l'étage... En plus y a un super nouveau film de super vilain au cinoch ! Tu sais celui dont je t'avais parlé!" dit elle à l'attention de son grand frère avec qui elle faisait des sorties cinés régulièrement.

couleur =darkcyan


___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
N'en a pas. Ce qui est assez triste puisque c'est bien le seul.
James B. Barnes
263
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Dim 10 Juil - 19:13



❝Something like Happiness❞
Ezel Family

Ethan avait toujours essayé d’être un grand frère proche des jumeaux. Il se souvenait du jour où ses parents lui avaient annoncé la venue des jumeaux. Il n’était pas grand, quatre ans, mais il se souvenait avoir été fier. Et il se souvenait s’être promis de protéger Spencer et Max. Et il pensait vraiment avoir réussit. Personne n’était mort, handicapé et les parents ne se tapaient pas la tête trop fort contre les murs. Ce qui était déjà une victoire parce que bon, fallait les supporter les deux gamins. Mais avec les années, Ethan avait récupéré un frangin et une soeur de plus. Casey et Norah qui passaient leur temps ici avec Max et Spencer. Pas que cela le dérange parce qu’il aimait beaucoup les adolescents et que oui, il adorait son rôle et ne l’échangerait pour rien au monde. Même dans certaines circonstances. Et il était certains que les deux adolescents avaient assistés à cette fête. Il était même surpris de ne pas les trouver ici avec les jumeaux.

Il haussa un sourcils en entendant les mots de Max et rigola alors qu’il mettait de nouveau un petit gâteau dans sa bouche. C’était une bonne idée de sortie, parce que cela faisait un temps certains qu’ils n’étaient pas sortis tous les trois et que oui, cette idée le faisait grandement envie. Surtout avec la glace que Max avait proposé. Et le kébab aussi. Ouai, lui aussi avait faim et l’idée d’un cinéma lui faisait autant envie qu’à Max. Son rire augmenta en entendant les déboirs de son frère avec Norah et il ébouriffa ses cheveux alors qu’il s’était approché de son frère. Cette histoire lui fit penser à Kitty et un sourire assez large s’installa sur ses lèvres alors qu’il ouvrait la bouche pour répondre.

- Faut faire des concessions quand tu sors avec une femme frangin. Même si cela veut dire qu’il faut prendre ton mal en patience devant un film de nana…, ricanna-t-il alors qu’il ouvre le frigo pour le découvrir dans le même état que le reste de la pièce.

Il fouilla un peu dans la porte, histoire de trouver le reste d’une bouteille de soda et la termina avant de la mettre dans la poubelle de Spencer.

- Mais cette histoire de Kebab/Ciné/Glace me plait bien, ajouta-t-il doucement alors qu’il passait son regard sur ses frères et soeur avec un sourire en coin.

Il tourna ensuite son regard vers Spencer qui venait de prendre la parole pour proposer le film et il ne put que hocher la tête. Il voyait très bien de quel film voulait parler Spencer et il posa un nouveau regard sur la pièce pour évaluer les dégats. Effectivement, il ne restait plus grand chose à faire et l’envie de passer un peu de temps avec les jumeaux étaient trop grande.

- C’est une bonne idée, c’est pas un film de nana ça, se moqua-t-il un peu de Max avant de se diriger vers la porte d’entrée. Allez, j’vous emmène, laisser le nettoyage pour plus tard et peut-être que si je suis de bonne humeur, j’vous aiderais un peu…

La dernière phrase avait été dite avec un sourire en coin et un ton qui voulait dire qu’il réévaluerait la proposition à la fin de la sortie si les enfants étaient sages. Il ouvrit la porte et sortit à l’extérieur, profitant un peu du temps clément qui lui donnait la ville. Il sortie même ses lunettes de soleil de la poche intérieure de sa veste pour les poser sur son nez avant de regarder les jumeaux de nouveau avec un sourire aux lèvres.

- Allez les gars, la proposition ne sera pas éternelle. Vous avez 5 minutes pour vous préparer avant que je m’en aille sans vous…, ajouta-t-il en haussa un sourcil et en s’asseyant sur les marches pour signifier qu’il le attendait.

Peenut arriva au même moment alors qu’il posait ses fesses sur le béton et il passa sa main sur son dos alors qu’il lançait un regard aux jumeaux, toujours derrière lui.  

© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1194
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Sam 3 Sep - 13:58

Il était rare que Max se plaigne de son adorable copine. Les deux tourtereaux n'avaient pas pour habitude de se disputer mais plutôt d'être sur un petit nuage tellement ils étaient fous l'un de l'autre. Mais le fait était qu'ils avaient des centres d'intérêt bien différents vu que Norah était une fille, une vraie, et que Max était un garçon, un vrai. Chacun faisait régulièrement des concessions même si Max, qui ne savait pas dire non au joli minois de sa copine, avait tendance à tout concéder plus rapidement, allant par exemple jusqu'à abandonner l'idée de se goinfrer d'une énorme gaufre trop fatou pour se bouffer, à la place, une pomme d'amour toute pourrie. La seule chose qu'il n'arrivait pas à supporter pour les beaux yeux de sa chère et tendre était justement... Les films à l'eau de rose. Max se retrouvait toujours à s'agiter dans tous les sens, à envoyer des textos à Casey ou par... Par dormir assommé par l'ennui mortel qu'il l'envahissait devant ce genre de long métrage. Il n'était donc pas étonnant qu'après ce genre de soirée la blondinette finisse par bouder à cause du manque d'effort fourni par son copain lors d'une soirée censée être romantique. Il fallait l'avouer, Norah avait aussi un peu raison pour le coup. Et comme si Max n'en avait pas assez entendu parler, Ethan se préparait à enfoncer le couteau dans la plaie avec ses bons conseils dignes de ceux d’un ancêtre sage et vénérable. Son grand frère commença par lui ébouriffer les cheveux et Max le repoussa tant bien que mal. « Faut faire des concessions quand tu sors avec une femme frangin. Même si cela veut dire qu’il faut prendre ton mal en patience devant un film de nana… » Alors qu'Ethan prononçait ces derniers mots, Max finit par partir plus loin, à l'abri des mains de son frère qui aimait l'enquiquiner. Même si Ethan avait certainement raison, il lui en demandait bien trop. Max gérait très mal l'ennui en grande partie à cause de son hyperactivité. Le fait était qu'il ne pouvait rien contre ça même pour une femme. « Ah ouais mais quand même... Il dirait 2h30 son film quoi. J'me suis endormi en plein milieu et après elle m'a fait la gueule. Ce soir-là j'aurais mieux fait de rester jouer à la play avec cas ! » Et voici la conclusion tout à fait logique d'un ado de 17 ans à toute cette histoire.

Quoiqu'il en fût le Ezel savait très bien que toute cette débâcle, due à un pauvre film à l'eau de rose, ne risquait pas de se reproduire avec son frère et sa sœur. Ces derniers étaient bien plus cinéphiles que lui qui passait le plus clair de son temps dehors, et même si il n'allait pas souvent au cinéma avec eux, Max savait que leur goût en la matière était bien plus proche du sien que de celui de Norah. C'est pourquoi un grand sourire se peint sur son visage lorsqu'Ethan approuva sa proposition de sortie entre frères et sœur. « Mais cette histoire de Kebab/Ciné/Glace me plait bien. » Max en bondit presque sur place. Ça faisait longtemps que les Ezel n'étaient pas sortis tous ensemble, cela dû en grande partie au départ d'Ethan qui avait maintenant son propre appartement. C'était peut-être pas grand chose un kebab/ciné/glace, mais ça n'en restait pas moins parfait. Alors oui, il était particulièrement content et le fit savoir. « YEAH ! Ca va être trop cool ! »

Il en avait totalement oublié le ménage comme quoi il avait vraiment un esprit ultra sélectif. Sa jumelle, bien plus constante que lui, s'affairait toujours à tout ranger, ce qui n'éveilla en rien la mauvaise conscience de Max. Ce dernier avait quelques qualités, mais bien plus de défauts et parmi ceux-ci, il y avait son manque de concentration qui le faisait passer d'une chose à l'autre, laissant au passage les autres finir le sale boulot. Entre autre le ménage était vraiment le cadet de ses envies et ne voulant pas le faire, il le reléguait de bon cœur à la dernière place de sa todo-list. « On peut finir de nettoyer demain... Faut juste passer la serpillère. Et peut être un peu ranger l'étage... En plus y a un super nouveau film de super vilain au cinoch ! Tu sais celui dont je t'avais parlé! » Max ne savait pas du tout de quel film sa jumelle parlait, mais ça ne le dérangeait pas de ne pas suivre totalement la conversation. Ce genre de point obscur et incompris dans la conversation lui arrivait bien souvent, soit parce qu'il n'écoutait pas, ne comprenait pas ou ne cherchait pas plus loin. Mais contrairement à lui, Ethan semblait très bien savoir de quoi parlait Spencer. « C’est une bonne idée, c’est pas un film de nana ça. » Voilà tout ce que Max voulait savoir : qu'il ne s'endormirait pas une seconde fois devant un film trop gnangnan pour lui. Sans savoir ce qu'il validait exactement, Max conclut donc le choix du film qu'ils iraient voir. « Alors ça me va ! »

Il avait déjà pris la direction de la porte d'entrée, attrapant ses lunettes de soleil et son téléphone qui dormaient dans un coin. Pour une fois, il avait été en avance sur son frère qui lançait le départ des troupes. « Allez, j’vous emmène, laisser le nettoyage pour plus tard et peut-être que si je suis de bonne humeur, j’vous aiderais un peu… » ces derniers mots firent s'arrêter Max au bout de quelques pas. Il n'en revenait pas que leur frère soit assez bon pour vouloir faire le ménage avec eux. Il y avait de quoi être choqué, parce que, encore une fois, le ménage c'était grave la mooooort. Entre ça, le kebab, le cinéma et la glace, Ethan était devenu un vrai bon samaritain. « Sérieux ? En plus du kebab, du cinoch et de la glace ? On te manque tellement ? » Cette idée faisait doucement rire le jeune homme qui n'était pas du genre mielleux. Certes, Ethan lui manquait aussi au fond mais Max ne prenait pas le temps de s'arrêter sur cette idée. Entre autre, ils continuaient de se voir régulièrement et même loin d'eux, Ethan restait son modèle dans la vie, celui qu'il ne pourrait jamais égaler même si il aurait tant voulu. Il fallait bien un vilain petit canard et entre son grand frère, futur médecin, et sa jumelle, étudiante à l'institut Xavier, il ne faisait aucun doute que Max tenait ce rôle dans leur famille. Mais ce n'était pas grave parce qu'ils allaient manger un kebab, se mater un film, dont il ne connaissait même pas le nom ou le pitch, et ils finiraient par se bâfrer de glace. Oui, il en fallait peu pour être heureux. D'ailleurs c'était le moment du départ. « Allez les gars, la proposition ne sera pas éternelle. Vous avez 5 minutes pour vous préparer avant que je m’en aille sans vous… » Devant cette menace, Max partit au quart de tour et, lui qui était déjà tout prêt, se mit à courir après avoir hurlé sans s’économiser. « JSUIS PREUMS ! » Il traversa le salon à la vitesse de la lumière et sortit de la maison en laissant la porte d'entrée grande ouverte. Après s'être jeté sur le capot de la voiture de son grand frère en une glissade contrôlée digne des meilleurs films d'action, Max se posta devant la portière du passager avant. Oui il était preums et il aurait la meilleure place dans le carrosse de son frère. Le jeune homme dû juste attendre qu'Ethan vienne ouvrir pour prendre place à l'avant, de là il serait en première classe pour une sortie de la fratrie Ezel, les meilleures d'entre toutes.

___


LINE OF FIRE

Convince yourself to be someone else and hold back from the world your lack of confidence. What you choose to believe in dictates your rise or fall.  ©️shinouh

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
584
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Sam 3 Sep - 16:57

All Ezel


«You wake up late for school man you don't wanna go
You ask you mom, "Please?" but she still says, "No!"
You missed two classes and no homework
But your teacher preaches class like you're some kind of jerk »




Spencer avait beau être la jumelle de notre Max international; elle était son exact opposé lorsqu'il s'agissait de responsabilité; car il fallait l'avouer Max était plutôt un passif je m'en foutiste de première classe. Ethan quand à lui était le genre de garçon sympa; avec un gueule d'ange, mais il n'en avait que l'air. A vrai dire son grand frère était aussi bordélique et sage que Max ne l'était. Quand à Spencer elle; elle avait toujours tout fait pour être une jeune fille parfaite; elle avait des bonnes notes, elle était toujours prête a aider ses amis et avait la gueule d'ange d'Ethan. A vrai dire la seule chose qui faisait qu'elle avait ce petit grain de folie dans la vie était son super jumeau de la mort qui tue. Elle adorait Max et se sentait souvent mal pour son jumeau qui pensait constamment être le vilain petit canard de la famille; mais pour Spencer Max était l'homme parfait; Ethan aussi d'ailleurs et les deux jeunes hommes était sans doute la plus belle chose qui lui ai été donnée d'avoir. Elle n'en avait que faire de ces garçons qui essayait de l'aborder avec leurs airs parfaits et leur rond de jambes; parce que grâce à ses frères Spencer était devenue le genre de femme à vous surprendre constamment. Elle aimait l'imprévu et sa force résidait en cette capacité de gérer toutes les situations, et lorsque le quatuor était en mauvaise posture lors de leurs petites bêtises c'était souvent elle qui trouvait la solution. Elle avait toujours tenue le rôle de cette fille pleine de ressource à la Hermione Granger, ce statut ne lui déplaisait pas vraiment, elle aimait voir l'air admiratif et fière de son Maxou lorsqu'il disait " Ça c'est ma jumelle !" mais desfois elle enviait un peu la mignionitude de sa meilleure amie. Norah avait beau faire n'importe quoi tout le monde accourait vers elle et la demoiselle n'avait qu'à faire une bouille dont elle avait le secret pour faire des ravages. Cela faisait d'ailleurs beaucoup rire la petite brunette qui lui disait souvent qu'avec cet air rêveur et innocent elle pourrait sans doute gouverner le monde ! C'était même une certitude si Norah avait un pouvoir c'était la choupibouille ! D'ailleurs d'après les dire de Max ce pouvoir était très efficace. « Faut faire des concessions quand tu sors avec une femme frangin. Même si cela veut dire qu’il faut prendre ton mal en patience devant un film de nana… » Ethan intervint tel le bon grand frère qu'il était et Spencer ressentit l'ennuie de Max à travers la pièce. A vrai dire ils étaient totalement connectés si bien que si il arrivait quelques chose à Max elle le ressentait. Pas sûre que cela marche à double sens; ou peut être qu'elle connaissait tellement Max qu'elle en arrivait à déduire son humeur. La réaction de Max ne tarda pas à se faire entendre « Ah ouais mais quand même... Il dirait 2h30 son film quoi. J'me suis endormi en plein milieu et après elle m'a fait la gueule. Ce soir-là j'aurais mieux fait de rester jouer à la play avec cas ! » La brunette lacha un petit rire en entendant son frère râler et continua à s'affairer à son ménage de la pièce.

Rien ne résistait à son passage; ni les bouteilles; ni les verres; ni les paquets de chips et autres assiettes en plastiques. L'éfficacité était son maître mot depuis qu'elle avait entendu Max parler de cinéma et de glace ! Le kebab c'était pas trop son truc mais elle adorait se gaver de frites alors avec un bon burger elle ne répondrait sûrement plus de rien et le regretterai peut être lors de son prochain cours de sport. « Mais cette histoire de Kebab/Ciné/Glace me plait bien. »  elle aussi ça lui plaisait bien; mais c'était plutôt la sortie entre Ezel qui la bottait le plus. Elle adorait sortir avec le quatuor mais depuis quelques temps elle n'avait pas eut l'occasion de sortir avec son grand frère. A vrai dire elle le soupçonnait de passer la plupart de son temps avec Kitty à faire la même chose que Norah et Max. Une grimace traversa son visage et elle secoua la tête. Beurk. Il fallait dire que la petite Ezel avait enchaînée les échecs sentimentaux ces dernières années. « YEAH ! Ca va être trop cool ! » Max la rappela à la raison à l'aide de son cri de joie et elle jeta son sac poubelle dans un coin de la cuisine en regardant satisfaite la pièce. Elle mentionna que le ménage était bientôt fini et regarda Ethan avec un grand sourire en parlant d'un film dont ils avaient vu la bande annonce.« C’est une bonne idée, c’est pas un film de nana ça. » Après tout les films de nanas c'était pas trop son truc à elle non plus à moins que l'héroïne soit swag au possible mais dans ce cas ce n'était pas un film de nana. « Alors ça me va ! »

La jeune fille aux cheveux auburn se mit à sautiller sur place pleine d'impatience alors que Max prenait les devants en se saisissant de ses lunettes de soleil. « Allez, j’vous emmène, laisser le nettoyage pour plus tard et peut-être que si je suis de bonne humeur, j’vous aiderais un peu… » Cette phrase eut pour effet de stoppe net Max dans sa course qui se tourna vers eux avec un sourire megusta style. « Sérieux ? En plus du kebab, du cinoch et de la glace ? On te manque tellement ? »  elle savait pertinemment que cela amusait Max et qu'Ethan les auraient aidés de toutes manières. C'était quand même le grand frère le plus cool du monde ! « Allez les gars, la proposition ne sera pas éternelle. Vous avez 5 minutes pour vous préparer avant que je m’en aille sans vous… » Spencer fit les gros yeux en voyant sa tenue qui criait "LENDEMAIN DE SOIREE" et ouvrit grand la bouche "Euuuuh j'arrive attendez moi !" dit elle en courant dans les escaliers. Bien évidemment elle se ramassa dans le couloir comme à son habitude et se releva directement en espérant que personne n'ai entendu le gros boum qu'elle avait provoqué dans sa chute; elle ouvrit la porte de sa chambre à la volée et enfila une roche rouge en dentelle légère, releva ses cheveux en un chignon lâche et planta ses lunettes sur son nez. Elle sauta les marches deux-deux et attrapa son sac à main sous l'oeil d'un Ethan probablement amusé et sortie rejoindre la voiture de celui-ci où l'attendait déjà Max. " 2minutes 30 ! Vas y je gère !" dit elle en sautillant " Vas y j'ai faim ! Ethan on attend plus que toi !" dit-elle en regardant son frère amusée.

couleur =darkcyan


___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
N'en a pas. Ce qui est assez triste puisque c'est bien le seul.
James B. Barnes
263
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Dim 2 Oct - 17:03



❝Something like Happiness❞
Ezel Family

Ethan aimait beaucoup les jumeaux. Déjà parce qu’ils étaient frères et sœurs mais pas seulement. Parce que même frères et sœurs, il n’était pas obligé de les aimer autant. Mais le fait est qu’il les aimait beaucoup et qu’il aurait tout fait pour eux. Si l’un deux lui demandait quelque chose, Ethan ferait en sorte de le faire. Et assez rapidement d’ailleurs. Le fait qu’il ne les voit plus aussi souvent qu’avant ajoutait au truc. Quand il passait un peu temps avec eux, Ethan faisait en sorte de profiter. Parce qu’en plus, il commencerait son externat l’année prochaine et que le temps lui manquerait sûrement. Ce qui le faisait royalement suer d’ailleurs. Parce qu’entre ses stages, son boulot à l’hôpital, Ethan ne serait plus aussi présent qu’il ne l’était maintenant. Ce qui ne le rendait pas vraiment heureux. Mais bon, il fallait bien faire quelques concessions. Il n’habitait déjà plus dans la même ville que sa famille, alors les voir un peu moins n’était que le prolongement de la chose. Et il fallait bien que cela arrive un jour. Il avait 21 ans, bientôt 22 et il fallait qu’il se détache un peu du reste de sa famille. Si c’était facile pour les parents, cela l’était un peu moins pour Max et Spencer. Il s’était promis de venir les voir un peu plus souvent même si cela allait devenir difficile. Mais il allait chérir ces moments-là.

Comme il allait le faire aujourd’hui en les emmenant au cinéma. Un rire s’était échappé de ses lèvres à la réaction de Max mais n’avait rien rétorqué, se contentant de lui sourire. Il l’avait vu passer à côté de lui en courant, glisser sur son capot de voiture, lui tirant un soupire et un sourire. Grattouillant la tête de l’animal qui s’était allongé à ses côtés, Ethan attendit que Spencer ait terminé de s’habiller, tout en regardant Max qui sautillait presque à côté du côté passager. Quand sa sœur descendit enfin, Ethan se leva à son tour, flattant une dernière fois l’animal avant de ferma la porte à clé derrière Spencer. Un sourcil se haussa sur son front en entendant les paroles de la jeune femme avant qu’il ne secoue la tête et rétorqua :

- J’arrive les monstres, déclara-t-il alors qu’il se dirigeait vers sa voiture. Vraiment, parfois, j’me demande comment je vous supporte, continua-t-il avec un rire dans la voix.

Il déverrouilla la voiture, lançant un regard à Max et Spencer pour leur signifier de monter dans le véhicule alors qu’il prenait place du côté conducteur. Et comme à chaque fois qu’il montait dans la voiture, un caillou tomba dans son estomac. Il ne savait pourquoi, il ne comprenait pas le comment mais à chaque fois qu’il prenait le volant, Ethan avait cette mauvaise impression. Impression qui se révélait fausse puisque rien ne lui était arrivé. Il n’avait jamais eu d’accident ni d’accrochage donc il n’avait pas de raison d’avoir peur de prendre la voiture. Cette impression disparut assez rapidement quand il démarra, s’engagea dans la circulation. Pendant le trajet, le jeune homme alluma la radio, commençant à chantonner joyeusement la chanson qui s’échappait des hauts parleurs de son véhicule. On pouvait dire qu’Ethan était de bonne humeur et que le programme qu’ils avaient prévu lui plaisait beaucoup. Cela faisait un moment qu’il n’avait pas mis les pieds dans un ciné, la faute à ses potes qui préféraient regarder des films sur un écran de télévision. Pas que cela ne le dérange beaucoup d’ailleurs mais il aimait encore bien se retrouver dans une salle sombre.

Le trajet se passa rapidement, Ethan s’était étendu sur ses capacités à chanter faux mais ils arrivèrent devant le Kébab de bonne humeur et de bonne heure. Ce qui arrangeait le jeune homme puisqu’il trouvait une place tout près qui leur permettrait de rejoindre tout sans la reprendre.

- Allez, on bouge ses fesses, j’ai faim, sortit-il amusée alors qu’il descendait de son véhicule.

Rejoindre le Kebab ne leur prit pas plus de deux minutes et Ethan en profita pour chahuter son frangin. Parce que cela lui manquait aussi. C’était toujours bon enfant, jamais de vraie bagarre pour l’instant et cela terminait toujours en éclats de rire. Parfois Spencer s’y mettait pour défendre son frère et cela devenait une bataille rangée. Ethan contre les jumeaux. Il ne gagnait pas toujours mais il gardait toujours une supériorité. Qui n’était plus aussi grande que celle qu’il avait avant cela dit.

Ils se retrouvèrent assez rapidement devant un kébab et des frites. Surmonter d’une tonne de sauce blanche pour Ethan. Peut-être n’aurait-il pas dû mais une fois de temps en temps, cela ne lui ferait pas de mal. Il avait beau être un sportif, faire attention à sa manière de manger, Ethan n’était pas le genre de sportif qui suivait à la lettre des régimes. Il était fluet, c’était un fait. Il était beaucoup moins épais que certains de ses coéquipiers mais il n’était pas moins musclé. Parce qu’il en fallait quand même un peu pour pouvoir se placer devant des armoires à glaces. Mais ouai, un kébab de temps en temps ne le tuerait pas. Et ce que ne savait pas le coach ne le tuerait pas. Une frite s’engouffra dans sa bouche, puis une deuxième alors qu’il rajoute un peu de sauce dans son kébab. Parce qu’il n’y avait jamais assez de sauce. Il prit plaisir à mâcher ce qu’il avait mis dans sa bouche avant qu’il ne reprenne la parole, regardant les jumeaux tour à tour.

- Alors ? Quoi de neuf chez vous ? Demanda-t-il curieux. A part la fête qui s’est déroulée hier…, rigola-t-il ensuite en enfournant une nouvelle frite dans sa bouche. Et le retour de papa et maman demain. Vous avez eu des nouvelles ou bien vous avez fait les morts pendant une semaine ? Se moqua-t-il un peu.

Bon, il n’allait pas leur jeter la pierre si c’était le cas parce qu’il pouvait aussi faire le mort quand il s’agissait des parents. Pas qu’il ne les aime pas ou quoi que ce soit mais les avoir sur le dos n’était pas des plus agréables non plus.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1194
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Sam 12 Nov - 16:00

Ils quittent la maison familiale pour tracer jusqu'à leur kebab favori situé en centre-ville. Une commande plus loin, les voilà en train de se baffrer. C'est pas leur faute, ils sont des vrais ventres sur patte, pour le plus grand malheur de leurs parents qui doivent toujours préparer des montagnes de nourriture pour les sustenter. Mais ils y peuvent rien, ils sont jeunes et sur pile électrique. Ils dépensent tellement d'énergie pendant la journée qu'il faut bien recharger les batteries aux repas. Bon ce jour-là, niveau sport, les jumeaux ont juste fait un brin de ménage... oui en fait, ils sont juste des morfales. Max s'est commandé un kebab sauce blanche avec double parts de frites. Vu que c'est son frère qui paie, il se permet une folie, bien que si ça n'avait pas été avec l'argent de son frère, ça aurait été avec l'argent de son père qu'il se serait offert ce festin. Le jeune homme a une très légère tendance à faire le poches de ses parents... c'est une manière toute particulière de s'autofinancer. Mais il n'est qu'un lycéen après tout, comment aurait-il pu se payer des kebabs autrement ?

C'est un moment privilégié, comme ils en partagent peu tous les trois. Pourtant ils s'adorent et sont très proches, mais les choses de la vie ont fait qu'ils passent moins de temps ensemble. Certes Max et Spencer sont simplement séparés la journée, l'un à Saint Marcus l'autre à l'Institut, mais pour eux, qui ont passé leurs vies ensemble, c'est déjà énorme. Mais le plus grand changement a été le départ d'Ethan qui est clairement le ciment de cette famille. Heureusement qu'il revient les voir régulièrement, sinon ils s'étioleraient à coup sûr. Du coup, à chaque fois qu'ils se voient ils en profitent pour rattraper le temps perdu. Max a toujours mille questions pour Ethan au sujet de la fac qui est un monde qui le fascine un peu. C'est synonyme de liberté et d'indépendance pour lui. Mais heureusement pour Genosha, Max a encore quelques temps devant lui avant d'être aussi libre et indépendant que son frère. Mais, cette fois, c'est Ethan qui a des questions pour eux. « Alors ? Quoi de neuf chez vous ? » Max se tourne vers Spencer comme si c'est évident qu'elle est celle qui va répondre à cette question-là ou qu'elle va lui souffler une réponse quelconque. Ce qu'il se passe pour eux ? La routine sûrement. Et pourtant la routine des jumeaux est pleine de rebondissements, surtout pour Max qui a le don de se mettre dans des situations pas possibles. Mais il ne s'en vante pas souvent, à part auprès de Casey bien sûr.

« A part la fête qui s’est déroulée hier…Et le retour de papa et maman demain. Vous avez eu des nouvelles ou bien vous avez fait les morts pendant une semaine ? » La seconde proposition est complètement la bonne. Les pauvres parents Ezel n'ont pas de chance : ils ont des enfants indignes qui ne pensent à eux que lorsqu’ils en ont besoin, tout du moins la majorité du temps. Enfin, si les jumeaux n'ont pas spécialement cherché à savoir si leurs parents kiffaient leurs vacances, il est tout de même bon de noter que l'inverse est aussi vrai. On imagine facilement les parents Ezel se dorer la pilule au soleil, un mojito bien frais à la main, lunettes de soleil sur le nez, à mille lieux de se soucier de leur progéniture. « Attends c'est eux qui ont fait les morts, ils nous ont pas appelé une fois t'imagines ? Quand il sont partis papa a dit... » Et là Max va sortir sa super imitation de leur père, imitation qu'il travaille depuis des années et qu'il maîtrise à merveille. Il pose son kebab pour la peine et se redresse pour prendre un air mêlant un savant mélange entre joie, autorité et agacement. « On veut pas entendre parler de vous pendant une semaine, faites ce que vous voulez tant qu'on a pas un appel de l'hôpital ou de la police ! » A peu de chose près, c'est exactement ce qu'avait dit leur père en partant de la maison familiale avec leur grosse valise. Après, pour être honnête, ils ont amplement mérité une semaine de vraies vacances loin de leurs petites terreurs. Mais vu que les terreurs en question sont des amours, ils se sont bien tenus, parce que même eux ne veulent pas pourrir les vacances en amoureux de papa et maman. Max est plutôt fier de lui, il n'a pas fait de désastre de toute cette semaine. Il reprend son kebab et le lève en l'air comme si celui-ci allait appuyer ce qu’il a à dire. « Et on a plutôt bien géré hein Spence ? » Il se tourne vers sa jumelle comme pour demander une validation de ses dires. Toutes remarques sonnent définitivement plus vraies quand l'adolescente est là pour l’appuyer. En encore, vu que les jumeau se soutiennent en tout cas et envers et contre tous, même dans ce cas on ne peut jamais savoir si ils mentent effrontément ou pas. Mais en l'occurrence c’est bien vrai. À part une petite fête improvisée, ils se sont tenus à carreaux.

___


LINE OF FIRE

Convince yourself to be someone else and hold back from the world your lack of confidence. What you choose to believe in dictates your rise or fall.  ©️shinouh

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
584
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Jeu 15 Déc - 16:31


Ezel Kebab Party


"J’arrive les monstres,  Vraiment, parfois, j’me demande comment je vous supporte" cette remarque eut pour effet de faire rire la petite brunette qui filait à toutes allures vers la voiture de son grand frère. Voilà bien longtemps qu'ils n'étaient pas sortis faire des trucs ensemble. A vrai dire Ethan était beaucoup trop occupé avec ses trucs d'étudiants. Du genre traîner avec ses potes; sortir faire la fête, et surtout traîner avec sa jolie chérie Kittykat ! Spencer les avaient vu une fois alors qu'elle était allée faire du shopping avec sa meilleure amie Norah à Prénova. Après avoir fait maintes et maintes boutiques et essayer moult et moult robes, elles avaient décidée de faire une petite pause café ! Enfin café... Cappuccino plutôt. Ouais Spencer n'aimait pas vraiment le café mais elle voulait faire comme toutes les filles de son âge et se promener avec sa blondinette de meilleure amie un gobelet Starbucks à la main faisait partie de ces choses que toutes les filles de son âge faisaient.

Bref tout ça pour dire qu'elle les avaient aperçu se promener main dans la main. La jolie petite brunette n'avait pas pu s’empêcher de s'émerveiller devant ce couple si mignon ! Ils allaient tellement bien ensemble qu'elle n'arrivait pas à réaliser qu'il s'agissait de Ethan. D'ailleurs elle s'était toujours demandé qu'elle serait la réaction de ses frères le jour où c'est elle qui ramènerait un garçon à la maison. Chose qui n'était carrément jamais arrivé ! Et même quand elle était sortie avec le garçon qui lui avait brisé le cœur en début d'année, elle avait évité de rester trop en présence de Max... La raison ? Le dégout qu'elle pouvait lire dans ses yeux à chaque fois que son ex petit ami approchait d'elle. L'ambiance était... Pas super ! La jeune femme secoua la tête et passa sa tête entre les deux sièges avant afin de regarder ses deux hommes. Ils étaient tout les deux fantastiques ! A leur manière. La belle sourit à pleine dents et enfoui sa tête dans le sweetshirt de Max pendant tout le reste du trajet. Si la plupart des jumeaux qu'elle connaissait ne s'entendaient pas, il était clair que Spencer et Max était eux très fusionnels.      

" Allez, on bouge ses fesses, j’ai faim" tonna la voix d'Ethan alors qu'ils se dirigeait tous vers l'extérieur du véhicule. La petite Ezel sauta à pied joins en dehors de la voiture en riant. Bien vite ils prirent place autour d'une table et il ne fallut pas plus de temps pour dire aux jumeaux de consulter le menu. C'était limite si ils ne bavaient pas devant la carte. « Alors ? Quoi de neuf chez vous ? » Max se tourne vers Spencer avec des yeux ronds comme des billes ce qui provoque un léger rire chez elle. Ce qu'il se passe pour eux ? En dehors de sa dispute avec Casey ? Sûrement rien puisqu'elle n'avait rien fait depuis à part réviser et faire la fête. « A part la fête qui s’est déroulée hier…Et le retour de papa et maman demain. Vous avez eu des nouvelles ou bien vous avez fait les morts pendant une semaine ? » La brunette leva la tête vers Ethan comme si elle avait oublier que les parents devaient rentrer. Aaaaah les parents, à vrai dire elle avait envoyés quelques messages à leurs géniteurs histoire de les rassurer mais c'était tout.  « Attends c'est eux qui ont fait les morts, ils nous ont pas appelé une fois t'imagines ? Quand il sont partis papa a dit... » la belle arrêta de manger son kebab, juste pour regarder son frère imiter leur père. Elle adorait le voir faire ça parce que ... Elle devait bien avouer que Max lui ressembler de plus en plus ce qui la faisait rire énormément. « On veut pas entendre parler de vous pendant une semaine, faites ce que vous voulez tant qu'on a pas un appel de l'hôpital ou de la police ! » Et ils avaient fait ce qu'ils voulaient ça oui. Mais s'en étaient carrément bien sortit aussi ce que Max ne tarda pas à faire remarquer à sa soeur. Elle approuva en hochant la tête la bouche pleine de kebab. La jeune fille avala difficilement ce qu'elle avait en bouche et prit une gorgée de coca. "Saaaaaage comme des images !" dit elle avec un air sérieux sachant très bien que niveau crédibilité on la croirait plus elle que Max. La faute à son joli minois innocent.  "Et puis la fête c'était pour se féliciter de notre bon comportement ! Franchement à part le vase de maman - que le chat a cassé pas nous hein ? - Tout s'est passé nickel ! Et toi ? Qu'est-ce que tu racontes cher grand frère ? Je t'ai vu avec Kitty la dernière fois." dit-elle en feignant des bisous en faisant un clin d'oeil moqueur à Ethan "Tu les auraient vu Max ! Ethan était aussi doux qu'un bébé chat ! Pire que toi et Norah !" dit-elle en leur tirant la langue.


Code by Silver Lungs

___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
N'en a pas. Ce qui est assez triste puisque c'est bien le seul.
James B. Barnes
263
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Mer 28 Déc - 21:19



❝Something like Happiness❞
Ezel Family

Depuis qu’il était tout petit, Ethan avait toujours aimé regarder les jumeaux évoluer autours de l’un et de l’autre. C’était d’ailleurs quelque chose d’assez incroyable parce que malgré leurs différences, ils étaient complémentaires et pouvaient contrer sur l’autre sans se poser de questions. Et c’était quelque chose qu’Ethan avait toujours admiré. S’il était proche de ses frères et sœurs, il n’avait pas la même relation qu’entretenaient les jumeaux. Et c’était peut-être mieux comme ça parce qu’il aurait peut-être eut plus de mal à quitter la maison. Il avait déjà eu beaucoup de mal à laisser les jumeaux à la maison avec leurs parents mais avec une relation comme celle que les jumeaux entretenaient, cela lui aurait été impossible. Et Hammer Bay n’était encore pas loin d’Emann. Il n’imaginait pas quelle serait la réaction de sa famille s’il leur annonçait qu’il quittait l’île pour pouvoir retourner sur le continent. S’il n’y pensait pas pour l’instant parce qu’il n’avait pas terminé ses études, Ethan n’écartait pas cette idée de son esprit. S’il devait quitter l’île, Ethan le ferait. Peut-être avec un pincement au cœur mais il le ferait.

Mais pour l’instant, la question n’était pas d’actualité et Ethan se concentra de nouveau sur les jumeaux qui se trouvaient devant lui. Parfois, il se demandait s’il n’avait pas loupé quelques années. Il se sentait tellement déphasé et vide qu’il se posait vraiment la question. Il y avait des périodes où Ethan avait cette impression. Impression assez fugace puisqu’elle ne durait pas et qu’elle finissait par s’estomper. Elle n’était pas non plus assez courante pour qu’Ethan s’en occupe où s’en inquiète. Pour l’instant, Ethan laissait ce genre de chose dans un coin de son esprit pour pouvoir se concentrer sur ce qu’il se passait à l’extérieur. Comme Max imitant leur père par exemple. Et il devait avouer que l’imitation était bonne et le faisait ressembler à leur père. Un rire s’échappa de ses lèvres alors qu’il secouait la tête devant tant d’exactitude dans les mots de son frangin. Il voyait parfaitement son père dire quelque chose dans ce genre là en travers d’une porte.

- Effectivement, vu comme ça, y a pas besoin de donner des nouvelles, plaisanta-t-il alors qu’il avalait une nouvelle frite qu’il venait de tremper dans la sauce. Ils ont quand même une manière bien à eux de prendre soins de nous…, continua-t-il sur sa lancée, un sourire aux lèvres.

Il tourna ensuite son regard vers Spencer qui venait d’avaler ce qu’elle avait dans la bouche trop rapidement avant d’ajouter son petit commentaire. Commentaire qui fit monter un sourcil assez haut sur le front d’Ethan. Si on lui demandait de décrire les jumeaux, il était certain que « Sages comme des images » n’apparaitrait pas du tout dans la description. Ethan n’était pas dupe et connaissait suffisamment les jumeaux pour savoir qu’ils cachaient bien leur jeu. Avec leurs bouilles d’ange et leur sourire colgate, Max et Spencer pouvaient tout faire passer. Sauf à lui ou alors, ils y arrivaient mais assez difficilement.

- Tu sais que j’ai du mal à vous croire tous les deux ? demanda-t-il alors, en passant son regard sur Max puis sur Spencer alors que cette dernière reprenait la parole. Et le chat a bon dos, j’suis certain que Maman va adorer…

A la mention de Kitty, Ethan cacha son sourire à l’intérieur de son verre d’Ice Tea et il manqua d’ailleurs de s’étrangler avec sa gorgée quand il entendit les mots de sa sœur. Il mit quelques secondes pour reprendre son souffle avant de prendre la parole :

- Alors déjà, Norah et Max ont un level bien plus élevé que le mien. Kitty et moi on n’arrivera jamais à les battre. Même si on essayait très fort, rigola-t-il en jetant un regard à son frère. Et ensuite, j’suis doux comme un bébé chat de façon générale, j’vois pas pourquoi ça changerait quand je suis avec Kitty, ajouta-t-il avant de prendre une poignée de frite et de la mettre dans sa bouche. Et tout va bien, reprit-il une fois sa bouchée avalée. La fac se passe bien et mon boulot à l’hôpital me prend tout mon temps mais ça va, j’m’en sors, sourit-il doucement en haussant les épaules. Je garde la tête hors de l’eau diront nous, termina-t-il en avalant une bouchée de son kébab.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1194
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Sam 21 Jan - 16:49

Ils sont en train de se bâfrer comme les Ezel qu'ils sont. C'est presque comme si Ethan était encore à la maison et qu'ils se retrouvaient quelques années en arrière, au kebab du coin, chacun avec leurs sandwichs et leurs lots de frites. Ils parlent de leurs parents, pas très longtemps, juste de quoi dire qu'ils n'ont en rien enfreint les règles avec leur petite fête improvisée. Mais la conversation finit par dévier tout naturellement sur le sujet d'Ethan et de sa vie sentimentale. Il a une copine depuis quelques temps et si Max les a rarement vus ensemble, il n'en pense pas moins qu'ils font un beau couple. Bon, en réalité, pour Max, à peu près tous les couples font une jolie paire, tout simplement parce qu'il a absolument aucun avis particulier sur la question. Non pas qu'il s'en foute, mais ce ne sont pas ses oignons. Ethan n’a pas l'air malheureux, au contraire, c’est tout ce que Max demande. Par contre sa jumelle c'est une fille, et les filles ça aime les potins. Il le sait bien parce que quand Spencer et Norah sont toutes les deux, c'est un de leur loisir favori. Lui n'essaie même plus de comprendre et dans ces cas-là il est bien heureux que Casey ne soit jamais très loin. Après les potins sur leur grand frère, c'est tout autre chose et ça éveille quand même son attention. « Et toi ? Qu'est-ce que tu racontes cher grand frère ? Je t'ai vu avec Kitty la dernière fois. » Spencer a l'air ravie de colporter cette information et elle prend Max à parti ce qui le sort de son kebab qu'il vient de croquer à pleine dent. « Tu les aurais vu Max ! Ethan était aussi doux qu'un bébé chat ! Pire que toi et Norah ! » Une chance qu'il vient tout juste d'avaler sa bouchée, il peut donc contrecarrer cette attaque de la meilleure des manières. « Hé, je suis pas un bébé chat ouesh ! » Ouais, il a pas vraiment de répondant le pauvre... Mais qui a déjà vu un bébé chat dire « Ouesh » ?

Ethan, par contre, a de quoi répliquer. Le regard de Max passe donc de sa sœur à son grand frère. « Alors déjà, Norah et Max ont un level bien plus élevé que le mien. » Mais comment Norah et lui se retrouvent mêlés à tout ça ? Certes ils sont mignons mais là on dirait presque qu'ils sont carrément gnangnan ce qui outre un peu le jeune homme qui tente à nouveau de se défendre. « Hé ! » Mais son grand frère s'en moque bien et continue de tenir la réplique. Max lui n'a pas d'autre choix que de se la fermer. Un peu frustré, il s'empare de frites qu'il mange après les avoir trempées dans sa mayonnaise. De toute façon sa bouderie dure à tout caser 5 secondes ce qui n’est pas étonnant quand on le connait. « Kitty et moi on n’arrivera jamais à les battre. Même si on essayait très fort. Et ensuite, j’suis doux comme un bébé chat de façon générale, j’vois pas pourquoi ça changerait quand je suis avec Kitty. » Et là Max n'y tient plus et il pouffe presque de rire. Ethan pousse le bouchon un peu loin pour le coup. Il est beaucoup de chose, mais un bébé chat sûrement pas. Y'a qu'à le voir jouer au foot avec ses bourrins de coéquipiers pour le savoir, ou encore le voir évoluer à l'hôpital. Vous avez déjà vu un bébé chat tacler un type ou recoudre quelqu'un vous ? « Toi ? Doux comme un bébé chat ? Non, non, Norah c'est un bébé chat. Toi à la limite t'es un bébé... un bébé singe. » Bon il a aucune idée de quel genre de bébé pourrait être aussi badass de la vie de tous les jours que son grand frère. « Ou genre un bébé... Ouais non j'en sais rien mais pas un bébé chat. » Non vraiment, il en a aucune idée. Mais ça n’empêche pas qu’Ethan, malgré toutes ses qualités, n'est pas la choupitude incarnée. Après, Max dit pas, c'est vrai qu'ils ont mis la barre haute avec Norah. Mais ça, c'est la faute de sa copine qui est encore plus chou qu'un petit chaton. « Et tout va bien. La fac se passe bien et mon boulot à l’hôpital me prend tout mon temps mais ça va, j’m’en sors. Je garde la tête hors de l’eau diront nous. »

Leur frère est vraiment trop stylé avec ses études de ouf et sa vie de footballeur à la fac. Après, Max se rend pas trop compte de ce que représente un boulot à l'hôpital. Lui il est plus focus sur le côté fac, parce qu'il pense que c'est tout le temps la fiesta et qu'on passe son temps avec ses potes. Le rêve en somme. Puis le mieux, c'est même pas ça, mais plutôt d'être dans l'équipe de football américain. Fatalement. Max finit par parler de ça d'ailleurs. Il y peut rien, c'est sa passion. « Mais genre, t'as encore le temps pour le foot du coup ça doit être izi ! D'ailleurs il est quand le prochain match ? On serait bien venu te voir avec Casey. » Ils font ça parfois, parce qu'ils aiment bien sortir et que ça fait une parfaite occasion de voir un bon match. Puis c'est trop stylé quand Ethan vient leur dire bonjour à la mi-temps, ils se sentent trop comme des VIPs de la vie quand grand Ezel fait ça. « Tu viendras avec nous Spence hein ? Genre tu pourras baver sur les potes d'Ethan comme la dernier fois. » Il regarde sa jumelle et fait sa tête de troll à la megustastyle. La pauvre aurait dû se taire avant de leur sortir ça la dernière fois qu'ils ont fait une virée à la fac pour voir un match d’Ethan. Max se retourne ensuite vers son grand frère pour finir de balancer ce dossier sur la pauvre Spencer qui n'a pourtant rien demandé. « Paraît que les étudiants sont trop beauuuuux. » Et sur ce, il attrape à nouveau son kebab et croque dedans, tout content.

___


LINE OF FIRE

Convince yourself to be someone else and hold back from the world your lack of confidence. What you choose to believe in dictates your rise or fall.  ©️shinouh

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
584
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Dim 22 Jan - 15:11


Ezel Kebab Party


La brunette observe cette scène qui se déroule devant ses yeux. Sourire aux lèvres elle se demande depuis combien de temps ils n’ont pas fait de tel sortie ? Bien trop longtemps à son avis. Depuis qu’Ethan est à ‘université les jumeaux le voit beaucoup moins souvent, cela lui fend le cœur et pourtant elle garde ce sourire en permanence à chaque fois qu’il les quitte. A vrai dire elle ne veut pas montrer à ses frères que quelque part elle est encore une petite fille qui a besoin de se cramponner à quelque chose de stable. A ce moment de sa vie elle ne sait pas les épreuves qu’elle devra vivre dans les mois qui suivent (ouais ouais les filles ça fait 8 mois que ce rp a commencé j’ai compté xD) elle est encore la jeune et insouciante Spencer. La jolie brunette de 17 ans qui vient à peine de se disputer avec Casey, celle qui le déteste parce qu’il a fait foirer son rendez-vous après lui avoir dit que le baiser qu’ils avaient partagés ne représenté rien mais qui ne peut s’empêcher de se soucier du garçon et de le regarder de loin. Celle qui pense que jamais rien ne leur arrivera et que elle et Norah deviendrons de grandes auteures. Celle que la naïveté berce et qui  ne peut s’empêcher de croire que le seul moment où elle sera triste c’est quand elle devra repartir à l’institut Xavier durant sa semaine d’internat et où elle ne pourra pas discuter avec Ethan ou même s’endormir la tête sur son jumeau durant un film d’horreur. C’est une jeune femme comme une autre qui charrient les deux hommes de sa vie sur leurs petites amies et qui y prend un malin plaisir. Car Spencer est une fille avant tout et comme toutes les adolescentes de son âge elle aime les potins. C’est pour ça que lorsqu’elle et Norah avaient aperçu Kitty et Ethan elles s’étaient empressées de parler du petit couple. C’est vrai qu’ils étaient mignons, même super mignons ! Elle avait toujours considéré ses frères comme de vrais beaux gosses, parce qu’ils l’étaient ! Et de toutes évidences leurs copines aussi. Norah était magnifique et elle ne le pensait pas parce qu’elle était sa meilleure amie de tous les temps ! Ah ça non ! Elle ressemblait à une poupée de porcelaine avec ses yeux bleus et sa chevelure d’un blond platine. C’était un canon ! Et kitty… Wow ! Elle était vraiment drôle, avec un côté très espiègle. Bref Spencer appréciée aussi la copine de son frère même si elle ne l’avait vu que peu de fois. A vrai dire elle était quasi sûre que la brunette aurait l’impression de perdre son temps avec une gamine si elle l’approchait et c’était sûrement le cas. Voilà pourquoi Spencer n’était même pas allée leur dire bonjour ce jour là ; malgré l’insistance de Norah qui voulait voir cette Kitty de plus prés. Parce que « Mais vas yyyyyy ! Je l’ai jamais vu moi ! Je veux juger par moi-même de si elle mérite d’entrer dans la famille » Ah oui, parce que théoriquement Norah était sa future belle-sœur puisque c’était sûr et certain qu’elle se marierai avec Max. Donc il lui fallait une validation. Bien heureusement Spencer lui avait répondu qu’elle avait cas valider de loin. Puis c’était vrai, elle ne voulait pas gâcher la sortie en amoureux d’Ethan et risquer des représailles.

« Hé, je suis pas un bébé chat ouesh ! » la complainte de son jumeau la tira de ses pensées et elle détourna la tête vers lui avec un sourire moqueur. « T’es même pire qu’un bébé chat Max ! » ajoute-t-elle en riant de plus belle. Elle aimait le taquiner presque autant qu’elle aimait le kebab et il fallait l’avouer c’était très facile de taquiner Max qui n’avait pas beaucoup de répartie quand  sa sœur s’attaquait à lui. A la rigueur il lui mettait un coup de coussin dans la tête pour la faire taire mais ce jour là il n’y en avait malheureusement pas à disposition. « Alors déjà, Norah et Max ont un level bien plus élevé que le mien. » la belle se tourna vers son deuxième frère et avala une nouvelle portion de frites en hochant de la tête. Sur ce point ils ne pouvaient qu’être on ne peut plus d’accord. Max était le plus miou miou des miou miou. « Kitty et moi on n’arrivera jamais à les battre. Même si on essayait très fort. Et ensuite, j’suis doux comme un bébé chat de façon générale, j’vois pas pourquoi ça changerait quand je suis avec Kitty. » c’est à ce moment-là que Max fit son entrée en pouffant au nez de leur frère. Spencer le suivie dans son élan en essayant de se contenir un peu plus. Ethan était vraiment tout sauf un bébé chat ! « Toi ? Doux comme un bébé chat ? Non, non, Norah c'est un bébé chat. Toi à la limite t'es un bébé... un bébé singe. » La jeune femme hoche la tête à nouveau. Bon bébé singe n’était pas la bonne comparaison mais tout de même. Même elle, elle n’était pas un bébé chat alors qu’elle était une fille. « Ou genre un bébé... Ouais non j'en sais rien mais pas un bébé chat. » Max avait tout dit. Un bébé… quelque chose quoi. De toutes façons les bébés chats ça ne défonçait pas les autres gars sur un terrain de football. A la limite les bébés buffles oui, mais pas les chats. « Et tout va bien. La fac se passe bien et mon boulot à l’hôpital me prend tout mon temps mais ça va, j’m’en sors. Je garde la tête hors de l’eau diront nous. » La jeune femme devint un peu plus sérieuse lorsqu’il commença à parler de ses études. A vrai dire Spencer avait un peu peur de se lancer là-dedans. Bien que très douées pour les matières artistiques, elle est consciente que cela ne l’aidera pas à trouver un travail stable. Elle se pose énormément de questions sur son avenir et elle n’est pas rassurée. La belle se triture les doigts nerveusement. « Mais genre, t'as encore le temps pour le foot du coup ça doit être izi ! D'ailleurs il est quand le prochain match ? On serait bien venu te voir avec Casey. » elle se concentre sur les paroles de Max qui ne pense qu’au foot et au match qu’il pourrait voir. Situation plutôt drôle elle doit l’avouer. C’est vrai que les garçons aiment aller voir Ethan jouer et quelques fois elle les accompagne, mais elle n’est pas motivée par la même chose. « Tu viendras avec nous Spence hein ? Genre tu pourras baver sur les potes d'Ethan comme la dernier fois. » la belle s’étouffe à moitier avec ses frites lorsque son frère la balance avec aucune gêne. La belle prend une gorgée de coca et sourit à Ethan les joues en feu. « Paraît que les étudiants sont trop beauuuuux. » la bouche de la jeune femme forme un grand « o » et elle écarquille les yeux. Alors qu’il essaie de mordre dans son kebab la petite brune lui donne un coup sur l’épaule. « T’étais pas obligé de lui répéter ouech ! » dit-elle en feignant d’être vexée. Elle se tourne vers son grand frère avec un grand sourire et hausse les épaules. « Puis quoi c’est vrai qu’ils sont beaux… Je les trouve juste mignons rien de plus… J’suis pas un bébé chat moi. Puis regarde les étudiants sont trop beau t’as vu notre super grand frère » lâche-t-elle avec sa bouille la plus mignonne. «  Puis déjà que j’arrive même pas à avoir un rendez-vous avec un lycéen, j’vais pas tenter les étudiants. » continue-t-elle en mangeant sa barquette. « J’ai deux frères je plains le gars qui essaiera de me pécho ! Sans compter Casey qui veille au grain. » souffle-t-elle plus pour elle-même que pour les garçons.



Code by Silver Lungs

___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
N'en a pas. Ce qui est assez triste puisque c'est bien le seul.
James B. Barnes
263
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Dim 12 Fév - 16:56



❝Something like Happiness❞
Ezel Family

Un sourcil se haussa assez haut sur son front quand son frangin le compara à un bébé singe. « Vraiment Max ? Tu n’avais pas plus ridicule comme comparaison ? » pensa-t-il alors qu’il lançait une frite de façon stratégique sur le sweet de son frère. Et encore, il était gentil, il ne l’avait pas imbibé de sauce blanche comme il avait l’habitude de le faire avec ses frites. On ne le comparait pas à un bébé singe quand on parlait de lui. Naméoh. Il passa son regard sur la jumelle mais celle-ci ne rajouta rien, préférant garder son avis pour elle. Et pour être honnête, Ethan avait déjà préparé sa frite. Frite qui termina finalement dans sa bouche alors que Max reprenait la parole. Vraiment, quand son frère était excité comme ça, il lui arrivait de dire des phrases qu’Ethan avait du mal à suivre. Ajouter à ça le peu de sommeil qu’il avait eu la semaine et un kébab à manger et vous obteniez un Ethan qui n’arrivait plus à suivre. Il lui fallut peut-être une ou de secondes supplémentaires pour comprendre et mettre à l’endroit les mots de Max mais quand il le fit, un sourire s’installa sur ses lèvres. Max et Casey était une paire que personne ne pouvait séparer. Si vous preniez Max, vous preniez forcément Casey et ce n’était pas ce qui dérangeait Ethan. Il appréciait énormément l’ami de Max et bon, il faisait plus ou moins parti de la famille. Comme Norah d’ailleurs. Parfois, quand tout le groupe était à la maison, il avait l’impression d’avoir quatre frères et sœurs. Parfois c’était cool et parfois il avait juste envie de les enfoncer dans le canapé jusqu’à ce qu’il ne les entende plus. Mais comme cette dernière envie n’arrivait que rarement, il n’en faisait pas étalage.

- J’arrive à aller aux entraînements la semaine donc du coup, c’est assez cool, répondit-il alors qu’il avalait la boucher de kébab qu’il avait dans la bouche. Puis de toute façon, si j’y vais pas, j’me fais engueuler par le coach et par les mecs, du coup, j’ai pas vraiment le choix, ricana-t-il. Et le prochain match est dans deux semaines je crois. Ou la semaine prochaine, je sais plus, souffla-t-il en y réfléchissant.

Alors qu’il réfléchissait, Max en profita pour charrier sa sœur et qui eut le mérite de faire oublier la date du prochain match à Ethan. Un sourcil se leva sur son front alors qu’il posa son regard sur sa sœur qui semblait choquée de la phrase de son frère. Un rire s’échappa de ses lèvres alors qu’elle frappe Max et son autre sourcil rejoint le premier sur son front alors qu’elle s’adressa à lui. Il a beau ne pas jouer les grands frères possessifs, Ethan l’était tout de même un petit peu. Juste assez pour dire qu’il pouvait parfois jouer au grand frère lourd. Mais Ethan s’en fichait royalement. Vraiment, s’il y avait bien un truc qu’il fera sans arrière-pensée c’était de « menacer » les petits amis potentiels de Spencer.

- Essaye pas de m’attendrir Spencer Ezel, ricana alors Ethan en secouant la tête. Et tu as carrément raison, celui qui essayera de t’approcher aura à faire à moi. Encore plus s’il est étudiant, ajouta-t-il en fixant sa sœur pour lui faire passer le message. Genre, il ne m’aura jamais vu comme ça le bonhomme, termina-t-il alors qu’il terminant ses frites, un air tout à fait sérieux sur le visage.

Ethan n’était pas un bagarreur. S’il faisait un sport de contact, il n’était pas porté sur les coups lorsqu’il était en dehors d’un terrain. Il n’aimait pas les confrontations et encore moins taper sur quelqu’un d’autre. Albert le comparait souvent à un bisounours déguisé. Mais s’il y avait bien un truc pour lequel il se battrait, c’était ses frangins et maintenant Kitty. Allez savoir pourquoi mais quand quelqu’un s’attaquait à eux trois, Ethan avait tendance à sortir de ses gonds. Ce n’était pas encore arrivé mais il savait que si l’occasion se présentait, il n’hésiterait qu’une petite seconde.

Quand Ethan porta son regard sur son assiette, il se rendit compte qu’elle était presque vide et que la seule chose qui lui restait était un petit morceau de pain. Morceau qui termina bien vite dans son estomac alors qu’il repoussait son assiette et qu’il attrapait sa boisson qu’il siffla bien rapidement aussi. Il reposa son regard sur les jumeaux qui se trouvait face à lui et un sourire s’installa sur ses lèvres. Même si cela n’arrivait plus souvent, il appréciait le temps qu’il venait de passer avec les jumeaux. Tourné vers la famille comme il l’était, il ne pouvait pas dire que ces sorties ne lui plaisaient pas. Ce serait un mensonge éhonté. Il s’enfonça dans son siège alors qu’il sortait son smartphone de la poche de sa veste. Quelques secondes plus tard, Ethan relevait les yeux avant d’ouvrir la bouche pour reprendre la parole.

- J’veux pas vous affoler les monstres mais si on veut être à l’heure pour la séance de cinéma, faudrait qu’on y aille. Et il est pas question qu’on arrive en retard et qu’on se rabatte sur un film de fille, se moqua-t-il doucement, un sourire en coin sur les lèvres.

Click ♥:
 



©️ Pando
Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1194
Voir le profil de l'utilisateur
En ligne

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Dim 12 Mar - 17:53

Max demande à Ethan quand sera son prochain match et on pourrait croire que ça ne sert à rien vu qu'il va selon toutes vraisemblances oublier sa réponse en deux minutes chrono. Pourtant, si Max oublie beaucoup de choses très vite, ça ne risque pas d'arriver quand ça concerne le football américain. Oui, il a une mémoire complètement sélective, au grand damne de maman Ezel dont les multiples rappels sur tout et n'importe quoi ne font clairement pas parti de la sélection de Max. Mais quand ça concerne son sport favori, même si on parle d'un tournoi universitaire, il retient tout. Et d'ailleurs Ethan a toute l'attention de Max quand il répond à sa question. Enfin ça ce n'est pas inhabituel, Ethan a toujours toute l'attention de son petit frère, sauf quand il le saoule avec les cours. « J’arrive à aller aux entraînements la semaine donc du coup, c’est assez cool. Puis de toute façon, si j’y vais pas, j’me fais engueuler par le coach et par les mecs, du coup, j’ai pas vraiment le choix. Et le prochain match est dans deux semaines je crois. Ou la semaine prochaine, je sais plus. » Max comprend pas comment son frère peut ne pas savoir. Lui il retient tout le calendrier de ses matchs. Enfin ce n'est qu'un détail et Max va pas lui jeter ses frites sur la tronche en le huant pour si peu. À la place il sourit et avant de croquer dans son kebab il lui répond en haussant les épaules. « Bah tu nous diras hein. » Et il prend une nouvelle bouchée de son sandwich avant de poursuivre sur le cas Spencer et les beaux étudiants trop sexy de la vie.

Sa sœur peut être aussi ouech ouech que lui voir plus. Pourtant il a ses super casquettes pour marquer sa ouesh attitude même si, avec le temps, il les met quand même un peu moins. Elle lui file un coup d'épaule qui le fait se retourner vers elle. Mais Spencer, elle, c'est dans les mots qu'elle est une kéké, une vraie de vraie, la preuve : « T’étais pas obligé de lui répéter ouech ! » Ouech, elle a le style sa jumelle non ? Ça c'est incontestable, par contre Max « la balance » doit quand même se défendre un minimum pour le coup. « Hé, je fais que dire la vérité moi ! » Argument de balance, oui bon... L'adolescent n'est pas non plus censé garder les secrets de sa sœur, elle lui a pas fait jurer cracher sur sa collection de casquettes. Puis c’est pas comme si elle pouvait pécho des étudiants. Spence est sympa certes, paraît même qu'elle est jolie, mais bon... c’est Spencer quoi ! Elle peut pas pécho tout court, c’est genre complètement inconcevable pour Max. « Puis quoi c’est vrai qu’ils sont beaux… Je les trouve juste mignons rien de plus… J’suis pas un bébé chat moi. Puis regarde les étudiants sont trop beau t’as vu notre super grand frère » Elle lui dit ça à lui là ? Max, la bouche pleine de frites, se retourne vers son frère sans trop savoir quoi en penser. Il est beau Ethan ? Qu'est-ce qu'il en sait ? Il aime les jolie blondes toutes mignonnes lui alors franchement les grands bruns à l'air sympa c’est pas franchement son style. Sans compter que ça le met un peu mal à l'aise de devoir juger de la sexitude d’un mec, ils parlent en plus de leur grand frère. Non définitivement, faut qu'il arrive à s'extirper de cette conversation qu'il a lui-même lancé. « Euh... j’ai pas d'avis sur ça. » Oh non il a pas d'avis, non, non, non.

Il va plutôt croquer à nouveau dans son kebab hein. «  Puis déjà que j’arrive même pas à avoir un rendez-vous avec un lycéen, j’vais pas tenter les étudiants. J’ai deux frères je plains le gars qui essaiera de me pécho ! Sans compter Casey qui veille au grain. » Max est tout occupé à mâcher mais il se demande bien ce qu'il peut passer par la tête de sa sœur parfois. Lui il s'en fiche si elle se trouve un copain il sera content... enfin il sera content du moment qu'ils se roulent pas des grosses pelles juste devant sa face. Non pas que ça l'énerverait mais il trouverait ça franchement dégueu. C’est de Spencer dont on parle là quoi ! C’est pas une fille, c’est sa sœur. Enfin bon, tout ça pour dire que Max n'est pas le genre de frère ultra protecteur, peut-être parce que Spencer est sa jumelle. Ils sont égaux l'un et l'autre, genre à 100% et ça enlève ce côté de l'équation. Bon c’est sûr que si elle a besoin, elle pourra toujours compter sur lui, mais faut quand même une vraie raison. Hors avoir un copain, c’est pas une vraie raison pour se monter la tête. Par contre il ne répond pas des agissements d'Ethan si un jour elle se trouve un mec. « Essaye pas de m’attendrir Spencer Ezel. Et tu as carrément raison, celui qui essayera de t’approcher aura à faire à moi. Encore plus s’il est étudiant. Genre, il ne m’aura jamais vu comme ça le bonhomme. » Max le regarde et il ne peut pas s'empêcher de rire. Son frère est beaucoup de chose mais il ne sait clairement pas faire le dur. Enfin Max est sympa, il veut bien lui laisser croire le contraire... ou lui laisser la chance de le croire. Ou pas. « Tu fais presque peur tiens. » Et il finit son kebab en une bouchée. Ça tombe bien parce que son frère lance le signal du départ. « J’veux pas vous affoler les monstres mais si on veut être à l’heure pour la séance de cinéma, faudrait qu’on y aille. Et il est pas question qu’on arrive en retard et qu’on se rabatte sur un film de fille. » Ethan a bien choisi son argument. Max se redresse immédiatement, enfournant ses dernières frites dans la bouche, il est déjà en train d'amener son plateau à la poubelle. C'est la bouche pleine qu'il emboîte le pas à son frère. « Grave ! Allez Spence, on bouge ! » Parce qu'il veut pas aller voir un film de fille lui, ça non.

___


LINE OF FIRE

Convince yourself to be someone else and hold back from the world your lack of confidence. What you choose to believe in dictates your rise or fall.  ©️shinouh

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Icey
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Elle maitrise la glace, étrange car le garçon qui la fait craquée maitrise le feu. Coïncidence ?
Raven; Isaak;Jessica; Dylan; Romy; Leigh & Clay
584
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Something like Happiness   Lun 1 Mai - 16:06


Ezel Kebab Party


La jeune femme tire la moue. A vrai dire elle est carrément vexée que Max l'ai balancé sur le fait qu'elle mate les étudiants au lieu de regarder son grand frère jouer. Pour tout avouer elle a envie de le pousser en lui disant qu'il est nul et que en plus de ça ça ne l'empêche pas de tout de bien faire son travail de supporter à l'égard d'Ethan et puis si il savait. Oh oui si Max savait qu'elle est bien plus intéressée par son meilleur ami Casey il ne réagirait sûrement pas comme ça hein ? M'enfin elle lève les yeux au ciel quand le visage du brun aux yeux bleus lui vient en tête. Après tout Casey en a rien à faire de la petite brunette alors pourquoi se priver de regarder les étudiants qui ne savent même pas qu'elle existe hein ? Moins de chance de se faire repérer ! Elle est maligne il ne faut pas croire et même si elle n'a pas de grande sœur pour lui donner des conseils au sujet des garçons elle a sa meilleure amie qui lui dicte plein de conseils ! ... Même si elle doit bien le dire ça la dégoute de penser que Norah a user de ces stratagème avec Max. Beurk ! Elle préfère omettre cela et appliquer les conseils des millier de magasines de filles qu'elle lit. Parce que oui Spencer à beau aimer les trucs de garçons elle n'en reste pas moins une jeune femme coquette, malgré son manque d'assurance. Elle reporte son attention vers les deux zigottos qui l'observe alors qu'elle sort un argument tout pourri pour se rattraper. « Euh... j’ai pas d'avis sur ça. » elle ne peut s'empêcher de rire face à la tête désorientée de son frère et attrape un paquet de frites qu'elle trempe dans son ketchup avant d'enfourner tout ça en bouche. Elle revient sur un argument de taille qui est le fait qu'elle n'a même pas de rendez-vous avec des lycéens pour prouver son innocence ultime. Puis se retourne vers son jumeau, qui, elle le sait, réfléchis à toute allure. Les conversations de ce type avec Maxou sont de trop pour lui, il n'a pas la même logique que la plupart des gens et elle l'admire vraiment pour ça. Elle n'aime pas quand il est tout sérieux, elle le préfère comme... Max.

« Essaye pas de m’attendrir Spencer Ezel. Et tu as carrément raison, celui qui essayera de t’approcher aura à faire à moi. Encore plus s’il est étudiant. Genre, il ne m’aura jamais vu comme ça le bonhomme. »  Alors qu'elle tente d'enfourner une nouvelle bouchée de frites dans sa bouche elle observe Ethan avec un grand étonnement. La bouche grande ouverte elle cligne des yeux à plusieurs reprises avec un air très très bête. Alors que Max lui tente d'étouffer un rire en vain. « Tu fais presque peur tiens. » La belle se tourne vers lui toujours sur le cul et l'observe manger son kebab en une bouchée. " Maiiiiis à moi il me fait peur tient !" dit-elle avant de reprendre son repas là où il en était. A vrai dire... Sur sa fin. Car oui mini Spencer est capable de manger autant et aussi vite que ses frères. « J’veux pas vous affoler les monstres mais si on veut être à l’heure pour la séance de cinéma, faudrait qu’on y aille. Et il est pas question qu’on arrive en retard et qu’on se rabatte sur un film de fille. »  Il n'en faut pas plus à Max pour le faire se lever de table avec une vitesse affolante pour vider son plateau. "Tu lui à fait peur là ! Le fait d'aller voir un film de filles il aime pas ça... Du coup on devrait vraiment aller en voir un juste pour l'énerver un peu plus ! Haha ! Ou je donnerais l'astuce à maman pour quand il ne veut pas faire ses devoirs peut-être !" dit-elle à Ethan en finissant  son kebab en une grande bouchée. Elle a à peine le temps de boire un peu de soda que Max la sonne déjà : « Grave ! Allez Spence, on bouge ! » dit-il en se dirigeant vers la voiture. La belle boit une dernière gorgée en souriant à son grand frère et se lève pour déposer à son tour à la poubelle. Puis se retourne vers la voiture en observant les deux guguss y pénétrer. Il y a pas à dire, elle les aiment vraiment ses frères.



Code by Silver Lungs


- SUJET TERMINE -

___

Sweet Dreams are made of this.

Revenir en haut Aller en bas
 
Something like Happiness
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Happiness Therapy : Edition Collector 01/06/13
» [Tokyo Disneyland] 30th anniversary ''The Happiness Year'' (du 15 avril 2013 au 20 avril 2014)
» Happiness Is Like A Sunny Day
» TEMOIN GENANT (crossover TM - CSI NY) [TERMINEE] ^
» [Robert Pattinson] The Summer House

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: