RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Total entertainment forever
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Invité
Invité
avatar



Dim 12 Nov - 16:16


"Total entertainment forever"

No, can you believe how far we've come in the New Age ? Freedom to have what you want. In the New Age we'll all be entertained - Joshua Tillman


Son patron parle, parle et parle encore. Visiblement planifier les shifts pour la semaine suivante relève du parcours du combattant parce qu’il parle, parle et parle encore, de ce grand problème existentiel. Son boss est sympa mais il a l’esprit compliqué, beaucoup trop, si bien que, comme elle le fait parfois, Kitty prend les choses en main. Elle a fini son shift et pourtant elle est là à essayer de décortiquer les explications de Bobby pour en faire un planning viable. Elle fait ça pour lui rendre service surtout mais aussi pour s’assurer de ne pas devoir venir au coffee shop pour deux shifts le même jour mais, en contrepartie, le temps passe alors que son patron parle, parle et parle encore. Kitty regarde les aiguilles de l’énorme horloge qui décore l’un des murs de la pièce. Elles tournent, tournent et tournent encore. Ses collègues vont et viennent autour d’eux. Certains clients arrivent alors que d’autres partent et elle, elle est encore là à tenter de s’échapper. C’est pas facile, parce que Bobby est l’une des personnes les plus adorables qui soient au monde. Il lui a donné sa chance il y a un an et demi de cela, a toujours le sourire et fait toujours tout pour que tout le monde soit le plus satisfait possible, quitte à se casser la tête sur des plannings. Des fois, Kitty le soupçonne même de programmer des employés qu’il sait ne pas être utiles, juste pour que tout le monde ait son quota d’heures. Ouais, Bobby est un gars en or mais elle, elle est maintenant définitivement en retard.

Elle réussit à sortir de là cinq minutes plus tard et, dès qu’elle pose le pied dehors, Kitty se met à courir pour attraper son bus. C’est ça le problème de pas avoir d’argent, il faut faire avec les transports en commun et, malheureusement, comme elle le craignait, elle rate le bus de peu. L’étudiante le voit même filer juste devant elle, ce qui est encore plus rageant. Elle accuse ses talons, les maudits responsables, mais ça lui apprendra à s’habiller comme une pépette juste parce que des cocktails l’attendent à la capitale. La pauvre a les joues toutes rouges à la fois à la cause de sa course effrénée mais aussi dû à la frustration. Elle déteste faire patienter les autres et c’est d’autant plus le cas qu’elle se fait une joie de retrouver ses amis pour la soirée. Si Keith ne doit les rejoindre que plus tard, Lorna, elle, va assurément arriver à l’heure, contrairement à Kitty qui va devoir attendre dix longues minutes avant de pouvoir monter dans le prochain bus. La patience, c’est pas forcément sa spécialité. Kitty a un caractère affirmé, souvent un peu trop, et parfois, elle est un peu enflammé. C’est parce qu’elle prend les choses à cœur et qu’elle n’hésite pas à se démener quand c’est le cas. En l’occurrence, une soirée avec Lorna, c’est tout à fait le genre d’événement qui la met dans un état de surexcitation qui n’est pas compatible avec la patience. Les deux jeunes femmes se connaissent depuis toujours. Elles ont le même âge, ont grandi ensemble, sont les meilleures amies du monde depuis qu’elles sont hautes comme trois pommes. Mais bon, elle va devoir se les taper ces dix minutes à tourner en rond.

Elle se remaquille, réajuste sa robe, regrette déjà d’avoir enfilé des talons, coiffe ses cheveux en un chignon stylé d’où sortent quelques mèches faussement rebelles et finalement, son carrosse de princesse arrive. Lorna a sûrement bien mieux dans le genre mais les deux jeunes femmes n’ont pas les mêmes moyens. Kitty a même dû faire des heures sup pour s’assurer de pouvoir boire plein de cocktails. Il faut dire qu’avec le départ de Rachel, elles sont une de moins pour payer le loyer maintenant, ce qui rend les fins de mois un peu plus compliquées. Les filles ne se sont pourtant pas décidées à relouer la chambre, après tout, qui sait, les choses peuvent sûrement miraculeusement s’arranger... oui, c’est naïf de leur part, et ça ne ressemble pas à Kitty de donner dans ce registre. C’est juste plus facile et, quelque part, ça lui donne aussi espoir pour elle-même. Parce qu’elle a des pouvoirs elle aussi et la frousse de se faire attraper. Ça c’est sa réalité, alors pourquoi ne pas être pleine d’espoir après tout ?

Quand elle arrive enfin en bord de mer, la jeune femme s’empresse de rejoindre le lieu de rendez-vous qu’elles ont convenu avec Lorna. Cette dernière est déjà en terrasse et Kitty la remarque directement. Un grand sourire aux lèvres, un peu essoufflée par cette nouvelle course, l’étudiante commence par des excuses de vigueur. « Désolée je suis en retard. Tu attends pas depuis trop longtemps j’espère ? » En vrai, elle n’a que dix minutes de retard, mais c’est pas une raison. La brunette s’assit face à la princesse, rien que ça, mais Kitty ne l’a jamais vu comme ça a vrai dire. Lorna est sa meilleure amie, une femme géniale, qui certes est parfois dans les magazines people mais qui n’en reste pas moins une personne normale à ses yeux. Kitty remarque que sa brunette de besta a déjà commandé et son cocktail a l’air tout ce qu’il y a de plus alléchant. « Ouh t’as commandé quoi ? Ca a l’air bon ! Je peux goûter ? » Oui, pas de manières avec la princesse, on boit dans son verre, carrément.



Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Lorna Lehnsherr
Mutant
Lorna Lehnsherr


https://houseofm.forumactif.org/t3430-lorna-it-s-time-to-make-a-new-world https://houseofm.forumactif.org/t1702-the-majestic-tale-of-a-girl
More about you :

Total entertainment forever Tumblr_pptw6dIdAQ1x0fav3o3_400

I'm tired of hiding. We have to take a stand.

Lorna est la dernière de la famille Lehnsherr Ayant toujours quelques troubles psychiatriques avant Genosha, elle demeure relativement stable grâce à l'illusion de Wanda. C'est cependant un équilibre mental de courte durée. Elle ne s'est jamais questionnée sur ses privilèges dans cette vie avant d'assister en direct à une démonstration de force de la garde lors d' Ultimate Festival. A partir de ce moment-là, Lorna a commencé à afficher publiquement ses opinions et à aider la Résistance. Elle est une élève brillante même si ses préoccupations ne sont actuellement plus du tout tournées vers ses études. Depuis que ses pouvoirs se sont réveillés, ses cheveux reprennent leur couleur verte naturelle. Ses proches associent le vert à un changement drastique de look car dans le même temps, Lorna a renoncé à sa garde-robe élégante pour se tourner vers les vestes en cuir et les vêtements noirs. Dans l'ombre de Wanda et Pietro, Lorna a toujours donné l'impression d'être l'enfant discrète qui ne causerait aucun problème. Visiblement, Papounet va devoir revoir son jugement.

Codename : Polaris
Pouvoirs : Total entertainment forever Tumblr_pnv88rsXxY1wtz8cbo4_400
Mistress Of Magnetism ► Digne héritière de Magnéto, Polaris maitrise le magnétisme. Elle peut manipuler le métal, leur donner la forme qu'elle souhaite, l'attirer, le projeter. Grâce aux minéraux présent dans le sol, elle peut léviter et même se construire un bouclier d'urgence en se servant des champs électro-magnétique.
Mutant and proud ► Le signe le plus visible de sa nature de mutante sont ses cheveux verts. Ils sont apparus le jour où elle a causé le tragique accident qui a tué ses parents.
Emergence :
Total entertainment forever Fonddr115 / 55 / 5Total entertainment forever Fonddr11
Maitrise :
Total entertainment forever Fonddr115 / 55 / 5Total entertainment forever Fonddr11
Messages : 621
DCs : Gabriel / Marc / Lucy / Ben / Sean / Jess J / Scylla

Ven 29 Déc - 13:51


Total Entertainment Forever
Here comes the sun, here comes the sun, and I say it's all right. Little darling, it's been a long cold lonely winter, little darling, it feels like years since it's been here. Here comes the sun, here comes the sun, and I say it's all right.
Lorna regarde son cocktail. D’ordinaire, elle aime les boissons aux couleurs vives. Pour une raison qu’elle n’arrive pas à expliquer, elle trouve que ça rajoute un peu de douceur. Ou de piquant en fonction de son humeur. Aujourd’hui, dans son verre, il y a de l’orange et du rouge. Des couleurs vives rappelant l’été. Le barman s’est fait plaisir en lui mettant un petit parasol vert, car il sait que c’est la couleur préféré de Lorna. Enfin, ce n’est pas difficile à savoir, ça. Il suffit juste de voir chacune de ses apparitions officielles ou juste de la croiser dans la rue. Elle portera toujours du vert. Pistache, emeraude… Peu importe. L’important, c’est que ce soit du vert. Du coup, on pourrait presque avoir l’impression que le barman est en train de fayotter mais elle sait qu’il n’en est rien. Elle le connaît bien. C’est en général ici qu’elle vient quand elle veut passer une soirée tranquille avec ses amis. Tranquille, du moins, aussi tranquille que peut l’être une princesse. Le gérant met toujours à sa disposition son personnel le plus compétent pour elle, même si elle pourrait se contenter de n’importe qui. Elle plaint un peu les pauvres serveurs qui ont une pression d’enfer sur les épaules quand il s’agit de lui apporter un verre. Et avec les évènements du festival, c’est encore plus difficile car son père a eu la bonne idée de lui remettre dans les pattes ce garde du corps mi-ours mi-humain. Il aurait fallu voir l’expression de la jeune fille qui lui a amené son cocktail quand l’autre sauvage s’est mis en travers du passage. A croire qu’il fallait presque lui lancer des morceaux de viande crue pour le calmer.
Elle soupire en jouant avec le petit parasol vert. Kitty a quelques instants de retard et Keith doit les rejoindre plus tard parce qu’il a un gros dossier. Du coup, elle est seule à sa table, à jouer avec la décoration de son verre en attendant que ses deux meilleurs amis arrivent. Elle consulte son téléphone, pense un peu à tout ce qu’elle devra faire le lendemain - repas officiel, rendre visite à Harry pour sa prochaine robe, travailler un peu sur ses cours… Et elle décide de mettre ses responsabilités dans un coin de sa tête. Ce soir, elle s’amuse. Ce soir, elle va s’éclater avec sa meilleure copine, parler potin et garçons comme toutes les filles de son âge. En sirotant des cocktails colorés. Et en essayant d’éviter certains sujets difficiles comme le festival. Et promis, Lorna attendra un peu avant de lancer le sujet Pietro. Non, elle n’a toujours pas renoncé à l’idée de voir son frère et son amie d’enfance ensemble. Parce qu’ils sont fait l’un pour l’autre, elle en reste persuadée.

Cette soirée lui permettra aussi de souffler un peu et de se recentrer sur ce qu’elle doit faire. Car Lorna est perdue. Elle ne partage pas la vision de son père sur la politique à adopter et elle a l’impression de voir Genosha basculer dans la dystopie. Elle a encore le festival en travers de la gorge et est toujours en colère de n’avoir rien pu faire pour calmer ces gardes zélés. Elle est furieuse contre elle-même et multiplie les provocations envers Magnus, parce que si jusque là, elle s’est bien tenue, il ne faut pas abuser non plus. Elle se tient aux côtés de Pietro, qui est l’allié rêvé pour faire comprendre à leur cher père qu’il a fait une grosse erreur. Ils sont eux aussi au service de ces gens qui se sont fait raflé en masse. Et là, il n’y avait aucun danger qui justifiait cette action coup de poing. Rien du tout. Pourquoi s’étonner que les choses tournent mal, après ? Que des pouvoirs se déclenchent et que la population ne se laisse pas faire ? Lorna était là, a vu d’elle-même la garde rouge en action et elle n’a pas aimé du tout. Elle a bien essayé de faire virer les gardes mais ça n’a pas fonctionné. A part s’énerver dans le vent, elle n’a pas obtenu gain de cause. Cette soirée avec Kitty est une bonne occasion de redescendre la pression et d’oublier, le temps de quelques heures, cette situation. Elle avait tapé une jolie crise de nerf à l’hôpital, exigeant directement que ses meilleurs amis soit traités comme s’ils étaient un membre de la famille royale. Elle avait payé les soins qu’il fallait, à eux et aux autres citoyens qui n’avaient rien demandé, sans même avoir pris la peine de consulter son père. Pietro avait fait de même, comme s’ils étaient sur la même longueur d’onde pour donner une leçon à Magnus. Bien sûr, cet acte avait été critiqué, parce que sans surprise, les gens se demandaient s’ils étaient sincères dans leur démarche ou si c’était juste un coup de pub. Mais Lorna, parce qu’elle est Lorna, a continué en s’en fichant bien de ce que les autres pensaient. Plus de princesse parfaite. Plus de princesse docile qui fait sagement ce qu’on lui dit.

Elle aperçoit la silhouette de Kitty et un sourire se dessine sur ses lèvres. Elle lève la main pour lui adresser un signe. Le garde du corp, que Lorna a subtilement renommé Grudu, surveille Kitty du coin de l’oeil mais ne se lève pas de sa place, quelques tables plus loin. Il a compris qu’il ferait mieux de ne plus toucher ses amis s’il voulait conserver son job. Et elle se sent tout de suite plus enjouée quand Kitty s’installe à leur table, parce que la bonne humeur de son amie d’enfance est contagieuse. Elle rit en la voyant siroter dans son verre. « Je me souviens plus du nom. J’ai juste demandé un cocktail coloré parce que c’est plus joli.» Elle se redresse et répond à la question qu’elle lui a posé juste avant. « Pas longtemps, je te rassure. Je viens d’arriver.» Elle ment mais elle sait que Kitty est pointilleuse sur l’heure et qu’elle déteste faire attendre les autres. Et surtout, Kitty n’a pas le luxe d’avoir un chauffeur privé. « Je me suis douté que tu avais eu un petit contretemps. Comment s’est passé le boulot ? » Elle attire l’attention d’un serveur pour qu’il vienne prendre la commande de Kitty. C’est quand même sacrément cool d’avoir des privilèges. Et si elle peut en faire profiter ses amis, elle ne va pas se gêner. Elle est comme ça, Lorna. Elle partage. « Mon amie prendrait bien un cocktail. »  dit-elle avec un sourire en se tournant vers Kitty pour qu'elle choisisse.
code by bat'phanie

___

A fight for survival
'Cause there is no light in the heat of the battle, be aware of the night hat you find youself in a fight for survival. Keeping your sights, all of your rivals, be aware of the night that you find youself in a fight for survival
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 25 Fév - 16:05


"Total entertainment forever"

No, can you believe how far we've come in the New Age ? Freedom to have what you want. In the New Age we'll all be entertained - Joshua Tillman


Elle a attendu ce moment touuuuute la journée. Depuis que Kitty a quitté la Maison M, il est moins facile pour les deux meilleures amies de se voir et, clairement, ça a été le plus grand chamboulement de ce changement de vie très radical qu'elle a dû opérer de force. Par bien des aspects, Kitty est mille fois plus épanouie maintenant si ce n'est ce petit rien, tous ces instants empilés où elles ne sont plus toutes les deux à rire de rien ou à refaire le monde. Elles se voient moins, c'est vrai mais ça n'en reste pas moins pareil entre elles. Le reste, c'est peut être juste la vie qui veut ça. Le fait est que ni Lorna ni Kitty ne sont prêtes à se perdre de vue et que ce n'est pas demain la veille que cela risque d'arriver. Être amies comme elles le sont, c'est pour la vie. La preuve, Lorna la laisse même goûter son cocktail et ça, c'est pas rien. Bon, ce n'est pas grand chose mais Kitty a toujours été un tantinet envahissante, en grande partie à cause de sa curiosité maladive. Elle compense ce petit défaut en étant cute as fuck ceci doublé du fait qu'elle est une très bonne amie dans son genre. Une très bonne amie, oui, et elle adore ce cocktail ! « Je me souviens plus du nom. J’ai juste demandé un cocktail coloré parce que c’est plus joli.» Elle repose le verre de Lorna à sa place et y va de son petit commentaire, comme toujours. « C'est trop bon ca! T'as bien choisi ! » Elle a aucune idée de ce que c'est mais, au final, qu'est ce qu'elle s'en fiche hein ?

Kitty demande ensuite à son amie si elle attend depuis longtemps. Il faut dire qu'elle déteste être en retard, encore plus quand c'est pour voir ses proches et encore, encore, plus quand c'est pour voir Lorna. Après tout cette dernière représente un peu le seul point constant de sa vie. Avant il y avait son père, quand il était encore vivant, Wanda, quand elle n’était pas devenue un peu chelou, et Pietro aussi. Si avec ce dernier les choses vont bien mieux, voir bien, bien, mieux, voir qu’elles sont redevenues douces et simples, comme avant, il n'en reste pas moins que Lorna a été la seule à être toujours là, indéfectible. Bon d'accord, là, Kitty n'est en retard que de quelques minutes, clairement, c'est pas non plus trop d'effort de fournis et d’ailleurs la princesse répond avec simplicité. « Pas longtemps, je te rassure. Je viens d’arriver.» ce qui fait qu'elles ont presque un timing parfait en fait. « Super. » Elle dit cela alors qu'elle se met à l'aise, croisant les jambes sous la table et s'adossant à sa chaise. « Je me suis doutée que tu avais eu un petit contretemps. Comment s’est passé le boulot ? » Lorna n'est pas sans connaître l'emploi du temps plus que surchargé de la jeune femme. Kitty doit enchaîner les petits boulots en tout genre pour pouvoir payer ses études, son loyer, et ces beaux cocktails qui font les soirées entre amis. C'est quelque chose de compliqué mais elle a la chance de regorger d'énergie et le fait qu'elle prenne toujours le taureau par les cornes est un véritable atout pour elle. Elle trouve même le temps de s'engager comme militante pro-émergés avec la création de « Power up ! », un mouvement jeune qui prend de l'ampleur. Alors non, elle n'a pas une minute à elle et c'est tout de même éreintant dans le genre. « Comme d'habitude, la folie ! Franchement, je rêvais que de pouvoir m'asseoir là. » Et alors qu'elle dit ça en rigolant, elle s'affale un peu plus sur sa chaise. En vrai, elle a vraiment trop mal aux pieds.

C'est alors que Lorna hèle un serveur qui s'empresse de rappliquer. Y’a pas à dire, être une princesse a ses avantages. Longtemps, Kitty a envié son amie pour ce statut tout particulier qu'elle a toujours eu. Le fait est qu’elle avait pourtant fini par comprendre que Lorna avait beau être une princesse... Son père, c'est quand même pas un cadeau. Alors que le sien à elle a toujours été un amour. Il était attentionné, patient et généreux. Rien que pour ça, et même malgré son départ, Kitty ne voudrait échanger sa place pour rien au monde. Oui, dans la vie, elle en chie complet mais elle a tous ces beaux souvenirs pour elle. « Mon amie prendrait bien un cocktail. » Kitty se redresse, un peu gênée de passer avant tant d'autres, et s'accoude à la table alors que son visage vient se poser dans ses mains. Elle regarde le jeune homme et lui fait un petit sourire alors qu'elle passe sa commande. Ca fait un peu dragouille mais elle y peut rien si il est mignon. « Je prendrais la même chose s'il vous plaît. Merci ! » Non parce que Lorna a peut être pris ce cocktail au pif mais il est quand même super bon quoi.

Une fois la commande passée, et le serveur parti, Kitty tourne à nouveau son attention sur la brunette qui lui fait face. Elles ne se sont pas vues de la journée et même depuis quelques jours si on y réfléchit vraiment. C'est donc l'heure de prendre des nouvelles. Et ainsi commence un interrogatoire en bonne et due forme. « Et toi ? Ta journée ? La vie ? Les cours ? La couronne, toussa. Dis-moi tout. » L'informaticienne arbore un large sourire alors qu'elle dit ça. Elle sait que la vie de Lorna est peut être encore plus compliquée que la sienne. Être une princesse n'a pas que des avantages même lorsqu'on est une jeune femme forte comme l'est Lorna. En tous cas, elle peut toujours trouver une oreille attentive en la personne de Kitty.


Code by Sleepy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Total entertainment forever
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UD] Total Eclipse (2011) [DVDRIP FR]

House of M :: VOL. N°I :: RPs abandonnés-
Sauter vers: