RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-68%
Le deal à ne pas rater :
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
47.59 € 149.99 €
Voir le deal

Retour vers le monde réel # Nicholas
◄ Madness. Madness is the only constant ►
Invité
Invité
avatar



Mar 29 Mai - 13:52
Mais qu'est-ce que c'était que ça ?ft Nicholas & NatashaL'ascension avait été difficile, il avait fallu se montrer rapide et discret, leurs adversaires constamment sur leurs talons, mais tout le groupe était finalement parvenu au sommet. Certains s'étaient ensuite dépêchés de fermer les portes derrière eux, puis le regard de tous les fuyards s'était tourné vers une boule bleue qui ondulait au milieu du clocher. C'était peut-être la première fois que Natasha voyait cela, mais elle comprit rapidement que c'était une faille spatio-temporelle et, même si elle ignorait où ça allait la mener, elle n'avait d'autre choix que de s'y jeter tête la première, tout comme les autres. Elle ne pouvait qu'espérer que ça la reconduirait dans son propre monde, car clairement il y avait un problème ici. Une réalité alternative ? Si on jugeait que certains livres de fiction étaient finalement véridiques, alors c'était à coup sûr ce qu'elle était en train de vivre. Mais plutôt que de se poser d'autres questions, la jolie rousse finit par sauter dans cette boule d'énergie à son tour, les portes du clocher tressautant sous les coups violents de leurs geôliers mécontents. Alors une fois de plus, cette sensation de vertige et de vouloir vomir l'étreint, avant qu'elle ne termine son étrange chute dans le sable.

Secouée par ce voyage aux allures interstellaires, Natasha mit un peu de temps avant de se lever mollement. Elle observa ensuite les alentours et constata deux choses. Premièrement, elle était sur une plage. Deuxièmement, tous ses compagnons d'infortune avaient disparu, à l'exception de Nicholas, et lui-aussi semblait mal en point. De toute évidence, soit elle continuait ce cauchemar, soit elle en était sortie, soit elle avait plongé dans un autre rêve bizarre. Au moins avait-elle toujours son jogging et son tee-shirt estampillé du SHIELD. C'était peut-être idiot de penser à ça, mais ça la rassura de porter ce tee-shirt. Elle se sentait moins vulnérable que si elle avait porté autre chose. « Nicholas ? Est-ce que vous allez bien ? » demanda-t-elle en s'approchant maladroitement de lui, entre tournis et nausées. Et en plus de vouloir vérifier qu'il n'avait rien qui méritait qu'elle l'emmène à l'hôpital d'urgence, la rouquine avait besoin de se raccrocher à quelqu'un qui venait de vivre ça aussi, histoire de s'assurer qu'elle n'était pas complètement folle et que tout ce qu'elle venait de vivre et de voir avaient bien existé. Quoique... en toute honnêteté, il était difficile de dire ce qui serait le pire : que tout ça avait été réel, ou qu'elle soit folle.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mer 30 Mai - 14:36

Retour vers le monde réel
Sérieusement du sable ?
C'était sur, je n'avais rien fumé de particulier, sinon si ça avait été le cas, ça voulait dire que j'avais des trips vraiment étranges. Enfin passons, je n'ai rien pris d'illégal, pour une fois ... Et voilà que je mettais retrouvé dans une dimension de merde, avec du sable de merde et des gardes de merde! Alors que Malik avait réussi à chauffer le garde, enfin ont avaient pus sortir des cachots et passer à travers une sorte de brèche, oui, une brèche, encore une fois je préfère préciser que je n'ai rien pris d'illégal, que j'ai toute ma tête (du moins au dernière nouvelle) et que je ne suis pas le seul à avoir était dans cette merde (oui ça fait beaucoup de merde, mais faut me comprendre, je suis bien énervé, je m'en suis quand même pris plein la tronche). Passant cette "brèche" digne d'un film de science fiction, je suis à présent pris d'un mal au coeur qui aurait pus être causé par une magnifique cuite, si seulement ça aurait pus être une cuite ... Mais non, j'ai cette sensation de tomber, tout tourne autour de moi, je me retrouve même bousculer de partout, je suis même obligé de fermer les yeux et enfin je me retrouve ... Dans le sable ... Non mais on se fou de ma gueule ? Sérieusement ? Du sable ? Sur le moment je crus que j'allais hurler de rage, mais lorsque je fini par relever la tête, je reconnu la ville de Génosha, j'eu alors un immense soupire de soulagement, avant de me mettre sur le dos, regardant les étoiles et reprenant mes esprits. Je peux entendre le bruit de la mer, c'est apaisant, c'est même reposant et après tout ce que je venais de vivre, je ne disais pas non à du repos. C'est une voix féminine qui attira mon attention, détournant le regard j'aperçus une rouquine et je reconnu l'agent Romanoff ... Merde ... Quoi que ... Elle n'est pas obligé de savoir que je fais parti d'HYDRA, bref ... Me redressant, je reste tout de même un gentleman et je vais voir comment va la jeune femme, avant de lui répondre.

-J'ai l'impression d'être passé dans un mixeur ... Et vous ? Rien de casser ?


J'avais toujours un peu de mal avec le "vous", depuis tout petit j'avais l'habitude de dire "tu", après le "vous" était soit disant un signe de politesse, enfin une connerie dans ce genre. Enfin je devais admettre une chose, le fait d'être avec Natasha était rassurant, après tout, elle venait de vivre quelque chose de ... De pas normal.

-Est-ce que ... Est-ce que ont vient de ... Un royaume de sable ?

Soit la réponse et oui et même si c'est très étrange, je me retrouve rassuré, soit c'est non et c'est direction l'asile.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Jeu 28 Juin - 14:41
Mais qu'est-ce que c'était que ça ?ft Nicholas & NatashaTout ce qu'elle venait de vivre n'avait aucun sens. Et pourtant, la rouquine pouvait sentir que ce n'était pas seulement dans sa tête, mais aussi dans tout son corps. Les décharges et les coups qu'elle s'était pris avaient été bien réels. Pourtant, son cerveau ne pouvait accepter une telle énormité d'incohérence et d'illogisme. Sinon, ce serait aussi accepter que la folie avait du sens, et si elle en arrivait là, c'est que c'était elle qui était complètement frappadingue. Et Natasha pouvait être beaucoup de chose, mais folle à lier... Après tout, comme tous les agents de terrain, elle passait régulièrement devait différents médecins pour s'assurer que sa santé physique et mentale allaient bien. Or, jamais aucun d'entre eux n'avait remis en cause son état mental. Donc, ça signifiait qu'elle avait bien vu et vécu toutes ces choses incroyables dans ce pays inconnu. Sauf que ça ne pouvait pas être possible. Et c'est là qu'on touchait à un cercle vicieux dans cette histoire. Heureusement, Natasha n'avait pas eu cette illusion ou cette réalité alternative toute seule. D'autres personnes qu'elle connaissait l'avaient aussi subie. Bon, la rouquine aurait préféré tomber sur Xander pour s'assurer qu'elle n'était pas folle, puisqu'il était un ami de longue date. Mais sur Nicholas, c'était bien aussi. En fait, tomber sur n'importe qui était bien, du moment qu'elle pouvait échanger sur ce qui venait de se passer, et s'assurer que ce n'était pas uniquement le fruit de son imagination. Parce que sinon, elle pouvait de suite aller à l'hôpital et demander à se faire interner. « J'ai l'impression d'être passé dans un mixeur... Et vous ? Rien de casser ? » répondit-il, en s'approchant d'elle. Tous deux étaient dans le même état, c'est à dire mal en point, chancelant et nauséeux. « Non. Et à vrai dire, je m'inquiète plus de ma santé mentale... » Ce qui devait aussi être le cas de cet homme, à moins qu'il soit une illusion. Cependant, vu sa question, Natasha délaissa cette idée. « Est-ce que... Est-ce que ont vient de... Un royaume de sable ? » Ah bon, donc elle n'était pas encore folle. Hochant doucement la tête, car elle n'était pas sûre de vouloir accepter à voix haute cette réalité complètement tirée par les cheveux et tout simplement impossible, Natasha eut le réflexe de lever la tête vers le ciel, puisque c'était de là qu'ils étaient tombés. « On dirait bien que oui. Alors soit on a eu une hallucination collective, soit il vient de se produire quelque chose de vraiment pas normal. » certifia-t-elle. Et d'ailleurs, maintenant qu'elle y pensait, si c'était vraiment réel, le SHIELD n'allait pas tarder à débarquer. Ce serait une preuve irréfutable qu'ils n'étaient pas fous, mais aussi malheureusement qu'il se tramait des choses on ne peut plus louches. « On ne devrait pas rester là. Si ce qu'on vient de vivre est vraiment réel, et je pense que ça l'était car je suis saine d'esprit jusqu'à preuve du contraire, la Garde Rouge ou le SHIELD va débarquer. Et dans le doute, j'aime autant ne pas me faire cueillir et enfermer comme une bête de foire. » affirma-t-elle en essayant de se tenir le plus droite possible pour retrouver sa posture naturelle. « Venez, il y a des restaurants et des bars le long de la plage. Ce sera une bonne cachette en attendant de voir si quelqu'un a repéré la faille spatio-temporelle ou non. » Rien qu'à cette phrase, Natasha avait l'impression d'être complètement tarée. Il n'empêche que pour le moment, elle devait ouvrir son esprit aux concepts abstraits pour ne pas se faire attraper et enfermer. Déjà qu'il y avait toujours ce mystère autour de prétendus détenteurs de pouvoirs... Hors de question de finir dans un donjon de la Garde juste parce qu'ils sont fanatiques. ©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Jeu 2 Aoû - 20:59

Retour vers le monde réel
Sérieusement du sable ?
A croire que je venais de prendre une grosse cuite ... C'était la nuit, j'étais sur la plage avec une belle jeune femme (évidemment personne ne peut rivaliser avec Isaline), puis ayant cette sensation qu'on m"avait roulé dessus. Mais non, il n'était pas du tout question de cuite, c'était autre chose ... Est-ce que je devenais cinglé ? Si c'était le cas, nous étions deux. Après il est vrai que je pouvais faire exploser des objets, les brûler et j'en passe, par la force de la pensée, alors pourquoi une autre dimension serait impossible ? Non, disons que la c'était trop énorme à avalé et je n'étais pas près à me mettre en tête, que je revenais du royaume d'Aladin. Lorsque Natasha me demanda si j'allais bien, je lui affirmé que oui avant de lui retourner la question, c'était peut-être une agent du SHIELD, ce que l'on venait de vivre était peu commun. A mon avis, l'option "monde parallèle" ne faisait pas partie du cursus pour devenir agent du SHIELD. Elle avait peur pour sa santé mentale ... Ah oui, la dessus, elle était loin d'être la seule, mais quelque part tant mieux, ont sera cinglé à deux. Puis je fini par demander à voix haute, si ont revenaient bien d'un royaume de sable, oui je devais le dire haut et fort (pas trop fort quand même), il fallait que ça sorte, et je du admettre que je fus rassuré par la réponse de Natasha.

-Entre hallucination et réalité, j'arrive pas à avaler ce qui vient de se passer ....


Touchant mon front, je pus sentir encore un peu de sang couler.

-Dans une hallucination, je doute qu'on puisse s'ouvrir l'arcade sourcilière


Voilà bien une preuve, qui pouvait montrer que nous étions pas à mettre en camisole. Les rêves ça ouvrent pas des arcades ... Enfin je crois ... Alors que je mettais étaler dans le sable comme un vieux tapis, Natasha me rappela à l'ordre ... Ah oui merde les fédéraux ...

-J'approuve! ça va aller ?

Celle-ci avait tout de même des difficultés à se tenir droite, de suite je me relevais pour lui venir en aide si besoin. A l'évocation de bars ou de restaurants, de suite je me dis qu'une bière ne ferait pas de mal.

-Ouais et je pense qu'un coup à boire serait pas mal non

Surveillant les alentours, je regardais aussi l'agent du SHIELD, c'était une femme qui avait du coeur, elle m'avait déjà aidé alors que je n'étais qu'un vagabond, la moindre des choses, c'était de la protéger, même si je ne doutais pas de ses capacités en matière de combat.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Jeu 13 Sep - 23:56
Mais qu'est-ce que c'était que ça ?ft Nicholas & NatashaSonnée et complètement abasourdie par ce qui venait de se produire, Natasha s'approcha de l'homme pour lui demander s'il allait bien. Mais à la vérité, il pourrait tout aussi bien être une hallucination que la rousse ne verrait pas la différence. Bon, OK, c'est vrai que ce serait vraiment étrange que son cerveau utilise cet homme qu'elle avait à peine croisé pour lui jouer un tour aussi incompréhensible. Si on lui avait injecté quelque chose ou que ses neurones déconnectaient soudainement, la logique voudrait que ce soit plutôt Clinton qui lui apparaisse. En tout cas, si elle devait avoir des hallucinations, c'était clairement lui qu'elle espérait voir. Jamais elle ne pourrait se lasser de ses regards, de ses mimiques, de ses gestes, de sa manière de parler, de marcher, de l'attendre. Mais Natasha ne devait pas laisser ses pensées partir à la dérive. Ce n'était vraiment pas le moment et, mieux encore que de voir son militaire en illusion, elle pourrait le voir en vrai dès qu'elle se serait sortie de ce délire.

Un bon point, ni l'un ni l'autre n'avaient de grosses blessures incapacitantes. En tout cas, rien de physique. Pour le reste en revanche... Natasha admit à son interlocuteur qu'elle se souciait de sa santé mentale plus que d'autre chose pour le moment. « Entre hallucination et réalité, j'arrive pas à avaler ce qui vient de se passer... » Ils étaient deux. En même temps, comment avaler un truc pareil ? Déjà qu'en ayant pris des substances illicites ce serait difficilement imaginable, alors là... Cependant, Nicholas mit le doigt - au sens propre comme au figuré - sur une véritable incontournable. « Dans une hallucination, je doute qu'on puisse s'ouvrir l'arcade sourcilière. » Effectivement... d'autant que sur du sable, à moins de se cogner sur un coquillage ou une pierre qui traine, difficile de se blesser. Et encore, il faudrait vraiment le vouloir. « Je ne suis pas sûre que ça me rassure. » déclara l'espionne qui essayait de déterminer quel serait le pire entre la folie et la découverte de failles spatio-temporelles. Les deux ? Quoi qu'il en soit, Natasha devait maintenant retrouver rapidement son sang-froid et classifier les priorités. Une simple ouverture à l'arcade n'étant rien comparé à la Garde Rouge, il fallait se mettre à couvert. « J'approuve ! Ça va aller ? » s'enquit-il alors qu'elle manqua de chanceler. Le tourbillon avait du la fragiliser plus qu'elle ne l'avait pensé, une idée qu'elle repoussa aussitôt. « Ça va aller, merci. Je crois juste que mon métabolisme n'a pas bien aimé ce petit voyage. » Raison de plus pour trouver un bar ou un restaurant afin qu'elle puisse s'asseoir et s'hydrater. Natasha ne connaissait pas les effets que ce genre d'odyssée provoquait sur le corps, mais de sûr, elle aurait besoin d'un peu de temps pour digérer ce que ce tournis suscité par le retour. « Ouais et je pense qu'un coup à boire serait pas mal non plus. » Il lisait dans ses pensées ! Quoique pour le coup, avec ce qu'ils venaient de traverser, un remontant ne serait vraiment pas de trop ! Et même deux fois plutôt qu'une !

Longeant la plage jusqu'à trouver où s'installer tout en ayant un aperçu de l'endroit où ils avaient chuté brutalement, Natasha fut rappelée à la réalité. « Je n'ai pas d'argent sur moi. » se souvint-elle en s'arrêtant, glissant ses mains dans les poches de son jogging au logo du SHIELD. Eh oui, juste avant de se faire happer dans cette histoire inconcevable, la rouquine était en train de faire son yoga. C'était déjà une chance qu'elle ait ses baskets, mais de l'argent... Peut-être pouvait-elle utiliser ses capacités pour voler quelques pièces ? Où son charme pour boire à l’œil ne serait-ce qu'un verre d'eau ? « Vous en avez ? Sinon j'improvise. » affirma-t-elle en femme forte et débrouillarde qu'elle était, déjà prête à passer à l'action.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mer 3 Oct - 14:17

Retour vers le monde réel
Sérieusement du sable ?
Entre le monde de Ali Baba et les choses étranges qui arrivaient à Génosha, disons que je n'étais même plus étonné de me croire fou. Après comme on le dit si bien "il faut être fou pour vivre dans cette société de malade", voilà, j'avais la réponses à mes questions, j'étais fou et je vivais dans un monde de malade, pourquoi s'inquiéter ? En faite il était tellement normal de s'inquiéter, comment discerner le vrai du faux ? Avec tout ce qui se passé, ça allait devenir de plus en plus compliqué. En ce qui concerne la réalité, le sang qui coulé de mon arcade sourcilière, lui je ne l'inventais pas et à moins de mettre cogné contre une pierre, je ne vois pas comment j'aurais pus m'ouvrir l'arcade dans le sable. Dans cette folie, je n'étais pas seul, Natasha Romanoff se trouvé présente, à moins d'avoir eu un tripe à deux ou d'être tout simplement cinglé au même moment, il allait falloir admettre que les événements qu'ont venaient de vivre, c'était réellement passé. En tout cas, je n'avais pas envie d'attendre la garde rouge ... Oui, partout ou il se passé des choses étranges, on pouvait retrouver la garde, et disons que j'étais loin d'être ami avec eux, donc "courage fuyons", de plus, l'agent du SHIELD semblait plus que d'accord avec moi, en ce qui concerné la garde. Pour me montrer "gentleman", je vins tout de même à la questionner concernant sa santé, et à sa réponse, je devais admettre que moi aussi j'avais l'estomac à l'envers.

-Je comprend, j'ai l'estomac qui vient de faire le grand huit ...


Parlant de grand huit, je vins à me rappeler des événements lors de la fête foraine ... Non je n'étais pas fou, il y avait vraiment quelque chose qui n'allait pas à Génosha ... D'ailleurs, je faisais parti des "choses étranges". Bon, pas la peine de repenser à ce genre de souvenir, il faut vivre l'instant présent, et à cet présent, moi non plus je n'avais pas d'argent ... Avec l'enfance que j'avais eu, disons que j'étais loin d'être un saint, côté vol à l'étalage. Puis à la proposition de l'agent du SHIELD, j'eu un sourire en coin.

-Une agent du SHIELD qui fraude ? Mais je veux voir ça


Après tout, elle avait été la première à se proposer, et vue son charmant minois, je doute que quelqu'un ne puisse lui résister.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Lun 22 Oct - 22:12
Mais qu'est-ce que c'était que ça ?ft Nicholas & NatashaLa rouquine n'était pas au mieux de sa forme avec ce qu'elle venait de vivre, mais elle avait connu bien pire durant ses missions. Là, c'était surtout psychologiquement qu'elle était en pleine confusion. En même temps, ce portail interdimensionnel qu'elle avait traversé deux fois en une journée - car il ne s'était passé qu'une seule journée n'est-ce pas ? - provoquait une dissonance cognitive dans son cerveau. Et comment pourrait-il en être autrement ? Pour elle qui était une femme de raison, elle savait que ce qu'elle venait de traverser était impossible. Mais en même temps, la présence de Nicholas et le choc qu'elle s'était pris par les dingues de l'autre côté lui prouvaient de manière tout aussi logique qu'elle n'avait pas rêvé. Ça allait lui provoquer un mal de crâne terrible le temps qu'elle arrive à relativiser tout cela et qu'elle fasse le tri dans son esprit. D'ailleurs, même s'ils ne devaient pas lambiner pour éviter une éventuelle arrivée de la Garde Rouge, Natasha apprécia l'attention que lui porta son compagnon d'infortune. « Je comprends, j'ai l'estomac qui vient de faire le grand huit... » L'espionne lui répondit d'un sourire compatissant. Au moins, d'être toute retournée provenait du transport et non de sa constitution. Mais le plus important était maintenant de rassembler ses forces pour quitter l'endroit, la Garde Rouge ayant la fâcheuse tendance à apparaître dans les endroits où il se passait des choses surnaturelles.

Se dirigeant vers les restaurants et les bars qui longeaient la plage, Natasha se rendit compte qu'elle n'avait ni ses papiers, ni monnaie, et qu'elle n'était pas non plus habillée comme une personne venait passer un bon moment. Avec son vêtement de yogi et ses pieds nus, elle allait vite se faire repérer. Elle se tourna alors vers Nicholas et lui demanda s'il avait un peu d'argent pour acheter de quoi se fondre dans la masse. Sinon, comme à son habitude, elle se débrouillerait pour trouver ce qu'il faut, quitte à faire les poches de quelques innocents. « Une agent du SHIELD qui fraude ? Mais je veux voir ça. » Sérieusement ? Ce n'était pas le moment de lancer les paris ou de jouer les curieux sur la flexibilité morale des agents du SHIELD ! Mais bon, l'espionne n'avait pas le temps de se prendre la tête avec lui. « Ça va, j'ai compris... » soupira-t-elle en roulant des yeux. Balayant rapidement les clients du bar, Natasha finit par aviser un magasin qui vendait différents articles dont des vêtements de plage. Elle se retourna alors vers Nicholas et jeta un œil sur sa carrure. « Attendez-moi, je reviens. » La rouquine disparut derrière la bâtisse, et moins de deux minutes plus tard, elle ressortit habillé d'un débardeur moulant, d'une jupe courte et de sandales. Elle vint rapidement vers le beau brun et lui tendit un tee-shirt avec un bermuda. « Normalement ça devrait être la bonne taille. Dépêchez-vous d'aller vous changer. » murmura-t-elle. Puis, pendant que Nicholas partait se changer, Natasha partit en direction d'un homme et joua de ses charmes. Elle fit croire qu'elle était venue ici il y a quelques heures et qu'elle venait de se rendre compte qu'elle avait perdu son sac. Puis elle utilisa sa dextérité et ses compétences de voleuse pour piquer le portefeuille de l'homme pendant qu'il l'aidait à chercher dans les alentours et ne lui prêtait plus attention. Ensuite de quoi elle prit quelques billets et remis le portefeuille à son emplacement initial. Elle planqua ensuite l'argent dans son soutif et s'excusa auprès de l'homme en affirmant qu'elle avait du se tromper de lieu. Et lorsque ce dernier se proposa de lui payer un verre, elle refusa poliment en montrant Nicholas et le présentant comme son petit-copain. L'homme n'insista pas et retourna à son verre en solitaire, tandis que Natasha s'approchait à nouveau de son camarade. « Et voilà ! » fit-elle avec un grand sourire, fière d'elle. La rouquine partit ensuite s'asseoir en terrasse et utilisa l'argent dûment volé pour se payer un cocktail, à elle et à Nicholas. Ainsi ils seraient perdus dans la foule tout en ayant un œil sur la plage.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Jeu 15 Nov - 21:29

Retour vers le monde réel
Sérieusement du sable ?
Une agent du SHILED qui était prête à enfreindre les règles ? Oh que oui je voulais vour ça! j'allais même savourer ce moment. J'eu un sourire en coin, ce qui était bien rare chez moi, surtout devant une personne que je connaissais à peine, mais après tout ce qu'on venait de vivre, je n'étais même plus étonné. En voyant celle-ci soupirer et rouler des yeux, j'eu même un léger rire, après je suis un emmerdeur qui s'assume. La rousse regarda autour d'elle, avant de me dire d'attendre, ce qui me fit arquer un sourcil puis j'eu un soupire, bon, c'était loupé pour voir comment l'agent allait se débrouiller pour chaparder quelque chose ... Par contre, à peine fut-elle partie, que je n'eu même pas le temps d'attendre, celle-ci était déjà de retour et avec des vêtements. Par contre j'eu une grimace, lorsqu'elle me tendit des vêtements pour moi ... Sérieusement ... Un bermuda ? Bordel, mon frère allait bien se foutre de ma tronche et pendant un bon moment, car je le verrais ainsi, je me ferais un magnifique fou rire, ne cessant de lui rappeler ce moment mémorable ... Vue qu'il était mon jumeaux, c'était assez logique qu'il réagisse ainsi, enfin qu'importe... Je parti dans un coin à l'écart et bien caché, pour changer de vêtement. Je n'avais pas trop envie de rester en t-shirt, il y avait des ... Pareil pour le bermuda ... J'enfilais à nouveau ma veste, tant pis pour la tronche de celle-ci, le bermuda bien ... Tant pis. Rejoignant la rousse, enfin l'endroit ou elle devait se trouver, car je l'aperçus au loin, en compagnie d'un homme, et cette fois-ci j'eu un regard noir. Non pas que j'étais "jaloux", juste que c'était dans ma nature de voir le mal partout. Le regard toujours aussi noir, je me rapprochais de l'endroit ou se trouvé l'agent du SHIELD et l'homme. L'homme en question retourna à son verre, et Natasha me rejoignit, elle me sortie un "Et voilà!" victorieux, mais moi je regardais encore l'autre homme, celui-ci se faisant tout petit ... Bon, ce n'était pas le moment de chercher les ennuis ... Je suivi la rouquine, puis je pris place en terrasse, m'installant avec Natasha, celle-ci commandant deux cocktails.

-Merci pour les fringues, mais j'ai l'air d'un con comme ça .... Puis c'était qui ce type ? Il a fait quoi au juste ?

Encore une fois ce n'était pas de la jalousie, juste que j'avais un profond respect pour les femmes, et disons que je n'avais pas eu de bon modèle à suivre.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Ven 16 Nov - 23:27
Mais qu'est-ce que c'était que ça ?ft Nicholas & NatashaEh bien voilà ! Si monsieur le loubard ne voulait pas se bouger, Natasha s'était parfaitement débrouillée sans lui ! Cependant, elle soupçonnait Nicholas de l'avoir laissé tout faire juste par curiosité de savoir comment elle se débrouillerait et de quoi elle était capable en tant qu'agent du SHIELD. Mais bon, finalement, c'était aussi bien comme ça parce qu'elle s'était bien amusée à faire tourner l'homme en bourrique. Et puis ça lui faisait des fringues gratis, même si elle comptait bien rembourser plus tard cet emprunt. A présent au comptoir, un cocktail en main et une vue impeccable sur le sable où ils étaient quelques instants plus tôt, son compagnon d'infortune prit la parole. « Merci pour les fringues, mais j'ai l'air d'un con comme ça... » L'espionne l'observa. C'est vrai que ce n'était pas le style vestimentaire qui lui seyait le mieux. Mais franchement, ce n'était pas vraiment le sujet là... « Peut-être, mais il vaut mieux avoir l'air con que de se faire repérer par la Garde. » lui rappela-t-elle, gardant un œil sur l'endroit où ils s'étaient crashés. « Puis c'était qui ce type ? Il a fait quoi au juste ?  » demanda-t-il alors. Sans détourner les yeux de son objectif, la rouquine sirota tranquillement son Bloody Mary avant de répondre. « C'est plutôt moi qui lui ai fait quelque chose, sans mauvais jeu de mots. Disons que c'est grâce à lui qu'on peut boire ces savoureux cocktails. Et il pense aussi que vous êtes mon copain. » lâcha-t-elle sans s'émouvoir, trop occupée à observer les environs et à réagir au moindre signe de danger et ses réflexes d'espionne primant sur le reste. Déjà qu'elle s'était pris une décharge qui l'avait terrassée alors qu'elle avait essayé de s'enfuir à défaut de raisonner ses adversaires en surnombre, puis qu'elle s'était retrouvée en prison, elle n'avait aucune envie de se faire embraquer par la Garde. Et justement, quand on parlait du loup... « Regardez, ils sont là. » murmura-t-elle. « Mais faites-le discrètement. » jugea-t-elle utile de l'avertir. Et tout en parlant, la rousse mettait en relation les bribes de logique qu'elle percevait, comme le fait que la Garde avait pu détecter la faille. Mais savaient-ils que des personnes en étaient sortis ? Et à présent restait à savoir ce qu'ils allaient faire. Si jamais ils venaient par ici, peut-être que Nicholas et elle devraient s'inventer une histoire pour ne pas paraitre suspect ? L'espionne ne doutait pas de ses talents d'actrice et pourrait, en principe, facilement les berner. Mais en ce qui concernait Nicholas, elle en était bien moins sûre... « Au besoin, vous pensez que vous pourriez faire une autre tête que celle d'un type qui a envie de tuer tout le monde ? » demanda-t-elle, non sans se retenir de sourire. Et dire qu'ils étaient sensés être ensemble... S'il ne faisait pas un minimum d'effort, personne ne croirait jamais à cette histoire et ils n'auraient plus qu'à courir et à se planquer en attendant que des avis de recherche avec leur tête dessus soient diffusées sur toute l'île. Et ce n'était pas dans ses projets. Donc Nicholas allait devoir faire un petit effort. ©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Sam 17 Nov - 14:56

Retour vers le monde réel
Sérieusement du sable ?
Cette fois-ci je jetais un regard noir à la rousse, puis j'eu un léger grognement. Elle n'avait pas tord, d'ailleurs ce fut pour ça que je ne dis rien, par contre, je n'hésitais pas à montrer que cette situation était agaçante. Puis j'eu un soupire, cette femme était dans le même bateau que moi ... Alors je n'allais pas passer mes nerfs sur elle, surtout qu'en voyant ce bout de femme, je pouvais deviner qu'elle était comme Isaline, le genre de femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Pensant à Isaline, j'eu d'ailleurs un léger sourire, ce qui fit que je devais passer encore plus pour un con. Je ne pus m'empêcher de grogner contre le type, que l'agent du SHIELD venait de voir plus tôt. J'arquais un sourcil aux paroles de celle-ci, surtout sur "Et il pense aussi que vous êtes mon copain" ... Cette fois-ci je pris une gorgée de mon Bloody Mary, me demandant si je ne rêvais pas ... Ou le genre, un accident, je tombe dans le coma, et voilà tout ce qui passe dans ma tête. Restant à l’affût, je me raidis lorsque la rousse me dit que la garde rouge était présente ... Je fermais les yeux, prenant une profonde inspiration, je ne devais surtout pas déclencher mes pouvoirs... Je devais garder le contrôle... Seulement mes "pouvoirs" , semblaient aussi têtu que moi ... Colère, tristesse, stress ... Alors que la rouquine avait la garde à l'oeil, je regardé autour discrètement autour de moi ... Nous étions peu nombreux ... La garde pouvait aussi venir directement interroger les clients ... Je roulais des yeux aux prochaines paroles de la femme, mais j'affichais tout de même un sourire en coin.

-Ils connaissent déjà mon visage ... Ils peuvent venir interroger les clients en terrasse, donc nous, même si je tire une autre tronche, c'est foutu d'avance ... Le mieux ... Et d'attendre qu'ils s'éloignent, puis de partir dans le sens inverse

Je réfléchis ... Restant toujours à l’affût ... Puis lorsque la garde fut assez loin, je terminé mon Bloody Mary, avant d'offrir un clin d'oeil à la rousse.

-Bon, il est temps d'y aller, la baby sitteur va se demander ce qu'ont fabriquent

Dis-je avec un sourire, puis l'aidant à se relever, gardant un air bien gentleman. Je tendis la main à Natasha, pour lui faire comprendre que pour passer pour un couple, autant y aller jusqu'au bout. Les couples se donnent la main ? Bon je trouve ça con personnellement ... Mais c'était ça, ou se faire griller.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Retour vers le monde réel # Nicholas
◄ Madness. Madness is the only constant ►
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RS] [DVDRiP] Pokemon - Film 2bis - Le Retour de Mewtwo
» De retour a la maison avec toi (PV Riku) (Hentaï ) (terminer)

House of M :: VOL N°II :: RPS :: RPS ABANDONNÉS-
Sauter vers: