RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Wanna bewitch you all night | Jay
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Invité
Invité
avatar



Mar 22 Jan - 13:43
★ Wanna bewitch you all night ★
Vanessa CarlysleJay Helsbury


La journée avait été longue, pas spécialement pesante, mais d'une longueur interminable. C'était sans doute dû au fait qu'on était vendredi et que Vanessa avait prévu de sortir ce soir. Le temps lui semblait passer au ralenti, chaque seconde tombant lentement, faisant bouger la trotteuse de sa montre comme un escargot. Mais peu à peu, seconde après seconde, la fin de la journée vint et à peine la journée avait atteint dix-sept heures que la jeune femme avait fichu le camp de son bureau et se dirigeait dans les couloirs vers la sortie. Il ne fallut pas bien longtemps à la belle pour rejoindre le parking et prendre le bus jusque chez elle. Mais c'était là, dans son appartement, que les choses sérieuses commençaient !

Prendre une douche et manger un morceau, ça, c'était ce qu'il y avait de plus facile. Le plus dur était de choisir une tenue. A dix-heures, Nessa était devant son miroir, seulement vêtue de sous-vêtements bleu nuit en dentelle et soie, un ensemble remarquablement affriolant qu'elle gardait pour les soirs comme ceux-là : les soirs où elle ne voulait pas repartir seule du bar où elle irait boire. Choisir la bonne tenue était des plus importants avec ce genre d'objectif, elle en était bien consciente, même si elle avait gagné de la confiance en elle depuis son adolescence et qu'elle s'avouait volontiers être mignonne. Elle finit par opter pour une jupe tulipe assez courte, avec un top échancré, le tout d'une couleur noire profonde mais agrémenté de petites paillettes brillantes dans le tissu. Rien d'extravagant, mais le tout lui allait très bien et mettait en valeur ses jolies formes de femme mûre.

Prendre le bus pour aller dans le centre-ville d'Hammer Bay n'était pas ce qu'il y avait de plus court, certes, mais ça lui évitait de croiser des gens du bureau dans les bars et boites d'Emmann tout en lui permettant de ne pas avoir de voiture à laisser dans un parking. Les deux étant plutôt des avantages, elle prit donc le bus et n'arriva pas en centre-ville avant un petit moment. Peu importait, il était l'heure de sortir s'amuser et rien n'aurait pu l'empêcher de le faire. Elle entra dans un bar qu'elle connaissait bien, elle y allait régulièrement quand elle avait envie de passer une bonne soirée sans prise de tête. Il était encore plutôt calme, normal, ce n'était quand même que le début de la soirée, bientôt il y aurait sûrement un groupe qui jouerait et mettrait une bonne ambiance. Pour l'heure, Vanessa alla se mettre au bar, attendant d'attirer l'attention du barman pour pouvoir commander son premier verre de la soirée.
(c) noctae
Revenir en haut Aller en bas
Jay Helsbury
Extraterrestre
Jay Helsbury


https://houseofm.forumactif.org/t3432-jay-helsbury https://houseofm.forumactif.org/t2017-jay-helsbury
More about you : Wanna bewitch you all night | Jay HVgbnY

Jay est un libertin. Ce n'est pas quelqu'un qui se prend la tête. Il fait ce qu'il veux, quand il le veux. Pas de restriction. Pas de jalousie. C'est vraiment quelqu'un de libéré et de franc. Dragueur dans l'âme, si une femme ou un homme lui plait, il essayera de la(ou le) séduire. Comme vous l'avez compris, Jay est un jeune homme qui n'aime pas se mettre de barrière. Son objectif est de s'éclater, de profiter de la vie à fond. Quitte à faire des conneries.

Artiste, il aime autant son métier que jouer avec ses frères sur scène. D'ailleurs, il adore ces derniers. Bien qu'avec son ainé, Ryan qu'il a toujours vu comme un modèle, ils passent beaucoup de temps à charrier Wylan. Il ferait tout pour eux. Et il peux se montrer très loyal en amitié.
Pouvoirs : Tout comme ses frères, Jay n'est ni un mutant, ni un humain modifié. Il possède juste les capacités d'un extraterrestre. C'est à dire qu'il a développé une plus grande résistance au force de l'espace.
Emergence :
Wanna bewitch you all night | Jay Fonddr114 / 54 / 5Wanna bewitch you all night | Jay Fonddr11
Maitrise :
Wanna bewitch you all night | Jay Fonddr110 / 50 / 5Wanna bewitch you all night | Jay Fonddr11
Messages : 632
DCs : Keith - Malik - Kwan - Tao - Artémia - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun - Sin - Daeho

Lun 18 Fév - 10:13


Wanna bewitch you all night


Ft Vanessa
Ces derniers temps, on ne peut pas dire que tu sois en très grande forme. Tes cauchemars concernant Ryan deviennent à chaque seconde plus intense et tu manque de plus en plus de sommeil. Oui, ces foutus cauchemars te réveillent la nuit en sueur et tu es même obligé d’augmenter ta dose de joint quotidien pour parvenir à te calmer un peu. Cela t’énerve, t’irrite, t’agace. Tu n’arrive plus vraiment à te détendre. Tu reste alors éveillé la plupart du temps et tu peins, tu extériorise ce qui te ronge intérieurement.

Ouai, qu’on se le dise. Tu ne supporte pas de voir ton grand con de frangin foudroyé par la mort. Tu as beau essayer de te convaincre qu’il va bien. Qu’il est vivant, près de toi. Tu n’arrive pas à oublier ces images et tu te te tends. Tu serre la mâchoire, les poings. Tu mets de la couleur à tes sentiments et tes œuvres deviennent à chaque seconde de plus en plus sombre. Tu ne supporte tellement pas ce rêve. Ce cauchemars flou qui te semble si réel et si palpable. Tu ne supporte pas la possibilité que Ryan t’abandonne, te quitte, disparaît et cela fait naître dans ta gorge, une boule d’angoisse que tu arrive difficilement à avaler.

Alors tu peins. Tu passe tes nuits sur tes tableaux. Par moment, tu t’octroies cependant des instants de plaisir comme cette nuit délicieuse passée en compagnie d’une jeune femme, que tu as rencontré au détour d’un bar. Malgré tout, tu restes toi-même. Tu cherches du réconfort dans le plaisir de la chair et de la luxure. Tu continue à envoyer des messages à Lena qui te manque tellement dans ces heures les plus hésitants de ta vie. Cela te rassure, te fait sourire. Par ailleurs, tu t’es confié à elle et c’est elle qui t’a demandé de sortir aujourd’hui. Histoire de te vider un peu la tête. Elle a raison. Tu en as vraiment besoin cela dit et si tu ne veux pas péter un câble, tu as tout intérêt à lâcher du leste. Tu pianotes donc sur ton portable un :
“T’as raison ma grognasse. Je vais aller m’éclater un peu tiens. Tu me manque ma connasse. J’espère que tout se passe bien pour toi. Je t'appellerai demain matin.”

Avant de mettre ton portable sur silencieux non sans hésiter, encore, à envoyer un unième sms à ton frangin.
- Ouai. Non. Je le ferai chier plus tard au pire.

Une heure après, te voilà au Jarvis. Bien que les propriétaires ont changé depuis un moment déjà, tu retrouve l’euphorie que tu apprécie tant à cet endroit. Ici, tu te sens comme chez toi. Au fil de la soirée, ton sourire s’élargit et tu te laisse embrumé par l’alcool, la danse, la musique qui repose quelque peu ton esprit tiraillé. Tu danse. Oui, tu danse et tu fais même un collé serré avec un gars et une fille qui ne semblent pas insensible à ton charme. Tu prends même leur numéro de portable en te promettant de les appeler plus tard pour une nuit, disons, assez torride. Un clin d’oeil empli de sous-entendus et voilà qu’un rictus charmeur suivi d’un rire taquin traverse la barrière de tes lèvres. Tu te défi de leurs corps brûlants pour aller commander un autre verre. Tes pas sont légèrement titubant mais tu n’es pas encore assez bourré pour qu’un voile traverse tes yeux brillants. En chemin, tu salue quelques amis. Tu fais la bise par-ci par là et tu lève la main lorsque tu croise le regard du barman, attirant ainsi son attention.
- Yep beau gosse ! Un Whisky s’il te plait.

Tu ne t’attends pas vraiment à faire une nouvelle rencontre au cours de cette soirée. Ce fut seulement quand tes iris glissent et se posent sur la jeune demoiselle tout à côtés que tes paupières s’agrandissent, se plissent, deviennent fébriles tandis que tu la mate sans aucune pudeur. Une silhouette parfaite. Des courbes à en faire frissonner plus d’un. Des cheveux blonds qui lui tombent sur les épaules. Beauté sauvage et hypnotisant qui ne te laisse pas indifférent. Tu n’hésite pas une seule seconde pour l’aborder. Car ce n’est pas ton genre. Un sourire séducteur et te voilà à tenter une approche. Subtile, fidèle à toi même tandis que tu t’adosse légèrement au comptoir, portant tes prunelles aux siennes pour mieux capter ses iris.
- Vous êtes venue seule? Je peux vous tenir compagnie si vous le désirez.

Ton mielleux derrière ton visage d’ange, tentateur à souhait. L’approcher sans paraître non plus trop insistant. Tout en l’analysant sous toutes ses formes, tu remarques qu’aucun verre n’est posé devant elle. Tu profites alors de ce détail insignifiant pour poursuivre, lui adressant un clin d’oeil complice :
- Je vois qu’on ne vous a pas encore servi. Qu’est-ce qui vous ferait plaisir? C’est moi qui paye.
Ⓒayaraven
Revenir en haut Aller en bas
Wanna bewitch you all night | Jay
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL N°II :: RPS :: RPS ABANDONNÉS-
Sauter vers: