RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Meeting you a second time | Marc
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Ann Pembroke
Mutant
Ann Pembroke


https://houseofm.forumactif.org/t1191-ann-pembroke-by-daily-proof-you-shall-me-find-to-be-to-you-both-loving-and-kind https://houseofm.forumactif.org/t1172-the-headless-queen
More about you : Meeting you a second time | Marc Tumblr_ojsnxyFX1i1vueirco1_400

Codename : The Headless Queen
Pouvoirs : Dôtée d'un pouvoir de régénération lui permettant de guérir de toute blessure, Ann est également immortelle.
Emergence :
Meeting you a second time | Marc Fonddr115 / 55 / 5Meeting you a second time | Marc Fonddr11
Maitrise :
Meeting you a second time | Marc Fonddr115 / 55 / 5Meeting you a second time | Marc Fonddr11
Messages : 367
DCs : April . Harry . Gemma . Samira . Noah . Abigail . Nebula . Jodie

Mer 30 Jan - 17:28




Meeting you a second time
Marc Bowman & Ann Pembroke



☾☾ Il était étrange de se souvenir d'une existence oubliée. D'une existence longue de plusieurs siècles. Ann avait recouvert sa mémoire mais elle avait encore cette impression de découvrir une vie qui n'était pas la sienne. Une vie oubliée depuis bien trop longtemps pour se la réaproprier pleinement. Il lui faudrait du temps. Du temps pour accepter qu'elle avait été reine, que l'homme qu'elle avait aimé passionnément l'avait faite décapiter, que la vie de sa première fille était contée dans les livres d'histoires, qu'elle avait refondé une famille qu'elle avait vue lentement s'éteindre et que, au dernier siècle de sa vie, elle avait mis au monde trois enfants. Enfants qu'elle avait abandonné.

Elle se surprenait à haïr certains choix de cette Anne. Trouvant peut-être la chose plus facile quand elle s'en dissociait, refusant d'accepter qu'elle était la même personne aujourd'hui. Pourtant, c'était le cas. Elle devait le reconnaître. La même personne, juste une mémoire défaillante.

La fille, elle l'avait croisé à plusieurs reprises. Cette garde rouge avec laquelle elle s'était battue plusieurs fois, la même qui, elle s'en souvenait à présent, lui avait un jour tiré une balle en pleine tête. Shaw. Pour s'être renseignée, Ann savait que la garde avait quitté Genosha à présent. Elle en ignorait la raison, mais peut-être était-ce pour le mieux. Maintenant qu'elle avait conscience du sang qui les unissait, l'ancienne agent du SHIELD n'aurait eu la force de combattre Erica à nouveau.

Quand était-il de ses fils? Ou plutôt, ces hommes dont elle avait un jour accouché. Abandonnés pour leur sécurité, Ann s'était longtemps demandé ce qu'il serait advenu si les garder auprès d'elle n'avait pas représenté un danger pour leurs vies. Elle n'avait pas eu le choix, elle devait donc cesser de se poser la question. Mais, comme pour Erica, la reine déchue les avait observé de loin, après avoir retrouvé leur trace. Ainsi, Ann se souvenait à présent des informations qu'elle avait sur eux : leur enfance, leur nouveau nom de famille, leur apparence et les pouvoirs qu'ils avaient hérité de leur père, ce sorcier malintentionné. C'est ce qui la mit sur une piste lorsqu'on rappela les étranges illusions dont plusieurs d'entre eux avaient été les victimes. Et si Ann ne se trompait pas, elle n'était pas la seule Boleyn à avoir eu affaire à des zombies.

Elle avait trouvé un prétexte pour se rendre à Fenyick, quartier où se trouvait le QG d'Hydra, seule. Elle prenait un risque, elle le savait. Et même si elle n'était pas encore sûre de ce qu'elle allait faire ou ne pas faire, elle était déterminée à voir Marc, le premier des jumeaux. Elle ignorait quel était son rôle au sein d'Hydra, mais d'après les informations qu'elle avait récolté, il était haut placé. Elle n'était pas étonnée. La vraie surprise aurait été qu'il soit devenu un père de famille exemplaire effectuant le job de comptable et sortant le chien tous les matins avant de partir travailler. Là, ça aurait été vraiment surprenant.

Quoi qu'il en soit, Ann avait fini par poser son regard sur Marc Bowman, ce fils inconnu. Alors qu'elle l'observait discrètement, elle ne pouvait s'empêcher de repenser à cette nuit où elle avait accouché de lui et de son frère, la tristesse ne l'ayant quitté à aucun instant. Tristesse dûe à ce moment stressant qu'est l'accouchement, l'ancienne reine ayant toujours eut peur de découvrir un enfant mort-né. Mais, surtout, la tristesse de devoir se séparer de ces enfants qui ne seraient jamais plus les siens. Ils l'avaient été pour quelques heures puis on les lui avait enlevé pour les mettre en sécurité.

A présent, Ann avait du mal à croire que cet homme qu'elle observait, avait un jour été ce premier jumeau qu'elle avait tenu dans ses bras. Et peut-être s'était-elle trop laisser submerger par la nostalgie lorsque le regard de Marc croisa le sien et qu'elle n'eut le temps de disparaître. Se faire repérer aussi facilement pour une espionne maintenant à la tête de la Résistance, c'était une grosse blague. Elle se retint de jurer et sans trop savoir pourquoi, fit entendre à Marc d'un mouvement de tête, de la suivre. Elle s'engagea dans une ruelle, sans trop savoir s'il la suivrait ou non. S'il viendrait seul ou s'il enverrait simplement des agents d'Hydra s'en prendre à elle. Dans tous les cas, elle s'était fourrée dans une belle merde. Cependant, et à sa surprise, elle le vit arriver.

- Si je ne me trompe pas, il semblerait que tu sois doué pour combattre les zombies.

Pourquoi faire des présentations? Il devait parfaitement savoir qui elle était grâce à la persécution de la Garde Rouge. Alors, elle n'avait pas perdu de temps. Maintenant qu'il l'avait découvert, lui ôtant le choix de venir à sa rencontre ou non, autant faire ce pourquoi elle était venu. Découvrir si, oui ou non, c'était bien lui qui avait montré à tous ses pouvoirs surnaturels.


CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Marc Bowman
Sorcier
Marc Bowman


https://houseofm.forumactif.org/t3442-marc-i-m-not-scared-of-the-dark https://houseofm.forumactif.org/t1365-i-like-my-tea-how-i-like-wo
More about you : Meeting you a second time | Marc Tumblr_onbe0cOPBN1rvh3u3o2_250
Codename : Pride
Pouvoirs : Manipulation des ténèbres ► Marc possède la capacité de manipuler à sa guise les ombres. Il faut cependant que ces dernières soient présentes. Dans une pièce intégralement noire, son pouvoir ne lui servira à rien.
En plus de les manipuler, il peut également s'en servir pour guérir certaines blessures et recharger son énergie. C'est une capacité passive et elle ne sera jamais aussi efficace qu'un vrai repos.

Magie ► Marc est un sorcier, ce qui le rend donc logiquement capable de maîtriser la magie. Il est capable de lancer certains sorts après les avoir appris - et non naturellement comme avec sa maîtrise des ombres. Il peut également détecter les autres sorciers et reconnaître une empreinte magique s'il y a déjà été confrontée.

Emergence :
Meeting you a second time | Marc Fonddr115 / 55 / 5Meeting you a second time | Marc Fonddr11
Maitrise :
Meeting you a second time | Marc Fonddr115 / 55 / 5Meeting you a second time | Marc Fonddr11
Messages : 629
DCs : Gabriel, Sean, Lorna, Lucy, Jess Jones, Scylla & Ben

Dim 3 Fév - 21:12

Meeting you a second time
I don't wanna change the world
I just wanna leave it colder
Light the fuse and burn it up
Take the path that leads to nowhere
Le téléphone collé à l’oreille, une main dans la poche de sa veste, il fait les cent pas en ne répondant que des « Hm. » ou des « Oui.» Il n’est pas particulièrement bavard parce qu’à l’autre bout du fil, c’est madame Bowman en personne qui a décidé que c’était le bon moment pour lui téléphoner et donner des nouvelles de Mercy. Comme si Marc et sa fille ne se parlaient pas régulièrement. Comme s’ils ne se voyaient pas régulièrement, voire quasi chaque semaine. Au fond de lui, il sait très bien pourquoi elle appelle. Depuis qu’ils se reparlent - ou plus exactement depuis que Marc a arrêté de bouder - elle espère renouer avec lui. Sauf que ce n’est pas ce qu’on pourrait appeler le bon moment. Il écoute d’une oreille distraite, feignant d’être intéressé par une conversation dont il espère se débarrasser au plus vite. Sa mère, à l’autre bout du fil, lui vante les progrès que Mercy fait au lycée. Elle ne tarit pas d’éloge sur sa petite fille, ni sur son talent pour l’art. Ce qu’elle déplore en revanche - et Marc lève les yeux au ciel - c’est sa façon de ne pas tenir sa langue. Il se prépare à recevoir le reproche même pas dissimulé qui ne se fait pas attendre. Comme son père. Bah tiens. Il l’attendait, celle-là. Avant qu’il ne dise quelque chose qu’il regrette, Marc reprend la parole. « Je suis content de te parler mais faut que je te laisse, je dois retourner travailler.» Il ne fait même pas l’effort de paraître désolé. Ou même enjoué. Et sans même laisser le temps à sa mère de protester, il met fin à la communication, appuyant sur le bouton d’un geste presque rageur. Un soupir s’échappe de ses lèvres alors qu’il roule des yeux une nouvelle fois, glissant son téléphone dans la poche arrière de sa veste. C’est qu’elle a le don.

Il retourne contre sa voiture, les mains dans les poches. Techniquement, il n’a pas menti. Il est presque en train de travailler. Il attend des informations importante qu’on doit lui remettre en main propre. Depuis qu’il se charge de Laura, il recherche activement le nom des gardes qui ont mis la jeune femme dans un état catastrophique. Leur nom, leur adresse, toutes les informations pouvant s’avérer utile pour lui. Des moyens de pression potentiels. Il ne néglige rien. Il a déjà tué un garde, quelques mois de ça et ça ne le dérange pas de recommencer. Sa haine pour eux a redoublé depuis la mort de Sarah Kinney et le jour où il est allé chercher sa fille, Laura, dans cette prison sordide. Sa récente promotion en tant que tête de l’Hydre a l’avantage de lui donner plus de moyen qu’il n’en avait avant. Le plus magnifique, c’est qu’il n’a pas besoin de le dire. Il est passé de mec lambda qui bossait pour Hydra en freelance pour gagner de l’argent à une position suffisament haute dans la hiérarchie pour ne plus avoir à prouver à qui que ce soit qu’il ne plaisante jamais. En un sens, cela l’arrange, de ne pas avoir besoin de préciser son rang. Il ne s’y est toujours pas habitué. Il ne comprend même pas comment il en est arrivé là. C’est Denvers, un matin, qui lui a demandé de se pointer dans son bureau et qui lui a annoncé comme ça, que désormais, ses nouveaux quartiers professionnels se trouveraient au bout de ce couloir.  

Il regarde l’heure, avec une certaine impatience. Il aimerait que son contact se magne. Une preuve de plus qu’il n’est toujours pas habitué à son nouveau rang, car il s’est rendu de lui-même au lieu de rendez-vous au lieu d’envoyer quelqu’un. Les habitudes ont la vie dure, dit-on. Il serre les mâchoires, fait craquer sa nuque et tient son impatience en laisse. Y’a intérêt à ce que ne soit pas quelque chose qu’il sait déjà. Car il y a quelque chose dans l’air qui le dérange. Cette sensation désagréable qu’il est observé. Il regarde autour de lui, pour la énième fois depuis qu’il a raccroché. Il ignore d’où vient cette impression mais il n’est pas serein.  Et il en faut relativement beaucoup pour le mettre mal à l’aise, avec tout ce qu’il a vu et vécu au cours de ses trente-quatre années d’existence. Il se mord l’intérieur de la joue en se replaçant. Par acquis de conscience, il regarde une nouvelle fois autour de lui. Son regard accroche les contours d’une silhouette, tapie près d’un mur. Marc se fige et fronce les sourcils. Une silhouette féminine. En penchant la tête sur le côté, il s’aperçoit que ce visage est loin de lui être inconnu. Même en vivant totalement à l’écart de ce qu’il se passe sur ce tas de cailloux, il n’a pas pu passer à côté de ça. Ce visage, c’est celui de la Resistance. Elle est sur tous les avis de recherche. Décrite comme une opposante politique sérieuse, une émergée dangereuse et une terroriste. Cette dernière appelation n’est bien entendu qu’une question de point de vue. Ce visage, donc, c’est celui d’Ann Pembroke, qui est en train de se reculer et de l’inviter à la suivre. Alors qu’elle disparait de son champ de vision, Marc reste un instant immobile. Est-ce que c’est bien ce qu’il pense ? Est-ce qu’elle vient réellement de lui faire signe ? L’hésitation se lit sur ses traits. C’est peut-être un piège pour ce qu’il en sait. On l’avait prévenu, lorsqu’il avait pris ses nouvelles fonctions. Tête de l’Hydre, ça veut également dire cible.

Mais sa curiosité est bien trop titillée pour que la prudence ne le fasse rester sagement près de sa voiture. Il se demande bien ce que la leader de la Résistance lui veut. S’il n’y va pas, il ne le saura jamais. Il s’écarte du véhicule et prend la même direction qu’elle, dans une ruelle. A chaque pas qu’il fait, il a l’impression qu’il va le regretter. Et depuis sa mésaventure avec Simon, il évite les ruelles sombres sans un minimum de préparation. Au moins, il est sobre, cette fois. Il la cherche du regard avant de la trouver et de s’avancer dans sa direction avec une nonchalance calculée. Ses yeux balaient rapidement les lieux pour qu’il s’assure qu’ils ne sont que deux. Ou du moins, ils ont l’air d’être deux. Marc n’est toujours pas serein mais il est trop curieux pour son propre bien. Et alors qu’il arrive à sa hauteur, la question de la brune le prend de court. Si bien qu’il a un réel instant de flottement où il bat des paupières en cherchant ce qu’elle veut dire par là. Des zombies ? Où ç… AH. Les zombies. Les putain de zombies qu’il a affronté avec des gens qu’il ne connaissait ni d’Eve ni d’Adam. Et où il avait fait preuve d’une extrême discrétion en montrant ses pouvoirs à tous. Bien sûr. Quel demeuré il fait des fois. Il comprend ce qu’elle lui veut maintenant. Il se met à rire, sortant son étui de cigarette de la poche de sa veste. « Je t’arrête tout de suite. » Il porte un tube de nicotine à sa lèvre. « Si c’est pour que je rejoigne votre bande de guignols dans la jungle, c’est non. Pas la peine de tenter de me convaincre que votre cause est juste, j’en ai rien à foutre. » Non mais puis quoi encore ? Il a d’autres chats à fouetter. Il allume sa cigarette, expire la fumée et porte à nouveau son regard sur Ann.  « Cette histoire de zombie, je l’avais carrément oubliée, à vrai dire.  Mais t’es pas venue jusqu’ici pour ça, n’est-ce pas ? » Il y a autre chose. Marc n’arrive pas à mettre le doigt dessus, mais il sait que ce n’est pas la seule raison de sa présence.

___

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ann Pembroke
Mutant
Ann Pembroke


https://houseofm.forumactif.org/t1191-ann-pembroke-by-daily-proof-you-shall-me-find-to-be-to-you-both-loving-and-kind https://houseofm.forumactif.org/t1172-the-headless-queen
More about you : Meeting you a second time | Marc Tumblr_ojsnxyFX1i1vueirco1_400

Codename : The Headless Queen
Pouvoirs : Dôtée d'un pouvoir de régénération lui permettant de guérir de toute blessure, Ann est également immortelle.
Emergence :
Meeting you a second time | Marc Fonddr115 / 55 / 5Meeting you a second time | Marc Fonddr11
Maitrise :
Meeting you a second time | Marc Fonddr115 / 55 / 5Meeting you a second time | Marc Fonddr11
Messages : 367
DCs : April . Harry . Gemma . Samira . Noah . Abigail . Nebula . Jodie

Sam 2 Mar - 17:29




Meeting you a second time
Marc Bowman & Ann Pembroke



☾☾ Marc ressemblait à son père, cela fut une des premières pensées qu'Ann eu lorsque ce fils biologique s'était approché, lui faisant face désormais. Oui, il ressemblait à cet homme à qui elle s'était donné par le passé. Une nuit avait suffi pour qu'il la mette enceinte, malgré les précautions qu'elle avait prise. Maintenant qu'elle avait retrouvé ses souvenirs, Ann se demandait comment elle avait pu seulement être attiré par cet homme qui s'était avéré être un monstre, ne voulant que du mal pour sa progéniture. Un homme qui l'avait forcé à faire un énorme sacrifice, abandonner ses enfants, pour leur permettre de vivre. Abandon qui avait provoqué un deuxième, des années plus tard, plongeant la brune dans un infini regret et une culpabilité insoutenable. Oui, Marc ressemblait à son père. Fort heureusement pour lui, ce n'était pas la même personne. Malheureusement, on ne pouvait dire qu'il était quelqu'un de bien meilleur. Sans aucun doute l'héritage du paternel. C'est pourquoi Ann ne put s'empêcher de rire lorsqu'elle entendit la réponse de l'homme qui lui faisait face. Elle ne cacha pas son amusement alors qu'elle répliquait :

- Toi dans la Résistance? Dieu merci, non! Tu n'aiderais en rien notre cause.

Inutile de cacher ce qu'elle pensait et il partageait probablement le même avis sur la question. Marc était plutôt le genre d'homme qu'il fallait tenir éloigné de la Résistance. Ses propres intérêts passeraient toujours au dessus et Ann douta qu'il soit particulièrement doué à suivre les ordres. De plus, son affiliation à Hydra, son poste haut placé même, suffisaient à mettre une croix sur sa candidature.

- Quand on m'a raconté ce qu'il s'est passé de ton côté de l'illusion, de ce que tu étais capable de faire, j'ai rapidement porté mes doutes sur toi. Personne n'arrivait à les confirmer, cependant. C'est pour cela que je suis ici aujourd'hui.

Ann aurait pu se montrer prudente. Prétendre qu'elle l'avait reconnu grâce à une description physique, par exemple. Cependant, elle avait préféré dire la vérité. Elle l'avait reconnu grâce à ses pouvoirs. La question qu'il allait se poser, s'il avait capté les indices dissimulés dans sa réponse, était : comment savait-elle? L'observait-t-elle depuis longtemps ou la réponse était bien plus compliquée encore? Aussi, comme il le faisait remarquer, elle s'était déplacée pour le voir de ses propres yeux. Pas sûre qu'elle aurait fait de même avec chaque émergé dont elle entendait parler. Lui donnerait-elle des explications? Elle l'ignorait encore. Elle n'avait pas même prévu de lui adresser la parole. Maintenant qu'il était en face d'elle et que la discussion avait été lancé, cela changeait les choses. Pouvait-elle seulement se permettre de lui révéler ce secret? Le voulait-elle? Oui et non. Elle ne voulait pas le perturber et celui ne lui permettrait pas de réparer le passé. Elle n'était pas sa mère, elle ne l'avait pas éduqué. Elle l'avait juste porté dans son ventre pendant neuf mois. Alors, peut-être vaudrait-il mieux pour elle de s'en aller tout de suite. De clôre la conversation. Mais, bien sûr, elle n'en avait pas envie. Quelque chose la retenait. La nostalgie peut-être. Ce qui aurait pu être.

- Te souviens-tu?

Pour certains, cette question était vague, étrange. Se souvenir de quoi? De qui? Pour d'autres, cela avait une toute autre signification. Cela ramenait à une toute autre vie. Des souvenirs qui se libéraient, petit à petit, du plus profond de notre esprit. Marc n'avait jamais connu la vérité mais se souvenait-il de l'homme qu'il avait été?

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Marc Bowman
Sorcier
Marc Bowman


https://houseofm.forumactif.org/t3442-marc-i-m-not-scared-of-the-dark https://houseofm.forumactif.org/t1365-i-like-my-tea-how-i-like-wo
More about you : Meeting you a second time | Marc Tumblr_onbe0cOPBN1rvh3u3o2_250
Codename : Pride
Pouvoirs : Manipulation des ténèbres ► Marc possède la capacité de manipuler à sa guise les ombres. Il faut cependant que ces dernières soient présentes. Dans une pièce intégralement noire, son pouvoir ne lui servira à rien.
En plus de les manipuler, il peut également s'en servir pour guérir certaines blessures et recharger son énergie. C'est une capacité passive et elle ne sera jamais aussi efficace qu'un vrai repos.

Magie ► Marc est un sorcier, ce qui le rend donc logiquement capable de maîtriser la magie. Il est capable de lancer certains sorts après les avoir appris - et non naturellement comme avec sa maîtrise des ombres. Il peut également détecter les autres sorciers et reconnaître une empreinte magique s'il y a déjà été confrontée.

Emergence :
Meeting you a second time | Marc Fonddr115 / 55 / 5Meeting you a second time | Marc Fonddr11
Maitrise :
Meeting you a second time | Marc Fonddr115 / 55 / 5Meeting you a second time | Marc Fonddr11
Messages : 629
DCs : Gabriel, Sean, Lorna, Lucy, Jess Jones, Scylla & Ben

Mer 13 Mar - 19:56

Meeting you a second time
I don't wanna change the world
I just wanna leave it colder
Light the fuse and burn it up
Take the path that leads to nowhere
La réponse a au moins le mérite d’être clair. Loin de se vexer, Marc affiche un petit sourire amusé devant la réponse d’Ann. A dire vrai, ça le rassure, quelque part. Il ne se vexe pas, loin de là. Il se contente de sourire, de croiser les bras et de tendre l’oreille avec tout l’attention dont il est capable. Il est toujours curieux, parce que ce n’est pas tous les jours que la personne la plus recherchée de l’île vous aborde. Même s’il est question de cette histoire avec les zombies. Là où il a écopé d’une jolie morsure qui l’a mise sur les dents et rendu plus exécrable que jamais. Comme une bonne grippe, mais en pire. Il ne souhaite pas particulièrement se rappeler de cet instant, surtout que même pour lui, entraîné dans des histoires qui le dépasse de loin, les zombies sont quelque chose de dur à avaler. Des sorciers, des dieux et tout le foutoir autour, passe encore. Mais des morts qui reviennent à la vie et qui veulent manger de la chair fraîche ? Non. Pas moyen. C’est assez ironique venant de quelqu’un qui est véritablement mort quelques instants et qui, sans un sacrifice impliquant une essence divine, le serait resté. Mais la vie de Marc est pleine d’ironie, donc une de plus, une de moins, ça change quoi, au fond ? Il hausse les épaules d’un air nonchalant en guise de réponse. « Tu veux que je te confirme si je sais dresser des murs d’ombre ? Peut-être bien. » Le regard de Marc se perd autour d’eux. Même s’il affiche son éternel air de celui qui s’en fiche, il ne s’en fiche pas. On ne sait jamais qui peut les entendre. Et Marc n’a pas très envie de voir les autres crevards en rouge toquer à sa porte pour lui demander des comptes. Mais parce que c’est la chef de la Résistance en personne qui lui demande, il lui fourni une réponse alambiquée. C’est à elle de décider de ce qu’elle veut faire avec cette information. Sa curiosité est toujours en train de le titiller, cependant. Si elle n’est pas venue le voir pour lui demander de rejoindre la résistance - dieu merci, ce n’est pas le cas - pourquoi l’interroge-t-elle sur ses pouvoirs ? En quoi ça la concerne ? Il se racle la gorge après son examen visuel des lieux. « Mais la question qui me travaille, cependant, c’est...» Il revient sur elle, plantant ses yeux dans les siens. « Qu’est-ce que ça peut te faire ? » Toute trace d’amusement, de défi ou d’émotions qui pouvant le caractériser se met à disparaît au profit d’une franche curiosité.

Il s’écarte d’un pas, fronçant les sourcils. « En quoi ce que je peux… pourrais potentiellement faire te regarde, vu que tu n’es pas là pour me demander de rejoindre ton truc de rebelle, là ? » S’il y a bien une chose que Marc déteste, c’est d’ignorer les réponses à ses questions. Cela a par moment le don de le rendre dingue, surtout que ses questions le concernent, lui. Le calme apparent de la nuit qui les entoure est témoin de cet échange particulier. Il y a quelque chose dans le regard de cette femme qui l’interpelle, qui l’oblige à rester en retrait. Quelque chose qu’il ne parvient pas à expliquer, à identifier. A sa question, il fronce de plus belle les sourcils. Ses épaules se tendent. Se souvenir… Se souvenir de quoi ? S’il l’avait croisé dans une autre vie, il s’en souviendrait. S’il avait croisé dans cette vie-là, il s’en rappellerait aussi. « Je dois me souvenir de quelque chose en particulier ?» Il se targue d’un autre sourire, moins amusé, moins assuré. Il est en proie au doute. Mis dans une position qui l’oblige à se poser des question. S’il ne se souvient pas d’elle, ça veut dire qu’il ne l’a jamais rencontré. Et si elle le sait, alors… Alors sa question n’est peut-être pas s’il se souvient d’elle mais dans un sens plus large. S’il a retrouvé tous ses souvenirs, s’il est bel et bien un émergé. S’il se souvient de sa vie d’avant, pour son plus grand malheur. Et… « Oui.» La réponse franchit ses lèvres. Nette. Claire. Sans les artifices et les grands mots dont il use d’habitude. « Je me souviens d’avant.» Il hausse doucement les épaules. « Je suis… l’un des vôtres. Je sais que cette vie n’est pas réelle et j’ai des putain de pouvoirs magiques. Joyeux, hein ? Mais je réitère ma question, en quoi ça t’intéresse ? » Il se sent de plus en plus acculé. Quelque chose ne va pas. Il ne sait pas ce que c’est, mais c’est anormal. Ça se dégage de cette femme et ça l’atteint. D’une façon qu’il n’arrive pas à décrire. Comme si elle était une clé pour déchiffrer une énigme, rassembler les pièces d’un puzzle. « On ne s’est jamais rencontré avant aujourd’hui, hein ? » Son hésitation est de plus en plus forte, si bien qu’il n’a pas le moindre contrôle dessus. Ses émotions transpercent le masque qu’il a enfilé naturellement, se dessinent sur ses traits et sont visibles pour n’importe qui. Une mise à nu qui ne lui plaît absolument pas. Et il a bien l’impression qu’il n’est pas au bout de ses surprises.


___

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ann Pembroke
Mutant
Ann Pembroke


https://houseofm.forumactif.org/t1191-ann-pembroke-by-daily-proof-you-shall-me-find-to-be-to-you-both-loving-and-kind https://houseofm.forumactif.org/t1172-the-headless-queen
More about you : Meeting you a second time | Marc Tumblr_ojsnxyFX1i1vueirco1_400

Codename : The Headless Queen
Pouvoirs : Dôtée d'un pouvoir de régénération lui permettant de guérir de toute blessure, Ann est également immortelle.
Emergence :
Meeting you a second time | Marc Fonddr115 / 55 / 5Meeting you a second time | Marc Fonddr11
Maitrise :
Meeting you a second time | Marc Fonddr115 / 55 / 5Meeting you a second time | Marc Fonddr11
Messages : 367
DCs : April . Harry . Gemma . Samira . Noah . Abigail . Nebula . Jodie

Lun 22 Avr - 16:33




Meeting you a second time
Marc Bowman & Ann Pembroke



☾☾ Non. Elle n'avait pas besoin de confirmation à propos de ces ombres. Elle le savait déjà. Elle savait ce dont il était capable. Du moins en partie. Elle avait essayé de les oublier, lui et Aidan. Mais des enfants qu'on avait porté neuf mois dans son ventre n'étaient pas facile à effacer d'une mémoire. Quand bien même cela n'avait représenté qu'un court instant dans sa longue et éternelle vie. Ainsi, comme elle l'avait fait pour Erica, Ann avait observé de loin. Ne pouvant s'empêcher de s'intéresser à deux vies qui auraient pu être liées à la sienne si les choses s'étaient déroulées autrement. Malheureusement, il n'y avait que les liens du sang, désormais. Le reste, elle en était étrangère. De ces observations, elle avait pu apprendre certaines choses, comme leurs pouvoirs. Alors, non. Elle n'avait pas besoin de confirmation. Lui, en revanche, ce dont il avait besoin, c'était une réponse à sa question. Qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire si elle n'était pas là pour le recruter? Une question à laquelle Ann s'était attendue mais avait espéré ne pas avoir à répondre. Plus que jamais, elle se rendait compte qu'ils approchaient lentement de la vérité. Voulait-elle seulement qu'il le sache? Elle ne voulait pas lui faire du mal. Leurs vies étaient déjà bien assez mouvementées. Pourquoi le déstabiliser avec un secret qui avait bercé toute sa vie? Elle gardait le silence, réfléchissant à ce qu'elle pourrait répondre. Mais il insistait, elle ne pouvait rester muette plus longtemps encore. Alors, elle fut honnête.

- Je ne suis pas certaine que tu aies envie de savoir.

La question qu'elle lui posa ensuite sembla le mettre mal à l'aise, lui qui semblait pourtant impertubable. Il devait surement comprendre que la question englobait énormément de choses à la fois. C'est pourquoi elle garda le silence quand il lui demanda s'il devait se souvenir de quelque chose de particulier. Il ne mit pas longtemps à comprendre quelle était réellement la question et d'y répondre. Oui, il se souvenait. Il se souvenait de son ancienne vie et de ce qu'il y avait vu, appris et vêcu. Cela signifiait aussi qu'il restait ignorant de ce qui lui avait été caché. Ainsi, pouvait-elle réellement répondre à sa question? Bien qu'elle l'ait averti? Puis, il posa une nouvelle question. Cette dernière désarçonna Ann qui sentait que la vérité s'approchait toujours plus. Jamais il ne la laisserait filer sans avoir une réponse. Ou du moins une partie.

- Aidan et toi n'étiez que des bébés, lorsque nous nous sommes rencontrés. Vous ne pouvez vous en souvenir.

Son coeur battait plus rapidement alors qu'elle dévoilait une partie de la vérité, les souvenirs refaisant surface aussi clairement que si elle les avait vêcu la veille. Ce jour où elle avait accouché n'avait pas été heureux car avant même que le travail ne commence, elle savait le sacrifice qu'il lui faudrait faire. Un sacrifice qui lui brisa le coeur. Un coeur encore meurtri aujourd'hui alors qu'elle se retrouvait face à l'un de ces enfants qui, peut-être, ne savait même pas qu'elle était immortelle.

- Ces pouvoirs que vous avez tous les deux, vous les avez hérité de votre père. Votre père biologique. J'ai dû vous protéger de cet homme avant qu'il ne vous fasse du mal.

Etait-ce prudent de parler de cet homme? Peut-être aurait-elle dû fuir avant de dire quoi que ce soit. Dans un sens, les jumeaux avaient le droit de connaître la vérité. C'était leur histoire. Mais ce secret qu'elle dévoilait en partie aurait des conséquences, inévitablement.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Marc Bowman
Sorcier
Marc Bowman


https://houseofm.forumactif.org/t3442-marc-i-m-not-scared-of-the-dark https://houseofm.forumactif.org/t1365-i-like-my-tea-how-i-like-wo
More about you : Meeting you a second time | Marc Tumblr_onbe0cOPBN1rvh3u3o2_250
Codename : Pride
Pouvoirs : Manipulation des ténèbres ► Marc possède la capacité de manipuler à sa guise les ombres. Il faut cependant que ces dernières soient présentes. Dans une pièce intégralement noire, son pouvoir ne lui servira à rien.
En plus de les manipuler, il peut également s'en servir pour guérir certaines blessures et recharger son énergie. C'est une capacité passive et elle ne sera jamais aussi efficace qu'un vrai repos.

Magie ► Marc est un sorcier, ce qui le rend donc logiquement capable de maîtriser la magie. Il est capable de lancer certains sorts après les avoir appris - et non naturellement comme avec sa maîtrise des ombres. Il peut également détecter les autres sorciers et reconnaître une empreinte magique s'il y a déjà été confrontée.

Emergence :
Meeting you a second time | Marc Fonddr115 / 55 / 5Meeting you a second time | Marc Fonddr11
Maitrise :
Meeting you a second time | Marc Fonddr115 / 55 / 5Meeting you a second time | Marc Fonddr11
Messages : 629
DCs : Gabriel, Sean, Lorna, Lucy, Jess Jones, Scylla & Ben

Mer 1 Mai - 1:39

Meeting you a second time
I don't wanna change the world
I just wanna leave it colder
Light the fuse and burn it up
Take the path that leads to nowhere

- Je décide de ce que j’ai envie de savoir répond Marc, simplement.

C’est presque un peu sec. Mais il n’a pas de temps à perdre à tourner autour du pot. Et ne pas trouver ce qui cloche l’agace plus qu’il ne voudrait l’admettre. Il y a quelque chose, chez Ann. Quelque chose qui intrigue Marc au plus haut point. Ce n’est pas le fait qu’elle soit à la tête du groupe de résistant de l’île, ni même qu’elle l’approche ainsi. C’est invisible mais c’est là. Ça pousse Marc dans ses retranchements. Ça le rend méfiant et perplexe. Des questions qui amènent encore d’autres questions, l’obligeant à se reculer d’un pas devant ce qui se dégage d’elle. Un noeud se tisse dans ses entrailles, le rendant plus méfiant que jamais. Une force inconnue le pousse à répondre à ses questions, au lieu du basique « Qu’est-ce que ça peut te foutre ? » qu’il aurait asséné sèchement à quelqu’un d’autre.  L’énergie sombre qui habite Marc s’agite. Sourde mais présente. Lourde comme l’atmosphère qui les entoure. Une sensation de familiarité le saisit, comme s’il connaissait cette femme qu’il voit pourtant pour la première fois de sa vie. Il répond à ses questions, en pose d’autres. Se heurte à un mur invisible qui l’empêche de mettre le doigt sur ce qui ne va pas. Et ça le rend dingue. Vraiment.

Et puis il y a ce détail, qu’elle lâche alors que le regard de Marc sonde son visage à la recherche d’une émotion pouvant le trahir. Ce nom qu’elle prononce comme si elle le connaissait personnellement. Aidan. « Aidan et toi.» Voilà qui répond à sa question. C’est assez étrange, comme réponse d’ailleurs. Ils n’étaient que des bébés. Alors qu’elle a l’air à peine plus vieille que lui. Il arque un sourcil, cherchant à comprendre où elle veut en venir. Il a déjà rencontré des êtres qui ne vieillissent pas normalement. Des êtres divins, des sorciers. Et en général, il peut sentir leur nature. C’est une signature propre à chacun, qui lui permet de reconnaître ses congénères ou ceux qui viennent d’un autre monde. Mais là, c’est différent, ça ressemble un peu à ce qu’il perçoit chez Laura. Ce n’est pas magique. C’est plus… génétique. Comme… une mutation. Ann est une mutante. Il en est persuadé. La signature ne ment jamais. Une mutante qui le connait depuis qu’il est bébé. C’est quel niveau de what the fuck, ça ?

- Pourquoi y’a jamais d’alcool quand j’en ai besoin marmonne Marc pour lui-même, en portant une main à sa tempe.

Il laisse retomber son bras au bout de quelques secondes, sondant Ann du regard. Le fait qu’elle l’ait connu alors qu’il n’était qu’un chiard, ça veut également dire qu’elle connaît ses vrais parents. Elle sait qui ils sont à quoi, ils ressemblent. Et soudain, Marc sent une nouvelle fois ses entrailles se tordre. Car c’est une vérité qu’il n’a jamais cherché à connaître, en trente-quatre ans d’existence. Une vérité qu’il a préféré ignoré parce que parfois, c’est bien plus simple d’ignorer d’où on vient. Mais on ne lui laisse pas le choix, car Ann poursuit. Il s’immobilise, s’arrête même de respirer quand elle parle de son père. Son vrai père. Le véritable géniteur d’Aidan et le sien. Sa cigarette lui brûle les doigts et il la lâche, sans quitter Ann des yeux. Il ne s’attendait pas à ça. Pas du tout. Si bien qu’il reste presque bouche-bée, sans savoir quoi répondre, pendant plusieurs secondes.

- Notre p… ? Attends…

Il secoue la tête pour se remettre de ses émotions. C’est bien la première fois qu’il entend parler de lui. Et d’après Ann, les pouvoirs de Marc et d’Aidan viennent de lui. Est-ce qu’il savait manipuler les ombres ? Marc le sait. Mercy le sait également. Aidan, c’est autre chose mais… Trop d’informations à digérer d’un seul coup, si bien qu’il sent presque une migraine se pointer avec ses gros sabots. Elle parle de leur père mais pas de leur mère ? Est-ce que..? Non. Juste… Non. Son esprit refuse. Il ferme les yeux, parce que la réalité serait difficile à avaler, même après tout ce qu’il a vécu. Quand il les rouvre, il les pose sur Ann, avec une expression confuse.Il ne sait pas dans quel ordre prendre les infos qui lui viennent par bribes. Dans quel sens analyser tout ça.

- Comment ça, tu nous a protégé ?



___

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Ann Pembroke
Mutant
Ann Pembroke


https://houseofm.forumactif.org/t1191-ann-pembroke-by-daily-proof-you-shall-me-find-to-be-to-you-both-loving-and-kind https://houseofm.forumactif.org/t1172-the-headless-queen
More about you : Meeting you a second time | Marc Tumblr_ojsnxyFX1i1vueirco1_400

Codename : The Headless Queen
Pouvoirs : Dôtée d'un pouvoir de régénération lui permettant de guérir de toute blessure, Ann est également immortelle.
Emergence :
Meeting you a second time | Marc Fonddr115 / 55 / 5Meeting you a second time | Marc Fonddr11
Maitrise :
Meeting you a second time | Marc Fonddr115 / 55 / 5Meeting you a second time | Marc Fonddr11
Messages : 367
DCs : April . Harry . Gemma . Samira . Noah . Abigail . Nebula . Jodie

Dim 22 Sep - 13:27




Meeting you a second time
Marc Bowman & Ann Pembroke



☾☾ Si elle devait fuir, ce devait être maintenant ou jamais. Elle s'approchait trop près de la vérité et si elle ne voulait pas la dévoiler, il fallait mettre un terme à cette conversation sur le champ. Pourquoi lui disait-elle toute ces choses alors qu'elle les lui avait caché toutes ces années? Pourquoi revenir maintenant? La sorcière rouge n'aurait pas mis son grain de sel qu'Ann aurait surement continué sa vie loin de ses enfants. Elle avait eu des décennies pour réfléchir à ce qui était le mieux pour les jumeaux. Des décennies de réflexion qui avaient été détruites en l'espace d'une seconde. Et maintenant, une vie vieille de cinq siècles lui revenait en mémoire et avec, tous les sacrifices qu'elle avait du prendre. Certains ne pouvaient être effacés car ils concernaient des êtres morts depuis bien longtemps. Elle ne pouvait pas revenir auprès d'Elizabeth. Elle ne pouvait pas revenir sur sa décision de quitter la deuxième famille qu'elle avait fondé. Prendre place dans la vie de ses petits-enfants. Mais il y avait une chose qu'elle pouvait faire, retrouver trois des six enfants qu'elle avait mis au monde. Ceux qui vivaient toujours. Ceux qu'elle avait abandonné.

La femme qu'elle avait été avant toute cette aventure sur Genosha était de retour, oui. Mais seulement à moitié. Cette nouvelle vie, en partie fictive que lui avait implanté Wanda Maximoff dans le cerveau l'influençait. Cette vie l'avait changé. D'autres éléments étaient à prendre en compte. De nouveaux souvenirs, de nouvelles peines, de nouvelles personnes. Elle avait même retrouvé sa mortalité pendant plusieurs mois durant lesquelles tout aurait pu se terminer en un clin d’œil. Voulait-elle mourir sans avoir eu la chance de parler à ses enfants? Non. Mais peut-être n'était-ce pas à elle de prendre une décision. C'était égoïste de sa part. Tous souffraient de ces souvenirs qui remontaient à la surface, dévoiler la vérité ne ferait que plus de mal à Marc et Aidan. Qu'arriverait-il si elle parlait? Ils connaîtraient la vérité, c'est tout. Cela ne remonterait pas le temps. Ann ne redeviendrait pas leur mère. Juste une étrangère liés à eux par le sang qui coulait dans leurs veines.

Alors, que devait-elle faire? Voilà ce qu'Ann se demandait. Partir, laisser Marc avec toutes les questions qu'il se posait ou, et c'était sûrement ce qui l'attirait le plus, lui donner des réponses égoïstement.

- Je devrais m'en aller, dit-elle doucement, en sachant pertinemment que ce n'était pas quelque chose qu'il avait envie d'entendre. Venir te voir était une erreur.

Elle avait envie d'hurler. De fuir. De rester. De tout balancer. Sa conscience lui disait une chose et son cœur une autre. Lorsqu'elle avait pris la parole, elle semblait avoir pris une décision. Cependant, elle était toujours là, débattant toujours. Pourquoi tout était si compliqué?

- Non, ce serait injuste que je m'en aille ainsi. Alors, je vais te dévoiler certaines choses. dit-elle fébrilement, se disant que, si elle lui donnait suffisamment d'informations pour être contenter, elle pourrait fuir avec son secret. Votre père a piégé votre mère pour qu'elle tombe enceinte. Il cherchait à devenir plus puissant qu'il ne l'était et pour cela, il avait besoin d'enfants. Même si elle n'était pas une sorcière comme lui, votre mère était puissante et cela l'a attiré. Il a fait en sorte qu'elle tombe enceinte et, rapidement, elle s'est rendu compte que ses intentions envers vous deux étaient malveillantes. Pour vous protéger, elle a dû se séparer de vous, sans savoir où vous serez menés pour qu'il ne parvienne pas à le découvrir à son tour.

Voilà, il connaissait une grande partie de la vérité qui effrayant tant Ann. Peut-être serait-ce suffisant pour combler sa curiosité.

La résistante aurait dû être soulagée mais elle ne l'était pas. L'envie irrépressible de dévoiler son vrai rôle dans cette histoire la tourmentait.

- Vous n'avez plus à craindre votre père. Il a été assassiné avant qu'il ne vous retrouve.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Marc Bowman
Sorcier
Marc Bowman


https://houseofm.forumactif.org/t3442-marc-i-m-not-scared-of-the-dark https://houseofm.forumactif.org/t1365-i-like-my-tea-how-i-like-wo
More about you : Meeting you a second time | Marc Tumblr_onbe0cOPBN1rvh3u3o2_250
Codename : Pride
Pouvoirs : Manipulation des ténèbres ► Marc possède la capacité de manipuler à sa guise les ombres. Il faut cependant que ces dernières soient présentes. Dans une pièce intégralement noire, son pouvoir ne lui servira à rien.
En plus de les manipuler, il peut également s'en servir pour guérir certaines blessures et recharger son énergie. C'est une capacité passive et elle ne sera jamais aussi efficace qu'un vrai repos.

Magie ► Marc est un sorcier, ce qui le rend donc logiquement capable de maîtriser la magie. Il est capable de lancer certains sorts après les avoir appris - et non naturellement comme avec sa maîtrise des ombres. Il peut également détecter les autres sorciers et reconnaître une empreinte magique s'il y a déjà été confrontée.

Emergence :
Meeting you a second time | Marc Fonddr115 / 55 / 5Meeting you a second time | Marc Fonddr11
Maitrise :
Meeting you a second time | Marc Fonddr115 / 55 / 5Meeting you a second time | Marc Fonddr11
Messages : 629
DCs : Gabriel, Sean, Lorna, Lucy, Jess Jones, Scylla & Ben

Jeu 31 Oct - 12:00

Meeting you a second time
I don't wanna change the world
I just wanna leave it colder
Light the fuse and burn it up
Take the path that leads to nowhere

Il y a des réponses qu'on n'attend pas. Des choses que l'on préfère ignorer, la plupart du temps. Quand bien même il nous arrive de nous interroger sur le sujet durant l'espace de cinq minutes, on finit par hausser les épaules en se disant que ce n'est pas si important. Après tout, ça ne nous a pas empêché de vivre, pas vrai ? Cette absence de réponse n'a jamais été un frein à notre existence. Alors pourquoi ça deviendrait soudain si important ? Pourquoi ça changerait ? Peut-être bien parce que ces réponses peuvent expliquer bien des choses. Marc n'a jamais cherché d'où il venait. Parce qu'il n'en avait pas le temps de s’en soucier, pourrait-il répondre. Il y a une part de vrai là-dedans. Lorsqu’on est occupé à survivre, on a pas le temps pour les questions  qu’on estime superflues. Mais il y a autre chose. Autre chose qu’il refuse de s’avouer. Une ombre, une émotion qui ne l’a jamais quitté depuis qu’il en âge de comprendre.

Et là, alors qu’il refusait presque tout ce temps de chercher la vérité, il l’a sous le nez. On lui apporte sur un plateau. Une part de lui veut enfin lever le mystère sur ses vrais parents. Savoir si ses pouvoirs sont le fruit du hasard ou de la génétique. Ce que ses parents sont devenus. Et surtout, la question la plus importante : pourquoi ? Pourquoi les avoir abandonné, Aidan et lui ? ll ne cherche pas à se dire que sa vie aurait pu être différente, qu’il n’aurait pas eu à faire les choix qu’il a fait pour survivre. Il veut juste savoir pourquoi. Enfin. Il le veut mais il ne le veut pas. Il a conscience que s’il s’aventure sur cette voie, il ne pourra pas revenir en arrière.  Qu’il ne pourra plus faire comme si ça n’avait aucune importance, comme si ces questions ne l’avaient pas torturées pendant des années.

La phrase qui sort de la bouche d’Ann manque de le faire craquer. Il prend sur lui pour ne pas s’énerver, pour ne pas lui hurler de lâcher enfin cette vérité qui semble si dure à raconter. Il fait bien, au final. Car elle ne s’enfuit pas. Elle reste là, décide que ce n’est pas juste. Et consent à lui dévoiler certaines choses. Avant qu’il n’ait le temps de lui demander quelles sont les choses en question, il a sa réponse.  Et autant dire qu’il s’attendait à tout, sauf à ça. Alors que les phrases d’Ann s'enchaînent, que les mots résonnent dans l’air et que la vérité se dévoile progressivement, l’expression de Marc se décompose peu à peu. Même pour lui, malgré tout ce qu’il a pu voir et affronter, c’est difficile à croire. Et pourquoi ? Les questions affluent, une à une. Sans le moindre sens. Sans l’éclairer davantage. Car tout a l’air si surréaliste qu’il se demande s’il n’est pas en train de rêver.

Vraiment, Marc ? Tu doutes de ça ?

Est-ce que c’est vrai ? Est-ce que ce n’est pas un mensonge pour le pousser à faire dieu sait quoi ? Il ne sait plus, avec tout ça, à qui il peut faire confiance ou non. Mais aurait-elle une raison de lui mentir ? Perdu. Il est perdu. Que doit-il en penser ? Que doit-il faire ou dire ? Il ne peut que rester là, à la fixer en cherchant de trouver le sens de ce qu’elle lui raconte. De digérer les informations une à une. Il aimerait qu’Aidan soit là, pour l’aider à gérer. C’est lui le plus brillant des deux, le plus intelligent aussi. Il n’aurait sans doute aucun mal à comprendre tout ce que ça implique. Mais il finit par lier les éléments entre eux, une fois le choc passé. Le géniteur est donc un enfoiré. Était, visiblement. Dans le même instant, il vient d’apprendre qui est son vrai père et qu’il est mort. Sympathique. Mais visiblement, vu la personne que ça devait être, il n’y a pas lieu de pleurer. Quel genre de taré aurait besoin de faire tout ça pour gagner en pui… ? Non, mauvaise question, Marc. Tu sais très bien jusqu’où tes semblables peuvent aller quand la quête de pouvoir les aveugle. Est-ce donc si surprenant ? Les éléments s'emboîtent donc, les uns dans les autres. L’abandon pour la protection. La mort du père pour protéger ses rejetons. Digne d’un film ou on ne sait quoi encore. Et tout ce qu’il ressent, c’est… il ne pourrait pas dire ce qu’il ressent. De la confusion, certainement. De la colère, peut-être. Son coeur tambourine contre sa cage thoracique, comme s’il allait s’échapper. Il ne peut détacher son regard d’Ann, ne peut se détourner de cette vérité qui lui explose au visage. Des questions, toujours plus de questions. Et une qui est importante. Il baisse un instant les yeux, sa confusion pouvant se lire sur ses traits. Quand il les relève, sa voix est hésitante.

- Il est mort. Mais elle… ? Elle est vivante ?

Sa vraie mère. Lui qui ne voulait pas le savoir…. A présent, la réponse est presque vitale. Dans ses entrailles, il ressent ce besoin. Cette envie soudaine et capitale de connaître la vérité sur ce qui lui est arrivé. Son instinct lui souffle qu’Ann détient les clés. Qu’elle peut lui donner ce qu’il veut. Mais encore faut-il qu’elle ne décide pas de s’en aller. S’il était capable de voir son propre visage, il s’apercevrait de la vulnérabilité qu’il laisse entrevoir malgré lui. De son regard, sans sa dureté habituelle et les artifices dont il se sert pour dissimuler ce qu’il ressent.


___

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Meeting you a second time | Marc
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: GENOSHA :: FENYICK-
Sauter vers: