RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un petit air d'Asie à L'Inferno
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Luna Archelune
Mutant
Luna Archelune


https://houseofm.forumactif.org https://houseofm.forumactif.org/t3989-luna-archelune-un-ange-en-e
More about you : Possède deux chats Norvégiens répondant aux doux noms de Loki et Freya.
Emergence :
Un petit air d'Asie à L'Inferno Fonddr111 / 51 / 5Un petit air d'Asie à L'Inferno Fonddr11
Maitrise :
Un petit air d'Asie à L'Inferno Fonddr111 / 51 / 5Un petit air d'Asie à L'Inferno Fonddr11
Messages : 33

Sam 9 Nov - 12:22


Luna venait d’ouvrir le bar, la soirée promettait d’être calme. Ce serait bien pour la jeune femme, après les événements de la soirée d’ouverture, ce n’était pas une sinécure.

Pour l’heure, l’ambiance était un peu tendue entre Rigel et elle. La jeune femme avait du mal à digérer le terme « mal baisé » qu’il lui avait sorti devant leur client.

Ce soir, aucun thème pour la soirée, à part peut-être, « calme et respect ». La barmaid savait qu’étant propriétaire d’un tel établissement, elle devait faire face à ce genre de comportement, mais à la longue elle était lassée de ces personnes qui ne respectaient pas le travail des autres. Elle était habillée relativement, sobrement, elle portait un corset de couleur rouge, un pantalon noir et des bottes hautes de la même couleur. Ses cheveux étaient relevés en chignon et quelques fausses mèches de couleur s’en échappaient.

Elle était aux aguets, elle naviguait entre les tables, elle était attentive à ce que tous les clients aient leur consommation. La jeune femme venait de se poster derrière son comptoir lorsqu’elle le vit rentrer.

Il s’agissait d’un homme d’origine asiatique, elle ne connaissait pas son nom, mais elle avait déjà eu à faire à lui, cependant pas dans de bonnes conditions. La dernière fois qu’il avait mis les pieds dans le bar cela s’était mal terminé.
Elle ne savait pas réellement ce qui s’était passé cette soirée-là.

Tout avait bien commencé, mais l’alcool étant un bon inhibiteur, elle s’était retrouvée à séparer le jeune homme et un autre client.
Si Rigel s’était chargé de l’un d’eux, Luna quant à elle s’était chargée de l’inconnu, il s’était vu offrir une rencontre violente avec l’une des tables.

-La direction de l’établissement vous prierait de bien vous tenir ! Fit-elle sans pouvoir s’en empêcher.

Elle ne tient pas sa victime très longtemps et le relâcha vite, car bien qu’imbibé d’alcool, elle sentait qu’il n’aurait aucun mal à la mettre à terre s’il lui prenait l’envie.

-Réglez vos consommations et dehors.


La jeune femme revint à l’instant présent, elle regarda l’homme qui venait de s’installer au comptoir. Professionnelle, elle s’approcha de ce dernier avec un léger sourire.

-Bonsoir ! Qu’est-ce que je peux vous servir ? La jeune femme ne put s’empêcher de rajouter avec humour. On est en rupture de cocktail « rencontre violente avec la table ».

Elle espérait juste que son client ne s’offusque pas de son sens de l’humour particulier.
Revenir en haut Aller en bas
Sin Guo
Démon
Sin Guo


https://houseofm.forumactif.org/t4020-sin-guo#104442 https://houseofm.forumactif.org/t4006-sin-guo-hydra
More about you : Un petit air d'Asie à L'Inferno Pmwx
Codename : L'avare
Pouvoirs : * Intangibilité : Sin peut traverser n’importe quelle matière à condition qu’il ne s’agit pas d’un piège pour Démon. A ce moment là, une douleur violente peut lui parvenir, le mettant immédiatement à terre.
* Suggestion : En tant que Démon, Sin peut influencer l’esprit d’un humain selon ses désirs. Etant un démon basique, il ne peut ni le contrôler ni l’envouter. Seulement influencé surtout si l’humain en question à des vices cachés.
* Possession passive : Encore une fois, étant un démon basique, Sin ne peut pas totalement contrôler le corps qu’il a choisit de posséder. Il ne peut que rentrer dans sa tête et voir ses pensées sans avoir le contrôle de son corps.
* Matérialisation : Sin possède une arme : Un Katana. Ce dernier se trouve en enfer mais il peut l’appeler dès qu’il en a besoin.
Emergence :
Un petit air d'Asie à L'Inferno Fonddr111 / 51 / 5Un petit air d'Asie à L'Inferno Fonddr11
Maitrise :
Un petit air d'Asie à L'Inferno Fonddr111 / 51 / 5Un petit air d'Asie à L'Inferno Fonddr11
Messages : 127
DCs : Keith - Malik - Jay - Junno - Kwan - Tao - Yong-Sun - Kelsey - Lauren - Artémia - Taïs - Simon - Russel - Alaric - Daeho

Dim 17 Nov - 20:00


UN PETIT AIR D'ASIE À L'INFERNO



Une longue journée s'achève mais la soirée vient à peine de débuter. Sin n'a aucune intention de rentrer. La journée a été plutôt longue, rude, intense et il ressent le besoin de se ressourcer. De penser à autre chose qu'aux entraînements passés. Par ailleurs, le souvenir de sa nouvelle confrontation avec leur formateur le fait ricaner et il se promet de ne pas s'arrêter en si bon chemin malgré un "Continue petite bite et c'est ta gueule et celle de l'autre qui vont servir à récurer les chiottes, capiche? Allez du nerf les gueux ! Vous me soûlez putain. Nettoyer la merde tient, c'est tout ce que vous savez faire. Qui m'a foutu des glands pareils? Bowman je vais te niquer. Je te jure que je vais te niquer. " lancé à la volée après avoir passé trois bonnes heures à le faire tourner en bourrique. Ou plus exactement : à le faire chier. Facile quand le dit formateur s'avère impatient et pas pédagogue pour deux sous. C'est d'autant plus intéressant à titiller. Même si pour ça, il doit s’allier avec son pire ennemi pour le voir exploser.
- Pour une fois qu'il sert à quelque chose celui là. Non, j'ai bien fais de venir. Au moins ici, je ne risque pas de m'ennuyer.

En vérité, divers raisons l'a poussé hors de son pays natal. La première, celle de s'éloigner de son frère. Celle de s'éloigner de son passé, de son quartier. De cette tombe fleurie, décorée, dans ce cimetière qu'il ne compte plus jamais remettre les pieds. Sa mère lui manque. Il ne le montre pas. Il garde un air carnassier. Une allure droite et fière dans un égo démesuré mais il s'en veut néanmoins de ne pas avoir été là. De ne pas avoir été présent lorsque ce bâtard l'a frappé, malmené, tué même s'il s'est évertué après à le faire payer. Il ne regrette pas ce geste. Ce tir lancé à pleine vitesse dans la tête de son géniteur détesté. Non, il n'en regrette rien mais il a ressenti le besoin de prendre du recul. De vivre sa propre vie et quelle meilleure façon de le faire en rejoignant son meilleur ami sur cet île repliée. Isolée. Même après plusieurs mois passés.

Cigarette coincée au coin des lèvres, l'asiatique quitte le court ses pensées et marche dans la rue vers une direction toute trouvée, toute indiquée pour passer le reste de la soirée. Oui. Il ne tient pas à rentrer. Il ne tient pas à se poser ni à regarder l'heure s'écouler. Il a envoyé un message à Yuda. Il espère qu'il va rappliquer même si ce dernier lui a informé ne pas pouvoir être là. Divers chose le retient et c'est donc seul qu'il entre dans ce bar devenu familier. Qu'il pose un regard autour de lui. Qu'il sourit, ricane au souvenir passé d'une bagarre écoulée. Éclatée. Une bagarre qui n'avait pas de cause précise, sinon l'alcool imbibé. Une bagarre qui aurait pu cependant très mal tourné si les gérants ne s'étaient pas évertué à les séparer. Par ailleurs, le souvenir de cette table balancée au coin de son nez le traverse et il laisse un énième ricanement lui échapper. Sous l'audace de cette femme qui n'avait pas trouvé meilleure arme pour le calmer. En règle générale, il l'aurait mal prit. Il n'aime pas voir son égo touché et sa fierté brisée par une inconnue qui plus est. Mais c'est l'inverse qui s'est produit. Il a trouvé son audace plutôt intéressante et surprenante. Elle a attisé un peu sa curiosité et c'est l'une des raisons pour laquelle il a décidé de revenir ici aujourd'hui pour, qui sait, en apprendre plus à son sujet. Parlementer, sans arrières pensées.

Sa main vient coiffer ses cheveux plaqués et Sin se dirige alors vers le comptoir. Par chance, elle est là. Il la voit. Fidèle au poste dans ses fonctions. Cette dernière ne tarde pas à aller à sa rencontre et ses yeux croisent les siens tandis qu'elle lui demande ce qu'il souhaite comme boisson.  Ses dires le fait à nouveau ricaner et il prend place sur l'un des sièges. Hausse un sourcil en prenant son air carnassier. Soirée tranquille en perspective. Il compte bien se prélasser sans se faire virer par un surplus d'alcool qui lui donnerait la migraine du siècle au petit matin levé.
- Oh comme c'est dommage. Je dois admettre que ce "cocktail" avait de quoi me réveiller. Une autre fois peut-être? Même si je préfère l'éviter. Une bière m'irait très bien gente dame. Par chance pour vous, j'ai décidé d'être sage aujourd'hui.

Voix mielleuse. Joueuse et légèrement suave sous son allure soignée. L'asiatique marque une pause et incline légèrement la tête. Entre dans une forme de jeu avant de poursuivre, accentuant son expression folâtre et  mesurée :
- D'ailleurs, je me suis toujours demandé comment s'appelait la créatrice de ce surprenant et douloureux cocktail. Vous pourrez peut-être me le dire maintenant que je suis assez sobre pour l'assimiler ?
Ⓒslythbitch.
Revenir en haut Aller en bas
Luna Archelune
Mutant
Luna Archelune


https://houseofm.forumactif.org https://houseofm.forumactif.org/t3989-luna-archelune-un-ange-en-e
More about you : Possède deux chats Norvégiens répondant aux doux noms de Loki et Freya.
Emergence :
Un petit air d'Asie à L'Inferno Fonddr111 / 51 / 5Un petit air d'Asie à L'Inferno Fonddr11
Maitrise :
Un petit air d'Asie à L'Inferno Fonddr111 / 51 / 5Un petit air d'Asie à L'Inferno Fonddr11
Messages : 33

Lun 18 Nov - 21:52



Luna fut heureuse de voir que l’homme face à elle acceptait son sens de l’humour un peu particulier.
Elle sourit en entendant sa réplique, elle n’était pas du genre à nouer des liens avec ses clients mis à part quelques personnes qu’elle pouvait compter sur les doigts d’une main. Elle se pencha sous le comptoir pour en sortir une bouteille de bière qu’elle posa devant son client.

-Luna Archelune ! Pour vous servir. La douce et délicate propriétaire de ce lieu. Enfin « douce » et « délicate » ne sont pas les termes que j’emploierais me concernant.

La jeune femme était assez en forme ce soir, malgré la tension avec Rigel, elle faisait attention à ses tables depuis son poste du jour : le bar. Ils avaient tendance à se répartir les tâches avec son ami, si l’un s’occupait des tables, l’autre gérait le bar. C’étaient deux rythmes relativement soutenus, les tables nécessitaient de l’adresse et de l’attention, il ne fallait pas renverser les consommations qui se trouvaient sur le plateau, ne pas se prendre les clients qui ne regardaient pas devant eux et gérer les encaissements des tables. Le bar n’était pas mieux, ils devaient naviguer d’un bout à l’autre du meuble, faire les cocktails des clients devant ce dernier et ceux des tables, tout en gérant les encaissements et en évitant les clients peu scrupuleux qui auraient envie de partir sans payer. Pouvait s’ajouter à cela les personnes qui avaient trop bu et qui avaient l’affreuse tendance à s’engager dans une pâle copie d’un combat de coq.
La rousse, fit un tour de bar pour servit quelques clients avant de revenir vers le brun, elle désigna la bière d’un léger mouvement de main.

-À consommer avec modération. Je ne tiens pas à vous accompagner violemment vers la sortie si vous en consommez trop.

Elle se retourna pour servir un verre à un autre client avant de revenir vers l’Asiatique.

-Par contre vous avez un avantage me concernant que je n’ai pas vous concernant… Je ne connais pas votre nom.

Elle remarqua alors que la bouteille du brun face à elle était vide, elle en prit une nouvelle avant de la poser devant lui et la décapsuler.

-Cadeau de la maison.

Ce genre de privilège, n’était pas accordé à tout le monde, mais uniquement à ceux qui lui plaisaient. Étrangement, le brun devant elle la touchait, il ne lui faisait pas pitié ou autre, elle était sensible à cette mélancolie qu’elle pouvait voir dans ses yeux.

L’Italienne ne savait pas ce qui le rendait ainsi, qu’avait-il vécu avant d’arriver sur cette île ? Avait-il dû quitter quelqu’un d’important ? Ou bien était-ce la vie sur l’île qui le rendait ainsi ?

-Alors comme ça va avez décidé de rester sage ce soir ? Je dois vous faire sortir à minuit, avant que votre carrosse ne redevienne une citrouille ?

Elle voulait étrangement le faire rire, elle s’installa un peu mieux avant de se servir un Bloody Pirate, il y avait un peu moins de client dans le bar pour le moment, elle pouvait donc se permettre de relâcher un peu son attention et boire un verre avec son client.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Un petit air d'Asie à L'Inferno
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Chaperon Rouge [DVDRiP]

House of M :: GENOSHA :: EMMANN :: CENTRE-VILLE :: BAR L'INFERNO-
Sauter vers: