Partagez | 
 

 MASHA + Bad boy what you gonna do ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
436
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: MASHA + Bad boy what you gonna do ?   Mar 19 Avr - 18:56

Natasha ∞ Max


«When the night has come
And the land is dark
And the moon is the only light we see »



« Cassie mon ange, ne t'approche pas si près de la fenêtre » dit doucement la jolie russe en attrapant la fillette dans ses bras pour la ramener vers l’intérieur de la pièce avant de fermer la fenêtre et de jeter un sort de protection dessus. Elle reposa la blondinette sur le sol et la regarda partir en courant pour aller s'amuser avec d'autres enfants. Elle se sentait quelque peu fatiguée. Cette semaine avait été éprouvante entre les soirées où elle œuvré pour l'orphelinat, les heures passées à des gala caritatifs ainsi que l'emploi de haut placé qu'elle occupée au SHIELD la vie était devenu un vrai marathon pour Natasha. Si ce 'était que ça, non il y avait en plus cette secte  et la folie qui frappé tout Genosha avec les rafles de la garde rouge , et c'était sans compter sur le temps passé à l'orphelinat. Évidemment, elle ne voyait pas son rôle au sein de l'orphelinat comme un travail, elle adorait la présence des enfants autour d'elle, elle aimait à savoir que grâce à elle ils allaient bien. Avec tout ce qui se passait en ce moment, elle venait encore plus souvent veiller à ce que rien n'atteignent les bambins, alors elle profitait sans côté de ces petits moments de temps libre afin de pouvoir profiter d'être tous ensemble.

La russe était ce genre de femme, le genre de femme douce, généreuse et optimiste qui ne savait se mettre en colère et qui n'avait aucune once de méchanceté en elle... Cependant, elle savait qu'il existait des choses pour lesquelles elle serait prête à sortir de ses gongs : qu'on touche à un enfant ou à une personne qui lui était essentielle. Ayant perdu ses parents assez jeune, elle aurait pu sombrer dans la folie, ayant été abandonnée de tous, elle aurait pu se tourner vers des idées bien plus obscures mais cela n'avait pas été le cas... elle avait fait une promesse. « Reste forte Natalia et montre qui tu es aux yeux du monde » ces quelques mots résonnaient dans sa tête, ces quelques mots avaient fondés ce qu'elle était aujourd'hui, elle avait gardé son innocence d'enfant, cette naïveté douce qui faisait son charme, tout en étant une vraie lionne au travail.  Beaucoup se demandait si elle ne jouait pas les hypocrites, mais la vérité c'est qu'elle ne feintait aucune humeur, elle était cela, elle était la tendresse, la douceur, la délicatesse, l'optimisme pur. Elle  avouait ses faiblesses et c'est sans doute cela qui faisait sa force. Lutter pour ce qui était juste, se détacher de la noirceur. Elle avait rejoint l'organisation du S.H.I.E.L.D. et suivit un parcours militaire pour ces raisons, pour sauver l'image qu'elle avait du monde et ne laisser personne empiété sur la justice, sur le bonheur. Tous ces gens qui perdait des êtres chers, qui étaient privés de leur épanouissement à cause d'une histoire de suprématie. Non elle ne pouvait l'admettre, et si elle devait donner sa vie en se battant contre cette menace, elle le ferait  avec une satisfaction intense et jusqu'au pieds de la fatalité, elle sourirait. Laissant Cassie et les autres enfants à Eléa, l'employée que la gérante avait engagée pour surveiller, s'occuper des enfants lorsqu'elle n'était pas là prit le relais. Elle en profita pour se rendre au chevet d'une petite fille visiblement malade. Avec une délicatesse sans égale, la russe passa une bonne heure à rassurer l'enfant tout en l'auscultant de ses maux et lui donnant des breuvages afin de la soigner. Ce n'était pas grand chose, pas une de ces maladies qui affectait beaucoup de monde autour d'elle... Mais c'était déjà cela. Heureusement, la jeune enfant n'avait qu'une légère montée de fièvre et un mal de tête. Elle passa encore un moment à lui lire une histoire et c'est quand la petite s'endormit, assommée par les médicaments qui commençaient à faire leurs effets que Natasha sortie sur la pointe des pieds de la chambre.

La journée passait vite. Elle n'avait pas le temps de s'ennuyer. Heureusement, elle n'était pas seule. Mit à part les employées : aides soignantes, puéricultrices et autres aides, Natasha avait le soutien de quelques autres personnes, dont ce jeune homme dont elle avait été étonnée de voir se pointer le week end dernier. Max. Un joli prénom qui jurait à perfection avec l'allure douce mais forte de ce jeune homme. Il était apparemment turbulent mais Natasha était censée le surveiller. Pourtant il avait l'air très gentils non ? Un garçon comme les autres.

La belle n'eut pas vraiment le temps de rester plongée dans ses pensées que déjà, la sonnette de l'orphelinat retentit. Elle se dirigea alors vers la porte et ouvrit celle-ci avec son sourire habituelle espérant ne pas avoir l'air trop débraillée après une telle journée.  "Oh bonsoir Max ! Tu es de garde ce soir ? ... Eh bien entre je sais qu'il fait bon mais quand même" lui dit-elle gentiment.  
code by Silver Lungs

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1268
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: MASHA + Bad boy what you gonna do ?   Sam 23 Avr - 16:33

Des punitions, Max en avait eu de toutes sortes et ce depuis bien longtemps. Il y avait les punitions de ses parents qui avaient débordé d’inventivité - l’obligeant même une fois à lui faire couper les ongles de pieds de son grand-père (qui puait fortement des pieds) - mais qui avaient fini par un peu laisser tomber car rien n’y faisait. Il y avait aussi celles de son chef scout, celles du coach de football, des sauveteurs quand il allait faire du surf et bien entendu celles du personnel de son établissement scolaire. Le lycée St Magnus que Max fréquentait faisait preuve de presqu’autant d’imagination que ses parents autrefois, et après avoir explosé la fenêtre d’une salle de classe en fonçant dessus pendant un chahutage avec ses potes, Max avait fini… A l’orphelinat. Non, non, les services sociaux n’avaient pas retiré la garde de Max aux Ezel (même si clairement, ils n’arrivaient pas à le dresser, mais qui aurait pu y arriver ? Franchement, ils méritaient une médaille quoi). Max avait donc écopé d’une punition à la hauteur de sa connerie, tel un prisonnier tentant de se racheter avec des travaux d’intérêt général, il avait pris pour quelque semaine en tant que bénévole désigné volontaire à l’orphelinat.
C’est pour cette raison que sa mère était maintenant en train de hurler dans la maison familiale, cherchant un Max qui se trouvait, comme souvent, dans leur cave aménagée en compagnie de Norah, sa petite copine depuis maintenant des années, et de sa sœur jumelle, Spencer, qui tenait la chandelle. La pauvre Maman Ezel avait dû élever fortement la voix, car les adolescents, qui jouaient tranquillement au billard, avaient mis la musique un peu trop forte, comme tout bon adolescent qui se respecte. La quarantenaire ne comprenait pas que les jeunes aiment cette musique qu’elle qualifiait de « sauvage » et pourtant elle devait le supporter toute la journée durant. Pauvre maman Ezel.

« Maaaaxx ! Dépêche toi tu vas être en retard ! Encore une fois ! » L’adolescent se tourna vers Norah, puis vers sa sœur pour revenir sur Norah. Visiblement il ne voyait pas, mais alors pas du tout, de quoi sa mère voulait bien parler. Cette dernière était en train de grommeler et de pester sur son jeune fils pour qui elle devait bien souvent faire l’horloge parlante car il n’était pas un pro de l’organisation. Il se priva bien de demander plus d’information à sa mère, ne voulant pas finir de réveiller le dragon en elle, et ce fut aux filles qu’il demanda d’un air un peu bêbête. « En retard pour ? » Spencer le connaissait par cœur et ne fut pas le moins du monde étonnée de cette question. Elle eut un sourire à la fois amusé et moqueur qui lui allait à merveille. Norah, quant à elle, le connaissait presque par cœur. Presque. Elle était tout de même régulièrement surprise du peu de mémoire du garçon. « T’as déjà oublié que tu devais aller à l’orphelinat ce soir ? » Lorsque ce tout petit fait de rien du tout lui revint en tête, le jeune homme vit la perspective de passer une bonne soirée avec ses amis s’envoler au loin et il eut une réaction théâtrale, comme souvent. La tête levée vers le ciel il laissa échapper sa complainte. « Arg naaaannn ! » Il prit Norah dans ses bras et fourra son visage dans ses cheveux blond comme les blés. Il aurait voulu l’avoir entre ses bras toute sa vie, et peut être qu’en les voyant Dieu aurait pitié d’eux… Non ? Ouais Dieu serait okay, mais le proviseur peut être moins.
Pire que d’être séparé de Norah et de sa jumelle, Max allait aussi raté l’arrivée de Casey. Les trois joyeux lurons allaient passer une soirée sans lui malheureusement. L’âme en peine, Max avait dû partir vers l’orphelinat… Enfin l’âme en peine, l’âme en peine… Pour être honnête Max adorait cette punition. Il avait un bon feeling avec les gamins, et pour ce soir, il leur avait réservé une petite surprise.

Après s’être garé comme du caca dans la rue de l’orphelinat, le Ezel frappa à la porte de l’établissement. Ce fut Natasha, sa –putain de bien foutue c’était ouf- tutrice de l’orphelinat, qui lui ouvrit. Elle arborait un sourire malgré son air visiblement fatigué et Max le lui rendit. Il l’aimait bien, elle avait l’air cool, et même si Max était un petit con, il trouvait quand même que bosser au SHIELD ca claquait. Alors tout de suite, il avait eu un avis plutôt positif sur elle, même si franchement, ça n’aurait pas un effet apaisant sur son caractère explosif.

« Oh bonsoir Max ! Tu es de garde ce soir ? »
« Ouaip ! » Il avait répondu comme si il avait été un ado responsable qui n’avait pas besoin de sa mère ou de sa petite amie pour lui rappeler ses punitions. Le bluff, c’était l’une des spécialités de Max. « Eh bien entre je sais qu'il fait bon mais quand même » Le jeune homme ne se fit pas prier et entra dans l’orphelinat, cherchant les petits monstres du regard mais n’en vit aucun. Une fois cette rapide inspection faite, il y alla de son commentaire car Max était un grand bavard. Un très très grand bavard. « Ouais surtout que si j’reste devant l’entrée, j’suis pas sûr qu’ils le comptent pour ma punition. Ils sont grave durs franchement. » Sur ces derniers mots il se tourna vers Natasha avec un sourire amusé aux lèvres. On aurait pu croire qu’il se faisait plaindre mais clairement il donnait dans l’ironie. Qui aurait pu penser que passer sa soirée à surveiller des gamins serait un terrible supplice ? « Après ça va j’aurais pu tomber pire. Hey Lucky Luke ! » Un garçonnet était en train de lui foncer dessus sans ménagement en hurlant de toutes ses forces un « Maaaaaaaxxxxxx ! » bien sonore. Le petit Luke lui sauta dans les bras et Max l’attrapa au vol. Après lui avoir fait un highfive, il lui dit tout bas pour que Natasha n’entende rien de leur plan à venir. « J’vous ai ramené un truc mais chuuut faut pas que Natasha le voit. J’le sors tout à l’heure. » Le petit garçon gloussa et Max le reposa par terre. Luke était visiblement tout content et, après avoir jeté un coup d’œil à Natasha, il repartit encore une fois en courant.

C’est fou l’énergie que ça avait ces ptits machins là… Max se retrouva à nouveau seul avec la… russe ? Natasha Romanov ca devait être russe non ? Allez, il allait dire qu’elle était russe. Adjugé vendu. Puis comme Max était bavard – très très bavard – il poursuivit la conversation. Et comme Max était aussi dissipé que bavard (ptit problème d’hyperactivité chronique on le pardonne), la conversation partait bien entendu dans tous les sens.

« Mais t’es là tout le temps toi en fait ? T’as l’air suuuuper fatiguée. Hé faut se reposer hein. C’est d’arrêter des criminels qui fatigue genre… Course poursuite, perquisition et fusillade bambambam ! »

Ouais il s’imaginait la vie au SHIELD comme ça et ça l’enthousiasmait car alors qu’il disait cela il faisait des grands gestes. Mais oui tout ça pour dire que ça devait être fatiguant quoi. La rousse pouvait se reposer mais pas tout de suite. Non parce que Max adorait les enfants, mais il aurait eu bien trop peur de s’occuper d’eux tout seul là quand même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
436
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: MASHA + Bad boy what you gonna do ?   Sam 23 Avr - 22:27

Natasha ∞ Max


«When the night has come
And the land is dark
And the moon is the only light we see »



Elle ne le connaissait pas et pourtant elle était déjà heureuse de partager ce moment avec lui, l'orphelinat était ce qu'elle avait de plus cher, les enfants lui donnait une force transcendant son être mortel. Ce regard perçant semblait vouloir mettre à nu son esprit et ses sentiments, si bien que la russe du abaisser le regard en rougissant pour ne pas se refaire emporter par ce trouble qui ne cesser de taper sa poitrine? Oui Natasha n'avait pas pour habitude de faire ami-ami avec les gens, mis à part ses collègues de boulot ainsi que les gens qu'elle côtoyait à l'orphelinat elle n'était pas du genre à faire des folies. Il avait ce regard noisette teinté de vert qui cherchait réponse à une question. La belle sourit et releva sa cascade de cheveux roux enflamée en un chignon lâche, laissant quelques mèches encadrée son visage porcelaine. Elle reporta alors son attention sur Max, toujours dans l'entrée.« Ouaip ! » elle observa le jeune homme qui se donnait un air plutôt détaché comme si cela était une évidence. Un léger sourire se dessina sur son visage, un sourire certes amusé mais modéré car Natasha resté Natasha et ici c'était un endroit et un travail très sérieux.  « Ouais surtout que si j’reste devant l’entrée, j’suis pas sûr qu’ils le comptent pour ma punition. Ils sont grave durs franchement. » Lacha-t-il en sondant l'entrée à la recherche des enfants. Natasha referma la porte ne prêtent pas trop attention au jeune homme qui faisait un peu sa vie. Soudain le petit Luke surgit d'on ne sais où afin de sauter sur son nouvel ami « Après ça va j’aurais pu tomber pire. Hey Lucky Luke ! » Evidemment Natasha observa la scène d'un œil avertit. Elle était heureuse que les enfants de l'orphelinat s'épanouissent ainsi et il fallait avouer que les visites de Max était une vraie bouffée d'air fraîche pour eux dont la vie n'était pas facile. Elle entendit l'adolescent chuchoter quelque chose au garçonnet se qui eut pour effet de faire rire celui-ci. Curieux. Luke fini par partir à nouveau en courant vers la salle de jeu, l'air impatient et tout excité. La belle se trouva donc à nouveau seule avec Max qui l'observait à présent avec un air interrogateur. Si seulement elle arrivé à savoir ce qui lui passait par la tête a ce gosse, mais c'était impossible. Il fallait déjà faire un effort surhumain pour le suivre, alors prétendre le comprendre ... MISSION IMPOSSIBLE.

« Mais t’es là tout le temps toi en fait ? T’as l’air suuuuper fatiguée. Hé faut se reposer hein. C’est d’arrêter des criminels qui fatigue genre… Course poursuite, perquisition et fusillade bambambam ! » C'était donc ça qui le perturbé. Elle pencha légèrement la tête de coté en souriant. Il était vrai qu'elle était épuisée, mais elle n'était pas consciente que cela se voyer autant. Mouais un bon trait d'anti-cernes et elle serait insoupçonnable ! Du moins ça c'est ce qu'elle espérée. "Eh bien mon cher Max je pense que tu confonds la vie des membres du S.H.I.E.L.D. avec la vie des policiers de Genosha. Ce qui est quand même assez différent... Ils vous apprennent quoi à l'école ? Mais pour ce qui est des course poursuite et du bambambam tu as raison. Je suis très bambambam et mission d'infiltration." dit-elle avec un clin d’œil envers le jeune homme.


Elle se dirigea alors vers la salle de jeu laissant Max sur sa fin. Oui elle devait l'avouer cela l'amuser de le faire mariner un peu et elle était sur que maintenant elle avait attisée sa curiosité. Elle arriva dans la salle de jeu et observa la pièce un instant. Autour d'elle, les enfants s'amusaient. Natasha était heureuse de voir tant de joie de vivre dans de si petits corps gringalets. Elle savait que ces chérubins se battaient de toute leur force pour se dépatouiller du mauvais sort que leur avait lancé le destin. Elle même avait été l'une de ces enfants en train de s'amuser avec d'autres tandis que son cœur soupirait lentement du manque de ses parents.

Aujourd'hui, elle était une femme. Une vraie jeune femme tout à fait épanouie. Elle avait réussit à sortir des griffes de la fatalité et n'avait jamais abandonné ce sourire qui lui sciait si bien le visage... Un rayon, son sourire était un rayon de soleil qui filtrait à travers la fenêtre pour venir éclairer l'ombre. Elle aimait chacun d'entre eux, et la russe se sentait prête à donner son âme pour qu'ils puissent avoir la meilleure des vies possible. Ils étaient comme ses enfants et elle ne les quitteraient pour rien au monde. Max se posta à ses côtés ne tenant pas vraiment en place. "Avant de me poser des questions sur mes missions... Car je sais que cela te brule la langue ... Que dirais-tu de lire une histoire aux enfants ?"  Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que les petits vinrent s'installer autour d'eux les yeux plein d'étoiles.
code by Silver Lungs

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1268
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: MASHA + Bad boy what you gonna do ?   Dim 24 Avr - 13:14

Alors que Max décrivait ce qu’il pensait être la vie au SHIELD avec un enthousiasme non dissimulé, la rousse, qui s’y connaissait évidemment bien mieux que lui en la matière, lui brisa ses belles illusions de courses poursuite.

« Eh bien mon cher Max je pense que tu confonds la vie des membres du S.H.I.E.L.D. avec la vie des policiers de Genosha. Ce qui est quand même assez différent... Ils vous apprennent quoi à l'école ? » Alors là franchement, c’était la question à un million de dollars. Si la plupart des ados ressortaient du lycée plus malins que lorsqu’ils y étaient entrés le matin même, ce n’était clairement pas le cas de Max. Voyez, Max était sympa, il avait bon fond, mais les études n’étaient pas son truc. Il en avait bien conscience et l’acceptait sans grand problème, ce qui n’était pas le cas de ses parents qui s’inquiétaient pour son avenir. Pour Max son avenir n’allait pas plus loin que le lendemain, si bien qu’il trouvait que ses parents se faisaient du souci pour absolument rien. Demain serait comme aujourd’hui : il se lèverait en retard, irait s’ennuyer en cours puis après il retrouverait ses amis et kifferait. La belle vie quoi ! Bref, l’avenir était plutôt ensoleillé de son point de vue, si bien qu’il en arrivait facilement à cette simple conclusion qu’il partagea à Natasha en une exclamation. « Mais rien, ça sert à rien le bahut. » Cette remarque ne servant à rien non plus, Natasha avait bien évidemment poursuivit sur sa lancée. Après avoir brisé les illusions du jeune homme, elle lui en revendit encore plus. Vile. « Mais pour ce qui est des courses poursuite et du bambambam tu as raison. Je suis très bambambam et mission d'infiltration. »

Elle le laissa planté là, avec un air à la fois ébloui et fasciné. Il s’imaginait déjà Natasha en mode super espionne de la mort. Genre elle faisait des prises de Kung Fu et avait des gadgets de malade. Elle se glissait dans les conduits d’aération et posait des microdétecteurespion partout. Bien entendu le tout fait avec en fond sonore digne d’un bond James Bond. Sa vie devait être encore mieux qu’un film. Après s’être imaginé tout cela Max ne pouvait avoir qu’une seule réaction.

« Naaan… Non trop bien ! »

Et sur ce il suivit la rousse dans la salle de jeu où se trouvait une flopée de gamins en train de s’amuser à tout va. Max leur fit un salut général mais n’oublia tout de même pas son nouvel objectif : en savoir plus sur le boulot de Natasha. Non parce que franchement, jeune homme turbulent et hyperactif de son état, ce genre de taf représentait le nirvana de la kiffance. Il voulait donc  tout savoir. En bonne agent secret qu’elle était Natasha avait d’ailleurs lu dans son esprit ce qu’il allait lui demander parce qu’elle le coupa avant même qu’il eut le temps d’ouvrir la bouche.

« Avant de me poser des questions sur mes missions... Car je sais que cela te brule la langue ... » Putain elle devait vraiment lire dans les pensées. Genre ils avaient fait des expériences sur elle et maintenant elle avait des superpouvoirs. Histoire de tester cette théorie, Max se mit à penser tout en la regardant d’un air concentré « Tu m’entends ? » mais tout ce qu’il eut comme réponse fut : « Que dirais-tu de lire une histoire aux enfants ? » Il aurait presqu’était déçu si un élan de peur ne l’avait pas traversé. Max lisant comme du caca (#dislexique) ça ne le tentait pas du tout de lire une histoire. Il voulait bien jouer avec les gamins mais lire à voix haute devant tout le monde, ça s’était impensable. En plus, ce n’était même pas des BDs. Alors Max recula de trois pas tout en faisant des « non non » d’un mouvement de tête. « Moi ? Lire ? Ah non mais moi je lis comme une bille, par contre j’veux bien t’écouter raconter une super histoire d’agent secret et tout. Hein les enfants qu’on veut ça ?! » Il se tourna vers les petits monstres qui rigolaient de le voir faire. Filles et garçons étaient contents d’être pris à partie et de pouvoir donner leur avis et ils n’hésitèrent pas un moment à saisir leur chance.

« Non moi j’veux une histoire de princesse ! » avait fait une petite en tournant sur elle-même pour faire tournailler sa robe comme si elle était elle-même une princesse.
« Une histoire de piraaaaaates ! » avait fait un garçon qui avait levé les bras en l’air sous le coup de l’excitation.
« Mais c’est nul les pirates moi j’veux qu’y est des extraterrestres en gommettes vertes ! » avait fait une petite à l’imagination débordante.

Max les regarda faire en rigolant mais tenta tout de même de calmer le jeu. Il était turbulent mais avait parfaitement conscience que seul face à des gamins enragés, il n’en mènerait pas bien large. « Wowowow, on se calme j’suis sûr que Nat va nous pondre une histoire de ouf vous allez voir. » Sur ce, le jeune homme alla au milieu de la pièce et s’assit par terre en tailleur. Il était prêt à écouter son histoire du soir puis secrètement il allait kiffer parce que c’était quand même cool les histoires avant d’aller dormir. « On t’écoute. » Les enfants s’étaient en effet installés autour de lui et y’avait même une petite qui s’était installé dans ses bras (elle le trouvait trooooop mignon mais chut c’est un secret !).
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
436
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: MASHA + Bad boy what you gonna do ?   Lun 25 Avr - 21:30

Natasha ∞ Max


«When the night has come
And the land is dark
And the moon is the only light we see »



La jolie lieutenant du S.H.I.E.L.D. avait un phoenix tatoué sur l'épaule droite. C'est elle même qui l'avait dessiné et avait demandé à Ellie et lui tatouer à la suite de cela. Cet oiseau lui rappelait un peu ce qu'elle était au fond... tout comme le phoenix, elle avait vu son corps être réduit plusieurs fois en cendres mais à chaque fois, elle avait vécue une renaissance de ce qu'elle avait été. N'y avait-il pas plus beau que cela  ? Voir que finalement, tomber n'était pas la pire tragédie de la vie tant que l'on possédait encore assez de force pour se relever. Marcher encore et encore sans se soucier des balles qui perçaient le cœur et l'âme en essayant d'atteindre l'espoir de se voir un jour confier un rôle important dans son propre destin. «   ne laisse jamais personne changer ce que tu es douce et forte Natasha. Croit en toi et met cette force et se courage dont tu fais preuve au service des autres  »... Malgré les coup dur, elle était resté ce phoenix majestueux et fort. Elle n'avait jamais évité les coups de feu, elle n'avait jamais évite les poings du sort. A chaque fois elle leur avait ouvert les bras, a chaque fois elle avait eu mal... mais ce mal s'était toujours envolé tandis qu'elle s'était relevée.

Elle n'avait jamais regretté aucun de ses choix, elle avait seulement prit la route qui lui semblait être la plus juste et la plus morale. Elle partait du principe qu'étant de passage sur cette terre, il fallait vivre de façon a ce que personne ne se réjouisse de sa mort, ce principe là, elle l'avait ancré dans tout son esprit... mais au delà de ça, elle ne pouvait se résigner à laisser ses pensées s'obscurcir par les actes de quelques poignets d'hommes qui prenaient un malin plaisir a détruire tout ce qu'il y avait de beau dans la vie. Confiance, douceur, Optimiste, espoir.

Bien qu'elle avait l'habitude de porter des robes, il était rare qu'elle prenne la peine de se maquiller... être dans un orphelinat et s'occuper toute la journée des enfants, lui avait fait passé l'envie puérile de prendre soin d'elle. Mais il est vrai, qu'elle était tout à fait ravissante dans sa robe noire sobre en dentelle, ses cheveux encadrant parfaitement son visage poupin, un léger maquillage soulignant ses yeux noisettes et étirant ses paupière de façon à mettre son regard en valeur. C'était rare, mais pas improbable.

Elle descendit lentement les escaliers de la deuxième pièce qui relier la salle de jeu et la salle d'éveil tenant le petit Matt par la main fermement pour ne pas qu'il tombe. Une fois cela fait elle appela les enfants s'y étant réfugiés, puis referma le portail de sécurité pour que les enfants de moins de 10 ans ne puisse grimper les marches et suivit d'un pas vif le garçon qui l'avait lâcher pour courir dans le salon rejoindre les autres enfants qui s'amusaient avec leur jeux divers. Attendrie par la scène et un sentiment de plénitude irradiant son cœur, Natasha croisa les bras sous sa poitrine et regarda d'un air doux les enfants en train de jouer. Invitant Max à lire son histoire d'un air amusée : « Moi ? Lire ? Ah non mais moi je lis comme une bille, par contre j’veux bien t’écouter raconter une super histoire d’agent secret et tout. Hein les enfants qu’on veut ça ?! » Oh il essayait donc de se défiler ! Cela la fit de nouveau rire tandis qu'il entraînait les enfants dans sa bêtise. C'est alors qu'elle vit une petite fille toute seule. La dernière arrivée : Emma. Emma n'avait pas connu son père, et sa mère était décédé d'un accident de voiture. En attendant de retrouver son père dans l'espoir qu'il s'occupe d'elle, la russe faisait relativement attention à elle. C'est donc avec une infime tendresse qu'elle alla vers elle pour la prendre dans ses bras et lui caresser ses cheveux roux flamboyant. La petite de 4 ans serra fort le cou de la femme et vint lui faire un bisou sur la joue sans dire un mot.   « Wowowow, on se calme j’suis sûr que Nat va nous pondre une histoire de ouf vous allez voir. » elle observa Max s’asseoir au milieu des bambins tandis que Emma continuait de se nicher dans le cou de la rouquine. Mélangeant leur crinières tout feu tout flamme. « On t’écoute. »


La belle entreprit de s'asseoir devant le groupe d'enfants ... Max comptant comme un des leurs. Et les regarda tous un à un. Elle aimait partager ces moments privilégier avec eux. " Il était une fois, dans un pays très très froid, une petite fille du nom de Natalia. Natalia comme vous tous n'a pas eut une vie facile, sa maman et son papa l'avait quitté pour aller dans un monde fabuleux où ils l'attendraient et l'accueilleraient plus tard avec tous l'amour possible. Pourtant Natalia était forte, pleine de volonté et prête à se battre pour s'en sortir. Alors un jour elle rencontrât un héro, qui lui enseigna tout son savoir. Il était charismatique mais aussi énigmatique. Ce héro devint son maître et lui apprit à se battre, à utiliser sa tête et son esprit afin de devenir une meilleure personne, une personne qui plus tard aiderait les gens et les protégerait de toutes ses forces. Car elle n'était qu'amour, seulement à force de vouloir en faire trop elle se brûla les ailes, un grand méchant la fit sombrer après un incroyable combat et Natalia perdit le courage de se battre. Heureusement pour elle, plus tard elle s'entoura de pleins de petits héros. Ils étaient différents, ils vivaient dans un endroit magique mais ils étaient tous formidables et grâce à eux Natalia trouva le courage de continuer à sauver des vies et de ne plus jamais laisser tomber ceux qui avaient besoin de son aide."
code by Silver Lungs

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1268
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: MASHA + Bad boy what you gonna do ?   Ven 29 Avr - 22:41

Ils étaient tous bien installés autour de Max et les petits aussi bien que le grand étaient fin prêts pour écouter l’histoire du soir. Des histoires comme ça, Max n’en avait pas entendu depuis sa propre enfance. Il se revoit blotti contre sa mère dans le lit parental, lui d’un côté de cette dernière et sa jumelle, Spencer, de l’autre. Les deux monstres Ezel suçant leurs pouces, enfin calmes après une journée remplie à courir partout, ils regardaient, fascinés, les dessins imprimés sur chacune des pages que tournait leur mère au fur et à mesure de sa lecture. Ils s’endormaient alors avec des rêves plein la tête. Tout y était passé : dragons, sorcières, princesses, ninjas… Des centaines d’histoires lues par la maman naviguant tout droit sur les troubles ondes sonores pour atteindre les rives créatives de leurs imaginaires. Ça avait nourri leur jeu, leurs rêves et parfois leurs peurs. A une époque, l’histoire du soir était le moment préféré de la journée pour Max, et il n’était pas à douter que, pour ces malchanceux d’orphelins, c’était la même chose.
Quelque part, se retrouver là, avec eux, à s’émerveiller comme si il avait à nouveau 5 ans lui aussi, faisait plaisir à Max. Clairement, cette punition n’était en rien une punition et elle avait eu le mérite de lui faire comprendre à quel point il avait eu de la chance dans la vie. Une fois la soirée terminée, il rentrerait chez lui, retrouver sa jumelle, son meilleur ami et sa petite copine dans la maison familiale des Ezel où transpiraient le bonheur et l’unisson. Max se sentait presque coupable de ne pas être plus reconnaissant de son petit bout de paradis. Lui qui se disait souvent que tout ceci sentait le faux, il mettait bien rapidement cette pensée de côté lorsqu’il se retrouvait à l’orphelinat. Cet endroit avait vraiment le mérite de lui faire entrer un peu de jugeote dans sa petite tête. Non vraiment, ce n’était pas une punition mais une leçon de vie.

« Il était une fois, dans un pays très très froid, une petite fille du nom de Natalia. Natalia comme vous tous n'a pas eu une vie facile, sa maman et son papa l'avait quitté pour aller dans un monde fabuleux où ils l'attendraient et l'accueilleraient plus tard avec tous l'amour possible. Pourtant Natalia était forte, pleine de volonté et prête à se battre pour s'en sortir. Alors un jour elle rencontrât un héros, qui lui enseigna tout son savoir. Il était charismatique mais aussi énigmatique. Ce héro devint son maître et lui apprit à se battre, à utiliser sa tête et son esprit afin de devenir une meilleure personne, une personne qui plus tard aiderait les gens et les protégerait de toutes ses forces. Car elle n'était qu'amour, seulement à force de vouloir en faire trop elle se brûla les ailes, un grand méchant la fit sombrer après un incroyable combat et Natalia perdit le courage de se battre. Heureusement pour elle, plus tard elle s'entoura de pleins de petits héros. Ils étaient différents, ils vivaient dans un endroit magique mais ils étaient tous formidables et grâce à eux Natalia trouva le courage de continuer à sauver des vies et de ne plus jamais laisser tomber ceux qui avaient besoin de son aide. »

Le silence avait régné dans la salle le temps de cette histoire. Seule la voix de Natasha s’était faite entendre et elle avait provoqué nombre de sourires sur les visages de son audience. Max ne faisait pas exception et il souriait d’autant plus qu’il était évident de la vraie nature des protagonistes (pourtant il est pas futfut, donc si il a compris c’est que c’était vraiment évident). Natasha avait beau être une dure à cuire avec ses missions « bambambam » du SHIELD mais elle n’en restait pas moins une super nana qui donnait de son temps et de son énergie pour ces enfants émerveillés par son histoire. Et pour être émerveillés, ils l’étaient, si bien que le silence avait même perduré quelques secondes après la fin de l’histoire de la rouquine. Juste le temps pour ces petites têtes à l’imagination aussi fertile que la terre des jardins suspendus de trouver une tonne de questions à lui poser. L’histoire ne pouvait pas se finir ainsi, ils étaient bien trop curieux de savoir le pourquoi du comment et tous les détails qui allaient avec. Le plus curieux de tous avait lancé les hostilités.

« Et elle sait faire du kung fu ? » Après tout, c’était une super-héros Natalia non ? Mais est ce qu’elle n’était pas aussi super ninja ? « Les ptits héros ils étaient des gentils eux ? » Forcément qu’ils étaient gentils, c’était des héros, c’est gentil les héros non ? « Est-ce que y’en a un qui savait voler ? » Non parce que si y’en avait pas un qui savait voler, alors c’était nul. Nul. « Ou cracher du feu !? » Cracher du feu par contre, ca serait de la folie ! Et au milieu de ce fouillis, ce fut à la petite princesse romantique de demander le plus important en essayant tant bien que mal de capter l’attention de sa gardienne du soir. « Hé hé Natasha, Natalia elle a rencontré un amoureux ? »

Clairement, ils étaient ravis et Max les regardait faire en rigolant. Il n’aurait jamais pu pondre une histoire qui les aurait mis dans cet état-là, il se félicitait donc d’avoir bien galamment laissé cette tâche à Natasha. Puis il avait l’impression d’en avoir appris plus sur celle qui devenait un espèce de modèle pour lui. Il était turbulent, un peu bête, et avait une très légère tendance à faire des conneries, mais se responsabiliser ne lui faisait pas de mal, même si on était très loin de pouvoir faire quelque chose de lui. La preuve par a+b, Max leva à son tour les yeux vers Natasha et il lui demanda tout sourire.

« Ouais Natasha, t’as rencontré un amoureux ? » Quelques petites têtes blondes s’étaient tournées vers lui puis vers Natasha puis à nouveau vers lui. Les plus grands commençaient à comprendre qui était la réelle héroïne de l’histoire. Sous le coup de la révélation, leurs bouches avaient formé un o surpris qui alla de pair avec le son qui s’en échappa. « Oooooh. » Matthias, qui n’était pas le plus malin de tous mais qui voulait tout de même savoir s’impatienta un peu. « Bah quoi ? » Max le regarda, visiblement heureux de la révélation qu’il allait faire. « Natalia c’est… Natasha ! » Révélation qui avait fait naitre une multitude de forme ronde qui avaient à leur tour fini en « Oooooh. »

Max avait continué sur sa lancée. Après tout Natasha ne lui en voudrait surement pas d’éclaircir tous les sous-entendus qui se cachaient sous cette histoire. Les petits seraient surement ravis de savoir qu’ils en faisaient partie intégrante. « Et j’parie que y’a plein de ptits héros ici ! Hein t’es super fort toi non ? » Le petit à qui il avait demandé cela bomba le torse comme pour prouver que Max avait totalement raison. Il était super fort ! Il rigolait de bon cœur alors qu’il levait les bras en l’air en signe de preuve irréfutable. « Ouais j’suis super fort ! » Max éclata de rire à le voir faire. « J’le savais ! » Il le poka et fit semblant de s’être fait mal par cette simple pression sur les muscles de béton de cette crevette qu’était le petit garçon qui se mit à glousser de manière peu viril. Max jouait bien la comédie et les enfants adoraient ça. « Mais t’es vraiment super fort ! » Alors que le Ezel et les enfants faisaient leurs pitres, la timide petite Emma avait levé la tête vers Natasha. Ses yeux pétillaient de se découvrir une force qu’elle ne se savait pas posséder. Elle, petite orpheline, pouvait apporter un peu de bonheur dans la vie d’une jolie dame comme Natasha. Elle n’y croyait surement pas car elle demanda : « C’est vrai Natasha, c’est nous les petits héros ? »

Elle était troooop mignonne et Max, qui les regardait du coin de l’œil, esquissa un sourire attendri plein de sincérité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
436
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: MASHA + Bad boy what you gonna do ?   Sam 30 Avr - 11:23

Natasha ∞ Max


«When the night has come
And the land is dark
And the moon is the only light we see »



Natasha n'était pas une véritable mère. Elle n'avait jamais porté d'enfant en elle, elle n'avait jamais vu grandir un être de sa naissance à ses beaux jours. Pourtant, elle savait qu'elle était faite pour aimer. Ces enfants qui l'entouraient étaient comme les siens, elle se damnerait corps et âme pour eux, c'était un fait dont elle ne doutait absolument pas. Elle ne se sentait pas différente du reste du monde mais souvent il lui arrivait de songé que c'était le monde qui se sentait différent d'elle avec leur attentes futiles de la vie. Qui avait-il de plus beau que le sourire sincère d'un être qui vous montrait son attachement  ? Rien. Et chaque matin lorsque la russe se levait pour aller travailler elle songeait qu'elle vivait bien, qu'elle n’échangerait sa place pour rien au monde.



Ces principes ancestraux que l'humanité perdait peu a peu dans son essoufflement, cette lutte contre le temps ne faisant qu'étendre leur faiblesse en passant à côté des seules choses primordiales dans la vie, les seuls concepts susceptibles de figer le temps a tout jamais. La jolie femme aux cheveux de feu n'était qu'amour et bonté, elle n'avait pas la prétention de dire qu'elle pouvait tout donner sans se poser des questions mais au fond, il s'agissait d'une vérité établie. Après tout... elle avait prit cette voie la en se lançant dans l'espionnage militaire et les missions pour le SHIELD elle avait prit cette voie lorsqu'elle avait décidé que le monde avait besoin d'une aide precieuse, aussi infime soit elle. Puis il y avait eu les enfants, la encore les choses n'avaient en rien changé dans l'esprit de la jeune femme... non tout avait mûrit, elle avait découvert le véritable repos de l'âme lorsqu'elle avait réussi a redonner le sourire a ces enfants qui avait tout perdu. Ils auraient pu rester au fond du gouffre, mais comme la belle des années auparavant, ils s'étaient battu de toutes leurs forces, remontant lentement vers la lumière. Elle avait été là, a leur tenir la main dans sa lutte pour la reconciliation avec la vie et aujourd'hui elle ne pouvait pas imaginer une vie médiocre pour ses jeunes protégés qui avaient été sa force. Lorsque les enfants étaient entrés dans sa vie, elle avait ressenti cet étirement dans son ventre, ce pincement au cœur et alors elle avait sut que sa vie en serrait changée a tout jamais...

Sa voix resta en suspend dans les airs tandis que son histoire prenait fin. Elle observa les enfants autour d'elle et pu voir que leurs yeux pétillaient. la rouquine décida de ne rien rajouter de plus et resta là à les contempler en souriant. Bien sûr le silence ne régna que quelques secondes avant que les questions commence à fuser. « Et elle sait faire du kung fu ? » Natasha détourna le regard et laissa échapper un petit rire sans avoir le temps de répondre « Les ptits héros ils étaient des gentils eux ? » Bien sûre qu'ils étaient gentils puisqu'ils sont des héros ... « Est-ce que y’en a un qui savait voler ? » Elle ne put s'empêcher de penser que si un de ces petits héros savait voler la garde rouge viendrait le lui enlever alors non. « Ou cracher du feu !? » Alors là ce serait encore pire, non non pas de super pouvoirs pour les petits héros ! Mais elle n'eut pas le courage de briser leurs petites imaginations fertiles « Hé hé Natasha, Natalia elle a rencontré un amoureux ? » Son sourire s'évapora quelque peu, oui elle avait eut un amoureux mais celui-ci était partit il y a bien longtemps. ( Non elle est pas vieille arrête de le penser)

« Ouais Natasha, t’as rencontré un amoureux ? » la voix de Max la sortie de sa reflexion et elle afficha une moue surprise. Bien sûre que Max avait comprit qu'elle parlait d'elle il avait 17 ans quand même et cela aurait été inquiétant si cela n'avait pas été le cas. « Oooooh. » commença à faire un premier enfant. Matthias, qui lui n’était pas le plus malin de tous commença a s'agiter ne comprenant pas la situation. « Bah quoi ? » Max le regarda,affichant un énorme sourire sur son visage enfantin « Natalia c’est… Natasha ! » Il était visiblement très fière de lui et sa révélation eut pour effet de faire naitre une myriade de « Oooooh. » sur la bouche des enfants.

« Et j’parie que y’a plein de ptits héros ici ! Hein t’es super fort toi non ? » Natasha regarda Max et les enfants faire les pitres avec une infini tendresse, tandis que la jolie Emma commencer a se dandiner dans ses bras. « C’est vrai Natasha, c’est nous les petits héros ? » L'agent du SHIELD sourit à la petite fille et lui déposa un baiser au sommet du crâne. "Bien sûre que c'est vous les petits héros, tu en doute ma chérie ? Regarde autour de toi et tu verras que vous êtes une bande de petits héros prêts à sauver le monde dés que vous en aurez l'occasion" La belle fit un clin d'oeil à Max et lui fit signe de s'approcher d'elle. "Puisque nous somme samedi et qu'il fait beau que diriez vous d'aller jouer un peu dehors avant d'aller faire votre toilette et d'aller au lit ?"
code by Silver Lungs

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
Max EzelMutant
avatar

AYAYAYYAYA
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Il fait exploser des trucs et c'est trop cool.
Kitty, Teddy, Leo, Ezra, Arthur, Jake, Poppy et Altaïr
1268
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: MASHA + Bad boy what you gonna do ?   Sam 21 Mai - 19:25

Max n’était pas du genre mielleux, même avec sa petite amie qui méritait pourtant cent fois plus d’actes romantiques de la part du jeune homme. Mais ce n’était pas trop son truc, tout simplement parce que Max était un peu pudique au fond. Il ne le montrait pas, mais il était tout de même attendri par la scène qui se jouait devant lui. Ces petits orphelins l’avaient touché en plein cœur et le grand bonheur que leur faisait Natasha aujourd’hui était de leur montrer toute l’importance qu’ils avaient dans ce monde. Des ptits super-héros… Quand Max y réfléchissait, il trouvait qu’elle avait raison. Il fallait infiniment plus de courage et de force pour affronter la vie quand on n’avait pas la protection, le confort et la sécurité d’une famille. Max mesurait la chance qu’il avait. Sa famille à lui était parfaite.
Max regardait Natasha et la petite Emma et malgré lui il esquissa un sourire… attendri justement. Il n’en dirait pas plus. Il ne renchérirait pas. L’histoire du soir avait été parfaite elle aussi.

« Bien sûr que c'est vous les petits héros, tu en doute ma chérie ? Regarde autour de toi et tu verras que vous êtes une bande de petits héros prêts à sauver le monde dès que vous en aurez l'occasion. » Natasha lui fit signe d’approcher et le jeune homme s’exécuta sans rien redire. A vrai dire, il ne bossait pas depuis longtemps à l’orphelinat et il n’avait absolument aucune idée sur la suite des évènements. Je call useless. « Puisque nous somme samedi et qu'il fait beau que diriez-vous d'aller jouer un peu dehors avant d'aller faire votre toilette et d'aller au lit ? » Cette question eut pour effet d’initier une vague d’excitation générale sur l’ensemble de petits nains qui les entouraient. Ils se mirent plus ou moins tous à hurler en même temps. « OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII !!!! » Certains levèrent les bras pour montrer leur excitation tandis de d’autres partaient déjà en courant. Ce qui était sur c’est que la proposition de l’agent du SHIELD les mettait en joie. C’était cool d’être un enfant franchement, si Max devait se mettre dans cette état à chaque fois qu’il pouvait sortir le soir, il serait le plus heureux des hommes. Bon fallait l’avouer, il était encore un peu comme tous ces enfants. Pour preuve, il se tourna vers Natasha, afficha un énorme sourire megustastyle et à son tour, il exclama un « Ouaiiiiiiiiiiiiiiiiis ! » certes moins sonore que celui des enfants mais pas si mal imité tout de même. Son exclamation dura un bon moment, et ce ne fut qu’après plusieurs secondes que le jeune homme se décida enfin à se taire, se retournant pour prendre la direction du grand jardin de l’orphelinat à son tour.

Au passage, Max avait récupéré son sac. Ce petit tour à l’extérieur tombait pile poil comme il fallait pour qu’il fasse sa surprise aux orphelins. Après tout, il leur avait promis un cadeau et Max tenait toujours ses promesses. C’était même la deuxième règle de son code d’honneur et on ne brisait jamais une règle du code. Le Ezel lança un regard à Natasha et s’assura qu’elle était occupée à toute autre chose, puis il embarqua quelques-uns des enfants dans un coin du jardin.

« Manu, fais le guet ! Faut pas que Natasha voit ça. » La tête du Manu en question bougea rapidement de haut en bas avec un air grave et fier à la fois. Il était visiblement ravi d’avoir une tâche d’aussi haute importance dans le plan de Max. Ce dernier en était déjà à expliquer son plan foireux… Bon oui, d’accord, à la base il devait être là pour aider à cadrer les enfants, pas pour leur faire faire des bêtises. Mais c’était aller contre la nature même de Max de lui demander de faire respecter l’ordre plutôt que de mettre un foutoir monstre. Entre autre, ce n’était pas sa faute, tout le monde savait bien qu’on ne pouvait pas lui faire confiance.
Curieuse, la petite Cassie demanda tout en pointant du doigt le contenu du sac que Max venait seulement d’ouvrir. « C’est quoi ? » Max la regarda et sortit les fusées tout en affichant un large sourire. Il n’était pas peu fier d’avoir ramené cela à l’orphelinat même si il risquait de se faire botter le cul par une rousse russe. « C’est un feu d’artifice ! » A ces mots, les visages des enfants s’illuminèrent et ils lâchèrent tous à l’unisson un « Ooooh. » émerveillé. L’effet était tel que Max l’avait souhaité, mais il avait aussi un peu peur de les décevoir. Après tous, ces gamins s’imaginaient surement qu’un bête de feu d’artifice allait avoir lieu dans le jardin de leur chez eux… A vrai dire, Max, même si il adorait faire exploser des trucs - non franchement, il adorait ça, vraiment, il adorait - n’avait pas le budget d’une municipalité pour mettre en place un putain de spectacle comme celui du 14 juillet français ou de la fête de l’indépendance américaine. Alors par soucis d’honnêteté il ajouta tout de même. « Mais un ptit hein, ça coute super cher les gros. » La déception vint entacher les visages émerveillés et les exclamations se firent plus courtes et moins enthousiastes même si les enfants ne voulaient surement pas faire de la peine à Max. « Oh. » Max les regarda et retenu difficilement une grimace. Mince, c’était dur à contenter des enfants tout de même. Le jeune homme se sentit obligé d’ajouter à nouveau, parce que quand même ça serait pas tout nul comme feu d’artifice. « Mais il est joli quand même. » Cette simple phrase fit revenir les visages émerveillés ainsi que le « Ooooh. » qui allait avec. Man, les enfants c’était pire que les montagnes russes !

Max finit de sortir les différents feux et tout en faisant cela il donna aux enfants leurs rôles respectifs pour pouvoir mener à bien leur mission de la soirée. Le Ezel n’était pas de nature directive, bien au contraire, mais on lui reconnaissait un talent inné pour l’organisation de bêtise. C’était la seule chose pour laquelle il se montrait irréprochable, et fallait dire qu’il faisait ça à merveille. « Bon par contre faut pas rester devant hein, parce que ça peut faire super mal les feux d’artifice. Alors ce qu’on va faire c’est que Greg et Pauli, vous êtres les plus grands, alors vous amenez tous les ptits vers les marches là-bas – discrétos bien sur- faut pas que j’en vois un de… » Il se tourna vers sa gauche pour montrer un sapin tout vert qui kiffait sa vie et le printemps. « là à … » Cette fois-ci le jeune homme se tourna vers la droite pour pointer du doigt vers une balançoire. « de là. » Une fois cela dit, les deux enfants partirent mener à bien leur tâche tandis que Manu, lui, faisait toujours le guet. « Nev’ toi et Cassie vous allez distraire Natasha parce que vous êtes troooop mignons, faut pas qu’elle voit ce qu’on prépare hein ! C’est parti ! » Les deux enfants hochèrent vivement de la tête et partir être troooop mignons aux côtés de l’agent du SHIELD. Pendant ce temps, Max, lui, préparait le feu d’artifice.

Une fois cela fait, le jeune homme se releva et fit un dernier tour de la zone de sécurité pour être sûr qu’aucun enfant ne trainait encore dans les parages. Il eut bien raison d’ailleurs parce qu’il trouva le petit Victor en train de jouer avec des pommes de pin. Max le prit dans ses bras et il partit à son tour en direction des escaliers. Il était tout content et se mit à hurler pour prévenir toute l’assistance. « Attentiiiioooon ! Le spectacle commence ! » Ouais, Max avait un ptit truc showman. Il souriait de toutes ses dents et il se tourna vers la scène de leur feu d’artifice avant d’enclencher le début du spectacle, tenant toujours le ptit Victor et sa pomme de pin dans ses bras.

___


LINE OF FIRE

Convince yourself to be someone else and hold back from the world your lack of confidence. What you choose to believe in dictates your rise or fall.  ©️shinouh

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Fear
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Raven, Spencer, Dylan, Jess, Romy, Leigh et Clay
436
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: MASHA + Bad boy what you gonna do ?   Mar 31 Mai - 17:47

Natasha ∞ Max


«When the night has come
And the land is dark
And the moon is the only light we see »



Autour d'elle, les enfants s'amusaient. Natasha était heureuse de voir tant de joie de vivre dans de si petits corps gringalets. Elle savait que ces chérubins se battaient de toute leur force pour se dépatouiller du mauvais sort que leur avait lancé le destin. Elle même avait été l'une de ces enfants en train de s'amuser avec d'autres tandis que son cœur soupirait lentement du manque de ses parents. Aujourd'hui, elle était une femme. Une vraie jeune femme tout à fait épanouie. Elle avait réussit à sortir des griffes de la fatalité et n'avait jamais abandonné ce sourire qui lui sciait si bien le visage... Un rayon, son sourire était un rayon de soleil qui filtrait a travers la fenêtre pour venir éclairer l'ombre. Elle aimait chacun d'entre eux, et la rouquine se sentait prête à donner son âme pour qu'ils puissent avoir la meilleure des vies possible. Les enfants de l'orphelinat était tout pour elle, vraiment et même si ils n'avaient maintenant plus de parents pour les éduquer ils ne manqueraient jamais d'amour en ces lieux. Si Natasha n'était pas là, c'était Hank qui venait leur rendre visite et elle espérait que malgré la fin de sa punition, Max ferait lui aussi partie du cercle de bénévoles. Le regard pétillant, Tasha observa ses protégés. Neville était curieux, mais elle savait aussi qu'il n'allait vers les gens que si son instinct lui indiquait que c'était une bonne chose, alors le voir s'amuser autant avec le petit Max, qui était censé être un gosse turbulent lui donna le sourire. Max semblait à l'aise avec la petite tête châtain, il ne le savait sans doute pas mais quelque chose venait de percer un peu plus l'âme de la femme qui soupira de contentement en admirant la scène qui s'offrait à elle. Elle en disait rien, il n'y avait rien à dire devant ce spectacle attendrissant. Les autres enfants semblaient amusés par la présence du jeune homme et de sa proposition de sortie, ils étaient peu habitués a voir des bénévoles dans leur salle de jeu, l'agent du SHIELD comprit vite que ce moment de jeu allait être intense.

La belle se dirigea donc vers le jardin et alluma les lumières extérieures. Elle avait tout prévu pour que les enfants puissent s'amuser dehors sans se soucier de l'heure ou du mauvais temps. Toutes ses années à bosser comme une folle au SHIELD et à amasser argent, prime et grades avait servit à ça. Un orphelinat pas comme les autres, avec des structures modernes et adaptés aux enfants. Un petit paradis sur terre entre autre. Elle était donc fière de son oeuvre et même si peu de gens que ce soit au SHIELD ou dans son entourage était au courant de son investissement continuelle dans cette structure, elle avait passé sa vie et mit toutes ses forces dans cette aboutissement. Regardant autour d'elle, Tasha ne pouvait s'empêcher d'observer les enfants qui jouaient dans cette maison. Qu'ils étaient si mignons, la belle russe se sentait attendrit par ce qu'il se passait devant elle. Comment ne pas l'être ? C'était impossible. Ces enfants qui n'avaient plus de parents savaient malgré tout s'amuser et profiter de la vie. On ne voyait pas la tristesse dans leur regard, mais de la joie de vivre. Tasha repensa à sa propre enfance, après la disparition de sa famille dans un incendie. Ses grands-parents étaient revenus vivre à la maison des Romanoff afin de pouvoir éduquer la petite Natalia. Pas de place pour s'amuser, pas de temps pour rire. Tasha avait eu le droit à une éducation stricte par son grand-père, au grand dam de sa grand-mère. Cette dernière ne voulait pas que son petit-fille ressemble à son propre fils, voulant qu'elle soit différente et qu'elle puisse faire ses propres choix et non ceux de son grand-père. Son grand-père avait choisi la voie toute tracer que son père lui avait choisi et cela ne l'avait pas réussi. Ils avaient beaucoup de ressemblance au niveau du caractère, presque la même personne dans deux corps différents. Suite à ça elle s'était retrouvée dans un orphelinat quand sa grand mère avait décidé qu'elle ne deviendrait pas un robot dépourvu de sentiments. C'était grâce a cet acte qu'elle avait apprit le mot "aimer".

La jeune femme baissa la tête lorsque Cassy et Neville vinrent lui parler. Quand tout à coup elle entendit un bruit sourd et une explosion. Se saisissant des jeunes enfants elle leva la tête pour apercevoir un feu d'artifices et les enfants bien en ligne sur les marches. La belle papillonna des yeux, un instant et comprit que Max était l'initiateur de tout ça. D'abord une vague de colère la submergea mais voyant les enfants émerveillé elle les laissa profiter du spectacle. Elle s'avança alors doucement vers Max et lui mit une légère tape derrière la tête " La prochaine fois qu'une idée aussi géniale comprenant des explosifs te passe par la tête j'aimerais que vous m'en fassiez part monsieur Ezel" dit elle d'un air sérieux "C'est dangereux pour toi et pour les enfants ! ... On fera venir quelqu'un de plus compétant.. Avec un meilleur budget" lacha-t-elle avec un clin d'oeil.
code by Silver Lungs

___



Here's to the crazy ones. The misfits. The rebels. The troublemakers. The round pegs in the square holes. The ones who see things differently. They're not fond of rules.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: MASHA + Bad boy what you gonna do ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
MASHA + Bad boy what you gonna do ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Babe I'm gonna leave you ~song fic~ ^
» Masha Allah
» "It’s gonna be legen... wait for it... dary ! Legendary! "
» Ore, Twin tails ni Narimasu (Gonna be the Twin-Tails!!)
» MEÏAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs abandonnés-
Sauter vers: