Partagez | 
 

 Mercy • Girl, you'll be a woman soon.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité

MessageSujet: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Sam 29 Avr - 9:11

Mercy Leroy

Tonight, the foxes hunt the hounds
15 ansSarcastic princess
LycéenneCivils
Bisexuelle & célibataireHumaine

Pouvoirs -

Mercy est une mini-sorcière en herbe. Cela ne l’a jamais choqué, non parce qu’entre sa mère sorcière et son sorcier de père, autant dire que ce n’était pas une anomalie. Bon après Merc n’a jamais vraiment une éducation très … éducative. Tout ce que sait l'adolescente elle l’a appris en autodidacte, à base de livre qu’elle a trouvé dans la bibliothèque de sa mère et d’expérimentations plus ou moins ratées.
La jeune demoiselle révéla son affinité avec les forces magiques assez jeune, elle ne l’a cependant jamais vraiment développé - merci l’autorité maternelle - et elle garda une puissance assez faible, aussi dû à son jeune âge. Il est à noter que Mercy a hérité des pouvoirs de son paternel, bien que ça elle l’ignore totalement. La jeune demoiselle est capable de maîtriser les ombres. Bien que son pouvoir ne soit pas très puissant, il arrive à bouger des objets, à blesser les gens. Elle n’arrive pas encore à faire ce qu’elle veut avec les être humain, mais elle arrive à les immobiliser un peu. Les objets les plus lourd sont en revanche impossible à soulever pour elle cepandant. Il est aussi important de noter qu’elle ne peut pas créer d’ombres. Elle peut les étirer, mais pas à l’infini, elle doit utiliser celles aux alentours
Et avec son don de sorcellerie, Mercy est aussi accompagnée. Un petit être qui ne vit que dans les ténèbres. C’est une créature qui squatte avec elle, intelligent mais sans pouvoirs exceptionnel, il est surtout capable de se rendre invisible dans les ténèbres et de les manipuler faiblement. Mercy l’a nommé Shades, mais bien souvent elle préfère l’insulter, vu que c’est une bestiole qui ne se gêne pas pour donner son avis sur la vie de la demoiselle.


Souhait

Mercy aurait pu désirer retrouver son paternel. Mais comment regretter une personne qu’elle n’a jamais connu et qui visiblement, n’a jamais fait le moindre acte pour la connaître. La seule chose que Merc’ ait jamais désiré concerne sa sécurité. Elle a désiré de sa mère n’ait jamais essayé de la sacrifié. Que sa génitrice ne soit plus un danger pour tout le monde. Elle a souhaité plus que tout que son adolescence ne soit pas pourrie par la maladie mentale de sa mère.

Emergence

Quelques flash de temps en temps. Mercy ne se souvient pas franchement de sa vie d’avant. Il lui arrive d’avoir quelques images de sa vie d’avant. Elle se sent mal à l’aise par la suite, ces flash laissent en elle un grand sentiment de malaise et d’insécurité, surtout quand elle revoit pendant quelques secondes la cérémonie dont elle a failli être le sacrifie principal.  



Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?
J’en avais vaguement entendu parlé au lycée, mais j’avais autre chose à penser qu’à rentrer dans histoires abracadabrantesques. Puis quand bien même ça ne m’a jamais plus de parler avec des lycéennes décérébrées. Bien sûr avec l’affaire du Pegasus a fait grand bruit. Mais sérieusement, je trouve que c’est exagéré. Des pouvoirs ? Sérieusement ? Et puis quoi après des licornes ? Des gobelins ? T’as cru qu’on était dans un putain de jeu vidéo ?

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?
Non jamais. Et si ça arrivait, je pense que je préférerait ignorer tout ça. Non parce que j’ai déjà ma mère à m’occuper, et l’air de rien, gérer quelqu’un à la santé mentale défaillante, c’est une sacrée pelle d’emmerdes. Alors me rajouter des histoire sur la théorie du complot, kidnapping, rafle mes-couilles-sur-ton-nez-ça-fait-un-dindon. Et je pense que la garde rouge aura plus de chance trouver le père noël que des gens avec des pouvoirs. Mais admettons que ça se passe, ça serait inhumain, contrôler la populace. Mais je répète, ce sont juste des théories probablement inventées par une personne trop illuminée.

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?
Personne. Je me suffis à moi-même, merci. Ma vie est bien loin de la perfection, mais souhaiter avoir une mère normale, avec un père, non. J’aurais fini comme ces gamines de lycées dont la plus grande question est de sortir avec Brendon ou Mike ? Non, je vomis cette possibilité. Ma vie est ce qu’elle est mais je ne la changerai pas parce que j’estime être une putain de bonne personne. OK ?


pseudo

(MCp)Xelette

sexe/age

30 centimètres/Utilisable de 9 mois à 99 ans

pays

France

DC

Bouclettes Rand

personnage marvel, scénario ou inventé

Scénario

niveau d'émergence

1

niveau de maitrise

2

Désirez-vous un parrain/marraine

Non

vous nous avez connu...

par tamere

un dernier aveu

Je suis toujours une licorne
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Sam 29 Avr - 9:11

Before Genosha

we all have to start somewhere
Inspire. Expire. Je fermais mes yeux alors que je me concentrais. Répète la formule. Encore. Encore et encore. C’était un sortilège simple, basique. Je pouvais le faire, il me suffisait de me concentrer suffisamment. J’étais faible, je le savais bien. Je n’étais pas très âgée et ma pratique de la magie était très… sommaire. Il fallait dire que ma mère refusait de m’apprendre quoi que ce soit, trop occupée avec ses propres démons. Je devais me débrouiller par moi-même pour apprendre et devenir plus forte. Je n’étais qu’une gamine pourtant. Après une petite minutes, je ne pus m’empêcher de sourire en voyant la petite balle qui s’était formée au creux de ma main. Elle produisait une faible lueur, pâle, blanche. C’était largement suffisant pour ce que j’avais à faire. je pris une grande inspiration alors que mon regard se portait sur le grimoire qui était posé sur ma lit. J’allais commencer la lecture quand je sentis une main se poser sur mon épaule et un poids se poser sur mon dos. Je sursautais légèrement. Quoi t‘as eu peur ? Dit la voix nasillarde au possible. Je poussais un long soupir, j’avais encore beaucoup de mal à m’habituer à Shades. Ce qui me surprend, c’est à quel point tu es lourd. Tu n’aurais pas grossi par hasard ? J’entendis la bestiole grommeler. Décidément, il fallait croire que Monsieur ne mangeait pas tant de cookies que ça après tout. Cela ne faisait que six mois Shades avait fait son apparition. Presque en même temps que mes pouvoirs. La première fois que j’avais joué avec une ombre. Et la créature était intimement liées à mes capacité toutes nouvelles. J’aurais pu paniquer, mais j’étais restée calme. Le tout était de savoir comment ça fonctionnait. Je ne savais pas qui était Shades. Il ne me disait pas grand chose sur lui. Mais vu qu’il de mon côté, je ne crachais pas sur ça, surtout qu’il m’aidait avec la magie. Fichue lumière. Je sentis la bête sur mon épaule, je soupirais. Je te signale que contrairement à toi, je ne peux pas voir dans le noir. Tu pourras plus tard. Je m’arrêtais quelques instants, des fois j’avais cette impression désagréable que Shades en savait plus sur moi….. que moi-même. Et ta mère ? Je haussais les épaules. Il a préparé une potion pour dormir, je ne risque pas grand chose. Mais tu prends des précautions. Je prends des précautions. Toujours. Ma mère aurait été folle de savoir que j’avais emprunté un de ces grimoires personnels. mais je n’avais pas franchement le choix. Je devais apprendre à maîtriser ma magie. Je finis par poser la sphère sur mon lit alors que je repliai mes jambes pour être en tailleur. Je me penchai sur le livre. La nuit allait être longue, très longue.

***********

Je jetais un coup d’oeil à l’écran de mon smartphone. Merde. Je n’avais pas vraiment vu l’heure passé et il était franchement tard. Sans m’en rendre compte, j’avais passé plusieur heure à essayer de comprendre comment mes pouvoirs fonctionnaient. Plusieurs heures dans un entrepôt que tout le monde qualifierai de craignos. C’était tellement craignos que que même les toxicos n’y allaient pas. C’était bien pour ça que j’y étais allé, c’était le seul endroit où je pouvais avoir la paix et parler à Shades sans qu’on me puisse penser que j’étais une folle en plein délire. Ma mère suffisait largement dans le domaine la santé mentale. Et en parlant de ça, ça me permettait surtout de m’éloigner d’elle. Plus je restais avec elle, plus j’avais peur d’être contaminée. C’était ridicule, j’en avais parfaitement conscience. Mais plus le temps passait, plus elle partait dans des délires de plus en plus important, violents presque. C’était de pire en pire et ça me faisait sincèrement flipper. Je cherchais à m’éloigner d’elle, m’éloigner de ce domicile avec une ambiance qui se dégradait au fur et à mesure. Représentatif de notre relation actuelle. Je pris une grande inspiration, je passais les doigts dans mes cheveux, histoire de bien paraître et je tapotais mes vêtements pour enlever la poussière qui s’y était déposée. Bon. Je ne pouvais plus trop y échapper maintenant. Je m’approchais de la porte d’entrée et l’ouvrit le plus doucement possible. Je ne savais pas trop ce que j’espérais, que ma mère soit endormie, shootée parce une décoction et qu’elle ne m’entendrait pas rentrer. J’étais foutrement naïve. C’était bien loin d’être le cas. Elle était là, guettant la porte d’entrée. Je me raidis dès que je croisais son regard. Je savais que j’avais des ennuis. Mais je restais bloquée comme une pauvre petite chose qui avait fait une bêtise, comme si je revenais saoul d’une fête lambda. Je n’eus pas vraiment le temps de penser. Elle me parla, elle hurla même pour être exacte. Pendant cet instant mon cerveau avait complètement cessé de fonctionner. Blackout. Les cris hystériques, les mouvements brusques, la douleur. Il n’y avait plus qu’un son strident dans mes oreilles. Je sentis le tranchant de l’athamée froler ma joue. Mes bras en avant je tenais tant bien que mal ma génitrice trop occupée à essayer de me planter. Je me débattais tant bien que mal pour ne pas y passer. Simple instinct de survie animal. Elle hurlait, elle me servait un discours décousu de sens. Je devais mourir pour qu’elle retrouve sa puissance. Que tout était à cause de moi. Les chose allèrent de plus en plus vite. Je ne réagis que lorsque ma mère tomba comme une masse sur le côté et que je fus secouée. Réagis Gamine ! Réagis, faut se barrer ! Je me redressais difficilement je regardais ma génitrice au sol. Elle est… ? Inconsciente, je l’ai assommée. Comment tu… Réfléchis pas. Elle sera pas dans les pommes pour toujours. Oui, oui. Il avait raison. Je devais sauver ma peau plus que tout. Je repris mon sac une veste sorti de la maison en courant, sans vraiment savoir où aller.

***********

Tu veux lui faire confiance hein ? Je levais mes yeux vers Shades alors que j’étais assise sur le sol sale de l’entrepôt qui me servait de cachette. J’ouvris la bouche sans pour autant avoir de réponse. Mai. J’étais allé dans sa boutique pour trouver des réponses à mes questions. Comprendre pourquoi ma mère avait tenté de me sacrifier. Cette idée me tordit l’estomac. Ma mère avait failli me tuer, sa propre fille, la chair de sa chair. Je gémis, j’étais encore particulièrement douloureuse de l’altercation que j’avais eu il n’y avait de cela peu de temps. Agréable. Mai semblait gentille, digne de confiance pourtant je ne pouvais pas m’empêcher d’avoir peur. Je ne sais pas okay ? Pour le moment, il n’y avait pas bonne ou de mauvaise situation, elles étaient toutes moisies jusqu’à l’os. Je manquais surtout de solutions. Je ne savais pas ce que je pouvais faire. Il y avait bien cette idée folle de retrouver mon père, après tout c’était de sa faute si j’étais dans cette merde. Il n’avait pas qu’à fiche sa semence partout aussi. N’y pense même pas. Je n’ai même pas parlé ! Marc n’est... Putain pour tu ne me dis juste pas les choses sur mon putain de père ? Tu le connais c’est ça !? Juste des rumeurs. ET ?! Suffisant pour dire que ce n’est PAS un type bien. Je levais les yeux en l’air avant de me laisser complètement tomber en arrière pour m’allonger sur le sol. Je grimaçai en sentant à nouveau toutes mes douleurs. Pas un type bien en comparaison de ma folle de mère qui vivait dans un délire constant ? Je ne pensais pas. D’un côté je n’ai pas franchement d’endroit où aller et la vie de clodo, ça va t’étonner, mais ça ne me tente pas spécialement. Hey Merc’ on va trouver. Marc n’est pas une solution. Des fois j’ai l’impression que mon père est l’équivalent du SIDA et du cancer réuni. Shades répondit mais je n’écoutais pas spécialement. Puis quand bien même chercher mon père, chercher où et comment ? J’avais à peine quinze années et c’était déjà le bordel dans ma vie. Rien à rajouter.

house of memories
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Sam 29 Avr - 9:12

After Genosha

Life goes on
Je marchais dans le couloir du lycée. C’était dur de se dire que tous les regards n’étaient pas tournés vers moi. Je respirais profondément, ce n’était qu’une impression, une simple impression. Je ne devais pas me laisser faire, me faire accabler. Je ne pouvais pas montrer la moindre faiblesse. Ca n’avait pas l’air, mais le lycée, c’était la putain de jungle. Tout était régi par la loi des animaux. Les plus faibles se faisaient bouffer les plus forts, prototypes de gamins friqués pseudo-populaires dignes des séries les plus clichés de l’univers télévisuel. J’étais bien loin de ce stéréotype, j’étais plutôt simple mais pour autant banale. Les choses auraient plus faciles si j’avais été ennuyeusement transparente. Ma vie n’était pas rose, mais elle n’était pas pour autant dégueulasse non plus. Je vivais seule avec ma mère, je n’avais jamais connu mon père et ma mère…. elle était… Comment dire ? Elle avait quelques petits troubles au niveau de son mental. Fatiguée, après tout elle était seule pour m’élever et c’était loin d’être facile. Je l’aidais, du mieux que je pouvais, même si parfois je me prenais un peu trop de charge sur mes épaules d’ado. Je devais être plus mature qu’une personne de mon âge, je n’avais pas vraiment le choix. Mais forcément, c’était ce genre de détail qui finissait forcément par se savoir et t’être balancé dans la tronche. J’encaissais sans broncher, je me foutais bien de ce que pouvait penser les gens dans le fond, je n’aimais pas les gens de manière générale. Je finis par apercevoir une chevelure rouquine devant son casier. Je souris presque instantanément. Je n’aimais pas les gens ? Ouais il y avait des exceptions pour confirmer la règle. Madelyn était une exception. Je m’approchais tranquillement. Hey, ça te dirait une petite sortie genre là maintenant, j’ai une terrible envie de latte vanille ! Tu n’as pas toujours envie des envies de latte ? Dix points pour Gryffondor. Puis je pensais que tu avais ton cours particulier. Elle appuya assez fortement sur le cours particulier. Je me raclais la gorge par réflexe. Depuis que je prenais des cours avec Amadeus, Madelyn n’avait de cesse de me taquiner sur ça. Deus était était un type génial, il arrivait à combler mes lacunes que j’avais en cours avec son cerveau de génie et il ne me demandait pas de rémunération… Enfin si, du café de la bouffes. Autant dire qu’avec mes cookies maison j’avais fait un heureux. Pas libre il a… un exam… Et fais pas ses yeux là, ce JUSTE UN AMI. JUSTE UN AMI. Ses yeux en disait long, mais il n’y avait pas à épiloguer, différence d’âge, ma mère à m’occuper, pas la tête à ça. J’allais répliquer, mais je n’eus pas cette délicieuse occasion, vu qu’une personne tout aussi délicieuse avait décidé de mettre fin à notre conversation. Mais qui voilà, Walcott et Leroy, les deux monstres de foire. Sympa, toujours agréable. Fais gaffe Duncan t’as laissé tomber des trucs derrière toi. Il se retourna comme le profond crétin qu’il était. Ta répartie, les restes de ton cerveau atrophié et peut-être même tes couilles. Je ne pus m’empêcher de lancer un sourire qui voulait tout dire. Il ne savait plus vraiment quoi dire. Ces animaux manquaient toujours de gueule quand ils étaient éloignés du troupeau. Facilement attaquable. Mais ce n’était pas comme ça qu’on allait me faire tomber. Je finis par poser à nouveau mon regard sur Maddie. Bon alors ce latte ?

***********

Tu sais que tu n’as pas à avoir peur ici Mercy ? No shit Sherlock ? Forcément que je ne me sentais pas vraiment dans une atmosphère très rassurante. Les choses allaient franchement de travers. Tout était en train de se faire la malle et il ne devais pas avoir peur. C’était une putain de blague ou pas ? Je me contentais de jouer nerveusement avec mes doigts. Je ne savais pas ce qu’il allait advenir de moi. C’était franchement… le bordel et l’apocalypse de mon monde. Tu sais comment les choses vont se passer. Non, je comptais un peu sur vous pour connaître votre métier. Le monsieur ne broncha pa à ma pique. C’était mesquin de ma part, mais c’était la solution que j’avais face à la situation. Je ne savais pas comment réagir et j’avais peur alors je me défendais comme je pouvais. Désolée, non je ne sais pas trop. Je baissais les yeux sur mes mains. J’avais presque envie de pleurer, je sentais déjà ma vue s’embrumer. Ce n’est pas grave, c’est normal d’avoir peur de l’inconnu. Encore plus dans ton cas. Au moins je n’avais pas vexé cet homme qui se voulait être le plus rassurant possible. Comme tu le sais déjà, on a détecté des grave troubles mentaux chez ta mère et il s’avère que ton environnement n’est pas le plus sain pour toi. Tu es d’accord ça ? Je restais silencieuse quelques instants. je ne savais pas trop quoi dire. Je ne pouvais pas franchement désapprouver ce qu’il disait. Mais c’était à la fois douleur de me dire qu’en approuvant j’abandonnais un peu ma mère. Pourtant je savais bien que les choses n’allaient jamais allé en s’améliorant, que je n’aurais jamais une… “vie normale”. Je me contentais d’approuver d’un signe de tête. Je sais que ce n’est pas facile. Comme s’il savait ce que ça faisait ce type qui pète plus haut que son cul. Je sursautai en entendant cette voix venue de nulle part. Mais visiblement j’étais la seule à l’avoir entendu, vu que lui n’avait pas réagi. Mercy, ça va ? je restais bête un instant, probablement mon imagination. Oui, juste une crampe. Un crampe, qui allait croire à ça sérieux ? Mais visiblement ça passait crème. Juste mon imagination. Mais tu comprends qu’on ne peut pas te laisser seul à 15 ans ? Un petit silence s’imposa. Maios je ne savais pas si la suite allait me plaire ou pas. Qu’est-ce que tu sais de ton père ? Voilà ce que je disais? JE ne savais pas si ça allait me plaire. Je connaissais mon père Marc Bowman. Ma mère m’avait lâché son nom un jour qu’elle était en train de délirer. Maddie m’avait même aidé à le retrouver. Marc Bowman, il vivait à Genosha, mais n’avait jamais rien fait pour me connaître alors j’avais plus ou moins lâché l’affaire. Ou j’avais manqué de courage, ou j’avais trop à penser avec ma mère. Je ne pense pas que ça soit une bonne idée. Marc… mon… géniteur, il ne me connaît pas. Qu’il te connaisse ou pas, c’est ton seul et dernier parent en vie. Y’a pas moyen d’être émancipée ? C’est un peu plus compliqué que ça. Voilà c’était dit. J’allais devoir… rencontrer mon père. Pas certaine que ça lui fasse plaisir de voir ma trombine… et la réciproque était vraie. Je sentais c’était bien le début de nouvelles emmerdes dans ma vie.



house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Malik CaglarHumain modifié
avatar

Malikou
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Contrôle de la folie. Il éveille des pensées meurtrière ou des envie de suicide chez les plus faibles d'esprit.
Keith/Amélia/Connor/Stan/Jay/Lauren/Jin/Junno/Aldébaran
401
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Sam 29 Avr - 9:20

Re-Bienvenue Plein de courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Hunter
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
Il a la classe. Et il est britannique.
Esther, Elsa, Sam, Brian & Robbie
177
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Sam 29 Avr - 11:39

Re-bienvenue à toi avec ta petite sorcière!

Et... on compte sur toi pour faire tourner ton papa en bourrique!
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Dead Ringer
2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Clonage : elle peut se multiplier à volonté, du moins en principe. Au moins elle peut faire apparaître jusqu'à 5 doublons, sur une certaine distance. Elle contrôle chacun de ses clones et les usent dans les situations les plus périlleuses.
Skye & Aelys & Erica & Damian & Nikki & Gwen
227
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Sam 29 Avr - 12:01

Re-bienvenue dans le coin
Bon courage pour la rédaction de ta fiche :cute:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

On l'appelle souvent l'autre connard.
4 / 54 / 5
3 / 53 / 5
Il manipule les ombres. En gros, il se sert d'ombres déjà existantes pour en faire ce qu'il veut : déplacer les objets, blesser des êtres vivants, etc.
Albert, Gabriel, Jess Drew, Kurt, Lorna & Kristina
347
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Sam 29 Avr - 12:22

Ma fifille

Re-bienvenue ici

___


I'm not a good man. Remember that. I'm not into have a good situation, a good house, wifey, kiddos and all theses bullshits. Don't put all your hope in me, because I will disappoint you once, twice... I'm not a good person and i think you should know that.

Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Sam 29 Avr - 12:57

Rebienvenuuuue !
Revenir en haut Aller en bas
Jean GreyMutant
avatar

Phoenix // Marvel Girl
4 / 54 / 5
4 / 54 / 5
Télépathie & Télékinésie
Amara A. - Maggie A.
2313
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Sam 29 Avr - 13:45

Re-bienvenuuuuuue
Super choix de scénar', super vava

Courage pour ta fiche

___





I wanna hide the truth, I wanna shelter you but with the beast inside there's nowhere we can hide. When you feel my heat look into my eyes : It's where my demons hide. Don't get too close, it's dark inside. It's where my demons hide




Pouet:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maddie
1 / 51 / 5
0 / 50 / 5
Aucun! Elle est déjà assez cool comme ça!
Maria, Casey, Pietro, Lydia, Laura, Elijah, Clary, Paige
310
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Sam 29 Avr - 14:05

Ma copiiiiiiiine On va faire des belles choses

Bon courage pour ta fiche! T'es belle

___


On peut rêver, même si on ne dort jamais
On peut traverser leurs miroirs et leurs reflets. On peut s'envoler même du plus haut des sommets. On va pas laisser l'espoir crouler sous les regrets.

(c)BESIDETHECROCODILE
Revenir en haut Aller en bas
Mai FraserSorcier
avatar

Nemain
2 / 52 / 5
2 / 52 / 5
Sorcière. Détecteur sur patte de surnaturel. Entend les morts. Communique avec des esprits. Lance des sorts basique. Très renseignée sur la magie.
Steven, Cindy, Jennifer, Colleen, Carter, TJ, Bobbi
243
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Sam 29 Avr - 14:45

Ma nièce

Je te préviens, tu fous le souk à l'appartement tu finis dehors

Bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Loki OdinsonAsgardien
avatar



God of mischief
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
# Métabolisme supérieur à celui des humains
# Métamorphose, vol, projection astrale, réarrangement moléculaire, décharge d'énergie, projections d'illusions, télépathie, hypnose, téléportation
# Résistant à la glace
# Ralentissement du vieillissement
# Sorcier
# Vision accrue
Nicholas S. Frances - Gadreel F. Sharpe - Clinton F. Barton - Lilith Dracul - Ernessa J. Quiles - Virginia P. Potts
1868
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Dim 30 Avr - 0:57

Re bienvenue sur le forum
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Dim 30 Avr - 21:10

rebienvenue faudra p'tet que je vienne t'embêter avec Cassie pour un lien
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Jeu 4 Mai - 14:33

Re-bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche :cute:
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Jeu 4 Mai - 19:30

Re bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Ven 5 Mai - 10:55

Ton avatar est magnifique. Hâte de lire ta fiche une fois complète ! **

15 ans ?! *recule, les mains bien visibles* -out-

Bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Dim 7 Mai - 5:28

Wow, mes hommages, chère demoiselle !

Amuses-toi ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Carol DanversHumain modifié
avatar

-


Mrs Marvel.
3 / 53 / 5
2 / 52 / 5
Force, vitesse, agilité, durabilité surhumaines.
Absorbe et projette de l'énergie.
Vol.
Wesley, Francis, Betsy, Morgan, Kay, Ryan, Lena & Val
241
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Lun 8 Mai - 16:46

Oooooooooh la ptiote à Marc

Comme elle est choupinoutte
Bienvenue à toi en tout cas, elle va être d'enfer cette petite :cute:
Bon courage pour ta fiche, et amuse-toi bien parmi nous

___

This antigravity taking over me.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Lun 15 Mai - 1:49

Merci tout le monnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnde Vous êtes tous beaux et soyeux comme des licornes
(et j'ai fini sinon What a Face )
Revenir en haut Aller en bas
avatar
-
0 / 50 / 5
0 / 50 / 5
102
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   Lun 15 Mai - 11:27

FÉLICITATIONS

you are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


C'est un fait avéré que c'est bien une Bowman, la p'tite *verse une petite larme émue* Re-bienvenue ici avec ta petite Sarcastic Princess


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler! Essaie de faire un petit résumé de ton personnage dans la partie prévue à cet effet pour faciliter l'échange d'idées. Si tu es un peu perdu n'hésite pas à faire un tour dans la partie I need a hero. Si tu souhaites t'inscrire au loto du RP, tu n'as qu'à t'inscrire! Un partenaire et un sujet te seront donnés! Tu peux aussi créer un scénario. Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur House of M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Mercy • Girl, you'll be a woman soon.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mercy • Girl, you'll be a woman soon.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» COVER GIRLS OF THR DC UNIVERSE : WONDER WOMAN ( ARMORED)
» TAKARA - BATMAN - CATWOMAN Cool Girl
» Kate : une future James Bond Girl ?!
» Girl and monsters
» [comics] DC - Wonder Woman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: Fiches de présentations-
Sauter vers: