Partagez | 
 

 Girls Just Wanna Have Fun - Elisa&Mélia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar

Shade
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Quand le soleil se lève tout le monde se concentre sur la lumière, moi c'est l'ombre qui me réjouit. Sans même vous toucher, je peux vous clouer au sol, vous faire valser contre un mur, tout n'est qu'une question de perspective. Là où vous cherchez la lumière pour y voir, je cherche l'ombre pour vous battre. Tout cela simplement en contrôlant cette ombre. Les ténèbres n'ont pas de secret pour moi je peux en faire ce que je veux. Certains créaient des boules de lumières moi, c'est l'inverse. Je peux envahir votre esprit de noirceur sans que vous ne puissiez rien y faire.

65
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Girls Just Wanna Have Fun - Elisa&Mélia   Mer 12 Juil - 13:37

Mélia & Elisa

Girls just wanna have fun


Quatre heures. Ca fait très exactement quatre heures que je révise mes cours de psycho, enfin les cours de psycho de Mélia. Je me lève pour me dégourdir les jambes et me dirige vers la cuisine en quête d’une boisson pour me remonter un peu. Je me décide à prendre deux bouteilles d’eau et retourne au salon en donnant une à mon amie. J’ai une chance énorme d’avoir Mélia comme tuteur personnel parce qu’apprendre la psychologie en autodidacte ce n’est pas vraiment une partie de plaisir. Certain se moque encore de moi parce qu'à trente ans je suis encore étudiante, mais je n’y peux rien j’ai toujours aimé apprendre et ce n’est pas demain la veille que je vais changer. Puis changer de métier n’est pas que le résultat de ma soif de connaissance, c’est aussi l’un des meilleurs moyen que j’ai pour pouvoir voir mon fils plus souvent. En tant que psychologue si j’ouvre mon propre cabinet je pourrais définir mes horaires et par conséquent avoir plus de temps pour Will. Il n’est qu’un bébé et il ne voit presque jamais sa mère parce que j’enchaîne garde sur garde.  D’ailleurs je ne suis pas qu’étudiante j’ai plusieurs casquettes, je suis docteur, étudiante en psycho et mon plus gros boulot mère d’un petit garçon. En parlant de Will je prends mon téléphone pour envoyer un texto à mon père pour savoir si tout se passe bien. J’aime mon plus que tout au monde mais c’est impossible pour moi de lire une page et de retenir quoi que ce soit quand il est avec moi.

Grâce aux cours que Mélia m’a prêté ainsi que ses explications je suis fin prête à passer le concour. Mais bon elle est plus que ma tutrice, c’est une très bonne amie que j’ai eu la chance de rencontrer à l’hôpital et puis de fil en aiguille nous sommes devenues plus que de simple collègue. Même si bien évidemment on continue à se retrouver à l’hôpital quand on a un petit moment de libre pour papoter et pour faire nos commères. Je pose ma tête sur le canapé et ferme les yeux après avoir pris une bonne gorgé d’eau qui me réveille légèrement.

Tu veux commander une pizza ce soir ou on prend un chinois ?


J’ouvre les yeux pour regarder Mélia en attendant sa décision. J’imagine que comme à chaque fois on va manger devant une série ou un film et commenter chaque détail ou tout simplement nous moquer de l’héroïne qui pleure sous la pluis parce que son mari l’a trompé avec la soeur de la voisine pendant qu’elle était à l’hôpital à lutter pour sa vie. Mais vraiment qui écrit ce genre de scénario à quel point les gens sont ils déconnectés de la réalité ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Melia est Mania, la déesse de la folie ce qui signifie qu'elle peut rendre n'importe qui fou mais également soigner n'importe qui de la folie. Elle se nourrit de l'esprit intact des victimes qu'elle pervertit mais son pouvoir a une limite majeure: elle ne peut se nourrir que d'esprits consentants à sombrer dans la folie. Ses anciens fidèles lui servaient de nourriture mais depuis la fin de l'antiquité et la perte de croyance, elle n'a été qu'une déesse déchue et affamée.Quand elle n'a pas faim, elle peut se désincarner et vivre en tant qu'esprit ainsi que maudire ou bénir les Hommes, comme une vraie Déesse quoi!
111
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Girls Just Wanna Have Fun - Elisa&Mélia   Mer 12 Juil - 23:34

Girls just Wanna Have Fun
Elisa et Melia
J’ai vraiment de la chance d’avoir Elisa. Je me souviens qu’au moment où je commençais mes études de psycho, les profs nous tannaient toujours pour que nous formions, mes « camarades » et moi des groupes de travail sous prétexte que c’était plus efficace pour réviser. Le problème c’est qu’à l’époque je m’en étais toujours sortie seule et que la plupart de mes « camarades » m’étaient aussi sympathiques que des enfants de trois ans. Et je n’aime pas les enfants de 3 ans. Les bébés ça va, mais quand ils grandissent ils me filent la chair de poule ! C’est le genre de détail sur moi que je tente de cacher à Elisa d’ailleurs, compte tenu du fait qu’elle a un fils. Et je n’ai pas envie de la faire fuir parce que mes profs avaient raison : c’est beaucoup plus facile de travailler en groupe ou au moins à deux. C’est surement pour ça que j’ai loupé ma première années… j’étais tellement sûre de pouvoir garder mes habitudes solitaires que je ne me suis pas préoccupée de me faire des amis et c’est beaucoup plus dur de demander des cours ou des explications sur un point en particulier quand on n’a personne pour ça. Bref, Elisa m’a été non seulement très utile mais en plus je crois vraiment que nous sommes devenues amies. C’est peut-être parce qu’elle est plus âgée que moi que nous nous entendons bien : mon cerveau à au moins 10 ans de plus que mon corps ! Et puis, j’admire vraiment Elisa… je ne sais pas si elle-même s’en rend compte mais son parcours est impressionnant : alors qu’elle est maman d’un bébé, qu’elle est déjà un excellent médecin, elle a en plus décidé de reprendre des études de psycho pour pouvoir arrêter les gardes de nuit à l’hôpital, avoir des horaires plus stables et pouvoir s’occuper de William. Je serais un peu triste de ne plus la voir à l’hôpital quand elle aura réussi (et elle va y arriver, elle est beaucoup plus intelligente que moi !) mais je comprends son choix. Elle fera une excellente psy ! C’est étrange parce que si j’ai choisi ce métier c’est précisément pour faire le contraire de ce qu’elle a choisi… Je ne veux pas travailler dans un cabinet, je préfère milles fois travailler à l’hôpital d’Hammer Bay ! On ne vise pas le même genre de patients !
Ça va bientôt faire 4 heures qu’on révise penchées sur nos bouquins et mon dos commence sérieusement à se raidir. Elisa a commencé ses études de psycho après moi ce qui signifie que techniquement je suis celle censée la faire réviser. Dans les faits, la faire réviser me permet de bosser aussi et de toute façon elle a déjà pas mal d’avance sur son année étant donné que je lui donne mes cours. Elle aussi semble en avoir assez car je la vois se lever et disparaitre dans la cuisine pour en ramener deux bouteilles d’eau. J’en accepte une avec gratitude, les révisions c’est comme le sport ; ça donne soif ! Je regarde mes cours sans les voir tout en buvant ma bouteille. Elisa pianote sur son portable, elle écrit probablement à son père pour avoir des nouvelles de William, puis elle se pose sur le canapé. Elle a raison, on a assez travaillé pour la journée. Au moment où je ferme mes cahiers et autres bouquins pour les ranger dans mon sac, je l’entends me poser une question :
-Tu veux commander une pizza ce soir ou on prend un chinois ?
Je ne réponds pas et me contente d’adopter un sourire énigmatique. Pour moi ce ne sera ni l’un ni l’autre, j’ai bien d’autres plans pour notre soirée. Elisa me regarde, attendant ma réponse… je suppose qu’elle s’attend à ce que nous nous installions devant la télé ce soir… Je me lève en silence et me dirige vers sa salle de bain. J’en reviens avec une robe de soirée. Plus tôt dans l’après-midi j’ai profité d’une pause d’Elisa pour fouiller dans son armoire et lui dénicher une tenue. Je fouille dans mon sac et en sort aussi une robe ainsi que deux salades. Elisa me regarde d’un air suspicieux du canapé ou elle est toujours assise et je lui avoue mes intentions :
-Ce soir ma vieille, on va sortir un peu ! Je te connais depuis pas mal de temps maintenant et je ne te vois jamais loin de l’hôpital ou de chez toi, j’en déduis donc que ça doit faire un moment que tu n’es pas sortie en ville la nuit ! Il est temps d’y remédier, enfile cette robe, et je t’emmène en boite ! Ton père s’occupe de Will alors tu as bien le droit de t’amuser un peu ce soir, surtout après la semaine qu’on a eu à l’hôpital ! Et on fait ça à l’ancienne, tout ce que tu vas consommer ce soir ne sera que liquide et alcoolisé et il faut que ça te monte rapidement à la tête donc tu n’as le droit qu’à cette salade !
Je lui jette rapidement sa robe et son repas à la tête et remarquant une petite lueur de désapprobation dans ses yeux je rajoute immédiatement :
-Je m’en fiche si c’est mauvais pour la santé, ce soir on va se bourrer la gueule et c’est tout !
Je ne l’avouerais jamais devant Elisa mais moi aussi ça va faire un bout de temps que je ne suis pas sortie en boite avec une amie. Mais contrairement à elle je n’ai pas l’excuse d’être une mère et de conjuguer mes études avec mon boulot à l’hôpital !
Je regarde la robe que je me suis choisie avec plaisir. Elle est courte, en velours avec des manches longues et surtout elle est rouge sang. Je l’ai acheté il y a quelques temps mais je ne l’ai jamais mise ! Je ne pensais pas que sortir me manquerait autant mais vu l’excitation que je ressens à la perspective de cette soirée j’ai vraiment bien fait d’avoir cette idée ! Et puis c’est un peu notre vraie première sortie avec Elisa ! Au lieu de regarder un film qui parle de soirées entre filles, on va en faire l’expérience nous-mêmes, ça ne peut être que cool !



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Shade
3 / 53 / 5
0 / 50 / 5
Quand le soleil se lève tout le monde se concentre sur la lumière, moi c'est l'ombre qui me réjouit. Sans même vous toucher, je peux vous clouer au sol, vous faire valser contre un mur, tout n'est qu'une question de perspective. Là où vous cherchez la lumière pour y voir, je cherche l'ombre pour vous battre. Tout cela simplement en contrôlant cette ombre. Les ténèbres n'ont pas de secret pour moi je peux en faire ce que je veux. Certains créaient des boules de lumières moi, c'est l'inverse. Je peux envahir votre esprit de noirceur sans que vous ne puissiez rien y faire.

65
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Girls Just Wanna Have Fun - Elisa&Mélia   Dim 16 Juil - 21:53

Mélia & Elisa

Girls just wanna have fun


Je relève la tête du canapé en voyant ce petit air espiègle que Mélia arbore sur sa jolie frimousse. Je m’installe en tailleur quand je la vois se diriger vers la salle de bain et remarque alors une de mes robes dans ses mains. C’est d’ailleurs l’une de mes robes favorites, qu’elle  a très certainement dû aller me piquer quand je me suis absenter un peu plus tôt pendant nos révisions. Je secoue la tête comprenant bien vite que ce soir la pizzeria en bas de la rue ne verra pas mon numéro s’afficher. Je fais la moue en voyant la salade dans sa main, c’est déjà ce que j’ai mangé à midi parce que j’avais anticipé un gros repas ce soir mais visiblement ce n’était pas dans les plans de mon amie.

-Ce soir ma vieille, on va sortir un peu ! Je te connais depuis pas mal de temps maintenant et je ne te vois jamais loin de l’hôpital ou de chez toi, j’en déduis donc que ça doit faire un moment que tu n’es pas sortie en ville la nuit ! Il est temps d’y remédier, enfile cette robe, et je t’emmène en boite ! Ton père s’occupe de Will alors tu as bien le droit de t’amuser un peu ce soir, surtout après la semaine qu’on a eu à l’hôpital ! Et on fait ça à l’ancienne, tout ce que tu vas consommer ce soir ne sera que liquide et alcoolisé et il faut que ça te monte rapidement à la tête donc tu n’as le droit qu’à cette salade !

Je ne peux m’empêcher de rire en la voyant aussi excité à l’idée de sortir nous amuser ce soir. J’attrape la salade qui m’a l’air quand même super maigre mais me prend la robe en pleine tête ce qui me fait encore plus rire. Je regarde ma robe avec un petit sourire en réfléchissant un peu. De toute façon Mélia ne me laissera pas le choix et ça fait très longtemps que je ne suis pas sortie pour m’amuser. Et quand je dis m’amuser je parle dans tous les sens du terme, à part pour leur retirer un morceau de verre de l’abdomen quand ils ont trop bu et qu’ils se sont battus dans les bars il est vrai que je n’ai pas vu un homme retirer son T-shirt depuis bien longtemps.

- Bon ok ! Mais je préviens mon père avant pour Will… et après on va se bourrer la gueule.

Je me lève en souriant et comme si c’était communicatif je me sens à mon tour toute excité. Je pose la salade sur la table et prend mon portable pour appeler mon père. Je lui explique la situation et j’entend ma mère derrière lui hurler qu’il n’y a pas de problème et qu’il était grand temps que quelqu’un me fasse sortir de ma tanière. Je ne peux m’empêcher de rouler les yeux, encore une fois elle veut que je me trouve quelqu’un et que je me mari, que j’ai une grande maison et si possible 2 chiens. Bien évidemment une fille de trente ans qui a un bébé et qui n’est pas marié c’est pas le top pour jaser devant les copines. Le fait que j’ai un doctorat et que je songe avoir mon diplôme pour devenir psy ne vaut strictement rien à ses yeux tant que je n’ai pas passer la corde au cou à un pauvre malheureux. Je dis bonne soirée à mon père en lui demandant d’embrasser mon fils de ma part et me dirige à nouveau vers le canapé pour manger mon délicieux et surtout très copieux repas. Je mange ma salade avec Mélia en lui demandant si elle a une préférence pour notre soirée du coup peut être qu’elle connaît mieux les endroits branchés que moi. Une fois ma salade terminé je lui dis que je vais rapidement me préparer et qu’elle peut se servir de tout ce qu’elle veut dans la chambre pour se préparer aussi avant de filer à la salle de bain. Je prend ma robe et l’accroche derrière la porte avant de rapidement filer sous la douche, j’en profite d’ailleurs pour me raser un bon coup. Je sors et me sèche restant en serviette le temps de me sécher les cheveux et surtout pour me maquiller. C’est plus fort que moi je n’arrête pas de sourire, une sortie était en effet grandement nécessaire il faudra que je paye ma tourné à mon amie pour la remercier. Une fois prête j’enfile ma robe bordeau qui met en valeur mes yeux bleu et mes formes par la même occasion. Je vais rejoindre Mélia et enfile mes talons avant de courir dans ma chambre mettre une petite pointe de parfum en lui faisant un clin d’oeil avant d’éclater de rire. Je sens qu’on est parties pour une bonne nuit.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

2 / 52 / 5
0 / 50 / 5
Melia est Mania, la déesse de la folie ce qui signifie qu'elle peut rendre n'importe qui fou mais également soigner n'importe qui de la folie. Elle se nourrit de l'esprit intact des victimes qu'elle pervertit mais son pouvoir a une limite majeure: elle ne peut se nourrir que d'esprits consentants à sombrer dans la folie. Ses anciens fidèles lui servaient de nourriture mais depuis la fin de l'antiquité et la perte de croyance, elle n'a été qu'une déesse déchue et affamée.Quand elle n'a pas faim, elle peut se désincarner et vivre en tant qu'esprit ainsi que maudire ou bénir les Hommes, comme une vraie Déesse quoi!
111
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Girls Just Wanna Have Fun - Elisa&Mélia   Jeu 20 Juil - 14:50

Girls just Wanna Have Fun
Elisa et Melia

Elisa n’oppose aucune résistance, comme je m’y attendais.
- Bon ok ! Mais je préviens mon père avant pour Will… et après on va se bourrer la gueule.
Je lâche un « chouette » sonore en sautillant et m’attable alors qu’elle reprend son téléphone. Une chose est sûre, ce ne sont pas ses parents qui vont râler : selon Elisa ils sont tout le temps entrain de l’embêter pour qu’elle se trouve un mari ! D’une certaine manière c’est mignon mais je crois qu’au fond d’elle, elle est un peu blessée qu’ils ne voient pas qu’elle n’en a pas besoin : comme je l’ai déjà dit elle se débrouille comme une cheffe entre son bébé, son boulot et ses études ! Parfois je me demande ce que diraient mes parents si j’étais dans la même situation qu’elle… je suis un peu déconnectée d’eux depuis que je vis sur Genosha, souvent c’est presque comme si j’oubliais qu’ils existaient… un peu honteuse de cette pensée je me crée une note mentale pour ne pas oublier de les appeler demain.
A en juger par les bouts de conversations qui s’échappent du coin ou Elisa s’est réfugiée pour téléphoner (oui, je suis une espionne mais ce n’est pas non plus comme si c’était une conversation super personnelle et je n’ai rien d’autres à faire !), ses parents ont exactement la réaction que j’avais prédit : visiblement sa mère est entrain de l’encourager à mettre le grappin sur un garçon ! Je ris un peu, le nez dans ma salade. En fait… je suis assez d’accord avec elle, mais pas du tout pour les mêmes raisons. C’est vrai, Elisa n’a absolument pas besoin d’un homme pour s’occuper d’elle ou de son bébé mais je pense que ça lui ferait du bien de retomber amoureuse.
Je ne connais pas le père de Will et à vrai dire, c’est une des seules choses dont Elisa ne m’a jamais vraiment parlé. Je sais qu’il l’a quitté sans savoir qu’elle était enceinte. Et je sais qu’elle l’aimait. Elle ne me l’a jamais dit de vive voix mais à la façon dont elle en a parlé j’ai tout de suite vu qu’elle avait vraiment aimé cet homme et que son départ lui avait fait très mal. Voilà pourquoi j’étais d’accord avec sa mère : retomber amoureuse lui ferait du bien.
Une fois son appel terminé, Elisa revient vers moi et nous commençons à manger nos salades. Elle s’enquiert de notre destination et je lui réponds :
-Je connais une boite pas loin d’ici, j’ai pensé que ce serait plus pratique ! Pas la peine de commencer par celles du centre-ville, on pourra y faire un tour une autre fois. Elle s’appelle Panic Station, et elle est surtout fréquentée par des étudiants !
Je ne le dis pas à Elisa mais une des raisons pour laquelle j’ai choisi d’éviter le centre de Hammer Bay c’est aussi parce que la dernière fois que j’ai passé une soirée là-bas ça ne s’est pas super bien terminé (quoique la nuit passée juste après a rattrapé le mauvais souvenir laissé par mon sprint pour fuir les mecs bourrés) !
Une fois nos salades englouties (j’avoue, j’ai encore super faim mais on pourra toujours se prendre une pizza ou je ne sais quoi après !) Elisa va se préparer dans sa salle de bain et me propose sa chambre pour me changer. J’enfile rapidement ma robe, des talons, je me maquille, me parfume et je suis prête ! J’attends quelques instants Elisa dans son salon en surveillant vaguement mon téléphone. J’ai juste reçu un message de l’hôpital m’informant d’un changement d’horaires la semaine prochaine. Je laisse mon esprit vagabonder vers le boulot et bientôt je me retrouve à réfléchir à un patient en particulier. Un jeune homme que j’ai récupéré pour réviser au départ. Mais bizarrement la seule chose qui est ressortie de notre entretien c’est que je n’avais jamais eu autant envie de manger des chimichangas. J’ai tout le temps ce genre de pulsions incontrôlable en ce moment… envie de chimichangas… envie de sexe… envie de sang. J’en plaisante avec moi-même en me disant que je suis en train de me transformer en vampire à cause de mon manque de sorties, mais il n’empêche que j’ai très peur que ça arrive n’importe où. Je fais des cauchemars ou je me retrouve à dévorer un patient en pleine séance. Je me secoue la tête. Ce n’est pas le moment de penser à ce genre de chose. C’est surement la fatigue. Et puis avoir envie de chimichangas ça n’est pas la fin du monde !
Heureusement le retour d’Elisa met fin à mes pensées. Je suis contente de la voir sourire aussi largement ! Je ne me suis pas trompée, elle avait vraiment besoin d’une sortie !
Même si la boite n’est pas très loin il faut quand même emprunter ma voiture et après 10 minutes de route nous y sommes ! Elle est située dans un quartier assez animé, surtout la nuit, et il y a déjà la queue devant. Je me gare dans une ruelle adjacente et Elisa et moi rejoignons la file d’étudiants. Ça a l’air d’aller vite, on ne mettra pas longtemps à rentrer. J’en profite pour observer Elisa ; Elle est vraiment très jolie dans sa robe bordeau et son excitation donne à son teint une couleur rose du plus bel effet ! Je ne sais vraiment pas comment son ex a pu la quitter !
On doit former un duo assez voyant, deux jeunes femmes, blondes et brunes, toute deux habillée en rouge, mais tant mieux ; on entrera plus facilement ! Je profite de l’attente pour lui poser une question en riant :
-Comment va notre patient commun ? Le jeune homme blessé …. Seth Koffi je crois ? Le Barman bagarreur ! Il a toujours une tête de chien écrasé ?






Revenir en haut Aller en bas
 
Girls Just Wanna Have Fun - Elisa&Mélia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2x04 - Dans l'Antre de Bacchus (Girls Just Wanna Have Fun)
» vidéos de la fille d'elisa
» [MNF Shushu/Lishe] Glamour Girls ~ p.5
» Elisa Scalzi...La Comtesse Elisa Ristori
» Episode 5 : La tragédie d'Elisa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: GENOSHA :: HAMMER BAY :: Habitations-
Sauter vers: