Partagez | 
 

 Come into play [Pv Junno et Théodore]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar


3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Contrôle des éléments : Terre. Junno est capable de manipuler et de contrôler des éléments terrestres. Tels que des rochers, de la boue ou toute autre matière issu de la terre. Il peut également pourfendre le sol en deux lorsqu'il touche le sol avec ses mains.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Taïs/Jin/Aldébaran/Simon/Kelsey
574
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Jeu 14 Déc - 14:29

 

Come into play.

FT. Théodore
   

   
Aujourd'hui, c'est jour de congé. Tu en profite pour revenir un peu à tes anciennes activitées. Comme le basket par exemple. Ça fais un moment que tu n'en as pas fait. Depuis la Garde Rouge en fait. Tu voulais tellement en faire partie depuis si longtemps que tu as tout mis de côté, au point d'en oublier ta vie privé.

Tu l'as dis à Harry d'ailleurs. Ton ami a même pris un malin plaisir à te mettre la honte lorsque tu es allé le voir se produire sur scène pour rencontrer la fameuse Ariah. Ça t'avais géné sur le coup mais bon. Tu n'es pas partis tout seul ce soir là alors, tu ne peux désormais que l'en remercier. Puis bref. Il a raison. On ne peux pas dire que niveau relation, tu sois gâté en ce moment. Tu as vraiment passé ton boulot avant le reste et maintenant que tu es enfin parvenu à entrer dans la Garde, il est peut-être temps pour toi de penser un peu à ta vie personnelle. Après tout, tu es encore jeune. Tu peux bien souffler un peu même si oui, ton travail est ta passion, ta raison de vivre et rien ni personne ne pourra un jour t'en détourner.

Bref. Tu te prépares et tu décides enfin à y aller. Sans même souhaité une bonne journée à ta mère qui, pourtant, se trouve à la maison en ce moment même. Tu prends ta voiture, direction le terrain d'entrainement. Puis tu écoutes un peu de musique, histoire de garder la motivation.

Il te faut quoi? Vingt minutes à tout casser pour arriver sur le terrain. Tu n'as pas vraiment fais attention. En vérité, tu t'en fous un peu. Toujours es-t-il que tu arrives, ton sac posé nonchallement sur les épaules, un rictus au coin des lèvres.

Il n'y a pas que le plaisir du sport qui t'a fais venir ici. Soyons honnête. Tu as décidé de reprendre le basket pour une autre raison. Celle de revoir Théodore Altman. Cet étudiant, de six ans plus jeune que toi qui, tu dois l'admettre, t'as plus ou moins tapé dans l’œil, pour différents motifs. Non seulement, tu le trouves très séduisant mais tu dois avouer qu'il a ce quelque chose qui t’intrigue. Énormément. Tu ne saurais le dire avec exactitude or, tu émets des doutes à son égard. Tu ressens le désir d'en apprendre plus à son sujet. Tu as déjà commencé le processus de drague mais avec toute cette histoire de festival et de tout ce que cela implique depuis, tu n'as pas eu trop l'occasion de le revoir.

C'est le moment où jamais. Te voilà donc arrivé et tu files te changer dans les vestiaires. Malheureusement, vous n'avez pas la possibilité de parler tout de suite. L'entrainement commence et c'est sur le terrain que vous vous faites face la première fois. Étant donné que tu viens à peine de reprendre, tu dois admettre que tu as perdu la main. Tu es plutôt maladroit dans tes initiatives alors tu mises sur ton agilité pour arriver à reprendre le ballon et marquer un panier.

Les heures défilent et tu ne les vois pas passer. Tu es pris dans le jeu. Ça te fais du bien. Ça te fais relâcher un peu de pression. Même si bon. Tu ne t'en es jamais plaint et tu n'as jamais eu l'impression d'en avoir. Bref, tu ne penses plus à rien sinon au dénouement du match. Enfin, ce dernier ce termine et vous voilà de nouveau dans les vestiaires. Une fois que tu as pris ta douche et que tu t'es changé, tu salues brièvement tes collègues avant de porter ton regard sur Teddy. Vous êtes seuls désormais. Un sourire étire alors tes lèvres et tu passes une main dans tes cheveux, brièvement,  t'avançant vers lui.
- Beau match, lances-tu à son intention tout en prenant appui sur le mur. J'avais oublié à quel point tu pouvais me mettre la pâté.

Un rire rauque s'échappe de ta gorge et tu croises les bras, avec nonchalance tout en ajoutant aussitôt. Sans le quitter du regard.
- Ça te dis qu'on remette ça? Que tout les deux? Comme ça, moi je reprends la main et toi, c'est une bonne occasion de t'entrainer non? A moins que tu as autre chose à faire.

   
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Théodore AltmanExtraterrestre
avatar

2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Force surhumaine : une force incroyable et il peut soulever plusieurs tonnes sans en souffrir.
Endurance incroyable : Il se blesse très difficilement
Métamorphose : Changer de formes et en plus prendre la force d'un Hulk
Adaptation biologique : son corps s'adapte pour éviter les blessures mortelles
128
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Jeu 14 Déc - 18:36

Le problème de ne pas avoir de voiture, était bien sûr les transport en commun. Pour me rendre à l’entraînement, j’en avais pour une bonne quarantaine de minutes de bus. Et comme en plus je n’avais qu’une hâte c’était de jouer, c’était impossible pour moi de tenir en place. Au retour encore, je m’endormais un peu plus, mais à l’aller j’étais comme une puce. Et en plus, j’avais vingt minutes d’avance. Mais au moins je pouvais m’échauffer tranquillement. J’aimais vraiment trop le basket. Une vraie drogue. Mais une drogue saine. Au moins cela m’avait valu ma place à l’institue Xavier. C’était toujours bien non ? Après être passé au vestiaire, je profitais de la place de la salle, et de mon entraîneur pour discuter de m’échauffer un peu jusqu’à ce que les autres arrivent. Tiens, Junno était là aujourd’hui. J’aurais pus aller le voir, mais l’entraînement commença.

Je me retrouvais en face de Junno pendant le match d’entraînement. Dommage, sur un terrain il n’y a pas d’amis dans l’équipe d’en face. Si chez les petits il y avait des cris dans l’équipe, nous étions assez grand pour ne pas hurler « UNE PASSE ». Il y avait des signaux maintenant. J’aimais ça, l’adrénaline d’un match, les bruits du ballon sur le sol, le crissement des chaussures sur le revêtement, presque les bousculade, sentir mes muscles s’étirer sous l’effort, voir le ballon voler, et les beaux gestes techniques. C’était comme une musique incroyablement complexe. Et aujourd’hui j’avais la forme. Au moment des sauts, j’avais l’impression de voler pour toucher le plafond, et quand mes pieds touchaient le sol, c’était comme une brusque remontée d’énergie dans tout mon corps. Et cette fois, on remporta le match. Ouais ! Par contre une bonne douche n’était pas de refus.

L’eau chaude me détendit les muscles et rinça mon corps de la sueur, profitant de ce moment, je laissais les autres partirent devant. La pudeur était un concept qui m’échappait un peu mais bon. Au moins les vestiaires étaient plus calme quand j’arrivais. Je jetais mes affaires trempées de sueur dans mon sac et le refermais avec soin. Je me rendis compte que j’étais seul avec Junno, je lui souris.

« Beau match aussi, c’est surtout parce que je fais du basket tout les jours. C’est le minimum quand on veut être pro. Tu te débrouille bien pour quelqu’un qui a pas joué depuis longtemps, sans blague. »

Sa proposition me surpris et j’éclatai de rire en tirant mes cheveux blonds en arrière pour les rattacher. Se faire damer le pion une fois ne lui suffit pas ? Il veut qu’on recommence à un contre un ? Je disais ça, mais Junno était quand même bon, et il était très agile. Pas sûr que en un contre un je puisse aussi facilement le battre. Puis autre chose à faire pas vraiment. S’il y avait bien une chose que je faisais en avance quand j’avais entraînement c’était mes cours, au moins comme ça j’étais tranquille. Je hochais la tête.

« J’ai rien de prévu. Alors, on remets ça ? »

Je lui souris et enfilais de nouveau mes basket de sport et de fouiller un peu dans mon sac pour remettre un t-shirt, pas trempé de sueur, mais d’entraînement. Je me tournai juste un instant le temps de changer de t-shirt. Quand je jouais, je le faisais à fond ! Pas envie de rentrer en puant le phoque. Je retournai dans la salle, pris un ballon, et le lançai à mon coéquipier. J’aimais bien Junno, plus âgé que moi de six ans, il m’était sympathique, même si je ne le voyais pas souvent.

« Quand tu veux Junno. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Contrôle des éléments : Terre. Junno est capable de manipuler et de contrôler des éléments terrestres. Tels que des rochers, de la boue ou toute autre matière issu de la terre. Il peut également pourfendre le sol en deux lorsqu'il touche le sol avec ses mains.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Taïs/Jin/Aldébaran/Simon/Kelsey
574
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Dim 17 Déc - 11:18

 

Come into play.

FT. Théodore
 

 
Tes yeux brillent avec une certaine intensité. Très franchement, tu ne tiens pas à cacher ton attirance pour lui. Non pas que tu cherches une relation exclusive hein. Oh non. Tu n'as jamais été trop du genre à te lancer là-dedans avec quelqu'un. Du moins, pas officiellement. Pas dans cette vie en tout cas. Mais disons que quand tu es attiré par une personne, en l’occurrence Théodore, tu n'es pas non plus du genre à cacher tes intensions ni tes sentiments.

Tu sais ce que tu veux et tu feras tout pour l'obtenir. D'une manière ou d'une autre. La preuve avec la Garde Rouge. Tu as voulu y entrer, tu as tout fait pour y parvenir. Même si oui, tu en as bavé pour ça mais tu ne regrette nullement. Bien au contraire. Puis, quand bien même, tu es formel là-dessus. Teddy t'intrigue et oui, tu veux en connaitre un peu plus à son sujet. Alors autant allier l'utile à l'agréable n'es-ce pas? C'est pourquoi, tu es resté après que vos camarades soient parti, vous laissant seul tout les deux.

Par ailleurs, tu dois avouer que tu t'es bien rincé l’œil sous la douche. Et oui, tu as pris grand soin de le mater, en toute discrétion bien entendu et ce que tu as vu, t'as disons plu, au point de te pincer la lèvre inférieure. Faut dire qu'il est sacrément bien bâtit, sur tout les points. Tout en prenant appui sur le mur, tu commences donc la conversation et un rire rauque t'échappe quand il te retourne le compliment, concernant le match.
- Oh merci. Enfin, je suis un peu rouillé quand même. Ça se voit que je ne suis pas venu sur le terrain depuis un bon bout de temps.

De nouveau, ta main vient se glisser dans tes cheveux et tu les repousses brièvement en arrière. Quand, soudain, tu as cette idée de lui proposer un nouveau match. Rien que tout les deux cette fois, en face à face. Passant ta langue sur tes lèvres histoire de les humidifier, tu ancre ton regard dans celui de Théo et un sourire satisfait illumine ton visage lorsque ce dernier accepte ta proposition.
- Super ! t'exclames-tu joyeusement en quittant ton appui.

Marquant un silence, tu t'avances vers lui puis tu ajoutes, en le frôlant presque avant de te diriger à ton tour vers le banc où se trouve toute tes affaires.
- Si tu veux, je te ramènerai après avec ma bagnole. Comme ça, aucun soucis d'horaire. Qu'est-ce que tu en penses?

Car tu sais très bien qu'il n'a pas de voiture. Qu'il prend le bus pour se déplacer ce qui te donne un petit avantage. De toute façon, toi tu n'as pas d'heure pour rentrer. Tu imposes à la maison tes propres règles et même si tu n'as rien contre tes parents, tu estime que tu es assez grand pour faire ce que tu veux de ta vie, quand tu en as envie. C'est comme ça. Libre et fier de l'être. Tu n'as de compte à rendre à personne. Pas même à tes géniteurs.

Te voilà donc en train de te changer à nouveau et ton regard dérive sur le torse musclé de ton partenaire, ce qui te fais sourire de plus belle. Puis, vous voilà dans la salle. Maintenant que vous êtes que tout les deux, c'est beaucoup plus calme. Vos voix portent même en écho et un rictus provocateur déforme tes traits quand Théo te lance la balle, que tu rattrapes aussitôt.
- Tu n'auras pas à me le dire deux fois, dis-tu dans un souffle avant de te pencher légèrement en avant, prêt à démarrer.

Ni une, ni deux, sans attendre plus longtemps, tu dribbles puis tu le contournes avec agilité. Tu prends un malin plaisir au passage de le frôler une nouvelle fois et te voilà sautillant pour marquer un premier panier. Le ballon de nouveau en main, tu te retournes vers Teddy et cette fois, à toi de lui lancer la balle non sans imposer une nouvelle règle.
- Et si on corsait le jeu direct? Je veux dire. Pourquoi pas se lancer un défi à chaque panier marqué? Un peu comme un jeu action ou vérité. Ça pourrait être assez drôle en plus d'être motivant. A toi l'honneur.

 
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Théodore AltmanExtraterrestre
avatar

2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Force surhumaine : une force incroyable et il peut soulever plusieurs tonnes sans en souffrir.
Endurance incroyable : Il se blesse très difficilement
Métamorphose : Changer de formes et en plus prendre la force d'un Hulk
Adaptation biologique : son corps s'adapte pour éviter les blessures mortelles
128
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Dim 17 Déc - 11:54

« Si ça te dérange pas, oui je veux bien que tu me ramène merci ! »

Junno a l'air passionné de Basket, il a les yeux qui brillent quand il en parle. Et pour ma part, je ne disais jamais non pour un petit match entre amis. Et puis quoi encore ! Junno était particulièrement agile,et si j'avais l'avantage de la stature, un bon mètre quatre vingt dix neuf, deux mètres quoi mais ce centimètres de moins me cassait les pieds, pour cent kilos de muscles , je n'étais pas encore assez agile à mon goût. Il fallait que je sois bien meilleur que ça si je voulais être pro. Et Junno faisait exactement travailler mes points faibles. Je profitais aussi sans honte de sa voiture. Après tout pourquoi pas. Ma mère m'avait dit que je devais au moins être rentré à vingt heures. J'avais largement le temps ! Et au pire, si on partait à vingt heures, je lui enverrais un petit message en partant.

J'avais laissé Junno commencer et m'élançai derrière lui alors qu'il dribblait. Vite et bien, avec le bout des doigts comme il le fallait. Si j'arrivais à rester à sa hauteur je n'arrivais pas à rester à sa hauteur et il tenta de marquer le premier panier. Manque de chance pour lui, la balle rebondit contre le panneau et il l'attrapa au vol. Trop de force. J'allais vraiment devoir faire attention, et travailler mon agilité. Ce n'était pas possible que je laisse passer ça. Je pris au vol le ballon qu'il me lançait. Je n'avais pas fait attention à ce qu'il me frôle, dans un match on se touchait un peu, il n'y avait rien d'anormal. Je fis rebondir le ballon sur le sol en considérant Junno et sa proposition avant d'éclater de rire, joyeux. Je ne m'y attendais pas du tout ! Mais pourquoi pas ! Cela serait amusant !

« D'accord. Va pour un action ou vérité version basket ! »

J'attendis qu'il fut en place pour me mettre moi même en position légèrement penché en avant le ballon entre les mains. Je ne savais pas encore totalement dribbler dans mon dos, je m’entraîner encore à garder bien la balle quand je virais brusquement de direction. Cela pouvait sembler simple sur les vidéos : cela ne l'était pas. Pour l'instant je dribblais très près du sol. Avec un sourire je m'élançai en pivotant pour esquiver Junno. Je marquerais le premier panier ! Et avec un seul joueur à faire attention c'était facile. Du moins plus facile que lorsqu'on en a onze sur le dos, nais j'avais aussi dix autres personnes pour me soutenir. Ligne des trois points. J’accélérais pris mon élan et sautai sans franchir la ligne et le ballon décrivit un arc de cercle presque parfait. Il toucha le bord du cerceau mais le franchit et retomba au sol. Oui ! Premier point ! Je repris le ballon et le lançai à Junno. Un défit hein ? Alors voyons …

« Puisque j'ai marqué le premier point … Je te mets au défit de marquer en faisant un tir en bras-roulé ! »

Alors en principe c'était tout simple, en pratique, ça l'était beaucoup moins ! Moins de contrôle, moins de puissance, et plus dur à réaliser, surtout en match. Mais terriblement pratique et terriblement classe. Savoir le faire … Certains de mes collègues assuraient que c'était le meilleur moyens d'avoir des filles à ses pieds en le faisant. Alors, personnellement, je passais mon tour. Le basket je le faisais pour mon plaisir pas pour autre chose ! Merci.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Contrôle des éléments : Terre. Junno est capable de manipuler et de contrôler des éléments terrestres. Tels que des rochers, de la boue ou toute autre matière issu de la terre. Il peut également pourfendre le sol en deux lorsqu'il touche le sol avec ses mains.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Taïs/Jin/Aldébaran/Simon/Kelsey
574
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Mar 19 Déc - 13:48

 

Come into play.

FT. Théodore
 

 
Bien sûr que ça ne te dérange pas. De le ramener. Déjà d'un, tu t'es proposé et de deux, disons que tu es plutôt ravi de le faire. Sinon, jamais tu le lui aurais suggéré. Oh non. Quand tu n'aimes pas quelqu'un ou juste que tu t'en fous royalement, tu ne te montre pas gentil. Ni même serviable. Au contraire. Tu es plutôt du genre à montrer le pire en toi et tu te transforme facilement en un petit démon capable de tout mettre en œuvre pour emmerder la personne que tu déteste.

Seuls quelques privilégiés peuvent voir ce visage. Ce sourire qui te rend aimable et sympathique. Harry par exemple. Malgré vos différents, concernant les émergés, vous vous appréciez et c'est peut-être ce qu'il fait de lui ton meilleur ami. Ou ton ami le plus proche. Même si bon, tu ne lui as jamais dis personnellement et tu ne comptes pas le faire. Tu n'y tiens pas. Pour la simple et bonne raison que tu n'en vois pas l'intérêt.

Pour Teddy, c'est différent. Tu as d'autre objectifs en tête. Tu veux en savoir plus à son sujet et oui, tu aimerais te rapprocher de lui. Et pas en tant que simple ami. C'est pourquoi, tu lui adresse ce sourire, ce regard intense même s'il ne semble pas le voir. Ou alors, il le voit mais d'une autre manière. Qu'importe. Tu n'es pas du genre à baisser les bras aussi facilement. Tu sais que tu trouveras le moyen de le lui faire comprendre. Il faut juste que tu te montre patient.

C'est pourquoi, tu lui proposes ce match amical, rien que vous deux. De lui à toi. De toi à lui.Tu le frôles à plusieurs reprises mais il ne semble toujours pas capter ce que tu essayes de faire. Tu essayes de marquer un premier panier mais la balle manque finalement sa cible et vient taper le panneau avant de s'élancer en l'air. Tant pis. Ça sera une prochaine fois. Tu fini alors par la rattraper et te voilà, en train de lui proposer une forme d'action ou vérité version basket.

Tu lui laisses l'honneur de commencer. Tandis qu'il se met en position, tu fais de même et tu réalise une fois de plus qu'il est quand même sacrément plus grand que toi. Il te dépasse de plusieurs centimètre et tu dois lever les yeux pour croiser les siens. Même si. Même si bon, la vue de son torse musclé est aussi très appréciable à observer.

Bref. Tu dois te concentrer. Tu es aussi là pour jouer tout de même. De nouveau, tu mises sur ton agilité pour le stopper dans sa lancée mais il te contourne, t’esquive pour finalement réussir à atteindre la panier.
- Bien joué, lances-tu dans un sourire en applaudissant d'un air conquis.

Puis, un sourire étire tes lèvres quand il te lance le premier défi. Tout en attrapant le ballon, tu sors un :
- Ok. Défi accepté.

Avant de te mettre en position. Tu connais bien cette technique, bien évidemment mais tu n'es pas encore très à l'aise avec. Et puis, il ne faut pas oublier que tu manque cruellement de pratique. Tu es encore bien rouillé. Cela dit, ton propre jeu te motive et c'est pour cette raison que tu t'exécute, en te concentrant le plus possible. Quelques dribbles, un regard pénétrant envoyé à Théodore et te voilà en train de sauter, utilisant ta seule main pour envoyer le ballon en l'air en espérant que ton adversaire ne l'intercepte pas.

C'est gagné. Tu as réussi ton coup et un rire t'échappe tandis que tu reposes tes yeux sur Teddy, en le dévorant presque du regard.
- Il semblerait qu'on soit à égalité. A mon tour, je choisis moi de te poser une question.

Tu marques un silence et tu passes une main dans tes cheveux, te mordant légèrement la lèvre inférieure avant de t'approcher de lui.
- Célibataire ou en couple?

Bon. Tu aurais pu lui poser une autre question, plus tourné sur sa vie, sur ses ressentis et pourquoi pas, sur ce qu'il pense vraiment de tout ce qui passe sur Genosha. Mais tu garde ça pour plus tard. Là, tout de suite, sa réponse t'intéresse vivement. Un rictus étire à nouveau tes lèvres et tu lui renvois la balle, en t'immobilisant à quelques centimètres seulement de lui.
- Simple question de curiosité, rajoutes-tu dans un haussement d'épaule même si ne montre aucune part de gène ou de timidité.

 
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Théodore AltmanExtraterrestre
avatar

2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Force surhumaine : une force incroyable et il peut soulever plusieurs tonnes sans en souffrir.
Endurance incroyable : Il se blesse très difficilement
Métamorphose : Changer de formes et en plus prendre la force d'un Hulk
Adaptation biologique : son corps s'adapte pour éviter les blessures mortelles
128
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Mar 19 Déc - 15:29

Je ne comprenais pas vraiment pourquoi Junno avait applaudit, après tout je n’avais rien fais d’extraordinaire. Mais pourquoi pas, si cela lui faisait plaisir ! Je n’allais pas dire non alors que c’était sa manière à lui de me dire bravo. Cela me faisais juste rire. Mais bon, on ne dit jamais non aux applaudissements, même si mes préférés venaient de ma mère ou de William. Je chassai l’image de William de mon esprit pour me concentrer sur le jeux. Après tout, j’avais un Junno à arrêter pour éviter un panier.

Mais, il avait beau dire qu’il avait beaucoup perdu il restait drôlement bon ! Pour preuve je n’avais pas arrêté son tir en bras-roulé. Avec quelques centimètres de plus, il aurait pus faire un bon basketteur. Mais, il avait choisis la Garde Rouge et en plus il était trop petit ! Tant pis pour le basket, au moins ça me laisse une chance supplémentaire de devenir pro. Et Junno choisissait une question ! AH ! Qu’allait-il demander ? Je me demandais bien. Il avait tant de possibilités, trop de choix tue le choix.

… Mon cerveau eut un magnifique bug quand Junno brisa le silence avec sa question. Avais-je vraiment bien entendu ? Il me demandait bien si j’étais célibataire ? J’avais vraiment bien entendu ?! Visiblement oui. Et Junon ne semblait ni timide ni gêné. Peut-être que le fait que je n’ai rien à faire le soir après mon entraînement l’avait surpris … Possible. Pourquoi pas après tout ! J’avais dis que je répondrais à toutes les question du moment qu’il m’était un panier ! J’avalais quand même ma salive en attrapant le ballon et en le laissant s’approcher. On dirait presque qu’il veut me manger en souriant comme ça. Je lui rendis un sourire moqueur avant de répondre après un ricanement :

« T’as une petite sœur, une cousine ou une amie à caser Junno ? Et bien beaux nombre de filles rêvent visiblement que je sois casé avec elle, mais vu que je cherche un prince charmant et non pas une princesse … Je suis toujours célibataire. Dommage pour les demandeuses. »

Je lui tapotai le haut du crâne profitant de ma haute taille. De tout manière, hors du club de basket, à part William, il n’y en avait pas beaucoup qui pouvait me regarder droit dans les yeux sans se tordre le cou. Cela avait était un pur geste d’amitié avant que je ne me remette en place. J’avais envie de tester quelque chose pour travailler ma vitesse.

Je sautai aussi haut que je pouvais pour envoyer aussi fort que possible le ballon vers le panier, mes pieds avaient à peine touché le sol que je bondis en avant mon esprit focalisé sur le ballon. Je bondis une nouvelle fois au vol et repris le dribble. Yeah ! J’avais réussis ! J’avais espéré réussir, avec Junno rien n’était sûr, mais j’avais eu l’instant de surprise. Je bondis une nouvelle fois et marqué un panier en m’accrochant un bref instant au cerceau avant de retomber sur mes pieds. Yeah ! Ça c’était bon ! Je passais une main sur mon visage, que la sueur salissait déjà, avant de sourire à Junno et lui envoyer le ballon d’un petit coup de pied.

« Mmmh … Que vais te demander cette fois ? Une action ? Ou une vérité ? Bon ! Allez, je te retourne la question que tu m’as posé ou presque. Célibataire, en couple ou des vus sur quelqu’un ? »

Si je ne pouvais même plus le taquiner où allait le monde ! Déjà qu’il ne tournait plus très droit alors bon. Je pouvais quand bien même toujours taquiner Junno ! Il l’avais bien fait ! Chacun son tour !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Contrôle des éléments : Terre. Junno est capable de manipuler et de contrôler des éléments terrestres. Tels que des rochers, de la boue ou toute autre matière issu de la terre. Il peut également pourfendre le sol en deux lorsqu'il touche le sol avec ses mains.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Taïs/Jin/Aldébaran/Simon/Kelsey
574
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Jeu 21 Déc - 9:54

 

Come into play.

FT. Théodore

Tu vois au premier abord qu'il est décontenancé. Qu'il ne s'attendait probablement pas à ce genre de question. Ça te fais sourire. Ton rictus s'étire un peu plus et tu ancres plus profondément ton regard au sien. Même si pour ça, tu dois lever la tête. Tu ne t'excuse pas pour autant. Oh non. Tu as toujours bien envie d'avoir sa réponse et tu trouve même ce petit air surpris particulièrement séduisant.

Il finit par te demander si tu as une petite sœur, une cousine ou une amie à caser et un rire t'échappe, te faisant hausser les sourcils. Rien de tout ça. Tu es fils unique et très franchement, tu le fais pour toi et pour toi seul. Ce qu'il n'a pas l'air de comprendre cependant mais ça t'amuse. Ça te met un petit défi supplémentaire à relever. Cela dit, ce qu'il te dit ensuite est nettement plus intéressant. Apparemment il serait à la recherche d'un homme et non d'une femme, ce qui augmente considérablement tes chances de réussite. Célibataire en plus. Noté. Tu garde tout ça bien précieusement dans ton esprit. Toujours avec ce même sourire au coin des lèvres, tu hoches la tête, lentement, passant une main brève sur ta nuque.
- Tu dois en faire couler des larmes alors don juan. Et non, ce n'est pas pour caser qui que ce soit. C'était une question, disons, à titre personnel.

Tu laisses un léger sous-entendu. Teddy se rapproche alors et te donne une petite tape sur la tête, ce qui te fais légèrement froncer les sourcils. Car ta fierté en prend un petit coup quand même. Non pas que tu n'apprécie pas un geste de sa part, bien au contraire mais disons que pendant une brève seconde, tu as l'impression qu'il ne te prend pas au sérieux et ça t'irrite. Un poil du moins. Tandis qu'il se remet en position initiale, tu passes de nouveau tes doigts dans tes cheveux pour les remettre en place, faisant tinter au passage ta boucle d'oreille. Puis, tu secoue la tête avant de fléchir les jambes, prêt à te concentrer de plus belle sur ce qui va suivre.

Théodore se lance, saute, bondit et tu ne peux rien y faire. Malgré ton agilité, tu ne parviens pas à lui faire obstacle. Un sourire étire tes lèvres devant sa performance. Il est bon. Très bon. Essoufflé, de la sueur coulant sur ton visage, tu t’essuie le front d'un revers de manche et tu essayes de reprendre ton souffle. Puis tu te redresses, rattrapant le ballon que ton adversaire te renvoi d'un coup de pied avant de laisser un rire t'échapper quand il te retourne la question.
- Si je ne compte pas ma dernière petite aventure, je dirai célibataire.

Tu marques un silence. Exprès. Tout en continuant à reprendre ton souffle, tu cales le ballon sous ton bras et tu rajoutes, non sans quitter Teddy de tes yeux flamboyants.
- Des vus sur quelqu'un? Oui. Je dirai même que tu le connais très bien.

Tu aurais pu largement lui dire les quatre vérités en face. Tu aurais pu être honnête, franc comme tu le fais si bien habituellement. Mais tu penses que c'est encore un peu trop tôt. Tu risquerai de le faire fuir. C'est pourquoi, tu laisse ta phrase en suspens et tu souris avant de dribbler et de te remettre en position.

Cette fois, tu décides de tenter un tir en suspension. Tout en jetant à ton adversaire un regard ténébreux, tu dribbles encore une fois et tu fléchis les genoux pour sauter et lancer la balle en l'air. Malheureusement, tu rates. Tu pousses un grognement rageur mais amusé et tu te grattes la tête, échappant un :
- Arf.

Avant de prendre une grande inspiration et te tourner vers Théodore, toujours avec un même sourire carnassier au coin des lèvres.
- Il semblerait que tu dois me donner un gage. Vas-y, je t'écoute. Je suis prêt. Je ferai tout ce que tu désir.


(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Théodore AltmanExtraterrestre
avatar

2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Force surhumaine : une force incroyable et il peut soulever plusieurs tonnes sans en souffrir.
Endurance incroyable : Il se blesse très difficilement
Métamorphose : Changer de formes et en plus prendre la force d'un Hulk
Adaptation biologique : son corps s'adapte pour éviter les blessures mortelles
128
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Jeu 21 Déc - 12:59

Célibataire mais ayant eut une petite aventure et ayant des vues sur quelqu’un?curieux mélange ! J’en aurais presque ris ! Mais pourquoi pas après tout ! Je n’avais pas le droit de juger, du moment qu’il était heureux c’était le plus important. Du moment que tout le monde était content et satisfaits, c’était le plus important. Quand à des vues sur quelqu’un … Que je connaissais très bien ? Je pensais aussitôt à un de nos équipiers du club de basket. Après tout c’était le seul endroit où nous avions des personnes en commun. Je le voyais mal flasher sur un de mes amis de la bande à William. Un petit sourire idiot vient brièvement sur mes lèvres à la pensée de William. Mmmh … Mmhh … Ce n’était pas le moment de penser à ça !

Je secouais la tête pour me reprendre et replonger dans le match. Mais penser à William me déstabilisa un peu, si bien que je loupais le départ de Junno, je notais simplement qu’il m’adressa un drôle de regard. Quoi ? J’avais une cochonnerie sur la figure ? Mais ce n’était pas le moment de flâner en regardant Junno, mais c’était bien le monde de le rattraper. Ou du moins surtout la balle qu’il venait de manquer. Je la ramassais et m’essuyais le front. Je sentis également mon ventre gargouillait. Ah … Je crois que nous allions bientôt nous arrêter. Jouer le ventre vide était une très mauvaise idée. Et je commençais la fatigue se faire ressentir. Je n’avais pas du tout envie de me blesser alors que j’avais un match la semaine prochaine, et que j’y avais invité William. Hein un gage ? OH … Je saisis le ballon et le lançai plusieurs fois en l’air avant d’aller m’asseoir sur le banc. Enfin, plutôt se laisser tomber lourdement.

« AH ? Tu veux finir sur un gage ? OK. Je t’avouerais, que je suis un peu mort, et que j’aimerais éviter de me blesser avant le prochain match ! Alors … »

Je réfléchis une minutes en étirant mes doigts pensif. Les straps étaient tout dégueulasses … Bon, autant en profiter puisqu’il voulait faire tout ce que je lui disais. C’était pas très sympa de ma part, mais si je pouvais en profiter un peu, je ne disais pas non !

« Tiens, vas-y, j’ai la flemme un peu de les enlever. C’est ça ton gage. »

Je détestais enlever ces trucs, même si c’était très pratique, mais si pour une fois je pouvais laisser quelqu’un d’autres le faire, je ne disais pas non.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Contrôle des éléments : Terre. Junno est capable de manipuler et de contrôler des éléments terrestres. Tels que des rochers, de la boue ou toute autre matière issu de la terre. Il peut également pourfendre le sol en deux lorsqu'il touche le sol avec ses mains.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Taïs/Jin/Aldébaran/Simon/Kelsey
574
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Mar 2 Jan - 10:19

 

Come into play.

FT. Théodore

Pendant un bref instant, tu remarque ce sourire un peu idiot sur son visage. Tu plisse les yeux. Tu te demande bien à quoi il pense mais c'est tellement rapide que tu n'as pas vraiment le temps de te poser milles et une question.

Le match recommence et te voilà donc, à tenter un nouveau tir. Manque de chance, tu rates cette fois. Tu es un peu déçu. Un soupir s'échappe de tes lèvres mais de nouveau, tu souris et tu te tourne cette fois vers Théodore en lui disant qu'il doit te donner un gage. D'ailleurs, ton sourire est légèrement taquin, enjôleur. Tu as toujours cette petite lueur dans les yeux et tu ne le lâche pas du regard, comme si tu veux toujours plus le percer de tes iris.

Tu attends sa réponse. Sagement, avec tout de même une certaine impatience. Teddy finit alors par t'avouer qu'il est un peu mort et qu'il aimerait ne pas se blesser avant le prochain match. Tu comprends. Tout en hochant la tête, tu passe brièvement ta main dans tes cheveux et les ébouriffe un peu avant de lancer d'une voix, disons, compatissante :
- J'avoue, ça serait un peu dommage.

Pour ne pas dire que ça serait un petit peu con quand même. De toute façon, toi même tu te sens fatigué. Du coup, tu accueilles la nouvelle avec un certain soulagement. Cela dit, tu as hâte de savoir quel sera ton gage. Ton coéquipier semble d'ailleurs y réfléchir quelques secondes et te mets finalement au défi de lui enlever ses straps.

Bon. Ce n'est pas vraiment une tâche des plus plaisante. C'est même un peu dégueulasse à enlever mais tu vois aussi l'opportunité de l'approcher, innocemment. Une légère grimace déforme tes traits avant qu'un nouveau sourire étire tes lèvres. Tu lances un :
- Ok !

Avant de t'approcher de lui, d'une manière un peu féline. Tu prends une grande inspiration et te voilà, agenouillé face à lui, tes mains prenant les siennes. Elles te semblent bien grande comparé aux tiennes. Ça t'amuses. Silencieux, tu te mets donc à la tâche avec minutie. Tu prends le temps de les enlever. Tu en profites également pour toucher ses mains. Par moment, tu lèves même la tête vers lui pour ancrer ton regard au sien. Tu trouve que ce n'est pas si désagréable enfin de compte. C'est même plutôt intime. Cela te permet d'être assez proche de lui et comment dire, ton cœur se met à palpiter plus fort contre ta poitrine.

Dommage qu'il ne se rende pas compte à quel point il t'intrigue. A quel point, il te plait. Tu aurais tenté une nouvelle approche, Plus direct cette fois. Mais bon. Tu sais aussi que ce n'est pas vraiment le moment et tu ne tiens pas à te faire remballer alors que ça fais seulement quelques heures à peine que tu la revu. Tu souhaites avant tout avoir son amitié et qui sait, voir plus grand au moment venu.

Bref. Pour le moment, tu en profite. Clairement. Au bout de quelques minutes, les straps sont enlevé et tu te redresses, tendant tes mains sales dans sa direction.
- J'ai plus qu'à reprendre une douche maintenant.

Quelque part, tu espère qu'il en reprendra une lui aussi. Ça te fera quelque chose de plaisant à regarder. Un rire s'échappe de ta gorge et tu lui fais signe d'aller vers les vestiaires. Puis, tout en entrant dans la pièce, tu te retourne, ajoutant aussitôt :
- Ça te dit que je t'offre un verre ou qu'on aille manger un morceau avant de te ramener chez toi? Après tout, tu es le grand gagnant de ce défi. Je te dois bien ça.


(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Théodore AltmanExtraterrestre
avatar

2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Force surhumaine : une force incroyable et il peut soulever plusieurs tonnes sans en souffrir.
Endurance incroyable : Il se blesse très difficilement
Métamorphose : Changer de formes et en plus prendre la force d'un Hulk
Adaptation biologique : son corps s'adapte pour éviter les blessures mortelles
128
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Mar 2 Jan - 15:27

Oui, c’était salaud de ma part, et quelque part je m’en fichais un peu. J’avais la flemme monstre de le faire tout seul. J’eus un petit sourire désolé pour Junno mais qui accepta de venir le faire. Je restais étonné quand même qu’il s’agenouille devant moi. Il aurait put rester juste sur le banc. Je me mis à rêvasser en pensant au futur match, à nos adversaires … Au techniques que nous allions utiliser … J’espérais vraiment que Willian sera là ! C’était quelques part mon porte bonheur et s’il était là, on en pourrait pas perdre … Je retiens un nouveau sourire en pensant à William, je devais vraiment arrêter de sourire comme un idiot à chaque fois que je pensais à lui. Je baissais de temps en temps le regard sur Junno quand il tirait la peau, mais c’était plus un regard dans le vague, je réfléchissais toujours à la fois à William et au basket. Et au contrôle de chimie que j’avais demain. Lui je l’avais oublié. Junno me fit sursauter quand il se redressa brusquement en me montrant ses doigts tout sales. J’éclatais de rire et secouais la tête. J’étais aussi parti pour une bonne douche. Je me relevais souplement.

« Et bien va pour la douche ! Ma mère m’étranglerait si elle apprenait que je me suis remis en tenue de ville sans prendre une douche ! »

Oh … Euh … Sa proposition me prit de nouveau par surprise. Boire un verre ou manger un morceau. Je consultai l’heure rapidement avant de faire la grimace. Non, je n’aurais pas le temps, et manger dehors sans avoir prévenu ma mère … Autant me jeter d’une falaise : le résultat sera le même. Je secouai la tête en ôtant mon t-shirt.

« Tu sais, il y a une chose que craindra toujours un adolescent comme moi : sa mère. Si je ne rentre pas à l’heure elle va m’arracher les yeux sans difficulté. Je me contenterais juste que tu me ramène chez moi s’il te plaît. »

Je finis de me déshabiller, enroulant juste autour de ma taille ma serviette au moment d’ôter le caleçon avant d’aller reprendre une douche bien chaude. Je restai immobile de longues minute sous l’eau brûlante, la tête renversait en arrière à profiter de la chaleur qui détend mes muscles. Je frottai mes doigts de longs instants pour ôter toute trace de straps avant de les passer dans mes cheveux et sur ma barde. Faudrait que je me rase … En rentrant. Je profitais encore un peu de l’eau chaude avant de me sécher, la tête dans les nuages, je passais mon sweat avant de me sécher rapidement les cheveux. Je vérifie le contenu de mon sac pour ne rien oublier. Je me tournais vers Junno

« Quand tu veux ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Contrôle des éléments : Terre. Junno est capable de manipuler et de contrôler des éléments terrestres. Tels que des rochers, de la boue ou toute autre matière issu de la terre. Il peut également pourfendre le sol en deux lorsqu'il touche le sol avec ses mains.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Taïs/Jin/Aldébaran/Simon/Kelsey
574
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Lun 8 Jan - 13:54

 

Come into play.

FT. Théodore

Alors que Théodore éclate de rire lorsque tu lui montre tes mains pleine de crasse, tu ris de bon cœur avec lui. Puis tes yeux pétillent, brillent quand il semble partant pour reprendre une douche. Une lueur plus lubrique s'installe dans tes iris et tu te mords légèrement la lèvre inférieure, impatient rien qu'à l'idée de te retrouver seul dans la douche public avec lui. Tu ne compte pas faire du rentre dedans. Oh non. Comme tu t'ai fais la remarque un peu plus tôt, tu le ferais fuir plus qu'autre chose. Non. Tu vas te contenter soigneusement de l'observer, de le mater en toute discrétion  sans te faire remarquer. De toute façon, là-dessus, ce n'est pas très compliqué étant donné que ton ami semble particulièrement aveugle à tes avances.

Tout en te dirigeant cette fois vers les vestiaires, un même sourire s'installe et tu répliques lorsqu'il fait mention de sa mère :
- Tu n'as pas le choix alors ! Ça serait dommage qu'elle t'étripe.

Tu lui adresse un clin d'oeil complice. Un nouveau rire s'échappe de ta gorge et tu te prépare toi-même à te laver, en te déshabillant sans aucune pudeur.

Toi. Que ta mère soit contente ou pas, ça te passe clairement au dessus. Tu t'en fous royalement. Tu as beau vivre sous son toit, tu ne fais pas attention à elle ni à ton père d'ailleurs. Tu fais ta vie, librement. Et c'est bien mieux comme ça. Ce n'est pas que tu les aime pas, au contraire. Car après tout, ce sont tes parents. Mais tu n'as jamais été le fils idéal, à te montrer aimant et respectueux envers eux. C'est comme ça. Tu es comme ça et tu ne tiens absolument pas à changer de comportement.

Bref. Toujours est-il que Teddy refuse ton invitation et tu hausses les épaules, un peu déçu tout de même. Tout en te débarrassant de tes fringues, tu jettes un regard dévorant sur le corps désormais presque entièrement nu de ton coéquipier, ce qui suffit largement à te remettre de bonne humeur.
- Ok. Comme tu voudras, lances-tu sans le quitter des yeux et en te munissant toi aussi d'une serviette que tu mets autour de ta taille. C'est là où je suis bien content d'être majeur. J'ai pas de compte à rendre, à personne et crois moi, c'est mieux comme ça.

Enfin. Tu n'as jamais écouté tes parents, pas même quand tu étais mineur qu'on se le dise. Tu faisais déjà ce que tu voulais, quand tu le voulais sans prendre la peine de les prévenir. Mais ça. Autant ne pas le dire. Ce n'est pas bien intéressant de toute façon.

Le temps passe et vous voilà dans la douche. Ce qui est bien, c'est qu'ici la pudeur n'a pas vraiment raison d'être. Tu peux te rincer l’œil sans avoir à te planquer dans un casier. Tout en jetant des œillades appréciateurs sur Teddy, sur son torse bien musclé, bien ferme sans parler de ses fessiers, tu laisses alors l'eau chaude couler sur ta peau et une grande satisfaction s'installe tandis que tu sens tes muscles se détendre peu à peu à son contact. Tu profites de ces quelques instants de pur bonheur. Puis, une fois propre, tu quitte la douche, tu te sèche et tu rejoins les vestiaires pour enfiler ton pantalon, ton pull noir à col roulé et ta veste en cuir que tu affectionnes particulièrement.
- C'est bon, je suis paré. On y va.

Tu passes une main brève dans tes cheveux et tu frôles ton coéquipier, encore, avant de l'entrainer avec toi sur le parking.

Ça se voit qu'il commence à se faire tard. Il y a moins de luminosité et l'air est nettement plus frais que quand tu es arrivé ici. Un frisson te parcoure l'échine et tu rentre ni une ni deux dans ta voiture, invitant Teddy à faire de même.
- C'est quoi ton adresse histoire que je te ramène bien à bon port? En tout cas, il faudrait qu'on se fasse ça plus souvent. C'était très sympa, tu ne trouves pas?


(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Théodore AltmanExtraterrestre
avatar

2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Force surhumaine : une force incroyable et il peut soulever plusieurs tonnes sans en souffrir.
Endurance incroyable : Il se blesse très difficilement
Métamorphose : Changer de formes et en plus prendre la force d'un Hulk
Adaptation biologique : son corps s'adapte pour éviter les blessures mortelles
128
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Lun 8 Jan - 19:20

Je retiens un bâillement. J’étais très fatigué, j’étais heureux de pouvoir profiter d’une voiture au lieu d’un bus j’allais m’endormir. Mon portable vibra et je le sortis de ma poche, pas un ! Mais deux SMS, ma mère, et … Ow ! Mon William ! J’eus un large sourire et répondis aux deux en suivant Junno, je restais quelques secondes dehors pour profiter de l’air frais avant de rentrer et d’attacher ma ceinture avant de tenter de me souvenir de mon adresse, moment de réflexion intense, veillez patienter. Ah oui ! Ça revenait ! Je donnais mon adresse à Junno avant de retenir un nouveau bâillement. Rester un peu réveillé … Il avait dit quoi Junno déjà ? Ah oui ! La majorité tout ça …

« J’adore ma mère, elle ne me prend pas trop la tête, puis bon … Elle m’a élevé toute seule, je n’ai pas très envie de lui tenir tête. Elle me laisse beaucoup de libertés, mais elle aime que je la prévienne à l’avance, elle sait qu’après les match de basket je reste souvent avec l’équipe, mais elle préfère que je rentre après les entraînements. Oui ! C’était super sympa, on refera ça une prochaine fois ! Préviens moi, que j’avertisse ma mère. »

Je penchais la tête vers la fenêtre mon regard se perdant dans le paysage obscure dehors. Je sentais mes yeux se fermaient et malgré moi je posai ma tête contre la vitre et je m’endormis presque immédiatement. Je plongeais dans l’obscurité … Un garçon … de mon âge … qui était devant moi, et il semblait furieux. Le mot monstre claqua comme un fouet et je rouvris en grand les yeux. Je m’étais assoupis combien de temps ? Je me frottais les yeux, avant de fixer Junno, aie … La honte.

« … Je heu … désolé Junno, petit coup de fatigue. J’ai pas dormis trop longtemps ? »

Je n’avais pas envie d’être trop lourd, et d’être celui qui dormais pour rien, mais j’étais vraiment cassé, cette nuit j’allais dormir comme un bébé !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Contrôle des éléments : Terre. Junno est capable de manipuler et de contrôler des éléments terrestres. Tels que des rochers, de la boue ou toute autre matière issu de la terre. Il peut également pourfendre le sol en deux lorsqu'il touche le sol avec ses mains.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Taïs/Jin/Aldébaran/Simon/Kelsey
574
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Mar 16 Jan - 16:47


Come into play.

FT. Théodore

Quand vous vous dirigez vers la voiture, tu vois bien que Théodore est accroché à son téléphone portable. Tu te demande toujours plus qui ça peut être. Tu lui jettes des regards discrets, surtout lorsqu'un large sourire étire ses lèvres. Oui, tu te demande qui lui écrit. Tu te demande à qui ce dernier est adressé. Peu à peu, une jalousie s'empare de toi et tu fronces légèrement les sourcils, en te promettant d'enquêter sur le sujet. Après tout, tu n'es surement pas le seul à s'intéresser à lui. Il a beau être célibataire, de nombreuses personnes doivent lui courir après. Ce n'est pas grave. Tu n'es pas du genre à baisser les bras. Au contraire. Quand quelque chose ou quelqu'un t'intéresse, tu fais tout pour l'obtenir, quitte à réveiller le démon qui sommeille en toi.

Manque de bol pour certains, tu es tenace. Tu n'as pas peur de mettre des bâtons dans les roues. Tu ne laisse pas ta place aussi facilement et s'il advenait qu'un autre convoitise le même homme ou la même femme que toi, te voilà à lui faire les pires crasses, sans ressentir le moindre remord ou la moindre gène.

Tu n'es pas un ange. Qu'on se le dise. Toujours est-il que tu te poses des questions. Tu ne dis rien cependant et tu te contentes de prendre place dans le véhicule, en invitant ton beau Teddy à faire de même. Puis, tu lui demandes son adresse. Tu remarque son hésitation et ça t'amuses, beaucoup. Tu trouve ça très mignon et un rire s'échappe de ta gorge quand il te la donne enfin, ne pouvant t'empêcher de t'exclamer :
- Et bien. Un peu plus et j'aurai été obligé de te ramener chez moi.

Ta voix est mielleuse, calculée. Bon, tu n'as pas pu t'en empêcher. Tu notes l'adresse dans ton GPS et tu démarres, passant une main brève dans tes cheveux. Teddy se met alors à te parler de sa mère et tu l'écoutes sagement. Tu vois qu'il a beaucoup de respect pour elle. Tu accepte ça. Tu as beau ne pas être aussi parfait avec la tienne, tu l'envie un peu. Même si c'est toi qui a décidé de faire ta vie sans vraiment l'inclure dedans. Pourquoi? Tu n'en sais rien. C'est comme ça. Tu n'arrive pas vraiment à l'expliquer. Tout en passant une vitesse, tu hoches la tête et te contente de répondre un :
- Ouai, je comprends. T'inquiète, je t'enverrai un message avant.

Avant de porter tes iris au devant toi. Encore faut-il que tu lui demande son numéro. Tu te promets alors de le lui demander une fois arrivé chez lui.

Les minutes défilent et voilà que tu remarques que Théodore s'est endormi sur le siège passager. De temps à autre, tu lui jette des coups d'oeil discrets, en faisant attention de ne pas perdre ta concentration. Tu mets aussi un peu de musique. Tes iris se posent sur lui et un rictus illumine ton visage. Il est si beau.

Même quand il dort. Dommage que tu dois te concentrer sur la route sinon tu ne détacherais pas ton regard. Heureusement, une opportunité s'offre à toi. A niveau d'une intersection, le feu passe au rouge, ce qui te laisse tout le loisir de l'observer, intensément. Tu observes les traits de son visage, à la fois durs et viriles. Tu observes chaque détails de sa musculature : Ses bras, son torse, ses jambes. Tu n'es pas du genre à sauter sur tout ce qui bouge mais ce dernier fait naitre en toi de nombreuses sensations. Tu es attiré, comme un aimant. Tu te mords la lèvre inférieure et tu t'autorises même à rapprocher ta main, délicatement, de telle sorte à ne pas le réveiller.

Tes doigts se mouvent sensiblement. Tu le frôles à plusieurs reprise. Tes yeux glissent tout en même temps sur chaque parcelle de son corps qui titille délicieusement ton bas ventre. Ça fait longtemps que tu n'as pas ressentis une telle attraction pour quelqu'un et t’espère, inconsciemment, qu'il ne fait pas partie de ces émergés, de ces mutants que tu hais si profondément.

Finalement, ta main se pose sur sa cuisse et tu restes quelques minutes ainsi, à le caresser du bout des doigts. Tu as bien envie de lui voler un baiser mais tu sais qu'il est beaucoup trop tôt pour ça. Tu dois te montrer patient. Par ailleurs, comme un rappel à l'ordre, le feu passe au vert et tu enlève subitement ta main, la posant à nouveau sur le volant.

Quand Théodore se réveille enfin, tu es déjà devant chez lui, garé sur le bas côté. A ses dires, un sourire étire tes lèvre et tu hoches doucement la tête, en prenant cette voix douce et susureuse que tu aimes tant prendre avec lui.
- Presque tout le trajet ! Je t'ai même entendu ronfler. C'était mignon comme tout.

Tu le taquines. Un nouveau rire s'échappe de ta gorge et tu rejettes légèrement ta tète en arrière. Puis, tu lui demande, en ancrant toujours plus tes prunelles aux siennes :
- Comme promis, je t'ai ramené à bon port. Je me disais mais je n'ai pas ton numéro. Il faudrait que tu me le file si on veux remettre un de ces jours notre petit duel.
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Théodore AltmanExtraterrestre
avatar

2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Force surhumaine : une force incroyable et il peut soulever plusieurs tonnes sans en souffrir.
Endurance incroyable : Il se blesse très difficilement
Métamorphose : Changer de formes et en plus prendre la force d'un Hulk
Adaptation biologique : son corps s'adapte pour éviter les blessures mortelles
128
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Mar 16 Jan - 17:33

Je rougis jusqu’aux oreilles lorsque j’apprends que j’ai dormis tout le trajet. Mais mon rêve n’a durée qu’une poignée de secondes ! Et il me collait à la peau … “ Monstre “ je ne connaissais pas le jeune homme qui me l’avait lancé au visage, alors pourquoi ce mot avait tant de répercussion sur moi ? Je n’étais pas un monstre ! Je me frottais le visage, pas bien réveillé encore. Rah ! Fais chier ! J’aime pas ça. C’était pas le premier rêve de ce type qui m’arrivait et je n’aimais pas ça du tout. Je me tordis en arrière pour saisir mon sac avant de sourire à Junno :

“ Pas de soucis, je vais te donner mon numéro. Pour le prochain défi. “

J’attendis qu’il me donne son portable pour y rentrer mon numéro, Je me nommais “ Théodore baskett “. La moitié de mes contactes avaient des noms comme ça : le nom du lieux où je les avais rencontré ou où je les fréquentais. Je lui rendis son portable .

“ Voilà ! Plus qu’à m’envoyer un message pour me donner ton numéro ! Merci pour m’avoir ramené ! A la prochaine ! “

Je lui serrais la main avec un sourire avant de sortir de la voiture. Ma mère était sur le perron et elle descendit aussitôt vers moi. Je l’embrassais avec affection, même si elle me tira gentiment l’oreille à cause de mon retard. C’était plus un signe d’affection qu’autre chose et pour que je me penche, vu que je lui mettais deux têtes. Elle m’ordonna d’aller vite mettre mes affaires au sale et de me laver les mains, elle voulait au moins saluer mon chauffeur. Rectification : elle voulait vérifier qu’il ne s’agissait pas d’un espèce de délinquant ou je ne sais quoi. Je souris à ma mère et obéis sans discuter la moindre seconde. La connaissant, s’il lui plaisait, elle l'inviterait à manger. Je descendis quatre à quatre les escaliers pour porter mes affaires à laver. Je préparais moi même la lessive, j’en profitais pour aider ma mère. Je remontais à toute vitesse dans ma chambre quand mon portable vibra à nouveau. Willy ! Je répondis aussitôt en lui racontant la mésaventure dans la voiture, en taisant le rêve. J’en profitais pour lui demander s’il voulait qu’on se voit demain avec les autres histoire que je puisse me la “ péter avec mes techniques ultimes de basket “. Ce qui fit visiblement rire William. Je souris et me baissai en ressortant de ma chambre, il était sous les combles, ce n’était pas très pratique avec ma taille, mais j’avais refusé de changer.

“ Teddy ! Si tu ne descends pas tout de suite je viens te chercher ! Et c’est pas parce que tu fais deux mètres que je ne peux pas te damer le pion !”

Je levais les yeux au ciel en souriant avant de redescendre. Ca sentait drôlement bon dans la cuisine. Je soulevais un couvercle mais je ne reçut qu’un coup de louche sur la main et l’ordre de mettre la table pour trois personnes. Je déposais un bisous sur la joue de ma mère qui leva les yeux au ciel. J’ouvris avec prudence les placards et observai d’un oeil critique la poignée qui me resta, encore une fois, dans la main. Les placards étaient foutus et on devait les changer, mais manque de temps et quelque part un peu d’argent. C’était aussi pour ça que je travaillais, histoire d’aider ma mère. Je m’arrêtais un instant, mon portable vibrant à nouveau. Ma mère me fixa.

“ Teddy, tu vas me poser tout de suite ton portable, ou je me fâche. “

Je souris et sortis quelques instants de la cuisine pour aller poser mon portable. Ma mère n’aimait pas les portables à table et je pouvais comprendre. Je répondis vite à William que j’allais manger, que je lui parlerais après. Je reviens mettre la table, je retiens un bâillement et ma mère me sourit avec tendresse. Même si elle n’en avait pas l’air à me donner des ordres comme elle le faisait, elle était la mère la plus cool au monde. Je l’enlaçai un instant par derrière en posant son menton sur ses cheveux et elle me tapota la joue. Je me fichais que Junno puisse me trouver mièvre avec ma mère, je l’aimais et je la respectai, il n’y avait pas de honte à avoir. Je souris et la lâchai avant d’aller me laisser tomber sur une chaise qui grinça un peu. Oups. Je ferais plus doucement la prochaine fois. Ma mère demanda à Junno de venir avant de poser les casseroles sur la table; Miam Haricot vert, poulet et des patates sautées toute dorés sûrement au paprika ! Je m’en léchais les babines d’avance.
Couleur de la maman : #9999ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar


3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Contrôle des éléments : Terre. Junno est capable de manipuler et de contrôler des éléments terrestres. Tels que des rochers, de la boue ou toute autre matière issu de la terre. Il peut également pourfendre le sol en deux lorsqu'il touche le sol avec ses mains.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Taïs/Jin/Aldébaran/Simon/Kelsey
574
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Jeu 1 Fév - 14:54

 

Come into play.

FT. Théodore

Théodore semble gêné mais toi, ça t'amuses. Tu en as largement profité. Tu ne vas donc pas le blâmer et c'est pour cette raison que tu gardes le sourire, en le taquinant comme il se doit. Puis, tu lui demande son numéro en toute simplicité. Tu fais genre que c'est pour le prochain match mais ça te donne une bonne excuse pour l'avoir dans ton répertoire. Comme ça, ça fais deux pierres de coup.

Après avoir fouillé dans ta veste, tu lui file ton portable et un nouveau sourire s'affiche sur tes lèvres quand il pianote dessus avant de te le rendre.
- Parfais ! t'exclames-tu d'une voix enjouée. T'inquiète, je fais ça en rentrant.

Tu poses tes yeux sur lui. Tu hoches doucement la tête et tu claques ta langue contre ton palais en rajoutant aussitôt :
- Mais de rien, ça m'a fais plaisir. A la prochaine alors.

Ou à très vite. Tu l'espères. Tout en lui serrant la main, tu ancre ton regard dans le sien et une légère lueur brille dans tes iris. Tu apprécie tout en même temps la beauté de son visage. Ses traits durs, viriles. Tu profites de le mater une dernière fois puis tu le salue d'un signe de la main avant de le suivre des yeux quand il se dirige enfin vers sa maison.

Tu ne pars pas tout de suite. Le moteur tourne mais tu restes quelques instants là, à le regarder embrasser sa mère qui l'attends patiemment sur le perron. Ils ont l'air de vraiment bien s'entendre, d'être complice. Un sourire amusé étire tes lèvres quand cette dernière finit par lui tirer gentiment l'oreille et tu te dis que toi. Toi tu n'aurais absolument pas apprécié que la tienne fasse de même. Tu l'aurais engueulé. Tout simplement.Tu l'aurais repoussé aussi avant de lui sortir carrément de te foutre la paix.

Non. Ta mère et toi, vous n'avez absolument pas la même relation. C'est beaucoup plus tendu. Par ta faute. Tu ne la laisse pas s'approcher de toi et tu passe ton temps à l'envoyer chier pour x raison. Tu t'en rend compte, surtout maintenant mais tu ne culpabilise pas pour autant. Bref. C'est comme ça. Au bout d'un moment, tu pousses un soupir et tu t'apprêtes à partir quand soudain, tu réalise que la femme se dirige vers toi. Tu hausses les sourcils. Tu es un peu surpris. Elle vient te saluer et tu la salue en retour, poliment. Elle t'invite même à rester manger. Un grand sourire s'affiche alors sur tes lèvres et tu accepte. Bien volontiers. Ça te donne une bonne raison de rester encore un peu avec Théo et c'est pour cette raison que tu fini par te garer, entrant ensuite dans la maison.

C'est plutôt joli ici. Les mains dans les poches, tu t'impregne des lieux, tu observes. Tu prends ton visage le plus sympathique et tu joue l'ami idéal, poli, toujours prêt à aider. Tu ne tiens pas à ce que la maman de Teddy est une mauvaise image de toi. Alors tu joue le jeu. Tu propose même ton aide pour la table. Ton ami quand à lui, se prépare visiblement et tu te demande bien ce qu'il fait pour être aussi long. Tu te poses des questions. Tu te promets d'enquêter. Tu repense à ses sourires quand il regarde son portable et ça t'intrigue, toujours plus. Surtout quand ça arrive de nouveau et que sa mère l'engueule, lui ordonnant tout de suite de le poser.
- Tu es très demandé dit donc, te permets-tu de lui sortir discrètement sur le ton de la taquinerie.

Oui. Ça t'intrigue. Tu veux savoir qui s'est. Tu prépare un stratagème. Tu n'aimes pas ne pas savoir alors tu te tourne vers la femme et tu lui demande, un grand sourire poli au coin des lèvres :
- Es-ce que je peux me laver les mains?

Bien évidemment. Elle accepte. Tu la remercie chaleureusement et tu sors de la cuisine pour chercher discrètement le portable.  Tu le trouve enfin, posé gentiment sur un meuble. Un rictus déforme tes traits. Tu regarde de droite à gauche, tout de même, pour être sûr que personne ne te regarde. Puis, une fois sûr d'être seul, hop, tu prends le téléphone et tu te mets à fouiller dedans, sans le moindre remord. Par chance, aucun mot de passe n'est demandé et tu peux courir librement ses messages. Tu en vois beaucoup mais un nom t'interpelle. Tu le vois souvent. Il a même répondu en dernier et ton coeur palpite quand tu lis : William s'afficher à l'écran. C'est qui ce mec? Tu te mords les lèvres et tu fronces les sourcils. Tu es un peu jaloux. Beaucoup même. D'après ce que tu vois, il semble très proche de Théo et ça te fais chier. Royalement. Tu te promets d'en apprendre plus à son sujet. De savoir où il habite, quelle relation il a avec ton ami et pourquoi pas, le rencontrer en personne. Oui, tu veux savoir. Tu veux fouiner.

Cependant, alors que tes yeux restent collé à l'écran, tu entends du bruit dans la cuisine et tu sursaute. Tu pose presque immédiatement le portable où il était et tu te laves vite fait les mains pour faire office de preuve avant de revenir gentiment à la table.
- Désolé. J'ai eu du mal à trouver le lavabo.

Tu t'excuse avec un sourire désolé. Enfin, c'est ce que tu veux faire croire. Tu remercie la mère de Théodore quand elle te sert et tu poursuis, en essayant de ne pas trop penser à ce... William.
- Merci Madame Altman ! Ça a l'air délicieux. C'est vraiment aimable à vous de m'avoir invité.
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Théodore AltmanExtraterrestre
avatar

2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Force surhumaine : une force incroyable et il peut soulever plusieurs tonnes sans en souffrir.
Endurance incroyable : Il se blesse très difficilement
Métamorphose : Changer de formes et en plus prendre la force d'un Hulk
Adaptation biologique : son corps s'adapte pour éviter les blessures mortelles
128
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Jeu 1 Fév - 16:30

Je me frottai un peu le visage en retenant un bâillement, j’étais claqué de ma séance de basket moi ! Je laissais ma mère servir Junno avant moi avant de tendre son assiette à elle et de tendre en dernier mon assiette. Ma mère m’examina avec attention et je lui souris. Elle répondit avec chaleur au compliment de Junno en affirmant qu’elle devait faire des quantité pour cinq personnes vu que je mangeais pour trop. Je levais les yeux au ciel en riant, je faisais très attention à ce que je mangeais, sinon autant arrêter le sport. Je me faisais plaisir de temps en temps, mais je faisais très attention. Je passais la main dans les cheveux avant de fixer ma mère qui me demandait ce que je faisais demain :

« Je vais courir demain matin et dans l’après-midi voir William et les autres en ville. Je leur ai promis une démonstration de basket.
- L’accord, je pourrais profiter de la maison comme ça ! Tu voudras un jus d’orange demain ?
- Je le ferais seul maman, t’inquiète pas, repose toi. »

Elle me sourit et reprit sa discussion avec Junno. Maman en mode interrogatoire, rien d’anormal, elle faisait ça avec tout mes amis. De plus ça faisait la conversation, je ne la faisais pas quand je mangeais. En fait, je ne la faisais pas facilement tout court ! Il y avait des moments comme ça. Je n’écoutais même pas vraiment en fait, j’étais plongé dans mes pensées, au sujet du basket comme au sujet de William, on se voyait toute la semaine, mais si en plus je pouvais l’avoir un peu avec moi le week-end.

« Teddy, tu vas me couper l’assiette si tu continue mon chéri. »

Je me secouais, oui effectivement j’essayais de couper la faïence de mon assiette. Ce qui n’était pas très … comestible. Je me repris et finis mon assiette avant d’aller chercher les tiramisus à la framboise. Je rajoutais par dessus les morceau de galette bretonne et les copeaux de chocolat, elle en avait fait quatre. J’en posais un devant tout le monde avant de déguster le dessert que m’avait gentiment fait ma mère avant de débarrasser la table sans qu’elle ne me demande rien. Elle me fixa quelques secondes sans rien dire. Je m’éloignais un instant pendant que ma mère proposait un café à Junno. J’attrapais au passage mon portable pour jeter un œil aux messages de William, je lui renvoyais un message avant de sourire quand il m’envoya une photo de notre groupe d’amis. Je la mis aussitôt en fond d’écran. Je me frottais de nouveau les yeux en retenant un bâillement. Ma mère sortit de la cuisine, sa tasse de tisane fumante, pour se diriger dans le salon où elle s’y installa dans sa couverture un livre sur les genoux. Bon, elle avait l’occupation de sa soirée. Je me tournais vers Junno

« Bon … autant monter ma mère est dans son livre. »

Je lui fis signe de venir en envoyant rapidement un texto à William en montant les escaliers. Je poussais la porte en baissant la tête et en invitant Junno à faire de même. J’attrapais la chaise du bureau et m’assis dessus en bâillant

« Bienvenu dans mon antre. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar


3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Contrôle des éléments : Terre. Junno est capable de manipuler et de contrôler des éléments terrestres. Tels que des rochers, de la boue ou toute autre matière issu de la terre. Il peut également pourfendre le sol en deux lorsqu'il touche le sol avec ses mains.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Taïs/Jin/Aldébaran/Simon/Kelsey
574
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Jeu 15 Fév - 9:53


Come into play.

FT. Théodore

Tu reste discret à table. Tu complimente la mère de Théo et un rire s'échappe de ta gorge lorsque cette dernière affirme devoir faire des quantités assez grande pour l'appétit de ton ami. Tu promène ton regard de droite à gauche. Tu joue au garçon un peu idéal : qui reste poli, mange toute son assiette et ne parle pas à tord et à travers.

Tu écoute aussi. Ton corps se tend lorsque Teddy fait mention de ce William et tu plisse les paupières. La morsure d'une vilaine jalousie te prend au tripe. Tu te mords les lèvres mais tu ne dis rien. Pas maintenant. Tu te promets toujours plus de mener ta petite enquête mais pour ça. Tu sais que tu devras le faire avec Theodore. Une fois seul notamment. Alors tu reste sage. Tu pars même dans une conversation avec sa mère en répondant soigneusement à ses questions.

Oui, là. On pourrait penser que tu es l'ami et le fils idéal. Celui qui obéit, parle poliment, sourit presque tout le temps et prend la parole seulement quand on la lui donne. Même si en vérité, ce n'est pas exactement ça. Chez toi, tu fais ce que tu veux et les repas, à la maison, ne sont pas des plus exemplaires. Avec tes parents, tu hausse parfois la voix et il n'est pas rare que tu te lève de table pour aller t'enfermer dans ta chambre, en leur faisant bien comprendre que tu n'en as que faire de leurs autorités.

Bref. Tu joue le jeu. Tu vois bien que Théo est absent mais tu ne dis rien. Tu ne le questionne pas. Tu repousse tes questions à plus tard et tu te contente de finir ton assiette. Le repas se termine enfin et tu accepte bien volontiers le café que la mère de Teddy te propose. Cela va te requinquer. Un peu. Entre ta journée et le basket, tu commence légèrement à être crever mais tu n'as pas l'intention de partir tout de suite. De nouveau, tes prunelles suivent ton ami du regard qui est encore accroché à son téléphone portable. Cela t'énerve, t'irrite, te crispe et tes sourcils se froncent toujours plus.

Non. Tu n'aime pas ce William. Tu sens que Théodore y est beaucoup trop attaché. Tu ne sais pas encore quel relation il entretient avec lui mais tu as comme une sorte de mauvaise impression. Une fois ton café terminé, la table rangée, tu te tourne alors vers la femme et tu souris, en inclinant légèrement la tête.
- Encore merci pour le repas Madame Altman. C'était vraiment délicieux.

Ce qui n'est pas un mensonge en soi. Il faut avouer que tu as passé plutôt un bon moment. Tu la trouve même sympathique et dans un sens, tes compliments sont sincère.

Tandis que cette dernière sort de la cuisine pour vaquer à ses propres affaires, ton ami se tourne vers toi et te propose de monter. Un sourire éclaire donc ton visage et tu hoche le menton, trouvant cette invitation très intéressante. Au moins, vous voilà de nouveau seuls tout les deux. Cela t'enchante. Tu lances un :
- Ok !

Enthousiasmé avant de le suivre jusqu'à l'escalier pour monter à l'étage. Teddy te fait entrer dans sa chambre et tes yeux se promènent alors de tout côté. Tu observe, silencieusement. Tu finis même par t’asseoir sur son lit et tes iris se posent sur Theodore qui, crevé visiblement, prend place quant à lui sur sa chaise de bureau en baillant. Te mettant à l'aise, tu t'adosse contre le mur. Sans le quitter des yeux, tu souris et tu te permet de plaisanter en balançant un petit :
- Sympa. Au moins, on peut dire qu'elle est rangée.

Avant de laisser un léger rire s'échapper de ta gorge. Tu laisse un silence s'installer, consciencieusement. Quand enfin, tu te permet de poser cette question qui te brûle les lèvres depuis quelques heures maintenant.
- Dis-moi. Je connais ce William? Il est déjà venu te voir au basket?
(c) ANAPHORE

Revenir en haut Aller en bas
Théodore AltmanExtraterrestre
avatar

2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Force surhumaine : une force incroyable et il peut soulever plusieurs tonnes sans en souffrir.
Endurance incroyable : Il se blesse très difficilement
Métamorphose : Changer de formes et en plus prendre la force d'un Hulk
Adaptation biologique : son corps s'adapte pour éviter les blessures mortelles
128
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Jeu 15 Fév - 21:21

Je regardais ma chambre en me retenant de me frotter les yeux. Ma chambre était en ordre, comme d’habitude. Je n’aimais pas avoir des livres, des vêtements ou je ne sais quoi traîner partout. Même mon bureau était rangé ! Et je ne parlais pas des dossiers dans mon ordinateur. J’étais très légèrement maniaque sur les bords. Je m’appuyais contre le dossier de mon fauteuil pour observer ma chambre remplis de posters de basketteur. J’avais l’air quand même d’un petit adolescent fanboy, mais bon ! Je jetais un œil à la photo cachée derrière moi. Enfin il n’y en avait pas qu’une. Le mur autour de mon ordinateur était couvert de photo ! Des photos de ma mère et moi, mais aussi de mes amis, de paysage ce genre de chose. Et bien sûr William. En plusieurs fois. Trop de fois sans doute. Sept pour être précis. Ma mère allait sans doute finir par se douter d’un truc … Tant pis ! Je laissais Junno s’installer comme il le voulait sur mon lit, je sentis mon portable vibrer contre ma cuisse. William. Je le sortis rapidement pour lui répondre en précisant que j’avais un invité et que je le reprendrais plus tard. Junno remarqua que c’était rangé, trop ? Je souris.

« Ma mère dit que sur ce point là je suis comme mon père. Il était militaire et visiblement il était aussi ordonné que moi. »

Je souris. Je n’étais pas triste de parler de mon père, je ne l’avais jamais connu, ma mère m’en parlait de temps en temps mais je n’avais pas de photo. Tant pis. Je profitais un instant du silence sans rien dire, je ne devais pas oublier de régler mon réveil moi ! Sinon je n’irais pas courir. Et sauf que je devais courir. Je fronçais très légèrement les sourcils face à la question de Junno sur William. ON aurait presque dit ma mère quand je lui parlais d’un nouvel ami. Je me frottais le menton avant de répondre

« Je crois pas que tu le connaisse … Il vient surtout pour les matchs et comme il est du genre discret il n’attire pas les regards. »

Sauf les miens. Oui parce que soyons clairs : immédiatement je l’avais vu et on avait vite sympathisé, il était totalement mon type d’homme. Et en plus il était des plus adorables. L’homme parfait en soit … Je mourais d’envie de le serrer contre moi, de l’embrasser, de passer ma main dans ses cheveux … Teddy ! On se reprend ! Tu vas pas commencer à partir dans tes fantasmes ! Parce que tu séduits aussi bien qu’un ornithorynque ayant la gale et étant défiguré par un coup de rame dans la figure. Je me tordis le cou pour voir une photo, j’en tapotais une du doigt, celle où on était en groupe. Je décrochai la photo et lui tendis

« C’est le seul qui fait presque ma taille facile à repérer quand on sait qui regarder. »

Je jetai un œil sur les autres photos. J’en avais une où il était tout seul. C’était amusant. Il faudrait que je pense à lui réclamer un dessin pour le mettre au mur et que je le convainc d'envoyer ses comics à un éditeur !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Contrôle des éléments : Terre. Junno est capable de manipuler et de contrôler des éléments terrestres. Tels que des rochers, de la boue ou toute autre matière issu de la terre. Il peut également pourfendre le sol en deux lorsqu'il touche le sol avec ses mains.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Taïs/Jin/Aldébaran/Simon/Kelsey
574
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Sam 3 Mar - 20:03


Come into play.

FT. Théodore

Avachi sur le lit, tu te mets à l'aise. Tu regarde autour de toi. Tu fais une petite réflexion à Théo sur sa chambre bien rangé et un sourire amusé étire tes lèvres lorsqu'il te répond que pour ça, il est comme son père. D'ailleurs, il t'informe que ce dernier était militaire. Était. Ça te mets un peu la puce à l'oreille pour le coup. Tu te poses quelques questions. Tu te demande s'il est mort ou s'il a simplement disparu et tu hoches la tête, silencieusement car même si tu es très curieux, tu préfère ne rien lui demander pour la simple et bonne raison que tu ne tiens pas à raviver une vilaine plaie.
Ou pas. Tu n'en sais rien en fait. Ton ami ne semble pas si infligé et tu hausses alors les épaules, reportant toute ton attention sur quelque chose qui t'intéresse beaucoup plus.

Car cette question te turlupine. Oh oui. Depuis un moment déjà. Tu te demande qui est ce William et tu peux même sentir une vague de jalousie t'envahir désagréablement. Tu as une mauvaise impression à son sujet. Tu le trouve beaucoup trop proche de Théodore et tu veux désormais en savoir plus sur lui, histoire de t'assurer qu'il ne se trouve pas en travers de ton chemin.

Tes yeux perçants restent fixé sur le grand blond quand celui-ci se frotte le menton et fini par te répondre que tu ne dois pas le connaitre. Non. Probablement. Tu t'en serais souvenu sinon. Tu l'écoute donc attentivement et tu te redresse légèrement lorsqu'il te montre une photo, avant de la décrocher du mur pour te la tendre.

Parfait. Comme ça tu as une meilleure vue d'ensemble. Tu peux enfin voir à quoi il ressemble. Tes doigts accrochent le papier et tu pose ton regard sur ce fameux William qui est presque aussi grand que Théo. Tes sourcils se froncent. Tu mémorise chacun de ses traits. Tu remarque tout en même temps que ce n'est pas la seul photo de lui et que plusieurs portraits est accroché un peu partout dans la chambre de ton ami.
- Oh je vois.

Plus aucun doute possible. Ils sont proche. Très proche. Tu repenses alors aux sourires de Theo. A la manière dont il regarde son portable et lit ses messages. Tu te pinces les lèvres et tu te demande s'ils sont ensemble. S'ils éprouvent quelque chose l'un et l'autre. Oui, tu es jaloux. Tu as la soudaine impression que tu n'es plus seul sur le coup et ouai, cela t’obsède. Car tu n'as jamais aimé partager. Qu'on se le dise. Quand ton attention est toute focalisée sur quelqu'un, tu es entier et cela peut t'amener parfois à te montrer extrêmement possessif. Méchant aussi. Pas envers celui qui te plait, bien sûr. Mais envers ton possible rival. Parce que tu le voit comme une épine sous le pied. Comme un obstacle posé en travers de ta route.

Sans rien montrer cependant, tu retends la photo à Teddy. Tu restes silencieux. De nouveau, ton regard parcoure la chambre et tu te mets à analyser, en cherchant un moyen discret à poursuivre tes interrogations.
- En tout cas, vous avez l'air sacrément proche tout les deux !

Tu le dis en souriant, en riant aussi. Tu brouille les pistes. De toute façon, tu n'es pas sûr que ton ami se rendrait compte de quoi que ce soit et cela t'arrange. Grandement. Tout en t'asseyant sur le bord du lit, tu marque un temps d'arrêt et tu prends un air malicieux tandis que tu poursuis d'un ton taquin, limite joueur et amical :
- Dis-moi, vous ne serez pas ensemble par hasard? Allez, tu peux me le dire. Je te promets de ne rien dire à personne.
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Théodore AltmanExtraterrestre
avatar

2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Force surhumaine : une force incroyable et il peut soulever plusieurs tonnes sans en souffrir.
Endurance incroyable : Il se blesse très difficilement
Métamorphose : Changer de formes et en plus prendre la force d'un Hulk
Adaptation biologique : son corps s'adapte pour éviter les blessures mortelles
128
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Dim 4 Mar - 9:06

Junno semblait presque ne plus vouloir lâcher la photo ou alors il voulait graver les traits de quelqu’un dans son esprit : William. Ou juste il regardait la tête des autres sur la photo : après tout nous étions six sur la photo, avec nous deux au milieu. Je lui souris et repris la photo avant de me tourner pour la réaccrocher avec les autres. Est-ce que je devais imprimer d’autres photos ? J’avais l’impression que j’avais encore un peu trop de place sur mes murs … Puis entre les posters cela ne devait bas bien être gênant. Je souris à Junno une nouvelle fois lorsqu’il remarqua que nous étions proche sans pour autant en rajouter : dire que nous étions proche était suffisant. Je sentis ma mâchoire se décrocher lorsqu’il me demanda si nous sortions ensemble. STOP ! J’avais de la chance : je ne rougissais presque jamais. Mais par pitié Junno : envois moi un sms AVANT de me poser ce genre de question ! Je refermais la bouche avant d’avaler ma salive et de répondre :

« Non, on sort pas ensemble, on est juste très amis. Il est aussi à l’Institut Xavier. »

Malheureusement … Parce que quand même … J’aurais bien aimé pouvoir l’embrasser, le serrer contre moi et faire tout un tas de trucs tout les deux dont je ne voulais pas m’imaginer la teneur en face de Junno ! Quoi que … en face de qui que ce soit, sauf William peut-être vu que c’était avec lui que je voulais le faire. On allait se calmer Teddy ! Ce n’était pas trop le moment de penser à ça maintenant. Déjà parce que je partirais dans mon monde et ensuite parce que ce n’était pas très polis pour Junno.

« Bon ! Et toi ? Ça se passe comment ton boulot ? »

Je ne savais même pas vraiment dans quoi il travaillait : je le connaissais du basket pas parce qu’il était caissier au macdo ou serveur dans un café ! Non, ça c’était le cas de Kitty. Tiens, il faudrait que je pense à filer l’adresse du café à Junno, je ne voulais pas qu’il ferme c’était un bon endroit, les gens y étaient sympas. Je croisai les bras derrière la nuque et me la massai lentement. Je coulais un regard vers mon réveil : 21h39. Ma mère allait certainement dire que Junno devrait rentrer et moi me coucher parce que j’avais footing demain pendant une bonne heure. Et j'avais intérêt à être en forme également pour l'après-midi entre amis. J'aurais sans doute de quoi faire des photos ensuite. Et il fallait que je file l'adresse du prochain match à William
Revenir en haut Aller en bas
avatar


3 / 53 / 5
3 / 53 / 5
Contrôle des éléments : Terre. Junno est capable de manipuler et de contrôler des éléments terrestres. Tels que des rochers, de la boue ou toute autre matière issu de la terre. Il peut également pourfendre le sol en deux lorsqu'il touche le sol avec ses mains.
Keith/Malik/Amélia/Connor/Stan/Jay/Taïs/Jin/Aldébaran/Simon/Kelsey
574
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Dim 11 Mar - 16:56


Come into play.

FT. Théodore

Non. A aucun moment, tu ne montre ta jalousie. Tu fais mine de sourire, de prendre ton air le plus taquin. Tu veux savoir la vérité alors tu joue de tes expressions les plus innocentes pour ne pas que ton ami se braque et voit que cela te gène, te dérange, te pique.

Tes yeux s'ancrent aux siens. Tu es attentif, en alerte. Tu te retrouve au bord du lit et tu poses tes avants-bras sur tes genoux, en collant tes paumes de main entre elles. Ta langue humidifie légèrement tes lèvres et tu entends ton cœur battre plus vite contre ta poitrine.

Tu attends, sagement mais tu te demande bien quelle sera sa réponse. Tu remarque le changement d'expression sur le visage de Theodore. C'est léger, discret or, cela n'échappe pas à tes sens aiguisés. Il y a un truc. Tu le sens. Même si, au bout d'un moment, ton ami te dit que non. Ils ne sortent pas ensemble.
- Oh, d'accord. Autant pour moi alors.

Ta voix devient un souffle à peine audible et tu hoches brièvement la tête. Ils sont juste amis hein? Alors pourquoi mettre autant de photo de lui dans sa chambre? Silencieux, tu te redresse et tu passes brièvement une main dans tes cheveux. Tu n'y crois pas. Une seule seconde. Du moins, pas vraiment. Tu n'as aucune preuve mais tu écoute toujours plus ton instinct. Tes impressions. Tes doutes. Et un petit truc te dit que non, ce William est bien plus à ses yeux.

Tu te promets de continuer à enquêter. En toute discrétion bien entendu. Teddy change alors brutalement de sujet et tu prends une inspiration, voyant cette simple coïncidence comme un signe. Un début de preuve qui ressort en toi ton côté le plus vil, le plus mesquin, le plus perfide.

Tu n'insiste pas néanmoins. Tu remets tes investigations à plus tard. De nouveau, un sourire étire tes lèvres et tu rejette brièvement une mèche de tes cheveux colorés sur le côté.
- Crevant mais ça va. J'aime ce que je fais alors... Je ne vois pas le temps passer.

C'est vrai. Maintenant que t'y pense, tu ne lui as jamais dis ce que tu fais réellement comme métier. Tu ne lui a jamais dis que tu fais partie de la Garde Rouge. En vérité, tu n'en vois pas l'utilité même si tu n'as jamais cherché à cacher ce côté important de ta vie. Parce que tout tes proches savent, à quel point ce détail est important pour toi. Et que tu serais capable de tout pour y rester. Du meilleur comme du pire. Mais ce n'est pas le moment de parler de ça. De toute façon, tu t'es promis de prendre du temps pour toi et de séparer la vie privé à celle professionnelle.

Tu marques un temps d'arrêt et tes yeux glissent sur l'heure affiché. 21H39. Il est peut-être temps pour toi de rentrer. Non pas que tu te soucie de tes parents. Oh non, ça tu t'en fiche royalement. Tu fais ce que tu veux de ta vie et leur avis t'importe peu. Mais tu sens que tu ne dois pas trop abuser. Alors tu te redresse. Un soupir s'échappe d'entre tes lèvres pincées et tu poses de plus belle tes prunelles sur ton ami, un sourire étirant peu à peu chacun de tes traits :
- Bon allez. Je vais peut-être te laisser moi. Encore merci pour cette soirée. C'était cool. On se voit au prochain entrainement? Tu as mon numéro de toute façon.

Tout en disant ces mots, ta langue claque ton palais. Un rictus étire à nouveau ta bouche bien dessiné et tu enfouis tes mains dans ta veste, prenant la direction de la sortie non sans ajouter:
- Tu remercieras encore ta mère pour le diner !
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Théodore AltmanExtraterrestre
avatar

2 / 52 / 5
1 / 51 / 5
Force surhumaine : une force incroyable et il peut soulever plusieurs tonnes sans en souffrir.
Endurance incroyable : Il se blesse très difficilement
Métamorphose : Changer de formes et en plus prendre la force d'un Hulk
Adaptation biologique : son corps s'adapte pour éviter les blessures mortelles
128
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   Dim 11 Mar - 19:43

J’observais Junno qui semblait amusé par la situation. Pourquoi pas écoute ! Il savait que j’étais gay, alors qu’il se demande si je ne sortais pas avec William … J’aimerais, vraiment, mais sans doute William avait d’autres idées et d’autres personnes en vue. Je ne posais pas vraiment de question même si je savais qu’il était célibataire. C’était déjà ça, un jour peut-être que j’oserais à lui demander. C’était quand même ridicule qu’un grand gaillard comme moi n’ose jamais aller demander ça aux autres. Par contre que les filles viennent … Sans aucun problème. J’étais quand même soulagé que Junno n’insiste pas sur le sujet William, je n’aimais pas parler de mes sentiments. J’étais un grand timide. Je jetais de nouveau un regard à mon réveil. 21H39. Il avançait toujours de trois minutes. Je n’avais aucune envie de le régler : vraie raison j’oubliais toujours de le faire.

Visiblement tout ce passait bien au boulot de Junno. Crevant mais passionnant, c’était déjà ça j’imaginais, je ne savais même pas ce que je voulais faire après à part basketteur pro … Mais ça avant que je n’y arrive je devais continuer mes études, peut-être devenir prof de sport ? C’était pas mal non ? Junno veut il aller. Je me redressais avec prudence, restant quelque peu courbé pour ne pas me cogner la tête et je lui serrais la main avec un sourire ravi

« Je t’en pris ! C’était un plaisir. Yup ! Au prochain entraînement, cette fois je ne te laisserais pas mettre le moindre panier. »

Je l’accompagne jusqu’à sa voiture et promis de prévenir ma mère avant de rentrer dans la maison et aller au salon. Je restai appuyé un moment contre l’embassadure de la porte, ma mère s’était endormie, roulée en boule dans son plaid, son livre sur ses genoux et sa tasse posé sur la table basse. Je m’approchai à pas de loup et la soulevai dans mes bras avant de monter la déposer sur son lit et la couvrir de sa couette, je l’embrassai sur le front avant d’aller laver sa tasse et d’aller régler mon réveil pour demain.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Come into play [Pv Junno et Théodore]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Come into play [Pv Junno et Théodore]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Play astérix 1980-1985
» [chronique] The Mystery Play de Grant Morrison et John.J.Muth
» Wrestling Play Game
» anyone play dota here?
» State of Play - Jeux de Pouvoir (BBC 2003)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House of M :: Pit of Memories :: RPs terminés-
Sauter vers: