RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

They all deserve more pain, I'm Omega Red...
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Invité
Invité
avatar



Dim 27 Aoû - 1:03

Arkady Gregorivich Rossovich

Ennemis... souffrez, agonisez, mourrez et tombez dans l'oubli... Je m'en régalerai.
45 ansΩ Omega Red Ω
Agent Loyaliste ExtremisteGarde Rouge
Hétérosexuel et CélibataireMutant Amélioré

Pouvoirs -

Pouvoirs Mutants

Ω Force Surhumaine :

Omega Red possède une force dépassant celle d’un humain, cette force lui permet de soulever une voiture et la lancer comme si celle ci n’était qu’une simple petite canette de bière, en faite il pourrait soulever un poids atteignant les 10 tonnes. Si il venait à soulever un tel poids, il pourrait le lancer mais au mieux à deux ou trois mètres de lui, et ne le tenir soulevé que quelques minutes maximum. Cette force lui permet aussi d’écraser un objet ou une personne en y mettant une pression continue. Cette force se limite uniquement à sa puissance brute, Omega Red serait totalement incapable d’utiliser cette puissance pour courir plus vite, ou encore pour faire des bonds surprenants, par contre il n’aurait aucune difficulté à détruire des murs et passer au travers.

Ω Résistance Surhumaine :

Cette partie de la mutation d’Omega Red semble être sa première et principale mutation. En effet Omega Red a une peau dure et des plus résistantes, cette peau peut encaisser et supporter plusieurs styles d’attaques, par exemple celle-ci pourrait résister sans difficultés aux impacts de balles, que ce soit des armes à feu simples (Revolver) ou plus lourdes (Mitrailleuse). Par contre certaines balles anti-char, tirées avec des armes tel qu’un fusil à précision, pourraient traverser sa peau. Omega Red est aussi totalement insensible aux radiations (Lui permettant par exemple de rentrer dans le cœur d’une centrale nucléaire sans en subir d’effets secondaires), ainsi qu’à la majorité des armes blanches, en effet pour transpercer sa peau il faudrait que la personne tenant cette arme ait une force surhumaine (de classe 1) ou que cette arme soit faite d’un alliage exceptionnel. Les attaques de corps à corps venant d’un être humain ou d’un mutant possédant une force humaine ne pourraient pas l’affecter, il ne ressentirait point de douleur mais simplement des coups comme si on venait à le frapper alors qu’il porterait un kevlar. Cette résistance le protège aussi totalement contre l’acide et lui permet de résister à des chaleurs extrêmes, tout comme l’attaque d’un lance flamme, ou de sortir des décombres d’une maison en feu tout en restant indemne, en faite il faudrait soit une flamme atteignant les 1400 degrés en attaque éphémère, ou une température continue (une minute ou plus) de 700 degrés pour que la peau d’Omega Red commence à souffrir des brulures. Cela fait aussi qu’Omega Red pourrait subir l’explosion d’une grenade en étant que blesser de façon superficielle, mais cela n’empêchera pas celui ci d’être éjecté. Pour finir au sujet d’Omega Red, il ne ressent la fatigue et les blessures plus faiblement que la normal, en effet il pourrait se battre sans marquer de pause pendant 24 heures, mais aussi il pourrait continuer de se battre alors qu’il serait presque totalement vidé de son sang.

Ω Régénération :

Ce qui fait d’Omega Red un être difficile à tuer en dehors des implantations de carbonadium que vous allez découvrir par après, et de sa résistance, c’est aussi le faite que celui-ci ait la capacité de se régénérer. Cette régénération est actuellement amoindrit par la toxicité du Carbonadium qu’il possède sur lui. Cette régénération cellulaire lui permet de résister à toutes les formes de poisons et de maladies, qu’elles soient naturelles ou non. Cette régénération exceptionnelle arrive à agir malgré le Carbonadium et lui permet actuellement de régénérer un membre entier en un minimum de 24 heures, de soigner un organe endommagé tel un poumon perforé en 5 minutes, et une heure pour un organe perdu. Pour ce qui est des blessures mineures, telles que les coupures, il ne mettrait que quelques secondes pour venir les faire disparaître. Arkady n’a pas besoin d’être conscient pour que sa régénération soit active, ce qui empêche toutes formes de tatouages sur la chair de ce dernier.

Ω Facteur Mortel :

Le Facteur mortel d’Omega Red n’est autre que des spores microscopiques très dangereuses qui peuvent agir contre les autres mais aussi contre lui même. De nature ces Spores sont produits par le corps d’Omega Red, comme des cellules rejetées par son corps et se montrant aussi vivants et intelligents que des bactéries. Celles-ci sont libérés par le corps et restent toujours autour de lui dans un rayon maximal de un mètre, et quand elles rentrent en contact avec un organisme vivant, les spores se mettent à l’attaquer pour se nourrir de sa vie. Ces spores peuvent assommer un être humain en quelques secondes, en détail elles mettraient inconscient un enfant au premier contact et prendraient une trentaine de secondes pour un athlète confirmé. Si après le contact devrait être prolongé cela provoquerait la mort, il faudrait une minute pour un enfant et 5 minutes pour l’athlète. La mort de la victime se verrait par une forme de putrification de celle-ci. Bien entendu un mutant à la constitution surnaturelle tiendrait plus longtemps face aux spores et un mutant possédant une forme de régénération se verrait comme immunisé à ceux-ci, se sentant certes affaiblit par les spores mais la régénération elle même viendrait contrebalancer le risque d’inconscience ou de mort. Il est possible pour Omega Red de retenir les Spores en lui, mais dans ce cas c’est sa régénération qui viendrait nourrir ceux-ci, l’affaiblissant petit à petit, faisant décomposer sa chair et ainsi de suite jusqu’à le faire tomber dans un coma où la les spores viendraient se libérer naturellement. Il faudrait 48 heures de retenues pour qu’Omega Red commence à se sentir faible, ensuite il commencerait à se décomposer, la chair tombant en lambeau et ainsi de suite jusqu’à le faire tomber inconscient après une semaine. Il est bon à savoir qu’une combinaison hermétique peut protéger le porteur des spores, mais aussi qu’avant l’implantation du Carbonadium, la régénération d’Omega Red lui permettait de retenir les Spores autant qu’il le souhaitait.

Ω Absorption d’énergie Vitale :

Il faut savoir que quand ces Spores se nourrissent de la vie d’autrui, ils donnent cette vie à Omega Red, venant doubler sa capacité de régénération, mais aussi venant lui rendre des forces et de l’énergie. Ainsi après une semaine de combat acharné, si Omega Red venait à voler de toute sa vie un être humain, il se retrouverait comme si il venait de passer une bonne nuit de sommeil. Par contre cela n’empêche pas que ce dernier doit se nourrir et boire comme tout être humain. Etrangement Omega Red semble avoir un appétit insatiable quand il se nourrit de la vie d’autrui et ne semble pas avoir de limite quand à la quantité de vie qu’il peut absorber, en faite plus il se nourrit, plus longtemps il pourrait ensuite garder les spores enfermés en lui.

Pouvoirs Technologiques

Ω Carbonadium :

Pour commencer, parlons du Carbonadium, un alliage radioactif proche de l’Adamantium. Ce dernier est considéré comme quasi indestructible, mais en faite il se trouve être juste inférieur à l’Adamantium dut à sa capacité à être plus flexible. Cet alliage est la version Soviétique de l’Adamantium, produite pour l’expérience de Super Soldat de l’URSS à partir de l'Alliage Nazi, malheureusement la toxicité de cet alliage empêche son implantation sur la majorité des êtres vivants de ce monde, d’ailleurs le Carbonadium est tellement toxique qu’il peut affaiblir et annuler le facteur de régénération d’un mutant et cela même pendant 24 heures après qu’il ait été extrait du mutant en question. Cet alliage ne peut « virtuellement » pas être refondu après avoir été synthétisé, par contre il existe un synthétiseur qui est capable de l’améliorer, en produire et le nettoyer pour stabiliser l’effet toxique de ce dernier sur le porteur. Bien entendu, comme l’Adamantium, le Carbonadium est sensible aux attaques magnétiques. Malheureusement le Synthétiseur a été perdu, au début volé, puis jeté dans un lac à Bruxelles, puis récupéré et ayant passé de mains en mains…

Ω Implantation :

Omega Red possède donc du Carbonadium implanté par un laboratoire d’expérience Soviétique qui devait concurrencer la version Américaine du Super Soldat. Cet alliage recouvre une partie de l’ossature du mutant et plus précisément les bras, empêchant ainsi les os d’être brisés, empêchant aussi toutes amputations. D’ailleurs si Omega Red devait frapper quelqu’un, le Carbonadium serait une arme comme si il frappait avec un coup de poing américain pour le poing. En plus de son ossature, Omega Red possède des restes de Carbonadium sur sa nuque ainsi que deux plaques venant longer ses joues empêchant la décapitation. La résistance hors du commun d’Omega Red lui permet de supporter le Carbonadium, même si sa résistance s’en trouve amoindrie.

Ω Tentacules :

Omega Red s’est vu greffé deux armes en Carbonadium, celles ci directement liés à l’ossature du mutant, empêchant que ces dernières soient arrachées et ressortant à la hauteur des poignets. Ces armes sont deux tentacules, comme des bobines rétractables finissant en pointes, assez fines pour transpercer la chair. Ces deux câbles mesurent chacune 10 mètres de long, elles peuvent être rétractés dans les bras d’Omega Red et se glisser dans son corps mais non entièrement, en effet il restera au minimum une trentaine de centimètres toujours déployées. Les câbles semblent être directement liés au système nerveux d’Omega Red, celui ci arrivant à les contrôler comme si ils étaient des prolongations de son propre corps, pouvant fouetter avec, mais aussi attraper ses ennemis et les entraver, voir les broyer. De plus il peut utiliser ces tentacules pour grimper le long des murs ou des parois, les utiliser comme des bâtons pour se projeter vers un ennemi ou en l’air, tout comme il peut les planter dans le sol pour les faire ressortir aux pieds d’un ennemi. Les tentacules d’Omega Red semblent d’ailleurs toujours en activités, bougeant autour de lui, remuant, caressant le sol, tournant autour de lui, agissant comme des êtres vivants.

Combinaison des pouvoirs mutants et de la technologie

Ω Force et Tentacules :

Les tentacules d’Omega Red ont de base une force équivalente à un dixième de sa force Physique, donc si elles fouettent un ennemi, ou viennent l’étreindre, cela sera avec une force de classe 1. Par contre si Omega Red le souhaite, il peut agripper ses propres tentacules avec ses mains pour y mettre toute sa force, que ce soit dans ses attaques, ou alors simplement en tirant dessus pendant une étreinte. Il peut aussi utiliser sa force pour projeter ses tentacules pointes en avant, comme des lances.

Ω Tentacules, Facteur mort et Absorption d’énergie :

Les Spores mortels d’Omega Red ne peuvent pas dépasser le rayon d’un mètre autour de lui, sauf par les tentacules, en effet grâce au faite que ces tentacules soient directement greffées à lui et son système nerveux, ainsi que leur alliage particulier, les spores peuvent utiliser ces deux bobines comme conducteur, et peuvent affecter toutes personnes touchées ou attrapées par celles ci. Mais cela marche dans les deux sens, ces spores peuvent autant attaquer une personne prise par les tentacules, mais aussi redonner ensuite son énergie à Omega Red comme si les tentacules elles même venaient absorber la vie de la proie captive de ces armes.

Ω Carbonadium et Régénération :

Comme vous savez déjà, le Carbonadium empêche la régénération d’un mutant, mais la résistance d’Omega Red lui permet de supporter le Carbonadium tout en gardant sa régénération affaiblit. Par contre si par chance Omega Red devrait trouver le Synthétiseur de Carbonadium pour nettoyer celui qu’il porte, il retrouverait donc sa régénération d'origine qui serait assez forte pour contenir de façon continue les spores mortelles.

Faiblesses Particulières

Omega Red possède trois faiblesses évidentes en dehors de la toxicité du Carbonadium et des Spores pouvant se retourner contre lui. Aussi résistant soit il face aux attaques de ses ennemis, à l’acide, au feu, aux radiations, aux balles… Omega Red n’a aucune résistance face au froid. Certes il ne peut pas mourir de froid, mais il a une tendance à éviter les combats contre des personnes maitrisant la cryokinésie, éprouvant une certaine crainte de se retrouver à nouveau enfermé dans la glace. Cette répulsion ne fait pas de lui non plus un peureux face aux combattants de glaces, mais plus une forme de prudence. Sa seconde faiblesse est le magnétisme, vu que son ossature et ses tentacules sont en Carbonadium, un mutant avec un pouvoir comme Magneto pourrait contrôler le corps d’Omega Red comme si il était un pantin, et le faire souffrir physiquement ou encore simplement le paralyser. La troisième faiblesse de ce monstre est son esprit malade… Allez savoir si c’est dut à la folie meurtrière d’Omega Red, ou autre chose, mais ce dernier est très faible face à la télépathie, en faite son esprit à la fois torturé et instable font que même sa régénération ne peut pas empêcher les télépathes d’agir sur lui avec facilité, ne montrant aucune résistance. Il est donc très facile de faire perdre la tête ou de dominer mentalement Omega Red. Pour conclure dans les faiblesses d'Omega Red, autant sa peau peut résister aux dégâts provoqués par une électrocution (brulure par exemple) autant il ne pourra pas éviter d'en subir la "souffrance" physique. En effet le Carbonadium étant conducteur, si il venait à se faire frapper par un éclaire, celui ci traverserait l'intégrité de son corps, pouvant causer souffrance physique, et dans des cas d'attaques plus poussées, l'assomer ou le mettre hors combat le temps que sa régénération viendrait réparer les dommages internes.


Souhait

Ma quête personnelle, mon obsession… Cela a toujours été de retrouver le Synthétiseur Universel pour terminer le travail qui avait été commencé sur le Carbonadium en moi, pour lui retirer cette toxicité qui est cause de bien de mes maux… J’aime être une arme, j’aime ce que je suis devenu, mais j’ai toujours considéré que cette radioactivité, qui m’empêchait de contenir mes spores mortelles et me forçait à tuer autrui pour survivre représentait un poids en trop. Alors oui avec cette nouvelle vie j’espère toujours être une arme, être ce que je suis réellement mais être libéré de ce fardeau, même si cela me rendra moins dangereux pour certains cela me permettrait aussi d’avoir une vie où si je viens à tuer quelqu’un, c’est parce que je l’aurais désiré et non parce qu’une radioactivité m’oblige à me soulager en prenant la vie. Une liberté simple, le choix de qui je tue et pourquoi je tue… Si je devrais faire simple, mon souhait serait d’être celui que j’ai toujours voulu être, l’Arme Omega Red achevée… Comme si Wolverine, Maverick et Sabertooth n’étaient jamais intervenus lors de la « création » et empêchés les savants de terminer leur œuvre.

Emergence

niveau 1 : Flashs.

La première fois… En faite les premières fois, ce fut à cause du lieutenant, une sensation de déjà vu, de le connaître mais … pas comme mon supérieur. Son visage, sa voix, une sensation qui me crispe, qui me donne l’envie de lui coller mon poing dans la figure… Un jour en le voyant de loin, j’en ai même fait un mouvement de bras comme si je pouvais l’attraper malgré la distance… Chose stupide certes et pourtant j’avais réellement la sensation que j’aurais su l’attraper, qu’il me manquait quelque chose… Et sa voix, autant je dois obéissance au Lieutenant de la Garde, autant sa voix m’énerve, elle m’est désagréable et cela me prend la tête car je suis sur que je le connais en dehors de la Garde, que je l’ai connu avant et pas spécialement dans le même camp… C’est un peu comme une sensation de déjà vu, comme si il me rappelait une personne que je n’arrive pas à situer…  

niveau 2 : Rêves.

Mes nuits sont agitées, étrangement j’entends des cris, la souffrance, la peur, les maux,… des échos dans mes nuits, et ce qui me surprend souvent le plus, c’est que je ne ressens pas de peines, pas de douleurs face à ces détresses, ces agonies… J’en ressens un certain plaisir. De temps en temps, parmi les cris j’entends des mots, des supplications ou des insultes m’appelant « Monstre ».   Je n’arrive pas à comprendre, me disant que c’est peut-être la Garde Rouge qui me fait cet effet la, une envie d’être plus violent envers les ennemis… Allez savoir…




Avez-vous entendu parler de ces rumeurs sur l'émergence de certains pouvoirs ? Si oui, qu'en pensez-vous ? Vous trouvez ça excitant ? Malsain ? Improbable ?
Des rumeurs ? Oui j’en ai entendu, mais ce n’est pas nouveau… Il y a toujours eu des rumeurs de choses surnaturelles, même dans les temps anciens où certains croyaient à la sorcellerie, aux werewolf ou aux vampires… voir les fantômes. Alors à savoir si les rumeurs sont des affabulations de personnes superstitieuses ou ivres, ou si cela a une part de vérité, c’est tout autre chose. Mais personnellement, j’avoue que je trouve cela un peu excitant, j’aimerais être une personne de ce genre, des dons qui me permettraient d’exécuter au mieux mes missions, des capacités qui pourraient m’aider à mettre les ennemis de la Maison Magnus à terre, qui ne voudrait pas ? Par contre que des ennemis puissent posséder de telles capacités ? Non… Autant les détruire que de les voir posséder un pouvoir qui pourrait nuire à ceux que je sers.

Avez-vous déjà été témoin d'une rafle de la garde rouge ? Pensez-vous réellement qu'ils recherchent des personnes à pouvoirs ou ce ne sont que des bruits de couloir ? Le contrôle de la population serait-il un mal nécessaire ?
Témoin d’une rafle ? Non… Mais avoir participé à une Rafle oui… Attendez, vous parlez à un Garde Rouge et croyez-moi que la liberté n’est qu’une illusion, une utopie car la liberté va à l’encontre de la sécurité. Vous craignez peut-être le contrôle de la population, les actions de la Garde ou les rumeurs sur eux… Vous faites erreurs, si vous n’avez rien à vous reprocher vous n’avez rien à craindre car les actions entreprises sont pour la sécurité de Genosha et de la Maison Magnus, pour la sécurité de la population. Rechercher des hommes avec des capacités, vous vous trompez, comme de dire que le contrôle serait un mal… Nous recherchons à faire ce qui est de mieux pour « tous », et pour cela il faut dès fois se salir les mains ainsi que se montrer pragmatique.

Dans une autre vie, qui auriez-vous aimé être ? Pour quelles raisons ?
Moi, avec le respect des autres par la crainte ou l'admiration et au poste du Lieutenant... Reconnu pour mes actes par la Maison Magnus...  


pseudo

Papa Ours

sexe/age

vieux

pays

Bretagne

DC

Non

personnage marvel

Omega Red

niveau d'émergence

2

niveau de maitrise

2

Désirez-vous un parrain/marraine

Non

vous nous avez connu...

Par Elektra et Matt

un dernier aveu

Pizza Time
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 27 Aoû - 1:06

Before Genosha

we all have to start somewhere

Ω Un tueur en série pour faire une nouvelle arme Ω

Je ne sais pas réellement où je suis né, quand je suis né… En faite je ne me souviens de rien de mon enfance, en faite je n’ai que quelques brides de souvenir d’avant les interventions sur mon être. J’ai bien pensé à tenter de m’informer sur moi, d’étudier les dossiers que j’ai pu retrouver me concernant, mais il n’y avait que quelques faits liés à mon histoire militaire ainsi que mon nom. Je ne suis même pas certain que ce nom soit bien celui qui m’a été donné à ma naissance. Je ne sais donc pas dire si j’avais des prédispositions pour devenir un véritable psychopathe, si j’avais une famille aimante ou violente, donc je n’ai aucune excuse pour mon comportement, je suis devenu ce que je suis car c’est ma nature et surtout c’est ce que j’aime être.

Un de mes plus vieux souvenir est une sorte de flash que j’avais de temps en temps, d’un réveille dans une plaine à coté d’un animal mort. En faite ce souvenir vient d'une époque où mes capacités se développaient mais où je ne possédais aucune maitrise. Et comme vous savez déjà, une de mes mutations crée des sortes de spores qui dévorent l’énergie vitale d’autrui, détail que j’aurais pu comprendre en voyant des personnes de mon entourage tomber malade ou s’affaiblir, enfin je l’ai peut-être compris, mais à nouveau étant amnésique j’ai difficile de pouvoir exprimer ce que j’ai pu ressentir ou percevoir… Bref, je ne saurais pas dire pour quelle raison, mais j’ai dû me retrouver seul pendant une longue période et les spores m’ont surement attaqué. Il est probable, qu’à l’époque, mes autres mutations comme la régénération ne suffisaient pas à compenser l’effet du Facteur Mortel. En tout cas, j’ai dû m’affaiblir, perdre connaissance et tomber… Cela m’a peut-être tellement affecté que cet événement serait responsable de ma mémoire brisée… Et cet animal décédé que j’ai retrouvé auprès de moi à mon éveil est peut-être simplement une pauvre bête qui voulait s’attaquer à mon corps, un charognard, qui s’est retrouvé du coup dévoré par mes spores, assez pour me redonner conscience. Pauvre prédateur…

A cet éveil, j’avais un sentiment de faim que la nourriture ne savait point combler, un appétit incompréhensible. Ce n’est pas très clair dans mon esprit, mais je crois que c’était en Sibérie, que je portais un uniforme de l’armée Soviétique et que j’avais réussi à me rendre dans un village pour tenter de quoi combler cette faim mais de mes souvenirs je n’avais rien « mangé »… Je me sentais si faible jusqu’à ce que j’étais rentré en contact avec une autre personne et sans comprendre, plus cette personne s’affaiblissait, plus je m’étais senti fort. Cela avait éveillé quelque chose en moi, surement ma nature profonde car même si je ne me souviens pas de tout, je sais que ce jour la j’avais fait un massacre. Je ne sais peut-être pas détailler les évènements de cette époque, mais je sais parler de ce que j’avais ressenti en prenant la vie, en me nourrissant d’une vie. C’était un bien être totalement fou, surement meilleur que l’orgasme, c’était une sensation qui m’envahissant de part en part, qui n’était que plaisir et coulait dans toutes les veines de mon corps. Cette sensation était tellement délicieuse que je ne me souciais pas des tentatives de fuite de mes proies, ni des supplications, je ne pensais qu’à me délecter de cette vie que je volais. Peut-être que pour vous c’est mal, mais pour moi ce n’était pas une question de bien ou de mal, mais une question de survie qui était accompagnée d’une telle sensation, si intense, de bonheur que cela ne pouvait être que naturel d’agir ainsi. Suis-je un monstre pour autant ? Le don de mort, une bénédiction, voilà ce que c’est une bénédiction.

Mais ce massacre avait dérapé… Oui cela semble assez paradoxal comme phrase mais c’est ainsi que je le ressens… J’avais tué assez pour calmer les spores et malgré tout j’attaquais encore, hommes… femmes… enfants… Ni remords, ni états d’âme, je prenais simplement plaisir à tuer, comme si cela me rendait meilleur, comme si cela me donnait une raison d’être. Cette histoire avait attiré l’attention d’une garnison militaire, mon ancienne garnison et cette dernière s’était rendu sur place pour enquêter. Mais c’était trop tard, j’étais parti pour une nouvelle ville, de nouvelles proies, me déchainant à chaque fois, profitant de cette force que j’avais développé pour prendre ce que je désirais, que ce soit femme, argent, ou vie. Chaque jour de nouvelles victimes, mon teint qui devenait pâle comme un linceul, mon faculté qui s’éveillaient et me poussaient encore à tuer sans me montrer capable de les maitriser. Je n’étais passé d’un ancien membre des forces Spetsnaz à une bête sauvage… Mais mes crimes attirèrent aussi l’attention d’un agent d’Interpol qui décida d’aider les soldats me traquant. C’est grâce à lui qu’ils arrivèrent enfin à retrouver ma piste d’une autre manière qu’en suivant les cadavres que je laissais derrière moi. Tombant sur ma personne, vêtu de cet uniforme en piteux état, ils décidèrent de me capturer vivant pour m’emmener à la base, que je sois jugé par mes pairs. Je crois que je ne comprenais pas ce qu’il se passait, je n’étais pas inquiet pour ce « jugement » mais furieux qu’ils m’avaient empêché de continuer à tuer. En faite, tuer ces êtres vivants, libérer le facteur mortel, pour un être en état d’amnésie comme moi, c’était une drogue, un besoin et juste le temps de cet enfermement je ressentais comme un état de manque.

Point de souvenirs réels, je ne sais combien de temps j’étais resté enfermé, je n’étais même pas présent à mon jugement. J’étais juste un déserteur et meurtrier qui nuisait à la réputation de la grande armée soviétique, un homme qu’ils sont venus chercher pour m’annoncer ma sentence. La mort. Point de chipotage non plus, j’étais emmené sur la cour de la base, mis à genoux et le supérieur responsable de la base arrivait derrière moi, arme en main, pour me tirer une balle dans la nuque. Je me souviens de temps en temps de la détonation, de la sensation d’un impact et pourtant là où n’importe quel être vivant serait mort, j’étais resté en vie, la balle écrasée contre ma nuque. Une de mes capacités qui s’était éveillée à force de me nourrir des autres, une résistance hors du commun qui laissait tous les soldats, disons-le vulgairement, sur le cul. Une seconde tentative et ce fut encore un échec mais un autre membre de la garnison y vit une opportunité, ordonnant que je sois remis dans ma prison avant de prévenir le KGB de sa découverte, de mon existence.

Ω La Création d'Omega Red Ω

C’est la que finalement ma vie va réellement commencer, ce jour où le KGB est venu m’embarqué avec l’aide d’un Agent d’Interpol qui avait enquêté sur ma personne et aidé à ma capture. Le KGB voyait en moi le cobaye idéal pour leur projet de Super Soldat Soviétique, une version Soviétique de l’Arme Plus, connu par après sous le nom de Arme X, qui a conçu le Captain America. Ils m’avaient fait passer plusieurs tests, subir plusieurs expériences, des moments qui dépassaient les souffrances que pouvaient causer la torture. Ce qu’ils me faisaient subir aurait tué n’importe quel être humain mais ma régénération et ma résistance contre nature me permettaient d’encaisser, leur permettaient d’aller plus loin. Je me battais pour survivre, pour rester conscient, j’avais d’ailleurs provoqué plusieurs accidents en tentant de me défendre ou de m’évader, mais j’étais captif de ces laboratoires et de ces savants. Pour eux, un tueur en série de mon genre n’avait aucun droit, j’étais juste condamné à servir d’expérience et surtout à devenir leur pantin si ils arrivaient à faire de moi l’arme qu’ils souhaitaient, mais ce n’était pas simple de me manipuler, en faite toutes les méthodes qui devaient briser mon esprit pour leur permettre de me dominer échouèrent.

C’est pendant cette période que j’ai commencé à prendre de plus en plus conscience de ce que j’étais, de mes capacités et que je me rendais compte que mes massacres passés étaient que pur plaisir mais sans aucune logique, sans fondement, sans réflexion. Je m’étais laissé contrôlé par mon propre pouvoir et avec les différentes expériences je pouvais enfin contenir les Spores, ma régénération s’étant assez développé pour et cette faim ne se ressentait plus. Peut-être qu’une part de mes actes étaient guidés par la folie, peut-être par mon pouvoir, une chose était certaine c’est que maintenant je ne voulais tuer par choix, que je voulais apporter la mort par utilité et plus simplement pour prendre mon pied. En plus tous ces massacres passés n’étaient que du gâchis, si barbare, si primitif, cela n’avait rien de bien grandiose.  Sans le vouloir, les savants me rendaient de plus en plus dangereux… Pas à cause de mes pouvoirs, mais à cause de mon esprit qui s’affinait même si il devenait de plus en plus « malfaisant ». C’était du coup mon choix de les laisser continuer leurs travaux sur mon être, voulant voir ce qu’ils voulaient faire de moi, ce qu’ils comptaient ajouter à ma personne pour me rendre plus dangereux, leur laissant croire qu’ils avaient gagné le contrôle.

Ainsi allait naitre Omega Red, le nom de code qu’ils allaient me donner ainsi que celui de la Mort Rouge. Ils avaient décidé que ma résistance surhumaine et ma régénération leur permettraient de tenter une opération risquée qui n’avait fait aucun survivant avant, l’implantation de Carbonadium. Au début ils commencèrent par recouvrir certains de mes os par cet alliage dont la solidité est supérieure au vibranium mais inférieure à l’adamantium, se montrant par contre plus flexible que ces derniers. Ils couvrirent ainsi les os de mes bras ainsi que mes cervicales, laissant déborder un peu de Carbonadium en une plaque sur ma nuque qui descendait sur mes joues. Une fois cette première opération réussie, ayant survécu malgré la douleur atroce, ils ajoutèrent deux tentacules, une à chaque bras, qui devaient devenir des armes porteuses de morts mais avec cette nouvelle opération ils remarquèrent que le carbonadium qui m’était implanté était malheureusement mal synthétisé, il était bien trop radioactif et affaiblissait ma régénération au point d’éveiller à nouveau mon facteur mortel. Ils furent obligé de sacrifier d’autres prisonniers pour me « nourrir » le temps de préparer et réactiver le synthétiseur universel qui pourrait stabiliser cet défaut et ainsi me permettre de ne plus souffrir de l’empoisonnement dû au carbonadium, empoisonnement efficace contre mes ennemis car il nuirait au facteur de régénération de certains mutants, mais qui me nuisait aussi et me rendait trop instable ainsi que dangereux.

Ω Trahison de la Mère Patrie Ω

Depuis ces jours-là, je me souviens de tout… Malheureusement pour mes ennemis… Surtout pour ces Agents de la Team-X qui sont venus s’attaquer au laboratoire soviétique. C’était les années 60, un membre du labo n’était autre qu’un agent double travaillant pour la CIA et ayant prévenu ses coéquipiers, trois mutants, de ce qu’il se passait et ces derniers sont venus l’extraire de ces lieux soi-disant secrets. Tout ceci arriva le jour où ils devaient resynthétisé le Carbonadium en moi, chose qui ne se produisit du coup jamais car en venant récupérer leur agent, un des membres de cette équipe déroba l’appareil qui devait me permettre de me libérer de la toxicité de l’alliage empoisonné. Cet agent allait devenir une obsession, éveiller ma haine et ma soif de vengeance… Wolverine… Je voulais les traquer, les poursuivre, tuant plusieurs de mes gardiens et scientifiques pour me libérer et attaquer ces agents, refusant qu’ils puissent s’échapper avec cet outil si précieux qui devait permettre de finaliser ma transformation. N’écoutant aucun ordre, ne pensant qu’à rattraper ces agents, j’agissais sans me soucier des dommages collatéraux mais ils arrivèrent à s’échapper grâce à un téléporteur.  Vu mon comportement et remarquant surtout que j’avais cessé d’obéir, le KGB décida de m’enfermer pour ne prendre aucun risque, considérant que le projet d’arme Omega Red était bien trop dangereux pour être exploité. Cette période était horrible, la faim devenait de plus en plus forte, mon corps s’affaiblissait, ma chair tombait en lambeau quand mes spores m’attaquèrent, je ressemblais de plus en plus à un cadavre alors que ma conscience disparaissait pour me faire sombrer dans une forme de coma.

Malheureusement pour lui, un garde avait surement commis une erreur, m’approchant alors que j’étais inconscient. A peine était-il rentré dans le périmètre des spores que tout s’était enchainé, l’homme curieux se retrouva avec ma main agrippant son poignet et sa vie disparaître à grande vitesse, dévorée, éveillant mon être et mon appétit. Cet agent dont la vie n’était plus me permis par sa faute de m’évader, massacrant plusieurs personnes sur mon chemin, découvrant un laboratoire presque abandonné… Comment pouvais-je m’imaginer que plusieurs années étaient passés et que ce laboratoire n’était plus réellement en activité, accueillant uniquement des agents veillant à ce que les projets enfuis ici ne soient pas exploités. M’évadant, j’avais décidé de retrouver les responsables qui avaient dérobés le Synthétiseur Universel, mais aussi de fuir avant que le Gouvernement Soviétique se rende compte de mon absence… Il était évident qu’ils voudraient me récupérer juste pour m’enfermer et éviter de devoir assumer les massacres que je pourrais causer. Ma fuite me guida vers l’Europe, plus précisément Berlin, suivant les traces d’un des agents qui avait attaqué le laboratoire, allant jusqu’à le retrouver mais le sillon de cadavre que j’avais laissé sur mon chemin réveilla les souvenirs de l’Agent d’Interpol qui s’était décidé de recommencer à me traquer comme dans le temps, sauf que cette fois ce dernier était aidé d’un homme qui représentait un grand avantage, un Maitre du Magnétisme. Ma traque était sans fin, une de mes cibles était retrouvée mais ce dernier avait préparé une arme spécialement conçue pour me tuer, une arme qui échoua malgré sa puissance de feu destructrice… Je ne me rendais pas encore compte, mais si les Soviétiques m’avaient enfermé, c’était simplement car ils n’avaient pas trouvé une méthode pour me tuer. D’ailleurs heureusement que je n’avais pas cette notion, cela m’aurait surement rendu bien plus atroce. Mais alors que j’avais presque cet agent, il arriva à m’échapper, encore une fois, et c’est en me relançant dans cette traque que j’étais retombé sur cet Agent d’Interpol et son « collègue », un homme âgé qui contrôlait le magnétisme et n’avait donc point de difficulté à me mettre hors d’état de nuire vu tout le Carbonadium en mon corps. L’Agent d’Interpol était persuadé d’avoir réussi à m’abattre mais ce fut encore une erreur, la mort ne voulant pas de moi mais les Soviétiques oui, ils arrivèrent, à cause de l’intervention de ces derniers, à me récupérer. Effaçant toutes traces de mes crimes et de mon passage, ils me ramenèrent à la Mère Patrie, et voyant qu’il était impossible de me contrôler et que même enfermé j’étais trop dangereux, ils décidèrent de me mettre en animation suspendue dans une prison cryogénique. C’est surement cela d’ailleurs qui a éveillé en moi cette forme de phobie pour les pouvoirs de glace, me retrouver prisonnier ainsi de cet élément, enfermé au bon vouloir du KGB, sans savoir si ce serait pour l’éternité ou le temps qu’ils trouvent une solution pour me dominer ou reprendre des travaux sur ma personne. Mais tout ce que je voulais, c’était la liberté pour tous les massacrer, déverser ma haine, me venger des mutants de la CIA et devenir cette Mort Rouge qu’ils avaient amélioré.

Ω Ouverture de la boite de Pandore Ω

Les années passèrent sans que je puisse être témoin de la chute de l’URSS, devenant un projet abandonné et perdu dans un laboratoire désinfecté sans personne pour venir veiller sur ma prison, devenant une arme oubliée par mon Gouvernement avec la disparition des derniers informés de mon existence et de ma localisation. Mais c’était sans compter sur un homme qui avait été informé de la présence d’une arme top secrète qui pourrait lui servir, un homme qui ne savait pas exactement où me trouver mais s’était lancé dans la quête de m’avoir en sa possession. Matsu'o Tsurayaba, c’était l’homme qui tentait de me retrouver, un Yakuza mais aussi le maitre d’une organisation appelée la Main. Il devait réellement désirer me trouver car à force de fouille et d’enquêtes, les hommes de la main trouvèrent mon tombeau de glace, sortant le sarcophage cryogénique des ruines du laboratoire et Matsu'o Tsurayaba m’en délivra, restant présent pour mon éveil. Ma première question fut simple, qui était assez fou pour invoquer Omega Red, mais il répondit franchement, sans ressentir de peur face à moi et semblant s’être bien informé sur ma personne, il me donna aussi directement une information qui ne pouvait que m’intéresser. Où trouver Wolverine, et que ce dernier connaissait la localisation du Synthétiseur Universel. Enfin, c’était un demi mensonge, l’esprit du mutant avait cette information derrière un mur d’amnésie. Il testa d’abord mes capacités en m’envoyant faire différentes missions allant du meurtre à l’extraction d’objets contenant diverses informations. Suivant d’un coté une formation martiale de la Main, et exécutant les contrats d’un autre coté, je lui redemandais souvent quand j’aurais les informations sur Wolverine, mais il resta silencieux, me répondant que le moment viendrait… Il ne savait pas réellement s’y prendre avec moi car petit à petit je n’éprouvais aucune loyauté pour ce supérieur.

Finalement il décida de m’envoyer débusquer Wolverine, ce qui fut une réussite, ainsi que sa défaite et sa capture, le ramenant à mon nouveau « Propriétaire » qui semblait d’ailleurs être un ennemi de la famille Yashida. Alors que le Maitre de la Main détenait Wolverine, au lieu de m’offrir ce que je désirais, il m’envoya chercher un Savant de l’Arme X, un des hommes qui avait implanté l’Adamantium sur le mutant à griffes. Ce fut à nouveau une mission réussit et à nouveau Matsu'o Tsurayaba désirait me faire attendre avant de m’offrir les informations que je désirais, jouant avec ma patience. Il ne me laissait pas voir le prisonnier qui attisait ma haine et ma vengeance, il ne m’offrait pas ce qu’il avait promis et en plus il me donnait encore des ordres car l’ancien Agent de la CIA, le mutant animal, avait de nouveaux amis… les X-men… Et ces derniers attaquèrent le repaire de la Main pour libérer le prisonnier et au lieu de se battre mon « Propriétaire » m’ordonna de le faire pour lui. Au début je m’exécutais, attaquant ces ennemis, prenant le dessus sur eux grâce à mes facultés de résistance, me nourrissant de leur énergie pour encaisser les dommages. Mais ce fut l’intervention d’une mutante étrange aux pouvoirs psychiques qui causa ma perte, m’attaquant elle arriva à me surprendre et me blesser, se montrant des plus talentueuse… Oui Psylocke me fit perdre mon avantage, permettant aux X-Men de me repousser. Furieux mais ne voyant aucune raison de prendre le risque de me refaire enfermer pour un homme qui ne respectait pas sa promesse, j’avais décidé de battre en retraite et fuir, laissant ces héros libérer leur ami… Mon ennemi.

Ω Retour en Russie Ω

Après cette période avec la Main, profitant de l’expérience que j’y ai gagné, j’avais repris ma route pour retourner à la Mère Patrie, rechercher des traces du Synthétiseur Universel en Sibérie, là où se trouvaient le laboratoire qui avait travaillé sur ma personne.  Répandant la mort sur mon chemin, j’avais appris de mes erreurs passées et pour me faire plus discret je m’attaquais à des personnes isolées, des voyageurs, ou des clochards, volant leur vie pour me nourrir et garder des forces, mais en me rendant en Russie je me retrouvais face au Colonel Alexi Vazhin, un ancien membre du KGB qui avait réussi à suivre ma trace et me proposait de travailler pour lui et d’autres Super Soldat Soviétique. Même si je n’étais pas socialement compatible avec les autres membres de son groupe, j’avais accepté son offre et une des premières missions qu’il m’avait confié était de me rendre dans un village Russe, Neftelensk, qui était lié à la disparition d’autres agents mais aussi de tous les adultes. Me rendant sur place, j’avais découvert que cette ville était comme morte, tous les adultes semblaient avoir sombrés et se trouvaient dans le coma, il n’y avait que les enfants qui étaient vivants et moi… Mais alors que je m’étais décidé à tuer ces formes de vie si jeunes, l’homme responsable de tout cela captura mon esprit, brisant ma liberté pour me prendre sous son contrôle. Cet homme était le Dénudeur d’Âme. Sans nouvelle de ma part, le Colonel décida de demander l’aide des X-men et se rendit sur place avec eux pour enquêter à son tour. Du coup mon nouveau Maitre, Dénudeur d’Âme ,avait décidé de m’envoyer les combattre et les capturer pour les lui ramener. Combattant à nouveau ces ennemis du passé, ce fut une victoire, faisant même tomber la Télépathe responsable de ma défaite passée. Seul le Colosse d’Acier Organique et le Colonel arrivèrent à m’échapper. Ramenant mes prisonniers à mon « Maitre », j’étais un simple pion attendant alors que ce dernier s’amusait avec leurs esprits.

Aussi étrange que cela puisse paraître, je dois ma liberté à Psylocke, celle qui arriva à se libérer de l’emprise du Dénudeur d’Âme et de le poignarder et causer sa mort, ce qui libéra immédiatement mon esprit de son emprise. Enfin libre alors que je traquais le Colosse qui désirait que libérer sa sœur, et le Colonel, je considérerais que tout cela n’était point mon combat et me retira en laissant mes ennemis tranquilles, même si j’aurais adoré buté quelques X-Men. Et part ce départ, je mis fin à mon accord avec Vazhin, préférant prendre une route en solitaire et me pencher sur mes propres quêtes. Après tout, je n’avais aucunement envie de servir une Patrie qui m’avait enfermé et renié, ni même un groupe de Super Soldats qui finiraient par s’attaquer à moi pour que je cesse de tuer. Par contre, j’avais encore une mission en Sibérie, retrouver une ancienne Agent du KGB qui était au courant du projet Omega Red, une femme qui pourrait me permettre de trouver comment stabiliser le Carbonadium, Olinka Barankova. Une quête qui était vouée à l’échec car cette fameuse Agent n’était plus qu’une forme de Cyborg qui n’avait plus aucun souvenir de son passé ni des informations que je désirais posséder. Furieux je m’étais décidé donc de la détruire, qu’au moins elle paye pour ses crimes envers ma personne dans le passé, mais c’est une sorte d’Américain en Armure qui s’interposa cette fois… Comme quoi c’était une habitude que des pseudo héros étrangers se mêlent de mes affaires. Ce ne fut point réellement un combat, je n’avais pas tenté d’affronter réellement cette boite de conserve et laissa l’homme en armure sauver la Cyborg, me retirant simplement de cette histoire considérant que j’avais mieux à faire que d’attirer trop l’attention sur ma personne.

Ω En quête du Synthétiseur Ω

Pendant un temps, pour financer mes enquêtes et recherches, j’ai joué le rôle de mercenaire, offrant mes services aux plus offrants au travers du monde. Je me suis ainsi retrouvé à combattre des personnes comme le Diable de Hell’s Kitchen et une Espionne Russe alors que je devais m’emparer d’un programme informatique soit disant révolutionnaire. Ou encore que j’ai combattu une équipe de mutant lors d’une tentative de meurtre. Comme quoi, partout où j’allais, je retrouvais un esprit héroïque pour tenter de s’opposer à mes projets, mais de temps en temps victoire se faisait, de temps en temps défaite. Mais l’argent que je me faisais m’avait permis de payer assez d’informateur pour savoir que certains savants du Projet Omega Red travaillaient sur un nouveau projet, Epsilon Red. Une sorte de super-soldat spatial, et pour avoir plus d’informations sur ce projet, j’allais devoir me rendre à Londres où j’allais croiser un Mutant que j’avais connu dans le passé, un homme sans importance dont j’avais tué la famille et à qui j’avais arraché les bras. Cet homme n’était tellement rien pour moi qu’au début je n’avais pas porté attention à sa présence, me concentrant sur mon objectif. Erreur car cet homme était devenu un membre des Acolytes de la Confrérie et s’était empressé de prévenir ses alliés d’une présence dangereuse. Trouvant le laboratoire secret à Londres, j’étais tombé sur une femme qui travaillait sur un mutant au bras cybernétique mais ne me soucia pas au début de ce dernier, m’attaquant à la Savante qui tentait tant bien que mal de se défendre. Ledit combat éveilla le mutant en sommeil qui s’en mêla, m’affrontant seul au début et échouant, me permettant d’attraper un membre de l’équipe qui avait les informations sur Epsilon Red. Au début cet homme, que j’avais embarqué, refusait de me donner ce que je voulais, tentant de m’expliquer que le projet Epsilon Red n’avait rien avoir avec moi, mais je ne lâchais pas l’affaire, le faisant souffrir et l’obligeant à me donner les informations que je désirais.   Craquant, il me donna un disque avec toutes les données nécessaires mais voilà que le Mutant, appelé Cable, revint à l’assaut, cette fois avec le Colosse à l’Acier Organique, Katu et d’autres mutants de la Confrérie. Comme quoi, avoir des adversaires m’affrontant seuls c’était trop demander… Mais malgré leur nombre, j’avais pris l’avantage, mon tentacule ayant capturé Cable et le dévorant grâce au facteur mortel. Ce mutant avait une telle force qu’il me rendait de plus en plus d’énergie, me donnant plus de forces pour combattre mes adversaires au point de dépasser mes limites. Face à cette situation, ce Katu que j’avais tant négligé décida de sauver Cable et de se venger de ma personne en se sacrifiant, m’agrippant, me forçant à lâcher le mutant si puissant, tout cela pour créer une explosion proche d’une auto destruction. J’avoue que la puissance de cette explosion était impressionnante, que normalement personne aurait pu survivre à cela, d’ailleurs les autres ennemis pensèrent que j’étais mort avec Katu et pourtant… pourtant j’étais le seul à sortir des ruines, vivant et entier mais les données que j’avais récolté étaient mortes.

Apprenant mon existence et mes capacités, c’est un Criminel Russe qui me proposa un contrat, travailler pour lui pour causer des dommages entre deux groupes qui portaient nuisances à ses projets. Il m’avait informé qu’il serait possible qu’un de ces deux groupes, AIM ou Hydra, pourrait posséder des informations qui me seraient utiles. Espérant que l’homme, Ivan Pushkin, disait vrai, je m’étais donc mis à son service et me penchais sur ces deux factions pour trouver leurs faiblesses. J’avoue que cette mission n’était pas très intéressante, peu de massacre, beaucoup de prises d’informations, découvrant que AIM et Hydra n’étaient qu’un seul groupe dans le passé et qu’il fallait jouer sur les désaccords d’antan pour refaire naitre des complications entre eux deux. Même si travailler avec la  Solntsevskaya Bratva était amusant, j’avais très vite abandonné cette mafia pour me tourner vers une offre plus intéressante, considérant que ni AIM, ni Hydra posséderait ce que je recherchais. Par contre travailler pour le Gouvernement Américain, sous la demande de Sabertooth, la c’était autre chose… Sabertooth était un de ceux responsables de la perte du Synthétiseur et il m’offrait toutes les informations que je désirais sur les mutants et sur cet objet à condition que je me joigne à lui pour l’aider. Sabertooth, Deathstrike et moi, en quête de Wolverine, une joyeuse bande d’armes vivantes en liberté… de quoi créer bien des dommages en ce monde sauf qu’une fois que nous avions réussi à trouver Logan avec ses alliés, notre commanditaire mutant décida de faire cavalier seul, nous trahissant pour partir avec ses proies de son coté, sans jamais donner sa part du marché. Croyez bien que cela je ne l’oublierai jamais et qu’un jour je lui ferai payer.

Ω De la Province 13 à la Pègre Ω

Ma quête du Synthétiseur me guida vers un lieu bien reculé, loin dans l’Antarctique, les Terres Sauvages, une terre où vivaient encore les dinosaures, des hommes primitifs, mais aussi des sortes de mutés. Mais tout cela n’était pas important, tout ce que je recherchais c’était une trace de scientifiques Soviétiques qui auraient pu construire un laboratoire en ces lieux pour étudier des minéraux ne se trouvant que sur ces terres coupées du reste du monde. Malheureusement, je n’avais jamais droit d’être tranquille, des soldats se mirent à me traquer dans les terres sauvages, des hommes du Gouvernement Russe. Furieux qu’ils refusent de me lâcher, j’avais attaqué l’hélicoptère, l’attrapant avec mes tentacules pour l’attirer vers le sol, les soldats tirant sous la panique sans réussir à me blesser mais rapidement un gradé avait pris la parole pour me prévenir qu’ils étaient la pour m’inviter à rentrer à la maison… Ce culot m’avait soudainement rendu curieux et vu que mes recherches étaient infructueuses je me retrouvais à accepter l’offre, emmené alors en Russie, plus précisément en Sibérie dans une prison secrète appelée la Province 13, une prison qui servait à enfermer les « expériences » qui avaient dégénérés. Le Général Sergei qui m’avait promis d’effacer tous les dossiers criminels me concernant avait besoin de mon aide pour justement retrouver un des détenus qui s’était échappé, un certain Nikolas qui était plus un monstre qu’autre chose. Pas dans ses « actes » mais surtout dans son apparence. Un monstre pour traquer un monstre, en voilà une idée intéressante. Ce que m’avait caché le Général Sergei, c’était qu’il avait l’aide des X-Men, et c’est en traquant Nikolas dans une montagne que je suis tombé face au Colosse d’Osmium, ce qui mena à une confrontation en l’honneur du bon vieux temps. Sauf que Nikolas avait décidé de sortir de sa cachette à ce moment-là, m’attaquant, m’obligeant à balancer le Colosse mutant puis un rocher, provoquant la chute des deux êtres. J’aurais pu traquer ma proie à ce moment-là, mais ma pensée était tournée vers celui qui avait oublié de me donner ce genre d’information, retournant voir Sergei à la Province 13. Tuant les gardes, le menaçant, m’attaquant à ses enfants présents dans la base, je voulais lui faire regretter l’oubli de ce détail, lui demandant où était Wolverine qui semblait faire parti de cette équipe mais avait disparu. Sans l’intervention du téléporteur bleu, j’aurais surement tué ces gamins, et je n’avais même pas eu le droit de tuer ce mutant car Nikolas avait refait son apparition, me lançant dans un combat contre ce dernier. Finalement c’était une femme qui tua le monstre, une vieille Dame, et le Général s’était donné la mort face à tout ce qu’il s’était passé, juste après avoir respecté une promesse… Il avait brulé mon dossier. Je n’avais plus rien à faire ici et le mutant que je recherchais, celui aux griffes, semblait ne plus être présent. Au moins je pouvais circuler à nouveau en Russie sans craindre de devoir me confronter aux autorités ou aux Gardiens de la Patrie. La Province 13 ne serait plus qu'un bâtiment abandonné de plus.

Ressentant une forme de « ras le bol » d’être manipulé par des employeurs, j’avais décidé de profiter de ma nouvelle « liberté » en Russie pour former une pègre, la Mafia Rouge, prenant le contrôle de plusieurs organisations criminelles russes en exécutant les leaders et laissant ceux qui s’opposaient à mon autorité crever sous l’effet des spores, à petit feu ainsi que devant les autres. Ainsi j’avais décidé de m’adapter au monde moderne, prenant le visage d’un homme d’affaire peu orthodoxe pour cacher mes activités les plus illégales, créant de nouveaux contacts dans le milieu criminel ce qui me permis aussi de gagner des informations sur les proies que je recherchais, comme Maverick qui avait changé de nom et de visage, se faisant maintenant appelé l’Agent Zero. Entreprenant d’ouvrir le contact avec ce dernier, pour gagner des informations sur le Synthétiseur, j’avais seulement eu droit à des détails peu intéressants et la confirmation que Wolverine était celui des trois agents de la CIA de l’époque qui avait gardé ledit objet, et donc que seul lui pourrait surement retrouver sa trace. Comme l’Agent Zéro voulait de son coté une aide avant de me dire où trouver le mutant régénérateur, j’en profita pour me venger de Sabertooth recherché par ce dernier, usant de mes nouveaux alliés et contacts pour offrir cette bête à l’Agent Zéro et cela avec un petit sourire sadique… Comme quoi la rancœur est bien quelque chose de plaisant quand j’arrive à l’assouvir. Même si j’avoue que j’avais envie de massacrer cet Agent et son prisonnier, son information était plus importante, me permettant de traquer à nouveau Wolverine. Retrouvant les traces du mutant qui finalement a presque été le centre de ma vie, une nouvelle confrontation est née… Après tout, à chaque fois que nous nous voyons c’était pour nous taper dessus… Sauf que cette fois-ci c’était lui qui avait le dessus, qui prit l’avantage et permis aux Agents du SHIELD de mettre la main sur ma personne, m’enfermant dans une prison sécurisée appelée le Cube. Oh je n’allais pas y rester longtemps car la Chambre Rouge avait des projets pour moi et avait conclu des accords avec le SHIELD pour me récupérer. Je ne saurai jamais les intentions de la Chambre Rouge car entre temps Wanda Maximoff mit fin au monde tel que nous le connaissions.

house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 27 Aoû - 1:07

After Genosha

Life goes on

Une journée comme une autre

Un son qui résonne dans mes quartiers, un son énervant et strident, celui de mon maudit réveille qui ne cesse de crier pour que je m’éveille. J’ai besoin de quelque chose de violent, buzzant et hurlant pour arriver à me sortir du monde onirique, surtout depuis que ce dernier se couvre de cris anonymes, d’agonie sans visages, occultés par les profondeurs des ténèbres. Heureusement que personne ne vient me déranger au réveil, j’ai la tendance à avoir un sale caractère… Tant que je n’ai pas eu mon café et ma clope, il faut toujours m’éviter, surtout si c’est le lieutenant car ce dernier a tendance à me taper sur le système. Non, je respecte son autorité, non ce n’est pas parce qu’il est dur avec moi, mais juste sa voix m’énerve, elle me crispe et me donne envie de lui faire connaître ma droite. Heureusement que mon géniteur m’a appris la discipline de la manière forte, m’ayant préparé à devenir un parfait soldat prêt à encaisser, être blessé, être torturé ou encore humilier, m’apprenant que la loyauté est absolue même envers ceux que nous ne pouvons point tolérer. Certains diront que je suis un pion, personnellement je me considère comme dévoué à la Maison Magnus. Un soupire se forme, l’engin de l’enfer continuant à hurler jusqu’à ce que ma main le trouve pour taper dessus, trouver le bouton off, le balancer à terre en grognant. Mes yeux s’ouvrent pour voir le peu de clarté de mes quartiers avant que lentement je me redresse pour cette nouvelle journée. Ce n’est point un poids pour moi, ni un calvaire, c’est ma mission qui me guide et me pousse à me lever chaque jour, c’est mon objectif qui me donne les forces et l’envie d’exécuter ce pourquoi je me suis engager, voulant être le meilleur de la Garde, être reconnu, être celui que tous craindront ou respecteront.

Un instant je râle, sans raison et gratuitement, avant de me sortir de ce lit, faisant quelques pas vers la tablée où se trouvent mon briquet et mes tubes de tabac, en prenant une pour glisser le filtre sur ma lippe et enfin allumer cette dernière pour en tirer une exquise première bouffée. Un délice qui apaise l’âme, un de mes vices qui doit surement faire que mon géniteur se retourne encore dans sa tombe, lui qui espérait voir un fils avec du galon. Enfin je trouve personnellement qu’Agent de la Garde Rouge est surement ce qu’il se fait de mieux ainsi que le plus proche de mes convictions, malgré tout ce que les rumeurs peuvent dire dessus. Toujours la clope au bec, mes pas continuent à me guider dans la pièce, glissant une capsule dans la machine à café pour en faire couler ce nectar noir si vital pour mon humeur. je n’en reviens pas de la vitesse où j’ai guéris de mes précédentes blessures, y repensant en regardant mon torse nu, passant les doigts la où il aurait du avoir une cicatrice, me disant plutôt que j’ai eu de la chance que d’imaginer que cela pourrait être autre chose. Mais mes pensées s’éloignent vite quand le café est enfin prêt pour me combler de sa chaleur. Je dois dire que j’aime profiter de cet instant au réveil, ce moment de solitude avec ma boisson avant de retrouver les autres compagnons d’armes pour un entrainement ou une mission. Je sais que la cohabitation avec les autres Gardes est importante mais c’est surement la tâche qui m’est le plus complexe n’étant point homme à me faire des amis, mais surtout étant celui qui se méfie de tous. Après tout, je suis prêt à parier qu’il y a même des traitres au cœur des Gardes Rouges et je dois me tenir prêt si un de ceux-ci venait à tenter quoi que ce soit. Alors travail d’équipe, d’accord, obéir aux ordres, d’accord, mais me lier d’amitié avec les frères d’arme… Jamais.

Dix années de service, j’y repense encore quand les Gardes Rouges ont vu le jour, ma motivation quand j’ai postulé, la difficulté des épreuves. D’un coté je m’étais dis que cela ne pourrait jamais être pire que l’éducation disciplinaire de mon cher Géniteur, d’un autre je considère que tout cela n’a fait que renforcer mes convictions ainsi que me rendre plus fort. Oui je repense souvent à ces dix années de service, espérant encore en connaître de nombreuses, aux missions que j’ai vécu, à ce Lieutenant insupportable, ainsi qu’aux changements que nous avons connus récemment… Surtout depuis les actes terroristes et ces rumeurs d’êtres avec des capacités surhumaines. Les Rafles ne m’empêchent pas de dormir, ni ne créent de remords, après tout j’ai participé à tout cela pour la Maison Magnus et pour le bien de Genosha alors pourquoi devrais-je m’en vouloir ? J’y repense malgré tout en prenant une première gorgée de mon café encore brulant, en me disant que finalement la seule chose qui me dérange dans cette histoire c’est que souvent j’ai éprouvé une forme de plaisir presque malsain quand il fallait passer à l’acte et se montrer plus pragmatique, comme si c’était un plaisir quand l’action nous oblige à devenir plus violents, plus agressifs. Surtout depuis tout ce qui est arrivé avec les « infectés », cela m’a donné une forme de motivation, l’envie d’en découdre. Mais bon, je suppose que cela doit être dans ma nature ou dans l’éducation que j’ai reçu, faisant de moi un homme rodé pour se battre.

Finissant ce café, écrasant mon mégot, me voilà comme requinqué et prêt pour ma journée, prenant le temps de me faufiler à la douche, laissant l’eau flirter avec ma peau, dessiner les sillions de mes muscles. Mes yeux clos je profite de l’instant, le dernier moment en paix de la journée, en tout cas c’est ce que je désire, m’attendant à de l’animation, m’attendant à de nouvelles missions. Peut-être qu’aujourd’hui serait celui où nous saurons comment faire tomber Hydra, ou quel est la cause des récents évènements. Qui sait, peut-être que le lieutenant va nous informer qu’il a trouvé la cellule terroriste principale et qu’une descente est au programme. J’aimerais tellement que cette journée se conclue par la mélodie des détonations, le doux parfum de la poudre et du sang, la sueur de l’action. En repensant à tout cela, à tout ce qui nous est arrivé, aux dernières attaques que ce soit le Centre Commercial, la Fête ou le Pegasus, je me rends compte que je ne me sens pas touché par les victimes, par la mort ou le stress qui devrait en dégager, je ne me sens pas moins en sécurité qu’avant… Peut-être ai-je trop été préparé à vivre dans un environnement de guerre ? Je ne sais point, en tout cas cela ne me bouleverse pas, j’ai plus la sensation d’avoir toujours attendu un tel moment, celui où notre conviction sera mise à rude épreuve et où je vais pouvoir faire mes preuves, montrer que rien ni personne ne me détournera de ma mission.

Une quinzaine de minutes sous l’eau, j’en ressors pour m’essuyer, enfiler mon uniforme et mettre mon couvre chef, prêt pour ma journée, cette nouvelle journée. Un regard par la fenêtre pour admirer Hammer Bay, il ne me reste plus qu’à espérer que tout cela va m’offrir un peu d’action et pas uniquement un nouveau briefing et quelques entrainements. Bon sang, mettez-moi dans n’importe quelle équipe mais donnez-moi une cible, une mission, il me faut de l’action, il me faut montrer à la Maison Magnus qu’il y a des Gardes sur qui ils pourront toujours compter. Un petit sourire à la commissure de mes lèvres à cette idée et je quitte mes quartiers pour me rendre au centre d’opération, d’un pas lourd et décidé, emplit d’une réelle assurance. Un nouveau jour sur mon calendrier dans cette vie qui m’est de plus en plus plaisante.



house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Keith Ferell
Humain
Keith Ferell


https://houseofm.forumactif.org/t3425-keith-ferell https://houseofm.forumactif.org/t1395-keith-ferell
More about you :  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  E88r

Codename : Flash
Pouvoirs : Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Emergence :
 They all deserve more pain, I'm Omega Red...  Fonddr115 / 55 / 5 They all deserve more pain, I'm Omega Red...  Fonddr11
Maitrise :
 They all deserve more pain, I'm Omega Red...  Fonddr110 / 50 / 5 They all deserve more pain, I'm Omega Red...  Fonddr11
Messages : 1295
DCs : Artémia - Malik - Kwan - Tao - Jay - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun

Dim 27 Aoû - 11:10
Bienvenue et bon courage pour ta fiche  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  16650110
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 27 Aoû - 11:36
bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 27 Aoû - 11:46
Bienvenue à toi  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  16650110
Ce vava est juste trop coooooooool  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  2941363044  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  106055577 (Je reconnais la scène dans The Expanse  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  1033788476)
Bonne chance pour la fiche, n'hésite pas à nous mp si tu as des questions :cute:
Amuse toi bien parmi nous  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  3827039187
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 27 Aoû - 11:48
Merci beaucoup à vous tous.

J'ai déjà MP (Maria Hill je crois) pour une question justement Smile (enfin une question/demande...), encore merci. (Oui j'ai eu un coup de foudre pour Thomas Jane dans The Expanse)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 27 Aoû - 12:24
Bienvenue sur le forum Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 27 Aoû - 12:59
Bienvenue  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  3542309723 Bon courage pour ta fiche :cute:
Revenir en haut Aller en bas
Maria Hill
Humain
Maria Hill


https://houseofm.forumactif.org/t156-maria-the-hill https://houseofm.forumactif.org/t125-maria-black-swan
More about you :
 They all deserve more pain, I'm Omega Red...  1UYWynL

Codename : The Hill
Pouvoirs : Elle est badass c'tout
 They all deserve more pain, I'm Omega Red...  Tumblr_inline_o0rrkq5n1T1sad57x_250
Emergence :
 They all deserve more pain, I'm Omega Red...  Fonddr115 / 55 / 5 They all deserve more pain, I'm Omega Red...  Fonddr11
Maitrise :
 They all deserve more pain, I'm Omega Red...  Fonddr110 / 50 / 5 They all deserve more pain, I'm Omega Red...  Fonddr11
Messages : 1010
DCs : Casey, Laura, Paige, Grace, Laserian et Harper

Dim 27 Aoû - 16:31
Bienvenuuuuuue officiellement du coup  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  1033788476

Plein de courage pour ta fiche, en espérant que tu plaises parmi nous! Bien hâte d'en savoir plus sur ton personnage :D

N'oublies pas d'aller réserver ton avatar et n'hésites pas si tu as d'autres questions  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  16650110
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mar 29 Aoû - 14:46
Bienvenue parmi nous  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  16650110

J'espère que tu te plairas ici  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  3827039187
Courage pour ta fiche  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  1033788476
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mer 30 Aoû - 9:14
Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  1061801632
Revenir en haut Aller en bas
Entropy
Modo
Entropy


More about you : « Entropy. The things that fall apart. The center that cannot hold. [...] It is a universal constant, and from it flows all the fundamental chaos and disorder that you find so appealing. »
Codename : Entropy.
Emergence :
 They all deserve more pain, I'm Omega Red...  Fonddr115 / 55 / 5 They all deserve more pain, I'm Omega Red...  Fonddr11
Maitrise :
 They all deserve more pain, I'm Omega Red...  Fonddr115 / 55 / 5 They all deserve more pain, I'm Omega Red...  Fonddr11
Messages : 245

Ven 1 Sep - 16:37

FÉLICITATIONS

you are one of us now

Tu as officiellement perdu tes souvenirs et tu es maintenant un habitant de l’île paradisiaque de Genosha!


En voilà une longue fiche  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  2526280923 Très complète, ceci dit  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  3603413558 Bienvenue ici et amuse-toi bien avec ce personnage de fou  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  1033788476  


Maintenant que tu es validé, que tu as ton groupe et ta couleur, il est maintenant le temps de t’amuser avec nous! Mais avant tout pense à passer dans ce sujet pour recenser ton pouvoir et/ou ton métier et/ou ta ville de résidence. Ensuite, va poster ta fiche de liens et de rps pour qu’on puisse venir t’harceler! Essaie de faire un petit résumé de ton personnage dans la partie prévue à cet effet pour faciliter l'échange d'idées. Si tu es un peu perdu n'hésite pas à faire un tour dans la partie I need a hero. Si tu souhaites t'inscrire au loto du RP, tu n'as qu'à t'inscrire! Un partenaire et un sujet te seront donnés! Tu peux aussi créer un scénario.  Surtout, n’hésites pas à passer sur la CB, dans les jeux et le flood pour du fun fou!

J’espère de tout mon cœur que tu te plairas sur House of M!

Il ne me reste qu’à te dire : BON JEU!
house of memories
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Sam 2 Sep - 13:33
en retard : bienvenue !  They all deserve more pain, I'm Omega Red...  1061801632
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
They all deserve more pain, I'm Omega Red...
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL. N°I :: Fiches de présentations-
Sauter vers: