RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

The Mechanics of the Shadow[Elsa]
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Anna Marie Darkhölme
Mutant
Anna Marie Darkhölme


More about you :
The Mechanics of the Shadow[Elsa] LE-PLUS-SUICIDAIRE
Codename : Rogue
Pouvoirs : -Absorption des pouvoirs
-Absorption d’énergie vitale et de psyché
-Vole
-Force surhumaine

Emergence :
The Mechanics of the Shadow[Elsa] Fonddr112 / 52 / 5The Mechanics of the Shadow[Elsa] Fonddr11
Maitrise :
The Mechanics of the Shadow[Elsa] Fonddr113 / 53 / 5The Mechanics of the Shadow[Elsa] Fonddr11
Messages : 442
DCs : Gamora/Korra/Alexia/Rachel/leigh/Silke/Xander/Robin

Dim 10 Sep - 11:33

Anna-Elsa // The Mechanics of the Shadow

Aujourd’hui est un jour où tu devais le voir, tu commences sérieusement à vouloir tout arrêter retrouver ta vie d’avant. Tu en avais assez de regarder par-dessus ton épaule, avoir cette impression qu’on t’observe et ne jamais être en sécurité, les nuits ne sont plus des nuit réparatrice, elles sont devenues un enfer pour toi. La dernière fois où tu t’étais laissé emporter par le sommeil, tu t’étais réveillée en sursaut, tu l’avais regardé les yeux écarquillé, la respiration saccadée, tu tournes la tête voix la personne avec qui tu as passé la nuit dormir tranquillement. Ce n’est qu’un coup d’un soir, un mec que tu as rencontré dans un bar qui t’avais promis un moment sans prise de tête. Alors tu te lèves commencer à remettre tes vêtements, tu marches sur la pointe des pieds et tu sors de l’appartement. Tu regardes l’heure sur ton téléphone, prends ta moto et roules vers le QG d’hydra. Tu te dis qu’il doit être vide, ou qu’il n’y a pas grand monde, tu pourras faire ton boulot sans être dérangé quel qu’il soit, elle donnerait ce qu’elle a trouvé à Bucky, ce soir dans ces petits bars hors de la ville.

Alors tu travailles sur des plans, prends des photos discrètement, tu repars sur des projets te concentrant sur le travail qu’hydra t’avais fournis. Tu ne bâcles pas ton travail, cela ne serait pas bien vu, tu continuais à bosser comme si tu faisais partie de ce groupe que tu n’aimes guère. Mais pour qu’on puisse te faire confiance, tu dois leur montrer que ton travail est irréprochable, si un seul problème était détecté dans ton travail cela te mettrai en péril. Alors tu fais ton boulot le mieux possible, même si tu n’aimes pas aider ce groupe dans leur œuvre. Tu y restes la journée, puis partis pour retourner chez toi, là-bas tu fais ce que tout personne fait dans sa vie privée, tu ranges un peu ton appart, tu te fais à manger, des pâtes bolo, plus simple et tu n’avais aucune envie de te compliquer la vie. Et à nouveau, tes yeux se posent sur l’heure qu’indiquait ton téléphone, tu prends alors tes clés de motos, tu prends ta veste, ton casque et tu pars à ton rendez-vous secret.

Tu te mets dans le fond de la salle, un endroit peu visible, tu gardes tes lunettes de soleil, tu commandes un verre de whisky. Et tu attends ton contact, et quand il arrive, tu ne dis pas grand-chose, tu lui fournis une petite carte contenant ce que tu as trouvé. Tu fais comme si tout était naturel, comme s’il n’y avait rien de suspect, tu échanges quelques mots avec lui, tu lui dis que cette mission doit finir, que tu sais ce que tu as faire, mais que plus tu y reste plus il y a des risques. Tu ne caches pas que tu en as assez de faire ce boulot. Tu y as laissé trop de chose pour satisfaire les shield. Tu te souviens de cette confrontation avec Kurt, des coups que tu lui avais porté, car tu devais protéger ta couverture, le mal que cela t’avais fait. Tu te souviens du sacrifice que tu as fait dès le début, et tu ne veux plus mettre ta vie de côtés, renier ce en quoi tu crois même si tu fais tout ceci pour tes convictions. Il t’entend te laisse parler, puis part et te laisse seul avec ton verres. Tu refais signe au serveur pour qu’il te resserve. Ce soir, tu comptais bien boire un peu plus que d’habitude.

Mais dans toutes ses personne qui se trouve dans ce bar il y a une personne que tu n’as pas encore vue, une personne qui pourrait te causer plus de tort que de bien. Tu n’as pas fait attention, tu étais bien trop occupé à faire tes doléances à ton contact, bien trop occuper à lui dire qu’il doit trouver une solution pour te sortir de là. Tu la remarques qu’au moment où tu tournes la tête vers le bar, et quand tu la vois derrière tes lunettes tes yeux, son grand ouvert, surpris, espérant qu’elle ne t’avait pas reconnue. Tu n’aurais pas aimé qu’elle se rende compte que quelque chose s’était passer, que ton allégeance pour hydra n’était qu’un faux-semblant. Puis tu considères cette personne comme une proche amie, avec qui parfois, tu avais passé quelques soirées à boire, elle avait réussis à te changer les idées quand il le fallait sans qu’elle ne le sache vraiment. Tu te continues à boire, te lever et payer serait trop suspect à ton goût montrerait que tu caches quelques choses. Alors tu décides de ne pas fuir. Tu attends de voir ce qu’elle va faire, ce qu’elle va te dire.

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mar 12 Sep - 0:02

     

       

     

The Mechanics of the Shadow

— Anna Marie Darkhölme & Elsa Bloodstone

Reposant son verre sans la moindre délicatesse, Elsa fit signe au barman de lui resservir la même chose, et lorsque son verre fut remplit, la jeune femme le vidait tout aussi sec. Comme d'habitude, elle buvait pour oublier. Elle connaissait un sacré paquet de bars sur cette putain d'île, la grande majorité d'entre eux étant des bouges qui servaient de lieu de rassemblement et de picole pour un sacré paquet de connards. Des dealeurs, des trafiquants, des connards en tout genre qu'en temps normal elle se serait fait plaisir de déglinguer pour les conduire jusqu'au tribunal, pour qu'on lui file un petit paquet de blé en échange. Mais pas ce soir. Ce soir elle était juste là pour picoler, pour oublier sa vie de merde, pour oublier qu'elle bossait pour une bande de connards qui étaient dans la très grande majorité pires que tous les enfoirés qui pouvaient se trouver dans ce bar miteux paumé en pleine cambrousse, pour oublier à quel point elle pouvait se dégoûter d'être incapable de dire à la femme qu'elle aimait qu'elle était folle amoureuse d'elle. Comme d'habitude, la chasseuse de primes allait se mettre une telle murge que le barman allait être obligé de lui appeler un taxi pour rentrer, qu'elle allait se péter la gueule au moins une douzaine de fois dans les escaliers, avant de tituber lamentablement jusqu'à son lit, pour se réveiller le lendemain matin avec une gueule de bois qu'elle allait combattre à grand coup de café chargé au whisky. Parce que c'était ça ou affronter toute la journée une vie remplie de tellement de merde que la brune avait souvent l'impression de s'étouffer avec. Souvent, pour ne pas dire continuellement.
Vidant une fois de plus son verre sans prendre le temps de savourer l'alcool qui coulait sur sa langue, elle jeta un coup d’œil autour d'elle, essayant de trouver un connard qui pouvait être susceptible de l'amuser un peu. Non pas qu'elle comptait s'envoyer en l'air avec un de ces pourris, Elsa n'avait pas couché avec une autre personne que Nikki depuis leur première nuit ensemble, mais quand elle commençait à être bien éméchée, elle finissait souvent par coller son poing dans la tronche d'un quelconque connard qui l'avait cherchée de quelques façons que ce soit, bien souvent en lui faisant des avances qu'elle aurait refusé même si rien d'autre que de l'alcool avait couru dans ses veines. Mais alors que son regard parcourait la salle à la recherche du type le plus susceptible de se prendre une raclée de sa part et qu'elle tendait sa main vers le verre que le barman venait encore de remplir, l'anglaise suspendit son geste lorsqu'elle remarqua un visage qu'elle connaissait. Dans un des boxes qui s'alignaient au fond de la salle se trouvait une collègue, si on pouvait dire ça comme ça, de chez HYDRA. Elle n'avait rien contre cette fille, Anna si elle se souvenait bien, avec qui elle avait même descendue quelques bouteilles à l'occasion. Anna, qui croyait visiblement qu'une simple paire de lunettes de soleil pouvait dissimuler son identité. Elsa s'en serait volontiers foutu, si elle n'avait pas été en compagnie d'un type avec qui elle avait tout l'air de trafiquer un truc pas très net. Pas étonnant qu'un membre d'HYDRA soit trempé dans des affaires louches, mais quand le type se leva, Elsa eut du mal à empêcher la surprise de se peindre sur son visage. Bordel de merde, elle connaissait ce type. Impossible de mettre un nom sur cette tronche, mais elle était sûre d'une chose. Ce type était du SHIELD, elle l'avait déjà vu alors qu'elle rôdait près d'endroits ou le SHIELD avait envoyé ses gus. Reportant son regard sur son verre, Elsa le regarda partir, avant de regarder à nouveau en direction du boxe. Merde, ça voulait dire que... putain, cette Anna était une taupe? Une foutue taupe qui espionnait HYDRA depuis elle ne savait combien de temps? Et merde, putain de merde, comme si sa vie n'était pas déjà assez pleine de merde, voila qu'elle venait peut-être de tomber sur une moucharde, qui avait très bien pût balancer tout un tas d'infos sur les gens qu'elle connaissait au sein du groupe terroristes. Ce qui ne lui aurait fait ni chaud ni froid, si elle-même et Nikki n'avaient pas fait partie de ces fameuses personnes.
Faisant signe au barman, elle attrapa son verre et la bouteille de whisky qu'elle venait de lui demander, avant de tourner à nouveau son regard vers le boxe. Anna ne se doutait visiblement de rien, vu qu'elle sirotait tranquillement son verre, loin d'imaginer ce qui allait lui tomber dessus. Verre et bouteille dans une main, elle se leva rapidement, avant de glisser sa main jusqu'au holster fixé à l'arrière de sa ceinture. S'approchant discrètement, elle profita que le regard de la jeune femme se portait ailleurs pour s'asseoir dans le boxe et dégainer son arme « Alors Darkhölme, on sirote un verre avec un vieux collègue du SHIELD c'est ça? » Avant qu'Anna ait eu le temps de dire quoi que ce soit, le cliquetis d'un percuteur qu'on venait d'amorcer se fit entendre, clairement audible par la jeune femme « J'ai un Beretta actuellement pointé sur ton estomac, treize balles dans le chargeur et l'index qui me démange. Tu fais le moindre geste pour essayer de fuir ou d’appeler à l'aide et tu es morte, c'est clair? » Attrapant le verre d'Anna, qui était encore plein contrairement au sien, elle le vida d'un trait, avant de le reposer, le faisant glisser vers sa propriétaire « Tu va me dire dans les moindres détails ce que tu foutais avec ce type, sans rien omettre. Autant dire que si ta réponse ne me plait pas, je t'éclate la tête contre la table, avant de faire un joli trou dedans. » Elle avait dit tout ça avec le plus grand des calmes, sans même hausser la voix d'un octave, sans qu'aucun muscles de son visage ne bouge plus que nécessaire. Un masque de froideur sur la tronche et tous les sens aux aguets. Elle avait beau détester Anna moins que les autres connards d'HYDRA, jusqu'à preuve du contraire elle représentait une menace pour elle, pour ses proches et pour sa vie qui même si elle était merdique, restait sa vie. Et les menaces, elle les éliminait sans même en perdre une seule minute de sommeil.
      MAY


       
Revenir en haut Aller en bas
Anna Marie Darkhölme
Mutant
Anna Marie Darkhölme


More about you :
The Mechanics of the Shadow[Elsa] LE-PLUS-SUICIDAIRE
Codename : Rogue
Pouvoirs : -Absorption des pouvoirs
-Absorption d’énergie vitale et de psyché
-Vole
-Force surhumaine

Emergence :
The Mechanics of the Shadow[Elsa] Fonddr112 / 52 / 5The Mechanics of the Shadow[Elsa] Fonddr11
Maitrise :
The Mechanics of the Shadow[Elsa] Fonddr113 / 53 / 5The Mechanics of the Shadow[Elsa] Fonddr11
Messages : 442
DCs : Gamora/Korra/Alexia/Rachel/leigh/Silke/Xander/Robin

Dim 15 Oct - 15:18

Anna-Elsa // The Mechanics of the Shadow

Tu n’allais pas t’en sortir en te cachant derrière tes lunettes, tu le savais très bien. Mais si tu t’étais levé pour prendre la porte du bar, cela aurait été sûrement pire. Elle aurait pu te coller une balle avec sa beretta qu’elle aime tant. Tu étais donc reste sur place, tu avais fait comme si de rien n’étais restant les plus décontractés. Il ne fallait surtout pas panique, il fallait juste que tu assumes ton rôle. Il fallait bien qu’un jour cela arrive, tu avais même été étonner que personne ne l’avait encore vue avec Bucky.

Tu la vois approcher avec son flingue. Tu prends une gorgée à ton verre, restant le plus calme du monde et quand elle arriva à ta table, tu la salut « Salut Elsa. » Tu la laisses, s’installes confortablement, la laisses te dire bonjour à sa manière. Tu tires un léger sourire en coin quand elle te parle de Bucky. Elle l’avale d’une trait le contenue de ton verre et tu fais signe au serveur pour qu’il vienne t’en resservir deux verres. Alors que la Bloodstone te menace. Tu l’entends dans sa voix que ce ne sont pas des menaces en l’air. Tu entends presque le cliquetis du percuteur et tu sais que tu ne dois pas faire un seul faux pas. Tu la laisses parler, laisses faire son laïus sans fuir son regard. D’ailleurs pour toi, le fuir reviendrait à avouer que tu as quelques choses à te reprocher et tu n’as rien à te reprocher. Du moins de ton point de vue, tu n’avais aucune raison de fuir. Tu faisais ton boulot, selon tes convictions, alors non, tu ne fuirais pas devant Elsa.

Le serveur arrive avec les deux verres les posent sur la table et tu souris à la Bloodstone disant « Tu peux le ranger Elsa. Je ne voudrais pas que par inadvertance, tu te loges une de tes balles dans ton propre corps. » Tu portes ton verre à tes lèvres et prends une gorgée à ton verre. C’est du whisky, car tu ne bois pas ou très rarement des bières. Tu préfères les alcool fort, c’est bien meilleur. Puis tu rajoutes sur un ton neutre, donnant une explication à la présence Bucky « Et je ne vois pas pourquoi je fuirai. C’est un vieil ami, il me donnait juste des nouvelles de ma famille. Je n’ai plus de nouvelle d’eux depuis que je suis chez hydra, j’ai coupé les ponts et il est le seul à bien vouloir me parler pour me donner quelque nouvelle.» Cela n’était pas entièrement faut, tu lui avais bien demandé comment allais Kurt et Maria. Après tout, il les connaît et les voyait assez souvent pour te donner des nouvelles deux.

Après tout, tu t’étais coupé de toute ta vie pour cette mission, tu avais fait en sorte que tout ta famille en de rare cas ne savent pas ce qui se passe et pense que tu les as tous trahis, eux et tes convictions. Puis te coller une balle… Tu savais depuis le début que c’est ce que tu risquais dans cette mission. Tu t’y étais habitué maintenant depuis plus d’un ans ½. Alors tu as un air décontracté, même si intérieurement il y a quand même une certaine appréhension de ce qui pourrait se passer. Mais tu ne le montre pas, tu restes calme, bois tranquillement ton verre et tu plaisantes même sur le faite qu’elle a toujours son flingue pointer sur toi « Mais si tu veux, toujours me coller une balle, laisse-moi au finir mon whisky. » Rajoutant toujours sur le ton de l’humour « Puis, je ne pense pas que le gérant du bar serait très content que tu repeignes son mur de rouge. » Tu lèves ton verre et le porte à tes lèvres encore une fois.

Beaucoup diraient que tu es folle de réagir ainsi face à une personne qui te menace d’une arme, mais si tu montres de la panique, tu peux être sûr que tu ne pourras pas raconter qu’un jour quelqu’un à pointer son fusil sur toi alors que tu buvais tranquillement un verre de whisky.


⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Dim 12 Nov - 23:46

     

       

     

The Mechanics of the Shadow

— Anna Marie Darkhölme & Elsa Bloodstone

Si Elsa n'avait pas été aussi sérieuse et en colère, elle aurait sûrement laissé échapper un sourire devant l'aplomb d'Anna. Elle en avait une sacrée paire, il fallait bien l'avouer. Réussir à garder un tel sang-froid alors qu'on pointait une arme dans votre direction, c'était pas à la portée du premier venu. La trentenaire connaissait bien des gens qui se seraient totalement décomposés face à la perspective de se prendre une balle. Mais la chasseuse de primes ne se laisserait pas avoir par tout ça. Anna avait beau se la jouer cool et confiante et lui assurer que tout ça n'était qu'un malentendu, elle savait très bien que c'était du baratin. Des menteurs, elle en avait croisé des tas, surtout depuis qu'elle avait commencé à bosser avec HYDRA. Avec le temps, elle avait finit par développer un certain talent pour repérer ceux qui essayaient de lui mentir et avec Anna, son alarme à conneries lui gueulait dans les oreilles « Oh tu sais, je pense que cet endroit à du voir bien pire que quelques tâches de sang et un trou dans une banquette. Et t'en fais pas pour moi, je sais très bien me servir de mes jouets. » Vu la tronche et la mentalité des péquenaud du coin, elle avait un peu l'impression de se retrouver plongée en plein Kentucky, tant les gens se trimballaient avec des armes. Déjà qu'elle était plutôt bien armée pour une fille de son gabarit, par ici se trimballer sans armes était limite pire que d'en posséder une. Et les rixes de bar devaient sûrement être monnaie courante ici, alors franchement, qu'une fille décide d'en flinguer une autre... ils devaient sûrement voir ça plus souvent qu'une inspection des services d'hygiène.
Visiblement, soit Darkhölme la prenait pour la dernière des idiotes, soit elle était totalement inconsciente à agir comme elle le faisait. Parce que se foutre comme ça de la tronche d'Elsa... la chasseuse de primes avait déjà collé des pains à d'autres pour bien moins que ça. Attrapant le verre qu'Anna lui avait commandé, elle en but une longue gorgée avant de le reposer « Mais donc, t'es en train de me dire que si jamais j'avais envie de rattraper ton copain, et que je lui posais deux ou trois questions... appuyées, je finirais pas par trouver disons, un dossier plein d'infos compromettantes sur HYDRA, ou une petite clé USB? » Portant à nouveau son verre à ses lèvres, la trentenaire le vida, avant de le reposer avec force sur la table « On peut même aller le voir toutes les deux si ça te fait plaisir. » Elle ne fit cependant pas mine de se lever, guettant la réaction de la jeune femme assise en face d'elle. En même temps, elle n'allait pas faire craquer comme ça Anna. Si elle était bien une taupe, elle avait largement eu le temps depuis qu'elle avait rejoint HYDRA pour se préparer à ce genre d'éventualités. Non, il fallait qu'elle la joue autrement... et accessoirement qu'elle joue à un jeu risqué. Elle avait bien une idée pour réussir à la faire parler, mais si jamais elle s'était plantée et qu'Anna n'était pas la taupe qu'elle pensait avoir en face d'elle, Elsa allait se foutre carrément dans la merde.
Attrapant la bouteille qu'elle avait apportée du bar, elle remplit son verre, avant de la boire cul-sec, histoire de se donner un peu de courage. Avec des gestes lents, la chasseuse de primes enclencha la sécurité sur son arme, avant de la ranger. De toute façon, c'était pas comme si elle avait besoin de ça pour en coller une à la brune si nécessaire « Écoute, ce que je vais te dire va peut-être te choquer, mais... HYDRA c'est franchement pas ma principale préoccupation dans la vie. Si je pouvais leur dire d'aller se faire mettre, je le ferais bien volontiers. Et j'en ais franchement rien à cirer que tu puisse rencarder le SHIELD ou je sais pas qui sur eux. Le problème, c'est ce que tu risque de balancer sur moi. Parce que tes patrons sont peut-être pas aussi couillus que toi et ils risquent de s'en prendre aux rares personnes qui comptent pour moi. Et ça je peux pas le permettre. Tu me connais assez pour savoir que je liquiderais quiconque s'en prendra à ceux que j'aime. » Elle n'aurait pas hésité à tuer une seule seconde pour protéger sa sœur ou Nikki, peu importe à quel point les deux pouvaient voir une espèce d'héroïne à la con en elle. HYDRA pouvait bien crever, mais pour sa sœur et la femme qu'elle aimait... oh non, il ne valait mieux pas que les patrons d'Anna s'avisent un jour d'y toucher. Ou ils allaient comprendre ce qu'il se passait lorsqu'on mettait vraiment en colère une Bloodstone « Maintenant, je vais reformuler ma question: qu'est-ce qu'ils savent sur moi? Et j'attends une réponse bien plus satisfaisante que toi me prenant pour une demeurée. » Sa colère était légèrement retombée, mais ça ne changeait rien au fait qu'elle était prête à tout pour protéger Lauren et Nikki du merdier sans nom que pouvait être sa vie. Et même si elle était loin d'être une psychopathe telle qu'on pouvait facilement en trouver chez HYDRA, elle n'hésiterait pas à faire tout ce qu'il fallait pour les protéger si jamais la réponse d'Anna s'avérait décevante.
      MAY


       
Revenir en haut Aller en bas
Anna Marie Darkhölme
Mutant
Anna Marie Darkhölme


More about you :
The Mechanics of the Shadow[Elsa] LE-PLUS-SUICIDAIRE
Codename : Rogue
Pouvoirs : -Absorption des pouvoirs
-Absorption d’énergie vitale et de psyché
-Vole
-Force surhumaine

Emergence :
The Mechanics of the Shadow[Elsa] Fonddr112 / 52 / 5The Mechanics of the Shadow[Elsa] Fonddr11
Maitrise :
The Mechanics of the Shadow[Elsa] Fonddr113 / 53 / 5The Mechanics of the Shadow[Elsa] Fonddr11
Messages : 442
DCs : Gamora/Korra/Alexia/Rachel/leigh/Silke/Xander/Robin

Mer 13 Déc - 10:12




The Mechanics of the Shadow

Elsa - Anna


 

Tu étais en bien mauvaise position. Tu ne t’étais pas attendu à trouver Elsa dans ce bar, non pas que cela soit exceptionnelle qu’elle se retrouve dans ce genre d’endroit. Tu devrais plutôt t’étonner de ne pas l’avoir déjà rencontré plutôt. Tu essayes de t’en sortir gardant ton sang-froid, essayant de ne pas te préoccuper de cette arme qu’elle pointe sur toi. Tu ne doutais pas qu’elle puisse s’en servir correctement, même émécher, pour ça, tu lui faisais amplement confiance, ainsi que sur le fait qu’elle tien certainement mieux l’alcool que toi. Tu devais reconnaître une chose avec Elsa, c’était qu’elle avait un sacré caractère. Tu as même un léger rire quand elle te parlait de Bucky. Tu prends ton verre, prends une gorgée et lui répondit avec calme comme depuis le début, haussant les épaules. « Tente ta chance. Mais je ne suis pas sûr qu’il te laissera s’en prendre à lui sans riposter. Et crois moi, il ne vaut mieux pas s’y frotter. » Tu ne voudrais pas affronter Bucky dans un combat singulier, tu es sûr que tu allais perdre face à lui. Mais là n’est pas le sujet, car tu venais d’être démasqué et tu essayais tant bien que mal de garder ta contenance face à la Bloodstone.

Mais tu te dis qu’elle manque un peu de finesse, elle essaye de te faire parler en touchant la corde sensible. Tu la regardais faire son petit discours, tu ne cillais pas d’un sourcil en l’entendant dire qu’elle n’avait rien à foutre d’Hydra. Tu portes juste ton verre à tes lèvres et tu te contentes de la laisser finir. Tu lui réponds droit dans les yeux, sans détourner le regard. Celle-ci pouvait voir le sérieux de tes paroles. « Comme je tuerai, quiconque touchera à ma famille. » Quiconque toucherait ceux que tu aimes passerait un sale quart d’heure. Même si tu ne les avais plus vue depuis plus 1 an 1/2 . Mais ce qu’il te fait sourire, c’est qu’elle puisse penser qu’elle était plus intéressante que le reste des projet. Elle ne suppose pas que tu espionnes l’organisation pour ses projets, mais que tu sais des choses sur elle qui peuvent lui nuire. Réaction logique te dis-tu. Après tout dans la situation inverse, tu voudrais aussi savoir ce qu’on sait sur toi. Tu poses ton verre sur la table regarde un peu autour de vous. Puis tu rapportes ton attention sur la rouquine, un léger sourire pour lui faire face, lui montré que tu ne dirais toujours et que tu n’admettras pas que tu es une taupe. « Je ne pense pas que tu les intéresses Elsa. À leur place je m’intéresserais a de plus grosses cibles que toi. Puis franchement si je devais m’intéresser à toi pour le compte du Shield qu’est-ce que je fouterai à l’ingénierie. Ca ne serait pas le meilleur endroit pour te surveiller.» Car même avec tout ce qu’elle te dis, tu ne sais pas réellement si elle le pense, tu ne sais pas non plus ce qui t’arriverai si tu avoues que tu bosses toujours pour le shield.

Tu portes encore une fois ton verre à tes lèvres, laisses le liquide embaumé ta bouche et glisser dans ta gorge. Tu regardes la chasseuse de primes dans les yeux avec un petit sourire, levant ton verre « Maintenant soit on continue de boire, soit on se met sur la tronche. A toi de voir » Tu savais que tu n’allais pas t’en tirer de cette manière, elle allait sans doute continuer à te poser des questions ou alors te dire que puisque c’est ainsi qu’elle allait te mettre une rouste.

Tu ne savais pas comment allais finir cette soirée, toi ne tenant plus sur tes jambes après avoir bu avec l’agent d’Hydra ou parce que vous vous étiez battue. Ou alors toi te retrouvant dans une pièce dans le QG d’Hydra avec une personne qui allait te tirer toutes les informations possible sur tes activités


 

 
Shacka HouseOf(M)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Mar 13 Fév - 18:55

     

       

     

The Mechanics of the Shadow

— Anna Marie Darkhölme & Elsa Bloodstone

Sérieusement, si elle n'avait pas autant le sentiment d'être en danger, Elsa se serait bien éclatée ce soir avec Anna. Mais non, cette fille constituait un problème, et il fallait que la chasseuse de primes s'en occupe. Elle aurait pu se contenter de sortir son téléphone, et composer un numéro et une bande de types d'HYDRA aurait déboulé ici et aurait embarqué la jeune femme face à elle pour lui poser quelques questions dans un endroit ou elle aurait pu hurler sans que personne ne l'entende. Mais non, elle préférait en avoir le cœur net, savoir si ce qu'elle craignait était vrai avant de prendre une décision sur... sur quoi en fait?  Si elle allait lui coller une balle entre les deux yeux parce qu'elle faisait toujours ami-ami avec des types du SHIELD, ou parce qu'elle essayait de couler une organisation qui comptait les pires raclures du coin tout ça parce qu'elle en faisait partie sur le papier? Conneries que tout ça. La seule raison pour laquelle elle ne lui avait pas mit ses menaces à exécution, c'était parce qu'elle n'en avait strictement rien à cirer qu'Anna puisse en réalité être une taupe. Enfin une taupe... sérieusement, elle avait déjà rencontré des talibans qui mentaient mieux qu'elle alors qu'ils avaient encore les chargeurs de leur AK coincés dans la ceinture. Ça se sentait qu'Anna était tout sauf à l'aise dans sa position, et qu'elle essayait de nier avec un peu trop d'entrain.  Malgré tout, elle ne peut pas s'empêcher de se dire qu'Anna est en train de la prendre pour une conne. Bien sûr qu'elle est tout sauf une grosse tête d'HYDRA. Mais pourquoi se contenter de quelques gros poissons quand on peut choper tout le banc d'un seul gros coup de filet? Règle numéro une de la pêche au gros, toujours viser le plus large possible. Elle avait passé six semaines avec un type dont le père bossait comme pêcheur, et ce type était un putain de moulin à paroles. Bien pour ça qu'elle avait finit par le larguer, parce qu'elle en avait franchement plein le cul de l'entendre parler à tort et à travers, surtout pour raconter des conneries. Mais elle avait quand même retenu malgré elle deux ou trois trucs. Et le plus simple pour couler une organisation comme HYDRA était encore de faire en sorte de niquer totalement leur marge de manœuvre. Les gros bonnets avaient largement les moyens de se mettre à l'abri de la prison ou même des accusations qu'on pouvait porter contre eux. Mais le petit personnel, les types qui n'avaient pas d'importance et qui pouvaient passer des années, si ce n'est le reste de leur vie en prison, c'était ça qu'il fallait cibler. Sans personne pour pouvoir faire le sale boulot, HYDRA risquerait d'avoir du mal à nuire. Or, Elsa faisait justement partie du petit personnel. Tout comme Nikki.
Décidée à bousculer un peu les choses, Elsa porta son verre à ses lèvres, avala d'un trait ce qu'il restait à l'intérieur, avant de s'emparer de la bouteille avec visiblement l'intention de le remplir. Mais dans un acte de maladresse tout à fait calculé, la bouteille lui échappa des mains, renversant une partie de son contenu sur la table, ainsi que sur le t-shirt d'Anna « Oh zut alors, je suis tellement maladroite. Et en plus de ça, ton t-shirt est tâché. On ferait bien de nettoyer ça avant que ça s'incruste. » Ouais, Elsa avait un certain talent pour se faire passer pour plus bête qu'elle ne l'était, surtout quand elle avait un ou deux verres dans le nez. Se penchant vers Anna, elle ajouta à voix basse « Tu te lève ou je m'arrange pour que tu te lève plus jamais de cette banquette. » Elle avait la main sur la crosse de son armes, et elle n'aurait besoin que d'une poignée de secondes pour la dégainer, viser et tirer. Elle avait fait un tour aux chiottes tout à l'heure, et elle avait repéré l'issue de secours, au fond du couloir qui menait aux toilettes. Les bonnes vieilles habitudes de la chasseuse de primes qu'elle était, qui repérait toutes les sorties au cas où elle serait obligée de courir après sa prime.
Ouvrant la porte, la britannique poussa Anna dehors, avant de sortir à son tour. Elles se trouvaient dans une ruelle franchement pas des plus propres, avec une grosse bennes à ordures contre le mur du bar, à un mètre de la porte, des flaques d'eau dans des trous dans le bitume. Enfin bref, la ruelle classique qui jouxtait un bar pas trop fréquentable « Bon allez Anna, j'ai essayé d'être sympathique, mais t'as clairement pas envie d'y aller en douceur. Alors on va passer à la manière forte. Soit tu cause, soit tu va manger liquide pour les prochains jours. » Dégainant son arme, elle la posa au sol, avant de l'écarter du pied « Tu préfère quoi? Manger un steak ou un milk-shake? » Elsa ne faisait rien pour se préparer à une éventuelle baston avec Anna. Oh, elle n'en était pas non plus à sous-estimer la brune en face d'elle, mais elle avait déjà pas mal d'années d'expériences en matière de bastons. Et puis, peut-être qu'Anna se déciderait d'opter pour la solution qui lui éviterait de se prendre un poing en pleine tronche. Entre autres choses.
      MAY


       
Revenir en haut Aller en bas
Anna Marie Darkhölme
Mutant
Anna Marie Darkhölme


More about you :
The Mechanics of the Shadow[Elsa] LE-PLUS-SUICIDAIRE
Codename : Rogue
Pouvoirs : -Absorption des pouvoirs
-Absorption d’énergie vitale et de psyché
-Vole
-Force surhumaine

Emergence :
The Mechanics of the Shadow[Elsa] Fonddr112 / 52 / 5The Mechanics of the Shadow[Elsa] Fonddr11
Maitrise :
The Mechanics of the Shadow[Elsa] Fonddr113 / 53 / 5The Mechanics of the Shadow[Elsa] Fonddr11
Messages : 442
DCs : Gamora/Korra/Alexia/Rachel/leigh/Silke/Xander/Robin

Mar 20 Mar - 12:55
link href="https://fonts.googleapis.com/css?family=Open+Sans|Raleway" rel="stylesheet">



The Mechanics of the Shadow

Elsa - Anna



Tu la suis sans résistance, tu n’as pas envie de taper scandale et déclencher une bagarre générale bien que cela serait une solution. Mais aussi un aveu bien trop flagrant et jusqu’à présent Elsa n’avait fait que parler, sans mettre ses menaces à exécution. Cela t’agace, toi, tu n’aurais pas été si timoré à sa place. Tu n’aurais pas hésité une seule seconde, tu aurais pris ton arme et aurais tirer sans avoir la main qui tremble. Mais au lieu de ça Elsa jouait à un jeu étrange voulant avoir à tout pris tes aveux. Cela te faire rire au fond de toi de la voir si sur d'elle et te soupçonner juste parce qu’elle t’a vue aujourd’hui avec Bucky. Jamais, sur ses deux ans, elle n’a mis en doute ta loyauté pour Hydra, alors honnêtement, quand on regarde ton cv on ne peut qu’en doute. Peut-être à t'elle eue une révélation. Mais quoi qu’il en soit, ses menaces te font nullement peur. Tu es la fille d’une garde, ton frère fait partie du shield et ta tante n’est autre que le commandant. Rien que pour cela, tu aurais tiré, trop de risque. Mais ici, c’est juste parce que tu parles à un Bucky . Maintenant, tu sais qu’elle ne te tuera pas ici. Même quand elle reverse cette bouteille sur ton t-shirt cela ne te fait rien, tu te contentes juste de la regarde, prise d’un léger rire face à cette scène complètement absurde et futile. Tu étais infiltré depuis 2 ans croyait elle vraiment que tu allais flancher ainsi, qu’à la moindre menace, tu allais te pisser dessus, tout avouer et supplier qu’on te laisse la vie sauf. À la limite, c’est même insultant qu’elle réagisse de cette manière. Tu as cette impression qu’elle te sous-estime et cela te met de mauvaise humeur, plus que d’avoir simplement eu ton t-shirt mouillé. À croire qu’elle était nettement meilleure que toi.

Elle te fait sortir dans une petite ruelle, part la porte de sortie, tu ne dis rien, tu laisses la chasseuse t’en mener dans cet endroit, même si intérieurement, tu soupires. Toute cette scène est digne d’un mauvais film. Tu aurais au moins aimé que cela soit un peu plus classe comme scène ou comme mort si jamais c’était ta fin. Mais à la place elle te fait un petit discours des plus ennuyant, qui te fait lever les yeux au ciel alors qu’elle jetée son flingue « Sérieusement Elsa, tu penses vraiment que je vais avoir peur parce que tu me menaces de te battre avec moi ? » Tu la regardes droit dans les yeux, sans aucun tremble ou signe que tu étais apeuré par la chasseuse de primes, ni même intimider. Tu émettais l’hypothèse qui est en faite une réalité, mais rien ne transparaît dans ton attitude ou ta voix. Restant là sans bouger d’un pouce « Admettons que je sois une taupe et je ne dis pas que je le suis. » Tu continues ton petit discours pour lui dire que son attitude ne va pas t’aider à lui dire ce qu’elle veut que tu lui dises. D’ailleurs, tu as un ton plus dur que précédemment, un sourire en coin comme pour narguer Elsa la forcer à ce montré plus convaincante dans ses actes« Tu crois que je vais tout te cracher parce que tu me menaces d’un échange de coup-de-poing ? Ou parce que tu as tache mon joli t-shirt.» Tu fais du sacarsme, signe que tout ceci commence à t’agacer encore plus. Ton regard se fait soudain plus dur, ta voix est calme, sans aucune crainte «Si tu veux être sur d’éliminer une menace. Tu ne pose pas de question et tire. D’ailleurs, tu es plus de ce style-là. Alors, pourquoi prends tu autant temps de temps pour essayer d’obtenir des informations de manière aussi molle ?… A ta place je n’aurai pas hésiter une seule seconde si j’avais des doutes. J’aurais tiré.” Tu n’hésites pas à lui faire comprendre que ce n’est nullement la bonne méthode avec toi.“Et toi, tu veux te battre et tu appelles ça la manière forte.»

Maintenant, il n’y avait plus qu’à mettre des actes sur tes paroles et c’est d’un geste vif que tu donnes un coup à la trachée de la chasseuse de primes lui coupant ainsi le souffle et la faisant sûrement reculer de quelques pas.“Ne me sous-estime pas Elsa. Je ne suis pas une de ses filles qui va trembler devant toi et tes menaces ridicules. Alors, mais y un peu plus du tien.” Tu prends l’arme qu’elle a laissée sur le sol et vide son chargeur, le lançant plus loin dans la ruelle tout en continuant ton petit discours. “Pourquoi je t’avouerai que je suis une taupe, si j’en étais une? Où serait mon avantage ? Dans tous les cas, tu me tueras.” Tu soupires rajoutant “Puis si j’étais une taupe que vaudrait ma vie? Ce sont les risques.”



Shacka HouseOf(M)

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
The Mechanics of the Shadow[Elsa]
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL. N°I :: RPs abandonnés-
Sauter vers: