RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Now sissy that walk | Jemma
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Harry Walton
Humain
Harry Walton


https://houseofm.forumactif.org/t2230-harry-look-at-me-beautiful-look-at-you-not-so-much https://houseofm.forumactif.org/t2202-harry-we-re-born-naked-and-
More about you : Now sissy that walk | Jemma MtaBfFT
Codename : Queen Ariah the one of England. Mais vous pouvez l'appeler Ariah.
Pouvoirs : Charisma, Uniqueness, Nerve & Talent. Voilà ce qu'il répondrait.
Now sissy that walk | Jemma Tumblr_pf31lvsdws1xnlfieo4_250
Emergence :
Now sissy that walk | Jemma Fonddr115 / 55 / 5Now sissy that walk | Jemma Fonddr11
Maitrise :
Now sissy that walk | Jemma Fonddr110 / 50 / 5Now sissy that walk | Jemma Fonddr11
Messages : 242
DCs : April . Ann . Gemma . Noah . Samira . Abigail . Nebula . Jodie

Mar 10 Oct 2017 - 22:04


Now sissy that walk
Harry & Jemma


"Henry... vas-tu participer à cette exposition avant-gardiste?" Voila la seule et unique raison pour laquelle Gregory Walton avait daigné contacter son fils. Ce dernier s'y était attendu. S'il apparaissait en drag queen en dehors des petits bars dans lesquels il se produisait habituellement, les chances pour que les clients de l'hôtel Walton découvrent Harry dans un tel accoutrement multipliaient. Après tout, les Walton avait une réputation à tenir et elle était déjà compromise à cause de la profession de junior. Alors une exposition comme celle-ci, il y aurait un public bien plus vaste et diversifié que dans un bar.

- Désolé de te décevoir, mais oui, j'y participe. avait alors simplement répondu Harry, raccrochant la seconde d'après. Inutile d'écouter les sermons et inquiétudes de son père une nouvelle fois. Il les connaissait par cœur depuis des années, il avait appris sa leçon.

Si Gregory Walton s'inquiétait des conséquences de cet événement, Harry, quant à lui, était impatient à l'idée de cette exposition. Il ignorait comment elle se déroulerait et la réaction des visiteurs face à son art mais il n'était pas inquiet. S'il y avait bien une personne dans ce monde qui ne se souciait pas de ce que pouvait penser les gens à son propos, cela était bien Harry. Cela ne voulait pourtant pas dire qu'il ne désirait pas attirer leur regard, il était une drag queen après tout.

Ainsi, ce jour-là il s'était soigneusement maquillé et coiffé. Il avait choisi une longue robe de bal bouffante qu'il avait lui-même confectionnait. Une robe qui avait une certaine touche "royale" comme son drag persona. Et l'avantage, c'était qu'en portant une telle robe, il n'avait pas eu besoin de "tucker". Et puis, à se transformer en Ariah toute la journée, il était préférable pour lui d'avoir son pénis libre pour aller au toilette sans avoir à descotcher quoi que ce soit. Ce serait  bien plus confortable et supportable.

Pour présenter son art, Harry n'avait pas hésité à décorer son stand de plusieurs photos. Des photos le représentant dans divers costumes portés sur scènes, des photos représentant des drag queens de divers décennies avec en légendes certains explicatifs, et enfin des photos de RuPaul, LA drag queen, ainsi que quelques unes ayant participés à l'émission RuPaul's Drag Race. En effet, si certains visiteurs connaissait l'émission, cela les attirerait peut-être à Harry. Ce dernier avait par ailleurs apporter plusieurs de ses perruques et habits à exposer au public. Peut-être changerait-il de tenue dans la journée aussi.

Harry avait donc commencé la journée avec son extravagance qui attira les admirateurs de drag mais aussi les curieux. Il racontait l'histoire des drag queens, répondant également aux questions que l'on pouvait lui poser. Et lorsqu'il n'y avait pas beaucoup de monde, il décidait d'entreprendre un petit lip-sync pour les attirer à lui. On lui avait demandé d'apporter sa contribution à l'exposition et il était bien décidé à le faire.

Malgré l'occupation de son propre stand, il essayait dés qu'il le pouvait d'écouter les renseignements scientifiques sur l'évolution du genre de sa voisine. Celle-ci était, bien entendu, moins extravagante qu'Harry mais était très intéressante. C'est pourquoi celle qu'on appelait Ariah se sentit mal d'attirer plus de visiteurs. Ils semblaient plus attirés par les paillettes que par la science. Ainsi, il n'avait pas manqué de remarquer que la jolie scientifique semblait mal à l'aise. Il devait remédier à ça.

- Hey! Jemma Simmons, c'est ça? Je suis Ariah, se présenta-t-il avec son nom de drag queen, ne voulant pas casser l'illusion qu'il donnait. Est-ce que ma musique est trop forte ou même moi qui parle trop fort? Je veux juste m'assurer que je ne vous gêne pas.

Il observa un peu plus longuement le stand de la jolie scientifique, profitant du peu de personne présente pour lui-même s'instruire.

- C'est vraiment intéressant ce que vous enseigner aux visiteurs. C'est dommage que certains parmi eux ne s'intéressent pas plus à la science.


©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
Robin Caglar
Humain modifié
Robin Caglar


More about you :
Now sissy that walk | Jemma LE-PLUS-BAGARREUR-2
Emergence :
Now sissy that walk | Jemma Fonddr112 / 52 / 5Now sissy that walk | Jemma Fonddr11
Maitrise :
Now sissy that walk | Jemma Fonddr113 / 53 / 5Now sissy that walk | Jemma Fonddr11
Messages : 278
DCs : Ororo/Rachou/Xander/Alex/Anna

Sam 18 Nov 2017 - 22:01

Harry &  Jemma// Now sissy that walk


Cette journée n’était pas vraiment la plus passionnante des journée, et la plus intéressant. Tu avais été invité pour parler dans un stand à un festival et cela t’ennuyais. Tu avais autre chose à faire, que rester là à essayer que des personnes s’intéresse à ce que tu fais. Tu peux comprendre que pour certaines personnes cela peu sembler compliquer, que ce n’est pas vraiment à la porter de tout le monde. Mais même si cela n’était pas vraiment accessible à la plupart des personnes, tu ne comprends pas qu’on ne puisse pas un minimum s’intéresser à ce qui gouverne le monde, la science.

D’ailleurs, ils semblaient bien plus intriguer par des choses futiles que par tes formules ou encore tes expériences et gadget que tu as amené. Mais cela ne t’étonne pas vraiment, tu as toujours eu des difficulté dans ce genre d’exercices, parfois, les contacte humain pour toi était difficile, même si tu te montrai toujours bien veillant et que tu essayais toujours de comprendre les autres. Mais parfois, tu as du mal et tu ne comprends pas très bien l’irrationalité des gens. Tu ne peux pas nier que cela ne t’a jamais créer de soucis, bien en contraire. Dans tes relations, parfois, cela était un handicap, tu le reconnais, et même en amitié parfois, tu étais maladroite avec les autres et tu parlais d’une manière qui pouvais les blesser sans que tu ne t’en aperçoives tout de suite.


Mais passons, à cet instant, tu es à ton stand, tu essayais d’attirer les gens, de les intéresser avec tout la bonne volonté du monde, mais sans succès. Tu soupires même, car tu ne sais vraiment pas comment tu peux faire plus que ce que tu ne fais pour l’instant et puis la plupart ce diriges vers se stand un peu plus loin. Tu n’as pas vraiment regarde ce qui s’y passais, mais d’après ce que tu entends ça plaît à certaines personne disant que le showman est génial. D’autres se moquant ouvertement de son activité. Tu ne comprends pas trop pourquoi on se moque des personnes qui nous semble différent ou est l’intérêt de les rejeter, car un être humain est lui-même différent des autres. Aucune personne ne se ressemble, même si sur le plan physique, on a cette impression. Mais sur le plan biologique, c’était totalement différent. Un ADN n’est pas l’autre et l’être humain est en quelques sortes une chimère absorbant des donnée génétique de virus par exemple.


Tu es tellement dans ton monde à cette instant précis, réfléchissant sur la manière dont les être vivant se sont constituer de leur différence que tu ne t’aperçois même pas qu’une personne du stand des drag-queen, viens te voir et quand elle te dit bonjour. Tu sursautes même en tournant la tête et la voyant, car elle t’avait fait peur dans un certain sens ou plutôt t’avais surprise. Tu lui réponds d’une voix un peu hésitante. « Ah eu bonjour » Il avait l’air gentil… Ou elle avait l’air gentille. En fait, tu ne sais pas vraiment si tu dois dire il ou elle. Pour toi, même si tu trouves que se moquer de ses personnes est gamin, tu ne comprends pas trop ce phénomène, comme tu ne comprends pas comment les mecs peuvent rester devant la télé à s’abrutir en regardant d’autre mec courir après une balle de foot. Mais passons.


Il semblait s’inquiète de te faire de l’ombre avec ses paillettes et ses froufrous, mais tu dois être honnête, même s’il n’avait pas été là, le résultat serait le même « Non, non. Ne vous inquiétez pas, vous ne déranger pas. » Tu lui souris, comme tu sais bien le faire et de toute manière la plupart du temps, tu es toujours souriante. Tu continues à lui répondre à ses questions et avoues que tu as un peu de mal à comprendre pourquoi les sciences n’intéressent pas grand monde « Oui, c’est une chose que j’ai un peu de mal à comprendre. Il y a tellement de choses à apprendre. » Mais peut être qu’enfin de compte le problème n’est pas vraiment la science en elle-même juste la personne qui essaye de l’expliquer, autrement dis-toi. « Puis sans la science, il y aurait beaucoup de chose qu’on n'aurait pas et qui pourtant passe inaperçu. » Peut-être que ton approche n’est peut-être pas la bonne, que tu devrais changer de manière de faire.« Elle explique notre vie de tous les jours. C’est vraiment dommage que les gens ne s’y intéressent pas plus. » Peut-être que tu es quelqu’un d’un peu barbant qui ne savait pas faire vivre sa passion. Mais tu regardes Ariah, puis que c’est ainsi qu’elle s’appelle ou il, tu ne sais décidément pas quel pronom utiliser. Tu t’excuses comme tu sais si bien le faire avec cet air gêner « Excusez-moi, une fois que je suis lancée, j’ai du mal à m’arrêter. »Et tu commences à t’intéresser ce qu’il fait ou elle… Faudrait que tu lui demandes si c’est-il ou elle.« Donc vous tenez un stand sûr … Les drag queen. Vous n’avez pas peur des regardes gens.. JE veux dire, la plupart ne sont pas ouvert à ce sujet. Pas que je ne le suis pas, non. Je trouve ça très bien que vous ce que vous faites. Et vous parler de vous comme si vous étiez une femme ou un homme ? » Et il te semble que tu es encore bien maladroit dans la manière dont tu t’exprimes et tout de suite, tu t’excuses auprès d’Ariah « Désolée. J’ai tendance à ne parler beaucoup et pas de la meilleure manière. Ca m’arrive souvent quand je suis nerveuse.»


⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Harry Walton
Humain
Harry Walton


https://houseofm.forumactif.org/t2230-harry-look-at-me-beautiful-look-at-you-not-so-much https://houseofm.forumactif.org/t2202-harry-we-re-born-naked-and-
More about you : Now sissy that walk | Jemma MtaBfFT
Codename : Queen Ariah the one of England. Mais vous pouvez l'appeler Ariah.
Pouvoirs : Charisma, Uniqueness, Nerve & Talent. Voilà ce qu'il répondrait.
Now sissy that walk | Jemma Tumblr_pf31lvsdws1xnlfieo4_250
Emergence :
Now sissy that walk | Jemma Fonddr115 / 55 / 5Now sissy that walk | Jemma Fonddr11
Maitrise :
Now sissy that walk | Jemma Fonddr110 / 50 / 5Now sissy that walk | Jemma Fonddr11
Messages : 242
DCs : April . Ann . Gemma . Noah . Samira . Abigail . Nebula . Jodie

Sam 25 Nov 2017 - 21:30


Now sissy that walk
Harry & Jemma


Harry n'eut aucun mal à comprendre que sa voisine de stand était passionnée par ce qu'elle faisait, ce qu'il apprécia. Trop de personne dans ce monde exerçait un métier qui ne leur plaisait pas. Poussés par l'argent ou par les apparences. Lui avait décidé d'envoyer chier tous ces codes et de faire ce qu'il aimait, quand bien même cela ne facilitait pas toujours sa vie. Il aurait pu devenir lui-même scientifique avec les études qu'il avait fait sur la biotechnologie à l'université. Mais il avait décidé d'être heureux plutôt de plaire à la société. Et pour un homme comme lui qui adorait choquer et provoquer, être drag queen était ce qu'il y avait de mieux : son job consistait en grande partie à envoyer en l'air tout ce que la société essayait d'imposer.

Ainsi, il écouta attentivement sa voisine lui expliquer combien elle était déçue de voir si peu de gens s’intéresser à la science. Il ne pouvait qu'être d'accord.

- Ne vous inquiétez pas, continuez. C'est très intéressant. la rassura-t-il quand elle s'excusa de trop parler avant de poursuivre : Malheureusement, beaucoup de monde voient la science comme quelque chose qui ne leur ai pas accessible ou comme quelque chose d'ennuyant. Et pourtant, ils sont bien heureux dés qu'une grande découverte scientifique est dévoilée. En tout cas, pour ce qui est de ma part, j'en ai peut-être pas l'air avec l'allure que j'ai mais je suis diplômé de biotechnologie donc la science m'intéresse.

Jemma Simmons s'intéressa alors un peu plus à lui et son stand. Harry n'eut aucun mal à comprendre qu'elle ignorait comment aborder le sujet de la meilleure manière. Il en avait l'habitude. Le monde des drag-queens était un monde que peu de personnes connaissaient et où il était facile de s'en faire des idées fausses par faute d'informations. Il ne s'en offusquait pas, loin de là. Lui-même avait eu certaines idées sur ce monde avant d'y entrer. Lorsqu'il était jeune, il avait eu du mal à comprendre la différence entre drag queens et transsexuels, comme beaucoup de monde. Il lui avait suffit de s'informer pour comprendre que c'était là deux choses bien différentes. Pourtant, il semblait que de nombreuses personnes refusait d'en entendre seulement parler par peur des jugements. Mais dés qu'Harry tombait sur une personne prête à l'écouter, il était heureux de les éclairer sur ce monde trop souvent jugé.

- Si je me souciais du regard des autres, croyez-moi, je ne ferais pas ce métier. Nous y sommes confronté tous les jours et parfois même au sein de notre propre famille mais c'est quelque chose que l'on aime faire. Et si la société n'est pas d'accord avec nous, elle peut aller se faire voir.

C'est alors qu'elle lui posa une question qui le fit sourire. Devait-elle s'adresser au féminin ou au masculin. Elle n'avait pas peur de poser une question que beaucoup ne prenait pas même la peine de poser. Pourtant, c'était une question légitime qui était parfois nécessaire de poser selon les individus qui se trouvaient en face de nous.

- En tant qu'Ariah, le plus convenable serait de m'appeler "elle" car je me présente sous un personnage féminin. Mais, honnêtement, vous pouvez m'appeler "il" car c'est ce que je suis réellement, un homme. D'ailleurs, je m'appelle véritablement Harry. A vous de choisir ce qui vous met le plus à l'aise. Ce n'est pas moi qui vais m'offusquer pour cela.

Contrairement à la pensée générale, la grande majorité des drag queens n'étaient pas transsexuelles. Aussi difficile que cela pouvait paraître pour certains, le jour, ils étaient des hommes comme des autres. Lorsqu'ils montaient sur scène, ils se présentaient sous un alter-ego féminin dans le but de divertir. Bien sûr, il arrivait parfois que des drag queens finissent par prendre conscience de leur transsexualité mais cela ne représentait qu'une fine minorité. En bref, il fallait comprendre que drag queen était un métier comme un autre qui ne représentait pas pour autant la sexualité ou le genre d'une personne. Et Harry était bien placé pour le savoir puisqu'il faisait partie de cette minorité de drag queens hétéro.

- Ne vous inquiétez pas, vous pouvez me poser autant de questions que vous le voulez. Je suis parfaitement conscient que c'est un monde pour beaucoup inconnu. Et pour cause, beaucoup à cette exposition ont été surpris de savoir que je suis hétéro ou encore qu'il existe aussi des femmes drag queens.


©TENNESSEE.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
Now sissy that walk | Jemma
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL. N°I :: RPs abandonnés-
Sauter vers: