RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy]
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Taïs Wheeler
Humain modifié
Taïs Wheeler


https://houseofm.forumactif.org/t3420-tais-wheeler https://houseofm.forumactif.org/t2850-tais-wheeler
More about you :  The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Aeqt

Pouvoirs : Communication avec les oiseaux. Depuis qu'elle s'est plus ou moins "vendue" à la science, Taï arrive à communiquer avec les oiseaux. Elle les comprends, peu parler avec eux et se lient facilement avec. Ce sont ses amis, ses confidents. Et ils sont également de formidables alliés ou messager. D'ailleurs, son plus grand ami est un faucon. Il lui arrive de ne pas le voir pendant plusieurs mois mais quand ce dernier est là, ils sont presque inséparable.
Emergence :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr113 / 53 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Maitrise :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr112 / 52 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Messages : 555
DCs : Keith - Malik - Artémia - Jay - Tao - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun

Ven 30 Mar - 19:09

Taïs

ft. Lucy

 The Coffee Friend
Voilà deux jours déjà que je suis rentré, que j'ai remis les pieds ici. Au fond, Genosha n'a pas tellement changé. D'un point de vue extérieure en tout cas. Il y fait bon vivre même si une tension palpable règne désormais sur chaque côté de l'île. Je n'ai pas encore eu le temps de voir par moi- même les changements qu'ont imposé ce fichu festival mais Alexia m'en a parlé, durant nos retrouvailles. Elle m'a dit pour les émergés. Elle m'a dit aussi qu'une partie de la population avait perdu foi en la royauté. Ce qui est assez compréhensible en soi.  

Moi-même, j'étais en colère contre eux. J'étais en colère contre ces gardes qui nous ont attaqué sans raison. Qui ont même blessé, voir tué des innocents dans le sens but premier est de capturer des mutants. En y pensant, on aurait dit qu'on était revenu au temps d'Hitler. Qu'on est revenu au temps d'Hitler. A vouloir exterminer à tout prix des personnes dont le seul crime est d'être différent.

Enfin. Nous devons aller de l'avant. C'est ce que j'ai compris et appris en retournant en Inde pour retrouver qui j'étais vraiment. Et puis, il fallait que je reprenne mes marques, rien que dans cette nouvelle maison qui est bien plus grande que l'ancienne.

A cette pensée, un sourire amusé étire mes lèvres. Alexia. Elle en a fait du chemin depuis mon départ. C'est fou de voir à quel point son métier lui tient à cœur. Elle fait une formidable femme d'affaire, à n'en point douter. Il suffit de constater tout ce qu'elle a pu ouvrir et créer jusque là pour le comprendre assez vite. Et très sincèrement, je ressens de la fierté envers elle. Je suis contente pour elle et je sais qu'elle est parfaitement capable de se battre, de se débrouiller seule même si je ne suis pas toujours là auprès d'elle.

Je ne me fais aucun soucis pour elle. Plus maintenant. Je suis contente de la retrouver, certes. Mais j'ai réalisé aussi que c'est devenu une battante. Et ça. Oui, j'en suis fière. Je suis fière de voir ce qu'elle devient et j'admire tout le travail qu'elle a pu accomplir malgré notre enfance, disons, assez difficile à gérer.

Toujours est-il que je suis seule, en ce début de journée. Après une bonne méditation matinale, j'ai du sortir pour poser à nouveau mon statut d'entrepreneur indépendant. En tant que professeur de yoga à domicile mais aussi en tant que professeur d'art martiaux dans l'étude du bâton. Je dois dire que j'ai hâte de recommencer mes activités. De retrouver peut-être d'anciens élèves et des nouveaux avec qui je pourrais travailler.

Il était tant de rentrer. Vraiment. Cette retraite m'a permis de me recentrer, m'a permis de réfléchir sur beaucoup de chose mais je sens toute cette énergie qui ne demande plus qu'à circuler. Alors quand je sors du bâtiment administrative, je ressens comme une forme de soulagement m'envahir. Sur le chemin, je m'arrête quelque instant pour prendre un café et me voilà à nouveau chez nous, dans ce silence paisible qui m'invite cette fois à m'entrainer.

Les minutes. Les heures passent. Habillé seulement d'un legging noire et d'une brassière de la même couleur, je laisse mon bâton glisser entre mes doigts. Je joue habilement à le faire voler. Tout en suivant le rythme de mes pieds et de mes mains, j'entends la voix d'Achala résonner dans ma tête et je ne peux m'empêcher de sourire aux souvenirs des bons moments passé avec elle. Mon cœur palpite contre ma poitrine. Au fil de l'entrainement, de la sueur glisse sur mon front, mon cou, mon dos mais je reste concentrer, toujours plus. Comme une danse, je roule le bâton entre mes doigts, je le laisse frôler l'air pour le propulser vers l'avant. Puis, je m'élance en sautillant avant de le passer par l'arrière et de revenir dans ma position initiale.

Soudain, alors que je m'apprête à faire une pause, j’entends le claquement d'une porte. Surprise, je hausse les sourcils et je coupe cette musique qui m'accompagnait durant mes pas. Laissant mes pieds nu fouler le parquet, je me dirige ensuite vers l'escalier, passant ma tête au dessus de la rambarde sans quitter le bâton que j'avais embarquer par habitude :
- Alexia? C'est toi?

Mais ce n'est pas Alexia. Non. Un sourire éclaire mon visage et je descends l'escalier sous la vue de  silhouette familière qui lève le menton.
- Lucy ! Comment vas-tu depuis le temps? Alors comme ça, il parait que tu es notre nouvelle coloc? Ravie de l'apprendre. Je suis contente de te revoir en tout cas. Ça fais plaisir.

selena gomezthe heart wants what it wants
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Lucy Haylock
Humain modifié
Lucy Haylock


https://houseofm.forumactif.org/t2840- https://houseofm.forumactif.org/t2825-claim-your-weapons-lucy
More about you :


 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Tumblr_nsnxktbKdm1s9f17oo2_r1_250

• a fusionné avec la déesse Morrigan • était une justicière avant Genosha • est à présent la vice-présidente de Wheeler Group. • vit en colocation avec Taïs et Alexia • très engagée, Lucy tend à s'élever contre les injustices quand elle le peut • commence à se souvenir de sa vie avant Genosha • ressent de plus en plus la présence de Morrigan dans son esprit.

Codename : Crow / Morrigan
Pouvoirs :
Grâce à sa fusion involontaire avec la déesse Morrigan, Lucy se retrouve dotée des capacités de cette dernière :

Vision partagée avec les corbeaux ► Elle peut voir ce qu'ils voient au moment où ils le voient.
Communication avec les corbeaux ► Elle comprend ce qu'ils disent et peut leur parler à son tour.
Maîtrise du combat ► Morrigan étant la déesse de la guerre, il est donc logique que cette dernière maîtrise tout ce qui concerne l'art de se battre.
Double personnalité ► En de rares occasions, Morrigan peut prendre le contrôle du corps de Lucy, modifiant ainsi son apparence.
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Tumblr_nxsmz293331s9f17oo5_250
Emergence :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr114 / 54 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Maitrise :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr115 / 55 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Messages : 437
DCs : Gabriel & Marc & Sean & Lorna & Ben & Jess J.

Ven 6 Avr - 22:52


the coffee friends
Oh it's opening time, down on Fascination Street. So let's cut the conversation and get out for a bit. Because I feel it all fading and paling

Elle vérifie une dernière fois qu’elle n’a rien oublié avant de quitter l’association. Elle a pris son après-midi pour participer à une journée de sensibilisation sur les droits des personnes LBGT. Au travers de témoignages et de débat, ce jour a été fort en émotion. Lucy s’investit beaucoup dans cette association, se considérant comme une alliée à la cause. Même si elle n’est clairement pas concernée parce qu’elle est hétérosexuelle, elle a le besoin de montrer son soutien. Elle n’a pas pris la parole, parce que ce n’est pas sa voix qui doit être entendue mais celle des autres. Elle s’est contentée de guider les visiteurs, de servir les rafraichissements et d’offrir des badges. Elle s’est installée dans un coin de la pièce pour écouter les différents intervenants et prendre des notes. Après ça, il y a eu un moment dégustation de gâteaux autour d’une tasse de thé ou de café. Il reste encore quelques bénévoles qui conseillent des curieux. Ce qu’elle trouve magnifique, ce n’est pas tant que la parole se libère mais que les consciences s’éveillent et que même les gens qui ne sont pas concernés, comme elle, prennent la peine de s’informer pour lutter et se positionner en tant qu’alliés. Elle regagne son véhicule après avoir salué tout le monde et décide de rentrer. Elle a encore des tas de choses à faire, parce qu’on a besoin d’elle pour organiser une marche de la fierté. Elle doit en parler à Alexia pour savoir si FullGeek peut parrainer cet évènement. Non seulement ça leur ferait un coup de pub d’enfer, mais en prime, ça montrerait un soutien énorme. Puis, ça changerait des manifestations anti-garde rouges ou anti-émergés. Là, ce serait une marche de la fierté. Un évènement qui est une célébration de la différence.

Elle regagne la maison qu’elle partage avec Alexia. On pourrait trouver ça étrange qu’elle vive avec sa patronne, mais avant d’être sa boss, Alexia est une grande amie. Elles se connaissent depuis l’université. Sans compter qu’à présent, elles sont trois, vu que Taïs revient d’un voyage et s’est installée dans la chambre vide à l’étage. Lucy a été trop occupée ces derniers jours pour faire autrement que de passer en coup de vent à la maison. Mais là, c’est bon. Elle va s’octroyer une pause de quelques heures avant de plancher sur cette histoire de marche de fierté. Elle s’arrête devant la boîte aux lettres pour relever le courrier. Il y en a une pour elle. Le cachet indique qu’elle vient de Londres. Probablement une carte d’anniversaire, vu que c’était le mois dernier. Elle ouvre la porte d’entrée en vissant ses lunettes de soleil sur sa tête, tout en observant l’écriture sur l’enveloppe. Oui, c’est bien, ça. Une carte de la part de sa tante qui ne sait pas se servir d’internet. Un petit sourire se dessine alors qu’elle passe le seuil. Elle se rend compte seulement maintenant que de la musique résonne dans l’air. Peut-être est-ce Taïs. Alexia est encore à la boutique à cette heure. Elle dépose ses clés de voiture, ses lunettes de soleil et le courrier sur le meuble dans l’entrée. Sa veste finit accrochée au porte-manteau. Des pas dans l’escalier lui font redresser la tête et elle découvre sa nouvelle colocataire. Enfin, c’est sans doute elle la nouvelle colocataire dans ce cas, vu qu’à la base, Taïs vivait avec Alexia…. C’est compliqué d’un coup. Un sourire se dessine sur ses lèvres. Elle attend que la blonde finisse de descendre les marches pour la saluer d’une étreinte amicale.

« Taïs ! En effet, je suis ta nouvelle colocataire. » Elle ponctue sa phrase d’un rire en soupirant devant la situation. « Moi, je vais bien. Je rentre d’une journée de sensibilisation à l’asso et là, faut que j’aille aider à préparer la prochaine marche de la fierté. J’ai pas une seconde à moi. » Elle roule des yeux en riant de nouveau. « Et toi ? Je suppose que tu as un tas de chose à me raconter sur tes escapades ! Je vais nous faire du thé et tu vas me faire un résumé détaillé, ça te va comme plan ? » En effet, Lucy aurait bien besoin d’un thé et l’idée de papoter un peu avec Taïs est plus qu’alléchante. Vu qu’elle a le temps, là, autant en profiter pour faire une petite mise à jour dans les règles de l’art.

___

▲ ▲
Hold on, I'll come back for you, I will wait for you. Tomorrow never comes, it can't be true. Life is not the same now, without you. Just a memory, everything's empty without you - The Birthday Massacre
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Taïs Wheeler
Humain modifié
Taïs Wheeler


https://houseofm.forumactif.org/t3420-tais-wheeler https://houseofm.forumactif.org/t2850-tais-wheeler
More about you :  The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Aeqt

Pouvoirs : Communication avec les oiseaux. Depuis qu'elle s'est plus ou moins "vendue" à la science, Taï arrive à communiquer avec les oiseaux. Elle les comprends, peu parler avec eux et se lient facilement avec. Ce sont ses amis, ses confidents. Et ils sont également de formidables alliés ou messager. D'ailleurs, son plus grand ami est un faucon. Il lui arrive de ne pas le voir pendant plusieurs mois mais quand ce dernier est là, ils sont presque inséparable.
Emergence :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr113 / 53 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Maitrise :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr112 / 52 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Messages : 555
DCs : Keith - Malik - Artémia - Jay - Tao - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun

Dim 8 Avr - 12:18

Taïs

ft. Lucy

 The Coffee Friend
Un sourire aux lèvres, je prends Lucy dans mes bras. Je me réjouis de sa présence et je m'enquis aussitôt de son état. Parce que mine de rien, on se connait depuis un bon bout de temps maintenant. Grâce à Alexia, on a déjà eu de nombreuses fois l'occasion de se parler et je dois dire que j'apprécie énormément l'amie de ma sœur. Elle a un caractère bien à elle. Elle a aussi de nombreuses idées et ça ne m'étonne même pas de savoir qu'elle travaille avec Alex. Pour la simple et bonne raison que j'ai toujours trouvé qu'elles formaient une bonne équipe toute les deux.

Alors, c'est tout naturellement que je me montre amical avec elle. Quand elle me confirme qu'elle est bien notre nouvelle colocataire, mon rire se joint volontiers au sien et je lui adresse un clin d'oeil complice, ponctué par un même sourire radieux.
- C'est une excellente nouvelle. Je ne vais pas m'en plaindre. J'aurai pu me retrouver face à bien pire.

Comme un vieux pervers, une chouette aigrie ou un adolescent blasé. Tout en tenant mon bâton entre les doigts, je me recule légèrement. Mon sourire ne me quitte pas les lèvres lorsqu'elle me répond qu'elle rentre d'une journée de sensibilisation et je laisse échapper un :
- Oh. C'est vrai que tu fais partie d'une association. J'en ai entendu beaucoup parler. Il faudra que tu m'en dises plus. Ça m'a l'air très intéressant.

Avant de hocher la tête volontiers quand elle me propose de faire un thé, histoire de papoter plus tranquillement.
- C'est parfait ! Je reviens, juste le temps d'enfiler une petite veste et je suis tout à toi.

Ni une, ni deux, je lui adresse un nouveau clin d'oeil et je m'empresse de remonter à l'étage. Je ne prend pas la peine de mettre un autre pantalon, ni même enfiler des chaussettes car j'ai bien trop l'habitude de marcher pied nu, de sentir le contact de la terre sous mes pieds pour m’ankylosè avec une matière qui ne me plait pas.

Une fois munie d'une petite veste en velours noir, je retourne en bas et je rejoins Lucy dans la cuisine qui avait déjà tout préparé. Deux tasses sont posé sur la table basse. La bouillotte frémit et laisse échapper une fine fumée qui se répand dans l'air, indiquant que l'eau est chaude. J'aime cette ambiance, cette atmosphère sereine et calmante qui titille mes sens. Après avoir posé mon bâton dans un coin de la pièce, je me dirige vers mon amie et je prend place sur l'une des chaises, posant mon regard bienveillant sur elle.
- Me voilà. Je t'avoue que le décalage horaire est un peu dur. J'ai encore du mal à reprendre mes marques mais je suis vraiment contente d'être rentrée. Vous commencez à me manquer. Alors? Qu'es-ce que tu veux savoir?

Je marque un léger temps de silence et je la remercie chaleureusement lorsqu'elle verse le thé dans les tasses vides. Puis, j'enroule mes doigts autour de la tasse. Je souffle légèrement sur le liquide rosé et je hume cette bonne odeur qui me chatouille les narines délicieusement en essayant de deviner le doux parfum de ce thé.
- C'était assez... intense je dois dire, poursuis-je en portant ma tasse à ma bouche. Mais j'ai trouvé ce que je cherchais là-bas. J'ai même appris de nombreuses techniques qui pourraient peut-être te plaire. Bon, j'admets que je ne suis pas beaucoup sortis en ville. Voir pas du tout alors je ne pourrai pas te raconter des périples croustillants. J'ai surtout énormément travailler mais c'était enrichissant. Je ne regrette pas d'être partis quelques mois. Le besoin se faisait ressentir de toute façon et j'avais besoin de ça pour avancer. Puis, j'ai rencontré une femme formidable là-bas. Tu savais que la condition féminine en Inde s’aggravait? J'ai beau connaitre ce pays depuis longtemps, je n'imaginais pas à quel point la situation était dramatique pour elles.

Surtout ces derniers temps. Car j'ai encore cette histoire en tête. Cette histoire que Achala m'avait raconté au détour d'une pause entre nos entrainements quotidiens. Une jeune adolescente était avait son copain dans le bus. Tout se passait normalement quand des hommes l'avaient agressé, sexuellement et psychiquement parlant sous le regard terrorisé de son petit-ami qui ne pouvait rien faire pour elle, battu à mort et maitrisé par ces mêmes salopards qui prenaient plaisir à la martyriser.

Ça m'a choqué et j'en suis encore toute retournée. C'est là où j'ai compris d'ailleurs le combat de ma professeur d'art martial. C'est là où j'ai compris sa lutte, son désir de se battre pour une cause qui est parfaitement juste. Mon esprit s'égare et mes pensées s'entremêlent. Poussant un soupir, je porte ma tasse à mes lèvres et laisse le goût du thé envahir mon palais avant de redresser la tête, laissant un nouveau sourire étirer ma bouche:
- Bon et toi alors? Raconte moi tout sur ton association. Je veux en connaitre chaque détail. Comment ça se passe? Es-ce que vous parvenez à vous faire entendre?

selena gomezthe heart wants what it wants
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Lucy Haylock
Humain modifié
Lucy Haylock


https://houseofm.forumactif.org/t2840- https://houseofm.forumactif.org/t2825-claim-your-weapons-lucy
More about you :


 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Tumblr_nsnxktbKdm1s9f17oo2_r1_250

• a fusionné avec la déesse Morrigan • était une justicière avant Genosha • est à présent la vice-présidente de Wheeler Group. • vit en colocation avec Taïs et Alexia • très engagée, Lucy tend à s'élever contre les injustices quand elle le peut • commence à se souvenir de sa vie avant Genosha • ressent de plus en plus la présence de Morrigan dans son esprit.

Codename : Crow / Morrigan
Pouvoirs :
Grâce à sa fusion involontaire avec la déesse Morrigan, Lucy se retrouve dotée des capacités de cette dernière :

Vision partagée avec les corbeaux ► Elle peut voir ce qu'ils voient au moment où ils le voient.
Communication avec les corbeaux ► Elle comprend ce qu'ils disent et peut leur parler à son tour.
Maîtrise du combat ► Morrigan étant la déesse de la guerre, il est donc logique que cette dernière maîtrise tout ce qui concerne l'art de se battre.
Double personnalité ► En de rares occasions, Morrigan peut prendre le contrôle du corps de Lucy, modifiant ainsi son apparence.
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Tumblr_nxsmz293331s9f17oo5_250
Emergence :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr114 / 54 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Maitrise :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr115 / 55 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Messages : 437
DCs : Gabriel & Marc & Sean & Lorna & Ben & Jess J.

Mar 10 Avr - 17:06


the coffee friends
Oh it's opening time, down on Fascination Street. So let's cut the conversation and get out for a bit. Because I feel it all fading and paling

C’est un peu étrange et déstabilisant de se retrouver face à Taïs une nouvelle fois. Et de partager un logement avec elle. Pour sa défense, ses galères avec son ancien propriétaire ont poussé Alexia à lui ouvrir sa porte. Quand quelques années plus tôt, Lucy avait signé pour obtenir les clés de son premier appartement, la jeune femme était loin de s’imaginer que ce propriétaire ferait son possible pour lui rendre la vie difficile tant qu’il n’aurait pas obtenu ce qu’il voulait de la part de sa locataire. Entre autre, son « droit de cuissage » comme il lui avait bien fait savoir. Si au départ, la jeune étudiante n’avait pas prêté attention à la présence gênante de cet individu, il a su se montrer plus entreprenant. Redoublant d’inventivité pour lui pourrir l’existence. Trafiquant la plomberie, s’introduisant chez elle sans vergogne – étrangement quand elle sortait de la douche ou quand elle ramenait des amis chez elle. La jeune femme avait alors gardé le silence pendant longtemps, estimant que le problème allait finir par s’arranger tout seul. Jusqu’au jour où il a expressément menacé de la foutre dehors si elle se refusait à lui, en se montrant plutôt violent avec elle. Les marques sur les poignets de Lucy avait fini par attirer l’attention d’Alexia qui a alors envoyé un de ses amis récupérer les affaires de son amie et lui ouvrant sa porte pour l’éloigner de ce harceleur. L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais son enfoiré de propriétaire refuse de laisser partir Lucy et lui envoie encore régulièrement des factures de loyer alors que Lucy a bien fait les papiers pour indiquer son départ. Mais pour l’instant, elle n’a pas envie de se confronter une nouvelle fois à lui. Cette affaire va probablement se terminer devant les tribunaux.

La maison des sœurs Wheeler offre à Lucy ce refuge dont elle a besoin, même si dans sa tête, ce n’est que temporaire. Toujours est-il que ça reste une agréable surprise de revoir Taïs. Le regard de Lucy s’arrête sur le bâton de combat que la blonde tient entre ses mains. Taïs a énormément de chose à lui raconter. Beaucoup. C’est pourquoi elle lui propose un thé. On parle toujours mieux avec un thé. Ses racines britanniques se manifestent toujours quand il est question de cette boisson chaude. C’est une religion chez elle. Un nouveau sourire se dessine sur le visage de la jeune femme quand son amie accepte. « Parfait, je t’attends. Et tu vas me raconter ton périple dans les détails ! » Lorsque l’aînée des Wheeler redescend, Lucy a déjà disposé les tasses et le thé infuse tranquillement dans la théière. Elle hoche la tête quand Taïs lui explique qu’elle est un peu déphasée avec le décalage horaire. Quoi de plus normal ? Traverser différents fuseaux peut être épuisant. Surtout après avoir passé un certain nombre d’heures dans un avion. « On est contente que tu sois là. » dit Lucy avec un petit sourire. « Lexia est intenable depuis qu’elle sait que tu es là. » Elle sert rempli doucement les tasses, conservant un doigt fin contre le couvercle de la théière. Elle prend ensuite place sur la chaise la plus proche pendant que son amie poursuit son récit. Elle observe le changement que ces quelques mois à l’étranger ont opéré chez Taïs, qu’elle a toujours connu comme étant une grande pacifique. Elle conçoit ce besoin de changer d’air qui l’a poussé à partir de Genosha. Lucy n’était pas au festival quand la Garde a raflé tout le monde. Les messages qu’elle a reçu en masse lui ont fait découvrir l’horreur qui se déroulait là-bas. La vidéo de ces gardes postée sur Twitter avait été diffusée à la télévision. De longues heures d’angoisses avaient suivi, quand Lucy cherchait à obtenir des nouvelles de tous ses proches restés sur place. Elle n’espère ne plus jamais avoir à revivre ça. Si pour elle, bien à l’abri dans son appartement, ces instants avaient été plus qu’éprouvant, elle n’ose pas imaginer ce que ça a bien pu faire à Alexia et Taïs qui étaient sur place.

Taïs parle alors de la condition des femmes en Inde qui s’aggrave, ce qui fait tiquer Lucy. Elle a déjà eu des échos mais elle ne peut que croire Taïs sur parole. Elle affiche une mine soucieuse en reposant sa tasse. « A ce point-là ? » Les attaques à l’acide, les viols, ce sont des choses dont on entend parler tous les jours. De quoi se questionner sur ses propres droits dans des pays où les femmes sont bien mieux loties. Mais le féminisme est une cause large. Et ce n’est pas parce que la gente féminine s’en sort mieux dans un pays qu’il faut laisser passer la moindre injustice. La preuve, avec son enfoiré de propriétaire qui estime avoir les droits sur elle parce qu’il lui a cédé un appartement. On n’ôtera jamais à Lucy l’idée qu’il ne se serait jamais permis d’agir de cette façon si elle avait été un homme. « Ce patriarcat me sidère. » lance Lucy en soupirant et en roulant des yeux. C’est bien épuisant d’être une femme de nos jours. Voire dangereux, en fonction de l’endroit où on a eu la chance (ou paaas) de naître.

La blonde oriente la conversation sur elle et Lucy se retrouve bête, à ne pas savoir quoi dire. Ah si, l’association. Elle hoche la tête en avalant une nouvelle gorgée de son thé. « Oh, tu sais… L’avantage avec les troubles de Genosha, c’est que les gens préfèrent les homosexuels aux émergés. » Une empreinte d’irone couvre sa voix. Il y a tellement à faire pour que les choses bougent sur cette île. « Cet après-midi, on a fait intervenir des concernés qui ont expliqués comment la société les traite, notamment au niveau de leur famille. J’ai toujours du mal à concevoir que des parents renient leurs enfants parce qu’ils ont une préférence naturelle pour un genre. C’est stupide. On se fait entendre, oui, mais ça ne bouge pas aussi vite que je ne le voudrais. C’est très frustrant de faire un pas en avant pour en faire trois en arrière dès que le débat est soulevé. » Elle soupire à nouveau. « Mais bon. On doit organiser une marche de la fierté bientôt. Et l’association voudrait en profiter pour faire passer un message de paix sur les émergés. La célébration de la différence à l’état pur. » Lucy a un petit sourire satisfait. « Mais je me sens toujours mal quand je dois me confronter à des jeunes gens qui sont expulsés de chez eux parce que leur parent les ont mis à la porte. Ou quand on est contacté pour une agression homophobe quelque part sur Genosha ou bien… bref, tu vois le topo. »
 

___

▲ ▲
Hold on, I'll come back for you, I will wait for you. Tomorrow never comes, it can't be true. Life is not the same now, without you. Just a memory, everything's empty without you - The Birthday Massacre
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Taïs Wheeler
Humain modifié
Taïs Wheeler


https://houseofm.forumactif.org/t3420-tais-wheeler https://houseofm.forumactif.org/t2850-tais-wheeler
More about you :  The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Aeqt

Pouvoirs : Communication avec les oiseaux. Depuis qu'elle s'est plus ou moins "vendue" à la science, Taï arrive à communiquer avec les oiseaux. Elle les comprends, peu parler avec eux et se lient facilement avec. Ce sont ses amis, ses confidents. Et ils sont également de formidables alliés ou messager. D'ailleurs, son plus grand ami est un faucon. Il lui arrive de ne pas le voir pendant plusieurs mois mais quand ce dernier est là, ils sont presque inséparable.
Emergence :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr113 / 53 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Maitrise :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr112 / 52 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Messages : 555
DCs : Keith - Malik - Artémia - Jay - Tao - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun

Ven 13 Avr - 9:52

Taïs

ft. Lucy

 The Coffee Friend
Le thé continue à titiller mes narines délicieusement. Je me laisse porter par son goût, sa saveur. Le liquide chaud coule doucement dans ma gorge et un soupir s'échappe de mes lèvres lorsque Lucy affiche une mine soucieuse quant à la condition de la femme en Inde. « A ce point-là ? ». Hélas, oui. A ce point-là. Ça en devient dramatique même.

Mes doigts jouant avec la tasse, je laisse de nouveau un soupir m'échapper. Je pense encore une fois à Achala. A son histoire. A sa, je cite, punition quand elle a voulu divorcer de son mari. L'attaque à l'acide est un acte abominable. Surtout quand cela vient de sa propre famille. De son propre frère, de sa propre sœur, de ses propres parents. Elle dévore un visage. Elle dévore une identité, une vie. Achala n'a pas baissé les bras pour autant, elle s'est battu. Elle a décidé, malgré tout, de couper contact avec ses proches pour ouvrir sa propre école, sa propre base de combat mais oui. Oui, malheureusement, elle n'est pas un cas isolé. Et comme elle me disait un jour, elle. Avait eu la chance de survivre. De ne pas avoir été tué ou laissé au détour d'une ruelle, uniquement parce qu'elle avait déshonoré le nom de son mari.

Tout en posant la tasse sur la table, un léger sourire attristé étire ma bouche. Mes iris se posent dans ceux de ma nouvelle colocataire et ma voix douce perce le silence, alors que je lui répond en soupirant.
- Oui, à ce point là. De nombreuses femmes là-bas ne peuvent plus sortir dans la rue. Il y a même une journaliste américaine qui a été abattu de cette façon. Elle marchait tranquillement et des hommes l'ont agressé, la laissant pour morte avant de décédé à l'hôpital.

A ce fait, je laisse un nouveau silence s'installer. Je rebois une nouvelle gorgée de mon thé et je cale une mèche de mes cheveux blonds sur le coin de l'oreille pour ne pas qu'elle me tombe sur les yeux. Puis, je continue, avec un sourire plus fier, plus rayonnant cette fois.
- Mais ça commence à bouger. Tu savais que des femmes soumises à l'attaque à l'acide ont organisé un défilé de mode? Pour dénoncer l'horreur de la situation et pour afficher fièrement leurs marques? J'ai eu de la chance de les voir une fois et je les ai vraiment trouvé magnifique.

Pour ne pas dire somptueuses, sublimes. Lorsque Lucy murmure que ce patriarcat la sidère, je ne peux qu'approuver. D'un air résolu, parfaitement d'accord avec elle, je hoche la tête et je rajoute, avec ce ton on ne peux plus engagé :
- De même. Il est temps que ça change. Il est temps qu'on soit tous égaux et qu'on arrête de se voiler la face. Quand je pense qu'on est censé avoir évolué.... On est bien loin du compte.

Puis, la conversation tourne doucement sur son association. Je lui demande de me raconter. Je lui demande comment ça se passe, s'ils arrivent à se faire écouter, entendre et j'écoute attentivement mon interlocutrice avec intérêt. Vraiment, j'approuve à 100% leur combat. Peut-être parce qu'avec Lexia, nous avons subi aussi de la part de nos parents, des insultes concernant notre sexualité. Nous avons connu l'humiliation, le discours fermé de deux chrétiens extrémiste qui voit l'homosexualité comme un péché du diable. En y pensant, je suis contente que ma sœur et moi-même avons eu cette revanche sur eux. Je me rappel même qu'un jour, j'avais embrassé une amie à pleine bouche devant ma mère qui sortait du super marché pour la faire rager et lui dire à quel point je m'en foutais de son avis haineux et fermé.

A la mention des émergés cependant, je pousse un soupir. Je secoue légèrement la tête de droite à gauche et je lève les yeux au ciel, en voyant, en remarquant que les injustices, toujours, règneront dans cette vie. Dans cette société où les préjugés sont plus fort que tout. Et difficile à déloger.
- Je vois ce que tu veux dire.

Le temps autour de nous passe vite. On se laisse porter par la conversation. On échange et cet échange me plait, me transporte. Posant mes coudes sur la table, je porte mon regard sur Lucy et je souris quant à l'idée d'organiser une marche de la fierté qui passera à la fois un message de paix sur les émergés.
- Oh, c'est une excellente idée ça ! Ça serait quand? Que je vienne vous soutenir. Oui... je comprends. Parfaitement même. Mais dis-toi que ce que vous faites est formidable. On a besoin d'avoir des personnes comme vous pour faire bouger les choses. Et ils ont besoin de vous aussi. Vous êtes leur béquilles, leurs soutiens. Ne laissez jamais tomber en tout cas. Continuez à vous battre et ça finira bien par porter ses fruits. J'en suis convaincue.

selena gomezthe heart wants what it wants
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Lucy Haylock
Humain modifié
Lucy Haylock


https://houseofm.forumactif.org/t2840- https://houseofm.forumactif.org/t2825-claim-your-weapons-lucy
More about you :


 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Tumblr_nsnxktbKdm1s9f17oo2_r1_250

• a fusionné avec la déesse Morrigan • était une justicière avant Genosha • est à présent la vice-présidente de Wheeler Group. • vit en colocation avec Taïs et Alexia • très engagée, Lucy tend à s'élever contre les injustices quand elle le peut • commence à se souvenir de sa vie avant Genosha • ressent de plus en plus la présence de Morrigan dans son esprit.

Codename : Crow / Morrigan
Pouvoirs :
Grâce à sa fusion involontaire avec la déesse Morrigan, Lucy se retrouve dotée des capacités de cette dernière :

Vision partagée avec les corbeaux ► Elle peut voir ce qu'ils voient au moment où ils le voient.
Communication avec les corbeaux ► Elle comprend ce qu'ils disent et peut leur parler à son tour.
Maîtrise du combat ► Morrigan étant la déesse de la guerre, il est donc logique que cette dernière maîtrise tout ce qui concerne l'art de se battre.
Double personnalité ► En de rares occasions, Morrigan peut prendre le contrôle du corps de Lucy, modifiant ainsi son apparence.
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Tumblr_nxsmz293331s9f17oo5_250
Emergence :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr114 / 54 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Maitrise :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr115 / 55 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Messages : 437
DCs : Gabriel & Marc & Sean & Lorna & Ben & Jess J.

Mer 2 Mai - 20:53


the coffee friends
Oh it's opening time, down on Fascination Street. So let's cut the conversation and get out for a bit. Because I feel it all fading and paling

Vu de cette façon, Lucy peut parfois faire penser à ce genre de personne qui a la révolte facile pour tout et n’importe quoi. Mais il n’en est rien. Si elle est une active militante dans la vraie vie et sur les réseaux sociaux, elle a appris à recentrer ses combats pour éviter de partir dans tous les sens. Ainsi, elle peut davantage argumenter quand il s’agit d’une des causes qui lui tient à cœur car en se centrant sur quelques unes seulement, elle a le temps qu’il lui faut pour se renseigner et faire ses recherches. Le féminisme et les droits des LBGT rentrent dans cette ligne de conduite. Pour cette dernière, ça remonte à loin. A Londres, la communauté homosexuelle ne se cache pas, car elle est un peu mieux acceptée dans cette ville cosmopolite où on trouve de tout. A Genosha, si on retrouve ce côté pêle-mêle de personnalité et l’acceptation de l’homosexualité, il y a toujours certaines inégalités, comme en Angleterre. Mais Lucy ne s’est jamais vraiment posée la question. Elle s’est heurté à cette réalité quand elle a du recueillir Lexia chez elle, quelques années plus tôt, après que le patriarche Wheeler se soit acharné sur son dos à coup de ceinture. Après une nuit passée à consoler Lexia et à soigner ces plaies sanguinolentes qui marquent encore aujourd’hui sa peau, Lucy s’est alors promis de tout faire pour éviter que des gens comme Lexia se retrouvent dans cette situation-là.

En portant sa tasse de thé à ses lèvres, Lucy ne peut qu’opiner du chef en écoutant Taïs. Ça lui fait chaud au cœur de savoir qu’elle est soutenue par ses proches. Surtout par Taïs et Alexia, qui sont ses deux plus proches amies. Si c’est Lexia qui a motivé son engagement au sein de la cause LBGT, Taïs lui donne une vision du monde bien plus sereine. Même si les choses prennent du temps à changer, elles sont en train de changer. Ça prend simplement du temps. Il faut lutter main dans la main. Eveiller les consciences. Instruire. Communiquer. Et ça, Lucy a fini par le comprendre au bout de quelques temps. Contrairement à Taïs en revanche, elle n’aurait pas eu le courage de rester dans un pays où les droits des femmes se font bafouer à chaque instant dans la plus grande impunité. Même si d’après ses dires, ça évolue aussi. « J’espère que ça va bien se passer… On est pas à l’abri que ça tourne mal. Si la garde rouge s’en mêle, laisse tomber. » Elle hausse les épaules en reposant sa tasse. Elle se tourne vers Taïs, les yeux étincelants et pétillants de curiosité. « Lexia m’a dit que tu as appris des trucs pas mal en Inde. Le combat au bâton, notamment. Tu pourrais me montrer ? » Elle baisse la tête en repoussant une mèche de cheveux. « Enfin… Si tu veux bien sûr. Je suis curieuse depuis qu’elle m’en a parlé ! »

 

___

▲ ▲
Hold on, I'll come back for you, I will wait for you. Tomorrow never comes, it can't be true. Life is not the same now, without you. Just a memory, everything's empty without you - The Birthday Massacre
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Taïs Wheeler
Humain modifié
Taïs Wheeler


https://houseofm.forumactif.org/t3420-tais-wheeler https://houseofm.forumactif.org/t2850-tais-wheeler
More about you :  The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Aeqt

Pouvoirs : Communication avec les oiseaux. Depuis qu'elle s'est plus ou moins "vendue" à la science, Taï arrive à communiquer avec les oiseaux. Elle les comprends, peu parler avec eux et se lient facilement avec. Ce sont ses amis, ses confidents. Et ils sont également de formidables alliés ou messager. D'ailleurs, son plus grand ami est un faucon. Il lui arrive de ne pas le voir pendant plusieurs mois mais quand ce dernier est là, ils sont presque inséparable.
Emergence :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr113 / 53 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Maitrise :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr112 / 52 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Messages : 555
DCs : Keith - Malik - Artémia - Jay - Tao - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun

Jeu 3 Mai - 12:06

Taïs

ft. Lucy

 The Coffee Friend
Les doigts enroulés autour de la tasse, je souris à Lucy. Je l'encourage vivement dans son combat et j'approuve entièrement l'association. Je la trouve honorable, nécessaire pendant cette période de grande tension et je suis profondément sincère quand je dis qu'on a besoin de personne comme eux pour faire bouger les choses. Car oui, trop d'injustice subsiste dans ce monde. On est censé avoir évolué et pourtant, en y regardant bien, on est toujours au même point : a jeter des pierres sur ceux qu'on estime différent.

Entre nous, les femmes, qui doivent encore se battre pour avoir le respect mérité. La haine que certains peuvent porter à ceux qui ont juste une sexualité ou une origine différente et ces émergés, traqués comme des animaux pour seul motif d'avoir des pouvoirs, on est bien loin d'être dans une société ouverte, respectueuse et tolérante.

A cette pensée, un léger soupir s'échappe de mes lèvres et ma main vient se poser sous mon menton tandis que je porte à nouveau mon regard sur notre nouvelle colocataire, lui souriant de plus belle à ses dires.
- Allez, courage. Pensée positive ! De toute façon, garde ou pas, vous êtes dans votre droit de vous exprimez. Puis...

Doucement, je marque un temps d'arrêt. Je porte mon thé à mes lèvres et je laisse lentement le liquide parfumé enivrer mon palais avant de reposer délicatement la tasse sur la table, poursuivant aussitôt :
- En vu de leur réputation actuelle, je ne suis pas certaine que ça jouerait en leur faveur.

Ce qui est la vérité. Alexia m'en a parlé. Elle m'a expliqué toute les tensions qui s'étaient créer entre les Gardes Rouges et les citoyens de Genosha. Elle m'a expliqué que c'était loin d'être réglé et que derrière ce calme paisible et tranquille de l'île, existait à présent un mécontentement général. Bien évidemment, je ne mets pas tout les gardes dans le même panier. Je sais que certains d'entre eux ont de bonne intentions envers la population mais mes pensées se tournent sur le festival et ces personnes malveillantes qui ont largement profité de leur statut pour semer le chaos et la terreur autour d'eux. Sans l'ombre d'une culpabilité.

Mon cœur se serre et les traits de mon visage se tendent à ce souvenir des plus déplaisant. Lucy change cependant de conversation et se tourne vers moi, me demandant de lui montrer le combat de bâton. A sa demande, mon sourire s'élargit et je mets volontiers mes mauvais souvenirs de côté pour terminer mon thé et me redresser, enthousiaste à l'idée de lui partager cette nouvelle passion.
- Les nouvelles vont vite à ce que je vois.

Tout en me levant de ma chaise, un rire léger s'échappe de ma gorge et je m'approche de mon amie, lui faisant un petit signe de tête.
- Bien sûr, ça serait avec plaisir. Suis-moi. Je peux même te donner un cours gratuit si tu veux. Comme ça, tu me diras ce que tu en pense.

Un clin d'oeil pour accentuer mes mots. Reprenant le bâton que j'avais en main quelques instants plus tôt, je l'entraine à l'étage. Je lui montre ma petite pièce personnelle qui, pour l'instant, est loin d'être terminé. Il y a mes quelques équipements. Du tapis de yoga aux bâtons que j'avais ramené de mon périple en Inde mais il manque encore cruellement de décoration et je me promets alors de m'en occuper dès que possible avant la venue de mes futurs élèves.
- Bon, je te l'accorde, il va falloir que je rende cette pièce plus présentable mais c'est ici que mes cours particuliers se tiendront.

Contente à l'idée de lui montrer un peu mon univers, je me tourne vers elle. Je laisse notre précédent débat de côté et je focalise toute mon attention sur l'instant présent, me dirigeant cette fois vers toute une rangée de bâton posés sur le mur avant d'en prendre un et de le lancer en direction de Lucy avec une agilité acquise au fil de mes entrainements.
- Réflexe !

Taquine, un nouveau rire s'échappe d'entre mes lèvres et, tout en faisant tourner mon arme entre mes doigts, je l'invite ensuite à se rendre au milieu de la pièce, me mettant en position en gardant mes yeux pétillants focalisés sur elle.
- Tout d'abord, chose très importante, le bâton se tient à deux mains, les pouces dirigés l'un vers l'autre avec un petit espace entre les deux. Il faut savoir que la main la plus proche du bout sera la main directrice. Celle qui permettra de diriger pendant que l'autre servira de soutien et accompagnera le mouvement.

Alors que je laisse à nouveau glisser un silence, je m'approche de Lucy. Je regarde ses gestes. Je me tiens prête à la corriger et je rajoute, toujours avec un même sourire au coin des lèvres.
- Des questions?

selena gomezthe heart wants what it wants
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Lucy Haylock
Humain modifié
Lucy Haylock


https://houseofm.forumactif.org/t2840- https://houseofm.forumactif.org/t2825-claim-your-weapons-lucy
More about you :


 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Tumblr_nsnxktbKdm1s9f17oo2_r1_250

• a fusionné avec la déesse Morrigan • était une justicière avant Genosha • est à présent la vice-présidente de Wheeler Group. • vit en colocation avec Taïs et Alexia • très engagée, Lucy tend à s'élever contre les injustices quand elle le peut • commence à se souvenir de sa vie avant Genosha • ressent de plus en plus la présence de Morrigan dans son esprit.

Codename : Crow / Morrigan
Pouvoirs :
Grâce à sa fusion involontaire avec la déesse Morrigan, Lucy se retrouve dotée des capacités de cette dernière :

Vision partagée avec les corbeaux ► Elle peut voir ce qu'ils voient au moment où ils le voient.
Communication avec les corbeaux ► Elle comprend ce qu'ils disent et peut leur parler à son tour.
Maîtrise du combat ► Morrigan étant la déesse de la guerre, il est donc logique que cette dernière maîtrise tout ce qui concerne l'art de se battre.
Double personnalité ► En de rares occasions, Morrigan peut prendre le contrôle du corps de Lucy, modifiant ainsi son apparence.
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Tumblr_nxsmz293331s9f17oo5_250
Emergence :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr114 / 54 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Maitrise :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr115 / 55 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Messages : 437
DCs : Gabriel & Marc & Sean & Lorna & Ben & Jess J.

Lun 7 Mai - 0:23


the coffee friends
Oh it's opening time, down on Fascination Street. So let's cut the conversation and get out for a bit. Because I feel it all fading and paling

Oui, ils sont dans leur droit de s’exprimer mais le climat actuel de Genosha n’est pas du plus propice. Lucy craint de voir la garde débarquer, surtout sur cette marche de la fierté compte clairement montrer son soutien aux émergés. Mais elle préfère ne pas y penser maintenant. Ils n’y sont pas encore. Il y a tellement de chose à organiser qu’elle ne sait même pas par où commencer. Elle verra lors des prochaines réunions avec l’association. Et après en avoir parlé avec Lexia, dont l’avis sur la question compte plus que tout pour Lucy. Et puisque Taïs est rentré, ce sera parfait d’avoir également son avis. Les bonnes ondes émanent de la sœur de Lexia et Lucy se sent presque contaminée par elles. Peu à peu, alors qu’elle se sent rassurée rien que par la présence de Taïs, elle en vient à aborder le sujet de ce qu’elle a appris en Inde. Elle est dévorée par la curiosité et brûle de voir Taïs à l’œuvre. Elle a du mal à la visualiser avec des armes car elle l’a toujours connu en grande pacifiste. Elle compte d’ailleurs lui demander pourquoi un tel choix.

Elle laisse sa tasse de côté et suit l’aînée des Wheeler, avec un grand sourire. Un cours gratuit ? Elle ne va pas refuser. Sa soif de savoir n’est jamais vraiment épanchée et elle ne crache pas sur un cours de ce style. Surtout si ça peut l’aider à se sentir en sécurité avec tous les troubles qui secouent l’île en cet instant. Elle suit donc Taïs dans une pièce à l’étage. Cette dernière est sobre, sans artifice et Taïs s’empresse de préciser qu’elle compte rendre cette pièce plus présentable pour les cours particuliers. Des cours particuliers ? Rien que ça ? Oh ! « C’est une bonne idée ! En effet, c’est sobre pour l’instant, mais tu trouveras, je pense. Et si tu as envie d’aller faire un tour chez les antiquaires du coin, on peut y aller ensemble ! J’adore ça ! » L’odeur des vieux objets, les histoires qu’ils peuvent raconter ou que Lucy imagine… Cela a un attrait tout particulier pour elle.

Elle se perd dans ses pensées et rattrape de justesse le bâton que Taïs lui lance. Des réflexes, c’est un peu ce qui lui manque, en effet. Elle le rattrape tant bien que mal, mais au moins, elle ne se le prend pas en plein visage. Elle se place tout en écoutant les recommandations de Taïs avec une oreille attentive. D’accord, elle enregistre les informations qui lui viennent, plaçant ses mains comme Taïs est en train de lui montrer. Elle attend l’approbation de son professeur du jour, comme l’élève modèle qu’elle s’est toujours évertué à être. Quand cette dernière lui demande si elle a des questions à poser, Lucy hoche la tête, dardant ses prunelles noisette sur la blonde. « Oui, une qui me trotte dans la tête depuis un moment… » Elle rit timidement, baissant brièvement la tête vers le bâton avant de remonter vers Taïs. « Pourquoi ce choix d’armes ? Le bâton, j’entends. Il y a tellement de style de combat différents… Du coup, je me demandais pourquoi ce style en particulier. » Elle se mord la lèvre avec timidité, ayant presque honte de demander.


 

___

▲ ▲
Hold on, I'll come back for you, I will wait for you. Tomorrow never comes, it can't be true. Life is not the same now, without you. Just a memory, everything's empty without you - The Birthday Massacre
©️crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Taïs Wheeler
Humain modifié
Taïs Wheeler


https://houseofm.forumactif.org/t3420-tais-wheeler https://houseofm.forumactif.org/t2850-tais-wheeler
More about you :  The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Aeqt

Pouvoirs : Communication avec les oiseaux. Depuis qu'elle s'est plus ou moins "vendue" à la science, Taï arrive à communiquer avec les oiseaux. Elle les comprends, peu parler avec eux et se lient facilement avec. Ce sont ses amis, ses confidents. Et ils sont également de formidables alliés ou messager. D'ailleurs, son plus grand ami est un faucon. Il lui arrive de ne pas le voir pendant plusieurs mois mais quand ce dernier est là, ils sont presque inséparable.
Emergence :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr113 / 53 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Maitrise :
 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr112 / 52 / 5 The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy] Fonddr11
Messages : 555
DCs : Keith - Malik - Artémia - Jay - Tao - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun

Mar 26 Juin - 10:47

Taïs

ft. Lucy

The Coffee Friend
Quand Lucy me propose d'aller faire un tour chez les antiquaires du coin pour égayer un peu la pièce, je souris. Mes yeux brillent légèrement et je laisse échapper un :
- Avec grand plaisir ! Tu me diras quel jour t'arrange le plus et on s'organise ça.

Avant de lui lancer l'un de mes bâtons de combat posées contre le mur. Je teste ses réflexes. Tandis que mon amie le rattrape de justesse, un même sourire étire mes lèvres et je me mets alors en position, l'invitant à faire de même tout en lui murmurant les premières indications. En premier lieu, je lui apprends comment bien tenir l'arme. Comment bien se positionner et mes yeux ne la quittent sous aucun prétexte, concentrée comme jamais sur ma première élève.

En vérité, je suis contente. Vraiment ravie d'embarquer Lucy dans cet aventure. Je suis heureuse de lui montrer un peu mon univers et j'espère sincèrement qu'elle aimera ce petit cours improvisé car j'admets volontiers me sentir légèrement nerveuse. De peur peut-être, de ne pas être à la hauteur et de ne pas savoir autant maitriser le sujet que ma maitresse d'arme même si cette dernière, avant de partir, m'a affirmé que j'étais prête désormais. Que je pouvais apprendre aux autres ce qu'elle m'a enseignée. Alors je prends confiance. Je garde la tête haute. Je me remémore ses sages conseils et je tourne autour de ma nouvelle colocataire, je regarde, j'observe son positionnement. Je hoche la tête puis je me mets face à elle, bâton en main, jambes légèrement fléchies, les sens aux aguets.

Avant de commencer, je lui demande cependant si elle a des questions. Mon amie avoue que oui et je l'écoute donc avec attention, laissant mon sourire s'élargir de plus belle quand elle me demande pourquoi ce choix, concernant cette arme de combat. C'est vrai. J'aurai pu choisir autre chose. J'aurai pu opter pour des poignards, une épée, mes poings aussi mais les bâtons... Je ne sais pas comment l'expliquer. C'est comme si cet art me convenait, allait parfaitement en accord avec mes idées et ma personnalité. J'ai tout de suite été conquise par sa matière, sa légèreté. Tout en me perdant alors dans mes pensées, je me redresse lentement, doucement, faisant glisser mon bâton entre les doigts.
- Et bien...

Pensive, je marque un temps d'arrêt. Je trouve même la question de Lucy assez pertinente et intéressante pour le coup. Sans quitter mon sourire, je prends une douce inspiration. Je repose mes yeux sur mon amie et je poursuis, d'une voix douce et passionnée à la fois :
- Je trouve que cet art me convient. Ni trop violent, ni trop pacifique. On peut se défendre, blesser la personne en face ou même le désarçonner mais on peut rarement tuer avec et ça. A mon sens, je trouve que c'est important. Ça m'apporte un certain équilibre. C'est beau et utile à la fois. Et puis... je ne sais pas vraiment comment l'expliquer. La première fois que j'ai assisté à la démonstration de mon maitre, en Inde. J'ai tout de suite su que c'était ce qu'il me fallait. J'ai tout de suite été conquise par cet art, cette manière de bouger, d'affronter son adversaire de cette façon fluide et puissante à la fois comme une évidence qui m'a sauté aux yeux. Tu vois ce que je veux dire?

Oui. Pour moi, ça été une évidence. Après ce qui s'était passé au festival, j'avais besoin de trouver quelque chose qui maitrise ma colère, mes émotions sans pour autant pâlir sur mes idéaux et mon désir de ne faire recours à aucune violence. Pas frontale en tout cas. Pas d'une manière gratuite et irréfléchie. Alors oui, pour moi c'était juste parfait d'allier le combat de bâton à celui plus spirituel du yoga. Comme un complément à part entière.
- Bon !

Quittant le court de mes pensées, je prends une nouvelle inspiration. Je reporte toute mon attention sur ma nouvelle colocataire et je rajoute, une légère lueur de défi dans les yeux.
- Tu es prête? On commence? A moins que tu as peut-être d'autre question à me poser.

selena gomezthe heart wants what it wants
(c) ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
The Coffee Friend [Pv Taïs et Lucy]
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL. N°I :: RPs terminés-
Sauter vers: