RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

We've got nowhere to run | Paige
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Invité
Invité
avatar



Jeu 31 Mai - 21:42


We've got nowhere to run


You’re hiding in plain sight, a whisper in the midnight. I always hear you talking, never hear you raise your voice. I never see you moving, never see you make a choice. Do you stand for something or do you fall for nothing ? How can you fall when you don’t stand for something ?

Les nuages obscurcissaient le paysage, une aura légèrement austère se dégageant des lieux. Un voile opaque et grisé déteignant sur les photographies, marquant les captures instantanées d'une couleur fade, ternie. N'en faisant pourtant que ressortir la beauté et l'authenticité. Un sourire étira ses lèvres tandis qu'il enclencha la prise de vue une ultime fois. Capturant un paysage des plus nets, avec un ciel ombragé, des nuages sombres tachetant avec magnificence le firmament. Wesley ferma les paupières en abaissant son appareil photo, s'imprégnant de l'instant présent. Savourant la légère brise caressant ses joues, alors que les herbes hautes caressaient ses chevilles. Il inspira un bon coup, recueillant cet air frais en ses poumons, le sentant glisser sur sa langue, caresser sa gorge. Soupirant délicatement, le châtain rouvrit les paupières et ses iris accrochèrent la silhouette de son chien à quelques pas. Nox jappait non loin, courant au travers des pâturages, profitant de ne plus être attaché pour se dégourdir les pattes. Le jeune homme riait doucement en le voyant ainsi, tout guilleret, à sauter dans les hautes herbes. A s'extasier en profitant de sa liberté, à s'épancher dans son bonheur. Il était mignon à courir partout, et le tableau arracha un soupir d'aise des lèvres du châtain. Wesley se complaisait dans l'instant présent, savourant la légère odeur qui flottait dans l'air, en contemplant le paysage. Ses iris accrochant l'horizon, la forêt qui bordait la genre de plaine, et les champs dans lesquels il se trouvait. Il avait le don de trouver les meilleurs endroits, et s'était décidé à intégrer quelques photographies pour sa vidéo. Sa fameuse vidéo, qui appelait à son sosie de le retrouver. Il avait terminé de filmer les beaux coins et recoins de l'Île avec Paige, fin de la semaine précédente. Et à présent, il était de lui-même en train de dégoter des clichés parfaits et attrayants à rajouter au montage. Le châtain était plutôt satisfait de la tournure que prenaient les événements. Du fait que sa belle amie ait décidé de l'aider dans sa démarche, et aussi, que ses proches soient derrière lui, à l'encourager. Il se sentait pousser des ailes, la fierté et la joie l'empoignant avec délicatesse. Il sourit, repensant à ces instants de bonheur, partagés avec sa famille, ses amis. Wesley était vraiment heureux, d'avoir autant de retours positifs sur son projet. Même s'il s'agissait surtout d'une idée survenue un peu sur un coup de tête, suite à un événement hasardeux. Il n'en était pas moins fier, ni plus stressé. Mais la perspective de retrouver cet étranger l'appelait, d'une manière plutôt intrigante. Comme si l'autre n'était qu'une silhouette familière. Comme s'il partageait quelque chose de plus qu'un visage aux traits similaires. Qu'il puisse être de sa vraie famille, et partager le même sang qui coulait en ses veines. Et cette pensée le troublait autant qu'elle le transcendait.

De retour chez lui, dans son appartement cosy, le jeune homme fila ranger son appareil photo dans son bureau. Sortant la carte SD pour transférer les photographies sur son ordinateur, il laissa la magie opérer, et s'extirpa de la pièce. Retirant ses chaussures, se trimbalant en chaussettes jusque dans la cuisine, où il entreprit de se servir un verre d'eau. Wesley siffla le contenue de son gobelet en deux secondes et le déposa au fond de l'évier, avant de filer sous la douche. Savourant le jet d'eau qui déferlait contre sa peau. Le châtain se décrassa en vitesse et sorti aussi rapidement qu'il était rentré. S'essuyant en frottant énergiquement la serviette contre son corps. Il l'accrocha à sa taille et se rendit devant le miroir, appliquant ses produits habituels pour apaiser les tiraillements de sa peau. Il attendit que la buée s'estompe de la surface, avant de passer une main dans ses cheveux, tentant de discipliner les boucles dorées. Sans grand succès. Il abandonna bien assez vite et soupira en filant dans sa chambre. Dégotant un jean sombre et une chemise blanche dont il remonta les manches. S'habillant prestement, le jeune homme sifflota un air et retourna dans son bureau. Le transfert étant terminé, Wesley retira le câble et rangeant son appareil à sa place habituelle. S'installant sur sa chaise, le châtain commença à trier ses jets, ne gardant que les plus belles photos. Souriant devant certaines. Je devrai les retoucher en revenant. Jetant un coup d’œil à l'heure, le jeune homme se redressa sur sa chaise, le dos bien droit. Il termina rapidement son tri et éteignit son ordinateur après avoir sauvegardé le dossier contenant les belles photos sur un disque dur externe. Se relevant promptement, Wesley sorti en trombe de la pièce et faillit se prendre les pieds sur Nox, qui débarqua dans le couloir au même moment. Il pesta gentiment et ricana devant l'empressement de son chien. Comme ton maître toi hein. Souriant doucement, le jeune homme vérifia que l'animal avait de quoi se sustenter, en eau et en nourriture, dans la cuisine. Hochant la tête en constatant que c'était le cas, il partit dans l'entrée et enfila à nouveau ses chaussures, optant cette fois-ci pour des converses noires. Wesley attrapa ses papiers, un peu de thunes et son téléphone qu'il glissa dans les poches de sa veste. L'enfilant prestement, saluant son chien d'une ultime grattouille et d'un baiser volant, avant de quitter son appartement.

Refermant derrière lui rapidement, il s'élança dans une impulsion dans les escaliers. Quittant l'immeuble et courant pour prendre le bus à temps. Il patienta durant le trajet et descendit à l'arrêt indiqué sur son GPS. L'adresse du restaurant végétarien que lui avait filé Paige il y avait quelques jours, inscrite sur son écran brillant, d'une lueur éclatante. Wesley fit le reste du chemin à pied, rajustant sa veste sans prétention, et ne se préoccupant plus du reste. Ne pensant plus qu'au repas qu'il allait échanger avec Paige, et à ce moment qu'ils allaient partager ensemble. Afin de conclure leur petit projet. De mettre à plat les dernières rectifications et modifications au sujet de cette vidéo qui sortirait d'ici peu. Un sourire étira ses lèvres lorsqu'il s'approcha du restaurant, une fragrance épicée titillant ses narines, embaumant contre son palais. Le châtain s'arrêta juste devant, attendant que son amie ne le rejoigne. Elle n'arriva que quelques minutes plus tard, et Wesley lui offrit un grand sourire. Hey ! La contemplant s'avancer vers lui, les iris pétillants avec douceur. Salut toi. L'attrapant par la taille, le châtain l'attira contre lui, et déposa un léger baiser sur ses lèvres fines. Appréciant sa présence et le contact avec sa peau, souriant au travers de l'échange. Le châtain se décala après quelques secondes, et l'enserra entre ses bras, la câlinant un instant. Plongeant son nez dans ses cheveux, se délectant de la fragrance en humant délicatement son parfum. Elle était toujours aussi belle, toujours aussi souriante, et aussi resplendissante. Son rire et sa voix, réchauffant le jeune homme, tel un baume au cœur. Reculant enfin, Wesley la relâcha et ses iris accrochèrent les contours de son visage. Il souriait encore. Heureux comme jamais. Tu vas bien ? Il attendit sa réponse, lui répondit également à son tour. Enchaînant quelques petites formalités, s'y intéressant vraiment. Le châtain finit par souffler doucement, regardant l'enseigne derrière lui. Retournant vers la belle, se décalant juste assez pour être de profil face à la devanture, la désignant d'un mouvement du menton. Élevant la main pour lui faire l'honneur de la laisser passer avant lui. Sa voix résonnant avec entrain, parsemée d'humour, teintée d'amusement. Madame. Après vous.

Ⓒayaraven
Revenir en haut Aller en bas
We've got nowhere to run | Paige
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL. N°I :: RPs abandonnés-
Sauter vers: