RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

The fightclub is return ❥ Keith
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Invité
Invité
avatar



Jeu 1 Nov - 12:12

— Are you OK ? —

Ce soir Selena ne travaillait pas, et c'était suffisamment rare les samedis pour que la jeune femme décide de sortir avec ses amis. Pour une fois qu'elle avait l'occasion de faire la fête, elle n'allait pas s'en priver, d'autant que ça faisait moment qu'elle ne l'avait pas fait. Et puis il en avait bien besoin, après ce qui s'était passé à la patinoire. Elle avait besoin d'oublier, de faire comme si ça n'avait jamais existé, de se changer les idées loin de tout ça. Aussi, quant on lui avait parlé d'une fête à l'anse du charognard, elle avait de suite répondu présente. Retrouver quelques potes lui feraient le plus grand bien, d'autant qu'elle pourrait compter sur eux pour la ramener si jamais elle abusait un peu trop sur l'alcool. Chose que, ce soir, elle allait sûrement faire. Se mettant sur son 31 pour l'occasion, se pouponnant comme il se doit (chose qu'elle n'avait pas fait non plus depuis un moment), Selena finit par être prête pour se rendre à sa soirée. En dernier, elle attrapa sa paire de talons hauts qu'elle fourra dans son sac avant de mettre des baskets, plus pratique pour conduire, et un blouson pour lutter contre le froid. Puis, une fois au volant de sa voiture, la brunette prit la direction de Krölik. Un bon quart d'heure plus tard, elle cherchait une place pas trop loin du lieu de rendez-vous. Enfin arrivée et garée, Selena sortit de sa voiture. Mais tandis qu'elle prenait le temps de changer de chaussures, elle entendit comme un tumulte au loin. Étrange, ça ne ressemblait pas à une fête et il n'y avait pas de musique... Est-ce qu'elle s'était trompée d'endroit ? Perdue, Selena se rendit en direction du bruit qui, plus elle en approchait, plus il ressemblait à celui d'un combat. Quelle ne fut pas sa surprise en s'apercevant qu'elle venait de tomber sur un rassemblement de types étranges et peu recommandables qui combattaient contre des paris totalement illégaux. Sauf que faisant tâche dans le décor, elle fut bientôt repérée par ceux qui surveillaient les alentours, sans doute au cas où il y aurait une descente de la police. Oh non ! Ça n'allait pas recommencer ! C'était quoi cette poisse qui la collait en ce moment ? Soupirant intérieurement et se demandant comment elle allait s'extirper de là, c'est alors qu'elle aperçut une tête parmi tous ces inconnus, un visage qu'elle n'aurait jamais pensé voir ici ! « Keith ? » fit-elle tout en s'approchant du jeune homme qui avait le visage et les poings ensanglantés de celui qui avait combattu. Mais pourquoi... ? Et comment ? Ça ne lui ressemblait pas de faire ça ! Le voir ici n'avait aucun sens, mais au moins, le fait de connaître un participant retint les autres hommes de l'approcher de trop près. « Mais tu es blessé ! Laisse-moi regarder ! Et partons d'ici ! » enchaina-t-elle, affolée et sans trop savoir comment elle était sensée réagir devant l'horrible spectacle qui se tenait devant elle.

(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas
Keith Ferell
Humain
Keith Ferell


https://houseofm.forumactif.org/t3425-keith-ferell https://houseofm.forumactif.org/t1395-keith-ferell
More about you : The fightclub is return ❥ Keith E88r

Codename : Flash
Pouvoirs : Keith possède un arc magique. Il apparait quand il en a besoin (et peut même parfois disparaitre à sa guise)
Emergence :
The fightclub is return ❥ Keith Fonddr115 / 55 / 5The fightclub is return ❥ Keith Fonddr11
Maitrise :
The fightclub is return ❥ Keith Fonddr110 / 50 / 5The fightclub is return ❥ Keith Fonddr11
Messages : 1294
DCs : Artémia - Malik - Kwan - Tao - Jay - Taïs - Junno - Alaric - Simon - Kelsey - Russel - Lauren - Yong-Sun

Mer 21 Nov - 10:17


The fightclub is return

FT. Selena
Plus le temps passait, plus Keith était habité par une vive colère. Sournoise, elle coulait dans ses veines tel un poison. Elle crispait son corps tout entier. Pire, elle le rendait nerveux. Plus que d'habitude. Lui qui était déjà soumis en permanence par une nervosité insatiable, retrouver ses souvenirs était la pire chose qui pouvait lui arriver. Il ne se sentait plus légitime de continuer son métier. Même après la discussion inespérée qu'il avait eut avec Gabriel. Gabriel... Bordel. Tout ça était insensé, surréaliste. Eux qui avaient vécu dans la rue, dans la drogue, dans le mauvais côté du mur, se retrouvaient sans savoir comment dans un cabinet d'avocat à défendre la mère et l'orphelin. C'était.. Ouai. C'était impossible. Il ne voulait pas y croire. Il ne voulait pas l'accepter. Certes, il avait fini par obtempérer quand il avait voulu quitter définitivement le cabinet mais sa rage ne s'estompait pas. Elle en devenait plus dangereuse, plus insatiable. Plus instable. L'envie de frapper pour s'en libérer le prenait à nouveau et c’est pour cette raison qu'il se retrouvait là, parmi d'autres lutteurs dans des combats sanglants illégaux à l'abri de tout regard. Comme autrefois. Comme lorsqu'il se complaisait à taper son adversaire, jusqu'à ce que ce dernier tombe à terre, inconscient et vaincu.

Oui. Flash était bel et bien de retour. A l'exception prêt qu'il ne mouillait plus dans la drogue. Ce temps était révolu. Il en avait trop payé le prix. Il savait à présent d'où provenait ses cicatrices indélébiles et son cœur se serrait d'autant plus, soumis à un passé qu'il aurait tant préféré oublier. Comme avant. Comme lorsqu'il était encore inconscient de tout ce merdier. Frapper. Oui. Frapper pour ne plus laisser sa mémoire l'entraver. Frapper jusqu'à ce qu'un cri déchire sa gorge, haineux et avide. Frapper pour oublier toutes ces images qui le bousculaient sans cesse. Frapper pour oublier le visage du nazi et son rire machiavélique. Pour oublier ces années passées en prison. Pour oublier le sang de son propre bourreau sur ses poings serrés. Pour tout oublier en somme.

Muscles tendus, torse à découvert, dévoilant la totalité de ses tatouages du ventre jusqu'au cou, le jeune Hydra ancra ses iris dans ceux flamboyants de son adversaire. Plus rien ne comptait, excepté le fait de gagner. Un roulement d'épaule. Un craquement de sa nuque et la bataille put commencer. Enfin. L'adrénaline lui prit aux tripes, littéralement. Il en goûta chaque aspect, retrouvant cette force, cette rage, cette vitalité qu'il avait tant muselée auparavant. Sa colère fut ainsi libérée. Sa hargne fut augmentée. Un hurlement rauque s'échappa d'entre ses lèvres pincées et il donna un premier coup, en reçu un deuxième. Les minutes passaient, lentes et rapides à la fois. Les spectateurs criaient, encourageaient les combattants aux regards assoiffés. Certains misaient même sur lui. Le nouveau. Celui qui avait débarqué un jour et qui avait mis à terre un ancien à la carrure lourde, vainqueur depuis des semaines.

Retrouver cette euphorie, cette agitation bestiale lui faisait le plus grand bien. C'était bizarre à expliquer. Il en appréciait chaque seconde, laissait même un rictus étirer ses traits. Au fur et à mesure du combat, les battements de son coeur se faisaient de plus en plus irréguliers. Il l'entendait frapper avec force contre sa poitrine. Il s'en délectait. Un cri plus rauque vibra à l'intérieur de lui et son poing déjà bien ensanglanté, égratigné et croûté vint s'abattre avec force sur la figure boursouflée de sa victime. Heure passant. Victoire acquise, non sans conséquence. La respiration hachurée, Keith tituba, se rattrapa tant bien que mal à ce poteau dressé tout à côté du ring improvisé. Sonné, frappé à plusieurs reprises, dévoilant des bleus sur ses côtés cassés, le concurrent vacilla, entrouvrit la bouche mais alors qu'il s'apprêtait à avancer, une ultime fois, le jeune avocat usa de ses dernières forces pour lui infliger le coup final. Son front percuta le nez de sa victime, avec une violence inouïe. Un craquement sinistre s'ensuivit. Poussant un gémissement plaintif, l'adversaire porta une main à son visage et se recroquevilla, laissant son propre sang glisser sournoisement entre ses doigts. Seconde d’inattention et c'était la fin. Le jeune brun l'acheva d'un coup. Un coup de coude soigneusement préparé. Le concurrent tomba alors en arrière et son dos percuta violemment le sol dans une retombée presque parfaite.
- Flash vainqueur de ce combat ! cria l'arbitre après s'être assuré que l'autre était KO, incapable de se relever.

La sensation était vibrante. Extatique. D'un revers de bras, Keith essuya le sang mêlé de sueur chaude qui coulait sur son visage et se retourna, digne, bombant le torse devant des spectateurs excités, portés par l'animalité de ces combats de rues clandestins. Il ne pensait à rien, sinon à la finalité de cette lutte acharnée. Par ailleurs, que c'était bon de ne plus rien penser. De ne plus subir, ne serais-ce qu'une demi-seconde, ces souvenirs et ces cauchemars incessants. Son cœur gonfla de vanité et ce fut seulement quand il entendit son nom, son véritable nom résonner dans ce tumulte environnant qu'il sursauta, reconnaissant le ton familier de l'une de ses amies.
- Selena? Mais...

Ses mots se bloquèrent à même la gorge. Tandis que ses yeux se posaient sur la silhouette de la jeune femme, son corps se crispa, se raidit. Il ne s'attendait tellement pas à la voir ici. Ses poings se serrèrent et un grognement s'échappa d'entre ses lèvres pincées, tant la surprise, l'incompréhension et le retour brutal à la réalité fut immédiate, difficile. Bientôt, la satisfaction d'un combat réussi fit place au malaise. A cette impression vile et sournoise d'être pris sur le fait. Son regard balaya les spectateurs et il se rapprocha de Selena, se permettant de lui toucher l'épaule pour l’entraîner discrètement a l'écart de tout ça.
- Ce n'est rien, murmura-t-il à voix basse tandis qu'elle s'affolait déjà de ses blessures, lui sommant de partir. Mais qu'es-ce que tu fais ici bon sang? Ce n'est pas un endroit pour toi. Es-ce que tu es seule?
Ⓒayaraven
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar



Jeu 6 Déc - 11:24

— Are you OK ? —

La serveuse n'en croyait pas ses yeux. Car même si elle savait que ce genre de combats illégaux existaient, son esprit avait toujours refusé d'admettre que c'était réel tant qu'elle n'en aurait pas été témoin oculaire. Et voilà que, non seulement elle tombait sur un de ces endroits dangereux totalement par hasard, mais en plus un de ses amis participait à ces combats alors que c'était, pour autant qu'elle le sache, une personne respectable qui se tenait loin de tout ce qui avait trait à l'illégalité. Et pour cause ! Keith était avocat chez Nelson & Murdock, une enseigne réputée pour défendre les petites gens. Bien sûr, ce travail n'étant pas de tout repos, Selena pouvait comprendre que le jeune homme avait besoin d'un exécutoire, mais de là à avoir comme passe-temps de la boxe illégale, c'était peut-être excessif. La brunette n'avait rien contre le sport, pas même ceux de combat. Pour preuve, elle réfléchissait à la possibilité d'apprendre l'autodéfense, si seulement elle n'était pas déjà si occupée entre son travail et ses diverses actions de bénévolat. Néanmoins, Selena avait bien du mal à comprendre en quoi la violence inhérente à la boxe pouvait être si attirante. Avoir la gueule cassée, des bleus, les yeux pochés ou des côtes cassées, ce n'était définitivement pas sa définition de l'amusement ni du dépassement de soi. Sauf que ça à la limite, chacun était libre de choisir ce qu'il aimait du moment qu'il ne l'imposait pas aux autres et qu'il acceptait les règles du jeu, tout comme la personne en face. Non, ce qui la choquait ici, c'était de voir son ami participé de son plein gré à ce massacre. Ignorant s'il avait déjà combattu mais pouvant le supposer vu son état, Selena s'était précipitée vers lui. Des deux, il aurait été difficile de dire qui était le plus étonné de voir l'autre. « Selena ? Mais... » Trop inquiète de le voir dans cet état, du sang perlant d'une blessure à la tête, sans compter celui qu'il avait sur les mains mais qu'elle devina ne pas être le sien, la serveuse ne fit pas attention à son attitude offensive lorsqu'il la vit. Comme pris en faute, ça pouvait se comprendre qu'il réagisse de la sorte. Sauf que comme à son habitude, Selena ne s'attardait pas sur le pourquoi du comment et cherchait simplement à prendre soin de ses amis. « Ce n'est rien. Mais qu'est-ce que tu fais ici bon sang ? Ce n'est pas un endroit pour toi. Est-ce que tu es seule ? » Mmm, une question fort intéressante qu'elle pourrait lui retourner, mais la brunette sentait que ce n'était pas le moment d'essayer de comprendre ce qu'il faisait là. De toute façon, sa priorité du moment était de l'emmener loin de cet endroit dangereux. Du haut de ses un mètre soixante-six, la serveuse pouvait faire preuve d'une vélocité et d'une force extraordinaires dès lors qu'il s'agissait de protéger les siens. Et actuellement, elle ne voyait que le sang qui coulait le long de son visage. Keith possédait une coupure au front dont il ne semblait même pas se rendre compte, mais vu la violence des combats, il était probable que ce ne soit qu'un détail comparé à d'autres blessures invisibles. « Euh oui... J'étais sensée me rendre à une fête mais on dirait que je me suis trompée d'embranchement quelque part... » avoua-t-elle, penaude. « Mais maintenant que je te voie, je me dis surtout que c'est ta bonne étoile qui m'a guidée jusqu'à toi. Allez viens, tu es blessé et je ne te laisserai pas continuer de te faire du mal. Et puis je n'aime pas cet endroit... » fit-elle en observant les hommes qui regardaient dans leur direction. Car que ce soit elle qui détonnait avec ses vêtements ou lui qui avait besoin d'être soigné, les raisons ne manquaient pas pour vite rejoindre sa voiture et quitter ces funestes lieux.

(c) oxymort

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
The fightclub is return ❥ Keith
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: VOL. N°I :: RPs abandonnés-
Sauter vers: