RSS
RSS
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

My blood + Amaven
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Raven Darkhölme
Mutant
Raven Darkhölme


More about you :
My blood + Amaven Tumblr_n9tek58qwq1qbskx5o7_250
Codename : Mystique
Pouvoirs : Mystique est une métamorphe. Elle a donc la capacité de prendre les traits physiques, la voix et les attitudes de n'importe quel humain. Elle ne peut pas copier les pouvoirs des autres mutants, cela dit, même en prenant leur apparence. Cette faculté de métamorphose est en réalité une modification cellulaire qu'elle effectue de son propre chef : elle peut donc également régénérer ses cellules, et se soigner plus vite d'une blessure parfois mortelle, pour n'importe qui d'autre. C'est aussi pour cette raison que son vieillissement naturel est ralenti. Elle est immunisée contre les toxines, et ne peut donc pas être empoisonnée.
Emergence :
My blood + Amaven Fonddr114 / 54 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Maitrise :
My blood + Amaven Fonddr114 / 54 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Messages : 1561
DCs : Spencer & Andy & Jessica D & Alena & Erin.

Ven 18 Jan - 21:13
Anna & Maria & Raven

       




Elle se fond dans les ténèbres, avançant machinalement, l’esprit cotonneux. Ses pas sont légers ; aussi indétectables que possible. Pourtant elle n’a pas à avoir peur n’est-ce pas ?  Après tout elle peut se balader dans la rue, elle. Aux yeux de tous. Du moins dans la limite du possible. Ses pouvoirs lui sont bien utiles depuis qu’elle fait partie de la résistance mais elle doit avouer ne pas les contrôler aussi bien que certains de ses camarades. Elle sait que dans une autre vie elle les maitrisait à la perfection. Elle aimerait savoir les manier comme cela, elle aimerait se rappeler leur fonctionnement mais elle ne peut pas… Elle ne peut pas car à chaque fois qu’elle cherche au fond de ses souvenirs la folie la guette. Elle se voit, elle commettre des actes impardonnables. Elle se voit avec sa peau bleu électrique et ses cheveux flamboyants. Elle se voit jeter Kurt du haut de cette falaise et ne peut réprimer son dégout face à cette mère indigne. Ce n’est pas elle, cette femme indigne. Cette femme que l’on ne peut appeler « mère » ; Raven est quelqu’un de bien. On peut compter sur elle. Ses enfants sont tout pour elle, on ne peut pas lui enlever ça. Jamais on ne lui enlèvera ça. Quand bien même dans cette autre vie elle aurait été ce monstre, elle ne l’est plus et ne compte pas le redevenir. Ses yeux d’un bleu céruléen se pose sur l’imposant bâtiment qui lui fait face à présent. Ses lèvres se pincent alors que ses phalanges blanchissent sous la pression de ses poings. L’hôpital d’Hammer Bay la surplombe de toute sa hauteur et un flot de souvenirs lui reviennent en pleine face.  Tout d’abord la fois où Gamora l’avait emmenée ici même après la fête foraine. La belle porte une main à son cœur alors que celui-ci loupe un battement. Gamora… Un soupire s’échappe de ses lèvres entrouvertes. Ensuite et ce, dans la même soirée ; son opération pour sauver Jean au milieu de ces incompétents de médecins. Une fois de plus un mauvais souvenir et même s’ils furent effacés d’un trait par son baiser avec Gavin en ces lieux elle ne peut s’empêcher de penser que son enfant n’est pas entre de bonnes mains. Elle inspire pour se calmer et l’image du blond lui revient instinctivement en tête. Cette fois elle sourit ; un peu niaisement d’ailleurs mais c’est l’effet qu’il provoque chez elle. C’est avec un léger regain d’énergie que la blonde entre dans les locaux du service hospitalier. Ses yeux se ferment un instant alors qu’elle essaie de garder l’illusion de son apparence parfaite. Elle a de longs cheveux bruns, des yeux d’un vert transcendant et une peau légèrement halée. Réplique parfaite d’une photo aperçue dans un vieux magasine il y a quelques mois. La résistante se fatigue assez vite à tenir si longtemps ce genre de transformation mais aujourd’hui plus qu’un autre jour, elle a besoin de prendre ce risque. En effet, Anna, sa fille, son bébé, se trouve à l’hôpital après avoir bien failli y passer et pour cela Raven haït le SHIELD du plus profond de son âme. D’ailleurs elle n’a pas manqué d’invité Maria a cette petite réunion pour lui faire savoir le fond de sa pensée. Alors qu’elle arrive à l’étage qu’on lui a indiquée une odeur familière d’antiseptique lui chatouille les narines. Peut-être qu’avant de s’en retourner vers ses nouveaux compagnons elle pourrait aller voler quelques médicaments pouvant leur être assurément utiles. En effet, être médecin au sein de la résistance lui donne tout autant de travail que lorsqu’elle était à la garde. D’un côté cela la réconforte de continuer à faire ce qu’elle aime, de l’autre elle voudrait le faire auprès de ceux qu’elle aime.



Alors qu’elle s’apprête à frapper à la porte de la chambre d’Anna son geste reste suspendu dans les airs. Pas qu’elle ait peur de ce qui l’attend dans cette pièce mais…C’est une chose de voir des inconnus dans cet état, une autre d’y voir sa fille. Son cœur se noue au sein même de sa poitrine et c’est tremblante qu’elle finit par entrer tout simplement. Lorsque la porte se referme l’illusion disparait et c’est les traits fatigués d’une mère inquiète pour son enfant qui apparaissent. Elle s’approche doucement du lit de sa fille encore endormie et frôle sa joue du bout des doigts. « Bonjour mon cœur… » c’est un murmure qui s’échappe de sa gorge alors qu’elle fait l’état des multiples contusions sur le visage de son enfant. « Qu’est-ce que tu as fait Anna… » ses yeux se referment douloureusement. La blonde soupire pour ne pas se laisser envahir par le trop plein d’émotion, pourtant elle est bouleversée et son corps réagit à sa peine en laissant des tâches bleues apparaitre de sa et là ; des mèches de cheveux rousses assombrirent sa chevelure de blé. La porte s’ouvre à ce moment alors que Raven recule d’un pas pour faire face à sa Maria. Ses yeux s’emplissent de larmes alors que sa meilleure amie parcourt des eux les métamorphoses s’opérant sur toi. « Une vraie bête de foire pas vrai ?... » dit-elle avec cette pointe d’humour qu’on lui connait si bien trahit par sa tristesse.


(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
Maria Hill
Humain
Maria Hill


https://houseofm.forumactif.org/t156-maria-the-hill https://houseofm.forumactif.org/t125-maria-black-swan
More about you :
My blood + Amaven 1UYWynL

Codename : The Hill
Pouvoirs : Elle est badass c'tout
My blood + Amaven Tumblr_inline_o0rrkq5n1T1sad57x_250
Emergence :
My blood + Amaven Fonddr115 / 55 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Maitrise :
My blood + Amaven Fonddr110 / 50 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Messages : 1010
DCs : Casey, Laura, Paige, Grace, Laserian et Harper

Lun 21 Jan - 22:10
My blood
“Anna, Maria et Raven”
D
epuis quelques jours, Maria se sentait beaucoup mieux. Tout commençait à se replacer doucement dans sa vie. La mauvaise passe qu’elle venait de traverser était maintenant chose du passé. Elle venait de trouver un nouveau boulot qui s’annonçait rempli de défis. Jamais, elle n’aurait cru suivre un jour les traces de son père qui avait été capitaine de nombreuses années. Il avait tellement été fier quand elle lui avait annoncé la nouvelle. Il l’avait toujours été, bien sûr, mais encore plus maintenant qu’elle allait pratiquer le même métier que lui. Une partie d’elle savait que cette fierté n’était qu’une illusion, mais elle ne voulait pas penser à cela et souvent, elle se demandait si lui aussi se souvenait de cette ancienne vie, comme plusieurs personnes sur cette île. Elle ne voulait toutefois pas y réfléchir, voulant profiter au maximum de ces doux moments père-fille pendant qu’il était encore temps. Elle était aussi passée par dessus le départ de Richard et avait cessé de pleurer sur son sort. L’élément déclencheur était sans doute la visite surprise de Raven qui lui avait donné un bon coup au derrière. Malgré leurs retrouvailles qui avaient fait des flamèches au départ, la rebelle lui avait remonté les bretelles comme seule elle savait le faire. Elle lui avait entre autre fait comprendre que Maria avait de la valeur sans le Shield et que l’agence ne la définissait pas. Qu’elle n’avait pas besoin d’un homme pour être heureuse ou qu’elle était une battante. La brune avait entendu ses paroles à plusieurs reprises de la part de ses proches, mais de l’entendre de vive voix de sa meilleure amie avait eu l’effet d’une bombe sur la jeune femme perdue. Elle avait juste eu besoin de ça. Elle s’était aussitôt mise à la recherche d’un emploi, avait vidé ses armoires de cochonneries, avait troqué ses vêtements mous pour des jeans et des beaux chemisiers, s’était remise à faire du sport et peu à peu, Maria avait retrouvé son aplomb.

La brunette s’apprétait à aller à la salle de sport lorsque son téléphone sonna. En apercevant le nom à l’écran, elle afficha un petit sourire. "Hé Kurty. Comment vas-tu mon lap...Kurt? Tout va bien? Qu’est-ce qu...Quoi?!" En entendant les paroles de son interlocuteur, les genoux de l’ancienne commandante flanchèrent. Elle dû prendre appuie contre le mur. Ce qu’elle redoutait depuis le début de cette mission spéciale venait de se produire. Anna avait été découverte. Anna avait été torturée. Les larmes montèrent d’un seul coup et son coeur se serra. "Co....comment va-t-elle?" Maria ferma les yeux, une boule dans la gorge. Elle avait toujours été contre cette idée d’envoyer Anna chez l’ennemi. Elle avait fait savoir son mécontentement à son directeur qui n’avait rien voulu entendre. Elle avait discuté longuement avec sa nièce têtue qui souhaitait le faire. La jeune femme avait donc dû se faire à l’idée que la fille de sa meilleure amie serait envoyée dans la gueule de la pieuvre. Shaw l’avait évidement mise de côté pour ne pas qu’elle interfère, mais Maria avait tout de même demandé à un collègue de lui faire des rapports. Mais lorsqu’elle avait été suspendue puis qu’elle avait démissionné, elle n’avait eu plus aucune idée du déroulement de la mission. Elle avait confiance en Anna et elle était certaine qu’elle réussirait haut la main ce qu’on attendait d’elle. Ce que la jeune fille avait fait, jusqu’à maintenant. La mission avait duré trop longtemps. Ils avaient abusé de leur chance. Ils avaient joué avec le feu. Maria s’en voulait terriblement. C’était de sa faute. Elle aurait dû l’en dissuader. La bonne nouvelle était qu’elle était vivante, bien amochée, mais en vie. "Où est-elle? Raven aussi ? D’accord, j’y vais. Merci Kurt. " Elle raccrocha et fixa le mur devant elle de longues secondes. Elle se sentait responsable et elle n’était pas certaine de réussir à regarder la jeune espionne dans les yeux.

Arrivée devant la chambre de la blessée, Maria prit une grande respiration et se prépara au pire: Affronter Raven. Elle ouvrit la porte silencieusement et se dirigea doucement vers le duo, tandis que la métamorphe retrouva sa forme normale. Maria s’arrêta le temps d’une légère hésitation. Elle l’avait déjà vu sous ces traits de couleur bleue, mais c’était toujours surprenant, mais pas choquant. Elle prit son amie dans ses bras profitant de la trêve entre elles. "Tu n’es pas une bête de foire. " Lui répétant ce qu’elle lui avait déjà dit il y avait quelques années. Elle porta ensuite son attention sur sa nièce, portant une main à sa bouche. Qu’avait-elle fait?
(c) nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Anna Marie Darkhölme
Mutant
Anna Marie Darkhölme


More about you :
My blood + Amaven LE-PLUS-SUICIDAIRE
Codename : Rogue
Pouvoirs : -Absorption des pouvoirs
-Absorption d’énergie vitale et de psyché
-Vole
-Force surhumaine

Emergence :
My blood + Amaven Fonddr112 / 52 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Maitrise :
My blood + Amaven Fonddr113 / 53 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Messages : 443
DCs : Gamora/Korra/Alexia/Rachel/leigh/Silke/Xander/Robin

Lun 28 Jan - 19:33

 
 
MY BLOOD
CITATION LONGUE (+PETIT) ICI.
Ce n’est qu’une goutte qui tombe, une autre et encore une autre. Le temps c‘était perdu,sa conscience vacillait. Son corps se faisait lourd, ses poignets la faisait souffrir, mais aucune plainte ne se faisait entendre. Elle attendait juste ce moment où la mort viendrait la prendre. Les paroles de Nikki lui parviennent au loin, comme si elle était à plusieurs mettre d’elle. La Darkhölme ne disait plus rien, elle laissait juste cette rage passer, s’abattant sur elle. Elle l’avait cherché, tout ceci n’était que de sa faute, elle avait accepté cette mission, c’était jeter dans l’antre du mal sacrifiant tout ce qu’elle avait. Elle s’était imaginée que c’était pour leur bien, pour Daisy, pour la protéger. Elle n’entend plus cette voix l’accablant de toutes la détresse du monde. Elle n’entend plus que ces gouttes de sang tomber sur le sol, cette légère respiration qui à chaques secondes diminue. Elle ne ressent plus cette douleur, chaque muscle semblait être endormis.

Elle n’entend qu’à peine ses voix inquiètes venir lui titiller l’oreille, son corps qui soudainement se faisait plus léger. Elle laissait son esprit prendre ce repos qu’il avait tant besoin, elle cessait de lutter avec force pour sa propre survie. Tout était fini, c’est ce que tous ses membres lui disaient. Elle pouvait enfin se reposer, arrêter de regarder par dessus son épaules, de se dire qu’à tout moment. Cette folie était terminée. Elle est emmenée loin de cette vie, allait devoir retrouver ses marques, pouvoir marcher au grand jour sans avoir peur d’avoir ceux pour qui elle travaillait à ses trousses. Elle allait pouvoir à nouveau respirer. Elle aurait pu sourire, si elle n’était pas en ce moment même dans le pays de songe.

Elle ne se rend pas compte qu’on l’emmène, n’entend pas son frère, Zoey ou encore Natasha l’appeler. Tout ce dont elle est consciente, c’est que tout est finis, cette vie de nomade, cette vie de hors-la-loi, tout ceci était en fin finis. On lui parle, mais elle ne sait pas ce qu’on lui dit, ne se rend pas compte qu’on l’emmène vers cet hôpital, ni même de quelconque opération. Elle n’a plus conscience de rien, sait qu’elle a forcé la main à cette amie, la condamnant à ses sombres idées. Tout ceci est de ça faute, elle n’a provoqué que douleur depuis le début cette mission. Elle avait fait plonger Nikki avec elle, sans aucun remords pour l’instant, c’était juste la bonne chose à faire dans cette mission qui avait échoué, mourir pour cette cause. Et encore même en cela, elle avait échoué, Nikki n’avait pas su lui faire rendre son dernier souffle. Pathétique Anna, c’est sans doute ce qu’elle se dirai dans quelque temps, le temps de reprendre ses esprits.

Pour l’instant, elle est couchée sur ce lit, plongé dans un sommeil sans douleur grâce à la morphine. Son corps reprend doucement des forces, son esprit s’éveille doucement, même si ses yeux ne s’ouvrent pas. Des voix lui parviennent aux oreilles des voix qu’elle connaît, mais dont elle n’arrive pour l’instant pas à reconnaître. Aucun gémissement ne sort de sa bouche, elle veut juste rester là les yeux fermer, replonger dans ce monde de noirceur et sans rêve. Elle ne se demande même pas où elle était, tout ce dont elle veut, c’est juste enfin se reposer.

 
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Raven Darkhölme
Mutant
Raven Darkhölme


More about you :
My blood + Amaven Tumblr_n9tek58qwq1qbskx5o7_250
Codename : Mystique
Pouvoirs : Mystique est une métamorphe. Elle a donc la capacité de prendre les traits physiques, la voix et les attitudes de n'importe quel humain. Elle ne peut pas copier les pouvoirs des autres mutants, cela dit, même en prenant leur apparence. Cette faculté de métamorphose est en réalité une modification cellulaire qu'elle effectue de son propre chef : elle peut donc également régénérer ses cellules, et se soigner plus vite d'une blessure parfois mortelle, pour n'importe qui d'autre. C'est aussi pour cette raison que son vieillissement naturel est ralenti. Elle est immunisée contre les toxines, et ne peut donc pas être empoisonnée.
Emergence :
My blood + Amaven Fonddr114 / 54 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Maitrise :
My blood + Amaven Fonddr114 / 54 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Messages : 1561
DCs : Spencer & Andy & Jessica D & Alena & Erin.

Lun 28 Jan - 20:20
Anna & Maria & Raven

       



 Elle n’aime pas les gens. Elle n’aime pas le monde. Elle n’aime pas les imprévus. Aujourd'hui Raven n'aime rien ni personne. A vrai dire elle souffre. Elle souffre de cet éloignement qu'on lui impose. Elle souffre du fait que ses enfants soit si vulnérables sans elle et elle souffre de leur entêtement. Ils sont comme elle. Prêts à foncer tête baisser dans la fosse. Prêt à se manger le premier coup venu sans broncher, ne serait-ce que pour se prouver qu'ils ont raisons. Elle les a élever ainsi. Elle les a incités à se battre pour leurs convictions et voilà le résultat. Quelque part elle se sent fautive. Elle est leur mère. Certes mère adoptive mais d'aussi loin qu'elle se souvienne, si on omet cette autre vie qui lui donne la nausée instantanément, c'est elle qui les a élevés. Dans cet orphelinat ils n'étaient que trois et elle en était persuadée, ils le seraient encore même en cédant à la folie qui rongeait la population petit à petit. La culpabilité la dévore, aussi virulente que possible. Elle crée un trou béant dans l'estomac de la femme aux cheveux de blé. Un trou noir qui l'aspire de l'intérieur, la vide de toutes volontés quand l'image d'une Anna à l'article de la mort s'immisce derrière ses paupières. Les coups résonnent dans son esprit, frappants sans vergognes contre le corps de son enfant. Craquements, gémissements. Combien de temps aura-t-elle résisté à ses atrocités ? S'est-elle sentie seule ? A-t-elle pensée au fait qu'elle allait briser le cœur de ses proches si elle disparaissait ainsi ? Un torrent de questions tournoient dans sa tête. Sur ses joues, des larmes traces des sillons douloureux. Colère, haine, tristesse. Elle ne sait pas qu'elle sentiment la domine à présent. Ses dents meurtrissent sa lèvre inférieur alors qu'elle devine la présence de Maria dans la pièce. Elle lui en veut autant qu'elle a envie de se jeter dans ses bras afin d'être consolée.

Rarement Raven n'avait perdue son sang froid ainsi. Rarement elle laissait à la vue de tous cette fragilité qui l'habitait parfois, s'exprimer ainsi. Des élucubrations franchissent ses lèvres alors qu'elle remarque les changements physiques qui s’opèrent sur sa peau. Un monstre. Elle a encore du mal à s'accepter ainsi. Elle ne veut pas se montrer à sa fille avec cette peau bleutée et ces cheveux flamboyants. Ce n'est pas comme ça qu'elle veut être vue.  "Tu n’es pas une bête de foire. " fini par murmurer Maria en la serrant dans ses bras. L'ex garde rouge profite du contact rassurant de sa meilleure amie. Hume ce parfum qui se veut rassurant et fini par se détacher d'elle alors qu'elle la sent se crisper lorsqu'elle aperçoit Anna. Raven , elle, se dirige d'un pas trop peu sûr vers la fenêtre. Le médecin agrippe à la bordure de nouveau en proie à la noirceur qui inonde son cœur. Elle ne sait que dire, pourtant ça gronde au fond d'elle mais comment ne pas renvoyer toute sa rancœur envers le SHIELD au visage de Maria ? Elle ne veut pas la blesser plus que nécessaire. "Ils ne se doutait pas que ça aller arriver ? ... Ses supérieurs ? Ils ne savaient pas dans quel merdier ils l'envoyait ? " sa voix claque dans les airs en reprenant un peu d'aplombs. Ses yeux lancent des éclairs alors qu'elle serrent les poings. Ses ongles pénètrent sa chair mais la douleur est minime comparée à celle qu'elle ressent en voyant Anna dans ce lit. Son état est critique, il lui suffit d'un léger coup d’œil pour s'en apercevoir. Elle se retourne et frappe dans le mur de toutes ses forces. Elle ne devrait pas elle le sait mais elle a besoin de laisser éclater ce qui la bouffe. "Je te jure que si elle ne s'en sort pas ... Je vais personnellement leur refaire le cul." sa mâchoire se contracte. Elle est sérieuse. Quitte à y passer autant qu'elle le fasse en amenant quelques uns de ces connards qui lui pourrissent la vie. Sentant ses phalanges la picoter Raven baisse les yeux afin d'apercevoir ses blessures. Les gouttelettes de sang tombent une a une sur le sol d'un blanc immaculé. Un contraste des plus vifs. La belle porte sa main à ses lèvres afin de limiter les dégâts.  Elle doit penser à Anna. C'est Anna le plus important pour le moment. Plus tard elle ira leur faire leur fête mais pour le moment... "Il me faudra des noms Maria... Mais pour le moment, c'est d'elle que l'ont doit s'occuper... Pas vrai ?" son regard se fait suppliant. Oui, elle a besoin que Maria la garde sur terre avant qu'elle ne sombre dans la noirceur.


(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
Maria Hill
Humain
Maria Hill


https://houseofm.forumactif.org/t156-maria-the-hill https://houseofm.forumactif.org/t125-maria-black-swan
More about you :
My blood + Amaven 1UYWynL

Codename : The Hill
Pouvoirs : Elle est badass c'tout
My blood + Amaven Tumblr_inline_o0rrkq5n1T1sad57x_250
Emergence :
My blood + Amaven Fonddr115 / 55 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Maitrise :
My blood + Amaven Fonddr110 / 50 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Messages : 1010
DCs : Casey, Laura, Paige, Grace, Laserian et Harper

Mer 20 Mar - 16:24
My blood
“Anna, Maria et Raven”
M
aria avait du mal à respirer. Voir Anna dans cet état lui coupait le souffle. Anna faisait partie de sa famille. C’était sa nièce. Elle ne l’avait peut-être pas élevée, mais elle l’avait vu grandir. Elle avait été présente à toutes les étapes importantes de sa vie, à ses anniversaires, sa graduation, ses premières peines, ses premières joies et victoires. Elle partageait donc la tristesse de Raven qui semblait complètement démolie. Maria avait rarement vu sa meilleure amie autant brisée, malgré toutes les situations difficiles auxquelles elle avait dû faire face. La blonde s’était toujours montrée intraitable comme si rien ne pouvait l’atteindre, mais l’état précaire d’un être cher pouvait abattre n’importe qui, même les plus forts. Elle n’avait pas besoin d’une mauvaise nouvelle supplémentaire, elle avait déjà suffisamment à gérer. La brune était tout de même rassurée que la blonde ait réussi à se déplacer. Il faut dire que ses facultés étaient particulièrement utiles. Reste que c’était tout de même dangereux pour elle de se fondre parmi la population, surtout en plein jour. Anna avait besoin de voir sa mère lorsqu’elle se réveillerait. Ça allait tellement lui faire du bien. Bien sûr, pour ça, il fallait qu’elle s’en sorte et ce n’était pas gagné. Les yeux bleus tristes de Maria voguèrent d’un moniteur à l’autre. La jeune fille était stable, mais ça pouvait vite dégénérer. "Bats-toi, Anna. T’es plus forte que tout ça." Lui chuchota-t-elle en lui serrant la main. Elle déposa un bisou sur le front bouillant de sa nièce avant de laisser la place à Raven.

L’ancienne commandante croisa les bras, son regard toujours sur Anna. Elle ne pouvait s’empêcher de se sentir coupable. Elle avait du mal à trouver les mots justes pour réconforter et calmer son amie, dont la colère augmentait au fil des minutes. Maria comprenait et elle n’allait certainement pas défendre son ancien employeur. Elle aussi avait une dent contre eux. Pour cette mission suicide, mais aussi pour le traitement qu’on lui avait réservé à elle. La brune ne portait pas le Shield dans son coeur, mais au moment des décisions, elle était en charge et elle était en partie responsable de ce qui arrivait à Anna. La jeune femme garda le silence devant les questions de la résistante. Bien sûr que ses supérieurs savaient les dangers dans lesquels ils envoyaient leur agente. Ils savaient les risques, mais ils s’en fichaient bien de tout ça. Le plus important pour eux étaient les fichiers, les dossiers, les données et toutes autres informations importantes que pourrait leur procurer leur agente. C’était l’agence qui passait en premier et Raven aurait dû le savoir. Elle ne pu s’empêcher étouffer un rire en l’entendant dire qu’elle allait leur refaire le cul. Elle savait que Raven était sérieuse, mais elle reconnaissait bien la combattante. Les autres passant avant elle. La sentant se perdre dans sa colère, elle attrapa sa main et la serra fort. C’était tout ce qu’elle pouvait faire sur le moment. "Oui, c’est Anna qui compte. Juste elle." Maria ne se sentait pas tout à fait honnête avec son amie. Elle lui cachait ce secret depuis trop longtemps. Elle lui mentait depuis le début et elle sentait que c’était le moment de lui révéler la vérité. Elle se doutait qu’elle allait probablement gâcher leur amitié, mais elle ne pouvait plus garder ça pour elle. Raven avait le droit de savoir. Elle lâcha doucement la main de son amie et se recula. "Rav...T-tu peux m’en vouloir. Si tu veux retenir un nom. Retiens-le mien." Elle releva la tête. "J’étais au courant. Je n’étais pas impliquée. On m’a informé à la toute fin et je n’étais pas d’accord. Mais, j’étais au courant. " Autant, ça lui faisait du bien de le dire à voix haute, autant, ça lui faisait mal de savoir que Raven allait être déçue et en colère. Elle maudissait ce foutu contrat qui l’avait empêché de divulguer quoi que ce soit sur la nature de cette mission. Faire semblant d’être choquée par la traîtrise d’Anna. Encaisser les conneries et les méchancetés qu’on avait pu dire à son sujet. Elle avait du prendre sur elle alors que l’envie de leur crier des injures avait été très forte. Elle avait dû mentir à Raven et à Kurt qui se posaient des questions sur les agissements de la brune. Tout cela était enfin terminé et il fallait mettre les choses au clair.

(c) nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Anna Marie Darkhölme
Mutant
Anna Marie Darkhölme


More about you :
My blood + Amaven LE-PLUS-SUICIDAIRE
Codename : Rogue
Pouvoirs : -Absorption des pouvoirs
-Absorption d’énergie vitale et de psyché
-Vole
-Force surhumaine

Emergence :
My blood + Amaven Fonddr112 / 52 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Maitrise :
My blood + Amaven Fonddr113 / 53 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Messages : 443
DCs : Gamora/Korra/Alexia/Rachel/leigh/Silke/Xander/Robin

Mer 3 Avr - 21:50

 
 
MY BLOOD
CITATION LONGUE (+PETIT) ICI.
Elle les connaît ces voix qui lui parvient, elle entends la conversation qui pour elle était à peine inaudible. Elle entends la colère dans la voix de sa mère, entend la culpabilité de sa tante qui n’y était pour rien. La seule responsable, c’était seulement elle, la jeune femme avait accepté cette mission, elle s’était plongée dans la gueule du loup, laissant tout une vie de côtés pour l’amener à ce moment précis. Elle l’avait toujours su, que cela se terminerai de cette manière, peut être pas face à cette personne, mais que sa vie ne lui appartenait plus depuis lors qu’elle avait donné son accord. Elle s’était elle même précipiter vers ses problèmes, avait pris de plus en plus de risque. Alors ce n’était nullement de la faute de sa tante, qui n’avait fait que subir la décision.

Elle les entendaient parler entre elle, garde les yeux fermer, voulant replonger dans ce sommeil, trouver ce repos qu’elle avait tant espérer depuis tant d’année. Lentement, elle sentait la douleur se rappeler à elle, les souvenirs ressurgir. Elle entendait les paroles de Nikki, entendait ses propres paroles pour la faire plonger avec elle. Elle laisse échapper un léger son plaintif qui ne pouvait s’entendre, elle ouvre légèrement les yeux. Son corps la fait atrocement souffrir, la coulant presque sur ce lit. Elle ne pouvait bouger que la tête, la tournant vers ses voix qui étaient venue la sortir de sa torpeur. Elle restait encore muette quelques instant, se demandant ou elle était, pourquoi elles étaient là, tout les deux.

Elle observait vaguement l’endroit, les cathéters allant jusqu’à son bras, qu’elle bougeait légèrement. Était-elle dans un hôpital ? Mais son esprit lui jouait des tours, lui disant le contraire, il pensait être toujours là-bas, entre les mains de l’hydre qui voulait qu’elle lui révèle tout ce qu’elle avait découvert. Ses voix, qu’elle entendait, ne pouvaient être sa mère et Maria. Raven était sûrement encore caché avec les restes des émergés. Maria, elle, dans son bureau au Shield. Tout ceci ne pouvait être qu’une ruse. Son esprit est confus, il ne savait plus où elle était, ni où était la vérité. Elle ne ressentait que cette douleur qui lui prenait tout son corps, son instinct, aussi perturber que son esprit, lui intimait de fuir. Ce qu’ils faisaient couler dans ses veines, n’est qu’une substance pour la convaincre, l’aider à croire qu’elle est sortie de cet enfer. Alors elle l’arrachait, sans aucune hésitation, réprimant un autre son plaintif. Elle passait au-dessus de sa douleur, se laissant glisser hors de ce lit, s’accrochant au montant du lit. Mais à peine ses pieds touchèrent le sol, que ceux-ci se dérobaient sous son poids, alors qu’elle enlevait en même temps ses électrodes.

Elle devait s’échapper, quoi qu’il arrivait, elle devait partir de cet endroit. Elle sentait qu’on vennait la soutenir, lui demander de se remettre dans son lit, instant auprès d’elle. Mais elle repoussait avec ses dernières forces cette personne, disant qu’elle ne dirait rien. Elle essayait tant bien que mal de se relever, alors qu’on lui demandait encore une fois de se calmer. Et encore une fois, elle repoussait cette intervention. Son corps s’écroulait encore une fois, elle comprenait qu’il n’avait pas cette force dont elle avait encore besoin. Elle murmurait ses mots effroyable avec difficulté et faiblement, “Je ne dirai…rien” Elle essayait malgré ses mots de se relever encore une fois, de puiser une ultime fois dans les dernière force qu’elle avait, intimant à ses tortionnaires imaginaires qu’ils pouvaient la tuer. Son esprit était toujours confus, ne se rendait pas compte que son calvaire était enfin fini et que ses personnes étaient bien celle qu’elles prétendaient être.

 
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Raven Darkhölme
Mutant
Raven Darkhölme


More about you :
My blood + Amaven Tumblr_n9tek58qwq1qbskx5o7_250
Codename : Mystique
Pouvoirs : Mystique est une métamorphe. Elle a donc la capacité de prendre les traits physiques, la voix et les attitudes de n'importe quel humain. Elle ne peut pas copier les pouvoirs des autres mutants, cela dit, même en prenant leur apparence. Cette faculté de métamorphose est en réalité une modification cellulaire qu'elle effectue de son propre chef : elle peut donc également régénérer ses cellules, et se soigner plus vite d'une blessure parfois mortelle, pour n'importe qui d'autre. C'est aussi pour cette raison que son vieillissement naturel est ralenti. Elle est immunisée contre les toxines, et ne peut donc pas être empoisonnée.
Emergence :
My blood + Amaven Fonddr114 / 54 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Maitrise :
My blood + Amaven Fonddr114 / 54 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Messages : 1561
DCs : Spencer & Andy & Jessica D & Alena & Erin.

Sam 6 Avr - 17:10
Anna & Maria & Raven

       



Sa fille, sa fille, sa fille. Anna. Sa fille, sa fille, sa fille. Il n'y a que son visage qui revient lorsqu'elle ferme les yeux. Son si joli visage. Ce qu'il en reste du moins. Elle n'y arrive pas. A chaque fois qu'elle tente de calmer son palpitant il repart de plus belle. Elle n'y arrive pas. C'est la première fois que Raven se sent si impuissante. En tant normal elle rationalise, relève le menton et se bat. Mais aujourd'hui que lui reste-t-il ? Elle les a perdus. Tous. Un par un. Il ne lui reste que Anna. Il ne lui reste que Maria. Les autres ? Ils ont fuit. Ils se sont éloignés d'elle et ils s'éloigneront toujours. Peut-être bien que c'est elle le problème. Que c'est elle qui incite les autres à se mettre inconsciemment en danger. Pourtant Anna... Anna a prit cette décision seule. A-t-elle seulement eut le choix ? Elle n'en sait fichtrement rien. Par contre la rancœur elle est là. Elle la sent s’immiscer en elle, remonter le long de ses veines, tambourinée à ses tempes. D'un simple claquement de doigt la blonde pourrait tout simplement retourner cette chambre et foncer dans la gueule du loup. Aller au SHIELD et foutre le feu. Prendre la forme d'un haut commandant, elle en connait, apprendre qui a fait ça à son enfant et lui trancher la gorge. Pareil pour Hydra. Éradiquer la vermine. Supprimer le mal qui la ronge. Bordel.

Alors qu'elle s’énerve en exprimant sa colère à sa meilleure amie, Raven cherche le réconfort. Inconsciemment, elle voudrait que ce soit Maria qui la secoue comme elle a pu le faire avec quand elle était au plus bats. Comme lorsqu'elles ont scellées cette promesse silencieuse de toujours être là l'une pour l'autre à travers un baiser. Elle veut que Maria soit celle qui la raisonne. Elle attend. Attend. En vain. C'est Anna qui compte. C'est Anna qui compte. La brune se saisit de sa main, la ramenant momentanément sur terre. Elle a besoin d'elle. Plus que jamais. Rav...T-tu peux m’en vouloir. Si tu veux retenir un nom. Retiens-le mien. J’étais au courant. Je n’étais pas impliquée. On m’a informé à la toute fin et je n’étais pas d’accord. Mais, j’étais au courant. les mots frappe Raven en plein cœur. Elle se mordille la lèvre inférieure pour se concentrer. A-t-elle vraiment envie de tenir sa sœur de cœur pour responsable ? Certainement pas. Elle est fougueuse, furieuse, combative et têtue mais elle n'accusera pas une innocente.

Elle secoue la tête faisant dégringoler sa chevelure d'or le long de ses épaules. Tu n'es pas fautive Maria, c'est ces connards... Ils envoient leurs soldats droit dans la gueule du loup comme si leurs vies ne valait rien... souffle l'ancienne garde rouge. Raven était comme ça avant, elle le sait. Maria aussi. Quelque part la résistante n'est pas logique dans ses propos mais tout ça c'est derrière elles. Alors que son esprit s'embrume un bruit la sort de sa torpeur. Son regard se rive instinctivement sur les machines, puis sur Anna. Un échange de regard avec Maria et voilà que sa fille se relève l'air perdue. Choc émotionnel. Instinctivement Raven se jette sur Anna afin d'essayer de la calmer. Anna ! Anna non, allonge toi... ses bras encercle la brunette plus perdue que jamais. Elle voit clairement la blessure psychologique causée par cette mission et ça la prend aux tripes. A bout de bras Raven la soutient, tente de la faire s'allonger mais sa fille se débat. Lui donne des coups que Raven encaisse sans broncher. S'il faut qu'Anna la frappe pour se sortir de ce cauchemar, la blonde se laissera faire mais elle ne la perdra pas. Jamais. C'est le rôle d'une mère que de se soucier de son enfant et de prendre tous les risques pour elle et elle les prendra. Anna, c'est fini... Anna, c'est Raven... elle force un peu plus pour la ramener vers le lit. Il faut qu'elle se calme. Je ne dirai…rien la résistante hoche la tête. Prend le visage de sa fille entre ses mains le visage empli de larmes Anna c'est maman... C'est fini... continue-t-elle à bout de souffle.


(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
Maria Hill
Humain
Maria Hill


https://houseofm.forumactif.org/t156-maria-the-hill https://houseofm.forumactif.org/t125-maria-black-swan
More about you :
My blood + Amaven 1UYWynL

Codename : The Hill
Pouvoirs : Elle est badass c'tout
My blood + Amaven Tumblr_inline_o0rrkq5n1T1sad57x_250
Emergence :
My blood + Amaven Fonddr115 / 55 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Maitrise :
My blood + Amaven Fonddr110 / 50 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Messages : 1010
DCs : Casey, Laura, Paige, Grace, Laserian et Harper

Jeu 11 Avr - 16:52
My blood
“Anna, Maria et Raven”
À
croire que Maria était devenue pessimiste. À croire que leur dernier entretien avait changé quelque chose en Raven. La brune avait cru recevoir la colère de son amie de plein fouet. Elle avait cru qu’en révélant ce lourd secret qu’elle traînait depuis près de trois ans, la blonde lui en voudrait à mort de ne lui avoir rien dit. Sa réaction surpris la nouvelle police. Elle était calme et posée. Il n’y avait même pas un rictus de colère sur son visage, peut-être un peu de surprise, mais sans plus. Elle avait pris la nouvelle avec beaucoup de sérénité. Elle ne lui avait posé aucune question et n’avait pas demandé plus d’explications. Elle lui avait simplement dit que ce n’était pas de sa faute et qu’elle n’y était pour rien. Maria s’était attendue à devoir se défendre et à expliquer la situation, lui dire qu’on avait organisé cette mission dans son dos et que c’était Anna qui s’était portée volontaire. Lui raconter qu’elle avait tenté de faire changer d’avis sa nièce, mais que celle-ci, aussi têtue que sa mère, n’avait rien voulu entendre. Lui dire que pendant qu’elle était encore commandante, elle avait suivit la mission avec attention, qu’elle avait demandé des rapports toutes les semaines pour s’assurer que tout se passait bien. La convaincre qu’elle avait fait tout le nécessaire pour protéger Anna. Mais, elle n’en eut pas besoin. Sa meilleure amie lui avait déjà pardonné. Sans tout connaitre. Ça rassurait la brune qui n’avait pas envie d’une confrontation. Pas ici. Pas maintenant, alors que le plus important était la santé précaire d’Anna. Peut-être que la réaction n’aurait pas été la même en d’autres circonstances. Peut-être que Raven allait exploser une fois assurée que sa fille était hors de danger. Peu importait. C’était dit. Maria était enfin libérée de ce fardeau. Elle pouvait passer à autre chose. Penser à autre chose. Elle pouvait enfin réconforter sa soeur de coeur comme il se devait. Jusque-là, elle s’était empêchée tellement elle se sentait mal. "Je suis tellement désolée." Lui dit-elle en la prenant dans ses bras et lui insuffla un peu de chaleur humaine. Il n’y avait pas grand chose qui affectait la métamorphe, mais ses enfants étaient sa seule faiblesse. Maria lui chuchota que tout irait bien, qu’Anna était une battante comme sa mère et que ce n’était pas des connards d’Hydra qui allaient l’arrêter.

Néanmoins, une part d’elle se disait qu’elle aurait du poursuivre après sa démission. Elle avait encore des contacts au Shield et elle était toujours appréciée. Elle aurait dû continuer de suivre la mission. Peut-être que les choses se seraient passées autrement. Peut-être que non. Elle essayait de ne pas trop y penser pour ne pas être en colère contre elle-même ou se sentir responsable. Il fallait vraiment qu’elle se concentre sur la blessée. Le reste n’avait plus d’importance. C’était inutile de revenir sur ce qui avait été fait, alors qu’elle savait très bien qu’elle n’aurait absolument pu rien faire. Alors qu’elle est perdue dans ses pensées, un bruit provenant du lit la fait revenir dans le présent. Elle jeta un regard vers Raven qui était déjà auprès d’Anna. Le soulagement qu’elle ressentait était indescriptible. Sa nièce était réveillée. Elle ne savait pas exactement dans quel état, mais c’était déjà une grosse étape de franchie. La jeune femme se dirigea vers les moniteurs et les écrans pour les mettre sous silence. Elle ne voulait pas alerter les médecins et les infirmières. Pas tant que Raven était présente.

Elle revint ensuite au duo en se mordillant la lèvre inférieure. Anna était dans un sale état. Elle semblait perdue. Elle tenta de se lever et par réflexes, Maria vint porter secours à la blonde pour tenter de la remettre au lit. Anna repoussa leur aide. Elle n’était pas toute là. Elle se trouvait ailleurs. Raven tentait de la rassurer, mais ça n’avait aucun effet sur l’ancienne infiltrée. Des larmes coulaient le long de son visage. C’était tellement difficile de la voir comme ça. De voir Raven qui encaissait les coups sans broncher et qui tentait de la calmer avec des paroles réconfortantes. Maria se sentait impuissante. Les paroles qu’elle prononça lui brisèrent le coeur. Elle pouvait imaginer tout ce qu’elle avait encaisser et malgré tout, elle continuait de clamer qu’elle ne dirait rien. Quel force. Quel courage. Elle avait toute son admiration."Anna, c’est nous. Maman et tatie. Tu es en sécurité. Rien ne peut t’arriver ici." Elle passa la paume de sa main sur le visage marqué de sa nièce. Elle lui souriait avec bienveillance, lui parlait doucement pour qu’elle comprenne qu’elle était hors de danger, pour la faire sortir de son cauchemar. "C’est terminé Coccinelle. Il y avait longtemps que Maria n’avait pas utilisé ce terme pour désigner sa nièce, en espérant que ça rappelle des doux moments plus paisibles à la jeune fille.

(c) nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Anna Marie Darkhölme
Mutant
Anna Marie Darkhölme


More about you :
My blood + Amaven LE-PLUS-SUICIDAIRE
Codename : Rogue
Pouvoirs : -Absorption des pouvoirs
-Absorption d’énergie vitale et de psyché
-Vole
-Force surhumaine

Emergence :
My blood + Amaven Fonddr112 / 52 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Maitrise :
My blood + Amaven Fonddr113 / 53 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Messages : 443
DCs : Gamora/Korra/Alexia/Rachel/leigh/Silke/Xander/Robin

Dim 9 Juin - 11:00

 
 
MY BLOOD
CITATION LONGUE (+PETIT) ICI.
Fourberie, tout n’est que fourberie. Elle ne peut y croire à cette liberté, ne peut croire qu’ils l’ont laissé partir. Ce songe n’est qu’un cauchemar de plus, une nouvelle façon de la manipuler de lui faire dire ce qu’elle ne veut pas dire. La mort est la seule solution, elle ne peut échapper à sa seule liberté. Alors son regard se pose sur cette pièce, cherche sa compagne qui la guidera vers cette liberté. “NON!” Alors qu’elle repousse avec une force surhumaine, contre ce mur se trouvant à l’opposer, celles qui tentaient de la raisonner. Elle regarde à peine ses mains quelques seconde, profite de cet instant pour essayer à nouveau de se relever saisissant cette chance de s’échapper, elle s’appuie contre le mur, fait fit de cette douleur qui submerge son corps, laissant simplement apparaître une simple grimace tordue par la douleur sur son visage. Elle avance vers cette porte, le regard fixé sur elle, vers ce salue. Elle pose cette main sur la poignée la tourne pour sortir de cette chambre, franchissant le pas de la porte. L’espionne regarde à droit, puis à gauche, ne trouvant personne dans les couloirs, juste quelque chariot avec fourniture. Une chance encore une fois, elle prend à gauche, avançant aussi rapidement qu’elle le pouvait, s’aidant de ce mur.

Elle s’effondre, sur le sol, le souffle saccader, essayant de le reprendre quelques instants, serrant encore une fois les dents se redressant laissant échapper une légère plaint. Elle doit avancer, sinon, il allait la rattraper, elle devait sortir de cet endroit part n’importe quel moyen. Elle puisse dans ses dernières forces, mais encore une fois, ses pieds se dérobe sous son poids la laissant sur le sol froid de ce lieu qui serait à jamais sa demeure. Elle sentait qu’on se rapproche d’elle, qu’on l’aidait à se relever, alors qu’elle suppliait ses bourreau de la laisser en paix, lui accorder ce moment de répits laissant “Je vous en prie, j’en peux plus” Elle ne peux plus lutter, elle sait que désormais ses force l’ont abandonner, ainsi que sa volonté de fuir ce lieu maudit. Se laissant tomber dans cette fausse réalité, regardant Raven, lui demandant pardon “Pardonne moi, Raven. Je n’en peux plus. J’ai essayé. Je te jure que j’ai essayé.” Laissant s’écouler sur ses joues des larmes. “Mais…” Ses pensées vont vers ceux qu’elle aime, cette vie qu’elle avait tout plaquer pour en arriver là, s’excusant intérieurement pour avoir gâché ce moment partagé. Elle se laissait ramener sans opposer la moindre résistance. Sa vision se trouble et encore une fois, elle fut plongée dans les ténèbres qui la recouvrait de son manteau.

Ses yeux s’ouvrirent quelques instant plus tard, tournant la tête sur cet oreiller, laissant un gémissement se faire entendre. Elle portait une main à sa tête, regarde autour d’elle, laissant ce brouillard se lever cette confusion qui était présente en elle. Elle posait son regard sur cette machine, puis sur ces deux personnes sans dire un mot pendant plusieurs secondes, demandant enfin “Où, je suis ?” La confusion s’était envolé, laissant place à cette impression de rêve et a cette envie de se laisser bercer par ce rêve lui offrant cette paix, malgré les douleurs ressentit.
 
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas
Raven Darkhölme
Mutant
Raven Darkhölme


More about you :
My blood + Amaven Tumblr_n9tek58qwq1qbskx5o7_250
Codename : Mystique
Pouvoirs : Mystique est une métamorphe. Elle a donc la capacité de prendre les traits physiques, la voix et les attitudes de n'importe quel humain. Elle ne peut pas copier les pouvoirs des autres mutants, cela dit, même en prenant leur apparence. Cette faculté de métamorphose est en réalité une modification cellulaire qu'elle effectue de son propre chef : elle peut donc également régénérer ses cellules, et se soigner plus vite d'une blessure parfois mortelle, pour n'importe qui d'autre. C'est aussi pour cette raison que son vieillissement naturel est ralenti. Elle est immunisée contre les toxines, et ne peut donc pas être empoisonnée.
Emergence :
My blood + Amaven Fonddr114 / 54 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Maitrise :
My blood + Amaven Fonddr114 / 54 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Messages : 1561
DCs : Spencer & Andy & Jessica D & Alena & Erin.

Dim 9 Juin - 11:40
Anna & Maria & Raven

       



Des choses affreuses elle en avait connu. Toutes plus horribles les unes que les autres mais les épreuves qu’elle avait affrontée au cours de sa vie, n’étaient en rien similaire à la douleur quelle pouvait ressentir actuellement. On dit que voir la souffrance qu’éprouve son enfant nous atteint encore plus lorsque l’on est parent. C’est vrai. Car là, tout de suite, Raven serait prête à donner n’importe quoi pour que sa fille cesse de souffrir. Prête à encaisser à sa place, pourvu qu’elle retrouve sur ce si beau visage perdu de vue depuis de bien trop de mois, un sourire. Une pointe d’apaisement. Mais tout ce que la blonde arrive à lire dans les yeux d’Anna c’est la peur. Elle revit par substitution l’enfer que la petite brune a vécu. Elle revit la torture de sa fille par tous les pores de sa peau. Elle revit et se meurt dans ce regard qui semble perdu. Brisé. Souillé.

Pourtant elle s’accroche autant que faire se peut aux poignets de la jeune Darkhölme et lui susurre qu’elle est là. Que sa maman est là. Qu’elle n’est plus dans ce maudit endroit. Dans qu’elle endroit au juste ? Elle n’en a fichtrement aucune idée. Pince les lèvres et répète encore et encore sans jamais se lasser qu’elle n’est pas seule. Qu’elle n’est plus seule et qu’elle ne le sera plus jamais. Cherche à capter son attention par tous les moyens. Maria l’aidant au mieux pour lui rappeler sa présence. L’appelle par le surnom qu’elle lui donnait lorsqu’elle était enfant avec pour but de raviver ses souvenirs. Mais Raven sait au fond d’elle que c’est vain. Anna est semblable à un somnambule. Alors, lorsque son enfant, avec une force insoupçonnée, l’envoi croitre contre le mur, Raven ne bronche pas. Encaisse le coup en serrant les dents. Sa tête percutant avec force le béton elle reste au sol un temps indéfini le temps qu’Anna déambule en trébuchant encore et encore dans le couloir.

Le regard dans les vapes elle relève la tête vers Maria Rattrape là s’il te plais…supplie-t-elle. A bout de force elle ramène sa main sur son visage. Un liquide épais et carmin s’écoule de la base de son crâne. Aoutch. Sa fille à décidément autant de force que sa maman. Peut-être même plus. Étrangement et elle se dit que peut-être Anna est elle aussi spéciale. Elle grimace alors en soupirant. Tente de se relever en espérant qu’aucun médecin ne va débouler dans la chambre en entendant les hurlements que pousse Anna. Ses vociférations la transpercent en plein cœur et elle a du mal tenir. Fort heureusement pour elle les cris cessent. Elle souffle enfin la vision trouble elle cherche à tâtons du désinfectant afin de se soigner. Mauvaise idée lorsque l’on voit l’état dans lequel la résistante se trouve. Maria ne tarde alors pas à revenir avec la petite brune dans ses bras et la blonde aux cheveux de blés fini de scotcher sa compresse au niveau de sa tempe avant de venir l’aider.

Elle relève alors les yeux vers sa meilleure amie avec des yeux empli de larmes. Merci Maria… souffle-t-elle à bout de force avant de se laisser croitre sur le fauteuil visiteur. Ses articulations la font souffrir plus qu’elle ne voudrait se l’avouer mais ce n’est pas le moment de faiblir. Alors elle accorde un sourire triste à celle qu’elle considère comme une sœur et se pousse pour lui faire une place sur le fauteuil. Lorsqu’elle s’installe à son côté Raven pose doucement la tête sur l’épaule de Maria et pend sa main. Elle a besoin d’elle plus que jamais car au fond elle est la seule sur laquelle elle peut se reposer. La seule qui n’a pas pris la fuite. La seule qui a en dépit de tout, était là pour elle. Doucement elle se détend et soupire d’apaisement. J’aurais dû me marier avec toi quand j’étais encore jeune et fraiche. T’es vraiment la seule sur qui je peux compter Maria… souffle-t-elle la voix légèrement éraillée.

A peine a-t-elle le temps de fermer les yeux qu'un gémissement la tire de se repos qu'elle s'autorise enfin. Immédiatement son regard se pose sur sa fille et elle se précipite vers elle. Pose une main sur son front pour jauger sa fièvre. Son regard est moins flou que précédemment et les hallucinations semblent s'être envolées. Doucement elle pose ses lèvres contre le front de sa fille et soupire de soulagement. Tu es en sécurité mon ange... C'est fini. Tout est fini. D'accord ?chuchote-t-elle avec la tendresse que seule une mère peut avoir pour son enfant.  Plus jamais. Ô grand jamais, elle ne laissera quelqu'un lui faire du mal. Elle se le jure. D'un mouvement elle tend le bras vers Maria pour qu'elle les rejoigne. On est là pour toi... Toute les deux...Je te le promets... continue-t-elle en caressant sa chevelure brune.


(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
Maria Hill
Humain
Maria Hill


https://houseofm.forumactif.org/t156-maria-the-hill https://houseofm.forumactif.org/t125-maria-black-swan
More about you :
My blood + Amaven 1UYWynL

Codename : The Hill
Pouvoirs : Elle est badass c'tout
My blood + Amaven Tumblr_inline_o0rrkq5n1T1sad57x_250
Emergence :
My blood + Amaven Fonddr115 / 55 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Maitrise :
My blood + Amaven Fonddr110 / 50 / 5My blood + Amaven Fonddr11
Messages : 1010
DCs : Casey, Laura, Paige, Grace, Laserian et Harper

Mer 3 Juil - 19:54
My blood
“Anna, Maria et Raven”
M
aria aussi en avait vu de toutes les couleurs dans sa carrière. Elle avait vécu des événements horribles et douloureux. Elle avait vu des choses atroces, notamment dans l’armée. Elle avait vu souffrir, elle avait souffert. Parfois elle avait pu aider et faire quelque chose. D’autres fois, c’était tout simplement impossible, c’était trop tard. Trop souvent, elle s’était sentie impuissante devant la misère des autres. Mais, tout ça, ce n’était rien comparé à ce qu’elle ressentait à la vue d’Anna Marie. Elle était réveillée, mais absente. Elle était loin. Très loin. Sa nièce si fougueuse qui était désemparée. Perdue dans un cauchemar qui ne se terminait pas. Blessée et meurtrie par des lâches. Affolée par des ennemis qui n’existaient plus. Prisonnière d’une caverne infernale. La lieutenante de police était brisée. Les larmes risquaient de couler à tout moment. Mais elle se devait de rester forte. Pour Raven et pour sa nièce. C’était tellement difficile de la voir ainsi et ne rien pouvoir y faire. Leur présence et leurs paroles douces n’avaient aucun effet. L’ancienne infiltrée restait dans ses songes sombres. Il fallait qu’elle s’en sorte, seule. Les deux femmes ne pouvaient rien faire d’autre que d’attendre, même si c’était pénible et que ça sciait leur cœur meurtri en deux.

La brune soupira, les yeux fixés sur le duo mère et fille. Raven ne lâchait pas prise, répétant doucement qu’elle était là et qu’Anna n’était pas seule, qu’elle était aimée et en sécurité. Maria s’était risquée avec le surnom qu’elle lui donnait alors que la jeune fille n’était qu’une enfant, espérant faire remonter des jours plus heureux, plus simples. Mais cela n’eut pas l’effet escompté. Au contraire. Anna eut certes une réaction, mais très violente. D’une force insoupçonnée, elle envoya sa mère voler directement dans le mur. Maria laissa échapper un petit cri de surprise devant cette démonstration de puissance. D’un bond, elle s’était ensuite levée et dirigée péniblement vers la porte en se servant maladroitement des murs pour avancer. Elle aurait dû ressentir un soulagement en la voyant sur ses deux jambes, mais il était évident que la blessée n’était pas avec elles dans sa chambre d’hôpital. Elle était toujours enfermée ailleurs. La tête de la femme Hill voguait entre la mère et la fille, tiraillée entre aller aider son amie qui semblait sonnée et sa nièce qui venait de passer la porte et qui risquait d’alerter le personnel. La blonde la supplia de rattraper Anna et la brune hocha la tête. Elle lui lança une serviette pour qu’elle puisse éponger son front saignant.

Elle la vit s’effondrer sur le sol au bout du couloir et la rejoint d’un pas rapide. Arrivée près d’elle, elle s’avança doucement pour ne pas lui faire peur. Elle l’aida à se relever. Les mots qu’elle prononça la mis à l’envers et elle se retenait pour ne pas craquer. Qu’est-ce qu’elle avait bien pu vivre qui la laissait en état de choc. Elle préférait ne pas y penser. "Anna. Ma belle. C’est tatie. Plus rien ne va t’arriver. Je t’en fais la promesse. Tu n’as plus à te battre. Tu es en sécurité." Elle ne savait pas si Anna l’avait bien compris, mais ça lui faisait du bien de les dire. Elle était rassurée que sa nièce ne la repousse pas, laissant croire qu’elle était sortie de sa torpeur. Ou presque. Elle l’aida à retourner dans sa chambre et à s’allonger sur son lit. Elle lança un regard à la fois dur et inquiet à la blonde qui s’était soignée. Son regard azur ne quitta pas Anna pendant de longues minutes attendant une réaction, mais elle rejoignit finalement sa sœur de cœur sur le fauteuil la laissant s’appuyer sur elle. Maria lui caressa les cheveux d’une main tandis que l’autre serrait celle de son amie pour lui donner du courage. Elle sourit au commentaire de Raven sur leur mariage potentiel. "Je serai toujours là pour toi. Pour vous. " Elle l’embrassa sur le dessus du crane pour sceller sa promesse. Elle la berça doucement jusqu’à ce qu’Anna se réveille pour la deuxième fois. Cette fois-ci semblait la bonne. Elle demandait où elle se trouvait et elle n’avait plus ce regard vitreux du début. Elle laissa à Raven le soin de lui expliquer ce qui se passait puis elle les rejoignit à l’invitation de Raven. Elle les entoura toutes les deux de ses bras. "Tu es en sécurité. C’est tout ce qui importe."


(c) nightgaunt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
My blood + Amaven
◄ The real crime would be not to finish what we started ►
Page 1 sur 1

House of M :: THE OTHER SIDE :: DAYS OF FUTURE PAST-
Sauter vers: